Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Islam, une police de la pensée socialiste

Islam, une police de la pensée socialiste

mercredi 18 janvier 2012, par Alain Gresh

On le savait depuis longtemps, le Parti socialiste a rompu avec le marxisme sur le terrain économique et ne réclame plus, au mieux, qu’une gestion un peu moins brutale du capitalisme. En pleine crise économique, la plus grave que l’on ait connue depuis 1929, les recettes du candidat François Hollande sont bien timorées et, sur le fond, proches de celles de la droite (n’est-il pas partisan de la « règle d’or » qui interdirait tout déficit budgétaire ?).

En revanche, il y a un domaine dans lequel le PS se glorifie de son ancrage à gauche : celui de la laïcité. Et, le Sénat étant passé à gauche, il a décidé de s’en servir pour prouver ses convictions et pour s’attaquer une fois de plus au cléricalisme et à la calotte. Pas celle de l’Eglise catholique évidemment – jamais le PS n’a mis en cause, quand il était au gouvernement, le statut particulier de l’Alsace-Moselle et la place qu’y occupent les religions ; le PS ne parle plus non plus de s’attaquer à l’enseignement religieux financé par l’Etat –, mais celle de cette nouvelle Eglise, si puissante dans notre société, dont les membres ont infiltré tous les rouages de l’Etat, du Parlement, du Sénat (on ne compte plus le nombre de ses élus dans cette assemblée), des médias, etc. : celle de ces musulmans qui s’attaquent aux fondements mêmes de notre société.

Délaissant donc la crise, le chômage, le mal-logement et autres détails de la vie publique, la nouvelle majorité de gauche au Sénat, dans une de ses premières manifestations d’indépendance, a décidé d’examiner une « Proposition de loi visant à étendre l’obligation de neutralité aux structures privées en charge de la petite enfance et à assurer le respect du principe de laïcité ». Après avoir, en décembre, décrété la neutralité des crèches et des centres de loisirs et de vacances, elle s’attaquait, le 17 janvier, à celle des assistants maternels.

L’article adopté est ainsi rédigé : « Art. L. 423-23 A. — À défaut de stipulation contraire inscrite dans le contrat qui le lie au particulier employeur, l’assistant maternel est soumis à une obligation de neutralité en matière religieuse dans le cours de son activité d’accueil d’enfants. »

Il est ironique de noter que Mme Françoise Laborde, à l’initiative de ce texte, expliquait le 17 janvier qu’elle aurait « pu préciser qu’il s’agissait, dans cet article, de neutralité religieuse et politique ; cela m’aurait peut-être épargné les mauvais procès en islamophobie ». Mais pourquoi ne l’a-t-elle pas fait ? Pourquoi la mention de la neutralité politique n’est-elle pas précisée ? Faut-il rappeler que la commission Stasi avait proposé l’interdiction du port par les élèves de signes religieux ET politiques ? Si l’Assemblée nationale a réduit l’interdiction aux signes religieux, c’est bien par... islamophobie, quoi qu’en dise Mme Laborde.

Intervenant dans le débat, Mme Esther Benbassa, sénatrice Verts, demandait ce qu’était la neutralité au domicile d’un assistant maternel : « Une représentation de La Mecque ? Une reproduction d’une annonciation de Fra Angelico ou d’un “Judith et Holopherne” ? Une manière de préparer le repas ? » On pourrait ajouter : faudra-t-il qu’un policier reste en permanence au domicile de l’assistant maternel pour vérifier qu’il ne prie pas cinq fois par jour ? qu’il ne cuisine pas hallal ? qu’il ne lit pas le Coran ?

Et si le texte s’était étendu à la neutralité politique, comme prétend le souhaiter Mme Laborde, aurait-il fallu un policier pour vérifier les lectures subversives ? ou l’absence de portraits de Guevara ou de de Gaulle (il est peu probable que quelqu’un affiche un portrait de Hollande) ?

Le groupe socialiste s’indigne sans aucun doute quand la police religieuse iranienne vérifie que les femmes sont correctement voilées à Téhéran, mais exige que l’on aille vérifier, au domicile personnel, les convictions de chacun.

Il n’y a pas que dans le domaine économique que le PS a oublié ses racines marxistes. En 1874, Friedrich Engels épinglait ceux qui avaient « la prétention de transformer les gens en athées par ordre du mufti ». Et, l’année suivante, Karl Marx écrivait : « Chacun doit pouvoir satisfaire ses besoins religieux et corporels sans que la police y fourre son nez. »

Les chrétiens d’Orient

Université populaire à Paris, samedi 4 février 2012.

Séance 1 : L’histoire des chrétiens d’Orient, avec Joseph Maïla (professeur de sociologie politique et de relations internationales, directeur de la prospective au ministère des affaires étrangères).

Séance 2 : Appréhender les « minorités religieuses » au Proche/Moyen Orient, avec Rudolf El-Kareh (professeur de sciences sociales et politiques ayant exercé au Liban [UL], en France à l’IEP d’Aix-en-Provence, l’Université d’Aix-Marseille et au Canada...).

Séance 3 : Les coptes d’Egypte, par Laure Guirguis (Doctorante à l’EHESS, Paris et au CEDEJ, Le Caire).

Participation : 20 euros par cycle (12 euros pour les étudiants et les demandeurs d’emploi). Formule d’abonnement annuel : 120 euros pour l’ensemble des sessions (80 pour les étudiants et les demandeurs d’emploi).

Horaires : séance 1, 10h30-12h30 ; séance 2, 14h-16h ; séance 3, 16h15-18h15.

Contact et inscription : universite-populaire[@]iremmo.org.

437 commentaires sur « Islam, une police de la pensée socialiste »

0 | 100 | 200 | 300 | 400

  • permalien
    18 janvier 2012 @11h00   »

    Merci pour cet article

  • permalien Yvan :
    18 janvier 2012 @11h28   « »

    Conformément aux analyses de Marx, plus le paupérisme se développe , plus les intégrismes se cristallisent, qu’ils soient religieux, athées, laïcs ou politiques.

    Ce qui pose problème, ce ne sont pas les soupirs des créatures opprimées, c’est l’oppression.

    Le problème des socialistes c’est qu’ils n’ont pas su répondre aux projets réactionnaires. Ils ont perdu leur cap, qui était pourtant simple, c’était celui d’un bien-être collectif.

  • permalien Al-Kanz :
    18 janvier 2012 @11h51   « »

    Ce qui est tout de même salutaire, c’est que le PS permet aux naïfs de découvrir très clairement ses positions à l’égard des musulmans. C’est un bon point.

  • permalien Tchavolo :
    18 janvier 2012 @12h07   « »

    C’est une excellente chose de rappeler que le P.S. nen rajoute inutilement à l’islamophobie ambiante (j’ai vu plusieurs cas dans mon entourage de mère d’élève voilée qui accompagnaient des classes et se faisait insulter au nom de la laïcité alors qu’aucune loi n’interdit aux parents d’élève d’accompagner des sorties scolaires avec des signes religieux).

    Le député socialiste de Strasbourg, Armand Jung, rassure, quant à lui ses électeurs alsaciens, que le projet de François Hollande ne menace pas le Concordat.

    http://www.armandjung-depute.fr/act... (pas de lien permanent : actualité au 9 décembre 2011).

    Comment le P.S. peut-il encore se prétendre de gauche...

  • permalien Yasmina :
    18 janvier 2012 @12h11   « »

    Lors des audiences nationales, le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Jean Dorion, a fondu en larmes en racontant l’impact qu’a eu sur la vie de sa famille une éducatrice de garderie portant le hijab. Depuis, a-t-il raconté, il milite contre l’islamophobie qu’il croit grandissante au Québec.

    http://www.youtube.com/watch?v=zVFz...

  • permalien Vador :
    18 janvier 2012 @12h17   « »

    La France est idéologiquement aujourd’hui la Poubelle de l’Europe ! On y élabore le pire....

  • permalien Paul Laurendeau :
    18 janvier 2012 @12h40   « »

    Oh, oh, la laïcité, il faut très précisément la circonscrite

    http://ysengrimus.wordpress.com/201...

    histoire de clairement tamiser sa solide dimension progressiste des inévitables pulsions rétrogrades de notre ethnocentrisme bien intentionné. L’exemple d’un autre pays francophone...
    Paul Laurendeau

  • permalien Dan :
    18 janvier 2012 @13h28   « »

    Oui, ça me fait penser au jeu de Mad Magazine... On joue au jeu du gouvernement et de la campagne présidentielle en faisant le plus d’erreurs possibles, en créant soi-même les pièges dans lesquels on va tomber...

  • permalien Deïr Yassin :
    18 janvier 2012 @13h57   « »

    "Neutralité politique et religieuse"

    Les moukhabarat français vont aussi vérifier qu’il n’y a pas de drapeaux israéliens dans les établissements privés juifs ? Je pourrais leur donner quelques adresses à vérifier dans mon quartier à Paris.

    Franchement, cette "proposition de loi visant à étendre l’obligation de neutralité aux structures privées en charge de la petite enfance", il faut la lire pour le croire.

    Et l’assistante maternelle qui garde des gosses à domicile des parents, elle peut aussi exiger ’la neutralité politique et religieuse’ dans son lieu de travail. On s’imagine déjà les parents lundi matin cachant les objets compromettants qu’ils ont sorti pour le week-end. Une reproduction de ’Guernica’, c’est politique ou seulement de l’art ? C’est sûr, le CD de Z.E.P., il faut le cacher, sans parler du sapin de Noël.

    Et certains prétendent que la France est l’inventeur des Droits de l’Homme et de l’assiette creuse.

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @14h29   « »
    Le Parti Socialiste doir s’expliquer sur ses liens avec la partie raciste de la communauté juive et avec Israël

    Ils ne sont ni démocrates, ni socialistes, ces signataires PS de la lettre ouverte demandant à Sarkozy de ne pas reconnaitre l’état Palestinien à l’ONU :

    Monique Iborra, membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Vice- président du conseil régional de Midi-Pyrénées, Députée

    Jean-Marie Le Guen, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche,adjoint au maire de Pa

    Serge Blisko, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Député

    Paul Giaccobi, Apparenté groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Président duConseil exécutif de l’Assemblée de Corse, secrétaire de l’Assemblée nationale, Député

    Madec Roger, Membre du groupe socialiste, sénateur-maire

    Faucaunier Alain, Membre du groupe socialiste, Sénateur-Maire

    Yves Dauges, Membre du groupe socialiste, sénateur

    George Paul-Langevin, Vice-présidente du Groupe socialiste, radical, citoyen et diversgauche, Députée

    Nicole Bricq, membre du groupe socialiste, Vice-présidente de la commission des finances,sénatrice

    Simon Sutour, Membre du groupe socialiste, Vice-président de la commission des Affaires européennes, sénateur

    Serge Lagauche, Membre du groupe socialiste, Vice-président de la culture, de l’éducationet de la communication, sénateur

    Armand Jung, membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Député

    Hoffman-Rispal Danièle, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche,Députée

    Marie-Françoise Pérol-Dumont, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Présidente du conseil général de Haute-Vienne, Députée

    Jean-Jacques Urvoas, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Vice- président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Député

    Patrick Bloche, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Conseiller de Paris, Député-maire du 11ème arrondissement de Paris

    André Vallini, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Conseiller de Paris, Porte-parole du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Député-maire

    François Pupponi , Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche,Conseiller de Paris, Député

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @14h34   « »
    François Puponi, proche de Strauss-Kahn et son successeur à la Mairie de Sarcelles :
  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @14h42   « »
    Je voudrais bien voter PS ... mais j’aimerais que les responsables socialistes s’expliquent

    Ils étaient nombreux à nous faire un portrait plein d’enthousiasme de Dominique Strauss-Kahn.
    Certains sans doute par très grande naïveté et manque de lucidité (mais c’est un problème pour des responsables politiques ...), mais les autres ... par intérêt ?

    Affaire du Carlton
    http://www.lepoint.fr/societe/affai...

    http://www.lavoixdunord.fr/Audio-Vi...

    Sarcelles en fête :
    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...

