Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > « Les douleurs de l’enfantement… »

« Les douleurs de l’enfantement… »

Lettre du Liban

lundi 16 octobre 2006, par Alain Gresh

La circulation à Beyrouth est aussi indisciplinée et chaotique qu’à l’ordinaire. Chacun vaque à ses occupations, indifférent à ses voisins et même, semble-t-il, à la « situation ». Et la guerre qui, il y a quelques semaines, a ravagé le pays ? De grands panneaux publicitaires célèbrent en anglais, en arabe, en français, « la divine victoire » face à Israël. Hassan Nasrallah, le secrétaire général du Hezbollah, est partout présent : ses portraits sont en vente dans toutes les boutiques, sous forme d’affiche ou imprimés sur des tee-shirts ; ses discours sur cassettes ou en vidéo s’arrachent. Ici ou là d’autres slogans célèbrent la mémoire de Rafic Hariri, le premier ministre dont l’assassinat, le 14 février 2005, a ouvert une page dans l’histoire du Liban et contraint les troupes syriennes à se retirer du pays. Quelques banderoles, à l’entrée du quartier arménien, dénoncent l’arrivée de soldats turcs qui viennent participer à la Finul. La télévision suit la visite du premier ministre italien Romano Prodi venu inspecter le déploiement des troupes de son pays…

Sous la normalité apparente, le pays retient son souffle. L’inquiétude s’est installée et aussi le trouble : cette guerre, dite des 33 jours, connaît-elle une simple trêve ? Va-t-elle reprendre demain ? Le pays a-t-il un avenir ? Quel sera le prix de la reconstruction ? Seule certitude, les destructions massives ont, un peu plus, installé la haine et, un peu plus, éloigné les espoirs de paix au Proche-Orient.

Car le pays a été durement frappé. Les stigmates de la guerre restent à vif, même s’il faut les chercher. Beyrouth a été globalement épargnée, mais les quartiers sud – un « fief du Hezbollah » selon la presse, mais avant tout une zone de peuplement dense, à grande majorité chiite – offrent une première image des dévastations subies par la capitale libanaise. La destruction a été « ciblée » : le quartier général du Hezbollah, sa télévision, ses centres de recherche, aucun objectif militaire. Tel immeuble d’une dizaine d’étages abritait le bureau des relations internationales du parti ; il a été rasé par une bombe de deux tonnes et s’est effondré, les habitants ont tout perdu… Tel autre, le siège du secrétaire général a été frappé plusieurs fois et il n’en reste que des gravats ; tout autour les immeubles ont été soufflés ou ont brûlé. Le quartier offre une vision de désolation et l’on circule difficilement, même si, dès le lendemain du cessez-le-feu, des volontaires ont nettoyé, déblayé, tenté de rétablir des voies de circulation. « Democracy made in the USA », proclame une banderole, apposée sur ce qui reste d’un bâtiment.

Si l’on veut mesurer les ravages de la guerre, il faut prendre la route du Sud. En quelques semaines, des ponts ont été reconstruits, souvent de manière provisoire : l’autoroute, en réparation, n’est pas ouverte sur l’ensemble du trajet. A quelques dizaines de kilomètres au sud de Beyrouth, sur la côte, la centrale électrique a été détruite dès les premiers jours de la guerre par l’aviation israélienne, ce qui a provoqué une catastrophe écologique : une immense nappe de fuel pollue toute la côte méditerranéenne.

A moins de deux heures de route de Beyrouth, on atteint la « ligne bleue », la frontière avec Israël. Ici, se succèdent les villages chrétiens, sunnites ou chiites ; seuls ces derniers ont été frappés et leur population a souvent trouvé refuge chez les voisins, renforçant le sentiment commun des Libanais face à l’agression israélienne. Beint Jbeil est plus qu’un village, une bourgade d’environ 60 000 personnes. Avec une vieille histoire… C’était un centre culturel et religieux, carrefour commercial entre la Palestine et le Liban avant la création de l’Etat d’Israël. Le Parti communiste, dans les années 1950-1980 y était puissant, supplanté désormais par le Hezbollah. Malgré les destructions, l’activité reprend lentement. Sur la place centrale, le pharmacien a rouvert sa boutique dévastée ; quelques autres échoppes présentent de pauvres étalages. Mais des quartiers entiers sont à terre ; des centaines de maisons, parfois vieilles d’un ou deux siècles, ont été réduites en poussière ; des ruines, les habitants ont sorti qui un canapé miraculeusement épargné, qui un sommier rouillé.

A quelques dizaines de kilomètres de là, le village de Khiyam, haut centre de détention et de torture de l’Armée du Liban-Sud, la milice supplétive de l’armée israélienne durant la longue occupation du sud (jusqu’en mai 2000). La prison, qui avait été transformée en musée après la libération, a été aussi totalement détruite. Objectif israélien : éradiquer toute mémoire de la résistance et de l’occupation…

Dès la fin du cessez-le-feu, les dizaines de milliers de réfugiés du Sud, qui avaient été accueillis (très bien) dans toutes les régions du pays, au-delà des clivages confessionnels, ont pris le chemin du retour. Car ils sont hantés par un cauchemar : devenir, comme les Palestiniens, des réfugiés.Pour beaucoup, le « tapissage » de la région par des centaines de milliers de bombes à sous-munitions a pour seul but d’empêcher leur retour. Si ce plan a échoué, le travail dans les zones agricoles – qui produisent notamment de la banane – devient risqué. Sans eau souvent, sans électricité, les conditions de vie à l’approche de l’hiver risquent d’être difficiles. Et si l’Etat se montre une fois de plus absent, la population compte d’abord sur le Hezbollah et ses réseaux sociaux, ensuite sur l’aide directe que fournissent différents pays : Qatar a pris en charge la reconstruction de Khiyam ; la France, dont les troupes au sein de la Finul seront basées autour de Beint Jbeil, a aussi promis son aide.

Le Liban vit dans l’attente et il reste divisé, politiquement et du point de vue confessionnel, même si l’unité nationale autour des réfugiés durant la guerre a été remarquable. Le gouvernement de Fouad Siniora reste paralysé, incapable de porter une vision unifiée du pays ; les pratiques politiques restent les mêmes que celles qui prévalaient du temps de la présence syrienne : corruption, népotisme, « partage des dépouilles » (c’est-à-dire répartition des postes dans l’administration sur une base non professionnelle). Le Hezbollah et Amal, qui représentent la majorité des chiites et participent au gouvernement sont, paradoxalement, dans l’opposition. Ils préconisent un gouvernement d’union nationale incluant le général maronite Michel Aoun, principal dirigeant des chrétiens maronites. Cette alliance entre maronites et chiites est sans doute un des éléments les plus étranges de la situation intérieure ; elle redonne aux maronites un rôle politique important et s’inscrit en faux contre toute lecture simpliste de la crise. La question posée au gouvernement libanais comme à ses appuis internationaux est simple : peut-on diriger le pays contre au moins 50% de sa population ?

L’autre interrogation porte sur la possibilité de stabiliser le pays durablement alors que région brûle de l’Irak à la Palestine ? Condoleezza Rice, la secrétaire d’Etat américaine, parlant durant la guerre du Liban, affirmait que les pertes et les destructions représentaient « les douleurs de l’enfantement » du nouveau Moyen-Orient. Au-delà du cynisme d’une telle déclaration, le nouveau Moyen-Orient qui se dessine depuis l’invasion américaine de l’Irak en 2003 se résume à plus de conflits, plus de morts, plus d’instabilité. Dans ce contexte, comment le Liban pourrait-il devenir un havre de paix ?

182 commentaires sur « “Les douleurs de l’enfantement…” »

0 | 100

  • permalien Faty :
    16 octobre 2006 @15h31   »
    « Les douleurs de l’enfantement silence on tue… »

    Tout d’abord, j’éspère que votre tournée a été fructueuse et comme l’on peut constater par ce " rapport", ce n’était pas inutile de se rendre dans cette partie du monde sujette à toute la manipulation par les médias occidentaux.
    j’aurais souhaité vous voir faire un saut à gaza où on achève un peuple à petit feu et dans l’indifférence totale du monde "libre", je dirais plutôt ivre d’arrogance et du mépris pour les palestiniens.
    TUEZ ON EST DE TOUT COEUR AVEC VOUS.
    Voilà ce que doit être les sentiments des Européens vis à vis de ce qui arrive aux palestiniens, sinon comment expliquer ce mutisme et cette complicité criminelle avec cet Etat VOYOU qui massacre en toute impunité,On ose encore et encore parler de légitime défense mais se défendre contre qui ? un peuple qui agonise.
    Il y’a un proverbe arabe qui dit : " si tu n’a pas de scrupule, tu peux faire ce que tu veux" et voilà des Etats qui n’ont pas le scrupule de défendre l’indéfendable et de justifier l’injustifiable.

  • permalien Abdeloum :
    16 octobre 2006 @17h16   « »

    Que dire de ce tableau que vous nous peinez, là, monsieur Gresh ?

    Doit on pleurer les morts, les enfants, la destruction, le cynisme israélien, le cynisme de Condy Rice ...

    Ou doit on sauter de joie, particpier à la célébration de cette divine victoire, sauter de joie de voir que ce peuple libanais avec toutes ses couleurs, ses religions, reste encore uni face au danger extérieur.

    Le Hizbollah, un groupe terroriste qui voudrait tuer les occidentaux au même niveau qu’Alqaida ? Mais pourquoi fait il union avec Michel Aoun, principal dirigeant des chrétiens maronites alors ?

    La propagande européène pro-sioniste a échoué.Israel et les Usa ont détruit et continue de détruire toute leur crédibilité et l’Europe si elle continue dans ce chemin, va les rejoindre.Mais la propagande pro-sioniste continue de se taire.. pas un mot, pas une image de PPDA, de David Pujadas de Béatrice Schönberg dans nos journaux télévisés sur ce Liban détruit, les ruines, la marré noire...

    Fouad siniora, pour l’amour du Liban : démissionez !

    Mahmoud Abas , pour l’amour de Palestine : démissionez !

  • permalien Sophia :
    16 octobre 2006 @17h34   « »

    Cher Alain,

    Merci de cette lettre qui nous rapproche du Liban. Je dirai comme Abdeloum :
    Monsieur Abbas, démissionnez, Monsieur Siniora, démissionnez. Malheureusement, je crois que la situation est plus désespérée en Palestine et la meilleure chose à faire pour Hamas c’est d’abandonner le gouvernement à Abbas et Dahlan et entrer dans la clandestinité en attendant des jours meilleurs pour libérer le peuple Palestinien. Pour le Liban, il est clair que le jeu politique est différent et qu’une démission de Siniora est non seulement nécessaire mais doit être imminente avant que le Liban ne soit de nouveau poussé dans la guerre civile. Au Liban, le jeu américain n’est pas encore fait, il faut donc agir maintenant...

    Voir en ligne : http://lespolitiques.blogspot.com

  • permalien Nanard :
    16 octobre 2006 @17h38   « »
    « Les douleurs de l’enfantement… » Question oubliée

    Il me semble que toute les discussions, les négociations, et les efforts diplomatiques , occultent une question centrale pour le futur du Liban, et en tant que pays et en tant qu’état :

    C’est la question des réfugiés palestiniens !

    Si cette question n’est pas traitée et résolue, en reconnaissant le DROIT de RETOUR, à ces réfugiés, aucun projet politique ne pourra être viable au Liban.

    Essayer de "libaniser" cette population serait lourd de conséquences :

    - d’abord, cela serait un crime et un déni de droits (alors qu’on reconnait un droit de retour, au nom d’histoire religieuses vieille de 2000 ans à un peuple, auto-intronisé comme élu ! d’ailleurs élu par qui ?)

    - D’autre part, ceci influencera la composition démographique trés fragile de ce pays , ce qui n’est pas du tout acceptable par les autres communautés, et elles ont raison

  • permalien Aziz :
    16 octobre 2006 @19h01   « »

    Bonjour

    Merci pour le témoignage sur la réalité libanaise après le passage de la sauvagerie de Tshal.

    La question que vous posez, à savoir "peut-on diriger le pays contre au moins 50% de sa population ?", est au centre de la problématique de tous les pays arabes et plusieurs pays musulmans.

    Nos dictateurs répondraient sans aucune hésitation : oui ! Nous pouvons même les diriger contre 90% de leur population. C’est d’ailleurs le cas un peu partout de Tanger à Damas.

    Merci encore !

    Aziz

  • permalien K :
    16 octobre 2006 @19h10   « »

    A ceux qui veulent connaitre les realites de l’echiquier "politique" libanais autrement qu’a travers le pitoyable et malheureusement unique quotidien francophone libanais, (qu’il ne vaut meme pas la peine de nommer, tellement la haine sectaire, a quelques journalistes pres, sourd de chacun de ses ecrits) lire un des derniers articles de Gresh http://www.monde-diplomatique.fr/2005/06/GRESH/12500 qui montre bien en quoi les "hommes du president" (Bush, en l’occurence) sont des mafieux inveteres.

    On peut aussi acceder au site de Georges Corm, intellectuel libanais de renom, et ancien ministre des finances au Liban :
    http://georgescorm.com/fr/

    Enfin, un blog que j’ai deja cite : http://www.tokborni.blogspot.com/

  • permalien Baltaji :
    16 octobre 2006 @19h13   « »

    La question des réfugiés est primordiale. L’une des raisons de la guerre civile était la croissance du pouvoir des combattants palestiniens au Liban. Face à cette situation, un mouvement nationaliste libanais constitué par les différentes milices chrétiennes réussit à imposer sa domination idéologique nationaliste sur la partie chrétienne du Liban. On comprend bien que la majorité musulmane, dans ce cas là, se trouvait idéologiquement avec la résistance palestinienne. Le mouvement de résistance dans le sud du Liban est né grâce à l’action du parti communiste libanais et l’OLP.
    Je veux parler un peu du nationalisme libanais. Un groupe d’intellectuel libanais, de majorité chrétienne, a propose un nouveau modèle du Liban qui ne sera ni arabe ni occidentale mais phénicien. On fait appel à des racines historiques pour revendiquer une identité et mobiliser l’opinion publique par des slogans nationalistes. Ceci devait être fini en 1990 avec l’accord de Taef. Dans cette vision et avec des gouvernements multiconfessionnels dont les postes ministériels sont partagés entre chefs politiques. Pour trouver satisfaire les deux groupes confessionnels au sein du même gouvernement, la question des réfugiés palestiniens a été délaissés. D’autre part, les réfugiés palestiniens n’ont pas les mêmes droits qu’un libanais. Des métiers y sont interdits. Les permis de construction ne sont pas facilement obtenus. L’hypocrisie face à la question des réfugiés doit arrêter.
    Le problème de composition démographique se pose certes dans un pays où les laïques sont considérés par quelques chefs politico-religieux comme des personnes à combattre. Une réaction que j’ai de la part de mes compatriotes libanais à chaque fois j’évoque l’idée d’un Liban laïque se résume par la phrase suivante : Qui va défendre nos droits face aux autres communautés ?
    C’est durant les années 80 que le Hezbollah a vu la lumière. Le Hezbollah avec son camarade-ennemi Amal ont procédé à des purifications du Sud du Liban de tous les responsables politiques et militaires du parti communiste. Ces derniers sont en majorité des shiites. Le processus de monopole de la résistance est lancé. En 2003 le Hezbollah, et après une opération d’échange de soldats capturés au Liban, a réussi a libérer quelques centaines de prisonniers libanais en Israël. Une partie de ses combattants appartenait à la première vague de résistance libanaise. Ils faisaient partie du parti communiste libanais et quelques autres fractions d’extrême gauche. Le Hezbollah ce jour là a interdit la présence des drapeaux sauf celui du Hezbollah et quelques drapeaux libanais. Comment explique t on cela ? Il existe peut être depuis ses débuts un projet idéologique plus global pour Hezbollah ?

