Le Monde diplomatique
Pas en mon nom ? De la mobilisation des musulmans contre le terrorisme
dimanche 28 septembre 2014, par Alain Gresh
Depuis plusieurs jours, on assiste à la prolifération de textes dénonçant l’Organisation de l’Etat islamique (OEI), ses exactions, ses meurtres. Libération du 26 septembre titre en « une » : « Nous sommes tous des “sales français” » avec, en surtitre, « Les musulmans contre l’Etat islamique ». Le quotidien fait référence à un texte paru le 25 septembre sur le site du Figaro, et écrit par un collectif « Nous sommes aussi de “sales français” » : « Nous, Français (...)
Questions sur l’armement des Kurdes d’Irak
lundi 18 août 2014, par Alain Gresh
La récente décision de la France, suivie par d’autres pays européens, d’armer les Kurdes d’Irak, a soulevé des commentaires plutôt positifs. Enfin, Paris se décidait à faire quelque chose au Proche-Orient, après une très coupable passivité, pour ne pas dire complaisance, face à l’agression israélienne contre Gaza. Pourtant, à l’examen, cet envoi d’armes suscite plusieurs questions. Lire « Ce qu’annonce l’éclatement irakien », par Peter Harling, dans Le Monde (...)
Les juifs d’Afrique du Sud, Israël et Gaza
mercredi 13 août 2014, par Alain Gresh
Vous trouverez ici le texte en arabe. L’engagement de la population sud-africaine aux côtés des Palestiniens, notamment de Gaza, n’est pas nouveau. Déjà, lors de l’opération Plomb durci de 2008-2009, il s’était exprimé avec force. A nouveau, des centaines de milliers de sud-africains ont manifesté pour Gaza cet été. Cette solidarité s’explique par différents facteurs : le parallèle que nombre de militants de la lutte contre l’apartheid font entre leur (...)
Lettre ouverte à l’homme qui aurait pu tuer mon fils
dimanche 10 août 2014, par Jean-Pierre Filiu
Le texte que je reprends, avec l’autorisation de l’auteur, a été écrit par Jean-Pierre Filiu, un universitaire qui a écrit le meilleur livre sur l’Histoire de Gaza. Il a été publié sur les blogs de Rue89 à cette adresse. — Alain Gresh Je ne te connais pas. Je sais juste que tu aurais pu tuer mon fils Diego, la nuit du 24 juillet, dans une banlieue orientale de Jérusalem. Alors accorde-moi la liberté de te tutoyer dès notre premier contact. Diego n’est (...)
Gaza avant le Congo ? La Palestine avant la Syrie ?
jeudi 31 juillet 2014, par Alain Gresh
A chaque nouvelle offensive israélienne contre les Palestiniens, ressurgit le même argument : pourquoi vous focalisez-vous sur ce conflit qui fait bien moins de morts que les guerres ravageant d’autres pays, comme le Congo, la Syrie, l’Irak ? En quoi le conflit israélo-palestinien est-il à part ? C’est pour tenter de répondre à cette question que j’ai écrit De quoi la Palestine est-elle le nom ? (le livre a été traduit en arabe (ألان غريش : علامَ (...)
Le Monde diplomatique
Dans le numéro de septembre 2014 :
par Hélène Richard
par Augusta Conchiglia

Trois romans, un essai, pour l’été
jeudi 24 juillet 2014, par Alain Gresh
Les vacances sont un moment privilégié, pour ceux qui ont la chance d’en prendre. Profitez-en pour vous détendre, faire du sport, mais aussi lire, que ce soit sur tablette ou sur papier. Et d’abord des romans, qui offrent souvent une vision plus fine, plus subtile, plus complexe que les analyses politiques les mieux construites. Pour comprendre cet Orient compliqué, je vous en conseille trois. Il peut paraître surprenant que deux d’entre eux (...)
Sur l’antisémitisme
Qui sème le vent récolte la tempête…
mercredi 23 juillet 2014, par Dominique Vidal

Les évènements survenus ces derniers jours en marge des manifestations de solidarité avec Gaza inquiètent à juste titre les communautés juives et musulmanes, mais aussi tous ceux qui ont à cœur le tissu démocratique de la société française et redoutent le poison que représente pour celle-ci l’actuel sursaut de racisme. Encore faut-il, afin de combattre ce dernier, établir clairement les responsabilités.

Les mensonges de BHL (suite, sans fin)
Israël, les juifs et Gaza
lundi 21 juillet 2014, par Alain Gresh
On trouvera une traduction en arabe du texte ici. A chaque offensive israélienne contre Gaza, nous avons droit à un nouvel éditorial de Bernard-Henri Lévy et à une accumulation de mensonges. Ce fut le cas en décembre 2008, quand l’homme rendait compte de l’invasion israélienne sur la tourelle d’un char. Ce fut le cas en novembre 2012. C’est à nouveau le cas avec sa dernière chronique, « Gaza Paris », parue sur le site de la revue qu’il dirige, La Règle (...)
A l’ombre de Gaza
Hollande-Fabius, les errements de la diplomatie française
mardi 15 juillet 2014, par Alain Gresh
La manière dont François Hollande et son ministre des affaires étrangères Laurent Fabius ont entériné l’assaut israélien contre Gaza, avec ses innombrables destructions et victimes, a pu étonner ici ou là. Couac de la communication ? Benjamin Barthe, sur le site du Monde, note que la première déclaration de Hollande sur le droit d’Israël à se défendre, sans aucune mention des pertes civiles palestiniennes, venait à la suite d’un coup de téléphone de (...)
Guerre contre le terrorisme
Les Français de l’armée israélienne n’iront pas à Gaza
mardi 8 juillet 2014, par Alain Gresh
Le quotidien Le Monde révèle dans son édition datée du 9 juillet le contenu du nouveau projet de loi renforçant l’arsenal juridique antiterroriste. Le texte comprendrait trois volets : l’interdiction de sortie du territoire ; l’invention de la notion d’« entreprise individuelle terroriste » — après celle d’« association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » qui fait, paraît-il, la gloire de la France et qui permit naguère au juge (...)
Un seul ennemi, les musulmans
Laïcité, il est temps de se ressaisir !
lundi 30 juin 2014, par Alain Gresh
« Il y a urgence ! » Dans son numéro du 27 juin, l’hebdomadaire Marianne embouche, une fois de plus, les trompettes guerrières face aux barbares qui menacent la République et publie un appel d’intellectuels, de politiques et d’acteurs de la société civile, « Laïcité, il est temps de se ressaisir ! ». Il s’agirait de renouer avec la tradition républicaine — rien de moins. Pourtant, le texte, comme ses signataires, montre qu’il s’agit avant tout de combattre (...)