Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Laïcité et schizophrénie

Laïcité et schizophrénie

vendredi 22 juillet 2011, par Alain Gresh

La « loi de séparation des Eglises et de l’Etat » votée en 1905 s’ouvre ainsi :

Article 1er : La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes, sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

Article 2 : La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. […] Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets [de l’Etat, des départements et des communes] les dépenses relatives à des exercices d’aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons.

Bien que le terme de laïcité ne soit jamais utilisé dans la loi de 1905, il sert depuis à désigner la manière dont sont régis les rapports de la République avec les Eglises (au sens large, en fait les religions). Ce texte, bien qu’ayant été déjà amendé au moins une dizaine de fois (sans que cela pose le moindre problème), représente pour beaucoup les tables de la loi. On oublie souvent qu’il pose des principes généraux et que les tribunaux et le Conseil d’Etat doivent, à chaque étape, en définir l’application concrète.

De ce point de vue, les décisions du Conseil d’Etat de ce mois de juillet sont importantes. Elles sont rappelées dans un article de Stéphanie Le Bars, « Avec cinq arrêts décisifs, le Conseil d’Etat valide l’approche libérale de la laïcité et de la liberté religieuse » (Le Monde daté du 21 juillet).

« Les cinq décisions rendues publiques, mardi 19 juillet, par le Conseil d’Etat figureront en bonne place dans le code de la laïcité et de la liberté religieuse promis par le gouvernement en avril ; le ministère de l’intérieur en a même retardé la publication pour les y intégrer. De fait, les réponses apportées à ces cinq contentieux liés au financement des cultes catholique et musulman actualisent et clarifient l’interprétation de la loi de 1905 sur ces sujets. »

« Tout en insistant sur l’interdiction pour les collectivités locales “d’apporter une aide à l’exercice du culte”, elles confirment aussi l’approche libérale défendue par le Conseil d’Etat sur les questions de laïcité. “Elles feront date, estime même le chercheur Philippe Portier, spécialiste de la laïcité, car elles dénotent une volonté d’harmonisation de la jurisprudence sur des sujets qui, depuis une dizaine d’années, étaient caractérisés par des tergiversations. Ces décisions illustrent une laïcité d’ouverture et de reconnaissance.” »

(...)

« Ainsi, contredisant les arrêts rendus par les cours ou les tribunaux administratifs, le Conseil d’Etat a mis en avant “l’intérêt public local” pour autoriser des communes à financer des installations destinées à des édifices religieux et à la pratique d’un culte, ou à accorder des baux emphytéotiques pour “une somme modique” à des associations cultuelles. »

(...)

« Intérêt public local et “ordre public” sont aussi invoqués dans une affaire plus novatrice, qui opposait un contribuable à la communauté urbaine du Mans. La collectivité avait financé l’installation d’un abattoir provisoire pour la fête musulmane de l’Aïd al-Adha ; le Conseil d’Etat a justifié cette intervention, rappelant “la nécessité que les pratiques rituelles soient exercées dans des conditions conformes aux impératifs de l’ordre public, en particulier de la salubrité et de la santé publiques”. »

« La décision du conseil d’Etat sur les baux emphytéotiques clarifie, de manière inédite, une problématique régulièrement soulevée dans les communes. Le cas de la mairie de Montreuil (Seine-Saint-Denis), qui avait accordé un tel bail pour un euro symbolique à une association musulmane, pourrait faire école. A ce sujet, M. Sauvé a rappelé que sur les 1 800 églises construites après 1905 en Ile-de-France, 450 l’ont été grâce à un tel dispositif, sans que cela ne soulève de contestation. »

(...)

« Sans nier une situation parfois “schizophrénique”, M. Portier y voit, lui, une “convergence avec les politiques municipales, de droite ou de gauche, observées ces dernières années”. “Car, au-delà des discours pesants et agressifs envers l’islam notamment, les politiques mises en œuvre sont fondées sur des aménagements, poursuit le chercheur. Et, poursuivant son petit bonhomme de chemin, le droit installe le religieux dans un espace de mieux en mieux protégé. Sur le fond, il n’est pas sûr que l’UMP trouve grand-chose à redire à ces décisions.” »

Ces décisions s’inscrivent dans une conception de la laïcité en France qui s’est toujours voulue libérale, contrairement à ce qu’affirment les tenants d’une laïcité de combat (avant tout contre l’islam).

Comme je le rappelle dans L’Islam, la République et le monde (Hachette, Pluriel, 2006) :

« Ainsi, un des premiers conflits auxquels fut confrontée la République fut celui des processions en dehors des lieux de culte. Mettant en avant la crainte d’un trouble à l’ordre public, un certain nombre de maires voulurent les interdire : entre 1906 et 1930, 139 arrêtés municipaux en ce sens firent l’objet d’un recours ; ils furent cassés dans 136 cas, comme le furent toutes les décisions de maires visant à interdire le port de la soutane sur le territoire de leur commune. »

« Le Conseil d’Etat rejeta aussi, dans la plupart des cas, les demandes de désaffection des églises présentées par les communes, refusa de leur accorder le droit de vente des objets affectés au culte et, dans les affrontements entre maires et curés sur l’utilisation des cloches, limita à l’extrême leur usage pour des motifs non religieux. L’entorse la plus grave, qui porta à conséquence pour l’islam, mais qui relevait d’une autre logique, fut la non-application de la loi à l’Algérie. »

Twitter

J’ai désormais un compte Twitter. C’est une expérience nouvelle pour moi, mais je pense qu’elle permet de transmettre des informations et des liens que je ne peux signaler ici. Alors que s’approche le cinquième anniversaire de ce blog, ce développement permettra, je l’espère, de mieux faire passer « une autre information, d’offrir une autre manière de voir le Proche-Orient et ses conflits ».

118 commentaires sur « Laïcité et schizophrénie »

0 | 100

  • permalien A. :
    22 juillet 2011 @12h08   »

    Merci bien pour votre engagement envers la desinstitusionnalisation du "deux poids deux mesures".

  • permalien MCPN :
    22 juillet 2011 @12h54   « »

    La laïcité en question.
    OUI un débat, c’est du bon sens et une évidence.

    Ce n’est pas compliqué de comprendre que lorsque l’on entend des voix, on n’est ni en contact avec l’au-delà, ni investit d’une mission divine, ni prophète mais schizophrène ; et c’est rétroactif...

    Depuis 1905, après plus de cent années, les neurosciences ont permis de comprendre le fonctionnel du cerveau et notamment le rôle des neurotransmetteurs -que sont la dopamine et la sérotonine- lesquels sont les vecteurs, par leurs excès de production, des sensations de fusion avec l’au-delà, et à l’extrême des symptômes hallucinatoires qui affectent nos malades dits « schizophrènes ».

    On comprend alors que la schizophrénie mystique fait un unique couple avec les croyances déclinées « culturellement » en religions.

    Arrêtons de promouvoir et de vénérer une maladie qui fait tant de dégâts.
    Mais à qui l’a-t-il dit :
    http://maurice.champion20.pagespers...
    Hallucinant oui !!

  • permalien rourou :
    22 juillet 2011 @13h11   « »

    la laicite devient dans le langage mediatique une religeon aussi exclusive et intolerante ce qu explique le danger des dogmes

  • permalien Jordi GRAU :
    22 juillet 2011 @14h03   « »

    A MCPN :

    Vouloir réduire les religions à des mécanismes hormonaux, et assimiler mysticisme et schizophrénie me paraît un tant soit peu réducteur, mais on ne va pas engager une discussion là-dessus, car ce n’est pas vraiment le sujet.

    A Alain Gresh :

    Il me semble qu’on abuse constamment du terme de schizophrénie, et notamment dans les médias. Le fait de financer la construction ou l’entretien de lieux de culte tout en prétendant ne subventionner aucune religion ne relève en rien de la schizophrénie : il s’agit simplement d’un phénomène fort banal dans l’humanité, et qu’on appelle l’incohérence ! Nul besoin ici de recourir à la psychiatrie pour expliquer ce genre d’attitude. Les hommes ou les institutions sont fréquemment coincés entre des exigences contraires, et c’est pourquoi ils doivent faire des compromis plus ou moins boiteux, au risque d’être hypocrites ou de se contredire inconsciemment.

  • permalien Yvan :
    22 juillet 2011 @15h17   « »

    L’islam pose un casse tête insoluble pour quiconque souhaite l’instrumentaliser, pour exprimer par delà les lois antiracistes, leur détestation des populations du sud de la Méditerranée. Placé au niveau cultuel l’expression de cette détestation se revendique de la liberté d’expression.

    Bâtie pour une civilisation de bédouins, cette religion s’est débarrassées de tous les oripeaux et autre colifichets qui pourraient alourdir la caravane.

    Aujourd’hui, les laïcards en sont réduits à protester quand on attribue une salle de prière, et à protester quand on n’en attribue pas (prières de rue), c’est un processus schizophrénique, qui les réduit à une sorte d’auto-détestation.

    Vu les nombre d’églises désertées et de salles de sports sous-employées il n’y aucune raison que la prière du vendredi soit un problème en France, même le Saint Esprit est le bien venu s’il veut participer à la prière.

    L’islam ne réclame aucun aménagement d’une quelconque loi sur la laïcité car il a intégré cette dimension culturelle depuis sa création. Seuls le judaïsme et le christianisme nécessitent de tels aménagements, parce qu’ils possèdent une dimension temporelle étrangère à l’islam.

  • permalien HN :
    22 juillet 2011 @17h10   « »

    Depuis 1905, après plus de cent années, les neurosciences ont permis de comprendre le fonctionnel du cerveau et notamment le rôle des neurotransmetteurs - que sont la dopamine et la sérotonine

    Dieu est donc... une protéine ???!!!

    Ça va être dur de dire à des milliards d’êtres humains que le truc qu’ils appellent Dieu est en fait leurs p’tites cellules qui s’excitent.

    De plus, sans cette part de spiritualité que chacun recherche plus au moins (ou pas) dans telle ou telle direction, ça va être tendu de composer une nouvelle 9ème symphonie.
    Et on peut s’accrocher avant d’avoir un nouveau De Vinci, vu le niveau actuel...

    Cdlmt

  • permalien MCPN :
    23 juillet 2011 @09h16   « »

    Quand tu auras tes deux fils dans cette maladie de merde et totalement mystique, tu comprendras que la spiritualité excessive est la porte du fonctionnement psychotique. Si on vénérait une autre maladie, telle le cancer, le sida..., ce serait la révolution.
    Il est temps de comprendre que nous ne sommes plus les dégâts collatéreaux, ni les béquilles des religions. 1000 jeunes mettent fin à leur jours chaque année du fait de cette incompréhension liée a la manipulation mentale religieuse, la base de leurs souffrances.
    Blog : http://schizo-non.allmyblog.com/

  • permalien Deïr Yassin :
    23 juillet 2011 @11h56   « »

    HORS SUJET :
    Si jamais notre "Naïf" passe par ici :

    Je voulais que vous sachiez que votre ’journaliste’ norvégien, "fjordman" dont vous nous avez posté quelques commentaires l’année dernière sur l’Islam et sur lequel nous avons eu un débat est le terroriste Anders Behring Breivik. Sa folie meurtrière, son nationalisme et son Islamophobie a jusqu’à maintenant fait plus de 90 morts.

    Je n’ai pas besoin de dire qu’à part d’être anti-Musulman, Behring Breivik est aussi sioniste, et écrivait régulièrement pour ’Atlas Shrugs’ de Pamela Gellner, elle aussi Islamophobe-sioniste deux-en-un.

    Vous devez donc peut-être songer à changer de fréquentations !

    Cela n’est peut-être pas si hors-sujet que cela finalement. J’ai lu deux articles sur Haaretz hier, et les commentaires furent ignobles. On ne savait encore rien sur les responsables, et l’Islamophobie avait libre cours sans le moindre discernement. Certains allaient jusqu’à dire ’tant mieux pour la Norvège’, jugé trop pro-Palestinien.

  • permalien Yvan :
    23 juillet 2011 @12h23   « »

    L’explosion a fait plusieurs morts. Une fusillade éclate. | Atlantico

    Selon le dernier bilan fourni par la police norvégienne, au moins 91 personnes ont été tuées dans l’attentat à la bombe perpétré le vendredi 22 juillet à Oslo, et dans la fusillade qui s’est produite dans une île proche de la capitale. L’auteur de ce double attentat, âgé de 32 ans, est suspecté de nourrir des opinions hostiles à l’islam, selon les dernières indications de la police locale.

