Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Dubaï, Leviev et le boycott d’Israël

Dubaï, Leviev et le boycott d’Israël

mercredi 20 mai 2009, par Alain Gresh

Officiellement, les Etats arabes, à l’exception de l’Egypte, boycottent Israël et se refusent à traiter avec des sociétés israéliennes ou à importer des produits israéliens. Ces mêmes Etats se font souvent les porte-parole d’une politique de sanctions à l’égard de l’Etat hébreu. Pourtant, ces déclarations se heurtent parfois à d’étranges faits.

Quelques semaines après le début de la crise financière, un hôtel de luxe, L’Atlantis, était inauguré à Dubaï, aux Emirats arabes unis. « 2 000 stars à l’inauguration de l’Atlantis Hotel de Dubai », pouvait-on lire sur LePost.fr, le 21 novembre 2008.

« Dubai, Dubai, Dubai ! Les princes arabes, les tapis volants, le pétrole, les dollars... et l’Atlantis Hotel ! Un palace extraordinaire qui aura coûté plus de 1,5 milliard d’euros et qui vient de fêter son inauguration hier en grande pompe. »

« Ecoutez bien, la petite fête aurait coûté la bagatelle de 30 millions d’euros ! Tout ça pour annoncer à la Terre entière l’ouverture de l’hôtel de luxe qui se veut le plus incroyable palace de la planète avec aquarium géant intégré... »

« L’hôtel Atlantis est situé en plein cœur de la Palm Island de Dubaï, une île artificielle construite en forme de palmier. Les plus grands architectes et designers du monde entier ont travaillé sur ce projet pharaonique. »

On peut voir dans cette cérémonie, et dans l’hôtel lui-même, le signe d’une époque de gaspillage, d’argent fou. Il suffit de se promener dans ses immenses couloirs, au mois de mai 2009, pour mesurer à quel point tout cela est vain, de mauvais goût, et, bien sûr, largement inoccupé, les touristes attendus ayant déserté depuis la crise.

Il existe évidemment dans ces couloirs des boutiques de luxe, des magasins qui vendent des habits hors de prix ou des diamants. Levant est l’un de ces magasins. Sur sa devanture, une annonce promeut les diamants Leviev, comme on le voit sur cette photographie.

JPEG - 203.6 ko

Qu’est-ce que Leviev ? Laissons la parole à Abe Hayeem, qui a écrit, le 28 avril 2009, un article dans The Guardian, « Boycott this Israeli settlement builder ». Il rappelle que le ministère des affaires étrangères britannique a décidé de renoncer à un contrat de location pour l’ambassade britannique à Tel-Aviv du fait des activités de cette société. Loin de se limiter à la vente de diamants, Leviev est impliqué dans des activités dans les territoires palestiniens occupés : elle possède notamment la colonie de Zufim bâtie grâce à la confiscation de terres palestiniennes du village de Jayyous. Les habitants de ce village ont écrit aux autorités norvégiennes pour leur demander qu’un fonds d’investissement retire ses avoirs dans la compagnie (« The village of Jayyous asks Norway to divest from Lev Leviev’s Companies », 5 mai 2009, Stopthewall). Cette affaire de confiscation de terres avait été évoquée il y a de nombreuses années par David Bloom,« Update From Jayyous : ISRAELI SETTLEMENT SEIZES PALESTINIAN FARMLAND », sur le site World War 4 Report, 10 décembre 2004). Gadi Algazi en avait parlé dans Le Monde diplomatique, en août 2006,« La Cisjordanie, nouveau "Far Est" du capitalisme israélien »

A Bil’in aussi, la compagnie est active Lieviev, et c’est là que, le 17 avril, l’armée israélienne a tué un manifestant non violent de 29 ans, Bassem Abou Rahmeh. Cette même compagnie dispose de deux boutiques à Dubaï.

Cette présence a soulevé quelques interrogations dans l’émirat. Le quotidien en langue anglais Gulf News publiait, le 30 avril 2008, un article intitulé « Israeli jeweller has no trade licence to open shop in Dubai », et signé Abbas Al Lawati. L’article reprenait le démenti d’un officiel disant que l’émirat n’avait accordé aucune licence à Leviev, mais il indiquait clairement que, en réalité, ces boutiques étaient en activité. Seul Gulf News a rendu compte à plusieurs reprises de cette question, y compris lors d’une manifestation à Dubaï (« Call to boycott Israeli jeweller », par Abbas Al Lawati, 14 décembre 2008). Lors de l’Arab Media Forum auquel j’ai assisté au mois de mai, les différents quotidiens locaux en langue arabe à qui j’ai donné un entretien dans lequel je soulevais le problème m’ont expliqué qu’ils n’étaient pas autorisés à reprendre ces propos.

A l’heure où Israël viole impunément toutes les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, un mouvement s’affirme en faveur de sanctions, d’un boycott, d’une politique de désinvestissement (retrait des investissements étrangers en Israël et dans les territoires occupés). C’est le sens de la campagne engagée en France contre Alstom et Veolia pour leur participation à la construction d’un tramway dans Jérusalem occupée (« Tramway à Jérusalem, mensonge à Paris », 24 octobre 2007). Il est étonnant dans ces conditions que des pays arabes collaborent avec ces mêmes sociétés qui travaillent dans les territoires occupés.

Christine Lagarde, ministre française du commerce, était à la mi-mai en Arabie saoudite, notamment pour promouvoir la participation d’Alstom et de la SNCF à un projet de train à grande vitesse entre La Mecque et Médine. On peut espérer que les autorités saoudiennes conditionnent leur accord à un retrait d’Alstom de ses travaux pour le tramway de Jérusalem.

Libération de Michel Kilo

L’agence de presse Reuters annonce la libération de l’intellectuel Michel Kilo, emprisonné sous de faux prétextes par les autorités et qui vient de purger une peine de trois ans de prison. Nous avons évoqué à plusieurs reprises le cas de ce prisonnier de conscience dont l’emprisonnement reflète le refus du pouvoir de la moindre critique (« Rencontre avec Bachar Al-Assad », 9 juillet 2008). Espérons que cette libération marquera une ouverture dans la politique intérieure syrienne.

Une traduction de ce billet est disponible sur le site de l’édition anglaise du Monde diplomatique.

413 commentaires sur « Dubaï, Leviev et le boycott d’Israël »

0 | 100 | 200 | 300 | 400

  • permalien Yvan :
    20 mai 2009 @18h40   »
    Dubaï &Co, Leviev &Co et le boycott d’Israël

    - L’émirat d’Abu Dhabi, le second plus grand émirat des Emirats Arabes Unis, a annoncé la signature d’un contrat de plusieurs millions de dollars avec la société israélienne ImageSat International.

    - Mohammad al-Abbar, qui avait été reçu la semaine dernière à Ramallah par le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, avait aussi brièvement rencontré à Jérusalem M. Sharon et s’était entretenu avec le "numéro deux" du gouvernement israélien, Shimon Peres, selon des sources officielles israéliennes.

    Il avait proposé au gouvernement israélien d’acheter les maisons des colonies juives de la bande de Gaza qui doivent être évacuées cette année, mais s’était heurté à un refus de M. Sharon, selon ces mêmes sources.

    - L’émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, a eu à Paris un entretien avec le Premier Ministre israélien Ehud Olmert
    La rencontre a également porté sur “la possibilité de lever le blocus imposé à la bande de Gaza”, contrôlée par le mouvement islamiste palestinien Hamas depuis juin 2007, selon Qna.

    Le Qatar maintient des contacts avec Israël même en l’absence de relations diplomatiques. Il abrite depuis 1996 un bureau de représentation commerciale israélien géré par deux diplomates, et des représentants des deux pays se rencontrent régulièrement”.—

    - "Israël est une réalité et détient une influence internationale… Le Koweït bénéficierait de l’influence dont dispose Israël si nous établissions des relations plus profondes" a déclaré Saleh Bahman.

    Dommage que les pays du Golf ne gèrent pas le blocus de Gaza !

  • permalien K. :
    20 mai 2009 @18h41   « »

    Alain Gresh : « Il est étonnant dans ces conditions que des pays arabes collaborent avec ces mêmes sociétés qui travaillent dans les territoires occupés. »

    C’est bien sur tout sauf étonnant.

    On aimerait un article qui nous aide à comprendre pourquoi.

  • permalien K. :
    20 mai 2009 @18h59   « »

    Concernant la participation d’Alstom et de la SNCF à un projet de train à grande vitesse entre La Mecque et Médine, il ne faut surtout pas espérer que les autorités saoudiennes conditionneront leur accord à un retrait d’Alstom de ses travaux pour le tramway de Jérusalem.

    En Aout 2008 “Jerusalem Coalition” et “Stop the Wall” avaient déja appellé les Saoud à ne pas signer le contrat de 1.9 milliards d’Euro avec Alstom pour la construction d’une centrale thermique. En vain.

  • permalien Murmure :
    20 mai 2009 @19h23   « »

    Si les gouvernements arabes soutenaient la cause palestinienne on le saurait !

    Mon animadversion va droit au cœur des E.A.U qui revisitent l’esclavage en masse, pressurer les hommes jusqu’à la malemort, pour atteindre les cimes les plus ignominieuses de l’arrogance et de la prétention.

    Si je peux “comprendre” l’avilissement de l’Egypte. Un pays qui est dans un état de décadence extrême, affligé d’un prolétariat qui n’aspire qu’a se nourrir (hier encore il manifestait pour du pain). Ce gouvernement pestilentiel pour survivre a choisit de se vendre au plus offrants.

    Je ne peux le faire pour la toute puissante Arabie Saoudite serviteur fidèle et esclave de ses maîtres, qui possède la carte maîtresse pour inverser les rôles.

    Elle s’abstient, joue profil bas et participe Insidieusement à toutes les conflagrations qui embrasent la région.

    On peut espérer que les autorités saoudiennes conditionnent leur accord à un retrait d’Alstom de ses travaux pour le tramway de Jérusalem.

    Je ne le pense pas.

  • permalien K. :
    20 mai 2009 @19h56   « »

    Et il ne faut surtout pas espérer que le “modéré” palestinien pose la moindre condition pour reprendre les “pourparlers” du “processus de paix”.

    Et la encore on nous dit que cette reprise des négociations est “surprenante” ....

  • permalien Lou :
    20 mai 2009 @20h13   « »
    Dubaï et les pays européens

    Les pressions d’Obama sur Israël contestées en Europe

    de Claude Angeli in « Le Canard enchaîné » - mercredi 20 mai 2009, page 3

    Reçu à Washington, le 18 mai, le Premier ministre israélien savait, en tenant tête à Obama, que personne à Paris, Londres, Berlin, ou Rome ne lui mènerait la vie dure. Bien au contraire. A preuve, une réunion organisée dix jours plus tôt, à Berlin,à laquelle participaient cinq représentants des ministères des affaires étrangères français, allemand, britannique , allemand, italien et espagnol. Au menu de cette concertation , notamment, quelques échanges sur le « processus de paix » avec les Palestiniens, qui n’existe pas. Puis venait l’essentiel : le renforcement des accords (« rehaussement des liens », en jargon diplomatique) entre l’Union européenne et Israël. Avec cette importante remarque : il n’est pas question de conditionner ce resserrement des relations avec Israël à une quelconque exigence. Par exemple : le gel des colonisations en Cisjordanie, la formation d’un Etat palestinien ....

