Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Sous la burqa, le Niger

Sous la burqa, le Niger

jeudi 23 septembre 2010, par Alain Gresh

« Vouloir chasser les Français du Niger va bien plus loin qu’une simple opération de représailles : c’est non seulement vouloir priver la France de sa production d’électricité, mais aussi l’empêcher d’exporter ses réacteurs, et de moderniser ses armes. C’est toucher au cœur de son indépendance et de son influence. À moins, naturellement, que la France accepte, au lieu de s’y opposer, que l’Iran se dote à son tour de missiles nucléaires. Or l’Iran se situe au cœur de l’arc de crise. »

Ainsi François d’Orcival, dans un éditorial de Valeurs actuelles (23 septembre 2010), « Chantage dans le désert », explique-t-il l’enlèvement par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) de plusieurs techniciens, en majorité français, travaillant pour Areva.

On relit et on essaie de comprendre. Quel rapport existe-t-il entre l’Iran et Al-Qaida, dont le discours et les actions anti-chiites sont innombrables ? L’éditorialiste pense-t-il vraiment que la stratégie d’AQMI est d’aider Téhéran à se doter de l’arme nucléaire ?

Eh bien oui, il le pense et il l’écrit : il ne voit aucune différence entre tous les islamistes qui s’attaquent à l’Occident dans le monde, et qui seraient relayés par cette « cinquième colonne », cet ennemi de l’intérieur qui peuple nos banlieues et dont les quelques centaines de femmes qui portent la burqa sont l’avant-garde. Car l’éditorial s’ouvre sur le vote unanime par le Sénat (à une voix près, celle de la sénatrice de la Réunion) de la loi interdisant la burqa – en attendant que le Conseil constitutionnel se prononce.

Et d’Orcival explique :

« En fait devant l’islamisme, le front intérieur est inséparable du front extérieur. L’enlèvement d’Arlit a eu lieu parce qu’il s’agit de faire chanter la France. Ou bien elle tolère la lente et persévérante pénétration souterraine du fondamentalisme sur son sol en fermant les yeux, ou bien elle doit s’attendre à des représailles. »

« Le terrorisme ne s’embarrasse pas de frontières. La burqa, le foulard et le combat de nos soldats en Afghanistan, c’est la même chose : pour nous français, comme pour nos adversaires islamistes radicaux. Le jour où les Occidentaux feraient le choix de se replier d’Afghanistan en abandonnant le pays aux talibans, ce jour-là, il y aurait aussi le feu dans nos banlieues. Si l’on avait admis la burqa, il fallait rapatrier nos soldats. Leur combat n’avait plus de sens. La menace terroriste suit désormais un arc incendiaire qui va du désert sahélien aux vallées afghanes, en passant par la corne de l’Afrique et les rives du Yémen. Sur cet arc, les Français sont partout : au Sahel, au Tchad, à Djibouti, dans le Golfe, à Kaboul. La guerre s’y conduit sous des formes et des modes opératoires différents, mais c’est la même guerre. Les bandes d’insurgés n’ont d’autre but que de chasser la France de là où elle est. »

On pourrait lui faire remarquer que la France est dans beaucoup d’endroits où, peut-être, elle ne devrait pas être. Notre présence en Afghanistan est-elle vraiment justifiée ? Peut-on s’étonner que la présence de militaires français dans des zones de combats si loin de nos frontières ne soit pas accueillie avec enthousiasme ? D’Orcival, il est vrai, écrit dans un hebdomadaire proche de la droite extrême, nostalgique de la période coloniale et du « joli temps des colonies ».

Mais on aurait tort de penser que l’influence de ces idées soit limitée à un petit cercle, ou même à la droite. Ce type d’analyse d’une nouvelle guerre mondiale qui opposerait l’Occident à l’islamisme a été très en vogue sous l’administration Bush, un peu moins aujourd’hui avec le président Obama, mais elle est reprise en France par des intellectuels et largement popularisée par les médias. L’appel de douze célébrités, dont Bernard-Henri Lévy, Philippe Val, Caroline Fourest, Salman Rushdie, Antoine Sfeir..., intitulé « Ensemble contre un nouveau totalitarisme » et publié dans L’Express du 2 mars 2006, résumait bien l’esprit de l’union sacrée prônée. Comme durant la guerre contre le nazisme, il faut que droite et gauche enterrent leurs divergences et s’unissent contre le péril sur notre identité.

Les quelques centaines de milliers de manifestants contre la loi sur les retraites ont, à leur manière, répondu à ces tentatives de se détourner du combat social au nom de l’union sacrée.

P.-S. Le même hebdomadaire publie un autre article qui est un petit bijou, « Les nouveaux insoumis » (10 juin 2010), à la gloire d’Eric Zemmour, d’Elizabeth Lévy, et autres personnalités stigmatisées par la pensée dominante et comparées aux dissidents soviétiques pour leur courage... Car bien sûr, comme les dissidents soviétiques, leur voix est inaudible dans les grands médias et c’est clandestinement qu’ils diffusent leurs idées.

Clermont-Ferrand

Le jeudi 30 septembre à 20h30, je donnerai une conférence sur mon livre De quoi la Palestine est-elle le nom ? à l’amphi JF Génova, à l’ESC à Clermont-Ferrand, débat organisé par la librairie Le Temps des cerises.

141 commentaires sur « Sous la burqa, le Niger »

0 | 100

  • permalien
    23 septembre 2010 @21h41   »

    va-t-on vers une troisième guerre mondiale ?

  • permalien Yvan :
    23 septembre 2010 @22h10   « »

    La culpabilité des post-coloniaux à remplacé la culpabilité des coloniaux.

    Le pillage des ressources des colonies ne cesse de hanter ces intellectuels de gauche, parce que parfois ils ont servi à financer leur dilettantisme et que des valeurs républicaines dévoyées qui ont servi de prétexte au pillage sont remplacées aujourd’hui par les valeurs néo-démocratiques.

    Élevés dans la terreur du feuilleton Belphégor et de la Vengeance de la Momie, leur bien-être est gâté par une crainte enfantine de "représailles" qui dès le berceau ont fait partie de leur grammaire.

    C’est la mauvaise conscience des pilleurs de tombes.

  • permalien Lou :
    23 septembre 2010 @22h11   « »

    La puissance nucléaire française et l’uranium du Niger

    Khadija Sharife

    Le Niger exporte suffisamment d’uranium vers la France pour générer 80% de l’électricité de cette dernière, note Khadija Sharife. Mais le Nigérien ordinaire profite peu de cette mainmise française sur des ressources vitales pour ce pays, avec les trois cinquième de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Sans compter les rapports faisant état de la contamination radioactive de l’eau, de l’air et du sol par les opérations d’extraction menées par les multinationales. C’est ce pays qui vient de vivre le énième coup d’Etat de son histoire, avec la destitution de Mamadou Tandja.
    (...)
    Le Niger, qui exporte 7,7,% de l’uranium mondial, se situe avec constance parmi les cinq premiers exportateurs avec le Canada, l’Australie, le Kazakhstan et sa production est au même niveau que celle de la Russie. La ville d’Arlit, à elle seule, fournit largement les anciens seigneurs coloniaux, la France, en uranium. Un approvisionnement requis pour le programme nucléaire de l’Hexagone et ses centrales nucléaires estimées au nombre de 59.
    (...)
    Actuellement, les forces armées du Niger, qui comptent 12 000 hommes, sont guidées par 15 conseillers militaires français. Et les Nigériens sont principalement instruits, entraînés et financés par la France. Ils protégent cinq zones cruciales, à savoir les routes géostratégiques et les mines. Les deux plus importantes mines du Niger sont contrôlées par Areva, l’entité dominante en matière de nucléaire, sous l’égide de l’Elysée, au travers de l’actionnaire principal, le CEA, propriété de la France.

  • permalien elbé :
    23 septembre 2010 @22h16   « »

    Bonsoir !

    En lisant l’article :Les nouveaux insoumis, ainsi que les commentaires, j’ai cru rêver. Ainsi des gens se félicitent qu’enfin une parole vraie puisse enfin s’exprimer !

    J’ai tout juste l’impression contraire :

    D’une parole fausse, partant de faits divers, ou politiques, pour développer une thématique xénophobe, incarnée par des ultra médiatisés , est aujourd’hui la (presque) norme.

    Alors oui ,une certaine parole s’est libérée, celle des plus bas sentiments. Il n’y a pas de quoi se réjouir. On sent comme un soulagement de voir que les sentiments honteux qui animent les commentateurs ont désormais droit de cité.Les "intellectuels" qui les propagent leur donnent la caution et l’habillage honorable qu’ils attendaient.
    Cela n’en reste pas moins des sentiments dégueulasses.

    Impression d’un dialogue de sourds entre ces chantres là et l’animateur de ce blog. Il est toujours étonnant de constater des apréciations aussi différentes, de plus en plus irréductibles, à partir de mêmes faits...

    Je ne sais si le dialogue Badiou-Finkelkrault donne la même impression.

  • permalien Anatole :
    23 septembre 2010 @22h16   « »

    Alain Gresh :

    Ainsi François d’Orcival, dans un éditorial de Valeurs actuelles (23 septembre 2010), « Chantage dans le désert », explique-t-il l’enlèvement par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) de plusieurs techniciens, en majorité français, travaillant pour Areva.

    Ce type n’est manifestement pas sain d’esprit...

    Alain Gresh :

    Les quelques centaines de milliers de manifestants contre la loi sur les retraites ont, à leur manière, répondu à ces tentatives de se détourner du combat social au nom de l’union sacrée.

    3 000 000 de source syndicale
    (1 000 000 de source gouvernementale...)

  • permalien Ph. Arnaud :
    23 septembre 2010 @22h42   « »

    A tous

    A propos de Valeurs actuelles, on signalera que Gérard Gachet, porte-parole du ministère de l’Intérieur depuis 2008, était rédacteur en chef de ce magazine. On signalera aussi que Patrick Buisson, conseiller particulier de Nicolas Sarkozy, sympathisant de l’OAS durant sa jeunesse, directeur de Minute, proche un temps de Philippe de Villiers, a été également, durant six ans, directeur de Valeurs actuelles.

  • permalien elbé :
    23 septembre 2010 @23h06   « »

    Merci Ph. Arnaud pour ces précisions. On comprend mieux le pourquoi de ces articles.

    Le bon vieux colonialisme est de retour à l’air libre !

    La peur des "gueux " , qu’on a spolié autrefois et qu’on continue honteusement de voler aujourd’hui, les anime toujours.
    Mêmes oripeaux qu’autrefois pour habiller leur conscience. Et mêmes relents putrides dégagés malgré le parfum dont on l’asperge : La soi-disant sécurité de nos concitoyens contre les "damnés".

    Celle ci serait mieux assurée s’il y avait plus de justice... Mais c’est exactement ce qu’on ne dit jamais aux citoyens...

  • permalien Ph. Arnaud :
    23 septembre 2010 @23h22   « »

    A tous

    Les diatribes de François d’Orcival contre l’islamisme reproduisent entièrement les diatribes de son magazine, à l’époque de la guerre froide, contre le communisme.