  • permalien Baltaji :
    16 octobre 2006 @19h14   « »

    Mon opinion sur la situation n’est pas simple à comprendre. Je suis avec le Hezbollah dans ces actes dirigés contre l’armée israélienne. Ces actes là, malgré mon désaccord avec le principe de guerre, s’inscrivent dans le côté résistance du Hezbollah. Je ne suis pas d’accord avec la critique du chef sunnite Sas Harriri pour le Hezbollah dans les premiers jours de la guerre et sa revendication qu’il va punir les responsables. D’autre part, je ne suis pas d’accord avec la politique suivie par le Hezbollah dans la période d’après guerre. Les aides distribuées aux familles sont reparties d’une façon inégale. Entre la communauté shiites, les aides sont distribuées en priorité aux familles sympathisantes de Hezbollah. Je connais une famille qui habit un village sur la frontière avec Israel. Le père était un cadre du parti communiste. De sa maison ne reste que la façade. Tout est détruit. Cette famille n’était même pas abordée par les associations qui se chargent de la distribution des aides. Les exemples pareils sont abondants.
    Le sentiment d’unité nationale existe en vrai. Le soutien du parti communiste n’a pas changé malgré le désaccord idéologique avec le Hezbollah. Pourtant, le parti socialiste progressiste du druze Walid Junblat ne fait qu’oublier le socialisme et entrer dans l’ère de Blair, Shruder et Jospin, en présentant le Hezbollah comme le responsable de la destruction matérielle du pays. C’est la socio-démocratie à la libanaise. A ce clan se joignent les forces libanaises (droite chrétienne, ennemi historique du Général Aoun) avec son leader charismatique, nommé le docteur Äl Hakim », par les sympathisants Samir Gaega. Alain Guresh, avez-vous oublié cette partie ? L’inquiétude existe comme vous le dites, c’est vrai.

    Au Liban, un certain Mohamed ne peut jamais se marier avec un certaine Marie et leur enfant ne peut jamais se nommer Cohen.
    Je songe d’un Liban où la confession ne sera qu’une valeur personnelle, où la citoyenneté sera la monnaie commune du pays.

  • permalien K :
    16 octobre 2006 @20h15   « »

    Je voudrai profiter de l’occasion pour tirer mon chapeau a un tres tres grand monsieur du Liban, Homme de theatre et humaniste : Roger Assaf.

    Son "Basta" a fait le tour des sites internet pendant la derniere guerre :

    « Basta ! "Messieurs de TF1, taisez-vous
    ou bien faites votre métier correctement"

    Je dis TF1 parce que c’est sur TF 1 que j’ai entendu les infos, pour les autres, je n’en sais rien.

    L’opération du commando israélien sur Baalbeck où 5 membres du Hezbollah ont été enlevés :

    1 – La descente des parachutistes a eu lieu sur un hôpital : Dar el Hekmat.

    2 – La glorieuse bataille de ces soldats d’élite a fait 17 morts, dont huit enfants.

    3 – Les cinq personnes enlevées sont des civils ordinaires habitant une maison voisine. Deux d’entre eux, un père et son fils, s’appellent Nasrallah et n’ont aucun lien avec le chef du Hezbollah (Nasrallah est un patronyme répandu non seulement au Liban, mais au Proche-Orient, ex : Youssri Nasrallah, cinéaste égyptien chrétien (pardonne-moi ce distinguo mon ami Youssri, c’est pour la bonne cause) bien connu des milieux cinématographiques français). Il est probable qu’ils soient sympathisants, comme plus d’un million de personnes au Liban, mais il ne s’agit pas de combattants et encore moins de "cadres" du Hezbollah. Un homme de plus de 70 ans fait partie des cinq personnes enlevées.

    4 – La voiture qui a quitté l’hôpital à toute vitesse et qui a été prise en chasse par les israéliens et filmée par eux, avait à son bord un homme et sa femme, enceinte de 8 mois, qui se trouvaient à l’hôpital. Une première roquette atteint l’arrière du véhicule. Les deux passagers sortent de la voiture en hurlant. L’hélicoptère fait demi-tour et envoie un second projectile. L’homme réussit à échapper, la femme, moins rapide, n’y parvient pas. Un peu plus tard, les gens du voisinage accourent et la trouvent, le ventre éclaté et le fœtus projeté hors d’elle.

    Messieurs de TF 1, j’ai l’immense chagrin de vous faire part de la mort de Nesrine Salloum, enceinte de 8 mois, victime de l’héroïque mission d’un valeureux commando israélien sur un repaire de terroristes. Je réclame, pour elle, une minute de silence (ce sera toujours ça de gagné sur vos mensonges).

    Vos envoyés spéciaux gagnent en un jour la moitié du salaire mensuel d’un enseignant universitaire à Beyrouth. Faites votre métier correctement ou TAISEZ-VOUS »

  • permalien Nadine Ghys :
    16 octobre 2006 @21h00   « »

    How to lose the ’war on terror’

    By Mark Perry and Alastair Crooke

    Un éclairage. Les 3 premières parties de Comment perdre ’la guerre contre la terreur’ sont traduites en français (voir liens ci-après).

    PART 1 : Talking with the ’terrorists’.
    Apart from Israel, there are five political movements and governments in the Middle East of undeniable importance : Iran, Syria, Hezbollah, Hamas, and the Muslim Brotherhood. The governments of the West don’t talk to any of them, being unable, or unwilling, to distinguish between legitimate Islamist political groups and terrorists. (...)

    PART 2 : Handing victory to the extremists.
    The takfiris - those who view all Westerners as infidels and condemn moderate Muslims who talk with the West - have their counterparts in the West : those who fail to distinguish between terrorists and nationalists, between al-Qaeda and legitimate Islamists. With this "they’re all the same" attitude, the takfiris in both camps undermine their own causes.

    PART 3 : An exchange of narratives.
    After five years of "war on terror" and a staggering expenditure of lives and money, there remains in the West an indefinable yet definite sense of anxiety that somehow the war has gone terribly wrong. Mark Perry and Alastair Crooke explore the intellectual foundations of the confrontation in order to address this anxiety.

    PART 4 : Acts of faith.
    The genius of neo-conservatism in the US is that its adherents have an unshakable faith that they are right. Thus opposing views to their vision of a secular Middle East based on Turkey’s model are dismissed as "babbling". The voices of Islam, though, while they may be exiled from the halls of government, cannot be banished from the street or the mosque.

    PART 5 : The politics of indignation.
    The architects of the West’s response to September 11, 2001, are feeling angst because it is slowly dawning on them that they got the "war on terrorism" all wrong, misled, perhaps, by mistaken analogies to the collapse of Soviet communism. So far they have not absorbed what Islamic revivalists are saying.

    En français :

    1. Parler aux ’terroristes’

    2. Remettre la victoire aux extrémistes

    3. Echange de récits

  • permalien Abdeloum :
    16 octobre 2006 @21h37   « »

    @ K ,

    oui effectivement cette affair a fait grand bruit sur internet, et malheureusement elle n’a pas été relayé ailleur. Nous voyons la, jusqu’ou peut aller le cynisme, la traitrise de TF1. Après l’affair, je crois que Tf1 n’a même pas pris la peine de s’excuser.

    Comment peut on après ça récuser qu’il existe de forte complicité avec Tsahal et une connivence de nos médias avec la ligne sioniste.

    Nadine Ghys , oui, la plus grosse et grossière erreur américano-sioniste c’est de mettre dans le même sac titré "terror" :

    Alqaïda, l’Iran, la Syrie,Hizbollah,Hamas,Les frères musulmans...Une insulte de plus à l’intellect arabo-musulman.

    Non , moi ce que je mettrais dans le même sac c’est ceux qui disent " vous êtes avec nous, ou contre nous" adèptes des dichotomies et d’évaluations synchroniques biaisées.Ils se compte sur les doigts d’une main.

  • permalien K :
    16 octobre 2006 @22h20   « »

    Merci N.GHYS

    l’article " Remettre la victoire aux extrémistes " m’amene a la reflexion suivante : Cet Israel la veut tout sauf la paix.

    Je veux bien sur parler d’une paix qui ne signifie pas un servage pour l’autre partie.

    Meme les enfants savent aujourd’hui que c’est israel qui a favorise l’emergence du Hamas palestinien, dans le but de justifier par la suite toutes ses "exactions" (par respect pour Gresh, j’emploierai cet euphemisme). Les israeliens disent : " comment voulez vous vous comporter de maniere civilisee avec cette bande de brutes bestiales sanguinaires ? " (sachant que les choses sont aujourd’hui tellement bien avancees- Merci Bernard Lewis et autres finkinlkraut, qu’il suffit de se revendiquer islamiste pour etre percu du cote de l’opinion publique occidentale comme une "brute bestiale sanguinaire")

    De meme, et dans la meme optique, le désir ( et le mot est faible a mon avis, tres faible... ) d’éliminer physiquement Nasrallah ne répond pas seulement a l’irritation (encore un euphemisme, et tres doux celui la...) engendrée par sa surprenante capacité de résistance, mais aussi et surtout a la .... modération de cet homme.

    Pour paraphraser l’inénarrable Bush le petit, israel needs scarer islamists...

  • permalien K :
    16 octobre 2006 @22h46   « »

    En attendant, pour que nous n’ayons plus peur pour nos enfants, des hommes d’une autre trempe que les Bush et consorts, voila ce que nous declare un "haut responsable du ministère de la défense" concernant "la vaste opération militaire qu’Israël pourrait lancer dans le sud de la bande de Gaza".

    "La sagesse [celle de tuer des enfants] et l’expérience [celle la meme qui a prevalu dans la guerre contre le hezbollah- sans commntaire...] nous ont appris à ne pas aborder ce genre de question en public afin de préserver l’effet de surprise [au nom de laquelle les "apologistes" d’israel revendiquent la victoire dans la guerre sus-citee- voir en ligne cet article]"

    Voir en ligne : Israël menace de durcir encore ses opérations dans la bande de Gaza

  • permalien K :
    16 octobre 2006 @23h34   « »

    " Une fois que vous avez décidé que vous êtes les bons qui se battent contre les mauvais, il n’y a plus de raison d’enquêter, plus de question à se poser ; tout ce que vous faites est moralement acceptable." Howard Zinn. (Lien donne par Pierre dans "Les risques d’une guerre contre l’Iran")

  • permalien K :
    17 octobre 2006 @00h36   « »

    A Faty

    " ce n’était pas inutile de se rendre dans cette partie du monde sujette à toute la manipulation par les médias occidentaux." OUI.

    Boutros Boutros-Ghali a un jour dit a Uri Avnery :

    " Ils ont lu tous les livres, tous les articles. Ils savent tout - et ils ne comprennent rien, parce qu’ils n’ont pas vécu un seul jour dans un pays arabe." Voir lien

  • permalien saintyves :
    17 octobre 2006 @03h48   « »

    Pourquoi tous les états ( France, USA, GB Allemagne) et toutes les instances internationales ( ONU, Coure Internationale de Justice de la Haye, ) restent muettes et passives devant les massacres commis quotidiennement sur le peuple palestinien.

    Jeudi 12 octobre 06
    6 palestiniens morts dont un enfant de 13 ans

    Vendredi 13 octobre 2006

    Neuf Palestiniens tués

    dimanche 15 octobre 2006
    22 Palestiniens tués

    JERUSALEM (AFP) - Israël a menacé dimanche de durcir encore ses opérations militaires dans la bande de Gaza,

    Il faut maintenant le dire haut et fort : la communauté internationale, et surtout les USA et l’Union Européenne, dont la France, la GB et l’Allemagne, sont coupables au même titre que l’état d’Israël, pour tous les crimes que ce denier commet en Palestine, coupables de laisser faire israèl, d’avoir :infligé au peuple palestinien une punition collective, immoral et inhumaine, ils l’ont puni pour avoir usé de sont droit légitime et démocratique dans les dernières élections.

    Le mutisme et la passivité de la communauté internationale face à tous ces crimes commis contre le peuple palestinien, n’ont d’égal que la même passivité devant le crime de la SHOA, cette complicité indirecte avec Israel dans ces crimes contre le peuple palestinien, se doit de nous interpeller, interpeller notre humanité, notre conscience, nos valeurs universelles tant défendues par nos dirigeants pour nous imposer leur politique hégémonique tout azimute, mais toujours en épargnant systématiquement et volontairement l’état d’Israël pour ses crimes abominables.

    Pourquoi cette communauté internationale ne daigne pas s’occuper sérieusement de cette dernière colonisation de l’histoire de l’humanité, colonisation qui donne le « droit » à Israel de pérenniser son occupation de la Palestine, de massacrer impunément son peuple qui lutte désespérément pour sa LIBERTÉ.

    Pourquoi la communauté internationale n’entreprend elle pas la même démarche imposée au, Soudan pour le Darfor, à l’Iran pour son désir de développer l’énergie nucléaire à des fins pacifiques, à la Corée du nord pour ses essais nucléaires, à la Syrie pour son « soutien imaginaire » au terrorisme, au Liban pour le désarmement du Hizbollah, à la Turquie pour le génocide arménien, etc…

    Les exemples sont trop nombreux et suscitent les interrogations légitimes suivantes :

    -  Israël est il un super état ?

    -  S’agit il d’un complot pour l’épuration ethnique de la Palestine au profit d’un état mono ethnique réservé aux seuls juifs.

    -  L’influence du lobby sioniste est elle aussi étendue et crainte par la quasi-totalité états occidentaux.

    -  L’influence des medias sionistes est elle aussi puissante pour dissimuler le drame palestinien.

    Que de questions qui laissent perplexe tout citoyen du monde digne de ce nom.

  • permalien
    17 octobre 2006 @10h25   « »
    La "divine victoire" ?

