Le Monde diplomatique
Accueil du site > Défense en ligne > La Sirène de Tripoli

La Sirène de Tripoli

mardi 23 août 2011, par Philippe Leymarie

On partait pour un triomphe à la romaine, à Paris, après l’annonce de la « victoire » sur les forces du mal à Tripoli. Mais – alors que les combats se poursuivaient au cœur de la capitale et ailleurs dans le pays – on avait préféré se calmer, du côté des lieutenants du généralissime Sarkozy : « Ce n’est pas complet », reconnaissait Juppé, ce mardi… « Ce n’est pas abouti », admettait Longuet… La prise hautement symbolique du « complexe présidentiel » de Bab Al Aziziya ne suffisait pas. Il fallait d’abord pendre haut et court Kadhafi, le général Tapioca du Maghreb, véritable objet de leur ressentiment : l’histoire de quelques heures ou de quelques jours, sans doute. En attendant, petit dictionnaire de l’actuelle lutte finale …

Sirène. C’est le nom de code de l’opération de conquête de la capitale, entamée il y a quelques jours. Et dont la fulgurance a surpris : une intensification des frappes des avions de l’OTAN ? Un coup de pouce des drones armés de l’US Air Force ? Un plan ad hoc des conseillers militaires étrangers du Conseil national de transition libyen ? Quant à l’origine du nom : est-ce de la divinité des mers qu’il s’agit ou des sons stridents des trompes d’alertes sur les toits ? La question manque d’importance, mais si quelqu’un a des infos…

Course. Pourquoi cette soudaine accélération, ces derniers jours ? Il fallait en finir vite, après ces six mois de frappes : avant la fin du ramadan ; avant l’assemblée générale de l’ONU ; avant le débat sur le renouvellement du mandat de l’opération de l’OTAN (dont l’issue aurait été incertaine, dans une conjoncture « d’enlisement »).

Désordre. Une dépêche de 6 h 17, mardi, accrochait le chaland sur le Net. « Pékin demande à l’Occident de nettoyer le désordre qu’il a mis en Libye », assurent plusieurs médias d’Etat chinois. Une dépêche de l’agence russe RIA-Novosti attirait aussi l’attention : « Moscou invite l’OTAN à respecter le droit humanitaire ». Konstantin Dolgov, délégué aux droits de l’homme du ministère russe des affaires étrangères, invite à « s’abstenir de toute action susceptible de porter préjudice à la population et aux infrastructures civiles du pays ».

Balance. La coalition, qui se vante d’avoir fait peu de dégâts collatéraux ou « bavures », grâce à l’extrême précision de ses frappes et au respect de procédures rigoureuses de sélection ou d’identification de cibles, s’est refusée à comptabiliser les pertes humaines et matérielles dans le camp ennemi. On devra pourtant s’interroger un jour sur la balance « coût-efficacité » (si l’on ose dire) de l’opération en Libye : le jeu en valait-il la peine ? Le remède était-il meilleur ou pire que le mal ? Mais, comme à chaque fois, il sera trop tard pour que les conclusions de cette étude soient mises à profit…

Sous tutelle

Insurgés. De bric et de broc, mais pas seulement. Il y a eu aussi des défections de professionnels : on a bien vu des rebelles conduire des chars ! D’après des observateurs sur le terrain, les combattants de l’ouest (Misrata, djebel Nafoussa) entrés dans Tripoli étaient plus aguerris, moins brouillons que leurs collègues de l’est. En tout cas, depuis juin dernier, pour mettre un terme à la confusion, les combattants insurgés étaient sous tutelle des conseillers français, britanniques ou italiens, et donc « formés et équipés au fur et à mesure », explique par exemple le chercheur Pascal Boniface.

Crédibilité. Celle de la France, à entendre ses dirigeants, sortirait grandement renforcée de cette entreprise victorieuse, dont elle a été leader, secondée par la Grande-Bretagne et simplement soutenue par l’ami américain : belle réactivité politique, belle armée, belle image du pays. On aurait fait oublier, d’un coup, les avanies du passé : les compromissions avec les dictateurs arabes, et bien sûr, l’accord de défense conclu avec Tripoli, avec l’édifiante visite du Guide à Paris en 2007 (au temps de Cécilia...). Pour Frédéric Encel, qui a tenu la chronique géopolitique sur Inter cet été, « le procès en gesticulation intenté [à Sarkozy] en France ou en Europe, était [donc] injuste ». Pour Gérard Longuet, qui lui succédait mardi matin sur les mêmes ondes, c’est un bon point pour la France, « alors que le rôle de membre permanent du Conseil de sécurité lui est parfois contesté. »

Légitimité. Celle de la France, encore, pour l’après-Kadhafi. Paris fait chauffer la colle : invitation du chef du nouvel exécutif dès ce mercredi, dans la capitale française, où il est reçu par le généralissime, en compagnie sans doute du Grand conseiller diplomatique et militaire, Bernard-Henri Levy, qui ne se tenait plus ces derniers jours : « L’opération Sirène était préparée minutieusement depuis des mois… le président Sarkozy a été clairvoyant et courageux… La France est belle… » Et branle-bas pour l’organisation à Paris d’un grand raout des « amis » de la Libye nouvelle, pour accompagner la « révolution ». Côté argent, pas de problème, a déjà expliqué Gérard Longuet (Inter, mardi 23 août) : « La Libye est un pays riche. »

Déterminant. C’est ce qu’a été le rôle de la France, selon le ministre Alain Juppé (Europe 1, mardi 23 août) : « D’abord sur le plan politique, et puis ensuite, avec nos amis britanniques, nous avons apporté entre 75 et 80 % des moyens que l’OTAN a mis en œuvre et nous ne sommes pas allés au sol. » Et une France « leader » ça change tout, explique Longuet : ce n’était pas le cas lors de l’engagement en Afghanistan…

Pris de court

Risques. Ce sont ceux qu’Alain Juppé, ministre français de la défense, avoue avoir pris « en Libye comme en Côte d’Ivoire ». Mais des risques « évidemment calculés », assure-t-il. Longuet, ministre un peu rêveur ou littéraire parfois (le mouvement Occident est loin, il se dit maintenant seulement « conservateur »), évoque « un succès étonnant : que les rebelles (libyens) en soient arrivés jusque-là ». BHL, lui, n’aurait jamais été pris en flagrant délit… de doute.

Durée. Certains assuraient en mars dernier que l’affaire serait bouclée en quelques jours… Les militaires avaient pourtant expliqué qu’une guerre ne se gagne jamais en jours. Alain Juppé avait ensuite parié sur « quelques semaines »… Au final, il aura fallu six mois, 20 000 sorties et 7 500 frappes aériennes au compteur (sans parler des tirs d’hélicoptères) pour en arriver là. Et un coût de 200 millions d’euros pour la France (ce qui « n’est pas cher payé pour une victoire », selon le journaliste Jean-Dominique Merchet, spécialiste des questions de défense). Et de 890 millions de dollars (à la fin juillet) pour le budget américain.

Inconnues. Elles sont nombreuses. Parmi les principales : la dispersion d’armements divers ; l’ampleur des règlements de compte ; l’espace politique concédé au courant islamiste radical ; le sort des immigrés africains (ceux qui ne se sont pas noyés en cherchant à atteindre Lampedusa), et celui des travailleurs étrangers privés de leur boulot en Libye ; et bien sûr, la capacité du nouveau régime à unifier et faire redémarrer le pays.

Décisif. Sans l’OTAN, les rebelles ne seraient jamais parvenus à leurs fins. Les avions de chasse opérant sous les couleurs de l’organisation transatlantique auraient neutralisé 1.130 installations militaires, 555 blindés et 275 centres de commandement. La marque risque d’être indélébile. Même si une personnalité du CNT a fait savoir qu’il n’était pas question d’ouvrir une base militaire de l’OTAN : mais certains, au quartier général transatlantique de Bruxelles, aimeraient « capitaliser » sur cette campagne de Libye, menée pour la première fois en terre africaine, en conservant un accès privilégié ou une coopération prioritaire avec ce nouvel ami du Sud.

Obama. Le président américain, qui a promis de devenir « ami et partenaire » de la nouvelle Libye, a « oublié » de mentionner l’apport déterminant des Français dans l’entreprise de secours aux rebelles. Ses services ont même pris Paris de court, en convoquant dès jeudi prochain à Istanbul une réunion du « groupe de contact », alors que les Français souhaitent l’accueillir la semaine prochaine, à Paris, pour en faire une grande réunion des « amis de la Libye », dans la ligne de l’après Kadhafi. Donc, chacun tire la couverture à soi ? « Oui, mais les faits sont têtus, se console Longuet : le peuple libyen sait à qui il doit sa liberté après ces six mois d’efforts. »

Grand bazar

Atonie. Celle du Parti socialiste, à Paris, qui n’a pas trouvé à se démarquer. Aucun bémol. « Un succès pour la France », selon l’ex-ministre socialiste de la justice Elisabeth Guigou et l’ex-premier ministre Laurent Fabius. « Une victoire du président Sarkozy, qui s’est engagé au bon moment », pour Martine Aubry. Et un zeste de François Hollande ? « Quand une décision est bonne, je la soutiens. Il fallait faire cette intervention. » Mais tout de même, ce petit coup de patte : « Sur la Libye, Sarkozy avait beaucoup à se faire pardonner. Il fait du rattrapage. »

Dindon. C’est, une fois de plus – et même s’il s’agit rarement de farces –, le Conseil de sécurité qui en fait les frais : sa résolution 1973 du 19 mars a été tordue, malaxée, transformée. L’établissement d’une zone d’exclusion aérienne et l’instauration d’un contrôle naval étaient destinés à assurer la « protection des populations » face à des menaces de répression lourde, de type militaire. Ces mesures surtout conservatoires avaient été prévues à l’origine pour décrocher l’abstention de la Chine et de la Russie, membres du Conseil a priori hostiles aux interventions multinationales et à l’ingérence au titre des droits humains. Elles ont été transformées en une traque du dictateur, une lutte contre le régime, avec fourniture d’armes, de conseillers d’état-major, de formateurs, d’éclaireurs et autres commandos de forces spéciales, etc. jusqu’à faire de la Libye, ces temps-ci, un grand bazar à ciel ouvert de matériel militaire circulant dans les mains les plus diverses et un terrain d’aventure pas cher (et pas très contrôlé !).

