Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Ramallah (II) : les négociations entre le Fatah et le Hamas

Ramallah (II) : les négociations entre le Fatah et le Hamas

lundi 5 décembre 2011, par Alain Gresh

Ramallah. La réunion du Caire du 24 novembre 2011, entre Mahmoud Abbas et Khaled Mechaal, le chef du bureau politique du Hamas, marque-t-elle un tournant dans les relations entre les deux organisations et un pas en avant décisif vers l’unification du pouvoir en Palestine ? Les avis ici sont partagés, même si c’est le scepticisme qui domine. Aussi bien à Gaza qu’en Cisjordanie, les activités de l’organisation rivale sont surveillées, voire interdites : ainsi, aux élections étudiants de Bir-Zeit, la grande université palestinienne, le Hamas, qui représente une force majeure, n’a pas présenté de liste, de peur que ses candidats ne soient arrêtés. Des deux côtés, des courants hostiles à l’accord se manifestent.

Pourtant, comme le remarque Ziyad Abou Amr, un ancien ministre des affaires étrangères et un indépendant, les deux parties ont aussi intérêt à négocier (mais pas forcément à aboutir). Elles ont toutes deux remporté un succès – le Fatah à l’ONU et le Hamas avec l’échange de Gilad Shalit. Ensuite, l’unité est une aspiration forte des Palestiniens. Enfin, parce que « les deux mouvements sont dans une impasse : le Fatah sait qu’il n’existe aucune perspective de reprise des négociations de paix ; le Hamas impose une trêve avec Israël aux autres factions à Gaza et son discours sur la lutte armée n’est donc plus crédible ».

Il n’est pas facile, à Ramallah, de rencontrer des responsables du Hamas. Les informations qui suivent ont donc pour source essentielle des dirigeants du Fatah (ou des journalistes), mais elles semblent crédibles.

Le 4 mai 2011, un accord avait déjà été signé, sous l’égide du Caire, entre les deux organisations. Mais il n’avait pas été appliqué. En novembre, les négociations ont repris, après le discours de Abbas et la libération de Gilad Shalit. Le 17 novembre, les délégations des deux parties s’entendent sur un ordre du jour et un document à soumettre aux deux dirigeants qui se rencontrent au Caire le 24 novembre. Selon la délégation du Fatah, jamais une réunion du Hamas et du Fatah ne s’est tenue dans un climat aussi serein. Pour la première fois, un tête à tête se déroule entre Abbas et Mechaal. A l’issue de la rencontre, un texte est approuvé, qui prévoit notamment :

- Des élections présidentielle, au conseil législatif mais aussi au Conseil national palestinien, organe suprême de l’OLP, auront lieu d’ici mai 2012 ;

- un gouvernement de personnalités indépendantes sera formé et il supervisera les élections ; le document a pris note de l’opposition « irréversible » du Hamas à la reconduction de Salam Fayyad au poste de premier ministre ; après les élections, un gouvernement d’union national sera formé ;

- l’OLP, à laquelle le Hamas n’appartient pas, sera restructurée afin de mieux représenter le peuple palestinien ; le 22 décembre se tiendra au Caire une rencontre en vue de la réforme de l’organisation qui inclura notamment des membres du Hamas et des indépendants ; un tête à tête entre Abbas et Mechaal est prévu ;

- les deux parties sont d’accord sur le fait que « les négociations avec Israël sont dans une impasse » et qu’elles discuteront des options possibles pour avancer ;

- les deux parties sont d’accord pour dire que « l’Etat palestinien sera établi sur les territoires palestiniens occupés en 1967, càd la Cisjordanie et Gaza avec Jérusalem comme capitale ».

- les deux parties sont d’accord sur « la mise en œuvre d’une trêve en Cisjordanie et à Gaza (avec Israël) avec tout ce que cela implique ». Elles sont aussi d’accord pour « une résistance populaire ». Le texte précise qu’aucune organisation n’a le droit d’imposer une forme de lutte de manière unilatérale ;

- enfin, les deux parties règleront le plus rapidement possible le problème de leurs prisonniers.

Notons que le Hamas confirme, une fois de plus, qu’il accepte l’idée d’un Etat sur les territoires occupés en 1967, et qu’il est prêt à mettre fin à la violence. Cette position vaut d’ailleurs à Mechaal de sévères critiques à l’intérieur de son organisation, qui se sont exprimées publiquement, ce qui est assez rare dans une formation aussi disciplinée que le Hamas. Mahmoud Al-Zahhar, un membre du bureau politique de Gaza, n’a pas hésité à exprimer son scepticisme à plusieurs reprises, à tel point que l’on a évoqué sa « suspension » du bureau politique.

M. Ziyad Abou Amr partage ce point de vue. Il ne pense pas que les choses vont aboutir rapidement, non pas parce que Mechaal serait isolé, mais parce que le Hamas attend de voir ce qui va se passer dans le monde arabe et suit avec attention les victoires des Frères musulmans, mouvement dont il est issu, aux diverses élections. De plus, la situation générale est instable : le Hamas semble envisager la chute du régime de Damas (plusieurs de ses cadres ont déserté la capitales syrienne). Il s’est rapproché du Caire et devrait répondre aux ouvertures du nouveau premier ministre jordanien, qui a affirmé que la décision d’expulser le Hamas du royaume à l’été 1999 avait été une erreur et, de plus, n’était pas légale !

Quant au Fatah, un courant important rejette toute entente avec le Hamas. La rivalité entre les deux formations, le souvenir des combats meurtriers de l’été 2007 à Gaza, les arrestations et les tortures « réciproques » ont laissé des traces.

De plus, précise Ziyad Abu Amr, il est difficile pour les deux organisations de se priver des ressources que permet un contrôle, même partiel, du pouvoir. Comme le fait remarquer, un peu cyniquement, un journaliste palestinien : « Unifier les deux pouvoirs, cela signifie diminuer par deux le nombre de ministres... »

242 commentaires sur « Ramallah (II) : les négociations entre le Fatah et le Hamas »

0 | 100 | 200

  • permalien Laurent Szyster :
    5 décembre 2011 @18h12   »

    M. Gresh a trouvé un scoop ?

    Notons que le Hamas confirme, une fois de plus, qu’il accepte l’idée d’un Etat sur les territoires occupés en 1967, et qu’il est prêt à mettre fin à la violence.

    En fait, non, M. Gresh nous annonçait déjà la même chose le 22 Décembre 2008, juste à temps pour Noël :

    Khaled Mechaal : « Nous voulons un Etat dans les frontières de 1967 »

    Comme de nombreux "gentils" supporters du Hamas, M. Gresh oublie toujours de préciser la suite du discours que tiennent les dirigeants du Hamas.

    Ils veulent un état dans les frontières de 1967 ... pour commencer.

    Meshal offers 10-year truce for Palestinian state on ’67 borders

    Meshal’s comments were one of the clearest outlines Hamas has given for what it would do if Israel withdrew from the territories it captured in the 1967 Six Day War. He suggested Hamas would accept Israel’s existence alongside a Palestinian state on the rest of the lands Israel has held since 1948.

    However, Meshal told reporters in Damascus that Hamas would not formally recognize Israel.

    "We agree to a [Palestinian] state on pre-67 borders, with Jerusalem as its capital with genuine sovereignty without settlements but without recognizing Israel," Meshaal said.

    Demain on rase gratis, après-demain vous verrez bien ...

    Le Hamas s’était aussi engagé en Mai 2011 à former un gouvernement d’union nationale qui dans les faits n’existe toujours pas. En Juin 2011 ce gouvernement devait être présenté au Caire, on attend toujours. Et, de fait, les factions ne se sont jamais accordé sur rien du programme d’union depuis, exactement à l’image de ces des trêves intra-palestiniennes qui n’ont jamais été respectées.

    Seuls les gogos "antisionistes" gobent le baratin du Hamas.

    Voila un parti qui n’arrive pas a respecter le moindre point du plus simple accords intra-palestinien et vous voudriez que les israéliens acceptent de satisfaire toutes leurs revendications, y compris le "retour" de millions de "réfugiés" ... pour une vague trêve de dix ans ?

    Peut-être M. Gresh est prêt à avaler cette couleuvre, lui qui en 2008 croyait aussi sincèrement que Bachar al-Assad avait l’étoffe d’un réformateur.

  • permalien Phenix :
    5 décembre 2011 @18h44   « »

    et la Syrie, pourquoi vous n’écrivez pas sur la Syrie ???!!!!

  • permalien X :
    5 décembre 2011 @18h57   « »

    Les malheurs d’une mère au passage d’une check point racontés par Amira Hass

    Nathan et Zyster vont jouire à la lecture de ce drame raciste. Pour les autres vaut mieu avoir le coeur solide.

  • permalien sarah :
    5 décembre 2011 @21h47   « »

    @ Phénix :

    Vous vous foutez complètement de la répression en Syrie et de l’avenir du peuple syrien,alors cessez de faire semblant de vous y intéresser !

    Il me semble que Monsieur Gresh se trouve en ce moment dans les territoires occupés,donc en journaliste de terrain et puisqu’il a l’occasion de parler avec les acteurs palestiniens,c’est tout naturellement qu’il a consacré ses derniers posts à la situation palestinienne !

  • permalien Lou :
    5 décembre 2011 @22h44   « »

    Deux jeunes palestiniennes forcées de s’agenouiller devant des soldats de l’armée sioniste qui les aspergent de gaz lacrymogène pendant la démolition de maisons à Umm Fagarah

    Par ISM/Operation Dove

    Le 24 novembre, à 10h du matin, deux bulldozers et cinq véhicules militaires ont surgi dans le village de Umm Fagarah, près de At-Tuwani, dans les collines du sud d’Hébron. Sans aucun ordre de démolition à présenter, l’armée a détruit deux maisons, une mosquée, un enclos à lapins et une structure contenant le générateur du village. Pendant les opérations, la police des frontières a isolé deux jeunes palestiniennes. Pendant que les habitants des villages voisins se précipitaient sur les lieux pour voir ce qui se passait, les deux jeunes filles ont été forcées de s’agenouiller sur le sol et aspergées de gaz lacrymogène avant d’être arrêtées et emmenées.

