En kiosques : septembre 2016
Abonnement Faire un don

Première visite

Vous êtes abonné(e) mais vous n’avez pas encore de compte en ligne ?

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.
Une question, un problème ? Consultez la notice.
Accéder au menu

Noir, blanc, vacances...

par Alain Gresh, 27 juillet 2008

Cela fait deux ans (hier) que je tiens ce blog. Je l’avais commencé en pleine guerre du Liban de l’été 2006, un événement qui marquera sans doute l’histoire de la région. J’avais expliqué alors pourquoi je voulais le tenir et, bien que le travail soit considérable, j’ai envie de continuer.

C’est évidemment au lecteur de juger. J’avais promis que nous publierions une étude sur les blogs du Monde diplomatique, la fréquentation, les débats, etc. Nous avons pris un peu de retard, mais vous devriez avoir d’ici quelques semaines une synthèse disponible sur notre site. Certains d’entre vous seront d’ailleurs sollicités pour répondre, s’ils le souhaitent (et anonymement bien entendu), à diverses questions, ce qui nous permettra d’affiner le travail.

Je voudrais faire une remarque générale. Je savais, en commençant ce blog, qu’il susciterait des débats acharnés, parfois violents. J’ai décidé toutefois de ne pas modérer le forum a priori et je pense avoir eu raison : je suis intervenu un nombre limité de fois pour supprimer des messages, soit que ces messages étaient insultants ou racistes, soit qu’ils n’avaient aucun rapport avec le sujet de l’envoi.

Le fait que ce blog déchaîne parfois les passions est normal. Moi-même, dans un certain nombre de messages, je n’arrive pas à réfréner mon indignation. Il y a trop de morts, trop d’injustices pour que l’on puisse rester « au-dessus de la mêlée ». Je n’ai d’ailleurs jamais caché que je me considérais comme un journaliste, mais un journaliste engagé. Cette posture ne doit pas amener à des simplifications, ni à présenter les choses en noir et blanc. Ainsi, si l’on parle du traitement des juifs dans les empires musulmans, on ne peut généraliser indépendamment des époques et des circonstances. Ce que l’on peut dire, de manière générale, c’est que les juifs ont été mieux traités en terres musulmanes qu’en terres chrétiennes jusqu’au XVIIIe siècle (ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a eu aucun massacre durant cette période). Chassés d’Espagne lors de la Reconquista (1492), ils ont d’ailleurs massivement choisi l’empire ottoman pour se réfugier... La situation aux XIXe et au XXe siècle a été plus contrastée, même si le génocide des juifs par l’Allemagne nazie devrait amener à nuancer les jugements que nous pouvons porter sur la situation des juifs dans le monde musulman. Pour résumer ma pensée, il n’y a pas de « bonne » ni de « mauvaise » religion ; il n’y a pas de religion « pacifique » ou « guerrière ». Il y a des circonstances qu’il faut étudier concrètement.

Et, pour parler du conflit israélo-palestinien, il n’y a pas de « bon » et de « mauvais » peuple, il n’y a pas un peuple de « héros » et un autre d’« assassins ». Mais il y a aujourd’hui en Palestine un peuple qui vit sous occupation, et aucune équivalence ne saurait être faite entre un occupant et un occupé.

Plusieurs lecteurs m’ont demandé de définir mes positions sur le conflit israélo-palestinien. Je voudrais les renvoyer à l’un de mes premiers envois, « Quelle est la “bonne” position sur le conflit israélo-arabe ? ».

Je prends quelques semaines de vacances et j’interromps donc ce blog, à moins que des événements imprévus ne m’amènent à intervenir. Bonnes vacances à tous, et merci encore pour vos contributions.

Enfin, une dernière remarque. Le site du Monde diplomatique est d’accès libre. Il est pratiquement dépourvu de publicité. Il ne peut continuer que grâce à la diffusion du journal papier. Je vous invite donc, pour ceux qui ne le sont pas, à vous abonner au mensuel. C’est le meilleur moyen de défendre l’indépendance de notre journal. Merci d’avance.

Alain Gresh

Partager cet article /

sur Zinc
© Le Monde diplomatique - 2016