Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Feiglin, Hitler et Netanyahou : compétition au Likoud

Feiglin, Hitler et Netanyahou : compétition au Likoud

lundi 30 janvier 2012, par Alain Gresh

« Faisons du Pays des Juifs un Pays Juif. » Cette fière devise surplombe le site Manhigut Yehudit (« Leadership juif »), dont le fondateur est Moshe Feiglin, un député du Likoud. Le 31 janvier, il affronte Benyamin Netanyahou pour le leadership du parti. Que cet homme qui vit dans une colonie de Cisjordanie, condamné à six mois de prison (commués en travaux d’intérêt général) pour sa campagne de désobéissance civile contre les accords d’Oslo de 1993, puisse briguer la direction du principal parti d’Israël en dit long sur la dérive fascisante de ce pays. On connaissait déjà Avigdor Lieberman, le ministre des affaires étrangères, que ses thèses racistes auraient rendu persona non grata dans n’importe quelle démocratie qui se respecte. On a maintenant Feiglin, qui n’a pas hésité à faire l’éloge d’Adolf Hitler.

On ne peut en tout cas pas lui reprocher de cacher ses opinions. Il a salué « l’acte de résistance » que représente, selon lui, le meurtre par l’extrémiste juif Baruch Goldstein, en févier 1994, de vingt-trois fidèles musulmans qui priaient dans la mosquée de Hébron. Bien évidemment, il est favorable à l’annexion de tous les territoires palestiniens et prône le transfert des Palestiniens, comme l’indique la devise de son site prônant de transformer la terre en « pays juif ».

La solution est d’autant plus facile que, pour lui, comme d’ailleurs pour les candidats républicains à la primaire aux Etats-Unis (Newt Gingrich et Mitt Romney), les Palestiniens n’existent pas : il n’y a que des gens parlant arabe qu’il faut encourager à aller s’installer dans un pays arabe. Pour cela, rien de plus facile : couper l’eau et l’électricité aux habitants non juifs de la Cisjordanie.

Dans un entretien au quotidien Haaretz, en 1995, il disait : « Hitler était un génie militaire inégalé. Le nazisme a fait passer l’Allemagne d’un bas niveau à un niveau physique et idéologique fantastique. Les jeunes loqueteux ont été transformés en une catégorie propre et ordonnée de la société et l’Allemagne a disposé d’un régime exemplaire, d’un système de justice adéquat et de l’ordre public. Hitler aimait la bonne musique. Il pouvait peindre. Les nazis n’étaient pas une bande de voyous. » (lire Khalid Amayreh, « Likud Leader, Moshe Feiglin, Israel’s Emerging Hitler, to Join Parliament », Al-Jazeera, décembre 2008.)

Pour les Français de l’étranger qui voteront aux élections législatives dans une dizaine de circonscriptions, le site de Feiglin appelle les Israéliens disposant d’un passeport français à voter pour Philippe Karsenty, un illuminé qui se bat depuis des années pour essayer de montrer que le journaliste de France 2 Charles Enderlin est un imposteur et que l’affaire de l’enfant palestinien tué aux premiers jours de la seconde Intifada, Mohammed Al-Doura, est une mise en scène. Selon ce site, ce « combattant de la vérité » est un « véritable ami d’Israël ». De l’Israël que représente Feiglin, cela ne fait aucun doute…

En 2008, le gouvernement britannique a décidé de l’interdire d’entrée sur le territoire. Mais Feiglin est-il un marginal ? on peut en douter. Lors des primaires d’août 2007 du Likoud, il obtenait 24% des voix et, en décembre 2008, il arrivait à la vingtième place sur 140 candidats pour la liste des députés (il sera rétrogradé par Netanyahou). On le crédite de 25 à 30% des suffrages dans la compétition du 31 janvier au sein du Likoud.

Comme le fait remarquer Akiva Eldar dans Haaretz du 30 janvier (« Netanyahu or Feiglin, Israel’s future still looks dark »), Feiglin sert aussi à faire apparaître Netanyahou comme un « modéré », alors même que le premier ministre israélien applique à la lettre la politique voulue par ces extrémistes, refuse toute véritable négociation et étend la colonisation. Eldar conclut ironiquement en appelant à voter pour Feiglin-yahou !

Les chrétiens d’Orient

Université populaire à Paris, samedi 4 février 2012.

Séance 1 : L’histoire des chrétiens d’Orient, avec Joseph Maïla (professeur de sociologie politique et de relations internationales, directeur de la prospective au ministère des affaires étrangères).

Séance 2 : Appréhender les « minorités religieuses » au Proche/Moyen Orient, avec Rudolf El-Kareh (professeur de sciences sociales et politiques ayant exercé au Liban [UL], en France à l’IEP d’Aix-en-Provence, l’Université d’Aix-Marseille et au Canada).

Séance 3 : Les coptes d’Egypte, par Laure Guirguis (doctorante à l’EHESS, Paris et au CEDEJ, Le Caire).

Participation : 20 euros par cycle (12 euros pour les étudiants et les demandeurs d’emploi). Formule d’abonnement annuel : 120 euros pour l’ensemble des sessions (80 pour les étudiants et les demandeurs d’emploi).

Horaires : séance 1, 10 h 30-12 h 30 ; séance 2, 14 h-16 h ; séance 3, 16 h 15-18 h 15.

Contact et inscription : universite-populaire[@]iremmo.org.

409 commentaires sur « Feiglin, Hitler et Netanyahou : compétition au Likoud »

0 | 100 | 200 | 300 | 400

  • permalien Marcel Séjour :
    30 janvier 2012 @11h38   »
    Tous les mêmes

    Depuis quelques années déjà Israël apporte à l’Humanité la preuve indiscutable qu’il n’y a pas d’hommes bons et d’hommes mauvais, pas de "justes" et de dévoyés mais qu’être humaniste est une question de circonstances. Les persécutés du jour se retrouvent persécutants le lendemain ? Dire cette évidence et permettre qu’on la dise peut seul permettre de remplacer l’oppression par la justice mais c’est malheureusement le sort de toutes les dominations que d’être détruites pour avoir ignoré cette sagesse.Ce fut aussi le sort du IIIème Reich.
    Hier l’Allemagne ; demain Israël. Naturellement.

  • permalien Deïr Yassin :
    30 janvier 2012 @11h43   « »

    Parlant de Hitler, il y aujourd’hui un Op-Ed dans HaAretz qui revient sur cet étonnant sondage de la semaine dernière qui révèle que 70% des Juifs israéliens se considèrent "le Peuple Elu", qu’une majorité, en cas de clash entre la Loi juive et la démocratie, optent pour la Loi juive, et que 61% pense que l’Etat doit être géré selon les traditions religieuses juives.
    C’est donc une ethnocratie théocratique que veut la majorité.

    Selon ce même sondage, 98% des Juifs israéliens pensent qu’il est ’très important’ ou ’assez important’ que le principe guidant l’Etat d’Israël et le Judaism doit être "le souvenir de l’Holocauste".

    Ce pourcentage dépasse celui du : respect de Shabbath, le fait de vivre en Israël, la Pâque juive, et même, tenez-vous bien, appartenir au peuple juif !

    - www.haaretz.com/print-editio...

    Norman Finkielstein : L’Industrie de Holocauste et Peter Novick : L’Holocauste dans la vie américaine expliquent très bien l’intérêt pécuniaire et le chantage émotionnel de ce génocide, en attendant un livre qui explore le même phénomène parmi les Juifs de France.

  • permalien Deïr Yassin :
    30 janvier 2012 @11h47   « »

    PS :
    Baruch Goldstein a tué 29 musulmans en prière, et non pas 23 comme écrit.

  • permalien HN :
    30 janvier 2012 @11h52   « »

    Ça a l’air d’un type très bien, ce Feiglin........
    Hum.

    Cdlmt

  • permalien
    30 janvier 2012 @12h29   « »
    Feiglin & Hitler : soyons précis

    La présentation de l’avis de Feiglin sur Hitler me semble un peu exagéré. Les propos ont été rapportés hors-contexte (dit-il) par des gens qui s’opposent à lui. Il n’aurait fait qu’expliquer qu’Hitler avait un "génie militaire".
    Sur wikipedia (en), on apprend qu’il a ajouté ensuite que ça ne signifiait pas qu’il avait de l’admiration pour lui.
    Sur la page de discussion du même article, une contributrice explique (sans donner plus de sources que ça) qu’il voulait simplement expliquer qu’une action démocratique n’était pas nécessairement légitime, et inversement (en prenant l’exemple d’Hitler, "démocratiquement" approuvé par le peuple au moment de sa prise de pouvoir).

    Ces précisions n’enlève rien au caractère inquiétant (pour le moins) du personnage, d’autant plus que cet argument était utilisé (si l’on en croit ladite contributrice) pour justifier la "désobéissance" aux accord d’Oslo.

  • permalien Lou :
    30 janvier 2012 @12h56   « »

    Alain Gresh : "voter pour Philippe Karsenty, un illuminé qui se bat depuis des années pour essayer de montrer que le journaliste de France 2 Charles Enderlin est un imposteur et que l’affaire de l’enfant palestinien tué aux premiers jours de la seconde Intifada, Mohammed Al-Doura, est une mise en scène."

    L’affaire Mohamed Al Dura est traitée par Etienne Mougeotte :

    “Tué, mais par qui ?”. On se rend compte qu’il est impossible à cette époque, et encore aujourd’hui, d’ouvrir un débat en France sur cet épineux sujet sur le fait de savoir qui avait réellement tiré, israéliens ou palestiniens, si les images étaient le fruit d’un montage, s’il s’agissait d’un accident. Impossibilité d’avoir ce débat qui témoigne d’une certaine attitude des médias français et des journalistes sur ce sujet, il s’agit la d’un mélange de préférences partisanes anti-israélien par certains et le phénomène extravagant de solidarité corporatiste derrière Charles Enderlin dont le reportage posait problème".

  • permalien Yasmina :
    30 janvier 2012 @13h27   « »

    qu’une majorité, en cas de clash entre la Loi juive et la démocratie, optent pour la Loi juive, et que 61% pense que l’Etat doit être géré selon les traditions religieuses juives.
    C’est donc une ethnocratie théocratique que veut la majorité.

    tout à fait Deir Yassine. Et ceci, d’après le Talmud, la croyance que le Messie viendrait si l’ensemble du peuple observait la Loi ...

  • permalien HN :
    30 janvier 2012 @14h24   « »

    @Anonyme

    Personnellement, cette simple phrase (sortie ou pas de son contexte) suffit pour me vacciner contre ce genre d’individu :
    "Germany received an exemplary regime, a proper justice system and public order."

    Qualifier la justice d’une dictature "d’adéquate", et son régime "d’exemplaire", ça me paraît déjà assez effrayant comme concept...

    Cdlmt

  • permalien travail :
    30 janvier 2012 @14h49   « »

    Ainsi les valeurs du judaisme sioniste et talmudiste sont-ils intégralement opposés au valeurs du catholicisme, du socialisme, de la france, de la démocratie des droits de l’homme et de la république...?

    hormis l’excellent n. finkelstein, il y a aussi karl marx "sur la question juive" : judaïsme consubstantiel au capitalisme ? (comme max weber l’avait montré concernant le protestantisme)

  • permalien Yvan :
    30 janvier 2012 @15h07   « »

    Ce qui est rassurant avec l’humanité, c’est que si les niais peuvent nuire et faire du mal, ils sont au final toujours perdants.

    Le Testament Politique de Hitler (FR, 42 S., Text).pdf (Objet application/pdf)

    Une des conséquences de notre attitude, c’est que nous avons rendu le Juif agressif. Or il est moins dangereux sous cette forme qu’à l’état sournois. Mieux vaut cent fois le Juif qui avoue sa race que le Juif honteux qui prétend ne différer de vous que par la religion. Si je gagne cette guerre, je mets un terme à la puissance juive dans le monde, je la blesse à mort. Si je perds cette guerre, cela n’assure pas davantage leur triomphe - car, eux, ils en perdraient la tête. Ils pousseraient l’arrogance à un tel degré qu’ils provoqueraient par là même le choc en retour. Ils continueraient, bien entendu, de miser sur les deux tableaux, de revendiquer dans tous les pays les avantages des nationaux, et sans renoncer à l’orgueil de demeurer de surcroît les membres de la race élue. Ce serait la fin du Juif honteux, remplacé par le Juif glorieux - aussi puant que l’autre, sinon plus. En sorte que l’antisémitisme ne saurait disparaître, les Juifs eux-mêmes l’alimentant et le ranimant sans cesse. Il faudrait que la cause disparût pour que disparût la réaction de défense. L’on peut faire confiance aux Juifs. L’antisémitisme ne disparaîtra qu’avec eux.


    ... ce qui est inquiétant chez les niais, c’est que parce qu’ils sont niais, ils sont toujours prêts à recommencer.

    ... on est tout de même loin du foyer pour les juifs.

  • permalien Jordi GRAU :
    30 janvier 2012 @16h39   « »

    A "travail"

    Vous écrivez :

    "Ainsi les valeurs du judaisme sioniste et talmudiste sont-ils intégralement opposés au valeurs du catholicisme, du socialisme, de la france, de la démocratie des droits de l’homme et de la république... ?

    hormis l’excellent n. finkelstein, il y a aussi karl marx "sur la question juive" : judaïsme consubstantiel au capitalisme ? (comme max weber l’avait montré concernant le protestantisme)"

    J’avoue ne pas être sûr de vous comprendre. Feriez-vous de l’essentialisme, comme les gens qui pensent que l’islam est par nature contraire à la démocratie et aux droits de l’homme ?

