Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Le Proche-Orient après l’attentat d’Alexandrie

Le Proche-Orient après l’attentat d’Alexandrie

mardi 4 janvier 2011, par Alain Gresh

L’attentat contre une Eglise copte à Alexandrie le 31 décembre a suscité des condamnations unanimes. Y compris des instances musulmanes, contrairement à ce qu’écrit Vincent Giret dans l’éditorial du 3 janvier de Libération, « Survie » : « Seules quelques voix isolées dans le monde musulman ont osé protester. » D’Al-Azhar au Hezbollah, de l’Arabie saoudite aux Frères musulmans, des sunnites aux chiites, peu de voix ont manqué. Il n’y a, en revanche, pas eu de grandes manifestations, mais pour une raison simple : les manifestations sont de facto interdites en Egypte comme dans la plupart des pays arabes, que ce soit sur les attentats contre les coptes ou sur la Palestine.

Sans trop développer (Le Monde diplomatique du mois de février reviendra plus en détails sur les chrétiens d’Orient), je voudrais faire quelques remarques générales sur la signification de cet attentat dans l’évolution de la région :

- Les chrétiens d’Orient ne constituent pas une « ethnie » : rien ne les différencie de leurs compatriotes, ni la langue (à quelques exceptions près), ni la culture, ni la plupart des traditions. Ils sont une partie intégrante de l’Orient arabe et ils ont contribué de manière importante aux mouvements de renaissance du XIXe siècle, à la création du nationalisme arabe. L’affaiblissement de ce nationalisme, auquel l’Occident a largement contribué, a favorisé l’émergence d’un discours islamiste, aux tendances multiples, qui a amené chaque minorité à s’organiser sur un mode confessionnel (même s’il faut rappeler que, en Palestine par exemple, nombre de chrétiens ont voté pour le Hamas, y compris à Bethléem et que des non musulmans militent au sein du Hezbollah qu’ils considèrent comme un mouvement de résistance) ;

- leur situation diffère grandement selon les pays. Au Liban, ils sont un acteur important de la vie politique et économique ; en Palestine, ils subissent l’occupation qui, jointe à la crise économique et sociale, pousse un grand nombre à émigrer ; en Irak, ils sont victimes de l’effondrement de l’Etat provoqué par la guerre américaine ; en Syrie, ils vivent sous la protection du régime. Le cas de l’Egypte est un peu à part : d’un côté, le régime se présente comme défenseur des chrétiens, de l’autre il cherche à gagner une légitimité musulmane et il manipule à son profit les tensions confessionnelles pour se présenter comme garant de la stabilité ;

- en même temps, même si les conditions diffèrent d’un pays à l’autre, les attaques contre les minorités, qu’elles soient chrétiennes ou non, est un des aspects d’une crise plus profonde, celle de l’Etat national. Partout, cet Etat fait face à une mise en cause, facilitée par deux facteurs : des régimes antidémocratiques de plus en plus impopulaires et échappant à tout contrôle ; des interventions étrangères et des guerres qui, du Liban à l’Irak, favorisent l’émergence de groupes de résistance non étatiques – cette situation a entraîné un repliement sur soi et des lectures de l’islam de plus en plus conservatrices ;

- on peut alors parler de confessionnalisation sur le modèle libanais. Peu d’observateurs ont insisté sur le fait que le système mis en place par les Etats-Unis à Bagdad était « ethnico-confessionnel » : un président kurde, un premier ministre chiite, un président du parlement sunnite. Cela correspond à une certaine vision américaine que je rappelais dans un envoi précédent : « Ce système confessionnel [en Irak] a été inauguré dès 2003 par le général David Petraeus, à l’époque commandant de la 10e division aéroportée américaine, qui prit le contrôle de Mossoul et instaura un système électoral tribal, avec des urnes différentes pour chaque confession... » ;

- cette vision s’impose aussi chez les politiques européens et dans les médias où l’on parle de plus en plus de défense des chrétiens d’Orient et où l’on somme les musulmans de prendre position, contribuant à l’idée qu’ils sont suspects (et l’on s’indigne ensuite des déclarations de Marine Le Pen). Comme le faisait remarquer l’anthropologue Hosham Dawod dans Le Monde du 10 novembre 2010, « Chrétiens d’Irak : ne choisissons pas nos victimes ! », à propos de l’accueil de réfugiés irakiens chrétiens en France : « La décision prise le 2 novembre d’accueillir sur le sol français 150 chrétiens victimes de l’attentat de Bagdad du 1er novembre (...) est à cet égard emblématique. Sous les traits d’une démarche humanitaire, c’est choisir ses victimes. (...) [Car au même moment], une vingtaine de voitures piégées ont explosé dans divers quartiers de Bagdad, faisant des centaines de victimes. Et, depuis, cela n’a pas provoqué la même compassion. Que l’on soit bien entendu : il faut aider les victimes d’attentats en Irak comme ailleurs, mais qu’elles soient chrétiennes ou musulmanes, kurdes ou arabes, mazdéennes Yazidis ou shabaks. »

- Certains politiques pensent qu’il est du devoir de l’Occident de défendre les chrétiens. Ils oublient qu’une longue histoire aux XIXe et XXe siècles a caractérisé les ingérences européennes dans la région, souvent au nom de la défense des minorités, ce qui rend suspect ce type de discours qui, de plus, tend à accréditer l’idée que ces minorités sont des agents de l’étranger. (Lire « La tragédie des chrétiens d’Orient : la responsabilité de l’Occident », par Abderrahim, 12 novembre, sur le site L’islam en France.)

Après l’attentat, le député UMP Bernard Carayon appelait le 2 janvier les Français musulmans à manifester en masse : « Au nom de l’islam, des “soldats de Dieu” organisent le massacre à petit feu des chrétiens d’Orient. Puisque les organisations musulmanes de France professent un islam modéré, qu’elles le prouvent et ne se contentent pas de communiqués de presse émus et courtois : qu’elles manifestent en masse contre la violence intégriste de leurs coreligionnaires. » Ainsi, dans notre société aussi, chacun serait sommé de prendre position en fonction de ses convictions religieuses : pourquoi alors ne pas demander aux juifs de France de manifester contre l’occupation par « l’Etat juif » de la Palestine ?

Il n’existe pas de solution simple aux problèmes du Proche-Orient. Mais deux conditions sont nécessaires pour que la région s’engage dans une autre voie : la fin des guerres et des oppressions, de l’Irak à la Palestine ; la fin des régimes impopulaires et antidémocratiques. C’est peu dire que l’Occident porte, sur ces deux terrains, une responsabilité. Et ce n’est pas la complaisance dont la France fait preuve à l’égard du régime égyptien ou de celui de la Tunisie (il faut lire les déclarations du porte-parole du Quai d’Orsay sur les manifestations dans ce pays pour mesurer la novlangue qui caractérise parfois notre diplomatie) qui y contribuera.

512 commentaires sur « Le Proche-Orient après l’attentat d’Alexandrie »

0 | 100 | 200 | 300 | 400 | 500

  • permalien Nathan :
    6 janvier 2011 @17h07   « »

    Orangerouge : 6 janvier @16h50

    Ca m’effraie ce genre de texte Yasmina, parce que je demande : en cherchant, est-ce qu’on ne peut pas trouver des gens qui ont collaboré avec le Mossad dans à peu près toutes les religions au Moyen Orient ? (en occident y a même pas besoin de chercher)

    Notez, c’est peut-être le requin du mossad qui a fait le coup. Vous savez, le requin qui a dévoré cette baigneuse du côté de Charm el-Cheikh.

    Ou alors, ce sont peut-être les méduses tueuses du mossad : http://jssnews.com/2010/12/28/egypt...

    Ou c’est peut-être cet espion du mossad remarquablement déguisé en vautour et que l’on a retrouvé en Arabie saoudite avec un transmetteur attaché à la patte. Comment il a fait ? Eh ben, en appuyant sur le petit bouton rouge du bidule, il a fait sauter la bombe devant l’église copte d’Alexandrie à 2000 kilomètres de là. Ils sont fort quand même au mossad...

    http://jssnews.com/2011/01/05/le-va...

    Excusez-moi d’avoir mis en lien un site ultra-sioniste.

  • permalien une bille :
    6 janvier 2011 @17h14   « »

    @Orangerouge

    Il s’agit de Mohammad Al Attar

  • permalien Yasmina :
    6 janvier 2011 @17h25   « »

    Orangerouge. :)

    J’ai mis le lien où j’ai supposé notre JJ a peché son info. C’est le site d’Al manar qui reprends une information d’un site egyptien en langue arabe. J’ai aussi mis son lien.

    .

  • permalien Yasmina :
    6 janvier 2011 @17h32   « »

    Nathan et si vous parliez de l’affaire Lavon et l’opération Susannah ??????

    Le 2 juillet 1954, un bureau de poste d’Alexandrie était victime d’un attentat, et le 14 juillet, les bibliothèques de « l’agence d’information des États-Unis » à Alexandrie et au Caire, ainsi qu’un théâtre possédé par des capitaux britanniques sautaient. Les dégâts furent modérés, et il n’y eut pas de victimes.

    Les Égyptiens arrêtèrent un des auteurs des attentats, Philippe Natanson, lorsque qu’une bombe qu’il transportait explosa prématurément. Suite à cette arrestation, l’ensemble du réseau fut rapidement arrêté. Un des suspects fut torturé à mort en prison et l’Israélien d’origine hongroise Max Bennett se suicida. Le procès commença le 11 décembre 1954 et dura jusqu’au 27 janvier 1955. Deux des accusés (Moshe Marzouk et Shmuel Azar) furent condamnés à la pendaison et exécutés.

    Le responsable de l’opération sur le terrain était Avraham Seidenberg, qui parvint à s’enfuir d’Égypte, puis fut arrêté en 1956 par les autorités israéliennes alors qu’il tentait de vendre des informations à l’Égypte. Jugé, il fut condamné à 10 ans de prison. Eu égard à cet événement, il semble probable qu’il ait aidé les Égyptiens à arrêter les membres de l’unité 131 en 1954. Isser Harel, à l’époque responsable du Mossad, affirmera d’ailleurs en 1980 que Seidenberg avait été retourné par les Égyptiens dès avant l’« opération Susannah

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affair...

  • permalien HN :
    6 janvier 2011 @17h37   « »

    Si vous voulez, je vous poste des citations de la télévision française largement aussi navrantes.
    Le zapping de l’année nouveau est arrivé, il déborde d’imbécilités de ce genre...