    Dans un télégramme diplomatique daté du 11 mai, où il fait le compte-rendu de cette réunion européenne, Patrice Paoli, le directeur du département Afrique du Nord-Moyen-Orient du Quai d’Orsay, en donne le ton : «  La position allemande et italienne est (...) qu’il ne faut pas établir de liens entre le processus de paix et le rehaussement de la relation avec Israël » Et il précise que Bernard Kouchner « a indiqué, le 5 mai à Paris, à son homologue israélien [le fameux ministre d’extrême droite Lieberman] que la France était favorable au principe de ce rehaussement ». Et sans poser la moindre condition. (...)

  • permalien
    20 mai 2009 @20h28   « »

    Le boycott fait ses dents aux USA

    http://www.alternatives.ca/article4...

    Extrait :
    ===========================
    D’abord, les boycotts permettent aux citoyens ordinaires d’agir. Par exemple, le groupe New-Yorkais Adalah a décidé de viser le marchand de diamants Lev Leviev, qui exploite ses profits pour coloniser la Cisjordanie. A Noel dernier, ils ont chanté avec des mots altérés de manière créative pour presser les chalands de boycotter sa boutique de Madison Avenue.

    Le groupe britannique ‘Architects and Planners for Justice in Palestine’ s’est associé à Adalah New York et à d’autres pour exercer une pression publique sur le gouvernement britannique concernant Leviev. L’ambassade britannique à Tel Aviv a récemment annulé des plans de location d’annexes à la compagnie de Leviev Africa-Israel. Il y a d’autres résultats. Les militants britanniques ont visé la chaine de supermarchés Tesco pour stopper la vente de produits israéliens venant des colonies. Dans la vidéo d’une telle action – plus de 38000 visions sur You Tube à présent – les militants Gallois ont rempli un caddy de produits des colonies et l’ont poussé hors du magasin sans payer.

    Tout au long, ils expliquent calmement à la caméra ce qu’ils font et pourquoi. Ils discutent en même temps qu’ils versent de la peinture rouge sur le produit, et quand des flics britanniques les conduisent calmement à un car de police.

    Le résultat d’un tel boycott de consommateurs ? Un cinquième des producteurs israéliens ont rapporté une chute de la demande depuis l’assaut sur Gaza, particulièrement en Grande Bretagne et en Scandinavie.

    La deuxième raison pour laquelle ces boycotts sont plus efficaces, c’est le rôle visible de défenseurs des droits humains juifs, ce qui rend plus difficile pour Israël d’argumenter que ces actions seraient antisémites.

    Par exemple, l’architecte britannique Abe Hayeem, un Juif Irakien, décrit dans un article passionné dans le Guardian comment Leviev piétine les droits des Palestiniens, et avertit les architectes Israéliens impliqués dans les colonies qu’ils auront des comptes à rendre devant leurs collègues internationaux.

    Aux USA, ‘Jewish Voice For Peace’ [Voix juive pour la Paix] a mené une campagne continue pour faire stopper la vente de bulldozers Caterpillar à Israël, qui les militarise et les utilise pour détruire des maisons et construire le Mur.

    ============================

  • permalien hnk :
    20 mai 2009 @20h56   « »

    Bonjour,

    Un projet de train entre La Mecque et Médine ? Y a-t-il un lien avec l’ancienne ligne de chemin de fer Damas-Médine construite par les Allemands du temps de l’Empire Ottoman ? Comment expliquer que les autorités religieuses saoudiennes laissent s’impliquer des non-musulmans dans un territoire "haram" qui est censé leur être interdit d’accès ? Il est vrai, toutefois, que des non-musulmans se sont déjà introduits dans le haram de La Mecque et Médine : Richard F. Burton ( http://www.gutenberg.org/etext/4657 ) et, plus récemment, les soldats du GIGN en 1979 ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_... ).

    Sinon, évidemment, la veulerie et l’hypocrisie des gouvernements officiels des pays arabes est sans limite.

  • permalien
    20 mai 2009 @21h13   « »

    Les marques d’entreprises qui soutiennent l’État d’Israël (américaines ou européennes)

    http://www.boycottisraelinternation...

  • permalien Lou :
    20 mai 2009 @21h14   « »

    Le nouveau plan de paix du président Obama

    (...) Selon le Maariv, le plan élaboré conjointement par le président Obama et le roi Abdallah de Jordanie prévoit la création d’un Etat palestinien démilitarisé avec pour capitale Jérusalem-est. La question des frontières sera résolue par des échanges de territoires. La vielle ville de Jérusalem sera déclarée zone internationale et placée sous contrôle des Nations-Unis. La question du droit au retour, une des plus épineuses, sera résolue principalement par l’octroi aux réfugiés palestiniens de la nationalité du pays où ils résident, leur retour ne pouvant se faire qu’à l’intérieur des frontières de 1967.

    (...)

    Selon le Haaretz, lors de leur rencontre hier, le Premier ministre Netanyahu et le président Obama ont convenu de la mise en place d’équipes de travail conjointes chargées de l’Iran, des colonies et de la normalisation des relations entre Israël et les pays arabes. A Washington on souhaite qu’Israël fasse des gestes en faveur de la population palestinienne, en levant des barrages en Cisjordanie et en ouvrant les points de passage avec la bande de Gaza, et ce avant même le 4 juin.

    (...)

    Par ailleurs, le Premier ministre Netanyahu a poursuivi hier sa visite aux Etats-Unis par des rencontres avec des membres du congrès et notamment avec la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, et le président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, John Kerry. Le Yediot Aharonot rapporte que si la plupart des parlementaires qui se sont entretenus avec M. Netanyahu ont exprimé leur soutien à Israël face à l’Iran, ils ont aussi adressé leur critiques quant à la poursuite de la construction dans les colonies.

    Au terme de sa rencontre avec le Premier ministre israélien, John Kerry a déclaré : « Les Etats-Unis s’attendent à obtenir d’Israël un engagement à résoudre le problème des colonies, à cesser la construction dans les colonies existantes, a évacuer les colonies sauvages et à cesser d’affirmer que la construction répond à des besoins de croissance naturelle ».(...)

    Parallèlement, Washington demandera la mise en place d’un calendrier pour la normalisation et l’instauration de relations diplomatiques entre les pays arabes et Israël, afin d’encourager Israël a prendre des mesures concrètes en faveur de la création d’un Etat palestinien démilitarisé.

    Le Yediot Aharonot ajoute que, selon le plan Obama, l’Etat palestinien sera indépendant et démocratique et jouira d’une continuité territoriale. Il ne possèdera cependant pas d’armée et ne pourra pas conclure d’alliance militaire avec d’autres pays. Le président Obama prévoit que la création de cet Etat dans un délai de quatre ans.

  • permalien
    20 mai 2009 @21h20   « »

    Pour une véritable coexistence éthique
    Par Omar Barghouti, analyste politique palestinien

    http://www.humanite.fr/2009-03-28_T...

  • permalien K. :
    20 mai 2009 @21h43   « »

    @ Sophie

    Parler de « paix injuste » est un contre sens absolu. Une paix injuste c’est d’autres guerres assurées. Probablement encore plus meurtrières. C’est seulement parce qu’elle est juste qu’une paix est possible.

    En l’occurrence c’est seulement aux Palestiniens (je ne parle pas tellement, bien sur, des Palestiniens du « monde arabe », trop peu nombreux pour être vraiment représentatifs) qu’il revient de définir ce qu’est la paix.

    Si on se fie à leur résistance acharnée depuis plus de soixante ans, je crois qu’on peut leur faire confiance pour qu’elle soit la plus juste possible. Ce qui est certain c’est qu’ils ont toujours fini par refuser la « paix » orwellienne proposée par l’Etat sioniste.

    Ce qui est certain aussi c’est que, si jamais les Palestiniens arrivent à une paix (forcément juste donc) avec Israël, l’immense majorité des populations du Moyen-Orient s’en satisferont. Parce que, contrairement à ce qu’affirme la propagande mensongère des misérables, l’immense majorité des populations du Moyen-Orient « aiment la vie ». « Extrémistes » pas moins que « modérés ».

  • permalien K. :
    20 mai 2009 @22h05   « »

    Ambassade de France en israel (voir post de Lou) : « Parallèlement, Washington demandera la mise en place d’un calendrier pour la normalisation et l’instauration de relations diplomatiques entre les pays arabes et Israël, afin d’encourager Israël a prendre des mesures concrètes en faveur de la création d’un Etat palestinien démilitarisé. »

    Jerrold Kessel et Pierre Klochendler d’IPS News présentent les choses d’une manière légèrement différente et certainement plus franche :

    « One top U.S. official told the Israeli delegation that if Israel acted in this way it would ease the President’s attempt to persuade Arab states to begin a normalisation process with Israel, even in advance of a full-fledged Israeli- Palestinian peace. »

    C’est le plan de Tzipi Livni, la créatrice du “concept” “extrémistes contre modérés”.

    Qui peut faire confiance aux roitelets du Golfe spécialistes du double « voire du triple » (Pascal Ménoret) langage et à la plus fumiste des dirigeants israéliens ?

  • permalien K. :
    20 mai 2009 @22h13   « »

    Mon impression est que Obama veut voir si les Arabes sont assez couillons pour se laisser embobiner. L’inconnu c’est ce que fera Obama quand il se rendra compte qu’ils ne le sont pas.

  • permalien Nathan :
    20 mai 2009 @22h21   « »

    K. : 20 mai @21h43
    Parce que, contrairement à ce qu’affirme la propagande mensongère des misérables, l’immense majorité des populations du Moyen-Orient « aiment la vie ». « EXTREMISTES » pas moins que « modérés ».

    "La mort n’est rien d’autre qu’une porte entre deux mondes. Certains passent à travers cette porte avec difficulté et souffrance, d’autres le font facilement et empressement. Le martyr est la meilleure voie pour passer dans le monde éternel, parce que le martyr est l’un des plus glorieux de Dieu tout-puissant. Quand le martyr meurt (se déplace d’un endroit à l’autre), c’est comme une personne qui va au paradis avec des cadeaux spéciaux. C’est pour cela que le martyr est si important pour les musulmans. Même dans les nations qui ne croient pas en Dieu, quand les gens donnent leur vie pour leur patrie, pour leur pays, pour un but dans lequel ils croient, c’est digne d’éloge et d’admiration. En tant que père qui a perdu un fils, je n’ai pas d’inquiétudes : je sais que mon fils est au paradis avec Dieu tout puissant."