    Après les destructions, les Palestiniens se rassemblent à Umm Fagarah pour reconstruire

    Par Operation Dove

    Le 25 novembre, les Palestiniens des villages environnants se sont retrouvés à Umm Fagarah pour exprimer leur solidarité aux habitants après les événements dramatiques du 24 novembre (1). En réponse aux démolitions et avoir découvert le matin 6 oliviers coupés près de l’avant-poste illégal de Havat Ma’on, environ 80 Palestiniens ont alors décidé de se rassembler, pour les prières du vendredi, près des ruines de la mosquée de Umm Fagarah.

    Après les prières, les Palestiniens ont commencé la construction d’une nouvelle mosquée, et ont dressé trois tentes pour les familles privées de maison.

    Les deux jeunes filles arrêtées le 24 n’avaient toujours pas été libérées.

  • permalien Lou :
    5 décembre 2011 @22h57   « »

    Diplomats : Hamas quietly scaling back Syria presence

    Les dirigeants du Hamas nient qu’ils projettent de quitter la capitale syrienne, où le groupe conserve son siège principal en dehors de la bande de Gaza.

    Mais des diplomates et des sources régionales ont déclaré que la délégation du Hamas à Damas, qui comptait autrefois des centaines de responsables palestiniens et de leurs proches, a été réduite à quelques dizaines.

  • permalien X :
    6 décembre 2011 @02h41   « »

    L’Arabie saoudite songe à rejoindre le club des pays dotés de l’arme nucléaire. C’est ce qu’a laissé entendre lundi 5 décembre, le prince saoudien Turki Al-Fayçal, un influent membre de la famille régnante lors d’un forum sur la conjoncture régionale à Riyad.
    "Tous nos efforts et ceux du monde ayant échoué à convaincre Israël de renoncer à ses armes de destruction massive, mais aussi l’Iran, il est de notre devoir à l’égard de nos peuples d’envisager toutes les options possibles, y compris l’acquisition de ces armes", a déclaré le prince Turki, ancien chef du renseignement saoudien.

    http://www.lemonde.fr/international...

    Voici une première conséquence tangible du printemps arabe. C’est un peu étonnant qu’elle vient des Saouds ! Les nouveaux
    régimes DÉMOCRATIQUES de ce printemps ne peuvent pas ne pas réclamer la dénucléarisation des sionistes ou le droit de s’équiper avec les mêmes armes. Ce sont les demandes légitimes des peuples pour sa sécurité. Ces besoins de sécurité étaient monnayés avec les dictateurs corrompus comme moubarak, ben ali, kaddhafi et autres. Cette ère est bien révolue. La vie d’un arabe ou d’un musulman vaut bien celle d’un autre. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

  • permalien X :
    6 décembre 2011 @13h21   « »

    Unrwva : le monbre de palestiniens déplacés en 2011 cause des démolitions à plus que doublé p/r à 2010.

    http://www.maannews.net/eng/ViewDet...

  • permalien Yann :
    6 décembre 2011 @15h47   « »
    BDS, Areva, etc.

    France/Israël :

    doubler en cinq ans les relations économiques entre la France et Israël (...)

    http://www.silicon.fr/la-premiere-j...

  • permalien Zulfikar-Ansar :
    6 décembre 2011 @16h43   « »

    et la Syrie, pourquoi vous n’écrivez pas sur la Syrie ???!!!!

    C’est déjà fait, mais dans le numéro de décembre 2011 du Monde Diplomatique, Cf. l’article Séisme géopolitique au Proche-Orient

    Faut-il rappeler que M. Gresh écrit tous les mois dans le Monde Diplomatique ?

    Concernant la Syrie, ce nouveau scandale : le ministre des affaires étrangères du Qatar a voulu corrompre son homologue syrien, Walid Al-Moaellem, en le poussant à fuir la Syrie moyennant 100 millions de dollars en banque et un luxueux palace à Doha... [Vu sur un site jordanien en arabe]

    Réponse de l’intéressé : "vous risquez d’en avoir besoin lors de prochaine guerre contre la Syrie, et que lui-même [Walid Al-Moallem] n’est pas un membre du Ba’ath"...

    Décidément, le Qatar a vraiment le vent en poupe : Al-Jazeera vient de rafler à Canal plus Sport les droits de transmission de la coupe des clubs champions de 2012-2015.

    Ça, c’est l’effet Kiss Cool de Sheikha Moza [la femme dont le postérieur vaut plus de 2000 000 de dollars] sur son Emir charmant...

  • permalien Laurent Szyster :
    6 décembre 2011 @22h32   « »

    @Zulfikar-Ansar,

    Faut-il rappeler que M. Gresh écrit tous les mois dans le Monde Diplomatique ?

    Non.

    Il faudrait rappeler ce qu’il a écrit, bien plus rarement que "tous les mois", sur le régime de Bachar al-Assad.

    Non pas que cela puisse choquer ses admirateurs, qui gobent que "la révolution continue" une semaine à peine avant que les islamistes remportent les deux tiers des voix, avec un quart aux salafistes, loin devant n’importe quel partis progressistes.


    PS : L’argent des émiratis et le postérieur de leurs femmes vous font tellement envie que vous êtes incapables d’écrire sans les évoquer, est-ce le "sens" de votre noble combat ? Le cul, je comprends, moi aussi je ferais la révolution pour une paire de fesses pétillantes. Mais l’argent, vraiment, c’est indécent.

  • permalien Zulfikar-Ansar :
    6 décembre 2011 @22h56   « »

    @Lolou, l’agnou d’El-Elou,

    Si vous étiez un tant soi peu curieux, vous auriez pu en bas du lien de l’article "Seisme géopolitique au Proche-Orient" que j’avais posté cliqué sur le mot-clé Syrie.

    Pour votre information, je le fais à votre place : Liste des articles d’Alain Gresh publiés dans le Monde Diplomatique et sur les blogs du diplo.

    Mais, visiblement, comme bon nombre de contributeurs sur ce blog l’ont déjà démontré : vous êtes un fieffé fumiste et un sacré nullard !

    Je ne m’étendrai pas plus sur le sujet.

  • permalien K. :
    7 décembre 2011 @00h03   « »

    Laurent Szyster :

    Le cul, je comprends,...

    ...à la manière d’un courageux sioniste, à n’en pas douter.

    Dans sa dernière livraison, [Amira Hass] met cruellement en miroir deux histoires : celle d’une Arabe israélienne se plaignant d’une fouille particulièrement poussée à un check-point situé sur la "clôture de sécurité" érigée par Israël en Cisjordanie, plus précisément à la hauteur de la ville palestinienne de Qalqiliya, et l’examen humiliant subi par une photographe américaine au point de passage de Erez, à la sortie de Gaza.

    La publicité faite autour de la mésaventure de la journaliste avait décidé l’armée israélienne à présenter ses excuses en novembre. Rien de semblable dans le premier cas,...

    http://israelpalestine.blog.lemonde...

  • permalien X :
    7 décembre 2011 @01h02   « »

    Quand des sionistes se mettent à trouver des criminels au sein de la saloperie de l’armée la plus morale de l’univers imaginer ce qu’ils cachent :
    http://www.maannews.net/eng/ViewDet...

    Comme mouvements racistes il y’a eu le Nazisme et l’Aparthied mais les sionistes perfectionnent la haine raciste par le Price Tag. Jamais dans l’histoire de l’humanité on n’a atteint ce niveau de mépris sous la protection d’un état lui même protégé par les nations dites démocratiques !

  • permalien Laurent Szyster :
    7 décembre 2011 @02h49   « »

    @ Zulfikar-Ansar,

    Oui, oui, M. Gresh a écrit un tas d’articles classés à la rubrique "Syrie". Et que disent-ils ces articles ? Passons sur l’interview complaisante de Bachar en 2008.

    En Octobre 2011, l’utopiste M. Gresh se pâmait à la déclaration de l’opposition à Damas, la gentille, la bonne, la vraie, celle tolérée depuis toujours par le régime, quelques célébrités compromises, impuissantes.

    Sachant que ce sont des figurants, pourquoi faire semblant que cette opposition ai jamais eu un avenir dans la révolution en cours ? Parce que c’est la seule façon politiquement correcte de ne soutenir Bachar ... et de donner raison à tous ceux qui avaient vu en lui un partenaire au long-cours, pas un tyran bientôt déchu.

    Pour bien comprendre les objectifs de la prose de M. Gresh, il faut lire Le Proche-Orient vu par Bachar Al-Assad (en 2010) où l’illustre rédacteur du Diplo regrette avec Bachar que l’Europe ne puisse lui vendre des Airbus.

    When money talks bullshit walks.


    PS : Aux amateurs de Chomsky, croyez vous vraiment que le Diplo ne participe pas à la fabrique du consentement des élites ou de ceux qui aspirent à en faire partie ?

  • permalien Moruroa :
    7 décembre 2011 @03h48   « »
    Fatah, Hamas et Bikini

    Tout ça c’est du vent.
    Entre les deux factions, c’est à qui plantera le premier un couteau dans le dos de l’autre. Pour ne rien dire des chiffons de papier qu’ils font semblant de signer en commun.
    Les seules choses à retenir sont :
    - le basculement de l’egypte dans l’intégrisme radical,
    - la future dictature islamique syrienne,
    - le frénésie iranienne à gangrener l’irak.
    Agitez, saupoudrez d’un zeste de plutonium et servez chaud !!!
    Bien plus significatif que les discours arabes, toujours excessifs : les dirigeants du hamas quittent la syrie et se réfugient chez des émirs compatissants. Pourvu qu’ils ne voient pas de bikini sur la plage (je fais référence à l’atoll) !

  • permalien HN :
    7 décembre 2011 @09h44   « »

    Agitez, saupoudrez d’un zeste de plutonium et servez chaud !!!

    Le fameux zeste présent dans les munitions américaines durant les 2 guerres du Golfe ?