    C’est de la faute aux musulmans, leur religion est tellement intolérante, qu’elle finit par énerver les "blondasses luthériennes".

  • permalien Yvan :
    23 juillet 2011 @12h48   « »

    Vague d’indignation internationale après le carnage en Norvège - A la Une : Ladépêche.fr

    Le secrétaire général de l’Otan Anders Fogh Rasmussen a pour sa part condamné des "actes de violence odieux".

    La Norvège, membre de l’Alliance atlantique, participe aux missions de l’Otan en Libye et en Afghanistan.

    "Notre solidarité avec la Norvège demeure inébranlable. Les pays de l’Otan restent unis dans la bataille contre ces actes de violence", a déclaré M. Rasmussen.

    Le Premier ministre canadien Stephen Harper s’est lui dit "horrifié" par des "actes de violence barbares et insensés".

    Enfin une nouvelle mission pour l’OTAN : la libération de la femme norvégienne.

    Eva est à la parade !

  • permalien Nathan :
    23 juillet 2011 @14h37   « »

    Deïr Yassin : 23 juillet @11h56

    Je n’ai pas besoin de dire qu’à part d’être anti-Musulman, Behring Breivik est aussi sioniste, et écrivait régulièrement pour ’Atlas Shrugs’ de Pamela Gellner, elle aussi Islamophobe-sioniste deux-en-un.

    Il n’est pas du tout prouvé que l’assassin soit le bloggeur dénommé Fjordman mais déjà Richard Silverstein et bien sûr, Deïr Yassin ont conclu de concert que c’était lui et donc que l’assassin devait être sioniste et donc qu’un sioniste était l’assassin et donc que, donc que, donc...

    ... QUE LES SIONISTES ONT TUE 90 NORVEGIENS !. CQFD

    Et voilà pourquoi votre fille est muette...

  • permalien Jeff :
    23 juillet 2011 @15h30   « »

    Nidal a mis en ligne certains extraits des documents laissés par le tueur. Chez ce dernier, la haine des musulmans et son obsession des "dhimmis" vont clairement de part avec ses empathies sionistes.

    Il décrit son intérêt pour le blog de Fjordman, qui pourrait donc ne pas être lui-même.

  • permalien Deïr Yassin :
    23 juillet 2011 @15h40   « »

    @ Nathan

    Voila une compilation des "écrits" de Anders Behring Breivik :
    www.document.no/anders-behri...

    Il y a entre autre un fatwa contre les deux médecins norvégiens, Mads Gilbert et Erik Fosse, qui étaient les seuls chirurgiens étrangers à Gaza durant Plomb Durci.

    Sinon vous lisez les multiples articles dans la presse scandinave, en commençant par "Aftenposten".

    Même s’il n’est pas ’Fjordman’, son sionisme n’est pas à démontrer, mais cela vous dérange plus qu’on y fait allusion que le fait que ces mêmes sionistes avaient déjà trouvé le coupable avant la police norvégienne. Vous aussi, je suppose.

    C’est bizarre comme votre prudence est toujours unilatérale ! Ah ! J’ai oublié : comme vous, Anders Behring Breivik est obsédé par le multi-culturalisme et les musulmans.

  • permalien Edouard :
    23 juillet 2011 @15h43   « »

    De passage sur ce site abandonné plusieurs fois par lassitude de voir le temps stérilement perdu à essayer de raisonner un persévérant intervenant quasi-quotidien, je me demande si je n’ai pas rêvé tout ce que j’ai lu depuis le 18 mai sur le drame palestinien et ses sympathisants et autres adversaires dont ne parle étrangement pas l’auteur de ce blog et expert ès-Proche-Orient.

    La matière ne manquait pourtant pas, même si elle n’était pas forcément toujours louable … pour faire culturellement écho à l’évocation de Jean-Baptiste Poquelin du sus-dit intervenant quasi-quotidien.

  • permalien Deïr Yassin :
    23 juillet 2011 @15h45   « »

    @ Jeff
    Effectivement, le tueur fait référence à plusieurs reprises au blog de "Fjordman" mais selon certains, cela est pour brouiller les pistes et/ou y attirer l’attention.
    On a bien vu ici un certain intervenant avec plusieurs pseudos qui se soutenaient entre eux :-)

  • permalien K. :
    23 juillet 2011 @16h43   « »

    Pour "le plus prestigieux quotidien au monde", la responsabilité des “jihadistes” ne faisait pas de doute.

    Via Nicolas Bousserez (via twitter Alain Gresh.)

  • permalien Yvan :
    23 juillet 2011 @16h44   « »
    "schizofreni og paranoia"

    Du soupçon islamiste à l’incrédulité de la piste d’un extrémiste norvégien - LeMonde.fr

    Tous les ingrédients étaient donc réunis. On rappelait même qu’au lendemain de la mort d’Oussama Ben Laden, Ayman Al-Zawahiri avait entre autres cité la Norvège comme cible potentielle. Le responsable d’Al-Qaida pourrait par ailleurs avoir des raisons personnelles d’en vouloir à la Norvège, car selon lui, des hommes des forces spéciales norvégiennes auraient participé à une opération ayant causé la mort de l’une de ses épouses et de l’un de ses fils.

    Aussitôt après l’attentat, le premier montré du doigt est alors Mullah Krekar, un personnage sulfureux réfugié depuis vingt ans en Norvège. L’homme est présenté comme le chef d’Ansar Al-Islam, un groupuscule islamiste du Kurdistan irakien, responsable de plusieurs attentats dans cette région. Les autorités norvégiennes rêvent d’expulser Mullah Krekar, mais n’y parviennent pas car sa vie serait en danger en Irak. Il avait même déclaré que son expulsion éventuelle serait "un crime qui ne restera pas impuni". En dépit d’accusations selon lesquelles Mullah Krekar aurait proféré de nouvelles menaces en début de semaine, son avocat monte aussitôt au créneau pour le défendre.

    Placée sous le signe de la terreur, cette journée du 22 juillet prend une nouvelle orientation, quelques heures plus tard lorsqu’éclate la fusillade sur l’île d’un lac situé non loin d’Oslo où se déroulait le camp d’été des jeunesses social-démocrates. Le procédé n’a plus rien de commun avec le mode opératoire traditionnel des commandos djihadistes.

  • permalien K. :
    23 juillet 2011 @17h06   « »

    “Le plus prestigieux quotidien au monde”, après avoir fait disparaitre l’article précédent (cliquer sur le deuxième lien), nous suggère maintenant que les musulmans sont tous des “jihadistes” ; ainsi il ne saurait y avoir des groupes islamophobes mais seulement “des groupes anti-jihadistes.” De plus, suggère encore le ppqam, un “anti-jihadiste”, par définition, ne saurait commettre un acte terroriste :

    So far Mr. Breivik has not been linked to any anti-jihadist groups

  • permalien Noval :
    23 juillet 2011 @17h08   « »

    En France aussi, les éditocrates dégaînent plus vite que leur ombre :

    http://www.liberation.fr/monde/0101...

  • permalien Yann :
    23 juillet 2011 @17h24   « »

    Glenn Greenwald :

    [I]f, as preliminary evidence suggests, it turns out that Breivik was "inspired" by the extremist hatemongering rantings of Geller, Pipes and friends, will their groups be deemed Terrorist organizations such that any involvement with them could constitute the criminal offense of material support to Terrorism ? Will those extremist polemicists inspiring Terrorist violence receive the Anwar Awlaki treatment of being put on an assassination hit list without due process ? Will tall, blond, Nordic-looking males now receive extra scrutiny at airports and other locales, and will those having any involvement with those right-wing, Muslim-hating groups be secretly placed on no-fly lists ? Or are those oppressive, extremist, lawless measures — like the word Terrorism — also reserved exclusively for Muslims ?

  • permalien Deïr Yassin :
    23 juillet 2011 @17h27   « »

    ’Quand le haineux trouve plus haineux que lui’.

    Une fois n’est pas coutume. Je mettrais en lien un blog ’néo-nazi’ :-( - que personne ne comprendrait de toute façon :-)

    Un des auteurs de "Realisten", blog suédois ultra-nationaliste, voir néo-nazi, avait été contacte par Anders Behring Breivik, il y a quelques temps.

    Il avait expliqué qu’il était le bloggeur derrière le pseudo "Fjordman", il avait exprimé des fortes sympathies sionistes et voyait l’Islam comme le seul problème, et comme cette ’vision du monde’ ne cadrait pas avec l’idéologie de "Realisten" (certainement aussi branché sur le menace juif que musulman) les liens n’ont pas été été développés :

    www.realisten.se/2011/07/23/...

    En lisant ses interventions, on se rend compte qu’il était aussi anti-marxiste qu’anti-musulman. Il était convaincu que les "Marxistes" avaient infiltré toutes les sphères en Norvège, et cela n’est certainement pas pas hasard qu’il avait choisi un camp d’été de la jeunesse social-démocrate pour son carnage.

    On apprend d’ailleurs qu’il fut membre de Fremskrittspartiet (’Le Parti du Progrès’ - l’extrême-droite populiste) de 1999 à 2004. Sa soeur jumelle est un allié à la coalition du gouvernement au Danemark, et la cousine de Wilders en Hollande.

  • permalien Rouzbeh :
    23 juillet 2011 @17h38   « »

    « Il n’est pas du tout prouvé que l’assassin ... »

    Même si un jour il est prouvé que l’assassin est bel et bien un sioniste, personnellement je pense, qu’un palestinien déguisé a pu commettre cette boucherie, et faire porter le chapeau sur un gentil sioniste (BHL au secour...), ! C’est tout simplement un complot.

  • permalien Vitigis :
    23 juillet 2011 @17h40   « »
    Laïcité

    N’empêche qu’avec toute leur schizophrénie, les laïcs sont moins enclins aux attentats que les paranos religieux.

  • permalien Noval :
    23 juillet 2011 @17h46   « »

    La meilleure de la journée :

    " Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak s’est entretenu avec des responsables du gouvernement norvégien et a offert l’aide d’Israël "

  • permalien gloc :
    23 juillet 2011 @17h57   « »
    Laïcitude...

    Vitigis : « N’empêche qu’avec toute leur schizophrénie, les laïcs sont moins enclins aux attentats que les paranos religieux. »

    Où avez-vous vu que Anders Behring Breivik faisait partie du clergé ?

  • permalien psy974 :
    23 juillet 2011 @18h47   « »

    Je suis psychiatre, et je n’apprécie guère que l’on mêle la schizophrénie et les schizophrènes à des débats politiques où il n’est guère question que de conflits d’intérêts et de contradictions idéologiques entre des personnes dans l’ensemble saines d’esprit (même si elle sont parfois singulièrement bornées, mais on reste là généralement dans le registre de la bêtise humaine et non de la maladie mentale).
    Il existe bien d’autres moyens d’expression que d’utiliser le concept de schizophrénie pour rendre compte de la difficile coexistence des hommes, des peuples et des systèmes.
    De grâce, fichez la paix à nos malades, il ont bien d’autres problèmes à gérer que de voir entraînés dans une problématique qui ne les concerne pas et renforce une fois de plus la stigmatisation dont ils sont les évidentes victimes...

  • permalien Nathan :
    23 juillet 2011 @19h02   « »

    Je ne vois pas pourquoi certains feignent d’être choqués à l’idée que tout le monde ou presque a cru à un attentat islamiste.

    1. Les islamistes n’en sont pas à leur premier attentat. C’est leur spécialité. Ils ont commis plusieurs attentats majeurs en Europe (Londres, Madrid).

    2. Hier, il n’était encore question que d’un seul attentat, celui commis à la bombe dans le quartier gouvernemental à Oslo. Or, il s’agit d’un modus operandi typique des islamistes.

    3. La presse a rappelé que les Norvégiens étaient engagés en Afghanistan et en Libye. Par ailleurs, des islamistes avaient été arrêtés en Norvège l’année dernière. Les médias avaient fait naturellement le lien.

    4. Certains ont pu raisonnablement penser qu’il s’agissait d’une réponse à la liquidation de Ben Laden.

    5. Un groupuscule islamiste avait revendiqué l’attentat.

    Voilà des raisons RATIONNELLES ET NON DELIRANTES qui expliquent pourquoi l’on a pensé en premier lieu à l’action de djihadistes.