    Par ailleurs, je note que vos propos sont confus : vous mettez dans le même sac le catholicisme, le socialisme, la démocratie... Tout ceci ferait partie des "valeurs de la France". Le problème c’est que ces valeurs n’ont pas toujours été compatibles. Le catholicisme, au départ, a été très opposé à la démocratie et aux droits de l’homme. Quant au socialisme, il y a encore beaucoup de catholiques qui le rejettent. Est-ce à dire que le catholicisme soit par nature incompatible avec la démocratie et le socialisme ? Rien n’est moins sûr. On pourrait faire la même remarque pour le judaïsme. Que le sionisme soit difficilement compatible avec les droits de l’homme, d’accord. Mais dans la suite de votre message, vous parlez des juifs en général. Attention aux généralisation abusives !

    Enfin, Max Weber n’a pas exactement dit que le protestantisme était consubstantiel au capitalisme. Il a dit que certaines formes de protestantisme (calvinisme et puritanisme, notamment) ont servi à un moment donné de soubassement idéologique au capitalisme. Peut-être pourrait-on dire la même chose de certaines formes de judaïsme. Mais on pourrait trouver de nombreux exemples de juifs (en tout cas de gens élevés dans la religion juive) qui ont été ou sont encore hostiles au capitalisme.

  • permalien Jordi GRAU :
    30 janvier 2012 @16h42   « »

    A Yvan

    Je ne comprends pas votre message. Qui sont les "niais" ? Et en quoi seraient-ils toujours perdants ? En quoi le testament de Hitler nous éclaire-t-il ? Partagez-vous les analyses de l’oncle Adolf sur l’antisémitisme ? Si c’est le cas, je pense que vous vous trompez lourdement.

  • permalien Yvan :
    30 janvier 2012 @17h12   « »

    Jordi GRAU à travail : "J’avoue ne pas être sûr de vous comprendre.’
    Jordi GRAU à Yvan : "Je ne comprends pas votre message."

    ... vous êtes surement victime d’une conjuration.

  • permalien Nathan :
    30 janvier 2012 @17h34   « »

    Deïr Yassin : 30 janvier @11h43

    Selon ce même sondage, 98% des Juifs israéliens pensent qu’il est ’très important’ ou ’assez important’ que le principe guidant l’Etat d’Israël et le Judaism doit être "le souvenir de l’Holocauste".

    Deïr Yassin préfèrerait probablement que les Juifs oublient la catastrophe qui a décimé un tiers du peuple juif. La prochaine fois qu’elle mentionnera la Nakba, je le lui rappellerai.

    En outre la question de l’enquête était "Quels sont les principes qui guident votre vie" et le nombre de réponses était limité. 98% ont répondu "le souvenir de la Shoah" mais 92% "Faire partie du peuple juif" et 89% "Faire partie de la société israélienne".

    Parlant de Hitler, il y aujourd’hui un Op-Ed dans HaAretz qui revient sur cet étonnant sondage de la semaine dernière qui révèle que 70% des Juifs israéliens se considèrent "le Peuple Elu", qu’une majorité, en cas de clash entre la Loi juive et la démocratie, optent pour la Loi juive.

    Non, pas une majorité. 44% répondent "toujours la démocratie" 20% "toujours la Halakkah" et 36% "parfois la démocratie, parfois la Halakkah.

    J’aimerais voir le même type d’enquête en Egypte, en remplaçant "Halakkah" par "Charia".

    Par ailleurs, il faut toujours se méfier de ce que les gens disent. Soumis à une longue enquête, ils réagissent souvent par simple automatisme ou par conformisme. Par exemple, dans cette même enquête, 71% estiment qu’il est très important d’étudier la bible mais seulement 16% le font. Je note aussi qu’une majorité est pour le mariage civil et une large majorité estime que les activités doivent se poursuivre le jour du shabbat.

    Que Feiglin soit un fasciste, ça ne fait pas l’ombre d’un doute mais on sent Deïr Yassin très désireuse d’englober tous les Israéliens sous sa bannière.

  • permalien Laurent Szyster :
    30 janvier 2012 @17h56   « »

    M. Gresh revient à sa marotte "antisioniste".

    Lui qui ne s’est jamais inquiété des délires nazis qui truffent le discours politique palestinien du Hamas au Fatah, le voila qui nous sert une soupe amalgamant Hitler via le fasciste Feiglin à Netanyahou, Liebermann, Gingrich, Romney et Karsenty.

    Donc, en usant de la même méthode, puisque la charte du Hamas fait référence aux Protocoles des Sages de Sion et que M. Erdogan soutient le Hamas, donc tous les alliés politique de l’AKP peuvent être amalgamés aux Nazis ?

    Et, si demain Feiglin ou ses partisans déclarent leur amour de brioche, la brioche aussi sera nazie !

    Cette réthorique spécieuse produit chez son public ce genre de commentaire débilissime :

    Parlant de Hitler, il y aujourd’hui un Op-Ed dans HaAretz qui revient sur cet étonnant sondage de la semaine dernière qui révèle que 70% des Juifs israéliens se considèrent "le Peuple Elu", qu’une majorité, en cas de clash entre la Loi juive et la démocratie, optent pour la Loi juive, et que 61% pense que l’Etat doit être géré selon les traditions religieuses juives.

    Parlant d’Hitler, quel rapport avec le religiosité des Juifs en Israël ? Mystère et boules de gomme "antisionistes" ...

  • permalien Jordi GRAU :
    30 janvier 2012 @18h53   « »

    A Yvan

    ... vous êtes surement victime d’une conjuration.

    Non : je dois être "niais". Très franchement, je n’ai pas compris votre avant-dernier message. Mais si vous me jugez indigne de vos explications, ce n’est pas grave, cela ne m’empêchera pas de dormir.

  • permalien Jordi GRAU :
    30 janvier 2012 @19h04   « »

    A Laurent Szyster

    Je ne vois pas en quoi le billet d’Alain Gresh est critiquable. Ce n’est pas lui qui a inventé que le Likoud comprend dans ses rangs un dangereux extrémiste nommé Feiglin, dont les propos concernant Hitler ne laissent pas d’être étrangement complaisants. Ce n’est pas non plus Alain Gresh qui a été le premier à dire que Netanyahou mène une politique extrémiste, même si ses discours sont plus modérés que ceux de l’épouvantail Feiglin : celui qui a dit ça est un journaliste de Haaretz.

    Maintenant, je peux très bien comprendre votre souhait de voir M. Gresh renvoyer dos à dos les extrémistes du Hamas et ceux du Likoud. S’il ne le fait pas, à mon humble avis, c’est parce que le rapport entre Israël et les Palestiniens n’est pas du tout symétrique. M. Gresh se met du côté du plus faible et de ceux qui sont les plus victimes d’injustice. Cela ne signifie pas, je pense, qu’il idéalise le Hamas.

  • permalien Deïr Yassin :
    30 janvier 2012 @19h12   « »

    @ Lolo le lent

    "Parlant de Hitler, quel rapport avec la religiosité des juifs ?"

    Nous savons que vous ne lisez pas vos propres liens, alors ceux postés par les autres .... Evitez donc de les commenter !
    Le Op-Ed de HaAretz s’intitule "Israel’s never-ending Holocaust", et si vous n’êtes pas au courant : Hitler fut le moustachu autrichien qui en était principalement responsable.


    @ Nathan
    DY préférerait probablement que les Juifs oublient la catastrophe blahblah...... La prochaine fois qu’elle mentionne la Nakba je lui rappellarai"

    A vrai dire, je m’en fous s’ils l’oublie ou pas. Ni moi ni les miens ne sommes responsables, même si la Hasbara aimerait le mettre sur le dos des Palestiniens. Il se peut que pour vous, il est normal que l’Holocaust est plus important qu’appartenir au peuple juif ou de vivre en Israël, si vous pourriez donc convaincre vos cousins d’aller cultiver son souvenir ailleurs !!!

    Nous savons que l’Holocauste est utilisé par l’Etat pour forger une identité nationale de toute pièce. Quand même des Mizrahim ont des cauchemars la nuit à cause d’un événement qui a eu lieu il y a 65 ans et dont ils n’étaient pas concernés, cela devient pathologique. On vois mal comment 98% d’Israéliens dont une majorité est Mizrahim peuvent penser que cela est si important sauf qu’il s’agit bien entendu du bourrage de crane depuis le berceau. Il suffit d’avoir discuté avec des Israéliens pour savoir qu’ils sont presque tous dingue à ce sujet.

    Contrairement à l’Holocauste, la Nakba continue et tous les Palestiniens sont concernés car figurez-vous, elle avait et a toujours lieu en Palestine !.

    "J’aimerais voir le même type d’enquête en Egypte"

    Oui, c’est bien connu, l’Egypte est "La-Seule-Démocratie-Au-Moyen-Orient" tout en clamant qu’elle fait partie de l’Occident !

    Après les manifestations de Haredim où des enfants fut exposés vêtus de pyjamas à rayures frappés de l’étoile jaune, le Knesset veut interdire la terminologie nazie : il serait interdit d’appeler quelqu’un Nazi ou le comparer avec des personnalités nazies connues.
    L’histoire ne dit pas si cela vaut aussi pour les Palestiniens des deux côtés de la Ligne Verte et notamment les membres de la Knesset qui sont régulièrement traités de Nazis ou s’il s’agit d’une affaire entre juifs.

    - www.haaretz.com/news/nationa...
    - http://news.yahoo.com/israeli-bill-...

  • permalien Yvan :
    30 janvier 2012 @19h17   « »

    @Jordi GRAU ce n’est pas une question de dignité, je ne vois rien d’autre à ajouter à mon message.

    Que vous ne puissiez envisager qu’Hitler soit un niais, c’est à vous et en vous de voir.

    Mais pour moi, c’est un niais, un neuneu, une nunuche, et tous ceux qui prennent (ou ont pris) ses élucubrations pour argent comptant, comme Feiglin qui nous fait le coup de la prophétie auto-réalisatrice n’ont pas plus mon estime, d’autant plus qu’ils sont souvent assez nuisibles. pour la communauté humaine.

  • permalien Laurent Szyster :
    30 janvier 2012 @20h03   « »

    @Jordi Grau,

    Je ne vois pas en quoi le billet d’Alain Gresh est critiquable.

    D’abords parce que M. Gresh, en prenant les précautions d’usage (à savoir une opinion publiée dans Haaretz), nous pond un article qui ressemble à ces pancartes "Sionisme = Nazisme" qu’on voit fleurir dans les manifestations "antisionistes" (voir le commentaire de Marcel Séjour et les autres du même tonneau qui suivront immanquablement). Et tout ça sous un titre crapuleux suggèrant que Hitler pourrait être élu à la tête du Likoud.

    Ensuite, parce qu’au contraire de cet amalgame vicieux, M. Gresh n’a jamais abordé la question des fantasmes nazis qui pourrissent le discours politique palestinien depuis presque un siècle. Et la faiblesse n’est pas une excuse, ni pour la méchanceté ni pour la stupidité.

    Bref, cet article c’est à la fois l’immonde amalgame et l’hôpital qui se fout de la charité.


    @Deir Yassin,

    Encore une justification foireuse a postériori ?

    Faut réfléchir avant d’écrire des bêtises, après c’est trop tard.

  • permalien Maho :
    30 janvier 2012 @20h24   « »

    à Mr Szyster

    Moi j’aime bien ce qu’a dit ce Marcel Séjour que vous fustigez. D’un point de vue historique il a raison ; les tyrans ont toujours violemment péri.Sauf Staline, mort dans son lit et c’est bien dommage. Si Israël ne s’amende pas Israël périra. C’est déjà arrivé, non ? Tant de psycho rigidité ne peut qu’être fatal.

  • permalien Ph. Arnaud :
    30 janvier 2012 @20h24   « »

    Laurent Szyster

    Il n’y a de relents nazis dans les discours palestiniens que dans votre imagination...

    Les fameuses images du Grand Mufti de Jérusalem passant en revue des soldats musulmans en uniforme allemand coiffé du fez sont une manipulation. Les soldats en question n’étaient rien d’autre que des Bosniaques qui, durant la Première Guerre, avaient été l’unité d’élite de l’armée austro-hongroise. Il a juste suffi que les officiers autrichiens réactivent leurs réseaux.

    Mais l’idée est pernicieuse : elle vise à faire conclure au spectateur que le Grand Mufti, étant Palestinien, ne pouvait passer en revue que des Palestiniens, ce qui est faux. Durant la dernière guerre, la très grande majorité des Palestiniens qui ont combattu l’ont fait dans l’armée britannique. Ceux qui se sont engagés aux côtés des nazis, c’était peanuts.

    En revanche, Jabotinsky, dont le père de Netanyahou était le secrétaire, n’hésita pas à accepter une base d’entraînement à Civitta Vecchia de la part de Mussolini et, durant la guerre, le groupe sioniste Lehi fit des offres de service aux nazis.

    N’oubliez pas, non plus, cet officier israélien qui prit l’initiative, il y a quelques années, de faire marquer des numéros sur l’avant-bras de Palestiniens prisonniers.

    N’oubliez pas non plus la politique d’apartheid à l’encontre des Israéliens arabes et, plus encore, à l’encontre des Palestiniens...

    Alors, lorsque vous parlez des Palestiniens, baissez un peu le ton, s’il vous plaît...

  • permalien Curieux :
    30 janvier 2012 @20h33   « »

    "Il y a presque un siècle" Un siècle ? Le Hamas en 1912 ? Ou presque Avec des références nazies ? Ou presque...Enfin Laurent, mon bon, prenez vos pilules.

    Ensuite seulement, parlez-nous encore de réfléchir avant d’écrire. Et surtout continuez, écrivassez, dénigrez, délégitimez... On finit par trouver drôle cette crasse veulerie. Ou presque.

    Que voulez-vous, les occasions de rire se font rares en ces temps de crise.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    30 janvier 2012 @22h04   « »

    @ Deïr Yassin

    Qu’est-ce que vos ancêtres étaient pervers, Deïr Yassin !