    Cdlmt

  • permalien Phenix :
    7 décembre 2011 @13h29   « »

    @sarah :

    @ Phenix :
    Vous vous foutez complètement de la répression en Syrie et de l’avenir du peuple syrien,alors cessez de faire semblant de vous y intéresser !

    mais qu’est ce que vous en savez ? Mais c’est incroyable comment des gens peuvent diffuser des mensonges sortis de nul part comme ça et sans aucuns états d’âme...
    c’est déplorable !

  • permalien X :
    7 décembre 2011 @13h35   « »

    Zyster :

    Il faudrait rappeler ce qu’il [A. Gresh] a écrit, bien plus rarement que "tous les mois", sur le régime de Bachar al-Assad.

    Et après avoir consulté la recherche par Zulfikar Ansar :

    Oui, oui, M. Gresh a écrit un tas d’articles classés à la rubrique "Syrie"

    C’ est tout un individu,

  • permalien Deïr Yassin :
    7 décembre 2011 @13h53   « »

    Les squatters juifs illuminés continuent leur vandalisme en Palestine :
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...
    - www.haaretz.com/news/diploma...

    C’est déjà bien que Haaretz en parle : si seulement qu’ils pouvaient écrire correctement le nom du village aussi : Brûqîn et non pas Burkina.
    - www.poica.org/editor/case_st...

  • permalien X :
    7 décembre 2011 @14h19   « »

    Nouvelle Mosquée vandalisée et incendié en Cisjordanie : Price tag

    http://www.haaretz.com/news/diploma...

    Terrorisme moderne protégé et encourragé par un état terroriste.

  • permalien Moruroa :
    7 décembre 2011 @15h18   « »
    Il est toujours bon de s’instruire

    J’adore ces pourfendeurs d’Israel qui passent leur temps à lire la presse israélienne...

  • permalien Ph. Arnaud :
    7 décembre 2011 @15h47   « »

    A Moruroa

    Vous dites : J’adore ces pourfendeurs d’Israel qui passent leur temps à lire la presse israélienne...

    Et alors ? Où voyez-vous une contradiction ?

  • permalien Deïr Yassin :
    7 décembre 2011 @15h48   « »

    Les pourfendeurs d’Israël, les fameux "antisionistes viscéraux" lisent beaucoup de chose : la presse arabe, la presse israélienne, la presse française, britannique, américaine et j’en passe.

    Pour paraphrase Dominique Vidal dans son introduction aux nouveaux historiens israéliens : ils n’ont rien écrit que les historiens palestiniens et arabes n’ont pas écrit depuis des décennies, mais on dirait qu’un fait ne devient plausible en Occident qu’à partir du moment qu’un Israélien ou un Juif de la diaspora, ou éventuellement un Occidental goy relate les mêmes faits.

    Citer la presse sioniste évite donc de perdre son temps avec des accusations d’antisémitisme’ ou de Pallywood, chers à certains Israël-Über-Alles sur ce blog même aussi.

    Et moi, j’adore ces défendeurs de l’Etat d’Israel, réactionnaires, xénophobes et colonialistes qui passent leur temps sur les blogs du Monde Diplo. Je me demande cependant bien si eux cherchent à s’instruire ....

  • permalien Nathan :
    7 décembre 2011 @16h03   « »

    Deïr Yassin : 7 décembre @15h48 « 

    Les pourfendeurs d’Israël, les fameux "antisionistes viscéraux" lisent beaucoup de chose : la presse arabe, la presse israélienne, la presse française, britannique, américaine et j’en passe.

    Beaucoup de choses mais uniquement des choses qui vont dans leur sens et ajoutent de l’eau à leur moulin. Ils ne citent jamais quelque chose qui pourrait apporter un bémol à leurs certitudes bien ancrées.

    C’est ce que les psychologues cognitifs appellent un "biais de confirmation".

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_...

    Cela va de soi, cette lecture systématiquement biaisée s’applique également aux sites sionistes.

  • permalien Nathan :
    7 décembre 2011 @16h24   « »

    Le boucher de Damas déclare ne pas ressentir le moindre regret à l’idée d’avoir massacré des milliers de Syriens. Même les autocrates féodaux comme Moubarak ou Ben Ali ne parviennent pas à la cheville de ce monstre froid.

    Hier, le "téléphone sonne" était consacré à la Syrie. Un des intervenants affirmait que les massacres obéissent à une politique de quotas. Il s’agit de tuer chaque jour des Syriens mais point trop. A petite dose afin de régner par la peur.

    http://www.bbc.co.uk/news/world-mid...

  • permalien Yann :
    7 décembre 2011 @16h38   « »
    Israélification de la répression contre le Bahrain #Feb14 et Occupy Wall Street #OWS

    From Occupation to “#Occupy” : The Israelification of American Domestic Security http://bit.ly/vot7DG

  • permalien Shanaa :
    7 décembre 2011 @16h48   « »

    Nathan, Szyster, j’ai beaucoup de mal à comprendre votre hargne àl’égard de vos voisins arabes en général, et des palestiniens en particulier ! Auriez-vous oublié que juifs et arabes ont toujours cohabité ? La racine du probléme du peuple palestinien se trouve en Europe. C’est de ce continent que les juifs furent chassés aprés avoir été persécutés ! Raison pour laquelle ils s’installérent en Palestine.
    Donc, au lieu de focaliser sur les arabes, revoyez l’histoire, de l’Allemagne en particulier ! Et vous verrez que les palestiniens n’y sont pour rien ! Ils subissent les conséquences de l’histoire.
    Donc, soyons gré a A. Gresh, à S.Hessel, a I.Pappé, et bien d’autres, de parler de ce peuple dans l’intérêt des palestiniens mais aussi d’Israél !

  • permalien Yann :
    7 décembre 2011 @17h17   « »
    Néocolonialisme et intérêts croisés

    Total eyeing South Sudan-Uganda oil pipeline
    http://www.reuters.com/article/2011...

    Total also owns a potentially oil rich licence in South Sudan.

    http://www.miamiherald.com/2011/12/...

    China (...) has much at stake due to its oil deals with Sudan and South Sudan

  • permalien Noval :
    7 décembre 2011 @17h39   « »

    Charles Enderlin, que le Crif, soit dit en passant n’a pas encore réussi à supplanter auprès de France 2 :

    Pour Benyamin Netanyahou et sa clique " : " la Cisjordanie est la Judée-Samarie biblique, la Terre d’Israël et Jérusalem la capitale réunifiée et indivisible de l’état juif. La droite nationaliste au pouvoir et ses alliés religieux n’y renonceront pas ".

    En d’autres termes la visée de tout sioniste, et j’insiste très spécialement sur le terme tout ...

    http://www.france-palestine.org/art...

  • permalien X :
    7 décembre 2011 @18h20   « »

    Nathan,

    Beaucoup de choses mais uniquement des choses qui vont dans leur sens et ajoutent de l’eau à leur moulin. Ils ne citent jamais quelque chose qui pourrait apporter un bémol à leurs certitudes bien ancrées.

    Comme quoi par exemple dans les drames récemments au passages des check-points. On devrait dire que ça été peut être mérité. ils sont pals donc terroriste.

    C’est ce que les psychologues cognitifs appellent un "biais de confirmation".

    Vous, vous n’en souffrez certainnement pas vous dénonciations des crimes israeliens inondent ce blog.

    Allez, vous avez dit que le gouvernement actuel en Israel est fasciste. Ce sont des accusations graves, donnez une liste exhastive des raisons, allez oser, le statisticien conterti psy.

  • permalien X :
    7 décembre 2011 @18h24   « »

    Moruroa :
    7 décembre @15h18
    Il est toujours bon de s’instruire

    J’adore ces pourfendeurs d’Israel qui passent leur temps à lire la presse israélienne...

    Merci pour l’amour et l’adoration on ne s’y attendait vraiment pas.
    Si ce qui vous pose pb c’est qu’on utilise la presse isralienne que suggérerz vous pour réduire un peu cet élan d’amour ? C’est trop !

  • permalien Sylviane :
    7 décembre 2011 @19h02   « »

    "Notons que le Hamas confirme, une fois de plus, qu’il accepte l’idée d’un Etat sur les territoires occupés en 1967, et qu’il est prêt à mettre fin à la violence".

    C’est une option transitoire, donc non définitive

    Mais avez vous signé l’appel de l’ODSG ?

  • permalien Shanaa :
    7 décembre 2011 @19h18   « »

    @Phenix, personne ne sait avec une certitude absolue ce qui se passe en Syrie ! La propagande et la diabolisation sont telles que, toutes personnes ayant un minimum de mémoire, ne peut oublier les mensonges qui ont préludé à l’invasion de l’Irak, ou récemment de la Libye !
    Depuis, les gens sont circonspects à l’égard des politiques, des instances internationales, des médias. Bref, le discrédit est total !
    Il est préférable que les syriens, et plus largement les arabes, réglent eux-mémes leurs problémes. Ainsi, ce ne sera jamais pire que les bombardements "humanitaires" à l’uranium appauvri, qui continueront à tuer pendant des decennies, comme en Irak, et fort probablement en Libye.

  • permalien X :
    7 décembre 2011 @19h27   « »

    Dénommé Nathan et Psy :

    .....Ils ne citent jamais quelque chose qui pourrait apporter un bémol à leurs certitudes bien ancrées.

    C’est ce que les psychologues cognitifs appellent un "biais de confirmation".

    Y’aurait il des bémols apporter à vos certitudes cpntre les massacres des juifs (vous qui être Psy et ne souffrez pas de ce fléau psyschlogique) ou ceux des noir d’Afrique du Sud ?

    Je parie que vous allez me répondre que dans le cas des juifs et il n’y a pas de bémol.

    Alors !!! Pouqrquoi les palestiniens ont absolument besoin de bémol ? Vous ne trouvez pas que vous êtes un peu raciste sur les bords. À que vous n’ayez qq bémols.

    Cela va de soi, cette lecture systématiquement biaisée s’applique également aux sites sionistes.