    Hassan Nasrallah

  • permalien Lou :
    20 mai 2009 @22h42   « »

    Oui, beaucoup de paroles et de coups fourrés dans les coins....

    en attendant Gaza est toujours sous blocus

    AMIRA HASS

    (...) Serait-ce possible que vous soyez favorables à une loi sur la citoyenneté qui soit raciste, une loi qui interdise à un Arabe israélien de vivre avec sa famille dans sa propre maison ? que vous vous rangiez du côté de ceux qui exproprient toujours plus de terres et arrachent toujours plus de vergers pour un nouveau quartier de colons ou une nouvelle route réservée aux juifs ? que vous tous souteniez les bombardements et les tirs de missiles tuant les vieux comme les jeunes dans la bande de Gaza ?

    (...)

    En tant que juifs, nous profitons tous des privilèges qu’Israël nous octroie, ce qui fait de nous tous des collaborateurs. La question est, que fait chacun d’entre nous, de façon quotidienne, active et directe, pour réduire sa coopération avec un régime de dépossession, de répression qui n’a jamais son content. Qu’est-ce que signer une pétition et marquer sa réprobation ? On ne nous tuera pas, on ne nous enfermera pas dans des camps de concentration, on ne nous privera pas de notre gagne-pain, on ne nous interdira pas les loisirs à la campagne ou à l’étranger ! Par conséquent, le poids de la collaboration et de la responsabilité directes pèse incommensurablement sur nous.

  • permalien
    20 mai 2009 @22h43   « »

    @NATHAN

    "Même dans les nations qui ne croient pas en Dieu, quand les gens donnent leur vie pour leur patrie, pour leur pays, pour un but dans lequel ils croient, c’est digne d’éloge et d’admiration"

    Comment comprenez-vous / analysez-vous ce passage ?

  • permalien Nathan :
    20 mai 2009 @22h52   « »

    K. : 20 mai @21h43 Parce que, contrairement à ce qu’affirme la propagande mensongère des misérables, l’immense majorité des populations du Moyen-Orient « aiment la vie ». « EXTREMISTES » pas moins que « modérés ».

    "Parce que cet attentat-suicide a été le premier perpétré par une Palestinienne (Wafa Idris), les médias ont demandé aux dirigeants du mouvement islamique palestinien s’ils considéraient que de tels actes étaient acceptables au plan religieux. Ismail Abou Chanab, l’un des dirigeants du Hamas à Gaza, a dit : "Le djihad contre l’ennemi est un devoir pas seulement pour les hommes, mais aussi pour les femmes. L’islam n’a jamais fait la différence entre hommes et femmes sur le champ de bataille."

    Le cheikh Hassan Youssef, l’un des dirigeants du Hamas en Cisjordanie, a ajouté : "Nous n’agissons pas en fonction de l’opinion ou de la société. Nous sommes des hommes de principes… [et agissons] en fonction des impératifs religieux. Une musulmane a le droit de mener le djihad et le combat contre l’occupation. Le Prophète [Mahomet] choisissait par un tirage au sort les candidates qui partiraient en djihad avec lui. Le Prophète a toujours mis l’accent sur le droit de la femme à mener le djihad."

    Jamila Shanti, qui dirige la division des activités féminines du mouvement islamique de Palestine, a remarqué : "La question des opérations-martyre est devenue très populaire dans la société palestinienne. .... Mais il n’y a aucun mal à cela, parce que toutes les autorités religieuses s’accordent à penser que les opérations-martyre sont la plus haute forme de martyre."

    Le cheikh Ahmed Yassin, maître spirituel du Hamas, a quant à lui émis des réserves : "La femme palestinienne joue un rôle important dans la société en ce qu’elle soutient les combattants." a-t-il expliqué. "Dans notre société palestinienne, les femmes affluent vers le djihad et le martyre, tout comme les hommes. Mais la femme a cela de particulier que l’islam pose quelques restrictions en ce qui la concerne, et si elle sort se battre au nom du djihad, elle doit être chaperonnée par un homme."

    http://www.memri.org/bin/french/art...

  • permalien Sakhra :
    20 mai 2009 @22h53   « »

    "Mourir pour sa Patrie, pour son Pays, pour un but ou une idée auxquelles on croit, ce n’est pas ne pas aimer la vie, au contraire, c’est aimer la vie , mais une vie Debout, pas dans l’humiliation, c’est aimer cette vie ...à en mourir !

    La Pasionaria, communiste et Espagnole(donc ni musulmane ni Arabe) l’avait dit avant Hassan Nasrallah :" Il vaut mieux mourir debout que vivre à genoux".

  • permalien
    20 mai 2009 @23h04   « »

    Il semblerait que NATHAN accepterait l’humiliation pour lui et sa famille sur plus de 60 ans.

  • permalien Ana :
    20 mai 2009 @23h15   « »

    En réalité, même si on le croirait écrit hier, le texte d’Amira Hass date d’août 2006, juste après la Deuxième guerre du Liban.

  • permalien Nathan :
    20 mai 2009 @23h16   « »

    "Mais la femme a cela de particulier que l’islam pose quelques restrictions en ce qui la concerne, et si elle sort se battre au nom du djihad, elle doit être chaperonnée par un homme."

    Cette phrase de feu le cheikh Yassine est admirable. Son seul problème n’est pas qu’une femme se fasse exploser en assassinant au passage des civils, et en particulier des femmes et des enfants, mais qu’elle y aille seule, sans un homme pour la surveiller.

    Toute la perversité de l’islamisme concentrée en une seule phrase.

  • permalien Lou :
    20 mai 2009 @23h28   « »

    merci Ana, fasse qu’il ne puisse plus être écrit pour 2012.

  • permalien K. :
    20 mai 2009 @23h44   « »

    Espérons... :

    « ...senior Saudi officials have so far rejected outright the idea of gradual normalization, American sources said. »

  • permalien Lou :
    20 mai 2009 @23h52   « »

    renvoi d’ascenseur pour l’ex-supposé espion et ex-AIPAC-lobbyste ?

    Il n’ya pas de solution militaire en Iran

    C’est la conclusion de Keith Weissman, ancien expert de l’Iran à l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), s’exprimant publiquement pour la première fois depuis que le gouvernement a abandonné les faits d’espionnage contre lui et son collègue, Steve Rosen, au début du mois.(...)

    « La seule solution viable est le dialogue. Vous ne pouvez pas traiter avec l’Iran, avec des menaces ou des demandes de changement de régime », a déclaré Weissman, (...)

    Weissman dit que les inquiétudes d’Israël concernant l’obtention par l’Iran d’une arme nucléaire sont compréhensibles mais que malgré certains discours de Téhéran, les leaders iraniens « ne sont ni fanatiques ni suicidaires".(...)

  • permalien K. :
    20 mai 2009 @23h58   « »

    Malhonnêtes quand ils essayent de faire croire que les “extrémistes” sont tous islamistes, ils restent encore malhonnêtes quand ils prétendent que les islamistes aiment la mort alors qu’ils sont bien contents qu’il ait existé des résistants français prêts à mourir pour s’opposer aux soldats nazis, et encore plus malhonnêtes quand ils insistent sur la forme (le discours religieux) pour essayer d’obscurcir le fond (la résistance aux vols et aux massacres d’Israel).

  • permalien Anonyme 13 :
    21 mai 2009 @00h51   « »

    @ K.

    En fait, tout compte fait, et après un inventaire de 2 ans de blog, je retire febrilement tous les compliments que je vous ai adresses.

    Car bien que vous soyez plein de tenacite, d’epluchure du web et des journeaux de votre globalisation malheureuse, je crois bien ne pas me tromper en disant avec Nathan notamment que vous etes bel et bien un extremiste, un vrai de vrai, un ideologue au sens de Hanna Arendt, un dur de dur, sourd de sourd, aveugle et sourd (on dit que la surdite provient d’un exces de m..., peut-etre, mais aussi de m... ideologique).

  • permalien
    21 mai 2009 @01h08   « »

    Ah bon ! Nathan -Yahou cite Hassan Nasrallah ?

    Nathan-Yahoushim pour les intimes.

  • permalien saintyves :
    21 mai 2009 @04h57   « »

    Toute la perversité de l’islamisme concentrée en une seule phrase.

    La Télévision Française et la propagande sioniste dans les chaines de Télés en France 40 vues (vidéo)

    C’est maladif chez les sionistes, resister à l’occupation et à la colonisation se reduit à : Toute la perversité de l’islamisme concentrée en une seule phrase c.a.d à une critique de l’Islam, alors que le spectre des resistants est plus large et plus diversifié, en Palestine, Laics ( le Fatah), communiste (le FPLP), des femmes, des enfants, des artistes, des universitaires, brefs, des victimes de l’occupation et de la coloniation, c’est aussi simple que ça.

    Quand sur la vidéo citée ci-dessous, on regarde avec stupéfaction :
    - la conduite d’un soldat de "la plus morale des armée du monde", face à un écolier, que devrait-on penser de l’état qui assure ce genre d’encotrinememnt à ces jeunes soldats ?

    - un soldat de "la plus morale des armée du monde" tirer à bout portant sur un prisonnier palestinien les mains attachées et les yeux bandés ?
    - Des colons agresser des journalistes, et les traitant des
    pires injures
    - Un BHL acculé devant les questions pertinentes d’un journaliste, l’interpelant sur son soutien inconditionnel des sionistes à la politique atlantiste de Bush.
    - Un Finkelkrottes, qui begaye pour justifier l’injustifable .
    - Un siège du Betar criminel, protégé par le gouvernememnt de Sarkozey
    - Quand le monde entier assiste avec stupefaction au massacre de 1400 palestiniens dont plus de 400 enfants.

    les exemples sont tres nombreux, mais la propagande sioniste qui a main basse sur les médias, oriente l’information au profit de l’état hebreux et des sionistes.

    JAmais le monde n’a subit une aussi grande mascarade de désinformation comme c’est le cas aujourd’hui en France, des situations de chantage à l’antisémitisme ont à plusieurs reprises ete démantelés grace à la vigilance de la police Française, exemple de la femme du RER, l’incendie de l’établissememnt juif, le militant de la LDJ qui s’envoyait lui meme des menaces sous forme d’SMS, le collaborateur de Fogiel qui envoie des SMS injurieux et raciste à Dieudo, et la listes est tres longue.

    en conclusion, les sionistes sont des menteurs, des racistes, et des manipulateurs, malheureusememnt ils dirigent actuelement "les principales instances" d’un grand état comme la France.

  • permalien saintyves :
    21 mai 2009 @06h05   « »

    @ Anonyme 13

    je crois bien ne pas me tromper en disant avec Nathan notamment que vous etes bel et bien un extremiste, un vrai de vrai, un ideologue au sens de Hanna Arendt,

    Je vous croyais vraiment lucide, je me suis trompé, vous devez mettre à jour vos connaissances, le sionisme etait destiné à favoriser la création d’un foyer national pour les juifs d’Europe, son objectif est plus qu’atteind, qu’en est il devenu ? un instrument de repression et de confiscation des terres, contre le peuple Palestinien.

    pour atteindre cet objectif, tous les moyens sont bons pour les néosionistes, les massacres d’enfants de femmes et de vieillards, les bombardememnts au phosphore blanc et à l’uranium appauvrit, le blocus, la torture, l’apartheid, la manipulation, le mensonge, l’offense au droit international et aux principes fondamentaux des droits de l’homme, l’humiliation, la deshumanisation d’un peuple, il faut appeler un chat un chat.