    OU ALORS,

    Qu’est-ce qu’il raconte comme bêtise (ce ne serait pas la première) "notre" L Szy*** // 30-01 / 20h03 !

    L Szy***

    ... , M. Gresh n’a jamais abordé la question des fantasmes nazis qui
    pourrissent le discours politique palestinien depuis presque un siècle. ...

    Tenez-vous bien !

    "... des fantasmes nazis ..." dans le discours palestinien (puisqu’ils le "... pourissent ..."). Et cela durerait depuis "... presqu’un siècle. ..." !!

    J’ai bien lu, pourtant ! Bref, les Palestiniens auraient commencé au plus tard vers 1920 à se faire leurs "fantasmes nazis" alors que "Mein Kampf" n’existait pas encore ! Contaminés par le nazisme avant même que celui-ci existe, les Palestiniens ! Fallait-il qu’ils soient "doués" // ... euh ... "pervers", ces Palestiniens !

    A moins que L Szy*** perde tout contrôle de lui-même lorsqu’il veut rapprocher antisionisme et nazisme ; il en perdrait alors tout sens de la critique au point d’oublier la simple arithmétique et le principe essentiel qui veut que la cause précède l’effet en physique, en histoire et dans tous les discours raisonnables.

    Ah ! J’oubliais LES histoires, les légendes assemblées afin de raconter UNE histoire (sioniste) !! Celles-là font exception à la règle de fer de la simple logique et il n’est pas permis d’aborder leur examen sous cet angle : il s’agit d’articles de foi ! L’affirmation de L Szy*** serait alors à ranger dans cette rubrique ...

    Décidément, Deïr Yassin, il faudra autre chose pour me convaincre que vos ancêtres étaient pervers à ce point.

    Et, comme disait qq’1, y’a pas longtemps : "Faut réfléchir avant d’écrire des (grosses) bêtises ...."

  • permalien Laurent Szyster :
    30 janvier 2012 @22h43   « »

    @Ph Arnaud,

    Il n’y a de relents nazis dans les discours palestiniens que dans votre imagination ...

    Bien sur, bien sur.

    Les références aux Protocoles des Sages de Sion dans la charte du Hamas, c’est dans mon imagination. La thèse négationniste défendue par M. Abbas en 1982 aussi. Et les saluts hitlériens à la télé palestinienne ce sont des effets spéciaux sans doute ?


    @Curieux,

    C’est vrai que presque cent ans c’est très exagéré.

    Disons 76 ans pour être précis.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    30 janvier 2012 @22h58   « »

    @ Maho // 30-01 / 20h24

    Je ne sais si Israël est destiné à périr mais la méthode dont ont usé tous ses gouvernements et tous ses Etats-Majors est restée constante : user de la violence et avoir une foi aveugle en l’usage de la violence au point d’imaginer que, ce que l’on ne peut résoudre par la violence peut être résolu par davantage de violence.

    Quant à Staline, Soljénitsyne, qui avait dû recevoir qq confidences de grands pontes du parti communiste durant la brève période où il fut auprès d’eux en odeur de sainteté (si l’on ose dire !), fait une remarque singulière dans l’Archipel du Goulag (chapitre sur les "transferts" par "nationalité").

    Staline, explique Soljénitsyne, envisagea aussi de déporter "en tant que nationalité hostile" les juifs. Il avait même commencé à lancer son projet.

    "Cependant, écrit-il, ce fut le premier de ses desseins qui avorta. Dieu lui fit savoir, par l’entremise, semble-t-il, de mains humaines, qu’il avait à quitter sa carcasse."

    Il se peut que cette phrase ne soit pas exacte au mot près, mais c’est son sens et son articulation qui comptent. On y sent l’ancien prisonnier qui voit une justice se rendre. Il n’y glisse certainement pas le mot "Dieu" par hasard : Staline s’attaquait au peuple juif et Soljénitsyne était devenu croyant durant son incarcération ! Et on imagine la jubilation de l’ancien taulard qui se repasse en son imagination l’écroulement de l’idole Staline et de ses desseins maléfiques.

    Staline est donc mort dans son lit mais, d’après Soljénitsyne, probablement empoisonné. Beria pourrait en avoir été soupçonné par les autres membres du Politburo, raison pour laquelle il aurait été fusillé "en douce".

  • permalien K. :
    30 janvier 2012 @23h51   « »

    C’est vrai que presque cent ans c’est très exagéré.

    Meuuuu non, Laurent, les nazis se sont inspirés du protocole des sages de (la) Palestine (arabe) rédigé il y a presque cent ans.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    31 janvier 2012 @00h03   « »

    @ Deïr Yassin et Curieux

    Et L Szy*** fait comme s’il n’avait pas compris

    @Curieux,

    C’est vrai que presque cent ans c’est très exagéré.

    Disons 76 ans pour être précis.

    Un homme avide s’adresse à Dieu :

    - "Seigneur, qu’est-ce que c’est pour Toi qu’un million de dollars ou bien cent mille ans ?"

    - "Un cent ou une minute."

    - "Seigneur, ne pourrais-Tu m’accorder un million de dollars ?"

    - "Certainement, une petite minute !"

    Et quand on pense que L Szy*** devrait encore en rabattre si on lui cherchait misère !

    Bah ! Il est juste question d’une petite minute !

  • permalien Deïr Yassin :
    31 janvier 2012 @00h04   « »

    @ Le Belch
    Je pense que Lolo avait encore le nez dans la siocaïne quand il a écrit son commentaire sur le nazisme palestinien.
    Ceci dit, il n’a pas tout à fait tort : si vous regardez une photo d’Adolf, vous voyez bien qu’il n’a pas l’air très aryen, avec sa moustache et ses cheveux noirs, et son accent bizarre en allemand.

    En effet, il était Palestinien, de Talbiyeh, et l’allemand, il l’a appris dans le German Colony à Jérusalem d’où l’accent. C’est là qu’il a connu le Mufti aussi, en effet ils étaient camarade de classe chez les Protestants allemands.
    Tout s’explique.....

    Sinon, c’est dommage que le ridicule ne tue pas. On serait débarrassé des sionistes.


    Lolo l’intello nous sort comme ’preuve’ que les Palestiniens sont des nazillons :
    - la référence au Protocoles des Sages dans la Charte de Hamas

    - la thèse d’Abbas : cela sera pour une autre fois.
    La thèse d’Abbas qui n’existe qu’en arabe et en russe, et dont le Simon Wiesenthal Center a traduit quelques extraits bien sélectionnés est une pièce maitresse de tout hasbariste qui se respecte. Demandez-leur s’ils l’ont lu. Vous vous imaginez : la thèse d’Abbas a même une page wiki, dont les références viennent de vous-savez-qui.

    - le salut hitlerien à la télé palestinienne qui a été posté en boucle par les hasbaristes depuis quelques jours. Voilà ce qu’en dit As’ad Abu Khalil :
    - http://angryarab.blogspot.com/2012/...

    La fait que le symbole de la svastika est présent en Asie est bien entendu aussi la preuve que les Asiatiques sont nazis !

    Et pendant ce temps vous avez des authentiques national-sionistes qui revendiquent haut et fort la supériorité de leur ’race’. 70% des Juifs israéliens qui se considèrent le Peuple Elu Dieu. 70% !

  • permalien Sarah :
    31 janvier 2012 @00h32   « »

    Tiens pour Laurent Szyster :

    Roger Cukierman,Président du CRIF,qui déclara en septembre 2001 au journal israelien Haaretz :

    "Lorsque Sharon est venu en France, je lui ai dit qu’il doit absolument mettre en place un ministère de la propagande, comme Goebbels !".

  • permalien Nathan :
    31 janvier 2012 @08h59   « »

    Feiglin est un facho pur sucre et son poids électoral au sein du Likoud confirme s’il en était que la société israélienne bascule de plus en plus à droite et même à l’extrême-droite. Mais je suis étonné que M. Gresh ne mentionne pas le discours de Ismail Haniyeh en Tunisie.

    Haniyeh, le chef du Hamas, n’est pas très différent de Feiglin. L’un veut expulser les Palestiniens et l’autre a pour objectif final de "chasser l’envahisseur de la Méditerranée au Jourdain".

    Il n’y a pas si longtemps pourtant, Alain Gresh essayait de nous convaincre que le Hamas avait changé et qu’il était devenu "pragmatique". Comment explique-t-il les propos de Haniyeh ? Cela signifierait-il qu’avec la victoire de Ennahda en Tunisie, des Frères musulmans (+ salafistes) en Egypte et probablement bientôt en Syrie, les masques tombent enfin et que Haniyeh n’a plus besoin de faire croire qu’il est en faveur d’un compromis ?

  • permalien Nathan :
    31 janvier 2012 @09h29   « »

    Si 71% des Israéliens pensent réellement qu’ils sont le "peuple élu", cela signifie que ces juifs-là ont totalement perdu le sens de l’humour. Je ne parle pas des haredim, bien sûr, qui ont une sorte de mission sur terre.

    Spinoza, un type d’un certain calibre comme chacun sait - et qui fut excommunié par la communauté juive d’Amsterdam en des termes d’une violence incroyable - écrivait que Dieu, voulant s’attacher un à un tous les peuples de la terre, raconta à chacun une histoire qu’il aurait aimé entendre. Aux juifs, - et les connaissant bien – il promit qu’ils seraient le "peuple élu". Depuis, ils le croient.

  • permalien Caius Gracchus :
    31 janvier 2012 @10h05   « »

    Les juifs n’étant plus un "peuple" (au sens non moderne du terme) dominé et/ou nié et/ou persécuté, mais soient aujourd’hui, du moins dans leur dimension sioniste/israélienne un "peuple" (au sens strictement national ou du moins moderne du terme) jouissant des privilèges et des servitudes des autres "peuples" nationaux, il est bien normal qu’ils aient perdus au passage leur sens de l’humour...
    (Armand Gatti explique d’ailleurs qu’il a appris l’humour dans les camps de concentration... je pense que ses gardiens avaient beaucoup moins d’humour...)

  • permalien Ph. Arnaud :
    31 janvier 2012 @10h39   « »

    Laurent Szyster

    Oui, les deux manitestations que vous signalez (Sages de Sion et salut nazi) sont inventées ou manipulées, et, au en tout cas, totalement négligables... Ce n’est plus la peine de m’en parler, je m’assoit dessus.

    En effet, les raisons où les Palestiniens puisent chaque jour leur énergie n’ont rien à voir avec le nazisme et tout à voir avec l’indignation d’un peuple spolié de sa terre (comme l’étaient tous les peuples. colonisés.

    Depuis des années, la propagande antipalestinienne n’a que ça à se mettre sous la dent. En oubliant l’apartheid de fait dans lequel vit la population arabe (israélienne et palestinienne).

  • permalien HN :
    31 janvier 2012 @10h52   « »

    Comment critiquer un comportement et le reproduire dans la même phrase ??

    D’abords parce que M. Gresh, en prenant les précautions d’usage (à savoir une opinion publiée dans Haaretz), nous pond un article qui ressemble à ces pancartes "Sionisme = Nazisme" qu’on voit fleurir dans les manifestations "antisionistes"

    Monsieur Szyster, vous traitez la plupart des gens de ce blog à longueur de journée "d’antisémites" de manière à peine voilée (cf votre phrase à la con du jour ci -dessus), et vous reprochez à monsieur Gresh d’assimiler tous les sionistes au nazisme...
    Pourtant, son article ne dit pas "les juifs sont des fascistes" ou "les juifs sont des nazis".
    Non, l’article parle d’un homme politique israélien dont les idées font froid dans le dos et qui pourrait peut-être rejoindre le gouvernement israélien.
    Si avec ça vous déduisez que tous les juifs sont fascistes, je pense que vous devriez revoir vos cours de mathématique et de logique.

    Cdlmt

  • permalien Laurent Szyster :
    31 janvier 2012 @10h53   « »

    @Nathan,

    Si 71% des Israéliens pensent réellement qu’ils sont le "peuple élu", cela signifie que ces juifs-là ont totalement perdu le sens de l’humour.

    Cultivez vous un peu.

    La notion de peuple élu dans le judaïsme n’a rien à voir avec le suprémacisme racial, contrairement à ce que répète les "antisionistes".


    @Deir Yassin,

    Vous faites l’impasse sur les délires "antisionistes" de la charte du Hamas, la thèse M. Abbas aurait été mal comprise et puisque le Hezbollah et le Phalange libanaise utilisent aussi le salut hitlérien cela le rendrait banal.

    Franchement, vous ne vous êtes pas foulée.


    Aux curieux je recommande cet article sur l’histoire des Protocoles des Sages de Sion dans le Monde Arabe de 1925 à 2011.

    On y apprend, entre autre, qu’en 2004 un manuel scolaire d’histoire de l’Autorité Palestinienne présentait les Protocoles comme un authentique plan sioniste.

    A European Plot on the Arab Stage : The Protocols of the Elders of Zion in the Arab Media

    (...)

    It would perhaps be appropriate to conclude this article with an example of the relevance of the issue of the Protocols of the Elders of Zion in the Arab world today. An official 10th-grade history textbook published in 2004 by the Palestinian Authority included a chapter on the history of Zionism. The chapter summarized the resolutions of the first Zionist Congress in Basel. After a section in which the book gives a factual presentation of the Congress’s main official decisions, it went on to say :

    "There are a number of secret decisions issued by the Congress known as ’The Protocols of the Elders of Zion’, which aim at taking control of the whole world. They were exposed by Sergei Nilus and were translated into Arabic by Muhammad Khalifa Al-Tunisi."