Glissant. C’est le caractère fortement évolutif de la résolution sur la « protection des populations » qui a servi de justification politico-juridique à l’intervention de l’OTAN. Longuet, plutôt que de reconnaître ces glissements, préfère évoquer une « protection dynamique et offensive des civils », mais qui n’aurait pas consisté pour autant à « accompagner les rebelles », ni à déployer quiconque au sol : promesse de ministre ! Mais, après tout, l’ONU ne s’use que si l’on ne s’en sert pas : Longuet rappelle, avec grande satisfaction, comment « son » armée de l’air, le 19 mars, avait été en mesure de décoller quelques minutes après l’adoption de la résolution. Et en fait, avant, l’exécutif américain ayant laissé au petit Napoléon français l’honneur de la première frappe, histoire de donner son vernis européen à l’opération…

Vents et marées

Perdants. Les grandes organisations régionales concernées ont été roulées dans la farine. Elles ont été violées par les Occidentaux lors du vote de la résolution, en mars dernier. Puis ont pris leurs distances après les premiers bombardements. Et se sont emmêlées dans des médiations improbables, pour enfin finir par rallier le camp victorieux, aux derniers jours. Spectacle plutôt pitoyable d’une Union africaine qui a longtemps joué le jeu du despote Kadhafi, « roi de l’Afrique »… et empoché les dividendes de ses prosternations. Et d’une Ligue arabe qui n’a su sur quel pied danser, entre la gigue des « révolutionnaires » et le freinage des quatre fers de ses rois ou caciques peu suspects d’ardeurs démocrates…

Egalité. Et pourquoi ce qui a été possible à Tripoli ne le serait pas à Damas ? « Nous sommes paralysés, reconnaît Longuet, l’ingérence ne s’autoproclame pas… Il faut l’accord du Conseil, mais Moscou et Pékin sont contre. » Même tonalité chez Juppé : « Il n’y aura pas d’intervention militaire en Syrie. Mais l’issue de la crise en Libye et ailleurs aura des conséquences dans ce pays, où on voit bien qu’un dictateur ne peut se maintenir contre vents et marées. » Ce qui reste à prouver…

107 commentaires sur « La Sirène de Tripoli »

0 | 100

  • permalien fourminus :
    23 août 2011 @19h55   »

    "Quant à l’origine du nom (sirène) : est-ce de la divinité des mers qu’il s’agit ou des sons stridents des trompes d’alertes sur les toits ? La question manque d’importance, mais si quelqu’un a des infos…"

    Le réseau Voltaire de Thierry Meyssan (qui est sur place à Tripoli) propose une autre explication :
    "Les Sirènes sont des hauts-parleurs de mosquées qui ont été utilisées pour lancer un appel d’Al Qaeda à la révolte."

    Je constate que vous ne faites pas référence à ce point de vue. Est-il disqualifié à vos yeux ?

  • permalien bertrand :
    23 août 2011 @20h12   « »

    Wikipédia : Cyrénaique : La Cyrénaïque (en grec ancien Κυρηναία / Kyrênaía, en latin Cyrenaica) était une province romaine d’Afrique du Nord, située entre les provinces d’Égypte et de Numidie. Ce territoire fait aujourd’hui partie de la Libye. Son nom provient de la ville grecque de Cyrène.

  • permalien fourminus :
    23 août 2011 @20h25   « »

    Au delà de l’ étymologie du mot sirène (merci Bertrand) je maintiens la question sur le réseau Voltaire qui a beaucoup commenté la guerre en Libye : quelle crédibilité leur accordez vous ?

  • permalien Lyas HALLAS :
    23 août 2011 @22h16   « »

    Au moyen âge, les musulmans alors puissants imposaient aux peuples soit l’islam, soit el Djizia (la dîme) ou la guerre. Au jour d’aujourd’hui, les USA et l’OTAN imposent aux peuples soit la démocratie, soit le pétrole ou la guerre.

  • permalien LadyBird :
    23 août 2011 @22h21   « »

    Mais d’après mes sources locales (quelqu’un qui travaille régulièrement avec des gens issus de la population pauvre d’un village libyen), le peuple libyen n’en pouvait plus de Khadafi. J’ai aussi trouvé les commentaires des dirigeants et "philosophes" français auto-satisfaits et, disons-le, ridicules, mais ne peut-on pas se réjouir un tout petit peu de la chute d’un tyran terroriste, initiée par son peuple excédé ?

  • permalien K. :
    23 août 2011 @22h50   « »

    Les "experts" de la CNN s’étonnent de ne pas retrouver Kadhafi à Tripoli ...Liban :

  • permalien Ph.L. :
    23 août 2011 @23h33   « »

    Des précisions de "Sierra Charlie" concernant les missions d’attaques, sur le site Zone militaire :

    France : 33%, approximately 2,225 strike sorties (out of 6,745 total sorties by August 4)

    US : 16%, 801 strike sorties, (out of 5,005 strike sorties by June 30)

    Denmark : 11%, dropped 705 bombs (out of the 7,079 missions by August 11)

    Britain : 10%, 700 strike sorties (out of 7,223 total sorties by August 15)

    Canada : 10%, approximately 324 strike sorties (based on 3,175 NATO strike sorties by May 25)

    Italy : 10% (Not applicable until April 27 when Italy committed 4 Tornados for strike sorties)

    Norway : 10%, 596 strike sorties (out of the 6,125 missions by August 1, no longer active)

    Belgium : 8th ally participating in combat missions, no public data available on number of strike sorties

  • permalien Ph.L. :
    23 août 2011 @23h46   « »

    @ Fourminus

    Voltaire, ça sent le souffre. On peut s’y brûler ...

  • permalien deMontigny :
    24 août 2011 @00h27   « »

    @ Fourminus

    Il est interdit de parler du Réseau Voltaire ou de la personne de Thierry Meyssan sur ce site - la liberté a bien ses limites.

    Vous aurez par contre une occasion en or de lire les hasbaras alors que ces derniers sont entrain de mateller les intox de dernier cri de leurs tuteurs anglo-israéliens. Vous aurez également l’honneur de les voir déblatérer avec les universitaires pseudo-socialistes-féministes-historiens(ennes) à l’eau tiède qui les prennent encore au sérieux et qui n’hésiterons pas à remonter aux fondations de la Grèce antique pour traiter des sujets d’actualité.

  • permalien K. :
    24 août 2011 @01h14   « »

    D’après Pepe Escobar :

    Abdel Fatah Younis, the "rebel" commander killed by the rebels themselves, was a French intelligence asset. He was killed by the Muslim Brotherhood faction - just when the Great Arab Liberator Sarkozy was trying to negotiate an endgame with Saif al-Islam..

    D’après Reuters :

    The working idea is that the UAE, Jordan and Qatar would put together "a bridging force" of 1,000 to 2,000 personnel to be deployed in Libya just after Gaddafi goes ...

  • permalien fourminus :
    24 août 2011 @01h22   « »

    @ Ph. L : pouvez-vous développer ?

  • permalien crazyteddy :
    24 août 2011 @01h54   « »
    Reseau Voltaitre ...

    @ de Montigny

    Et de quel droit prétendriez-vous interdire quoi que ce soit sur ce forum ???

    Qui pensez-vous être pour montrer une telle arrogance et prétendre dicter aux autres leur conduite ????

    Répondez à la question de Hominus ou taisez-vous !!!!

  • permalien Mohamed Belkasmi :
    24 août 2011 @05h45   « »

    La guerre était le nerf de l’économie ...Elle devient prèsque un simple jeu d’entrainement...Il fut un certain temps où on disait:les banlieues clivaient( sic) gauche -droite...Désormais l’international devient matière de rattrapage pour un Président de la République !!!Il ne clive plus.Comme du temps du foulard avec la Roumanie, certains sy sont rattrapés en y trouvant des robins des toits un peu Palestiniens un peu Maghrébins, un peu Arabes qui défenestraient des femmes...Vous en souvenez vous ?.. .Ainsi La France depuis est entrain de perdre, non d’enlever son ...bas.

  • permalien Gilgamesch :
    24 août 2011 @10h19   « »

    Bonjour, on aimerait que la rédaction du Monde Diplo soit un peu plus présente, même à chaud, pour analyser ce qui se passe aujourd’hui dans le monde arabe, toutes ces révolutions arabes pilotées par les armes de l’Otan...cela ressemble à plus qu’une farce, j’ai le sentiment de lire Bonaparte, en Egypte, quand je lis la presse française

  • permalien Anastasia :
    24 août 2011 @11h22   « »

    Philippe Leymarie :

    "Crédibilité. Celle de la France sortirait grandement renforcée de cette entreprise victorieuse, dont elle a été leader, secondée par la Grande-Bretagne et simplement soutenue par l’ami américain."

    Arrêtez donc vos cocoricos et de cirer les pompes de votre petit président, ce que vous dites est inexact vous le savez bien, c’est Savid Cameron qui fut à l’initiative de l’intervention militaire en Libye et non Sarkozy qui était contre au départ, si vous ne le savez pas, consultez vos archives et vous serez forcé de constater que la chronologie des faits vous donne indiscutablement tort sur ce point. Pas très professionnel pour quelqu’un qui veut sérieux...

  • permalien Anastasia :
    24 août 2011 @11h29   « »

    Lire SVP “David” et “se veut”...

  • permalien jgn :
    24 août 2011 @12h35   « »

    Une fois de plus, merci à vous pour ce travail de journaliste, tandis que l’ensemble de la profession hurle avec les hyènes à la curée, après avoir encensé le dictateur, maintenant que le voici à devoir se terrer. Décidément, ce que cette pitoyable histoire démontre, en premier lieu, est que cette "profession" ne saura jamais rien apprendre de l’histoire de laquelle pourtant elle est aux premières loges pour en tirer les leçons. l’Irak et ses centaines de milliers de morts n’aura donc servi à rien pour édifier ces petits perroquets qui ne répètent que ce qu’ils trouvent de ci, de là, c’est-à-dire la propagande des institutions en place.

    Quand, de surcroît, cette propagande des pouvoirs en place se trouve relayée par ceux-là mêmes dont le rôle serait d’éclairer, d’apporter un ton discordant à cette belle envolée lyrique, alors les journalistes se voient justifiés de sortir leurs âneries non vérifiées (le fils de Kadhafi arrêté ; voici au moins qui nous aura édifiés sur un point : le procureur de la CPI est si bien informé sur les situations réelles qu’il peut rendre des jugements autorisés et non influencés).

    Voici donc l’aventure libyenne renforçant l’aura du général en chef, lequel va bientôt pouvoir remonter sur son cheval, après les calamiteux déboires de sa diplomatie à géométrie variable.
    Tel le Duce, en mai 36, après l’aventure abyssinienne, le voici à présent justifié par son "opposition" même au nom de la "grandeur" de ses vues, de la "nation" éternelle et de la "democratie".

    On oubliera seulement que ce ne sont pas les rebelles qui ont gagné, mais les drones, si justement nommés "predator" (il fallait l’oser). Ce ne sont pas les peuples qui ont été protégés, mais l’approvisionnement pétrolier de l’Europe. Les côtes de Total et Eni ont bondi sur les marchés, après l’annonce de la chute imminente de Kadhafi.
    Enfin , il fallait, en effet, que se blanchisse celle des États-unis d’Amérique, qui vont pouvoir à nouveau flamber sur leur capacité à "libérer les peuples", eux qui ne font jamais que les asservir.

    L’article l’évoque, sans développer : il fallait une zone de chaos aux frontières de l’Europe. Voilà qui arrangera bien les usagers courants du "terrorisme" islamiste international et les marchands de canons.

  • permalien Gilgamesch :
    24 août 2011 @12h46   « »

    Y a des abrutis qui sont contents du partage du monde ?...Cette fatigue française, avec une petite dose de napoléonisme, aller se fatiguer ailleurs...mais à chaque fois revenue avec des coups de pieds au derrière, ça va pas l’affaire comme ça : les nouvelles élites ne sont pas celles des post indépendances. L’affaire est compliquée pour le petit Sarko et Cameron.

    Nous assistons à quelque chose de très simple : Ben Laden.2...
    belle fiction aux lendemains pas si sûrs d’ailleurs : le Chaos à sa porte...On verra très très bientôt camarades petits soldats napoléens

  • permalien Gilgamesch :
    24 août 2011 @13h04   « »

    @jgn...excellent...merci l’ami

  • permalien K. :
    24 août 2011 @14h05   « »

    Alerte aux "ADM libyens" ...

    http://www.ynetnews.com/articles/0,...

    http://www.mercurynews.com/breaking...