    Dans ces temps-là, en effet, comme aujourd’hui, « le front intérieur [était] inséparable du front extérieur. » « L’ennemi de l’extérieur » (l’Armée rouge) était censée être aidée, secondée par « l’ennemi de l’intérieur », le Parti communiste et ses « alliés » : CGT, intellectuels de gauche, compagnons de route (surnommés « idiots utiles ») et chrétiens dévoyés par une lecture laxiste des enseignements conciliaires.

    Une formule revenait souvent, d’ailleurs, pour exprimer ce fantasme : on disait, dans la presse de droite, que le listing des personnels de l’Education nationale était le plus long du monde après celui de l’Armée rouge. A quoi servait cette comparaison, qui ne rimait à rien ? [En effet, on ne peut comparer un effectif éducatif qu’à un autre et une armée qu’à une autre].

    Cela signifiait : pendant que les chars soviétiques menacent notre vie et notre liberté, la « cinquième colonne » de l’Education nationale s’emploie à formater les esprits en glorifiant la lutte anticolonialiste, en dressant les jeunes contre l’entreprise et le patronat, en disant du mal des Etats-Unis, et donc à préparer les esprits à notre futur asservissement.

    Aujourd’hui, les islamistes ont remplacé les communistes. Et les sites d’extrême droite s’échangent des messages hallucinés sur le « danger islamiste »…

  • permalien
    23 septembre 2010 @23h57   « »

    Anatole :
    23 septembre @22h16

    3 000 000 de source syndicale
    (1 000 000 de source gouvernementale...)

    Les bleus ont des techniques de comptage assez triviales, ils comptent sur leurs doigts ou font des bâtons, (la force de l’habitude...) forcément ça prend du temps, ils n’ont jamais le temps de finir, les manifestants sont déjà rentrés chez eux alors qu’ils n’en ont compté qu’un tiers grand maximum, ce n’est pas de la mauvaise volonté de leur part, ils font tout leur possible...

  • permalien deMontigny :
    24 septembre 2010 @03h26   « »

    Tous ces soit-disant philosophes qui prétendent défendre les valeurs françaises ne sont en réalité que des portes-paroles pour leur propre religion : l’atlantisme et la soumission (déjà bien entamée) aux états-unis, à l’hégémonie planétaire anglo-américaine ainsi qu’à sa création monstrueuse ; l’état sioniste criminel. Les ennemis de l’élite ’ricaine sont toujours ciblés dans les journaux de ces usurpateurs peu importe qui ils sont, tandis qu’eux continuent sournoisement de trahir notre patrie, habilement masqués sous leurs apparences de ’’libérateurs’’. Ils se sont vendus au plus-payant pour nous encourager à border un navire qui prend déjà l’eau depuis un certain temps.

  • permalien deMontigny :
    24 septembre 2010 @03h37   « »

    Bernard-Henri Lévy, Philippe Val, Caroline Fourest, Salman Rushdie, Antoine Sfeir...

    épris de reconnaissance matérielle, ils auraient certainement chanté les louanges des rois français qui s’étaient laissés corrompre par les élites anglaises et dénigré les ’’gueux’’ de la révolution.

    Ils seront certes parmi les oubliés de l’histoire, ou saura-t-on se souvenir de leur grand ridicule...

  • permalien deMontigny :
    24 septembre 2010 @04h01   « »

    Mes commentaires n’étaient plus postés pendant un certain temps ; (il se peut que ceux-ci soient supprimés aussi au petit matin).

    Maintenant qu’ils le sont, Je me permet donc de poser une observation ; bon nombre des internautes qui partagent leurs opinions aux nouvelles d’orient sont lucides, connaissants et offrent une perspective enrichissante. Certains détracteurs (dont il ne semble plus que je puisse cité leurs noms) par contre, viennent obstruer la discussion potentiellement porteuse de fruits en nous provoquant et en attirant toute l’attention sur eux.

    Je crois que ceci est leur intention. Ils répètent machinalement certaines formules jusqu’à ce qu’on les expose et ensuite ils partent sur une autre voie, ou ciblent quelqu’un de différent.

    Dans le but de nous enrichir et d’encourager la franchise dans nos échanges, je propose de les ignorer complètement. Je crois que vous les connaissez tous aussi bien que moi.

    Bien à Vous

  • permalien Yvan :
    24 septembre 2010 @06h29   « »
    Sous les burqas, les Nigers

    ONU : Ahmadinejad évoque un complot américain du 11 septembre - LeMonde.fr

    M. Ahmadinejad évoquait trois théories sur les attentats du 11-Septembre. La deuxième stipulait que le gouvernement américain aurait "orchestré l’attaque" pour "redresser une économie américaine déclinante" et "sauver le régime sioniste" d’Israël

    Bernard Henri Levy > Il faut empêcher la lapidation de Sakineh

    É.-U. : exécution de Teresa Lewis | États-Unis

    Mme Lewis est morte par injection à 21h13, devenant la première femme à être exécutée en Virginie en près d’un siècle.

    Dommage que le journal de référence n’ait pas pensé à nous informer sur les deux autres hypothèses "évoquées" par Ahmadinejad.

  • permalien
    24 septembre 2010 @08h01   « »

    Yvan :
    24 septembre @06h29

    Dommage que le journal de référence n’ait pas pensé à nous informer sur les deux autres hypothèses "évoquées" par Ahmadinejad.


    - 1) Hypothèse officielle du rapport de la commission du Sénat US
    - 2) Hypothèse du montage du type "complot du 11/9"
    - 2) Hypothèse intermédiaire, attentats faits par des terroristes puis récupérés par l’administration US (genre "The Road To Tiranny")

    Rien de très original...

  • permalien Yvan :
    24 septembre 2010 @08h13   « »

    @24 septembre @08h01,

    Vous avez lu ça où ?

    Rappelez nous quelle est “l’hypothèse officielle du rapport de la commission du Sénat US”.

    Pourquoi n’a-t-il pas "évoqué" l’hypothèse de l’attentat du mossad ?

  • permalien
    24 septembre 2010 @08h33   « »

    Yvan :
    24 septembre @08h13

    @24 septembre @08h01,

    Vous avez lu ça où ?

    Ben dans son speech...

    Rappelez nous quelle est “l’hypothèse officielle du rapport de la commission du Sénat US”.

    Cherchez "THE 9/11 COMMISSION REPORT" en .pdf il y a 585 pages...

    Pourquoi n’a-t-il pas "évoqué" l’hypothèse de l’attentat du mossad ?

    Certainement parce qu’elle est absurde ?

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @08h45   « »

    Je trouve que Salman Rushdie aurait quelque raison de signer une pétition contre un "nouveau totalitarisme" lui qui a dû vivre caché pour échapper à une fatwa à cause d’un roman.

    A ce propos, j’ai lu qu’en Inde, un professeur catholique a été mutilé par des islamistes pour avoir soumis à ses élèves un texte dans lequel s’était malencontreusement glissé le nom du prophète.

    http://www.lemonde.fr/asie-pacifiqu...

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @08h52   « »

    En ce qui concerne Ahmadinejad, ses gesticulations habituelles à la tribune des Nations-Unies n’ont pas réussi à faire oublier la seule nouvelle importante en ce qui le concerne, c’est-à-dire le refus des Russes de lui fournir des missiles S300.

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @08h57   « »

    Philippe Arnaud 23 septembre @23h22

    Aujourd’hui, les islamistes ont remplacé les communistes. Et les sites d’extrême droite s’échangent des messages hallucinés sur le « danger islamiste »…

    On pourrait tout aussi bien dire que la complaisance à l’égard de l’islam politique a remplacé le communisme dans le coeur de certains militants désoeuvrés depuis la chute du mur de Berlin. Une idéologie s’est substituée à l’autre comme par un effet de vases communicants.

  • permalien Ph. Arnaud :
    24 septembre 2010 @09h21   « »

    A tous

    Le rapprochement qu’opère François d’Orcival entre le vote de la loi sur la burqa au Sénat, les enlèvements des Français au Niger et le programme nucléaire de l’Iran est pour le moins burlesque : qu’on s’imagine, en effet, au fond du désert, un guérillero de l’AQMI affecté à la lecture des dépêches de l’AFP, et donnant le feu vert d’opérations à ses compagnons en fonction des avanies infligées aux musulmans…

    François d’Orcival est d’ailleurs conscient de la fragilité de ses élucubrations en ce que, pour devancer l’inévitable objection, il se demande : « Rapprochement hâtif ? », doute qu’il s’empresse néanmoins de balayer aussitôt par un « en tout cas », formule commode qui supplée à l’absence manifeste de preuves.

    Au demeurant, en fin de paragraphe, d’Orcival évacue cyniquement ses pseudo-doutes par son « Peu importe, en définitive, qu’il y ait ou non un lien… ». Autrement dit, « peu importent les preuves, moi, François d’Orcival, j’affirme que l’Islam est en guerre contre la France ».

    [Pour goûter tout le sel de ces allégations, désinvoltures et autres forgeries, il faut se remémorer que François d’Orcival est membre de l’Institut, Académie des sciences morales [sic] et politiques, où il succède à Henri Amouroux…]

  • permalien Ph. Arnaud :
    24 septembre 2010 @09h28   « »

    A Nathan

    N’inversez pas les choses ! Dans les préoccupations des militants de gauche, l’islam politique occupe une place archi secondaire. C’est, bien au contraire, l’idéologie de droite, veuve de son ennemi communiste (dont le « péril » constitue une des plus formidables intoxications de l’histoire) qui s’est forgé un nouvel ennemi – pour justifier toutes ses prédations…

  • permalien Yvan :
    24 septembre 2010 @09h34   « »

    @troll du 24 septembre @08h01
    @troll du 24 septembre @08h33

    Surtout ne répondez pas, pirouettez personne ne s’en aperçoit.

    Cherchez "THE 9/11 COMMISSION REPORT" en .pdf il y a 585 pages...

    Ah mais il n’ y a pas besoin de chercher, la commission a refusé de conclure.

    Vous faites beaucoup de bruit, mais vous ne dites pas grand chose, si ce n’est que puisque vous considérez que si la version du mossad est absurde, celle retenue par Le Monde n’est pas absurde.

    Donc vous êtes d’accord avec Bush et Ahmadinejad pour prétendre que le 11/9 n’a été qu’un prétexte à la désorganisation de l’Irak, de l’Afghanistan et à l’assassinat de Hussein.

    Avouez tout de même que pour un "nouvel Hitler" et pour le plus grand antisémite de tous les temps, Ahmadinejad est sacrément sympa... et c’est peut-être ça que vous lui reprochez... cette manie de ne jamais rester sous la burqa qu’on lui a assigné.

  • permalien sinziana :
    24 septembre 2010 @10h31   « »

    @yvan, nathan etc.

    Ces disputes sont absurdes et nous éloignent du propos. Alain Gresh ne parle pas d’Ahmadinejad ni du 11/9 dans son article, article sur lequel au fond nous sommes tous d’accord. Alors pourquoi ces bavardages pour savoir si Ahmadinejad est ou non un tyran et qui a commandité les attentats du 11/9 ? Ce n’est pas le problème. En tout cas, ce n’est pas le nôtre. Notre problème est ici, maintenant, où des dizaines de journalistes comme ce d’Orcival diffusent impunément chaque jour des pages et des pages de propagande.