    The nature of this text was exposed by Dr. Arnon Groiss on radio program, and this was brought to the attention of the Belgian government, which had financially supported the publication of the book. As a result, the Palestinian Authority published an expurgated edition, from which this passage had been removed.

    This episode shows, on the one hand, that this forgery is not only widely disseminated in the Arab world, but is regarded by Arab educators as a historical fact that needs to be taught in school.

  • permalien Nathan :
    31 janvier 2012 @11h37   « »

    Laurent Szyster : 31 janvier @10h53

    Cultivez vous un peu.

    La notion de peuple élu dans le judaïsme n’a rien à voir avec le suprémacisme racial, contrairement à ce que répète les "antisionistes".

    Je sais bien ce que signifie l’élection pour les juifs religieux (orthodoxes et haredim). J’en ai parlé l’autre jour et j’ai dit que l’élection implique que Yahvé exige davantage des juifs que des autres peuples. Cela signifie qu’à l’inverse des autres peuples, aucune faute ne leur sera pardonnée.

    Mais lorsqu’un juif laïque ou vaguement traditionaliste - l’enquête montre qu’ils représentent encore la majorité des juifs israéliens - pense sans sourire qu’il fait partie du "peuple élu", ça prend un autre sens. Il y a 50 ans, les juifs non-religieux ne raisonnaient pas en ces termes. Les gens étaient bien contents d’être "comme les autres".

    Je veux bien admettre que les 17% qui lisent le Tanakh et étudient le Talmud croient sincèrement à l’élection mais que les 54% restants qui ne prennent même pas le temps d’aller aux textes s’imaginent être "le peuple élu", ça pose problème.

    Personnellement, je ne me considère pas faire partie d’un quelconque peuple élu. Rien que d’y penser, ça me fait rire. Un peuple qui a eu un destin singulier, certes, mais pas un peuple élu.

  • permalien Shanaa :
    31 janvier 2012 @12h05   « »

    Ces dérives sont trés graves pour un pays qui se dit "démocratique" ! Les dénoncer ne fait pas de vous un anti sioniste ou un anti sémite, bien au contraire !
    Reste à comprendre, comment, ceux qui ont souffert du nazisme puissent faire un portrait élogieux de Hitler ! Plus grave encore : Trouver des gens qui soutiennent ou comprennent ces idées qui appellent à l’eugénisme social et à la discipline (génie militaire, discipline, loqueteux) !

  • permalien HN :
    31 janvier 2012 @12h19   « »

    La mentalité importée en Israël par les nouveaux arrivants (venant d’Europe ou des USA), n’a rien à voir à mon avis avec le judaïsme et la vision de "peuple élu" originelle.

    J’ai l’impression que ce terme se confond pour certains (probablement les moins assidus ou concernés par la religion) dans un mélange de sentiment de supériorité issu de la culture européenne/américaine et la notion de "peuple élu" du judaïsme qui représente plus un devoir d’être irréprochable.
    Cette dernière notion est ainsi complètement biaisée par la vision "européenne/américaine" de "peuple élu".

    Cdlmt

  • permalien Shanaa :
    31 janvier 2012 @12h24   « »

    @ Laurent Szyster, on peut parfaitement comprendre votre désir de défendre vos idées ! Mais dans ce cas précis, vous essayez de faire passer un éléphant dans une serrure ! Parceque, quoi que vous disiez, et peu importe la maniére, force est de considérer que Hitler était allemand, pas arabe. De même que "mein kampf", sans majuscule, est un ouvrage allemand et " les protocoles" un faux enfanté par l’esprit d’un russe !
    Les arabes subissent à la place des occidentaux, c’est tout ! On peut comprendre leur révolte ou leur colére. Et vous feriez de même si on vous fait porter le chapeau d’un probléme dont vous n’êtes pas responsable !
    Enfin, je rappelle que le "mein kampf" circule en Allemagne ! Les idées nauséabondes c’est comme les mauvaises herbes ! Faut toujours faire gaffe !

  • permalien Ph. Arnaud :
    31 janvier 2012 @12h30   « »

    Laurent Szyster

    La référence que vous donnez sort d’un site de Tom Lantos. Compte tenu de la personnalité de ce dernier, elle est invalide, puisque, en l’occurrence, il est juge et partie.

    Pour le reste, je vous l’ai déjà dit, ce genre de références (comme le salut nazi), c’est peanuts. La motivation essentielle des Palestiniens, ce n’est pas le nazisme, c’est la libération de leur Terre. En outre, il n’y a pas, dans l’Islam, de tradition antisémite comme il y en avait dans le christianisme.

    Votre référence (au salut nazi ou au Sages de Sion) est encore plus malhonnête que celle des anticommunistes qui présentaient la motivation des communistes comme étant la défense de l’URSS. Alors que la motivation première des communistes, celle qui les amenait au Parti - comme aujourd’hui, d’ailleurs - était l’indignation contre l’injustice sociale.

  • permalien Deïr Yassin :
    31 janvier 2012 @12h35   « »

    "Haniyeh, le chef du Hamas n’est pas très différent de Feiglin"

    Oh oui !
    Haniyeh est né dans le camp d’al-Shati à Gaza dans une famille qui a été expulsée d’al-Majdal-’Asqalân sous la ville actuelle d’Ashkelon.
    Al-Majdal-Asqalân se trouvait sur un territoire désigné à l’Etat arabe ....

    - www.palestineremembered.com/...

    Voilà une des rares traces de la Palestine qui reste à Ashkelon :
    - www.palestineremembered.com/...

    Moshe Feiglin, fils de colons polonais, je crois, vit dans la colonie de Karnei Shomron, où il est en bonne compagnie puisque c’est là où vit aussi Michael Ben-Ari, membre de la Knesset et kahanist auto-proclamé. La colonie de Karnei Shomron a été construite sur des terres volées au village palestinien de Kfar Laqîf.

    Donc comme vous voyez ; Feiglin et Haniyeh n’ont vraiment RIEN en commun !

  • permalien Deïr Yassin :
    31 janvier 2012 @12h48   « »

    @ Shanaa
    Si Nathan a parfois des brins de lucidité, vous perdez totalement votre temps avec Lolo le mytho. C’est un menteur et un manipulateur invétéré ! Faites un petit tour dans les archives pour vous rendre compte ou demandez à CdQat qui à un moment donné faisait le bilan de Lolo quotidiennement. Cela va de traductions foireuses de l’arabe - qu’il prétend connaitre mais on a compris qu’il ment !, en passant par des manipulations de wiki dont il ne lit que 3 lignes et j’en passe.
    Vraiment, aucun espoir d’avoir un débat avec ce personnage ! Vous lui donnez seulement de l’importance qu’il ne mérite pas.

    Comment cela se fait qu’il n’a pas été viré m’est un mystère, d’ailleurs.

  • permalien Noval :
    31 janvier 2012 @13h09   « »

    Au seul prononcé du mot " Hitler ", toute personne de conscience devrait trembler d’effroi. Nommer, c’est désigner ; et quiconque fait l’apologie, ne fut-ce que d’un pan de la politique (sans guillemets s’il vous plaît !) de Hitler adhère nécessairement à l’idée que ce qui est pourtant communément désigné comme étant le " mal absolu " ne doit pas être écarté dès lors qu’il s’agit de parvenir à la réalisation définitive de sa vision des hommes et des choses .

    Entendre ainsi Moshe Feiglin faire le plus naturellement du monde l’éloge d’un Adolf Hitler, après qu’un certain nombre de ses comparses se soient avant lui aventurés de manière allusive ou ouverte sur ce terrain, prouve, s’il en était encore besoin, le désarroi moral dans lequel sombre de plus en plus et de manière inexorable le sionisme. La déclaration de ce sinistre individu et de ses semblables a le mérite d’être claire : on sait désormais que glorifier les accomplissements de Hitler fait partie des planches de salut du sionisme. Une parmi d’autres et à égalité avec les autres, ni plus ni moins . Et pour ce qui concerne les réalisations d’un Hitler, les sionistes n’ont que l’embarras du choix.

    Si la politique (toujours sans guillemets) de Hitler a été copiée à de nombreuses reprises à travers le monde, personne cependant n’a encore réussi à aller au-delà ; mais il est vrai que l’on ne sait pas encore ce que fera Moshe Feiglin and co. si d’aventure le recours à Hitler devait s’avérer vain ...

  • permalien latetatoto :
    31 janvier 2012 @16h31   « »
    Feiglin, Comme son nom l’indique

    Voilà un colonialiste illuminé qui porte bien son nom, puisque "Feigling", en allemand, veut dire "lâche", "couard"... comme tous les types comme ça, surtout forts avec les faibles.

    Par ailleurs, pour trouver en Hitler du génie militaire, il faut vraiment 1. être très nul en histoire, 2. être très admiratif du bonhomme. Hitler était une catastrophe stratégique ambulante, il a juste eu le bénéfice de prendre l’europe au dépourvu, puisque les dirigeants n’ont guère été très lucides, ni très fin stratèges eux-mêmes. On peut surprendre par sa détermination dans l’ignoble, mais bon, la campagne de Russie a montré à quel point l’indifférence à la plus petite contingence matérielle par aveuglement fanatique ne pouvait mener à des résultats que lorsque l’ennemi ne s’y attend pas et qu’on peut envoyer sans compter sa propre jeunesse se faire massacrer par moins 30°. Dès que ça devient plus corsé, il n’y a plus personne. C’est ça Hitler, un pauvre type qu’on a laissé délirer avec les moyens de la plus grande puissance industrielle d’europe centrale... On voit la catastrophe.

    Et au passage, rappelons que son ascension doit moins à "la démocratie" qu’à un mauvais usage et une mauvaise défense de celle-ci par les notables de la République de Weimar. La constitution de la République de Weimar était très démocratique, malheureusement beaucoup de notables était peu démocrates eux-mêmes. Par exemple les juges qui ont systématiquement condamnés plus sévèrement les révolutionnaires de gauche que les membres des corps francs de droite après le renversement de l’empire (1918-1921). Par exemple, les industriels qui ont soutenu un Hitler chancelier, croyant pouvoir le manipuler. Rappelons qu’en contexte d’élections libres au Reichsstag (c’est-à-dire jusqu’en 1932), le NSDAP fait juste un peu plus d’un tiers des voix au parlement. Mais dans cette époque troublée et du fait de la rancune entre les partis, aucune coalition ne peut être mise en place face au NSDAP qui a obtenu la majorité relative. Mais Hindenburg a refusé une première fois de faire d’Hitler le chancelier. Ce vieil aristocrate monarchiste avait encore un sens de la parole qui l’empêchait de transmettre les rênes d’un pays démocratique dont il avait juré de défendre la constitution à un anti-démocrate déclaré (entrevue Hitler-Hindenburg été 1932 après les élections au Reichstag du 20 Juillet qui sera le plus fort score obtenu par le NSDAP (http://de.wikipedia.org/wiki/Reichs...) :
    Ce n’est pas du tout "la démocratie" qui a porté hitler au pouvoir, ce sont des groupes de gens très précis, qui ne se sont pas donnés les moyens de la défendre par ce qu’ils ne l’aimait pas, tandis qu’une génération de gens sacrifiés et incultes se laissait hypnotiser par les discours de haine du petit peintre autrichien, d’une bêtise et d’un ridicule à faire pleurer...
    Un peu comme on commence à le revoir maintenant...

  • permalien HN :
    31 janvier 2012 @16h45   « »

    Hitler était une catastrophe stratégique ambulante, il a juste eu le bénéfice de prendre l’europe au dépourvu, puisque les dirigeants n’ont guère été très lucides

    Tout à fait d’accord. D’ailleurs, cette qualification de "génie militaire" a aussi servi à masquer l’incroyable incompétence des autres dirigeants européens (politiques et militaires).

    Il y a eu sur Arte la semaine dernière un documentaire sur la campagne allemande en Russie, et notamment sur les erreurs stratégiques d’Hitler à la suite d’avancées significatives sur le territoire russe.

    Cdlmt

  • permalien Nathan :
    31 janvier 2012 @17h20   « »

    Deïr Yassin : 31 janvier @12h35

    Donc comme vous voyez ; Feiglin et Haniyeh n’ont vraiment RIEN en commun !

    Ils n’ont rien en commun sauf leur vision maximaliste consistant à vouloir expulser les gens d’en face.

    Un Palestinien ne peut pas cohabiter avec Feiglin qui veut l’expulser pas plus qu’un Israélien ne peut coexister avec un Haniyeh qui veut le chasser.

    A propos, cela n’a rien à voir avec le fil mais j’ai écouté l’autre jour un professeur turc à l’émission "Partout ailleurs", un certain Ahmed Insel. Il considère que le nettoyage ethnique systématique fut à la base de la Turquie moderne. Génocide des Arméniens mais aussi d’autres populations, expulsion des Grecs etc... avec pour corollaire, une Turquie à 99% musulmane. C’est curieux que les antisionistes de service ne mentionnent jamais cette épuration ethnique...

  • permalien Yvan :
    31 janvier 2012 @17h21   « »

    latetatoto : Ce n’est pas du tout "la démocratie" qui a porté Hitler au pouvoir, ce sont des groupes de gens très précis, qui ne se sont pas donnés les moyens de la défendre (...)

    Pourquoi tant de circonvolutions, allez droit au but. C’est la peur du communisme, soufflée par l’extrême droit américaine, qui a armé Hitler au propre comme au figuré.

    Voilà pour l’ennemi extérieur, à l’intérieur était le juif, et la synthèse des deux le judéo-bolchévisme.

    C’est sur cet exemple que s’excitent les neuneus de service en essayant d’imposer l’idée d’un islamo-fascisme.

    Mais tout ça ce n’est que du crétino-crétinisme.