    .... qui ont « peut-être été transférés en Europe pour y mener des actes terroristes »

    http://www.telegraph.co.uk/news/wor...

    There is always the possibility that Libyan sleeper cells might have already been inserted into Europe to carry out revenge acts of terrorism using arms taken from Gaddafi’s stores, defence sources said.

  • permalien une tunisienne :
    24 août 2011 @15h28   « »

    Il faut donner à Cesar ce qui est à Cesar : mème fou et tyrannique, Kaddafi, ce frustré du panarabisme a eté décisif en étant le seul a aider Mandela qd tt l’occident s’en foutait, ...
    mais malheursmt l’Histoire ne le retiendra pas sous cet angle, comme personne n’a retenu d’ailleurs que Saddam a financé l’enseignement supérieur dans plusieurs pays arabes( comme en Tunisie par exemple).

    félicitations au peuple Libyen frère, aux futurs investisseurs et exportateurs Tunisiens, à Total-Elf et British Petroleum, à Dassault Aviation, et bien sur à Sarko pour sa ré-élection.
    Vive les peuples "libres" (quoi que certains resteront bien serviles, vu la facture de l’OTAN qui les attend ...).

    l’envers du décor, que tout le monde semble oublier ... Volontairement amnésiaques ...
    Félicitations à Goldman Sachs, qui a vu effacée sa dette récente auprès de la Libyan Investment Authority de plus d’un Milliard de dollars

  • permalien Nathan :
    24 août 2011 @15h48   « »

    C’est curieux, moi j’ai vu des images d’un peuple en liesse heureux de s’être débarrassé d’un dictateur. J’ai dû me tromper.

  • permalien Gilgamesch :
    24 août 2011 @16h31   « »

    ça me fait rire, Bush et ses boucheries contre le peuple irakien, qui le jugera ?...il a fait quoi Saddam ?...le 11 septembre...c’est le ramadan, distribuer de la soupe aux lecteurs et aux lecteurs affamés...de bêtises...ils adorent se rassurer que l’essence sera moins cher demain, et enfin, ils pourront acheter des cerises, bon marché...Aller chercher des vivres pour les bon peuples d’occident, l’Eternel retour...comme la conquête de l’Algérie...1830, 1848, 1870...des émeutes, des crises, le royaume en panne, la famine, les maladies...la peur d’un avenir incertain

  • permalien le journal de personne :
    24 août 2011 @16h43   « »

    Tchao Pantin !

    Je ferme les yeux
    Je respire à fond
    Je fais le vide dans mon disque dur
    Et puis j’envoie ma plume se promener
    Sur un morceau de papier
    Je laisse réfléchir les astres favorables
    À l’apparition de l’objet de mon désir
    Et puis... et puis... j’attends
    Un poème, un quatrain, un refrain ?
    Que sais-je ?
    Juste de quoi guérir mon désir

    Je crois que je suis apte
    À recevoir l’objet de mon désir... au hasard
    Quelques vers sculptés par un poète arabe
    D’origine syrienne, né en Égypte et adopté par la Tunisie
    Comme hymne prémonitoire
    Au printemps été arabe

    Ça y est... il y est
    Je vais vous lire
    Ce qui vient de tomber sous ma plume :
    "Lorsqu’un jour le peuple veut vivre
    Force est pour le destin, de répondre
    Force est pour les ténèbres de se dissiper
    Force est pour les chaînes de se briser"

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/tchao-pantin/

  • permalien une tunisienne :
    24 août 2011 @16h58   « »

    http://www.youtube.com/watch?featur...

    L’histoire de la révolution en Libye n’est pas la même qu’en Tunisie et en Égypte. La vraie raison de la guerre en Libye est Kadhafi et son Dinar en or. Visionnez c’est très important

  • permalien DF 31 :
    24 août 2011 @18h02   « »

    A Une Tunisienne :

    Intéressant ce reportage sur le Dinar Or. Mais je ne comprends pas le but de la manoeuvre : n’accepter que de l’or en échange du pétrole ; que se passe-t-il quand un pays n’a plus d’or : il n’achète plus de pétrole et le vendeur perd un client. Il y a sûrement un raisonnement plus profond mais je ne le vois pas. Merci de m’éclairer si tu as le temps.

  • permalien MORSE89 :
    24 août 2011 @19h17   « »

    Cette guerre horrible a été déclenchée par l’alliance de faucons israéliens et faucons étatsuniens avec l’appui des sionistes (déguisés en démocrates) infiltrés dans l’Union Européenne, et bien sûr dans le commandement de l’OTAN. Tout sent, pue le coup monté dans une projection plus globale de main mise sur tous les objectifs stratégiques et énergétiques du Maghreb, de l’Afrique entière et du Proche Orient. Casser les énergies populaires en les trompant par la guerre médiatique et l’intoxication politique, tout est déjà extrêmement sophistiqué avec twitter, facebook et autres medias bien affutés pour la guerre psychologique.

    L’avidité de ces oligarchies militaires, politiques et financières est absolument sans bornes. Leur but ultime est d’enserrer la Chine et éventuellement la Russie dans une nasse de fer et d’argent, une nasse destinée à faire oublier toute vélléité de monde multipolaire.

    Revenant à la Lybie, on comprend mieux pourquoi Sarkozy a accepté de recevoir Muammar Khadhafi en grandes pompes, c’était pour mieux le piéger plus tard et voler le pétrole de la Lybie avec ses comparses. La défense affichée de la démocratie est une vaste plaisanterie qui ne fait rire (jaune) que ceux qui ont compris l’escroquerie.

  • permalien MORSE89 :
    24 août 2011 @19h31   « »

    J’ai juste oublié de dire que cette stratégie globale d’enserrement de la Chine et d’unipolarisation sous bannière "démocratique" doit se faire, se propager comme une maladie incurable, comment ?

    En piétinant les peuples musulmans et autres récalcitrants, en semant la terreur, en multipliant les partitions de territoires, les guerres civiles et communautaires par des attentats ciblés, en s’aidant de soi-disant membres d’Al Qaida prêts à semer la terreur et le doute, en graissant la patte de chefs tribaux, en finançant le trafic de drogues... N’en jetons plus, la CIA et les services spéciaux sont capables de beaucoup d’exploits undercover et d’embrouilles qui passent comme une lettre à la poste dans la presse mainstream.

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @20h33   « »

    des armes de l armée libyenne en deliquescence au sahara risquent de tomber entre les mains d al qaeda au maghreb islamique !bonjour les dégats,les "fous de dieu" vont enflammer toute la région !

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @20h37   « »

    sarkozy et bhl porteront la responsabilité d une prise de pouvoir par aqmi si celle ci l emporte en afrique du nord !

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @20h39   « »

    une telle hypothèse a quelques mois des présidentielles ne ferait que renforcer la xénophobie en france,la peur de l autre,l imaginaire collectif assimilant "musulman" a "islamiste".

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @20h51   « »

    les djihadistes veulent ,tout comme les fascistes en europe,couper les cultures,rompre entre"orient" et "occident",faire "chacun chez soi".il faut au contraire syncrétiser les deux rives de la méditterranée,rompre avec les partisans de l uniformité et de la prétendue "pureté"

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @20h53   « »

    pour vivre tous en cosmopolitanie ?

  • permalien Anastasia :
    24 août 2011 @20h56   « »

    Nathan :
    24 août @15h48

    C’est curieux, moi j’ai vu des images d’un peuple en liesse heureux de s’être débarrassé d’un dictateur. J’ai dû me tromper.

    Si vous avez vu ça dans vos rêves, peut être pas...
    Mais dans la réalité les gens sont terrés chez eux à Tripoli, ça tire de tous côtés et personne n’est fichu de savoir qui est qui, alors pour ce qu’il s’agirait de célébrer quelque chose, c’est le dernier de leur souci actuellement, ils sont plutôt préoccupé à rester en vie et à se demander pour combien de temps ils ont encore à manger chez eux...
    Ce qui est curieux c’est que vous puissiez écrire de telles inepties sur une situation dont vous connaissez de toute évidence rien....

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @20h57   « »

    il faudrait en fait rompre avec les monothéismes belliqueux,il n y avait pas de tensions communautaires sous l empire romain-le néopaganisme n est pas identitaire,il devrait etre un modèle contre les héritiers aussi bien de jean marie lepen que d oussama ben laden.

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @20h59   « »

    pour une meditterannée débarassée du carcan du crucifix et du croissant !

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @21h06   « »

    quand je dis qu il n y avait pas de tensions communautaires sous l empire romain,c estr entre "paiens" et non avec les israélites et les chrétiens.

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @21h12   « »

    la sirène de tripoli devrait correspondre au mythe antique de la sirène du détroit de messine.

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @21h13   « »

    et non d"insurgés" qui vont renforcer la charia en libye.

  • permalien anonyme :
    24 août 2011 @21h30   « »

    existe t il des néopaiens en afrique du nord ?il y en a dans d autres pays musulmans-les kalash au pakistan,les yezidis adorateurs du feu au kurdistan-

  • permalien MORSE89 :
    24 août 2011 @21h33   « »

    Qui est cet anonyme omniprésent et confus ?

  • permalien MORSE89 :
    24 août 2011 @21h36   « »

    je quitte ce blog avec précipitation vu certaines intérférences.

  • permalien K. :
    24 août 2011 @22h09   « »

    Akram Belkaïd :

    Les mystères de la prise de Tripoli

    (..)

    L’autre élément est certainement la prise par les rebelles de Zaouïa (Zawya) le 14 août dernier. (..) comme l’a expliqué l’ex-diplomate français en Libye Patrick Haimzadeh dans un entretien récemment accordé à SlateAfrique, la chute de Zaouïa illustre l’impact de l’entrée dans le conflit de la tribu des Zintane aux côtés des rebelles. (..) Au passage, on relèvera que les Zintane, ancrés à l’ouest du pays, restent plus ou moins autonomes vis-à-vis du CNT en raison de la prégnance d’hommes originaires de l’est, et notamment de Benghazi, au sein de cette instance. Une réalité régionale qui risque de peser lourd dans l’après-Kadhafi…

    Sur la blogosphère maghrébine, des témoignages, souvent anonymes et, surtout, non confirmés, affirment que des troupes spéciales de l’Otan (françaises, britanniques et américaines) auraient ouvert la voie aux rebelles, un peu à l’image de ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire en février dernier.

    Cela expliquerait la fulgurance de l’assaut contre Tripoli mais, là encore, il faut se méfier de la bataille de communication qui fait rage entre pro et anti-Kadhafi.

    Témoin la manière dont Al-Jazeera et d’autres chaines d’information hostiles à Kadhafi ont couvert la prise de Tripoli. Ainsi, a-t-on pu voir une foule en liesse à Benghazi –où étaient brandis des drapeaux français et des portraits de Nicolas Sarkozy (!)– alors que les images en provenance de Tripoli étaient rares, tournaient en boucle et consistaient en des plans serrés sur des hommes en armes.

    Ainsi, la joie dans la rue de Benghazi a-t-elle été mise en exergue pour masquer le fait que la population de Tripoli est restée chez elle et qu’elle n’a pas accueilli les rebelles avec des fleurs.