    Quand ils parlent des nazis ?

  • permalien Shanaa :
    7 décembre 2011 @19h39   « »

    @ Nathan, "Moubarak, l’autocrate féodal" était ami avec Israél à qui il vendait du gaz pour une bouchée de pain. Les produits israéliens inondaient les marchés des egyptiens à leur insu (70% du textile).
    Les manifestations pro-palestiniennes étaient sévérement réprimées, le tunnel de Raffah bien gardé ! Ne soyez donc pas ingrat !
    On a aussi coutume de dire que la création du Hamas fut encourage par les dirigeants israéliens, histoire de faire de l’ombre au Fatah.
    Le probléme, c’est que la créature peut se métamorphoser ! Il en fut ainsi de ben, l’ami des USA. les gus d’Alquaida, à l’époque , été nommés les vaillants moudjahidins, ceux qui se battaient comme des lions contre l’union soviétique ! Vous connaissez la suite...
    Remarquez, l’OTAN et BHL ont été contents de les avoir pour terrasser le guide libyen ! Un comble !
    Ne vous étonnez donc pas du discrédit total de l’intelligentsia !

  • permalien Laurent Szyster :
    7 décembre 2011 @20h45   « »

    @X, K, Shanaa, Noval, etc ...

    Ah, voici la meute "antisioniste" qui lynchait ce pauvre Nathan sur un autre fil.


    @Deir Yassine,

    Une nouvelle fois vous n’avez sans doute pas compris l’article cité par vos soins :

    Arsonists attempted to set fire to a Palestinian mosque, Israeli police and residents of a West Bank village near the settlement of Ariel said on Wednesday.

    Residents of the Palestinian village of Burkina discovered that two vehicles were torched overnight, and that there had been attempt to burn the local mosque as well, succeeding only in burning its entrance.

    (...)

    The mosque itself was sprayed with graffiti denouncing the head of the Shin Bet’s Jewish division, responsible for tracking extremist activity.

    Vous avez (encore) raté l’occasion de rester sur le sujet de l’article commenté.

    Bon, d’un autre côté faut dire que le spectacle d’union entre Hamas et Fatah n’est pas plus lumineux que les vessies de M. Gresh sur les bonnes intentions du Hamas ...

  • permalien Deïr Yassin :
    7 décembre 2011 @23h46   « »

    @ Lolo le rigolo

    "Une nouvelle fois vous n’avez sans doute pas compris l’article cité par vos soins"

    J’ai bien peur que c’est vous qui ne comprenez rien.
    La phrase que vous avez mis en gras explique justement le procédé de la politique des fameux "Price Tags" des colons extrémistes, le graffiti est justement leur signature.
    Même wiki pourrait vous éduquer :

    "Price tag policy : acts of random violence aimed at the Palestinian population and Israeli security forces by radical Israeli Jewish settlers who exact a price ... for any action taken against their settlement enterprise"


    - www.wikipedia.org/wiki/Price...

    Inutile d’insister : nous avons tous compris qu’il vous manque une case.

  • permalien Laurent Szyster :
    8 décembre 2011 @00h18   « »

    @Deir Yassin,

    La phrase que vous avez mis en gras explique justement le procédé de la politique des fameux "Price Tags" des colons extrémistes, le graffiti est justement leur signature.

    Et ce graffiti menace qui ? Les services de sécurité israéliens chargés de la répression des extrêmistes juifs.

    Si votre but était de souligner qu’Israël est un état de droit et que les extrêmistes Juifs en Cisjordanie n’ont pas grand chose à voir avec les assassins d’Itamar, c’est bien joué.

    Mais j’ai l’impression que vous essayez pathétiquement d’évitez le sujet de l’article - "Ramallah (II) : les négociations entre le Fatah et le Hamas" - en balançant le lien du moment sur la dernière "exaction" de "l’entité sioniste" ... ou tout ce qui pourrait y ressembler à vos yeux.

    Alors, un petit commentaire sur l’union nationale palestinienne ?

  • permalien X :
    8 décembre 2011 @02h13   « »

    Zyster

    Si votre but était de souligner qu’Israël est un état de droit et que les extrêmistes Juifs en Cisjordanie n’ont pas grand chose à voir avec les assassins d’Itamar, c’est bien joué.

    Résumons Zyster :

    Selon vous le but de Deir Yassin était de souligner qu’istael est un ÉTAT DE DROIT et que ......ou avez vu lu ça.

    Aors Deir Yassin, Zeus(ter) qui ne peut qd même pas mentir, affirme
    que vous avez affirmé qu’Israel est un état de droit. Confirmez svp ?

    Deir Yassin : n’oubliez le PRICE TAG, si vous ne donnez pas la bonne réponse, vous allez payer.

  • permalien gloc :
    8 décembre 2011 @07h49   « »

    Phenix : « et la Syrie, pourquoi vous n’écrivez pas sur la Syrie ???!!!! »

    Rassurez-vous, voici de bonnes nouvelles : Franco-syrienne, je suis révoltée par vos reportages sur la Syrie | Rue89

    et encore : Le Figaro - International : Bachar el-Assad : « On ne tue pas notre peuple »

    Par contre pour le Yémen et le Bahrhein, vous avez du nouveau ?

  • permalien Shanaa :
    8 décembre 2011 @12h19   « »

    Laurent szyster, à aucun moment je ne "lynche", ô le vilain mot, Nathan ! D’ailleurs, je le trouve bien plus modéré que vous !
    Je crois, pour ma part, qu’il existe des israéliens, et même des sionistes, qui sont pour un état palestinien viable ! Il y a aussi des israéliens qui écrivent, luttent, aident les palestiniens ! Ce n’est pas grand chose, mais c’est important !
    J’ai vu des arabes émus par le film "La vie est belle" ; et j’ai vu des juifs émus devant le documentaire "Gaza strophes" !
    Ce qui m’intérèsse ce n’est pas la politique, mais la paix !
    Or le pouvoir , les nations n’arrivent pas à dépasser le rapport de domination, de guerres. Alors que les peuples veulent la paix !
    Assurément, le peuple est plus civilisé (policé) et moins barbare que le pouvoir !

  • permalien Laurent Szyster :
    8 décembre 2011 @12h41   « »

    Des élections palestiniennes sont prévues pour Mai 2012.

    Mais le Hamas fait tout ce qu’il peut pour éviter la sanction attendues des urnes :

    Hamas demands Palestinian elections be held in East Jerusalem

    Senior Palestinian source accuses Hamas of trying to torpedo election since Israel expected to object to May presidential, parliamentary elections in East Jerusalem.

    La démocratie version Hamas c’est "un homme, une voix, ... une fois".

  • permalien Deïr Yassin :
    8 décembre 2011 @13h26   « »

    @ X

    @ Lolo le mytho

    Selon vous, le but de DY était de souligner qu’Israël est un Etat de droit"

    En effet, Lolo avait oublié un ’e’ : il ne parlait pas d’un Etat de droit mais d’un ’Etat de droite’, et je ne peux que confirmer, de l’extrême-droite, fasciste même.

    Selon Ynetnews, au printemps, 46% des Israéliens étaient en faveur des "Price Tags" :
    - www.ynetnews.com/articles/0,...

    Selon un autre sondage publié par JPost le mois d’octobre, seulement 12% des Israéliens sont en faveur des Price Tag. 38% trouve que la réponse des autorités est appropriée, et 13% la juge trop sévère. Grosso modo, les autorités israéliennes font le stricte minimum quand les victimes sont Palestiniens.
    - www.jpost.com/NationalNews/A...

    On remarquera que dans le deux cas le sondage ne concerne que les Juifs.

    Selon Zeev Sternhell, lui-même victime d’une agression des colons, les "Price Tag Hooligans" sont l’avant-garde du mouvements des colons, et cela lui rappelle de plus en plus un phénomène en Europe entre les deux guerres. Et Sternhell sait de quoi il parle, il a un doctorat de l’IEP de Paris et est spécialiste du fascisme.
    - www.haaretz.com/print-editio...

  • permalien X :
    8 décembre 2011 @13h47   « »

    « Selon Ynetnews, au printemps, 46% des Israéliens étaient en faveur des "Price Tags" »

    La démocratie israélienne soutien le génie sioniste de la haine. Qui sur cette planète aurait pu faire une telle invention.

  • permalien Laurent Szyster :
    8 décembre 2011 @14h23   « »

    @Deir Yassin,

    Donc, juste après le massacre d’Itamar, 46% des Juifs sondés en Israël approuvaient des représailles contre les Palestiniens.

    Représailles que je désapprouve personnellement, même si elles sont limitées à des dépradations matérielles, car dans un état de droit le monopole de la force publique doit demeurer.

    Maintenant, je vous ferais remarquez que vous avez tout à perdre au petit jeu de "qui a le plus d’extrêmistes chez soi".

    Palestinian Public Opinion Poll No (27)

    (...) findings show a significant increase in the level of support for armed attacks against Israeli civilians inside Israel with 67% supportive and 31% opposed. Average support for such attacks on Israeli civilians stood at 40% in 2005 and 55% in 2006. Findings also show wide-spread support for the suicide attack that took place in the Israeli town Dimona and led to the death of one Israeli woman, with support standing at 77% and opposition at 19%. The armed attack on a religious school in West Jerusalem which led to the death of eight Israeli students is supported by 84% and opposed by 13%. Support for similar suicide attacks inside Israel dropped significantly during 2005 with only 29% supporting a suicide attack that took place in Tel Aviv and 37% supporting another one in Beersheba. But support for such attacks increased in mid 2006 as a suicide attack in Tel Aviv at that time received the support of 69% and the opposition of 27%.

    Si, au lendemain du massacre d’une famille entière, une inquiétante minorité de Juifs supportent des attaques contre les biens palestiniens en représailles, en 2008 avant "Plomb Durci" une écrasante majorité de Palestiniens supportait déjà l’assassinat de civils Juifs comme moyen d’action politique.