  • permalien latetatoto :
    31 janvier 2012 @17h31   « »

    "Pourquoi tant de circonvolutions, allez droit au but. C’est la peur du communisme, soufflée par l’extrême droit américaine, qui a armé Hitler au propre comme au figuré."
    déjà, on dit circonlocution, et deuxièmement, dire des choses un peu plus circonstanciées permet de tenir des propos un plus différenciés que les vôtres qui survalorisent la peur du communisme en Allemagne avant la deuxième guerre. ce n’est de loin pas le seul facteur sous la république de Weimar. On n’est pas en 1947, avec la RDA comme voisin et le stalinisme triomphant...

  • permalien Noval :
    31 janvier 2012 @17h45   « »

    L’admiration vouée par Moshe Feidlin à Hitler ne date pas d’aujourd’hui.

    Il fut un temps pas si lointain où " le programme « feigliniste » diffusé sur Internet exigeait qu’Israël se retire des Nations unies et rompe ses relations diplomatiques avec les « pays antisémites » ".

    En langage sioniste, il faut entendre par " pays antisémites " tout Etat qui d’une part, ne voue pas une admiration profonde à Israël et d’autre part, ne l’encourage pas à continuer l’épuration ethnique par tous moyens .

    La méthode préconisée par l’admirateur de Hitler est à mettre sur le même plan que toutes les autres. Celui qui n’a pas compris cela ne peut être qu’un vulgaire antisémite :

    http://schlomoh.blog.lemonde.fr/200...

  • permalien Ph. Arnaud :
    31 janvier 2012 @17h53   « »

    Latetatoto

    - Il est vrai qu’Hitler n’était pas vraiment un génie militaire. Au bout du compte, l’Allemagne s’est bien mieux débrouillée durant la Première Guerre mondiale : elle a gagné à l’est et, à l’ouest, a réussi à ne pas avoir de batailles sur son territoire.

    - Mais cette guerre, elle-même, était déjà en retrait par rapport à celle de 1870, qui fut la seule que les Allemands gagnèrent en tant que peuple uni (avant, la plupart du temps, ils se battaient entre eux).

    - A l’époque de la prise de pouvoir par Hitler, les Allemands avaient connu les expériences des révoltes communistes de 1918-1919 à Kiel, à Hambourg, à Munich, à Berlin, à Stuttgart, à Brunswick, à Halle, à Dresde, toutes révoltes qui furent écrasées dans le sang. Les Allemands de droite avaient donc de quoi nourrir leur peur du communisme.

  • permalien sebastien :
    31 janvier 2012 @18h09   « »

    Deir Yassine lorsque vous dites que la Shoah ne concerne pas les séfarades, vous oubliez que chaque juif sait que ça vie se serait arrêté si il était tombé au mains des nazi.
    Et cela qu’il soit d’Algérie, du souk de Damas, de New York, de pologne, ou de teout autre endroit.
    Cela crée un sentiment très fort de solidarité, ça forge l’indentité juive.

  • permalien Noval :
    31 janvier 2012 @18h16   « »

    On se saura sans doute jamais dans quel état d’esprit se présente le député Moshe Feiglin dès lors qu’il participe aux commémorations du génocide nazi dont Israël est si friand.

    A-t-il une pensée émue pour les victimes ou ressent-il avant toute autre considération de l’empathie pour celui qu’il qualifie de " génie militaire inégalé " ?

  • permalien sebastien :
    31 janvier 2012 @18h19   « »

    Pour en venir à l’article d’Alain Gresh, il montre que la politique de colonisation entreprise depuis 1967 à permis/grandement favorisé la naissance d’un faschisme à l’israélienne.

  • permalien Laurent Szyster :
    31 janvier 2012 @18h37   « »

    @Shanaa,

    Parceque, quoi que vous disiez, et peu importe la maniére, force est de considérer que Hitler était allemand, pas arabe. De même que "mein kampf", sans majuscule, est un ouvrage allemand et " les protocoles" un faux enfanté par l’esprit d’un russe !

    Bizarrement la nationalité de Hitler n’a pas dissuadé M. Gresh de l’inclure dans la compétition pour la présidence du Likoud.

    Une nationalité, une culture ou une religion n’immunise personne contre des idées, aussi meurtrières et imbéciles soit-elles.


    @Ph Arnaud,

    La référence que vous donnez sort d’un site de Tom Lantos. Compte tenu de la personnalité de ce dernier, elle est invalide, puisque, en l’occurrence, il est juge et partie.

    Donc, puisque Tom Lantos est un rescapé de la Shoa il ne serait pas objectif. Et, poussons le bouchon un peu plus loin, les références fournies par des Juifs ne seraient donc pas valide dans un débat sur l’antisémitisme. Comme c’est commode ...

    Pour le reste, je vous l’ai déjà dit, ce genre de références (comme le salut nazi), c’est peanuts. La motivation essentielle des Palestiniens, ce n’est pas le nazisme, c’est la libération de leur Terre.

    La fin justifie les moyens ?

    Parce que leur cause serait juste, les Palestiniens auraient le droit de recycler la propagande génocidaire produite par d’autre avant eux ?


    @Deir Yassin,

    Parce que les parents de M. Haniyeh viennent d’al-Majdal-’Asqalân leur fils aurait forcément raison de souscrire à une charte délirante ?

    Mais M. Feiglin lui aurait tort d’être fasciste parce que ses parents viennent de Pologne ?

    Que ces deux gugusses partagent certaines idées rances n’a rien à y voir, pour vous on a tort ou raison en fonction de ses origines.

    Comme sottise essentialiste, on n’a pas fait mieux depuis le racisme scientifique ...

  • permalien Shiv7 :
    31 janvier 2012 @18h54   « »

    La fin justifie les moyens ?
    Parce que leur cause serait juste, les Palestiniens auraient le droit de recycler la propagande génocidaire produite par d’autre avant eux ?

    Dans le cas Israélien cela serait plutôt les moyens qui justifie la fin, quitte à ne pas se poser de question sur la justesse de la cause, sauf à considérer bien entendu que cette dernière est celle du plus fort.

    Du coup entre ceux qui recycle une propagande génocidaire (en supposant que cela soit le cas d‘une certaine minorité) et ceux qui la mette réellement en action parce qu’ils en ont les moyens, qui est le plus coupable ?

  • permalien Laurent Szyster :
    31 janvier 2012 @19h16   « »

    @Shiv7,

    Du coup entre ceux qui recycle une propagande génocidaire (en supposant que cela soit le cas d‘une certaine minorité) et ceux qui la mette réellement en action parce qu’ils en ont les moyens, qui est le plus coupable ?

    Le Hamas a gagné les dernières élections palestiniennes. Ajouter à cette majorité tous ceux qui au Fatah croient dur comme fer à la véracité des Protocoles des Sages de Sion. Rajouter encore les sympathisants du FPLP qui glorifient les assassins d’Itamar à la télévision palestinienne.

    Vache de minorité.

    Aussi, à quel génocide faites vous allusion ?

    En 1970 il y avait à Gaza et en Cisjordanie 1,03 millions d’habitants. Ils étaient 4,12 millions quarante ans plus tard.

    Demographics of the Palestinian territories

  • permalien Ph. Arnaud :
    31 janvier 2012 @19h47   « »

    Laurent Szyster

    Non Tom Lantos n’est pas recevable : aucune mention de ses "preuves" n’apparaît dans des publications autres qu’anti-palestiniennes.

    Les "recyclages" dont vous parlez sont sans importance (et manipulées par les anti-palestiniens). Vous gonflez un ballon de foot à la taille d’un dirigeable.

    Au demeurant, ce n’est pas là ce qui vous importe : ce qui vous importe, c’est d’empêcher la naissance d’un Etat palestinien - ou la naissance d’un Etat binational où juifs et arabes seraient à parité.

    Pour ça, tous les moyens sont bons, y compris le rattachement inusable à Hitler. Mais, pour le moment, les juifs (c’est-à-dire le peuple opprimé) entre Méditerranée et Jourdain, ce sont les Palestiniens.

  • permalien Orangerouge :
    31 janvier 2012 @19h48   « »

    sebastien, vous vous bercez d’une gentille illusion.

    Il n’y a de "solidarité" qu’entre les juifs qui ont décidé de tirer le maximum du génocide. (Ce à quoi les vraies victimes du génocide n’ont jamais donné leur accord).
    Ce n’est pas une solidarité, c’est un cartel de l’hérédité victimaire.

    Les juifs qui luttent contre le racisme (y compris celui, institutionalisé et meurtrier, d’Israël) ne bénéficient d’aucune "solidarité" de la communauté. Ils sont violemment exclus.

  • permalien Deïr Yassin :
    31 janvier 2012 @19h49   « »

    @ Sebastien
    Parce que Jabotinsky n’était pas déjà fasciste ? Parce que le sionisme élaboré par Ben Gourion ne portait pas déjà en lui les racines de ce que vous appelez le fascisme post-67 ?

    Oui, vous avez raison : dire que l’Holocauste ne concernait pas les Mizrahim était maladroit de ma part. D’autant plus que les Allemands avec l’aide du régime Vichy ont tenté de rafler les Juifs de l’Afrique du Nord, et ont réussit à quelques reprises, et des Mizrahim sont effectivement morts aux camps d’extermination.

    N’empêche que fonder une identité nationale sur la commémoration excessive d’un tel événement relève de la psychiatrie ! Remarquez, il fallait bien trouver quelque chose pour fédérer les Juifs qui se sont trouvés en Israël, et l’antisémitisme comme ennemi - avec les Palestiniens - est devenu ce qu’il y a de plus fédérateur.

    Les Mizrahim y ont subi une véritable ethnocide, on les a encouragé (fortement) à ne plus cultiver leur culture arabe pour cultiver la mémoire de l’Holocauste à la place !

    Pour ceux qui ne l’ont pas vu :
    "Defamation" (Diffamation) de Yoav Shamir sur l’industrie de l’Holocauste en Israël. Vraiment, il faut le voir au moins une fois ! Il y des des interviews avec Norman Finkelstein, Abe Foxman etc
    Sous-titré en français
    1/9 :
    - www.youtube.com/watch ?v=di92...

    A un moment donné un des jeunes expliquent que ces excursions en Pologne pour voir l’horreur des camps sert aussi à conditionner les jeunes pour leur service militaire.

    Une introduction au documentaire :
    - www.arte.tv/fr/3043146,CmC=3...
    - vidéo de quelques minutes en bas de l’écran

  • permalien Ph. Arnaud :
    31 janvier 2012 @19h53   « »

    Laurent Szyster (message de 19 h 16)

    Deux arguments spécieux dans le message susvisé.

    - Vous faites comme si tous les habitants de Gaza partageaient les fantasmes que vous leur prêtez, sans en apporter le plus petit commencement de preuve.

    - La supériorité militaire, diplomatique, stratégique d’Israël sur le Hamas est telle que prétendre à un danger du Hamas est proprement ridicule.

    - C’est aussi ridicule que Reagan qui prétendait s’effrayer du "danger" sandiniste. Mais c’est une des supercheries habituelles des plus forts que de se présenter comme des victimes.

  • permalien K. :
    31 janvier 2012 @20h00   « »

    Parmi les facteurs ayant favorisé l’ascension de Hitler selon Paul Krugman :

    ... les décisions de Heinrich Bruening, le chancelier allemand de 1930 à 1932, dont l’insistance à équilibrer les budgets et préserver la norme d’excellence a fait que la situation de l’Allemagne durant la Grande Dépression a été pire que partout ailleurs en Europe, permettant ainsi vous savez quoi.

  • permalien Shanaa :
    31 janvier 2012 @20h24   « »

    Nathan, il faut bien admettre que, pour l’instant, ce sont des centaines de palestiniens qui ont été chassés, et sans droit au retour !
    Quant à ceux qui restent, depuis 1967, ils sont dans des éspéces de "bantoustans", étant donné que la Palestine s’est rétrécie au profit des colonies (lire Pappé, historien israélien).
    Vous citez Haniyeh à qui vous attribuez des super-pouvoirs à cause de provocations verbales, alors qu’il n’est rien face à la puissance militaire israélienne !
    Quant au génocide des arméniens, il fut commis au moment du kémalisme laic, non sous un état islamique !
    Enfin, évoquer tel ou tel massacre n’en excuse pas un autre !

  • permalien Shanaa :
    31 janvier 2012 @20h34   « »

    Laurent szyter, tout à fait d’accord avec vous, quand vous écrivez :
    "Une nationalité, une culture ou une religion n’immunise personne contre des idées, aussi meurtrières et imbéciles soit-elles."
    Je vais même vous surprendre en ajoutant que, les "imbéciles" qui ont voté pour Hitler devaient sûrement souffrir de cécité ! En effet, ces braves "aryens", comme des bon à rien, ont voté pour un petit brun, frustré et parano, et pour un Gobbels qui mesurait 1,52, et qui....boitait !!!

  • permalien K. :
    31 janvier 2012 @21h15   « »

    @ Shanaa,

    Quant au génocide des arméniens, il fut commis au moment du kémalisme laic, non sous un état islamique !

    Il me semble que bien plus important que le fait de savoir si ce génocide a été commis par des laics ou des religieux, est le fait qu’il n’aurait certainement pas eu lieu sans les tripatouillages des dirigeants occidentaux de l’époque.

  • permalien gloc :
    31 janvier 2012 @21h20   « »

    Shanaa : Je vais même vous surprendre en ajoutant que, les "imbéciles" qui ont voté pour Hitler devaient sûrement souffrir de cécité !

    La thèse nazi sur l’élection démocratique d’Hitler, n’a rien de surprenant elle est tout simplement fausse.

    Hitler était un dictateur qui s’est emparé du pouvoir par la brutalité, contre la volonté de la majorité du peuple allemand.

    Il a même été arrêté et mis en prison après une première tentative de coup d’état.