    Dans une situation où le CNT est censé avoir remporté seul la victoire, des informations concernant la participation de troupes spéciales occidentales auront du mal à franchir l’obstacle de la communication contrôlée…

    Akram Belkaïd

    Les rebelles libyens, mal-aimés du printemps arabe

  • permalien saltissime :
    24 août 2011 @23h19   « »

    En tout cas, je constate que les promesses d’Alain Juppé n’ont pas été des paroles en l’air : alors que certains parlaient d’enlisement, grâce à sa détermination, l’effort a été poursuivi, pour arriver à un premier résultat militaire qui ouvre la voie à un autre résultat, politique celui-là. Franchement, je ne sais pas pour qui je vais voter en 2012, mais si un mec de cette trempe se présentait, je n’aurais aucune hésitation ! Mais à part lui, je ne vois pas beaucoup de mecs de cette trempe...

  • permalien Karim B., Montréal :
    24 août 2011 @23h30   « »

    Le renversement du régime de Qaddafi par l’OTAN est une victoire pour la réaction : pays occidentaux et régimes compradores.

    Ce n’est pas que Qaddafi était progressiste. Non, pas du tout.

    Ce que l’Occident, Israel et les monarchies réactionnaires refusaient c’était une Libye indépendante et démocratique.

    Qaddafi était un bon épouvantail.

    Si les Libyens l’avait renversé, la libye aurait été perdu et le train de la révolution arabe aurait continuer de prendre de la vitesse mais l’Occident, Israel et les Monarchies réactionnaires ont gagnés une victoire en renversant le régime de Qadaffi eux-mêmes : ils se garantissent la vassalité des prochains dirigeants libyens et vendent l’image de défendeur de la cause démocratique arabe.

    En plus, voici ce qui est à gagner par l’Occident, Israel et les Monarchies réactionnaires :

    - Base militaire US et intégration à AFRICOM ;
    - Régime pro-israélien ;
    - Régime en mesure de peser contre les véléités d’indépendance de la Tunisie et de l’Égypte ;
    - Fin des contrats de pétrole à bon marché aux pays africains ;
    - Fin du projet de dinar arrimé à l’or ;
    - Fin de l’achat de Yuans au lieu de USDollars ;
    - Asservissement au FMI et mise en place d’une économie néollibérale ;
    - Contrats préférentiels aux pétrolières occidentales ;
    - Fin des ententes amiables avec les pays du BRIC ;
    - Attraper par la bride le cheval de la révolution arabe qui était en train de faire échapper le monde arabe de la domination occidentale et américaine ;
    - Diminution de la menace qui pèse sur les Monarchies réactionnaires.

    Mais est-ce que tout cela se réalisera ?

    Rien n’est moins sûr.

    Après les échecs irakiens et afghans, je pense que les objectifs susmentionnés ne sauront pas atteints parce que le CNT est trop faible, trop corrompus, trop désorganisé, trop indiscipliné et insuffisament populaire par la majorité des Libyens.

  • permalien Gilgamesch :
    24 août 2011 @23h34   « »

    L’Islam de marché et les faucons israélo-occidentaux sont derrière toussa, sinon, notre filousophe, il a été mandaté par qui, ce cher béhachél ?...donnez-nous la carte du pétrole libyéen, après on discutera plus sérieusement...

    mais quelles enflures !!!

  • permalien fourminus :
    24 août 2011 @23h59   « »

    @ Ph. L.
    "Arrêt sur images" semble disposer d’une plus grande liberté que vous pour évoquer le réseau Voltaire.

    L’auto-censure aussi ça sent le souffre, on peut s’y brûler...

    Merci néanmoins de votre effort de transparence, j’apprécie, tout en restant déçu de découvrir cet angle mort des blogs du diplo.

  • permalien K. :
    25 août 2011 @01h48   « »

    - Gilbert Achcar : il ne faut pas surestimer la capacité des pays de l’OTAN à controler la Libye.

    ....I mean, even if you take countries like Iraq or Afghanistan with NATO troops on the ground, and massively in Iraq for a long while, they weren’t even able to control the country. So how do you want NATO or the West to control Libya by remote control, without any troops on the ground ? And that’s why some people, like Richard Haass from Council on Foreign Relations, are now saying—you know, claiming—asking Washington to send boots on the ground.

    They had a leverage as long as—and they still have a more limited one—as long as Gaddafi’s forces are there and as long as the war is going on. But as soon as this will vanish, then the leverage that they will have will be extremely diminished.

    - Selon le Ha’aretz, le CNT demande l’aide d’Israel.

  • permalien Hilaire Denan :
    25 août 2011 @08h45   « »

    Réalisme
    La mafia est devenue financièrement mondialisée.
    Elle s’appuie sur :
    Corporation Internationale des Assassins
    et
    Organisation Terrorisante des Armées des Nations
    Pour le reste, enlevez l’argent et c’est d’un calme...

  • permalien anonyme :
    25 août 2011 @10h14   « »

    j avais vu juste,les dits "insurgés’" libyens sont des monarchistes !

  • permalien jgn :
    25 août 2011 @10h24   « »

    saltissime
    En tout cas, je constate que les promesses d’Alain Juppé n’ont pas été des paroles en l’air : alors que certains parlaient d’enlisement, grâce à sa détermination, l’effort a été poursuivi, pour arriver à un premier résultat militaire

    Vous semblez faire de la détermination une vertu politique.
    C’est faire peu de cas de ce qui doit l’accompagner, le respect des résolutions des organismes dont on attend sa légitimité, sinon on pourrait tout aussi bien se pâmer devant la détermination d’un Hitler, qui fut sans failles, en effet.

    Or les Occidentaux sont ici pris dans une contradiction : comment faire croire qu’ils n’ont été que dans le strict respect de la résolution 1973 quand il leur faut, aussi bien, insister sur le fait que ce gouvernement fantôche qu’ils viennent de porter au pouvoir, le CNT, est, en tout, leur obligé, que ce sont bien eux les libérateurs.
    Une insistance qui a tout à voir avec le fait que les juteux contrats à la clé seront distribués au prorata des balles dépensées.

    Dans cette seconde bataille entre les “alliés”, nous apprenons des Ricains (New York Times), l’utilisation décisive de leurs drones “predator” dans la bataille de Tripoli. Un point pour leurs contrats.
    Qu’en France, les caisses vides de l’État - nous dit-on - aient servi à alimenter les profits des compagnies pétrolières comme Total ne semble plus choquer personne aujourd’hui - et surtout pas le ministre de la défense de l’État français, perdon de la république, puisque, nous dit-on toujours, “on” se remboursera sur la bête.

    Aussi bien, le vrai “vainqueur" sera celui qui, à l’instar des tyrans antiques, produira sa tête tenue par les cheveux et sanguinolente encore au bon peuple sidéré de tant de “détermination” . Un véritable “résultat politique” s’ensuivra alors, comme le réel bénéfice de cette guerre qui fut engagée en partie à cet effet, et à condition que les "predator" - encore eux - ne volent pas ... la vedette à la cavalerie.

  • permalien anonyme :
    25 août 2011 @12h51   « »

    une excellente analyse par le pcf www.humanite.fr/monde/total-...

  • permalien anonyme :
    25 août 2011 @12h54   « »

    c est simple,l otan est le bras armé du capitalisme occidental,qui cherche des voies d approvisionnement en hydrocarbures et veut refouler la russie,la chine et les autres puissances émergentes-inde,brésil,afrique du sud,...

  • permalien T. Busch :
    25 août 2011 @13h08   « »

    Sirène : machin truc pour sonner l’alarme.

    Peut-être Michel Collon n’a-t-il pas raté son coup cette fois-ci ?

    Pour voir son vidéo tourné sur les lieux du bombardement de l’OTAN d’un "camps d’entrainement militaire" de Kadhafi, cherchez sur google : "video : Sarkozy, combien d’enfants as-tu tué cette nuit ?"

    Malheureusement, encore une fois, la sirène a sonné trop tard...

  • permalien anonyme :
    25 août 2011 @13h28   « »

    c est simple,les frappes de l alliance atlantique ont fait plus de morts que breizik en norvège-pourtant personne ne demande a juger rasmussen,sarkozy,cameron,obama,tous ces assassins,ces meurtriers qui tuent pour le capital-et non pour l idéologie-

  • permalien Houcine :
    25 août 2011 @13h39   « »

    Hérode Shah de toute la Méditerranée !

    Les anglais devraient se souvenir de leur défaite devant la marine de Louis XVI et Lafayette, au service de Jefferson et George Washington, Sarkozy n´ignore pas le sort de Napoléon à Waterloo et les chinois qui utilisent trop leur mémoire, ils n´oublieront jamais leurs ports occupés et l´autre Palais de Versailles dévasté et brulé par les mercenaires franco anglais.

    Puisque Hérode n´avait guère réussi de devenir Empereur d´Egypte, de Mésopotamie et de Rome à la fois et Nicolas Sarkozy a déjà chassé le seul qui s´opposa à son projet méditerranéen, contrairement aux différends du Général Giraud avec de Gaulle, Roosevelt, Eisenhower et Churchill, il a toutes les chances de devenir le Premier »hébreu Shah en Israël« , au Maroc et en France de nos chers “révolutionnaires„ genre BHL.

    Concernant cette alliance anglo française qui a profité des nations unies, autrement interprétant leur conclusion au beau français, cette fois-ci toléré par les anglo américains et sous la toute fausse excuse humanitaire, équipant et soutenant ce qu´on appelle »les rebelles amis« , la guerre civile en Libye aura des longues années devant elle, permettant aux enfants des mercenaires qui furent commandés par »Bob Dinar« de faire leurs précieux négoces au Maghreb (baril de feu) et dans le reste de tout notre damné continent, longtemps dans l´œil d´Elf Aquitaine et Monsieur Afrique. En conclusion, cette dernière opération, elle ne va que dans le sens de la succession d´interventions qui datent depuis 1961, et sans aucun doute, elles vont toucher l´Algérie des petits Officiers au service des Généraux de la redoutable armée coloniale, toujours incarnant les sentiments de Bugeaud et Tocqueville.

    Houcine__

  • permalien anonyme :
    25 août 2011 @13h50   « »

    rasmussen,qui a fait assassiner des milliers de libyens pour le capital,ne sera jamais jugé,a l instar de breivik,qui a tué près d une centaine d autres innocents,qui a assassiné au nom de l idéologie- c est un identitaire chrétien-

  • permalien le journal de personne :
    25 août 2011 @13h54   « »

    La Tripolitaine

    J’ai le tournis...
    Et je ne considère pas que mon peuple soit beaucoup mieux loti.
    Je suis Tripolitaine... Et j’ai la HAINE !
    De voir des gens en liesse... Heureux d’être libres
    Alors qu’ils étaient contraints et forcés de devenir disponibles
    pour les besoins de l’Otan, et les bons soins de l’occident.
    On nous a volé la solution de notre problème
    On nous a fait un enfant dans le dos...Avec l’ADN Franco-américaine.
    Comment voulez-vous qu’on l’appelle ?
    Thaoura : Révolution ! Non... Mais ... Tharoua : Héritage...
    Nous avons reçu la Révolution en héritage
    Ah ah ah !!!!

