Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Mark Twain, anti-impérialiste

Mark Twain, anti-impérialiste

lundi 19 septembre 2011, par Alain Gresh

On connaît, de Mark Twain (1835-1910), quelques œuvres célèbres, notamment Les Aventures de Tom Sawyer. On sait moins qu’il fut un homme aux multiples engagements, exprimés dans des pamphlets et des articles contre le racisme, l’hypocrisie religieuse, le patriotisme et, surtout, contre l’impérialisme et le cynisme des nations occidentales.

C’est donc un travail salutaire qu’accomplissent les éditions Agone en publiant un recueil de ces prises de position sous le titre La prodigieuse procession & autres charges, avec une vigoureuse préface de Thierry Discepolo, « La littérature est toujours propagande – autant savoir pourquoi ».

Il n’est pas question de résumer le livre, mais il a l’avantage de nous rappeler que, durant cette fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, les Etats-Unis furent une puissance impérialiste particulièrement agressive, comme le résume une excellente chronologie, des agressions contre le Mexique aux interventions en Chine ou au Japon, des multiples expéditions en Amérique du Sud à la guerre contre le peuple des Philippines – cette guerre, menée en 1899-1902 mobilisa 70 000 soldats américains et coûta la vie à plusieurs centaines de milliers de Philippins.

Voici quelques-uns des commentaires écrits par Twain et qui pourraient s’appliquer à l’Irak de 2003.

« Nous étions supposés les délivrer de la tyrannie espagnole afin qu’ils puissent mettre en place leur propre gouvernement et nous devions rester à proximité afin de vérifier qu’il avait toutes ses chances. Cela ne devait pas être un gouvernement conforme à nos idées mais un gouvernement qui représentait les sentiments de la majorité des Philippins, un gouvernement conforme aux idées philippines. Ce qui aurait été une mission digne des Etats-Unis. Mais maintenant – eh bien, nous avons mis notre doigt dans l’engrenage, dans un bourbier où à chaque nouveau pas il devient plus difficile encore de nous extirper » (6 octobre 1900).

« Je n’étais pas anti-impérialiste il y a un an. Je pensais qu’il était magnifique de donner beaucoup de liberté aux Philippins, mais je pense maintenant qu’il vaudrait mieux qu’ils se la donnent eux-mêmes » (15 octobre 1900).

Les textes de Mark Twain dénoncent aussi bien les agressions contre les Chinois aux Etats-Unis que la pratique du lynchage, les pratiques religieuses que les crimes commis par le roi belge Leopold II au Congo, les turpitudes tsaristes que le patriotisme, sans jamais se départir de son humour et de sa verve. De son indignation aussi quand, durant une conférence sur les mineurs de Sibérie, il s’exclame : « Si un tel gouvernement ne peut être renversé autrement que par la dynamite, alors, Dieu merci, heureusement que la dynamite existe. »

Université populaire

Organisée en commun par l’Institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient (Iremmo) et ce blog.

Samedi 1er octobre 2011
Maghreb, Proche et Moyen Orient : une introduction générale

Séance 1 : Histoire de la région, de la première guerre à nos jours, avec Henry Laurens (Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe) ;

Séance 2 : L’économie du Proche et du Moyen Orient, avec Agnès Levallois (Journaliste indépendante) ;

Séance 3 : La géopolitique de la région et le rôle des puissances étrangères, avec Alain Gresh (Journaliste au Monde diplomatique, animateur du blog Nouvelles d’Orient).

Contact et inscription : universite-populaire[@]iremmo.org

63 commentaires sur « Mark Twain, anti-impérialiste »

  • permalien franck :
    19 septembre 2011 @14h57   »

    Merci pour ces pépites que vous nous offrez...un lecteur avide de savoir en vue d’une meilleure compréhension !

  • permalien Deïr Yassin :
    19 septembre 2011 @15h36   « »

    Cela n’est manque pas de piquant en sachant que Mark Twain est un des voyageurs préférés des sionistes ’négationnistes’ qui le ’citent’ fréquemment pour ’prouver’ que la Palestine fut ’presque vide’ et en tout cas peuplé de ’primitifs’ :

    - www.palestineremembered.com/...

    - http://thelede.blogs.nytimes.com/20...

  • permalien Orangerouge :
    19 septembre 2011 @19h29   « »
    Incroyablement infecte est l’attitude du Congrès (Parlement) américain

    Le Congrès américain menace les pays qui voteront pour la reconnaissance de l’état Palestinien à l’ONU de rétorsion, et il menace de couper les fonds à l’Autorité Palestinienne (les territoires occupés fonctionnenent économiquement mal et ont besoin d’une aide internationale).

    http://www.foreignpolicy.com/articl...

    En Juillet, 407 des 435 membres de la Chambre des représentants a voté la suspention de l’aide du Congrès à l’Autorité Palestinienne si elle poursuit son projet de demande de reconnaissance d’un état Palestinien par l’ONU. Vers la même époque, 87 des 100 membres du Sénat a adopté une résolution similaire. "

    Qui gouverne la politique étrangère américaine ?

    Israël, ses lobbys, et ses réseaux de soutiens (comprenant de nombreux "goy") achètent purement et simplement les députés américains.

  • permalien Anièry :
    19 septembre 2011 @21h21   « »
    Droits de l’homme aux Philippines.

    Je profite de la référence aux combats anti-impérialistes des Philippins pour rappeler que la situation des droits de l’homme aux Philippines est catastrophique.

    Certains ONG françaises (Ensemble contre la peine de mort) et européennes (International Commission Against the Death Penalty) ont vite oubliés que l’ancienne présidente Mme Gloria Arroyo a couvert les assassinats des syndicalistes, des journalistes, des militants de la réforme agraire, des défenseurs des droits de l’homme, etc...

    On se demande comment M. Robert Badinter a accepté de poser à coté de Mme Arroyo !

    ""The Asian Human Rights Commission has issued an open letter on July 26, expressing “deepest concern” over Ms Arroyo’s inclusion on the ICDP panel.""

    http://walkerjay.wordpress.com/2011...

  • permalien Yvan :
    20 septembre 2011 @10h16   « »

    Quand Netenyahu s’accapare Mark Twain pour l’édification du président des USA, il le fait à travers un "digest" produit par les services de la hasbara (Pleasure Excursion to the Holy Land from the Innocents abroad or the New Pilrim`s Progress [IN HEBREW] / Twain, Mark), et non à travers l’ouvrage original (le Voyages des Innocents).

    Netanyahu’s Embrace of Mark Twain - NYTimes.com

    Tout en justifiant la bonne foi des sionistes quant à l’accaparement des terres, il prend cependant le risque qu’Obama prenne conscience de l’absence des juifs au Moyen Orient au XIXe siècle et mette en doute la légitimité de cet accaparement.