    Je relève par ailleurs l’extrême importance de l’avis d’un instructeur de plongée sous-marine en ce qui concerne les relations internationales.

    Pourquoi n’y ai-je pas pensé plutôt !!?? Je vais aller demander à mon boucher qui a tué John F. Kennedy, il doit forcément savoir...

    Cdlmt

  • permalien Orangerouge :
    6 janvier 2011 @17h47   « »

    Nathan il y a un risque à diffuser des liens vers JSS News : il suffit de lire les commentaires des articles pour voir les israéliens francophones comme de gros beaufs grossiers, racistes, machistes et imbus d’eux-mêmes, des Dupont-la-joie prêts à tuer et massacrer sans l’ombre d’un scrupule.

    Mais c’est en harmonie avec l’action de la radio des Mille Collines.

  • permalien Orangerouge :
    6 janvier 2011 @17h50   « »

    Merci vraiment à "une bille" et à "Yasmina", pour contribuer ici à sourcer et déméler l’information.

    C’est vraiment ce genre de contribution des internautes qui font de ce blog d’Alain Gresh une petite merveille.

  • permalien HN :
    6 janvier 2011 @17h55   « »

    il suffit de lire les commentaires des articles pour voir les israéliens francophones comme de gros beaufs grossiers, racistes, machistes et imbus d’eux-mêmes, des Dupont-la-joie prêts à tuer et massacrer sans l’ombre d’un scrupule.

    Vous m’ôtez les mots de la bouche. C’est consternant.
    D’ailleurs, les meilleurs exemples à comparer au fameux instructeur de plongée se trouvent juste en dessous de l’article, dans les commentaires...

    Cdlmt

  • permalien Deïr Yassin :
    6 janvier 2011 @19h11   « »

    Joyeux Noël aux Arméniens et aux Orthodoxes, notamment ceux de l’Eglise copte orthodoxe.

  • permalien Nathan :
    6 janvier 2011 @19h15   « »

    6 janvier @17h47

    Nathan il y a un risque à diffuser des liens vers JSS News

    Oui mais j’ai prévenu que c’était un site ultra-sioniste. Et avant ça, j’ai mentionné un article d’Al-Jazeera. Ah oui, j’oubliais... Il s’agit d’Arabes modérés, ceux-là mêmes que vous détestez.

    Et franchement, je trouve curieux de remercier Yasmina pour "contribuer à démêler l’information" lorsqu’on lit sous sa plume ou sous la plume d’un auteur qu’elle cite une énormité comme celle-ci :

    1/ les musulmans ont l’obligation de proteger les lieux de culte des chretiens. C’est des lieux où le nom de Dieu y est invoqué. C’est une obligation coranique.

    Comme si le fait de constituer un lieu de culte avait déjà empêché les islamistes de les attaquer. Bien au contraire. En Irak, en Afghanistan et au Pakistan, les djihadistes se font même exploser devant des mosquées ou même dans des mosquées à l’heure de la prière. Sans oublier sur les lieux de pèlerinage ou au milieu des processions funéraires. Des milliers de musulmans ont ainsi été massacrés par des islamistes. On a même l’impression que les lieux de culte ont le don d’exciter leur haine. Alors, vous pensez bien, une poignée d’infidèles coptes... Pour ces assassins, c’est du menu fretin.

  • permalien Orangerouge :
    6 janvier 2011 @19h19   « »

    Si vous arretiez de mentir à flux continu Nathan ?

  • permalien Nathan :
    6 janvier 2011 @19h37   « »

    Expliquez-moi où est le mensonge. Des islamistes ne se sont-ils pas fait exploser devant ou dans des mosquées en Irak, au Pakistan et en Afghanistan ? Etes-vous à ce point endoctrinée pour nier l’évidence ?

  • permalien Orangerouge :
    6 janvier 2011 @19h46   « »

    Relisez vous, Nathan.

    Il y a des gens qui sont adeptes du simplisme et qui sont artistes pour déformer l’image de l’autre. C’est le plus sûr moyen de semer la haine.
    Il y a des phrases qui tuent plus surement qu’un fusil.

  • permalien Orangerouge :
    6 janvier 2011 @19h59   « »
    Obama et l’état américain aiment tant les assassins d’enfants et de civils que sont Netanyahu, Livni et Barak

    Le département du Trésor américain a annoncé jeudi qu’il gelait les avoirs aux Etats-Unis du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo ainsi que ceux de sa femme et de trois de ses proches.

    La décision a été prise en vertu d’un décret permettant de prendre des sanctions financières contre ceux qui "présentent une menace pour la paix et le processus de réconciliation nationale en Côte d’Ivoire ou qui agissent ou déclarent agir en leur nom", écrit le Trésor dans un communiqué.

    Outre Simone Gbagbo, son épouse, les trois membres "du cercle proche" de M. Gbagbo visé par les sanctions du ministère sont Désiré Tagro, Pascal Affi N’Guessan et Alcide Ilahiri Djedje, précise le ministère.

    En vertu de ces sanctions, tout Américain qui viendrait à réaliser des transactions financières avec ces personnes s’exposera à des poursuites judiciaires.

    La quasi-totalité de la communauté internationale exige le départ de M. Gbagbo et que celui-ci laisse le pouvoir à Alassane Ouattara, qu’elle reconnaît comme le vainqueur de la présidentielle du 28 novembre et, de ce fait, le chef de l’Etat légitime de la Côte d’Ivoire.

  • permalien Orangerouge :
    6 janvier 2011 @20h03   « »

    Je n’ai pas dis que les les américains chrétiens riches aimaient les assassins d’enfants. Je ne le pense pas.

  • permalien
    6 janvier 2011 @20h30   « »

    Nathan :
    6 janvier @19h37

    (...) Des islamistes ne se sont-ils pas fait exploser devant ou dans des mosquées en Irak, au Pakistan et en Afghanistan ?

    Des islamistes ?

    - Attentats non revendiqués...
    - Enquêtes à leur tout début...
    - Pas de preuves flagrantes...

    Et pour notre hasbariste professionnel ce seraient des islamistes !!!

    => Carton rouge !

  • permalien jj :
    6 janvier 2011 @20h46   « »

    Deïr Yassin :
    6 janvier @16h05 <...>

    Je vois que vous n’avez pas encore suivi mes conseils cordiaux, vous ne devriez pas vous faire du mal ainsi, vous méritez mieux savez-vous...

  • permalien Zulfikar-Ansar :
    6 janvier 2011 @20h50   « »

    Bonsoir à tous,

    Ce fait rapporté par le journaliste Nasri Al-Sayegh du quotidien libanais As-Safir.

    Des jeunes Egyptiens de confession musulmane ont, de leur propre initiative, voulu servir de boucliers humains en protégeant toutes les églises coptes contre tout nouvel attentat. Leur slogan est le suivant : "Ou nous vivons ensemble, ou nous mourrons ensemble". Autrement dit, nous sommes prêts à partager votre sort.

    "Ou nous vivons ensemble, ou nous mourrons ensemble", telle est la prise de position non pas des autorités egyptiennes mais du peuple d’Egypte.

    "Bien mieux que les fatwas ou les discours des oulémas, 5 000 jeunes Egyptiens de confession musulmane vont, à l’occasion du Noël copte, demain le 7 janvier, porter le noir du deuil et se recueillir le long du Nil en portant des cierges et des fleurs."

    Cette Egypte là se porte bien contrairement à son dirigeant - Hosni Moubarak - qui ne sait plus à quel "saint" se vouer pour laisser la présidence à son fils Gamal

    L’auteur de l’article poursuit en évoquant le projet de loi de Boutros Harb - ministre du travail libanais et membre de la coalition du 14 mars - qui vise à imposer des restrictions sur le mouvement des transactions inter-confessionnelles des terres. Ce qui concrètement veut dire, le chrétien libanais ne peut plus vendre de terrain à un autre libanais d’une autre confession. Cela équivant à une sorte de ghettosisation de la vingtaine de confessions que compte le Liban...

    Il faut saluer cette jeunesse égyptienne qui fait preuve d’un comportement exemplaire et d’une grande noblesse.

    Il y a de l’espoir.

    Salutations à tous. A bientôt.

  • permalien jj :
    6 janvier 2011 @20h50   « »

    Yasmina :
    6 janvier @17h25

    <...> J’ai mis le lien où j’ai supposé notre JJ a peché son info. C’est le site d’Al manar qui reprends une information d’un site egyptien en langue arabe. J’ai aussi mis son lien.

    En effet Yasmina merci !

  • permalien Deïr Yassin :
    6 janvier 2011 @20h58   « »

    Yasmina met en ligne le site d’où vient l’info de "jj" alias "carton rouge" alias . . .

    Elle profite en plus de l’occasion pour nous fournir des propos d’un cheikh d’al-Azhar, à savoir que "les musulmans ont l’obligation de protéger les lieux de cultes des chrétiens. Ce sont des lieux où le nom de Dieu y est invoqué. C’est une obligation" (Yasmina, 17h05).
    C’est tout, rien de plus.

    L’autre menteur invétéré de ce site, notre "Moule-Frites-GefillteFisch" trouve cette information ’une énormité’ et fait tout de suite l’amalgame entre ce que dit un cheikh d’al-Azhar et ce que font les islamistes. Dans l’esprit très étroit de Nathan, encore une fois, il n’y a pas de différence entre musulman et Islamiste.

    Personnellement, je n’apprécie pas tellement le Judaïsme - c’est une opinion qui vaut bien une autre - mais je n’aurais pas l’idée de mettre toutes les crimes qui se font en Palestine AU NOM DU JUDAÏSME par des Talibans juifs sur le dos du Judaïsme, ou de rendre responsables tous les Juifs des crimes qui se font en leur nom.
    Nathan, par contre, il est un grand adepte de ces amalgames, le signe distinctif - qui ne trompe pas - d’un authentique raciste.

  • permalien K. :
    6 janvier 2011 @21h24   « »

    MAM :

    .. je vais prendre un certain nombre d’initiatives avec mes collègues européens pour assurer la protection des chrétiens d’Orient.

    Espérons que les initiatives seront plus fructueuses que celles déployées pour la protection de la femme afghane.

  • permalien Nathan :
    6 janvier 2011 @21h36   « »

    Deïr Yassin : 6 janvier @20h58

    Nathan, par contre, il est un grand adepte de ces amalgames, le signe distinctif - qui ne trompe pas - d’un authentique raciste.

    J’avais pourtant bien dit que les islamistes assassinaient des musulmans ordinaires, preuve que je fais clairement la distinction.