  • permalien Yvan :
    24 septembre 2010 @10h54   « »

    @sinziana,

    Parce que sous les burqas, il y a toujours des Nigers.

    Sous les discours, populistes, bien souvent racistes et haineux, se cache une volonté de manipuler l’opinion, afin d’asservir les populations en dépit de leurs intérêts et au profit des manipulateurs.

    C’est cette "fabrique du consentement" qui est la marque des pseudo-démocraties, est infiniment plus pervers que les véritables tyrannies, car elles mettent en œuvres des processus complexes dans lesquels le harcèlement par le mensonge et la désinformation sont à la portée de n’importe quel individu, y compris comme vous le faite ceux qui prétendent qu’être au cœur du sujet c’est être hors sujet.

  • permalien Noval :
    24 septembre 2010 @10h56   « »

    Nathan - Message du 24 septembre 8h57

    " ...la complaisance à l’égard de l’islam politique a remplacé le communisme ... "

    Vous plairait-il d’indiquer dans quel pays occidental un parti politique se réclamant de l’islam politique sollicite en tant que tel le suffrage d’électeurs ?

    Je me tiens pour ma part à votre disposition pour vous fournir le nombre de pays occidentaux comptant dans leurs rangs des partis politiques démocrates chrétiens ...

  • permalien Anatole :
    24 septembre 2010 @11h38   « »

    Yvan :
    24 septembre @09h34

    Ou comment commenter un discours qu’on n’a pas lu, décréter qu’une commission sénatoriale des Etats Unis n’a pas tiré de conclusions sans avoir lu son rapport et traiter son interlocuteur de "Troll" quand il vous répond gentiment ! Balèze !

  • permalien
    24 septembre 2010 @11h55   « »
    Sous la burqa, le Niger, Caroline et les autres

    Je pense que l’article tend à mettre dans le même sac un auteur d’extrême droite et "douze célébrités" que M. Gresh n’aime pas. Ce n’est pas correct. Rappelons que Caroline Fourest a l’habitude de présenter des argumentations et que M. Rushdie doit une grande part de sa célébrité à l’appel au meurtre lancé contre lui.

  • permalien K. :
    24 septembre 2010 @12h01   « »

    « peu importent les preuves, ».

    C’est un peu dans la lignée du criminel de guerre Rumsfeldt qui déclarait à propos des prétendues ADM de Saddam : “L’absence de preuves n’est pas preuve de l’absence...” (“Absence of evidence is not evidence of absence”)

  • permalien Yasmina :
    24 septembre 2010 @13h53   « »

    On relit et on essaie de comprendre. Quel rapport existe-t-il entre l’Iran et Al-Qaida, dont le discours et les actions anti-chiites sont innombrables ? L’éditorialiste pense-t-il vraiment que la stratégie d’AQMI est d’aider Téhéran à se doter de l’arme nucléaire ?

    En effet, quel rapport ? je suis dubitative.....

    Algérie 2003 : l’affaire des « otages du Sahara », décryptage d’une manipulation
    par Salima Mellah, Algeria-Watch, 22 septembre 2007http://www.algeria-watch.org/fr/aw/...

    Le mystérieux « Ben Laden du Sahara

    A l’origine, le sigle Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) est apparu en janvier 2007, prenant la suite du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) algérien, et englobant des groupes rebelles touaregs et sans doute une composante criminelle, dans une zone désertique allant du Niger à la Mauritanie.

    http://www.mecanopolis.org/?p=19744

  • permalien K. :
    24 septembre 2010 @14h18   « »

    Ce n’est pas correct de mettre dans le même sac un auteur d’extrême droite et "douze célébrités" comme Caroline Fourest.

    Il y a décidément inflation de “nouvelles normalités”.
    Ainsi, du moment qu’on n’est pas d’extrême-droite,
    l’ “argumentation” est forcément “bonne”, même si on est nul sur le plan des connaissances et du raisonnement.

    Soeur Caroline Fourest et ses ami(e)s

  • permalien K. :
    24 septembre 2010 @14h39   « »

    Démocratie, culture… et dépendances.

  • permalien Noval :
    24 septembre 2010 @14h48   « »

    " Ce type d’analyse d’une nouvelle guerre mondiale qui opposerait l’Occident à l’islamisme a été très en vogue sous l’administration Bush, un peu moins aujourd’hui avec le président Obama, mais elle est reprise en France par des intellectuels et largement popularisée par les médias. "

    Pour contrer la " guerre contre l’islamisme ", on ne manque pas " d’experts ", " d’analystes " et autres " spécialistes " régulièrement sollicités par les médias pour leurs fines analyses.

    On peut grosso modo les classer en deux groupes.

    Il y a d’abord ceux que l’on présente sous le qualificatif d’universitaires. Y figurent en bonne place Alain Bauer présenté comme " criminologue " et conseiller spécial du Président de la République sur les questions de sécurité. Avec son ami Xavier Raufer - ancien membre de l’extrême-droite et du groupuscule ultra-violent " Occident " - , ces deux " auteurs " ont débuté leur campagne par un ouvrage intitulé " La guerre ne fait que commercer ; l’idée centrale ayant consisté à substituer au terme " terroriste " celui d’ " islamiste "... Dans un second ouvrage intitulé, L’énigme Al-Qaïda - truffé d’autant de contre-vérités et d’approximations que celui précédemment cité - les deux comparses prônent l’utilité " d’une guerre psychologique contre le terrorisme-islamisme ".

    Attentat à Bali ou meurtre dans une " cité sensible " en France ? Bauer et Raufer s’épanchent sur les plateaux de télévision pour dispenser leurs fines et " savantes " analyses laissant inévitablement apparaître à chaque fois la main-mise de " l’islamisme "...

    La seconde catégorie " d’experts " et d’ " analystes " comprend ceux qui, à cause et nonobstant leurs origines arabes, ont fait preuve (et donné des gages) de leur vision du monde résolument pro-occidentale ; Antoine Basbous, Antoine Sfeir et Mohamed Sifaoui entrent tous trois dans cette classification.

  • permalien Shiv7 :
    24 septembre 2010 @15h16   « »

    Un petit livre intéressant qui vient de paraître, (du moins pour moi qui ne suis pas spécialiste) qui définit bien la multitude de mouvements et branches nés de l’Islam(surtout d’un point de vue politique et pratique), et qui démontre qu’il est tout sauf un bloc monolitique et que l’aspect violence est ultra minoritaire. Les François d’Orcival and co. feraient bien de le lire :

    Islamisme, soufisme, évangélisme : la guerre ou la paix / Zidane Meriboute.

    Salutations amicales à Yasmina.

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @15h22   « »

    Certains n’apprécient pas Caroline Fourest parce qu’elle est une laïque et qu’elle n’a pas hésité à s’opposer au prédicateur de charme Tariq Ramadan. S’il n’y avait pas des gens comme Caroline Fourest, la moindre critique de la religion, un sport qui se pratique en Occident depuis le siècle des Lumières, serait punissable au titre de blasphème. Ça viendra sans doute un jour.

    Par ailleurs, il y eut des gens très bien parmi les anti-communistes. Il y avait notamment d’anciens communistes. Je ne vois pas ce qu’il a de répréhensible à s’opposer à une idéologie totalitaire qui a laissé dans son sillage son lot de cadavres.

  • permalien Anatole :
    24 septembre 2010 @15h41   « »

    Nathan :
    24 septembre @15h22

    S’il n’y avait pas des gens comme (...), la moindre critique de la religion, un sport qui se pratique en Occident depuis le siècle des Lumières, serait punissable au titre de blasphème.

    Critiquer la religion dominante partie prenante d’un pouvoir réactionnaire, répressif et antisocial depuis des siècles, et critiquer la religion d’une minorité, (mais pas d’autres...) ce n’est certainement pas la même démarche.

    Vous entend-on critiquer la religion catholique ? (dominante quoiqu’en voie de disparition)
    Vous entend-on critiquer la religion israélite ou boudhiste ? (autres religions minoritaires en France)
    Vous entend-on critiquer des sectes ? (Aux comportements pour le moins critiquables)

    Etrange non ?

    L"anticléricalisme n’a rien à voir avec des stigmatisations xénophobes dans lesquelles la religion n’est qu’un prétexte.

    Même un demeuré ne se laisserait pas tromper par ce type de démagogie grossière et nauséabonde.

  • permalien Tristan :
    24 septembre 2010 @15h48   « »

    @Noval

    Juste qu’elle risque d’arriver, cette troisième guerre mondiale, à force de la prophétiser et de faire tout pour qu’elle arrive.

    Existe-t-il quelque chose de concret, avec la présidence d’Obama, qui permettrait de montrer que le spectre d’une troisième guerre mondiale soit repoussé pour les calendes grecques, o para cuando florezca el chuño ?

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @15h52   « »

    Anatole : 24 septembre @15h41

    Vous entend-on critiquer la religion catholique ? (dominante quoiqu’en voie de disparition)

    A qui s’adresse ce "vous" ? J’espère que vous voulez rire ! On a déjà pu voir des caricatures du pape dans à peu près toutes les positions. Si on avait dit sur l’islam et sur le coran - qui pourtant le méritent bien - le millième de ce qu’on a dit sur le pape, le Vatican, les curés et le catholicisme en général, la planète serait déjà à feu et à sang. Apprenez donc à accepter les critiques et les opinions contradictoires.

    Et en ce qui concerne, l’islam n’est pas la religion d’une minorité. Un milliard de fidèles, c’est du lourd.

  • permalien
    24 septembre 2010 @16h06   « »

    "Ce 25 septembre environ 7 500 prisonniers palestiniens vont engager une grève de la faim pour protester contre la grave détérioration des conditions de détention, notamment après les attaques des troupes du Metsada et Nakhshoun (groupes armés spécialisés dans la répression des prisonniers) des Palestiniens détenus dans la prison de Ramon et l’humiliation bestiale commise contre les prisonniers de Shatta. Le saviez-vous ?

    Des manifestations de soutien ont lieu en Palestine illégitimement occupée de la Méditerranée au Jourdain depuis plus de 62 ans, dans le monde musulman et sur la planète entière.

    Non seulement résister ou aider des résistants quand on est occupé est un droit légitime reconnu par les conventions internationales que ne respectent pas l’entité sioniste, pas plus qu’elle ne respecte les décisions de l’ONU qui la dérange depuis le 29 novembre 1947 , mais encore l’écrasante majorité des prisonnières et prisonniers (dont plus de 350 non adultes) n’a jamais tenu une arme parce que l’entité sioniste emprisonne aussi en majorité des non-combattants (hors de la Cisjordanie ce qui est encore contraire aux conventions internationales) avant tout pour créer jour et nuit un sentiment d’insécurité .

