En kiosques : décembre 2016
Abonnement Faire un don

Première visite

Vous êtes abonné(e) mais vous n’avez pas encore de compte en ligne ?

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.
Une question, un problème ? Consultez la notice.
Accéder au menu

Bocuse et Mitterrand déchus de la nationalité française

par Alain Gresh, 10 juin 2010

L’« affaire Hebbaj » continue de défrayer la chronique. La police se mobilise contre ce peu sympathique commerçant nantais accusé de polygamie, mis en garde à vue et inculpé pour escroquerie aux prestations sociales ainsi que pour travail dissimulé. Cette diligence à lutter contre la fraude honore le ministère de l’intérieur, et nul doute qu’elle va s’étendre, avec la même fermeté, aux quelques dizaines de milliers de bons citoyens français qui fraudent le fisc, dissimulent leurs revenus à l’étranger et escroquent l’Etat de dizaines de milliards de dollars.

Mais notre courageux ministre de l’intérieur Brice Hortefeux a un grand regret, comme l’écrit Cécilia Gabizon dans LeFigaro.fr le 10 juin (« Hortefeux prêt à changer le Code de la nationalité ») « Dès avril, lorsqu’il avait fait éclater au grand jour l’affaire, Brice Hortefeux avait chargé le ministre de l’immigration d’examiner la possibilité de déchoir Liès Hebbadj de sa nationalité. “En l’état du droit, ce n’est pas possible”, avait répondu Eric Besson. »

Qu’à cela ne tienne, on va changer la loi. Le gouvernement nous en a donné l’habitude, lui qui est prêt à méconnaître les recommandations du Conseil d’Etat sur la loi sur le niqab (et, éventuellement, à changer la Constitution)...

Le ministre envisage donc, selon la journaliste du Figaro, « d’ores et déjà, quoique cela ne relève pas de la compétence de son ministère, “d’aller plus loin en adaptant le droit de la nationalité. Ce n’est pas une question taboue ! a insisté le ministre. Lorsqu’un étranger acquiert la nationalité grâce à son mariage avec une Française et que, dans les années qui suivent, il vit dans une situation de polygamie de fait en abusant du système d’aides sociales, est-il normal qu’il conserve la nationalité française ? Ma réponse est non !” ».

Mais est-il normal alors que des « Français de souche » ouvertement polygames continuent de violer les lois de la République ? Le cas du célèbre cuisinier lyonnais Paul Bocuse, qui revendique ouvertement sa polygamie, est connu de tous. Nous avons même eu en France un président de la République qui avait deux familles, dont la sécurité était assurée par la police nationale. Pour montrer sa détermination, Brice Hortefeux devrait expulser Bocuse et déchoir, à titre posthume, François Mitterrand de sa nationalité. Le ministre prouverait ainsi son attachement à la laïcité et à l’égalité entre hommes et femmes et ferait taire toutes ces mauvaises langues mal intentionnées qui laissent entendre qu’il ne « s’occupe » que des musulmans.

Alain Gresh

Partager cet article /

sur Zinc
© Le Monde diplomatique - 2016