    ... et c’est bien dommage parce que dans l’édtion originale il y avait des images à colorier :

  • permalien Alexandre Jablanczy :
    21 septembre 2011 @00h02   « »

    Mais demi raciste. Samuel Clemens etait tres reconnaissant des noirs rappelons Nigger Jim dans Huck Finn mais violemment anti autochtone c est a dire il haissait les indiens furieusement. Le plus pire charactere dans ses romans est Injun Joe. Le cause etait une historie d’un viol et meurtre d une femme blanche apres quatre indiens lui ont ligote et violes dans le desert de l’ Ouest. Comme vrai victorien ce n’ etait pas le viol ni le meurtre qui lui ont agace mais le fait que les braves comme il disait laissait le cadavre de cette femme viole toute nue.
    Sans doute son anti imperialisme etait honnete et laudable et impressionant mais son distinction entre les bons noirs et les mauvais hommes rouges douteux.

  • permalien Yvan :
    21 septembre 2011 @07h29   « »
    Mark Twain, un anti-impérialiste relatif

    Aujourd’hui sans complexe, Netanyahu pourrait offrir les dernières éditions révisées des Aventures de Tom Sawyer ou de Huckleberry Finn au président Obama.

    Mark Twain n’a plus de nègres | La république des livres

    Mais il n’est pas certain qu’Obama puisse offrir à Netanyahu le livre préféré de l’humoriste "A propos des juifs", dont faute de mieux les liens sur internet ont été prudemment nettoyés (Concerning the Jews), mais dont quelques citations nous suffisent pour relativiser les "bonnes intentions" d’un auteur baignant dans les idéologies de son temps :

    « Sampson était un Juif - donc pas un imbécile. Les Juifs ont la meilleure intelligence moyenne parmi tous les peuples du monde. Les Juifs sont la seule race qui travaille entièrement avec leur cerveau et jamais avec leurs mains… »

    « Les Égyptiens, les Babyloniens, et les Perses ont rempli la planète de son et de splendeur, puis... sont passés. Les Grecs et les Romains ont suivi, ont fait grand bruit et ils ont disparu et, d’autres peuples ont vu le jour et ont tenu leur flambeau élevé pour un temps, mais il a brûlé, et ils siègent désormais au crépuscule, ou ont disparu. Le Juif les a tous vus, tous battus, et est maintenant ce qu’il a toujours été, ne présentant aucune décadence, aucune infirmité de l’âge, aucun émoussement de son esprit alerte et agressif, aucun affaiblissement d’aucune sorte. Toutes les choses sont mortelles sauf le Juif ; toutes les autres forces passent, mais il demeure. Quel est le secret de son immortalité ? »

  • permalien MCB :
    21 septembre 2011 @09h31   « »

    Yvan :
    21 septembre @07h29

    Mais il n’est pas certain qu’Obama puisse offrir à Netanyahu le livre préféré de l’humoriste "A propos des juifs", dont faute de mieux les liens sur internet ont été prudemment nettoyés (Concerning the Jews)

    Pardonnez-moi mais ce que vous affirmez là n’est pas exact, on trouve en ligne sans aucune difficulé ni contorsion l’intégralité des œuvres de Mark Twain, incluant “Concerning The Jews” et ceci tout à fait légalement.

  • permalien Yvan :
    21 septembre 2011 @09h45   « »

    on trouve en ligne sans aucune difficulé ni contorsion

    @MCB, effectivement, un exemplaire traine dans le "cache Google". Il n’est même plus dans le cache wikipedia.

  • permalien MCB :
    21 septembre 2011 @10h06   « »

    Non, non ! Pas du tout ! Le lien que j’ai cité n’est pas dans un cache, le document est d’ailleurs disponible dans plusieurs formats, (html, texte brut, etc.) et ce document est loin d’être le seul, les œuvres de Mark Twain étant dans le domaine public...

    C’est la raison pour laquelle je peux vous confirmer et vous garantir que les œuvres de Mark Twain sont accessibles tout à normalement, librement et ce par tout un chacun, contrairement à ce que vous affirmez étrangement.

  • permalien Yvan :
    21 septembre 2011 @10h49   « »

    @MCB ,

    Je ne demande qu’à vous croire, mais alors sous quel titre ?

    Livres de Twain, Mark (sorted alphabetically)

    Le lien que vous avez fourni pointe sur le cache du site Gutember Project, ce qui montre que comme pour Wikipedia, le titre à bien été présent et sciemment enlevé.

    Ce qui revient à confirmer mon propos initial, que Twain est aujourd’hui très fréquentable à condition de tout réécrire.

  • permalien Laurent Szyster :
    21 septembre 2011 @11h21   « »

    Sur neufs commentaires on a une flatterie de franck, une remarque pertinente de Anièry et une qui l’est moins d’Alexandre Jablanczy.

    Mais rien ne pourra détourner de leur marotte "antisioniste" Deir Yassin, Orangerouge, Yvan et MCB. Ce qui nous donne une mise en garde de Deir Yassin sur la lecture de "Innocents Abroad", quatre commentaires plus ou moins débiles sur l’antisémitisme supposé de Mark Twain et l’inévitable délire hors sujet de Orangerouge.

    Je rappelle à toutes fins utiles que si Mark Twain avait des préjugés à l’égard des Juifs ils étaient clairement philosémites :

    Concerning the Jews (Harper’s Magazine, Sept. 1899)

    If the statistics are right, the Jews constitute but one percent of the human race. It suggests a nebulous dim puff of star dust lost in the blaze of the Milky Way. Properly the Jew ought hardly to be heard of, but he is heard of, has always been heard of. He is as prominent on the planet as any other people, and his commercial importance is extravagantly out of proportion to the smallness of his bulk. His contributions to the world’s list of great names in literature, science, art, music, finance, medicine, and abstruse learning are also away out of proportion to the weakness of his numbers. He has made a marvellous fight in the world, in all the ages ; and has done it with his hands tied behind him.

    Par contre Mark Twain semble avoir contracté une islamophobie immodérée lors de son voyage au Proche Orient :

    Innocents Abroad

    Abdul Aziz, absolute lord of the Ottoman Empire...(is)...the representative of a people by nature and training filthy, brutish, ignorant, unprogressive, superstitious - and a government whose Three Graces are Tyranny, Rapacity, Blood...Abdul Aziz, Sultan of Turkey, Lord of the Ottoman Empire ! Born to a throne ; weak, stupid, ignorant, almost, as his meanest slave...who sleeps, sleeps, eats, eats, idles with his eight hundred concubines...who found his great Empire a blot upon the earth - a degraded, poverty-stricken, miserable, infamous agglomeration of ignorance, crime, and brutality, and will idle away the allotted days of his trivial life, and then pass to the dust and the worms and leave it so ! (pp.126-128)

    The Moslems watch the Golden Gate (of Jerusalem) with a jealous eye, and an anxious one, for they have an honored tradition that when it falls, Islamism will fall, and with it the Ottoman Empire. It did not grieve me any to notice that the old gate was getting a little shaky. (p. 584)

    Et ça ce n’était pas un préjugé mais le produit de son expérience.

