Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > L’armée américaine à la recherche de « volontaires » étrangers

L’armée américaine à la recherche de « volontaires » étrangers

mercredi 27 décembre 2006, par Alain Gresh

Pause. J’ai arrêté le blog cette semaine et je me contente de cet envoi, en attendant l’année 2007. En décembre, l’ensemble des trois blogs liés au Monde diplomatique, « Visions cartographiques », « Lettres de » et « Nouvelles d’Orient » atteindront sans doute 100 000 visiteurs, ce qui est un succès. Je vous transmets à tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année 2007 et, pour ceux qui sont concernés, pour les fêtes religieuses qui se sont succédé ou qui vont advenir dans les prochains jours.

Deux sites à signaler. Un premier appelé The Swoop et qui donne des informations confidentielles sur les débats à Washington (ce site est aussi disponible en arabe et en farsi). Dans les récents envois, un article qui montre que les Etats-Unis considèrent désormais l’Iran comme un concurrent direct et global qu’il faut affronter et contrer sur tous les terrains, et pas seulement celui du nucléaire ; un autre sur le fait que Bush persiste à penser que la victoire est possible en Irak. D’autre part, pour avoir directement le point de vue officiel iranien, on peut aller sur le site en anglais du porte-parole du ministère des affaires étrangères de ce pays.

Somalie, ou de la "simplification". La guerre civile en Somalie vient de connaître une nouvelle étape avec l’entrée de troupes éthiopiennes dans le conflit. Cette extension semble avoir donné libre cours, une nouvelle fois, à tous les fantasmes sur "la guerre mondiale contre le fascisme islamique". Ainsi, Patrick de Saint-Exupéry, dans un article pour Le Figaro du 23 décembre, L’Afrique de l’Est déstabilisée par les conflits soudanais et somalien, écrit :

« Du Darfour, province soudanaise en bordure de l’Afrique centrale, à la mer Rouge, un pan du continent noir menace de se trouver emporté par des vagues d’affrontements qui, isolées au départ, pourraient finir par s’additionner. Lue jusqu’ici en Occident essentiellement à travers des grilles locales - qu’elles soient ethniques ou claniques - cette montée des tensions en Afrique de l’Est répond en fait à de réelles logiques politiques. »

« Sur ces terres rudes, vastes et désertiques se joue une importante partie. De Khartoum à Mogadiscio, l’islam conquérant – dont la phase expansionniste fut interrompue, à la fin du XIXe siècle, par les Anglais qui mirent fin aux rêves nourris par le Mahdi – impose son agenda. »

(...) « Contre les islamistes somaliens, les États-Unis se mirent à bricoler d’improbables alliances formées d’obscurs chefs de guerre ralliés à coups de dollars et de livraisons contrôlées d’armes. Trop caricaturales, bricolées dans les couloirs du Pentagone et de la NSA (National Security Agency) en l’absence de toute appréhension de la réalité du terrain, ces deux tentatives de containment ont échoué. »

Cette lecture américaine est confirmée par l’appui que donne Washington à l’intervention de l’Ethiopie. « Soutien tacite de Washington à l’intervention militaire d’Addis-Abeba », titre l’article de la correspondante du Monde à Washington, Corine Lesnes (26 décembre). « Dans une rencontre avec la presse, le 14 décembre, la sous-secrétaire d’Etat aux affaires africaines, Jendayi Frazer, a fait part de ses inquiétudes de voir Al-Qaida s’implanter solidement à Mogadiscio. Elle a affirmé que les Tribunaux islamiques étaient désormais "contrôlés par des individus appartenant à la cellule est-africaine d’Al-Qaida". »

Pourtant le « soutien de Washington au régime éthiopien, au nom de la lutte antiterroriste, est dénoncé par certains experts. Pour Matt Bryden, de l’International Crisis Group (ICG), il y a certes des éléments d’Al-Qaida parmi les islamistes somaliens mais "à petite échelle". En poussant l’adoption par l’ONU, le 6 décembre, d’une résolution autorisant le déploiement d’une force régionale en Somalie pour soutenir le faible gouvernement transitoire, les Etats-Unis ont jeté de l’huile sur le feu. "En fait, la politique américaine semble être auto-réalisatrice, a expliqué Matt Bryden à la radio publique NPR. En voulant considérer le problème somalien comme un nouveau front sans la guerre, elle est en train de créer un nouveau front dans la guerre." »

Comme le Liban, décrété troisième front de la guerre mondiale contre le terrorisme par l’administration américaine, la Somalie est ainsi réduite à un champ de bataille « global ». Pour cela il est nécessaire d’oublier l’histoire et les tensions locales, la guerre entre la Somalie et l’Ethiopie de la fin des années 1970 (alors classée comme un affrontement Est-Ouest, les Etats-Unis aidant la Somalie, les Soviétiques et les Cubains l’Ethiopie), la guerre entre l’Erythrée et l’Ethiopie, les divisions tribales, nationales, religieuses, etc. Et, bien évidemment, en gommant toutes ces dimensions, on ne facilite pas le règlement des conflits...

L’armée américaine à la recherche de « volontaires » étrangers.

Malgré les coûts de la guerre en Irak, on aurait tort de croire que les dépenses militaires seraient devenues insupportables pour les Etats-Unis. Même si ce pays dépense chaque année environ ce que dépensent l’ensemble des autres pays de la planète, Jack Kelly, un ancien Marine et un ancien sous-secrétaire d’Etat à l’aviation, fait remarquer, dans un article du Washington Times du 25 décembre, Troop algorithm (algorithmes miltaires) que, en 2003, « nous étions au 47e rang parmi les nations du monde (dont la grande majorité n’est pas en guerre) pour ce qui concerne le pourcentage de notre produit intérieur consacré au militaire. Le pourcentage de dépenses fédérales consacrées à la défense était proche de son plus bas niveau historique. Maintenant, nous consacrons 3,9% de chaque dollar que produit notre économie à la défense. Durant la première année de la présidence de Jimmy Carter, ce pourcentage était de 4,7%. Durant le premier budget de Bill Clinton, nous dépensions 4% ».

Une augmentation du budget pourrait servir à recruter plus de soldats, un tournant qui sera sans doute pris bientôt et que le départ de Donald Rumsfeld du secrétariat à la défense devrait faciliter. En effet, Rumsfeld fut le "théoricien" de la réduction des effectifs de l’armée, convaincu que les nouvelles guerres se gagneraient par le mariage de la technologie de pointe et des unités mobiles et légères. Mais comment trouver de nouveaux soldats ? Selon plusieurs journaux américains, les Etats-Unis envisageraient de recruter... des étrangers. Selon un article de Bryan Bender du Boston Globe, 26 décembre, « Military considers recruiting foreigners » (Les militaires envisagent de recruter des étrangers) : « Selon des officiels du Pengagone, les forces armées, qui ont déjà du mal à atteindre leur objectif de recrutement, envisagent d’étendre le nombre de non-citoyens dans leurs rangs – y compris avec des propositions controversées d’ouvrir des centres de recrutement à l’étranger et de permettre à plus d’immigrés d’acquérir rapidement la citoyenneté s’ils s’enrôlent. » Cela n’est pas nouveau, notamment depuis le 11-Septembre : selon le journaliste, le nombre d’immigrés qui ont acquis la nationalité en étant sous l’uniforme est passé de 750 en 2001 à 4600 en 2005.

« A l’heure actuelle, la politique du Pentagone stipule que seuls les immigrants légaux résidant aux Etats-Unis ont le droit de s’enrôler. On compte aujourd’hui 30 000 non-citoyens qui servent dans les forces armées américaines, soit 2% des effectifs d’active (...) Environ une centaine de non-citoyens sont morts en Irak et en Afghanistan. Un récent changement de la loi américaine donne au Pentagone l’autorité d’amener des immigrants aux Etats-Unis s’il les considère comme vitaux pour la sécurité nationale. Jusqu’à présent, le Pentagone n’a pas utilisé ce changement, mais la pression s’accroît pour qu’il utilise cette nouvelle possibilité. Certains penseurs militaires hauts placés pensent que les Etats-Unis devraient recruter des étrangers dans leur pays d’origine. » Mais cette politique subit aussi des critiques de ceux qui pensent qu’elle enverrait un "mauvais message", celui que les Américains ne sont pas prêts à mourir pour leur patrie. En revanche, d’autres analystes donnent des exemples étrangers, comme la Légion étrangère en France, pour défendre ce modèle.

Pendant ce temps, et au risque d’apparaître "caricaturaux", les marchands d’armes consolident et étendent leurs profits. « Heady Days for Makers of Weapons » (Jours d’ivresse pour les marchands d’armes), titre un article du New York Times (26 janvier), de Leslie Wayne.

« Des preuves de la bonne fortune de l’industrie est reflétée par le niveau des actions des principaux fournisseurs d’armes l’an dernier. A la fin 2005, l’action de Lockheed Martin Corporation, le plus grand d’entre eux, était d’environ 62 dollars ; elle est désormais à 92 dollars. Le numéro 2, Boeing, a vu son action passer, en un an, de 66 dollars à 89 dollars. Pendant ce temps, celle de Raytheon passait de 39 à 53 dollars et celle de General Dynamics de 50 à 74 dollars. »

Et personne ne s’attend, affirme la journaliste, à ce que les démocrates changent la donne, surtout si la guerre continue. « Les démocrates sont sensibles à l’accusation d’être trop "mous" sur la défense et on pense qu’ils utiliseront leur contrôle des commissions du Sénat et de la Chambre pour renforcer leur créance dans la campagne pour la présidentielle de 2008. Cela pourrait être le cas en particulier de la sénatrice Hillary Rodham Clinton, de New York, qui se fait de plus en plus entendre dans cette commission. » La journaliste aurait pu rappeler que, à la veille des élections de novembre 2006, le Sénat a approuvé le budget militaire par 100 voix contre... 0.

Démenti, 6 janvier. J’ai publié le démenti ci-dessous sur le forum le 5 janvier, mais il me semble mieux de l’intégrer au texte. Je ne prends pas forcément pour argent comptant ce qui y est dit.

Je publie ce démenti publié par Boston Globe, du 31 décembre, sur la question du recrutement des étrangers dans l’armée américaine. Il est signé par William J. Carr, sous-secrétaire adjoint à la défense pour les personnels militaires. Il dénonce le contenu de l’article et dément le fait que les Etats-Unis envisageraient d’ouvrir des bureaux de recrutement à l’étranger. Pour être recruté, précise-t-il, il faut soit être « un citoyen américain, soit être entré légalement sur le territoire américain et avoir une résience permanente. Depuis des décennies, les bureaux de recrutement militaires américains opèrent à l’étranger pour appuyer les citoyens américains qui y vivent (...) Cela continuera. Rien de plus ».

139 commentaires sur « L’armée américaine à la recherche de “volontaires” étrangers »

0 | 100

  • permalien Aymen :
    27 décembre 2006 @22h51   »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Merci Alain !!

    A vous aussi , tous mes voeux de bonheur !
    En esperant que le monde gagnera en lucidité !
    Que Le Monde Diplo traitera toujours l’actu avec justesse !!

    "La Marche en avant est un eternel équilibre !!"

  • permalien Gilles Command :
    28 décembre 2006 @00h19   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Bravo à toute l’équipe du Monde Diplo. et bonne année à tous !

  • permalien K :
    28 décembre 2006 @09h47   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Sur le blog de Joshua Landis on peut avoir accés à un article de Swoop intitulé : L’Irak et le Grand Moyen-Orient : La contre-attaque de l’administration.

    Il est résumé ainsi par Mr Landis :

    Lisez l’histoire tirée de Swoop. En effet elle suggère que Elliot Abrams et ses associés au NSC [national security council] ont travaillé avec le sultan [saoudien] Bandar bin Sultan sur un plan d’action secret impliquant un appui aux rivaux paramilitaires du Hezbollah au Liban, avec la connaissance préalable et l’approbation israéliennes. Le noyau de l’histoire est en conformité avec des spéculations récentes auxquelles j’ai participé avec quelques initiés du Moyen-Orient. La spéculation va dans le sens suivant : les durs du NSC et Bandar (avec la coordination israélienne) ont travaillé sur un programme d’action secret, dont le but est de frapper l’Iran a travers ses substituts, avec des arrangements pris de façon à se passer de l’obligation d’utiliser le Presidential Covert Action Finding, qui dans le Washington d’aujourd’hui ne pourrait être maintenu secret. Les Saoudiens joueraient le rôle de tiroir-caisse principal et de co-conspirateurs non déclarés au cas où l’opération serait dévoilée (ce qui semble être le résultat probable). Les fuites concernant l’argent du MEPI [Middle East Partnership Initiative] de la Syrie dans le Time Magazine et de cette histoire dans Swoop suggèrent que quelques initiés de Washington sont inquiets de ce que Cheney et le NSC [National Security Council] soient arrivés à un arrangement qui ne ferait que conduire les Etats-Unis vers d’autres ennuis au Moyen-Orient.

  • permalien K :
    28 décembre 2006 @13h25   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Prévisions de Swoop pour l’année 2007 (voir lien donné par A. Gresh)

    « • La politique des Etats-Unis : La position du Président Bush continuera à s’affaiblir. les politiques des Etats-Unis seront de plus en plus influencées par des calculs au sujet de l’élection présidentielle 2008 .

    • La guerre contre la terreur : Elle maintiendra les dépenses pour la défense des Etats-Unis à un niveau élevé, avec une nouvelle orientation sur les armes de l’espace et les capacités globales des frappes de précision.

    • Irak : Bush vise le succès ; les américains veulent le changement. Bush a peu de champ de manoeuvre.

    • Iran : Les USA se voient en concurrence stratégique avec l’Iran - sur les questions du nucléaire, de l’Irak, du Liban et d’Israel. La période de crise aura lieu à la mi-2007.

    • Processus de paix au Moyen-Orient : L’approche des Etats-Unis sera étroitement coordonnée avec Israel. La pression des Etats-Unis sur Israel sera négligeable.

    • Alliés asiatiques : Les Etats-Unis renforceront leurs liens de défense avec l’Inde et le Japon.

    • Chine : En dépit des efforts de l’administration, les tensions monteront sur le commerce, les droits de l’homme, l’énergie et la sécurité. L’inquiétude des Etats-Unis concernant la présence de la Chine en Afrique augmentera.