  • permalien Nathan :
    23 juillet 2011 @19h09   « »

    Par ailleurs, je signale que tout anti-islamiste qu’il soit, c’est tout de même essentiellement des Norvégiens non-musulmans qu’il a massacré. Il faut croire que son anti-islamisme n’était pas première motivation, si tant est que son acte soit politiquement motivé et qu’il ne s’agit pas plus simplement de l’acte d’un fou qui avait tendance à confondre la réalité et les jeux vidéo.

  • permalien Laurent Szyster :
    23 juillet 2011 @19h10   « »

    @Deir Yassine,

    Même s’il n’est pas ’Fjordman’, son sionisme n’est pas à démontrer (...).

    Allez, tout compte fait ce n’est pas un agitateur anonyme. Anders Behring Breivik est un psychopathe raciste, qui a posté au moins un commentaire sur le blog de Pamela Geller.

    Et après ?

    Oh, après ça va vite. Son "sionisme" n’est pas à démontrer et donc le sionisme est un racisme, tous les "sionistes" sont des terroriste, etc.

    Avec le plus ténu des fil, l’amalgame fonctionne à plein !

    Mais il est immonde à vos yeux lorsqu’il s’agissait de terroristes islamistes, arabes, palestiniens, etc.

    Et si quelqu’un nous servait aujourd’hui un couplet sur le désespoir de ce pauvre norvégien luttant avec ses faibles moyens contre un état qui impose la colonisation étrangère de hordes musulmanes, vous le traiteriez - à raison - d’islamophobe délirant.

    Imaginez un instant ce bon M. Gresh nous impliquer qu’en l’espèce la terreur répandue par ce Timothy McVeigh norvégien est moins grave que celle de l’état norvégien en Afghanistan.

    Qu’est-ce qu’on rirait.

    Heureusement cela n’arrivera pas. Pas ici en tous cas. Ici on se félicite, on a enfin trouvé un terroriste "sioniste" qui tue des gentils européens.

    Il n’a pas un nom très "sioniste", mais on ne manquera sans doute pas d’élaborer une théorie à ce sujet ou d’expliquer que les "sionistes" préfèrent pousser les nations à s’entretuer ...

  • permalien Nathan :
    23 juillet 2011 @19h29   « »

    @ psy974

    Pour une fois, je défendrai Alain Gresh, lequel a utilisé le terme de "schizophrénie" de manière métaphorique pour signifier "divisé", "clivé" et non pas pour stigmatiser une quelconque maladie mentale.

    Tout le monde a compris que les laïques n’étaient pas des schizophrènes et qu’il ne s’agissement nullement de cette maladie.

    Si on n’a plus le droit de recourir au sens dérivé d’un mot ou à une variante populaire, la langue risque de se réduire à une peau de chagrin.

  • permalien gloc :
    23 juillet 2011 @19h50   « »

    psy974 : « Il existe bien d’autres moyens d’expression que d’utiliser le concept de schizophrénie pour rendre compte de la difficile coexistence des hommes, des peuples et des systèmes. »

    Je vous propose de lire l’article d’A. Gresh et vous verrez qu’à aucun moment il ne rend "compte de la difficile coexistence des hommes, des peuples et des systèmes", mais d’une pathologie dont les symptômes sont une dissociation de la personnalité, se manifestant principalement par la perte de contact avec le réel, le ralentissement des activités, l’inertie, le repli sur soi.

    Appelez ça comme vous voulez, mais par convention la langue française a adopté le terme de "schizophrénie" pour nommer cette pathologie.

  • permalien Deïr Yassin :
    23 juillet 2011 @20h23   « »

    @ Nathan

    "Hier il n’était encore question que d’un seul attentat ..."

    N’importe quoi ! Déjà à partir de 18h25, on a eu des nouvelles sur la fusillade sur l’ile dans le fjord d’Oslo.
    Avoir une réaction spontanée et en privée - qui amène des gens à penser à certains coupables plus que d’autres - n’est pas la même chose que de l’écrire et d’en tirer des conclusions comme cela fut le cas dans le New York Times entre autres.

    C’est cela, le racisme dont Nathan est un grand connaisseur lui-même : cette réaction atavique et incontrôlée qui vous amène à déduire sans la moindre preuve, voire même le contraire : comme accuser Noval d’être fan des Mollahs !

    En plus des réactions minables et souvent remplis de Schadenfreude postés sur Haaretz hier, voici un petit échantillon des saloperies postés comme commentaires sur ynet :

    www.ynetnews.com/articles/0,...

    Je tire l’attention sur le commentaire no. 74 :

    "After having experienced the largest terror attack in my hometown since WWII, I am frankly shocked to read the talkbacks in JPost [sic]. You people seem happy for the attacks. You danse on the graves of the innocent victims. If these talkbacks are symptomatic of the opinion of the majority of Israelis these days, I can only say this : May you all rot in Hell ! You have just removed the last vestiges of sympathy for your failed and tragic state. You inhuman racists don’t deserve a state. Never in my life will I again defend Israel"

    Karl, Oslo, Norway

    Une réaction peut-être excessive mais après 70 commentaires dont la plupart disait que la Norvège fut elle-même responsable au mieux, s’en réjouissait au pire, pas étonnant.

    @ Re-Nathan
    "Si tant est que son acte soit politiquement motivé et qu’il ne s’agit pas plus simplement de l’acte d’un fou ...

    Selon certains, le bombe à Oslo servait autant à attirer l’attention sur ceci pour pourvoir faire son carnage tranquillement par la suite. Il s’est présenté en uniforme de police, disant qu’il était là à cause du bombe, et surtout, il ne faut pas oublier : il s’agissait du camp d’été de la jeunesse social-démocrate, le parti au pouvoir, et il y avait là donc les futurs leaders de ceux qu’il détestait tant, les "Marxistes" !

    PS. Quand le Ministre des Affaires Etrangères est venu rencontrer la jeunesse de son parti jeudi, il fut accueillit par des pancartes disant "Boycott Israel", et l’exigence que la Norvège reconnait l’Etat de Palestine en septembre à l’ONU.
    Ceci n’explique bien sûr pas cela.

  • permalien Jeff :
    23 juillet 2011 @20h26   « »

    @ Nathan

    Voilà des raisons RATIONNELLES ET NON DELIRANTES qui expliquent pourquoi l’on a pensé en premier lieu à l’action de djihadistes.

    Vous semblez confondre emballement médiatique et réalité des faits.

    Pour mémoire : 294 attentats en Europe en 2009, 1 attribué au terrorisme islamiste.

    Et cela vaut en général pour les autres années, ne vous en déplaise.

  • permalien gloc :
    23 juillet 2011 @20h27   « »

    Nathan : « Je ne vois pas pourquoi certains feignent d’être choqués à l’idée que tout le monde ou presque a cru à un attentat islamiste. »

    Et moi je ne vois pas pourquoi vous feignez d’ignorer, la régularité de ces massacres dans les pays souvent luthériens où le communautarisme est porté au-delà de ce que certains individus peuvent supporter.

    Il est vrai que par vos délires que vous affichez sans vergogne sur ce blog, vous nous avez montré que ce communautarisme est votre oxygène.

    Nathan : « Par ailleurs, je signale que tout anti-islamiste qu’il soit, c’est tout de même essentiellement des Norvégiens non-musulmans qu’il a massacré. »

    Comment dites-vous déjà ?

    Ah ! oui des "islamo-gauchistes".

  • permalien Jeff :
    23 juillet 2011 @20h34   « »

    @ Laurent

    ce pauvre norvégien luttant avec ses faibles moyens contre un état qui impose la colonisation étrangère de hordes musulmanes, vous le traiteriez - à raison - d’islamophobe délirant.

    En supposant qu’il ne s’agisse pas de second degré, si cette phrase ne relève pas du racisme pur et simple, je veux bien connaître la "nouvelle" définition du racisme.

    "Colonisation", "hordes", les mots ne sont pas anodins. (pour rappel, "horde" a la même origine que "herd" en anglais : troupeau).

  • permalien Jeff :
    23 juillet 2011 @20h42   « »

    @ Gloc

    Ah ! oui des "islamo-gauchistes".

    Oui, c’est exactement comme ça qu’a dû les percevoir le tueur puisque, comme le rappelle Nidal, le premier ministre norvégien avait été accueilli quelques jours avant sur cette même île par des slogans revendiquant la reconnaissance de l’état palestinien.

    Travaillistes + pro-palestiniens = islamogauchistes, l’amalgame est vite fait !

  • permalien Rouzbeh :
    23 juillet 2011 @20h57   « »

    "Je ne vois pas pourquoi certains feignent d’être choqués à l’idée que tout le monde ou presque a cru à un attentat islamiste. "

    On dirait des propos de DSK concernant l’affaire Marie-Léonie [la fausse agression antisémite dans le RER D en 2004]. Il avait déclaré à l’époque : “Que ce soit vrai ou pas, cela aurait pu être vrai !“ ».

  • permalien Nathan :
    23 juillet 2011 @21h59   « »

    C’est marrant, j’ai donné une liste de raisons pour lesquelles tout le monde et notamment les médias ont immédiatement pensé à la piste islamiste et pourtant certains estiment qu’on n’aurait pas dû y songer - en vertu d’une sorte de police de la pensée - et même que la simple évocation de l’islamisme comme cause de l’attentat constitue une preuve de racisme (j’ai moi-même écopé de l’injure, ça va de soi).

    Je fais mon mea culpa et je reconnais que j’aurais dû immédiatement penser aux pistes tamoule, tchétchène, kurde et basque, en effet beaucoup plus plausibles.

    Ajoutons que les médias ont précisé que l’extrême-droite était un phénomène marginal en Norvège, un pays paisible et pacifique.

  • permalien Noval :
    23 juillet 2011 @22h07   « »

    " Voilà des raisons RATIONNELLES ET NON DELIRANTES qui expliquent pourquoi l’on a pensé en premier lieu à l’action de djihadistes "

    " On " a pensé ?

    Non, Mâme Dupont ; Nathan " pense " qu’il faudrait une bonne fois pour toutes qu’au seul prononcé du mot " terrorisme ", on entende rien d’autre qu’ " islamistes " et " djihadistes " .

    http://www.politis.fr/Vont-Ils-Fair...

  • permalien Jeff :
    23 juillet 2011 @22h26   « »

    @ Nathan

    Comme quoi, c’est bien ce que j’écrivais : vous ne vous fiez qu’à ce qui fait l’emballement médiatique, pas du tout aux analystes géopolitiques ou aux historiens.

    Dommage... Et si la presse est complètement aux ordres des lobbies financiers (comme c’est en train de prendre le pas en France), vous n’irez pas voir plus loin pour chercher vos infos ?

  • permalien Deïr Yassin :
    23 juillet 2011 @22h54   « »

    Penser aux Islamistes dès il y a un attentat n’est pas plus xénophobe que de penser aux Juifs dès qu’il y a une escroquerie banquière, n’est ce pas ??

    @ Nathan
    "Ajoutons que les médias ont précisé que l’extrême droite était un phénomène marginal en Norvège, un pays paisible et pacifique"

    Depuis quand les médias français sont devenus spécialistes en sociologie scandinaves ? Ils savent à peine épeler les noms de famille correctement ! Ikea fut la capitale du Danemark avant l’affaire des caricatures. Liv Ullmann est Suédoise et ainsi de suite.

    L’extrémisme politique d’une frange de la population en Scandinavie est connu de tout le monde qui s’y connait reste qu’un tout petit peu ! Fremskrittspartiet - populiste d’extrême-droite - ont eu entre 18 et 22% des votes aux dernières élections en Norvège.
    Est-ce que Le Pen est marginal en France ?

    Il suffit de lire par exemple ’Rouge-Gorge’, traduit en français, de Jo Nesbo ou Henning Mankell (Suède) qui traitent de l’extrémisme politique dans plusieurs de leurs livres.

  • permalien Nathan :
    23 juillet 2011 @23h08   « »

    Rappelons à ceux qui ont la mémoire courte et sélective que le 14 juillet, c’est-à-dire il y a un peu plus dune semaine, un triple attentat faisait 21 morts à Mumbai.

    Fin avril, un attentat islamiste faisait 16 morts à Marrakech.