    Seul un état souverain laïque démocratique palestinien incluant des nationaux d’origine juive depuis la Méditerranée jusqu’au Jourdain est éthiquement et juridiquement admissible par toute personne informée qui se respecte. Mais qu’au minimum les états dit "démocratiques et soucieux des droits de l’homme ", quoique complices de l’entité sioniste, exigent le respect des prisonniers.

  • permalien Anatole :
    24 septembre 2010 @16h09   « »

    Nathan :
    24 septembre @15h52
    Anatole : 24 septembre @15h41

    Vous entend-on critiquer la religion catholique ? (dominante quoiqu’en voie de disparition)

    A qui s’adresse ce "vous" ?

    A vous !

    Il ne faut pas très longtemps pour constater que le Muslim Bashing est votre sport favori...

  • permalien gloc :
    24 septembre 2010 @16h09   « »

    Nathan : "On a déjà pu voir des caricatures du pape dans à peu près toutes les positions."

    Si le pape est à peu près dans toutes les positions, ce ne sont pas forcément des caricatures.

    Voici sa dernière position : Le Godwin d’or de Benoît XVI : La mondialisation humaniste

  • permalien Anatole :
    24 septembre 2010 @16h30   « »

    Nathan :
    24 septembre @15h52

    A qui s’adresse ce "vous" ?

    Eh bien à vous !

    Il ne faut pas très longtemps en parcourant ce blog pour constater que le Muslim Bashing est votre sport favori...

  • permalien Noval :
    24 septembre 2010 @16h46   « »

    Nathan - Message du 24 septembre - 15h52

    " Un milliard de fidèles, c’est du lourd. "

    Et alors, vous voulez faire quoi ? Les convertir ? Tous ? De l’Azerbaïdjan au Sénégal ?

    Et en quoi ces fidèles vous contrarient-ils ? Dans vos visées ?

  • permalien Sakhra :
    24 septembre 2010 @17h53   « »

    Les bandes d’insurgés n’ont d’autre but que de chasser la France de là où elle est. »

    Les bandes d’insurgés ?

    Des espions qui copient l’AQMI

    Il ne fait pas de doute, explique un des habitants de l’Azawad, « que les chefs de tribus dans la région sont aux ordres des services américains et français. Leur mission est de fournir des renseignements en contrepartie d’aides qui sont livrées de manière très intelligente ». Selon lui, la région est maillée par les services et les informations sont transmises soit par téléphone cellulaire satellite, soit par le biais de voyages vers des pays voisins. Ce témoin évoque une compétition âpre entre les services algériens, mauritaniens, marocains, français et américains. L’action de l’AQMI a servi de prétexte à une présence plus forte des services français et américains. L’action d’Al Qaïda est venue renforcer la vision des « faucons » dans les services américains qui œuvrent à asseoir une présence militaire stratégique dans la région ». Un homme politique mauritanien a rapporté à Al Khaleej les propos d’un officier américain : « La question d’avoir une base en Mauritanie est réglée afin de préserver notre sécurité. Les Français se sont opposés vivement à une présence militaire américaine au Sahel, ils ont été aidés par les positions de rejet de l’Algérie et de la Libye ». Cependant, explique-t-il, l’arrivée de Sarkozy au pouvoir a transformé la compétition franco-américaine en « coopération stratégique ». Dans la dernière opération franco-mauritanienne, les Américains ont été les principaux pourvoyeurs d’informations. Ce serait le résultat du « travail des « nouveaux chouyoukh » des tribus du Sahara ».

    http://www.lequotidien-oran.com/ind...

  • permalien Deïr Yassin :
    24 septembre 2010 @18h20   « »

    @ Nathan 15h52

    "si on avait dit sur l’islam et le coran - qui pourtant le mérite bien . . . "

    Oui, et on se rappelle encore de votre accueil chaleureux la semaine dernière du texte d’Israel Shahak faisant une critique du Judaïme qui POURTANT LE MERITE BIEN aussi.

    Il ne s’agit pas de savoir si vous êtes pour ou contre la critique en question, mais de l’accepter de principe, et là vous ne vous distinguez pas de beaucoup de Musulmans.

    Pour "l’absence de critique de l’Islam", vous rigolez. Votre’ famille’ s’en occupe très bien, surtout aux US : entre Pamela Geller qui affiche un dessin du Prophète avec un visage de cochon, et beaucoup d’autres horreurs, sur son blog, David Yerushalmi qui prône l’internement des Americains Musulmans, Daniel Pipes, Martin Peretz et on pourrait continuer mais on ne va pas faire encore une ’liste des Juifs’ . . . Cela ressemble véritablement à une chasse à l’homme.

    Comme le dit Jerry Haber, le nouvel antisémitisme, c’est l’Islamophobie et ’it’s all about Israel"


    @ anonyme 11h55

    "Caroline Fourest a l’habitude de présenter des argumentations"

    Elle parle vite, elle parle bien, elle dit toujours les mêmes choses, et surtout elle dit ce que l’Occident (pour faire simple) veut entendre. Et puis elle ramène toujours ses fameuses cassettes (des discours de Tariq Ramadan enregistrées dans des conférences soi-disant ’intégristes’), la preuve ultime de son double discours. Elle connait de la langue arabe ni ’alif’ ni ’ba’, elle n’a jamais fait d’études poussées sur la religion musulmane. Elle a une connaissance très superficielle de pas mal de chose, mais vous l’entendez une fois, cela suffit. Son discours formaté sur l’Islam, Tarik Ramadan et les Frèes Musulmans, elle vous le sert en 15 minutes, et elle ne pourrait pas faire plus.

    Lisez Guillaume Weill-Raynal (oui, c’est le frère jumeau de l’autre sioniste, Clément, comme quoi . . ) sur "Les Nouveaux Desinformateurs" où Caroline Fourest parmi d’autres prend pour son grade.

  • permalien Zeck :
    24 septembre 2010 @18h21   « »
    Jackpot dans le désert

    Il est somme toute logique que l’islamisme soit brandi pour masquer les conditions déplorables qui président au pillage des ressources minières au Niger et mettent en péril la vie des habitants.

    Pour ce qui concerne Arlit, au nord du Niger, AREVA y exploite deux mines depuis quarante ans. Selon la dernière enquête de Greenpeace " les activités menées par AREVA se sont avérées en grande partie destructrices. Les détonations et le forage dans les mines ont entraîné la formation de grands nuages de poussière, des déchets industriels et de la boue se sont entassés à ciel ouvert et le déplacement de millions de tonnes de terre et de roches pourrait contaminer les réserves d’eau souterraines, qui sont en train de s’épuiser rapidement en raison d’une exploitation industrielle abusive. "

    Une nouvelle concession, à Imouraren, a été accordé à AREVA pour 40 ans par le gouvernement Nigérien - au mépris des Touaregs qui y vivent et revendiquent le droit de vivre dans des territoires non pollués et de profiter de leurs richesses.
    Cette mine à ciel ouvert, qui s’étend sur une très grande surface, surnommée "le jackpot" , recèlerait la moitié des réserves du pays. Elle est située à proximité de zones habités et de pâturages primordiales pour les populations locales.

    AREVA fait peu de cas de ces populations et des expropriations à venir parce que : "Le site se trouve en plein centre d’un désert ‘‘plat’’, sans aucun relief, Cette immense superficie n’est pas habitée. Et le droit foncier n’étant pas abouti au Niger, peu de personnes possèdent un terrain dans les deux tiers nord du pays."(Yves Dufour porte-parole d’AREVA)
    Effectivement, les nomades sont peu sédentaires...

    >"L’industrie nucléaire française procède à un véritable pillage au Niger" ,par Sophie Chapel - Bastamag
    >"Niger, AREVA embrasse une belle carrière" par Matthieu Écoiffier et Thomas Hoffnung - Libération - avril 2009
    > Abandonnés dans la poussière - Grennpeace ( format PDF)
    > Niger, mines d’uranium -Les rapports scientifiques de la CRIIRAD

  • permalien Deïr Yassin :
    24 septembre 2010 @18h25   « »

    erratum : Marty Peretz

  • permalien Yasmina :
    24 septembre 2010 @18h26   « »

    En fin de compte le Sahara est rempli de monde et il n y a pas que les gars de l’AQMI. Le Sahara le nouvel Afghanistan ?

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @18h37   « »

    On relit et on essaie de comprendre. Quel rapport existe-t-il entre l’Iran et Al-Qaida, dont le discours et les actions anti-chiites sont innombrables ? L’éditorialiste pense-t-il vraiment que la stratégie d’AQMI est d’aider Téhéran à se doter de l’arme nucléaire ?

    En effet, il n’y pas de lien direct ou indirect entre ces deux ordres de faits. Il n’empêche qu’il y a bien un commun dénominateur : c’est l’islam politique. L’Iran est une théocratie islamique et d’autre part, al-Qaida commet bien ses actes terroristes au nom d’Allah, n’est-ce pas ?

    En d’autres termes, il s’agit de pousser la réflexion plus loin que l’amalgame de "Valeurs actuelles" et de comprendre que le cocktail entre politique et religion est toujours explosif. On voit aussi les mêmes effets délétères du côté des religieux et des colons en Israël. Le mélange des deux dimensions, spirituelles et temporelles aboutit toujours à une forme de totalitarisme, car c’est la totalité de l’individu, sa sphère publique autant que sa sphère privée, qui est dès lors soumise à l’idéologie religieuse.

    Or, c’est précisément cette distinction entre politique et religion, entre Eglise et Etat, à laquelle l’Occident était parvenu tant bien que mal, qu’un certain nombre de musulmans ont du mal à réaliser.

    Je n’ignore pas que l’individu moderne est également étroitement surveillé par ce que Foucault et Agamben appellent le pouvoir bio-politique. On peut dire que celui-ci a pris son essor, dans sa version moderne, avec la formule de Saint-Just "Le bonheur est une idée neuve en Europe", lequel en a fait un objet politique. Il n’empêche que l’individu moderne a encore une petite marge de manoeuvre dans ses choix et à titre personnel, je n’ai pas du tout envie qu’une sorte de police des moeurs me dise ce que je dois faire, comme à Téhéran ou à Kaboul du temps des talibans.

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @18h50   « »

    Deïr Yassin : 24 septembre @18h20

    Comme le dit Jerry Haber, le nouvel antisémitisme, c’est l’Islamophobie et ’it’s all about Israel"

    Autant je respecte Jerry Haber, autant je trouve que là, il se trompe. Désolé mais il n’y a pas qu’Israël et la Palestine dans le monde. Et les problèmes de l’islam politique, et de manière générale, le cocktail explosif entre religion et politique, débordent largement le problème israélo-palestinien. De plus, cette notion d’islamophobie, créée de toutes pièces par Vincent Geisser (si je ne m’abuse) est un artifice ingénieux pour faire taire toute critique d’une religion au motif que ce serait faire preuve de racisme. Il y a des critiques qui sont de nature xénophobe et essentialiste, et d’autres qui ne le sont pas.

  • permalien Yasmina :
    24 septembre 2010 @18h55   « »

    Deïr Yassin :
    24 septembre @18h20 «  »

    j’aime bien votre réponse Deir.