    PS : L’intégrité de Zeev Sternhell lui permet de dénoncer les fascistes juifs, mais une Danoise qui justifie l’exécution sommaire de prisonniers "sionistes" par une foule d’assassins n’a aucune crédibilité à ce sujet.

  • permalien Juba :
    8 décembre 2011 @14h45   « »

    X
    L’époque dont vous parlez est loin d’etre révolue et il serait naif de croire que les régimes intégristes qui prendront la place des corrompus feront le contraire. Il y’ a une donnée fondamentale, une vérité amére c’est que ces derniers ne feront rien qui porterait atteinte à la sécurité de l’Etat d’Israel et ils viendront grossir les rangs de ceux qui recoiveont des ordres de Washington, Paris, Londres via les Monarchies du Golfe qui sont leurs alliés traditionnels et qui portent un amour sans limites au petit Israel !Peut etre meme que ces laches illuminés vous feront regetter d’etre nés !Et si les occidentaux ont vu un moindre danger, rassurez vous qu’ à ce moment précis, vous seriez entrain de compter les morts et vous continuerez de vous farcir les Moubarak, les Benali etc..

  • permalien Noval :
    8 décembre 2011 @16h03   « »

    " Maintenant, je vous ferai remarquer que vous avez tout à perdre au petit jeu de "qui a le plus d’extrémistes chez soi" "

    Je vous laisse bien volontiers en compagnie d’un extrémiste bien de chez vous . A la lecture de son tout récent délire, vous constaterez qu’il vient à nouveau de se surpasser :

    http://fr.ejpress.org/article/42668

  • permalien Deïr Yassin :
    8 décembre 2011 @16h48   « »

    @ Lolo le mytho

    "Représailles.....même si elles sont limitées à des déprédations matérielles"

    Nous avons compris que vous ne savez pas ce que signifie la politique des Price Tags ! Cela inclut, et très souvent, des agressions physiques, souvent mortelles, de civils palestiniens ciblés par hasard.

    "Je vous ferais remarquer que vous n’avez tout à perdre au petit jeu de "qui est le plus extrémiste chez soi" "

    Vous faites exprès ou vous êtes vraiment c.. à ce point ? Les colons ne sont justement pas chez eux !

    De mettre sur le même plan colonisateurs et colonisés, oppresseurs et oppressés, voleurs et volés est un signe distinctif d’un vrai esprit national-sioniste.

    Cela n’est pas en martelant les même âneries sur les prisonniers "sionistes" que cela change le fait qu’ils furent des soldats israéliens capturés en territoire palestinien durant la deuxième intifada.

    Ôtez-nous d’un doute : vous qui avez utilisé tant d’énergie, en vain, certes, à tenter de faire passer des civils pour des combattants du Hamas : seriez-vous contre l’exécution des combattants du Hamas pénétrant sur le sol israélien (la Palestine de ’48) ? Où votre humanisme ne concerne que les "sionistes" ?

    Non seulement je suis pour l’exécution des soldats israéliens capturés en territoire palestinien, mais je considère aussi les colons adultes comme des cibles légitimes. Et je ne suis pas la seule, apparemment, puisque Sternhell dont vous vantez l’intégrité a exprimé ceci dans un Op-ed de Haaretz (hébreu) du 11 Mai 2001, et qui a été reproduit dans un article du même Haaretz en 2008 dans sa version anglaise :

    "Many in Israel, perhaps even the majority of the voters, do not doubt the legitimacy of the armed resistance in the territories themselves. The Palestinians would be wise to concentrate their struggle against the settlements, avoid harming women and children.....it would also be smart to stop planting bombs to the west of the Green Line".

    - www.haaretz.com/print-editio...

    Je ne suis pas sûre que tant d’Israéliens sont d’accord avec lui mais soit. Sternhell suggère donc aux Palestiniens de concentrer leur résistance armées sur les colonies - je ne vois pas, d’ailleurs, pourquoi il faut épargner les femmes - et même s’il n’a pas mentionné les soldats, on peut s’imaginer qu’il les considèrent un cible légitime aussi. Ceci dit, je n’ai pas d’admiration particulière pour Sternhell, un sioniste convaincu.

  • permalien Laurent Szyster :
    8 décembre 2011 @18h31   « »

    @Deir Yassin,

    Nous avons compris que vous ne savez pas ce que signifie la politique des Price Tags ! Cela inclut, et très souvent, des agressions physiques, souvent mortelles, de civils palestiniens ciblés par hasard.

    Citez nous donc ces "très" nombreux exemples, "souvent mortels".

    Mais, par pitié, épargnez nous les histoires à dormir debout de sangliers "sionistes" dressés à attaquer les Palestiniens ...

    Aller, je vous aide, voici les statistiques de B’tselem pour les Palestiniens tués dans les territoires occupés par des civils israéliens entre 2000 et 2011.

    En 2011 il y a eu en tout deux victimes, une le 27 et l’autre le 28 Janvier lors d’affrontement avec des colons.

    Non seulement je suis pour l’exécution des soldats israéliens capturés en territoire palestinien, mais je considère aussi les colons adultes comme des cibles légitimes. (...) je ne vois pas, d’ailleurs, pourquoi il faut épargner les femmes

    Cet appel au meurtre vient d’une personne qui prétend par ailleurs vouloir un état binational où Juifs et Arabes vivraient en paix.

    En ce qui vous concerne vous confirmez l’aphorisme de Sharon sur les deux seuls problèmes des Palestiniens : They’re bloodthirsty and treacherous.


    PS : Je doute que la conception du "combat contre les colonies" et de la "résistance armée" évoqués par Sternhell soit la vôtre.

  • permalien Deïr Yassin :
    8 décembre 2011 @21h22   « »

    Après avoir montré qu’il ne sait pas ce que signifie la politique de "Price Tag", Lolo le mytho s’adapte aux informations qu’on lui donne et écrit :

    "Représailles que je désapprouve personnellement, même si elles sont limitées à des dépréciations matérielle car dans un Etat de droit la monopole de la force publique doit demeurer"

    Quand on lui dit que la politique de "Price Tag" inclue aussi des agressions physiques, et même des meurtres, on est sommé de lui fournir des exemples.

    Commençons déjà par souligner son ignorance crasse sur le sujet.

    Concernant les deux jeunes Palestiniens de 18 et 15 ans tués au mois de Janvier dans deux agressions distinctes à Iraq Burin, au sud de Nablus, et à Safa, près de Beit Ummar, par des colons, ici plus d’informations sur le sujet :
    - www.imemc.org/article/60570

    Au cours de l’année 2011, trois Palestiniens ont été fauchés mortellement par des automobilistes colons prenant la fuite dont le dernier un garçon de 12 ans mort le mois de septembre. 19 autres dont 14 enfants ont été blessés, certains très gravement, par d’autres colons. Ces accidents qui sont en très forte hausse - plutôt bizarre dans des territoires où les colons ont des routes cachers pour eux tous seuls - ont souvent été décrit comme délibérés par des témoins.

    L’armée est d’ailleurs souvent de mèche avec les ’Price Taggers’ : au lieu de protéger les civils palestiniens contre les agressions, ils les empêchent de s’enfuir.

    - www.hrw.org/news/2011/11/21/...

    Une autres listes des agressions, rien de le mois de mars et avril. On notera le cas des colons menaçant des petits enfants avec leurs chiens : Avril 6, Hebron & the Southern West Bank Region.
    Les chiens reviennent régulièrement dans des agressions.
    - www.alternativenews.org/engl...

  • permalien Laurent Szyster :
    8 décembre 2011 @23h04   « »

    @Deir Yassin,

    Merci de détailler votre point de vue sur l’unique exemple de civils Palestiniens tués par des civils Israéliens que je vous ai fourni pour 2011.

    Merci aussi pour avoir cité cet article de HRW qui s’oblige à brièvement faire un bilan des civils Israéliens tués en Cisjordanie par des Palestiniens.

    Israel : New Commander Should Protect Palestinians From Settler Violence

    Impunity for Attacks ; Excessive Force Against Palestinians

    (...)

    Palestinian civilians have injured 29 settlers to date in 2011, and killed seven. In one case, according to Israeli police, on September 24, a Palestinian threw a rock that caused Asher Palmer, a settler from Kiryat Arba near Hebron, to crash his car, killing him and his one-year-old son. In August an Israeli military court convicted a Palestinian man for killing five members of the Fogel family in the Itamar settlement in March ; a second man pleaded guilty to murder charges in October.

    Passons sur les précautions de language suffisante pour que leur public puisse nier les faits rapportés ("according to israeli police" et "Israeli military court convicted").

    Vous n’en avez pas besoin puisque ces meurtres vous agréez.

  • permalien Deïr Yassin :
    9 décembre 2011 @00h05   « »

    Pas la peine de changer de sujet, Lolo.
    Le fait est vous n’aviez pas la moindre idée de ce que signifie ’Price Tag’ dont il fut question dans l’article initial.

    Causes toujours ....

  • permalien Laurent Szyster :
    9 décembre 2011 @00h44   « »

    @Deir Yassin,

    Pas la peine de changer de sujet

    C’était quoi le sujet ?

    L’union nationale entre Hamas et Fatah ?

    Ou alors le travestissement du discours des islamistes palestiniens ?

    Ah, non, ça vous ne voulez pas commenter.

    Votre sujet c’était un article (mal choisi) de Haaretz sur un "Price Tag" de deux voitures et une porte de mosquée brulées en Cisjordanie. Un autre de ces crimes si "souvent mortels" qu’ils ont fait deux victimes en 2011, soit trois de moins que le massacre de la famille Fogel à Itamar.

    Causes toujours ...

    Puisque vous insistez.


    PS : L’union entre Fatah et Hamas ... dans l’action, bien sur

    Top terror operative killed in Gaza strike

  • permalien Lou :
    9 décembre 2011 @11h52   « »

    Raid israélien sur la Bande de Gaza, une personne tuée, 13 blessées

    Le porte-parole médical à Gaza, Adham Abu Salmiya, a déclaré que le raid a tué Bahjat al-Zaalan, 38 ans et blessé 13 membres de sa famille, dont 7 enfants.