    Travel is fatal to prejudice, bigotry, and narrow-mindedness, and many of our people need it sorely on these accounts.

  • permalien MCB :
    21 septembre 2011 @11h24   « »

    Je ne pense pas que ce soit le lieu pour vous faire un cours d’informatique, (ni que ça intéresserait grand monde...) mais une adresse web internet qui commence par http://www.gutenberg.org/ ne se trouve forcément pas sur un cache, ce ne sont pas les sites eux-mêmes qui ont des caches mais des serveurs de moteurs de recherche sur le web.

    Un document dont l’adresse web commence ainsi se trouve sur les serveurs de gutenberg.org pas de google ou de je ne sais qui.

    Je ne peux donc que vous confirmer que contrairement à ce que vous pensiez ou vouliez croire, l’intégralité de l’oeuvre de Mark Twain est disponible tout à fait normalement et librement par tout un chacun sur le web.

    Maintenant vous n’êtes bien sûr pas forcé de l’admettre, il y a des gens qui croient le plus sérieusement du monde que Dieu a créé les fossiles de dinosaure à l’état de fossiles il y a 4 ou 5 millénaires, chacun est libre de croire ce qu’il veut !

  • permalien MCB :
    21 septembre 2011 @11h36   « »

    Laurent Szyster :
    21 septembre @11h21

    Il faudrait penser à changer de paire de lunettes mon ami la prochaine fois que vous viendrez apposer doctement des notes aux intervenants, à leurs interventions et à l’auteur du blog lui-même.

    Manque de chance, je ne me suis pas exprimé sur le sujet, j’aurais donc eu du mal à faire dans l’antisionisme, je me suis contenté de faire remarquer à un intervenant que contrairement à ce qu’il prétendait l’œuvre de l’auteur en question était librement accessible...

    Alors suivez donc mon conseil, ça vous évitera de vous ridiculiser doctement mon ami !

  • permalien Yvan :
    21 septembre 2011 @11h43   « »

    mais une adresse web internet qui commence par http://www.gutenberg.org/ ne se trouve forcément pas sur un cache,

    Vous avez totalement raison, ce n’est que quand elle se termine par "/cache/epub/3200/pg3200.txt" qu’on sait que c’est un cache

  • permalien CdQat :
    21 septembre 2011 @11h46   « »

    Merci MCB de ne pas infligé de cours d’informatique en ce lieu. Par contre, puis-je vous suggérer de conseiller simplement à vos détracteur de cliquer sur le lien que vous avez mis en ligne. Vous n’allez pas le croire, mais le nul en informatique que je suis l’a fait, et est arrivé sur la page voulu !
    J’ai fait pire, je suis allé sur mon moteur de recherche favori et ai tapé " mark twain Concerning the Jews", et mon moteur m’a répondu "About 373,000 results" !...

    Dernier point pour le fun, vous nous dites que "il y a des gens qui croient le plus sérieusement du monde que Dieu a créé les fossiles". J’ai trouvé pire : il y a des gens qui croient le plus sérieusement du monde que Dieu … existe !

    Vive le progrès !

  • permalien MCB :
    21 septembre 2011 @12h08   « »

    Mais bien sûr que j’ai raison ! (pardonnez-moi CdQat...)

    S’il faut être didactique je peux essayer de l’être si vous insistez :

    - 1) vous vous rendez sur le site de .gutenberg.org/
    - 2) vous cliquez à gauche sur Catalogue
    - 3) vous cliquez sur T dans Browse by Author
    - 4) vous descendez dans la page jusqu’à Twain (Mark) et vous cliquez sur THE ENTIRE GUTENBERG TWAIN FILES

    Et voila !

  • permalien Yvan :
    21 septembre 2011 @12h43   « »

    MCB : Et voila !

    et voilà quoi ? Si je vous ai demandé sous quel titre apparaissait "Concerning the Jews" dans la liste alphabétique que je vous ai fourni ☞ici. C’est bien parce ce titre n’y est pas.

    @CdQat vous qui êtes un spécialiste informatique, il devrait vous êtes facile, plutôt que de faire des discours stériles, de nous mettre parmi les 373 000 réponses de Google au moins un lien au format PDF ou HTML ou DOC vers "Concerning the Jews".

  • permalien Deïr Yassin :
    21 septembre 2011 @12h44   « »

    Cela fait plaisir de voir que Szy*** - qui d’habitude n’épargne pas ses contradicteurs du label ’antisémite’ - est bien plus indulgent à l’encontre de Mark Twain :

    "si Mark Twain avait des préjugés à l’égard des Juifs, ils étaient clairement philosémites"

    Cela vaut certainement pour ces propos de Mark Twain :

    "Concerning the Jews, the Jewish race [....] a unpatriotic disinclination to stand by the flag as a soldier"

    "the Jews are the only race that work wholly with their brain and not with their hand"


    - www.twainweb.net/filelist/je...

    Cela avec l’opposition de Mark Twain à la création d’un ’Jewish homeland’ en Palestine, devait pourtant être amplement suffisant pour mériter le label ’antisémites’ par notre Über-sioniste.

    Pourquoi Szy*** est si indulgent envers Mark Twain ? Parce qu’il a décrit la Palestine comme un endroit ’désolé’ et ’presque vide’ sans doute. C’est comme l’alliance sioniste-extrême droite : l’ennemi commun fait avaler bien des couleuvres.

    Mark Twain’s Palestine - Orientalism :
    - www.youtube.com/watch ?v=6xnX...
    Des propos de Mark Twain sur fond de photos de la Palestine à partir de min:1:05

    Sinon il y a aussi ceci :
    - www.youtube.com/watch ?v=6WXB...

  • permalien Laurent Szyster :
    21 septembre 2011 @12h48   « »

    @MCB,

    Excusez moi de vous avoir fourré dans le même sac que Orangerouge et Yvan, j’ai lu et écrit trop vite. Après relecture, effectivement, votre intervention dans ce fil de discussion est pertinente.

    Et merci pour le lien vers les oeuvres complètes de Mark Twain, je vais m’en délecter ...

  • permalien MCB :
    21 septembre 2011 @12h54   « »

    Yvan :
    21 septembre @12h43

    et voilà quoi ?

    CdQat m’en saura gré, j’abandonne !

  • permalien Deïr Yassin :
    21 septembre 2011 @13h16   « »

    Puisque Szy*** est très sélectif dans sa citation de Mark Twain, voilà une autre qui contredit totalement celle que Szy*** a posté :

    "The very ink with which all history is written is merely fluid prejudice"
    Mark Twain

    [L’encre même avec lequel toute histoire est écrite est simplement des préjugés liquides]

    On peut aussi lire al-Muqaddasi, né à Jérusalem comme son nom l’indique, le géographe du 10ème siècle :

    - www.archive.org/stream/cu319...
    - www.jerusalemquarterly.org/V...