    Surtout que le resultat des dernières élections israeliennes, le tandem Natanyahu Liberman, a permis au monde entier de découvrir, avec stupéfaction le vrai visage d’Israel, un visage d’état fasciste d’éxtème droite.

    les citoyens européens ne l’avaient-ils pas compris en novembre 2003, en estimant qu’Israël, dirigé jadis par des colombes, représentait la menace la plus sérieuse pour la paix dans le monde.

    Imaginez ce que seraient les resultats, si un autre sondage etait effectué aujourd’hui en Europe, surtout apres les crimes de guerre commis par l’état d’Israel, contre le Liban juillet aout 2006, 1300 morts dont un tiers d’enfants, et contre les palestiniens de Gaza, decembre 08 janvier 09, 1400 morts dont plus d’un tiers d’enfants, et aussi apres l’appel au boycot de l’état d’Israel, et au jugememnt de ses criminels de guerre.

    Voudriez vous donner votre avis sur la question ? quel est l’état qui represente la plus grande menace pour la paix mondiale, et justifiez svp, (en prenant en considération le départ de Bush et des néocon’s en USA et l’arrivée de Natanyahu Liberman en Israel) merci.

    Avis que j’attendrtais avec impatinence,

  • permalien Yvan :
    21 mai 2009 @08h18   « »
    Iran : pire que le nucléaire, la démocratie

    L’investissement de 2 millions de dollar du gouvernement israélien pour construire un Ahmadinejad diabolique, l’élaboration des plans les plus sophistiqués pour attaquer l’Iran, les déclarations les plus équivoques accompagnées de démonstrations de force tout aussi équivoques de l’Iran, pour attirer les USA dans un nouveau bourbier, risquent d’être réduits à néant par ... la démocratie

    De quoi rendre fébrile Nétanyahu !

  • permalien Murmure :
    21 mai 2009 @08h54   « »

    @ K.

    Dans l’article que vous avez mis en lien le 20 mai @ 22h05 vous avez tronqué un passage important.

    he would "welcome" concrete concessions to the Palestinians. That could include Israel easing its suffocating blockade of Gaza and its restrictions on the free movement of Palestinians in the West Bank.

    Du reste l’article expose surtout un rapport de force très prononcé qui redonne à Israël sa dimension réelle au Moyen-Orient, juste une clé parmi d’autres, elle n’est plus le gendarme ni le pivot central de la géopolitique américiane dans la région.

    This translated to the tactical level : Obama showed little patience for Netanyahu’s call for equal concessions from Arabs and Israelis. The onus, said the President, is on Israel - to ease Gaza’s humanitarian plight and, above all, to freeze forthwith the whole Israeli settlement enterprise in the West Bank. That was underlined the next day in starker fashion still when Netanyahu heard the same blunt ’end settlement building’ message in Congress, even from Israel’s traditional friends..

    Ce qui serait couillon à mon avis c’est que le monde arabo-musulman ne perçoit pas encore que tous les feux sont aux verts pour un consensus en faveur de la paix. Et que cette main tendue est un vulgaire piège à cons.

    La seule question est quelles pressions exercera B.Obama envers Israël, quand on sait que le Congrès détient vraiment le pouvoir. (Aide militaire, économique etc... Déjà qu’il bloque 80 millions de dollars pour le financement de la fermeture de Guantanamo. )

    Amicalement.

  • permalien Murmure :
    21 mai 2009 @09h27   « »

    @ Yvan

    Merci pour votre dernier lien, tout est dit !

  • permalien Nathan :
    21 mai 2009 @09h48   « »

    Les réactions de K. et de saintyves sont révélatrices. Je m’étais borné à poster des citations de Nasrallah et du cheikh Yassine faisant l’apologie du martyr et des opérations-martyre, le terme islamo-codé pour "attentat-suicide", tout cela aux fins d’illustrer leur extrémisme foncier et aussitôt, deux extrémistes de ce blog, totalement inféodés jusqu’à la garde aux positions du Hamas et du Hezbollah, dont ils sont en quelque sorte les agents naturels, font un caca nerveux et repartent dans leurs diatribes antisionistes. Mais elles me touchent d’autant moins que je suis contre la politique israélienne, contre la colonisation, pour une Palestine indépendante et que je lutte contre les extrémistes d’où qu’ils viennent, y compris et surtout ceux de mon propre bord. Alors mes chers amis, vous vous égosillez inutilement.

  • permalien une bille :
    21 mai 2009 @10h21   « »

    @Nathan,

    vous citez, avec admiration dites-vous, cheikh Yassine à partir d’un article de Nemri de février 2002.

    Comment se fait-il que n’ayez pas de citation plus récente d’Ahmed Yassine, il serait interressant de connaitre l’évolution de sa pensée.

  • permalien K. :
    21 mai 2009 @10h24   « »

    @ Lou

    Nous ne donnons tout simplement pas de l’importance aux mêmes signaux.

    Il ne s’agit pas de refuser de tendre la main, mais seulement de rester vigilant.

    Quant à la forteresse ou plutot le territoire occupé qu’est le Congrés, c’est exactement de cela que l’on causait avec Ana lors du précédent envoi du blog.

    Amicalement

  • permalien K. :
    21 mai 2009 @10h59   « »

    Jim Lobe se demande comment va réagir le rouleau compresseur médiatique siocon à « l’apostasie » de Weissman (voir post de Lou sur le sujet).

  • permalien brantaule :
    21 mai 2009 @11h17   « »

    Nathan.J’ai lu ça dernierement.

    -Plus encore que le patriotisme qui est une hystérie comme une autre,mais plus creuse et plus mortelle qu’une autre,ce qui me repugne,c’est l’idée de patrie qui est vraiment le concept le plus bestial,le moins philosophique,dans lequel on essaie de faire rentrer notre esprit.
    L.Aragon 1925

  • permalien Nathan :
    21 mai 2009 @11h21   « »

    @ une bille

    Lorsqu’on donne sa bénédiction en chaise roulante pour tuer aveuglément des femmes et des enfants, on doit s’attendre à une réaction des extrémistes d’en face.

    Un extrémisme nourrit l’autre. Pas de Guitl/Nissaba sans saintyves et K et inversément. Pas de Netanyahou et Lieberman sans le Hamas, le Hezbollah et Ahmadinejad.

    It takes two to tango.

    Résultat : une situation désatreuse pour les Palestiniens. Et une guerre à l’horizon entre Israel et l’Iran.

    Quand allez-vous apprendre à réfléchir, à sortir de ce cercle vicieux et oeuvrer pour la paix ?

    Quand ?

  • permalien une bille :
    21 mai 2009 @11h28   « »

    @Nathan

    merci pour vos précisions.

    Maintenant je fais mieux la différence entre la seule démocratie de la région, doté de l’armée la plus morale du monde avec un hystérique terroriste sanguinaire en fauteuil roulant.

    On apprend tellement grâce à vous !

  • permalien
    21 mai 2009 @11h29   « »

    Nathan, vous me semblez très Tartuffe, ce matin. C’est répugnant, on a l’impression que vous bavez.

  • permalien K. :
    21 mai 2009 @11h33   « »

    Obama, “beau de loin” mais “loin d’être beau” selon une des parties concernées de très prés :

    « ...45% expressed positive views of Barack Obama— and 60% expressed positive views if the Egyptian sample is excluded — and only 24% expressed negative views (15% excluding Egypt) »

  • permalien Sakhra :
    21 mai 2009 @11h34   « »

    Il n’y a rien d’étonnant à la complicité et à la duplicité des pays arabes avec les US et par là-même avec Israel :

    Il vaut mieux parler des gouvernants de ces pays arabes, car il y a un fossé entre eux et leurs peuples, tous sans exception.En aucun cas, ils ne représentent leurs peuples, en aucun cas, on ne peut leur accorder la moindre légitimité, et si, hypocritement et cyniquement, au niveau des discours à consommation interne, ils continuent à soutenir du bout des lèvres la Cause Palestinienne, c’est parce qu’ils sont conscients que cette Cause est au cœur de tous les peuples arabes et qu’il y a danger pour eux à la brader ouvertement.

    Mais ces gouvernants de la "honte" sont maintenus, soutenus, choisis par leurs maitres, et ils sont obligés de se soumettre à la volonté de ces maîtres, ils n’ont pas le choix ? CAR QUI LES A FAITS ROIS ????

    Que l’un d’eux fasse mine de s’opposer aux "intérêts stratégiques" de l’oncle Sam et ses Alliés, il est vite éliminé....par "un membre de la famille" par exemple comme pour Fayçal d’Arabie séoudite", ou par d’autres moyens.

    La plus grande "Démocratie" du monde, qui par la voix de son Président " démocratiquement" élu, va s’adresser à moi et à tous les Musulmans à partir du Caire , capitale non pas de l’Egypte du peuple Egyptien, mais de celle du despote, collaborateur, et complice des massacres et du blocus de Gaza le sinistre Moubarek, cautionne tous principes piétinés, cette dictature.

    Il est vrai aussi que si les principes d’élection démocratiques étaient adoptés dans nos Pays Arabes, aucun des dirigeants actuels ne serait élu, c’est aux Islamistes que les peuples donneraient leurs voix et là , l’Occident des droits de l’homme et des Lumières va hurler au terrorisme, va "comprendre" les coups d’Etat, va "comprendre"la répression, les tortures, les exécutions sommaires, les disparitions forcées,etc....

    Les peuples pour le moment essaient de survivre à la misère et à la répression, ....après ? Nul ne sait...MAIS ESPERONS...

  • permalien Benjamin :
    21 mai 2009 @11h54   « »

    Je suis tombe sur ce blog par hasard. Je connais bien le monde diplo donc l’article ne me surprend pas outre mesure, mais les commentaires sont ahurissants.
    On voit ainsi ce pauvre Nathan, dont les opinions feraient de lui en Israel un gauchiste plus ou moins farfelu pour la majorite de la population, passe ici pour un dangereux sioniste d’extreme-droite.
    Comme d’habitude, les pro-palestiniens sont plus extremistes que les vrais Palestiniens. On a ici des perles de delire pur et simple. Ca serait presque comique si ca ne faisait pas aussi peur que de telles personnes existent - de vrais nazillons, haineux, sans la moindre morale, et qui osent en plus se pretendre hommes de gauche.

    Beurk...

  • permalien Nathan :
    21 mai 2009 @12h04   « »

    Sakhra : 21 mai @11h34 ...MAIS ESPERONS...

    Espérons quoi ? Vous ne pouvez pas être un peu plus concrète ? Que voulez-vous exactement ? Et notamment pour votre pays, l’Algérie ? La démocratie à l’occidentale, l’islamisme, autre chose encore ? Je n’ai toujours pas compris.

  • permalien Murmure :
    21 mai 2009 @12h17   « »

    @ K.

