En kiosques : décembre 2016
Abonnement Faire un don

Première visite

Vous êtes abonné(e) mais vous n’avez pas encore de compte en ligne ?

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.
Une question, un problème ? Consultez la notice.
Accéder au menu

Quand l’Iran aura-t-il l’arme nucléaire ?

par Alain Gresh, 4 septembre 2006

Parler au Hamas ? Erkki Tumoioja, ministre des affaires étrangères de la Finlande, pays qui préside pour six mois l’Union européenne, a déclaré que l’Union européenne devrait établir des contacts avec le Hamas qui contrôle l’Autorité palestinienne. « L’Union européenne est la seule partie qui peut parler directement et ouvertement à tous ceux qui comptent au Proche-Orient. » M. Tuomioja qui présidait le 1er septembre une réunion de ses collègues sur le Proche-Orient pour étudier la situation, s’était plaint sur un weblog il y a quelques mois que dans l’heure qui suivait la distribution de documents aux Etats membres, « tous les documents de l’Union européenne avaient déjà été distribués à Tel-Aviv et probablement à Washington et Moscou ». (Financial Times, 1er septembre)

Quand l’Iran aura-t-il l’arme nucléaire ?

Sur Cato, un site conservateur américain, un blog revient sur le travail de deux chercheurs, Anthony Cordesman et Khalid Al-Rodhan qui ont fait, dans leur livre publié en juin 2006 Iran’s Weapons of Mass Destruction : The Real and Potential Threat. fait le recensement des prévisions des services de renseignement et des responsables sur le délai auquell’Iran serait susceptible d’accéder à l’arme nucléaire. En voici quelques exemples, qui sont tous antérieurs à l’arrivée aux affaires du président George W. Bush :

« Fin 1991 : des rapports faits au Congrè et des évaluations de la CIA estiment qu’il existe "une forte probabilité pour que l’Iran ait acquis tous ou virtuellement tous, les composants nécessaires pour fabriquer deux à trois bombes nucléaires". Un rapport de février 1992 à la Chambre des représentants suggère que ces deux ou trois bombes seraient opérationnelles entre février et avril 1992" »

« 24 février 1993 : le directeur de la CIA James Woolsey affirme que l’Iran était à huit ou dix ans d’être capable de produire sa propre bombe nucléaire, mais qu’avec une aide de l’extérieur, elle pourrait devenir une puissance nucléaire plus tôt. »

« Janvier 1995 : le directeur de l’agence américaine pour le contrôle des armements et le désarmement John Holum témoigne que l’Iran pourrait avoir la bombe en 2003. »

« 5 janvier 1995 : le secrétaire à la défense William Perry affirme que l’Iran pourrait être à moins de cinq ans de construire une bombe nucléaire, bien que "la rapidité... dépendra comment ils travaillent pour l’acquérir" (‘how soon…depends how they go about getting it.’) »

« 29 avril 1996 : le premier ministre israélien Shimon Peres affirme qu’"il croit que d’ici quatre ans, ils (l’Iran) pourraient avoir des armes nucléaires". »

« 21 octobre 1998 : le général Anthony Zinni, chef de l’US Central Comand affirme que l’Iran pourrait avoir la capacité d’envoyer des bombe nucléaires d’ici cinq ans. "Si j’étais un parieur, je dirais qu’ils seront opérationnels d’ici cinq ans, qu’ils auront les capacités." »

« 17 janvier 2000 : Une nouvelle évaluation de la CIA sur les capacités nucléaires de l’Iran affirme que la CIA n’exclut pas la possibilité que l’Iran possède déjà des armes nucléaires. L’évaluation se fonde sur la reconnaissance par la CIA qu’elle n’est pas capable de suivre avec précision les activités nucléaires de l’Iran et ne peut donc exclure la possibilité que l’Iran ait l’arme nucléaire. »

Alain Gresh

Partager cet article /

sur Zinc
© Le Monde diplomatique - 2016