    Autres attentats islamistes notables :

    New-York (septembre 2001) : plus de 3000 morts
    Djerba (avril 2002) : 21 morts
    Bali (octobre 2002) : 202 morts
    Casablanca (mai 2003) : 43 morts
    Istanbul (novembre 2003) : 58 morts
    Madrid (mars 2004) : 200 morts
    Londres (juillet 2005) : 56 morts
    Charm el-Cheikh (juillet 2005) : 88 morts
    Mumbai (novembre 2008) : 166 morts
    Kampala (juillet 2010) : 74 morts

    Ceci explique peut-être qu’on ait songé d’abord à la piste islamiste.

  • permalien gloc :
    23 juillet 2011 @23h29   « »

    Dans quel monde vivez-vous Nathan ?

    Tueurs de masse connus 1/2


    • Anders Behring Breivik : Fusillade de l’île d’Utøya près d’Oslo , norvége, le 22 juillet 2011 tuant 85 personne dans les rue de la petite île où de jeunes partisans du Parti travailliste s’étaient réunis pour un camp d’été, il est également suspecté de l’attentat qui touchât le centre administratif et notamment le bureau du premier ministre (non présent) tuant 7 personnes.

    • Tim Kretschmer : Fusillade de Winnenden dans un collège à Winnenden, Allemagne, le 11 mars 2009.

    • Michael McLendon : "Alabama spree killing" à Geneva et Samson en Alabama, États-Unis, le 10 mars 2009.

    • Bruce Jeffrey Pardo : Fusillade à Covino, en Californie, États-Unis, le 24 décembre 2008.

    • Matti Juhani Saari : Fusillade du lycée professionnel de Kauhajoki, en Finlande, le 23 septembre 2008.

    • Cho Seung-Hui : Fusillade de l’université Virginia Tech aux États-Unis, le 16 avril 2007.

    • Charles Carl Roberts : Fusillade dans une école Amish le 2 octobre 2006, en Pennsylvanie, États-Unis, cinq enfants sont tués.

    • Colin Ferguson (tueur de masse) : Massacre du Long Island Railroad aux États-Unis le 7 décembre 1993.

    • Kimveer Gill : Fusillade au collège Dawson à Montréal, Québec, le 13 septembre 2006.

    • Robert Steinhäuser : Massacre de Johann Gutenberg dans un lycée à Erfurt, Allemagne, le 26 avril 2002.

    • Richard Durn : Tuerie de Nanterre lors du conseil municipal, France, le 26 mars 2002.

    • Friedrich Leibacher : Fusillade au parlement de Zoug en Suisse le 27 septembre 2001. Il abat onze députés et trois conseillers d’État et blesse également quinze personnes avant de se suicider.

    • Eric Harris et Dylan Klebold : Fusillade du lycée Columbine à Littleton, Colorado, États-Unis, le 20 avril 1999.

    • Kamel Ben Salah : Né en 1964. Il est accusé d’un quadruple meurtre (dit « tuerie de Montfort ») commis sur des touristes hollandais dans le Gers, France, en 1999. Il est condamné en 2002 à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans et sera condamné en appel à la même peine en 2003.

  • permalien gloc :
    23 juillet 2011 @23h31   « »

    Tueurs de masse connus 2/2


    • Valery Fabrikant : Tuerie de l’Université Concordia à Montréal, Québec, le 24 août 1992.

    • Marc Lépine : Tuerie de l’école polytechnique de Montréal, Québec, le 6 décembre 1989.

    • Fabien Darcemont : Ancien tireur d’élite de l’armée française. Il est accusé du meurtre de trois personnes, commis sur deux SDF et un agent de la police municipale, dans la rue Charles Floquet à Talence, France, en 1989.

    • Ronald DeFeo Jr : Il massacre ses parents, ses deux frères et ses deux sœurs le mercredi 13 novembre 1973 à 3 h 15 du matin, après avoir entendu des voix. À l’origine de l’affaire d’Amityville, à Long Island, États-Unis.

    • Farda Gadirov, 29 ans :Azerbaïdjan - 13 personnes ont été tuées. Farda Gadirov a ouvert le feu dans l’Académie d’Etat du pétrole à Bakou, ont rapporté les médias azerbaïdjanais avant d’être neutralisé par la police.Suicide.30 Avril 2009

    schizophrénie
    Psychose chronique caractérisée par une dissociation de la personnalité, se manifestant principalement par la perte de contact avec le réel, le ralentissement des activités, l’inertie, le repli sur soi, la stéréotypie de la pensée, le refuge dans un monde intérieur imaginaire, plus ou moins délirant, à thèmes érotiques, mégalomanes, mystiques, pseudo-scientifiques (avec impression de dépersonnalisation, de transformation corporelle et morale sous l’influence de forces étrangères, en rapport avec des hallucinations auditives, kinesthésiques).

  • permalien Deïr Yassin :
    24 juillet 2011 @00h21   « »

    Anders Behring Breivik vient admettre les deux faits qui lui sont reprochés.

    En plus, il a aujourd’hui publié un Manifeste de 1500 page, nommé "A Declaration of European Independence" (en anglais) ainsi qu’un vidéo de 12 minutes. Il décrit minutieusement dans son manifeste comment cela lui a pris 80 jours pour fabriquer sa bombe.

    Le manifeste ainsi que le vidéo (travail de pro pour ce que j’ai vu - et de malade - certains ici se retrouveront certainement dans sa phobie du multi-culti) a été envoyé à un homme politique finlandais d’extrême- droite une heure avant l’attentat à Oslo.

    - www.youtube.com/watch ?v=vLk1...

  • permalien Ph. Arnaud :
    24 juillet 2011 @00h40   « »

    Nathan

    Vous dites : « Les islamistes n’en sont pas à leur premier attentat. C’est leur spécialité. Ils ont commis plusieurs attentats majeurs en Europe (Londres, Madrid) » et « Hier, il n’était encore question que d’un seul attentat, celui commis à la bombe dans le quartier gouvernemental à Oslo. Or, il s’agit d’un modus operandi typique des islamistes ».

    Je vous signale que l’attentat à la bombe est aussi un modus operandi de l’extrême droite, a savoir l’attentat d’Oklahoma City du 19 avril 1995 (168 morts). A savoir l’attentat de la gare de Bologne du 2 août 1980 (85 morts, 200 blessés). A savoir l’attentat de l’Italicus Express le 4 août 1974 (12 morts 44 blessés). Je vous signale aussi que le modus operandi de ce tueur norvégien est le même que celui du tueur israélien Baruch Goldstein qui, le 25 février 1994, fit 29 tués et 125 blessés parmi les musulmans israéliens.

    Vous dites aussi : « Ajoutons que les médias ont précisé que l’extrême-droite était un phénomène marginal en Norvège, un pays paisible et pacifique. »

    Ajoutons que si vous lisiez Le Monde diplomatique régulièrement, vous apprendriez (par le numéro du mois de janvier de cette année) que la Norvège, depuis 2009 est le pays qui, après la Suisse (29 %) a donné le plus de voix à l’extrême droite (22,9 %), soit bien plus que la Hongrie ou que l’Autriche qui, pourtant, se sont fait remarquer tristement dans ce domaine…

    Ajoutons aussi que cette extrême droite norvégienne n’est pas tombée du ciel, le pays ayant fourni, durant la dernière guerre, en la personne de Quisling, un collaborateur tellement exemplaire que son nom est devenu un nom commun synonyme de traître.

  • permalien Nathan :
    24 juillet 2011 @01h33   « »

    @ Ph. Arnaud

    1. J’ai précisé que l’hypothèse de l’attentat islamique qui a été émise rapidement (et logiquement) par les médias s’est basée sur le premier attentat à la bombe. A ce moment-là, la tuerie dans l’île d’Utoya avait été certes annoncée mais personne n’imaginait son ampleur.

    2. Il y a bien sûr, une droite populiste en Norvège, mais les spécialistes s’accordaient à dire que l’extrême-droite radicale et violente était tout à fait marginale et ne représentait pas un danger. La preuve : les personnalités politiques et les principaux bâtiments publics n’étaient pas protégés.

    Je voudrais signaler que j’ai parcouru rapidement le document mentionné par Deir Yassin, "A European Declaration of Independance". C’est clairement l’assassin qui en est l’auteur puisque l’attaque terroriste d’un groupe dans un lieu clos et la fabrication d’explosifs à base d’engrais y sont décrits. Il explique également comment fabriquer des armes chimiques ou biologiques. Le bonhomme considérait qu’il était l’avant-garde d’une nouvelle race de chevaliers résolus à défendre la pureté de la tribu nordique contre l’invasion musulmane.

  • permalien gloc :
    24 juillet 2011 @07h43   « »

    Mais dans quel monde vivez-vous ?

    Nathan « J’ai précisé que l’hypothèse de l’attentat islamique qui a été émise rapidement (et logiquement) par les médias s’est basée sur le premier attentat à la bombe. »

    Quand on regarde la liste des auteurs d’attentats à la bombe, on ne comprend pas sous quelle forme la "logique" intervient dans votre "démonstration". Plutôt que comme une "hypothèse" ça sonne comme un "postulat", ou pire comme une "antithèse" :

    Catégorie:Poseur de bombe - Wikipédia

    Il semble que vous souffrirez d’une perte de contact à avec le réel, et vous réfugiez dans un monde imaginaire et délirant grâce à des stéréotypes de la pensée.

  • permalien Nathan :
    24 juillet 2011 @09h31   « »

    Dans quel monde vivez-vous, Gloc ?

    Des Norvégiens musulmans ont également pensé immédiatement qu’il s’agissait d’un attentat islamiste.

    A number of Muslim mourners also made their way into the church to pay their respects, says the BBC’s Stephen Evans in the city.

    One, who gave his name as Ali, said many initially assumed the bomb was the work of al-Qaeda.

    http://www.bbc.co.uk/news/world-eur...

    Ce qui est parfaitement logique si l’on songe non seulement aux attentats islamistes commis en Occident mais aussi à tous ceux perpétrés en Irak, Somalie, Yemen, Pakistan. Sans oublier le grand nombre d’attentats déjoués et d’arrestations. Sans oublier toutes les menaces et fatwas que nous devons subir en permanence.

  • permalien Ph. Arnaud :
    24 juillet 2011 @09h58   « »

    Nathan

    Votre « spontanéité » à imaginer des islamistes derrière la tuerie d’Oslo révèle un inconscient bien formaté à choisir ses coupables. L’opinion commune, aujourd’hui, attribue sponta-nément (enfin « spontanément » après beaucoup de propagande des politiques, des médias et des idéologues) tous les crimes aux islamistes, en dépit des évidences, comme le dit Gloc dans son énumération.

    Proportionnellement à la population de la Norvège et des Etats-Unis, la tuerie d’Oslo, au-jourd’hui, représenterait pour les Etats-Unis quelque 6400 morts, soit plus de deux fois ce que furent les attentats du 11 septembre 2001.

    Je vous renvoie à votre « scie » lancinante sur les attentats commis dans les pays musulmans : pourquoi les tueurs ne s’en prennent-ils pas aux soldats occidentaux, voire aux Occi-dentaux plutôt qu’à leurs concitoyens ? Eh bien, pourquoi l’extrême droite norvégienne s’en prend-elle à ses concitoyens ? Pourquoi n’a-t-elle pas tué des immigrés arabes ?

    Le crime de l’assassin norvégien n’est pas isolé : comme Jacques Clément (assassin d’Henri III) et Ravaillac (assassin d’Henri IV) ont été portés par une opinion catholique fanatisée, comme John Wilkes Booth (assassin d’Abraham Lincoln) a été porté par une opinion sudiste fanatisée, comme Raoul Villain (assassin de Jean Jaurès) a été porté par une opinion nationaliste fanatisée, comme Nathuram Godse, (assassin de Gandhi) a été porté par une opinion nationaliste hindoue fanatisée, comme Ygal Amir (assassin d’Yitzhak Rabin) a été porté par une opinion d’extrême droite fanatisée, eh bien Anders Behring Breivik a été porté par les 23 % d’excités norvégiens qui ont voté pour l’extrême droite.

  • permalien gloc :
    24 juillet 2011 @10h17   « »

    Vous avez un gros problème Nathan avec ce que vous appelez "logique".

    La logique ce n’est pas l’expression de vos sentiments et de vos ressentiments ou de vos peurs.