    • Russie : Les relations continueront à se détériorer. Les Etats-Unis chercheront à détourner les routes des oléoducs et des gazoducs loin de le Russie et à décourager une alliance Russie-Chine.

    • l’augmentation de l’Islamisme en Afrique et l’approvisonnement croissant en matière d’énergie a partir de l’Afrique conduira a accroitre la concurrence pour le controle de ce continent. »

  • permalien Abdeloum :
    28 décembre 2006 @17h46   « »
    ISLAMISTE

    Que reste t’il du droit international et de l’Onu ?

    Avec les Usa , ils n’ont plus aucun sens, plus aucun effet, sauf à conforter les plus puissants de ce monde, puissance matérielle, mais surement pas morale !

    Aujourd’hui un pays qui agresse son voisin n’est plus un problème, cette action est même soutenue et défendue. Il suffit de prononcer le mot magique. Le mot qui , je pense, a été prononcé et écrit le plus de fois ces dernières années. Ce mot qui simplifie tellement les choses, ce mot que même des enfants en primaire connaissent , par coeur, mieux que leurs comptines.

    Alors, allons y !! agressons nous tous mutuellement. C’est comme cela que les puissants de ce monde et Israel voient le futur. Et si nos soldats refusent de se battre, et bien envoyons des étrangers ; un étranger mort est un bon étranger, bien intégré.

  • permalien Pierre :
    28 décembre 2006 @18h10   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Pourquoi les US recherchent des volontaires étrangers ?

    AVIS AUX AMATEURS
  • permalien Philippe Arnaud :
    28 décembre 2006 @18h46   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Une remarque m’a beaucoup frappé : celle de Matt Bryden (de l’ICG), selon lequel la politique américaine est autoréalisatrice. Cela fait penser à ces individus méfiants et soupçonneux qui ne cessent - à tort - d’accuser leur entourage de leur en vouloir. Tant et si bien que cet entourage... finit par leur en vouloir vraiment ! La crainte, la peur, la phobie, l’inquiétude n’ont pas que des aspects négatifs. Elles servent aussi à souder la communauté, à faire taire les dissensions, et même à procurer une douce chaleur obsidionale lorsqu’on se sait assiégé, mais assiégé dans une cité inexpugnable ("Suave, mari magno..."). De 1947 à 1991, les Etats-Unis ont vécu dans le confortable sentiment de la "menace militaire soviétique". On conçoit donc que la disparition de cette "menace" ait été psychologiquement déstabilisante. En voyant partout la "menace islamiste", en jetant de l’huile sur le feu, en faisant tout pour qu’elle advienne, les Etats-Unis n’agissent peut-être pas par maladresse ou par balourdise. Peut-être ont-ils besoin de cette menace, comme on le voit dans leurs productions cinématographiques, où l’ennemi vient tantôt de l’espace, tantôt des profondeurs, tantôt de telle ou telle mutation des humains (métaphore de l’idéologie ?), causée par un virus ou un gène manipulé (menace, au demeurant, toujours surmontée par la conjonction de l’union nationale et d’une arme miraculeuse). La politique des Etats-Unis est dangereuse en tant qu’elle me semble parfois trop conçue pour coller à l’imaginaire américain.
    Bonne année à l’équipe du Diplo. Bonne année Alain Gresh !
    Philippe Arnaud

  • permalien Ahmad :
    28 décembre 2006 @21h04   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    salam,en cette fin d’année,qui est une bonne occasion,pour un bilan sur la façon dont on s’informe,et ce que l’on fait de l’information,je voudrais revenir,sur un évenements concernant,la chaine al jazira,qui date un peu mais qui fais réfléchir.Colin powel a dit un jour,qu’un membre d’al qaida(peut-etre zarkaoui,)a parlé dans une cassette et al jazira a la cassette,les journalistes ont appelé la chaine qui a répondut n’avoir pas reçu la cassette,et deux heures plus tard al jazira reçoit la cassette.Etonnant non ?cela soulève des question,avec qui travail powel,avec qui a t-il des contact ?et a quoi joue la chaine al jazira(la direction de la chaine,car de nombreux exellent journalistes y travailent)comment se fait-il que cette chaine mettent si avant les discours les plus radicaux ?à méditer,salam

  • permalien Vv :
    28 décembre 2006 @23h06   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Je vous conseille la nouvelle boisson à la mode, la piquette de Mogadiscio, salam et bonnes fêtes à tous.

  • permalien Aymen :
    28 décembre 2006 @23h26   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Ecoutez attentivement ce que disent les Israéliens et les Sud-Coréens en
    ce moment et vous verrez qu’ils font allusion à rien de moins qu’à un
    changement tectonique du système international : c’est-à-dire au
    glissement d’un monde unipolaire vers un monde multipolaire.

    Les Israéliens redécouvrent l’Europe. Ils sentent intuitivement qu’ils ne
    peuvent plus compter sur la garantie de sécurité absolue du soutien à la
    fois actif et passif des Etats-Unis. La guerre au Liban, si frustrante
    pour Israël, a accéléré cette subtile évolution. Désormais, l’Europe et
    ses divers contingents sont au premier rang pour ramasser les morceaux.

    Bien entendu, l’Amérique reste l’assurance-vie d’Israël. L’élargissement
    et la diversification des alliances diplomatiques commencent toutefois à
    revêtir une importance capitale aux yeux des diplomates israéliens, si ce
    n’est de la société israélienne.

    Source et texte complet : http://www.lesechos.fr/journal20061226/lec1_idees/4516379.htm

  • permalien Koby :
    29 décembre 2006 @00h51   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Qu’y a-t-il de réellement nouveau dans l’option de recherche de "volontaires" étrangers pour regarnir les effectifs de l’armée étatsunienne ?
    Ce grand pays des "possibilités infinies" n’a-t-il pas depuis la fin du XIXe siècle mené par procuration nombre de conflits en s’appuyant sur des combattants non-citoyens US, membres d’armées régulières ou de mouvements autonomistes ou indépendantistes, mouvances radicales, terroristes, voire criminelles ?
    La seule nouveauté me paraît être la possibilité du port de l’uniforme officiel, copyrighted USA ; ce sera plus clair sur le terrain, comme sur CNN ; peut-être, peut-être seulement, moins hypocrite.
    La devise demeure inchangée : "Kill and die, for us and for our american way of life".

  • permalien saintyves :
    29 décembre 2006 @02h19   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Bonsoir

    privatisation et secret

    L’armée américaine fait de plus en plus appel au secteur privé En Bosnie, en 1996, une personne sur dix autour du champ de bataille était un civil sous contrat, employé par une société fournisseur du Pentagone. Flexibles et discrets, ces groupes privés sont devenus un élément-clef du dispositif des Etats-Unis . Le Congrès s’inquiète de l’absence de contrôle.

    Le Pentagone ne peut plus faire la guerre sans elles. Ces entreprises discrètes sont les nouveaux mercenaires des Etats-Unis.

    Certaines entraînent les troupes dans le désert koweïtien, d’autres gardent nuit et jour le président afghan Hamid Karzaï, entretiennent et protègent des ambassades, des bâtiments sensibles et des bases à l’étranger, expérimentent et utilisent des systèmes d’armes sophistiqués ou parfois recueillent des renseignements.

    Elles ont été les premières à débarquer des stocks d’équipements, d’armes et de munitions dans le Golfe pour préparer le déploiement en cours de l’armée américaine.

    Elles sont sur tous les fronts en Bosnie, en Macédoine, en Colombie

    http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=179

    IRAK, LES NOUVEAUX MERCENAIRES

    "L’Irak, actuellement, est une mine d’or. La marge bénéficiaire est incroyablement élevée, bien plus que le facteur risque", relève Duncan Bullivant, le chef de la société britannique Henderson Risks

    http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/EH/F/cons/lectures/les%20nouveaux%20mercenaires.htm

    En réfléchissant à la complexité des enjeux, et des desseins de chacune des parties en action en Irak, une question demeure d’actualité, chaque jour qui nous annonce le nombre croissant de cadavres decouverts ça et là, entre 50 et 100 morts (anonymes, et ayant subit des tortures)

    - est ce l’oeuvre de ces mercenaires ?
    - du MOSSAD ?
    - de la CIA ?
    - des escadrons de la morts ?
    - des represailles interconfessionnelles ?
    - d’Alqaida ?
    - de la RESISTANCE ?
    - de bandes mafieuses ?
    - du gouvernement ? pour elliminer ces opposants

    Une chose est sure, toutes ces actions devront conduire à une balkanisation de l’Irak et de la region

    Je tombe encore sur

    le A QUI CA PROFITE ?

    BONNE ANNEE et BONNE FETE

  • permalien
  • permalien Vvolodia :
    29 décembre 2006 @10h44   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    c’est une plaisanterie, la dernière ? et saint-yves qui nous cherche des preuves, "l’armée américaine emploie des volontaires étrangers" ? pourquoi volontaire entre guillemets ? je ne comprends pas.

    Je ne comprends pas non plus pourquoi on fustige l’armée américaine d’employer des volontaires étrangers, alors que la "résistance" islamique emploie AUSSI des volontaires étrangers, dont beaucoup passent par la syrie, certains ont été rapatriés en France où ils seront jugés, d’autres étrangers ont "résisté" en tchétchénie sans que ni saint-yves ni Mr Gresh n’y trouve à redire.

    Alors j’en conclus qu’il y a les bons étrangers, (les islamistes) et les mauvais, ceux qui sont soit pro-américains, ou plus prosaïquement, cherche un travail.

  • permalien Groucho :
    29 décembre 2006 @11h35   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    L’armée israélienne aussi emploie encore plus de soldats étrangers. Les Klarsfelds et compagnie sont des milliers de supplétifs dans les rangs de la tristement célèbre Tsahal . Cet été ils étaient des centaines les jeunes anglais partis combattre le Liban aux côtés de l’armée isrélienne.
    Groucho

  • permalien Vvolodia :
    29 décembre 2006 @12h58   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    L’armée israélienne aussi emploie encore plus de soldats étrangers. Les Klarsfelds et compagnie sont des milliers de supplétifs dans les rangs de la tristement célèbre Tsahal . Cet été ils étaient des centaines les jeunes anglais partis combattre le Liban aux côtés de l’armée isrélienne. Groucho

    Faux, parce qu’impossible. L’Angleterre n’a pas de service militaire, un jeune anglais ne serait donc d’aucune utilité dans Tsahal. Même marcher, ils ne savent pas. Un garçon fait 3 ans d’armée dans Tsahal, célèbre pour ses victoires contre un ennemi supérieur en nombre, vous l’oubliez. Et pourquoi des anglais ? pas des français, ou des belges ? des anglais ? (lol)

    3 ans pour apprendre à se servir d’une arme, savoir marcher, savoir crapahuter. Cela ne s’apprend pas en 8 jours, même si les juifs sont supérieurement intelligents. (lol)

    Cessez donc de dire n’importe quoi. Arno Klarsfeld possède la double nationalité française et israélienne, comme beaucoup d’algériens en France et d’autres ont une double nationalité. Où est le problème ? ce qui est permis aux algériens ne l’est pas aux juifs ? j’ai deviné ?

    Les parents d’Arno sont citoyens d’honneur de l’état d’Israël.

  • permalien Pierre :
    29 décembre 2006 @13h54   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Vvolodia, voilà pourquoi il faut mettre des guillements à "volontaires" :

    Soldat américain à titre posthume

    VOLONTAIRE, adj. et subst.
    (...)
    Personne) qui accepte de son plein gré une tâche, une charge difficile ou désagréable, ou qui offre bénévolement ses services. Sapeurs-pompiers volontaires. Le comte de Chambord exilé volontaire (GYP, Souv. pte fille, 1928, p. 321). Cinquante mille volontaires du secourisme (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 95).
    Domaine milit. (Personne) qui propose ses services pour une action, une mission difficile. Être volontaire pour la guerre ; enrôlé volontaire ; corps de volontaires. Je suis volontaire pour commander le peloton (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 170). Ces volontaires de la mort étaient dans la marine l’équivalent des fameux Kamikaze (LE MASSON, Mar., 1951, p. 38).
  • permalien Vvolodia :
    29 décembre 2006 @14h24   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Pierre, un volontaire n’a pas besoin de guillemets. D’après votre article, le terme d’américain pourrait en avoir besoin.
    Mais mieux vaut en rire. Les américains sont certains que leur pays est le meilleur, que tout le monde veut être américain, que tout le monde rêve de vivre en amérique. Je trouve ça plutôt mignon, naïf.
    Et il est vrai que beaucoup en rêve, mais je pense que le pourcentage d’occidentaux est faible.

    Personne n’a obligé ces personnes à s’engager dans l’armée américaine ; qui s’engage sait qu’il faudra obéir aux ordres, soit défendre la Patrie, soit envahir un pays ennemi ex-ami quelquefois. S’engager, ce n’est pas pour aller jouer au foot, marcher au pas, faire le beau dans un uniforme bien serré, avoir une retraite, vivre pèpère. Je ne suis pas désolé pour ces soldats, je présume que la paie est bonne, et bien, il s’avère que ce n’est pas la planque.

    Plaignez plutôt les civils irakiens kurdes, chiites, sunnites, victimes les uns et les autres des uns et des autres. Plaignez ces mères qui devront assumer seules l’éducation des enfants, parce que le père ne reviendra pas, victime d’avoir osé demander à travailler.

    Et maintenant, la mort de Saddam va être le prétexte à des représailles encore plus sanglantes. Moi, j’avais une idée : on le lâchait chez les kurdes. Qu’ils se débrouillent avec.

  • permalien Vvolodia :
    29 décembre 2006 @14h32   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    peut être que quelqu’un pourra expliquer

    Un attentat suicide a fait 10 morts et 11 blessés près d’une mosquée chiite de Khalis, au nord de Bagdad, déclare la police irakienne.

    Le kamikaze a attaqué la mosquée

    ce ne sont pas les américains qui ont attaqué, ce n’est pas Tsahal non plus. Inutile de raconter des crasses pour enfants de 3 ans. Pourquoi chiites et sunnites se font-ils une guerre si féroce ?

