Le Monde diplomatique
Le potentiel subversif du vote blanc
mercredi 9 avril 2014, par Alain Garrigou

Depuis le 1er avril 2014, le vote blanc est comptabilisé (loi du 21 février 2014). A cet égard, les prochaines élections européennes seront une première. D’aucuns s’étonneront qu’il ait fallu si longtemps pour une si petite innovation.

Dissonance et paranoïa
samedi 29 mars 2014, par Alain Garrigou
« Tout était faux, faux réalisme, faux crédit et même fausses catins. Et cette fausseté s’appliquait surtout dans la manière de juger » (Flaubert, Lettre à George Sand, 1871) Selon un sondage Ifop-Le Figaro du 17 mars 2014, Nicolas Sarkozy est le candidat préféré de 62 % des sympathisants UMP, loin devant Alain Juppé (18%), François Fillon (10%) et Jean-François Copé qui, petite notation ironique de l’AFP, « a doublé son résultat en passant de 1 à 2% des (...)
L’affaire Buisson
Eloge du scandale
jeudi 6 mars 2014, par Alain Garrigou
Coup de tonnerre au milieu d’un orage déjà commencé. L’affaire a éclaté en deux temps : après l’annonce par l’hebdomadaire Le Point de l’existence d’enregistrements effectués par l’ancienne éminence grise de l’Elysée Patrick Buisson — quinze jours comme pour laisser le temps de (dé)mentir —, les premières conversations étaient publiées par le Canard enchaîné et le site Atlantico. Ces premiers dévoilements augurent de beaux morceaux d’indiscrétion. D’ailleurs, (...)
Une dernière révolution à faire ?
jeudi 20 février 2014, par Alain Garrigou
Malgré le suffrage universel, le référendum et la multiplication des consultations électorales, la confiscation politique est-elle si différente de celle que Jean-Jacques Rousseau moquait à propos de l’Angleterre du XVIIIe siècle ? « Le peuple anglais pense être libre, il se trompe fort ; il ne l’est que durant l’élection des membres du Parlement : sitôt qu’ils sont élus, il est esclave, il n’est rien » . Dans les démocraties — terme récusé par le (...)
Ceci n’est pas un vaudeville
vendredi 31 janvier 2014, par Alain Garrigou
Quelques semaines après son élection à la présidence de la République, François Mitterrand justifiait son acceptation d’un régime politique qu’il avait combattu : « Les institutions n’étaient pas faites à mon intention. Mais elles sont bien faites pour moi ». Et, pour ne pas se déjuger, il ajoutait : « elles étaient dangereuses avant moi ; elles le seront après moi ». On pourrait y voir une singulière prescience s’il avait bien compris de quels dangers il (...)
Le Monde diplomatique
Dans le numéro d’avril 2014 :
par Fanny Darbus et Matthieu Hély
par Alain Gresh

Les contradictions d’une croisade morale
jeudi 9 janvier 2014, par Alain Garrigou
Le gouvernement espagnol a lancé une réforme du droit à l’avortement qui revient à le supprimer tant les conditions en sont limitatives. Les réactions sur cette régression ont manifesté la résistance du credo progressiste, malgré toutes les mises en causes contemporaines qu’un auteur comme Christopher Lasch avait fortement traduites il y a plusieurs décennies : « Comment se fait-il que des gens sérieux continuent à croire au progrès alors que les (...)
Croisade morale contre la prostitution
lundi 23 décembre 2013, par Alain Garrigou
On suspecte souvent les dirigeants politiques de suivre servilement l’opinion publique. La proposition de loi sur la prostitution adoptée par l’Assemblée nationale le 4 décembre 2013, par 268 voix contre 138 et 79 abstentions, semble infirmer ce jugement. Deux sondages successifs avaient exprimé une large hostilité à la pénalisation des clients qui en constitue la mesure centrale. Alors que les dirigeants politiques se prévalent d’habitude des (...)
Interdiction de sourire
lundi 2 décembre 2013, par Alain Garrigou
Les photos d’identité ne doivent plus exhiber de sourire. Sous peine de rejet de la demande de carte d’identité ou de passeport. On était tellement habitués à sourire devant l’objectif. « Ouistiti », « cheese », insistait le photographe pour susciter ce léger plissement des lèvres et des yeux qui donne l’air heureux. On avait même cru que c’était la pose naturelle. Il n’y avait que les photos anthropométriques des criminels — de profil et de face avec un nom (...)
Génération 68, un mythe
mercredi 13 novembre 2013, par Alain Garrigou
S’il existe une génération 68, c’est dans l’esprit de ceux qui ne l’aiment pas : ses aînés qui ruminent encore l’émeute, les grèves, l’argent perdu et la mise en cause sauvage des vertus familiales et civiques ; ses cadets qui attribuent les errements actuels à une dérive originelle, presque un demi-siècle après, portée aujourd’hui par des soixante-huitards au pouvoir. S’il fallait traduire en termes politiques, on dirait que la haine vient de tous côtés, des (...)
« Motor car party » à Marseille
jeudi 17 octobre 2013, par Alain Garrigou
L’apparition de l’automobile a profondément modifié les élections. Au début du XXe siècle au Royaume-Uni, la pratique s’était généralisée d’amener les électeurs aux bureaux de vote en auto, une aubaine pour la plupart des électeurs, incapables de s’acheter un véhicule — au point que l’on parlait de « motor car party », une « nouvelle classification » assurait Mosei Ostrogorski dans le livre qu’il consacra au canvassing (démarchage) des agents électoraux : « Les (...)
Les pyromanes de l’impopularité
mercredi 9 octobre 2013, par Alain Garrigou
A-t-on besoin des sondages pour savoir qu’un gouvernement est impopulaire quand la situation économique est mauvaise, quand il administre une sévère cure d’austérité et qu’il commet quelques gaffes ? Probablement pas. Les chiffres ont toutefois cette objectivité que les manifestations ou les grèves incarnaient il n’y a pas si longtemps. Celles-ci étaient cependant presque toujours attribuées à une ou plusieurs catégories de mécontents. Les sondages ont (...)
Le Monde diplomatique
Dans le numéro d’avril 2014 :
par Samuel Dumoulin
par Mélanie Bourdaa et Mona Chollet

Atlas, Histoire critique du XXe siècle version livre

Plus d’une centaine de cartes, schémas et graphiques. Des textes courts et synthétiques hiérarchisant les informations essentielles. Des auteurs spécialisés : historiens, économistes, sociologues, politologues, démographes, environnementalistes...

Disponible sur la boutique en ligne