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/la-tripolitaine/

  • permalien anonyme :
    25 août 2011 @14h17   « »

    pendant ce temps,un autre membre de l otan,la turquie,qui joue les "bons offices"pour le compte l impérialisme en libye,multiplie les "bavures" au kurdistan www.institutkurde.org/info/d...

  • permalien laroque :
    25 août 2011 @14h52   « »

    Je constate avec plaisir que je ne suis pas la seule à connaître l’existance de la HASBARA,plutôt couverte par le secret médiatique(voir :http://hamodia.fr/article.php?id=958)si cet article est encore en ligne,je vous en souhaite bonne lecture.Quand je découvre qu’un Mr Chibani réfugié à Londres,ancienne famille liée au roi Idriss ne cherche même pas à dissimuler ses rapports avec Israél,je m’interroge.
    La lecture de ce livre "Le printemps des Sayanim"-J.Cohen,2010,devrait réjouir ceux qui souhaitent qqs précisions complémentaires.

  • permalien laroque :
    25 août 2011 @15h59   « »

    Je note avec intérêt que le fait de mentionner la"Hasbara",cher"de Montigny",suffit à perturber si fort les lecteurs qu’ils en perdent toute capacité d’analyse.IL est vrai que mentionner le"Réseau Voltaire"dont on pense ce que l’on veut est un peu déstabilisant.
    Pour qui aimerait avoir qqs lumières sur la Habara :
    http://hamodia.fr/article.php?id=958 (mars 2010).
    Et pour compléter,lire un petit livre réjouissant ,je suis certaine que vous saurez ,dans ce roman à clé,qqs noms très connus.

  • permalien MORSE89 :
    25 août 2011 @19h26   « »

    Merci pour tous ces liens qui permettent de démasquer ces propagateurs de mensonges. Il faut remarquer que ce type d’action psychologique (la hasbara par exemple) est fortement appuyée par notre gouvernement et certains milieux industriels, économiques et financiers français. Les personnels politiques sont déjà complétement noyautés, que ce soit en France ou en Angleterre (par ex. Cameron).

    Rien n’est dit ouvertement, tout se passe clandestinement afin qu’aucune campagne d’opinion désastreuse ne se déclenche à cause de "bourdes" inattendues de tel ou tel fanfaron croyant l’heure de la victoire enfin arrivée !

  • permalien K. :
    25 août 2011 @19h44   « »

    David Kirkpatrick est le co-auteur d’un article du New York Times d’hier qui fustige le racisme des rebelles libyens qui ont faussement accusé (et maltraité) des immigrés d’Afrique noire d’être des mercenaires de Kadhafi.

    Le problème, nous apprend le vigilant site FAIR, est que le même Kirkpatrick est le co-auteur de tous les articles antérieurs du même New York Times qui accréditaient les mensonges des rebelles quant au mercenariat des immigrés en question.

  • permalien uneTunisienne :
    26 août 2011 @11h30   « »

    Moustapha Abdeljalil, de la CNT, l’allié de Sarkozy et de BHL qui tentent de piller la Libye, avoue avoir menti avec des images de film de la fausse chute de Tripoli tournée au Qatar et retransmise à travers le monde.

    http://www.dailymotion.com/video/xk...

  • permalien Nathan :
    26 août 2011 @11h36   « »

    Libye : à peine un dingue est-il sur le point d’être éjecté par la porte que d’autres dingues entrent par la fenêtre.

    http://www.lemonde.fr/libye/article...

  • permalien Lou :
    26 août 2011 @13h24   « »

    Le bombardement de la Libye est illégal déclarent des personnalités inquiètes

    Plus de 200 intellectuels Africains affirment que le bombardement de la Libye par l’OTAN est illégal et entre dans le cadre d’une recolonisation du continent.

    Par LIVHUWANI MAMMBURU, Business Day (Afrique du Sud) 24 août 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri

    Un groupe de personnalités africaines a publié une déclaration pour avertir que l’Afrique était sur le point d’être recolonisée au moment où l’OTAN poursuit son soutien aux rebelles Libyens.

    S’exprimant aujourd’hui devant les media à Johannesburg, ces personnalités ont rendu publique une lettre déplorant « le détournement du Conseil de Sécurité de l’ONU pour s’engager dans une diplomatie militarisée afin d’obtenir un changement de régime en Libye » et la « marginalisation de l’Union Africaine. »
    Le chef du département de science politique de l’université de Johannesburg, le professeur Chris Landsberg a parlé au nom du groupe et dit que l’OTAN a violé le droit international.

    “L’OTAN s’est ouvertement donné le droit de chercher à atteindre l’objectif d’un changement de régime et donc de recourir à la force et à d’autres moyens pour renverser le gouvernement de Libye, des objectifs qui sont en contradiction avec les décisions du Conseil de Sécurité de l’ONU, » a déclaré Landsberg.

    La lettre a été signée par plus de 200 importantes personnalités africaines dont l’ancien président de l’African National Congress Thabo Mbeki, le professeur Shadrack Gutto de l’université d’Afrique du Sud, l’ancien ministre des services de renseignements Ronnie Kasrils, le professeur Chris Landsberg, chef du département de science politique de l’université de Johannesburg, le professeur Mahmood Mamdani de l’université de Columbia, l’ancien vice-ministre des affaires étrangères Aziz Pahad, l’écrivain et poète Wally Serote et de nombreux autres Africains influents.

    Serote a déclaré que la feuille de route de l’Union Africaine reste la seule voie vers la paix pour le peuple libyen.(...)

  • permalien Lou :
    26 août 2011 @13h57   « »

    Bienvenue à la ‘démocratie’ libyenne
    par Pepe Escobar, Asia Times (Hong Kong) 24 août 2011

    Rien que dans la journée de dimanche, il y dû avoir 1300 civils tués à Tripoli et au moins 5000 blessés. Le ministère de la santé a annoncé que les hôpitaux étaient débordés. Quiconque croyait à ce moment là que les bombardements incessants de l’OTAN avaient quelque chose à voir avec le « devoir de protéger » et la résolution 1973 de l’ONU s’est retrouvé dans une unité de soins intensifs.

    L’OTAN a fait précéder “Sirène” par des bombardements intensifs sur Zawiya – une ville clef avec sa raffinerie de pétrole à 50 kilomètres à l’ouest de Tripoli. Ce qui a stoppé l’approvisionnement de Tripoli en carburant. Selon l’OTAN elle-même, au moins la moitié des forces armées libyennes a été “dégradée” – le Pentagone parle ainsi des tués ou des blesses graves. Ce qui signifie des dizaines de milliers de morts. Ce qui explique aussi la disparition mystérieuse des 65 000 soldats chargés de défendre tripoli. Et explique aussi largement pourquoi le régime de Kadhafi, au pouvoir depuis 42 ans, s’est alors effondré en à peine 24 heures.

    Le lancement de l’opération Sirène par l’OTAN – après 20 000 sorties aériennes et 7 500 frappes sur des cibles au sol – n’a été rendu possible que par une décision cruciale de l’administration Obama début juillet, autorisant, ainsi que l’avait rapport le Washington Post, « le partage des matériaux les plus sensible avec l’OTAN, y compris l’imagerie et les interceptions de signaux qui pouvaient être transmises aux forces spéciales françaises et britanniques sur le terrain en plus des aviateurs dans le ciel. »

    C’est que, sans la puissance de feu inégalée du Pentagone, son know how, ses satellites et ses drones, l’OTAN serait encore empêtrée dans l’Opération Bourbier Interminable – et l’administration Obama ne pourrait pas savourer une grande victoire dans ce « drame kinétique. »

  • permalien Houcine :
    26 août 2011 @14h01   « »

    La Libye d´avant-hier !

    En route escortant Adolf Hitler, à une de ses questions concernant sa sécurité, »Erwin Rommel« répondit : à votre place mein Führer, j´irai à Prague seul et dans une voiture décapotable ! C´est cet officier d´élite qui avait dérouté les forces italiennes et les françaises pendant la première guerre mondiale et qui fut reçu par des insultes proférées par sa population, après la défaite que Rommel reprochait aux politiciens et non à l´armée de son grand Führer.

    Traversant la Meuse et parcourant facilement la France, jusqu´à l´Atlantique, le 12 Février 1941, l´Officier le plus discipliné des germains se trouva à »Tripoli« , où il rencontra général Garibaldi. Malgré la réticence de cet italien, Rommel décida de faire des diverses opérations ayant pour but de tester la réaction britannique, et par la 5ème division motorisée, il attaqua le village d´ »Al Agheila« que les Britanniques abandonnèrent sans combats. De nouveau contre »Al-Brega« , faisant 800 prisonniers parmi les Britanniques qui tentèrent une autre initiative, se soldant par leur échec, face au 8ème régiment de »Bersaglieri« qui força les anglais à se battre en retraite, sous les tirs des canons du »Colonel Ugo Montemurro« , faisant prisonniers les généraux »Gambier-Parry, Vaughan« , arrêtant leurs 1.700 soldats et s´appropriant de leurs 500 véhicules. Dans ces circonstances, les britanniques furent contraints d´évacuer »Benghazi« , se repliant sur »Tobrouk« . À cette défaite, s´ajouta l´emprisonnement des généraux »Neame, Combe et O’connor« . Le 15 avril, Rommel reçut le renfort d´une autre division. En même temps, les britanniques lancèrent deux offensives à partir de l’Égypte, forçant Rommel à lever le siège qui ne leur couta que 600 chars ! Sans succès, les forces britanniques tentèrent de sortir de Tobrouk et rejoindre celles de »Cunningham« Ce même jour, la localité de »Bir-Al-Gobi« fut attaquée par les Britanniques qui envoyèrent à cet assaut leur 11ème brigade mécanisée indienne, face au régiment de »Giovanni Fasciste« .

    Bien que les Germano-italiens fussent victorieux, la situation ne tournait pas à leur avantage et le 9 Décembre, Rommel organisa une réunion avec son homologue »Ettore Bastico« qui succéda à Garibaldi, lui faisant admettre l’idée d’une retraite, évitant de subir le même sort que celui des troupes italiennes avant l’arrivée des Allemands. Néanmoins, cette retraite s’effectua en ordre, laissant les britanniques envahir Benghazi, achevant leur opération par la perte de 800 chars, contre seulement 340 germano italiens.

    Houcine__

  • permalien BOUKMAN :
    26 août 2011 @16h22   « »

    Les ciecles passent,et les gouvernements occidentaux ne demeurent pas moins assassins et voleurs...Que la malediction s’abatte sur eux et leurs familles..Obama le negre au masque blanc a la tet de l’empire pour recoloniser l’Afrique..

  • permalien elK :
    26 août 2011 @18h32   « »

    Je ne vois pas vraiment l’intérêt de se disputer sur laquelle des grandes puissances a eu le rôle le plus déterminant dans la victoire des rebelles.

    Désolé d’être un peu cynique, mais la statistique la plus parlante pour le savoir sera de regarder a posteriori qui les aura fait le plus raquer. Je ne crois pas avoir de raison de douter que le pétrole Lybien sera re-privatiser, il n’y aura qu’à regarder les parts respective du gateau qui iront à Total, BP, Exxon et leur gentils amis.

  • permalien K. :
    26 août 2011 @19h37   « »

    Les étranges histoires de Jacques Benillouche.