    La chaineTF1 :
    http://oumma.com/DSK-et-TF1-les-des...

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @15h12   « »
    François Hollande et Bertrand Delanoë doivent présenter de plates excuses aux militants du mouvement "BDS" qui luttent pour la Paix

    Les actions du mouvement "Boycott, Désinvestissement, Sanctions", qui est un mouvement international, ont été plusieurs fois reconnues par la justice françaises comme conformes à nos lois, et constituant des manifestations légitimes.

    Je vais avoir beaucoup de mal, face à l’urne, à oublier cette accusation particulièrement infâme contre des militants sincères et qui sont bien seuls à agir pour la Paix.

    Pour ce "Point de vue" honteux publié dans le journal "Le Monde", Bertrand Delanoë et François Hollande doivent aussi présenter leurs excuses aux militants et sympathisants socialistes, et à tous ceux qui souhaite la fin des crimes israéliens en Palestine.
    Car ce "Point de vue" évoque surtout un clientélisme de très bas étage :

    http://www.lemonde.fr/idees/article...

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @15h31   « »
    Pourquoi le Maire de Paris a-t-il soutenu un soldat israélien, et pas un résistant palestinien et français depuis 7 ans en prison sans jugement ?

    Quand le Maire de Paris participe à une escroquerie :

    Pas le moindre soutien à Salah Hamouri, qui parle notre langue, et a croupi en prison pendant 7 ans sans jugement d’un Tribunal civil , mais le soldat de l’armée d’occupation qui est infoutu d’aligner deux mots en français, a lui, droit au grand jeu :

    http://www.20minutes.fr/ledirect/74...

    Le Président Sarkozy a lui aussi choisi d’ignorer le franco-palestinien qui lutte pour l’indépendance, pour concentrer les moyens de la diplomatie française au profit s’un soldat israélien.

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @15h38   « »
    Le Parti Socialiste et les lobbys communautaristes et sionistes

    Quand ils veulent se rendre "en Israël et dans les Territoires palestiniens", les socialistes choisissent leur camp :

    http://www.marianne2.fr/Lobby-pro-i...

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @16h03   « »
    Manuel Vals, actuel porte-parole de François Hollande, s’en remet au CRIF pour interdire le débat qui devait suivre la projection du film Gaza-strophe

    Au printemps dernier un débat devait suivre la projection à Ris-Orangis du film Gaza-strophe (Nulle trace d’appel à la haine ni de prosélytisme religieux dans ce film, qui constitue un outil pédagogique utile pour comprendre les effets de l’offensive « Plomb durci » en janvier 2009).

    "L’annulation de la rencontre vient en fait de Manuel Valls, président (PS) de la communauté d’agglomération Évry Centre Essonne, dont dépend le cinéma. "

    Une décision qui, sur place, a fait réagir plus d’un élu. « L’ordre de supprimer ce débat avec le réalisateur donné au directeur de ce cinéma d’agglomération est assumé par Manuel Valls qui dit avoir agi sur demande de M. Serfaty, rabbin de Ris-Orangis et représentant local du CRIF, et de Thierry Mandon, maire de Ris-Orangis », dénoncent notamment des élus locaux d’Europe Ecologie dans un communiqué publié fin mars.

    Des informations confirmées par Jacques Picard, conseiller régional Europe Ecologie, membre par ailleurs de l’AFPS, joint par téléphone quelques jours après une discussion « houleuse » avec Manuel Valls.

    http://www.mediapart.fr/journal/int...

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @16h29   « »
    Le CRIF nous raconte comment Pascal Boniface a quitté le PS en 2003

    Un épisode où l’on retrouve Dominique Strauss Kahn à la manœuvre :

    http://www.crif.org/?page=articles_...

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @16h35   « »

    Avec la très grande richesse et le communautarisme, tout devient possible, quelques puissent être les liens qui posent des questions graves :

    http://www.lexpress.fr/actualite/me...

  • permalien Laurent Szyster :
    18 janvier 2012 @17h08   « »

    M. Gresh cite l’article L. 423-23 A qui l’indigne tant.

    « Art. L. 423-23 A. — À défaut de stipulation contraire inscrite dans le contrat qui le lie au particulier employeur, l’assistant maternel est soumis à une obligation de neutralité en matière religieuse dans le cours de son activité d’accueil d’enfants. »

    Ce qui ne l’empêche pas de l’interpréter avec mauvaise foi pour dénoncer l’islamophobie des socio-traître du PS au sénat et les comparer aux nervis du basidj iranien :

    Le groupe socialiste s’indigne sans aucun doute quand la police religieuse iranienne vérifie que les femmes sont correctement voilées à Téhéran, mais exige que l’on aille vérifier, au domicile personnel, les convictions de chacun.

    Au lieu de crier au loup, M. Gresh aurait pu renseigner ses lecteurs sur les motivations du législateur telles qu’elles ont été exposées par le rapporteur M. Richard :

    Proposition de Loi - Structures privées en charge de la petite enfance

    Cet amendement propose une solution juridique à la fois conforme aux objectifs du texte et pleinement compatible avec les exigences de la liberté religieuse et de la liberté d’association ainsi qu’avec les principes essentiels du droit du travail.

    Cette solution consiste à inscrire dans la loi le principe selon lequel « à défaut de stipulation contraire inscrite dans le contrat qui le lie au particulier employeur, l’assistant maternel est soumis à une obligation de neutralité en matière religieuse dans le cours de son activité d’accueil d’enfants. »

    Autrement dit, dans le silence du contrat liant le particulier employeur à l’assistant maternel, ce dernier devrait s’abstenir de toute manifestation d’appartenance religieuse dans le cadre de son activité de garde d’enfants. Par manifestation d’une appartenance religieuse, il faut entendre toute expression confessionnelle (discours, prières, tenues, représentations...) susceptible d’avoir une influence sur l’enfant.

    Si, au contraire, l’assistant maternel entend manifester son appartenance religieuse dans le cadre de son activité d’accueil d’enfants, le contrat devrait le prévoir expressément, ce qui suppose que l’assistant maternel devrait informer le particulier employeur de son intention préalablement à la signature éventuelle du contrat avec celui-ci.

    Cette information préalable permettrait aux parents d’apprécier dans quelle mesure ces manifestations religieuses annoncées sont ou non compatibles avec leurs exigences éducatives et leurs propres convictions.

    Mais c’était sans doute long et compliqué à expliquer à son public "antisioniste".

  • permalien Nathan :
    18 janvier 2012 @17h08   « »

    Orangerouge : 18 janvier @14h29

    Le Parti Socialiste doir s’expliquer sur ses liens avec la partie raciste de la communauté juive et avec Israël

    La plupart des députés de la liste ne sont même pas juifs. Qu’importe, l’antisémite Orangerougebrune a décrété qu’ils l’étaient. A noter aussi son obsession récurrente pour DSK et Anne Sinclair. Il m’avait semblé que Hollande était le candidat socialiste aux présidentielles et que DSK était définitivement grillé.

    Deïr Yassin : 18 janvier @13h57

    Les moukhabarat français...

    Quand on pense que les vrais, assistés de l’armée, ont fait des milliers de morts en Syrie, la comparaison est pour le moins osée. Mais certaines ne reculent devant aucun effet de manche...

    A propos de religion, il y en a un qui doit remercier la DUDH tellement honnie dans cette crèmerie. C’est l’imam extrémiste Abu Qatada, en résidence surveillée à Londres. La Grande-Bretagne n’a pas été autorisée à l’extrader en Jordanie au motif qu’il pourrait y être torturé. Ainsi en décidé la Cour européenne des droits de l’homme. Si l’appel est rejeté, ce terroriste sera bientôt libre de ses mouvements.

    Merci qui ? Merci la DUDH ! Merci l’Europe ! Merci les couillons !

    http://www.bbc.co.uk/news/uk-16590662

  • permalien Sarah :
    18 janvier 2012 @17h32   « »

    Si le parti socialiste est de gauche,moi je suis la reine d’Angleterre !

    Merci à Alain Gresh de nous rappeler que le parti socialiste n’a de socialiste que le nom.

    Cela fait bien longtemps que le PS a abandonné les idées de gauche pour se coucher devant l’oligarchie financière mondiale,les goldman Sachs,les Jp morgan,le FMI,le cartel bancaire,wall street et toutes sortes de lobbys.

    Le processus électoral où on a le choix entre le PS et l’UMP,le parti démocrate et le parti républicain,est une vaste supercherie qui n’a rien de démocratique !

    A quoi sert de voter puisqu’on sait que ces deux partis vont se coucher devant l’oligarchie,qu’il n’ y a presque aucune différence dans leurs programmes économiques ?

    Le racisme et l’islamophobie,autrefois l’apanage de l’extreme droite,sont devenus désormais des idées tout à fait acceptables par les soit-disant partis de gauche.

    Ah pensée unique quand tu nous tient !

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @17h37   « »

    Nathan me reproche de publier une liste qui n’est pas une liste de juifs !

    ...

    Même les listes, Nathan les veux purement ethniques.

  • permalien Nathan :
    18 janvier 2012 @17h43   « »

    @ Sarah : 18 janvier @17h32

    Vous pouvez toujours voter Mélenchon. Cela dit, c’est un super-laïque qui ne rigole pas avec la séparation de l’Etat et de l’Eglise.

    Ou Marine Le Pen, maintenant qu’elle est pour la démondialisation et qu’elle défend une certaine idée de la souveraineté contre le monde de la finance.

  • permalien Deïr Yassin :
    18 janvier 2012 @17h50   « »

    @ Nathan

    "La plupart de députés de la liste ne sont même pas juifs. Qu’importe, l’antisémite Orangerouge[...] a décrété qu’ils l’étaient"

    Je ne vois aucune allusion aux origines ethnico-religieuses de ces députés dans le commentaire de Orangerouge. Vous pensez vraiment qu’elle pense ou prétend que Le Guen soit juif ???

    Non, c’est vous le anti-machin ici ! Comme quand j’ai utilisé le mot ’avidité’ au sujet de la colonisation israélienne, cela fut aussi antisémite. Avec vous, on ne peut pas critiquer ce qui est critiquable sans être taxé d’anti-Machin.

    Votre commentaire sur Abu Qatada n’a rien à voir ici. C’est du hors sujet, mais puisqu’on est au ’hors-sujet’ et pour répondre à vos propos sur un autre fil au sujet de juifs qui ’respectent toujours leur pays d’accueil’, contrairement à d’autres qui ’niquent la France’ : il parait que Daniel Farhi ne s’est pas contenté de ’niquer la France’ en chansonnette....

    Après son fils et son agression fictive au cris d’Allahu akbar avec un couteau venant de la cuisine de sa propre synagogue en janvier 2003, maintenant le père en garde-à-vue pour viol. Pour reprendre un autre de vos propos xénophobe fétiches : ’c’est culturel, ça ?’

    Vous disiez quoi au sujet d’une certaine communauté toujours dans les faits divers ???

    Et puis n’oubliez pas vos propres conseils sur un fil traitant de la burqa. Selon vous, les non-Français n’avaient pas leur mot à dire sur ce sujet. Etant Belge, commencez donc par suivre votre propre conseil !

  • permalien Sarah :
    18 janvier 2012 @17h54   « »

    @ Nathan :

    Voter Mélenchon ?
    Mais pourquoi faire ?
    Pour qu’il appelle à voter Hollande au deuxième tour ?

    Le problème ce ne sont pas les personnes,les partis politiques,mais le système en lui-meme.

    PS:pourquoi me rappelez-vous le fait que Mélenchon est un "super-laic" ?

    Je n’ai absolument aucun problème avec la laicité.
    Voyez-vous Nathan,ceux qui aujourd’hui ne respectent pas la lettre et l’esprit de la loi de 1905 ne sont pas les musulmans,mais bien nos politiciens démagogues.

  • permalien Laurent Szyster :
    18 janvier 2012 @18h03   « »

    @Deir Yassin,

    Demandez et vous recevrez.