    Comment Hitler est devenu dictateur

  • permalien Orangerouge :
    31 janvier 2012 @21h29   « »
    Nombreux cas de Torture en Libye, MSF et Amnesty international alertent

    http://www.amnesty.fr/AI-en-action/...

    Ces actes de torture sont infligés par des entités militaires et des services de sécurité officiellement reconnus, ainsi que par un grand nombre de milices armées opérant en dehors de tout cadre légal.

    ...
    Les prisonniers, des Libyens et des ressortissants de pays d’Afrique subsaharienne, ont raconté à Amnesty International qu’ils avaient été suspendus dans des positions contorsionnées, battus des heures durant avec des fouets, des câbles, des tubes en plastique, des bâtons, des chaînes et des barres métalliques, et qu’ils avaient reçu des décharges électriques infligées à l’aide de câbles sous tension et de pistolets semblables à des Taser.

    ...
    La majorité des prisonniers pris pour cibles sont des Libyens qui seraient restés fidèles au colonel Mouammar Kadhafi au cours du récent conflit. Quant aux étrangers, pour la plupart originaires d’Afrique subsaharienne, ils continuent d’être placés en détention de façon aléatoire, notamment en raison de leur situation irrégulière, et sont parfois torturés.

    Les détenus sont généralement torturés au moment de leur arrestation par des milices armées locales et plus tard lors des interrogatoires, y compris dans les centres de détention officiels. Jusqu’à présent, ils n’ont pas été autorisés à consulter un avocat. ....

    À Misratah, les détenus sont torturés dans un centre d’interrogatoires géré par la sécurité militaire nationale (Amn al Jaysh al Watani), ainsi qu’aux sièges des milices armées.

    Le 23 janvier, les délégués d’Amnesty International se sont entretenus avec des détenus à Misratah, torturés quelques heures auparavant. L’un d’entre eux, toujours incarcéré, a expliqué :
    "Ce matin, ils m’ont emmené en haut pour m’interroger. Cinq hommes en civil se sont relayés pour me rouer de coups et me fouetter. […] Ils m’ont suspendu par les poignets en haut d’une porte pendant environ une heure, tout en continuant à me frapper. Ils m’ont aussi donné des coups de pied."

    Un autre prisonnier a raconté qu’il avait été frappé sur les blessures qui lui avaient été infligées le mois précédent par des miliciens. Voici son témoignage :

    "Hier, ils m’ont frappé avec un câble électrique, alors que j’avais les mains menottées derrière le dos et les pieds attachés. Ils ont menacé de me renvoyer aux mains des miliciens qui m’avaient capturé, qui me tueraient."

    Plusieurs détenus sont morts aux mains de milices armées à Tripoli et aux alentours, et à Misratah, dans des circonstances laissant à penser qu’ils ont été torturés.

    Témoignage terrifiant aussi de MSF :

    http://www.msf.fr/presse/communique...

  • permalien Nathan :
    31 janvier 2012 @21h57   « »

    Shanaa : 31 janvier @20h24

    Vous citez Haniyeh à qui vous attribuez des super-pouvoirs à cause de provocations verbales, alors qu’il n’est rien face à la puissance militaire israélienne !

    Ce ne sont pas des "provocations verbales", c’est son programme politique. Et il est le représentant d’un des deux grands mouvements palestiniens.

    Quant au génocide des arméniens, il fut commis au moment du kémalisme laic, non sous un état islamique !

    Le génocide a eu lieu en plusieurs étapes et la première eut encore lieu du temps de l’empire ottoman. Les Jeunes-Turcs ont poursuivi le travail commencé avant eux. D’ailleurs, l’épuration ethnique continue encore aujourd’hui (vis-à-vis des Kurdes).

    Enfin, évoquer tel ou tel massacre n’en excuse pas un autre !

    Non mais je m’étonne qu’on en parle jamais ici, d’autant plus que les sionistes n’ont jamais commis de génocide. Votre réaction ainsi que celle de K. - qui se défausse comme d’habitude sur les "tripatouillages de l’Occident" n’a qu’un seul but : dédouaner un Etat musulman à 99% qui persiste à refuser les crimes sans lequel il n’aurait pas vu le jour.

    « Affronter la question du génocide, c’est toucher aux fondements mêmes de l’Etat », résume Samin Akgönül, de l’université de Strasbourg, rappelant que la République s’est fondée sur « deux vagues de purification ethnico-religieuse, celles des Arméniens et celle des Grecs », commencées avant elle sous l’Empire ottoman, mais dont elle a ensuite profité. Ce que reconnaissait crûment il y a quatre ans le ministre de la Défense, Vecdi Gönül : « Si les Arméniens étaient restés là où ils vivaient en Anatolie, nous n’aurions pas réussi à établir notre Etat-nation tel qu’il est. »

    http://www.liberation.fr/monde/0101...

  • permalien gloc :
    31 janvier 2012 @22h08   « »

    Le dénomé Nathan : "dédouaner un Etat musulman à 99% qui persiste à refuser les crimes sans lequel il n’aurait pas vu le jour."

    Les Arméniens voulaient empêcher le démantèlement de l’Empire Ottoman (donc la création de la Turquie) par les vainqueurs de 14-18 ?

    Ben v’la aut’chose !

  • permalien Deïr Yassin :
    31 janvier 2012 @22h56   « »

    Et voilà Nathan avec son :

    "A propos, cela n’a rien à voir avec le fil mais j’ai écouté l’autre jour... blahblahblah....génocide Arménien....blahblahblah... expulsion des Grecs [qui fut réciproque mais il s’en fout !]...blahblahblah ....Turquie à 99% musulmane"

    Et ce type prétend qu’il n’est pas hasbariste ! Maintenant il faut juste qu’il continue à alimenter le débat sur le génocide arménien : cela empêche de parler des fascistes en Israël, le sujet de l’article.

    Après Lolo avec les Palestiniens nazis, maintenant son jumeau siamois prend le relais avec la Turquie. Les deux propagandistes se sont dit : ’purée il faut qu’on assure là, tôt ou tard, ils vont mentionner la Charte du Likud’.

    Heureusement que Lolo avait ’les Palestiniens nazis’ dans sa manche et que Nathan avait entendu une émission à la radio, sur quoi déjà ?

    Donc pour revenir au sujet du fil, j’aimerais que Nathan nous dit ce qu’il pense de cette charte, notamment les propos sur un Etat palestinien.

    Pour l’aider un peu :

    "Self-Rule
    The government of Israel flatly rejects the establishment of a Palestinian Arab state west of the Jordan River.
    The Palestinians can run their lives freely in the framework of self-rule but not as an independant and sovereign state."

    - www.knesset.gov.il/elections...

    Lisez bien ce qui est dit sur ’Jérusalem’ et ’Jordan River’, et les domaines où les Palestiniens seront sous tutelle, c—à-d les règles de la goyimitude. Et surtout, dites-nous si vous voyez une différence entre ce projet et les bantoustans en Afrique du Sud.

  • permalien Sakhra :
    31 janvier 2012 @22h58   « »

    le nettoyage ethnique systématique fut à la base de la Turquie moderne. Génocide des Arméniens mais aussi d’autres populations, expulsion des Grecs etc... avec pour corollaire, une Turquie à 99% musulmane. C’est curieux que les antisionistes de service ne mentionnent jamais cette épuration ethnique..

    Les sionistes adorent justifier leurs crimes, en invoquant d’autres crimes réels ou supposés des autres....Mission hasbariste oblige.

    L’ épuration ethnique en Palestine n’a rien à voir avec les "transferts de populations" qui ont eu lieu après la victoire des Kémalistes, en Turquie.

    Après le dépeçage de l’Empire Ottoman par les "alliés", au profit des états voisins et des minorités, et avant la signature de l’infâme traité de Sèvres, la Grèce, avec la bénédiction et l’aide tacite des alliés, a envahi l’Anatolie, où une communauté grecque vivait depuis l’Antiquité, sans que les Ottomans ne les aient jamais expulsés.

    .Les Nationalistes turcs ont alors mené "une guerre d’indépendance" et ont repoussé les Grecs toujours " encouragés " par les alliés. Les nationalistes turcs, ont donné une raclée aux Grecs, qui ont du signer un armistice, en octobre 1922.En Sept, les Grecs quittent Smyrne en débandade, entraînant avec eux la population civile grecque d’Anatolie.Plus d’un million de Grecs de l’empire ottoman se retrouvent en Grèce.En représailles, les Grecs expulsent les Turcs vivant en Grèce...

    Les alliés ont été contraints de signer avec les Kémalistes, un nouveau traité, le traité de Lausanne, lequel prévoyait, sous l’égide de la SDN, dans une annexe, des "échanges de population" entre la Grèce et la Turquie....

    Donc, il n’y a rien de comparable avec l ’épuration ethnique commise par les sionistes, qui, eux, débarquant dans un pays , qui n’était pas le leur, dans une véritable entreprise coloniale, a, dès le départ, opté pour le nettoyage ethnique, pour pouvoir s’installer à la place des populations autochtones...Il fallait vider "une terre" peuplée, pour installer "un peuple sans terre"...le tout en brandissant un "livre poussiéreux"...en guise de titre de propriété.

    Quant au génocide des Arméniens, on y croira, quand les "Occidentaux reconnaîtront les génocides , qu’ils ont commis, tout au long de l’Histoire, ...et qu’ils continuent, sous d’autres formes...

    Enfin, et pour mémoire, parce que les sionistes, ont décidé d’effacer tout ce qui les dérangent dans leur "croisade islamophobe", ni les Ottomans, ni les Turcs, n’ont expulsé les Juifs, ni ne les ont exterminés...Au contraire, Les Ottomans, et depuis le moyen-âge, ont accueilli- en les récupérants sur les c^tes maghrébines, les Juifs jetés à la mer par, ceux, qui aujourd’hui ...rentrent dans la catégorie " judéo-chrétienne...", inventée pour les besoins de la cause.

  • permalien X :
    31 janvier 2012 @23h08   « »

    Parce que les parents de M. Haniyeh viennent d’al-Majdal-’Asqalân leur fils aurait forcément raison de souscrire à une charte délirante ?

    Mais M. Feiglin lui aurait tort d’être fasciste parce que ses parents viennent de Pologne ?

    Que ces deux gugusses partagent certaines idées rances n’a rien à y voir, pour vous on a tort ou raison en fonction de ses origines

    À moins d’être un demeuré il est évident Haniyeh se bat contre des fascistes qui ont volé la terre de ses parents et expulsé les habitants de son village de chez eux. Il a le droit de se défendre. Il a un motif très valable et le droit humain est avec lui. Je me demande si Nathan pourrait nous dire ce qu’il aurait fait à sa place.

    Qt à Feiglien, colon et terroriste, il fait partie des fascistes qui ont volé des gens comme Haniyeh. Son seul crédo est que son dieu lui a promi la terre de Haniyeh et des parents de Hanieyeh.

    Non Hanniyeh et le fasciste Feiglien n’ont rien à voir l’un avec l’autre.

    Parlant de terre promise il est curieux que le sondeur du fameux sondage n’a pas demandé aux juifs s’ils pensent avoir le droit d’occuper la Palestine (et de voler la terre des palestiniens) parceque dieu leur en a fait la promesse. À la lumière des résultats du sondage on peut imaginez la réponse.

  • permalien X :
    31 janvier 2012 @23h58   « »

    Deïr Yassin

    Merci pour le lien à la plateforme du Likud, en dehors de l’article que vous avez posté ; ce document est extremement révélateur. Par contre je ne suis pas d’accord avec vous qd vous dite :

    Après Lolo avec les Palestiniens nazis, maintenant son jumeau siamois prend le relais avec la Turquie. Les deux propagandistes se sont dit : ’purée il faut qu’on assure là, tôt ou tard, ils vont mentionner la Charte du Likud’.

    Je suis certain que s’ils le savaient il nous en auraient immédiatement fait part. Souvenez vous le presque tapage que Dénommé Nathan a fait avec la version juive de la burqa : la fumka.

    Il y’a un autre article qui ne manque pas d’intérêt :

    The Jewish communities in Judea, Samaria and Gaza are the realization of Zionist values. Settlement of the land is a clear expression of the unassailable right of the Jewish people to the Land of Israel and constitutes an important asset in the defense of the vital interests of the State of Israel. The Likud will continue to strengthen and develop these communities and will prevent their uprooting.

    En clair il y’aura plus de colonies et de colons terroristes partout oùmil y’a des palestiniens. Je me demande comment dénommé Nathan et superfachon zyster s’étonnent des positions du Hamas qui n’est qu’une réponse défensive contre les agresseurs fascistes.

  • permalien Shanaa :
    1er février 2012 @00h37   « »

    Nathan, la présence des arméniens était ancienne en Turquie. On est donc en droit d’émettre l’idée que cette ignominie a eu lieu au moment du nationalisme laic ! Le contexte peut expliquer ou éclairer un fait ! Il ne s’agit donc pas de dédouaner mais de comprendre. Ni vous, ni moi, ni K., bref aucun citoyen ordinaire ordonne un génocide. C’est le fait du pouvoir !
    Le probléme kurde est aussi un phénoméne récent. Je rappelle que Saladin, l’unificateur du monde musulman était Kurde !
    Quant aux innombrables minorités, elles ont toujours cohabité dans le monde musulman ! La Syrie est une mosaique de minorités trés anciennes.
    Si vous voulez,on peut remonter trés loin dans l’histoire, étayée de génocides : des natives, des amérindiens, des tasmaniens, des herero.
    Vous affirmez qu’aucun pouvoir se réclamant du sionisme n’a commis de génocide. Soit ! Mais celui de Sabra et Chatila y a été facilité, si je m’en référe au film d’Ari Folmann !
    Ceci dit, la Turquie sortirait grandit, si elle assumait cet aspect de son histoire ! D’ailleurs, la jeunesse turque commence a en parler ! Mais la loi française est arrivé à point pour crisper les turcs !
    Quant au "hamas", il peut évoluer ! Toujours le contexte !

