Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Gaza, Palestine et apartheid

Gaza, Palestine et apartheid

dimanche 11 mars 2012, par Alain Gresh

« Nous condamnons les tirs de roquettes et les conséquences humanitaires de ces violences et déplorons les victimes civiles. La France appelle instamment à un retour au calme et à la retenue afin d’éviter une escalade qui risquerait de toucher à nouveau des civils. Notre consul général à Tel Aviv se rendra dimanche matin à Ashdod et Ashkelon pour exprimer sa solidarité. »

C’est en ces termes que le ministère des affaires étrangères français réagissait à l’escalade à Gaza provoquée par un raid israélien et l’assassinat de deux cadres palestiniens. Les opérations ont provoqué la mort d’une quinzaine de Palestiniens, dont deux enfants, mais c’est avec les populations d’Ashdod et d’Ashkelon que la France proclame sa solidarité. Une position similaire à celle exprimée par Susan Rice, ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies, ce qui n’étonnera personne.

L’argument israélien pour justifier le raid à l’origine de l’escalade est que les deux hommes visés étaient les organisateurs d’un raid meurtrier en août dernier et s’apprêtaient à perpétrer un autre attentat. Comme toujours, l’armée israélienne ment et contredit ses propres enquêteurs (lire Max Blumenthal, « Israel’s bogus case for bombing Gaza obscures political motives », Al-Akhbar, 11 mars 2012.) Mais qui ira contredire l’armée « la plus morale du monde » ?

Ce lundi 12 mars, le Quartet, composé des Etats-Unis, de l’Union européenne, de la Russie et des Nations unies, se réunit une nouvelle fois pour discuter de la Palestine. Une nouvelle fois, on peut en être sûr, il appellera à la reprise sans préalables des négociations entre Israël et les Palestiniens — c’est-à-dire sans aucune base pour la négociation et sans arrêt de la colonisation israélienne —, ce qui est exactement la position de M. Netanyahou.

Celui-ci, de retour de Washington, où le problème palestinien n’a même pas été abordé, est décidé à continuer sa politique dans les territoires occupés, politique qui ne suscite aucune réaction sérieuse du Quartet.

Dans un article du quotidien Le Monde, Laurent Zecchini raconte un épisode, parmi d’autres, et pas le plus dramatique, de l’action israélienne en Cisjordanie (« Hold-up télévisuel à Ramallah », lemonde.fr, 10 mars). Il s’agit d’un raid contre deux stations de télévision.

Il écrit :
« Ramallah est située en zone “A” de la Cisjordanie, laquelle, aux termes des accords de paix d’Oslo II (1995), est sous contrôle exclusif de l’Autorité palestinienne. Rien à voir, en principe, avec la zone “B”, où Israël conserve la responsabilité de la sécurité, et encore moins avec la zone “C”, entièrement sous l’emprise de la puissance occupante. Le siège de l’Autorité palestinienne, c’est la Mouqata’a, au centre de cette ville bourgeonnante de 200 000 habitants (durant le jour), où Mahmoud Abbas a sa résidence officielle. »
« Mais le roi est nu : le raid de l’armée israélienne a rappelé que l’Etat palestinien, dont M. Fayyad s’efforce avec ténacité de poser les fondations, et dont M. Abbas demande qu’il soit reconnu par les Nations unies, est un Etat croupion, dont la souveraineté est virtuelle, tout comme l’autorité de son président. »

Ce raid a été déploré par les Etats-Unis comme par la France, comme ils regrettent depuis des années le blocus de Gaza, la colonisation, les incursions illégales en territoire palestinien, etc. Tout en continuant à demander à l’Autorité de négocier sans préalables.

Il est ironique que le Quartet pose comme condition pour un dialogue avec le Hamas que celui-ci reconnaisse les accords d’Oslo, alors qu’Israël les a enterrés depuis longtemps, poursuivant sa politique d’asphyxie de la population palestinienne.

Même l’eau, comme le rapporte toujours Le Monde, est une arme qui sert l’occupant (« En Cisjordanie, même l’eau est une arme », Le Monde, 11-12 mars 2012) ; l’article rappelle le rapport de l’Assemblée nationale de février dénonçant « un nouvel apartheid de l’eau ».

Car c’est la réalité qui s’impose désormais sur le terrain. Au fur et à mesure que s’éloigne la perspective de la création d’un Etat palestinien en Cisjordanie et à Gaza, progresse la réalité d’un seul Etat, de la Méditerranée au Jourdain, dominé par les Israéliens et dans lequel les Palestiniens sont privés de tous leurs droits. En Afrique du Sud cela s’appelait l’apartheid, comme le rappelle Zackie Achmat, un militant sud-africain convaincu qu’Israël est devenu un Etat d’apartheid (« Why I believe Israel is an apartheid state »).

