Le Monde diplomatique
Quand la « gauche » devient néoconservatrice
Islamo-fascisme. Manuel Valls meilleur que George W. Bush
mardi 17 février 2015, par Alain Gresh
« Pour combattre cet islamo-fascisme, puisque c’est ainsi qu’il faut le nommer, l’unité doit être notre force. Il ne faut céder ni à la peur, ni à la division. Mais il faut en même temps poser tous les problèmes : combattre le terrorisme, mobiliser la société autour de la laïcité, combattre l’antisémitisme (…) Il faut désormais une rupture. Il faut que l’islam de France assume, qu’il prenne totalement ses responsabilités, c’est ce que demandent d’ailleurs (...)
Quand l’autre Egypte manifeste
Jour tranquille à Matariya
samedi 31 janvier 2015, par Alain Gresh
Le texte traduit en arabe se trouve ici. Vendredi 30 janvier. Matariya, au nord-est du Caire. Un quartier populaire, pauvre, pas misérable. Mini-bus et tok-tok — ces motos avec passagers — s’arrêtent, embarquent et débarquent les voyageurs, sans que la moindre règle du code de la route ne soit respectée. C’est jour férié. A midi, comme dans toute l’Egypte, une grande partie de la population se rend à la mosquée pour célébrer en commun la prière. Le (...)
« Charlie », la laïcité et la bicyclette
dimanche 25 janvier 2015, par Alain Gresh
Lire aussi « Aux origines des controverses sur la laïcité », Le Monde diplomatique, août 2003.Décidément, la laïcité est mise à toutes les sauces. Quel est le rapport entre la laïcité et les attentats contre Charlie Hebdo ? En quoi un renforcement de l’enseignement de la laïcité, qui n’est synonyme ni de tolérance ni d’égalité hommes-femmes, mais qui régit les rapport des Eglises et de l’Etat (selon la formulation de la loi de 1905), résoudra-t-il le problème (...)
« Ces pelés, ces galeux... »
Charlie, je ne veux voir dépasser aucune tête
mardi 20 janvier 2015, par Alain Gresh
Voir aussi la sélection d’archives du Monde diplomatique : « Après les tueries à Paris ». En 1914, l’ensemble des parlementaires, toutes tendances confondues, chantaient « La Marseillaise » debout et à l’unisson. L’union nationale avait alors vu les dirigeants socialistes trahir tous leurs engagements en faveur de la paix, voter les crédits de guerre et avaliser une boucherie qui devait durer jusqu’en 1918. La scène s’est reproduite le 13 janvier à (...)
D’étranges défenseurs de la liberté de la presse à la manifestation pour « Charlie Hebdo »
lundi 12 janvier 2015, par Alain Gresh
Ils furent des millions de personnes à travers la France à défiler, samedi 10 et dimanche 11 janvier, après l’attentat contre Charlie Hebdo. Ils exprimaient leur immense émotion devant tous ces morts, mais aussi leur attachement à la liberté de la presse. Or cette célébration a été ternie — c’est le moins que l’on puisse dire — par la présence, en tête du cortège parisien, dimanche, de responsables politiques du monde entier dont le rapport avec la liberté de (...)
Le Monde diplomatique
Dans le numéro de mars 2015 :
par Nabil Mouline
par Ladan Cher

Islamophobie : vous avez dit contre-enquête ?
mardi 6 janvier 2015, par Alain Gresh
Il devient de plus en plus difficile de nier que l’islamophobie se développe en Europe. De l’attaque contre des mosquées en Suède aux manifestations de « bons allemands » tous les lundis contre une prétendue invasion musulmane, chaque jour les preuves s’accumulent. La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a consacré l’introduction de son rapport sur l’année 2013 à expliquer pourquoi elle acceptait finalement le terme (...)
Mobilisation européenne contre l’islamophobie
lundi 8 décembre 2014, par Alain Gresh
L’agression raciste survenue à Créteil le 1er décembre a soulevé l’émoi général et la mobilisation des autorités françaises. Pourtant, comme le souligne l’Union juive française pour la paix (UJFP), dans un communiqué publié le 6 décembre, « Créteil, une agression raciste qui nous indigne mais ne nous étonne pas » : « Si l’UJFP s’indigne de ces actes, elle ne s’en étonne guère. En effet le racisme propagé dans notre société depuis le sommet de l’Etat envers des (...)
« Est-ce l’avenir qui meurt ? »
Retour sur l’acquittement de Hosni Moubarak
mercredi 3 décembre 2014, par Alain Gresh
« Qui pourrait démêler ces lointaines clameurs est-ce un monde qui naît ou l’avenir qui meurt ? car tout être de chair jette indistinctement même cri pour la mort et pour l’enfantement » (Louis Aragon) En écoutant le verdict d’acquittement de Hosni Moubarak par un tribunal égyptien, en entendant le maréchal Abdel Fattah Al-Sissi dire qu’il était temps de tourner la page, je ne pouvais m’empêcher de penser à ces vers de Louis Aragon. L’avenir meurt-il (...)
A quoi servira la reconnaissance par la France de la Palestine ?
mardi 18 novembre 2014, par Alain Gresh
Ne nous y trompons pas. Les récentes « fuites » sur d’éventuelles sanctions contre Israël — organisées par Israël lui-même à travers les Etats membres de l’Union européenne qui le soutiennent inconditionnellement — ne sont que de la poudre aux yeux. Il s’agit d’un simple projet que les pays membres n’ont pas vraiment discuté et qui n’a, dans le contexte actuel, aucune chance d’être appliqué. Quant à la reconnaissance de l’Etat de Palestine, elle perd beaucoup (...)
Egypte, trois réflexions sur une interpellation
jeudi 13 novembre 2014, par Alain Gresh
Le rappel des faits d’abord. J’ai participé au Caire à une conférence sponsorisée par l’Union européenne autour des problèmes de traduction les 9 et 10 novembre. J’ai décidé de rester quelques jours supplémentaires pour rencontrer des gens, mesurer les changements, régler quelques problèmes liés à l’édition arabe du Monde diplomatique. Le 11 novembre, à 11 heures, j’ai rencontré dans un café huppé, situé en face de l’ambassade britannique — dont la dimension (...)
Kurdistan syrien, Nigeria
« Terrorisme » à géométrie variable
dimanche 19 octobre 2014, par Alain Gresh
Vous trouverez ici la version en arabe de cet article. « Une guerre mondiale contre le terrorisme » : c’est le mot d’ordre de la communauté internationale. Depuis treize ans, cette guerre a abouti à une augmentation de la violence dans la région, et au chaos. Cette fois, la campagne rassemble à peu près tous les pays du monde, des Etats-Unis à l’Arabie saoudite, de la France à la Chine, de la Russie à l’Egypte, du Qatar au Maroc. Le seul problème est (...)