    Dire que des sociétés peuvent avoir un comportement schizophrène, c’est justement l’objet de l’article d’A. Gresh.

    Que vous le vouliez ou non, vos propos ne font qu’illustrer la thèse de l’article.

    La logique réclame un minimum d’objectivité. En admettant votre postulat d’une opposition "islam/occident" (que la plupart des être humains rejette), un rapide coup d’œil, aux listes d’attentats montre qu’en occident les attentats sont plutôt faits par des occidentaux et en pays à majorité musulmane par des musulmans que ce soit pour les meurtre de masse (avec un gros plus pour les sociétés identitaires occidentales et musulmanes) comme pour les bombes... à l’exclusion, bien sûr, des guerres justifiées justement à l’aune de cette schizophrénie islamophobe ambiante (surtout là où le communautarisme est érigé en système de gouvernement) et qui se traduit par l’assassinat de beaucoup de musulmans par finalement très peu d’occidentaux.

  • permalien Nathan :
    24 juillet 2011 @10h18   « »

    @ PH. Arnaud

    Je répète une fois encore que la thèse de l’attentat islamiste est venue immédiatement à l’esprit après avoir pris connaissance du premier attentat à la bombe contre des bâtiments gouvernementaux et de nombreuses raisons expliquent qu’on ait fait le lien. Apparemment, des Norvégiens musulmans avaient également fait le rapport.

    C’est seulement par la suite, lorsque fut connue l’ampleur de la deuxième tuerie, que l’on a songé à l’action d’un terroriste local, car ce massacre ne ressemblait pas du tout au modus operandi des djihadistes.

    Par ailleurs, je vous trouve très prompt à faire l’amalgame entre la droite populiste norvégienne (deuxième force politique du pays) et une extrême-droite de type néo-nazie. La droite populiste, comme le FN en France, est un parti légal avec des revendications légitimes. D’ailleurs en France, une partie de la gauche et l’extrême-gauche ont voté avec la droite populiste lors du référendum sur l’Europe et leurs positions n’étaient pas si éloignées sur le fond concernant la construction européenne et la mondialisation. Rappelons aussi que la droite populiste est le premier mouvement ouvrier en France.

  • permalien Joubou :
    24 juillet 2011 @12h58   « »

    Nathan,

    C’est terrible cet entêtement chez vous !
    Vous n’avez malheureusement pas commenté la réponse de Jeff (mais avez vous seulement lu le lien qu’il a posté ?)
    Je vous le remets donc : http://www.lexpress.fr/actualite/so...

    Et maintenant, je vous pose la question. Sachant qu’un attentat sur 294 perpétrés en Europe fut l’oeuvre d’islamistes en 2009, votre précipitation à attribuer l’attentat d’Oslo aux islamistes relève-t-elle :
    a) d’une logique mathématique implacable ?
    b) d’un fantasme malsain que vous nourrissez à l’égard de tout ce qui est musulman ?
    c) d’une stupide erreur de votre part mais, promis, l’on ne vous y reprendra plus ?

  • permalien Ph. Arnaud :
    24 juillet 2011 @14h28   « »

    Nathan

    Le fait qu’un parti soit le deuxième ou le premier aux élections en fait peut-être un parti légal, il n’en fait pas pour autant un parti légitime : le parti nazi, lui aussi, a eu ses succès électoraux. Et le parti bonapartiste a remporté des succès électoraux de 1848 à 1870.

    Le Front National, en France, n’est pas un parti de gauche. Il excelle, comme le coucou, à faire son nid dans le lit des autres. Ce qu’il veut, c’est simplement l’ultralibéralisme à l’intérieur des frontières. Il ne s’est guère manifesté (si ce n’est en sens contraire), dans toutes les manifestations contre la démolition des retraites voulues par l’UMP. Il est contre la progressivité de l’impôt (et même contre l’impôt direct tout court). Il est pour la privatisation de la Sécu. Dans ma région, le FN a voté contre les subventions aux chemins de fer : il préfère la bagnole, moyen de transport individuel.

    Il y a la même différence entre la gauche et le FN qu’entre l’or et le laiton doré : le FN, c’est du clinquant, du superficiel (comme la droite en général, d’ailleurs).

    Il n’y a pas de frontière entre la droite, la droite extrême et les terroristes d’extrême droite. Après la guerre, les collaborateurs ont été recyclés y compris dans les partis de droite, y compris le parti gaulliste (Couve de Murville, Papon, Pinay, Jardin). En Allemagne, la CDU a recyclé d’anciens nazis, comme le FPÖ en Autriche. Actuellement, un des principaux conseillers de Sarkozy est un ancien sympathisant de l’OAS, ancien directeur de Minute, ancien membre du FN. C’est à la fin d’un défilé du FN qu’un Marocain a été jeté dans la Seine. Et Le Pen s’est toujours affiché aux côtés d’anciens Waffen SS (tant qu’ils étaient vivants).

    Actuellement, tous les partis de droite au pouvoir en Europe reprennent les pires thèmes de la xénophobie, du racisme, de l’apologie de la colonisation : la tuerie d’Oslo est directement liée à cette droite populiste que vous trouvez si légitime…

  • permalien KarimW :
    24 juillet 2011 @15h37   « »

    Attentat ciblant le grand parti de gauche défenseur de l’intégration.

    Celui qui imaginait d’abord un attentat islamiste oubliaient la montée de l’anti-"islamogauchisme" dans le nord de l’Europe, combiné avec les risques de radicalisation de certains éléments exclus du débat par leur extrémisme.

    De tout façon, il fallait attendre les éléments de l’enquête (même si la probabilité d’une attaque d’extrémiste musulman était sans doute très inférieur à l’extrémisme de la droite (qui dans ses transformations actuelles semble, au moins pour un pan important, être attirée par le sionisme*)

    Mais quand on est pris dans l’obsession, on ne pouvait ni attendre les éléments, ni appréhender les éléments pouvant amener d’autres "camps" à frapper.

    * questions subsidiaires, le sionisme est-il devenu l’élément qui regroupe les idiots utiles de la droite réactionnaire ? Le sionisme est-il la réaction de droite pour les imbéciles ?

  • permalien KarimW :
    24 juillet 2011 @15h54   « »

    "2. Il y a bien sûr, une droite populiste en Norvège, mais les spécialistes s’accordaient à dire que l’extrême-droite radicale et violente était tout à fait marginale et ne représentait pas un danger. La preuve : les personnalités politiques et les principaux bâtiments publics n’étaient pas protégés."

    Hé bien, ces gens auraient justement dû savoir que l’insignifiance (ou la minorisation ou l’ostracisme) de l’extrême-droite radicale combinée avec le discours de la droite populiste était de nature à amener certain à commettre des crimes de la nature qui nous occupe présentement.

    Sur certaines personnes plus fragiles, cela peut avoir un impact important.

    Rappelons qu’en notre bon Royaume de Belgique, des membres de Blood et Honors ont été arrêtés alors qu’ils préparaient des attentats et qu’un tueur proche du Vlaams Blok a effectué une tuerie à Anvers (Nathan peut sans doute nous rappeler l’explication donnée au meurtre de la petite fille blanche). Et Nathan (comme SZ) prétendant être belge, il ne pouvait pas ne pas être au courant. Par contre, son esprit a complètement zappé ces éléments. Sans doute de bonne fois (c’est là que la remise en question est nécessaire).

  • permalien Nathan :
    24 juillet 2011 @19h35   « »

    Ph. Arnaud : 24 juillet @14h28

    Il n’y a pas de frontière entre la droite, la droite extrême et les terroristes d’extrême droite.

    Si on suit ce raisonnement jusqu’au bout et qu’on ne tient plus compte des différences entre mouvements politiques, on est conduit à l’instauration d’un parti unique.

    En effet, à ce compte-là, en poussant le bouchon un petit peu plus loin, on constate qu’il n’y a guère de différence entre la droite libérale au pouvoir et le parti socialiste (que certains appellent social-libéral ou libéral-social) puisque celui-ci ne fait au mieux qu’aménager le libéralisme ou l’ultra-libéralisme afin que la pilule ne soit pas trop dure avaler. Pour ne prendre qu’un exemple : aucun dirigeant socialiste français et même pas Mélenchon n’ose suivre les propositions d’un Frédéric Lordon.

    Autre chose : depuis le massacre d’Oslo, on entend des voix affirmer que le climat islamophobe ambiant et les propos d’un grand nombre de dirigeants européens (comme ceux d’Angela Merkel déclarant que le multiculturalisme dans son pays était un échec) auraient fait le lit de cette tragédie et armé le bras de l’assassin.

    Or, on peut tout aussi bien dire le contraire. Cet acte complètement dément n’a pu surgir que parce qu’un certain nombre de dirigeants européens n’ont pas eu le courage de fournir des réponses aux inquiétudes légitimes de millions d’Européens qui ont perdu tout repère face aux conséquences multiformes de la mondialisation.

  • permalien Ph. Arnaud :
    24 juillet 2011 @21h09   « »

    Nathan

    Je persiste bien : le massacre d’Oslo est bien lié à une énorme haine antimusulmane diffusée dans tous les pays européens, et notamment par les dirigeants d’une droite de gouvernement (je ne parle même pas des extrêmes droites du genre FPÖ ou FN !).

    Il est inévitable que, lorsque la haine est poussée à ce point, aussi bien en intensité qu’en nombre (23 % d’extrême droite en Norvège, tout de même), elle finit par agir sur certains esprits plus portés à passer à l’acte. Ce fut le cas, comme je l’ai dit, de Ravaillac à Ygal Amir et de Booth à Raoul Villain.

    Mais ce fut aussi le cas des deux inspecteurs du travail assassinés à Saussignac, en Dordogne, en septembre 2004. Si les Medef, les partis de droite, les idéologues ultralibéraux, les syndicats paysans de droite n’avaient pas distillé, durant des années, leur haine du Code du travail et de la réglementation, eh bien, les deux malheureux seraient toujours vivants. C’est le Medef qui a chargé l’arme, l’agriculteur n’a eu qu’à presser la détente…

    Comme, en 1914, ce sont les Barrès, Déroulède, Maurras, Drumont, Daudet et autre engeance qui ont chargé le pistolet qui a abattu Jean Jaurès.

    Enfin, je vous trouve bien placide à considérer comme normal, logique, naturel, que l’on tienne les musulmans ou immigrés comme des boucs émissaires de la mondialisation. Je vous rappelle tout de même qu’avant 1939, les musulmans s’appelaient juifs…

  • permalien Joubou :
    24 juillet 2011 @21h20   « »

    Mais quelle soupe ! 1 attentat islamiste sur 294 justifierait donc votre inquiétude "légitime" d’une mondialisation aux conséquences multiformes (multiforme peut-être, mais le vrai visage de la bête "mondialisation", c’est Abdelatif n’est-ce pas ?). Et parce que les gouvernements norvégiens successifs n’auraient pas eu le courage d’arrêter ces hordes mahométanes qui déferlent sur la blanche et tranquille Norvège, un terrible fléaux vient de s’y abattre ! Je vous suis bien ?

    Sinon, concernant ma question, vous faites preuve d’une aptitude à l’esquive tout à fait remarquable ! S’il fallait encore prouver que les faits dérangent vos raisonnements bancals, voilà qui est fait.

  • permalien Joubou :
    24 juillet 2011 @21h44   « »

    Pour mieux comprendre les vomissures récurrentes de Nathan, vous pouvez lire ceci :
    http://droites-extremes.blog.lemond...

    Depuis quelques années, la galaxie arabophobe et les soutiens ultra de la droite israélienne ont développé un discours d’assimilation des populations européennes d’origine arabe à l’islamisme, de celui-ci aux fascismes (« les nazislamistes »), et de la gauche aux « collabos »
    On a vu apparaître le mythe d’« Eurabia », une sorte de pendant islamophobe au mythe antisémite des Protocoles des Sages de Sion. Ce conspirationnisme et cette altérophobie se sont d’autant plus facilement répandus qu’il s’agit ici de se positionner comme un « résistant » contre un « fascisme » et une « occupation ». On dépasse là très amplement l’espace de l’extrême droite radicale, c’est un discours porté par des intellectuels, des élus, etc..