    Deux des enfants de Bahjat sont gravement blessés, et un homme de 57 ans a été légèrement blessé.

    Dans le sud de Gaza, un avion de guerre israélien a tiré un missile sur al-Muharrarat , district de Rafah, aucun blessé.

    Gaza : flambée de violence après une élimination ciblée israélienne

    GAZA (Territoires palestiniens) - La mort de deux combattants palestiniens visés jeudi dans la bande de Gaza par un raid israélien a provoqué une nouvelle flambée de violence, marquée par la mort d’un Palestinien et des tirs de roquettes contre Israël.

    Un civil palestinien a été tué et douze autres, dont plusieurs enfants, ont été blessés dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d’un raid aérien israélien à l’est de la ville de Gaza, selon des sources médicales.

    Ce raid a détruit la maison d’une famille voisine d’un centre d’entraînement des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, tuant le père de famille et blessant ses enfants et petits-enfants.

    Bahjat al-Zaalane (37 ans) a été tué, sept enfants ont été blessés dont deux grièvement. Sa femme, sa fille et trois autres personnes ont également été blessées.

    La maison s’est effondrée et des habitations proches ont été en partie détruites et brûlées. Deux autres raids ont visé également des centres d’entraînement des Brigades Ezzedine al-Qassam.

  • permalien X :
    9 décembre 2011 @18h48   « »

    À Juba :

    L’époque dont vous parlez est loin d’etre révolue et il serait naif de croire que les régimes intégristes qui prendront la place des corrompus feront le contraire. Il y’ a une donnée fondamentale, une vérité amére c’est que ces derniers ne feront rien qui porterait atteinte à la sécurité de l’Etat d’Israel et ils viendront grossir les rangs de ceux qui recoiveont des ordres de Washington, Paris, Londres via les Monarchies du Golfe qui sont leurs alliés traditionnels et qui portent un amour sans limites au petit Israel !Peut etre meme que ces laches illuminés vous feront regetter d’etre nés !Et si les occidentaux ont vu un moindre danger, rassurez vous qu’ à ce moment précis, vous seriez entrain de compter les morts et vous continuerez de vous farcir les Moubarak, les Benali etc

    Je n’ai absolument rien contre la sécurité d’Israel, au contraire. C’est le futur états de tous les palestiniens.

    Leur plan était de rattacher Gaza à l’Egypte (c’était envisageable avec Moubarak ou son régime - too late) et une pertie de la Cisjordanie (avec le maximum de palestiniens à la Jordanie. Ce plan, avec des régimes démocratiques (islamistes ou autres) est déjà tombé l’eau pour Gaza et bientôt ce sera le cas pour le plan Cisjordanien.

    Je ne pense pas que l’Ouest va forcer les peuples dans ce sens.

    D’un autre coté le monde est en train de prendre conscience du fascisme en Israel.

    C’est ce qui explique la rage des sionistes, car les dictateurs qui étaient un peu leurs joujous et qu’ils manipulaient à leur guise sont bel et bien chose du passé (ex : contrat de vente de gaz)

    D’autre part le monde réalise que Israel tue (pour ce qui me ceoncerne c’est déjà fait) la solution à deux états, que le retour à 67 n’est plus réalisable, et que Gaza et qq bout de terres en Cisjordanie ne peuvent pas amener à un état viable. Que restera t-il ? Un seul état démocratique. Çe n’est que’une question de temps, faut être patient. Personnellement même si je ne le vois de mon vivant je n’ai pas d’inquiétude à ce sujet.

    Concernant les changements en cours je me fiche de qui prend le pouvoir à l’issue d’éléction libre et démocratique, le plus important est que les transitions démocratiques soient garanties ce qui me semble en train de se réaliser.

  • permalien Lou :
    9 décembre 2011 @21h46   « »

    L’autorité Palestinienne maîtrise parfaitement la langue diplomatico-internationalo-bla bla :

    PA condemns injury of West Bank protester

    PA condemns Israeli escalation in Gaza violence

  • permalien Lou :
    10 décembre 2011 @12h41   « »

    Man dies of wounds after Ramallah protest

    Photo d’archives de Mustafa Tamimi, 28 ans, pris à Nabi Saleh en Septembre 2010. (Activestills)

    Cisjordanie : décès d’un manifestant palestinien blessé par un tir israélien

  • permalien Rouzbeh :
    10 décembre 2011 @13h12   « »

    Tentative d’arrestation d’un chef militaire israélien à Bruxelles (The Electronic Intifada)
    Ce matin, j’ai tenté d’arrêter un stratège militaire israélien coupable de développer des armes destinées à tuer des Palestiniens.

    QUI EST BEN-ISRAEL ?

    Général en retraite, Ben-Israel, est impliqué dans le développement des armes les plus horribles de l’arsenal israélien. Il y a des preuves flagrantes qu’il a fourni son expertise à une équipe israélienne qui a adapté les armes étasunienne DIME (Dense Inert Metal Explosive) pour une utilisation sur Gaza. En 2006, Ben-Israel a indiqué qu’il était au courant des test de DIME, une arme qui arrache les membres et cause de sévères brulures. Il fit l’éloge de cet arme dans une interview à la télévision italienne, déclarant : « une des idées est de permettre de frapper les cibles sans entraîner de dommages sur d’autres personnes. »

    Des témoignages, rassemblés dans les hôpitaux de Gaza que Israël a attaqué fin 2008-début 2009, affirment la présence de métaux inhabituels dans les corps des victimes de bombardements. Ceci indique que le DIME a pu être utilisé durant cette assaut qui a duré trois semaines, l’opération plomb durci.

    Ben-Israel a reçu trois récompenses en Israël pour avoir aidé à inventer des armes. En 1972, il a été honoré pour son rôle dans la réalisation du système de bombe de l’avion F-4E fourni à Israël par l’entreprise d’armement McDonnell Douglas. Quatre ans plus tard, il gagna un prix similaire pour sa contribution à l’élaboration d’une nouvelle technologie pour l’armée israélienne : le système C4 conçue pour permettre au commandement militaire de diriger plusieurs opération en même temps. Et en 2002, il remporta le Prix de la défense d’Israël pour un « projet introduisant un nouveau concept de conflit armé ».

    http://www.legrandsoir.info/tentati...

  • permalien Lou :
    10 décembre 2011 @14h58   « »

    Une délégation de l’Initiative nationale arrive au Caire

    LE CAIRE (Ma’an) - Une délégation représentant l’Initiative nationale palestinienne est arrivé vendredi au Caire où elle doit se réunir avec des responsables égyptiens pour discuter de la réconciliation et la formation d’un gouvernement d’unité palestinienne .

    le PNI dirigé par le secrétaire général Mustafa Barghouthi, la délégation cherchera à obtenir une direction palestinienne unie, pour réactiver l’OLP , rétablir la démocratie et organiser des élections à temps.

    Allam Jarrar, Salah Khawajah, Aed Yaghi et Abdullah Abu al-Ata sont également au Caire.

    Les délégations du Parti du peuple palestinien et de l’Union démocratique palestinienne sont parties lundi pour des réunions dans la capitale et une mission du Front Démocratique pour la Libération de la Palestine est arrivée jeudi. (...)

  • permalien K. :
    10 décembre 2011 @16h51   « »

    Pour que Laurent Szyster frissonne de gloire.

    @ibnezra this is what he was doing. http://pic.twitter.com/mUWcXgoP

    Lt-colonel Avital Leibovitch

  • permalien K. :
    10 décembre 2011 @17h17   « »

    Did you know that this evening, a Palestinian 12 years old kid from #Gaza died due to injuries suffered in Israeli airstrike Friday morning ?

    http://twitter.com/# !/JalalAK_jojo/...

  • permalien Deïr Yassin :
    10 décembre 2011 @18h16   « »

    Au sujet de Mustafa Tamimi, mort ce matin de ses blessures après avoir été tiré dessus de très près durant la manifestation hebdomadaire à Nabi Saleh.

    Des images filmé juste après :
    - www.youtube.com/embed/iJ5DipqScyE

    Sa soeur présente sur place, et qui tout comme leur père a été empêché de lui rendre visite à l’hôpital par les autorités national-sionistes :
    - www.mondoweiss.net/2011/12/m...

    Une photo de Mustafa Tamimi au moment même où il fut tiré dessus :
    - www.popularstruggle.org/cont...

  • permalien Deïr Yassin :
    10 décembre 2011 @18h36   « »

    Pour ceux qui veulent savoir plus sur la résistance populaire à Nabi Saleh qui manifeste toutes les semaines contre l’expropriation de leur terres par la colonie juive de Halamish :
    - www.nabisalehsolidarity.word...

    La résistance populaire de Nabi Saleh a été médiatisé surtout grâce à cet homme, Bassem Tamimi, actuellement à la prison militaire d’Ofer en attendant un jugement pour .....résistance pacifique et entrave à la bonne colonisation. Sa fille ainée fut aussi blessée pendant les manifestations de hier.
    - http://mondoweiss.net/2011/05/dare-...
    (Avec un très bel interview de Mustafa Tamimi par Max Blumenthal)

    On apprend d’ailleurs par le Twitter du capitaine Barak Raz que Mustafa Tamimi avait la lance-pierres ’sur sa personne’, probablement dans sa poche, selon Tikun Olam :
    http://twitter.com/# !/CaptainBarakR...

  • permalien Lou :
    11 décembre 2011 @14h28   « »
    Mustafa Tamimi

    Thousands mourn protester killed at Nabi Saleh

    Cisjordanie : deux mille Palestiniens en colère aux obsèques d’un manifestant

    NABI SALEH (Territoires palestiniens) - Deux mille Palestiniens ont crié leur douleur et leur colère, samedi aux obsèques en Cisjordanie d’un manifestant, tué la veille par une grenade lacrymogène tirée par l’armée israélienne.

    Moustapha Abderrazek al-Tamimi, 28 ans, a été enterré dans son village de Nabi Saleh près de Ramallah (Cisjordanie), où il avait participé vendredi à une manifestation hebdomadaire contre l’extension d’une colonie israélienne voisine, a constaté un correspondant de l’AFP.