  • permalien Lou :
    27 août 2011 @11h27   « »

    Eric Rouleau vers 34:50 dans l’émission de Dominique Souchier sur Europe 1

    37:54

    DS- Qu’est-ce qui a été déterminant ? [pour la chute de Tripoli]

    ER- Ecoutez, ce n’est plus un secret maintenant, il y a des hommes, des militaires français, britanniques et même américains sur le sol.
    Ce sont eux à mon avis qui ont planifié la conquête de Tripoli.
    L’OTAN, il ne faut pas se faire d’illusions, ce ne sont pas les rebelles qui ont gagné cette guerre, l’OTAN a joué un rôle central, indispensable pour la défaite , provisoire du moins de Kadhafi.

    DS- Officiellement l’OTAN s’est borné à une couverture aérienne , à une surveillance aérienne.

    ER- Oui, c’était officiellement mais dans la pratique , ils ont bombardé les troupes de Kadhafi, ils ont même détruit une partie de son complexe. nous l’avons su après la libération du complexe par les rebelles, il y avait beaucoup d’immeubles qui avaient été détruit par les bombes de l’OTAN.
    Donc ce n’est pas simplement la protection des civils comme ils le prétendent et comme le conseil de sécurité leur avait donné comme autorisation.
    A mon avis , non, l’OTAN a joué un rôle militaire de première importance et tout cela va se traduire par des conséquences importantes après Kadhafi .

    DS- Le Conseil National de Transition, uni face à Kadhafi , va le rester après ? Uni ?

    ER- Ecoutez, mon cher ami il n’y a pas de Conseil National de Transition, il a été dissous après l’assassinat du commandant en chef des rebelles par un rival d’ailleurs, il n’a pas été reconstitué , il faut savoir que les rebelles sont de toutes tendances politiques, très souvent antagonistes, et ils n’ont pas de chef charismatique.
    Donc le président du conseil national n’a pas réussi à reconstituer le Conseil National de Transition

    DS- Merci beaucoup Eric Rouleau.

    à faire savoir d’urgence aux nombreux journalistes qui parlent toujours de la « victoire des rebelles » et du « Conseil National de Transition »

  • permalien Anastasia :
    27 août 2011 @11h36   « »

    Nathan :
    26 août @11h36

    Libye : à peine un dingue est-il sur le point d’être éjecté par la porte que d’autres dingues entrent par la fenêtre.

    Hé, hé ! Il y a de cela plusieurs jours vous nous affirmiez que Mouammar Kadhafi avait "dégagé" (sic) et que cela devait être maintenant le tour d’un de ses homologues arabes et aujourd’hui il ne serait plus que "sur le point de l’être", très drôle !

    Et les foules en liesse célébrant leur triomphe à vous en croire, elles se seraient donc évaporées depuis ?

    A droite de la zone ou je saisis ces mots, je lis un avertissement de la modération disant ceci :

    “Tous les points de vue et commentaires sont bienvenus, à condition qu’ils s’appuient sur des faits et qu’ils restent dans le registre de la discussion rationnelle. (...)”

    A en juger par l’omniprésence de vos commentaires et la nature de leur contenu, on ne peut pas dire qu’ils soient vaches avec vous, ils sont même très très gentils avec vous !

  • permalien Houcine :
    27 août 2011 @12h36   « »

    Enfin l´ami »Abdessalam Jalloude« profite aussi du bon vent et charge son associé d´hier, dérouté par celui qui veut transformer le bassin méditerranéen en »Empire israélo français« et faire oublier les circonstances dans lesquelles »Anna Lindh« a été brutalement assassinée !

     »Gaddafi et Sarko« sont deux rusés bandits qui ont été unis par plusieurs intérêts et en fin, ils ont été contraints de divorcer. Quant au peuple libyen qui rêvait bénéficier des rentes pétrolières au style des autres »Cheikhs golfistes« , se promenant d´un luxueux hôtel à un autre, cette intervention sauvage commanditée par le plus malin des géo stratégistes, loin des Clubs de la côte d´Azur, elle va mettre les petits enfants de la fille d´ »Epaphos et Memphis« au niveau de tous leurs autres misérables frères d´Afrique.

    Le cas de la Libye qui n´est qu´un »Complot Mafieux« pour mettre la main sur d´autres gisements pétroliers, il n´a rien avoir avec les révolutions du »glorieux Printemps arabe« , menées pacifiquement par les peuples en lutte contre la tyrannie et pour la justice et la dignité. L´exemple »tunisino marocain« , il reste à adopter par ceux qui ne comptent sur aucune force étrangère, à l´heure d´aller détrôner les laquais et puissants vassaux du néo colonialisme.

    Houcine en Autriche__

  • permalien Houcine :
    27 août 2011 @13h56   « »

    L´histoire ne fait que refaire ses propres circonstances !

    Avant la fin de 2011, c´est »Nicolas Sarkozy« qui va refaire les anciens temps d´Erwin Rommel à Tripoli, jouant avec »Cameron« une des formidables pièces »Sykes – Picot« , sans pouvoir se débarrasser de leurs anciens conflits concernant l´Egypte sous les »Lakhdéwi« , remplacés par »Hussein Kemal« devenu premier Sultan anti ottoman, et le Maroc du tout jeune »Abdelaziz« , ne s´occupant que de sa belle bicyclette, pendant que l´élite ne faisait que des bonnes et personnelles négoces avec les européens, à son insu (ou profitant de son inconscience), leur vendant tout notre pauvre pays !

    Houcine__

  • permalien le journal de personne :
    27 août 2011 @18h21   « »

    Libya : J’ai tué mon père !

    Personne ne me connait...
    Je suis sa fille, sa dernière, sa préférée.
    Oui, je me souviens encore de cette nuit
    La nuit du Destin... Qui fuit.
    Dans les sous-sols de Tripoli
    Nous étions seuls, lui mon père et moi, sa fille
    Cachés dans un trou de souris
    Aménagé pour nous servir d’abri
    Toute la famille avait quitté le pays pour l’Algérie
    Excepté celui qui ne jure que par sa patrie
    "patria o muerte" pas d’autre souci
    Pas d’autre défi, sa terre c’est toute sa vie
    _ http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/mon-pere/

  • permalien MORSE89 :
    27 août 2011 @19h23   « »

    Eh oui la sainte alliance des coquins et aigrefins avisés et surarmés mène à ce désastre sanglant qui a lieu en Lybie.

    Combien de tyranneaux européens (Sarkozy, Berlusconi, Cameron et d’autres qui participent de cette opération de partition organisée) se sont pourlèchés en faisant croire à leur nouvel affranchi Khadafi qu’ils allaient le protéger et même l’absoudre de ses péchés. Moyennant contrepartie, bien sûr, pour mieux le tromper ensuite, mais avec quel talent (parties fines partagées, réceptions officielles, versements clandestins contre armement, etc...).

    Cette "gouvernance mondiale" sous bannière OTAN va tenter de faire croire que la disparition des avoirs lybiens est légale, comme en Irak. De même, les innombrables massacres entre factions ne sont que des dommages collatéraux dûs aux nécessaires règlements de compte après 40 ans de dictature.

    Les médias et les organes officiels occidentaux annonceront la victoire de la démocrassie et oublieront de dire à quel point le coup d’état a été préparé par leurs services spéciaux dans un plan général pour l’Afrique et le Moyen Orient.

  • permalien Juba :
    28 août 2011 @02h27   « »

    Honte à tous ceux qui regrettent ce tyran qui a juréd’exterminer le peuple Lybien et qui considérent cette guerre injuste comme s’il y’avait des luttes sans interets et comme si ces richesses ont profité à ce peuple. Ce peuple docile qui a supporté 42 ans de régne d’un despote qui mérite le pire des sorts pour que les geoles s’effondrent et que tous les bourreaux sombrent dans la triste nuit des ombres (Dixit Feu Matoub). Ces richesses ont déja été bravées par ce despote en témoignent les contrats complaisants conclus avec ces puissances. S’il n’y’avait pas eu cette intervention de l’Otan au jour d’aujourd’hui on parlerait peut etre du peuple Lybien au passé comme les incas et autres peuples en voie d’extinction du fait du comportements des despotes de cette nature. Ce peuple a eu le courage que vous b’avez pas alors meme que les regimes sous les regnes desquels vous vivez sont de la meme espéce et sont aussi cruels que celui ci. En les voyant aussi determinés, on se remet à croire en des lendemains meilleurs pour cette région qui n’en finit pas d"enterrer ses morts comme hier à cherchel parceq’un despote s"est permis d’offrir l’impunité à des assassins
    .

  • permalien Gilgamesch :
    28 août 2011 @04h57   « »

    @Juba, honte à vous surtout...vous nous aviez habitué à des commentaires plus habiles sur le Monde...là, je ne comprends pas bien votre critique des analyses qui vous dérangent en somme. Qui regrette Gadafi ?...Mais votre aveuglement vous fait lire autre chose.
    La question si vous n’avez pas pigé encore : que fait l’Otan dans les pays arabes. A cette question j’attends votre réponse.
    Bien à vous
    Gigamesch

  • permalien Houcine :
    28 août 2011 @10h49   « »

    @Juba

    La prochaine fois sera le tour du grand Israel.

    Houcine__

  • permalien
    29 août 2011 @02h55   « »

    Gilmagesh
    Que fait l’Otan dans les pays arabes ? L’otan est actuellement présente en Lybie et en Irak . Si la guerre en Irak est un fiasco, il en est autrement pour la Lybie ou le CNT et le peuple Lybien ont sollicité l’Otan pour les protéger contre un tyran et les syriens vont bientot solliciter l’otan pour le meme objectif pour la simple et unique raison que la ligue arabe est incapable de dire à ces régimes basta.Je n’ai accusé personne d’etre de connivence avec Kadhafi et tant que l’OUA, la Ligue arabe deumeurent dans cette passivité ; l’Otan sera amenée à intervenir dans d’autres contrées et en dehors des interets économiques, géostratégiques ; il y’aura d’autres choses comme l’assistance à peuple en danger qui reléve de la responsabilité des nations unies et la mission sera confiée à l’Otan seule organisation capable de matérialiser les aspirations de ces peuples en butte à des régimes sanguinaires. L’injustice est révoltante et les tyrans n’auront que ce qu’ils méritent. Le seul souhait est que tous ces peuples puissent un jour etre maitres de leurs destins. Mes excuses pour cette incompréhension car qui ne connait pas le feu ignore les douleirs qu’il engendre.