  • permalien Nathan :
    24 juillet 2011 @23h21   « »

    @ Joubou

    Dans votre liste d’attentats, la plupart sont dus à l’ETA et au PKK, deux groupes terroristes locaux qui n’ont pas un agenda international comme les djihadistes. Votre liste additionne les pommes et les poires. Il ne faut tenir compte que des attentats à l’échelle globale. Ajoutez à cela les attentats déjoués et les menaces récurrentes à l’échelle planétaire. Combien de fois n’a-t-on entendu des groupes islamistes crier leur haine de l’Occident et nous menacer de toutes sortes de malheurs.

    Le fait qu’on ait songé d’abord à des islamistes s’explique tout simplement. Pas besoin d’en faire tout un fromage comme le fait l’inénarrable Schneiderman.

    D’autre part, pour ce qui concerne le multiculturalisme, il est difficilement niable que les sociétés occidentales sont de ce point de vue, bien plus ouvertes et tolérantes que les sociétés musulmanes. Sur ce chapitre, nous n’avons de leçons à recevoir de personne.

    J’aimerais savoir, par exemple, si la capitale d’un pays musulman accepterait qu’en l’espace de deux générations, un quart de sa population soit composé d’immigrants chrétiens et même de chrétiens arborant leur religion, leurs coutumes et leurs signes distinctifs avec fierté.

    Si un jour cela devait arriver, nous en reparlerons.

  • permalien
    24 juillet 2011 @23h30   « »

    Les religions, en soi, ne sont ni bonnes ni mauvaises. Ce sont les régimes politiques qui les instrumentalisent pour dominer les populations. Par ailleurs il y a des courants religieux émancipateurs, comme la Théologie de la Libération.

    L’instrumentalisation des religions par les États est une constante, mais elle est loin d’être à sens unique. Si les États se servent des institutions religieuses pour diviser ou canaliser les masses, celles-ci font aussi du lobbying au sein des États. On ne compte plus les demandes de censure au cinéma, dans la littérature, la chanson, le théâtre, les créations artistiques, les pressions pour empêcher une législation sur l’homoparentalité, voire même pour imposer que, dans les programmes scolaires, le « créationnisme » (la création des hommes et des animaux par un dieu) soit enseigné à égalité avec le l’évolution darwinienne des espèces !

    La Théologie de la libération, en Amérique latine, est sans doute le courant religieux qui est allé le plus loin dans l’anticapitalisme. Au Brésil, les communistes libertaires côtoient dans les luttes des militantes et des militants influencés par ce courant. Pour autant il y a débat sur le projet de société, la vision du monde et les alliances portées par ce courant. La Théologie de la libération reste une théologie, c’est-à-dire un « discours sur Dieu », qui adhère au principe d’une autorité supérieure à l’être humain, qui doit diriger sa vie. Cela explique que ses membres acceptent le principe d’autorité et se réclament d’un socialisme plutôt étatique réformiste (Lula) ou autoritaire (Cuba) que libertaire.

    5) Au fond, ce qui est gênant, c’est que la propagande antireligieuse apparaît archaïque et intolérante.

    S’il y a bien une valeur qui ne colle pas vraiment avec les religions, c’est la tolérance. Inqui­sition, guerres, persécutions, homophobie, misogynie, interdits, dogmatisme, sectarisme… la liste est interminable. Estimer qu’il est « intolérant » de critiquer les religions fait donc doucement rigoler. Quant à l’archaïsme, il caractérise tout à fait les systèmes religieux, qui trouvent leur source dans la peur du mortel face aux mystères de la nature. Les religions apportent une réponse sans doute réconfortante, mais qui relève du fantastique. Il n’y a rien d’archaïque à critiquer cela !

  • permalien Deïr Yassin :
    24 juillet 2011 @23h35   « »

    Je suggère à notre grand moralisateur qu’il se mette au courant de que cela veut dire "multiculturalisme" avant d’en parler !
    A le lire, il ne sais pas la différence entre multiculturalisme et une société multiculturelle.

  • permalien
    24 juillet 2011 @23h36   « »

    Des fractions du prolétariat sont chrétiennes, musulmanes, juives, bouddhistes, et cela ne les empêche pas d’être révoltées par la situation sociale… Il ne faut pas les pousser dans les bras de la droite en attaquant leur culture.

    Il ne faut pas tout confondre. On distingue les Églises et leur doctrine réactionnaire de la masse des fidèles. Ces derniers se re­trouvent dans les luttes non en tant que croyants, mais en tant qu’opprimés, et c’est sur ce plan que nous nous adressons à elles et à eux. Les luttes élèvent le niveau de conscience politique. Même si certaines religions portent une protestation contre l’injustice, cette révolte s’arrête là où commence la préservation de l’ordre social dont elles sont un des piliers.

    Mettre en cause cela, ce n’est pas attaquer une culture, c’est exercer un droit de critique salutaire parce qu’il s’attaque à la racine des problèmes. Le rapport des révolutionnaires aux croyantes et aux croyants est donc nécessairement contradictoire. Il est ouvert à partir du moment où l’on se situe sur le seul terrain de la solidarité de classe. Il est critique à partir du moment où la religion sort du terrain privé pour prétendre occuper l’espace public.

  • permalien Houcine :
    25 juillet 2011 @07h10   « »

    Saint Olaus !

    Nous devons etre intellectuels et violents / Charles Maurras (!)

    Après les deux forfaits terroristes d´Oslo et sans oublier l´assassinat d´ »Anna Lindh« à Stockholm, pour avoir une idée sur l´auteur de ces derniers crimes, on devrait revoir l´histoire des loges en Scandinavie, depuis le XVIIIème siècle. Pour orienter le lecteur vis-à-vis de cette terrible action, touchant un des pays les plus prospères et les plus libres de notre temps, prière revoir les événements suivants :

    1-En 2006, la réaction du gouvernement norvégien à l´égard de la déclaration d´une diplomate israélienne !

    2- En 2009, les syndicats norvégiens ont fait appel à la grève générale, protestant contre les massacres de Gaza !

    3- En 2010, le gouvernement norvégien refusa la participation des sous marins israéliens dans une manœuvre militaire dans leur mer, due à l´origine de la fabrication de ces sous marins ! En même temps, la Norvège a énergiquement critiqué l´abordage de la flottille turque, en mission humanitaire vers Gaza !

    4- En cette même année concernant la flotille turque, la Norvège se désengagea de deux investissements israéliens, considérés condamnables !

    5- En 2011, l´Etat norvégien sollicita aux israéliens de transférer leur ambassade en dehors du centre d´Oslo !

    Quant on veut comprendre pourquoi la loge »Saint Olaus« avait-elle choisi l´étoile de Davide comme sceau de sa devise et ces conflits entre la Maison de l´Eternel et la Norvège, au moins depuis 2006, le mobile derrière l´acte sauvage d´Anders, il devient très clair.

    Houcine__

  • permalien Houcine :
    25 juillet 2011 @07h27   « »

    Corrigé du @Com (1)

    Il s´agissait du Mail d´une diplomate norvégienne (Trine Lilleng) concernant l´amalgame entre les nazis, l´Etat israelien et ses crimes à Gaza.

    Merci / Houcine__

  • permalien Jordi GRAU :
    25 juillet 2011 @07h30   « »

    A Ph. Arnaud

    Au sujet du FN, j’ai juste une petite correction à apporter. Ce parti, contrairement à ce que vous écrivez, veut maintenant généraliser le principe de la progressivité de l’impôt. Le FN a cessé d’être reaganien. Si vous allez sur son site, vous y trouverez les grandes lignes de son projet économique, qui datent d’avril dernier. Il y a dans ce projet certains paragraphes qui pourraient presque avoir été écrits par notre ami Frédéric Lordon ou par des économistes d’ATTAC.

    Maintenant, je suis d’accord avec vous sur le fond. Les habits neufs du FN sont trop neufs, justement, pour faire illusion. On ne peut pas en quelques mois faire un virage à 180 degrés. Cela peut encore arriver pour un individu isolé, mais c’est incroyable pour un parti tout entier. Par ailleurs, les vieilles idées xénophobes sont toujours là, même si elles s’expriment généralement d’une manière plus feutrée qu’aux temps de papa Jean-Marie.

  • permalien gloc :
    25 juillet 2011 @08h03   « »

    Nathan : « Dans votre liste d’attentats, la plupart sont dus à l’ETA et au PKK, deux groupes terroristes locaux qui n’ont pas un agenda international comme les djihadistes. Votre liste additionne les pommes et les poires. »

    Par contre, Nathan, dans votre liste, vous n’additionnez pas les pommes et les poires en comparant des séparatistes comme l’ETA ou le PKK et l’agenda international des "djihadistes" (?).

    Puisque vous en êtes à comparer les agendas internationaux, pourquoi ne pas comparez celui des "djihadistes" (?) avec celui du Pentagone, de Tsahal de l’OTAN, toutes choses égales par ailleurs.

    Parce s’il est vrai que Ben Laden réclamait le départ des armées étrangères du Moyen Orient, Anders Behring Breivik, c’est pour celui des travailleurs émigrés qu’il mène sa "croisade".

  • permalien HN :
    25 juillet 2011 @09h24   « »

    Voilà des raisons RATIONNELLES ET NON DELIRANTES qui expliquent pourquoi l’on a pensé en premier lieu à l’action de djihadistes.

    Voilà donc le nouveau visage du métier de journaliste ??
    Deviner l’information, spéculer sur le plausible, envisager le futur ??

    C’est quoi la prochaine étape ??
    Elizabeth Teissier directrice de l’information sur France 2 ?
    Un partenariat avec la Française des jeux pour faire des pronostics sur l’éventuelle réalité ?

    Cdlmt

  • permalien
    25 juillet 2011 @09h28   « »

    "J’aimerais savoir, par exemple, si la capitale d’un pays musulman accepterait qu’en l’espace de deux générations, un quart de sa population soit composé d’immigrants chrétiens et même de chrétiens arborant leur religion, leurs coutumes et leurs signes distinctifs avec fierté."

    Tres cher, la question n’est pas ce que font les "pays musulmans" mais ce que nous faisons nous !

    Donc, ca vous pose un problème qu’une "population soit composé d’immigrants [musulmans] et même de [musulmans] ?
    Bigre, des musulmans !

    Et le discours sur la laicité, tout ca, c’est donc bien juste pour camoufler votre islamophobie et votre xénophobie MALADIVE !

  • permalien Noval :
    25 juillet 2011 @09h53   « »

    Nathan,

    " J’aimerais savoir, par exemple, si la capitale d’un pays musulman accepterait qu’en l’espace de deux générations, un quart de sa population soit composé d’immigrants chrétiens et même de chrétiens arborant leur religion, leurs coutumes et leurs signes distinctifs avec fierté "

    Pourquoi, si ce n’est par l’effet d’une fixation orientée, vous limitez-vous aux pays musulmans ?

    Etes-vous capable de citer, ne fut-ce qu’un seul pays - africain, américain, asiatique ou européen - qui, en l’espace de deux générations a été contraint d’abdiquer par l’effet de flux migratoires sa religion dominante, ses us et coutumes, ses moeurs, ou encore ses structures politiques et étatiques ?

    Je vous dispense bien volontiers de citer la Palestine...

  • permalien gloc :
    25 juillet 2011 @10h20   « »

    24 juillet @23h30 : « S’il y a bien une valeur qui ne colle pas vraiment avec les religions, c’est la tolérance. »

    Vous vous trompez, les religions prêchent la tolérance : "en religion nulle contrainte", "Que celui qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre" etc...

    C’est bien à cause de leur message subversif que les gens intolérants ont toujours fait main basse sur les religions... on les appelle "les religieux"

  • permalien
    25 juillet 2011 @10h49   « »

    Peut-on toujours parler de la compatibilite des Temples et d´Internet ?

    Dans ces defis artificiels et inhumains, en ce qui concerne les pays musulmans, il faut distinguer entre Islam (Coran), societes et Etats corrompus.

    1- En ce qui concerne l´Islam, theoriquement le Coran ne fait aucune distinction entre les 3 religions et la liberte de croire et ne pas croire, tout en respectant ceux qui adherent a d´autres croyances.

    2- Quant aux societes dites musulmanes, elles sont toutes sous le joug de leurs Etas fascistes.