  • permalien Lou :
    11 décembre 2011 @15h36   « »

    Trois blessés, huit arrestations après les funérailles du manifestant palestinien tué par Tsahal

    Mustafa Tamimi a été enterré dans le village de Cisjordanie, Nabi Saleh, deux jours après qu’il fut frappé à la tête par une grenade lacrymogène tiré par un soldat de Tsahal.
    Par Nir Hasson

  • permalien Lou :
    11 décembre 2011 @20h21   « »

    No miracle yesterday in Nabi Saleh : Mustafa Tamimi murdered

    Linah Alsaafin a écrit hier l’article ci-dessus et aujourd’hui, elle présenta après les obsèques la photo de Tamimi Mustafa à un soldat israélien

  • permalien Lou :
    11 décembre 2011 @22h43   « »

    L’armée israélienne a dispersé aussi le cortège des obsèques de Mustafa Tamimi et leur a lancé des grenades lacrymogènes et de l’eau puante ;

    les funérailles de Mustafa Tamimi se terminent dans la violence et la sauvagerie des F.O.I.

  • permalien Deïr Yassin :
    12 décembre 2011 @11h22   « »

    Bibi@Yahoo a tenu un speech à l’occasion de la Journée Mondiale des Droits de l’Homme.
    On ne peut qu’admirer qu’il a réussit à se tenir pendant ces deux minutes. Cela n’est tout simplement pas possible qu’il y croit lui-même. La question est : qui y croit ?
    En anglais, sous-titré en arabe (hasbara oblige) :
    - www.youtube.com/watch ?v=O7C1...

    PS. Le speech fut enregistré avant la liquidation de Mustafa Tamimi....

  • permalien Lou :
    12 décembre 2011 @22h07   « »
    Encore plus, toujours plus

    Nouveau checkpoint à Shufat, au nord de Jérusalem
    Israeli authorities inaugurate new checkpoint in Shufat

    Shufat est le seul camp de réfugiés palestiniens dans les limites municipales de Jérusalem et est administré par l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, ou de l’UNRWA.

    Colonisation à Bethlehem
    Israel approves 40 settler homes near Bethlehem

    Destruction de maison à Jerusalem
    Israel demolishes East Jerusalem home

    Raid des colons israéliens aux frontières de la Jordanie .

    Des centaines de colons ont envahi le village d’Asira Al-Qibliya près de Naplouse dans la nuit de dimanche, causant des dommages aux biens palestiniens.

    Arrestation de Palestiniens à Naplouse à Hébron.

    Allenby Bridge crossing to close for maintenance works

    Israel closes Al-Aqsa compound footbridge

    Encore plus de muraille d’acier entre l’Égypte et l’Israël

  • permalien Deïr Yassin :
    12 décembre 2011 @22h28   « »

    Merci, Lou.

    J’allais justement poster l’info sur les illumines franchissant la frontière jordanienne et la Jeunesse Hitlerie... que dis-je, les colons natonal-sionistes de Yitzhar semant la terreur dans un village palestinien.

    Cet info-ci m’avait marqué aussi ;
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...

    Après que Newt Gingrich ait fait son Golda-Mabovitch sur "les-Palestiniens-cela-n’existe-pas" et "ce-sont des-Arabes-ils-n’ont-qu’aller-vivre-ailleurs", Hanan Ashrawi l’a invité chez elle à Ramallah :
    - www.maannews.net/eng/viewDet...

  • permalien X :
    12 décembre 2011 @23h14   « »

    Newt Gingrich : Le peuple palestinien n’existe pas

    Grace au dénommé Nathan, les lecteurs de ce balog le savait déjà depuis qq semaines. Il en avait fait la démonstration mathématique, en s’appuyant sur une simple régression statistique.

    On peut se demander, d’ailleurs, s’il n’y a pas eu de fuites, parceque le dénommé Nathan ne semblait pas vouloir partager le fruit de ses découvertes. Peut être que l’avenir nous le dira.

  • permalien K. :
    13 décembre 2011 @00h05   « »

    Les limites de la résistance pacifique :

    After #MustafaTamimi is killed by #Israel for protesting settlements growth what do we get ? More Settlement Expansion : http://bit.ly/sZJppy

    http://twitter.com/# !/YousefMunayye...

  • permalien K. :
    13 décembre 2011 @00h17   « »

    Plus précisément : les limites de la résistance pacifique quand la "communauté internationale" et l’agresseur sont comme comme cul et chemise.

  • permalien K. :
    13 décembre 2011 @12h23   « »

    ALERTE - Le drapeau palestinien hissé à l’Unesco, une première pour l’ONU

    http://www.romandie.com/news/n/_ALE...

  • permalien Yvan :
    13 décembre 2011 @15h08   « »

  • permalien Lou :
    13 décembre 2011 @18h59   « »

    (JOEL SAGET/ AFP)

  • permalien Deïr Yassin :
    13 décembre 2011 @20h06   « »

    C’est mieux en live et malgré la pluie :
    - www.youtube.com/watch ?v=RL5U...
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...

  • permalien K. :
    13 décembre 2011 @20h34   « »

    L’"intelligent", l’"habile", le "fin tacticien" Netanyahou : c’est intolérable !

  • permalien K. :
    13 décembre 2011 @20h43   « »

    Combien la "communauté internationale" est viciée.

  • permalien K. :
    13 décembre 2011 @21h05   « »

  • permalien K. :
    13 décembre 2011 @21h08   « »

    On en est à 600.000 aujourd’hui.

  • permalien Noval :
    14 décembre 2011 @17h13   « »

    L’inhumanité du sionisme dans toute son étendue. Que celles et ceux qui sont allergiques aux statistiques regardent bien la photo :

    http://www.lexpress.fr/actualite/mo...

  • permalien Lou :
    14 décembre 2011 @21h46   « »

    A boy walks past graffiti reading "A good Arab is a dead Arab." (Reuters)

    Des extrémistes juifs ont vandalisé des voitures de police à Jérusalem mercredi , après que la police a essayé de les arrêter,selon les médias israéliens .

    et Netanyahou, funambule , dit que les extrémistes juifs ne sont pas des terroristes

  • permalien Deïr Yassin :
    14 décembre 2011 @23h59   « »

    Selon un nouveau rapport, la liberté religieuse dans "La-Seule-Démocratie-Au-Moyen-Orient" la classe dans la même catégorie que l’Afghanistan, la Chine, l’Iran, l’Arabie Saoudite.
    Le Liban, par contre, se trouve dans la meilleure catégorie.
    - www.haaretz.com/print-editio...

  • permalien K. :
    15 décembre 2011 @00h18   « »

    Oui, en précisant que...

    ...Israel has scored zero on CIRI’s scale for several years now.

  • permalien my kukai :
    15 décembre 2011 @07h39   « »

    attendez que Newt Gingrich soir élu président des Etats Unis....il remettra les pendules à l’heure et n’aura aucune complaisance envers la propagande d’une organisation terroriste basée à Damas et financée par l’Iran.

  • permalien Lou :
    15 décembre 2011 @11h00   « »

    Des colons incendie une mosquée à Ramallah

    RAMALLAH (Ma’an) - Les colons juifs jeudi ont incendié une mosquée d’un village près de Ramallah et écrit des graffitis racistes en hébreu sur ses murs, selon des témoins.

    La mosquée Al-Nour à Burqa brûlait encore lorsque les villageois sont arrivés pour les prières du matin, les habitants ajoutent que le feu s’est propagé aux premier et deuxième étages en causant d’importants dégâts.

    L’attaque intervient un jour après que des extrémistes juifs ont incendié une mosquée du 13ème siècle à Jérusalem, écrivant "Mort aux Arabes » et « Mahomet est un cochon" sur le bâtiment.

    Malgré une série de violentes attaques par les colons, y compris un saccage sur une base de l’armée, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rejeté mercredi une recommandation de classer les extrémistes juifs comme terroristes.

  • permalien Deïr Yassin :
    15 décembre 2011 @16h05   « »

    La destruction de l’héritage culturel palestinien continue. Cette fois il s’agit des sites chrétiens à Beit Jala et on se demande où est l’Occident qui prétend se soucier des Chrétiens d’Orient :
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...

    Ici Wadi al-Makhrour, récemment rénové, dont il s’agit :
    - www.cchp.ps/index.php ?long=e...

    Et bientôt ça sera le tour des vignobles du monastère de Cremisan pour donner place à leur Mur d’Apartheid :
    - www.cremisan.org/index.html

    La fameuse ’terre sans peuple’ en marche....

  • permalien Deïr Yassin :
    15 décembre 2011 @19h39   « »

    Salah Hamouri qui fait partie du deuxième volet de prisonniers palestiniens libérables ce dimanche a eu droit à un article dans Le Monde qui s’est cependant trompé de photo en mettant celle de l’ambassadeur français à Tel Aviv !

    - www.arretsurimages.net/vite....

    Il faut dire qu’on ne l’a pas beaucoup vu en photo, Salah, par rapport à l’autre ....

    Non seulement l’Etat d’Israël a gardé Salah Hamouri au-delà de sa peine qui a pris fin fin novembre sous prétexte d’une nouvelle loi rétroactive mais qu’il fasse partie de cet échange est une claire violation des accords entre le Hamas et l’Etat d’Israël qui avait à choisir unilatéralement les 550 prisonniers à condition que ceux-ci n’étaient pas en fin de peine.

    - www.maannews.net/eng/ViewDet...
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...

  • permalien Lou :
    15 décembre 2011 @21h09   « »

    L’Islande reconnaît formellement l’Etat palestinien

    REYKJAVIK - L’Islande a annoncé jeudi la reconnaissance formelle de l’Etat palestinien devenant l’un des premiers pays d’Europe occidentale à prendre cette décision.

    Voici le jour où je vous présente la déclaration de l’indépendance de la Palestine en accord avec la volonté du Parlement islandais, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Össur Skarphedinsson s’adressant à son homologue palestinien Riad Malki.