    TC Bruxelles : 15 ans de prison pour l’ancien représentant des Palestiniens

    BRUXELLES - Fathi Elmohor, l’ancien directeur adjoint de la délégation palestinienne à Bruxelles, a été condamné, mercredi, à 15 ans de prison par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Il avait commandité une tentative d’assassinat sur son beau-fils.
    Le tribunal a suivi le réquisitoire de Jean-Marie Mawet sur les peines à prononcer. Il a condamné Fathi Elmohor, pour avoir commandité la tentative d’assassinat, à 15 ans de prison.

    Le juge a infligé la même peine au tireur et à celui qui avait fourni l’arme, tous deux de la famille de Fathi Elmohor.

    L’épouse et le fils de l’ancien porte-parole de la délégation palestinienne au sein des communautés européennes à Bruxelles ont, eux, tous deux été acquittés des préventions de harcèlement sur leur fille et soeur.

    Les faits s’étaient déroulés en juin 2009. Le futur mari de la fille de Fathi Elmohor avait été victime de tirs par arme à feu devant chez lui, rue Josaphat à Schaerbeek. Il avait été gravement blessé.

    Fathi Elmohor avait commandité cet acte parce qu’il n’était pas satisfait, semble-t-il, du choix de sa fille pour un Marocain plutôt qu’un Palestinien.

    En 1998 le même Fathi Elmohor avait déjà été au centre d’une escroquerie à la carte de crédit.

    Et en 2002 le n° 2 de l’OLP en Belgique affirmait aux journalistes son bonheur d’être en Belgique :

    Beaucoup de ressortissants vivent maintenant dans la capitale de l’Europe depuis quelques années déjà. Certains se sont mariés avec des Belges. Des familles stables ont été fondées. C’est une communauté responsable. Mais tous sont solidaires de leurs soeurs et frères qui vivent toujours sous l’occupation. En tous les cas, ceux qui retourneront garderont un excellent souvenir de leur séjour en Belgique. Ils conserveront certainement de solides attaches avec le pays qui les accueillit.

    Pas sur que la Belgique garde un bon souvenir de lui par contre ...

  • permalien Sarah :
    18 janvier 2012 @18h08   « »

    @ Laurent Szyster :

    Le problème avec vous et les personnes de votre genre,c’est que désormais pour exprimer votre racisme anti-Arabe et anti-musulman,vous avez trouvé un nouveau concept très "chic" et très progressiste:LA LAICITE !

    LE seul hic c’est que non seulement vous ne comprenez rien à la laicité,mais en plus vous vous permettez de donner des leçons de laicité à ces pauvres gueux obscurantistes que sont les musulmans.

    Depuis quand la laicité se permet de dire aux gens comment ils doivent s’habiller ?
    Depuis quand la laicité interdit aux gens d’exprimer PUBLIQUEMENT leur foi,y compris dans la rue ?

    Vous ne savez pas ce qu’ est la laicité,comment la loi de 1905 a été votée,quels ont été les compromis,tout cela ne vous intéresse pas.

    La chose qui compte pour vous c’est d’utiliser la laicité à d’autres fins,beaucoup moins glorieuses.

  • permalien nsinghpalyahoo.com :
    18 janvier 2012 @18h16   « »

    Je ne vois vraiment pas où est le problème. De père musulman et de mère catholique, j’ai grandi au Maroc élevée par une nounou juive berbère du Moyen-Atlas ( tatouée et portant le caftan et le foulatd traditionnels) qui m’emmenait à la synaguogue, me bourrait de sucreries lors des fêtes juives et me faisait construire des cabanes pour Succot. Cela ne gênait absolument pas mes parents et j’ai gardé un souvenir ébloui de tous ces jours. De plus cela m’ a aidé à comprendre beaucoup de choses et surtout à ne pas faire l’amalgame entre judaisme, sionisme et soutien à la politique israelienne. Mon mari est hindou et nos enfants ont été élevés par une nounou tibétaine , boudhiste et profondément religieuse ( portant souvant la robe tibétaine)alors que nous sommes complètement laiques. Nous ne nous sentons absolument pas menacés et voyons au contraire dans la foi de cette femme remarquable une source d’enrichissement pour nos filles et notre fils. La campagne bruyante en faveur d’une prétendue laicité actuellement menée par une gauche qui n’en a plus que le nom,est non seulement dérisoire et odieuse mais aussi profondément hypocrite et raciste. Quand je pense que le PS prétend rassembler la France et les Francais !

  • permalien Nathan :
    18 janvier 2012 @18h31   « »

    Sarah : 18 janvier @18h08

    Depuis quand la laicité se permet de dire aux gens comment ils doivent s’habiller ?
    Depuis quand la laicité interdit aux gens d’exprimer PUBLIQUEMENT leur foi,y compris dans la rue ?

    Pourquoi les gens devraient-ils exprimer leur foi publiquement et dans la rue ? Il y a des lieux pour ça. En plus ça tombe bien, ces lieux sont consacrés.

    Par ailleurs, je ne vois pas pourquoi les gens devraient exhiber leur foi à d’autres qui n’en ont rien à faire. Il me semblait jusqu’ici que la foi concernait l’individu dans sa relation intime avec sa divinité.

    Quant à l’habillement, on ne comprend pas très bien en quoi la France aurait du accepter sur son sol, des coutumes rétrogrades et humiliantes comme le port de la burqa ou du niqab. De toutes façons, les législateurs qui représentent la volonté populaire, ont tranché.

    La France respecte la liberté de culte et de croyance. Que voulez-vous de plus ?

  • permalien Orangerouge :
    18 janvier 2012 @18h40   « »
    La "neutralité" ça ne pourrait pas être d’interdire le contrôle de la presse par certains réseaux qui ont fait la preuve de leur capacité à nous enfumer ?

    C’est l’ancien conseiller de DSK, Matthieu Pigasse, actionnaire à la fois du "Monde" et du "HuffPo", qui a imposé Anne Sinclair. Le lancement est géré par Anne Hommel, la communicante d’EuroRSCG et fidèle amie du couple Strauss-Kahn.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/medi...

    Celles et ceux qui ont soutenu, et soutiennent encore, un agresseur de femmes, devraient se faire oublier.

    Mais ce n’est pas le Parti Socialiste qui va promouvoir ce minimum de valeur morale.

  • permalien nsinghpalyahoo.com :
    18 janvier 2012 @18h44   « »

    le fait que les gens expriment publiquement leur foi dans la rue ne me gêne absolument pas tant qu’ils ne m’obligent pas à m’habiller, à penser et à me comporter comme eux. Allez vous promenr à Manhattan, à Queens ou à Brooklyn et vous côtoierez sur un même trottoir des juifs orthodoxes à chapeau et papillottes, des Sikhs enturbannés, des femmes voilées ou portant le sarwal-kameez , des jeunes filles au décoletté plongeant et à la mini-jupe réduite au plus strict minimum, des rastas et des businessmen rasés de près et engoncés dans leur costumes à rayures. Personne ne prête attention à toutes ces différences . Avec la crise économique, les gens ont bien d’autres problèmes en tête et ceux qui, sous couvert de dénoncer l’intégrisme musulman , veullent pousser les États-Unis dans de foiles aventures au Proche-Orient, sont fort heureusement de moins en moins entendus.

  • permalien Sarah :
    18 janvier 2012 @19h07   « »

    @ Nathan :

    Ce n’est pas moi qui ai écrit la DDHC de 1789 qui permet à chacun d’exprimer individuellement ou collectivement,de manière privée et PUBLIQUE,sa foi.

    Voulez-vous aussi revenir sur les valeurs de la révolution française,sur la DDHC,les lumières et tout le tralala dont se vante tous les jours "la patrie des droits de l’Homme" ?

    Ni la loi de 1905,ni la DDHC,ni aucun texte ayant valeur législative,ne permettent de justifier ce genre de lois scélérates votées par la seule volonté de stigmatiser une minorité,et faire de la démagogie à peu frais !

    Alors s’il vous plait,pour justifier ce genre de lois démagogues n’évoquez pas la laicité,bafouée toujours les jours par nos politiciens !

  • permalien Sarah :
    18 janvier 2012 @19h10   « »

    Lorsque je dis qu’on a le droit d’exprimer publiquement sa foi,ça veut dire par exemple porter le voile si la personne qui le porte considère qu’il s’agit d’un élément de sa foi.

  • permalien Lou :
    18 janvier 2012 @20h57   « »

    Les colons non-violents pourront continuer à coloniser ?

    Jérusalem : l’UE veut sanctionner les colons violents

    JERUSALEM - L’Union européenne dénonce la détérioration de la situation à Jérusalem-Est en 2011 et envisage de mettre les colons violents israéliens sur une liste noire pour les empêcher d’entrer sur son territoire, selon un rapport interne obtenu mercredi par l’AFP.

    Dans ce rapport annuel sur la situation à Jérusalem, les chefs de mission de l’UE à Jérusalem et à Ramallah (Cisjordanie) appellent à partager les informations sur les colons violents à Jérusalem-Est afin de déterminer s’il faut (leur) accorder l’entrée dans les 27 Etats-membres de l’Union.

    Le document de 21 pages accuse Israël de miner systématiquement la présence palestinienne dans la ville par le biais de l’expansion continue des colonies.

    Il attire aussi l’attention sur l’activisme de groupes de colons privés pour s’emparer de propriétés dans et autour de la Vieille Ville de Jérusalem, qui abrite des lieux saints des trois religions monothéistes.

    Le voisinage proche entre colons et Palestiniens dans la Vieille Ville ne fait qu’ajouter à la tension considérable qui existe déjà dans cette zone, note le rapport.

    Les chefs de mission européens réitèrent leur avertissement selon lequel la politique d’Israël à Jérusalem met gravement en danger un règlement israélo-palestinien à deux Etats.

  • permalien Nathan :
    18 janvier 2012 @21h55   « »

    J’ai du mal à comprendre l’obsession pathologique d’Orangerouge pour Anne Sinclair, une véritable fixette comme ont dit en Belgique. Que lui reproche-t-elle exactement ? D’être sioniste ? D’être juive ? D’être la femme d’un homme qui l’a trompée en commettant des frasques ? D’avoir été concufiée cent fois plutôt qu’une ? D’être restée fidèle à son mari et de l’avoir soutenu ? D’être riche ? D’avoir été parachutée à la direction d’un journal en ligne grâce à ses relations ? De prétendre avoir des idées de gauche ? Où est exactement le problème ? Va-t-on dans ce pays permettre à une Orangerouge de se livrer à ses penchants punitifs juste parce que cette affaire DSK lui est montée à la tête ? Après avoir décrété que l’épouse cocufiée est responsable des fautes de son mari (lequel a bénéficié d’une sorte de non-lieu, faut-il le préciser), va-t-elle s’en prendre ensuite aux enfants ? Où s’arrêtera Orangerouge dans sa petite chasse aux sorcières personnelle ?

  • permalien Shanaa :
    18 janvier 2012 @22h20   « »

    C’est, justement, en tant de crise et de chômage que le politique a besoin du bouc émissaire ! Ce dernier est rendu responsable de tous les maux qui secouent une société malade en profondeur !
    Hollande, comme les autres, veut le pouvoir et use de toutes les ficelles pour l’obtenir.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    19 janvier 2012 @00h31   « »

    A propos de L Szy*** // 18-01 / 17h08

    Long, très long plaidoyer de L Szy*** en faveur de la législation que critique M GRESH.

    Ce plaidoyer n’est qu’une baudruche dont il suffit d’approcher une épingle. Cette épingle est indiquée d’ailleurs par M GRESH dans son article. Donnons un coup de pointe et la baudruche va partir en lambeaux : neutralité en matière religieuse, bon ! Et pourquoi pas en matière politique ?

    PAF ! Reste rien de la baudruche ! Ou plutôt, si : l’évidence exposée dans l’article de M GRESH.

    Et qu’est-ce que l’antisionisme vient faire dans la conclusion de L Szy*** ? Le sionisme serait une religion, ou l’antisionisme ou l’antisémitisme ?

    Nous savons qu’il y a des sionistes qui appellent les pires misères sur la tête des musulmans, ou du moins des arabes ou au minimum des Palestiniens (mais alors, là, minimum minimorum, hein) ...

    Question rhétorique : L Szy*** serait-il aveuglé par la haine au point de se féliciter d’une humiliation visant spécifiquement des musulmans ?