  • permalien ben ramden :
    1er février 2012 @00h53   « »

    excusez moi d’etre hors sujet,chaque jours les ingénieurs agronomes sionistes font des découvértes surprenanantes.maintenant ils onr réussi à faire pousser l’arbre de l’argane et décupler sa production dans le désert.de quoi reconforter nathan et le pleton pansioniste du blog diplomatique.

  • permalien K. :
    1er février 2012 @00h57   « »

    - Une compagnie de sécurité privée yankee propose son expertise pour assurer l’évacuation des manifestants "Occuper" de Miami, et, o surprise, les MAM yankees en question, sont d’anciens combattants de tsahal....

    - Jacob LeLouche, juif tunisien :

    "Where would I go - to Europe ? Come on, I’m not stupid. To Israel ? I’m not that stupid either."

  • permalien ben ramden :
    1er février 2012 @02h01   « »

    question à nathan,moi qui ne boit que le vin casher à cette heure de la soirée,pouriez vous m’expliquer la raison pour laquelle une famille juive de casablanca que je connais trés bien a longtemps caché sa confession juive.des années,lorsqu’un professeur de mathématiques qui donnait des cours suplémentaires à l’un de ses fils en mathematique a decouvert cette vérité.pourquoi vouloir toutes ces années entretenir ce mystére.je connais aussi un juif marocain qui vit en belgique,celui là vraiment il sort de l’ordinnaire,dans le sous sol de sa maison il garde un archive et de manuscrits qu’aucun juif comme lui ne peut en disposer.souvenirs du maroc.chaque nuit avant de dormir,j’ecoute un peu de musique de ma chanteur préféré zehouva,juive marocaine que j’aime beaucoup,mais quand elle parle d’israel et,,,je me sens loin d’elle,je pleure à chaudes larmes...vraiment je me sens malhereux..ce conflit me sépare de ma mére que je doute encore,malgré son antisémitisme d’etre israelitepar formation,de revendiquer l’ascendance d’un saint juif ou d’origine portuguaise ou maraboutique.j’ai longtemps cherché mais je n’ai rien trouvé.

  • permalien X :
    1er février 2012 @02h03   « »

    Si ces juifs tunisiens immigraient en israel les sionistes diront dans qqs années qu’ils ont été expulsés et qu’on leur a volés plusieurs millions par tête de pipe.

  • permalien ben ramden :
    1er février 2012 @02h46   « »

    @x
    sachez trés bien avec le réspect que je vous dois,malgré notre divergence parfois,qu’un million de juifs sont d’origine marocaine.sachez trés bien,pour nous marocains que notre cause principale est la cause paléstinienne.il nous est difficile voire douleureux d’immaginer,plus que les autres pays arabes fréres des solutions intermédiares.les juifs marocains de l’amérique du nord aimment beaucoup leur pays d’origne,ils sont généreux envers leur patrie d’origine.il ya plus de six cent saint juifs au maroc,c’est leur foyer historique.cela me cause un probléme psychique,je l’ai dit à ma femme,je ne tolére plus l’injustice sioniste et la violence que suscite ce conflit.je sais que la paix est difficile,je soufre enormement à la place de mes fréres paléstiniens que tous le monde se conjure contre eux...je ne cache pas une vérité,les juifs marocains ont longtemps souffert du mauvais traitement,tel que j’ai vu moi meme de la part de ceux qui maltraitent leur concitoyen.je reconnais la valeur d’etre juif comme la valeur d’etre arabe.mais les juifs que j’ai connu des marocains comme moi pleins de bonnes intentions qui préchent l’enseignement et cultivent l’ambition du savoir comme le peuple paléstinien héroique qui est peut etre plus cultivé.

  • permalien X :
    1er février 2012 @04h59   « »

    Moshe Freiglin dans Ynet le 31/1/2012 :

    Dieu n’a pas miraculeusement préservés Son peuple pendant 3000 ans et le ramena à sa terre après 2000 ans d’exil que pour établir une autre province de l’Ouest sur la parcelle de terre que le « peuple palestinien » peut être assez aimable céder la place en notre faveur.

    http://www.ynetnews.com/articles/0,...

    Remarquez les guillemet de part et d’autre du peuple palestinien.
    Il ne dit pas où doivent aller les palestiniens qd ils vont céder la place au peuple de dieu.

  • permalien X :
    1er février 2012 @05h40   « »

    ben ramden,

    Le Maroc a des relation commerciales avec Israël. Israel exporte des marchandises au Maroc. Le Maroc est l’un des rares pays arabes à recevoir sur son sol des criminels des guerre sionistes qui ont du sang palestinien sur les mains.

    Le Maroc maintien aussi des relations d’affaire avec des sociétés internationales qui réalisent des travaux dans les territoires occupées, notamment dans la partie est de Jérusalem pour le compte des sionistes dont le but est de poursuivre la judaisation d’Al Qods. Parmi ces compagnie Alstom qui construit des ligne de train/métro à JE. Même l’Arabie Saoudite a annulé ses contrats avec ces compagnies mais pas le Maroc.

  • permalien Noval :
    1er février 2012 @12h33   « »

    Hitler semble décidément être très en vogue chez les sionistes.

    Pour Yaacov Ne’eman, " les mariages entre juifs et non-juifs constituent la réalisation du but d’Adolf Hitler ".

    Raciste Yaacov Ne’eman ? Que nenni ! Tout simplement sioniste.

    http://www.politique-actu.com/osons...

  • permalien Laurent Szyster :
    1er février 2012 @14h04   « »

    @Ph. Arnaud,

    Non Tom Lantos n’est pas recevable : aucune mention de ses "preuves" n’apparaît dans des publications autres qu’anti-palestiniennes.

    Vous trouverez les références originales au bas de l’article cité. Vérifiez par vous-même au lieu de les récuser a priori en fonction de vos préjugés.

    Les "recyclages" dont vous parlez sont sans importance.

    D’abords vous niez l’existence de ce recyclage et maintenant vous me dite qu’il est sans importance. Un recyclage si insignifiant que les Protocoles sont devenus un lieu commun du discours dominant en Palestine et dans le Monde Arabe !


    @K,

    A propos du génocide Arménien vous nous dites qu’en 1915 :

    il n’aurait certainement pas eu lieu sans les tripatouillages des dirigeants occidentaux de l’époque

    Révisionniste un jours, révisionniste toujours.


    @Shakra,

    Sur le même sujet vous allez un peu plus loin que K en niant carrément l’existence du génocide Arménien :

    L’ épuration ethnique en Palestine n’a rien à voir avec les "transferts de populations" qui ont eu lieu après la victoire des Kémalistes, en Turquie.

    Est-ce un hasard si ceux qui nient le génocide des Arméniens sont les mêmes qui nient l’existence du recyclage de la propagande génocidaire nazie par les Palestiniens ?


    @Orangerouge,

    Vous nous informez que les nouveaux Libyens "libres" sont aussi barbares et racistes que les anciens sous Khadafi. Pour une fois je suis tout à fait d’accords avec vous. Mais faites attention, on va vous accuser d’islamophobie ...

  • permalien Yann :
    1er février 2012 @14h28   « »

    Je trouve la situation du sionnisme désespérante : elle a amené la violence quotidienne. C’est desespérant de voir ces gens perdus dans des certitudes qui leurs sont nuisible.
    Est ce la volonté de Dieu ?
    Que voudrait il ?

  • permalien ben ramden :
    1er février 2012 @14h37   « »

    @x
    je n’ai nullement l’intention de défendre une certaine politique étragére du maroc.ma position est claire sur ce conflit qui déchire l’humanité toute entiere.
    les criminels de guerre,ils peuvent etre sionistes comme il peuvent etre arabe.jepeux avoir un ennemi sioniste comme je peux avoir malhereusemet un ennemi arabe.
    votre pays millenaire n’est pas une creation récente des puissances coloniales,l n’a jamais constitué un simple comptoir ottoman dirigé par des pirates ou réleve de ses monarchies imposée par ces memes puissances coloniales.
    le code de la nationnalité marocaine,donne le droit a toute israelien d’origine marocaine le statut de citoyen a part entiere,lui et toute sa descendance jusqu’à la fin du monde.donc un homme une voix.donc vous et moi nous sommes sur le meme pied d’égalité avec des gens comme schlomo ben ami,amir perez, le rabbin aboukhatsera et notre charmante chanteuse et actrice zehava.de tous les juifs qui sont sur la planete un million d’entre eux sont des marocains.
    et puis demander à certains arabes,faibles devant l’entité sioniste,veulent etre plus fort devant leur fréres marocains.expulser tois cent cinquante mille de marocains de façon inhumaine deleur territoire injustaement pour plier l’echine de notre pays.ils ont longtemps,ces arabes hypocrites profité de la cause paléstinienne,c’estun discours creux,vide de sens lorqsqu’on participe à la déstruction de l’irak la libye,la répartition du soudan et la guerre civil en syrie qui s’installe avec le soutien financier des freres arabes,la dislocation de la somalie,vivre dans l’opulence alors que le yemen plus proche patauge dans la misére.ces entités pures creation coloniale ne pésent rien dans le conflit israelo- paléstinien,je n’aime pas leur discours,derriere lequel se cache des arrieres pensées de séparatisme et de haine.
    ni meme ce discours raciste sur une soidisante superiorité de la communauté sur les autres etres humains.
    ne soyons pas naif,le fossé est énorme, c’est difficile de le combler,il ya trop d’ignorance et d’obscurantisme dans le monde arabe.un pays comme la hollande peut exporter deux fois ce que exporte le monde arabe.d’apres mes connaissances,les juifs marocains sont une communauté dynamique parmi eux il ya des savants et des universitaires,ils aiment leur pays mieux que celui qui dit sur un blog que le maroc occupe la deuxiemme place au monde derriere la thailande dans le tourisme sexuel,comme si les prostiués et les travelos n’existent que maroc.
    d’ailleurs il n’a pas de respect pour personne ni pour lui meme ni pour ses freres qu’ils soient homosexuel ou juifs.

    l’essentiel pour moi,j’aime mes fréres paléstiniens le peuple le plus instruit de la région,j’ai beaucoup de respect pour sees martyrs,mais je détéste ceux qui veulent etre des arabes plus que les autres.

  • permalien Deïr Yassin :
    1er février 2012 @15h06   « »

    Non seulement Lolo l’intello ne lit pas les liens des autres avant de les critiquer, il ne lit pas ses propres liens non plus !!!

    L’article sur les "Protocoles...." qu’il a posté hier à 10h53 ne vient pas d’un site de Tom Lantos - même si on en fait la publicité sur la page d’accueil - mais du site de MEMRI, et l’article est écrit par Menahem Milson, le président du conseil d’administration de MEMRI. C’est même marqué tout en haut de la page. Avant de conseiller aux autres de lire les bas-de-page, qu’il lise au moins lui-même le nom du titre et de l’auteur !
    Plus ridicule que Lolo ça n’existe pas !

    Pour MEMRI, on ne va pas revenir la-dessus, les informations sont abondantes dans les archives, notamment l’article du Monde Diplo de Mohamed El Oifi et la création de cette officine par des néo-cons et des exs du service de renseignement israélien.
    Pour l’impartialité : autant demander à Hamas de conduire une enquête du même genre.


    Au sujet de Likud, il y avait ceci il y a quelques jours :
    "30% des nouveaux membres du Likud sont des colons"
    - www.haaretz.com/print-editio...


    Yaacov Neeman, le ministre de l’Injustice israélienne dont parle Noval est la même personne qui avait appelé Haaretz ’Der Stürmer", le journal de propagande nazi.

    On rappelle qu’il y a quelques jour Bibi avait expliqué que la plus grande menace pour Israël ne serait pas ni l’Iran ni le Hamas, mais bien ce même Haaretz.... et le New York Times !

    Les propos de Yaacov Neeman ici en live :
    - www.youtube.com/watch ?v=4g9B...
    - à partir de min 1:35

  • permalien Yasmina :
    1er février 2012 @16h18   « »

    en complément des posts de Shanaa, K. et Sakhra :

    K. 31 janvier @21h15

    Il me semble que bien plus important que le fait de savoir si ce génocide a été commis par des laics ou des religieux, est le fait qu’il n’aurait certainement pas eu lieu sans les tripatouillages des dirigeants occidentaux de l’époque.

    tout à fait.

    1/ rappeler que c’est le gouvernement Jeune-Turc de couleur maçonnique et nationaliste qui a fait ce qu’on reproche aux Ottomans. Je rappelle qu’à la suite de la guerre en 1919, le caractère planifié des massacres a été reconnu par les tribunaux ottomans, lesquels ont condamné à mort par contumace les principaux responsables.

    2/des turcologues éminents, enseignant aux Collèges de France , comme Jean-Paul Roux, Gilles Veinstein ne reconnaissent pas le caractère génocidaire de ces massacres.. Avant de commencer par accuser les Ottomans( dont je ne nie pas la fin dans la honte) essayer de comprendre le role des empires Russes, Britanniques,Français qui voulaient à tout prix depecer L’empire Ottoman en nationalités pour des états/nations hostiles les uns aux autres pour mieux les conquérir et les asservir. Le rôle du sionisme pour récuperer la Palestine, province Ottomane. Je rappelle aussi que le père du nationalisme turc est un linguiste juif hongrois Ármin Vámbéry, lié au service secret britanniques MI6. Les archives du Foreign Office declassifiés en 2002, precise meme son salaire et sa mission.Ármin Vámbéry est connu comme le promoteur et ardent défenseur de la politique anglaise à l’Est contre la politique russe. En 2005, les Archives nationales de Kiev, désormais accessibles au public, révèlent qu’Ármin Vámbéry a été employé par le ministère britannique des Affaires étrangères (British Foreign Office) comme agent et espion dont la mission était de lutter contre les tentatives de la Russie de gagner du terrain en Asie centrale et ainsi menacer la position britannique sur le sous-continent indien.

    attendez que les archives Ottomanes soient etudiées et les bombes qu’elles reveleront !!! j’attends avec impatience de connaitre les marchandages et les sordides arrangements entre puissances lors du Traité de Versailles, de celui de Lausanne( avec Attaturk comme chef de la Turquie démembrée...etc)

    "Comment l’Empire ottoman fut dépecé" par Henry Laurens

    http://www.monde-diplomatique.fr/20...