  • permalien sebastien :
    21 septembre 2011 @13h17   « »

    La fiche WIkepedia de Mark Twain.
    Ces préjugés ne peuvent pas être séparés de l’époque ou il a vécu.
    http://www.google.fr/url?q=http://f...

  • permalien Laurent Szyster :
    21 septembre 2011 @13h32   « »

    @Deir Yassin,

    Comme d’habitude vous faites des citations tronquées, celles qui vous arrange.

    Ainsi, à propos de cette "unpatriotic disinclination to stand by the flag as a soldier", vous avez oublié fort opportunément la suite.

    In reaction to angry letters from American Jews who read the essay, Twain retracted this statement in a postscript and noted that despite having to endure American antisemitism, Jews fought widely and bravely in America’s wars. Therefore, "that slur upon the Jew cannot hold up its head in presence of the figures of the War Department."

    Que Mark Twain ai été imprégné de préjugés, souvents positifs et parfois négatifs, à l’égard des Juifs n’a rien d’étonnant. Mais cela n’en fait pas un antisémite, loin de là.

    Pourquoi Szy*** est si indulgent envers Mark Twain ? Parce qu’il a décrit la Palestine comme un endroit ’désolé’ et ’presque vide’ sans doute.

    Désolé de vous décevoir mais je n’ai pas d’indulgence pour Mark Twain. Qu’il ai été embrigadé pour "prouver" que la Palestine était un pays "presque vide" et "désolé" à la fin du XIXième siècle n’y fait rien.

    J’ai de l’admiration pour son génie littéraire, c’est tout.

    Enfin, je remarque que vous persistez à censurer mon nom, comme si l’écrire entièrement était un blasphème. Continuez, cela révèle une compulsion obsessionnelle dans le déni d’autrui qui cadre assez bien avec la véritable nature de votre "antisionisme".

  • permalien Yvan :
    21 septembre 2011 @13h39   « »

    MCB : CdQat m’en saura gré, j’abandonne !

    Vous n’auriez surtout jamais dû commencer. Ce matin j’avais envie de me faire un des trolls qui infectent en permanence ce blog . Pas de chance c’est tombé sur vous.

  • permalien Deïr Yassin :
    21 septembre 2011 @13h44   « »

    @ Lolo Szy***
    Bien sûr que vous avez de l’indulgence pour Mark Twain : vous avez traité de nombreuses personnes, aussi sur ce blog, d’antisémites pour beaucoup moins que cela, et vous alignez sans cesse l’antisionisme et l’antisémitisme - et cela n’a rien à voir avec la génie littéraire de Mark Twain.
    Vous n’avez pas parlé de Huckleberry Finn ou Tom Sawyer mais de son récit de voyage en Palestine, un dada des négationnistes de votre genre.

  • permalien CdQat :
    21 septembre 2011 @13h59   « »
    Yvan cherche livre

    Je ne répondais qu’au point regrettant que les liens sur internet de "A propos des juifs" aient été nettoyés, car j’avais compris que vous vouliez offrir le livre à Bibi pour qu’il le refile à Barak.

    Je vous rassurais donc que le nul en informatique que je suis (je ne saurais même pas expliquer la différence entre un format PDF ou HTML), avait réussi en cliquant sur le lien proposé, puis en faisant une recherche sur un moteur, et je suis même allé sur le site de mon libraire préféré, en ce sens qu’il fait référence à mon idéal de femme, et j’en ai trouvé 28 exemplaires non cachés !...

    Tout ça pour dire que, non, le bouquin est disponible dans des endroits non cachés et accessibles par des liens non nettoyés. Maintenant l’est-il dans les formats que vous mentionnez ? Si l’un de ces format est un format poche, alors je suis sûr que oui. Quoi qu’il en soit, je n’avais pas compris que PDF HTML ou DOC était la question initiale.

    Sinon, je confirme la stérilité de ce débat, mais c’est de la faute à MCB qui fait rien que de me provoquer !...

  • permalien Laurent Szyster :
    21 septembre 2011 @14h25   « »

    @Deir Yassin,

    Bien sûr que vous avez de l’indulgence pour Mark Twain : vous avez traité de nombreuses personnes, aussi sur ce blog, d’antisémites pour beaucoup moins que cela, et vous alignez sans cesse l’antisionisme et l’antisémitisme - et cela n’a rien à voir avec la génie littéraire de Mark Twain.

    Ah, si c’est vous qui le dites, cela doit être vrai ...

    Sauf qu’il n’y a aucune raison de se fier à la mémoire d’une personne incapable de se souvenir de ce qu’elle a écrit il y a 48 heures.

    Vous n’avez pas parlé de Huckleberry Finn ou Tom Sawyer mais de son récit de voyage en Palestine, un dada des négationnistes de votre genre.

    Et non, c’est bien vous qui dès votre premier commentaire avez évoqué "Innocents Abroad".

    Pour ma part je n’ai fait que vous répondre.

    Mais, si vous voulez je peux vous parler de l’histoire de "La Grande Révolution à Pitcairn", cette merveilleuse fable sur les révolutionnaires qui ne doit pas être le livre de chevet de M. Gresh et consorts.

  • permalien gloc :
    21 septembre 2011 @14h34   « »

    @Laurent Szyster,

    Opposer le philosémitisme à l’antisionisme, voilà un exercice qui atteint vite ses limites avec Mark Twain :

    A propos de la concentration, le Dr Herzl en a une idée claire. Avez-vous entendu parler de son plan ? Il veut rassembler les Juifs du monde ensemble en Palestine, avec un gouvernement qui leur est propre - sous la suzeraineté du sultan, je suppose. Lors de la Convention de Berne, l’année dernière, il y avait des délégués de partout, et la proposition fut accueillie avec faveur. Je ne suis pas le Sultan, et n’ai donc pas d’objections, mais si cette concentration des cerveaux les plus rusés du monde devait être faites dans un pays libre (hors l’Ecosse), je pense qu’il serait avisé de l’arrêter. Il ne sera pas bon que la race connaisse sa force. Si les chevaux connaissaient la leur, ils arrêteraient immédiatement de courir. (Mark Twain on Herzl’s Zionist Idea | Augean Stables)

  • permalien Deïr Yassin :
    21 septembre 2011 @14h47   « »

    @ lolo le rigolo
    Il n’y a aucun sens dans ce que vous écrivez. J’ai bien évoqué en premier le récit de voyage de Mark Twain et alors ? Qu’est-ce que cela a à voir avec votre indulgence à son égard ? Parce que son génie littéraire - que vous prétendez motive votre attitude envers Mark Twain - est particulièrement élaborée précisément dans les propos sur les Musulmans que vous avez comme par hasard choisi ?? Bien sûr que non.

  • permalien MCB :
    21 septembre 2011 @15h05   « »

    CdQat :
    21 septembre @13h59

    Sinon, je confirme la stérilité de ce débat, mais c’est de la faute à MCB qui fait rien que de me provoquer !...