  • permalien Laurent Szyster :
    19 janvier 2012 @01h04   « »

    @s=exp(j*pi)=0,

    Question rhétorique : L Szy*** serait-il aveuglé par la haine au point de se féliciter d’une humiliation visant spécifiquement des musulmans ?

    Relisez l’article proposé en amendement devant le sénat.

    Nulle part il n’est fait mention de l’Islam, d’une religion spécifique, de la scientologie ou toute autre secte.

    Cette loi n’empêchera personne d’ouvrir une crèche où la nourriture est conforme à des interdits religieux et où le personnel suit un code vestimentaire particulier.

    Contrairement à ce qu’accuse M. Gresh, cet article additionnel n’empêche pas les crèches d’engager du personnel déguisé en batman. Simplement, cette proposition de loi stipule que en l’absence de dispositions contractuelles particulières à cet égard, la règle est la laïcité.

  • permalien Nathan :
    19 janvier 2012 @09h33   « »

    Laurent Szyster a raison. La neutralité est le principe par défaut. Il n’empêche pas d’autres options si l’employeur le désire. Si une famille souhaite que la nounou soit juive ou musulmane pratiquante, elle peut le préciser par contrat.

    "S’agissant des assistants maternels, la commission a souhaité qu’à défaut de stipulation contraire inscrite dans le contrat qui les lie au particulier employeur, les assistants maternels soient soumis à une obligation de neutralité dans le cadre de leur activité d’accueil d’enfants. Autrement dit, dans le silence du contrat liant les parents à l’assistant maternel, ce dernier devrait s’abstenir de toute manifestation d’appartenance religieuse dans le cadre de son activité de garde d’enfants."

    Bref, une tempête dans un verre d’eau.

    Deïr Yassin : 18 janvier @17h50

    Votre commentaire sur Abu Qatada n’a rien à voir ici. C’est du hors sujet,

    Non, pas tout à fait. Abu Qatada est la preuve que le l’embrigadement et le terrorisme commencent par le prosélytisme religieux. Un Etat comme la France doit donc encadrer la transmission du message religieux, tout en respectant la liberté de chacun.

  • permalien
    19 janvier 2012 @09h57   « »

    Bonjour M. Gresh,

    vous écrivez :

    "Le groupe socialiste (...) exige que l’on aille vérifier, au domicile personnel, les convictions de chacun"

    Quel est le point qui vous permet d’affirmer "au domicile personnel" ? Je ne l’ai pas vu.

    Merci pour votre réponse et votre papier en général

  • permalien Alain Gresh :
    19 janvier 2012 @10h56   « »

    Les assistants maternels, en fait des assistantEs, exercent chez elles. C’est à leur domicile qu’elles accueillent les enfants.

  • permalien
    19 janvier 2012 @10h59   « »

    Merci pour cette précision

  • permalien Yvan :
    19 janvier 2012 @11h25   « »

    Cette proposition affecte aussi les personnels privés des établissements privés :






















    Structures publiques


    Structures privées dont la vocation non-religieuse est
    expressément affirmée


    Structures privées sans vocation particulière



    Structures privées à vocation religieuse


    Jurisprudence actuelle

    Neutralité


    Neutralité
    (jurisprudence « Baby
    Loup »)


    Liberté d’expression religieuse


    Liberté d’expression religieuse


    Apports de la proposition
    de loi


    Neutralité


    Neutralité


    Neutralité


    Neutralité

    Que l’on considère que Dieu existe, que Dieu, n’existe pas, ou qu’on ignore l’existence de Dieu, "neutralité" revient à imposer un comportement "athée" des personnels dans les établissements de droit privé.

  • permalien Orangerouge :
    19 janvier 2012 @11h38   « »
    Ce que souligne l’affaire Strauss-Kahn

    Les efforts, souvent fructueux, de certains réseaux de pouvoir deviennent transparents dans l’Affaires Strauss-Kahn.
    Ces sont des réseaux économiques et médiatiques (qui, on s’en aperçoit, sont susceptibles d’être liés à des réseaux crapuleux) d’intérêts, pas des réseaux ethniques ou religieux.

    Ce n’est pas rien de parvenir à faire passer un type comme Strauss-Kahn pour un possible Président d’un pays comme la France.
    Ce n’est pas par hasard qu’un Strauss-Kahn nous a été "vendu" comme présidentiable.

    Parce que son goût pour l’agression de femmes a fait exploser la manip en plein vol, nous pouvons lire ce qui se passe. C’est assez rare comme situation.

    Des réseaux peuvent, en France, pousser efficacement vers la présidence un agresseur de femmes, agresseur qui avait déjà eu affaire à la justice et dont la justice explore maintenant les relations possibles avec un entreprise de travaux public (cherchant donc des commandes publiques) et avec la pègre.

    Des éléments de biographie ici, sur celui qui, avant d’être mis en cause par une femme de chambre, avait déjà eu affaire plusieurs fois à la justice :
    http://www.republique-des-lettres.f...

    Il y a aussi ce livre que je n’ai pas lu :
    http://www.lefigaro.fr/internationa...

    Anne Sinclair s’appuie sur les mêmes réseaux que son mari.

    http://24heuresactu.com/2012/01/19/...

  • permalien Noval :
    19 janvier 2012 @12h01   « »

    Qu’ils soient athées, religieux pratiquants, libres-penseurs, de droite, de gauche, républicains, royalistes, chrétiens ou pentecôtistes est pour la très grande majorité des femmes/hommes politiques d’une importance infiniment secondaire dès lors qu’ils s’expriment sur la laïcité.

    Sur ce point au moins l’unanimité est de règle et le consensus bien ancré. A un point tel qu’ils voteraient à main levée (et des deux plutôt qu’une) pour que la République laïque si chère à leur coeur promulgue un Code de la laïcité ne contenant qu’un article unique rédigé comme suit :

    " Quelle que soit la religion de l’intéressé, le port de tout signe musulman est interdit dans l’espace public " ( Auteur : Maître Eolas, blogueur).

    Et surtout ne leur dites pas qu’ils sont islamophobes, ils seraient encore capables de vous traiter de raciste...

    D’ailleurs, l’attachement à la laïcité est pour nos femmes/hommes politiques à la hauteur de leur incessante dénonciation de tout communautarisme ; concernant ce dernier domaine, les plus virulents sont souvent de grands apparatchiks socialistes. Preuve par l’image :

    http://www.les-elections-presidenti...

  • permalien BAMS :
    19 janvier 2012 @12h19   « »

    Je suis tout à fait d accord avec les propos de Sarah.
    Les nathan and co nous expliquent que la neutralitèe doit etre de mise.... mais juste pour les musulmans et musulmanes (comme pour les signes religieux à l ecole) il n y a que sur elle que s’ applique cette loie.

  • permalien Lou :
    19 janvier 2012 @12h27   « »

    Karima est assistante maternelle au Québec,

    Une réponse aux islamophobes ! Ce sociologue québecquois témoigne

  • permalien Yvan :
    19 janvier 2012 @12h37   « »
    Le préambule de la Constitution est-il socialistement constitutionnel ?


    DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789
    Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution, et au bonheur de tous. En conséquence, l’Assemblée nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être Suprême, les droits suivants de l’homme et du citoyen.

    L’"Être Suprême" ?... n’est-ce pas un des noms d’Allah (العظيم) ?

    On comprend mieux pourquoi certain socialiste veut se débarrasser d’une constitution préambulée sous de si mauvais auspices.

  • permalien Orangerouge :
    19 janvier 2012 @12h56   « »
    Réseau socialiste ?

    Très intéressant article d’aout 2010 sur le parcours de Dominique Strauss-Kahn, et de Matthieu Pigasse parmi différentes institutions financières :

    http://www.solidariteetprogres.org/...

    Matthieu Pigasse contrôle maintenant avec Pierre Bergé et Xavier Niel le journal "Le Monde" :

    http://www.lexpress.fr/actualite/ec...

    http://www.lefigaro.fr/medias/2010/...

    L’Entourage de Dominique Strauss-Kahn selon "Le Point" :

    Dominique Strauss-Kahn est entouré de professionnels de l’agence de communication Euro RSCG. Il y a là Stéphane Fouks, patron de l’agence, Gilles Finchelstein, spécialiste des études d’opinion, Ramzi Khiroun, porte-parole du groupe Lagardère et conseiller en communication, et Anne Hommel, qui s’occupe des relations presse du FMI pour l’Afrique et l’Europe.

    DSK peut compter sur le soutien de Matthieu Pigasse, patron de la banque Lazard France et propriétaire des Inrockuptibles.

    À Paris, quelques membres de la direction du PS, tous à des postes stratégiques - élections ou sondages -, et des élus lui préparent le terrain. Parmi eux, Jean-Christophe Cambadélis et Jean-Marie Le Guen, députés de Paris, Christophe Borgel, le premier adjoint au maire de Villepinte, François Kalfon, le spécialiste des études d’opinion, Jean-Jacques Urvoas, le Monsieur Sécurité, ou encore François Pupponi qui lui a succédé dans son fief de Sarcelles.

    http://www.lepoint.fr/politique/ele...

    GillesFinchelstein :

    Directeur général de la Fondation Jean-Jaurès depuis 2000. Conseiller chargé des questions politiques auprès de Pierre Moscovici, ministre chargé des affaires européennes, de février 2000 à juin 2002 et conseiller chargé des questions politiques, des relations parlementaires et du suivi de l’opinion de Dominique Strauss-Kahn, ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, de juin 1997 à janvier 2000.

    Il a publié avec Matthieu Pigasse Le monde d’après, une crise sans précédent, Editions Plon, 2009 (réédition Hachette Pluriel) qui a reçu le prix du meilleur essai de L’Express et le prix HEC - Fondation Manpower - La Tribune. Il est également chroniqueur à El Periodico (Espagne) après avoir été chroniqueur à Il Riformista (Italie).

    GillesFinchelstein est par ailleurs Directeur des études du groupe Euro RSCG worldwide depuis octobre 2002.

    http://www.jean-jaures.org/La-fonda...

    A ma connaissance Euro RSCG s’occupe toujours de la communication de Montebourg et Vals (et sans doute d’autres socialistes).

  • permalien Nathan :
    19 janvier 2012 @13h10   « »

    @ Yvan : 19 janvier @11h25

    Votre tableau est faux. Voici ce qu’on peut lire dans la proposition de loi :

    Parmi les structures d’accueil des mineurs, elle a distingué celles qui bénéficient d’une aide financière publique, celles qui ne bénéficient pas d’une telle aide et celles qui se prévalent d’un caractère religieux.

    Les premières devraient être soumises à une obligation de neutralité en matière religieuse. Les deuxièmes devraient être autorisées, au nom de l’intérêt de l’enfant, à apporter, si elles le souhaitent, certaines restrictions à la manifestation des convictions religieuses de leurs salariés au contact de mineurs. Les troisièmes ne seraient pas soumises à l’obligation de neutralité.

  • permalien Yvan :
    19 janvier 2012 @13h18   « »

    @Nathan, le tableau est copié/collé de la proposition de loi.

  • permalien X :
    19 janvier 2012 @13h36   « »

    Pourquoi les gens devraient-ils exprimer leur foi publiquement et dans la rue ? Il y a des lieux pour ça. En plus ça tombe bien, ces lieux sont consacrés.

    Par ailleurs, je ne vois pas pourquoi les gens devraient exhiber leur foi à d’autres

    < imgsrc = ’’http://www.haaretz.com/polopoly_fs/..." >

  • permalien Laurent Szyster :
    19 janvier 2012 @13h36   « »

    @Yvan,

    Comme M. Gresh vous oubliez, peut-être volontairement, que le tableaux figurant dans cette proposition de loi ne résume que les cas où aucune dispositions contractuelles ne permet aux assistants maternels d’exprimer une conviction religieuse.

    Une crèche bouddhiste pourra donc toujours donner par contrat à son personnel la liberté d’afficher des portraits du Dalaï Lama. Et s’il plait à une crèche salafiste de laisser des enfants à la garde d’un fantôme en niqab, elle pourra toujours le spécifier dans le contrat de ses assistants maternels.