    La bataille du chameau ? "Ils sont sortis traînant l’épouse du Prophète (Il s’agit de la Mère des fidèles Aïcha, épouse du Prophète qui était tabou pour tout homme) comme une esclave qu’on vient d’acheter, la dirigeant vers Bassorah :"

    Dans le fond, l’épouse n’était pas la seule épouse, la fille était la seule fille, le gendre, Ali, le seul gendre que je connais ce qui n’est pas une référence, je vous l’accorde.

    Et c’est pour "ça", que chiites et sunnites s’entre-égorgent ? quelle saine occupation !!

  • permalien Pierre :
    29 décembre 2006 @14h44   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Vvolodia, si vous ne faite pas la différence entre être volontaire pour survivre, ou vivre, ou pour vivre mieux ou pour vous sacrifier pour vos proches

    et

    être "volontaire" pour flatter l’égo de quelques vaniteux obstinés et rapaces,

    SOYEZ VOLONTAIRE POUR LA GRANDEUR DE L’AMERIQUE elle vous attend les bras ouvert (funeral included) !

  • permalien Pierre :
    29 décembre 2006 @14h54   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    "Et c’est pour "ça", que chiites et sunnites s’entre-égorgent ? quelle saine occupation !!"

    Vv ne faites pas le naïf et soyez pour une fois cohérent, vous savez bien qu’ils se battent pour savoir qui défendra la grandeur de l’Amérique. What else ?

  • permalien Vv :
    29 décembre 2006 @16h30   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Pierre, un détenteur de carte verte peut longtemps rester aux States sans pour autant s’engager à l’armée ; s’il le fait, s’il préfère être américain que mexicain, c’est un choix librement consenti. Que je sache, aucun pays d’Amérique latine ou du sud ne martyrise ses citoyens, "le monde" s’en serait fait l’écho. Je ne comprends pas que l’on veuille être citoyen d’un état que vous tous vilipendé. De plus, ces gens ne sont pas des "sans papiers", tout au plus des illégaux. (je suis né sans papiers, sans existence légale, je revendique ce terme de "sans papiers" pour ceux qui n’en ont jamais eu, ou a qui on retire la nationalité).

    Sauf devant la mort, on a toujours le choix. Et aux States, on a le choix, il y a du travail, on ne s’engage pas à l’armée pour bouffer.

    Riayan est mort en 2003, au début de la guerre d’Irak - il était à l’armée depuis 8 ans. J’ai raison, c’est une planque, parce que je ne vois pas ce qu’avait à gagné la grandeur de l’amérique. Et puis même, on se bat pour ce que l’on veut. Ce n’est qu’une victime consentante. De plus, il ne défendait pas sa patrie, il a toujours refusé la nationalité américaine.

    Pierre, vous pensez sérieusement que chiites et sunnites s’égorgent pour la grandeur de l’Amérique ? vous faites une fixation ? "ils" s’égorgent partout où ils se rencontrent ils ne peuvent pas s’encadrer.comme les cathos et les protestants en Irlande.

    Pour la Somalie, seul l’avenir nous dira si l’Amérique a eu raison de soutenir les armées d’Ethiopie. Je pense que oui, à condition que cela ne devienne pas une occupation. Ces peuples sont voisins, se connaissent, se haïssent ou s’aiment peut être, mais sont plus à même de se juger que nous ne le sommes. Al Qaïda, ce n’est pas génial. Mais on finit par appeler Al Qaida un peu n’importe quoi.

  • permalien groucho :
    29 décembre 2006 @17h45   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    //Cessez donc de dire n’importe quoi. Arno Klarsfeld possède la double nationalité française et israélienne, comme beaucoup d’algériens en France et d’autres ont une double nationalité. Où est le problème ? ce qui est permis aux algériens ne l’est pas aux juifs ? j’ai deviné ?//
    Ceux qui ont la double nationalité, choisissent de faire leur service militaire dans l’un des pays dont il a la nationalité. Les supplétifs de l’armée isréelienne sont infiltrés partout.
    J’ai même entendu dire qu’on a proposé à un certain prix nobel de devenir président de la "république" de l’entité sioniste. Il y a des supplétifs israéliens à tous les niveaux.

  • permalien K :
    29 décembre 2006 @18h06   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    « Puisqu’on est a l’heure des “bilans de fin d’année”, voici celui d’un Américain, Paul Craig Roberts, concernant son pays.

    La croyance en la vérité s’estompe dans notre société. Il n’est plus certain que les scientifiques eux-mêmes croient encore en la vérité ou la capacité de la découvrir.

    La découverte de la vérité n’est plus le but de notre système de justice criminelle. (...). Aujourd’hui les procureurs croient aux taux élevés de condamnation afin de justifier leurs budgets et réélection.

    Dans le passé la police résolvait des crimes. Aujourd’hui elle tourne autour de suspects et les harcèle.

    Il n’y avait aucun débat dans l’Allemagne nazie et la Russie Stalinienne, et aucun aujourd’hui aux Etats-Unis. Beaucoup d’Américains, qui s’imaginent être des conservateurs quoiqu’ils n’aient jamais lu, ni pourraient reconnaitre, un auteur conservateur, font equivaloir le parler vrai avec la haine de l’Amérique. Ils sont de la mentalité de Bush : « vous êtes avec nous ou contre nous. »

    Les Think tanks reflètent les vues des donateurs. Les études ne sont plus indépendantes de leur financement. En Amérique, la vérité est devenue partisane.

    Récemment, Newt Gingrich, l’ancien “Speaker” de la Chambre, a dit que la liberté d’expression est en contradiction avec « la guerre contre la terreur. »

    Bush crée simultanément des terroristes et un état policier. Cela ne sert à personne excepté la police pour que son pouvoir n’ait plus de compte à rendre à personne.

    Le 26 décembre Jeff Cohen a expliqué sur Truthout comment la propagande de guerre se menait à travers les nouvelles de TV et diabolisait toute personne qui disait la vérité (..). Fox "News" était la pire avec sa floppée de généraux et de colonels qui ont vendu leur intégrité pour des dollars et l’apparition à la TV.

    Quand l’administration Clinton a permis la concentration des médias dans les années 90, l’indépendance des médias Américains a été détruite. Aujourd’hui il y a quelques grands conglomérats dont les valeurs dépendent de licences pourvus par le gouvernement. Ces conglomérats sont dirigés par des cadres corporatifs qui ne sont pas des journalistes et dont les yeux sont rivés sur les recettes publicitaires. Ils publient et annoncent ce qui est sans danger. Ces conglomérats ne prendront aucun risque au nom de la liberté d’expression ou de la vérité.

    Les défis auxquels nous faisons face sont l’état policier que Bush a créé et l’irrévérence pour la vérité qui est endémique dans le gouvernement, les universités, et les médias. Les Etats-Unis sont entrés dans un âge sombre de dogmes et de pouvoir n’ayant de compte a rendre a personne. »

    Voir en ligne : The Disrespect for Truth has Brought a New Dark Age

  • permalien Vv :
    29 décembre 2006 @18h19   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Le prix Nobel en question n ’étant pas français parce que la France à l’époque n’en a pas voulu, je ne vois pas où est votre problème. Ce ne sont pas vos oignons, quand même !! les intellectuels de ce niveau n’aiment pas la politique, ce panier de crabes, et ils ont raison. Et puis nous avons tant et tant de Nobel parmi nous, nous avons le choix.

    supplétif ? Stanley Fischer par exemple ? peut être.... http://fr.wikipedia.org/wiki/Stanley_Fischer

    Des supplétifs ? ce n’est une insulte que pour vous, mon cher.
    Les français les respectent beaucoup.

  • permalien
    29 décembre 2006 @18h21   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    et les arabo-musulmans, ils débattent ???? ouarf ouarf !! l’hôpital qui se moque de la charité !!

  • permalien K :
    29 décembre 2006 @18h52   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Quelques passages de l’article de Truthdig évoqué dans mon précédent post :

    « Pendant que la guerre commençait, le Président Eason Jordan des nouvelles de CNN a admis que les analystes militaires de son réseau étaient approuvés par le gouvernement :

    « Je suis allé au Pentagone moi-même plusieurs fois avant que la guerre ait commencé. J’ai rencontré la des personnes importantes et ai dit, par exemple, a CNN, voici les généraux que nous pensons retenir pour nous conseiller sur la guerre. Et nous avons obtenu de grands pouces poussés vers le haut. C’était important. »

    CNN et d’autres comparses ont mis en scène David Albright, un ancien inspecteur de l’ONU qui a à plusieurs reprises affirmé avant la guerre que l’Irak possédait des armes chimiques et biologiques. Interrogé plus tard sur ses affirmations, Albright a pointé du doigt la Maison Blanche : « J’ai certainement accepté les déclarations de l’administration sur les armes chimiques et biologiques. Je me suis imaginé qu’elles indiquaient la vérité. »

    Un autre expert de CNN était l’ancien analyste de la CIA Ken Pollack, qui a ardemment poussé en faveur de la guerre. Il a averti des télespectateurs d’Oprah que Saddam pourrait employer des ADM contre la patrie Américaine et était en train de construire « de nouvelles possibilités aussi rapidement qu’il le pouvait. » Plus tard, il a fait porter le blâme concernant ses imprécises remarques au sujet des ADM de l’Irak sur un « consensus » dans la communauté des services de renseignements : « Ce n’était pas moi qui faisait cette déclaration ; c’était moi répétant comme un perroquet les déclarations de prétendus experts. »

    Je ne connais aucun directeur de programme TV ou « expert » qui ait perdu son travail pour avoir raconté des histoires aussi énormes et si erronées. Je connais un hôte belliciste de MSNBC [on peut voir les comptes rendus de MSNBC sur le site Web msn] qui a été promu - il a été propulsé directeur général de la chaine. »

  • permalien
    29 décembre 2006 @19h10   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    « Les intellectuels de ce niveau n’aiment pas la politique, ce panier de crabes, et ils ont raison. » Vv

    S’agit-il bien d’Elie Wiesel ? Elie Wiesel, un intellectuel ? et un intellectuel « de ce niveau » ? On a déjà la clique à BHL et Finkielkraut ; pour le « niveau », nous sommes servis ! Surtout, que l’Amérique garde bien sa clique à elle… Si Israël en veut, moi, je m’en fiche. De Herzl à Ben Gourion, de Ben Gourion à Olmert, pas un seul qui ait de la cervelle. Seulement des tripes et un appétit jamais assouvi pour la terre des autres. Avec Wiesel, Israël aurait son pape. Rigolo. Cela lui irait très bien.

  • permalien Pierre :
    29 décembre 2006 @19h23   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Vvolodia, vos arguments me laissent toujours perplexe. Je prend le parti de votre sincérité.

    Il ne faut pas forcément croire les prétextes invoqués par les uns et les autres pour justifier leurs exactions. Il y a quelques temps j’avais fait un post dénonçant les politiques des alibis par lesquels on justifiait tout et n’importe quoi à postériori, alors que les desseins de chacun dans cette région sont beaucoup plus immédiats, concrets et évidents.

    Quand je dis par cynisme qu’ils se battent pour la grandeur de l’Amérique, je me demande si tout compte fait je suis si loin de la réalité. Ils se battent au moins pour avoir l’oreille de l’Amérique (lettre d’Ahmadinejad ... à Bush, politique de la marche en crabe d’El Assad etc.).

    Ce n’est pas parce qu’Israel à remplacé l’Irak, qui avait remplacé l’Iran du Shah, que celui-ci ne sera pas remplacé demain par la Syrie ou l’Iran dans le cœur des intérêts néocons..

    Tout les jolies récits talmudiques islamiques ou bibliques que vous vous racontez n’en restent pas moins des histoires racontées aux gens simples pour les obliger à prendre parti pour les uns ou les autres alors qu’ils n’ont rien a en tirer pour eux.

    Votre vision de l’Amérique est de moins en moins partagées par les étasuniens :

    LES DESERTEURS PARLENT...

    Clémence pour les GI déserteurs

    LES GI’S DÉSERTEURS

    Le Canada, refuge des déserteurs américains

  • permalien Vv :
    29 décembre 2006 @19h43   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Pierre, ne nous croyez pas stupides ; certains se souviennent que pendant la Shoa, les frontières de l’Amérique étaient fermées aux juifs, et qu’ils n’ont pas toujours été les meilleurs amis d’Israel. En politique, personne n’est l’ami de personne.Par contre, je crois que certains états n’ont pas tellement le choix de leur politique extérieure, grâce ou à cause d’amis trop puissants.Israel donne des armes à l’A.P et je ne pense pas que ce soit de gaité de coeur. Une fois déjà, cela s’est retourné contre Israël. Il faut avoir une sacré dose de bêtise pour agir ainsi. Mais ont-ils le choix ?

    Concernant les lettres des uns et des autres, vous avez oublié celle du zigotto musulman invitant S.M Elisabeth II d’Angleterre à se convertir à l’islam.

    Une autre aussi, d’un autre zigotto, prétendant épouser une princesse royale anglaise.

    Non, ces deux zigottos n’étaient pas des sionistes. De simples intellectuels musulmans. Je ne me moque pas, la preuve, point de guillemets dans mon message.

  • permalien Ahmad :
    29 décembre 2006 @19h54   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    salam,interview très interessante au sujet du livres les armes secrètes de l’otan sur le site réseau voltaire:le mensonge come instruement de manipulation poltique.

    Au moment ou de nombreuses fètes,se déroulent ou vont se dérouler,une pensée pour ceux qui n’ont pas de toit en france,et ailleurs comme en palestine,parce que l’état d’israel pour se construire détruit les autres,l’idéologie sioniste à comme fondements la destruction des droits des autres,et mème des personnes de l’autre pour exister.Une pensée tout de mème pour les juifs en israel qui viennent au secours de ceux qui voient leur maison détruites,leurs attitudes est nobles et c’est avec ces gens q’un état unique peut voir le jour,quand au autres ils auront ce qu’ils méritent,à l’instar d’arnaud clarsfeld,dont il est bien cocausse,qu’il soit choisi par sarkozy,en france pour la question des sans domicile,ce cher arnaud qui ne voit pas de problème que des centaines de maisons soient détruites,et que des gens se retrouvent ansi sans toit.De mème il est étonnant de voir un avocat,e grand défenseur de l’humanité(surtout celles des juifs en fait),mais qui soutien un état qui bafouent le droit internationnal,et traite de façon inhumaine(comme bien des états autour de lui,mais qui ont de bonne relation ensemble)le peuple palestinien.Salam

  • permalien K :
    29 décembre 2006 @20h31   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    « Pendant ce temps, et au risque d’apparaître "caricaturaux", les marchands d’armes consolident et étendent leurs profits. »

    Robert Scheer, dans Truthdig toujours, 26.12.06 :

    « Pourquoi sommes-nous toujours en Irak ? Les réponses postées le plus largement sur Internet par des critiques de la guerre suggèrent la poursuite de notre présence comme étant un désir impérialiste de controler la deuxième plus grande source de pétrole au monde, mais c’est erroné.