    Mais non, mais non ! Je confirme aussi, toutefois peut être pourrais-je vous suggérer perfidement d’indiquer à notre ami que le document html dont je lui avais gentiment fourni le lien peut sans difficulté être converti au format pdf s’il n’y a que ça pour le satisfaire... (???)
    (Mais vous noterez que je ne fais que vous le souffler...)

  • permalien Laurent Szyster :
    21 septembre 2011 @16h43   « »

    @gloc,

    Merci de ne pas avoir tronqué cette citation là.

    Mais l’ironie n’est sans doute pas votre fort, car vous n’avez pas compris celle que Mark Twain déploie dans sa recommandation au "Sultan" ottoman.

    Je vous conseille donc de poursuivre la lecture de l’article de M. Landis au sujet de l’extrait choisi :

    It seems to me that Twain only indirectly advises the Jews to unite in one party to make the most of their political strength, Herzl’s idea being an expression of that direction. The actual advice he gives, with his typical ironic distance, is not to Jews but to gentiles, warning them not to let the Jews unite in one place because, once they discover how to unite, and given how talented and smart they are, they will be difficult to control… and certainly to exploit (i.e., the horse analogy).


    @Deir Yassine,

    J’ai bien évoqué en premier le récit de voyage de Mark Twain et alors ?

    Alors il ne faut pas venir me reprocher de vous répondre sur le même sujet.

    Parce que son génie littéraire - que vous prétendez motive votre attitude envers Mark Twain - est particulièrement élaborée précisément dans les propos sur les Musulmans que vous avez comme par hasard choisi ?? Bien sûr que non.

    Je voulais juste vous rappeler l’attitude radicalement différente de Mark Twain vis à vis des Juifs et des Musulmans, les premiers faisant l’objet de louange pour leur intelligence tandis que les seconds ... enfin, vous avez lu par vous-même ce qu’il en pensait.

    J’étais certain que cela vous ferais fort plaisir.

    Mais, effectivement, le génie littéraire de Mark Twain n’a rien de très élaboré lorsqu’il s’agit de la description de l’état déplorable des sociétés arabes et musulmanes qu’il visita en 1869. N’importe quel observateur un peu émancipé et assez acerbe en aurait peint le même tableau déprimant.

    Un siècle plus tôt Condorcet notait déjà que ces sociétés semblaient condamnées à "un éternel esclavage et une incurable stupidité".

  • permalien gloc :
    21 septembre 2011 @17h46   « »

    Laurent Szyster : Je voulais juste vous rappeler l’attitude radicalement différente de Mark Twain vis à vis des Juifs et des Musulmans, les premiers faisant l’objet de louange pour leur intelligence tandis que les seconds ... enfin,(...)

    Par contre, vous, votre fort semble être l’ironie strictement sélective dès lors qu’il s’agit de taper sur les musulmans... il ne vous vient pas à l’esprit que Twain fait aussi un peu d’ironie quand il charge la mule comme il le fait à propos de l’intelligence des juifs.

    Vous semblez ignorer que ses propos ont été tenus dans un monde profondément antisémite, et que chacun les entendait comme il le voulait. A ce propos on peut se demander, s’il n’était pas un écrivain populiste plutôt que populaire.

    Quand Twain parle des juifs, il fait de la politique intérieure, quand il parle des Arabes, c’est de la politique étrangère, (comme avec les indiens). Personnellement je suis très prudent sur les propos de Twain sur les arabes autant que ceux de Maupassant sur les juifs. L’époque était brutale.

    Je vous ai mis cette citation (et sa référence) pour vous montrer à quel point il est ridicule de s’accaparer, concernant les juifs des propos tenus, même par des gens de bonne foi, à une époque ou l’antisémitisme suintait par tous les pores des empires étriqués.

  • permalien un observateur :
    21 septembre 2011 @18h44   « »

    là c’est vraiment rasant cette gueguerre entre quelques !un peu de hauteur please !

  • permalien Orangerouge :
    21 septembre 2011 @20h00   « »

    Les opinions qu’ont certains posteurs sur les autres ne sont absolument d’aucun intérêt (sauf posteur raciste évidemment).
    Amenez donc ici des informations, cela enrichit le blog au lieu de le pourrir.

  • permalien Orangerouge :
    21 septembre 2011 @20h53   « »
    Catherine Ashton protège les criminels de guerre israéliens

    Catherine Ashton a demandé à la Palestine, en contrepartie de l’obtention du statut d’état "non membre" à l’ONU (c’est le statut du Vatican), de ne pas aller devant la Cour Pénale Internationale » pour poursuivre Israël.

    Impensable pour les responsables palestiniens qui se déclarent à présent déterminés à aller jusqu’au bout de la procédure d’adhésion, n’en déplaise à Washington, où le Congrès a pourtant brandi la menace d’un gel des aides financières.

    http://www.leparisien.fr/internatio...

    Le lobby pro-Israël à Bruxelles n’existe pas, et les femmes et les hommes politiques qui nous y représentent sont d’une intégrité qui nous éblouit.

  • permalien K. :
    21 septembre 2011 @20h56   « »

    Young Mizrahi Israelis’ open letter to Arab peers :

    We are a part of the religious, cultural, and linguistic history of the Middle East and North Africa, although it seems that we are the forgotten children of its history : ....

    I am an Arab Jew

  • permalien Lou :
    21 septembre 2011 @23h16   « »

    Les Palestiniens vont donner du temps au Conseil de sécurité

    NEW YORK - Les Palestiniens vont donner du temps au Conseil de sécurité pour statuer sur leur demande d’admission à l’ONU d’un Etat de Palestine avant d’explorer d’autres voies, comme se tourner vers l’Assemblée générale, a déclaré mercredi le négociateur palestinien Nabil Chaath.

    Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a estimé pour sa part qu’un vote au Conseil de sécurité n’interviendrait probablement pas avant plusieurs semaines, ajoutant que ce délai pourrait être mis à profit pour développer une stratégie.

    Le président (palestinien Mahmoud) Abbas repartira très probablement en Palestine après son discours vendredi à l’Assemblée générale, qui doit coïncider avec le dépôt de la demande d’adhésion, a indiqué M. Chaath à la presse à l’ONU.

    Une éventuelle demande à l’Assemblée générale pour obtenir un statut amélioré d’Etat observateur non membre, comme l’a proposé mercredi le président français Nicolas Sarkozy, n’interviendrait qu’ensuite, a-t-il expliqué.

    C’est vrai que depuis la résolution 194, le temps a manqué.

  • permalien K. :
    22 septembre 2011 @00h13   « »

    Noam Chomsky : Les seuls dissidents que les Etats-Unis reconnaissent sont ceux des régimes ennemis, les autres sont des “terroristes”.

  • permalien Deïr Yassin :
    22 septembre 2011 @10h54   « »

    @ Ya Lubnani
    J’ai l’impression que le deuxième lien dans votre post sur les Mizrahi ne marche pas. Il s’agit probablement de celui-ci
    - http://972mag.com/i-am-an-arab-jew/23102

    Cela sera l’occasion de présenter Mashrou’ leila dont il est question dans cet article à ceux qui ne les connaissent pas :
    - www.youtube.com/watch ?v=Gorj...