    @Nathan : mes preferees, pour une reflexion constructive sur l’islam

    http://en.wikipedia.org/wiki/Laleh_...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Amina_Wadud

    un complément d’information sur les libéraux parce que avec vos posts on croirait qu’il n y que des integristes , http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_...

  • permalien gloc :
    24 septembre 2010 @18h55   « »

    Nathan : « je n’ai pas du tout envie qu’une sorte de police des moeurs me dise ce que je dois faire, comme à Téhéran ou à Kaboul du temps des talibans. »

    Trop tard !

    Interdiction du voile intégral en Belgique : « Une loi inapplicable et - Libération

    La France interdit la burqa et évacue la Tour Eiffel | EurActiv

  • permalien Deïr Yassin :
    24 septembre 2010 @19h21   « »

    @ Nathan

    MEA CULPA
    En effet, Jerry Haber ne parlait pas de l’Islamophobie dans son ensemble comme un enjeux autour d’Israël mais l’Islamophobie exprimé par la droite juive américaine. Si différence, il y en a !

    Si vous pouvez nous expliquer pourquoi ces gens dont beaucoup one la double nationalité ne peuvent parler de l’Islam sans parler d’Israël dans la même phrase.
    Un exemple, cette fameuse conférence sur l’antisémitisme à Yale qui ne tournait qu’autour de l’Islam et ’l’antisémitisme palestinien’

    - www.mondoweiss.net/2010/08/y...

    Et c’est tout le temps la même chose : quand on arrive à en faire des Islamistes du feu Edward Said et de Joseph Massad, tous les deux d’origine chrétienne, c’est que cela tourne pas rond chez certains.

    PS. Vous avez le wifi dans votre sukkah ?

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @19h23   « »

    @ Deïr Yassin

    J’ajoute que je suis totalement en faveur d’un Etat laïque en Israël... ça n’a aucune importance dans la mesure où je ne suis pas israélien mais je le dis quand même. Et vous, seriez-vous d’accord que les représentants de votre mouvance cohabitent avec une sorte d’Etat islamique en Palestine en échange de quelque strapontins auxquels vous donne droit votre représentation politique ?

  • permalien
    24 septembre 2010 @19h32   « »

    DERNIÈRE RÉVÉLATION SUR LE RAPT DES SEPT ÉTRANGERS AU NIGER
    Un agent de la DST parmi les otages
    23 Septembre 2010

    Que cache « la réaction rapide et inconditionnelle » de la France dans la zone du Sahel et la mobilisation d’une centaine de militaires ?

    « Les actions que mène la France au Sahel commencent à livrer leur secret et l’enjeu devient plus clair », nous ont confié, hier en exclusivité à L’Expression, des sources très au fait du dossier et de ce qui se prépare dans la région. L’énigme révélée par nos sources s’avère « la présence parmi les sept otages enlevés jeudi dernier au nord du Niger, d’un agent des services de renseignements français appartenant à la DST ».

    c’est certainement un randonneur,un etudiant,un journaliste,un humanitaire ...ou au pire le cuisinier du paris dakkar...

    http://www.tsa-algerie.com/autres_l...

  • permalien Deïr Yassin :
    24 septembre 2010 @19h47   « »

    @ Nathan
    Pour les strapontins dont vous parlez, cela est déjà fait puisque LA Maire de Ramallah, Jeanette Mikhail, FEMME et CHRETIENNE, membre du Front Populaire, a été élue avec l’appui du Hamas, justement pour contourner les apparatchiks du Fatah.

    Eh oui, si les Israéliens n’avait pas liquidé au sens propre du terme pratiquement toute l’hiérarchie de la gauche révolutionnaire, on ne serait pas là. A part Habbache, quel Frontiste est mort d’une mort naturelle ? Ou bien comme Salah Hammouri, on va les emprisonner pour des délit fictifs.

  • permalien Sakhra :
    24 septembre 2010 @19h48   « »

    En fin de compte le Sahara est rempli de monde et il n y a pas que les gars de l’AQMI. Le Sahara le nouvel Afghanistan ?

    Non pas le Sahara, mais le Sahel...qui est un couloir comme l’Afghanistan, desservant desservant plusieurs pays aficains, dont les ressources pétrolières, nucléaires etc..sont immenses....

    Rappelons que les enjeux dans ce domaine sont considérables et concernent, au delà de l’Algérie, toute l’Afrique du nord et le Sahel. Selon l’expert pétrolier algérien Hocine Malti, les réserves avérées de pétrole de ces pays sont conséquentes : 39 milliards de barils pour la Libye, 31,5 milliards pour le Nigeria, 11,8 milliards pour l’Algérie, 1 milliard pour le Tchad, 700 millions pour le Sénégal, 563 millions pour le Soudan, 308 millions pour la Tunisie, 300 millions pour le Niger, 200 millions pour la Mauritanie, tandis que le Sahara Occidental aurait un sous-sol très prometteur.

    http://www.solidariteetprogres.org/...

    Et on comprend pourquoi, l’extrême droite s’en pren aussi à l’Algérie, et rêve d’un nouvel Afghanistan....

    Que voulaitil dire ? Que dorénavant, les colonnes d’insurgés ne se déplaceraient plus en toute impunité dans un désert grand comme l’Europe, lequel échappe à la loi des États. Là aussi, elles seront poursuivies par des commandos français. Un nouveau front s’est ouvert. Au nord, cependant, les Algériens continuent de refuser toute coopération pour pratiquer le double jeu, combattant les islamistes tout en poursuivant leur croisade contre les chrétiens. François d Orcival

  • permalien Nathan :
    24 septembre 2010 @20h37   « »

    Deïr Yassin : 24 septembre @19h47

    Pour les strapontins dont vous parlez, cela est déjà fait puisque LA Maire de Ramallah, Jeanette Mikhail, FEMME et CHRETIENNE, membre du Front Populaire, a été élue avec l’appui du Hamas, justement pour contourner les apparatchiks du Fatah.

    Bravo mais vous savez, les bolcheviks ont fait alliance avec les mencheviks et les sociaux-révolutionnaires avant de les liquider. Quand on dîne avec le diable, vaut mieux être muni d’une longue cuiller. Le Hamas a probablement soutenu l’élection de votre candidate pour des raisons purement tactiques. Ça durera ce que durent les roses... Avez-vous déjà vu un parti totalitaire céder spontanément le pouvoir et accepter le jeu de l’alternance ? Je ne comprends pas grand-chose à votre politique, c’est presque aussi compliqué qu’au Liban (ou en Belgique) mais il me semble que le Hamas a plutôt intérêt de soutenir des candidats comme les vôtres dans les territoires où règne le Fatah. En attendant mieux. Mais ceci nous éloigne du fil.

  • permalien Yvan :
    24 septembre 2010 @20h49   « »

    Loin des contines de d’Orcival, et plus proche de John Grisham, la rivalité pour le contrôle de l’Aqmi entre Abdelhamid Abou Zeid et Mokhtar Belmokhtar, sur rue89 :

    Niger : les cinq Français otages de la guerre des chefs d’Aqmi | Rue89

  • permalien Yvan :
    25 septembre 2010 @07h53   « »

    « Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous » - George W. Bush

    Ce principe est appliqué entre Téhéran et Tel Aviv, AQMI en s’attaquant aux intérêts "occidentaux a choisi son camp. Mais là aussi, tout est négociable.

    Une autre « Nakba » pour les pays arabes - International - El Watan
    Il est incontestable que cette politique de deux poids, deux mesures pratiquées au nom de la justice des puissants apporte de l’eau au moulin de Téhéran. Le bon sens aurait voulu que les Etats-Unis, si tant et qu’ils se soucient d’un monde dénucléarisé, comme le prétend Obama, forcent Israël à signer le TNP, quitte à remettre à plus tard les négociations de paix. Mieux encore, tout le monde sait que Washington est en mesure de forcer la main à Tel-Aviv, y compris pour la conclusion d’un accord de paix avec les Palestiniens suivant les frontières de 1967. Le problème est que les Etats-Unis ne veulent pas, du moins pour l’instant, d’une paix au Moyen-Orient. Le complexe militaro-industriel américain a encore besoin qu’ Israël soit plus arrogant pour justifier l’effort de guerre et enraciner la présence des marines dans la région. Et dans cette stratégie, l’Iran et le Hamas jouent, à leur corps défendant, un rôle clé dans cette équation bien connue pour Israël et les Etats-Unis.

    ... donc l’AQMI est pro-iranien... CQFD

  • permalien globalité :
    25 septembre 2010 @17h21   « »

    bonjour

    Mr Gresh pourquoi en France quand on parle de l’islam et de la communauté musulmane, on ne parle la plupart du temps que des arabes ?

    L’islam égal t-il arabe ?

    n’y a t-il que des musulmans arabes en France ?

  • permalien
    25 septembre 2010 @18h29   « »

    Nathan :
    24 septembre @20h37

    Avez-vous déjà vu un parti totalitaire céder spontanément le pouvoir

    Si ce n’est que c’est le Hamas qui a gagné les dernières élections législatives, et que le mandat du collaborateur Mahmoud Abbas a expiré depuis des lustres. Qui donc est totalitaire et qui donc est légitime sinon le Hamas ?

  • permalien malpeha373 :
    25 septembre 2010 @19h32   « »

    ouf vous êtes tous là

  • permalien mathieu :
    26 septembre 2010 @14h50   « »

    L’appel de douze célébrités, dont Bernard-Henri Lévy, Philippe Val, Caroline Fourest, Salman Rushdie, Antoine Sfeir..., intitulé « Ensemble contre un nouveau totalitarisme »

    Ouais mais bon, c’est toujours la même clique. Quelle crédibilité ces gugus ont-ils, si ce n’est auprès de ceux qui sont déjà acquis à leur cause ?

  • permalien une bille :
    26 septembre 2010 @16h16   « »
    Sous la burqa, la Nage... coulée

    Après l’incroyable tarasconnade des troupes françaises qui a conduit à l’exécution possible de Michel Germaneau, le camouflet infligé par le conseillé de l’ombre du Château au locataire du ministère de l’étrange concernant les otages Afghans, « Les sept otages dont cinq Français, enlevés le 16 septembre au Niger par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sont en vie et Paris en a été informé, a appris dimanche l’AFP auprès d’une source malienne très proche du dossier. »

    Finalement, si "les sources proches du dossier" le disent nous sommes peut-être face à un enlèvement.

    Bernard Kouchner que nous avons abondamment entendu à propos le la possible lapidation de Sakineh et pas du tout sur la mise à mort de Teresa Lewis, pense qu’il s’agit d’un coup d’AQMI.

    Il est finalement plus simple d’interdire la burqa dans les lieux publics (même si là aussi on ne comprend pas bien le but recherché).

    Il semble que le gouvernement français en cours de réorganisation (pendant 5 mois), suive avec une volonté inflexible sa règle d’incohérence.

    C’est la pire des choses qui pouvait arriver à l’AQMI. Les gars se sont foutu dans un bourbier pire que l’Afghanistan, en voulant faire les malins avec un gouvernement aussi inconsistant.

