Le Monde diplomatique
L’agenda 2015 du ministre de la défense
jeudi 12 mars 2015, par Philippe Leymarie
Dans la foulée d’un conseil de défense, mercredi 11 mars, consacré à une revue des engagements militaires français, et à une réévaluation des effectifs, le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a tenu à présenter à la presse son agenda pour l’année 2015. Alors qu’il est souvent donné partant pour être tête de liste lors des élections régionales en Bretagne, le ministre veut convaincre qu’il a bien l’intention de « mener ses engagements jusqu’à leurs termes (...)
Les Rafale du Maréchal
vendredi 13 février 2015, par Philippe Leymarie

Il en rêvait : le maréchal Abdel Fattah Al-Sissi, chef de l’Etat égyptien, pourra faire voler « ses » chasseurs Rafale tout neufs lors de l’inauguration de l’élargissement du Canal de Suez, en août prochain.

Le réveil militaire russe
vendredi 6 février 2015, par Philippe Leymarie
En compagnie de la chancelière allemande, Mme Angela Merkel, M. François Hollande a tenté, au fil d’un déplacement à Kiev et à Moscou, de trouver un accord pour mettre fin au conflit en Ukraine, qui dure depuis dix mois. Outre l’activisme russe en Crimée et à l’est de l’Ukraine, il y a de nombreux indices d’un grand réveil stratégique de la Russie, qui se manifeste tous azimuts, d’est en ouest, du nord au sud. Ainsi, un commandement russe pour la zone (...)
La guerre, disent-ils
mardi 20 janvier 2015, par Philippe Leymarie
Le conseil de défense du mercredi 21 janvier – convoqué suite aux attentats des 7, 8 et 9 janvier, et au déploiement sur le territoire français de dix mille militaires, en complément des forces de police et de gendarmerie – doit notamment décider d’un étalement de la réduction d’effectifs prévue dans la Loi de programmation militaire (LPM) en cours d’exécution. C’est une des mesures-phare de ce temps de guerre. Mais de quelle guerre s’agit-il ? « C’est la (...)
Paris dans l’œil du cyclone…
lundi 12 janvier 2015, par Philippe Leymarie

Force est de constater que l’engagement multiple de la France sur les fronts de l’antiterrorisme place l’Hexagone en position de cible désormais aussi privilégiée, sinon plus, que l’historique « Satan » américain.

Le Monde diplomatique
Dans le numéro de mars 2015 :
par Jacques Denis
par Guillaume Barou

L’hydre libyenne, hantise du Sahel
vendredi 19 décembre 2014, par Philippe Leymarie
Cinq pays du « G5 Sahel » – Burkina Faso, Mauritanie, Mali, Niger et Tchad – ont tenu vendredi 19 décembre à Nouakchott un sommet portant notamment sur la situation en Libye, considérée comme un sanctuaire djihadiste de plus en plus menaçant. Ils ont appelé l’ONU à mettre en place une force internationale pour "neutraliser les groupes armés" en Libye, en accord avec l’Union africaine. Lors du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique (...)
Livraison de « Mistral » à la Russie
Vladivostok, choix cornélien
mercredi 19 novembre 2014, par Philippe Leymarie

Y aura-t-il jamais dans la flotte russe un « Vladivostok », et plus tard un « Sebastopol », issus des chantiers navals français ? Le contrat, conclu en 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, prend l’eau de toutes parts.

Les armées africaines, entre prédation et rédemption
lundi 3 novembre 2014, par Philippe Leymarie
Dans la foulée de l’insurrection populaire de quelques jours qui a acculé le président Blaise Compaoré à la démission, l’armée a repris le pouvoir au Burkina Faso, l’ancienne Haute-Volta : c’est la septième fois dans l’histoire de ce pays enclavé en bordure du Sahel où – comme ailleurs en Afrique – les militaires balancent entre leurs rôles de prédateur et de rédempteurs… Terminons-en d’abord avec le « beau Blaise » qui, au fil des temps, et contrairement à (...)
D’un virus à l’autre
Ebola, une affaire de sécurité nationale
vendredi 10 octobre 2014, par Philippe Leymarie
L’épidémie de fièvre liée au virus Ebola qui s’est déclarée en Guinée, en novembre 2013, puis s’est propagée au Liberia et en Sierra Leone, a déjà fait quatre mille trente trois morts depuis le début de cette année, selon un bilan de l’OMS arrêté au 8 octobre. Le nombre de personnes infectées double en moyenne tous les vingt à trente jours, une partie de l’opinion africaine hésitant entre déni et défiance. Après que les premiers malades ont été détectés hors de (...)
L’ami américain reste à Kaboul
samedi 4 octobre 2014, par Philippe Leymarie
L’accord de sécurité bilatéral (BSA) signé mardi 30 septembre à Kaboul autorise les Etats-Unis et l’OTAN à maintenir une importante présence militaire en Afghanistan. Sur la trentaine de milliers de soldats encore sur place, les deux tiers seront donc retirés au 31 décembre prochain, à l’issue de la mission de combat de l’Alliance atlantique, la FIAS, qui aura duré treize ans, avec les succès que l’on sait… Près de dix mille Américains resteront dans le (...)
Face à l’OEI, les contorsions allemandes
mercredi 24 septembre 2014, par Philippe Leymarie
Certes, il n’est pas question pour l’Allemagne de participer aux frappes aériennes sur les zones contrôlées par l’Organisation de l’Etat islamique (OEI) en Irak, et encore moins en Syrie : pacifisme officiel oblige ! Dans ce pays, on ne peut lancer une opération militaire sans un vote en bonne et due forme du Parlement, à la différence de la France où le président reste souverain. Ainsi Berlin, qui aura été un contributeur majeur de la coalition de (...)