    J’espère qu’avec ce tableau que vous nous faite Mr Gresh, certains cesseront de clamer haut et fort une victoire du Hizbollah. En effet, à part le fait de ne pas avoir assassiné le leader du Hizbolah Hassan Nassrallah, Israël semble bel et bien le gagnant de cette guerre.

    Le gouvernement israélien peut considérer qu’il n’a pas réussit à accomplir « sa mission », il peut faire autant d’enquêtes et même autant de procès qu’il veut à ses généraux, moi je considère que le but d’Israël était la destruction du Liban, la destruction de 15 ans de reconstruction. Et votre texte démontre bien qu’il a parfaitement réussit à atteindre ce but.

    Les libanais doivent tout d’abord être conscient de cet état de lieu et échapper à la propagande du Hizbolah ou celle des médias arabes qui veulent leur faire croire à leur victoire. Ensuite ils doivent s’unir autour de leur gouvernement, lui donner les moyens de son action et se tourner vers une énième reconstruction du Liban.

    Voir en ligne : Islamiqua

  • permalien Vvolodia :
    17 octobre 2006 @11h25   « »

    Le comité libanais pour la 1559 appelle le Conseil de sécurité à enquêter sur les 20 000 missiles du Hezbollah

    Le comité libanais pour l’application de la 1559 a adressé un message au Conseil de sécurité l’appelant à enquêter au sujet des violations par le Hezbollah des résolutions onusiennes 1559 et 1701.
    La lettre, adressée à l’actuel président du Conseil de sécurité, Kenzo Oshima, souligne que « le 22 septembre dernier, le secrétaire général du Hezbollah a déclaré devant des milliers de partisans que le parti de Dieu possède désormais 20 000 roquettes. Il a indiqué qu’avant le 13 juillet 2006, le Hezbollah avait 10 000 missiles et qu’actuellement le groupe en possède 20 000 ». « Cela implique, indique le texte du comité libanais, que le Hezbollah, qui devrait être désarmé conformément à la 1559 et à qui la 1701 interdit toute importation ou achat d’armes, a déclaré publiquement qu’il est en possession de 10 000 missiles supplémentaires. ».

    Voir en ligne : http://www.lorient-lejour.com.lb/pa...

  • permalien Hanine :
    17 octobre 2006 @12h36   « »

    Israel a perdu la guerre, stratégiquement et militairement.

    Son but n’était pas la destruction du Liban mais du Hezbollah. Il n’a pas réussi

    Avec la destruction du liban, son image empire tous les jours malgrés le travail infini des média pro-sionistes pour l’améliorer.

    Tout le monde s’accorde pour dire que les militaires israéliens sont largement dépassés par les résistants du Hezbollah.

    En proportion, le Hezbollah a éliminé beaucoup plus d’objectifs militaires qu’Israel.

    Les peuples regardent et retiennent : Je vous rappelle qu’Israel est considéré comme la menace n°1 pour la paix en Europe (avant l’Iran et la CdN), ca ne doit pas être différents dans les pays arabes et musulmans.

    Et vous croyez qu’avec la guerre au liban cela va sûrement s’arranger

    Au contraire, le nombre de personne à souhaiter la destruction d’Israel ne va cesser d’augmenter.

    Non, hélas pour vous, Israël n’a définitivement pas gagné la guerre.

  • permalien
    17 octobre 2006 @13h05   « »

    Qu’israel gagne ou ne gangne pas la guerre la n’est pas le probléme.....le problémee est comment fairs nous citoyens du monde pour changer cette situation nous parlons nous discutons nous nous revoltons mais qu’est ce nous faisons contre ces medias, contre cette hegemonisme contre cette terreur americano-sioniste ??TF1 a commis l’impardonnable et nous n’avons rien fait pour qu’elle s’en excuse....alors je demande au citoyen francais (car 2007 est proche) de s’engager et d’engager leur corps et ames dans la campagne presidentielle pour fair apparaitre ce probléme comme majeur et fondamentale.....vola proposon des actions, proposons du concret

  • permalien Abdeloum :
    17 octobre 2006 @14h11   « »

    Hizbollah ne possède que 20 000 roquettes pour défendre tout un pays ?

    Moi je trouve que c’est peu...Il devrait faire des efforts

  • permalien Ahmad :
    17 octobre 2006 @15h03   « »

    salam,voir le rapport du conseil des droits de l’homme dans les territoires occupés,sur le site du hamas en français:www.palestine-info,salam

  • permalien K :
    17 octobre 2006 @15h38   « »

    L’anonyme du 17 octobre 2006 10:25 n’est autre que... Mizo le titan, alias "l’homme qui veut modérer un milliard d’extrémistes". Circulez, il n’ya rien a voir.

  • permalien Vvolodia :
    17 octobre 2006 @15h49   « »

    ce n’est pas vous qui décidez qui peut ou non s’exprimer sur ce blog ; circulez vous même, h’mar !

  • permalien Charles D. :
    17 octobre 2006 @16h04   « »
    Un peu, vous dites ?

    "Seule certitude, les destructions massives ont, un peu plus, installé la haine et, un peu plus, éloigné les espoirs de paix au Proche-Orient."
    Un peu plus ? Pas mal, oui. Au carré.

    Je suis révolté, outré, scandalisé de voir et d’entendre tout ce qui arrive au Liban
    La seule certitude est plutôt la montée du radicalisme au Moyen Orient et de la droite en occident. On justifie la démagogie des pays de l’axe du Bien qui font avaler à leurs citoyens qu’ils font le Bien avec des attaques préemptives qui n’on aucune once de Bien.

    Par contre,
    il faut arrêter de chercher la justice là où il n’y en a pas ;

    il faut arrêter de chercher la démocratie entre les pays.

    Les chefs d’état du monde n’en ont rien à cirer de la démocratie. Ce sont les intérêts personel, pécunier, du parti, national, et rarement le sens de justice humaine du politicien qui poussent un pays à aider un autre.

    C’est une remarque réductioniste ou cynique sur la politique et les politiciens, mais malheureusement, en 2006, il y a plus de politiciens qui se vendent aux sondages qu’il y a 40 ans.

    Je me désole de voir le gaspillage d’énergie lorsque j’entends des Libanais crier à l’injustice chercher l’aide d’un pays pour les sauver. Cela fait plus de 50 ans que les palestiniens le font, ça ne marche pas. Les amérindiens aussi l’ont fait depuis près de 500 ans, ils sont maintenant casés dans des réserves (c’est comme un territoire occupé).
    Il faut dialoguer, négocier, faire des compromis, tout faire, sauf crier à l’injustice, car c’est du gaspillage d’énergie.

    Oui mais nous qui habitons des pays occidentausx, on peut voter. OK... mais il faut être nombreux. On risque de retomber vite dans l’intérêt national.

    Au Liban, nous avons trop de politiciens qui crient à l’injustice, trop de religieux politiciens. Arrêtons de signer des pétitions. Vivons notre vision de la paix avec vos proches et faisons exprès pour vouloir vivre ensemble. Pensons seulement aux enfants de nos petits enfants. Ce ne sera pas rose pour nous. Pas tout de suite

  • permalien Ahmad :
    17 octobre 2006 @18h31   « »

    salam,petite info la société israelienne nice systeme va effectuer la surveillance de la tour eiffel,cette mème entreprise,qui va durant les jeux olympique de en chine surveiller le métro de pékin,à signaler que c’est cette mème entreprise qui a put suivres les étapes du déplacement des terroristes des attentats de londres en 2005,salam

  • permalien
    17 octobre 2006 @19h10   « »

    pour vous tous Israél est le seul coupable !

    pour moi les vrais coupables sont ceux qui n’acceptent pas le droit d’Israél d’exister !

    et ils sont nombreux, d’abord citons le président iranien, puis le hamas, puis le président syrien, même Arafat a reconnu le droit d’Israél d’avoir un état que parceque le président des Etats-Unis monsieur Clincton l’a exigé avant d’acccepter de venir à Gaza lui rendre visite !

    je peux vous promettre que le jour où nos voisins arrèteront d’attaquer Israél, celui-ci saura imédiatement changer de comportement vis-à-vis de ses voisins !

    les israéliens veulent vivre en paix et ne penser qu’à développer leur économie, ils sont fatigués d’ètre forcés de devoir si souvent reprendre leurs armes pour défendre leur pays !

    coco !

  • permalien Vvolodia :
    17 octobre 2006 @20h03   « »

    chalom lekoulam !

    droits de l’homme....vous plaisantez ? le Liban est épingé et s’en moque.

    Amnesty International a déjà exprimé à plusieurs reprises son inquiétude au sujet de la discrimination, juridique et autre, qui frappe les réfugiés palestiniens au Liban – l’organisation avait notamment soumis un rapport au CDE en avril dernier, décrivant la discrimination à laquelle sont confrontés les enfants réfugiés palestiniens, au niveau de l’accès à un logement approprié, au niveau de la sécurité sociale, de l’éducation et du respect de leur droit à être enregistré.

    La discrimination à l’égard des enfants réfugiés palestiniens est l’un des aspects de la discrimination qui s’exerce depuis longtemps à l’égard des réfugiés palestiniens au Liban, victimes par ailleurs d’atteintes à leurs droits économiques et sociaux fondamentaux.

    En ce qui concerne l’emploi, les réfugiés palestiniens n’ont pas accès à tous les postes et ne bénéficient pas de la protection de tous leurs droits au travail.

    Une loi réglementant la propriété a été rédigée de façon à interdire expressément aux réfugiés palestiniens de devenir propriétaires. En outre, les autorités libanaises interdisent l’entrée de tout matériau de construction ou servant à la maintenance dans les camps situés dans le sud du Liban.

    Le CDE s’est déclaré très préoccupé par les conditions sociales et économiques très dures dans lesquelles vivent les enfants réfugiés palestiniens dans les camps ; ils n’ont qu’un accès limité aux services publics, sociaux et médicaux notamment, sont écartés du système éducatif et exposés à la violence à la maison, à l’école et au sein de la collectivité.

    Plusieurs milliers de réfugiés palestiniens n’ayant pas de papiers d’identité vivent au Liban ; ils sont soumis à des restrictions encore plus sévères que les autres réfugiés palestiniens, parce qu’ils ne possèdent pas de documents d’identité valables ni de résidence légale.

    Le Liban accueille plus de 400.000 réfugiés palestiniens, dont la plupart sont arrivés en 1948, ou sont descendants de personnes arrivées au Liban à cette date. Ils ont fui ou ont été expulsés de leurs maisons ou de leurs terres situés dans ce qui est aujourd’hui Israël, la Cisjordanie ou la bande de Gaza et n’ont pas eu la possibilité de rentrer.

    drôle, non ????

  • permalien Vvolodia :
    17 octobre 2006 @20h08   « »

    Chalom lekoulam !!! (on a gagné au foot, gagné la guerre, ça me met de bonne humeur)

    En ligne de mire : les attaques du Hezbollah sur le nord d’Israël

    Le Hezbollah et Israël se sont récemment opposés au cours d’un conflit qui a duré trente-quatre jours. Les deux parties ont commis de graves violations du droit international humanitaire.

    Les tirs de roquettes du Hezbollah sur le nord d’Israël constituaient des attaques délibérées contre des civils et des objectifs civils, et également des attaques sans discernement.

    Ces agissements sont des crimes de guerre au regard du droit international. Les attaques violaient aussi d’autres règles du droit international humanitaire, notamment l’interdiction des représailles contre la population civile.

    amnesty toujours.....

  • permalien Ahmad :
    17 octobre 2006 @20h34   « »

    salam,on eput voir aisément la faiblesse des argumenst des sionsites,quand,il s’agit de les critiquer sur les droits de l’homme,au lieu de reconnaitre leur tors,ils renvoie aux atteintes aux droits de l’homme par d’utre pays,mais implictement,si ils font ça c’est qu’ils reconnaissent qu’ils bafouent les droits de l’homme,sauf que eux ils ne reconnaissent jamais leur erreur,c’est la doctrine du sionisme par essence qui comme cela.Il faut etre clair donc ,il faut condamner,toutes les injustices au droits de l’homme,mème celle fit par les pays arabes,on notera que ces atteintes ne dérange en rien israel,qui n’est pas génée de collaborer avec les pouvoir des ces pays,donc quand des sionsites viennent parler de l’atteinte au droits de l’homme dans les pays arabes ou autres,c’est cocace,peronne n’a oubligé les dirigeants israelien de travail avec les traitres jordaniens,pourquoi l’ont-ils fait,parce que pour la doctrine sioniste,la fin justifie les moyens,cela permet de rappeler à ceux qui nous repetent qu’israel veux la paix,que ce ne sont pas les palestiniens qui ont expulsé 750 000 personnes, détruient plus de 450 villages,et aisni nié la société palestinienne,dans la réalité ceux qui nient de ldroit de l’existence de l’autre ceux sont plutot les israeliens,à moins que les israeliens sur une terre qui ne leur appartient pas,décident de façon unilatéral de ce qu’il veulent reconnaitres aux possesseurs de cette terre.en conclusion dire vouloir la paix en semant la terreur,spoliant la terre d’atuir,détruisant les cultures,détruisant les famille,c’est pas une volonté de paix,c’est ou etre atteint de folie ou etre clairement hypocrites,salam

  • permalien Ana :
    17 octobre 2006 @20h50   « »

    Vvolodia fait de l’humour ce mardi 17 octobre 2006 20:03. Il trouve à rire de ce que « le Liban accueille plus de 400.000 réfugiés palestiniens, dont la plupart sont arrivés en 1948, ou sont descendants de personnes arrivées au Liban à cette date. Ils ont fui ou ont été expulsés de leurs maisons ou de leurs terres situés dans ce qui est aujourd’hui Israël, la Cisjordanie ou la bande de Gaza et n’ont pas eu la possibilité de rentrer ».

    « Drôle, non ? », demande-il, avec plus de points d’interrogation que je n’en rapporte.

    Vvolodia rira sans doute moins quand un jour, proche ou lointain, ce qui est aujourd’hui Israël ne sera plus comme il est. 400 000 réfugiés du Liban parmi des centaines de milliers d’autres rentreront chez eux.

    Drôle, non ?

  • permalien Vvolodia :
    17 octobre 2006 @22h01   « »

    chalom lekoulam !!

    Ana vous n’avez pas encore gagné la guerre ; nous avons accueilli plus qu’un million de réfugiés juifs des pays arabes, vous pouvez donc conserver les "palestiniens".