    Par ailleurs, je me demande ce que vous diriez si je vous appelais "Hoummous-couscous-chérie". N’est-ce pas du racisme ?

    L’autre jour, vous m’aviez répondu que je ne connaissais rien à l’Egypte ni au monde arabe. En effet, je n’y connais pas grand-chose. Vous m’aviez dit qu’il y avait une opposition laïque à Moubarak et que l’opposition politique ne se réduisait pas aux seuls Frères musulmans. Très bien. Alors pourquoi vous et vos collègues maîtrisant la langue arabe ne nous informent-ils pas sur ce que disent les vraies forces démocratiques dans le monde arabe ? Vous êtes très forte pour citer les blogs antisionistes ou critiques d’Israël. Mais sur ce fil consacré à l’Egypte, pourquoi ne citez vous pas l’un ou l’autre intellectuel égyptien ? Que pensent les intellectuels arabes sur ce qui se passe en Egypte ? Personnellement, je me fiche comme de ma première chemise de ce que disent les imams (ou les rabbins, du reste). Par contre, j’aimerais savoir ce que pensent d’authentiques intellectuels ? Pourquoi ne les citez-vous jamais ? Pourquoi au lieu de me chercher des poux, ne commentez-vous pas l’article d’al-Jazeera que j’ai mis en lien et notamment l’opinion de ce professeur de sciences politques égyptien, M. Maged Botros, que je ne connais pas, mais qui me semble dire des choses sensées ?

  • permalien Lou :
    6 janvier 2011 @21h42   « »

    et pour commencer à lutter contre le communautarisme :
    News : ISRAËLVALLEY - COOPERATION UNIVERSITAIRE - NETANYA FRANCE : LE GALA ANNUEL DU COLLEGE UNIVERSITAIRE AURA LIEU DANS LES SALONS DU QUAI D’ORSAY

    Ce sera le jeudi 3 mars prochain, et en présence de Mme Alliot-Marie, chef de la diplomatie française. Le dîner-gala sera présidé par l’ancien ministre Claude Goasguen, député-maire du XVIème arrondissement, par ailleurs président du groupe des amitiés parlementaire France-Israël. Il réunira un joli plateau de personnalités dont, notamment Mme Simone Veil.

    L’objectif de ce gala, 9ème du nom : favoriser à des jeunes en difficulté, qui souhaitent cependant accéder à l’enseignement supérieur, l’obtention de bourses d’études leur permettant de venir étudier dans le grand campus francophone qu’est le Collège Académique de Netanya. Nous y reviendrons.

    des jeunes en difficulté...

  • permalien Yasmina :
    6 janvier 2011 @21h57   « »

    Nathan :
    6 janvier @19h37 «  »

    Expliquez-moi où est le mensonge. Des islamistes ne se sont-ils pas fait exploser devant ou dans des mosquées en Irak, au Pakistan et en Afghanistan ? Etes-vous à ce point endoctrinée pour nier l’évidence ?

    est ce que j’ai nié ou défendu ces criminels assassins futurs hotes de l’enfer pour l’eternité ? Pourquoi me prettez_vous toujours de mauvaises intentions et deformiez mes propos ? c’est ça votre mensonge : me faire dire ce que je n’ai pas dis.

    d’autre part, qui se cache derrière ces criminels ? Al Quaida ? c’est qui et quoi ce slogan/propagande ? Vous avez leur adresse ? C’est pas les larbins des officines des services secrets Mossad, CIA, MI6 ?

    merci une bille.

    Orangerouge : l’information politique la plus pointue, je l’a trouve maintenant dans les medias arabes et les sites progressiste US qui reprennent tres souvent maintenant les informations des medias arabes. les billevessés des medias occidentaux, propriétés des grandes fortunes et de groupes financiers desinforment et sont destinées aux gogos

  • permalien Yasmina :
    6 janvier 2011 @22h11   « »

    Nathan :
    6 janvier @16h52 «  »

    Plutôt que de lire les thèses conspirationnistes de la porte-parole d’al-Manar,

    c’est un compliment ? merci :)

    voici un article plus objectif et pertinent lu sur al-Jazeera.

    je suis d’accord avec cet article. j’ai aussi beaucoup à dire sur le sujet. mais je ne vais pas vous donner des verges pour me faire battre !

  • permalien Yasmina :
    6 janvier 2011 @22h45   « »

    Personnellement, je me fiche comme de ma première chemise de ce que disent les imams (ou les rabbins, du reste).

    nous dis Nathan.

    Si vous vous intéressez au Moyen-Orient, pas moyen d’y échapper, à la religion. Elle est très présente et pas que chez les musulmans. donc l’avis du premier responsable de l’institution prestigieuse d’Al Azhar qui représente l’islam sunnite est importante.Ce n’est pas votre mépris qui changerait les faits.

    je vous le répète : l’article d’Al Jazira résume très bien ce que pensent la majorité de tous ceux laïques ou religieux qui se sont exprimés sur cet attentat à Alexandrie.

  • permalien Deïr Yassin :
    6 janvier 2011 @23h01   « »

    @ Nathan 21h36
    "J’avais pourtant bien dit que les islamistes assassinaient des musulmans ordinaires, preuve que je fais clairement la distinction"

    @ Nathan 19h15
    . . . lorsqu’on lit sous sa plume ou sous la plume d’un auteur qu’elle cite une énormité comme celle-ci :
    1) les musulmans ont l’obligation de protéger les lieux de culte des chrétiens . . .

    Vous faites donc le lien entre ’une énormité’ et les propos du cheikh d’al-Azhar sur l’obligation musulmane de protéger les lieux de culte des chrétiens. Je ne vois d’islamistes que plusieurs lignes plus tard dans votre commentaire.

    Comme toujours, vous essayez de vous racheter, mais c’est plus fort que vous. Cela sort de vos tripes, vous vous rendez même pas compte.

    Moule-Frites et GefillteFisch est pour changer un peu de Eurocentrique et Judéocentrique.

    D’ailleurs, le ’couscous’ s’appelle maftoul en Palestine :

    - www.facebook.com/group.php ?g...

    Contrairement à vous, je ne connais pas les auteurs de l’attentat, et je ne vais donc pas me lancer dans des analyses. D’autant plus que je ne connais pas assez ni la politique ni la société civile égyptienne pour m’exprimer sur le sujet.

    Je constate seulement que Israël a tout l’intérêt à voir un Moyen Orient divisé où les différentes communautés s’entredéchirent. Il suffit de suivre un peu leur "diviser pour mieux régner" à Nazareth pour comprendre qu’ils reculent devant rien pour semer les troubles entre musulmans et chrétiens.

    Jusqu’à preuve du contraire, le Mossad est donc bien placé sur ma liste de suspect, mais les Israéliens ne sont pas les seuls à souhaiter le ragnarok au MO, et je pense plutôt que la nébuleuse ou d’autres illuminés salafistes sont les responsables.

    Je trouve indécent la manière dans laquelle les médias ont traité cet attentat. J’ai entendu aujourd’hui sur une télé nationale que "les chrétiens d’Orient sont discriminés depuis des siècles", ni plus ni moins, toute époque et toute aire géographique confondus. Cela est faux.

    Cela dit, un attentats contre des chrétiens me touche encore plus parce que je trouve - et cela vaut partout - que de s’en prendre à des minorités est encore plus exécrable.

  • permalien Deïr Yassin :
    6 janvier 2011 @23h07   « »

    @ Yasmina
    Exactement, "de verges pour de faire battre", cela résume bien le débat avec Nathan.
    D’autant plus que son ’intérêt’ pour l’Islam ou leZZZ Arabes ne vient pas d’un intérêt sincère, mais prend source dans son mépris inné pour tout ce qui n’est pas ’occidental’.

  • permalien zabana :
    6 janvier 2011 @23h07   « »

    dans 150 ans aucun des protagonistes actuels ne sera vivant,je veux dire par là que les 6 ou 7 milliard qui peuplent actuellement la terre se seront plus..pourquoi alors laissons nous,les belliqueux de maintenant, transmettre leur haine aux générations futurs,j’ai appris à mes enfants à aimer autrui même s’il est différent,il ya eu quelque frictions quand ils etaient enfants ,mais maintenant tous les autres leur rende bien leur amour..c’est aussi simple pour prémouvoir la paix..concernant la terre elle nous appartient à tous, sans appartenir à personne puisque aucun groupe d’être humain ne l’a fabriqué au départ...pour la démographie jj,n’oublie pas que les 3/4 de la terre c’est la mer et c’est vide dans les deserts d’afrique il ya des endroits où l’on peux faire jusqu’à 2000 km sans rencontrer âme qui vive ..avec la science, si elle est bien orienté il y a beaucoup de possibilités ,donc je n’ai pas dit 100 milliard par hasard...et puis il ya l’espace à explorer..donc soyons terriens et humains ,arrêtons d’alimenter la haine car une fois qu’elle est bien alimentée elle finira toujours bombe contre les coptes,sunnites, chîtes catholiques, protestants, boudhistes hindous,tutsi,hutus, russes,tchetchenes ...la liste serait très longue...nous n’avons pas encore tirés leçon des deux guerres mondiales..et tout ce monde..chacun dans son coin, croit qu’il a raison..ils s’inventent des destins collectifs en s’édentifiant à un pays ou à une race, alors que le vrai destin est individuel..

  • permalien Orangerouge :
    6 janvier 2011 @23h28   « »
    Les grands médias français sont des radios des Mille Collines

    La presse française, le Monde, l’Express, font des couvertures ou des "unes" pour attiser le rejet des musulmans.

    La dernière couverture de l’Express est un appel tragique pour les chrétiens d’Orient.

    On n’a jamais vu l’Express demander à Israël de traiter correctement les chrétiens qui sont très maltraités par les israéliens.

  • permalien K. :
    7 janvier 2011 @08h10   « »

    Marc Lynch, 05/01/2011 :

    Les gouvernements occidentaux ont essayé à travers une grande variété de moyens d’aider à promouvoir des réformes, mais pas vraiment la démocratie car cela risque d’entrainer l’exclusion par le vote de leurs régimes alliés - l’hypocrisie de base au cœur efforts américains de promotion de la démocratie, dont chaque Arabe est très conscient. Obama qui parle plus de démocratie en public, ce qui semble être la principale préoccupation de beaucoup, n’est pas d’un grand secours.

    La promotion des “““réformes””” néolibérales, en fait, s’oppose absolument à la promotion de la démocratie.

  • permalien K. :
    7 janvier 2011 @08h12   « »

    Erratum

    ..l’hypocrisie de base au cœur des efforts américains..

