En kiosques : septembre 2016
Abonnement Faire un don

Première visite

Vous êtes abonné(e) mais vous n’avez pas encore de compte en ligne ?

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.
Une question, un problème ? Consultez la notice.
Accéder au menu

Il n’y a pas que la politique dans la vie

par Mona Chollet, 4 décembre 2008

Si Le Monde diplomatique a plutôt l’habitude d’appréhender l’actualité par le prisme politique, économique ou géopolitique, ce blog collectif se veut un lieu où ses journalistes et ses collaborateurs pourront sonder l’époque en empruntant la porte dérobée de la culture. Toute la culture : ce journal a toujours défendu une idée exigeante de la littérature ou de l’art – y compris à travers ses choix iconographiques (1) –, mais cela ne l’empêche pas de s’intéresser aussi aux productions grand public, et de les prendre au sérieux.

C’est forcément à la politique, au sens large du terme, que ramèneront les interventions publiées ici. Qu’on se rassure : il ne s’agit pas de faire passer la culture à la moulinette de nos exigences politiques ou philosophiques. Rien de pire que de demander à l’art de sacrifier son intégrité pour nous montrer des réalités simples, rassurantes et manichéennes. Rien de pire que d’assigner à une œuvre un rôle édifiant ou militant, au mépris de la recherche – ou de l’absence de recherche – formelle dont elle témoigne, au mépris aussi de l’intelligence du public, et de la verbaliser quand elle sort des clous. Mais comment résister à la tentation d’aller voir de plus près ce qu’elle a dans le ventre, ce qu’elle dit de l’air du temps, la vision du monde dont elle procède et qu’elle conforte plus ou moins consciemment, plus ou moins ouvertement ?

L’exercice nécessite que l’on fasse toute la place à ses propres ambivalences de spectateur ou de lecteur, parfois capable de se laisser séduire ou émouvoir par un procédé efficace, tout en lui refusant son adhésion intellectuelle ou idéologique. A condition de bien s’y prendre, avec la délicatesse d’un horloger ouvrant le mécanisme d’une montre, l’analyse d’une œuvre ne devrait pas ruiner le plaisir qu’elle nous donne, mais au contraire l’augmenter – ou alors, se contenter d’y mêler une pointe de lucidité bénéfique. C’est à tout cela, mais aussi, tout simplement, à attirer l’attention sur des spectacles, des films, des livres de qualité qui ne bénéficient pas de l’écho qu’ils nous semblent mériter, que ce blog se propose de servir.

Mona Chollet

(1) Voir à ce sujet les textes d’Ignacio Ramonet, John Berger, Alain Jouffroy et Solange Brand sur les relations entre le texte politique et l’image, dans le livre d’art publié à l’occasion du 50e anniversaire du Monde diplomatique.

Partager cet article /

sur Zinc
© Le Monde diplomatique - 2016