    L’Europe, l’Asie, suite à des guerres, ont vu les populations migrer, bouger ; les arabes ne sont pas si différents des autres humains qu’ils ne puissent agir de la sorte ; il suffit pour cela beaucoup de bonnes volonté et de désir de paix de part et d’autre.

    je conçois que les palestiniens aient le désir de vivre dans un démocratie (ISRAEL)plutôt que dans un pays totalitaire (vous avez le choix dans les ripoubliques islamistes), avec la sécurité sociale et des allocations chômages, et allocations familiales plutôt que voir les richesses de la nation dépensées pour les plaisirs du "roi", mais pour les israéliens, c’est non.

    D’ailleurs, vous ne voulez pas vivre AVEC Israël, mais à la place d’Isräel.
    Et ça aussi c’est non.

  • permalien Vvolodia :
    17 octobre 2006 @22h11   « »

    Ana, je voudrai aussi rajouter que nos moyens de dissuassion, nous n’hésiterions pas à nous en servir ; quoi que cela pourrait nous coûter, cela vous coûterait à vous encore plus cher.

    Encore une chose, les palestiniens pour la plupart n’étaient pas propriétaires de leurs terres ; de simples fellah, qui payaient des loyers exorbitants. Souvent en produits de la terre. Victimes éternelles des potentats installés à Beyrouth ou en Egypte.

  • permalien Abdeloum :
    17 octobre 2006 @22h26   « »

    MONnnnnnnn Dieuuuuu

    Quel cynisme chez ce personnage qui ne mérite même pas la parole( je suis moins tolérent que Monsieur Gresh).

    Quel cynisme, quelle insolence pour la vie,quelle perversité,quel sadisme, quelle brutalité dans les propos, quelle bestialité dans l’envi de détruire, détruire, détruire...quelle inhumanité, animosité, cruauté, antipathie, quelle inimitié...

    Et dire que la plupart des sionistes pense comme ça !!!( et cela est inculqué à leurs enfant aussi).

    Et la plus grande fourberie c’est qu’ils arrivent à cacher ce visage devant autrui, pour se fondre dans la masse

  • permalien Hanine :
    17 octobre 2006 @22h56   « »

    Avec Vvoldia c’est la compétition,

    Celui qui est le plus intelligent, le plus fort, le plus JUSTE, le plus humain, le plus généreux... mais aussi celui qui est le plus à plaindre, celui qui a le plus souffert, le plus été exterminé, celui qui souffre le plus du racisme, celui dont l’histoire mérite le plus le terme génocide...

    A chaque fois bien sûr c’est ISRAEL qui sort vainqueur (même au foot, il parrait)

    Il ne peut y avoir qu’une raison à ce raisonnement, c’est le sentiment d’appartenir à un peuple qui est au dessus des autres.
    Ces autres, dont la jalousie a privé Israël de la richesse, paix et la sécurité.

    Moi, ce raisonnement me donne la nausée, il est identique à celui d’un certain Fuhreur au milieu du siècle dernier.

  • permalien Ana :
    17 octobre 2006 @23h02   « »

    Vvolodia continue sur sa lancée, qui cherche à gagner la guerre mais pas la paix : « L’Europe, l’Asie, suite à des guerres, ont vu les populations migrer, bouger ; les arabes ne sont pas si différents des autres humains qu’ils ne puissent agir de la sorte ; il suffit pour cela beaucoup de bonne volonté et de désir de paix de part et d’autre. D’ailleurs, vous ne voulez pas vivre AVEC Israël, mais à la place d’Isräel. Et ça aussi c’est non. »

    C’est bien ce que je disais et je le redis pour Vvolodia : Israël ne veut pas vivre avec les Arabes de Palestine, mais à leur place. C’est vrai depuis plus de 100 ans, alors que ce n’était pas vrai avant. L’Europe, l’Asie ont vu les populations migrer, constate Vvolodia, le ton bonhomme. Bouger pour bouger, troc pour troc, un jour, proche ou lointain, ce qui est aujourd’hui Israël ne sera plus comme il est. 400 000 réfugiés palestiniens du Liban, parmi des centaines de milliers d’autres réfugiés palestiniens, rentreront chez eux. Et ça, Vvolodia a beau dire que c’est non, ben, c’est oui.

    Quand Vvolodia, pas très sûr de lui, perd ses moyens propres, il écrit une deuxième post afin d’avancer « ses moyens de dissuasion ». Et il fanfaronne : « Nous n’hésiterions pas à nous en servir ; quoi que cela pourrait nous coûter, cela vous coûterait à vous encore plus cher. » Nous qui ? Vous qui ? Quels que soient le nous et le vous, Vvolodia essaie de faire croire qu’il ne sait pas que c’est l’inverse qui est vrai.

    Drôle, hein ?

  • permalien coco ! :
    17 octobre 2006 @23h03   « »

    étonnant vos messages, comment voulez-vous que les belliguérants du moyen-orient puissent déposer leurs armes si vous devant votre ordinateur vous n’avez que des insultes à vous jeter à la tête !

    sachez que les arabes palestiniens qui vivent en Israél ne veulent à aucun prix quitter ce pays, ils ont prit goùt à la démocratie, leur niveau de vie est trés supérieur à celui qu’ils auraient dans un pays arabe, l’éducation de leurs enfants est sans comparaison avec celui donné dans les pays qui entourent Israél.

    sachez aussi qu’Israél a su aussitôt la fin des combats réparer les dégats causés par les fusées libanaises, remettre son économie en marche, les investisseurs étrangers font la queue pour acheter nos industries floricentes !

    et que fait le Liban : rien sauf de demander l’aumone aux européens et aux américains !
    le herzbellah lui distribue des milliers de dollards devant les caméras des tv étrangères, fait des discours de propagande vantant "sa victoire" , continue de se moquer des décisions du conseil de sécurité , continue de donner des ordres à la population du Sud du Liban !

    coco !

  • permalien K :
    17 octobre 2006 @23h36   « »

    Monsieur Chirac est etonnant.

    Peu de temps apres la fin de cette guerre un site marocain titrait : « "Il y a eu au Liban une forme de crime contre l’humanité" - Chirac. ». En ces temps ou quand on prend une bombe de GATE alias tsahal (Glorieuse-Armee-Tueuse-d’Enfants) sur la tronche il faut dire merci sous peine de se voir taxer d’"antisemitisme" j’avais, avant de lire la suite, trouver l’attitude du president presque suicidaire.

    Le reste le voila : « "Il y a eu au Liban, je dirais, une forme de crime contre l’humanité qui s’est traduit par l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri et par une série d’assassinats ou de tentatives d’assassinats", a déclaré le président français lors d’une conférence de presse au siège de l’Onu à New York. »

    Et, grace au blog de Nidal j’apprends que "le president Jacques Chirac remet la Légion d’honneur au patron de l’Anti-Defamation League"

    Nidal : "Pour résumer : l’Anti-Defamation est l’un des principaux organes d’intimidation, de diffamation, de manipulation et de désinformation pro-israëlienne de la planète. C’est l’une des pires officines de manipulation aux États-Unis en faveur d’Israël."

    Je vais me coucher.

  • permalien k :
    18 octobre 2006 @01h55   « »

    A Charles D.

    - "La seule certitude est plutôt la montée du radicalisme au Moyen Orient ....." Oui, mais de quel radicalisme parlez vous ?

    J’ai compris que ce terme s’appliquait pour vous aussi bien aux israeliens qu’aux islamistes, en l’occurence le Hamas et le Hezbollah.

    Vous tombez dans le piege meme que vous denoncez a propos de la droite (soit dit en passant, jospin, socialiste, dans un passe pas si lointain..., passons).

    Inconsciemment, l’image meme de ces barbus enturbannes vous revulse. Il vous est inconcevable que l’on puisse a la fois ne pas apprecier les preceptes de vie que ces gens delivrent, et leur reconnaitre un statut de Resistants, et des plus braves qui soient. Sur Internet vous pouvez voir des photos du public qui a assiste au dernier discours de Nasrallah : les minettes en decollete ravageur et jeans sexys n’etaient pas rares : croyez vous qu’elles vont seulement a la mosquee le vendredi ?

    Des resistants, le monde arabe, dirige par des roitelets et des "democrates" de pacotille, encenses tels par les Etats-Unis et ses sbires, entre autres parce qu’ils cassent de l’islamiste, ce monde arabe disai je, en a bien besoin. Il se trouve que le seul element federateur, que cela plaise ou non, soit a l’heure actuelle l’islam.

    En resume un resistant, qu’il soit islamiste, communiste ou ce que vous voulez, reste un resistant.

    "...Regardless of race or religion or denomination against invaders, occupiers, the abusers of our rights." Georges Corm

    - Vous conseillez aux libanais de " dialoguer, négocier, faire des compromis, tout faire, sauf crier à l’injustice, car c’est du gaspillage d’énergie." Avec qui ?

    Le probleme est que les libanais, en tout cas les voisins immediats d’Israel, ceux du sud, ont appris
    avec le temps que les termes que vous employez revetaient un sens tres particulier pour leurs vis a vis situes de l’autre cote de la frontiere.

    dialoguer = obtemperer
    negocier = obeir
    faire des compromis = se laisser deposseder

    Je comprends que vous pensez faire preuve de sagesse, de moderation. Nous vivons malheureusement une epoque tranchee ou, par exemple, meme un Robert Fisk devient suspect devant un Jonathan Cook.

    Amicalement

  • permalien saintyves :
    18 octobre 2006 @02h43   « »

    une INFORMATION INQUIETANTE citée par l’HUMANITE

    "Plus grave encore, selon une enquête menée par une équipe de télévision israélienne de la RAI-24 et reprise par le quotidien israélien Haaretz, Israël utiliserait, dans la bande de Gaza, une arme expérimentale particulièrement terrible. Selon des médecins de Gaza, les blessures occasionnées par cette nouvelle arme provoquent l’amputation des membres, brûlent les corps sans que l’on décèle des éclats métalliques. Certains médecins affirment même qu’ils ont extrait des particules qui n’étaient pas décelables aux rayons X.

    Le docteur Habas Al Wahid, responsable de l’antenne d’urgence de l’hôpital Shuhada al-Aqsa à Deir el-Balah, explique que les jambes des blessés étaient détachées des corps « comme si une scie avait été utilisée pour couper l’os ». Il y avait des signes de chaleur et de brûlure près du point d’amputation, mais aucun signe que ce démembrement avait été causé par un fragment de métal. Le docteur Juma Saka, de l’hôpital Shifa, à Gaza City, confirme qu’une poudre « comme des éclats microscopiques » a été retrouvée sur les corps et dans les organes des victimes. Des éléments qui ne sont pas sans faire penser à une arme de caractère similaire mise au point par les États-Unis, baptisée DIME (dense inert metal explosive), dont le but est de détruire une cible en occasionnant des dégâts minimaux aux alentours. Si l’utilisation de cette arme est avérée, elle pourrait bien correspondre aux constatations faites par les médecins libanais, lors de la guerre menée cet été par Israël.

    Pierre Barbancey

    Article paru dans l’édition du 16 octobre 2006."

    je renvoie à un autre site qui evoque le meme concept maccabre d’experimentation sur des cobays palestiniens, c’est tres INQUIETANT surtout que cela nous rappele les crimes NAZIS

    http://www.counterpunch.org/avnery1...

    je suggere d’ignorer une certaine VVOLODIA pour son irrespect des personne du forum, d’avoir traité un participant de HMAR, c’est tres abaissant d’en arriver là ( pour ceux qui ne comprenne pas la signification, cela veut dire "BOURRIQUE" QUEL LANGAGE CIVILISE !

    Voir en ligne : http://www.humanite.presse.fr/journ...

  • permalien k :
    18 octobre 2006 @03h05   « »

    Un article traduit en francais de J.Cook intitule :
    Robert Fisk va-t-il tout nous dire ?

  • permalien saintyves :
    18 octobre 2006 @03h35   « »

    Ce n’est pas seulement INQUIETANT mais c’est de CRIME CONTRE L’HUMANITE dont il s’agit

    les Photos publiés sur le site online, sans commentaires

    Ames sensibles s’abstenir

    Israel ne recule devant rien pour mener son operation d’extermination du peuple Palestinien.
    J’en ai la nausée, en effet les sionistes conduisent les juifs d’Israel et de la Diaspora à participer au GENOCIDE du peuple Palestinien.

    voir aussi le site :

    http://www.ism-france.org/news/arti...

    "Le commandant de l’Armée de l’Air israélienne, le Général Yitzhak Ben-Israel, autrefois chef du programme de développement des armes de l’IDF, a indiqué aux journalistes italiens que "l’une des idées (concernant cette arme) est de permettre de frapper ceux qui sont visés sans blesser les passants ou d’autres personnes."

    Quel cynisme digne des plus sinistres des nazis !

    Voir en ligne : Israel a utilisé un nouveau prototype d’arme dans la Bande de Gaza

  • permalien Vvolodia :
    18 octobre 2006 @08h30   « »

    L’idéal, c’est la paix ; pas la paix islamiste qui est la paix des cimetières pour les kouffars, (les pôvres)mais une vraie paix, l’égalité, pas le musulman supérieur au juif et au chrétien parce que musulman, ce qui correspond à "muslim über alles" ; chez nous en Israël, le musulman peut commander aux juifs s’il est meilleur.

    "Le Dr Tareq Abou-Hamed, un scientifique israélien actuellement à l’Université de Minnesota, et des collègues, les Prof Jacob Karni et Michael Epstein, à la tête du Service de l’Energie Solaire de l’Institut Weizmann en Israël, ont développé de manière efficace et sûre et permettant de résoudre les problèmes de stockage à bore et de transport."

    Abou-Hamed est un Arabe Israélien de Jérusalem-Est. eh oui. En Israël, les arabes chrétiens ou musulmans se distinguent dans d’autres disciplines que le meurtre de masse.

    Revenons en à la fameuse arme : pratique, elle peut tuer Nasrallah tout seul dans son lit, et pas les 4 épouses qui partagent sa couche. Mais on ne verra rien de sanglant, pas photogénique comme bombe. La bombe propre ; pas comme ces bombes pleines de roulements à bille qu’affectionnent tant ces palestiniens qui tuent des israéliens civils.

    En fait, ce qui vous rend furieux, c’est "qu’ils" en soient resté au couteau de boucher pour tuer des juifs ; ça fait artisanal, et ça fait sale.

    A la guerre, les islamistes tuent comme l’homme de Cro-Magnon.

    Voir en ligne : http://www.israelvalley.com/news/20...

  • permalien Vvolodia :
    18 octobre 2006 @08h47   « »

    Saint-yves écrit : "Pourquoi tous les états ( France, USA, GB Allemagne) et toutes les instances internationales ( ONU, Coure Internationale de Justice de la Haye, ) restent muettes et passives devant les massacres commis quotidiennement sur le peuple palestinien."

    Parce qu’ils s’en moque - parce que "-Deux agents de la sécurité ont été légèrement blessés par des tirs effectués par des terroristes palestiniens non loin du poste de contrôle d’A-Ram, près de la zone industrielle d’Atarot. Deux ambulances du Maguen David Adom ont été dépêchées sur les lieux. Les deux agents ont été transportés à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem.