    Je présume que le post s’adressant à Lou m’est adressé ! Donc...

    Je peux comprendre les réticences des uns et des autres après des décennies de platitude mortelle envers des peuples qui meurent à bout portant ou à petit feu.

    Des décennies de palabres, d’accords, de traités, de feuille de déroute, des mots véhiculant le déni de rendre justice.

    L’intellect soporeux des États-Uniens après huit années de bushisme se réveille et se prononce tout azimut contre l’hégémonie d’Israël sur leur pays.

    C’est un fait.

    Déjà posté

    @ brantaule

    Vaut mieux tard qua jamais... Pour s’instruire

  • permalien Yasmina :
    21 mai 2009 @12h51   « »

    @Nathan : il se trouve que je connais cette causerie de Hassan Nasrallah que j’ai suivie l’année dernière grâce à la television Al Manar durant les 10 nuits de Achoura ( une causerie d’à peu près une heure un soir sur 2 où Nasrallah parle de valeurs morales, d’ethique, de spiritualité,de dignité, de résistance devant l’injustice...etc) D’abord la traduction est mauvaise ( le passage de la vie à la mort c’est comme changer de pièce à travers un mur. Toute la difficulté est là : il ya des morts facile sans souffrance et des agonies longues et penibles. . Le vrai Martyr lui ne souffre pas de ce passage. D’autre part n’est pas martyr qui veut. Tous ceux qui se font exploser tuant des gens paisibles innocents ne sont pas des martyrs mais des criminels )

    , ensuite si vous étiez honnête vous auriez cité le passage où il parle de l’amour de la vie des musulmans comme de tout êtres humains normals. Il cite m^me un verset du Coran où Dieu parle de la mort comme d’une catastrophe ( moussibat al mawt, en arabe) etc. Nasrallah aussi nous définie ce qu’est un martyr car n’est pas martyr qui veut. Ceux qui se font exploser au milieu de gens paisibles et innocents ne le sont certainement pas . Ce sont des criminels dont la rétribution sera l’enfer pour l’éternité. Pourquoi vous ne citez pas ces passages ??? Le paragraphe que vous présentez sortie de son contexte c’est pour mieux étayer votre thèse et finalement votre conclusion que musulmans égale fanatiques aimant la mort. C’est idiot car rien n’est plus faux !

    Oui nous aimons la vie mais une vie digne ! Nous aimons l’amour( l’amour courtois c’est notre invention et nous avons la plus belle poésie au monde. Au fait ce lui qui meurt d’amour est classé comme martyr ) Pas de compromission avec les colonialistes/dominateurs/corrupteurs voleurs de nos richesses, ni de complaisance.

    si K et StYves sont pour vous des fanatiques, alors moi aussi . C’est une médaille d’honneur que vous m’agrafez sur la poitrine.

  • permalien K. :
    21 mai 2009 @14h00   « »

    Il fallait bien sur lire Murmure au lieu de Lou comme l’a précisé Murmure.

  • permalien Sakhra :
    21 mai 2009 @15h00   « »

    "Démocratie Occidentale" :

    Les députés Espagnols ont voté mardi à une écrasante majorité une résolution réclamant la limitation du principe de justice universelle, comme promis à Livni.

    Ce principe de justice universelle permettait à toute victime quelque soit sa nationalité, de saisir la Justice Espagnole pour poursuivre les responsables de crimes, notamment les crimes de guerre ou les crimes contre l’Humanité, quelque soit la nationalité de ces responsables.

    Limitation de ce principe aux responsables présumés se trouvant en Espagne ou si les victimes sont Espagnoles.

    Conclusion : si vous êtes Arabe Palestinien , victime de crimes contre l’Humanité, et que les responsables présumés sont Israeliens, il n’y aura pas de justice pour vous.

    Vive le déni de justice !!

  • permalien Nathan :
    21 mai 2009 @15h04   « »

    Yasmina : 21 mai @12h51
    "Le paragraphe que vous présentez sortie de son contexte c’est pour mieux étayer votre thèse et finalement votre conclusion que musulmans égale fanatiques aimant la mort. "

    Pas du tout. Je ne confonds nullement islam et islamisme, musulman et islamiste. L’islamisme est une idéologie et une doctrine politique mortifères s’inspirant d’une lecture intégriste de l’islam. (Il est vrai que le Coran prête facilement à une lecture intégriste, c’est bien ça le drame). Apparemment, c’est vous qui avez des difficultés à distinguer les deux. D’autre part, les citations des représentants du Hamas que j’ai transmises dans mon post, montrent bien que ceux-ci encouragent les attentats-suicides au nom du djihad et du Coran et n’ont aucun scrupule à tuer des civils. Voulez-vous nous dire par là que Nasrallah et le cheikh Yassine n’ont pas la même conception du djihad ?

    Et que dire, des djihadistes sunnites qui se sont faits sauter hier dans un quartier chiite de Baghdad ?

    Et que dire, de la bande qui vient d’être arrétée à New-York et qui était sur le point de commettre un attentat contre deux synagogies à Brooklyn (il va de soi que des juifs à papillotes en prière constituent un objectif prioritaire).

    Quand allez-vous comprendre que ces méthodes extrémistes ne servent pas votre cause, bien au contraire ? Avez-vous le sentiment que le Hamas a amélioré la condition des Palestiniens ? Bien au contraire, il a donné aux extrémistes israéliens (et Dieu sait qu’ils sont nombreux dans ce pays) le prétexte qu’ils attendaient pour freiner tout progrès vers la paix.

    Est-ce que c’est parce que vous êtes musulmane et arabe que vous êtes incapable de comprendre ça ? Je n’arrive pas à le croire. Moi je suis juif, et je n’ai aucun problème pour critiquer la politique néfaste d’Israel, le gouvernement d’extrême-droite, les colonies, les tueries de civils palestiniens, les agissements de l’AIPAC.

    Si moi, je suis capable de balayer devant ma porte, POURQUOI PAS VOUS ?????

  • permalien Ilyes :
    21 mai 2009 @15h04   « »

    Monsieur Gresh,
    Je constate à la lecture de votre blog que, tout comme naguère, certaines personnes bouffaient du curé à tous les repas, vous, vous bouffez de l’israélien. C’est votre droit. Tout comme c’est votre droit d’afficher votre islamophilie qui transpire partout de votre prose verte.
    Mais là où çà ne va plus, c’est que vous êtes un rédacteur du "Monde Diplomatique" et que vous indisposez beaucoup de lecteurs qui voudraient lire ou continuer à lire ce mensuel mais qui ne le font pas ou plus parce que ce journal ouvre ces colonnes à quelqu’un qui, dorénavant, n’apparaît plus comme un journaliste mais comme un idéologue engagé.
    Personnellement, j’ai été abonné durant de nombreuses années au "Diplo". J’ai supprimé mon abonnement il y a deux ans tellement vos écrits me déplaisaient. Très épisodiquement, j’en achète un numéro afin de vérifier si une évolution est en cours. Hélas ! Qui plus est, vous déteignez sur les autres rédacteurs qui affichent des idées presque autant engagées que les vôtres et des prises de postions alignées sur les vôtres, soit, carrément islamophiles, antisémites, antisionistes, pro-palestineinnes, supportant en outre la délinquance récurrente de tous ces gens qui s’introduisent en fraude dans notre pays. J’ai cité ces envahisseurs qu’il est communément admis d’appeler des sans papiers.
    Et pourtant, j’ai même fait partie des Amis du Monde Diplomatique et versé des sommes substantielles pour le soutenir !!!
    Quelle erreur de ma part !
    Je vous souhaite le bonjour.

  • permalien Nathan :
    21 mai 2009 @15h14   « »

    Sakhra, si on accepte le principe de justice universelle, alors vous admettrez que les généraux corrompus qui dirigent votre pays doivent également être traduits en justice pour les nombreux assassinats qu’ils ont commis sur leur propre population.

  • permalien Ilyes :
    21 mai 2009 @15h25   « »

    @yasmina

    Je vous cite "Ce sont des criminels dont la rétribution sera l’enfer pour l’éternité".

    J’espère que votre emploi du mot "enfer" est involontaire et que vous ne croyez pas à cette sornette. Si vous vous étiez donné la peine de lire tous vos livres saints, vous auriez lu l’Ancien Testament et vous auriez compris d’où vient le mot arabe de "Jenna". Ce mot vient de "Gehenna", qui était une vallée près de Jérusalem, un endroit où l’on jetait les détritus de la ville. Un endroit nauséabond où le feu brûlait toute l’année. Il se faisait que les corps de certaines personnes décédées et indigentes sans famille pour payer leurs funérailles y étaient bonnement et simplement jetés. Les corps brûlaient donc dans les détritus, dans cette Gehenna. C’est donc ce nom de Gehenna qui est resté pour décrire un endroit horrible où les défunts brûlaient sans sépulture décente ; ce qui représentait un sort horrifiant pour les Juifs d’imaginer que leur propre corps puisse brûler dans les détritus sans sépulture. D’où ce mot de Gehenna qui est passé des livres saints juifs au Coran mais qui n’a rien à voir avec un quelconque châtiment que Dieu infligerait. D’ailleurs si Dieu (ou Allah) était d’une cruauté telle que décrite dans le Coran, allant jusqu’à remplacer la peau brûlée par une nouvelle pour éterniser le supplice, ce Dieu ne serait pas Dieu mais le Diable.

  • permalien une bille :
    21 mai 2009 @15h44   « »

    @Ilyes le philosophe,

    proverbe berrichon : "le philosophe c’est celui qui invente les affaires pour les dire"

    GÉHENNE, subst. fém.

    Étymol. et Hist. Ca 1265 « enfer » (Br. Latini, Trésor, II, 129, éd. F.-J. Carmody, p. 311 : feu de gehenne). Du lat. chrét. gehenna, gr. γέεννα « enfer » dans le N.T. (Mat. 5, 22 etc.) ; lat. chrét. Geennom (A.T. Vulgate Jos. 18, 16) gr. Γαίεννα (Septante, ibid.), hébr. biblique gē-Hinnōm « vallée de Hinnom », vallée au sud de Jérusalem, où des Juifs idolâtres offraient des enfants en sacrifice au dieu Moloch (2 Rois 23, 10 ; Jér. 7, 31-32), v. Bible Suppl. Cf. gêne.

    ENFER, subst. masc.

    Étymol. et Hist. 1. Fin xe s. relig. chrét. enfern « lieu destiné au supplice des damnés » (Passion, éd. d’A. S. Avalle, 387) ; 2. 1re moitié xiie s. subst. masc. plur. relig. judéo-chrét. enfers « séjour des morts » (ds Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, p. 255) ; 3. ca 1165 mythol. antique anfer ([Chr. de Troyes], G. d’Angleterre, éd. W. Fœrster, 908) ; 4. ca 1245 fig. enfer « tourment » (G. de Lorris, Rose, éd. F. Lecoy, 2580). Empr. au lat. chrét. infernus, infernum subst. aux sens 1 et 2, lat. class. plur. inferni sens 3, substantivations du lat. class. infernus, a, um « d’en bas ».
  • permalien elbé :
    21 mai 2009 @15h46   « »

    Nathan,

    On ne vous "entend" pas beaucoup balayer devant votre porte.