  • permalien Yvan :
    19 janvier 2012 @13h49   « »

    @Laurent Szyster, vous oubliez certainement, comme vous même et comme toujours, de lire ce que vous prétendez commenter.

    Ce tableau fait la synthèse de tous les cas de figures.

    Puisque vous de semblez pas l’avoir lu, ou tout au moins compris, la dernière ligne indique ce que la proposition de loi va changer et l’avant dernière, ce que la jurisprudence (pas la loi) a établi.

    Ce qui fait que cette proposition n’est pas plus contraignante que la loi mais que la jurisprudence.

  • permalien Yann :
    19 janvier 2012 @13h56   « »
    Je boycotte François Hollande

    Merci Orangerouge pour ce rappel concernant la position réactionnaire de François Hollande - en accord avec BHL - sur le boycott d’Israël.

    Vive Nouvelles d’Orient !

  • permalien Shanaa :
    19 janvier 2012 @14h11   « »

    Ce qui devrait interpeler les classes politiques c’est l’avis des français. En effet, beaucoup de français vont voter par défaut, blanc ou s’abstenir ! Ce qui signifie que le fossé se creuse entre le politique et le citoyen !
    De plus, en France, il n’y a pas un parti d’opposition réelle puisque le ps s’aligne sur les idées capitalistes et mime parfaitement la droite tout en gardant un vernis gaucho pour les gogos.
    Les français se rendent bien compte que les sphéres de décisions ne se prennent pas toujours dans leur pays. Mondialisation oblige !

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @14h36   « »

    Mais c’était sans doute long et compliqué à expliquer à son public "antisioniste".

    Hey Szyster, cette manière de diffamer, "voilée", me paraît assez peu laïque... Ça m’étonne de vous.

    Par ailleurs, pourquoi cette proposition et pas l’inverse ?
    Pourquoi l’employeur ne devrait-il pas préciser, LUI, s’il accepte ou pas les signes religieux et/ou politiques ?

    Cdlmt

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @14h47   « »

    Une crèche bouddhiste pourra donc toujours donner par contrat à son personnel la liberté d’afficher des portraits du Dalaï Lama. Et s’il plait à une crèche salafiste de laisser des enfants à la garde d’un fantôme en niqab, elle pourra toujours le spécifier dans le contrat de ses assistants maternels.

    Ce mépris dans vos commentaires fait froid dans le dos. Vous êtes juste infâme.
    On affiche des portraits du Dalaï Lama.
    On est un fantôme en niqab.
    Vous êtes pire que les mollahs. Vous ne considérez même pas cette femme comme un être humain mais comme un "fantôme en niqab".

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @14h53   « »

    Nulle part il n’est fait mention de l’Islam, d’une religion spécifique, de la scientologie ou toute autre secte.

    Certes, mais on sait très bien comment cela se passe au final...
    Pour qqn d’aussi éclairé et instruit que vous qui a tout compris à la vie, dont le rayonnement éblouit à des miles à la ronde, je trouve cette remarque candide.

    Cdlmt

  • permalien Laurent Szyster :
    19 janvier 2012 @14h53   « »

    @Yvan,

    « Art. L. 423-23 A. — À défaut de stipulation contraire inscrite dans le contrat qui le lie au particulier employeur, l’assistant maternel est soumis à une obligation de neutralité en matière religieuse dans le cours de son activité d’accueil d’enfants. »

    La mise en gras est assez clair, où il faut vous expliquer la signification de "à défaut", "stipulation contraire", "contrat" et "particulier employeur" ?

    Allez, juste au cas où ...

    Si vous voulez confier la garde de vos enfants à une assistante maternelle déguisée en Batman, vous pouvez toujours le faire. Il suffit de le mettre dans le contrat qui vous lie.

    Mais, en l’absence de stipulation contractuelle contraire, vous pourrez rompre votre contrat si elle décide tout à coup de porter le niqab pour mieux expliquer à vos mioches qu’ils iront en enfer s’ils ne suivent pas l’exemple d’un bédouin du 7ième siècle. Idem si elle décide de se convertir au judaïsme le plus rétrograde et se rase les cheveux pour apprendre la ségrégation sexuelle à vos lardons. Idem si elle se prend soudainement pour Sainte Thérèse d’Avila et s’automutile pour édifier votre progéniture aux joies du martyr chrétien.

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @15h04   « »

    Mais, en l’absence de stipulation contractuelle contraire, vous pourrez rompre votre contrat si elle décide tout à coup de porter le niqab pour mieux expliquer à vos mioches qu’ils iront en enfer s’ils ne suivent pas l’exemple d’un bédouin du 7ième siècle. Idem si elle décide de se convertir au judaïsme le plus rétrograde et se rase les cheveux pour apprendre la ségrégation sexuelle à vos lardons. Idem si elle se prend soudainement pour Sainte Thérèse d’Avila et s’automutile pour édifier votre progéniture aux joies du martyr chrétien.

    Oui, c’est vrai que cela ne pouvait attendre. Ce genre de situation arrive tous les jours... C’est pas comme si on avait d’autres problèmes plus important en France...

    Des musulmanes surprises en train d’attacher une ceinture de dynamite sur les gamins qu’elles gardent, et les chrétiennes qui flagellent les mômes à coup de fouet, ça n’arrête pas...

    Mais vous vivez dans quel monde ?

  • permalien Yvan :
    19 janvier 2012 @15h31   « »

    @Laurent Szyster,

    C’est vraiment pénible d’être harcelé par un troll. Si le tableau de synthèse qui est dans la proposition de loi ne vous convient pas, adressez-vous à celui qui l’a pondu, c’est à dire Alain Richard, au Sénat plutôt que de faire le pitre avec vos histoires de Batman (vous voyez, j’arrive aussi à faire des caractères gras).

    Je ne peux vraiment rien faire pour vous, à part de vous conseiller de consulter ou de prendre vos pilules.

  • permalien Laurent Szyster :
    19 janvier 2012 @15h34   « »

    @HN,

    Pourquoi l’employeur ne devrait-il pas préciser, LUI, s’il accepte ou pas les signes religieux et/ou politiques ?

    Parce que dans un état laïc comme la République Française, la neutralité religieuse est la règle, pas l’exception.

    On affiche des portraits du Dalaï Lama.
    On est un fantôme en niqab.

    Célébrons la diversité des idées ! Certaines nettement moins lumineuses que d’autres, certaines plus aliénantes que d’autres. La sérénité du Lama inspire d’autres sentiments qu’un linceul mysogine. Le Bouddhisme n’est pas le Salafisme.

    Je maintiens donc.

    Certes, mais on sait très bien comment cela se passe au final ...

    Si l’Islam à plus difficile que d’autre systèmes de valeurs à s’adapter à une société laïque, c’est son problème.

    C’est pas comme si on avait d’autres problèmes plus important en France ...

    Effectivement.

    La désindustrialisation, les travailleurs pauvres, le chômage des jeunes, une fiscalité injuste, la faillite de l’éducation publique, une administration pléthorique, l’hypocrite ségrégation post-coloniale, l’absence de politique d’immigration intelligente, j’en passe et des meilleures.

    Si vous voulez que le prochain gouvernement soit de gauche et résolve une partie de ces problèmes au lieu de les aggraver, il vaudrait mieux ne pas laisser la défense de la laïcité à la grosse blondasse fasciste.

    Parce que, au final, les électeurs sont souvent des veaux qu’on mène à l’isoloir par le museaux.

  • permalien le journal de personne :
    19 janvier 2012 @15h40   « »

    Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l’état te le demande, nous dit l’auteur de la relativité absolue… Albert Einstein.
    Et que dit Moïse, Jésus ou Mahomet ?
    La même chose.
    La cause est entendue. Le vrai faux débat sur la laïcité n’a donc pas lieu d’être.
    Parce que la liberté de conscience n’est rien que la conscience de notre liberté. Elle se situe en deçà de la science impudique et au-delà de la puissance publique.
    De quoi va-t-on débattre alors ? Des moyens qu’on croit pouvoir mettre en jeu pour réaliser un islam de France.
    Ou des moyens qu’on croit pouvoir mettre en jeu pour déréaliser l’islam en France… le réduire à sa plus faible expression…
    Des objectifs, on ne peut plus subjectifs… des cibles faciles et des peurs infantiles…
    C’est mon impression et je la partage.
    Tenez… j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.
    Par laquelle voulez-vous que je commence ?
    Par la mauvaise !
    La mauvaise : c’est qu’on m’a interdit de vous révéler la bonne
    La bonne : c’est que je ne peux pas m’empêcher de transgresser l’interdit.
    Mais je vais le faire à mots couverts en vous posant une ou deux questions
    Est-ce qu’on peut chasser le diable ?
    Oui, nous disent toutes les bonnes volontés
    Et Dieu ? Est-ce qu’on peut chasser Dieu ?
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/umpression/

  • permalien Laurent Szyster :
    19 janvier 2012 @15h55   « »

    @Yvan,

    C’est vraiment pénible d’être harcelé par un troll. Si le tableau de synthèse qui est dans la proposition de loi ne vous convient pas, adressez-vous à celui qui l’a pondu.

    Primo, le tableau de synthèse que vous avez recopié ne vient pas de la proposition de loi elle-même mais du rapport de la commission sénatoriale qui a amendé le texte original.

    Secundo, ce tableau ne concernait la proposition originale, non-amendée. La création des lois est un processus long et complexe. Pour que la proposition en question soit constitutionnelle et n’entre pas en contradiction avec une tonne de traités, les membres de la commission en question on l’amendée.

    La commission des lois n’a pas attendu l’indignation de M. Gresh pour se rendre compte qu’on ne pouvait pas - constitutionnellement ! - "vérifier, au domicile personnel, les convictions de chacun".

    3. La question des assistants maternels

    Comme indiqué précédemment, la proposition de loi vise à appliquer le principe de laïcité aux assistants maternels accueillant des enfants à leur domicile.

    Toutefois, le dispositif proposé n’apparaît pas compatible avec certains principes constitutionnels.

    Considérant que les auteurs de la proposition soulèvent, cependant, une question très importante, votre commission a adopté un amendement de son rapporteur créant, dans la proposition de loi, un article 3 afin de prévoir une solution juridique à la fois conforme aux objectifs du texte et aux droits et libertés constitutionnellement garantis.

    Cette solution consiste à inscrire dans la loi le principe selon lequel « à défaut de stipulation contraire, inscrite dans le contrat qui le lie au particulier employeur, l’assistant maternel est soumis au principe de neutralité en matière religieuse dans le cours de son activité d’accueil d’enfants. »

    Autrement dit, dans le silence du contrat liant le particulier employeur à l’assistant maternel, ce dernier devrait s’abstenir de toute manifestation d’appartenance religieuse dans le cadre de son activité de garde d’enfants.

    Par manifestation d’une appartenance religieuse, il faut entendre toute adhésion à un culte susceptible d’avoir une influence sur l’enfant, par exemple des discours, des prières, des tenues...

    Si, au contraire, l’assistant maternel entend manifester son appartenance religieuse dans le cadre de son activité d’accueil d’enfants, le contrat devrait le prévoir expressément, ce qui implique que l’assistant maternel devrait informer le particulier employeur de son intention préalablement à la signature éventuelle du contrat avec celui-ci.

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @16h17   « »

    Parce que dans un état laïc comme la République Française, la neutralité religieuse est la règle, pas l’exception.

    C’est nouveau ça. Soit on est croyant, soit on l’est pas. Il existe des nuances dans les deux courants mais je ne vois nulle neutralité dans tout ça.

    Si l’Islam à plus difficile que d’autre systèmes de valeurs à s’adapter à une société laïque, c’est son problème.

    Si j’ai bien compris la phrase, le vilain petit canard l’Islam a du mal à s’adapter. Toujours la même chose.
    Mais si vous prêtiez un peu plus attention aux nouvelles positives au lieu de suivre le cortège médiatique (guidant les veaux vers le vote d’extrême droite, UMP ou FN), vous verriez que l’Islam n’est pas si problématique que cela, ou en tout cas vous relativiseriez un minimum.