    - deuxième tentative d’attentat avortée en 24 heures. Cette fois, la surveillance des forces de sécurité a permis d’éviter le pire au point de passage de Reihan, à l’Ouest de Djénine.

    - Et Guilad Shalit n’est toujours pas libéré. Et le maximum sera fait, quoi que cela puisse coûter. Aux palestiniens surtout."

  • permalien coco ! :
    18 octobre 2006 @08h53   « »

    saint yve je ne vous comprend pas, quoique fasse l’armée israélienne elle sera pour vous coupable !

    et oui je suppose que quand l’armée israélienne se servait d’armes conventionnelles (pour tuer un responsable des attentats kamikazes ou de l’envoie de fusées kazams qui visent nos civiles de la ville de Sdérot) et que ceux qui étaient proche du coupable étaient eux aussi touchés vous deviez crier sur tous les toits que l’armée israélienne commettait "des crimes contre l’humanité" et maintenants quand selon vos dires et selon les médecins palestiniens(à vérifier) l’armée israélienne se sert d’une nouvelle arme qui n’atteit que le coupable laissant intact son entourage vous crier aussi sur tous les toits que l’armée israélienne cpmmet "des crimes contre l’humanité" .......

    est-ce que pour vous tuer un juif est permis et tuer un assassin palestinien est interdit ?

    cela me rappelle un passé de triste mémoire !

  • permalien Orangerouge :
    18 octobre 2006 @10h22   « »
    Revenir à l’idée de Sophie : agir

    C’est très bien d’acheter de l’huile d’olive palestinienne et de boycotter les produits israéliens, mais à plusieurs et en se coordonnant avec d’autres groupes militants on peut faire plus.

    Pour qu’Israël change de stratégie, il faut que celle qu’il suit actuellement lui coûte trop.
    Et c’est en terme d’image pour les produits et services israéliens et pour les produits de ceux qui soutiennent Israël que cela peut être très coûteux.

    Nous sommes dans une société d’image, la consommation d’un bien ou d’un service, comme la valeur d’une action en bourse dépend étroitement de son image dans l’esprit du public.

    Mais pour enseigner entre autres du marketing, je peux vous dire que pour que l’image d’un produit ou d’un service fasse un effet sur l’acheteur, il faut qu’il ait cette image à l’esprit au moment de l’achat.

    Il serait utile de produire des autocollants rappelant par exemple "Israël tue en Palestine toutes les semaines" et de les apposer partout où se vendent des biens et services israéliens ou produits en Israël (c’est le cas de certains produits alimentaires français) ou produits et financés par des amis d’Israël.

    Je ne connais pas bien les liens financiers entre Israël et le reste du monde. Si quelqu’un peut me renseigner cela peut être utile.
    Quels sont les réseaux bancaires les plus liés à Israël ?

    On ne peut pas réfléchir plus avant à des actions sur un blog ouvert à tous.

    Comment créer un réseau de communication entre ceux qui désirent agir ? Il faudrait pouvoir communiquer les adresses mails de certains pseudos à certains autres pseudos.

    Je lirai avec attention (pas immédiatement, je bosse aussi...!) mais dans les jours qui viennent, vos réactions et vos suggestions.

    Enfin... je suis totalement intolérante au racisme... donc les réactions sionistes sont inutiles je ne les lirai pas.

    Pour être clair : le sionisme d’une certaine époque était certainement courageux, et la solidarité d’une communauté éprouvée peut être tout à fait digne d’admiration. Mais ce qui se passe actuellement c’est un dévoiement total de ces deux phénomènes vers le racisme pur et simple, la volonté d’asservir d’autres peuples et de s’approprier des territoires et des ressources par le crime à grande échelle. Je suspecte aussi beaucoup de corruption et peut-être même encore pire. Il y a très peu d’institutions vraiment indépendantes, donc il y a très peu de transparence : on sait que des délits très graves peuvent parfaitement rester cachés.

    A bientôt j’espère.

    Orangerouge

  • permalien Pierre :
    18 octobre 2006 @10h46   « »
    « Les douleurs de l’enfantement… » à la coq

    Dans un combat de coqs, les coqs s’entre-tuent et leurs propriétaires ramassent la mise.

    En réalité les coqs appartiennent à la nature, mais ce sont les propriétaires qui ramassent la mise.

    Les coqs se battent pour leur survie, mais ce sont les propriétaires qui ramassent la mise.

    Les coqs vainqueurs comme les coqs vaincus finiront dans le ventre de leurs propriétaires qui ramassent la mise.

    Les coqs ont tous légitimement raison, mais les propriétaires ramassent la mise.

  • permalien coco ! :
    18 octobre 2006 @10h49   « »

    Enfin... je suis totalement intolérante au racisme... donc les réactions sionistes sont inutiles je ne les lirai pas.

    Pour être clair : le sionisme d’une certaine époque était certainement courageux, et la solidarité d’une communauté éprouvée peut être tout à fait digne d’admiration. Mais ce qui se passe actuellement c’est un dévoiement total de ces deux phénomènes vers le racisme pur et simple, la volonté d’asservir d’autres peuples et de s’approprier des territoires et des ressources par le crime à grande échelle. Je suspecte aussi beaucoup de corruption et peut-être même encore pire. Il y a très peu d’institutions vraiment indépendantes, donc il y a très peu de transparence : on sait que des délits très graves peuvent parfaitement rester cachés.

    A bientôt j’espère.

    Orangerouge

    Répondre à ce message

    orange rouge moi aussi je suis intolérant au racisme et le tien me dégoute !

    tu accuses les isréaliens des pires crimes mais comme tout bon raciste qui se respecte tu oublies de donner des exemples de ces crimes, tu écrits des sous-entendus malvaillants

    tu accuses israél de vouloir s’approprier des territoires et d’asservir d’autres peuples ce qui est absolument faux !

    la preuve la plus récente est que la bande de Gaza a été évacué par l’armée israélienne et la population civile juive qui y habitait depuis 1967 !

    la deuxième preuve est que notre gouvernement veut quitter la majeur partie de la cisjordanie et permettre la création d’un état palestinien mais la venue du hamas à la direction du peuple palestinien a empéché pour le moment de contratiser ce projet !

    la troisième preuve est que israél a rendu à l’Egypte la presqu’ile du Sinai quand le président Sadat a fait la paix avec Israél

    la quatrième preuve est qu’israél est prète à rendre le Golan à la condition que la Syrie soit prète elle a vivre en paix avec Israél et ne soutienne plus les mouvement terroriste qui ont leurs siège sur son territoire !

    "Je suspecte aussi beaucoup de corruption et peut-être même encore pire. Il y a très peu d’institutions vraiment indépendantes, donc il y a très peu de transparence : on sait que des délits très graves peuvent parfaitement rester cachés."

    là orange rouge tu me prouves clairement que tu n’as aucune connaissance de la société israélienne

    il n’y a peu de pays où tout se sait par tous la preuve est l’enquète contre notre président pour délit sexuel !

    il suffit de lire les journeaux ou de voir les informations de la tv pour savoir que la liberté de la presse est totale en Israél, tout y est débattu, il n’y a pratiquement pas de secret, l(absurbe a eu lieu pendant les derniers combats à la frontière libanaise quand les trois chaines israéliennes indiquaient où se trouvaient nos soldats, à cause de cela il y a eu des pertes parmi les soldats israéliens !

  • permalien Pierre :
    18 octobre 2006 @11h44   « »

    Pourquoi nous haïssent-ils tant ?

    Jojo Bush va enfin pouvoir recevoir des réponses à ses interrogations :

    George W. Bush signe une loi autorisant des interrogatoires violents

  • permalien Hanine :
    18 octobre 2006 @11h45   « »

    Je vous suggère un rapport hyper intéressant de la fondation pour la recherche stratégique. Vraiment, je vous conseille à tous de le lire :

    Où va l’Iran ?

    http://www.frstrategie.org/barreFRS/publications_colloques/colloques/200605­17.pdf

  • permalien Pierre :
    18 octobre 2006 @11h54   « »

    Où va l’Iran ?

    Fichier PDF accessible par le lien ci-dessus.

  • permalien Hanine :
    18 octobre 2006 @12h22   « »

    OrangeRouge,

    Le problème pour le boycott des produits israeliens est qu’ils se sont spécialisés dans le B2B le business to business. C’est à dire qu’ils vendent souvent des produits technologiques à des entreprises qui vont les utiliser comme équipment ou encore comme composants dans leur processus de fabrication.

    Aussi, beaucoup de contrats sont obtenu grâce à l’influence de la volonté des politiques de maintenir de bonnes relations en Israël. (voir lien, slide => influence des relations politiques sur le niveau d’échange entre la france et israel)

    Comme vous pouvez le voir tout est fait pour limiter l’influence des masses sur les échanges. Ainsi les principaux protagonistes sont les entreprises et les politiques. (sur les politiques il est dommage que je ne retrouve plus une archive du journal du monde où F. Hollande disait qu’il fallait essayer de limiter l’accès des étudiants anti-sionistes dans les hautes-écoles d’administration et de relation internationale).

    J’ai souvent lu que le meilleur moyen d’arrêter de consommer des produits israeliens etait d’arrêter de surfer sur le net, de balancer son ordi, d’arrêter le WIFI et d’arrêter de prendre des vaccins. Vous savez ce qu’il vous reste à faire...

    Non sérieusement, le boycott des olives et autres produits B2C est utile. Mais, si l’on veut influer efficacement. C’est au niveau politique et au niveau des décisions stratégiques des supply managers des companies francaises d’IT que cela se passe !

    Il faudrait que la question Palestienne prenne une telle importance dans la population francaise que le bénéfice de la prise en compte de ce facteur dans les choix politiques des décideurs de droite comme de gauche soit de plus en plus important en terme de voix. Aussi, si il faut placarder des affiches, c’est sur les sociétés d’IT francaises qui se fournissent chez les israéliens.

    Amicalement,

    https://www.escp-eap.net/ gtilab/ new/materials/barometer_france_israel-2005.ppt -

  • permalien coco ! :
    18 octobre 2006 @13h07   « »

    "C’est au niveau politique et au niveau des décisions stratégiques des supply managers des companies francaises d’IT que cela se passe !"

    bravo hanine !

    tu as trouvé la solution !

    mais où il y a un gros problème à ton idée c’est que les compagnies française d’IT elles ont besoin du savoir israélien et qu’en plus elles sont des clientes mineures pour les sociétés israéliennes !

    pourquoi crois-tu que Intel et microsoft sont fortement implantés en Israél ?

    uniquement parceque c’est leurs intérets !

    l’économie israélienne est forte n’en déplaise à certains....

    coco !

  • permalien Pierre :
    18 octobre 2006 @13h57   « »

    Quelle est l’origine de la force de l’économie istaelienne ?

    Des terrains meilleurs ?

    Une main d’ œuvre bon marché ?

    Des matières premières à profusion ?

    La sécurité territoriale ?

    De solides amitiés ?

    L’immigration choisie ?

    Une anomalie génétique ?

    Bien que cette force me réjouisse.

  • permalien Abdeloum :
    18 octobre 2006 @14h18   « »

    Voila comment pense coco le 18/10 :

    "...et maintenants quand selon vos dires et selon les médecins palestiniens(à vérifier) l’armée israélienne se sert d’une nouvelle arme qui n’atteint que le coupable laissant intact son entourage vous crier aussi sur tous les toits que l’armée israélienne cpmmet "des crimes contre l’humanité" ......."

    C’est bien ce que je disais : monnnn dieuuuu quel cynisme chez le sioniste, et il s’en rend pas compte !

    Ensuite coco accuse Orangerouge de racisme : voila ses arguments :

    "tu accuses les isréaliens des pires crimes mais comme tout bon raciste qui se respecte tu oublies de donner des exemples de ces crimes, tu écrits des sous-entendus malvaillants" ====> donc selon coco il n’y en a pas.(1300 civils Libanais massacrés il y a quelques jours seulement, c’est rien).

    "tu accuses israél de vouloir s’approprier des territoires et d’asservir d’autres peuples ce qui est absolument faux !"
    ====> Il suffit de jeter un coup d’oeuil sur une carte actuelle pour voir le ptit bout de terrain qui reste aux Palestiniens.

    "la preuve la plus récente est que la bande de Gaza a été évacué par l’armée israélienne et la population civile juive qui y habitait depuis 1967 !" ====> Pour coco rendre les terres d’autrui apres un demi siècle de spoliation, de massacre, d’assassinat, d’expropriation, d’humiliation c’est faire un geste admirable de la part d’Israel.

    ensuite

    "la deuxième preuve est que notre gouvernement veut quitter la majeur partie de la cisjordanie et permettre la création d’un état palestinien mais ..."

    "la quatrième preuve est qu’israél est prète à rendre le Golan à la condition que la Syrie soit prète elle a ..."

    "il n’y a peu de pays où tout se sait par tous la preuve est l’enquète contre notre président pour délit sexuel !"===> sans commentaire .

    "il suffit de lire les journeaux ou de voir les informations de la tv pour savoir que la liberté de la presse est totale en Israél, tout y est débattu, il n’y a pratiquement pas de secret ..."

    Je me sent mal, je vais faire comme K , je vais me coucher.Monnnn Dieuuuu !

    "

  • permalien ismael :
    18 octobre 2006 @15h36   « »

    En tout cas, pour revenir à l’article initial, les pays occidentaux ont fait une grave erreur en ne soutenant pas Siniora et le gouvernement libanais dans la crise de l’été. En laissant les réactionnaires d’extreme droite du Hezbollah recueillir les fruits de leur combativité, et en laissant Israël saccager haineusement tout ce qui pouvait l’être au Liban, ils ont assassiné l’espoir démocratique de mars 2005

    C’est triste, les démocrates et les Libanais sont les perdants dans l’affaire.

  • permalien Ana :
    18 octobre 2006 @17h22   « »

    Vvolodia commence la journée par deux posts et une déclaration de principe : « L’idéal, c’est la paix ». La paix, qu’est-ce que c’est ? Selon Vvolodia, c’est « le Dr Tareq Abou-Hamed, un scientifique israélien actuellement à l’Université de Minnesota, et des collègues, les Prof Jacob Karni et Michael Epstein, à la tête du Service de l’Energie Solaire de l’Institut Weizmann en Israël ». Est-ce si difficile à comprendre ? Pour Vvolodia, celui qui a compris que la paix c’est ça a tout compris.