  • permalien gilgamesch :
    29 août 2011 @14h29   « »

    Vous plaisantez ou quoi ?. Vous y croyez encore vous à ces chimères et bavardages militaires : sauver les peuples des tyrans. Mais vous oubliez, qu’hier, il y a quoi ? qq mois, ce sont ces mêmes puissances qui les(dictatures arabes) installées et renforcées et armées contre leurs peuples, ils ont accepté les milliards de dollars investis dans leurs économie (volés aux peuple), les demeures et autres riads achetés, les grands immeubles dans les grandes capitales occidentales, les cliniques et entreprises dont lesquels ces voyous ont investis...bref, ces pratiques mafieuses étaient connues de tous, des chefs d’Etats occidentaux, et les comptes en banques étaient bien suivis. Et nous en avons eu la preuve aujourd’hui, de cette complicité, puisque les comptes sont gelés par ces mêmes Etats...et on a su, les sommes colossales investies...On s’en débarrasse...et les CNT, comme les gouvernements fantoches d’Afghanistan et d’Iraq, que les Etats occidentaux, financent et protègent, ne sont pas plus crédibles, ne représentant aucunement les volontés populaires et les sociétés civiles du monde arabe et islamiques...alors ne me faites pas rire s’il vous plait.
    Les royaumes que l’Occident protège et chouchoute sont les pires, les plus moyen-âgeux de monde civilisé...et ils sont les meilleurs amis des Etats et Otan que vous semblez aduler....
    Proposer moi une lecture plus sérieuse s’il vous plait...vous faites de la Com militaire là cher ami...bien à vous

  • permalien MAN-MAN :
    29 août 2011 @15h26   « »

    L’auteur de cet article montre par la dévalorisation voulue de la victoire des antis régime, sous la bannière du leur CNT, de dictature militaro-familiale du colonel Kadafi est en fait du soutien à peine voilé de ce régime. Le colonel qui est issu d’un coup d’Etat a instauré une dictature sous couvert d’un Etat (Jamahirya) apparemment populiste mais en fait une dictature sanguinaire mafioso, sans l légitimité populaire et sans pitié à l’égard de l’opposition et du peuple qu’il a traité de rat… le sommant de se gouverner par le clan Kadafi ou l’extermination « maison par maison, Zanga ,Zanga =rue par rue… »), dictature à l’image presque à l’identique de celle de l’ex Saddam. Le colonel n’a même pas daigné doter la Libye d’un semblant de constitution et d’institutions. Il a saigné à blanc, pendant 42 ans, la Libye son ex ministre du pétrole, qui a fait défection, parlait de détournement par Kadafi pour son clan de plus deux cents Milliards de $. Il s’est lancé dans le financement, de la construction de ses bunkers, de l’acquisition de titre pompeux ( Rois des rois d’Afrique…), la corruption de certains de sa coquille vide l’ Union Africaine et des actes terroristes en occident, fait une guerre au Tchad pour récolter la défaite et de peur de son armée elle l’a réduite à son minimum lui substituant des brigades de sécurité en grande partie constituées de mercenaires sous la direction des fils et proches qui ont démontré leur sauvagerie contre les civiles et leurs prisonniers comme le montrent chaque jour les découvertes de leurs charniers à Zawiya, Tripoli…. Ceux qui critiquent le soutien juste et justifié de l’OTAN apporté aux libyens pour arrêter leur massacre par le clan du colonel font preuve d’amnésie en l’histoire, ignore le droit international et l’urgence humanitaire. L’OTAN agit dans l’application, de la résolution du conseil de sécurité de protéger par tous les moyens les civiles, sans son intervention in extrémis la zone de Benghazi ne serait aujourd’hui qu’un souvenir. L’urgence humanitaire peut amener des États à user de la force militaire dans des situations très graves sans l’aval du conseil de de sécurité plus exactement contre l’usage attendu du véto de certains pays dont un dictateur est l’allié ou l’ami , cas de l’ex Yougoslavie et de l’Irak de Saddam et avant l’ONU l’intervention USA contre les régimes nazi et fasciste sans cette intervention les européens serait encore sous ces régimes . Historiquement tout début d’un nouveau régime est difficile mais le CNT s’en sort plutôt rapidement que prévu. Le dernier point est l’argument appétit du pétrole Libyen alors que les compagnies internationales qui dominent ce produit de l’extraction à la commercialisation étaient présentes au temps du régime déchu.

  • permalien gilgamesch :
    29 août 2011 @16h58   « »

    @Man Man
    dans ce que vous dites, je ne retirerai pas un seul mot...mais ne nous faites pas avaler la pilule de l’ingérence humanitaire s’il vous plait, c’est pour les enfants votre soupe...libre à vous d’y croire...personne ne conteste que le régime de gadafi était une monstruosité...pour le reste, c’est de la romance vos arguments fallacieux

  • permalien Morse89 :
    29 août 2011 @19h21   « »

    Ne jamais oublier la vieille maxime devenue un lieu commun à force de coller à la réalité "diviser pour mieux règner". Et ça, le conglomérat d’intérêts occidental l’a très bien compris, connaissant la faiblesse des contre-pouvoirs arabes ou moyen orientaux .

    Ces derniers, minés par les manoeuvres de diversion des chancelleries Européennes, Israeliennes et Etatsuniennes ne peuvent qu’avaliser les coups de force préparés à leur insu de longue date. Pire encore, ils ne peuvent qu’accepter piteusement que des résolutions de l’ONU soient bafouées aussitôt prises.

    Mais la guerre civile qui se prépare en Lybie, puis bientôt en Syrie, est aussi un objectif de guerre de l’OTAN et des nations alliées dans la curée : affaiblir, affaiblir l’Etat pour mieux le dépouiller et asservir le peuple qu’il représente. C’est la nouvelle gouvernance atlantiste.

  • permalien K. :
    29 août 2011 @22h03   « »

    Expérience "éviter l’expérience irakienne" :

    Misrata rebels defy Libya’s new regime
    City refuses to accept appointment by National Transitional Council of former Gaddafi ally as Tripoli security chief

  • permalien MAN-MAN :
    30 août 2011 @13h41   « »
    Réponse à gilgamesch :

    Réponse à gilgamesch :
    Mais qui vous dit d’avaler quoi que ce soit d’autant vous plus que vous avez avalé en montrant par votre soutien de l’ex régime du colonel par clavier vous avez avalé toute une pharmacie de la propagande de votre colonel idole vous risquez d’avoir une overdose et sur place et orphelin de votre régime déchu, de perception des rapport de gouvernance de dictature sanguinaire et de vous déliter devant votre poste TV du massacre à l’arme lourde des manifestants pour la démocratie par des régimes du parti unique et militaire vestige de copie du système implosé soviétique. Les faits sont têtus comme on dit, vos pleurs dans ce forum ne vont pas le restituer : le clan Gadafi n’a que deux options l’arrestation ou la mort et l’urgence humanitaire, dont l’auteur est un Docteur français, est de plus en plus appliquée dans des situation extrêmes par l’intervention civile ou militaire et ce n’est pas vos quelques lignes dans ce forum qui vont l’effacer de la pratique

  • permalien Gilgamesch :
    30 août 2011 @21h22   « »

    Mon cher Man-Man....
    vous préjuger assez vite, vous savez, on nous a habitués à cette posture un peu trop facile, "si t’es pas avec nous, t’es avec eux", on en a même usé, et ça fatigue les peuples qui se trouvent pris en otages dans des guerres, fratricides...les Algériens en ont fait les frais, je ne vous rappelle pas le nb de morts et de disparus, et l’état de la jeunesse aujourd’hui avec les séquelles pour des millions d’Algériens. Les exemples ne manquent, Bush et ses guerres, que plus personne ne comprend (à moins que vous, êtes de ceux qui veulent le bien et le bonheur des Afghanes et des Irakiennes et souhaitait civiliser les gens par des tonnes de bombes)...vous êtes bien généreux mon cher ami, et votre dévouement me semble louable mais de grâce, évitez la romance et la niaiserie.
    Gadafi, vous savez, je ne l’aime pas particulièrement, et ceux qui veulent sa peau, hier le recevaient, avec tante et Amazones dans la plus belle capitale du monde. Moi, je demande que les "écrivailleurs" soient un peu honnêtes avec eux-mêmes et avec l’Histoire...et ne nous fassent pas la Leçon...au noms d’intérêts géo-stratégiques, que le plus petit artisan ou cordonnier du village le plus reculé de monde arabe sait et crie haut et fort, qu’on arrête de prendre les peuples pour des idiots....vous infantiliser vos frères humains(atchoum)...me comprenez-vous au moins ?...Les erreurs grotesques des administrations américaines ne suffisent pas, et les générosités hexagonales qui voulaient aider Ben Ali à mater les révoltes...puis, le ministre des armées BHL, mobilisant son pote Sarko et l’Otan...nous voilà, dans la leçon de philo du Collège de France...Tout cela, convenez avec moi, que le dadaïsme n’aurait pu inventer une chose si surréaliste...De tels mensonges d’Etat sont une honte, pire, une crapulerie, encore une...On a volé aux peuples arabes leur histoire...parce que depuis...tout le monde crie, "on arrête tout, les sorciers et les chacals sont dans le coup"...et ça, c’est un CRIME, tout allait si bien...faites un tour dans les réseaux sociaux, il y a recul des opinions...faut croire que c’était un but inavoué ou inconscient...ché pas, je fais de la parano, je m’en excuse...
    et comme disait le poète "si vous m’avez compris, c’est que je me suis très mal exprimé"...bien à vous...

  • permalien MAN-MAN :
    30 août 2011 @22h01   « »
    Réponse à gilgamesch 2

    Mais qui vous dit d’avaler quoi que ce soit d’autant plus que vous avez avalé, en montrant par votre soutien et par clavier à l’ex régime du colonel, toute une pharmacie de la propagande de votre colonel idole ; vous risquez d’avoir une overdose et sur place ou vous sentir orphelin de votre régime déchu sans être même un membre par correspondance d’un comité populaire du guide : le roi des rois de l’Afrique. Vous êtes de ceux qui ont une perception des rapports que tout chef d’ État devra avec son peuple uniquement la gouvernance de dictature sanguinaire et hors de son État vous vous délitez devant votre poste TV du massacre à l’arme lourde des manifestants pour la démocratie par un tel régime généralement du parti unique affiché, masqué ou militaire qui n’est que la copie déformé et vestige du système implosé soviétique. Au départ je ne voyais dans vos interventions que les délires de quelqu’un qui vient de voir son idole chuter mais vous faites preuve d’effronterie extrême en critiquant sans fondement des interventions qui ne soutiennent pas l’ex régime de votre colonel démontrant par-là votre anti aspiration du peuple Libyen à la liberté et la prospérité ;peuple qui a donné un lourd tribu pour sa liberté ( le dernier chiffre fait état de 50 mille mort sans compter les blessés et les infirmes ) plus vous rejetez les résolutions de l’ONU au mépris de la légalité internationale et de l’histoire avec un référentiel idéologique obsolète . Les faits sont têtus comme on dit, vos pleurs dans ce forum ne vont point restituer le régime : le clan Gadafi n’a que deux options l’arrestation ou la mort. L’urgence humanitaire, dont l’auteur est un Docteur français d’une ONG, est de plus en plus appliquée dans des situations extrêmes par l’intervention civile ou militaire et ce n’est pas vos quelques lignes dans ce forum qui vont l’effacer de la pratique. A sa base et avec le développement des NTI il devient insupportable et inhumain, surtout de la part des États et sociétés des démocraties occidentales, de se comporter en spectateurs devant les famines dans certaines zones du monde et le massacre, par centaines voire par millier, des manifestants et par tous les types de l’armement lourd par un dictateur.