    Comme vous reprochez aux "anti-sionistes" (que vous mettez entre guillemets) de voir en Israël la source de tous les pb du monde, vous occultez totalement le fait que vous faîtes la même chose avec les musulman(e)s par rapport aux pb de la France.

    Et comme vous reprochez à d’autres leur antisémitisme et les termes qu’ils utilisent pour parler des israéliens, je me permets de remarquer le racisme et le mépris latent qui suintent de vos propos quand vous parlez de musulman(e)s.

    Par ailleurs, le problème soulevé dans cet article est justement que la gauche en question (les socialistes) n’a pas l’air pressée de régler les pb que vous évoquez (elle ne l’a d’ailleurs jamais fait).

    Cdlmt

  • permalien Orangerouge :
    19 janvier 2012 @16h41   « »
    La radio publique française utilisée pour la publicité d’une entreprise israélienne, pays qui ne respecte pas le Droit international : les produits pharmaceutiques Teva

    Nous nous adressons au directeur de France Info, radio qui diffuse actuellement des publicités pour les médicaments israéliens TEVA, lors de ses bulletins météo.

    Lettre ouverte à Monsieur Philippe CHAFFANJON
    (adresse mail sur le site en lien)

    Cher Monsieur Chaffenjon,

    Ces quelques lignes pour vous informer du caractère peu éthique d’une publicité diffusée sur France Info.
    Vous avez choisi de faire parrainer vos bulletins météo par les laboratoires pharmaceutiques TEVA.

    Outre le fait que votre offre publicitaire de parrainage exclut officiellement "tabac, alcools et produits pharmaceutiques" (cf votre grille tarifaire : http://radiofrancepub.com/wp-conten...), vous conseillez à vos auditeurs d’acheter des médicaments israéliens dans un contexte où Israël refuse aux Palestiniens le droit de se soigner, d’accéder aux médicaments et aux hôpitaux, s’attaquant y compris aux ambulances  ?

    Nous vous rappelons qu’Israël :
    - largue des bombes au phosphore sur la population civile palestinienne, tuant et mutilant des milliers de femmes et d’enfants
    - empêche les Palestiniens sous blocus d’accéder aux soins (les hôpitaux de la bande Gaza manquent même de gaze stérile et de fil pour points de suture)
    - laisse des femmes enceintes accoucher à des barrages militaires en Cisjordanie (Palestine occupée)

    http://www.europalestine.com/spip.p...

  • permalien ben ramden :
    19 janvier 2012 @16h49   « »

    @nsinghpalyhoo.com
    "mon mari est hindou et nos enfants ont été élevés par une nounou tibétaine,boudhiste et profondément religieuse(portant souvent la robe tibétaine)alors que nous sommes complétement laiques.
    je vous félicite de cet esprit que dégage ce commentaire.quelle chance ce brassage ethnique et surtout la nounou tibétaine.
    les tibetains ont toujours produit la science,la sagesse et les meilleurs guerriers,ils ont toujours troqué leur savoir avec les puissances qui garantissaient leur securité.
    heureux celui qui n’a pas de conflit avec les religions et les races.

  • permalien Nathan :
    19 janvier 2012 @16h52   « »

    HN : 19 janvier @16h17

    C’est nouveau ça. Soit on est croyant, soit on l’est pas. Il existe des nuances dans les deux courants mais je ne vois nulle neutralité dans tout ça.

    Mais l’Etat républicain n’est ni croyant ni pas croyant. Il est neutre, c’est-à-dire qu’il n’a pas à se prononcer pour une religion mais par contre, garantit la liberté de culte tout en protégeant les citoyens contre certaines dérives. Je sais que c’est difficile à comprendre pour ceux qui ne parviennent toujours pas à faire la séparation entre l’Etat et l’Eglise mais il faudra s’y faire. C’est la France. Pas l’Arabie saoudite, l’Iran, l’Egypte ou... Israël.

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @17h15   « »

    Nathan, vous avez beau essayer, vous n’arrivez même pas à la cheville de Mr Szyster, même avec vos petits sarcasmes de merde.

    c’est-à-dire qu’il n’a pas à se prononcer pour une religion mais par contre, garantit la liberté de culte tout en protégeant les citoyens contre certaines dérives

    Pourtant, il se prononce bien dans ce cas là, non ?

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @17h31   « »

    C’est la France. Pas l’Arabie saoudite, l’Iran, l’Egypte ou... Israël.

    Nathan, vous avez vraiment un sens aigu de la nuance...
    D’une loi française, qui affectera principalement (et surtout encore) des femmes musulmanes, vous sautez d’un pas élégant sur l’Arabie saoudite, l’Iran et l’Égypte, rien que ça.

    Ce genre "d’argument" arrive peut-être à vous faire remuer le trouillomètre, moi ça me laisse de marbre.

    Quelles seront les conséquences de cette loi imbécile ?
    Je parie que beaucoup de femmes dans le besoin (encore) - pourtant qualifiées - se retrouveront marginalisées, comme si elles ne l’étaient pas déjà assez.
    Et on leur dira du haut de notre "légitimité étatique" : "si vous voulez un travail, arrêtez de croire comme vous croyez".

    De plus, il existe déjà des institutions pour lutter contre les sectes et autres "dérives" dont pourraient être victimes ces créatures privées de cerveau et d’âme, et que l’on appelle "femmes".
    Comprenez bien le ton sarcastique de ma phrase avant de hurler ) la misogynie : c’est vous qui voulez décider à la place de ces femmes de leur tenue, de leurs croyances, et de la manière par laquelle elles l’expriment.

  • permalien Laurent Szyster :
    19 janvier 2012 @17h48   « »

    @HN,

    Si j’ai bien compris la phrase, le vilain petit canard l’Islam a du mal à s’adapter. Toujours la même chose.

    Mais si vous prêtiez un peu plus attention aux nouvelles positives au lieu de suivre le cortège médiatique (guidant les veaux vers le vote d’extrême droite, UMP ou FN), vous verriez que l’Islam n’est pas si problématique que cela, ou en tout cas vous relativiseriez un minimum.

    Oh, mais je relativise et je suis convaincu que la majorité des Musulmans en Europe sont très contents de vivre dans des états laïcs soustraits à l’emprise de l’obscurantisme qui domine encore largement le Monde Arabe et Musulman.

    Comme vous reprochez aux "anti-sionistes" (que vous mettez entre guillemets) de voir en Israël la source de tous les pb du monde, vous occultez totalement le fait que vous faîtes la même chose avec les musulman(e)s par rapport aux pb de la France.

    Faux.

    Je suis persuadé que les responsables des problèmes sociaux et économique de la France et de l’Europe ce sont ... les électeurs français et européens qui votent comme des idiots depuis trente ans.

    Et comme vous reprochez à d’autres leur antisémitisme et les termes qu’ils utilisent pour parler des israéliens, je me permets de remarquer le racisme et le mépris latent qui suintent de vos propos quand vous parlez de musulman(e)s.

    Racisme, certainement pas. Mépris pour les Musulmans ? Jamais.

    Mais mépris pour les "idées" de l’Islam, certainement. Comment peut-on respecter ce culte rendu à une personnalité aussi violente et psychotique ? Comment avoir du respect pour la nasse de superstition dans laquelle semble englué tout un monde depuis des siècles ? Désolé, mais le relativisme epistémologique n’est pas ma tasse de thé, toutes les idées ne se valent pas.

    Par ailleurs, le problème soulevé dans cet article est justement que la gauche en question (les socialistes) n’a pas l’air pressée de régler les pb que vous évoquez (elle ne l’a d’ailleurs jamais fait).

    L’erreur de la gauche de gouvernement, de ses cadres et d’une majorité de ses électeurs a été d’abandonner leur conscience de classe pour se mobiliser en faveur d’un humanisme pour branleur masquant (mal) la réalité d’une tiers-mondisation de la société.

    Or, on ne reconstruira pas cette conscience de classe dans un prolétariat divisé par des identités soit-disant "multiculturelles" entre "blancs" et "indigènes". Surtout pas si l’identité qui s’impose naturellement de l’autre côté de la fracture coloniale est aussi réactionnaire et aliénante que l’est l’Islam traditionnel.

    Pour unir le "peuple de gauche" français la laïcité est un must.

    M. Gresh, comme ses amis du PC et des Verts, préfère acheter des voix aux prédicateurs islamistes de banlieue contre la promesse d’accommodement raisonnable avec la régression obscurantiste.

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @18h09   « »

    Désolé, mais le relativisme epistémologique n’est pas ma tasse de thé, toutes les idées ne se valent pas.

    C’est sûr que le relativisme épistémologique, à base de laïus sur l’Islam réactionnaire, sur le prophète barbare et pédophile et blablabla, ça ne tient pas trop la route.
    Quand on est un "anti-Islam" convaincu et qu’on s’alimente toujours avec le même discours, je vois mal comment on peut sortir de cette mare.

    Mais quand on regarde de plus près, les pros des conflits sanglants, ça reste tout de même les occidentaux, donc plutôt sous des cultures catholiques, protestantes ou orthodoxes, voire laïques (damned !).

    La guerre du Vietnam n’est pas moins violente et barbare que la guerre civile en Algérie, à l’exception près que les terres vietnamiennes sont foutues pour des décennies, pas les terres algériennes... Enfin peut-être que si, mais quand la France a fait ses essais nucléaires...

    Pour finir, vous pourrez me sortir toutes les explications pseudo sociologico-scientifiques que vous voudrez, quand on respecte qqn, on ne dit pas qu’il se déguise en Batman, que c’est un fantôme en niqab comme vous le faîtes à longueur de journée sur ce blog.

  • permalien HN :
    19 janvier 2012 @18h12   « »

    Comment peut-on respecter ce culte rendu à une personnalité aussi violente et psychotique ?

    Moi aussi j’ai des questions sans réponse...

    Comment peut-on aimer la betterave ??
    Et le navet ?
    Et le gras de viande ?

  • permalien Nathan :
    19 janvier 2012 @18h41   « »

    HN : 19 janvier @17h31

    Nathan, vous avez vraiment un sens aigu de la nuance...
    D’une loi française, qui affectera principalement (et surtout encore) des femmes musulmanes, vous sautez d’un pas élégant sur l’Arabie saoudite, l’Iran et l’Égypte, rien que ça.

    Ce genre "d’argument" arrive peut-être à vous faire remuer le trouillomètre, moi ça me laisse de marbre.

    Possible mais j’en parlais parce que dans deux des pays cités et probablement bientôt dans le troisième vu le résultat des élections, il existe une religion d’Etat avec tout ce que cela implique comme discrimination envers les minorités. Pas en France. Pour que vos arguments soient vraiment crédibles et qu’on vous prenne vraiment au sérieux, commencez par critiquer les pays où l’islam est religion d’Etat.

    Quelles seront les conséquences de cette loi imbécile ?
    Je parie que beaucoup de femmes dans le besoin (encore) - pourtant qualifiées - se retrouveront marginalisées, comme si elles ne l’étaient pas déjà assez.

    Là, vous n’avez pas tort. Il y aura sans doute des conséquences sociales. Il est clair qu’une assistante maternelle portant le voile aura peut-être plus difficile à trouver des employeurs.

    Je pense aussi qu’il y a des problèmes beaucoup plus importants et urgents à traiter que celui-ci. Mais faute de solutions ou d’idées fondamentales, on se replie sur des sujets comme ceux-là, d’autant plus qu’ils sont électoralement payants.

  • permalien Deïr Yassin :
    19 janvier 2012 @18h44   « »

    @ Lolo le rigolo

    "La grosse blondasse fasciste"

    Cela fait marrer de vous voir traiter quelqu’un largement sur votre gauche de ’fasciste’.
    Comme l’a dit Marine Le Pen dans un interview dernièrement : dans un contexte israélien, elle est plutôt centriste.
    Dans un autre très long interview avec Haaretz, elle s’est en plus prononcée contre la colonisation, et elle avait estimé qu’à partir du moment où on a la nationalité dans un pays on doit avoir les mêmes droits.