  • permalien Laurent Szyster :
    1er février 2012 @17h31   « »

    @Deir Yassin,

    L’article sur les "Protocoles...." qu’il a posté hier à 10h53 ne vient pas d’un site de Tom Lantos - même si on en fait la publicité sur la page d’accueil - mais du site de MEMRI, et l’article est écrit par Menahem Milson, le président du conseil d’administration de MEMRI. C’est même marqué tout en haut de la page. Avant de conseiller aux autres de lire les bas-de-page, qu’il lise au moins lui-même le nom du titre et de l’auteur !

    Relisez le fil.

    C’est Ph. Arnaud qui a attribué - à tort - l’article à Tom Lantos en lui déniant dans la foulée toute objectivité du fait de sa "personnalité".

    J’ai préféré répondre sur l’erreur de fonds (en quoi l’identité d’un interlocuteur invalide ses sources ?) plutôt que - comme vous - pinailler sur une erreur de détail.


    Pour MEMRI, on ne va pas revenir la-dessus, les informations sont abondantes dans les archives, notamment l’article du Monde Diplo de Mohamed El Oifi et la création de cette officine par des néo-cons et des exs du service de renseignement israélien.

    Pour l’impartialité : autant demander à Hamas de conduire une enquête du même genre.

    La question n’est pas de savoir si les auteurs du MEMRI sont impartials (qui l’est, vous ?) mais si les faits qu’ils rapportent et les sources qu’ils citent sont exacts.

    En l’occurence, les Protocoles des Sages de Sion - un bréviaire de la propagande antisémite - sont-ils ou non considérés comme véritables, en Palestine et dans le Monde Arabe ?


    @Yasmina,

    rappeler que c’est le gouvernement Jeune-Turc de couleur maçonnique et nationaliste qui a fait ce qu’on reproche aux Ottomans. (...) Je rappelle aussi que le père du nationalisme turc est un linguiste juif hongrois Ármin Vámbéry, lié au service secret britanniques MI6.

    Encore un petit effort de dialectique "antisioniste" et vous arriverez à vous persuader que le génocide arménien fut un complot judéo-maçonnique.

  • permalien Deïr Yassin :
    1er février 2012 @18h02   « »

    @ Ben Ramden

    Vous avez mis un lien vers une chanson de Zehava Ben qui ne fonctionnait pas et a donc été enlevé par les modérateurs. Je ne sais pas laquelle, peut-être "’inta omri" ?
    Moi, aussi, j’écoute souvent la musique séfarade, et rêve d’un autre monde et de fraternité avec ceux qui nous ressemblent tant.
    Celui que j’aime au-dessus de tous est Emile Zrihan, né à Rabat et arrivé dans l’Etat d’Israël, enfant. J’espère ne pas être accusée de ’collaboration’ mais Emile Zrihan et sa voix magnifique avec l’Orchestre Andalou d’Israël qui chante le chaabi, ici "Ya Rayah" me fait oublier le boycott.... pour quelques minutes.

    - www.youtube.com/watch ?v=kruz...

    Comme écrit une Algérienne dans les commentaires :

    "Ceci est une très belle et fidèle interprétation d’un des joyaux du patrimoine musical algérien. Notre regretté Dahmane El Harrachi aurait été très heureux de l’écouter, il méritait un tel hommage et une telle reconnaissance. Sa chanson qui voyage et crée un pont entre les peuples ! L’émotion est la même, loin de nous la haine pendant ce court partage.... la musique nous rend, je crois, meilleur et plus humain. Que ce soit un israélien qui la chante, c’est un symbole fort"
    Yasmin

    Ici une autre avec Emile Zrihan :
    - www.youtube.com/watch ?v=J09n...

  • permalien Nathan :
    1er février 2012 @18h17   « »

    Je dois dire que cette Yasmina avec ses théories conspirationnistes - où il y a toujours des juifs aux doigts crochus qui sont à la manoeuvre - commence vraiment à me fatiguer. Elle nous avait déjà raconté que des juifs étaient responsables de l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917. Maintenant, elle nous raconte une autre histoire abracabrantesque à propos d’un linguiste juif, espion à ses heures et qui serait responsable à lui tout seul du démembrement de l’empire ottoman et probablement du génocide des Arméniens.

    Il est piquant de constater que les mêmes qui parlent sans cesse d’épuration ethnique en Palestine, minimisent celle qui a eu lieu à très grande échelle en Turquie. Tout individu normalement informé sait que les premiers massacres eurent lieu à la fin de l’empire ottoman et se poursuivirent sous le gouvernement des Jeunes-Turcs : ils firent entre 1 et 1,5 millions de morts. Les Arméniens chrétiens étaient tout simplement de trop dans cette aire du monde. Parmi les victimes, on dénombra non seulement des Arméniens mais aussi d’autres populations chrétiennes ou non-musulmanes : Grecs anatoliens, Syriaques et Yézidis. Il s’agit tout simplement de la première grande opération de nettoyage ethnique du vingtième siècle.

  • permalien K. :
    1er février 2012 @18h19   « »

    Laurent Szyster :
    1er février @14h04

    Les interventions européennes dans les affaires ottomanes n’ont commencé qu’après 1915 ?

    Machin un jour, machin toujours.

  • permalien Deïr Yassin :
    1er février 2012 @18h24   « »

    @ Lolo l’intello

    J’avais bien lu le fil et j’avais remarqué que c’est Ph. Arnaud qui en premier avait mentionné Tom Lantos. La tête du site pourrait effectivement y faire croire, surtout si on ne connait pas le site de MEMRI, mais vous connaissez bien ce site qui fait partie de vos références !

    Cependant, ce n’est pas Ph. Arnaud qui a posté l’article mais vous !!!, et quand il a rejeté l’article par ceci :

    @ Ph ; Arnaud 31 jan 12h30
    "La référence que vous donnez sont d’un site de Tom Lantos. Compte tenu de la personnalité de ce dernier, elle est invalide, puisque, en l’occurrence il est juge et partie"

    Vous l’avez répondu ;

    @ Lolo le mytho 31 jan 18h37
    "Donc puisque Tom Lantos est un rescapé de la Shoah, il ne serait pas objectif et blahblahblah..."

    Pourquoi vous ne l’avez pas simplement dit que le site n’était pas celui de Lantos, ce qui aurait réfuté sa critique d’entrée ??? D’habitude il vous faut bien moins que cela, puisque vous inventez des réfutations de toutes pièces régulièrement

    Je ne connais pas Tom Lantos, mais je connais MEMRI, et de les voir faire la promotion de ce monsieur montre qu’ils sont certainement du même bord.

    @ Lolo le megalo
    "J’ai préféré répondre sur le fond"

    Attendez que je me ramasse, je suis tombée de ma chaise !
    "Répondre sur le fond", oui, c’est ça ! D’un discours historique d’Abbas à l’ONU de quarante minutes, vous n’avez trouvé que les sangliers - d’un autre discours - pour faire distraction, bien entendu !
    "J’ai préféré répondre sur le fond".
    Décidément, il vous manque une case !

  • permalien Deïr Yassin :
    1er février 2012 @18h34   « »

    J’avais oublié ceci

    @ Lolo
    "[Au lieu) de pinailler sur une erreur de détail"

    L’auteur d’un article et ses affiliations politiques - ici l’officine sioniste MEMRI - est une erreur de détail ?

  • permalien Noval :
    1er février 2012 @19h01   « »

    Soutenu par la très sioniste Upjf, Edward Amiach, candidat aux prochaines élections législatives dans la circonscription dite des " français de l’étranger " juge que "la France se comporte avec Israël comme un pays colonialiste et paternaliste " .

    S’agissant des " constructions ", soit la commission par Israël de crimes de guerre, ce candidat à la députation juge qu’il s’agit d’un " problème intérieur israélien ".

    L’histoire ne dit pas si après son élection, le premier fait d’arme législatif du député Edward Amiach consistera à déposer une proposition de loi sanctionnant toute critique d’Israël commise sur le territoire français.

    Pour l’essentiel de son programme de futur député, c’est ici :

    http://www.upjf.org/fr/4622-edward-...

  • permalien K. :
    1er février 2012 @20h14   « »
    Cour suprême israélienne, tsahal et knesset : compétition au sein de l’entité sioniste

    With these rulings, Israel’s highest court has veered seriously off course in serving as a final bastion for upholding human rights. For the system of legal checks against rights abuses to break down like this is one more indication of the unraveling of protections for rights and freedom in Israel.

    http://www.hrw.org/news/2012/01/30/...

  • permalien Laurent Szyster :
    1er février 2012 @20h37   « »

    @Deir Yassin,

    L’auteur d’un article et ses affiliations politiques - ici l’officine sioniste MEMRI - est une erreur de détail ?

    Oui.

    L’erreur de fonds, faites par Ph Arnaud à propos de Tom Lantos et par vous au sujet de Menahem Milson, est de réfuter des faits sur base de l’identité ou l’opinion de celui qui les rapporte.

    Pourquoi vous ne l’avez pas simplement dit que le site n’était pas celui de Lantos, ce qui aurait réfuté sa critique d’entrée ???

    Précisément parce que l’auteur importe peu, ce qui compte ce sont les faits rapportés.

    Etant dans l’incapacité et sans doute l’impossibilité de réfuter ces faits, vous préférez disqualifier le porteur des mauvaises nouvelles ... et croire que cela suffit.

    Pour clarifier, prenons l’exemple de l’article de Khalid Amayreh sur M. Feiglin cité par M. Gresh. Peut-on défendre l’idée que M. Feiglin n’est pas un fasciste parce que celui qui l’affirme est Palestinien ?

    Ce serait stupide, non ?

  • permalien K. :
    1er février 2012 @20h56   « »

    L’escroquerie intellectuelle/confusion mentale/racisme primaire sous-jacent dans toute sa splendeur : rejeter les dires du sioniste Lantos à cause de leur malhonnêteté c’est comme rejeter les dires de Amyareh parce qu’il est Palestinien.

    Hé ! ça va bien la tête ?

  • permalien Shanaa :
    1er février 2012 @21h01   « »

    Petite mise au point concernant la Libye.
    On se souvient que BHL a été le contact des rebelles du CNT, qu’il a présenté à l’Elysée, au président Sarkozy.
    Tout le monde sait que l’OTAN fut aidé par les "islamistes" du CNT. Je mets des guillemets pour souligner leur ambiguité.
    Les libyens n’ont jamais voté pour cette nébuleuse imposée de l’extérieur, sortie de nulle part !
    Par la suite, c’est l’omerta sur la Libye, hormis la déclaration pour le moins étonnante du philosophe français !
    Rony Brauman est presque le seul à briser le silence pour dénoncer le chaos, la torture et les exécutions sommaires de libyens.
    Les libyens ignorent tout de ces gens sortis de nulle part, qui les gouvernent et s’assoient sur le trône sans avoir été élus !!

  • permalien Laurent Szyster :
    1er février 2012 @21h02   « »

    @Deir Yassin,

    Curieux comme je suis, je suis tombé sur cette perle à propos de Khalid Amayreh (l’auteur de l’article sur Feiglin publié par Al-Jazeera et cité ici par M. Gresh).

    Paper-wrapped extremism

    Last week, MEMO published a hysterical screed, Netanyahu’s lebensraum, by one Khalid Amayreh. He described Israelis as "pathological liars from Eastern Europe", claimed that Jerusalem has been "violated and raped by Zionist Jews for many years" and described Zionism as "genocidal, racist, rapacious, covetous, and of course utterly mendacious… a malignant cancer". Israel, wrote Amayreh, wishes to erect a "Hebrew empire" on all of "Palestine, Jordan, Lebanon, Syria, Iraq, Kuwait, northern Saudi Arabia, northern Egypt and the islands of Crete and Cyprus."

    Même après avoir lu l’original sur le site du MEMO, je suppose que vous récuserez ces faits puisqu’ils sont rapportés par une "personnalité" et un média disqualifiés d’office.

    Mais il est intéressant de noter comme les fantasmes paranoïaques de Khalid Amayreh ressemblent étrangement à ceux des Protocoles des Sages de Sion. Vous savez, cette propagande génocidaire, insignifiante dans le Monde Arabe - que dis-je ! - inexistante en Palestine.

    Remarquez enfin l’ironie qu’il y a à voir M. Gresh citer un propagateur des pires délires antisémites pour accuser M. Feiglin d’admirer Hitler.

    Ici l’hopital n’a pas fini de se foutre de la charité ...

  • permalien Lou :
    1er février 2012 @21h17   « »

    Incroyable n’est-ce pas ? En effet il ne faut pas y croire.

    « Des études supérieures de gestion au cœur de Paris »

    - Quelle idée-force guide l’action du CUGI depuis sa création ?
    - Jean-Luc Hayat : C’est de permettre à des jeunes de poursuivre leurs études dans un cadre musulman. J’entends par là, un cadre non mixte, où garçons et filles étudient dans des sections différentes. Ils vont également suivre des études du Coran en parallèle avec des études d’études profanes de haut niveau.

0 | 100 | 200 | 300 | 400

Ajouter un commentaire