    Ce soir Netanyahu qui ne pourra pas pour des raisons intérieures geler d’une façon crédible la colonisation, va se retrouver dans un même genre de solitude.

  • permalien Yvan :
    26 septembre 2010 @20h15   « »

    Discours de Mahmoud Ahmadinejad à la 65ème Assemblée générale de l’ONU [Voltaire]

    En ce qui concerne l’identification des responsables des attentats, il y a trois points de vue.
    - 1. Qu’un groupe terroriste complexe et puissant, capable de traverser avec succès toutes les couches de la sécurité et du renseignement états-unien, ait porté ces attaques. C’est la principale interprétation défendue par les hommes politiques états-uniens.
    - 2. Que certains segments au sein même du gouvernement états-unien aient orchestré ces attaques pour inverser le déclin économique américain et son emprise sur le Proche-Orient afin également de sauver le régime sioniste. La majorité du peuple états-unien tout comme celle d’autres nations et de politiciens sont d’accord avec ce point de vue.
    - 3. Qu’ils aient été perpétrés par un groupe terroriste, mais que le gouvernement états-unien a laissé faire afin de tirer parti de la situation. Apparemment, ce point de vue a moins de partisans.
  • permalien eldoie :
    27 septembre 2010 @00h58   « »

    le ras les paquerettes a aussi ses partisans....

  • permalien Nathan :
    27 septembre 2010 @09h51   « »

    Mathieu : 26 septembre @14h50

    Ouais mais bon, c’est toujours la même clique. Quelle crédibilité ces gugus ont-ils, si ce n’est auprès de ceux qui sont déjà acquis à leur cause ?

    Et en face de ceux qui sont en face, n’est-ce pas aussi toujours les mêmes ? Le Monde Diplo, Politis, Acrimed, Mermet, le MRAP, etc sans oublier les deux inénarrables Dupond et Dupont belges, Michel Collon et Jean Bricmont ?

  • permalien HN :
    27 septembre 2010 @11h21   « »

    On relit et on essaie de comprendre. Quel rapport existe-t-il entre l’Iran et Al-Qaida, dont le discours et les actions anti-chiites sont innombrables ?

    Je crois même avoir lu un article dans le Diplo sur des coopérations entre l’Iran et l’Afpac au début de l’invasion... pardon, de la libération de l’Afghanistan (qui n’avait peut-être pas ce nom à cette époque), me trompé-je ?

    La menace terroriste suit désormais un arc incendiaire qui va du désert sahélien aux vallées afghanes, en passant par la corne de l’Afrique et les rives du Yémen. Sur cet arc, les Français sont partout : au Sahel, au Tchad, à Djibouti, dans le Golfe, à Kaboul.

    Le mec n’est pas foutu d’entrevoir que la réponse est contenue dans la question. Redistribuez ou dégagez... Got it ?

    La guerre s’y conduit sous des formes et des modes opératoires différents, mais c’est la même guerre. Les bandes d’insurgés n’ont d’autre but que de chasser la France de là où elle est.

    La bonne vieille philosophie "Tous différents mais tous pareils, ils sont contre nous". Les "bandes d’insurgés" ont d’ailleurs pu s’associer grâce au réseau des pédophiles, des pirates, etc, j’ai nommé Internet.
    Car on sait évidemment que la Mauritanie, l’Afghanistan, le Tchad, proposent des offres triple-play à 20mega max (la VOD est même disponible à Kaboul...) et que leurs habitants n’ont que ça à branler d’organiser des enlèvements contre la France, c’est tellement marrant...

  • permalien Yvan :
    27 septembre 2010 @11h48   « »

    le ras les paquerettes a aussi ses partisans....

    Le hic, avec les visites-éclair, c’est que l’orage finit toujours par gronder. Ce vendredi, à l’instant même où le président français s’engouffre dans le salon de l’Hôtel Gaweye de Niamey, les Sarkologues frémissent. Car le locataire de L’Elysée, qui déteste tant la chaleur, présente tous les symptômes de la surchauffe. Visage figé, sourire factice, maxillaires saillantes.

  • permalien Zulfikar :
    27 septembre 2010 @14h13   « »

    @Nathan
    Plus que celui qui ne sait pas, l’ignorant est celui qui s’exprime sur un sujet qu’il ne maitrise pas ou très peu. Fourest fait partie de ces millions de détracteurs qui "hurlent" avec les loups, virevoltent à la surface des "choses" et pointent du doigt ces mêmes versets équivoques pour appuyer et donner du poids à leurs diatribes. A-t’elle procedé à une étude détaillée de l’Islam ou à une tentative d’interprétation du Coran ? Dans l’affirmative, combien de temps y a -t’elle consacré ?
    Fourest s’oppose à toute condamnation de l’homosexualité ; C’est de là que viennent sans doute ses sentiments anti- religieux. Je n’essaie pas de me montrer mesquin ; j’essaie juste de trouver une raison à ses prises de position étriquées.
    D’une manière très personnelle, j’estime que parler de religion ou de Dieu quand on a pas posé le front (ou les genoux) au sol, donne une vision incomplète du sujet.
    Certes, il faut combattre les intégrismes et les manifestations de violence qui existent aussi dans l’Islam (ou plutôt chez les Islamistes pour reprendre un mot à la mode). Mais pourquoi est-ce que les islamistes modérés ne donnent-ils pas de la voix ? C’est qu’il est souvent difficile de trancher entre un diable déclaré (extremiste) et un diable qui avance à visage couvert (La droite dans sa tentative de diaboliser l’Islam et qui cherche à s’en défendre).

  • permalien René Camaubieu :
    27 septembre 2010 @15h31   « »

    A la lecture de cet article et en face du manichéisme sous-jacent, je ne peux m’empêcher de repenser aux Béatitudes :
    « Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux.
    Heureux les doux, car ils posséderont la terre,
    Heureux les affligés, car ils seront consolés.
    Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.
    Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
    Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
    Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
    Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.
    Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement contre vous toute sorte d’infamie à cause de moi. Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c’est bien ainsi qu’on a persécuté les prophètes, vos devanciers. »
    Matthieu 5 1-12

  • permalien une bille :
    27 septembre 2010 @17h57   « »

    René Camaubieu : Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux.

    Louis Segond : Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !

    Darby : Bienheureux les pauvres en esprit, car c’est à eux qu’est le royaume des cieux ;

    David Martin : Bienheureux sont les pauvres en esprit ; car le Royaume des cieux est à eux.

    Ostervald : Heureux les pauvres en esprit ; car le royaume des cieux est à eux.

    Abbé Crampon : Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !

    † Lire la Bible : Evangile selon Matthieu chapitre 5 - versions Louis Segond

    ... alors François d’Orcival !

  • permalien Shiv7 :
    27 septembre 2010 @22h08   « »

    L’appel de douze célébrités, dont Bernard-Henri Lévy, Philippe Val, Caroline Fourest, Salman Rushdie, Antoine Sfeir..., intitulé « Ensemble contre un nouveau totalitarisme »

    Nouveau totalitarisme ?

    Fourest s’oppose à toute condamnation de l’homosexualité

    (S’opposer à toute condamations, reviens à condamner toutes oppositions..)

    Pendant ce temps aux states of américa (citer par K sur un autre fil)

    "Vous pouvez presque dire que la protestation contre (la « guerre contre le terrorisme ») est un acte terroriste."

    Je me disais aussi qu’il y avait une petite erreur dans l’untitulé ci-dessus, il fallait comprendre "Ensemble pour un nouveau totalitarisme".. et tout s’explique..

    Asalama Zulfilkar, ça fait plaisir de vous lire.

  • permalien adrien :
    29 septembre 2010 @11h55   « »

    @ Zulfikar

    Fourest s’oppose à toute condamnation de l’homosexualité ; C’est de là que viennent sans doute ses sentiments anti- religieux.

    Je n’aime pas trop Fourest qui dénonce "l’extrémisme" par un autre, le sien, ce qui est ridicule ; mais :

    # on peut s’opposer à toute condamnation de l’homosexualité sans pour autant être "anti religieux".

    # le fait de défendre une société laïque, ne fait pas de vous un "anti religieux", tout comme le fait d’être athée n’a rien à voir avec l’intolérance.

    #vous noterez qu’en Europe pendant très longtemps, et je ne parle même pas du reste du monde, les homosexuels ont été persécutés au nom de divers courants religieux ; on peut comprendre alors une certaine "méfiance" vis à vis des religions quant à leur potentiel de tolérance au regard de ce qu’elles considèrent, au nom de la "vérité" pour elles, au nom de l’arbitraire pour les autres, comme des actes "déviants".

    #on peut être anti religieux sans raison, simplement parce qu’on en a envie, il n’y a pas forcément de cause factuelle, homosexualité ou pas, et que sais-je encore. Cette position peut par exemple venir d’un cheminement intellectuel personnel, qui peut n’avoir aucun rapport avec une quelconque matérialité.

  • permalien Deïr Yassin :
    29 septembre 2010 @12h48   « »

    @ Adrien 29 sep 11h55

    Qu’est ce que vous voulez dire ??

    Avec votre ’relativisme’ et votre ’intellectualisme’, vous ne prenez jamais position, en effet. Ce qui est une prise de position en soi !!

    A force de vouloir tout intellectualiser et tout relativiser, vos propos n’ont plus aucune teneur.

    Je suppose qu l’on vous verra plus prendre position sur quoi que ce soit après votre ’condamnation très courageuse et sans concession’ du boycott d’un tournoi sportif et votre dénonciation du racisme ’anti-israélien’ que cela constitue.

  • permalien adrien :
    29 septembre 2010 @15h56   « »

    @ Deir Yassin

    Avec votre ’relativisme’ et votre ’intellectualisme’, vous ne prenez jamais position, en effet. Ce qui est une prise de position en soi !!

    Est ce que j’ai dit que je ne prenais pas position. Cela vous gène le relativisme ? L’intellectualisme aussi ? Le fait que tout ne soit pas aussi simple que vous l’envisagez ? Mais je ne savais pas que vous etiez devenue gardienne de la morale de ce blog. Vous ne portez pas de pantalon j’espère ?

    Qui a dit que je ne prenais pas position sinon vous même, pour aussitôt vous contredire ? Vous n’avez pas quelque chose de plus intéressant à combattre que ma pseudo non prise de position, comme la faim dans le monde et la souffrance des opprimés, noble cause il est vrai et qui s’illustre aujourd’hui par un boycott courageux du produit à vaisselle israélien.

  • permalien Nathan :
    29 septembre 2010 @16h41   « »

    Je ne la connais pas bien mais à première vue, je ne dirais pas que Caroline Fourest est mue par un "sentiment anti-religieux". Elle n’a rien contre la religion en soi. C’est une laïque qui lutte contre les abus de pouvoir et les dérives des religions, nuance. D’ailleurs, elle en a autant contre les ukazes papales à propos des femmes, de l’homosexualité ou de la contraception que contre un certain intégrisme islamique. Et l’autre soir, en zappant, je suis tombé sur une émission où elle s’en prenait à Eric Besson et à la politique sécuritaire de Sarkozy.

