En kiosques : octobre 2016
Abonnement Faire un don

Première visite

Vous êtes abonné(e) mais vous n’avez pas encore de compte en ligne ?

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.
Une question, un problème ? Consultez la notice.
Accéder au menu

Accueil du site > Carnets d’eau > Alerte pesticides

Alerte pesticides

mardi 3 avril 2007

La Mutualité sociale agricole (MSA) a présenté le vendredi 30 mars 2007 un bilan très inquiétant des intoxications découlant de l’usage des pesticides en agriculture. La MSA est une des trois caisses nationales d’assurance-maladie. Elle protège plus de 4 millions de personnes du monde agricole et rural.

De janvier 2004 à juin 2005, la mutuelle a ainsi reçu 319 dossiers de signalements, en augmentation depuis la mise en place en 2004 d’un numéro vert, baptisé "Phyt’Attitude", pour recueillir les témoignages d’agriculteurs victimes de symptômes liés à l’utilisation de produits phytosanitaires. Le numéro de téléphone (0 800 887 887) figure sur les emballages des produits.

Les manifestations cutanées représentent 24% des signalements, les troubles hépato-digestifs 20% et les troubles neurologiques et neuro-musculaires 19%.

Près de la moitié des signalements reçus ont nécessité une intervention médicale et 22% une hospitalisation.

La majorité de ces signalements concerne les insecticides (35%), les fongicides (27%) et les herbicides (27%). Les céréales sont les cultures où les signalements d’accidents sont les plus nombreux (33%), soit une hausse de 17% en comparaison avec le bilan 2002-2003.

La mutuelle relève en outre que 7% des intoxications sont "passives", dont 80% dues à des interventions sur culture après traitement, et 20% dues à des interventions à proximité d’un traitement en cours.

Outre le recueil de données sur les intoxications aiguës en lien avec l’utilisation de pesticides, la Mutualité participe également à plusieurs études sur des pathologies "sur le long terme", a souligné M. Pierre-Jean Lancry,
directeur de la Santé à la MSA.

La mutuelle participe ainsi à l’étude « Partage » initiée en février sur la maladie de Parkinson en milieu agricole. Selon une précédente étude (Terre) conduite en 1998 et 1999, le risque d’être atteint par la maladie de Parkinson est multiplié par 1,9 en milieu agricole, et par 1,8 pour les personnes longuement exposées aux pesticides.

Dans le cadre de l’étude « Agrican, » lancée fin 2005, qui vise à préciser le lien entre cancers et activités agricoles, la mutuelle a adressé 570 000 questionnaires à ses affiliés. Le taux de retour est aujourd’hui de 120 000 réponses et devrait atteindre 150 000. Les premiers résultats devraient être connus à partir de 2009/2010.

Répondre à cette brève

© Le Monde diplomatique - 2016