    Je n’aime pas plus que vous les intégristes mais vous ne citez que ceux qui semblent vous arranger.Et pas toujours honnêtement.

    Si mourir en se faisant exploser vous semble une preuve de fanatisme,que dire des autres qui ,certes ne se font pas exploser mais explosent aussi- et dans des proportions plus grandes -des maisons où vivent des femmes et des enfants ?

    Chacun le fait selon ses propres références,religieuse( mais aussi patriotique- !)pour les uns-les palestiniens-,patriotiques ,(mais aussi religieuses !)pour les autres-les israeliens-.
    Je pourrais(et vous aussi !) vous citer un tas de propos des dirigeants israeliens justifiant la violence en se référant à des textes talmudiques.
    Laissons donc le religieux de côté.Il n’est pas le problème central.

    Et quand vous dites que c’est la violence du hamas qui empêche la paix,je crois que vous inversez les priorités.

    Amicalement.

  • permalien Sakhra :
    21 mai 2009 @15h46   « »

    Vous n’êtes pas au courant, Nathan ?

    Il y a eu une plainte contre un de ces Généraux corrompus, devant la Justice Française pour crimes de tortures et de disparitions forcées, le principe de justice universelle existe aussi en France.

    Le jour, où cet individu est arrivé en France, les victimes pensaient qu’il allait être jugé, (l’Etat de Droit, voyons !)

    Que nenni, les plus hautes autorités françaises l’ont aidé à se sauver , en lui affrêtant un avion.....

    Il faut rappeler que ces généraux corrompus sont pour la plupart des anciens déserteurs de l’Armée française , qui ont rejoint l’armée de libération Nationale, en 1958( quand la victoire ne faisait plus de doute)d’autres ont déserté en 1961, un an avant l’indépendance !!!
    c’est-à-dire, qu’ils combattaient aux côtés des Français jusqu’à ces dates.Il y a peut-être une relation de cause à effet avec la "fuite du Général"sous la protection des autorités françaises.

    Ce même Général inculte et grossier, a déclaré un jour, que les Algériens devraient reconnaitre Israel, tiens tiens...

    M.Harbi, vient d’ animer une conférence à Alger,il a déclaré que l’indépendance de l’Algérie a profité aux "collaborateurs" !!

    C’est pourquoi, nous subissons aujourd’hui la"République des Caîds"(Caîds au sens que lui donnait le colonialisme et au sens courant).

    C’est pourquoi aussi, nous continuons le combat de nos pères pour l’Indépendance, la vraie.

  • permalien
    21 mai 2009 @15h51   « »

    Nathan,

    RAPPEL : La palestine est aux palestiniens et les ISRAELIENS sont les envahisseurs aux methodes barbares.

    ET SANS COLONISATION, pas besoin de résistance.

    Pourquoi l’EUROPE a poussé les rescapés du nazisme jusqu’en PALESTINE après les avoir massacré entre 39 et 44 ? Pourquoi ne les a-t-elle pas rassuré puis réintégré ? Pourquoi ne leur a-t-elle pas offert un territoire européen ?

    Les arabes accepent depuis au moins 20 ans la présence de ces colonisateurs mais ces dérniers veulent s’étendre sur toutes la terre palestinienne, syrienne, libanaises, jordaniennes. Et tous les moyens sont bons pour exterminre les populations.

    ISREAL veut la destruction de l’IRAK, de l’IRAN, et de bien d’autres pays de la région.

    ISRAEL ne cherche pas la paix.

    ISRAEL pourrait bien vivre en bon voisinage avec les palestiniens à condition qu’elle rende des comptes sur les massacres commis et qu’elle laisse les palestiniens reconstruire leur état sur une superficie raisonnable et continue.

    Un peu de lecture NATHAN :

    http://www.ujfp.org/modules/news/ar...

  • permalien
    21 mai 2009 @16h44   « »

    une bille, votre connaissance du judaïsme est sidérante. Un idôlatre n’est pas un Juif ; un Juif est un individu qui accepte le joug de la Thora, donnée au Mont Sinaï.
    Un idolâtre rend un culte divin aux idoles, et cela ne concerne ni les musulmans ni les Juifs.

  • permalien
    21 mai 2009 @16h49   « »

    Sakhra, si nous avions eu le droit de juger tous les tyrans de la terre, nous aurions peut être pu commencer par celui qui a laissé assassiner des milliers d’algériens en Algérie, spécifiquement des kabyles.

    Au lieu de cela, il est venu se faire soigner en France, a pris pension un temps certain dans un hôtel de luxe de la rive droite.

    Et qui sait s’il n’est pas responsable de la mort de milliers de français et d’algériens lors du conflit qui nous a opposé, la France à l’Algérie, après les accords d’Evian ?

  • permalien Anonyme 13 :
    21 mai 2009 @16h51   « »

    après les avoir massacré entre 39 et 4 5

  • permalien Yann :
    21 mai 2009 @16h51   « »

    A friend of Israel (dans le bon sens du terme)

    (Gideon Levy, Haaretz, 21/06/09)

    La fin de l’occupation d’abord !

  • permalien
    21 mai 2009 @17h01   « »

    Compétence universelle, Omar Bongo se fait soigner en Espagne. Ce serait gênant pour lui si quelqu’un s’avisait de porter plainte contre lui ; et quid de Franco ?
    Et quid du Tribunal de la Haye ?

    Selon que vous soyez puissant ou misérable, les juges de la cour vous rendront blanc ou noir ? ce n’est pas de justice qu’il s’agit ici, mais de haine.

  • permalien
    21 mai 2009 @17h03   « »

    http://pointdebasculecanada.ca/spip...

    lire les interventions des lecteurs.

  • permalien une bille :
    21 mai 2009 @17h09   « »

    @21 mai @16h44 «  » (le manche du couteau de Nathan ?)

    une bille, votre connaissance du judaïsme est sidérante. Un idôlatre n’est pas un Juif ; un Juif est un individu qui accepte le joug de la Thora, donnée au Mont Sinaï. Un idolâtre rend un culte divin aux idoles, et cela ne concerne ni les musulmans ni les Juifs.

    apprenez à lire avant de nous imposer votre bêtise.

  • permalien Sakhra :
    21 mai 2009 @17h11   « »

    Au courageux anonyme de 16 H 49,

    Le conflit qui a opposé la France à l’Algérie date depuis 1830, date à laquelle l’armée française a débarqué en Algérie, sans y avoir été invitée, vous vous trompez de date.

    Les Kabyles, étant d’abord des Algériens, chaque Algérien est recevable à porter plainte quand il a été victime d’ un tyran.QUI VOUS EMPECHE ?

  • permalien Nathan :
    21 mai 2009 @17h59   « »

    Tout à fait d’accord avec l’article de Gideon Levy posté par Yann.

    Cette fois-ci, du moins il faut l’espérer, les Israéliens n’ont pas devant eux un président américain qui se laissera embobiner par leurs subterfuges ou par la pression d’un Congrès manipulé par l’AIPAC.

  • permalien Murmure :
    21 mai 2009 @18h29   « »

    Nathan

    Et que dire, de la bande qui vient d’être arrétée à New-York et qui était sur le point de commettre un attentat contre deux synagogies à Brooklyn (il va de soi que des juifs à papillotes en prière constituent un objectif prioritaire).

    Comment pouvez-vous croire à un aussi gros bobard ? Fomenté par un agent du FBI qui a utilisé le ressentiment et la bêtise de quatre pauvres blacks inadaptés en les manipulant grossièrement.

    Je suis tentée de croire que le plan de l’attaque et les objectifs sont le fruit de cet agent.

    La question est pourquoi ? Etre couronné de gloire, ou a t-il été manipulé par disons un Cheney qui rame, rame, rame...Pourvue qu’il continue à ramer jusqu’au désert des abrutis.

    Apprenez à refuser la soupe populaire :

    En effet, la plainte dresse le portrait d’un complot dans lequel l’informateur du FBI a joué un rôle central depuis le début.

  • permalien Murmure :
    21 mai 2009 @18h49   « »

    Nathan, Ah ! N’oubliez pas de lire les commentaires et les liens qui vont avec... Un peu de lumière de temps en temps cela fait du bien !

  • permalien Lou :
    21 mai 2009 @18h50   « »

    traduction de l’article de Gideon Levy cité par Yann :

    Un ami d’Israël

    traduction : JPP

    merci au traducteur

  • permalien Yasmina :
    21 mai 2009 @19h18   « »

    je suis atterrée par votre réponse Nathan. Vous êtes un manipulateur : pourquoi écrire seulement ce qui vous arrange pour étayer votre thèse ? Le plus honnête aurait été de transcrire( ou mettre le lien) toute la causerie de Nasrallah. Bien au contraire, il n’a jamais fait l’apologie des criminels qui tue les innocents au milieu des mosquées, églises ou synagogues et autres temple de prière. Quand comprenez- vous que le Hizbollah et son leader actuel n’ont rien à voir avec vos jihadistes/salafistes/wahabites, qui se font exploser dans les mosquées en Irak et ailleurs, instrumentalisés depuis la présidence Carter à nos jours pour des objectifs d’hégémonie et de domination qui ne regarde en rien le monde arabe ni musulman ?

  • permalien Abdeloum :
    21 mai 2009 @19h22   « »

    Nathan

    Etes vous sur ce blog pour discuter honnêtement de paix ou pour réunir ça et là des vieilles et récentes citations choisies,souvent sorties de leurs contextes, juste pour confirmer et étayer le fond de votre pensée ?

  • permalien Abdeloum :
    21 mai 2009 @19h34   « »

    Pour revenir au sujet , la question que je me pose , n’est pas si des pays arabes boycottent ou non Israel ( ils soutiennet israel par leur lâche silence de toute façon) mais : Quel prochain pays voisin va t’il faire les frais de leur minable complicité avec les Usa,après l’Irak.

  • permalien Nathan :
    21 mai 2009 @19h46   « »

    Après lecture, je suis tenté d’être d’accord avec vous, Murmure. Il semble que l’agent du FBI ait manipulé les quatre branquignols et il leur aurait même refilé des armes.

    Pour l’article de Gideon Levy, vous faites sans doute référence aux commentaires dans le Haaretz. Eh oui, les articles de Gideon Levy suscitent beaucoup de commentaires de la part d’extrémistes israéliens. Ils sont le reflet inversé des extrémistes que l’on rencontre ici. L’enfer, ou la Géhenne si vous préférez, ce sont les extrémistes de tout poil, faits pour s’entendre entre eux.