  • permalien Deïr Yassin :
    29 septembre 2010 @17h57   « »

    @ Adrien
    C’est quand même symptomatique qu’on ne vous a pas lu ni sur l’assaut de la Flotille ni pas le moindre empathie pour les Palestiniens en général, mais que vous sortez le mot ’racisme anti-israélien’ pour une affaire de boycott de sportifs israéliens. Pourtant là aussi, vous auriez pu vous ’mettre dans la peau d’un yéménite’ et relativiser un peu.

  • permalien adrien :
    29 septembre 2010 @19h15   « »

    @ Deir Yassin

    C’est quand même symptomatique qu’on ne vous a pas lu ni sur l’assaut de la Flotille ni pas le moindre empathie pour les Palestiniens en général, mais que vous sortez le mot ’racisme anti-israélien’ pour une affaire de boycott de sportifs israéliens. Pourtant là aussi, vous auriez pu vous ’mettre dans la peau d’un yéménite’ et relativiser un peu.

    Eh bien vous voyez que je prends partie...

    Mais au nom de quoi devrais-je ressentir de l’empathie pour les Palestiniens ? Et vous, vous en ressentez, par exemple, pour les prisonniers politiques syriens, les opposants tabassés en Iran, les victimes de l’intolérance religieuse, etc etc au Moyen-Orient (pour ne parler que de cette zone puisque c’est le thème du blog) ? A part dénoncer tout ce qui est "sioniste" et s’épancher sur la Palestine, on ne vous entends pas trop sur le reste.

    Et puis qu’est ce que c’est cette volonté de toujours "prendre partie", "dénoncer" etc etc c’est bien "symptomatique" comme attitude cela aussi. Prenez le temps de vous calmer, de réfléchir, et d’arrêter que le monde tourne autour des Palestiniens.

  • permalien K. :
    30 septembre 2010 @00h09   « »
  • permalien désabusé :
    30 septembre 2010 @16h25   « »

    Et vous, vous en ressentez, par exemple, pour les prisonniers politiques syriens, les opposants tabassés en Iran, les victimes de l’intolérance religieuse, etc etc au Moyen-Orient (pour ne parler que de cette zone puisque c’est le thème du blog) ?

    vous en avez rien à cirer vous des opposants, victimes du monde arabe. Vous en parlez uniquement pour gener Deir.

    A part dénoncer tout ce qui est "sioniste" et s’épancher sur la Palestine, on ne vous entends pas trop sur le reste.

    c’est nul . faire honte à ses contradicteurs pour cacher sa propre lacheté

  • permalien elbé :
    30 septembre 2010 @18h59   « »

    Mais au nom de quoi devrais-je ressentir de l’empathie pour les Palestiniens ?

    Au nom de la Souffrance qui découle de la perte de Justice, de Liberté, que leur inflige les israeliens ?

    Trop difficile ? Vous ne reconnaissez pas les palestiniens comme des frères humains en souffrance ?

  • permalien elbé :
    30 septembre 2010 @19h22   « »

    Ce qui est reproché à Caroline Fourest (et aux autres "intellectuels" ), ce n’est pas la laïcite !

    Cette bannière qu’elle arbore, derrière laquelle elle prétend s’abriter , c’est pour mieux dire n’importe quoi. Ainsi elle a beau jeu de laisser penser que quand on l’attaque c’est à la laïcité qu’on s’en prend. Facile, non ?

    Alors que c’est bien sa méthode journalistique douteuse qui est en cause :

    - méconnaissance et/ou survol du sujet traité
    - citations tronquées et /ou sorties de leurs contextes
    - propos inventés
    - fausses informations
    et j’en passe. Méthodes indignes d’un intellectuel. Si elle les utilise, c’est bien pour camoufler le manque d’élèments pour soutenir sa thèse. Donc tout est bon pour la justifier.
    Des a-priori : C’est ainsi qu’il faut qualifier ses "enquêtes".

    Si la laïcité c’est de la malhonnêté intellectuelle, au diable celle ci et Caroline Fourest avec !

    Heureusement que l’étendard laïque est aussi entre d’autres mains, avec déontologie du métier de journaliste.

  • permalien Deïr Yassin :
    30 septembre 2010 @20h54   « »

    @ cher ’désabusé’

    Donc vous ne croyez pas qu’Adrien est sincère dans son souci pour les prisonniers politiques syriens ? Bien, moi, non plus, mais je lui encourage quand même à lire un livre que j’ai déjà recommandé :

    Moustafa Khalifé : La Coquille : prisonnier politique en Syrie. Sindbad, Acted Sud, 2007.

    Les bagnes du Maroc au temps de Hassan II paraissent le Club Med à côté.

    Sinon je vous invite à écouter cette belle chanson de Makadi Nahas : "Ya thalaama al-sijni" (oh, obscurité de la prison), et cela tombe à pic puisque les paroles sont d’un syrien, Najib al-Rayyes, écrites en 1922 dans la prison d’Arwad, où il fut emprisonné par les Français.

    Je m’excuse de mettre une clip qui fait référence à la Palestine, mais ’puisque le [mon] monde tourne autour de la Palestine’, pour paraphraser Adrien, et comme elle est devenue la chanson des prisonniers politiques, on la considère un peu la nôtre.

    - www.youtube.com/watch ?v=ZHi4...

    Et ici ’dans son contexte’ :
    - www.youtube.com/watch ?v=w9BD...

  • permalien désabusé :
    1er octobre 2010 @09h54   « »

    merci chère Deir. j’admire votre pugnacité et votre courage. j’espère voir de mon vivant un Etat palestinien et une solution honorable pour votre peuple.

  • permalien Shiv7 :
    1er octobre 2010 @11h11   « »

    @ Adrien

    Mais au nom de quoi devrais-je ressentir de l’empathie pour les Palestiniens ? Et vous, vous en ressentez, par exemple, pour les prisonniers politiques syriens, les opposants tabassés en Iran, les victimes de l’intolérance religieuse, etc etc au Moyen-Orient

    Votre comparaison n’est pas recevable, car le raport Israel-Palestine dont vous et Deir êtes les représentants dans ce contexte, n’a rien à voir avec le raport que vous ou elle avez avec les autres éventuelles bonnes causes à défendre à travers le monde, il n’y a aucune logique.

    Par contre je vous félicite de votre franchise concernant la non empathie que vous déclarez éprouver pour les Palestiniens, ça a le mérite d’être clair et assez logique puisqu’il s’agit de vos ennemis.

    Mais vous devez bien vous rendre compte qu’un Palestinien, à plus forte raison (puisqu’en situation de légitime défense), n’aura lui non plus aucune empathie pour votre cas, et que l’arrogance de votre position que ne permet que la force des armes, est à terme très fragile et qu’en aucune façon vous n’aurez la paix par ce moyen là.

  • permalien désabusé :
    1er octobre 2010 @12h29   « »

    Mais vous devez bien vous rendre compte qu’un Palestinien, à plus forte raison (puisqu’en situation de légitime défense), n’aura lui non plus aucune empathie pour votre cas, et que l’arrogance de votre position que ne permet que la force des armes, est à terme très fragile et qu’en aucune façon vous n’aurez la paix par ce moyen là.

    je suis d’accord avec vous Shiv7. Tout à fait.

  • permalien Zulfikar :
    2 octobre 2010 @14h13   « »

    @ Adrien 29sept. 11h55
    Vous Dites :
    "Le fait de défendre une société laique ne fait pas de vous un "anti-religieux" tout comme le fait d’être athée n’a rien à voir avec l’intolérance."
    Cher Adrien, chercheriez-vous à me faire porter des intentions que je n’ai pas ? Je ne pense pas avoir fait des allusions de la sorte. Cependant vous aurez beaucoup de mal à me convaincre que LA Fourest n’est pas anti-religieuse (Et intolérante de surcroît). Elle serait prête à militer pour une société française sans religion ou sans manifestations religieuses (pour être moins injuste avec elle). Je n’ai toujours pas compris comment 400 ou 4000 femmes (Moins de 0.01% de la population Française) portant voile et burqa pouvaient mettre en péril la laicité en France. Comment peut-on se mettre à la place de ces femmes et parler au nom de leur dignité quand on n’a entretenu aucune relation avec Dieu et avec les femmes concernées ?
    Ne vous en déplaise, la façon dont la laicité est perçue en France aujourd’hui, s’apparente beaucoup à de l’intolérance. On oublie que l’une des définitions de la laicité, c’est aussi la liberté de croire à la religion de notre choix. On joue un peu trop avec la définition de la laicité, suivant l’usage qu’on veut en faire et les intérêts qu’on veut servir.
    De toutes les façons, trop d’importance, et de manière très délibérée et très méthodique, a été accordé à cette histoire de burqa, avec les conséquences que l’on connaît. Sarko veut toujours donner l’impression qu’il se démène comme un beau diable pour le bien de ses concitoyens.
    Vous dites "on peut devenir, anti-religieux, sans raison..", Et pourquoi donc ? A quoi nous sert donc notre raison ? Ne sommes nous pas "des animaux doués de raison" ? Vous vouliez peut-être dire "On peut ne pas être intéréssé par la religion sans raison" ? Etre anti quelque chose ou anti quelqu’un "sans raison", ça ressemble un peu à du racisme et ça fait un peu désordre, vous ne trouvez pas ?
    Par-ailleurs, vous serez bien gentil de me donner plus de détails sur ce curieux cheminement intellectuel (intellectuel donc Honnête et soutenu, je présume), qui pousse quelqu’un a devenir Athée et/ou anti-religieux et qui surtout se permet de le crier sous tous les toits. (J’étais moi même un athée il y a quelques années au terme d’une reflexion peu soutenue pour ne pas dire sans reflexion du tout. Se proclamer athée était dans l’air du temps et nous lisions ces mêmes philosophes qui étalaient leurs vues sans tenir compte de leur responsabilité. Et pour tout vous dire, je ne connaissais de Dieu que ce que j’en avais entendu raconter : démarche malhonnête de la part de qqn qui veut se faire passer pour un intello. Non ?).
    Bien à vous !
    P.S : Il ne faut pas être forcèment Religieux pour réprouver l’homosexualité. je me demande même si la plupart des actes anti-homos ne sont pas le fait de l’extrême droite... Vous me le confirmerez SVP.

  • permalien Zulfikar :
    2 octobre 2010 @17h37   « »

    Bonsoir à tous,

    Manifestement quelqu’un est en train d’usurper mon identité. Pour information, mes derniers posts datent du 10 août 2010.

    Par conséquent, je ne suis pas l’auteur des messages destinés à Nathan ou Adrien entre autres.

    P.S. : Salutations amicales à Shiv 7. Il faudrait que le modérateur fasse le tri en vérifiant nos adresses IP. Merci d’avance.

  • permalien K. :
    2 octobre 2010 @17h48   « »

    @ Zulfikar,

    Il est possible que ce ne soit pas de l’usurpation mais un (pseudo) homonyme fraichement débarqué.

    Amicalement.

  • permalien Zulfikar :
    2 octobre 2010 @17h52   « »

    Bonsoir K,

    Certes, mais il faudra que ce dernier le précise.