  • permalien jj :
    7 janvier 2011 @08h20   « »

    Contrairement à ce que nous dit notre hasbariste, l’hypothèse d’une implication du Mossad dans cet attentat n’a rien de conspirationniste, on peut par exemple pour s’en convaincre consulter les conversations entre des responsables du Mossad et des diplomates et politiques étasuniens. Dans celles-ci ils ne se cachent absolument pas d’œuvrer à semer le chaos dans les pays de la région avec l’objectif clairement affiché de les affaiblir et de les diviser. Ils saluent ouvertement les troubles sectaires et terroristes dans les pays arabes et musulmans comme étant « des développements positifs pour Israël », (sic) tout le monde comprend ce que cela signifie en langage « diplomatique ». Tout le monde peut consulter tout à loisir ces télégrammes et même les télécharger pour les consulter hors ligne et y faire des recherches plus aisément.

  • permalien jj :
    7 janvier 2011 @08h35   « »

    On peut aussi en trouver d’autres à cette adresse & à cette autre adresse.

  • permalien Yvan :
    7 janvier 2011 @09h30   « »
    Attention ! un "chrétien" peut en cacher un autre...

    Les Églises évangéliques et le jeu des États-Unis dans le monde arabe (Vidéo) - Mecanopolis

    Dans le monde arabe, l’action des Églises évangéliques se présente sous un triple aspect :

    - La propagande anti-musulmane qui dispose de moyens considérables et vise à accuser les musulmans de tous les maux de la terre. C’est ainsi que les évangéliques sont les premiers à organiser, en liaison avec les néoconservateurs états-uniens dont on connaît les engagements pro-israéliens, des campagnes visant à assimiler l’islam au terrorisme, donc à « l’Axe du Mal ». L’un de leurs objectifs favoris est l’Arabie saoudite contre laquelle ils poursuivent une propagande inlassable tout en encourageant certaines confréries de façon à semer la division religieuse au sein du royaume.

    - L’instrumentalisation des communautés chrétiennes arabes est en action au Liban, en Palestine, en Syrie, en Irak.

    - Enfin, l’effort de conversion des musulmans constitue l’aspect le plus spectaculaire de l’activité des évangéliques. La stratégie états-unienne d’évangélisation ciblant les peuples musulmans s’appuie sur des acteurs organisés en réseau, mais aussi sur l’élaboration d’un message évangélique adapté au message coranique. Cette évangélisation vise en particulier certaines communautés musulmanes dont les origines ethniques pourraient être utilisées pour des projets sécessionnistes et anti-arabes : c’est le cas avec les minorités kurdes d’Irak et de Syrie, mais aussi avec les Kabyles et les Berbères au Maghreb.

  • permalien HN :
    7 janvier 2011 @10h01   « »

    Alors pourquoi vous et vos collègues maîtrisant la langue arabe ne nous informent-ils pas sur ce que disent les vraies forces démocratiques dans le monde arabe ?

    Mais vous êtes un grand garçon non ? Pourquoi ne pas vous démerder tout seul ?

    Nathan, il y a eu des dizaines de posts décrivant des musulmans condamnant cet attentat, risquant leur vie en restant près des églises coptes, des interventions d’autorités musulmanes égyptiennes qui ont condamné cet attentat.
    Qu’est-ce qu’il vous faut de plus ???? Que les gens se taillent les veines pour prouver leur bonne foi (certains en seraient d’ailleurs capables...) ??

    On pourrait vous faire une liste longue comme le bras, vous ne changeriez pas d’avis, ni de méthode. Chez moi, on dit : "indécrottable".

    Cdlmt

  • permalien HN :
    7 janvier 2011 @10h03   « »

    @Nathan

    D’ailleurs, en parlant des musulmans protégeant les églises coptes, seriez-vous allé à Gaza durant l’opération "Plomb durci" afin de protéger d’éventuels (on ne sait jamais) innocents ???

    Cdlmt

  • permalien Mariette :
    7 janvier 2011 @10h34   « »

    Un très grand merci à Zulfikar-Ansar pour m’avoir fait découvrir l’excellente lettre ouverte des Chrétiens arabes du Machrek au Pape !
    Un bonjour à Deïr Yassin (je suis ex Sophie, de la discussion sur la Omma, j’ai changé de pseudonyme car j’ai découvert une autre Sophie quelque part sur le blog du Diplo), pauvres Coptes s’ils devaient avoir BHL sur le dos !!!!
    Bonne année à tous spécialement à Ibné et Yasmina

  • permalien Nathan :
    7 janvier 2011 @10h40   « »

    @ Deïr Yassin : 6 janvier @23h01

    On sent clairement un changement de ton dans la deuxième partie de votre post. Rien que du politiquement correct. Vous battez en touche, comme on dit. Pourtant, il serait simple de condamner cet attentat d’origine islamiste - vous savez bien qu’il s’agit d’un attentat islamiste malgré l’allusion obligée au mossad que vous avez faite pour plaire à vos amis d’un jour qui le temps venu vous jetteront en prison- mais c’est déjà trop demander.

    Je constate aussi que vous avez été notablement silencieuse à propos de l’attentat manqué d’un islamiste à Copenhague, capitale de votre pays d’adoption. Ce n’est pas très élégant ni très courageux. J’ai toujours entendu dire qu’une famille d’adoption était aussi importante qu’une famille de naissance.

    Vous me traitez d’européo-centriste. Eh bien, pour ma part, je suis fier d’être européen, malgré toutes les avanies subies par ma communauté depuis des siècles sur ce continent et malgré toutes les misères que les nations européennes ont fait subir à d’autres peuples (comme le massacre des Congolais par le monarque Léopold II).

    Au fait, j’y pense, est-ce qu’on enseigne la théologie chrétienne ou le christianisme en général à l’Université al-Azhar du Caire ? Ça m’étonnerait. Je dis ça parce que chez les "moules-frites", à l’Université catholique de Louvain, on dispense des cours d’études islamiques. Un exemple parmi tant d’autres...

    http://www.uclouvain.be/cps/rde/xch...

    à L’Université de Liège aussi :

    http://www.islamo.ulg.ac.be/b4.htm

  • permalien jj :
    7 janvier 2011 @11h32   « »

    Nathan :
    7 janvier @10h40

    <...> Pourtant, il serait simple de condamner cet attentat d’origine islamiste - vous savez bien qu’il s’agit d’un attentat islamiste <...>

    Mais puisque l’inspecteur Nathan digne successeur du Lieutenant Colombo nous dit que c’est encore un coup des vilains islamistes une fois, pourquoi donc ne pas croire sur parole sa hasbara une fois ?

    Simple ? Non simpliste oui une fois !

  • permalien Noval :
    7 janvier 2011 @11h54   « »

    Parce qu’elles sont d’origine comme de tradition orientales et qu’elles entendent le rester et malgré la diversité de leurs rites et obédiences, aucune, absolument aucune des multiples églises chrétiennes d’orient n’a à ce jour défendu ou justifié le sionisme...

    Et concernant plus spécialement les églises chrétiennes d’Israël/Palestine et des pays environnants, toutes n’aspirent qu’à une chose : continuer à vivre en fraternité chrétienne avec leurs frères musulmans loin, très loin des manigances et calculs politiques de l’occident. Loin, très loin de cet islamisme créé, formé et encouragé en occident ...

  • permalien Noval :
    7 janvier 2011 @12h17   « »

    Nathan - Message du 7 janvier 10h40

    " Au fait, j’y pense, est-ce qu’on enseigne la théologie chrétienne ou le christianisme en général à l’Université al-Azhar du Caire ? Ça m’étonnerait. Je dis ça parce que chez les "moules-frites", à l’Université catholique de Louvain, on dispense des cours d’études islamiques. Un exemple parmi tant d’autres... "

    Ne vous en déplaise Nathan, sans ceux qui vous obsèdent 25 heures sur 24, il n’y aurait aujourd’hui ni l’Université al-Azhar, ni l’Université catholique de Louvain :

    http://www.islam-fraternet.com/maj-...

  • permalien Yvan :
    7 janvier 2011 @12h39   « »
    Le Proche-Orient après l’attentat d’Alexandrie... le catalogue des idées reçues.

    Le Président de la République française, garant de la Constitution répond-t-il à Marine Le Pen, femme politique et citoyenne française ?

    "Gare à un plan d’épuration religieuse !" - RTL.fr

    Non, il nous ânonne la parfaite synthèse du discours néo-laïcard "... "au nom du peuple français".

  • permalien dik :
    7 janvier 2011 @13h44   « »

    Nathan - Message du 7 janvier 10h40

    " Au fait, j’y pense, est-ce qu’on enseigne la théologie chrétienne ou le christianisme en général à l’Université al-Azhar du Caire ? Ça m’étonnerait. Je dis ça parce que chez les "moules-frites", à l’Université catholique de Louvain, on dispense des cours d’études islamiques. Un exemple parmi tant d’autres... "

    Cheikh Qaradaoui connait très bien la thora et la bible puisqu’il fait souvent des rapprochements ou des comparaisons avec le Coran. Où donc croyez-vous qu’il a été formé sinon à Al-Azhar ?

    Vous salivez pour les questions rabaissantes quand elles sont relatives à la culture arabe ou musulmane, bien que vous connaissiez parfaitement les réponses ou, autrement dit, piétiner l’ombre de l’ennemi quand vous ne pouvez faire plus ! Racisme !

  • permalien Noval :
    7 janvier 2011 @14h34   « »

    Il paraît que « des populations qui vivent depuis longtemps sur un territoire donné ne peuvent en aucun cas être expulsées ».

    Dit avec le cynisme qui sied à un sioniste, voici ce que cela donne :

    http://www.israel7.com/2011/01/neta...

  • permalien jj :
    7 janvier 2011 @15h39   « »

    S’il y avait une palme de la démagogie et de la bêtise à accorder à propos de l’attentat d’Alexandrie, desernons la sans hésité au nabot locataire du 55 de la rue du Faubourg Saint Honoré :

    "Nous ne pouvons pas admettre ce qui ressemble de plus en plus à un plan particulièrement pervers d’épuration religieuse du Moyen-Orient"

    On observera que l’épuration ethnique à l’oeuvre en Palestine depuis plus d’un demi siècle ne l’a jamais ému outre mesure par contre...

  • permalien Mariette :
    7 janvier 2011 @15h49   « »

    Juste une question à la rédaction,
    pourquoi mes posts ne sont pas publiés ?
    Pourtant ils sont loin d’être polémiques, ou justement ils le sont trop peu ?