    Il ne s’agit pas principalement du pétrole ; cela concerne beaucoup plus le complexe militaro-industriel, l’étiquette utilisée par le Président Dwight D. Eisenhower il y a 45 ans quand il a averti des dangers « d’une industrie d’armes de grande échelle. »

    La guerre froide a fourni le fondement a la première création en temps de paix d’une économie militarisée. Tandis que l’ancien général, Eisenhower, était bien averti de la menace militaire constituée par l’Union Soviétique, il a choisi dans son discours présidentiel d’adieu à la nation d’avertir que les profiteurs de la guerre avaient un ordre du jour qui leur était propre, un ordre du jour qui était hostile à la survie de la démocratie américaine :

    « Dans les conseils du gouvernement, nous devons nous garder de l’acquisition d’influence sans garantie, qu’elle soit cherché ou non cherché, par le complexe militaro-industriel. La possibilité d’une augmentation désastreuse de puissance mal placée existe et persistera. »

    Considérez ces mots en meme temps que vous considérez la présence prédominante de l’ancien PRÉSIDENT de Halliburton Dick Cheney dans les conseils de cette Maison Blanche, et comment son ancienne compagnie a profité davantage que toute autre du désastre qu’est l’Irak. En dépit du fait qu’il a été prouvé qu’il a surfacturé quelques $60 millions aux militaires des États-Unis lors de livraison de carburant, Kellogg, Brown and Root, le subsidiaire d’Halliburton, autrefois en faillite continue à recevoir des centaines de millions de dollars dans des contrats lucratifs. »

    A suivre

  • permalien K :
    29 décembre 2006 @20h36   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Suite et Fin

    « Il y a plus. Les dépenses militaires sont montées en flèche depuis les attaques terroristes du 9/11, retournant aux niveaux de la guerre froide. Un rapport dévastateur (...)indique que dans le budget fédéral le plus récent les dépenses globales pour la défense s’élèveront à plus de $550 milliards.

    Ce budget militaire des États-Unis excède ce que toutes les nations du reste du monde dépensent sur la défense. Il ne peut être justifié comme militairement nécessaire pour contrer les terroristes, qui ont utilisé des ouvreuses de boîte primitives de $10 pour controler l’avion civil du 9/11. Il se comprend seulement comme champ des rêves pour des affairistes militaires et leurs alliés à Washington qui ont pris prétexte de la tragédie du 9/11 pour inventer une nouvelle guerre froide. Imaginer leur panique à la fin de la précédente [guerre froide] et leur allégresse lors de cette occasion [9/11] récemment découverte.

    Oui, certains, comme Paul Wolfowitz, le génie qui était le No 2 au département de la défense des États-Unis et a été récompensé de sa conduite par une nomination a la tête de la banque mondiale, ont argué du fait que le revenu du pétrole de l’Irak payerait notre aventure impériale. Une étude récente par l’économiste prix Nobel Joseph E. Stiglitz et Linda Bilmes de l’université de Harvard a pointé cette absurdité en estimant le coût réel de l’aventure Irakienne aux contribuables des États-Unis à un ahurissant $2.267 trillions, au-dessus de n’importe quel coût à la charge des Irakiens eux-mêmes.

    Le grand prix ici pour la politique étrangère de Bush n’est pas l’acquisition de ressources naturelles ou le perfectionnement de la sécurité des États-Unis, mais plutôt la doublure des poches des entrepreneurs militaires, les négociants de la mort qui grèvent notre trésor. Mais parce que l’industrie de l’armement est choyée par les partis politiques et les mass media, leurs singeries passent en grande partie inaperçues. Nos politiciens et experts discutent sans fin au sujet de deux milliard de dollars qui peuvent être dépensés pour améliorer l’éducation ou en terminer avec la pauvreté, mais ils gaspillent cette somme en quelques jours en Irak.

    Comme Eisenhower a averti : « Nous devrions ne rien prendre pour acquis, seule une citoyenneté alerte et bien informée peut contrer la véritable nébuleuse de l’énorme machinerie industrielle et militaire de la défense a l’aide de nos méthodes et buts pacifiques, de sorte que la sécurité et la liberté puissent prospérer ensembles. … Nous voulons que la démocratie survive pour toutes les générations a venir, pour ne pas devenir le fantôme insolvable de demain. » »

  • permalien
    29 décembre 2006 @22h19   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    « Je prend le parti de votre sincérité. ». C’est la blague de l’année Pierre ?

  • permalien Pierre :
    30 décembre 2006 @06h56   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    CONDOLÉANCES

    à

    APRIL GLASPIE

    (Mais qu’est donc devenue April Glaspie ?)

    et ses employeurs W.BUSH (papa)

    et

    JAMES BAKER

    pour la perte de l’objet de leur admiration

    ("j’admire votre extraornidaire effort pour reconstruire votre pays").

    aux kurdes et aux iraniens aux chiites et aux koweitis dont les massacres resteront dans la poubelle de la "justice".


    Exécution Saddam : premières réactions

  • permalien K :
    30 décembre 2006 @08h47   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    J’espère que, malgré toutes les menaces qui pèsent sur eux, les musulmans passeront une joyeuse fete d’Al Adha.

    Que la prochaine se passe le coeur plus léger.

    Amitiés

  • permalien
    30 décembre 2006 @10h10   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    "les menaces qui pèsent sur eux" ?

    c’est eux qui font peser des menaces !!

  • permalien
    30 décembre 2006 @10h49   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Sadam Hussein a été exécuté ce matin. A quand la pendaison de George W bush ?

  • permalien Yann :
    30 décembre 2006 @11h35   « »
    Somalie, ou de la "simplification"

    Guardian (30/12/06) International lawlessness

    Les Etas-Unis soutiendraient l’intervention éthiopienne pour s’assurer un contrôle du pétrole somalien. L’auteur de l’article et ancien porte-parole des Etats-Unis en Irak en 2003, Salim Lone, affirme aussi que les islamistes avaient pacifié le pays...

  • permalien Vv :
    30 décembre 2006 @13h54   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    http://www.monde-diplomatique.fr/1998/03/NEZAN/10174.html

    dossier : « L’HÉGÉMONIE DES ÉTATS-UNIS À L’ÉPREUVE »

    Quand « notre » ami Saddam gazait ses Kurdes
    La recherche des armes chimiques et bactériologiques irakiennes a été au coeur de la récente crise du Golfe. Le refus de Bagdad de laisser les experts des Nations unies inspecter les sites présidentiels, où elles seraient dissimulées, devait justifier la nouvelle campagne de bombardements. Les temps changent. Il y a dix ans, le gazage systématique des populations kurdes du Nord de l’Irak avait nettement moins ému les Etats- Unis. Six mois après le martyre de la ville de Halabja, la Maison Blanche devait même accorder 1 milliard de dollars de crédits supplémentaires à M. Saddam Hussein. A l’époque, il est vrai, le futur « nouvel Hitler » était encore l’allié de l’Occident contre la Révolution islamique d’Iran...
    Par Kendal Nezan

    en tout cas, pour les kurdes, voila.

  • permalien saintyves :
    30 décembre 2006 @15h19   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    MEILLEURS VOEUX A TOUTES ET A TOUS POUR LA NOUVELLE ANNEE 2007

    AID MOUBARAK A TOUTES ET TOUS

  • permalien
    30 décembre 2006 @15h29   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    de vvolodia

    "Alors j’en conclus qu’il y a les bons étrangers, (les islamistes) et les mauvais, ceux qui sont soit pro-américains, ou plus prosaïquement, cherche un travail."

    et mémé tu vois des islamistes partout !....

    il est temps que 2006 s’achéve

    en d’autres lieux et autres temps, les raços voyaient la main des juifs partout !......

    picvert

  • permalien Ahmad :
    30 décembre 2006 @16h08   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    salam,il ont fini par le pendre finalement,mais comme d’habitude leur jusite est selective,car il aurait fallut pendre aussi ceux qui on collaborer avec lui,parmi tout les dirgeants occidentaux et arabes.
    On remarquera le choix de la date de son exécution,le premier jour de l’aid,les dirigeants arabes n’ont aucun respectet pour l’islam et les musulmans,et il est urgent que tout ces pouvoir soient renverser par la force si il le faut,ce n’est que justice,face a l’opression,et l’injustice,il faut dénoncer aussi les pouvoirs occidentaux,pour leur crimes de collaborations et autres.espérons qu’un jour viendra ou un tribunal internaionnal jugera tout les dirigeants criminels,y compris les bush,chirac,blair et autres,mais aussi un tribunal pour juger les journalistes,et journalistes qui mentent alors qu’ils savent qui participent aux crimes en cela,par leurs silences,comme e palestine,mais aussi en techétchénie,il ne doit pas avoir d’impunité pour les médias,tout le monde doit rendre des comptes.
    Mr bush dit que cette assasinat est une étape pour la démocratie,ce homme trompe le monde(mais il n’est pas le seul)en mettant en avant les bonnes valeurs pour accomplir ses plans les plus mauvais,c’est la ruse du diable que de faire.Si Saddam Hussein,devait etre pendu,Mr bush,comme d’autre devraient pendu dix fois.
    Le journal le monde dit avec son arrogance habituel,que la voie de bush n’est pas la sienne,mais tout le discours du journal le monde,s’appuie sur les mème analyse que bush,et si ce journal est contre la peine de mort,il n’est pas en revanche contre la mot quotidienne des morts palestiniens.
    La majorité des médias français,et des politiques sont à vomir,ils sont une honte a la dignité humaine et a li’ntelligence.
    Bonne fète et bonne année à tous,et aussi aux moujahidine et moujahidate de partout et à tout ceux qui luttent de toutes les manières contre l’injustices et l’oprresion,et le mensonge,salam

  • permalien Vvolodia :
    30 décembre 2006 @18h32   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Ahmad, je suis d’accord avec vous, pour une fois. Drôle de date pour le pendre.

    Et drôle de date pour un attentat, faisant 46 morts.

    je présume donc que tuer son prochain le jour de l’Aïd n’a aucune importance sauf pour les personnes sensibles.

  • permalien Pierre :
    30 décembre 2006 @19h06   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers
  • permalien
    30 décembre 2006 @19h06   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    C’est époustouflant de lire à quel point Vvolodia comprend tout. Plus besoin d’Alain Gresh, et tout compte fait, plus besoin de personne. Vvolodia veille, c’est l’essentiel.

  • permalien
    30 décembre 2006 @19h09   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    La santé mentale et intellectuelle de Vvolodia est de plus en plus inquiétante. Ressentir une joie aussi insane à voir un groupe humain s’auto-détruire... Cette personne est complètement atteinte.

  • permalien
    30 décembre 2006 @20h27   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    « Le conservatisme considère les conflits, même violents, comme inhérents à la condition humaine. Il existe de véritables conflits d’intérêts entre groupes et sociétés. Ces conflits ne sont pas la conséquence de malentendus, d’un manque de communication ou d’une myopie, ils sont enracinés dans la condition humaine, l’intérêt personnel, la lutte pour la richesse, la sécurité et le pouvoir... »

    Samuel Huntington

    Voir en ligne : Dieu, la nation et l’armée, une sainte trinité

  • permalien
    30 décembre 2006 @23h16   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    http://www.chris-kutschera.com/france_irak.htm

    petit rappel concernant l’irak.

    qu’est devenu Ali le Chimique ? qui le sait ?

  • permalien saintyves :
    31 décembre 2006 @00h52   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Bonsoir à tous

    Vvolodia Dans ton post du 29 décembre 10:44, tu as ecrit :

    Je ne comprends pas non plus pourquoi on fustige l’armée américaine d’employer des volontaires étrangers, alors que la "résistance" islamique emploie AUSSI des volontaires étrangers, dont beaucoup passent par la syrie, certains ont été rapatriés en France où ils seront jugés, d’autres étrangers ont "résisté" en tchétchénie sans que ni saint-yves ni Mr Gresh n’y trouve à redire.

    A la seule difference Vv que, les volontaires employés par la "résistance" islamique ne sont pas des mercenaires, mais plutot des Moujahidins, qui combattent par conviction pour une cause noble, qui est la RESISTANCE à l’OCCUPATION, Russes, etanusienne, anglaise et autre.
    Les mercenaires eux font le combat pour l’argent (y en a qui gagnent jusqu’a 1000 us dolars par jou)

    Au fait Vv tu es plus neo"conne" que Rumsfeld Wolfowitz & Cie

    Voir : Une armée de mercenaires ?

    par Michael A. Cohen et Maria Figueroa Küpçü World Policy Institute

    Le conflit en Irak a révélé l’importance croissante prise par les sociétés militaires privées dans les opérations de guerre américaines. Le recours à des mercenaires n’est pas une nouveauté en soi, mais l’ampleur de l’implication des contractants privés (deuxième plus gros contingent en Irak) pose un certain nombre de questions :

    - quelles responsabilités vis-à-vis de la chaîne de commandement traditionnelle ou du droit international ?

    - Comment concilier des intérêts privés avec ceux de la politique étrangère ? ...

    ...Par exemple, aux États-Unis, les SMP (Societés Militaires Privées) ne sont pas soumises au code de justice militaire américain.

    Alors qu’il existe certaines conventions internationales concernant les combattants civils armés, l’application de ces règles reste discrétionnaire et brille en général par son absence.

    En Irak, si un employé d’une SPM tue un civil irakien, il n’existe quasiment aucun recours juridique pour la famille de la victime.

    La participation de contractants civils dans l’espace militaire crée également des défis sur le plan opérationnel. Les SMP se situent en dehors de la chaîne officielle de commandement et de contrôle.