    Yasmina, je vous accorde que dans l’article en question, Nasrallah n’aborde pas le sujet des attentats-suicides (ce qui ne signifie pas nécessairement qu’il les condamne). Si vous avez un texte où il les condamne sans équivoque je serais heureux de le lire. En revanche, il fait l’apologie du martyr. Excusez-moi, mais en ce qui me concerne, je n’écoute pas les prêches moyen-âgeux. Comprenez-moi, j’ai fait des études séreuses, j’ai lu de nombreux ouvrages et j’ai passé l’âge d’écouter des espèces de prédicateurs obscurantistes qui manient le sabre et le goupillon. Par ailleurs, vous ne dites rien du cheikh Yassine, qui lui, soutenait les attentats-suicides au nom du même djihad. Qu’en pensez-vous ? Vous êtes pour ? Apparemment en islam, il y a martyr et martyr, djihad et djihad, tout dépend de la chapelle à laquelle on s’adresse.

  • permalien Nathan :
    21 mai 2009 @19h49   « »

    Abdeloum, je rappelle que vous êtes celui qui a affirmé que des riches juifs contrôlaient des "pans entiers de l’économie française" sans être capable de prouver votre assertion. Je dis ça pour que l’on sache exactement ce que vous êtes. Ne croyez surtout pas que je vais prendre la peine de discuter avec vous. Vous me prenez pour qui ?

  • permalien Yvan :
    21 mai 2009 @20h17   « »

    Le CRIF est très préoccupé par le boycott... de l’Iran.

    Les entreprises françaises font des affaires avec Téhéran

    Alors qu’un renforcement des sanctions contre Téhéran est à l’étude, les entreprises françaises sont priées, depuis septembre 2007, de brider au maximum leurs engagements au pays des ­mollahs. « Mais il faut bien aller chercher le marché là où il est », se défend un dirigeant de la Fédération des industries des équipements pour véhicules (Fiev).
  • permalien Lou :
    21 mai 2009 @20h25   « »

    Enquête de l’Onu à Gaza en juin, son entrée en Israël incertaine

    Les quatre personnalités indépendantes mandatées par le Conseil des droits de l’homme de l’Onu pour enquêter sur les crimes de guerre commis durant l’offensive israélienne à Gaza ont annoncé leur arrivée sur le terrain début juin, mais ils ne sont pas sûrs de pouvoir entrer en Israël.

    Democracy now ajoute l’opinion du Ministre adjoint des affaires étrangères israélien Danny Ayalon

    "Nous avons montré de l’ONU tous les documents, toutes les données, et maintenant cette question est derrière nous. Et évidemment, on ne doit jamais faire une équivalence morale entre les terroristes et ceux qui luttent contre le terrorisme. Et toute tentative pour essayer de montrer du doigt Israël et d’enquêter sur cette idée saugrenue de crimes de guerre est juste ridicule, et bien sûr, Israël ne veut pas coopérer avec cette idée. "

    idée saugrenue de crimes de guerre

  • permalien Lou :
    21 mai 2009 @20h53   « »

    L’opposant Michel Kilo libéré

    L’écrivain et journaliste Michel Kilo a été libéré ce mardi, après avoir purgé une peine de 3 ans de prison. Il avait été condamné pour avoir prôné la réconciliation entre la Syrie et le Liban. Il était l’un des plus emblématiques, l’un des plus connus des prisonniers politiques syriens.

    Michel Kilo avait été condamné en mai 2006 à 3 années de prison pour avoir porté atteinte au moral de la nation. Condamné pour « affaiblissement du sentiment national » parce qu’il avait signé la Déclaration Damas-Beyrouth une sorte de charte, de pétition signée par quelque 500 intellectuels et militants politiques syriens et libanais qui appellaient à la normalisation des relations entre la Syrie et le Liban.

    (...)

    Un autre signataire du même appel Damas-Beyrouth, le militant des droits de l’homme Anouar al-Bounni est lui toujours en prison ; il avait été condamné à une peine de 5 ans d’emprisonnement.

  • permalien K. :
    21 mai 2009 @21h15   « »

    Patrick Seale :

    « Israël et ses amis américains se sont habitués à l’idée que la puissance des États-Unis puisse toujours être mobilisée pour vaincre les ennemis d’Israël, qu’ils soient réels ou potentiels. Lorsque la guerre Iran-Irak de 1980-88 s’est terminée sans vaincu ni vainqueur, Saddam Hussein et sa grande armée a commencé à paraître dangereuse. Israël a craint un regain de militarisme arabe sur son flanc oriental. Tout au long des années 1990, donc, Israël et ses amis néo-conservateurs à Washington, ont pressé sans relâche pour renverser Saddam Hussein, comme première étape d’une profonde restructuration du monde arabe. Le nationalisme arabe, le djihadisme islamique et le militantisme palestinien devaient tous être pris en charge par les États-Unis, de manière à rendre la région sûre pour Israël, dans l’avenir prévisible.

    « Mais cela ne s’est pas passé de cette façon. La guerre en Irak a été une catastrophe absolue pour l’Irak lui-même, bien sûr, mais aussi pour la stabilité de l’ensemble de la région. Sans le contrepoids de l’Irak, l’Iran a été promu en superpuissance régionale, et représente maintenant un défi beaucoup plus difficile que l’Irak ne l’a jamais été. Le militantisme islamique et l’anti-américanisme ont éclaté à travers le monde arabe et musulman. En ce qui concerne les États-Unis eux-mêmes, ils ont abîmé leur influence, leurs finances et leur réputation sur une guerre qui n’aurait jamais dû être menée. Obama le sait, et il est déterminé à ce que Israël ne piège pas à nouveau l’Amérique dans une guerre.

    « Vu d’Israël, l’appel d’Obama pour un dialogue avec l’Iran, et peut-être même un « grand marché » avec elle, pourrait se traduire par une menace à la fois de l’hégémonie militaire d’Israël et de son monopole nucléaire. Plutôt qu’un compromis quel qu’il soit sur l’enrichissement de l’uranium, elle veut que les installations nucléaires iraniennes soient détruites. Israël, a déclaré M. Netanyahou à Washington, se réserve le droit de se défendre.

    « Le fossé États-Unis-Israël est très large et profond. Il a peu de chances d’être comblé sans un combat. »

  • permalien K. :
    21 mai 2009 @21h58   « »

    Pourquoi des pays arabes collaborent avec ces mêmes sociétés qui travaillent dans les territoires occupés.

    Noam Chomsky :

    Il n’est permis aux clients loyaux vis-à-vis des Etats-Unis de s’enrichir que si les pétrodollars reviennent vers l’Occident, sous diverses formes.

  • permalien
    21 mai 2009 @23h12   « »

    L’armée israélienne n’a aucune pitié pour les enfants des écoles maternelles de Gaza

    On peut déclarer que le Hamas se cache parmi la population civile, comme si le ministère de la Défense israélien à Tel-Aviv n’était pas situé au cœur d’une population civile, comme s’il y avait des endroits dans la bande de Gaza qui n’étaient pas au cœur d’une population civile. On peut également affirmer que le Hamas utilise des enfants comme boucliers humains, comme si dans le passé, nos propres organisations de lutte pour la création d’Israël n’avaient pas recruté des enfants.

    Une grande majorité des enfants tués dans la bande de Gaza ne sont pas morts parce qu’ils étaient utilisés comme boucliers humains, ou parce qu’ils travaillaient pour le Hamas. Ils ont été tués parce que l’armée israélienne les a bombardés, les a pilonnés, leur a tiré dessus ainsi que sur leurs familles ou sur leurs immeubles.

    C’est la raison pour laquelle le sang des enfants de Gaza est sur nos mains, et non sur celles du Hamas, et nous ne pourrions jamais échapper à cette responsabilité.

    Les enfants de Gaza qui vont survivre à cette guerre, eux, s’en souviendront. Il suffit de voir le "merveilleux film" (Arna’s Children) de Juliano Mer Khamis, né à Nazareth " pour comprendre, ce qui naît de la ruine et des bains de sang que nous laissons derrière nous. Le film montre les enfants de Jénine, qui ont vu une horreur bien moins grande que celle de Gaz, grandir pour n’avoir qu’une seule idée en tête : devenir des combattants et des kamikazes.

    Un enfant qui a vu sa maison détruite, son frère tué, son père humilié ne pourra jamais pardonner.

    La dernière fois que j’ai été autorisé à me rendre à Gaza, c’était en Novembre 2006, je suis allé à l’école maternelle Indira Gandhi à Beit Lahia. Les écoliers ont dessiné ce qu’ils avaient vu le jour précédent : un missile de l’armée israélienne avait frappé leur autobus scolaire et tué sous leurs yeux leur professeur, Najwa Halif. Ils étaient en état de choc. Il est possible qu’aujourd’hui certains d’entre eux aient été tués ou blessés.

    http://www.info-palestine.net/artic...

    vendredi 16 janvier 2009 - 06h:43

    Gideon Levy - Haaretz

  • permalien
    21 mai 2009 @23h37   « »

    la “Palestine” restera à jamais le rêve malhonnête et donc irréalisable des antisémites.

  • permalien J :
    21 mai 2009 @23h38   « »

    Il faut cesser cette propagande anti Israelienne sans fondement car il y a des torts des deux côtés, autant du coté mususlman que du côté juif
    Les bavures de l’armée Israelienne ne méritent pas les paroles du président Iranien dont le rêve est de détruire l’état hebreux
    Les civils palestiniens ne le méritent pas mais payent le lourd tribu du terrorisme organisé par le Hamas, soutenue par les pays arabes voisins comme la Syrie.
    Alors cessons la langue de bois...
    La seule solution est la paix, par la création d’un état palestinien démocratique et républicain, et pas avec une organisation terroriste à sa tête !

  • permalien Tête d’épingle :
    22 mai 2009 @00h04   « »

    J,

    Et si "l’organisation terroriste" était élue par la démocratie, comme cela s’est passé en 2006 ?

    Faudrait-il passer par une période de "Dictature Civilisatrice" ?

  • permalien Yann :
    22 mai 2009 @00h05   « »

    Il y a plus d’un an, Khaled Amayreh posait déjà la question :

    Est-ce que Dubai serait en train d’aider au nettoyage ethnique de la Palestine ? (The International Solidarity Movement, 21/04/2008)

    Il vient de publier un article dans lequel il réaffirme que le droit au retour des réfugiés palestiniens est central pour le règlement du conflit.

    The Right of Return : the heart and soul of the Palestinian cause
    (The Palestinian Information Center, 18/05/2009)

    "The Right of Return is not as often claimed impossible to implement. The land of Palestine can still accommodate many millions of people. Hence, that inalienable right can and must be implemented if the world is truly honest about finding durable peace and stability in the Middle East.

    (...) the enduring determination by the Palestinian people to uphold the right of return has nothing to do with any perceived hostility to the Jewish people. This is not an expression of anti-Semitism as the shipyard dogs of Zionism keep claiming.

    (...) when the wheel of history turns, and it undoubtedly will, Zionism cease to exist, and Jews duped by the seductiveness of the big lie will be overwhelmed by remorse.

    Sixty-one years are nothing in the ocean of history."

  • permalien
    22 mai 2009 @00h11   « »

    Les terroristes depuis plus de 60 sont bien les ISRAELIENS.

    La palestine est aux palestiniens.