  • permalien Orangerouge :
    22 septembre 2011 @11h16   « »
    La Palestine à l’ONU : clarification politique en France

    Pascal Boniface lutte depuis longtemps contre le lobby pro-Israël en France.

    Il vient de sortir un livre "Les intellectuels faussaires" dans lequel il dévoile la malhonnêteté pure des BHL, Alexandre Adler et Carline Fourest entre autre.

    Pour avoir tenté de réduire la soumission du PS aux desiderata de l’état d’Israël, il s’est fait purement et simplement démettre de son poste de délégué national au PS pour les questions stratégiques en 2003.

    C’était le résultats de pressions constantes exercées les années précédentes par l’ambassadeur d’Israël, par la partie communautariste des juifs français (la revue juive l’Arche) et par un certain nombre de personnalités du PS, Laurent Fabius, Serge Weinberg, et Strauss-Kahn et ses affidés (Moscovici).

    Il analyse les rapports de force au sein du PS actuellement :

    http://pascalbonifaceaffairesstrate...

  • permalien Orangerouge :
    22 septembre 2011 @11h51   « »
    Complicité Obama Sarkozy sur la question de la reconnaissance d’un état Palestinien à l’ONU

    Une fine analyse du Figaro (désolée !) sur la réalité qui se cache derrière les apparences d’une distance entre le total cynisme intéressé d’Obama et le total cynisme intéressé de Sarkozy :

    http://www.lefigaro.fr/internationa...

  • permalien Marc :
    22 septembre 2011 @13h09   « »

    Toutes les œuvres de Mark Twain ne sont pas dans le domaine public, car certaines ont été publiées à titre posthume, plusieurs décennies après sa mort. Ce délai fait que des œuvres de Twain ont encore un copyright.

    Par ailleurs l’intégralité des œuvres de Twain ne serait pas pour autant sur Internet, même si tout était dans le domaine public. De l’œuvre de Twain, on ne trouve que les textes principaux, plus quelques joyeusetés. Mais l’intégralité des nouvelles, des discours, des lettres, etc. ? non.

  • permalien Orangerouge :
    22 septembre 2011 @13h46   « »
    Les enjeux du vote de l’ONU sur la Palestine

    Extrait d’un article de Pascal Boniface sur son blog :

    Dire qu’un vote à l’ONU va mettre en danger les négociations bilatérales est une plaisanterie, pour employer un euphémisme. Celles-ci ne débouchent sur rien et ne semblent n’être qu’un écran de fumée pour gagner du temps et conforter des positions de faits accomplis en faveur d’Israël.

    Les Européens sont divisés. Ils sont tous attachés à la notion des deux États. Mais l’Allemagne reste tétanisée par rapport à Israël, les Pays-Bas également, la Pologne et la Tchéquie continuent de déterminer leur position par rapport à celle de Washington. Il est donc peu probable qu’il y ait une affirmation forte et commune de la part des Européens. Le risque de voir leur vote être réparti entre le oui, l’abstention et le non, ne peut être exclu.

    Cela est peu glorieux pour une Europe qui se veut un acteur global et qui est, par ailleurs, le premier partenaire commercial d’Israël et le premier contributeur d’aide à l’Autorité Palestinienne.
    C’est également un recul historique quand on se rappelle qu’en 1980, la déclaration de Venise portant sur le Proche-Orient a été la première position commune et forte des pays européens sur un sujet stratégique.

    Le vote va surtout montrer l’isolement d’Israël - et donc indirectement des États-Unis - et le fort soutien à la création d’un État palestinien. Ce soutien ne saurait être réduit aux seuls pays arabes ou musulmans. L’immense majorité des pays du Sud et les grandes démocraties émergentes sont sur la même position.

    Les rapports de force internationaux sont modifiés par la perte du monopole de la puissance du monde occidental et par la montée en puissance des pays émergents. Cette modification structurelle des rapports de force ne joue pas en faveur d’Israël.

    Ne rien céder en tablant sur la protection américaine n’est pas viable à moyen terme.

    http://pascalbonifaceaffairesstrate...

  • permalien Orangerouge :
    22 septembre 2011 @14h16   « »
    Alain Juppé préfère l’impunité pour les criminels de guerre

    Mercredi, Alain Juppé a expliqué que si les Palestiniens obtenaient le statut d’Etat observateur à l’ONU, "ils devraient s’engager à ne pas engager des poursuites contre des Israéliens devant les juridictions internationales".

  • permalien sebastien :
    22 septembre 2011 @14h57   « »

    Orangerouge vous avez une drole de conception de la justice. Vous condamnez, et faîtes le procès pour confirmer la condamnation.
    Avec vous tant pis pour les preuves.

    La reconnaissance de l’Etat palestinien dans les frontiéres de 1967 est légitime, c’est le droit des peuples à disposer d’eux même.

  • permalien Orangerouge :
    22 septembre 2011 @15h26   « »

    Pour la justice, ici, tout le monde sait quelle confiance il faut vous faire sébastien.
    Ce genre d’échange étant sans intérêt, je prie le modérateur de supprimer le post de sébastien en même temps que le mien.

  • permalien Charlie L. :
    22 septembre 2011 @15h31   « »

    Ca m’amusera toujours un peu de voir le nombre de gens prêts à commenter tout et n’importe quoi, non pas que l’auteur ne soit pas digne d’intérêt, mais dans des traductions françaises on peut déjà se poser sérieusement la question et même parmi les Anglo-saxons se demander combien ils sont à apprécier les bonheurs des dialectes et de la langue vernaculaire du Mississipi du milieu du XIXe siècle, mais bon, reste le pittoresque… Quant à son œuvre philosophique ou idéologique, pourquoi pas en effet… Mais ça laisse de toute façon la porte ouverte à certains pour des questions fondamentales comme par exemple de savoir s’il reste encore à ce jour plus ou moins de 99,08% de sa production soumise à des copyrights ou pas…

  • permalien Charlie L. :
    22 septembre 2011 @15h41   « »

    "non soumise" eut été plus clair.

  • permalien sebastien :
    22 septembre 2011 @17h57   « »

    Mark Twain étant mort depuis 1 siécle, nous pouvons lui faire dire ce que nous voullons sur la situation actuelle.
    L’important aujourd’hui c’est la reconnaissance de l’Etat palestinien. Je vais peut être surprendre certains, mais je soutiens la démarche d’Abbas.
    La Palestine à l’ONU, se sera justice, et ça pourrai bien faire avancer/reprendre, les négociations.

  • permalien Deïr Yassin :
    22 septembre 2011 @18h03   « »

    "MCB" avait affirmé que l’intégralité des oeuvres de Mark Twain était sur le Projet Gutenberg et comme il n’a pas nous donner le lien vers "Concerning the Jews" comme il a prétendu, et au lieu d’admettre cela, il change de pseudo encore une fois.