    Mais, aux yeux du citoyen irakien, les actes des contractants civils ne se distinguent pas de ceux des soldats des armées nationales....

    http://www.courrierdelaplanete.org/80/article2.php

  • permalien saintyves :
    31 décembre 2006 @02h14   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    SADDAM HUSSEIN ( le dictateur sanguinaire ) EST EXECUTE

    Un sentiment d’injustice envahit toute la planete, pourquoi ?

    et pourtant ce fut un dictateur sanguinaire, dont les crimes abominables contre le peuple Irakien, toutes confessions confondues, est depuis longtemps admis par l’ensemble de la communauté internationale, il y a donc quelque chose qui cloche, un vice de forme, quelque part dans :

    - cette façon dont a ete conduit le proces qui n’est pas rassurante, proces qui a ete d’ailleur denoncé par toutes les roganisation des droits de l’homme, Amnesty et HRW.

    - Un gouvernement fantoche collabo, formé sous OCCUPATION ? et sous les ordres de Bush, et une constitution dont l’ebauche a ete presentée par Paul Bremer, http://www.intal.be/fr/article.php?articleId=394&menuId=2.

    - Un sentiment de vengeance chez les Chiites au pouvoir, (la chaine Aljazeera a diffusé une autre vidéos avec signal audio, ou on entendait les acclamations des bourreaux chiites)

    - Un climat de guerre civile entre chiites au pouvoir et sunnites

    - des enjeux relatifs au calendrier éléctoral americain, apres la defaite des republicains, et la prise de pouvoir du Congres par les démocrates.

    - Un fait dont on ne parle que rarement, la photo outrageante de Bush père sur l’entré du palais de Saddam, qui n’a pas cessé d’exacerber l’arrogance de Bush junior.

    Tous ces ingredients reunis du moins en apparence, ont contribué à aboutir à cette situation controversée, d’une execution meritée, mais mal intentionnée par les differents protagonistes, le choix de la date est aussi à l’origine du sentiment mitigé qu’elle succite.

    BONNE ANNEE ET BONNE FETE

  • permalien Pierre :
    31 décembre 2006 @06h44   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Saintyves c’est quoi ces fables ? :

    "A la seule difference Vv que, les volontaires employés par la "résistance" islamique ne sont pas des mercenaires, mais plutot des Moujahidins, qui combattent par conviction pour une cause noble, qui est la RESISTANCE à l’OCCUPATION, Russes, etanusienne, anglaise et autre. "

    Que vous le vouliez ou non, pour l’homme je crois bien que le bon dieu n’avait qu’un seul modèle en magasin :

    La quasi-faillite de l’éducation nationale signifie que, pour une part importante de la population, le seul espoir d’améliorer leur sort est d’envoyer leurs enfants dans les madrasa, où ils ont l’assurance de recevoir une éducation, certes sévèrement traditionnelle, mais parfaitement gratuite.

    L’armée américaine joue sur le fait qu’aux USA les études sont payantes. L’armée offre donc à des jeunes ... le moyen de faire des études.

  • permalien Pierre :
    31 décembre 2006 @08h23   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    "qu’est devenu Ali le Chimique ? qui le sait ?"

    Il a le statut d’inculpé (en jugement depuis le 21/08/2006 procès "anfal") :

    Ali Hassan al-Majid al-Tikriti

  • permalien K :
    31 décembre 2006 @10h12   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Merci à St-Yves de nous avoir fait connaitre cet intéressant site, courrier de la planète, qui se réfère en particulier souvent à « World Policy Institute, un think tank américain de gauche marqué par des préoccupations internationalistes ».

    Voir en ligne : World Policy Journal

  • permalien Vvolodia :
    31 décembre 2006 @11h21   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Ce n’est pas toujours un sentiment d’injustice, Saint-Yves, il a mérité mille fois la pendaison. Mais nous avons l’impression "qu’ils" se débarrassent d’un témoin gênant ; il a assassiné avec la complicité de l’occident et avec la complicité de beaucoup d’irakiens.

    La pendaison de Saddam est totalement insensée, cela revient à la suppression d’un témoin clef ! Il n’y aura donc pas de procès où nous verrons défiler de hautes personnalités politiques comme Kofi Annan, des élus ripoux comme Pasqua, des PDG de compagnies pétrolières, bancaires ou pharmaceutiques ou de minables journalistes panégyristes, tous appelés à comparaître et répondre pour expliquer les raisons de leur engagement en faveur de Saddam, les raisons de leur silence pour couvrir le scandaleux programme Pétrole contre Nourriture.

    Ce procès de la corruption et non-assistance à un peuple en péril n’aura pas lieu car les coupables sont des personnalités respectables, décorées, admirées, intoucables ! Les victimes de ce programme ont été effacées avec la pendaison hâtive de Saddam Hussein. Il s’agit d’un règlement de compte pour effacer des complicités immondes, des preuves.

    la suite....

    http://www.iran-resist.org/article2960

  • permalien
    31 décembre 2006 @12h20   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Z’viez lu ? "L’exécution de Saddam Hussein est "une étape importante" sur la route vers la démocratie en Irak", a déclaré le président américain George W. Bush dans un communiqué publié à Crawford (Texas). Elle "marque la fin d’une année difficile pour le peuple irakien et pour nos troupes", a-t-il ajouté. (Exécution Saddam : premières réactions, Le Monde, 30.12.06)

    Les seuls pays à déclarer ensuite leur satisfaction après la pendaison du raïs sont l’Iran... et Israël. Y en a encore pour croire que ces trois-là n’ont rien en commun...

  • permalien Pierre :
    31 décembre 2006 @12h44   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Vvolodia vous avez d’autant plus raison, qu’Hussein est aussi inculpé dans un autre procès en cours (le procès "Anfal", voir post sur Ali le chimiste), concernant les gazage kurdes, donc concernant les fournisseurs de gaz, et là, il ne faut surtout pas que les journalistes aillent voir !

    Avec son regretté charisme, le "raïs" par sa seule présence aurait attiré les curieux.

  • permalien Vvolodia :
    31 décembre 2006 @12h48   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Radio Paris ment, Radio Paris ment, radio paris ment tout le temps.....je trouve très mesurée la déclaration du ministre israélien.

    JERUSALEM - "Saddam Hussein a causé sa propre perte. C’était un homme qui avait fait beaucoup de mal à son peuple et qui avait grandement menacé Israël", a déclaré le vice-Premier ministre Shimon Peres. "Rétroactivement, justice a été faite", s’est félicité le vice-ministre de la Défense, Ephraïm Sneh.

    Mais vous le trouviez si bien que ça, Saddam ? qu’il ait tué pendant des décennies ne vous dérange pas ? il était comparable à Hitler, vous aimez Hitler ? vous aimez l’idée qu’il voulait éradiquer les juifs ?

    La seule chose désolante est qu’il ne pourra répondre de ses autres crimes. Il a mérité mille fois la mort. Mais il fera encore plus de mal mort que vivant, et c’est désolant. Il sera le prétexte à encore plus d’attentats inter-religieux. Raison pour laquelle il ne fallait pas le tuer. Mais il n’avait rien d’humain ! il a même assassiné les maris de ses filles, et les charmantes filles ont attiré leurs maris dans le piège mortel du père.

    Charmante famille !! Qui s’assemble se ressemble ?

  • permalien Vvolodia :
    31 décembre 2006 @12h50   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Ali le chimiste ne sera pas condamné à mort, et il se taira. Saddam n’est plus là pour parler.
    Les irakiens ont souffert par la faute de Saddam, mais avec la complicité de l’occident.

  • permalien
    31 décembre 2006 @13h31   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Ha,ha, la déclaration d’Israël. Les deux matières qui intéressent Israël sont cocasses : « Saddam a fait du mal à son peuple et il a grandement menacé Israël. » Il a surtout fait du mal à ses voisins iraniens pendant qu’Israël se frottait les mains. Ca, Peres, Sneh et Vv n’en soufflent mot : d’abord parce qu’il s’agit de l’Iran, ensuite parce qu’ils craignent qu’on ne leur remette sous le nez tout le mal qu’Israël a infligé et inflige encore à ses voisins. Une guerre tous les 10 ans, depuis des décennies : vous le trouvez si bien que ça, ce petit pays importé de l’Occident ? Il ne dérange que les autres.

    Quant à la menace sur Israël : 35 Scud irakiens et un mort… de peur israélien (une crise cardiaque). Les masques à gaz pour tout le monde (juif) lors de l’invasion du Koweit, mais pas pour les autres.
    C’était du cirque, on n’a pas senti le moindre gaz.

    Vv compare Saddam à Hitler, donc, Saddam était comparé à Hitler. Revient l’idée de « l’éradication des juifs ». Vous datez, Vv. C’est Amadinedjad, l’Hitler aujourd’hui. Et Hanyeh. Et Nasrallah. Et avant eux, Nasser et Arafat. Y a que le sionisme pour voir Hitler partout et Vv est un mordu de l’idéologie. Hitler, l’idéologie (siononiste) et Vv l’adorent. Voyez : ni le sionisme ni Vv ne peuvent s’en passer.

    « Saddam n’avait rien d’humain ». Vv si. Quand une participante a refusé jadis à Vv un statut d’être humain acceptable, Alain Gresh a supprimé son post du blog…

  • permalien K :
    31 décembre 2006 @17h44   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Jean-Christophe Rufin :

    Décrire ce qui est ou écrire ce qui vient ? Caresser la surface des événements, tracer une cartographie de leur écorce ou, au contraire, casser la bogue, extraire le noyau, la semence des temps futurs ? Vieux dilemme qui oppose le travail des politologues et celui, plus trouble mais d’une incomparable fécondité, de tous ceux – romanciers, cinéastes, auteurs de BD – qui ont l’audace de s’attaquer aux temps à venir.

    Les experts se divisent à propos des classifications [des oeuvres de SF] et, n’étant pas l’un d’entre eux, je préfère m’en tenir à une comparaison médicale. Si l’on se réfère à la vieille nosographie psychiatrique des délires (puisqu’il s’agit de descriptions situées au-delà de la réalité), on peut distinguer dans la science-fiction les productions schizophréniques, paraphréniques et paranoïaques.

    ....Reste la paranoïa, qui consiste à opérer une légère modification du réel et à en tirer toutes les conséquences. Cette technique revient à imaginer des mondes proches du nôtre, où le quotidien n’est guère différent mais où certains paramètres ont changé, avec des conséquences immenses mais qui ne sont pas toujours immédiatement perceptibles. Ces hypothèses décalées peuvent concerner le passé ou un futur plus ou moins proche(...).

    Nombreux ont été ceux, après le 11-Septembre, à découvrir que ces romanciers considérés comme peu sérieux avaient, les premiers, échafaudé des hypothèses troublantes que la réalité venait confirmer a posteriori.

    Voir en ligne : Réalité en quête de fictions

  • permalien K :
    31 décembre 2006 @17h49   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Assaad Abou Khalil (Blog Angry Arab) :

    Pouvez-vous blâmer les gens du Moyen-Orient d’avoir un penchant pour les théories de conspiration ? Je veux dire, jetez y un regard. Ici un dictateur qui a été soutenu et appuyé logistiquement dans les années 80 [par les Etats-Unis]—et qui a chaleureusement reçu Donald Rumsfeld en personne, le Donald Rumsfeld que l’on connait, et qui a été rejeté mais pas renversé par les Etats-Unis en 1991. Puis Il est renversé par les Etats-Unis, et son exécution rapidement arrangée et chorégraphiée, et le pétrole de la nation est accaparé par des entreprises privées anonymes étroitement alignées aux intérêts économiques des Etats-Unis. Et la un chef palestinien, Arafat, qui soudainement tombe malade, et l’enquête sur sa mort a été clairement camouflée par des gangs [palestiniens] fidèles à l’occupation israélienne. Et vous regardez le Liban et la succession des assassinats et des bombardements, et les interférences étrangères dans ses affaires. Je veux dire, blâmez vous les gens du Moyen-Orient d’avoir un penchant pour les théories de conspiration ? L’attraction pour les théories de conspiration est simplement le reflet de la manière dont les affaires politiques sont clairement et fortement influencées par des puissances extérieures. Il est logique d’avoir un penchant pour les théories de la conspiration —et je ne parle pas des théories folles de conspiration naturellement.

  • permalien Vvolodia :
    31 décembre 2006 @18h59   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    K : Et la un chef palestinien, Arafat, qui soudainement tombe malade, et l’enquête sur sa mort a été clairement camouflée par des gangs [palestiniens] fidèles à l’occupation israélienne.

    Vous pouvez raconter ce genre de conte des mille et une nuits à d’autres que nous ; nous lisons la presse, papier, internet, nous avons pour la plupart d’entre nous la télé et la radio, tout le monde sait que personne ne pouvait approcher Arafat, et qu’il a fallu frôler le scandale pour qu’une déclaration officielle qui ne pouvait émaner QUE de Mme Arafat soit éditée ; Que les hôpitaux français ne peuvent donner de résultat d’autopsie qu’à la famille proche, qui se trouvant être Mme Arafat, nous ne savons toujours pas si elle a dit la vérité.

    Au fait, le trésor, le fameux trésor, qu’est-il devenu ? Est-ce cette fortune qui permet à Mme Arafat de vivre en Tunisie ?

    Je vous signale aussi qu’il était vieux, assez vieux pour mourir. Mourir de quoi ? on ne sait en définitive.

    Nous savons qu’il souffre d’une maladie du sang qui perturbe son système immunitaire. Nous savons qu’il a soudainement perdu beaucoup de poids – peut-être même jusqu’à un tiers de son poids corporel. Nous savons qu’il est atteint de troubles mentaux intermittents. À quoi tout cela fait-il penser ?

  • permalien K :
    31 décembre 2006 @19h21   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Que l’année 2007 soit (autant viser haut) celle de la paix pour tout les citoyens du monde. Amitiés

  • permalien
    31 décembre 2006 @20h25   « »
    Happy New Year of Terrors

    In the supposedly « highly educated » masses of the West, there is a widespread attitude that conspiracy theories are a symptom of a paranoid mind. You may often hear lots of people proudly boast, « I don’t believe in conspiracy theories », as if they are boasting that they don’t have an alcohol or drug problem or a fear that they will be categorized as being an outsider to a « generally agreed » acceptable definition.