    Mais pourquoi Vvolodia n’a-t-il pas choisi de nous raconter aussi la face cachée de l’idéal de paix, l’histoire du Dr Ibrahim Aashour par exemple, originaire de Haïfa, qui est médecin anesthésiste et qui travaille à Beer Sheva ? « Son épouse qui est née à Gaza, vit à Gaza avec leurs enfants. Leur demande de « réunification familiale » n’a pas encore été définitivement acceptée, alors que les enfants sont inscrits sur la carte d’identité israélienne du Dr Ashour. En d’autres termes, son épouse n’a, à l’heure d’aujourd’hui, pas le droit de venir s’installer avec lui à Beer Sheva. Ils ne peuvent se voir qu’à Gaza et ils dépendent pour cela de la Direction israélienne à la Coordination et aux Relations dans la Bande de Gaza qui délivre - ou non - des autorisations d’entrée aux Israéliens qui ont de la famille à Gaza.

    (...) Ibrahim Aashour, citoyen d’Israël, doit donc choisir entre s’absenter pendant trois mois de l’hôpital, perdre son salaire et même risquer un licenciement, ou ne pas voir sa famille pour une période d’une durée inconnue ». Amira Hass - Le choix entre le travail ou la famille - Ha’aretz, 5.05.2004.

    C’est autrement la même histoire que celle de Condoleeza Rice aux Etats-Unis : l’histoire de Condi démontre à elle toute seule que les Noirs y sont bien les égaux des Blancs. L’histoire de La Nouvelle Orléans, qui est l’histoire de milliers de personnes, ne raconte évidemment rien du tout, ni des Noirs, ni des Blancs, ni des pauvres, ni des Etats-Unis.

  • permalien Vvolodia :
    18 octobre 2006 @18h50   « »

    Ana, je ne comprends pas cet individu, le Dr Ibrahim Aashour ; il a des diplômes, il est arabe, il a si peu d’estime pour son propre peuple, qu’il refuse de vivre et de créer, de participer à la création de son état ?

    Quand à son épouse, Israël ce n’est pas la France ; la réunion des familles, c’est ici, en Gaule, où tout un chacun peut faire des bébés à une dame étrangère, ce qui sera le prétexte à réclamer des papiers.

    Qu’il aille faire la réunion des familles à Gaza. De toute manière, aime-t-il tant les juifs qu’il veuille vivre à leur côté à ce point ? étonnant !

  • permalien
    18 octobre 2006 @19h30   « »

    cher abdeloum, vous étes amusant....

    vous citez :"1300 civils Libanais massacrés il y a quelques jours seulement, c’est rien)."

    je suis d’accors avec vous pour le chiffre de 1300 morts pendant le mois de combat aux Liban....

    mais où est votre erreur c’est que la majorité des morts étaient des combatants du herzbellah et que le nombre des victimes civiles représente qu’un pourcentage infine des pertes libanaises...

    sachez aussi monsieur que si nous avons gardé les territoires occupées aprés notre victoire en 1967 cela vient tout simplement qu’aucun pays arabe n’a accepté de faire la paix avec nous condition première pour que nous puissons rendre ces territoires !

    la preuve est que nous avons rendu le Sinai à l’Egypte quand elle a fait la paix avec nous !

    je vous signale cher monsieur que Sadat à refusé de reprendre la bande de gaza dans le giron de la patrie égyptienne !

    et quand nous avons signé le traité de paix avec le roi Hussein de Jordanie celui-ci a refusé de recevoir la cisjordanie....

    bon revenons à la guerre au Liban, je vous signale cher monsieur Abdelom que je vis dans un kiboutz situé à la frontière libanaise, depuis 2 000 nous vivions dans un sentiment de sécurité parceque depuis que nos soldats avaient quitté le sud du Liban il n’y avait aucun incident frontalier mais un matin à notre grande surprise nous fumes bombardés par des fusées et des obus qui étaient un "cadeau" du herzbellah, et cela a eu lieu en me^me temps que l’embuscade sanglante où furent tués six de nos soldats de réserves et deux d’entre eux furent fait prisonniers !

    cela a fait que la riposte israélienne fut terrible je le reconnais mais est-ce qu’un pays qui est attaqué par surprise ne doit pas se défendre ?

    cher monsieur abdelaboum si de dire la vérité est pour vous la preuve de mon cynisme, et bien je suis fier de l’ètre !

    et en plus de vivre en Israél et d’ètre donc sioniste est aussi pour vous un défaut et bien pour moi c’est votre problème pas le mien.....

    ah ! dernier mot je n’ai pas sommeil !

    coco !

  • permalien Orangerouge :
    18 octobre 2006 @20h19   « »
    à Hanine

    Le lien de ton message ne fonctionne pas.

    Il est possible de sensibiliser les entreprises si on s’en donne les moyens.
    Moi j’enseigne dans une grande école...

    Mais il faut des informations très fiables et être en mesure de bien argumenter, donc bien se préparer.

    Les sigles... IT c’est quoi ? Informatique et télécom ? technologie ?

    La population européenne n’a à mon avis pas de sympathie pour Israël et est assez lucide sur ce qui se passe.

    Mais il faut lui donner un moyen d’agir. Pour l’instant elle n’en a aucun.

    Amicalement

  • permalien Vvolodia :
    18 octobre 2006 @20h36   « »

    orangerouge, les européens n’aiment pas Israël ? vous devriez voyager ; vivre ailleurs que dans une bulle gauchiste et antisémite ; les peuples européens ont peur des "islamistes" et en même temps les méprisent ; mieux, ils comptent sur Israël pour éradiquer la bombe iranienne. Vous savez, comme Osirak ?

    pauvre Chirac....

  • permalien coco ! :
    18 octobre 2006 @20h51   « »

    orange rouge désolé pour mon doublé c’est un tour du net...

    sachez orange rouge que nous sommes un pays où tout ce qui a un rapport avec l’ordinateur,l’internet et l’électronique est ce qui interesse notre jeunesse...

    rien que dans notre kiboutz il y a plusieurs enfants qui viennent de finir leurs études et qui travaillent dans des sociétés israéliennes, un revient de Chine où il a du expliquer aux chinois comment se servir de ce que nous leur avons vendu !

    pierre demandait :" Quelle est l’origine de la force de l’économie israélienne ?"

    ma réponse est simple : beaucoup de travail, de bons chefs d’entreprises, de trés bonnes universités, des jeunes responsables, le soleil, la mer, la joie de vivre, nos belles femmes, et puis avouons le nous sommes "juifs" !!!!

    coco !

  • permalien
    18 octobre 2006 @20h55   « »

    Aprés volo v’la coco. La suite est cousue de fil blanc : le nombre des zozos ira crescendo : le Blog d’Alain Gresh est en train d’etre purement et simplement saboté.

  • permalien Pierre :
    18 octobre 2006 @21h00   « »

    Donc cher Coco, le fait d’être Juif suffit à expliquer la force économique d’Israel.

    Alors il n’y a pas de leçon à tirer de l’histoire ?

    Je crois bien qu’avant d’être Juif, vous êtes un êtres humain bien banal.

  • permalien Abdeloum :
    18 octobre 2006 @21h07   « »

    Brevet : 100 % au collège Réussite

    Tous les candidats du Collège Réussite d’Aubervilliers (93) ont réussi leur Brevet des collèges. La nouvelle est tombée vendredi. Premier ’collège musulman’ de France, la promotion de cette année était la première à passer l’épreuve du Brevet. Un test grandeur nature pour cet établissement secondaire qui se veut un collège comme les autres avec quelques atouts en plus. Entretien avec Cheikh Dhaou Meskine, fondateur du collège Réussite, un chef d’établissement soulagé et confiant.

    SaphirNet.info : Vous êtes non seulement imam mais, depuis 1976 vous êtes aussi chef d’établissement scolaire. Comment vous sentez-vous après le succès que vient de remporter votre collège ?

    Cheikh Dhaou Meskine : Ce succès est avant tout une grande joie pour les enfants et les familles. Aujourd’hui tous sont contents sans exception. Pour moi-même ainsi que pour mon équipe pédagogique et administrative, le sentiment est celui de la satisfaction du travail accompli. Ce 100% de réussite nous prouve que nous sommes dans la bonne direction. Et cela nous encourage pour envisager l’ouverture d’une classe de lycée pour la rentrée prochaine, Inchallah. J’ajouterai que le succès de Réussite montre que dans le 93, il est possible de travailler et de réussir aussi bien sinon mieux qu’ailleurs. C’est la preuve qu’il n’y a pas vraiment de communautés qui soient délaissées et qu’il y a de la place pour tous dans la République et qu’il suffit de travailler... suite

    Ca s’est passé en 2005 . En avez vous entendu un mot dans la presse française ? Celle-ci était surement réticente à montrer un tel visage des musulmans , n’est ce pas ?

    Voici l’adresse pour plus d’info : http://www.saphirnews.com/Brevet-10...

  • permalien Abdeloum :
    18 octobre 2006 @21h22   « »

    Concernant Les européens et Israel ( je dis bien les peuples et non leurs gouvernants )

    L’Union Européenne a publié lundi 3 novembre 2003 les résultats d’une étude Eurobarometer réalisée entre le 8 et le 16 octobre 2003 par EOS Gallup Europe à sa demande. L’une des questions, "Pour chacun des pays suivants, dites-moi si, selon vous, il représente ou non une menace pour la paix dans le monde ? ", fait arriver en tête des pays les plus dangereux pour la paix dans le monde Israël, à 59%, devant l’Iran, la Corée du Nord et les Etats-Unis, tous trois avec 53%.

  • permalien
    18 octobre 2006 @21h24   « »
  • permalien Vvolodia :
    18 octobre 2006 @22h13   « »

    vous voulez que je vous raconte comment on augmente le taux de réussite aux examens ? on ne présente que les bons élèves ; toutes les écoles privées font ça, les nuls vont dans le public. Toutes, de toutes les confessions.

    Ai-je écrit que les européens nous aimaient ? j’ai écrit qu’ils "les" craignent et les méprisent...

    C’est étrange...je pensais que vous seriez heureux d’échanger des idées avec des sionistes. Les israéliens veulent la paix, mais vous, vous voulez les éradiquer.Et vous croyez que le but de ce blog, c’est de se passer des recettes de cuisine, "comment éradiquer l’état Juif" ?

    Vous n’aimez pas échanger des idées ? tant pis. Vous me supporterez quand même.

    Chalom lekoulam !!

  • permalien Vvolodia :
    18 octobre 2006 @22h20   « »

    vous aimez "eurobarometter ?

    VI) La faillite du monde arabe
    Or le rapport du PNUD (2002) a souligné, depuis les années 1970, la faillite du monde arabe, incapable de générer la prospérité et la liberté.

    Malgré la rente pétrolière, dans les 22 pays concernés, la croissance économique est faible (avec de fréquentes chutes de niveau de vie, comme en Arabie Saoudite) ; en raison de la montée des nouvelles générations, le chômage s’est accru, la paupérisation s’est aggravée, le système de santé s’est délabré, quant à l’enseignement, il est plus théologique que classique ou professionnel ; on assiste à une fuite des cerveaux et des capitaux. Ce sont donc des foyers d’instabilité qui se créent, d’autant que la population se concentre dans les villes où manquent les logements, les infrastructures, les équipements et l’emploi, d’où des sources de mécontentement et des foyers d’instabilité politique, qui rendent les jeunes vulnérables à la propagande guerrière. Certes, la Malaisie, l’Indonésie, la Turquie sont plus orientées vers la démocratie et le développement. Mais le fossé est grand par rapport à la démocratisation en Europe du Sud, puis en Europe de l’Est, en Amérique Latine, en Asie du Sud-Est et surtout en Inde. La paupérisation de ces pays et de l’Afrique est d’autant plus frappante que, à l’échelle mondiale, de 1981 à 2001, l’extrême pauvreté a été divisée par deux.

    Voir en ligne : http://www.asmp.fr/travaux/communic...

  • permalien K :
    18 octobre 2006 @22h25   « »

    Iraq attacks kill 10 US soldiers. Ces 10 soldats américains morts aujourd’hui en Irak viennent comme une illustration du dernier film de Clint Eastwood, "Mémoires de nos pères".

    "Trois générations de vétérans se sont succédé dans ce pays, sans que l’on retienne la moindre leçon. Depuis toujours, des types se font tuer à cause des hommes politiques. (...). Les hommes politiques sont davantage concernés par l’exercice et la conservation de leur petit pouvoir que par le sort du type en première ligne. C’était vrai hier. Cela ne l’a jamais été autant qu’aujourd’hui."

    Merci Clint (qui rejoint ce que nous disait Pierre plus haut)

  • permalien Ana :
    18 octobre 2006 @22h26   « »

    « Ana, je ne comprends pas cet individu, le Dr Ibrahim Aashour », reconnaît benoîtement Vvolodia le 18 octobre 2006, 18 :50. C’est que Vvolodia, qui ne comprend pas le Dr Aashour, ne comprend pas grand-chose. Ce n’est pas une raison pour qu’il se décourage.

    Vvolodia ne comprend pas que le Dr Aashour est chez lui depuis toujours, comme le sont en France nombre de juifs de France qui ont des « diplômes », auxquels personne ne demande de se trouver un autre Etat que le leur et auxquels personne ne conteste un conjoint venant d’ailleurs. En effet, « Israël n’est pas la France » et c’est bien le problème : la France, démocratie perfectible, est néanmoins l’Etat de tous ses citoyens. Israël est un état démocratique pour ses citoyens juifs, et un état juif pour tous ses citoyens qui ne sont pas juifs.

    Je sais que Vvolodia préférerait que « les réunions de famille » des Israéliens (arabes) se tiennent à Gaza, ce qui allègerait le poids démographique des citoyens arabes d’Israël, comme autrefois la Palestine a contribué à alléger le poids démographique des citoyens juifs de l’Allemagne du 3ème Reich. On aurait pu rêver meilleur modèle, mais voilà, on ne rêve pas.

    Des participants sont effarés de lire ce qu’écrit Vvolodia. Il n’y a pas de quoi. Vvolodia illustre pour nous et devant nous comment réagit quelqu’un qui se sent acculé ; il sait que ce qu’il défend est indéfendable. La façon qu’il a trouvée d’assumer l’indéfendable, c’est le cynisme dont il ne lui est plus possible de se départir durablement. Le cynisme, après le déni, devient une seconde nature. Il prend la place du deuil de la mythologie sioniste. Nous verrons, encore et encore, le cynisme de Vvolodia - mais pas seulement le sien - se déployer en force. C’est tout ce qui lui reste. La force dont Vvolodia se vante n’est pas une force de protection, mais une force de destruction.

    On entend bien toute la jubilation dans la déclaration suivante : « Ana, je voudrais aussi rajouter que nos moyens de dissuasion, nous n’hésiterions pas à nous en servir ; quoi que cela pourrait nous coûter, cela vous coûterait à vous encore plus cher. » (Vvolodia, 17 octobre 2006 22:11). C’est la version sioniste de l’attentat-suicide.

