En kiosques : décembre 2016
Abonnement Faire un don

Première visite

Vous êtes abonné(e) mais vous n’avez pas encore de compte en ligne ?

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.
Une question, un problème ? Consultez la notice.
Accéder au menu

La France et l’islam

par Alain Gresh, 31 janvier 2007

Jérusalem. La colonisation mètre par mètre. Dans le numéro de février du Monde diplomatique, un reportage cartographique exceptionnel sur trois pages de Dominique Vidal et Philippe Rekacewicz : « Comment Israël confisque Jérusalem-Est », complété de deux cartes très détaillées montrant la réalité de la colonisation accélérée de Jérusalem. Et un article qui revient sur la fameuse affaire du tramway de Jérusalem, un tramway qui est construit sur des terres illégalement occupées et que des entreprises françaises étaient chargées de construire avec l’aval du gouvernement français qui prétend dénoncer la colonisation...

Femmes et politique en Egypte. « Le rôle des femmes en politique : un élément d’évaluation des réformes démocratiques en Egypte ? », un article d’Erika Conti dans la dernière livraison de Babelmed (30 janvier 2006), « Le site des cultures méditerranéennes ». L’auteure analyse la faible participation des femmes à la vie politique (par ailleurs très contrôlée par le parti au pouvoir). Concernant le rôle des Frères musulmans, elle note : « La position des Frères, qui ont obtenu un succès retentissant aux dernières élections, quant au statut des femmes en politique a évolué de façon surprenante, suscitant à la fois doute et curiosité. Puisant sa source idéologique dans la pensée islamique, le mouvement a traditionnellement exprimé un point de vue conservateur sur les droits de la femme, notamment dans la sphère politique. En 1994, il reconnaît pour la première fois l’égalité entre femmes et hommes et déclare son adhésion aux institutions démocratiques. L’Initiative pour la Réforme, annoncée en 2004, confirme son approbation à la participation des femmes en politique et à leur élection au Parlement. Le mouvement n’a pourtant présenté qu’une seule candidate aux élections législatives de 2005. Sa position demeure donc éminemment équivoque (elle est toutefois très clairement négative quant à l’hypothèse d’une femme Président de la République). »

Racisme ? Dans un entretien accordé au Monde du 29 janvier et intitulé, « C’est le dernier effort. Si les Irakiens ne redressent pas la situation, c’est leur problème », l’ancien représentant des Etats-Unis à l’ONU, un des plus faucons des néoconservateurs, explique que « il faut le reconnaître : les négociations ont échoué. Le temps ne joue pas en notre faveur. Je ne suis pas sûr que cette opinion est partagée à Londres, Berlin et Paris. C’est une erreur. Les Européens sont davantage à portée des missiles iraniens que les Etats-Unis. Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas une position plus dure ». Interrogé sur la politique française il explique qu’il ne la comprend pas et ajoute : « Je ne veux pas citer de noms, mais un ambassadeur de France à qui je disais qu’on ne peut pas faire confiance aux Iraniens m’a répondu : "Je suis d’accord. Les chiites mentent en permanence." » « Les chiites » mentent (parce qu’ils pratiqueraient la "dissimulation", taqiya), « les musulmans » pratiqent le double langage, alors que « nos » responsables politiques sont connus pour ne dire que la vérité. On est curieux de savoir quel ambassadeur de France tient des propos si nuancés...

La France et l’islam

J’ai donné une conférence sur le thème « la France et l’islam » à l’Alliance française à Abou Dhabi au mois de janvier. Elle est disponible sur le site de l’Alliance.

Alain Gresh

Partager cet article /

sur Zinc
© Le Monde diplomatique - 2016