    Charlie L, son successeur, trouve le débat dans lequel il fut lui-même l’acteur principal ridicule. On est face à un vrai cas pathologique.

    Je me demande si cela ne rentre pas dans le cadre de modération des messages abusifs pour un bon déroulement des discussions, mais peut-être le Monde Diplo ne sait pas comment bloquer un ’proxy server’.

  • permalien Deïr Yassin :
    22 septembre 2011 @18h04   « »

    Erratum : et comme il n’a pas pu nous donner

  • permalien Yvan :
    22 septembre 2011 @18h30   « »
    Pascal Lamy, impérialiste

    Pour Pascal Lamy les révolutions arabes, sont un boulersement comparable à la chute du mur de Berlin pour les pays de l’Est.

    En tête de liste de ces pays boulersés par les révolutions arabes l’Arabie Saoudite et le Koweit (sic).

    Pascal Lamy, directeur général de l’OMC - FRANCE 24

    Objectif du nervi de l’Empire ; une meilleur intégration de l’ancienne Oumma à l’économie du marché de l’Empire.

  • permalien Un Enragé D’Ici-Bas :
    22 septembre 2011 @18h31   « »

    Salut à tou-t-e-s,
    Je ne tenais pas spécialement à intervenir, mais certains posts pour « un peu de hauteur, please » m’y a encouragé. Loin de moi de prétendre à « élever le niveau » mais juste que je ne voudrais pas participer de quelque façon que ce soit à « lyncher » qui que ce soit. J’ai horreur de ça. Ce qui n’empêche nullement le droit aux coups de gueule qui peuvent être, parfois, salutaires.

    Et puisque la question revient très souvent, voici quelques références intéressantes sur la Palestine , le sionisme, l’antisémitisme. A lire absolument.

    J’espère que Mr Gresh me pardonnera de les citer sur son blog :

    - « LA RÉACTION PHILOSÉMITE , La trahison des clercs », Ivan Segré, ed. Lignes

    (http://www.editions-lignes.com/LA-R...)

    - « L’antisémitisme partout, aujourd’hui en France », par Alain Badiou, Eric Hazan, ed. La Fabtrique , 2010.

    (http://www.lafabrique.fr/catalogue....)

    - « Le nouveau philosémitisme européen et le « camp de la paix » en Israël »

    , par Ytzhak Lahor, ed. La Fabrique.

    (http://www.lafabrique.fr/catalogue....)

    Mais aussi l’excellent documentaire de Mryse Gargour : « La terre parle arabe », produit par Bad Movies (http://www.fipa.tm.fr/fr/programmes...), que je recommande absolument à tout le monde. Un documentaire censuré en France qui démontre archives à l’appui comment « le nettoyage ethnique » de la Palestine en 1948 a été mûrement réfléchi, préparé, organisé et minutieusement exécuté. J’incite tout le monde à le voir et à l’acheter. Cela encouragera Maryse Gargour à en faire d’autres sur la véritable histoire de la Palestine et de la région. C’est une enquête minutieuse dans les archives même du mouvement sioniste un peu partout dans le monde (à voir les déclarations de Hertzl sur les juifs, « leur » sens des affaires, l’argent, etc. Tous « qualificatifs » qu’utilisent les sionistes, aujourd’hui, pour accuser d’antisémitisme et tenter de disqualifier certains de leurs ennemis. Hertzl lui le revendiquait à haute voix (et il n’était pas le seul !) et en faisait même une arme de « chantage » avec le sultan ottoman, au 19è s. Déjà ! Hertzl était-il anti-sémite ? A croire que c’est vrai. Vous y découvrirez que tout cela était bien préparé de longue date. Ce documentaire a été acheté par la cinq en France depuis sa production pour être bloquée. On ne peut le voir que si on le commande à Bad MOvies ou dans le cadre de projections organisées par les cercles de militants propalestiniens. Rappelons aussi que les sionistes en France ont tout fait pour le combattre.

    Ps : il y a des textes de ces auteurs sur le web à lire aussi

  • permalien Laurent Szyster :
    22 septembre 2011 @21h42   « »

    @Deir Yassin,

    Puisque vous semblez curieux de le lire, voici l’article "Concerning The Jews" publié par Mark Twain dans Harper’s Magazine en 1898 :

    Concerning The Jews, Harper’s Magazine, March, 1898

    Lisez le entièrement au lieu de vous contenter d’extraits trop bien choisis.

    Vous comprendrez que Mark Twain y répond à six questions posées par un lecteur Juif à propos d’un reportage sur l’antisémitisme en Autriche.

    1. The Jew is a well-behaved citizen.
    2. Can ignorance and fanaticism alone account for his unjust treatment ?
    3. Can Jews do anything to improve the situation ?
    4. The Jews have no party ; they are non-participants.
    5. Will the persecution ever come to an end ?
    6. What has become of the Golden Rule ?

    Vous remarquerez peut-être que lorsque Mark Twain ironise et met en garde le "Sultan" ottoman contre le projet sioniste il le fait à la fin dans la partie qui répond à la question "Les Juifs peuvent-ils faire quelquechose pour améliorer la situation ?" :

    "Can Jews do anything to improve the situation ?" I think so. If I may make a suggestion without seeming to be trying to teach my grandmother how to suck eggs, I will offer it. In our days we have learned the value of combination. We apply it everywhere - in railway systems, in trusts, in trade unions, in Salvation Armies, in minor politics, in major politics, in European Concerts. Whatever our strength may be, big or little, we organize it. We have found out that that is the only way to get the most out of it that is in it. We know the weakness of individual sticks, and the strength of the concentrated fagot.

    Mark Twain suggère aux Juifs de s’unir politiquement et il termine sa répondre avec l’évocation du projet du Dr. Herzl :

    Speaking of concentration, Dr. Herzl has a clear insight into the value of that. Have you heard of his plan ? He wishes to gather the Jews of the world together in Palestine, with a government of their own - under the suzerainty of the Sultan, I suppose. At the Convention of Berne, last year, there were delegates from everywhere, and the proposal was received with decided favor.

    I am not the Sultan, and I am not objecting ; but if that concentration of the cunningest brains in the world were going to be made in a free country (bar Scotland), I think it would be politic to stop it. It will not be well to let the race find out its strength. If the horses knew theirs, we should not ride any more.

    La mise en garde ironique que Mark Twain adresse aux persécuteurs est aussi le conseil qu’il prodigue aux Juifs.

    Alors, Mark Twain humoriste, anti-impérialiste et ... sioniste ?

  • permalien s=exp(j*pi) :
    22 septembre 2011 @23h08   « »

    @ Deïr Yassin et qq autres

    A propos de

    L Szy*** // 21-09 / 13h32

    ...

    Enfin, je remarque que vous persistez à censurer mon nom, ...