    S’ils le veulent (les palestiniens et personne d’autre), ils autoriserait un voisin ISRAELIEN sur leur terre. Et ils l’ont annoncé à plusieurs reprises.

    Les colons eux veulent toute la palestine.

    N’allez pas chercher les dictatures arabes ou les proles d’un président iranien pour justifier la présence des barbares ISRAELIENS et le massacre des populations par ses soldats lâches et incultes.

    Pour construire la paix, il faut dire la vérité.

    Sur cette terre, il y a de la place pour tous les Hommes (juifs, musulmans, chrétiens,......)aspirant à la paix.

    Dénonçons ensemble les criminels et non les résistants et la paix s’imposera.

  • permalien saintyves :
    22 mai 2009 @01h09   « »

    @ J, Nathan et à tous les sionistes

    Il faut cesser cette propagande anti Israelienne sans fondement car il y a des torts des deux côtés

    du terrorisme organisé par le Hamas

    La seule solution est la paix, par la création d’un état palestinien démocratique et républicain, et pas avec une organisation terroriste à sa tête !

    La propagande c’est l’apanage de la politique israelienne, employée à grande echelle pour cacher les crimes sionistes, qui embrassent un tres larges spectre de pratiques criminels, l’occupation, la colonisation, le Mur de la honte, les bombardements, le blocus etc...

    Le fait de dénoncer ces crimes ne releve pas de la propagande, c’est un actes courrageux et légitime.

    La propagande est une pratique sioniste, qui consiste à stigmatiser les ayant droit à la resistance contre les crimes israeliens (l’occupation, la colonisation, le Mur de la honte, les bombardements, le blocus etc...), en les accusant de terrorisme, le dicton ( pour tuer son chiien on l’accuse de la rage) illustre cette propagande.

    Pour revenir à ce qu’a ecrit J, "La seule solution est la paix", la paix ne pourrait etre envisagée qu’une fois que l’etat Palestinien verra le jour, en attendant, il faudrait que la communauté internationale envisage le probleme sous un autre angle, celui de la fin de l’occupation et de la décolonisation des territoires palestiniens, libanais et syriens, pour celà il faudrait d’abord liberer les instance decidantes en occident (USA et UE) ainsi qu’a l’ONU, de l’influence des agents sionistes qui les gangrenent.

    Un autre aspect de l’arrogance et de la mauvaise foi des dirigeants israeliens, ils exigent "la création d’un état palestinien démocratique" au meme moment ou ils exigent des palestiniens qu’ils reconnaissent Israel comme un état juif, donc raciste et non democratique, c’est ça l’idéologie sioniste !

  • permalien Nathan :
    22 mai 2009 @07h38   « »

    Yasmina, je voulais également vous dire quelque chose que vous ignorez peut-être. Vous êtes une femme libre. Libre. Vous n’avez pas à être chaperonnée par votre père, votre mari ou vos frères. Vous n’avez besoin de personne pour vous faire votre propre jugement. Vous n’avez pas besoin d’écouter les paroles mielleuses ou belliqueuses d’un guide spirituel ou d’un directeur de conscience sur les ondes d’al-Manar, fut-ce le "divin" Nasrallah. Vous êtes capable de penser par vous même, sans l’aide d’un prédicateur.

  • permalien une bille :
    22 mai 2009 @08h26   « »

    Votre idéal féminin est la fashion-victim, Nathan, ou la bimbo ?

    Il vous les faut toutes !

  • permalien Tête d’épingle :
    22 mai 2009 @09h41   « »

    Vous me décevez gravement sur ce coup, Nathan. Vous vous donnez des airs d’homme cultivé, d’homme qui a fait de longues études, et vous croyez à ces bêtises telles que la "liberté" de l’Homme ? Vous croyez peut-être que ces valeurs que sont le progrès, les Droits de l’Homme, la démocratie, ne vous ont été inspirées par personne et que vous y avez cru naturellement ? Et que bien entendu, aucune personnalité célèbre n’en a fait l’apologie...

    Votre petit discours sur la liberté de Yasmina n’est pas une incitation à l’émancipation, juste une prédication de curé visant à convertir une incrédule. En soi agrémenté de clichés divers, bien piètre pour quelqu’un de si fier de son niveau intellectuel... J’ai essayé de vous dire la même chose auparavant, Nathan, de ne pas réflechir bêtement et uniquement avec ces valeurs préformatées que sont le progrès, etc... et vous m’avez accusé de soutenir le traitement de la femme par les talibans.

    On voit où est l’intégriste.

  • permalien Tête d’épingle :
    22 mai 2009 @09h56   « »

    Non, vous allez me déclarer que même si on vous a inspiré ces valeurs, c’est pas grave étant donné que ce sont les bonnes et qu’elles rendent les hommes heureux, n’est-ce pas...

    Voire pire, que j’ai l’obligation de croire étant donné que je suis sous la protection de cette Nouvelle Eglise...

  • permalien elbé :
    22 mai 2009 @10h23   « »

    Quelle prétention !Quel paternalisme ! Quelle condescendance vis à vis de Yasmina,Nathan !

    En voulant la "libérer",vous ne faites preuve que de mépris et d’arrogance.

    C’est décevant.

  • permalien
    22 mai 2009 @10h55   « »

    C’est formidable ! Je dis à Yasmina qu’elle est une personne libre et indépendante, capable de former son jugement toute seule et on m’accuse aussitôt de paternalisme, alors qu’il s’agit juste du contraire. C’est précisément le "divin" Nasrallah et les autres curés qui veulent qu’on les suive aveuglément et qu’on répète leurs prédications comme des perroquets, qui font preuve de paternalisme.

    La réaction de "une bille" est tout aussi symptomatique de la contamination de l’ancienne gauche émancipatrice par l’obscurantisme et le puritanisme religieux. Je dis à Yasmina qu’elle est une personne libre et "une bille" me soupçonne aussitôt de préférer je ne sais quelles "bimbos". En d’autres termes, il suffit que je dise à une personne qu’elle est plus autonome qu’elle ne le croit pour qu’on suggère aussitôt que j’essaie de la pervertir avec mes valeurs "décadentes". Exactement comme le pense n’importe quel islamiste de base à front de taureau. Et il paraît que ça c’est la gauche, héritière de l’Age des Lumières ! Misère de misère !

    Ce qui est tout aussi formidable, ce n’est pas seulement que ces soit-disants individus de gauche soient contaminés par l’obscurantisme islamiste, c’est que de surcroit, ils ignorent qu’il a toujours existé des courants émancipateurs en islam. Il suffit de lire les livres de Malek Chebel. Mais nos néo-hommes de gauche préfèrent suivre la voie d’un Sayyed Qutb, fondateur des "Frères musulmans", ce sinistre puritain qui n’a jamais approché une femme de sa vie parce qu’il en avait une trouille bleue.

    Personnellement, j’ai toujours tenté d’enseigner à mes filles d’apprendre à réfléchir par elles-mêmes et je suis heureux lorsque leurs opinions ne coincident pas avec les miennes.

  • permalien Nathan :
    22 mai 2009 @11h04   « »

    Le commentaire précédent est de Nathan.

  • permalien elbé :
    22 mai 2009 @11h08   « »

    Le dogmatisme est une disposition particulière qui atteint l’homme AVEC ou SANS la foi

  • permalien Nathan :
    22 mai 2009 @11h23   « »

    Certes, certes... C’est pourquoi il faut toujours garder en soi un fond de scepticisme à l’égard de ce qui se présente comme des "vérités", religieuses ou pas, et une capacité de critiquer ses propres opinions, qui ne sont jamais que des opinions parmi d’autres. C’est ce que j’essayais de dire à Yasmina avant qu’on ne m’accuse d’être un odieux paternaliste.

  • permalien une bille :
    22 mai 2009 @11h40   « »

    Nathan : « Personnellement , j’ai toujours tenté d’enseigner à mes filles d’apprendre à réfléchir par elles-mêmes et je suis heureux lorsque leurs opinions ne coincident pas avec les miennes. »

    Faites donc pareil avec les filles des autres, plutôt que de vouloir imposer un "modèle occidental décadent", tel un ivrogne qui souhaite entrainer l’univers dans ses turpitudes.

    Le monde dans lequel vous vivez vous angoisse par ce que vous n’avez plus de repères, et vous croyez qu’en entrainant dans votre détresse ceux qui sont restés fidèles à des millénaires de sagesse, vous allez règler vos problème ?

    Votre compassion est du même niveau que celle des anti-avortements qui tuent des médecins pour "sauver des fétus", ou ceux qui sont prêt à exterminer le monde pour sauver des bébés phoques.

    Quand on atteint le degré de perfection auquel vous prétendez dans vos posts, il faut vous attendre à ce que votre discours, aussi bienveillant soit-il ne puisse être entendu que de vous même.

    Jérusalem : une ligne de bus oú les hommes et les femmes sont séparés.

  • permalien Tristan :
    22 mai 2009 @11h51   « »

    Tient Nathan, tu dis des trucs étranges : Un femme libre, n’a t-elle pas le droit de se reposer sur les épaules de ses proches ? Et pour penser par sois-même, ne faut-il pas commencer par écouter les autre ? Il me semble qu’on a toujours besoin des autres, surtout quand il s’agit de former son propre jugement.

    Peut-être que l’extrémisme de ta position individualiste n’est qu’une réaction maladroite. Mais là, tu joues au guide spirituel (homme), alors que Yasmina (femme) a plutôt démontrer, dans ses nombreuses réponses, qu’elle défend une position qui lui est propre et ne semble pas être une petite fille martyrisée qui a besoin d’être arrachée à sa famille ou à sa religion.

  • permalien Nathan :
    22 mai 2009 @11h58   « »

    @ une bille

    Je n’impose rien à personne. Bien au contraire ; Je dis simplement à Yasmina qu’elle est son propre maître.

    Il est incroyable que sur un blog de gauche, on en vienne à remettre en question la liberté de penser au nom d’une "sagesse millénaire" (en l’occurrence dans ce cas-ci, une sagesse millénaire qui vante le martyre et le djihad).

    Nous en sommes là ! C’est le monde des billes !

  • permalien Tête d’épingle :
    22 mai 2009 @12h02   « »

    Mais QUELLE liberté de penser ?!

    Si vous désirez vraiment que Yasmina fasse son choix de croire qui elle veut, alors ayez au moins le mininum de politesse possible en employant d’autres mots que ceux squattant dans la bouche des illettrés arrièrés civilisateurs qui obtiennent une place à la télévision par je ne sais quelle malédiction.

    Sinon, ne vous plaignez pas, ou alors vous donnerez l’impression que vous avez fait expres de vous placer en victime ?

  • permalien elbé :
    22 mai 2009 @12h21   « »

    Décidemment ,Nathan,en parlant de remise en question,commencez donc par vous même !

    Vraiment ,vous ne voyez pas votre paternalisme ?
    Vous parlez de vos filles et vous vous dites ravi de ce qu’elles ne pensent pas comme vous.
    Alors accordez la même liberté à vos interlocuteurs !

0 | 100 | 200 | 300 | 400

Ajouter un commentaire