    Cela ne fait même pas une semaine que vous avez tenté de nous convaincre avec vos manipulations de sources habituelles que la confirmation du Citizenship Law par la Haute Court israélienne ne visait pas particulièrement les Palestiniens de nationalité israéliennel, et qu’il n’y avait rien de discriminatoire dans cette loi.

    Si Marine Le Pen est fasciste, même pour vous, vous êtes quoi alors ?


    Parlant de laïcité :
    le Ministre de l’Intérieur israélien Eli Yishaï du parti Shas estime que si les soldats du Tsahal avaient prié quelques minutes avant d’aller au combat, Israël aurait gagné la guerre au Liban en 2006.
    Il est convaincu que s’ils avaient gagné la guerre de ’67, c’est parce que chaque juif avait levé les yeux vers le créateur.
    Et le meilleur pour la fin :

    "C’est une grande leçon. Quand tous les Etats arabes sont contre le peuple juif, c’est l’étude de la Torah qui le sauverait."


    - http://972mag.com/interior-minister...

  • permalien Yvan :
    19 janvier 2012 @18h54   « »

    Laurent Szyster :

    Primo, le tableau de synthèse que vous avez recopié ne vient pas de la proposition de loi elle-même mais du rapport de la commission sénatoriale qui a amendé le texte original.

    Secundo, ce tableau ne concernait la proposition originale, non-amendée.

    Ça se confirme, vous êtes en état de confusion mentale, essayer de demander de l’aide dans votre entourage, et surtout restez calme.

    Il ne s’agit pas d’une loi, mais d’une jurisprudence, créée par la confirmation en appel d’un jugement du Conseil des Prud’hommes concernant un litige de licenciement.

    Le rapport de la commission du Sénat dirigée par le vice président du groupe socialiste au Sénat, Alain Richard, débouche, dans un Sénat où la gauche est majoritaire (et en période électorale), sur une proposition de loi transformant cette jurisprudence d’un tribunal de juges non-professionnels en une loi générale concernant l’extension aux structure privées des lois régissant les les structures publiques. Ce n’est plus de la démocratie, c’est de l’ochlocratie.

    Pour l’instant cette loi n’est pas écrite, seul le rapport préliminaire a été publié. C’est de ce rapport que ce tableau est tiré, et il indique la portée de la loi proposée.

    Depuis la séparation de l’église et de l’état (1905) ce serait la première fois que des législateurs, à partir d’un fait divers, ferait intervenir l’état, dans des structures privées religieuses, c’est donc la fin de la séparation de l’église et de l’état.

    Le but des "rapports préliminaires", c’est de lancer des débats, et A. Gresh en prenant position sur son blog participe à celui-ci.

  • permalien Sarah :
    19 janvier 2012 @18h59   « »

    @ Laurent szyster :

    Moi aussi j’ai des questions :

    Comment peut-on soutenir un état qui pratique l’apartheid,le nettoyage ethnique,qui balance du phosphore blanc sur des nourrissons,qui s’assoit sur le droit international,qui enferme plus d’un million et demi de personnes dans une prison géante(Gaza),qui vole,pille les terres et les ressources des autres,qui colonise les terres d’autrui au nom d’un livre religieux(vous avez parlez d’obscurantisme religieux ?Vous avez du louper un épisode),qui bombarde des écoles de l’ONU,qui pratique les assassinats politiques,qui tire à balle réelle sur des manifestants pacifiques,qui torture des prisonniers,qui enferme des enfants,qui laisse mourir des femmes enceintes à des check point,etc etc etc etc etc ?

    Je n’ai pas le temps de citer toutes les horreurs de votre état chéri !

    Et ça ose donner des leçons aux autres !

  • permalien s=exp(j*pi) :
    19 janvier 2012 @19h06   « »

    @ Nathan // 19-01 / 09h33 (1/2)

    Pour la première sortie de L Szy***, j’ai répliqué hier.

    Pour la seconde (L Szy*** // 19-01 / 01h04), on supposera que L Szy*** ignore qui est Soljénitsyne et n’a jamais lu l’Archipel du Goulag.

    Il aurait appris :

    - d’abord qu’il faut refuser le mensonge et appeler les choses par leur nom ;
    - ensuite qu’il y a d’une part la Loi et d’autre part l’application de la Loi.

    Il aurait compris (peut-être) que, au-delà de la Loi, il y a parfois la perversion avec laquelle elle est rédigée afin de se présenter apparemment neutre et pure de toute mauvaise intention. Et cependant, il suffit d’en lire le texte et de flairer l’air du temps pour comprendre A QUOI le texte sera destiné et QUI est visé. En d’autre termes, le plus vicieux est précisément d’éviter d’inclure dans la Loi ou dans l’exposé des motifs son objectif réel que chacun perçoit pourtant sans difficultés.

    Qu’est-ce que la Loi prévoit ? Qu’il y a un contrat par défaut et que la contrainte est placée d’office sur la partie faible (celui qui souhaite être engagé). A charge pour le demandeur de contrat de forcer un contrat spécifique qui, comme prévoit le droit, ferait alors la loi entre les contractants. Chacun voit quels sont les pratiquants visés ; suffit de faire défiler les croyants des différentes religions :

    - les porteurs de kippa n’ont rien à craindre : leur suffirait d’articuler "AN-TI-..." ; ils n’auront même pas à formuler le mot complet ... ;
    - les cathos, même "affichés", n’ont guère à craindre que de menues difficultés ;
    - les plus menacés par le rejet seront évidemment les musulmans.

    Et notez que RIEN ne précise dans la Loi qu’un employeur doive montrer la même intransigeance ou la même tolérance pour chaque pratique religieuse quelle qu’elle soit ou à quelque niveau qu’elle se manifeste. Et rien ne pourrait d’ailleurs être prévu en ce sens. Mais cela revient bel et bien à laisser s’exercer une discrimination envers une personne en raison de sa religion.

    Ne restait rien de la baudruche pour qui a une once de clairvoyance.

    Et s’il restait un soupçon de doute à qq’1, signalons qu’on aurait pu ajouter un coup d’épingle à celui de M GRESH : l’athéisme n’est pas visé dans la Loi, non plus que les opinions philosophiques.

    A votre avis, L Szy***, il nous a sorti "la Défense et l’Illustration de ... la Naïveté" (à défaut de ... "... de la Langue française") ?

    Ou ... "... de la fausse Naïveté (aussi nommée Hypocrisie)" ... ?

    ps : si vous pouviez me faire un petit exposé sur le "relativisme épistémologique", vous m’aideriez beaucoup ; car je doute que l’expression (ronflante à souhait) ait une réalité bien consistante.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    19 janvier 2012 @19h12   « »

    @ Nathan // 19-01 / 09h33 (2/2)

    Quant à votre post, outre votre approbation des posts de L Szy, j’ai aussi qq objections à y opposer ...

    Bref, une tempête dans un verre d’eau.

    Lorsque des hommes sont visés en raison de leur religion, même si la chose se fait indirectement et sous le costume d’une apparente démocratie, ce n’est jamais une tempête dans un verre d’eau. Ce sont les droits de l’homme qui sont en cause.

    Et avant de sortir une bêtise, il faudrait penser aux grands classiques (à SES PROPRES classiques d’ailleurs !) :

    ... l’embrigadement et le terrorisme commencent par le prosélytisme religieux ...

    Alors, voyons donc : les SA de M HITLER, ils avaient été induits à l’embrigadement et au terrorisme par quel prosélytisme religieux exactement, dites-nous ? Car vous ne nierez pas qu’ils fussent embrigadés et bel et bien terroristes, hein ? Ah, vous n’y aviez jamais réfléchi ainsi ? Etonnant ! Mais alors, êtes-vous sûr de comprendre ce qui induit le terrorisme chez certains islamistes ? Et chez certains résistants palestiniens ?

    Quand un mathématicien développe une démonstration et fait appel à une proposition fausse, son théorème reste non démontré. Votre sortie sur l’origine religieuse du terrorisme n’étant pas fondée, votre conclusion reste donc irrecevable et d’ailleurs, ...

    ... d’ailleurs, vous seriez bien en peine je suppose de préciser un peu comment la France pourrait à la fois :

    - encadrer la transmission du message religieux (ce n’est pas le boulot de l’Etat),
    - et respecter la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en matière religieuse.

    Evidemment, j’imagine bien certains envisageant déjà que la pratique de l’Islam soit interdite (un jour sur deux seulement pour commencer) en France et en Belgique. Et en attendant, ils se bornent à "encadrer", càd à brimer par les vexations, contraintes et interdictions "minimes". Quand ce n’est pas plus grave : la police antiterroriste a agrafé en France un certain Adlène HICHEUR, chercheur au CERN et enseignant de physique des particules et je commence à me demander si, après plus de deux ans d’embastillement, il y a au dossier autre chose que son lignage algérien et sa foi.

    http://soutien.hicheur.pagesperso-o...

    Pcq un délit d’association de malfaiteurs où il semble rester seul en cause, ça ne fait guère sérieux et il me vient des doutes. Mais comme je vous ai déjà signalé, c’est encore au niveau du doute (renforcé) car je me forme mes opinions avec prudence.

    ps : M HITLER ? Ah, je sais : j’aurais pu évoquer MM LENINE, STALINE et leurs communistes à la place de M HITLER ! Mais c’est un plaisir de tirer sa réfutation d’un domaine que d’aucuns ont tendance à se réserver.

  • permalien Sarah :
    19 janvier 2012 @19h13   « »

    Effectivement,Deir Yassin a raison:Marine Le Pen serait certainement une femme de gauche en Israel !

    Disons que Marine Le Pen serait traitée là bas de dangereuse gauchiste par Lieberman et ses partisans.

    D’ailleurs,elle n’avait pas manqué de le rappeler dans son entretien à Haaretz lorsque le journaliste avait posé des questions sur son racisme.

    De mémoire,elle avait dit une phrase du genre :"si je disais ne serait-ce que 10% de ce qui se dit en Israel sur les Arabes,je serais déjà condamnée pour incitation à la haine raciale" !

  • permalien Nathan :
    19 janvier 2012 @19h20   « »

    s=exp(j*pi) : 19 janvier @19h06

    Et notez que RIEN ne précise dans la Loi qu’un employeur doive montrer la même intransigeance ou la même tolérance pour chaque pratique religieuse quelle qu’elle soit ou à quelque niveau qu’elle se manifeste.

    Je ne vois pas ce qui vous permet de dire ça. La proposition de loi ne fait aucune distinction entre les religions. Elles sont toutes logées à la même enseigne, du moins sur le papier. Si au lieu d’une nounou musulmane portant le voile, vous avez une Loubavitch portant la perruque, c’est kif-kif. Evidemment dans la réalité, une louba ne s’occupera probablement que d’enfants juifs religieux et encore plus probablement, elle ne s’occupera pas des enfants des autres car elle en a déjà une bonne dizaine à elle :-))

  • permalien Marcel Séjour :
    19 janvier 2012 @20h23   « »

    Premier point : Mr Snyster n’a pas répondu à Sarah, qui pose de bonnes questions. Depuis pas mal d’années maintenant Israël a fait plusieurs fois la preuve qu’il était tout aussi capable de crimes contre les humains que n’importe qui d’autre.

    Deuxième point, bien plus important. De tous les commentaires et réactions celui de nsinghpalyahoo.com est le seul qui fasse survivre un réel optimisme. Oui il est possible de s’enrichir et d’enrichir ses enfants au contact d’autres cultures. Cela seul compte et les débats socialo-socialistes et arabo-juifs on s’en fout.

    Vouloir imposer de tels scrupules de neutralité dans l’espace où évoluent nos bambins c’est finalement prendre à la place des parents des décisions qui leur reviennent. C’est aux parents catholico-juifs de décider s’ils font garder leur petit par une nounou musulmane ou boudhiste. Nul besoin de légiférer, cela va sans dire.

    Merci encore une fois à nsinghpalyahoo.com ( quel pseudo, franchement ! Il devrait y avoir une loi contre ça) merci donc pour vos paroles de paix et d’espoir.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    19 janvier 2012 @20h40   « »

    @ Nathan // 19-01 / 19h20

    s=exp(j*pi) : 19 janvier @19h06

    Et notez que RIEN ne précise dans la Loi qu’un employeur doive montrer la même intransigeance ou la même tolérance pour
    chaque pratique religieuse quelle qu’elle soit ou à quelque niveau qu’elle se manifeste.