  • permalien Orangerouge :
    7 janvier 2011 @18h05   « »
    Sarkozy va sommer Ben Ali de partir ... euh ...

    Article sur Oumma :

    http://oumma.com/Le-Maghreb-se-soul...

    Lire aussi les commentaires des internautes et prévenez BHL : au Maroc, là où il a son Riad, il parait que c’est aussi une dictature, il ne s’en est pas encore aperçu, mais c’est par étourderie.

  • permalien Orangerouge :
    7 janvier 2011 @18h16   « »

    Hep le modérateur : le magreb n’est pas en orient OK.

    Mais vous croyez vraiment que les révoltes actuelles en Tunisie et en Algérie, et le silence gêné des dirigeants occidentaux, Obamyahu et Sarkome en tête, n’ont rien à voir avec cet article d’Alain Gresh ?

  • permalien Orangerouge :
    7 janvier 2011 @18h17   « »

    pardon Oh Modérateur !

  • permalien jj :
    7 janvier 2011 @19h13   « »

    Orangerouge :
    7 janvier @18h16

    Hep le modérateur : le Maghreb n’est pas en orient [?]

    Ah que si ! N’importe quel historien vous le dirait ! En matière de culture et d’histoire, il n’y a pas de méridien de Greenwich !

  • permalien Laurent Szyster :
    7 janvier 2011 @19h26   « »

    "Tous les points de vue et commentaires sont bienvenus, à condition qu’ils s’appuient sur des faits et qu’ils restent dans le registre de la discussion rationnelle."

    Rationnel le monologue "antisioniste" ?

    Factuel le fantasme de la toute-puissance "sioniste" ?

    Sottises d’un humanisme pour les médiocres ...

  • permalien jj :
    7 janvier 2011 @19h36   « »

    Erratum :

    “S’il y avait une palme de la démagogie et de la bêtise à accorder à propos de l’attentat d’Alexandrie, décernons-la sans hésiter au nabot locataire du 55 de la rue du Faubourg Saint Honoré”

    Pardon à mes amis francophones...

  • permalien jj :
    7 janvier 2011 @19h44   « »

    Laurent Szyster :
    7 janvier @19h26

    <...> Sottises d’un humanisme pour les médiocres ...

    Il est vrai qu’il y a peu d’endroits à l’heure d’aujourd’hui sur notre petite planète où “humaniste” constitue une insulte, la Palestine occupée est de ceux-là, sans vouloir présumer de la réponse de notre hôte Alain Gresh, j’imagine que cette insulte l’honorera.

    Une médiocre.

  • permalien Laurent Szyster :
    7 janvier 2011 @20h14   « »

    @Nathan,

    L’Art d’avoir toujours raison - 33. Mystifier

    http://www.philo5.com/Mes%20lecture...’art%20d’avoir%20toujours%20raison.htm#_30

    « Chacun préfère croire plutôt que juger » Sénèque

    Il n’y a rien ici à débattre, le public d’Alain Gresh ne veut pas raisonner mais s’indigner, éprouver le fantasme d’une juste colère, très juste et très courroucée. "Tous les sionistes ceci et patati, fondamentalement le sionisme cela, bla, bla et bla".

    Evidemment si un schmok se présente pour défendre molement et pas loin des les limites de l’antisionistement correct, alors on va l’autoriser à jouer le baudet, qui avoue ... Haro ! sur le beaudet.

    Mise en scène spectaculaire du bouc émissaire inoffensif, du masochiste consentant, parfait !

    Quand on leur dit "vous avez tort, les Juifs ont bien raison de se défendre pour gagner et si tu lêve ton gros cul de ta chaises pour faire la guerre à leurs état ils te promettent des larmes et du sang.

    Et les Palestiniens dans tout ça ?

    Ben, à part les larmoyants panégériques du courageux peuple de ce nom, rien. On n’apprend rien ici sur les partis, les personnalités, les syndicalistes, les philosophes ou les écrivains palestiniens. Les Palestiniens ce sont les figurants d’un fantasme, l’incarnation christique (De quoi la Palestine est le Nom ? est une question de dimension biblique ... pour certains ;-).

    Ici, chez Alain, le centre des débats et des sujets n’est pas la Palestine, ni l’Egypte ou les nouvelles d’Orient.

    Ce sont les "sionistes", le "sionisme", les crimes de l’état "sioniste", etc ...

    Chaque article n’est pas une nouvelle c’est l’opinion "antisioniste" du moment pour Alain Gresh.

    Quand une bombe explose devant une église copte à Alexandrie, il faut vite remettre le bon peuple du monde diplo dans le droit chemin et lui refournir tous les éléments de la dialectique "antisioniste" dans ce nouveaux contexte.

    Mécaniquement le bon peuple "antisioniste" finira dans les commentaires par se persuader d’avoir aperçu la main "sioniste" derrière l’attentat, il est venu pour ça ...

  • permalien gloc :
    7 janvier 2011 @20h31   « »

    Laurent Szyster, : « Ici, chez Alain, le centre des débats et des sujets n’est pas la Palestine, ni l’Egypte ou les nouvelles d’Orient. ».

    Vous n’échappez pas à vos propres critiques, puisque le centre des débats, pour vous comme pour les autres, c’est Nathan.

    C’est normal, il fait son bouleau de troll... et vous mordez à l’hameçon.

  • permalien Deïr Yassin :
    7 janvier 2011 @20h43   « »

    On se demande ce que Szyster fait sur le blog du Monde Diplo. Chaque fois qu’il vient, c’est pour se plaindre.

    Il est tellement mieux chez Gilles Paris où il passe pour le plus instruit et le plus à gauche des ultra-sionistes qui y sévissent. Szyster est certainement un Likudnik, mais cela est déjà à gauche pour les autres "Israël Über Alles".

  • permalien Deïr Yassin :
    7 janvier 2011 @21h59   « »

    Grand interview avec Marine Le Pen dans "Haaretz" :

    "Si on disait une fraction de ce qui se dit en Israël, nous serions en prisons"


    - www.haaretz.com/weekend/week...

  • permalien Yann :
    7 janvier 2011 @22h25   « »
    Complicité raciste de fait

    @ Deir Yassine,

    La seule différence entre le Front National et le Likoud c’est que le FN n’a jamais été au pouvoir.

    Les deux grands partis politiques français soutiennent directement l’occupation.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    7 janvier 2011 @22h29   « »

    @ Laurent Szyster // 07-01 / 20h14

    Laurent Szyster :
    Quand on leur dit "vous avez tort, les Juifs ont bien raison de se défendre pour gagner et si tu lêve (lèves - ndc) ton gros cul de ta chaises (chaise - ndc) pour faire la guerre à leurs (leur - ndc) état ils te promettent des larmes et du sang.

    ndc : note du contributeur

    - Quest 1 Nous faut-il supposer que le bien-fondé en équité et en droit d’une cause ne vous importe pas ?
    - Quest 2 Puisque, d’après vous, « Chacun préfère croire plutôt que juger », et en fonction de la réponse à la question précédente, allez-vous vous ranger parmi ceux qui se font un jugement ou parmi ceux qui avalent et régurgitent des slogans ?

  • permalien Mourad :
    7 janvier 2011 @22h52   « »

    Je trouve que le modérateur n’est pas assez sérieux : on trouve dans les commentaires beaucoup de sérénades sionistes ; on fait de la pub pour JSS NEWS bientôt pour ARUTZ7, YNET, ect... alors qu’on oublie l’objet principal du débat la défense du droit des palestiniens.....

  • permalien K. :
    7 janvier 2011 @22h58   « »

    Joseph Massad :

    (..)

    Cette situation égyptienne existe aujourd’hui dans le contexte de l’horrible violence sectaire rendue possible par l’invasion et l’occupation américaines de l’Irak, qui a dans son sillage entraîné Al-Qaïda dans le pays (il semble paradoxal que là où les Américains vont dans le monde arabe et hors de celui-ci, ils apportent al-Qaïda avec eux, pas moins au Yémen, où leur intervention en cours a créé une guerre civile dans le pays) (..) [I]l est important d’affirmer que c’est l’arrivée des Américains en Irak qui a réduit la taille des chrétiens d’Irak à des niveaux à peu près infinitésimaux. .

    (..) Les rares qui croient que l’intervention étrangère en Egypte pourrait protéger les coptes utilisent consciemment ou inconsciemment l’incident pour donner un plus grand rôle à l’impérialisme américain dans le pays - comme si ce que les États-Unis ont provoqué en Egypte au cours des trois dernières décennies (en termes d’enrichissement massif des riches et d’appauvrissement des pauvres, de dé-éducation, de destruction de l’agriculture égyptienne, de corruption gargantuesque et de détournement de fonds publics, de dépendance économique, et de diminution du rôle politique et militaire régional de l’Egypte, sans parler de la part des États-Unis dans le sectarisme en cours) n’a pas été suffisant, et comme si les Américains étaient déjà intervenus dans le monde pour aider les opprimés ou les discriminés, à moins que l’on considère les dictateurs ou la classe des affaires comme des "groupes opprimés."

    (..)

    ..je dois mentionner qu’une semaine avant l’attaque terroriste à Alexandrie, les autorités égyptiennes avaient découvert un réseau d’espionnage israélien majeur dans le pays. Compte tenu de l’histoire des attentats du Mossad contre des bureaux de poste, des cinémas, des centres culturels, et des gares dans l’Egypte des années 1950, et des opérations de bombardement du Mossad à travers le monde arabe qui n’ont jamais cessé à ce jour (le Mossad a toujours eu un flair pour les attentats à la voiture piégée), il serait important d’étudier les liens possibles ou même potentiels entre les agents du Mossad et les bombardements de l’église.

    L’ironie demeure, cependant, que ce sont les intolérants Américains Européens et Israéliens et leurs alliés locaux extrémistes intolérants, bien qu’à leur insu, à savoir la violente minorité sectaire parmi les islamistes, qui bénéficieront le plus de la tragédie d’Alexandrie. Sauf si les intellectuels en Egypte et le monde arabe, musulmans et chrétiens, religieux et laïques, résistent pour ne pas joindre cette alliance internationale de l’intolérance, ils peuvent très bien les aider à atteindre leurs objectifs.

  • permalien K. :
    7 janvier 2011 @23h13   « »

    Soit dit en passant, il est de notoriété publique que le camp dit “modéré” du “14 mars” libanais, compte cette « violente minorité sectaire parmi les islamistes » parmi ses alliés de facto.