    Les deux ministres, qui étaient réunis lors d’une cérémonie à la Maison de la culture de Reykjavik, devraient également annoncer l’établissement de relations diplomatiques entre les deux pays, selon un communiqué du ministère islandais des Affaires étrangères.

    L’annonce officielle de cette reconnaissance par Reykjavik fait suite à l’adoption par le parlement islandais (Althingi) le 29 novembre dernier d’une résolution présentée par M. Skarphedinsson qui autorise le gouvernenemt à reconnaître la Palestine en tant qu’Etat indépendant et souverain dans le cadre des frontières antérieures à la Guerre des six jours de 1967.

  • permalien K. :
    15 décembre 2011 @21h57   « »

    Sioniste : « Israel n’a jamais été aussi laide »

    It’s always been grotesquely hideous for its Arab victims. Ari Shavit : "Israel has never been so ugly" http://www.haaretz.com/print-editio...

    http://twitter.com/# !/AliAbunimah/s...

  • permalien X :
    15 décembre 2011 @22h46   « »

    my kukai :
    15 décembre @07h39
    attendez que Newt Gingrich soir élu président des Etats Unis....il remettra les pendules à l’heure et n’aura aucune complaisance envers la propagande d’une organisation terroriste basée à Damas et financée par l’Iran.

    Ce sera génial, j’en suis certain. Les nouvelles démocraties vont devoir prendre des positions claires.

  • permalien Deïr Yassin :
    16 décembre 2011 @17h12   « »

    Le summum de l’hypocrisie au sujet de la libération de Salah Hamouri.
    - www.bertranddelanoe.net/acte...

  • permalien Laurent Szyster :
    16 décembre 2011 @17h41   « »

    @Deir Yassin,

    Et oui, Salah Hamouri sera bientôt libre.

    Vous auriez préféré qu’il soit sommairement exécuté comme les deux réservistes lynchés à Ramallah ?


    PS : Petit rappel des faits par Haaretz pour ceux qui croient encore que Salah Hamouri était un innocent injustement arrêté.

    Shas spiritual leader agrees to release of man who plotted his assassination

    A Palestinian prisoner who is also a French citizen will be released soon from Israeli jail as part of the second phase of the Gilad Shalit swap. The release was secured following an unusual correspondence between Shas spiritual leader Rabbi Ovadia Yosef and French President Nicolas Sarkozy.

    (...)

    Hamouri, 26, is a member of the People’s Front for the Liberation of Palestine. In 2005, he was arrested after co-conspiring with others to assassinate Rabbi Yosef. Hamouri and his friends, who purchased weapons and ammunition, planned to murder Yosef, whose address in the Har-Nof neighborhood of Jerusalem was known to them because one of the members of the cell had worked as a food delivery man for a local eatery. He is scheduled to be released from prison in less than four months.

  • permalien gloc :
    16 décembre 2011 @17h54   « »

    La véritable nature du crime d’Hamouri :

    C’est ça, le maître de la Torah ? C’est ça, le chef d’un mouvement politique qui pèse sur les décisions de l’Etat d’Israël ? C’est ça, l’homme chez qui tous les dirigeants israéliens, à de rares exceptions, se précipitent pour obtenir quelque insigne faveur ? Cette personnalité qui pèse tant sur l’agenda israélien n’est pourtant qu’un raciste, doublé d’un misogyne patenté. Après l’ouragan qui a frappé La Nouvelle-Orléans, il a déclaré : “Là-bas, ce sont des Nègres. Les Nègres ont-ils apporté la Torah ? Yallah, un ouragan s’est abattu sur eux et les a noyés, parce qu’ils n’ont pas de dieu.” Il s’est moqué d’Obama en le traitant d’“esclave”. A une autre occasion, il a décrété que “marcher entre deux femmes, c’est marcher entre deux ânes”. A propos de Shulamit Aloni [dirigeante historique de la gauche pacifiste et laïque], il a déclaré : “Le jour où elle mourra, il faudra organiser un festin.” Les Noirs et les femmes ne sont pas les seuls à faire les frais de son éloquence. Si un religieux comme [le ministre de la Justice] Yaakov Neeman a dû subir ses anathèmes, ce n’est rien à côté de Yossi Sarid [ancien dirigeant de la gauche], à propos duquel Yossef a déclaré : “C’est le mal incarné. Il faut l’extirper de ce monde, le pendre haut et court.” Son sermon sur Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, et ses amis s’inscrit donc dans une suite logique : “Puissent-ils disparaître de la Terre. Puisse Dieu envoyer un fléau aux Palestiniens, ces enfants d’Ismaël, ces vils ennemis d’Israël.” Au moins, voilà les Palestiniens en excellente compagnie. (INTOLÉRANCE • Les dérapages incontrôlés du rabbin Ovadia Yossef | Courrier international)

  • permalien X :
    16 décembre 2011 @18h42   « »

    Zyster

    Vous auriez préféré qu’il soit sommairement exécuté comme les deux réservistes lynchés à Ramallah ?

    Je pense que si vous étiez cohérent (ce qui n’est pas le cas des racistes) vous ne devriez pas voir d’inconvénient à ce qu’une politique de price tag soit instituée contre les vôtres ou de balancer du phosphore blanc sur leur villes.

  • permalien Deïr Yassin :
    17 décembre 2011 @12h42   « »

    Les résidents palestiniens de Jérusalem-Est doivent renouveler leur "statut de résident" auprès des autorités israéliennes chaque deux ans pour ne pas perdre le droit de vivre dans leur propre ville. Ce droit de résident est souvent révoqué sans raison, nettoyage ethnique oblige, d’ailleurs je me demande ce qu’il va arriver à Salah Hamouri, résident de Jérusalem-Est après sa sortie de prison.

    Cette politique a eu des conséquences catastrophiques pour la femme de l’ambassadeur palestinien à Londres Manuel Sarkis Hassassian, Samira Hassassian qui avait été obligée d’interrompre sa chimiothérapie pour revenir renouveler ce "pass de goyim" et qui en est morte.
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...
    - www.guardian.co.uk/world/201...
    - www.guardian.co.uk/theguardi...

  • permalien Laurent Szyster :
    17 décembre 2011 @14h12   « »

    @Deir Yassin,

    Les résidents palestiniens de Jérusalem-Est doivent renouveler leur "statut de résident" auprès des autorités israéliennes chaque deux ans pour ne pas perdre le droit de vivre dans leur propre ville. Ce droit de résident est souvent révoqué sans raison, nettoyage ethnique oblige (...)

    Comme d’habitude, vous racontez n’importe quoi ma chère.

    Nettoyage ethnique oblige, le nombre de résidents Palestiniens à Jérusalem est passé de 66.000 en 1967 à 208.000 en 2008.

    Aussi, il faut sept ans d’absence et non deux pour perdre le statut de résident à Jérusalem et visiter Israël tous les trois ans suffit à récupérer ce statut une fois perdu.

    East Jerusalem - Residency

    Until 1995, those who lived abroad for more than seven years or obtained residency or citizenship in another country were deemed liable to lose their residency status. In 1995, Israel began revoking permanent residency status from former Arab residents of Jerusalem who could not prove that their "center of life" was still in Jerusalem. This policy was rescinded four years later. In March 2000, the Minister of the Interior, Natan Sharansky, stated that the "quiet deportation" policy would cease, the prior policy would be reverted, and Arab natives to Jerusalem would be able to regain residency if they could prove that they have visited Israel at least once every three years.


    PS : L’exploitation politique par l’ambassadeur palestinien à Londre du décès naturel de sa femme illustre ce que certains mauvais esprits n’hésiteraient pas à qualifier de martyrologie pornographique.

  • permalien Deïr Yassin :
    17 décembre 2011 @17h39   « »

    @ Lolo le mytho

    Si déjà vous pourriez éviter le "ma chère" !!!

    C’est vrai, je n’étais pas claire dans mon commentaire : il s’agit bien entendu de résidents Palestiniens de Jérusalem-Est absents.

    "il faut sept ans d’absence et non pas deux pour perdre le statut de résident à Jérusalem, et visiter Israël tous les trois ans suffit à récuperer ce status une fois perdu".

    Si le statut de résident ne se perd définitivement qu’au bout de sept ans d’absence (ce qui englobe aussi résider ailleurs en Cisjordanie, sachant qu’en cas de mariage, il est devenu pratiquement impossible de faire venir un conjoint palestinien à Jérusalem) ou avec l’obtention d’une autre nationalité ou même un status de résident permanent ailleurs, ce permit de résider à Jérusalem-Est doit cependant se renouveler chaque 2 ans comme j’avais écrit..

    Je cite l’article et vous pourriez vérifier par vous-même :

    "Palestinians from East-Jerusalem living abroad have to return every two years to renew their residency rights. After seven years overseas those rights are revoked permanently"

    [Les Palestiniens de Jérusalem-Est vivant à l’étranger doivent retourner chaque deux ans pour renouveler leur ’droit de résidence’. Après sept ans à l’étranger, ces droits sont révoqués définitivement]

    J’aime bien votre manipulation de wikipedia : vous mettez les "sept ans" en gras alors que la phrase commence pas "Jusqu’à
    1995 ..." et décrit donc la politique jusqu’en 1995. Beaucoup d’eau a coulé sous les pont depuis 1995, même la suite de votre extrait wiki lapidaire le montre.

    Il ne s’agit pas de "visiter Israël" : d’une part parce que Jérusalem-Est est un territoire occupé  !!, d’autre part il y a une multitude de formalité à remplir. Sarit Michaeli de B’Tselem l’explique dans l’article de the Guardian.

    Et vos propos sur "visiter Israël tous les trois ans suffit à récupérer ce statut une fois perdu" montre que vous mélangez les choses.
    - Le délai de renouvellement qui fut effectivement de trois ans auparavant et la perte du statut de résident qui actuellement est pratiquement irrécupérable.

    PS. C’est sûr que vous êtes en bonne position pour nous parler de ’martyrologie pornographique’....

0 | 100 | 200

Ajouter un commentaire