    C’est moi qui ait commencé à user de l’amputation L Szy*** ... après que l’asticot ait lui-même matraqué mon pseudo. Il n’y avait pas de droits d’auteur. Deïr Yassin ou tout autre sont donc libres de toute redevance.

    Moralité : quand on veut agacer ou provoquer autrui, il faut avoir la couenne assez épaisse !

    A propos, faudrait-il croire que la mise à mal de mon pseudo (simple formule mathématique / technique) "révélerait une
    compulsion obsessionnelle dans le déni ..." des maths et des formules d’électrotechnique "cadrant assez bien avec la véritable nature ..." de L Szy*** ?

  • permalien Orangerouge :
    22 septembre 2011 @23h13   « »

    Merci, un Enragé, pour ces références de livres à lire.

  • permalien Charlie L. :
    23 septembre 2011 @08h08   « »

    A Laurent Szyster,

    Le dernier point de votre commentaire du 22 septembre à 21h42 m’a beaucoup amusé, n’y voyez pas malice.

    J’imagine que vous n’êtes pas sans ignorer que les Américains sont pour la plupart des descendants d’émigrés britanniques et je ne pense pas que Mark Twain échappait à la règle - des Rosbifs comme diraient certains pour faire simple. Vous aurez surement remarqué que quand un Rosbif - même très en colère - a les pires choses à vous dire, il commence immanquablement sa phrase par quelque chose du style : « I am sorry, but… ». On pourrait bien évidemment s’arrêter à ce qui précède le « but » mais dans ce cas on serait, vous en conviendrez certainement, soit très naïf soit de très mauvaise foi.

    Or c’est précisément ce que vous faites en soulignant « and I am not objecting » ( ; but…) et vous en servez, même si c’est sous une forme interrogative, en postulant que ce que vous négligez ne serait que de l’ironie ; alors naïveté, ou mauvaise foi ?

  • permalien Deïr Yassin :
    23 septembre 2011 @09h28   « »

    @ Szy***
    "Puisque vous semblez curieux de le lire ...."

    J’ai juste mentionné que, comme à ses habitudes, quand Afshin est en erreur au lieu de l’admettre, il change de pseudo. Ici il avait insisté qu’Yvan trouverait bien ledit essai sur le Projet Gutenberg, mais incapable de le fournir face à l’insistance, il se retire, et revient avec un autre pseudo.

    Et Afshin a tort. Les Américains ne sont pas pour la plupart des descendants d’émigrés britanniques. Les descendants d’émigrés allemands forment déjà le plus grand groupe en soi, et il est loin de constituer ’la plupart’ mais constitue environ 15%, je crois.

  • permalien Laurent Szyster :
    23 septembre 2011 @11h07   « »

    @Deir Yassin,

    L’article "Concerning the Jews" de Mark Twain est bel et bien disponible sur le site du projet Gutenberg. Il fallait juste chercher un peu, car il a été publié dans un recueil :

    The Man That Corrupted Hadleyburg and Other Stories - Concerning the Jews


    @Charlie L.,

    Par pitié, gardez vos considérations foireuses sur les rosbifs pour les alcooliques au café du commerce.

  • permalien Yvan :
    23 septembre 2011 @11h50   « »

    Laurent Szyster : L’article "Concerning the Jews" de Mark Twain est bel et bien disponible sur le site du projet Gutenberg. Il fallait juste chercher un peu, car il a été publié dans un recueil : (...)

    Comme d’habitude vous ronger inlassablement le même os et vous intervenez dans un débat dont vous ne comprenez rien et que vous transformez en enjeux idéologique

    J’avais écrit que les liens vers "Concerning the Jews" avaient été prudemment été nettoyés sur internet, parce que les liens fournis par Wipikedia étaient morts et que le seul accès direct à cet article que j’avais trouvé, pointait sur un cache du projet Gutemberg (et dont MCB nous a aimablement fourni le lien depuis le 21 septembre à 09h31) . Ce qui démontrait que le projet Gutemberg avait eu une entrée direct à cet article mais qu’il avait été supprimé. A la suite de quoi j’ai supposé que l’article pouvait être présent sous un autre titre, ce que vous venez de confirmer.

    Il n’en reste pas moins que contrairement à "Innocents Abroad" et sa version "digest", "Concerning the Jews" n’est pas facilement accessible.

    Ce simple fait devrait vous rendre vous aussi prudent quant aux définitions à géométrie variable que vous nous déclinez depuis deux jours à propos du mot "ironie".

  • permalien Cesar R :
    27 septembre 2011 @16h00   « »

    En lisant ces quelques notes sur Mark Twain, je pensais que le débat allait etre orienté sur l’impérialisme en général et l’imperialisme US en particulier. L’exemple des Philpines a été cité par l’auteur de cet article pour nous permettre de comprendre les limites des interventions pour aider les peuples à combattre la Tyranie et la nécéssité de les accompagner pour réussir la transition sans rien leur imposer car il s’agit d’une question d’actualités en Irak, en Lybie etc. Certains intervenants ont viré dans une autre direction entre les pro- palestiniens et les pro-israeliens et les memes affirmations se retrouvent dans le blog concernant Sarkozy et la question palestinienne. Les choses étaient déja compliquées pendant la guerre froide, aujourdhui elles sont inextricables mais une chose est sure cela ne présage rien de bon surtout avec la crise que les grands de ce monde subissent et contre laquelle, ils ne peuvent rien. Dans tous les pays, le décallage entre les peuples et leurs dirigeants est trés significatif. Ce conflit sera réglé lorsque les grands de ce monde le voudront car leurs influences sont telles qu’ils peuvent l’imposer aux uns et aux autres comme ils l’ont fait ailleurs. Ce n’est qu’une question de temps

  • permalien Lou :
    27 septembre 2011 @22h35   «

    Noam Chomsky

    N’importe qui tenant les yeux ouvert sait que le gangstérisme de Wall Street — des institutions financières en général — a causé des dégâts graves à la population des États-Unis (et au monde). Et devrait aussi savoir à quel point ce faisant il s’est accru en plus de 30 ans, en même temps que leur pouvoir dans l’économie a radicalement augmenté et leur puissance politique avec. Cela a mis en mouvement un cercle vicieux qui a concentré une richesse immense et avec elle le pouvoir politique dans un secteur minuscule de la population, une fraction de 1 %, tandis que le reste devient de plus en plus ce qu’on nomme de temps en temps "un précariat" — qui essaie de survivre dans une existence précaire. Aussi, ils effectuent ces vilaines activités dans une impunité presque complète — pas seulement qu’elles soient trop grandes pour échouer mais encore "trop grandes pour la prison". [3]

    Les protestations honorables et courageuses en cours à Wall Street [4] devraient servir à porter cette calamité aux yeux du public, aboutir à des efforts consacrés à la surmonter, et installer la société sur une voie plus saine.

    Democracy Now !
    Occupy Wall Street Protest Enters Second Week ; 80 Arrested at Peaceful March

    Michael Moore #OccupyWallStreet !

Ajouter un commentaire