  • permalien coco ! :
    18 octobre 2006 @23h35   « »

    18 octobre 2006 22:26, par Ana

    Vvolodia ne comprend pas que le Dr Aashour est chez lui depuis toujours, comme le sont en France nombre de juifs de France qui ont des « diplômes », auxquels personne ne demande de se trouver un autre Etat que le leur et auxquels personne ne conteste un conjoint venant d’ailleurs. En effet, « Israël n’est pas la France » et c’est bien le problème : la France, démocratie perfectible, est néanmoins l’Etat de tous ses citoyens. , comme autrefois la Palestine a contribué à alléger le poids démographique des citoyens juifs de l’Allemagne du 3ème Reich. On aurait pu rêver meilleur modèle, mais voilà, on ne rêve pas.

    IV - PROBLEME ISRAELITE

    Les biens de MM. Édouard, Maurice, Philippe, Robert et Henri de ROTHSCHILD, déchus de la nationalité française par décret du 6 septembre, ont été mis sous séquestre à la demande du Ministère de la Production.

    Par ordonnance du 10 septembre, le Président du Tribunal de la Seine a désigné comme administrateur-séquestres, MM. MOULIN, FERRAU et GERVAIS, administrateurs judiciaires. Le Ministère de la Production aurait désiré que cette mission fût confiée à M. PILON, Secrétaire Général du Secours National. Le Président n’a pas cru pouvoir en décider ainsi, le Secours National devant être le dévolutaire final des biens en question.

    Le point essentiel est que, par la nomination rapide des séquestres, nous avons évité la main mise des Autorités Allemandes sur lesdits biens, dont l’importance est grande au point de vue de l’économie nationale.

    Dans le Département du Doubs, depuis quelque temps, en effet, les Autorités Allemandes avaient pris une série de mesures locales à l’égard des israélites. On peut signaler en particulier dans le département du Doubs l’ordre donné aux Maires de procéder à la fermeture de tous les établissements juifs de la commune ; que les propriétaires soient d’ailleurs présents ou absents ; la réouverture ne devait avoir lieu qu’après la nomination de gérants non-israélites[19]. Dans ce même département, les établissements de crédit avaient reçu, le 14 septembre, l’ordre de bloquer tous les comptes commerciaux ou privés au nom d’israélites.
    Quant à Mme VENDURA, elle a affirmé qu’elle était non point israélite mais orthodoxe ; confirmation de cette déclaration lui a été demandée par écrit.

    Depuis ces incidents partiels, une ordonnance de l’Autorité Allemande en date du 27 septembre[24] et reproduite par la Presse de Paris du 2 octobre, édicte des mesures générales applicables à tous les israélites en zone occupée :

    interdiction de rentrer en zone occupée[25] ;

    recensement[26] ;

    apposition de marques distinctives sur les entreprises et les magasins juifs[27]. Copie de cette Ordonnance est jointe au présent rapport[28].

  • permalien coco ! :
    19 octobre 2006 @00h03   « »

    Storz était conseiller de l’administration militaire allemande. Invité par Werner Best à se prononcer sur le rôle que cette administration devait jouer dans la politique antijuive (Otto Abetz avait conseillé, le 17 août 1940, d’interdire le retour des Juifs en zone occupée, de les expulser du territoire occupé et d’examiner la possibilité de confisquer leurs biens), il fut partisan de mesures radicales, estimant le moment venu de « créer dans la France occupée les conditions nécessaires pour les buts lointains de la politique allemande en la matière ». Selon lui, les expulsions ne suffisaient pas, et l’interdiction de retour devait s’accompagner d’une limitation de la liberté de circuler, d’une propagande antisémite et de mesures isolées dont « l’effet [sera] d’autant plus intimidant sur les Juifs qu’elles leur paraîtront moins systématiques, autrement dit, plus arbitraires ».

    ces textes odieux du temps du gouvernement de Vichy je les ais publier pour vous faire réfléchir !

    coco !

  • permalien k :
    19 octobre 2006 @00h14   « »

    " La discussion entre une cinquantaine d’élèves du Cégep Limoilou de Québec et des étudiants du Centre Hillel devait porter sur la culture et la religion juives. Mais, très vite, cette rencontre interculturelle s’est focalisée sur un thème plus épineux, enclin à exacerber les passions : l’État d’Israël et le bilan de la guerre menée cet été par Tsahal au Liban.

    Les questions posées par des élèves et une enseignante du Cégep Limoilou étaient frontales, et même parfois virulentes. Pris de court, l’animateur de cette rencontre, le Rabbin Snir Bitton, a eu beaucoup de difficulté à tirer son épingle du jeu. Pour répondre aux questions relatives à Israël formulées par ses interlocuteurs, il s’escrima à étayer des explications anodines, puisées essentiellement dans l’exégèse talmudique.

    Étienne Tourigny, un étudiant du Cégep Limoilou, n’y est pas allé par quatre chemins.

    “Les crimes et les destructions qu’Israël vient de commettre au Liban sont intolérables et incompréhensibles pour le commun des mortels. Si demain, l’Iran attaque Israël, nous serons du côté d’Israël. Mais, aujourd’hui, nous ne pouvons qu’être solidaires des victimes agressées, les Libanais. La majorité de Québécois partagent largement ce point de vue”, a confié au Canadian Jewish News, sur un ton courroucé, ce jeune étudiant québécois.

  • permalien saintyves :
    19 octobre 2006 @04h21   « »

    En effet du jeune etudiant quebequoi au commun des mortels, sauf pour les sionistes bien entendu, du type vvolodien et coco’iens, le monde entier s’accorde à croire que :

    ISRAEL ADOPTE LA STRATEGIE DE LA " TERRE BRULEE" c a d Massacrer, Détruire, humilier, exaspérer, pousser à bout.........

    TUER..... TUER..... ENCORE TUER ..... TUER ENCORE ET ENCORE
    C’est la devise de l’état terroriste qu’est ISRAEL

    le SIONISME doit disparaître, et il disparaîtra, parce qu’il est une idéologie RACISTE IMPÉRIALISTE et d’APARTHEID

    Tout est dit sur l’influence néfaste du sionisme

    - Les NEOCONS de Rumsfeld à Wolfowitz et leur clash des civilisations

    - Les telé-evangelistes made in USA et leur soutien inconditionnel à Israel

    - Les SIONISTES français de BHL Gluksman à Finkielkraut, les fervents défenseurs de l’état sioniste dans les plateaux de la TV française

    - le Fameux AIPAC est ses satellites tentaculaires ayant emprise TOTALE sur la vie publique en USA

    - Le JINSA l’Institut Juif pour les Affaires de sécurité nationale en USA s’il vous plait (Jewish Institute for National Security Affairs )

    - LA MAFIA sioniste QUI SEVIT DANS LES UNIVERSITES US par le biais des think-thank animés par les neocons

    - Le MOSSAD infiltré dans tous les étages de la politique US
    les FOXNEWS et consorts

    - En plus des medias, des finances, du showbiz,

    c’est HALUCINANT

    Tout ce "petit" monde est à la solde de l’état TERRORISTE ISRAEL

    En face, un peuple Palestinien VALEUREUX ABANDONNÉ PAR LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE armé de PIERRE de mitraillettes et de missiles de fabrication artisanale, qui lutte pour sa LIBERTÉ parfois donnant sa chair en sacrifice pour la LIBERTÉ ( action appelée terrorisme par israel et les USA ) INDEPENDANCE DAY est encore à l’esprit, c’est comme si on accusait Jeane d’Arc ou George Wachington de terroristes.

    Alors, il n’est pas besoin d’être un chercheur érudit en Science Po pour découvrir le lien entre le régime Bush et ses neocon’s, et le SIONISME

    JE CROIX QUE TU AS JOUIS EN REGARDANT LES PHOTOS DE LA RAINEWS PARCE QUE VOTRE DEVISE C’EST TUER DU PALESTINIEN
    ISRAEL EST UN VAMPIRE ASSOIFFE DE SANG PALESTINIEN
    voir online

    Voir en ligne : Boucherie de "TSAHAL" à Gazza

  • permalien Pierre :
    19 octobre 2006 @05h12   « »

    Je n’arrive pas à comprendre la position de Coco :

    Si vous défendez la démence nazie qui consiste a exterminer un peuple au prétexte farfelu qu’il serait inférieur, et vous voulez appliquer cette politique vis à vis des palestiniens vous êtes cohérents.

    Si vous dénoncez cette démence mais que vous vous autoriser à la faire votre, vous êtes un dément.

    Si votre attitude n’est qu’une posture, vous n’êtes qu’un poseur.

    Maintenant si vous voulez vraiment stigmatiser les gens qui habitent en France, je vai vous aider :

    L’exemple d’une France humiliée occupée, spoliée, déroutée qui a fourni son lot de justes que de salauds n’est pas le bon .

    Ce qui est impardonnable, c’est L’AFFAIRE DREYFUS.

  • permalien saintyves :
    19 octobre 2006 @05h50   « »

    LIBAN
    Le même scénario qui avait était mis en place par le gouvernement Bush pour l’OCCUPATION DE l’Irak, est entrain de se répéter pour le LIBAN
    La Chronologie des événements depuis la fameuse résolution 1559 et l’assassinat de Hariri, voir en ligne

    http://www.stopusa.be/scripts/texte...

    http://www.oulala.net/Portail/impri...

    tout laissent croire à un coup fomenté par les neocons, pour détruire le HZBOLLAH, déstabiliser le pays et le conduire vers un affrontement confessionnel, pour y installer un gouvernement proUS et Israel .

    Apres l’offensive israélienne qui a fait 1300 MORTS parmi les civils dont 30% d’enfants, et la destruction de la quasi-totalité de l’infrastructure, Israel est comme à l’accoutumé resté sur sa faim, et désire entreprendre un 2eme round contre le HIZB, voir le site du Figaro.

    http://www.lefigaro.fr/liban/200608...

    Une chronologie d’événements macabres qui consiste en la conceptualisation de la doctrine dite du chaos constructif (tirée de l’idéologie des neocons), a été préparée par les experts de l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee)

    http://www.legrandsoir.info/article...

    http://membres.lycos.fr/wotraceafg/...

    Pour aboutir à la même situation qui sévit en Irak, à savoir : destruction de l’entité nationale, guerre civiles entre factions, pour aboutir à des minis états ehtnico-religieux, évidemment tous les moyens sont bons, assassinats d’homme politiques, de journalistes, simulation de guerre civile par des attentats orchestrés par Israel et le Mossad, la suite des événements, sera donc : partage du Liban et de l’Irak en petits états ehtnico-religieux
    La Syrie et l’Iran sont les suivants dans la liste

    Voir en ligne : Diabolisation du HIZBOLLAH

  • permalien Pierre :
    19 octobre 2006 @07h04   « »

    Un changement de stratégie en Irak s’impose, selon l’ancien secrétaire d’Etat James Baker

    La "sage-femme" Mlle Rice ne sait plus où donner du forceps et fait appel aux retraités (même un boulanger fera l’affaire) !

  • permalien Vvolodia :
    19 octobre 2006 @09h13   « »

    Coco, boker or ; je comprends bien que ce docteur soit chez lui, heureusement je ne suis pas anormal quand même.
    Je veux seulement souligner qu’il a pu avoir un poste important en Israël, comme d’autres pas juifs, et que nous ne mettons pas les citoyens en dhimmitude, nous ne les catégorisons pas.
    Nobody is perfect tout le monde sait ça, mais je pense qu’avec de la bonne volonté de part et d’autre, tout pourrait rentrer dans l’ordre. Sauf qu’il n’est pas question pour les juifs de devenir les juifs des musulmans, des êtres que l’on peut massacrer à loisir, sur qui on peut cracher, qui doivent rester enfermé les jours de pluie afin de ne pas polluer le musulman ; je rappelle aussi qu’un enfant avait le droit de tabasser un juif, même âgé, sans que qui que ce soit ne puisse s’y opposer.

    Nous aimons trop notre liberté pour vous la confier, chers amis.

  • permalien Pierre :
    19 octobre 2006 @09h46   « »

    Vvolodia, cette manie des non-goyes de s’auto-proclamer "juif" est parfois stupéfiante.

    (avec toute mon ironie)

  • permalien coco ! :
    19 octobre 2006 @10h46   « »

    "Vvolodia, cette manie des non-goyes de s’auto-proclamer "juif" est parfois stupéfiante.

    (avec toute mon ironie)"

    Répondre à ce message

    et oui Pierre cela vous surprend que nous soyons fier d’être JUIF !

    le temps où nous devions nous cacher de peur que les GOYES NOUS ASSASSINENT EST REVOLU !!!!!

    coco !

  • permalien Pierre :
    19 octobre 2006 @11h17   « »

    Oui Coco, et c’est une excellente chose.

    Mais j’espère pour vous que les choses ne s’arrêteront pas là et que viendra le jour où vous ne déclarerez plus comme vous l’avez fait :

    18 octobre 2006 20:51, par coco ! (...)"puis avouons le nous sommes "juifs" !!!!".

    Il n’y a rien a "avouer", il n’y a rien a "cacher", que votre vie sur terre vous soit la plus agréable.

    Quant à mon ironie, elle n’avait pas pour cible la culture juive dans son universalité, mais elle répondait à l’ironie de Vvolvodia, qui parlait de "d’arabe pas juif" et de "juifs des arabes".

    Il est regrettable que votre judaïté vous soit si lourde a porter. Pourtant je vous assure, il n’y a là rien d’extraordinaire.

    Ce qui est extraordinaire, c’est quand un homme en persécute un autre, sous prétexte qu’il est autre.

    Permettez moi de citer un juif connu :

    "Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue."
    (Albert Einstein / 1879-1955)

    J’y ajouterais une troisième chose : le désespoir

  • permalien Hanine :
    19 octobre 2006 @14h04   « »

    Orangerouge,

    IT signifie Information Technnology (sorry pour l’oubli)

    J’ai essayé de faire un lien vers le document, visiblement ça n’a pas fonctionné (je n’arrive pas à le faire, si qqn peut m’expliquer) mais si tu tapes l’adresse manuellement cela doit fonctionner, je viens d’essayer.

    Amicalement

  • permalien Hanine :
    19 octobre 2006 @14h18   « »

    Chalom mon Coco,

    Voilà une partie de ton post, tu as mille fois raison de dénoncer ce qui s’y trouve , je suis d’accord avec toi,

    "Storz ...(devait se) ... prononcer sur le rôle que cette administration devait jouer dans la politique antijuive (Otto Abetz avait conseillé, le 17 août 1940, d’interdire le retour des Juifs en zone occupée, de les expulser du territoire occupé et d’examiner la possibilité de confisquer leurs biens), il fut partisan de mesures radicales, estimant le moment venu de « créer dans la France occupée les conditions nécessaires pour les buts lointains de la politique allemande en la matière ». Selon lui, les expulsions ne suffisaient pas, et l’interdiction de retour devait s’accompagner d’une limitation de la liberté de circuler, d’une propagande antisémite et de mesures isolées dont « l’effet [sera] d’autant plus intimidant sur les Juifs qu’elles leur paraîtront moins systématiques, autrement dit, plus arbitraires ».