  • permalien Gilagamesch :
    30 août 2011 @23h49   « »

    Vous bégayez ou quoi ?
    et si moi je pleurniche comme vous dites, vous, vous avez des chances d’être ministre un jour...mais je crains que votre prose, soit en retard d’une guerre...dites vous seulement que les Elites naissantes, ne vous entendront pas...je vous souhaite un bel avenir parmi les tribus...
    bonchoir Monsieur

  • permalien MAN-MAN :
    31 août 2011 @13h02   « »
    Réponse à gilgamesch 3

    Pleurer dans votre cas n’est pas faire apparaitre ces larmes en public , vous pouvez le faire si vous voulez en ayant recours à une web caméra, mais surtout vouloir montrer de l a compensation et tendre à imposer votre idolâtrie d’un régime et dictateur morts dont le dernier retranchement de son clan et de ses criminels sera pris dans la semaine. Vous avez des particularités intéressantes pour un psychiatre : vous avez un de point de préjuger de sa pensée et son comportement (cf. votre citation 3). Vous parcourez pèle mêle le moyen orient de l’Afghanistan des ex Taliban et l’Irak de l’ex dictateur de Saddam sans comprendre l’éjection à juste titre de ces régimes sanguinaires signe par ailleurs que vous faites une collection et dans votre de votre passe temps de ces régimes : le premier fut la plate-forme de lancement des terroristes contre les civiles de toute confession, âge nationalités aux USA un 9sept 2001, le second fut une menace pour les USA et ses pays voisins en particulier le Koweït et aussi que cela vous plaise au nom : mettre fin à l’embargo, au détournement de fod de pétrole contre la nourriture et à la menace de l’extermination une fois arrêté la couverture aérienne USA et G.B. Dans vos interventions vous manquez de la politesse comme votre Gadafi idole qui n’a pas hésité à traiter son peuple de rats, en unissant n’avez pas pigé encore !!! et en sommant l’auteur de vous répondre comme si il est votre secrétaire ou que le forum de LDM est votre espace exclusif (cf. votre citation 2). Vous ignorez le déploiement de l’OTAN (votre citation 2) dans les pays arabes : il n’est pas en IRAK, en Afghanistan il est par le demande en toute souveraineté du pouvoir en place dans le cas de Libye il exécute la résolution du Conseil de Sécurité, espérons que ce C.S adopte la même attitude pour d’autres civiles que des régimes similaires à celui de Gadafi massacrent chaque jour. Enfin comme dans vous êtes dans l’incapacité d’argumenter vos interventions ou de réfutez les bases de celles des autres afin de convaincre les lecteurs et enrichir le débat vous recourez aux jugements subjectifs de valeur sans valeur par ailleurs. Ci-après vos quelques citations ou plus exactement vos délires : 1/« L’otan est actuellement présente en Libye et en Irak »2/"La question si vous n’avez pas pigé encore : que fait l’Otan dans les pays arabes. A cette question j’attends votre réponse". 3« …. dites-vous seulement que les Elites naissantes, ne vous entendront pas... »3« Proposer moi une lecture plus sérieuse s’il vous plait...vous faites de la Com militaire là cher ami...bien à vous »

  • permalien K. :
    31 août 2011 @13h51   « »

    Les motivations et les objectifs des acteurs politiques émergents de la Libye après la destitution de Kadhafi restent flous.

    L’assassinat [par une branche des rebelles] du commandant en chef des rebelles libyens Abd al-Fattah Younès le mois dernier, a encore alimenté cette incertitude.

    Dans cette série, Al-Akhbar s’intéresse de plus près au nouveau leadership militaire de la Libye, divisé entre ceux qui ont des loyautés étrangères comme Khalifa Haftar, une carte de visite salafiste comme Abdel-Hakim Belhaj, et des allégeances tribales comme Souleymane Obaydi.

  • permalien Sakhra :
    31 août 2011 @14h55   « »

    L’urgence humanitaire, dont l’auteur est un Docteur français d’une ONG, est de plus en plus appliquée dans des situations extrêmes par l’intervention civile ou militaire et ce n’est pas vos quelques lignes dans ce forum qui vont l’effacer de la pratique. A sa base et avec le développement des NTI il devient insupportable et inhumain, surtout de la part des États et sociétés des démocraties occidentales, de se comporter en spectateurs devant les famines dans certaines zones du monde et le massacre, par centaines voire par millier, des manifestants et par tous les types de l’armement lourd par un dictateur.

    @ Gilagamesch,

    Continuer à débattre avec un énergumème, qui a l’audace d’écrire de pareilles absurdités, c’est à mon avis une perte de temps.Il a dû lui aussi faire l’école des Pères Blancs, vous savez, ceux que Bugeaud a ramenés pour qu’ils expliquent aux Algériens, la "mission civilisatrice" du colonialisme....Aujourd’hui, c’est la "mission humanitaire", qui est mise en avant....Et il y en a qui nous la resservent, en nous prenant pour des c...

    L’éviction du dictateur n’aurait sûrement pas pu se produire sans l’intervention massive de l’OTAN, intervention qui a largement débordé le cadre de la résolution de l’ONU qui la limitait à l’imposition d’une zone d’exclusion aérienne. Les parrains de cette intervention sont connus. Le plus remuant d’entre eux se nomme Bernard-Henri Lévy. L’homme, philosophe approximatif, sioniste rigoureux, ne s’est guère signalé par ses sympathies arabes. Sa passion pour Israël est sans doute trop entière pour lui permettre de consacrer une once de bienveillance à d’autres peuples. Il en a encore moins en réserve pour des Arabes perçus comme ennemis irréductibles de l’objet de sa flamme. Cet homme n’a pas eu un mot de compassion pour les morts de Jénine, ni pour ceux de Gaza. Pas une seule fois, il n’a appelé à faire droit au désir de liberté des Palestiniens. Bien au contraire, il n’a cessé de justifier l’action de leurs oppresseurs. Par quel miracle les Libyens ont-ils bénéficié de sa sollicitude ? Par quel sortilège a-t-il été amené à formuler des rêves de liberté et de démocratie pour des peuplades si étrangères à son univers ? Surtout, comment a-t-il pu convaincre les dirigeants de plusieurs grands pays occidentaux de voler à leur secours ? Est-ce que l’exposé des souffrances de ces malheureux ployant sous le joug d’un dictateur sanguinaire a ému Sarkozy, Obama et Cameron au point de les convaincre de monter une expédition « vertueuse » visant à libérer les Libyens de leur fardeau ?

    http://www.lequotidien-oran.com/ind...

  • permalien Lou :
    31 août 2011 @16h02   « »

    Comment Al-Qaeda est arrivé à régner sur Tripoli (Asia Times)

    Pepe ESCOBAR 30 aout 2011 (traduction V.D., Le grand Soir)

    Abdelhakim Belhaj, émir du GICL/AQMI

    Son nom est Abdelhakim Belhaj. Certains au Moyen-orient ont peut-être entendu parler de lui mais en occident et ailleurs son nom est pratiquement inconnu.

    Alors voici une séance de rattrapage. Parce que l’histoire de comment un agent d’Al-Qaeda a pu se retrouver haut-commandant militaire à Tripoli va – une fois de plus – briser l’immense champ de miroirs qu’est « la guerre contre le terrorisme » et compromettre sérieusement la propagande patiemment concoctée par l’OTAN sur son « intervention humanitaire » en Libye.(...)

  • permalien MAN-MAN :
    31 août 2011 @16h42   « »
    Répponse à K. et a @ Gilagamesch,

    Comme vous ne disposez d’aucun argument pour la défense de votre thèses de soutien au colonel dictateur Gadafi et C° déchu vous glissez vers le débit d’insultes et l’étalement de l’ignorance de l’histoire des interventions dans différentes zones de la terre pour éjecter des dictateurs et vous ne savez même l’auteur de la phrase " urgence humanitaire" qui est un médecin sans frontières et ex ministre que l’ONU a mis en application, vous voulez, dans votre fuite en avant, la dévaloriser en parlant du sionisme. L’acétone a été inventé par un sioniste alors ne utilisez pas, de même l’irrigation localisée et des variétés maraichères.... ,.De plus vous invoquez, hors sujet et hors ce forum, la question palestinienne que les courants de Gaza , intégristes et de Rama Allah ont sciemment détruit. Sans être plus long, sans doute vous rêvez toujours de votre dictateur déchu qui bientôt sera devant la justice pour ses crimes contre l’humanité si il est pris vivant quant à moi je partage les fêtes de joie et de délivrance des libyens du dictateur et son clan dans les places de Tripoli et de Benghazi … Je vous conseille de faire de même au moins à partir des TV. pour soulager votre conscience du prétendu représentant de l"élite intellectuelle" qui en fait ne représente même lui même.

  • permalien K. :
    31 août 2011 @16h54   « »

    Répponse à K. ...

    Mais réponse à quoi l’ami ?

  • permalien Lou :
    31 août 2011 @17h13   « »

    via le commentaire de Jean-Luc Guilmot sur le Grand Soir

    Quand Pepe Escobar se moque de B.H.L...

  • permalien MAN-MAN :
    31 août 2011 @18h40   « »
    Réponse à Sakhra & Lou

    Réponse à Sakhra & Lou
    Vous invoquez, hors sujet de ce forum, la question palestinienne et comme les adeptes des partis unique pan arabique d’antan ou panislamique vous voulez, à court d’arguments, dévaloriser tout intervention en parlant du sionisme le reflex classique sans effet de « TAKHWIN ». Vous oubliez que L’acétone a été inventé par un sioniste qui est de large utilisation même dans votre pays qui boycotte soi-disant les produits sionistes, de même l’irrigation localisée et des variétés maraichères. Vous-même Sakhra et votre journal, non crédible qui est la voie de son maitre, que vous nous proposez comme référence qu’avez-vous fait pour la Palestine ? Aussi le pouvoir dont vous soutenez les thèses. La question palestinienne, qui un jour sera probablement sera proposée dans un forum LDM a été sciemment détruite, faut-il le souligner en gras par les courants idéologique et politique, de Gaza (Ex prolongement du Sinaï de Égypte avant la défaite) intégristes et de Rama Allah de Cisjordanie ( ex territoire de la Jordanie avant la défaite des six jours), elle atteint en plus le stade actuel par les occasions ratées.

    Lou nous parle d’AQDMI oubliant que c’est le nouveau nom du GSPC made in Algérie depuis belle lurette et qui continue de sévir dans le pays et même s’exporte au Sahel avec l’alliance avec le banditisme et le crime organisé. De plus Gadafi est connu comme le grand soutien des groupes terroristes de tout genre en Afrique (comme des Touareg au Mali dont le chef vient de mourir et qui fut formé en Libye sous Gadafi, l’ETA, L’IRA...) et en UE. La thèse d’AQDMI fut lancée par Gadafi comme épouvantail pour empêcher le soutien des pays occidentaux aux insurgés. Ni par les slogans, l’idéologie, ni par les objectifs du pouvoir à instaurer une fois le colonel éjecté, ni par le mode opératoire (sans voitures piégées ou Kamikazes…) de l’action armé structurée, disciplinée et observant une tactique militaire judicieuse ne préfigure la mainmise d’un Qaïda quelconque. Ce qui est sûr c’est que le pouvoir s’est profondément implique et continue de le faire comme le prouvent les 556 prisonniers du POLISARIO de Tindouf aux mains du C.N.T ainsi que des documents forts compromettants.

  • permalien K. :
    31 août 2011 @18h47   « »

    Mahmoud Mamdani :

    La seule chance de l’Afrique de ne pas se voir l’objet d’un nombre croissant de "missions humanitaires" est que ses tyrans s’engagent dans de véritables réformes.

  • permalien K. :
    31 août 2011 @19h02   « »

    TRIPOLI—On the ground floor of a six-story building here, agents working for Moammar Gadhafi sat in an open room, spying on emails and chat messages with the help of technology Libya acquired from the West [et de la Chine]

    http://online.wsj.com/article/SB100...

0 | 100

Ajouter un commentaire