  • permalien Lou :
    7 janvier 2011 @23h35   « »

    Egypte : des espions d’Israël démasqués
    Avec Reuters
    20/12/2010

    Les autorités égyptiennes ont annoncé lundi le démantèlement d’un réseau d’espionnage au profit d’Israël, composé de deux Israéliens mais surtout d’un homme d’affaires égyptien, qui aidait ces derniers à engager d’autres informateurs dans le secteur des télécommunications. L’annonce a été faite par un procureur rattaché aux services de sécurité, Hicham Badaoui.

    Après l’aveu d’un égyptien arrêté par la Syrie
    Des cellules d’espionnage démantelées en Syrie et au Liban
    25-12-2010
    Par Lyes Menacer

    Trois cellules d’un vaste réseau d’espionnage au profit d’Israël ont été démantelées en Syrie et au Liban où le Mossad est très actif, ont rapporté des médias égyptiens. Accusé d’espionnage au profit de Tel-Aviv, un Egyptien de 37 ans, propriétaire d’une société d’import-export, a fini par balancer tous ses collaborateurs en Egypte, en Syrie et au Liban aux services de sécurité de ces pays qui ont aussitôt opéré une vague d’arrestations au sein des membres de ces trois cellules, selon le quotidien égyptien Al-Masri al-Youm, citant des sources proches de l’enquête sous le couvert de l’anonymat. Deux Israéliens, membres de ce réseau, sont quant à eux en fuite. Un mandat d’arrêt a été diffusé à leur encontre, ont ajouté les mêmes sources. L’Egyptien Tarek Abdel Razzak a été arrêté en mai dernier avant d’être récemment accusé d’espionnage au profit d’Israël. Il y a quelques mois, Le Caire a informé le Liban et la Syrie des activités de cet espion égyptien qui a fini par avouer que ses deux contacts israéliens lui avaient demandé de se rendre à plusieurs reprises en Syrie, en endossant plusieurs identités, pour soi-disant importer des produits syriens.

  • permalien Yvan :
    7 janvier 2011 @23h37   « »

    La presse française est très bavarde sur les émeutes algériennes, il semble même que ce soit une aubaine pour passer sous silence les morts tunisiens et le soulèvement général dans tout le pays et dans toute les classes de la société tunisienne.

    [France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes] ALGERIE

    Dans les grandes villes algériennes, des émeutes d’ampleur importante peuvent se produire, comme ce fut le cas dans plusieurs quartiers d’Oran le 5 janvier et d’Alger pendant la nuit du 5 au 6 janvier, ainsi que dans d’autres centres urbains ces derniers jours. Il convient donc d’adopter un comportement aussi peu ostentatoire que possible, de se tenir informé de la situation en ville et d’entourer ses déplacements, notamment dans les quartiers sensibles, de mesures de précaution et d’une attitude de vigilance. Par ailleurs, le risque terroriste est contenu par le dispositif sécuritaire déployé, mais il reste nécessaire de faire preuve de prudence et de se garder ainsi également des risques de délinquance.

    [France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes] TUNISIE

    Risques encourus pour délit sexuel

    La législation tunisienne prévoit de lourdes sanctions à l’encontre des auteurs de viols, d’attentats à la pudeur, d’actes de débauche et de dépravation. Les peines sont aggravées si la victime est mineure.

    Les actes de pédophilie qui ne sont pas mentionnés distinctement dans la législation pénale tunisienne mais assimilés aux attentats à la pudeur, sont néanmoins punis.

    En tout état de cause, et conformément à l’article 113-6 du Code Pénal, la loi pénale française est applicable à tout crime commis par un Français hors du territoire de la République. Les ressortissants français coupables d’une infraction sexuelle commise en Tunisie peuvent aussi être poursuivis en France en application de la loi 98-468 du 17 juin 1998 pour des faits constitutifs de délits à caractère sexuel y compris si ceux-ci ne sont pas réprimés par la législation locale (articles 227-22 et suivants du Code Pénal).

  • permalien Orangerouge :
    7 janvier 2011 @23h45   « »

    Assimiler "les Juifs" et Israël n’a pas l’air de vous poser le moidre problème, Laurent Szyster ...
    Vous décidez pour tous "les Juifs" à vous tout seul, mais vous prétendez certainement les défendre ... même contre le gré d’une partie d’entre eux.

    L’alliance des hommes politiques qui prétendent me représenter avec les tueurs de civils et d’enfants Netanyahu, Barak, et Livni, est une des grandes HONTE de la France.

    Et ceux qui soutiennent ces bêtes là, Netanyahu, Barak, et Livni, méritent la prison.

  • permalien K. :
    7 janvier 2011 @23h48   « »

    - Dina Ezzat nous apprend que Hosni Moubarak fait de la protection des Coptes une question de « sécurité nationale ».

    Je ne suis pas certain qu’il faille partager la satisfaction de Ezzat car il faut craindre, hélas, une instrumentalisation de la chose par Moubarak pour justifier une répression encore plus féroce contre les opposants au régime et les citoyens Egyptiens en général, notamment à la veille des prochaines élections présidentielles.

    - Azmi Ashour se demande : AQ est-elle juste un pion ?. La réponse (affirmative) qu’il donne ne me semble pas bonne.

    Je pense pour ma part que AQ est ponctuellement prête à des alliances “contre-nature” quand il s’agit d’opérations qui vont dans le sens de l’apocalyptique “clash des civilisations”.

  • permalien Nathan :
    8 janvier 2011 @00h02   « »

    K : 7 janvier @22h58

    Joseph Massad :
    (..) Les rares qui croient que l’intervention étrangère en Egypte pourrait protéger les coptes utilisent consciemment ou inconsciemment cet incident pour donner un plus grand rôle à l’impérialisme américain dans le pays - comme

    Un Palestinien tué par l’armée isralienne, c’est un crime contre l’humanité.

    21 Coptes assassinés par des islamistes, c’est un "incident".

  • permalien Nathan :
    8 janvier 2011 @00h20   « »

    Encore un attentat barbare des islamistes, cette fois-ci en Afghanistan où un kamikaze a tué au moins 16 personnes, dont des enfants.

    On pourra juger de la grande dévotion des barbares islamistes car le kamikaze s’est fait exploser dans un bain public dans lequel les fidèles faisaient leurs ablutions avant d’aller à la prière.

    Mujebullah, a local shopkeeper whose cousin was wounded in the attack, told the AFP news agency that the baths were in a crowded market and used by people to wash before attending prayers.

    "The public baths were destroyed. Lots of dead bodies were picked out of the rubble at the beginning and afterwards," he was quoted as saying.

    "Different people were killed in this explosion - old people, even children."

    http://english.aljazeera.net/news/a...

  • permalien K. :
    8 janvier 2011 @00h32   « »

    Tandis que les MSM occidentaux insistent abondamment sur l’emploi des expressions “Croisés” et “Juifs” par Al Qaida, ils ne disent jamais que les membres de ce dernier sont des “Takfiris” qui « considèrent que les musulmans ne partageant pas leur point de vue comme étant des apostats et donc des cibles légitimes pour leurs attaques. »

    Quand on sait que parmi les “apostats” se trouvent un très grand nombre d’opposants à l’impérialisme occidental, on trouve une autre explication des alliances contre-nature. D’autant plus que les “Takfiris” ne dédaignent pas l’argent.

  • permalien Lou :
    8 janvier 2011 @00h43   « »

    J’accuse

    par Hani Shukrallah, Al-Ahram (Egypte) 1er Janvier 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri

    (...) L’hypocrisie et les bonnes intentions n’empêcheront pas le prochain massacre. Seules une introspection sans complaisance et une ferme résolution à affronter l’ignominie qui nous ronge le permettront.

    Nous allons nous rejoindre dans un chœur de condamnations. Ensemble, Musulmans et Chrétiens, gouvernement et opposition, Eglise et Mosquée, clercs et laïcs - nous allons tous nous lever et proclamer d’une seule voix une dénonciation sans équivoque d’al Qaïda, des militants islamistes, et des fanatiques musulmans de toutes tendances, variantes et couleurs, certains d’entre nous feront peut-être même l’effort supplémentaire de dénoncer l’Islam salafiste, le fondamentalisme islamique dans son ensemble, et l’Islam wahhabite qui est certainement une importation saoudienne entièrement étrangère à notre culture nationale égyptienne.

    Et une fois encore, nous allons affirmer l’unité éternelle des "deux composantes de notre nation," et retrouver les accents de la révolution de 1919, avec sa bannière hissée montrant le croissant englobant la croix, offrant une expression symbolique de ce lien inaltérable.

    Une bonne partie de tout cela ne sera que pure hypocrisie ; une grande partie en sera nuancée de diverses manières de sorte à garder, juste sous la surface, une somme de préjugés étroits, un flagrant deux poids deux mesures et, en fait, une intolérance qui caractérise tant de ceux qui participent à la condamnation [de l’agression contre l’église].

    Tout ceci sera vain. (...)

  • permalien K. :
    8 janvier 2011 @09h56   « »

    Après une de ses manoeuvres de relations publiques dont il est coutumier, Obama signe la loi interdisant le transfert des prisonniers de Guantanamo, parce que, dit-il, les impératifs militaires US sont prioritaires :

    "I have signed this act because of the importance of authorizing appropriations for, among other things, our military activities in 2011,"

  • permalien jj :
    8 janvier 2011 @10h32   « »

    Nathan :
    8 janvier @00h20

    Encore un attentat barbare des islamistes, cette fois-ci en Afghanistan où un kamikaze a tué au moins 16 personnes <...>

    Notre inspecteur Nathan co-sponsorisé par le bloc identitaire de Wallonie et Israel Beytenou nous livre, entre deux soupes de cochon et quelques pintes, le fruit de sa dernière enquête une fois.

    Ce notre Lieutenant Colombo oublie de nous dire c’est que c’est un Commandant de la police des frontière qui était visé par cet attentat commis par l’insurrection à en croire Zalmai Ayoubi porte parole du Gouverneur local, qu’il en est mort et que les civils sont des victimes collatérales de l’explosion qui s’est produite dans un lieu public.

    Mis à part que dans la région 100% à peu de choses près des gens sont musulmans, que donc les victimes et le kamikase l’étaient très probablement, cet attentat n’a strictement rien à voir avec l’islamisme”, l’Islam, ni la religion à supposer déjà que l’on nous explique ce que c’est que “l’islamisme”...

  • permalien Yann :
    8 janvier 2011 @12h14   « »
    Pas nés du bon côté

    Des femmes et des enfants traités comme du bétail

    Tyrants, ne sentez-vous pas la colère monter ?!...