  • permalien
    31 décembre 2006 @21h15   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Faisons honneur au seul post écrit ( à ce jour) en Anglais :

    Chez les masses censément « hautement éduquées » de l’Occident, il existe une attitude répandue qui veut que les théories de conspiration soient le symptôme d’un esprit paranoïaque. Vous pouvez souvent entendre un bon nombre de gens fièrement se vanter, « je ne crois pas aux théories de conspiration », comme s’ils se vantaient de ne pas avoir un problème d’alcool ou de drogue ou comme s’ils craignaient d’etre étiquettés comme étant rétifs à une définition acceptable « généralement convenue ».

    K

  • permalien
    1er janvier 2007 @00h22   « »
    Bonne année

     

     

     

     


  • permalien RiRi :
    1er janvier 2007 @12h29   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Bonne année et meilleures veoux pour toute l’équipe du monde Diplomatique.

    Je tiens à vous dire que je respecte beaucoup vos articles et que je vous souhaite bonne continuation.

    J’en profite pour passer le bonjour à Mr Ignacio Ramonet.

  • permalien RiRi :
    1er janvier 2007 @13h40   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Les américains se prétendent adopter des principes au nom de la démocratie et la paix mondiale alors que ce qui se passe et devant les yeux de tous le monde et tout à fait le contraire, une politique militaire qui ne cherche qu’a préviligié les inérêts américains et aussi les intérêts israéliens au détriment de tout autre chose. Tous les crimes qui se réalisent donent aux américains le droit de dire que c’est ALQAÏDA. Mais personne ne sait ce qui se passe derrière les coulisses surtout quand les gens de ELQAÏDA ne se prononcent pas. On se sent qu’on est dans un cercle viscieux.La vérité est perdu une fois pour toute et le jugement des citoyens est prison de la guerre médiatique qui mènent les deux parties et dont la victoire sûrement sera aux américains car ils sont mieux équipés.

  • permalien Pierre :
    1er janvier 2007 @14h45   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    A

    tous,

    une année

    résolument multipolaire

    Un empire sans légitimité

  • permalien
    1er janvier 2007 @19h09   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    de Vvovo petit Goebels amateur .........

    « Nous savons qu’il souffre d’une maladie du sang qui perturbe son système immunitaire. Nous savons qu’il a soudainement perdu beaucoup de poids – peut-être même jusqu’à un tiers de son poids corporel. Nous savons qu’il est atteint de troubles mentaux intermittents. À quoi tout cela fait-il penser ? »

    Vvovo nous renvoie sur une de ses sources - le site de daniel Pipes

    “En septembre 2002, Martin Kramer et Daniel Pipes, deux néo-conservateurs passionément pro-Israéliens, ont créé un site internet (Campus Watch) qui affichent des dossiers sur des universitaires suspects et encouragent les étudiants à relater les remarques ou les comportements qui pourraient être considérés comme hostiles à Israel.”

    qu’aurait fait son mentor gestapiste s’il était né allemand pendant la montée du nazisme ?
    c’est pas difficile de répondre .........chef chez les nazis !

    Une version non publiée de cet article est disponible à : http://ksgnotes1.harvard.edu/Resear..., or at http://papers.ssrn.com/abstract=891198

    un autre acteur / lobby de la daube sioniste ( pourquoi se priver ?)

    à propos du Memri
    ( dans le Diplo http://www.monde-diplomatique.fr/20... )

    sur bellachao — http://bellaciao.org/fr/article.php...

    sur le Guardian — http://www.guardian.co.uk/elsewhere...

    http://tokborni.blogspot.com/search...

    Ces crétins de sionistes !

    tout cette salive pour se faire repérer comme des bleus !!!

    allez tchao

    picvert

  • permalien Vvolodia :
    1er janvier 2007 @22h40   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    "dar al-harb" ce concept existe bien ? Memri s’en sert, et alors ? vous n’avez pas remarqué, peut être, mais c’est la guerre, entre Israël et beaucoup de nations arabo-musulmanes. Et je ne suis pas arabisant, et je crois Memri plus que Mohammed el....Oifi. Pas vous ? c’est votre problème. En tout cas, prétendre "Selon l’islam, un innocent ne peut être tué. » " on constate cette vérité en Irak régulièrement. Et en décembre 17 Palestiniens de Gaza ont été tués. Ils n’étaient certainement pas innocents, au sens occidental du terme. Enfin je l’espère, sinon tuer des innocents est un crime. Dit-on. Tout dépend qui tue, et qui est tué.

    _ C’est une image dure, embarrassante et humiliante", ajoutait-il, en s’en prenant au célèbre prédicateur chroniqueur de la télévision satellitaire arabe Al-Jazira, cheikh Youssef al-Qardaoui, qui avait promulgué une fatwa (décret islamique) autorisant l’assassinat de civils américains en Irak. Prenant la défense de cheikh Qardaoui, un lecteur a immédiatement répliqué à son détracteur : "Votre article n’a fait qu’augmenter mon amour et mon admiration pour cheikh Qardaoui ...

    Des dirigeants tunisiens déplorent aussi en privé "l’influence néfaste" d’un télécoraniste égyptien d’Al-Jazira, Cheikh Youssef Al-Qardaoui, qui appelle fréquemment les Tunisiens au strict respect des préceptes musulmans intégristes notamment vestimentaires, déplorant le port de tenues occidentales par les femmes.
    un télé-évangéliste musulman appelle au respect (lol)

    Bellaciao comme site de référence, vous repasserez, je ne vais même pas y voir.

    Ah, au fait, crétin vous même !! je ne vous insulte pas, ne nous insultez pas. A moins que ce ne soit votre seule mode de discussion ? dans ces conditions, je vous préviens, je suis très fort à ce jeux. Oui, il est bien, ce Qardaoui. Je comprends que le maire de Londre l’aime. Et puis peut être qu’ouvrir les bras à ce Qardaoui empêchera d’éventuels attentats ? ça protège ? c’est comme la mafia ?

  • permalien saintyves :
    2 janvier 2007 @01h39   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    … La conception du monde influence de nombreux aspects de l’Etat. C’est le cœur du système éducatif qui forme l’esprit de la génération suivante. Nous avons peut-être le seul système d’éducation au monde qui n’enseigne pas l’histoire de son pays. Dans nos écoles, très peu de choses sont dites sur le passé du pays. Par contre, ce qui est raconté, c’est l’histoire du « peuple juif ». Cette histoire part des anciens royaumes d’Israël avant le sixième siècle AC (« le premier temple »), puis traite de la communauté juive dans le pays avant l’ère chrétienne (« le second temple »). ... Pendant presque 2.000 ans les annales du pays disparaissent de l’école …

    … PAR LA SUITE, il est devenu à la mode pour les politiques et les journalistes en Israël de parler du danger d’anéantissement qui plane, ou comme ils le prétendent, qui plane sur Israël. C’est difficile à croire : l’Etat d’Israël est une superpuissance régionale, son économie est forte et en expansion, son niveau technologique est l’un des plus avancés du monde, son armée est plus forte que toutes les armées arabes réunies, il a un énorme arsenal d’armes nucléaires. Même si les Iraniens arrivaient à se doter d’une bombe, ils seraient fous de l’employer étant donné le risque des représailles israéliennes…

    Ury a oublié d’ajouter qu’Israel bénéficie du soutien inconditionnel de l’oncle Sam.

    Cela a également bien sûr des implications intérieures. La conscience touche aussi les intérêts pratiques. L’affirmation que nous sommes un peuple européen renforce automatiquement la position de notre classe dirigeante, qui est toujours de manière écrasante européenne askhénase, contre la majorité des citoyens d’Israël, qui sont des Juifs afro-asiatiques et d’origine arabe palestinienne. Le profond mépris pour leur culture, qui a accompagné l’Etat depuis le premier jour, facilite la discrimination contre eux dans de nombreux domaines…

    Ury a voulu dire : discimination raciale

    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Uri_Avnery.241206.htm

    Les propos d’Ury Avnery demontrent sans ambiguité le desarrois et l’incertitude dans lesquels vivent les israeliens.
    Depuis cinq générations les Juifs d’origine palestinienne sont toujours soumis au racisme des Achkenazes, Les Arabes soumis à l’Apartheid, des soldats qui reffusent de servir dans l’armée, une absence de racines et d’histoire commune, l’attachement au nationalSIONISME comme reference de l’état d’Israel, (voire national socialisme du troisieme reich)

    Pour Pierre

    un mercenaire est comme une prostituée, lui aussi vent son corps pour des dollars, sa pierre tombale ne portera jamais l’inscription "il est mort pour la patrie"

  • permalien saintyves :
    2 janvier 2007 @03h18   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    BONNE ANNEE A TOUTES ET A TOUS

    Vvolodia tu as ecrit :

    Ce n’est pas toujours un sentiment d’injustice, Saint-Yves, il a mérité mille fois la pendaison. Mais nous avons l’impression "qu’ils" se débarrassent d’un témoin gênant ; il a assassiné avec la complicité de l’occident et avec la complicité de beaucoup d’irakiens.

    Revoici le titre de mont post

    SADDAM HUSSEIN ( le dictateur sanguinaire ) EST EXECUTE

    Tu vois je ne le deffend pas, mais j’ai voulu agir sur les conditions expeditives qui ont amené à cette execution, en ce moment precis, par un gouvernement collaborateur, sous les ordres de Bush, dont les Griefs personnels et electoralistes sont plus importants que le jugememnt lui meme.

    Un gouvernenemt sous OCCUPATION est toujours un gouvernenemt collaborateur, la democratie exige avant toute chose la liberté des citoyens, le meme phenomene est à l’origine du conflit interpalestiniens, Israel a reussi un grand chalenge en ramenant les palestiniens à former un gouvernement sous OCCUPATION, gouvernenemt qui a ainsi renoncé sine die à son droit à la RESISTANCE ARMEE, cette resistance a ete menée de main de maitre par les autres factions Jihad et Hamass, jusqu’à ce que ce dernier signe son arret de mort avec sa participation à l’impossible processus democratique sous OCCUPATION, le gouvernenemnt de Vichy est toujours dans les esprits.

    undefined

    Le cinieaste Israelien Shai Carmeli Pollak a recement declaré :

    "Vivre sous occupation, c’est vivre sous terrorisme permanent"

    Voir en ligne : OCCUPATION : LE MOT MANQUANT

  • permalien Pierre :
    2 janvier 2007 @09h01   « »
    Action... RÉDACTION !

    Le monde musulman© est décidément de plus en plus décevant. On lui pend un tyran le jour du "sacrifice", et puis rien... indifférence, opinions polies et variées faces aux caméras... et rien d’autre.

    Ce serait-on trompé de pigeons ? Déjà l’affaire des caricatures avait été à la limite du "dépôt de bilan", pendant 6 mois, il avait fallu faire monter la mayonnaise avant pouvoir présenter des premières pages de plans serrés de foules d’une dizaine d’agités en train de bruler des drapeaux suédois !

    A juste raison les annonceurs commençaient à s’impatienter. Voilà qu’on offre sur un plateau, une insulte "ready to wear" à la rue musulmane© et puis rien, la foule musulmane© elle s’en fout.

    Comme si l’effacement d’un agent de la CIA devenu incontrôlable devaient forcément entrainer une hausse des recettes publicitaires. Comme si chaque musulman devait être le petit soldat d’une entreprise secrète de destruction des intérets commerciaux "occidentaux". Comme si les exécutions "sans autre forme de procès" des37 de Bagdad et les 31 de Koufa, le jour du sacrifice (un jour comme un autre somme toute), ne méritait pas plus qu’un entrefilet en pages intérieures.

    Réactions d’Irakiens après la condamnation à mort de Saddam Hussein

    Exécution Saddam : réactions contrastées à travers le monde

    Exécution de Saddam Hussein La presse est mitigée

    La pendaison de Saddam Hussein nourrit les craintes d’un regain de violences en Irak

    Vos réactions à l’exécution de Saddam Hussein


    Réactions contrastées dans le monde suite à la mort de Saddam

    Exécution Saddam : réactions au Moyen-Orient

    N’est-ce pas l’expression de l’unilatéralisme ?

  • permalien Vvolodia :
    2 janvier 2007 @09h37   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Ury a voulu dire : discimination raciale dit Saint-Yves ; mais Saint-Yves oublie qu’Ury est un grand garçon, qui n’a besoin de personne pour déblatérer.

    Et Saint-Yves devrait nous donner des exemples de ces discriminations.

    Les arabes ont les mêmes droits que les israéliens, sauf celui de mourir à la guerre.

    Mais demandez-vous, Saint-Yves, pourquoi il n’y a que 12 députés arabes a la Knesset, soit 10% du nombre total de députés, alors que les Arabes sont 20% de la population ? Alors que le systeme électoral est un système a la proportionnelle absolue, peut-être pourriez vous demander à Mr Ury, il a peut être une idée ?

  • permalien Pierre :
    2 janvier 2007 @10h12   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    La recherche de partenaires privés par l’armée des états-unis d’amérique, montre, que tout se déroule comme prévu en Irak. Nous en sommes en effet à la troisième étape : l’occupation économique du FMI et de la Banque mondiale.

    Pour ceux qui comme Saintyves sont persuadés que le monde se résume entre une guerre entre des bons et des méchants, je lui rappelle que la foi de ceux qu’il appel des "mercenaires" n’est pas inférieure à la foi des moudjahidines.
    En effet si les uns se battent pour le jardin aux 100000 vierges, les autres se battent pou des images pieuses où il est inscrit "in god we trust".

  • permalien Dir yassine, beit hanoun, Kana1 et Kana 2, Rafah, jenine et j’en (...) :
    2 janvier 2007 @15h37   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Grande nuance Pierre,

    les Moujahidines se battent avant tout pour récupérer ce qu’il leur a été volé par la force de la part de ceux qui se croient au dessus de toutes les lois, les vierges viendront après, c’est juste un stimulus pour aller de l’avant.
    Le sens premier du Jihad est la lutte contre ses propres pulsions maléfiques et non la guerre sainte, si on est agréssé et dépossédé de ses biens à savoir terre, honneur, enfants, à ce moment là le jihad devient un devoir de tout musulman, et je pense que vu ce qui se passe actuellement dans notre monde, les musulmans ne montrent pas assez de foi pour défendre ce qui leur appartient.
    Vous l’avez d’ailleurs bien dit, le monde musulman est de plus en plus décevant, s’agit-il d’une lassitude, d’une dépression collective, qui sait ???