    3- Concernant ces Etats, ils ne sont que des representants de l´ imperialisme et laquais des multinatianoanles qui gerent tout le monde (democratique et non democratique)

    Ben Laden, le Jihadisme et le terrorisme dit musulman, ils ne sont qu´une creation des Emirs arabes et leurs patrons en Israel et aux Etats Unis d´Amerique, et toute cette violence multinationale, elle ne sert que les interets de ceux qui sont en train de nous convaincre par leur mondialisation et le multiculturalisme a plusieurs visages.

    Comment peut-on encore se soumettre aux lois des Eglises, des Synagogues et des Monsquees a cette ere d´Internet ?

    M´excusant pour mes fautes d orthographe, a cause de ma machine a ecrire, non adaptee au francais.

    Houcine__

  • permalien K. :
    25 juillet 2011 @11h04   « »

    Le terroriste d’Oslo, un produit des imbécilités du “Wall Street Journal.” et similaires, et des sionistes imbéciles.

  • permalien Tristan :
    25 juillet 2011 @11h05   « »

    @gloc

    C’est bien à cause de leur message subversif que les gens intolérants ont toujours fait main basse sur les religions... on les appelle "les religieux"

    Aie, trop juste, ce que vous dites.

    La laïcité n’est pas vraiment une religion, mais, si on imagine que oui, votre phrase marche très bien, aussi, pour décrire la logique qui est en train de la toucher.

    Certains des nouveaux "religieux" de la laïcité font vraiment très peur.

    Et, oui, ils sont totallement schizophrènes, plongé dans leurs délires mystiques, salissant tout ce qu’ils touchent, car, aussi, volontier scientistes et judéo-chrétiens.

    Je dis cela, parce que j’aime beaucoup les messages subversifs de la science et des religions juives et chrétiennes.

  • permalien Nathan :
    25 juillet 2011 @11h23   « »

    HN : 25 juillet @09h24

    Voilà donc le nouveau visage du métier de journaliste ??
    Deviner l’information, spéculer sur le plausible, envisager le futur ?

    Revenez sur terre. La moitié des infos sont des hypothèses. Combien de fois n’a-t-on lu récemment que l’Euro allait se casser la gueule et que l’Europe allait imploser ?

    Si on suivait vos recommandations louables à la lettre, il vous serait interdit d’affirmer que le mossad a assassiné untel ou untel, par exemple, car le mossad ne revendique jamais ses liquidations et il est rare que l’on parvienne à coincer un agent israélien. Or, vous passez votre temps à accuser le mossad des crimes qu’il commet et aussi qu’il ne commet pas.

    Pour en revenir à la liste des attentats commis en 2009 en Europe et compilés par Europol, je constate qu’elle inclut un coup de main perpétré par le Comité d’Action Viticole contre l’importation excessive de vins étrangers (!) et des agressions contre des laboratoires pratiquant la vivisection.

    Ils n’ont pas répértorié les gamins qui font exploser des pétards le jour d’Halloween mais ils promettent de l’inclure dans l’enquête 2010.

    Pour clore ce débat ridicule, je fais la proposition suivante : que le New York Times publie une colonne dans laquelle il présente ses excuses sincères à Monsieur Zawahiri, nouveau patron d’al-Qaida, pour avoir offensé son nom honorable et sa réputation sans taches.

  • permalien gloc :
    25 juillet 2011 @11h31   « »

    Nathan : « Revenez sur terre. La moitié des infos sont des hypothèses. »

    Dans quelle moitié des "infos" placez-vous la Shoa" ?

  • permalien K. :
    25 juillet 2011 @11h35   « »

    Existe-t-il l’équivalent du mot « takfiri » des “religieux” musulmans chez les “religieux” chrétiens et juifs ?

    Le terroriste d’Oslo en est un en tout cas.

    Norway suspect says NATO bombing of Serbia ‘tipped the scales’ on path toward violence

  • permalien Nathan :
    25 juillet 2011 @11h39   « »

    J’aime beaucoup Houcine, notre nouveau compagnon de crèmerie. Avec lui, on ne s’ennuie jamais. Il a toujours une bonne histoire à raconter sous l’arbre des palabres.

    Sa dernière est formidable. Il a trouvé la preuve irréfutable que le terroriste norvégien serait un agent sioniste. Ecoutez bien.

    (Comme dans un vieux sketch hilarant de Jacques Dufhilo, je me mets à parler plus bas car nous abordons ici des sujets sensibles qui ne doivent être révélés qu’aux seuls initiés).

    Chutttt. Il parait que sur l’emblème d’une ancienne loge maçonnique scandinave, on peut distinguer... une étoile de David. Vous ne voyez pas le rapport avec le massacre ? Ah, c’est que vous n’avez pas lu Da Vinci Code. Je n’en dis pas plus.

    Houcine, franchement, vous gâchez votre talent ici. Nous ne sommes que des écrivassiers médiocres mais vous, vous êtes un génie. Mettez-vous, je vous prie, à table et écrivez ce grand roman que nous attendons tous de votre part.

  • permalien chamil :
    25 juillet 2011 @11h41   « »

    Pour revenir à l’article lui-même : c’est très bien, le Conseil d’Etat entérine la pratique clientéliste des élus locaux, qui subventionnent tel lieu de culte pour s’inféoder/s’acheter telle ou telle communauté (pas toujours musulmane d’ailleurs : cf. la cathédrale d’Evryou l’accord Lang-Cloupet, qu’un ministre supposé de gauche et de la culture avait décidés pour amadouer une circonscription fortement catholique).
    Quand on verra se multiplier des maires se payant sur argent public des soutiens électoraux en promettant/construisant un lieu de culte, se mêlant de théologie, choisissant tel responsable ou telle interprétation religieuse(déjà arrivé : Marseille, Drancy, Paris...), on mesurera sur quel chemin très glissant la République s’engage.

    Que des gens se disant de gauche approuvent un tel programme ne laisse pas de laisser pantois quand on sait combien la gauche française fut la porte-parole et la fière défenseure du combat laïc. Enfin on comprend pourquoi ce qui reste d’elle aujourd’hui, sauf Mr Mélanchon et quelques syndicalistes enseignants, ne trouve pas à s’émouvoir de la prétention publiquement exprimée de l’église catholique à ne pas appliquer les programmes de SVT.
    Il y a encore quelques années, on aurait rempli la Bastille pour un refus aussi révoltant et dégoulinant de cléricalisme.

    Enfin, si la société que laisse entrevoir cette évolution fait plaisir aux bobos amateurs de "diversité culturelle" (si possible loin de leurs gosses et sans s’y frotter trop rudement tout de même)...

  • permalien Nathan :
    25 juillet 2011 @12h03   « »

    Malgré les efforts entrepris ici et là de faire du tueur fou norvégien un agent sioniste, je trouve personnellement qu’il est, au contraire, une sorte de double mimétique d’un djihadiste.

    En effet, si on lit le long document qu’il a envoyé sur Internet, il se considère comme un nouveau Templier menant une croisade, celle qui consiste à libérer l’Europe des Sarrazins afin de retrouver à l’horizon 2083 une Scandinavie authentiquement nordique

    C’est exactement l’image inversée du djihadiste de base, qui cherche à libérer les pays islamiques de la présence des Croisés et autres sionistes (entendez : juifs) afin de créer une sorte de grand Califat chimiquement pur.

    A noter qu’il y a une ou deux pages où il fait l’éloge de "l’opération-martyre".

  • permalien Jeff :
    25 juillet 2011 @12h24   « »

    @ Nathan

    J’ai rarement vu quelqu’un manier la mauvaise foi aussi bien que vous. C’est ahurissant !

    On dirait que vous avez attrapé de l’urticaire ce week-end après avoir appris que les islamistes n’étaient pas derrière ces attentats mais bel et bien un occidental, chrétien, d’extrême droite, prosioniste, et vouant une haine froide contre les musulmans et le multi-culturalisme.

    Depuis le temps que l’on dénonce les amalgames qui sont faits à longueur de journée dans les médias mainstream entre musulmans et terrorisme, la complaisance médiatique envers les discours de l’extrême droite et de la droite populaire et la complaisance avec le gouvernement d’extrême droite en Israël (alors qu’on n’oublie jamais de railler - à juste titre - les dictateurs arabes) !

    Mais non, la haine anti-immigrés se propage tranquillement depuis quelques années, en toute impunité, parce qu’il existe des gens qui font autorité (journalistes, politiques) pour souffler sur les braises. Et on laisse faire, on traite les lanceurs d’alerte "d’islamogauchistes", de "nazislamistes", de "bobos islamophiles", quand ce n’est pas d’antisémites (cf. interview répugnante de P.-A. Taguieff sur Atlantico).

  • permalien gloc :
    25 juillet 2011 @12h51   « »
    Sionisme et schizophrénie
  • permalien Houcine :
    25 juillet 2011 @14h33   « »

    @Nathan !

    La pire des volontés, c´est le choix des mots signifiant l´inverse !

    Dire : J´aime votre….Et finir affirmant le contraire, est l´art des hypocrites et des manipulateurs !

    D´habitude, je ne conteste que des gens qui se basent sur des preuves et qui manifestent leurs idées et opinions dans un cadre de respect mutuel et du Journal qui accueille nos commentaires. Quant à votre intervention concernant une des loges les plus responsables de nombreux complots, puisque vous désirez lire un Roman (un document) décrivant l´origine des malheurs humains et ces défis, chaque fois innocentant le Mossad, sous prétexte que jamais un de ses Agents ne fut interpelé, je dois vous dire que la guerre mondiale, ses 50 millions de victimes, la contribution des nazis formant cette identité et l´impunité que lui accorde les ex ennemis des juifs en Europe, elles permet à ses agents de commettre n´importe quel crime et filer comme l´ombre d´un nuage qui ne laisse jamais des traces !

    Pour ne pas aller trop loin, que dites-vous de l´affaire des bombes déposées prés des Synagogues du Bronx et la condamnation de David William, Onata William et Laguerre Payen, à cause du sale complot monté par la »Sainteté du FBI« à New York ? Ne dissimulant point votre sympathie à l´égard des vôtres, je crois que vous avez fait les études dont se servent Susanne Brudy & Co., qui sont capables d´innocenter n´importe quel diable ! Dans ces sales affaires qui ne font que déséquilibrer le monde, les plus doués trouvent toujours des gens dociles qui exécutent leurs plans. Nonobstant, si dans le cas d´ »Anna Lindh« , l´assassin a été présenté au public comme un simple déséquilibré mental, et les trois terroristes américains manipulés à travers »James Cromité« qui n´est qu´un trafiquant des drogues, »Anders Behring Breivik« , selon son CV., il s´avère petit à petit qu´il est un grand Officier “nazi„ au service de ses nouveaux Maitres.

    Selon les moyens intellectuels dont heureusement nous disposons aujourd´hui, toute la force obscure derrière cet Agent et la brutalité de son action, qui en quelques heures a fait couler trop de sang et bouleverser le monde entier, elle sera révélée, car on ne peut jamais planifier des opérations de cette envergure, sans la complicité de tout un appareil qui sert à faire mentaliser et convaincre par une littérature raciale, dans ce cas, remontant à 1683 et le siège de Vienne par les Ottomans.

    @Nathan ! En attente de vous faire informer et instruire un peu plus, soyez vigilent(s) !

    Houcine en Autriche__

  • permalien chamil :
    25 juillet 2011 @16h01   « »

    Cher Nathan

    Malgré les efforts entrepris ici et là de faire du tueur fou norvégien un agent sioniste, je trouve personnellement qu’il est, au contraire, une sorte de double mimétique d’un djihadiste.

    Cet homme, par son idéologie violemment anti-islamique et d’extrême-droite, rappelle plutôt Baruch Goldstein.

    Même si les djihadistes sont des gens fort peu recommandables pour des démocrates, on en est d’accord, ils ne sont pas l’étalon universel de l’horreur ni même du terrorisme qu’ils n’ont ni inventé, ni même monopolisé. Sauf à faire une obsession très inquiétante.

  • permalien chamil :
    25 juillet 2011 @16h19   « »

    Vous vous trompez, les religions prêchent la tolérance : "en religion nulle contrainte", "Que celui qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre" etc...

    C’est bien à cause de leur message subversif que les gens intolérants ont toujours fait main basse sur les religions... on les appelle "les religieux"

    D’ailleurs, l’histoire des monothéismes démontre, de l’élimination physique des peuples "païens" par les Hébreux à la conversion forcée et sauvage employée par les catholiques en Europe du nord, en Amérique ou en Afrique, en passant par les persécutions anti-juives qui parsèment le monde chrétien et le monde musulman, combien la tolérance a été une valeur ontologique et historique de ceux-ci.