  • permalien Yasmina :
    8 janvier 2011 @12h41   « »

    La colère suscitée par les événements récents est assez puissante pour inverser cette apathie politique des Coptes d’Egypte et pour réveiller chez eux le sens positif de l’engagement civique. Le fait qu’ils se révoltent contre le régime plutôt que contre leurs concitoyens est de bon augure et pourrait déboucher sur une solidarité accrue entre Égyptiens de toutes confessions.

    D’ores et déjà, ces décès tragiques ont poussé des milliers d’Égyptiens – toutes croyances confondues – à modifier leur image d’identification sur Facebook pour adopter l’image du croissant entourant la croix, symbole de la fraternité qui unit les deux religions. Plusieurs initiatives invitent les musulmans à accompagner les chrétiens à la messe de la veillée de Noël, le 6 janvier (le Noël copte étant fêté le 7), pour faire bouclier contre une éventuelle agression.

    Pourtant, la meilleure façon pour les musulmans de manifester leur solidarité avec les chrétiens serait de s’opposer par des moyens politiqués à la tactique du "diviser pour régner" pratiquée par le régime. On aurait tort de croire que les tensions actuelles, qui ressortissent aujourd’hui de l’affrontement religieux, acquerront bientôt une dimension politique. Mais les derniers événements apportent au moins la preuve que, en s’acharnant à étouffer l’opposition, le gouvernement ne fait qu’attiser la contestation. L’Etat doit renoncer à son ancienne tactique pour faire un peu de place aux concessions. C’est un instant à saisir, tant par les chrétiens que par les musulmans.

    Lina Attalah responsable d’édition de l’édition anglaise de Al-Masry Al-Youm en Égypte

  • permalien Yasmina :
    8 janvier 2011 @13h13   « »

    à propos du wahabisme, un tres bon livre du sociologue tunisien Hamadi Redissi : Le Pacte de Nadjd
    Comment l’islam sectaire est devenu l’islam. Edition du Seuil.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hamadi...

  • permalien K. :
    8 janvier 2011 @13h15   « »

    L’ex-colonel de l’armée US Patrick lang à l’internationale des apprentis-sorciers : Le Pakistan peut-il frapper Israel ?

  • permalien Deïr Yassin :
    8 janvier 2011 @14h26   « »

    @ Yann 12h14

    C’est ce genre de scènes qui vous donne la haine à jamais de cet Etat. Je me demande si certains de ces soldats n’y prennent pas un malin plaisir et y n’y voient pas une certaine revanche sur l’histoire juive des shtetls.

    Cette dame âgée qui se tourne, regarde le caméra et dit : "Ils sont en train de nous tuer. Ils nous ont déjà tué" ou l’autre dit demande à ce qu’on arrête de filmer "notre catastrophe".

    Machsomwatch (checkpointwatch) a aussi ces vidéos-ci :

    Tôt le matin à Eyal Checkpoint :
    - www.youtube.com/watch ?v=68so...

    Ras Atiya Checkpoint (qui se trouve à l’intérieur de la Cisjordanie) :
    - www.youtube.com/watch ?v=kdxE...

  • permalien
    8 janvier 2011 @15h30   « »

    Yann 12h14
    bien sûr qu’on sent la colère monter . mais doit-on la diriger vers un bouc émissaire , ce qui ne peut qu’entretenir les manipulations des uns et des autres politiques.
    Deir Yassin 14h14
    Oui on peut avoir la haine de cet Etat . La haine n’est que l’expression d’une réaction d’impuissance , manipulable et inefficace... Comme le suggère A.Gresh , il y a des cibles qu’on peut viser , pour continuer de déconstruire ICI( en France) et ailleurs leurs mensonges. Ceux des journalistes ( comme Vincent Giret de Libé) ou des politiques qui entretiennent la novlangue pour camoufler leur alliance et leur protection des présidents arabes corrompus ( Moubarak et el Abidine) . Etaler de cette manière grotesque le soutien ( légitime) aux victimes coptes en effaçant et ignorant le sort du peuple palestinien humilié et génocidé ( légitimement) a de quoi conduire à des actes haineux ciblant des minorités fortement protégé par l’Occident ( ce qui les rend encore plus vulnérables).

  • permalien Lou :
    8 janvier 2011 @15h36   « »

    L’armée d’annexion israélienne a poursuivi dans le mépris des Palestiniens en installant des couloirs à barreaux avant le premier tourniquet.

    Qalandia Checkpoint

  • permalien X :
    8 janvier 2011 @16h05   « »

    Pas nés du bon côté

    Des femmes et des enfants traités comme du bétail

    Tyrants, ne sentez-vous pas la colère monter ?!...

    Il faudrait les faire accepter auprès de la SPCA comme nouvelle espèce ça donnerait certainnement plus de résultats que l’ONU et co.

  • permalien 77 :
    8 janvier 2011 @18h30   « »

    Le Département d’Etat américain vient une fois de plus de renouveler à la demande expresse du Congrès, l’embargo sur la livraison à la Turquie, d’armes sophistiquées.

    Le Congrès et le Pentagone obtiennent pour la deuxième fois depuis 2008, le blocage de la livraison d’armes au régime d’Erdogan en dépit du soutien officieux d’Obama.

    Les Turcs qui achetaient une grande partie de leurs armes aux Israéliens, se retrouvent désormais en position de faiblesse dans la course à l’armement de haute technologie. Ce ne sont ni les Russes, ni les Chinois qui pourront les aider, puisque ces derniers achètent eux-mêmes ce savoir-faire à Israel.

    Cet échec majeur pour Erdogan doit être considéré comme un sévère avertissement. Il est bon de rappeler que la Turquie est non seulement un membre important de l’OTAN mais que le nouveau Congrès américain n’a pas caché son intention de revoir en « profondeur » les relations stratégiques entre les deux pays.

  • permalien jj :
    8 janvier 2011 @18h41   « »

    77 :
    8 janvier @18h30

    <...> Les Turcs qui achetaient une grande partie de leurs armes aux Israéliens, se retrouvent désormais en position de faiblesse dans la course à l’armement de haute technologie. Ce ne sont ni les Russes, ni les Chinois qui pourront les aider, puisque ces derniers achètent eux-mêmes ce savoir-faire à Israel. <...>

    Ah hasbara quand tu nous tiens ! Ah ouais ils seraient donc fichus ces pauvres Turcs ! Hi, hi ! Et qu’est ce donc qu’ils ne pourraient pas acheter ailleurs ? Dites-nous donc qu’on rigole un peu !

  • permalien Nathan :
    8 janvier 2011 @20h14   « »

    Deïr Yassin : 8 janvier @14h26

    C’est ce genre de scènes qui vous donne la haine à jamais de cet Etat. Je me demande si certains de ces soldats n’y prennent pas un malin plaisir et y n’y voient pas une certaine revanche sur l’histoire juive des shtetls.

    Croyez-vous que ces recrues aient la moindre idée de que furent les shtetls ? Et pour un soldat agressif et sadique (par exemple, le vicieux avec des lunettes de soleil qui demande à une femme si elle se moque de lui), il y en a certainement un autre qui se demande ce qu’il fout là.

  • permalien jj :
    8 janvier 2011 @20h42   « »

    le problème c’est quand des soldats agressifs et sadiques agissent sur ordre...

  • permalien Orangerouge :
    8 janvier 2011 @20h53   « »

    C’est à cause de tous ceux qui protègent l’état d’Israël dans sa forme actuelle, et lui assurent l’impunité pour ses crimes et ses violations du Droit International, que les Palestiniens sont traités comme du bétail, quand ils ne sont pas tués ou blessés.

  • permalien Rouzbeh :
    8 janvier 2011 @21h08   « »

    « Des femmes et des enfants traités comme du bétail »

    En regardant cette vidéo, je me suis senti humilié et agressé dans mon être, et, en même temps, enragé et impuissant devant cet in-humanité.
    Comment peut-on devenir aussi abject et cynique, et faire subir à ses semblables un traitement aussi dégradant et humiliant, puis se plaindre la réaction « violente » de ces mêmes humiliés ? COMMENT PEUT-ON ARRIVER LA !?? On va me répliquer peut-être, « qu’il y a en a qui font pire ailleurs » ! Est-ce une réponse adéquate pour justifier et soutenir l’injustifiable et l’insoutenable ?
    Peut-on « ne serait ce qu’une seule fois », « mettre en veille », son idéologie de « secte » qu’elle soit biblique, coranique, etc...? et penser avant tout autre chose aux êtres humains ?

    PS : Je ne peux « veux »pas croire que la seule possibilité soit la violence !?? On peut pardonner beaucoup de choses désagréables, mais jamais l’humiliation !

  • permalien s=exp(j*pi) :
    8 janvier 2011 @21h47   « »

    @ Nathan // 08-01 /20h14

    Croyez-vous que ces recrues aient la moindre idée de que furent les shtetls ? Et pour un soldat agressif et sadique (par exemple, le vicieux avec des lunettes de soleil qui demande à une femme si elle se moque de lui), il y en a certainement un autre qui se demande ce qu’il fout là.

    Puisque vous vous risquez à chercher une échappatoire, soyons précis : en quoi ce que fait le soldat DUPONT pourrait-il être justifié par ce que s’abstient de faire le soldat DURAND (même si DURAND s’emm...) ?

    C’est le soldat responsable qui devrait être jugé et châtié. Et bien davantage encore sa hiérarchie qui tolère à moins qu’elle ne suscite les comportements inhumains. Et aussi les ministres qui soutiennent une armée de soudards.

  • permalien K. :
    9 janvier 2011 @10h20   « »

    Si même un des auteurs du massacre de Deir Yassin et assassin de Bernadotte, officiel éminent de l’ONU et sauveur de juifs, a pu non seulement mourir paisiblement dans son lit de mort mais être honoré, à quoi peut-on s’attendre d’autre ?

    Dieu m’en est témoin, son exemple maléfique est toujours là, et bien là, parmi nous.

  • permalien Nathan :
    9 janvier 2011 @11h10   « »

    @ s=exp(j*pi) : 8 janvier @21h47

    Le principal responsable, c’est l’occupation israélienne. Le rôle d’une armée n’est pas de faire la police dans un territoire occupé et d’empêcher les gens de circuler.