  • permalien Pierre :
    2 janvier 2007 @15h49   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Dir yassine, beit hanoun, Kana1 et Kana 2, Rafah, jenine et j’en (...),

    Vous auriez raison si les moudjahidines se battaient contre G. W. Bush, mais ils se battent contre des gens qui eux aussi sont spoliés.

    Votre version est celle des dominants, que ce soit Ben Laden, Bush, Hamad bin Khalifa Al Thani, Murdoch, Jaber al-Ahmed al-Sabah, etc... parce qu’ils veulent s’approprier les richesses des uns et des autres.

    Ce n’est pas ma version car je ne fais pas partie des dominants, et je n’ai pas de richesses.

  • permalien Dir yassine, beit hanoun, Kana1 et Kana 2, Rafah, jenine et j’en (...) :
    2 janvier 2007 @17h36   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Désolée de vous décevoir Pierre, moi aussi je fais partie de ceux qui ont été dépossédés de tout et mon pseudonyme le montre bien non ???

    Les vrais moujahidines ce sont ceux qui luttent en Palestine pour se réapproprier leurs droits légitimes sauf si vous considérez ceux-là des dominants, ceux de Tchétchénie, ceux qui résistent à l’armée américaine en Irak, le Hezbollah au Liban.

    Les princes de Golf ou leurs alliés en occident ne font qu’un pour moi à quelque exceptions près pour certains.
    Le mot jihad est trop noble pour être utilisé à tort et à travers.

    Amicalement,

  • permalien
    2 janvier 2007 @19h02   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Dir yassine, beit hanoun, Kana1 et Kana 2, Rafah, jenine et j’en (...),

    Excusez-moi, j’en étais encore à la question des mercenaires américains, et je répondais à un cliché (les 100000 vierges) par un autre cliché par un autre (l’amour du dollar) les 2 clichés sont à mes yeux détestables et du même niveau.

    Je ne pensais pas au problème des palestiniens (musulmans chrétiens ou athées) qui ont été dépossédés de leurs terres. Le simple vol des propriétés (et je parle plus de richesses) justifie amplement les efforts des palestiniens pour en retrouver l’usage.

    Je ne suis pas persuadé, qu’en introduisant le concept religieux du djihad, on fasse progresser le problème, sauf si on veut impliquer des palestiniens qui ne possédaient rien dans un combat qui ne les concerne pas.

    Amicalement.

  • permalien saintyves :
    2 janvier 2007 @19h44   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Bonsoir

    Pierre, je me demande pourquoi tu fais souvent appel à des amalgames, dans ton post du 2/1 0910 tu as ecrit :

    Le monde musulman© est décidément de plus en plus décevant. On lui pend un tyran le jour du "sacrifice", et puis rien... indifférence, opinions polies et variées faces aux caméras... et rien d’autre.

    Pourquoi ne remplace tu pas le "on" par "monde chretien" ainsi tu seras satisfait d’avoir participé à ta maniere à la stigmatisation des memes stereotypes d’idées vehiculés par les medias que tu connais.

    l’execution de Saddam n’a pas ete denoncée par les seuls Irakiens ou musulmans comme tu le pretends, mais par la quasitotalité de la planete, vu le caractere illegitime du tribunal "sous OCCUPATION", et l’influence du gouvernement Bush sur le deroulement du jugement.

    Qu’il soit chretien musulman athé ou boudhiste, la reaction devrait etre la meme, la declaration universelle des droits de l’homme ne prend en consideration ni la race ni la croyance, alors arrete de toujours evoquer le protagonisme, orient occident, ou musulmans contre chretiens, ou encore un theme tres cher à Vv monde musulmans contre les juifs.

  • permalien saintyves :
    2 janvier 2007 @19h51   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    les autres se battent pou des images pieuses où il est inscrit "in god we trust".

    Erreur pierre "ils se battent pour le dollars" pas pour ce qui est ecrit dessus ! et au plus offrant.

    a +

  • permalien Vvolodia :
    2 janvier 2007 @20h06   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    voila la vérité, je l’ai trouvée sur un site

    http://www.palestine-info.cc/french/article_2095.shtml ;

    vous croyez toujours ce qu’écrivent les "intellectuels" palestiniens ? vous avez raison. Celui-ci s’appelle docteur Khaled Al-Khalidi, président de la section de l’histoire et de l’archéologie dans l’Université Islamique à Gaza ; dommage, il fait une fixation.

    La superficie des terrains qui sont tombés aux mains des juifs jusqu’en 1948 sans combattre et sans guerre est d’environ deux millions hectare, ce qui vaut 8.8% de la superficie de la Palestine, 27 millions d’hectares. (de quelle palestine est-il question ? avec la Jordanie, ou sans ? avec la Judée-Samarie ?)

    Les juifs ont eu ce terrain de deux millions d’hectares par les quatre manières suivantes :

    La première :

    650.000 hectares ont été obtenus soit de façon ordinaire par une minorité de juifs habitant en Palestine depuis des centaines d’années, soit par le soutien des walis, gouverneurs, turcs de tendance maçonniques désignés par le gouvernement turc d’Union et de développement dont 90% de ses membres étaient des juifs. L’association qui a pris le nom "Union et développement" a comploté et a fait tombé la tête du Sultan Abdou Al-Hameed. (ils sont puissants, les juifs (lol))

    La deuxième :

    655.000 hectares de terrains, les juifs les ont obtenus par l’aide du gouvernement britannique mandaté sur la Palestine. Ces terrains ont été donnés aux Juifs par les moyens suivants :

    1 – Le gouverneur britannique a donné à l’agence juive trois cent mille hectares de terrains palestiniens.

    2 – Le gouverneur britannique a vendu à l’agence juive contre des prix symboliques deux cents mille hectares.

    3 – Le gouvernement mandaté britannique a fait cadeau de la terre du Sultan Abdou Al-Hamid, dans les régions d’Al-Hola et Bissan, d’une superficie de 165.000 hectares.

  • permalien Vvolodia :
    2 janvier 2007 @20h18   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    La troisième :

    606.000 hectares de terrains palestiniens ont achetés par les Juifs des féodales libanais et syriens. Ces féodales étaient propriétaires de ces terrains au moment où la Syrie, le Liban et la Palestine étaient un seul pays sous l’autorité ottomane. Cette région la Grande Syrie.

    Les superficies des terrains vendus peuvent être résumées par les points suivants :

    1 – La famille de Sarsaq, de Beyrouth (Michel Sarsaq et ses frères), a vendu un terrain de 400.000 hectares des terrains les plus féconds de la Palestine toute entière, dans la vallée de Morj Ben ’Amer. Dans ce terrain, 2546 familles palestiniennes y habitant ....

    2 – La famille de Salam, de Beyrouth, a vendu 165.000 hectares aux Juifs.

    3 – Les familles de Bihom et de Michel Sarsaq ont vendu un autre terrain dans la région d’Al-Holla.

    4 – Les frères Antone Tiane et Miche Tiane ont vendu aux Juifs un terrain dans la vallée d’Al-Hawarith d’une superficie de 5.350 hectares. Les Juifs ont mis la main sur le reste des terrains de la vallée d’Al-Hawarith de 32.000 hectares. Ils ont chassé, avec l’aide des Anglais, les Palestiniens habitant la vallée sous prétexte qu’ils n’ont aucun document pour prouver leur propriété des terrains qu’ils cultivent depuis des centaines d’années.

    5 - La famille d’Al-Qabbani, de Beyrouth, a vendu un terrain de 4.000 hectares dans la vallée d’Al-Qabbani. Ainsi, les Juifs ont mis la main sur la vallée toute entière.

    6 – Les familles de Sabbag et Al-Towini, de Beyrouth, ont vendu les villages entiers d’Al-Hareedj, Al-Dar Al-Bayda’ ainsi que d’Al-Enchirah –Naharia.

    7 – Les familles syriennes d’Al-Qowatli, Al-Jazaïri et Al-Mardini ont vendu une grande partie des terrains de Safad.

    8 – La famille syrienne d’Al-Youssef a vendu un grand terrain à la société de « The Palestinien Land Développement Company ».

    9 – Les libanais Khayr Al-Dine Al-Ahdab, Wasfi Qadoura, Josef Khadij, Michel Sarji, Morad Dana et Ilyas Al-Hadj ont vendu de grandes surfaces de terrains palestiniens au voisinage du Liban.

    Il est très important de noter que la totalité des surfaces de terrains vendue par les Palestiniens eux-mêmes sont arrivées à peine à 300.000 hectares.

    La totalité des terrains vendus aux Juifs jusqu’à l’année 1948 par des Palestiniens n’est que 1/8 des terrains obtenus par les Juifs. Et nous avons remarqué qu’une seule famille libanaise a vendu en un seul instant 400.000 hectares.

    De tout ceci sort une conclusion logique : les paysans palestiniens ne possèdaient pas la terre qu’ils cultivaient, qui appartenaient soit avant le mandat britannique au sultan turc, soit après, à la puissance mandataire, soit aux "gros propriétaires vendus aux juifs" (conclusion logique). Est-ce que les palestiniens veulent revenir sur leur anciennes terres faire un renouvelement de bail ?

  • permalien Pierre :
    2 janvier 2007 @20h25   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Saintyves,

    Je faisais une critique des médias et ironisais sur leur perte de crédibilité dans le monde entier.

    Pour l’instant (à part à Trikrit) on ne peut pas dire que les réactions soit à la hauteur de l’évènement (ceci est ironique). Même "la joie" des chiites ou des américains "moyens" a fait long feu.

    Diverses tentatives ont été faites pour créer des évènements, mais pour l’instant elles sont restées vaines. Ce qui ne veut pas dire qu’en "remettant le couvert" on n’arrive à un résultat plus spectaculaire.

    L’argument consistant à dire "ils ont choisi le jour du "sacrifice" pour le pendre ne tient pas, parce qu’il fait de Saddam l’homme qui a été pendu le jour du sacrifice et lui ouvre la voie de la sanctification.

    En réalité, je suis persuadé que les tirs "punitifs" de Clinton et Blaire étaient déjà une tentative d’effacement d’un agent de la CIA devenu embarrassant, et que son arrestation a été une erreur qu’il a fallu corriger au plus (procès + appel c’était le minimum syndical).

    Maintenant pour les médias, il faut bien reconnaitre que le coup de la ligne bleue des Vosges fait de moins en moins recette.

    Amicalement

  • permalien
    2 janvier 2007 @21h22   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Simplement pour remercier chaleureusement l’auteur de ce blog remarquable qui est un souffle de liberté sur les carcans de la pression fanatico-éthnique et du terrorisme intellectuel.
    Merci à vous de contrebalancer des vérités un peu trop factices et des idées à la mémoire courte.
    Avec mes meilleurs voeux.
    Thisbe.

  • permalien saintyves :
    3 janvier 2007 @00h24   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    voila la vérité, je l’ai trouvée sur un site

    Felicitation Vvolodia

    et tu l’as trouvée toute seule la verité ? Alors bravo

    Le probleme est ainsi resolu, Vvolodia a trouvé la solution.

    Mais malheureusement pour toi Vv tout le monde n’accepte pas TA VERITE

    Voila ce qu’en dit le monde diplomatique par la plume de Jan de Jong :

    La terre de Palestine confisquée

    Pour mesurer l’enjeu, il importe de distinguer trois grandes catégories de terres.

    La première regroupe celles, pour la plupart cultivées ou bâties, que possèdent des citoyens disposant d’une forme de preuve de propriété.

    La seconde comprend les terres publiques ou communales, presque toutes sans titre de propriété (2), en général non cultivées et utilisées par les villageois comme pâturages.

    C’est au sein de cette seconde catégorie que les gouvernements successifs - ottoman, britannique, jordanien et israélien - ont créé un troisième ensemble : les terres dites « publiques », ou « gouvernementales », ou encore « étatiques ».

    Comme de coutume dans d’autres pays, elles servent à un usage public, souvent en tant que réserve naturelle.

    Entre 1917 et 1947, le gouvernement du mandat britannique de Palestine a classifié une grande partie du pays dans cette dernière catégorie.

    En soi, l’opération ne présente pas de difficulté : les citoyens peuvent être considérés comme collectivement propriétaires de ces terres - en 1947, les deux tiers de la population étaient des Arabes palestiniens.

    Mais les problèmes commencent lorsque les droits souverains de cette population sont mis en cause, comme ce fut le cas il y a un demi-siècle.

    Les Palestiniens ont connu, en cinquante ans, un dramatique renversement de leur situation en matière de propriété de la terre et de moyens d’existence qu’ils en tiraient.

    En 1947, ils possédaient, sous forme privée ou publique, 93 % du pays, les 7 % restants étant détenus par la communauté juive.

    Actuellement, le pourcentage de terres palestiniennes privées est tombé à 15 % du total de la Palestine de 1947, dont environ 10 % sont situés en Cisjordanie et sur la bande de Gaza

    Voir en ligne :

    http://www.monde-diplomatique.fr/1997/09/DE_JONG/9089

  • permalien saintyves :
    3 janvier 2007 @01h46   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Revenons au sujet initial

    Privatisation : les nouveaux entrepreneurs de guerre
    par Ian Hamel

    En 1995-1996, des mercenaires embauchés en Bosnie par la société américaine DynCorp sont impliqués dans une affaire de racket et de trafic d’adolescentes. Quelle a été leur sanction ? Ils ont simplement été licenciés

    ...

    ...En Irak, des employés de deux autres sociétés militaires privées, CACI International et Titan Corporation, sont accusés d’avoir organisé des actes de torture à la prison d’Abou Ghraib. Contrairement aux militaires, condamnés à de la prison ferme, les mercenaires ont échappé aux sanctions

    ...

    Comparé à un militaire de carrière, un mercenaire n’a que des avantages : on ne cotise pas pour sa retraite, en cas de décès, on ne le comptabilise pas dans les pertes, et il fait les sales besognes sans mouiller le pays qui le recrute !

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=HAM20060904&articleId=3146

    Si les mercenaires ne sont pas comptabilisés dans les pertes, quelle dimension devrait alors prendre le vrai nombre de victimes americaines, qui a d’ores et deja atteind le nombre de 3000, avancé par le Pentagon ?