    Je continue à consulter régulièrement le blog même si je n’interviens plus pour le moment.

    Très amicalement.

  • permalien elbé :
    2 octobre 2010 @21h43   « »

    A Shiv7,

    Un grand bonsoir ! J’ai toujours du plaisir à vous lire. Comment allez-vous ? Ici en Europe ou ailleurs ?

  • permalien Shiv7 :
    3 octobre 2010 @00h33   « »

    @Elbé, allez voir sur ce fil.. (tout à la fin, on parle de vous.. et je répond à votre question)
    http://blog.mondediplo.net/2010-09-...

    @Zulficar I..
    J’avais des petits doutes, déjà en lisant le premier et surtout en lisant le deuxième post de votre clone pseudonnique.. * je me disais qu’il y avait quelque chose qui ne cadrait pas, (l’image n’allait pas avec le son) et comme je suis long à la détente.. (k avait certainement compris depuis bien longtemps, il a bien du se marrer..)

    *si même les pseudos se clonent où va-t-on ? le clone d’un clone c’est quoi ? du boulot assuré pour les psys.., (eux-même virtuel, bien sur..)

    Amicalement à tous deux

  • permalien Zulfikar :
    3 octobre 2010 @11h46   « »

    @Zulfikar 1er
    L’article en question et ses premiers commentaires datent du 23 septembre (bien après le 10 août donc) ; je n’ai pas vu ton pseudo apparaitre parmi les commentaires à cet article (comment pouvais-je donc préciser que j’étais un autre Zulfikar ?). je suis tout à fait nouveau dans ce blog et Il ne s’agit donc pas d’usurpation. Mais tu as raison, le modérateur devrait faire signe toutes les fois qu’un pseudo a déjà été utilisé.
    Bien à toi

  • permalien Zulfikar-Ansar :
    3 octobre 2010 @12h08   « »

    Bonjour Shiv7,

    Merci de votre mot. Désormais, pour éviter les amalgames, je signerai mes messages du pseudonyme Zulfikar-Ansar.

    Ansar est un village du Sud-Liban qui fut transformé en camp de prisonniers par l’armée israélienne durant la première guerre du Liban. Plusieurs membres de ma famille y sont originaires.

    Et en plus, Ansar (Ânsar en arabe) désigne les compagnons du Prophète de l’Islam originaires de Médine . Que demander de plus ? ;-)

    Ainsi, le doute ne sera plus permis. Vous l’aurez compris, deux Zulfikar d’Ansar et francophones par dessus le marché, c’est hautement improbable.

    Très amicalement.

    A bientôt.

  • permalien Yasmina :
    4 octobre 2010 @10h46   « »

    Zulfikar-Ansar :
    3 octobre @12h08 « 

    bonjour Zulficar. Moi aussi j’ai eu un doute. ce n’est pas votre style d’ecriture ni votre genre de rethorique( en plus avec Nathan et adrien deux posteurs que vous avez decidé d’ignorer !)

    Au fait vous pouvez aussi choisir d’ecrire votre pseudo( à moins que ce soit votre veritable prenom) Dhulficar le son en langue arabe Dh étant prononcé par certains Z.

    Sinon des nouvelles du Liban ? J’aimerais vous lire à ce sujet.

    amicalement

  • permalien Zulfikar :
    4 octobre 2010 @12h44   « »

    @ Tous (Shiv7, Yasmina...)
    Devant "les doutes" de plus en plus nombreux, vous me voyez tous désolé d’avoir porté atteinte à "l’image" ou au "son" de Zulfikar-Ansar. Cependant aucune intention malveillante de ma part dans ce sens ; je me suis déjà expliqué. Si j’avais su....
    Ceci dit, si des différences (en ma défaveur, nous le concédons tous) existent quant à "l’écriture" et à la "rhétorique", il existe quand même une similitude (en dehors de notre goût pour le même pseudo... pour les mêmes raisons peut-être.. à moins que ce ne soit votre prénom), c’est qu’une grande partie de ma famille est aussi originaire du Sud Liban. Vous avez donc bien fait de préciser Ansar.
    Bonne continuation.

  • permalien Zulfikar-Ansar :
    4 octobre 2010 @12h55   « »
    Réponse à Yasmina (1/3)

    Bonjour Yasmina,

    Merci de ton bon mot.

    Au sujet du Liban. La classe politique libanaise est, dans son ensemble, dans l’expectative de l’acte d’accusation du Tribunal pour le Liban qui devrait mettre en accusation des membres du Hezbollah de l’assassinat de Rafik Hariri. L’acte est attendu pour courant décembre 2010...

    En attendant, le Liban se prépare à la première visite officielle du président iranien Ahmadinejad vers la mi-octobre. Ce dernier devrait se rendre au Sud-Liban.

    L’Iran a beaucoup contribué à la reconstruction du réseau routier du Sud-Liban et ceci de façon efficace. Evidemment, il y a un calcul politique derrièrre.

    Mais, tout pari sur le futur comporte un risque. En tous cas, les Arabes ont parié sur l’Egypte en 1952 avec Nasser et ce pari s’est révélé perdant avec la capitulation de l’Egypte de Sadate à Camp David. Au fond le pari égyptien a tenu 18 ans : jusqu’à la mort de Nasser. Le pari iranien tient depuis 31 ans - depuis la Révolution de février 1979.

    Le véritable but de cet acte d’accusation est de créer un conflit entre les deux grandes confessions sunnites et chiites. Israël est bien consciente qu’une nouvelle guerre lui serait coûteuse voire fatale dans la mesure où c’est sa dissuasion qui est en jeu.

    Mais je vais d’abord faire une longue digression sur la guerre en général.

    Israël était formé et habitué à gagner des guerres industrielles interétatiques. C’est-à-dire,à mener une guerre contre un voire plusieurs Etats.

    Les deux plus importants bâtisseurs de ce paradigme (concept tiré de l’ouvrage majeur de Thomas S. Khun , La Structure des révolutions scientifiques (1962) furent Napoléon (1769-1821) et Carl Von Clausewitz (1880-1831) général et théoricien majeur de la guerre, auteur du célébre De la guerre.

    Le paradigme des guerres industrielles interétatiques consiste à utiliser la force armée dans toute sa puissance destructrice concentrée dans un théâtre précis pour procurer la victoire décisive. Cette victoire décisive doit aboutir à la capitulation de l’ennemi et imposer les conditions du vainqueur.

    Pour cela, il faut que l’Etat puisse, de toute sa puissance, concentrer sa force dans cette bataille décisive pour l’emporter.

    Ce paradigme est né avec les guerres napoléoniennes et s’est perpétué avec Bismarck, Lincoln, Moltke, Joffre, Guderian, Dayan, Rabin etc.

  • permalien Zulfikar-Ansar :
    4 octobre 2010 @12h58   « »
    Réponse à Yasmina (2/3)

    C’était le temps où Israël pouvait gagner une guerre en quelques jours. La logique était simple : anéantir les forces armées arabes. Dès lors, ils n’avaient plus qu’à signer.

    Or ce temps est révolu. Nous sommes maintenant dans un nouveau paradigme - et ceci depuis au moins la fin de l’Union soviétique. Ce nouveau paradigme, c’est la guerre au sein des populations comme l’a si brillamment décrit le général britannique Sir Rupert Smith dans son ouvrage, L’utilité de la force, l’art de la guerre aujourd’hui (paru aux éditons Economica en 2007).

    Ce nouveau paradigme, selon Rupert Smith, comporte six caractéristiques :

    1. Les buts ne sont plus des objectifs concrets (destruction d’un Etat ou de son armée) et absolus de la guerre industrielle entre Etats, mais des objectifs plus insaisissables, relatifs à des individus et des sociétés qui ne sont pas des Etats.

    2. Le combat de déroule au sein des populations et le rôle des médias est majeur - le monde entier est spectateur par le biais de la télévision et des réseaux numériques.

    3. Les conflits semblent désormais sans fin : la bataille décisive n’étant pas possible à court terme - car les nouveaux adversaires sont des guérilléros - il faut tenir jusqu’à créer des conditions particulières permettent d’aboutir à un accord sur le résultat final.

    4. L’etat major doit combattre de façon à minimiser les pertes (de ses soldats, bien entendu)

    5. A chaque guerre, des nouveaux usages sont définis pour les armements anciens. Les matériels de la guerre industrielle (tanks, avions, hélicoptères etc.) seront adaptés aux nouveaux conflits qui ne conviennent pas à la guerre au sein des populations.

    6. Les parties sont principalement non-étatiques. Dès lors, une bataille décisive à l’ancienne - rapide et indiscutable -n’est plus concevable.

  • permalien Zulfikar-Ansar :
    4 octobre 2010 @13h03   « »
    Réponse à Yasmina (3/3)

    Rupert Smith rappelle aussi un des fondements de la théorie de Clausewitz ou "trinité clausewitzienne" comme il l’appelle. Cette trinité est l’ Etat, l’armée et le peuple.

    Toute guerre est un conflit de volontés. Le peuple ou la population en est le maillon fondamental.

    Durant la guerre de juillet 2006, la population libanaise a fait preuve d’une remarquable résistance et était littéralement en fusion avec la résistance libanaise (le Hezbollah).

    La question est de savoir est-ce que la population israélienne est capable d’accepter un lourd tribut en vies humaines pour en finir avec le Hezbollah. Israël ne peut pas soutenir une guerre de haute intensité trop longtemps car ce type de guerre nécessite l’implication totale de la trinité (Etat-armée-population).

    L’opinion publique israélienne était habituée à des résultats tangibles et remarquables : en 1967, Jérusalem fut conquise, le Golan syrien et le Sinaï. Autrement dit, des objectifs visibles à l’oeil nu.

    Durant la guerre de 2006, les forces israéliennes n’ont pas été capables de tenir le village frontalier de Bint Jbeîl....

    Tu auras compris, chère Yasmina, que le but de Tribunal Spécial pour le Liban est avant stratégique : diviser la population libanaise avant de frapper.

    Israël ne peut pas tolérer que sa dissuasion soit mise en question. Mais il n’est pas non plus prêt à payer un lourd tribut en vies humaines - les siennes, bien entendu ; les autres, ça ne compte pas.

    N’était-ce pas Ben Gourion, le fondateur de l’Etat d’Israël, qui qualifiait les Nations Unies de "Oum Shmoum" ("Oum" = O.N.U.) ? Le préfixe " shm " indique la dérision. Par exemple, les Israéliens désignent les arabes par araboushim. Il faut rappeler que "Cushi" signifie "nègre" en hébreu. Au pluriel, cela donne "Cushim"...pour les intimes. Et le tour est joué.

    Donc, nous autres, "les nègres du Levant", nos vies ne comptent pas.

    Je reviendrai - mais pas tout de suite - plus longuement sur le paradigme de la guerre au sein des populations.

    A bientôt. Bises.

    P.S. : @ Zulfikar le nouveau. Tu es le bienvenu. Simplement, j’ai été surpris de voir que j’avais le "don d’ubiquité". Après tout "Zulfikar" n’est pas une marque déposée ;-). Amicalement.

0 | 100

Ajouter un commentaire