    En revanche, il faut quand même rappeler (on ne sait jamais) que les passages étroits et les barrières métalliques du checkpoint de Qalandia ne sont pas les couloirs de la mort et que l’expression “trié comme du bétail” n’a rien à voir avec la sélection des déportés dans les camps d’extermination. Il s’agit d’un lieu-dit entre Ramallah et Jérusalem pour passer de l’autre côté (dans la séquence mise en lien, si j’ai bien compris, ces femmes voulaient se rendre à Jérusalem pour y prier). Et si les contrôles sont si sévères, c’est aussi pour empêcher que des kamikazes ne s’infiltrent en Israël.

  • permalien Yvan :
    9 janvier 2011 @11h14   « »

    Évidemment le meurtre de quelques chrétiens (trop tout de même) perdu au milieu des meurtres de milliers de musulmans (définitivement trop, aussi), réveille les vieux phantasmes occidentaux du Coran mode d’emploi du Jihad, aux mains d’Arabes sanguinaires et hystériques qui pour la promesse d’un certain nombre de vierges (jamais assez de toute façon) sont prêts à pratiquer un nettoyage ethnique religieux (jamais assez d’amalgames douteux).

    Pourtant le Jihad peut-être aussi le problème des occidentaux : qui connais Abu Jihad ?

    J’aime cette d’idée de mort par dilution de l’occident : Edgar Morin : "Les nuits sont enceintes" - LeMonde.fr

  • permalien jj :
    9 janvier 2011 @11h32   « »

    Nathan :
    9 janvier @11h10

    Le principal responsable, c’est l’occupation israélienne.<...>

    Quand entre 2 soupes de cochons et quelques pintes, notre ami co-sponsorisé par le bloc identitaire de Wallonie et Israel Beytenou, nous sort une lapalissade, ça ne peut être qu’une erreur...

    Eh oui Nathan ! Depuis 1948 c’est bien ça le problème en effet !

  • permalien Lou :
    9 janvier 2011 @11h44   « »

    j’entends déjà des commentaires...

    Haaretz, Adar Primor : Several of your senior colleagues on the European far right visited Israel recently, invited by the settlers and groups on the Israeli far right. What is your opinion of this alliance ?

    Marine Le Pen : "The shared concern about radical Islam explains the relationship ... but it is possible that behind it is also the need of the visitors from Europe to change their image in their countries ... As far as their partners in Israel are concerned, I myself don’t understand the idea of continuing to develop the settlements. I consider it a political mistake and would like to make it clear in this context that we must have the right to criticize the policy of the State of Israel - just as we are allowed to criticize any sovereign country - without it being considered anti-Semitism. After all, the National Front has always been Zionistic and always defended Israel’s right to exist."

    Plusieurs de vos collègues au sein de l’extrême droite européenne se sont rendus en Israël récemment, invités par les colons et les groupes israéliens d’extrême droite. Quelle est votre opinion à propos de cette alliance ?

    "La préoccupation commune au sujet de l’islam radical explique cette relation ... mais il est possible que derrière il y ait aussi le besoin de visiteurs européens pour changer l’image de leur pays ... En ce qui concerne leurs partenaires en Israël qui sont concernés, je ne comprends pas moi-même l’idée de continuer à développer les colonies je considère cela comme une erreur politique et voudrais qu’il soit bien clair dans ce contexte que nous devons avoir le droit de critiquer la politique de l’État d’Israël -. tout comme nous avons le droit de critiquer n’importe quel pays souverain -. sans que cela soit considéré comme de l’antisémitisme Après tout, le Front national a toujours été sioniste et a toujours défendu le droit d’Israël à exister ".

  • permalien K. :
    9 janvier 2011 @12h32   « »

    On ne peut pas décemment et rationellement affirmer une chose et son contraire.

    On ne peut pas à la fois dire qu’on est menacé d’un second holocauste par les Arabes (qui, a dit le sionisme “modéré”, sont des adeptes du double langage) et ne pas cautionner la soit disant “occupation” (il y a belle lurette qu’il ne s’agit plus d’occupation mais de vols purs et simples et à grande échelle).

    On ne peut pas à la fois exclure l’existence d’un insane esprit de revanche du au souvenir des “shetls” et participer activement à la perpétuation de ce souvenir.

  • permalien sébastien :
    9 janvier 2011 @14h02   « »

    K les terroristes des arabes sont les héros des israéliens, et vice et versa. Voulez-vous que je vous parle de l’assassinat le Louis Delemare, ambassadeur de France au Liban, monté par vos amis syriens.

  • permalien gloc :
    9 janvier 2011 @14h12   « »

    Sébastien : « les terroristes des arabes sont les héros des israéliens, et vice et versa. Voulez-vous que je vous parle de l’assassinat le Louis Delemare, ambassadeur de France au Liban,... »

    Je veux bien que vous en parliez, Sébastien, ce serait sûrement très révélateur.

  • permalien jj :
    9 janvier 2011 @14h38   « »
    Le Proche-Orient après l’attentat d’Alexandrie...

    Concernant l’Égypte et l’attentat d’Alexandrie, puisque c’est ce dont nous parle ici Alain Gresh, j’observe qu’à ce jour l’attentat n’a toujours pas été revendiqué....... Étrange non ?

    Bien que n’ayant aucune sympathie (mais alors vraiment aucune !) pour le régime (inique) égyptien, j’approuve totalement ses déclarations à l’adresse de l’Occident les invitant à s’occuper de leurs (sales) petites affaires et à ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures égyptiennes pour servir leur démagogie xénophobe fascisante !

  • permalien Deïr Yassin :
    9 janvier 2011 @14h56   « »

    @ Nathan 20h44
    "Croyez-vous que ces recrues aient le moindre idée de que furent les shtetls"

    Ah oui, je suis convaincue qu’ils savent très bien ce que cela veut dire le ’shtetl’. Peut-être qu’ils ne connaissent pas le mot lui-même, mais le sentiment du shtetl se transmet en Israël depuis le plus jeune âge.

    Il suffit de voir/revoir ce super documentaire de Yoav Shamir sur "L’industrie de l’antisémitisme", c-à-d "Defamation", sous-titré en français :

    - www.youtube.com/watch ?v=apx2...

    9 épisodes, à partir du 4ème vidéo/1ère page de l’utilisateur "qsdfgh84".

    A un moment donné, un des jeunes répond - à la question de Yoav Shamir sur le motif de ces voyages mémoriels à Auschwitz - que cela sert aussi à mieux ’bastonner’ les Palestiniens (mes mots). Cela tombe bien, une voyage d’étude dans les camps d’extermination où en plus on vous apprend que le monde entier vous haït, avant le retour au pays, et le service militaire juste après le bac.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    9 janvier 2011 @15h02   « »

    @ Nathan // 09-01 / 11h10 (1/2)

    Le principal responsable, c’est l’occupation israélienne.

    Le responsable de ce que nous avons vu n’est pas le hasard, le mauvais oeil ou un être désincarné, synthétique et impersonnel : ce sont les hommes ! Ceux qui font ça (les trouffions), ceux qui ont organisé ça (leurs officiers / vous avez remarqué le chaos ? c’est leur faute au niveau professionnel), ceux qui ordonnent et gèrent des centaines de choses comme ça sans s’émouvoir (l’EM de l’armée / car nous n’avons vu qu’un "échantillon" comme on dirait en statistiques) et les ministres qui connaissent la chose et maintiennent ces façons de "contrôler la population".

    Le rôle d’une armée n’est pas de faire la police ...

    Qui d’autre que les ministres israéliens et les officiers d’EM de l’armée israélienne a décidé que l’armée ferait la police ? Sûrement pas la population palestinienne ... Encore une fois, où sont les responsables, les fautifs, ceux-là qui, en cette heure, maintiennent les choses en l’état ? L’esquive est impossible si on se pose les bonnes questions : si le soldat estime qu’il n’a pas en conscience à faire la police, il doit refuser les ordres, ses supérieurs ... (voir plus haut) et ça remonte jusqu’au sommet de l’état.

    Le rôle d’une armée n’est pas ... d’empêcher les gens de circuler.

    Tiens donc ! Et ce serait le rôle de qui, alors ? Pour mémoire, ce n’est le rôle d’aucun corps de l’état pas même s’il est occupant d’empêcher quelque population que ce soit "de circuler" et un gouvernement qui pratique la chose est tout simplement criminel. Pourtant, il me semble que les couvre-feux imposés à la seule population palestinienne sont monnaie courante, à l’occasion des fêtes juives notamment, non ? Regretter de telles choses avec des larmes de croco ne sert à rien, il faut tirer des conclusions sur la nature de l’état qui pratique ainsi, sur son gouvernement et ses ministres.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    9 janvier 2011 @15h06   « »

    @ Nathan // 09-01 / 11h10 (2/2)

    ... les passages étroits et les barrières métalliques du checkpoint de Qalandia ne sont pas les couloirs de la mort et que l’expression “trié comme du bétail” n’a rien à voir avec la sélection des déportés dans les camps d’extermination.

    "Enfin, bref, c’est pas trop grave, ça pourrait être pire, ...". Et puis quoi encore ? Est-ce que le fait que les camps d’exterminations aient existé justifie les saloperies commises aujourd’hui ou leur enlève la moindre parcelle de gravité ? Regardez les choses d’aujourd’hui et demandez-vous si vous souhaitez les voir encore demain. Si vous en relativisez la gravité, vous concourez à les perpétuer : "puisque c’est pas si grave que ça, ça peut continuer, faut pas nous faire ch... pour si peu" vous répondront les trouffions. Et n’oubliez pas qu’il existe de nombreux points de contrôle ou d’obstacles à la circulation et que l’oppression prend aussi quantité d’autres formes.

    ... si j’ai bien compris, ces femmes voulaient se rendre à Jérusalem pour y prier). Et si les contrôles sont si sévères, c’est aussi pour empêcher que des kamikazes ne s’infiltrent en Israël.

    Ainsi donc, elles voulaient donc se rendre à Jérusalem-Est, càd en territoire occupé. Mais alors, il ne s’agit pas de protéger Israël au sens où le concert des nations l’entend. Pour le reste, il y a combien d’obstacles à la circulation imposés à la population palestinienne ? Entre 400 et 600, suivant les époques, d’après ce que nous savons. ET COMBIEN CONTRôLENT LE PASSAGE ENTRE LES TERRITOIRES OCCUPéS ET ISRAëL ? Cette simple question exige, elle aussi que l’on tire des conclusions : si le but n’est pas de protéger le territoire israélien, quel est le but ? Ne serait-ce pas de pourrir la vie de la population palestinienne en transformant tout déplacement en cauchemar ?

0 | 100 | 200 | 300 | 400 | 500

Ajouter un commentaire