    Nathan // 19-01 / 19h20

    Je ne vois pas ce qui vous permet de dire ça.

    Ce qui me permet d’affirmer cela ? Tout simplement le fait que la Loi ne le prévoit pas ! Et tout ce qui n’est pas interdit par la Loi est autorisé dans une démocratie. Le fait que la Loi traite formellement les religions "en bloc" n’est ici pas pertinent : elle ne garantit pas une égalité de traitement à des personnes de religion différente et
    permet donc que s’exerce une discrimination du fait de l’employeur.

    Et si vous n’avez rien d’autre comme objection pour le reste des posts, je considère que nous sommes d’accord "à une nuance près".

  • permalien X :
    19 janvier 2012 @23h25   « »

    Zyster,

    Mais mépris pour les "idées" de l’Islam, certainement. Comment peut-on respecter ce culte rendu à une personnalité aussi violente et psychotique ?

    Que pensez voua de l’assersion suivante : mépris pour les idées de judaisme, notamment pour les raison suivantes :

    - le judaisme est à l’orgine du fanatisme et decla terreur des colons juifs qui pensent et sont convaincu que dieu les autorise à coloniser la cisjordanie et à voler les terres et les ressources des propriétaires non
    juifs dans cette région (cf rapport de l’assemblée national fraçaise qui évoque l’apartheid et le vol de l’eau dont sont victimes les palestiniens)

    - il est également à l’origine des fascisme (si vous n’êtes pas convaincu Nathan pourra vous expliquez les raisons qui l’ont poussé à dire et redire sur ce blog), du gouvernement sioniste qui ne cache pas son racisme envers ceux qui ne sont pas de religion juive (cf rapport récent des délégués européens).

    - la segrégation contre les femmes (ce n’est qu’un exemple) dans certains courants du judaisme.

  • permalien Indigné :
    19 janvier 2012 @23h41   « »

    Loubavitch : entre polémique parisienne et affichage national

    C’est un rituel annuel. Lors du vote du budget, les élus du Conseil de Paris s’empoignent sur la légitimité des subventions accordées par la Ville à une vingtaine de crèches confessionnelles, et notamment les crèches juives, qui accueillent un millier d’enfants. Mercredi 14 décembre, des subventions de plus de 2 millions d’euros ont été accordées à ces structures. Un financement jugé contraire au principe de laïcité par certains élus de gauche.

    "Il n’est pas acceptable que la ville de Paris méprise ainsi la loi de 1905 et accorde, ni plus ni moins, 2,3 millions d’euros à des structures confessionnelles", en majorité des crèches d’obédience juive ou gérées par des associations loubavitch (orthodoxes), a déploré Danielle Simonnet, élue du PG, dont le groupe a voté contre.
    http://religion.blog.lemonde.fr/2011/12/17/loubavitch-entre-polemique-parisienne-et-affichage-national/

  • permalien CdQat :
    20 janvier 2012 @06h47   « »

    @Sarah
    Je lis que le PS n’est pas de gauche et que Mélenchon non plus. Ce qui amène 2 questions :
    - c’est qui la gauche ?
    - c’est quoi la gauche ?

  • permalien gloc :
    20 janvier 2012 @07h25   « »

    CdQat : c’est quoi la gauche ?

    C’est à dans l’hémicycle des assemblées les sièges situés à la gauche du président.

    Les sièges du centre sont appelé "centre", et ceux de droite "droite".

    L’objectif étant que chacun trouve une place pour poser son popotin.

  • permalien nsinghyahoo.com :
    20 janvier 2012 @08h42   « »

    Les bigots de tous acabits , y compris les bigots laiques sont vraiment insupportables !

  • permalien nsinghyahoo.com :
    20 janvier 2012 @08h48   « »

    ^Pour moi, être de gauche, c’est tout d’abord avoir du coeur et faire montre de générosité et d’attention aux autres. Malheureusement tous ces petits maîtres qui se prétendent de gauche et tentent de masquer leur étroitesse d’esprit, leurs préjugés racistes , leur laideur morale et leurs compromissions avec les puissances de l’argent en s’abritant derrière une pseudo-défense de la laicité et des liberté m’écoeurent et fond un tort immense à la vraie gauche.

  • permalien Nathan :
    20 janvier 2012 @09h27   « »

    Comparons la situation de la France ou de la Belgique qui garantissent la liberté de culte avec celle de l’Indonésie, pays à majorité musulmane.

    En Indonésie, l’athéisme est puni par la loi. Cinq religions autres que le sacro-saint islam sont tolérées. Pas une de plus.

    Un blogueur ayant récemment posté sur Facebook un message selon lequel "Dieu n’existait pas" est menacé de prison.

    http://www.bbc.co.uk/news/world-asi...

    Comme j’ai coutume de le dire : que chacun balaie devant sa porte. Dans les pays musulmans, au chapitre des libertés, il y a encore du travail. Beaucoup de travail.

  • permalien K. :
    20 janvier 2012 @09h49   « »

    A report found that British women who watch more than 4 hours of T.V. per day overestimate the amount of immigrants in the U.K. by 1250%.

  • permalien CdQat :
    20 janvier 2012 @11h28   « »

    @Gloc : 20 janvier @07h25

    L’objectif étant que chacun trouve une place pour poser son popotin.

    J’en déduis donc que ceci est le seul objectif des hommes politiques
    Ce disant, n’est-on pas en train de valider le concept de "tous pourris" ?

  • permalien CdQat :
    20 janvier 2012 @11h28   « »

    @Nathan : 20 janvier @09h27
    D’accord il y a pire ailleurs. Mais la situation est-elle acceptable pour autant ? Et n’y a t-il pas meilleurs ailleurs ?

  • permalien Noval :
    20 janvier 2012 @11h29   « »

    Dans un pays où la religion n’a aucune, mais alors aucune place, un pays dans lequel n’existe aucune discrimination à l’encontre de qui que ce soit, et surtout pas en matière religieuse, un pays dont toutes les valeurs sociales et le vivre-ensemble sont basés sur une laïcité exemplaire, le dernier chic consiste pour les femmes de se promener librement et sans la moindre contrainte ... en burqa.

    L’histoire ne dit pas où et quant les stylistes, ( tous masculins et tous d’une laïcité à toute épreuve) ont puisé leur inspiration ; d’après certains, aucun n’aurait fréquenté une grande maison de couture française ou italienne, mais tous tireraient leur création d’une inspiration divine.

    Toujours est-il que cette mode prend tellement d’ampleur que là-bas, même les toutes jeunes filles raffolent paraît-il de ce vêtement new look.

    On ne sait pas encore si les femmes occidentales s’inspireront de ce dernier chic . D’après certains, c’est peu probable ; en effet, les stylistes soutiennent mordicus que leur burqa ne peut être portée que par une certaine catégorie de femmes et de toutes jeunes filles et dans un lieu unique au monde . Toute autre considération serait pour ces mêmes stylistes une très grave atteinte à la laïcité. Et de cela, ils n’en veulent à aucun prix.

    http://www.egalite-infos.fr/2012/01...

  • permalien gloc :
    20 janvier 2012 @11h42   « »

    CdQat : Ce disant, n’est-on pas en train de valider le concept de "tous pourris" ?

    "Tous pourris" n’a pas de sens, puisqu’il inclut même ceux qui le profèrent.

    Disons plutôt "tous économie de marché" ou tous TINA, ou tous "pensée unique", puisque que tous les "alters" sont à la porte.

  • permalien Lou :
    20 janvier 2012 @11h55   « »

    Un débat sur Radio-Orient sur la loi islamophobe du parti socialiste sur les assistants maternels .

    Seconde partie :

    La conclusion de Madame la sénatrice Laborde vaut le détour (dans les 2 dernières minutes) : face à l’inquiétude des nounous musulmanes, la présentatrice lui demande si elle a pris la température des auditeurs. Elle ose la phrase suivante :

    Oui, oui, je l’avais déjà prise par les nombreux mails que j’avais reçus avant, entre le 07 Décembre et le 17 Janvier. Et j’ai bien compris que j’inquiétais, que je perturbais et que j’étais une islamophobe. Bon ben voilà, et j’assume, et qu’est-ce que vous voulez que je vous dise de plus ?

  • permalien Nathan :
    20 janvier 2012 @17h34   « »

    CdQat : 20 janvier @11h28

    D’accord il y a pire ailleurs. Mais la situation est-elle acceptable pour autant ? Et n’y a t-il pas meilleurs ailleurs

    Oui je sais… l’herbe est toujours plus verte ailleurs.

    En tout cas, on a vu qu’elle ne l’était pas en Indonésie, pays musulman où un athée risque la prison pour avoir oser déclarer que Dieu n’existe pas.

    Bien sûr, ceci est de la roupie de sansonnet à côté du Pakistan, paradis musulman où une femme, Asia Bibi, a été condamnée à mort pour avoir proféré un prétendu "blasphème" et dans lequel deux hommes politiques importants ont été assassinés pour l’avoir défendue.

    Continuons notre petit voyage. L’Inde, par chance pour elle, n’est pas à majorité musulmane. Qu’à cela ne tienne... On a appris hier que Salman Rushdie avait décidé de renoncer à se rendre au festival littéraire de Ja¨pur, suite à l’inévitable fatwa lancée par un mouvement islamique issu de l’école coranique Darul Uloom Deoband. Une école qui soit-dit en passant possède une annexe à Londres. L’un des terroristes du métro londonien y avait suivi des “cours”. Le plus ironique dans l’affaire, c’est que cette école se prétend modérée et condamne le terrorisme. Le terrorisme peut-être mais pas les fatwas et les menaces de mort.

    On pourrait multiplier les exemples à l’infini. Il ne faut pas être un génie pour comprendre que l’islam est une religion intolérante. Dans la plupart des pays où il est majoritaire voire religion d’Etat, des minorités de toutes sortes ont eu à subir sa férule. Et c’est loin d’être fini. Alors personnellement, j’estime que cette religion est très bien lotie en France et en tout cas infiniment mieux que les autres religions dans les pays musulmans.

  • permalien Sarah :
    20 janvier 2012 @18h42   « »

    @ Nathan :

    Quel est le rapport entre l’Indonésie et cette loi qui concerne les femmes musulmanes FRANCAISES ?

    Jusqu’à quand allez-vous balancer à la figure des musulmans FRANCAIS les exemples indonésien,seoudien ou iranien ?

    Voulez-vous que notre pays prenne comme exemple désormais l’Arabie Seoudite en matière de législation pour tout ce qui concerne les musulmans français ?

    En quoi les musulmans français sont-ils responsables de ce qui se passe en Indonésie ?

    Je vois que vous etes tellement aveuglé par votre islamophobie que lorsque vous parlez de l’Inde vous opposez méchants musulmans intégristes et gentils hindous tolérants.

    Vous ne connaissez rien au fanatisme hindou,responsable du nettoyage ethnique de dizaines de milliers de musulmans ,notamment à Gujarat ?

    Avez-vous déjà entendu parler des centaines d’assassinats de musulmans indiens par des fondamentalistes hindous ?
    Ou vous ne lisez que les informations qui vont dans votre sens ?

    Au fait par qui fut assassiné Gandhi ?

  • permalien X :
    20 janvier 2012 @19h07   « »

    CdQat, Dénommé Nathan :
    20 janvier

    Je me dmande pourquoi vous alez si loin, dans l’entité sioniste qui se veut un état juif on oblige les femmes à s’assoir à l’arrière des autobus les homme en avant, cette entité est un régime raciste sur la religion. On vole les biens et les ressources des non juifs pour les remettre aux juifs. On exerce un racisme répugnant envers les noirs même s’ils sont juifs.
    On protège les terroristes et fanatiques en raison de leur religion.

    Je ne pense qu’il y’a pire. Heureusement pour nous qu’il qu’une seule entité de ce genre et elle est de trop. L’humanité n’a pas besoin de ça.

0 | 100 | 200 | 300 | 400

Ajouter un commentaire