    Je veux bien qu’on soit dans l’oecuménisme bêlant, le rejet d’une laïcité "vieillie" et paraît-il "intolérante", enfin faut tout de même pas oublier que notre cher Benoît est issu d’un organisme directement lié à l’Inquisition et que la Chariah intégralement appliquée ferait passer la tolérance zéro de Sarkozy pour une utopie gauchiste.

  • permalien gloc :
    25 juillet 2011 @17h26   « »

    @chamil,

    A vous lire, le monothéisme aurait perverti les hommes. Vous n’envisagez pas qu’en agissant en contraction permanente contre les écrits, ce sont les hommes qui ont perverti le monothéisme.

    En confondant les religions et leurs clergés, vous substituez l’athéisme, à l’anticléricalisme qui a inspiré les lois sur la laïcité.

    S’il est vrai que si la laïcité a porté les valeurs de la tolérance son clergé, les laïcards, l’a transformée en la forme la plus sectaire de l’intolérance.

    Voici comment, ce nouvel intégrisme analyse les avis du Conseil d’État en faisant l’amalgame entre l’aspect cultuel et culturel des problèmes :

    Grâce à des élus de gauche et aux pressions islamistes, le conseil d’Etat poignarde la loi de 1905 | Riposte Laique

  • permalien chamil :
    25 juillet 2011 @17h41   « »

    S’il est vrai que si la laïcité a porté les valeurs de la tolérance son clergé, les laïcards, l’a transformée en la forme la plus sectaire de l’intolérance.

    Vous confondez laïcité (exigence de séparation entre religion et institutions publiques) et anticléricalisme ou athéisme militant (refus de la religion). "Laïcards" est un vocable né à l’extrême droite, mais il est intéressant de voir qu’avec d’autres termes, il vient contaminer le débat... sous prétexte de tolérance.

    D’autre part, les monothéismes sans clergé ont été tout aussi intolérants que ceux avec. Le monothéisme lui-même, en prônant une divinité unique et exclusive, est consubstantiellement et logiquement intolérant. C’est la logique même du messianisme politico-religieux chrétien ou islamique, d’ailleurs sécularisé par le communisme ou les fascismes.

    Voici comment, ce nouvel intégrisme analyse les avis du Conseil d’État en faisant l’amalgame entre l’aspect cultuel et culturel des problèmes

    Le groupuscule que vous citez est aussi laïc que Marine le Pen : c’est à dire aucunement puisqu’il en a une conception à géométrie variable et à cible unique, l’islam.

    Libre à vous d’ailleurs d’apprécier une évolution jurisprudentielle où tous les Jack Lang pourront s’acheter - ou tenter de s’acheter- un électorat en payant sur deniers publics des édifices religieux, cathédrale par ci, mosquée par là, temple un autre coup, adorateurs du vaudou pourquoi pas. Déjà qu’on le fait à coup de milliards pour l’enseignement catholique tout en étranglant l’école publique...

  • permalien chamil :
    25 juillet 2011 @17h50   « »

    D’autre part, je vous ferais remarquer que si nous pouvons discuter librement sur ce fil, et plus généralement en France, c’est probablement plus grâce aux héritiers des Lumières et aux "laïcards" de la Révolution et de la République que grâce aux grands prêtres de la tolérance qu’était les religieux militants, qui viennent de démontrer encore une fois en Norvège leur amour pour autrui (enfin si possible pas trop différent tout de même).

    Vous savez, ceux qui sesont rués aux pieds de Pétainet qui convertissaient de force les malheureux enfants Finaly.

  • permalien K. :
    25 juillet 2011 @18h20   « »

    @ Chamil

    .. la Chariah intégralement appliquée ferait passer la tolérance zéro de Sarkozy pour une utopie gauchiste.

    Vous connaissez la Chariah ? Moi pas.

    Tout ce que je peux dire est que certains religieux musulmans, comme le Soudanais Mahmoud Taha ou l’Egyptien Farag Foda, affirmaient que votre Chariah, qui se trouve être par hasard celle des Ubu musulmans, n’est pas la vraie Chariah.

    Et ils n’étaient certainement pas moins courageux que vous puisqu’ils l’ont payé de leur vie, liquidés par ces mêmes Ubu qui, donc, avaient la même Chariah que vous.

  • permalien gloc :
    25 juillet 2011 @18h20   « »

    @chamil,

    En 1905, en France, quand la loi sur la laïcité a été votée seul la mosquée Noor-E-Islam à Saint-Denis de la Réunion, était construite mais pas encore inaugurée. En fait cette loi à arrêté la situation à l’année 1905 et n’a absolument pas prévu en particulier en matière immobilière, l’établissement de nouvelles religions (ou les déplacements de population des campagnes vers les villes) :

    Article 12

    Les édifices qui ont été mis à la disposition de la nation et qui, en vertu de la loi du 18 germinal an X, servent à l’exercice public des cultes ou au logement de leurs ministres (cathédrales, églises, chapelles, temples, synagogues, archevêchés, évêchés, presbytères, séminaires), ainsi que leurs dépendances immobilières et les objets mobiliers qui les garnissaient au moment où lesdits édifices ont été remis aux cultes, sont et demeurent propriétés de l’Etat, des départements, des communes et des établissements publics de coopération intercommunale ayant pris la compétence en matière d’édifices des cultes.

    Il s’agit pour les maires plus d’improviser face à une situation hors la loi, que de se mettre à dos, un électorat de plus en plus islamophobe. Une aubaine pour tous ceux qui luttent contre les hordes mahométanes, au nom de la laïcitude !

    Ainsi la laïcité comme les religions a été détourné de sa finalité à des fins politiques.

  • permalien gloc :
    25 juillet 2011 @18h25   « »

    Chamil : (...) et aux "laïcards" de la Révolution et de la République (...)

    Les laïcards sont apparus avec la monté de l’islamophobie et n’ont rien à voir avec la laïcité.

  • permalien Ph. Arnaud :
    25 juillet 2011 @18h37   « »

    Je ne pense pas que la religion soit pour quelque chose dans les attitudes. J’ai vu des gens maigres comme des clous, blancs comme des endives, constipés, psychorigides chez les ca-tholiques, les protestants, les juifs, les musulmans et les athées.

    Lorsque je vois un tel épouvantail vivant par exemple catholique, je me dis que, s’il était né protestant, juif ou athée, il aurait été pareillement bonnet de nuit. Ce n’est pas parce que l’individu va chercher dans sa religion (ou son irréligion) une justification à sa conduite que cette religion est à l’origine de cette conduite : la religion est neutre.

    Depuis qu’elles existent, les religions monothéistes n’ont pas changé grand-chose aux comportements : elles les ont juste colorés.

  • permalien chamil :
    25 juillet 2011 @18h45   « »

    Tout ce que je peux dire est que certains religieux musulmans, comme le Soudanais Mahmoud Taha ou l’Egyptien Farag Foda, affirmaient que votre Chariah, qui se trouve être par hasard celle des Ubu musulmans, n’est pas la vraie Chariah.

    Et ils n’étaient certainement pas moins courageux que vous puisqu’ils l’ont payé de leur vie, liquidés par ces mêmes Ubu qui, donc, avaient la même Chariah que vous.

    Pour être aussi tortueux dans le raisonnement, vous venez du jésuitisme ?

    Il rappelle il est vrai certains communistes qui ont découvert à partir du 25 décembre 1991 qu’en fin que compte l’URSS n’était pas vraiment communiste, au nom d’un communisme idéal - qui malheur du temps n’a jamais trouvé à s’incarner.

  • permalien chamil :
    25 juillet 2011 @19h00   « »

    A Gloc

    En fait cette loi à arrêté la situation à l’année 1905 et n’a absolument pas prévu en particulier en matière immobilière, l’établissement de nouvelles religions (ou les déplacements de population des campagnes vers les villes) :

    Vous donnez donc explicitement raison à ceux qui considèrent que la loi de 1905 est destabilisée/remise en cause par l’arrivée de nouvelles religions. Si j’étais K, je dirais que vous êtes comme Marine le Pen/Riposte laïque puisque vous partagez leur affirmation sur ce point mais ce serait pas très décent ni honnête.

    Je suis en total désaccord, car en réalité c’est la réaction catholique (Bloc national, concordat, loi Debré, trahison de la gauche en 1984) qui a continuellement affaibli la loi de 1905 et la laïcité en France.

    De plus, vous ne pouvez pas dire que l’électorat serait "islamophobe" tout en passant sous silence que d’autres électorats peuvent être achetés dès lors que les élus locaux peuvent monnayer sur fonds publics des lieux religieux. Confer l’exemple de Lang qui offre des milliards pour une cathédrale Evry ou pour les formations du privé sous contrat (accord Lang/Cloupet) pour s’offrir les voix des catholiques dans ses tentatives de parachutage électoral.

    Sans compter la réalité : "qui paie décide" et on va bien rire ou pleurer quand le maire sera en position et amené à trancher dans des débats confessionnels dans les lieux que la commune aura contribué à financer... Ce qui arrive déjà concrètement.

  • permalien chamil :
    25 juillet 2011 @19h08   « »

    Les laïcards sont apparus avec la monté de l’islamophobie et n’ont rien à voir avec la laïcité.

    Historiquement faux et vous le savez pertinement. Les expressions "laïcistes", "laïcards" "irréligieux" "maçonnards"sont utilisées et propagées indifférement par les conservateurs, les nationalistes, l’extrême droite et l’Eglise catholique hostiles à la IIIeme République, aux républicains et à la gauche.

    "laïcistes" et "laïcards" "migrent" de manière sournoise à gauche avec les chrétiens dits de gauche, à la CFDT ou au PSU, qui ont aussi théorisé cette autre expression scandaleuse, "laïcité ouverte", qui implique que la "laïcité" ne le serait pas. Hélas la Ligue de l’enseignement puis la gauche toute entière a pris ce cadeau empoisonné après la défaite de 1984.

  • permalien Yvan :
    25 juillet 2011 @19h15   « »

    Je suis FN, K est jésuite, voilà le genre d’argumentation qui transforme la laïcité en intégrisme.

    La différente entre mon opinion et celle du FN c’est que le FN est contre la construction de mosquées et contre les prières de rue donc pour le départ des musulmans, alors je ne fais que constater que depuis 1905 la société a évolué et que les lois n’ont pas suivi.

    ... vous aussi, vous êtes contre les entorses à la loi, je crois ?

  • permalien gloc :
    25 juillet 2011 @19h21   « »

    @chamil

    Si vous vous inventez vos définitions au fur et à mesure des débats, on n’a plus rien à se dire.

    Riposte Laïque : la grande dérive des laïcards - AgoraVox le média citoyen

    Il faut tout de même un minimum d’honnêteté.

  • permalien K. :
    25 juillet 2011 @19h33   « »

    Il rappelle il est vrai certains communistes qui ont découvert à partir du 25 décembre 1991 qu’en fin que compte l’URSS n’était pas vraiment communiste, au nom d’un communisme idéal - qui malheur du temps n’a jamais trouvé à s’incarner.

    Si j’étais K, je dirais que vous êtes comme Marine le Pen/Riposte laïque puisque vous partagez leur affirmation sur ce point mais ce serait pas très décent ni honnête.

    C’est vos propos qui sont doublement indécents et malhonnêtes. Et si mon esprit est tortueux le votre est rigide.

    Les religieux musulmans cités n’avaient jamais préconisé (ni moi soit dit en passant) la Chariah comme mode de gouvernement, bien au contraire. La comparaison avec les dirigeants communistes n’a donc aucune pertinence.

    Leur seul désir était de montrer que les Ubu de la région instrumentalisaient la religion en créant une Chariah sauce Ubu, celle-la même que vous présentez comme “la Chariah”, contribuant ainsi, aveuglé par votre anti-religion primaire, à faire croire que le problème est “la chariah” et non pas son instrumentalisation.

    Instruisez-moi, que dit “la Chariah” ?

  • permalien K. :
    25 juillet 2011 @19h53   « »

    Si j’étais Chamil, je dirais que ce sont les Lumières qui “ont condamné Toussaint Louverture à mourir de froid et de faim dans le Jura” et “offert à Duvalier une retraite impériale”.

0 | 100

Ajouter un commentaire