    Maintenant, observe ce que j’ai mis en gras, ca ne te fait penser à rien ?
    Ce qui est mauvais pour les juifs ne l’est pas pour les palestiniens ?

    Je condamne les politiques israéliennes contre les palestieniens mais je condamne aussi les actes des collabos.

    Tu condamnes les actes des collabos, pourquoi pas ceux commis à l’encontre des palestiniens ?

  • permalien Vvolodia :
    19 octobre 2006 @16h14   « »

    Hanine, nous ne nous tournons vers le passé que pour qu’il nous serve de leçon pour l’avenir EN CE QUI NOUS CONCERNE.

    "souviens toi que tu as été esclave en Egypte" ; c’est à dire "respecte l’étranger qui est dans tes murs", ou "ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse" (HILLEL, rabbin de -75 de l’ère commune) sont des fondements essentiels de notre culture ; mais aussi ""Celui qui vient pour te tuer, devance-le, lève-toi plus tôt et tue-le".

    et c’est une réponse pour les Ahmadinejad, ceux qui osent déclarer à la face du monde musulman admiratif,

    "le régime sioniste était illégitime et frauduleux" et qu’il "ne pourrait pas survivre"

    "http://fr.search.yahoo.com/search/n...

  • permalien Ana :
    19 octobre 2006 @17h03   « »

    Vvolodia ne manque pas de toupet : "Souviens toi que tu as été esclave en Egypte" ; c’est-à-dire "respecte l’étranger qui est dans tes murs", ou "ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse" (HILLEL, rabbin de -75 de l’ère commune) sont des fondements essentiels de notre culture.

    Ce sont les fondements de sa culture ? Ca ne se voit pas beaucoup. D’autant qu’en Palestine, c’était lui, avant l’aventure sioniste, l’étranger respecté dans les murs… Maintenant, « l’étranger » - soit l’autochtone, il ne faut jamais l’oublier - est derrière le Mur ; et à l’évidence, c’est drôle de pouvoir faire enfin à autrui de qu’on ne voudrait pas qu’il vous fasse.

    Je vois que les Palestiniens ont intégré quelque chose du judaïsme : « "Celui qui vient pour te tuer, devance-le, lève-toi plus tôt et tue-le ». Je fais confiance à Vvolodia pour trouver le moyen de le leur reprocher.

    Ahmadinejad trouve que « le régime sioniste est illégitime et frauduleux » ? Qu’il « ne pourrait survivre » ? Cet homme-là, à l’évidence, ne dit pas que des bêtises. Il suffit de voir le régime sioniste à l’œuvre pour s’en convaincre. Vvolodia, lui, ne voit toujours rien.

  • permalien K :
    19 octobre 2006 @18h46   « »

    Article du Guardian d’aujourd’hui concernant les bombes a sous munitions.

    " Chaque bombe contient des centaines de petites bombes encore inexplosees jusqu’a ce que des enfants curieux les manipulent ou que des adultes marchent dessus.

    Ces armes tuent [au Liban] tous les jours entre 3 et 4 personnes et empechent les operations de rehabilitation.

    Tous les jours des enfants et des femmes sont tues ou blesses par ces bombes alors qu’ils cheminent a travers les ruines de leurs anciennes habitations.

    S’il s’agissait de tout autre type d’armement on aurait pu les retirer."

    Comme l’a declare au journal Haaretz (Par Meron Rappaport-12/09/2006) un courageux responsable militaire israelien (souffrant surement de graves troubles psychiques comme par exemple Finkelstein ou Judt ou Gideon Levy ou, heureusement, beaucoup d’autres encore) plus d’un million de ces sous-munitions ont ete larguees sur le Liban, en particulier du Sud, et ce essentiellement dans les 3 derniers jours alors que l’issue de la guerre etait connue de toutes les parties.

    Les americains, les russes, les chinois et les britanniques se sont dernierement opposes a leur interdiction. Les britanniques ont declare aujourd’hui que cette interdiction est inutile dans la mesure ou les "lois humanitaires existantes" suffisent a garantir leur emploi dans les limites autorisees....

  • permalien coco ! :
    19 octobre 2006 @19h06   « »

    En un mot ces deux personnes, même si peut-être elles n’ont pas directement tué de leurs mains (mais qu’en sait on ?), sont des ordures.

    orange rouge jusqu’à maintenant je n’ai insulté personne, je n’ai exposé seulement mes idées sur le conflit qui oppose Israél mon Pays à nos ennemies arabes !

    vous et d’autres internautes sur ce forum du monde diplomatique vous croyez que d’insulter deux sionistes qui osent participer à ce forum est une chose permise et je dirais me^me recommandée !

    et bien je me permet de protester et j’espèrer que ceux du monde diplomatique qui gèrent ce forum sauront quel est leur intéret....

    je vous signale que le 13 juillet mon kiboutz a été bombardé par vos amis du herzbellah, et je vous signale aussi qu’un de mes enfants lui est mort suite à la guerre du Liban....

    si cela fait de moi une "ordure" et bien je suis une ordure.

    vous monsieur orange rouge et vos amis vous n’ète que des minables antisémites-antisionistes

    et pour clore cette discution je vous cite ce qu’à dit Ben-Gourion : " ce n’est pas important ce que disent les GOYES, mais ce que nous faisons pour notre pays c’est la seule chose qui doit nous importer"

    coco !

  • permalien K :
    19 octobre 2006 @19h20   « »

    Orangerouge, tu as raison. J’ai pris le meme parti que toi (je me permets le tutoiement), mais en meme temps je comprends un peu les autres.

    Vois un post precedent de Jean, surement l’un des plus pertinents d’entre nous et dont les interventions sont parmi les moins contestables parce que solidement documentees. Il a ecrit " Avec Vvolodia, on ne sait jamais si c’est du troll ou si c’est du solide. C’est un beau mix de bon argumentaire et de mauvaise foi... " A mon avis il se trompe lourdement. Il s’agit d’une demarche evidemment voulue : le "bon argumentaire" n’est la que pour mieux faire passer la "mauvaise foi".

    Donc il ne me semble pas tout a fait inutile, a condition d’avoir de solides arguments, comme Ana par exemple, d’intervenir de temps en temps pour montrer la rouerie du procede.

    Amicalement.

  • permalien K :
    19 octobre 2006 @19h35   « »

    Je ne peux pas resister, il faut que je vous montre cette caricature

    Traduction : nous sommes tres inquiets des souffrances des populations de la region.

    Nous sentons votre douleur.

  • permalien K :
    19 octobre 2006 @20h05   « »

    Est-il possible de prendre a ce point les gens pour des imbeciles ?

    Le ministre des affaires etrangeres britanniques a ete tres critique hier apres la publication annuelle de son ministere sur l’etat des droits de l’homme dans le monde. En effet on n’y signale pas les crimes israeliens au Liban.

    Il a aujourd’hui justifie cet "oubli" par des "imperatifs de calendrier".

    Pourtant, fait remarquer le Guardian, ces "imperatifs" n’ont pas empeche le Hezbollah, l’Iran et la Syrie d’etre epingles dans la dite publication.

    C’est peut etre le temps que cela a du demander qui a empeche le ministere d’etre dans les temps.

  • permalien K :
  • permalien Vvolodia :
    19 octobre 2006 @22h47   « »

    en tout cas, cher K, ce jeune homme blessé a meilleure mine que le policier français tabassé par une bande de jeunes dans le 9.3.

    Et je ne vous parle pas de celui jeté cul par dessus tête par une voiture, dans le même département.

    Mais ce ne sont que des policiers.

    Mais ce ne sont que des français.

    N’est-il pas ?

    Les soldats raptés sont peut être morts - des bombes sont tombées aujourd’hui sur Sdérot ; ce n’est qu’une ville israélienne, habité par des juifs, je sais. Vous pleurez les votres comme je pleure les miens, Coco pleure quelqu’un qui lui est encore plus proche. Je vous souhaite de ne jamais connaître le même chagrin, je souhaite que les guerres cessent, mais elles ne doivent pas cesser au dépens d’un peuple, quel qu’il soit.

    La guerre ne cessera que si les belligérants veulent bien s’asseoir à la même table, et cette paix arrivera, comme avec l’Egypte, la Jordanie, des échanges avec d’autres pays arabes, je le souhaite non seulement pour mon peuple, mais pour le plaisir de vous voir tous en crever de rage.

  • permalien Alain Gresh :
    19 octobre 2006 @23h05   « »

    Censure. Comme je l’ai déjà dit, les insultes et le racisme sont inacceptables sur ce blog. J’ai donc supprimé deux messages. Et je continuerai de le faire si besoin est. Sur ce blog, on échange seulement des arguments ; si les arguments d’un des participants vous semblent outrés ou provocateurs, vous n’êtes pas obligés de lui répondre.

  • permalien Fred :
    19 octobre 2006 @23h21   « »

    A Vvolodia et coco.

    Je désapprouve complètement les insultes qui vous ont été faites et je comprends en partie votre plaidoyer. Je me demande simplement quel intérêt vous avez à défendre l’indéfendable ? Revendiquer le droit à l’existence de votre pays ne vous empêche nullement d’en dénoncer les dérives coloniales et oppressives. Aucune constitution ne vous oblige à approuver les actions des ultra nationalistes qui vous gouvernent. Au contraire, justifier les actes les plus contraires au droit international et aux simples règles de l’humanité rend inaudible votre discours sur les causes les plus légitimes que vous avez à défendre...

  • permalien K :
    19 octobre 2006 @23h22   « »

    ..." ce qui existe dans la conscience des Israéliens ne sont pas les millions de bombes a sous munitions –(…)—ou les dizaines de millions de bombes et (...) et balles mortelles stockées dans nos entrepôts d’armes (….). Bien que la quantité de tels explosifs soit mesurée en millions de tonnes, Ce sont les 20 tonnes d’explosifs et les quelques milliers de fusils [palestiniens] qui imprègnent la conscience israélienne.

    Les Israéliens sont convaincus que nous faisons face à un danger existentiel. Mais ce qui a été effacé de la conscience israélienne est qu’Israel est une superpuissance militaire, et que les armes que cet état possede, de même que la nature de toutes ces armes, sont mortelles et effrayantes.

    Le souci d’inculquer tant de crainte chez les Israéliens s’explique par celui de vouloir gagner le soutien permanent de la politique d’escalade continue de l’armee de defense d’israel.

    Le service de sécurité n’est pas neutre. Ses membres, tout comme les bureaucrates de n’importe quel autre système, veulent perpétuer cette logique au nom de leur existence professionnelle et de leurs salaires. Ils ont besoin du silence public quant a l’usage non controle que l’armee de defense d’israel fait des armes et des munitions qu’elle met dans les mains de ses soldats. Cette intimidation périodique est censée donner a l’armee de defense d’israel toute liberte d’ augmenter son infrastructure opérationnelle, peut-être au point d’employer des milliers de bombes a sous munitions sur Gaza aussi.

    L’établissement militaire en Israel est en parfaite harmonie avec le pouvoir politique, et le brandissement de la menace sécuritaire, en meme temps que le deni complet de la réalité de l’occupation israélienne, assurent le soutien permanent des israéliens au mythe de la « solution » militaire mais pas politique. En retour ceci fournit un appui pour le régime actuel d’occupation et de dépossession, et pour des privilèges qui se font aux depens des Israéliens.

    Amira Hass

    Voir en ligne : Israeli Distortions of Reality / les deformations de la realite des israeliens.

  • permalien
    19 octobre 2006 @23h46   « »

    à tous, je serai absent pendant quelques jours aussi mon silence ne sera pas la "honte" qui le commande !!!

    ayant vécu en France jusqu’en 1963 je peux affirmer que le comportement de son gouvernement, de ses polices de son administration et des français pendant la deuxième guerre mondiale et de son armée pendant la guerre d’Algérie est mille fois pire que celui que vous nous reprocher !

    je ne veux pas vous faire le récit de ce que les français ont fait contre les juifs, les communistes etc ni se qu’a fait l’armée française en Algérie , je le sais j’étais un appelé qui contre sa volonté a été envoyé pour "pacifier" l’Algérie....

    alors avant de nous lancer vos injures demandez pardon pour toutes les fautes qui furent commises en votre nom ou au nom de ceux qui vous ont mis au monde !

    coco !

  • permalien
    19 octobre 2006 @23h57   « »

    L’article d’Amira Hass, partiellement traduit par K, est accessible dans son intégralité sur le site de Palestine-Solidarité, traduit à partir de l’original en hébreu sous le titre : "Qu’est-ce que 20 tonnes d’explosifs ?"

  • permalien Vvolodia :
    20 octobre 2006 @00h02   « »

    merci, Monsieur Gresh.

    Fred, Israël est la victime ; même s’il est vainqueur, c’est lui qui est considéré comme le cancer sur la peau de ses voisins ; qui prennent la justice pour les palestiniens comme prétexte.
    En fait c’est une guerre de religion.

    Israël à l’époque ottomane était Dar al-islam, pour ensuite devenir dar al kufr .

    C’est tout. Aussi simple qu cela, c’est une guerre de religion.

    « Le » mufti de Jérusalem était un nazi, qui a collaboré avec Hitler, et les arabes de cette région ne font que continuer son combat.

  • permalien Vvolodia :
    20 octobre 2006 @00h26   « »

    K

    « Mais ce qui a été effacé de la conscience israélienne est qu’Israël est une superpuissance militaire, et que les armes que cet état possède, de même que la nature de toutes ces armes, sont mortelles et effrayantes. »

    En fait, vous nous reprochez d’être vivants, et d’avoir réussi ? N’oubliez pas qu’il n’existait pas de potentats pour nous enfermer dans notre misère, comme l’ont été les palestiniens ; ce sont des victimes en effet, mais victimes des autres arabes, pas des juifs.

    Ce sont les arabes qui ont refusé le Partage, pas les juifs ; les jordaniens se sont accaparé la Cisjordanie et ont collé les palestiniens dans des camps ; les pays arabes sont responsables de la misère palestinienne. Les plus gros donateurs sont les américains que tous, ici, vous appelez « néo-cons », qu’ils le soient ou non et pas ces monarchies du golfe qui préfèrent investir en occident plutôt que de risquer leur pétrodollars avec leurs malheureux coreligionnaires.

    Orangerouge, je suis désolé de vous gâcher la vie.

    je suis de bonne humeur, le Maccabi a gagné devant Auxerre : 3/1.

0 | 100

Ajouter un commentaire