  • permalien saintyves :
    3 janvier 2007 @02h06   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Un autre ambroglio à la 007 a ete raporté par IVONA ZIVKOVIC Journaliste russe, Y a t il un Russophone dans le forum ?
    K l’est tu aussi par hasard ?

    Article qui demontre la tres comlexe connection entre Alqaida, le reseau mafieux Russo-israelien, le FBI, l’Irak, les SMP Societé Militaire Privée, Israel utilisé comme havre de paix pour toute la racaille mafieuse de tout bord Scotland Yard etc...

    Traduction dans un site de la TSR :

    http://infrarouge.tsr.ch/thread-121981-parce-poutine-fait-conneries.html

    Scotland Yard a trouvé des traces de polonium 210 dans une chancellerie dans le West End de Londres, dans l’immeuble qui appartient à l’administration de la firme "Titon International Ltd", et "Erinsys UK Ltd". Cette dernière est une entreprise privée militaire qui travaille en Irak.

    "ABC News" a déclaré que le porte parole d’Erinsys a confirmée que Litvinenko a visité leur chancellerie pour des raisons ayant aucun liens avec un empoisonnement.

    C’est pourquoi, à côté des relations avec la mafia russo-israéliennes, il a été dit que Erinsys a des liens avec un agent irakien Ahmad calabi, ce qui veut dire aussi avec le business pétrolier de l’Irak et de son occupation militaire

    .

    Pourquoi les oligarques russes fuient en Israël

    Litvinenko était un agent double. Il a suivi le transport du polonium et quantité d’autre substance à travers la Turquie jusqu’en Angleterre que la mafia isrélo-russe a vendu au plus offrant.

    Nevzlin est l’ancien chef du Congrès russo-juif et vit actuellement à Tel Aviv sous la protection du gouvernement israëlien. Comme ça il se trouve hors de portée de Vladimir Dubov, actionnaire principal de Yukos et du riche Vladimir Gusinski

    Article tres interressant ( à consommer avec modération)

  • permalien Vvolodia :
    3 janvier 2007 @10h02   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    MA VERITE ??

    c’est un site pro-palestinien.
    http://www.palestine-info.cc/french/article_2095.shtml ;

    l’émission de Valérie Expert sur LCI, Saddam mettait dans des grands sacs les enfants de ses opposants, avec des chats affamés, de manière à faire mourir les enfants d’une manière aussi atroce que possible.

    Je ne vous parle pas des juifs pendus, ça vous rendrait heureux.

  • permalien Vvolodia :
    3 janvier 2007 @10h53   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Cessez de vous prendre le choux avec Litvinenko ; il est devenu un saint parce qu’il s’est converti à l’islam ? c’est ça ?

    En fait, toute cette histoire est dans la ligne du parapluie bulgare, ce sont des moeurs normales dans les ex-républiques soviétiques.

    En fait, c’est vrai que c’est une mafia, c’est vrai que beaucoup d’oligarques sont parti avec la caisse, mais c’est simple ; ils étaient à la tête, ou près de la tête des sociétés pétrolières, et en possèdaient les clés. A la mort du communisme, ils avaient tous plusieurs possibilités. Soit continuer à se saoûler, comme on a accusé certain(s) dirigeant(s) de le faire, soit prendre la tête de ces sociétés qui n’avaient plus de maitres. Les juifs ont été les méprisés du régime communiste, beaucoup comme un champion d’échec, ont changé de nom, pour faire moins juif. Je connais des juifs russes qui ont camouflé leur judaïsme pendant des décennies, depuis la fin de la guerre en 1945. C’était une revanche. De toute manière, ça n’aurait pas été eux, c’était d’autres. Les avantages pour les juifs, ils font marcher la Loi du Retour.

    Prenez Roman Abramovitch, gouverneur de la Tchoukotka, il a bien géré, les enfants vont maintenant en vacances, "et les dépenses de santé et d’éducation ont nettement augmenté. "

    "Cependant, les critiques ne manquent pas : "Il a déjà volé à son aise et cherche maintenant à se racheter !" disent les Russes. "

    http://fr.rian.ru/analysis/20061226/57869307.html

    curieux, comme mentalité ; "caprice de riche", et en fait, pour les russes, comme pour beaucoup sur ce blog, puisqu’il est juif, il est pourri. Oui, mais trouvez nous un non-juif pas pourri, et qui tente cette expérience d’un état idéal ? Maintenant on lui reproche de s’en aller. Avant, on lui a reprocher d’y aller.

    Alors m.....!!

  • permalien
    3 janvier 2007 @11h04   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Allons nous voir un e-Coran de Intel en Israël ? Selon un article paru récemment dans la presse éléctronique “En association avec deux éditeurs de logiciels saoudiens, Intel (trés présente en Israël) développe une version électronique du livre sacré de l’Islam qui sera intégrée à un ordinateur de type UMPC (Ultra Mobile PC) destiné aux écoles d’Arabie Saoudite”.

  • permalien K :
    3 janvier 2007 @16h54   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    « L’armée américaine à la recherche de « volontaires » étrangers. »Il y a également les unités de mercenaires en Irak fondées par la “droite chrétienne radicale”américaine : Les manœuvres de la droite chrétienne pour prendre la commande des chapelles militaires, qui voit maintenant les chrétiens radicaux tenir approximativement 50 pour cent des chapelles dans les forces armées et les académies de service, fait partie d’un effort beaucoup plus grand de politiser les applications militaires et des lois. Cet effort signale l’étape finale et peut-être la plus mortelle dans la longue campagne de la droite chrétienne radicale de démantèlement. Une politisation réussie des militaires signalerait la fin de notre démocratie. Tandis que ces prédicateurs n’avaient aucun intérêt à communiquer avec les chefs locaux d’autres églises, ou ceux dans la communauté qui n’ont pas souscrit à leur appel pour un état chrétien radical, ils sont assidûment allés au devant et ont flatté les militaires et la police. Ils ont encouragé leurs jeunes hommes et femmes à s’enrôler ou joindre la police ou les soldats de la cavalerie de l’état. Ils ont cherché des fonctionnaires bien disposés pour tenir des événements religieux où ces fonctionnaires ont été glorifiés et fêtés pour leur probité et leur patriotisme chrétiens. Ils ont peint la guerre en Irak pas comme occupation mais comme bataille apocalyptique par les chrétiens contre l’Islam, une religion qu’ils ont régulièrement stigmatisée comme « satanique. » Tout ceci convient à un mouvement dont l’esthétique finale est la violence. Il convient également à un mouvement qui, à la fin, aurait besoin des forces militaires et de police pour prendre le pouvoir dans la société américaine. Un des arguments qui soulageait nos craintes que le mouvement de masse construit par la droite chrétienne soit fasciste à son noyau est qu’il n’a pas encore créé une garde Prétorienne, en référence à la force paramilitaire qui défia les contraintes légales, intégra la violence dans le discours politique et à la fin plongea la Rome antique dans la tyrannie et le despotisme.
    Mais nous pouvons être davantage inquiets. Erik Prince, le réservé, méga-millionnaire, fondateur chrétien de droite de Blackwater, la firme de sécurité privée qui a établi une force formidable de mercenaires en Irak, promeut sa compagnie comme prolongation patriotique des militaires des États-Unis. Ses employés, dans un acte aussi cynique qu’il est trompeur, tiennent un serment de fidélité à la constitution. Ces unités de mercenaires en Irak, y compris Blackwater, comprennent environ 20.000 combattants. Elles lâchent une violence aveugle et dévergondée contre les Irakiens sans armes, n’ont aucune responsabilité et sont hors de l’autorité légitime.

    Voir en ligne : America’s Holy Warriors

  • permalien
    3 janvier 2007 @17h29   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    K, les intégristes chrétiens vous dérangent, mais pas les intégristes musulmans maîtres de l’Irak ?

    En fait, arrêtez moi si je me trompe, que des chrétiens intégristes aillent en Irak est une insulte ; que des musulmans intégristes viennent en Occident, c’est le droit à la libre circulation des hommes. C’est ça ? me trompe-je ?

  • permalien Pierre :
    3 janvier 2007 @18h35   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    "que des musulmans intégristes viennent en Occident"

    Il ne viennent pas en occident Vv, ils sont les enfants de l’occident.

    Un site interressant sur l’histoire de la propriété en Palestine :

    La destruction du patrimoine en Palestine : partie 1 (waqf)

  • permalien Vv :
    3 janvier 2007 @20h35   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Le waqf Sahih de la Mosquée Ibrahim remonte quant à lui, selon la tradition, au prophète Mohammed lui-même, qui aurait conféré à la ville de Hébron le statut de waqf lorsqu’il confia la gestion de cette terre à l’un de ses compagnons (Tamim Al-Dari)

    J’adore !! le "Prophète" n’évoque même pas Jérusalem, alors Hebron....la Makpela a été construite par Herode le Grand. Le "prophète".....M.D.R.!!!Heureusement qu’il y a des traditions, c’est encore mieux qu’un contrat.

    C’est aussi la tradition qui fait des palestiniens les propriétaires des terres que possèdaient les grands propriétaires arabes ?

  • permalien K :
    3 janvier 2007 @20h57   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Concernant ces firmes de sécurité privées, je traduis l’article du Guardian du 30 octobre, « Call to control security firms profiting in Iraq », révélé par A.Gresh.

    Les firmes militaires et de sécurité privées doivent être mises sous contrôle légal et démocratique d’urgence, indique aujourd’hui une institution de charité britannique. Le revenu annuel des firmes de sécurité britanniques privées a augmenté de £320m en 2003 à plus de £1.8bn en 2004, augmentation due aux contrats irakiens, a dit War on Want dans un rapport, et plus de 48.000 employés, émanant principalement de sociétés Anglaises et américaines, évoluent dans le pays.

    L’appui tactique, la formation, les renseignements, et la planification post-conflit sont fournis par des centaines de sociétés fonctionnant dans plus de 50 pays. . War on Want insiste sur « l’intérêt inhérent pour le conflit continu » étant donné le souci de rentabilité derrière toutes les aventures corporatives.

    Il existe également « une porte rotative », avec d’anciennes figures militaires et d’anciens ministres de la défense concernant les emplois principaux au sein de ces sociétés. Field Marshal Lord Inge, ancien chef du personnel de la défense, est Président d’ Aegis, la firme de securité dirigée par l’ancien colonel Tim Spicer de Scots Guards. Son conseil inclue l’ancien ministre Conservateur de la défense Nicolas Soames, et un ancien chef de l’armée, Sir Roger Wheeler. Le chiffre d’affaires d’ Aegis a augmenté de £500,000 en 2003 à £62m l’année dernière, en grande partie en raison des opérations en Irak. Sir Malcolm Rifkind, un ancien ministre Conservateur des affaires étrangères, est un directeur d’ArmorGroup basé en Grande Bretagne, qui a émis des contrats à Bassora.

    Il est estimé que, jusqu’à 2004, les firmes de sécurité britanniques ont reçu un total de plus que £1.8bn dans les contrats irakiens, mais il n’existe aucune législation britannique couvrant leurs activités. John Hilary, dirigeant à War on Want, a dit : « L’occupation de l’Irak a permis aux mercenaires britanniques de récolter des bénéfices énormes. »

  • permalien
    3 janvier 2007 @21h05   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Entre la noblesse du Sir et la noblesse tout court...

  • permalien saintyves :
    4 janvier 2007 @00h31   « »
    L’armée américaine à la recherche de "volontaires" étrangers

    Bonsoir

    Merci K pour la truduction

    ...Erik Prince, le réservé, méga-millionnaire, fondateur chrétien de droite de Blackwater, la firme de sécurité privée qui a établi une force formidable de mercenaires en Irak, .

    Je n’ai jamais pu imaginer qu’il pouvait y avoir une quelconque connexion entre les SMP, la droite chretienne, les chretiens SIONISTES, et ISRAEL.

    Voir aussi :

    FONDATION D’UN « AXE DE LA GUERRE DES CIVILISATIONS »


    29/02/2004
    http://www.inreallife.be/PAGES/GDCaxe01.php

    Un grand colloque, le « Sommet de Jérusalem », vient de se tenir du 12 au 14 octobre à l’hôtel King David de Jérusalem. Aucun média n’en a rendu compte.

    - Pour commencer, il y avait là ceux que l’on appelle à Washington les « guerriers froids », Ils considèrent aujourd’hui, qu’après le communisme, leur ennemi, c’est islamisme

    - Puis, il y avait les adeptes d’une confrérie évangéliste, connue sous le nom discret de « la Famille »... porte-parole...le pasteur Billy Graham... La Famille croit que le retour du Christ est imminent, mais qu’il doit être précédé d’une bataille apocalyptique, l’Armagedon, qui se déroulera en Israël. Elle croit aussi que l’islam est une manifestation démoniaque qui doit périr au cours de cette bataille. ...

    - puis les Chrétiens sionistes

    ...Ceux-ci pensent que l’Israël de la Bible est le même que l’état d’Israël actuel

    - Enfin, il y avait le parti israélien d’Union nationale, qui regroupe surtout des immigrés d’origine russe et milite pour l’annexion des territoires occupés et l’expansion d’Israël vers l’égypte et la Jordanie jusqu’à la création du Grand Israël

    Ce parti d’extrême droite est dirigé par Avigdor Lieberman

    le rabbin Benny Elon... C’est ce parti qui a financé le colloque grâce au mécénat de son sponsor, Michael Cherney, généralement considéré comme le « parrain des parrains de la mafia russe ». M. Cherney, qui est actuellement interdit de séjour en Russie et en Bulgarie, est réfugié depuis trois ans en Israël. Des mercenaires US réalisent-ils actuellement le « sale boulot » contre les Palestiens ?

    A peine ce colloque fini, un convoi de voitures du département d’état a été attaqué à Gaza faisant trois morts...

    Surprise : les victimes ne sont pas des diplomates états-uniens, ni même des agents de la CIA, mais des mercenaires de Dyncorp . Cette société, qui possède une des plus importantes armées privées du monde, sous-traite les sales boulots du département d’état

    Vv, La mafia russe participe aussi au "bal des vampires" en ISRAEL et cela ne date pas d’aujourd’hui, le lien avec l’affaire Litvinenco est donc confirmé

0 | 100

Ajouter un commentaire