 

Tours, jeudi 15 mars

L’association des amis du Monde diplomatique organise le jeudi 15 mars, à 19 h 45, aux cinémas les Studio, un ciné-débat : « Egypte, une révolution confisquée ». Avec Alain Gresh. Philippe Arnaud ; tél. : 02-47-27-67-25.

217 commentaires sur « Gaza, Palestine et apartheid »

0 | 100 | 200

  • permalien YvesT :
    11 mars 2012 @22h56   »

    Rien de bien étonnant venant du gouvernement actuel. Voir pour comprendre le discours de Sarko donné devant le CRIF (un discours entièrement dédié à Israël et ne s’adressant pas du tout à l’ensemble des juifs de France, un discours consternant... ).
    Mais M Gresh, d’après vous que peut-on attendre d’un futur gouvernement Hollande par exemple en cas d’alternance. Hollande parle bien, timidement, de reconnaitre la Palestine mais quelle Palestine et dans quelles conditions ? Son discours me parait extrêmement pauvre et léger dans ce domaine. Condamne- t-il la colonisation et l’occupation ? est-il prêt à sanctionner Israël ? Elle-t-il prêt à se mettre à dos le CRIF en œuvrant pour la justice ?
    J’ai d’énormes doutes.

  • permalien X :
    12 mars 2012 @02h28   « »

    Certains sionistes trouvent que les souffrances infiligées aux palestiniens ne sont pas assez à leur goût par exemple :

    Nathan :
    8 mars @16h05 «  »

    ....les conditions de l’installation des sionistes en Palestine et du sort qu’ils ont infligé aux Palestiniens pour y créer leur Etat. Cela dit, cette folie reste encore humaine. Une injustice historique en a entraîné une autre.

    Ce n’est rien, pourquoi s’affoler ..il y’a eu pire dans le moyen âge et aux siècles précèdents. Point barre comme il dirait lui mēme.

  • permalien Sarah :
    12 mars 2012 @03h05   « »

    Cher Alain Gresh,

    Pourquoi encore s’étonner des réactions des gouvernements américain et français lorsqu’on sait la réalité et la puissance des lobbys pro-israelien dans ces deux pays ?

    Il suffit de voir comment Obama,le soit-disant "homme du changement",s’est couché devant AIPAC,et comment il a été humilié publiquement par Netanyahou, pour se rendre compte de la puissance de ces réseaux d’influence.

    J’ai tenté d’écouter le discours de Sarkozy au diner du CRIF,je n’ai pas réussi à le faire tant cela m’a inspirée du dégout.

    @ YvesT :

    Il n’y a rien à attendre de la part d’un futur gouvernement PS,surtout lorsqu’on connait un peu l’équipe de campagne et les "amis" très sionistes de Hollande.

    Pour n’en citer qu’un, Manuel Valls,actuel bras droit de Hollande,s’est déclaré "attaché de manière éternelle à Israel".
    http://oumma.com/Manuel-Valls-Je-su...

    Rappelons également que Hollande a déclaré que si" Israel était très critiqué c’est parce que c’est une grande démocratie" !
    http://oumma.com/11024/francois-hol...

    Il n’y pas de quoi sauter au plafond.

  • permalien ben ramden :
    12 mars 2012 @03h07   « »

    abraham sarfaty,la problématique du judaisme marocain et le sionisme :
    "cette entreprise qui a ainssi mystifié le judaisme marocain,dans le cadre d’une mystification generale du judaisme,a couronné l’oeuvre coloniale de déracinement commencée il ya un siecle.atravers la synthése de ce processus,nous voulons faire partager notre conviction,qui n’a été renforcée par l’etude de document tant du passé que du present,que la prise de conscience de cette mystification est éneluctable,que le judaisme dans le monde arabe,prisonnier du sionisme,prendra conscience de sa solidarité profonde avec la révolution arabe et contribuera ainssi a faire éclater la dérniere entreprise historique du capitalisme à enfermer les juifs dans un ghetto,et quel ghetto...à l’echelle mondiale."
    http//ouma.com/abraham-sarfaty-la-problematique

  • permalien K. :
    12 mars 2012 @08h42   « »

    Amos Harel et Avi Issacharoff :

    Si le massacre de Palestiniens ne s’arrête pas au milieu de cette semaine, ce sera à cause de la folie sanguinaire des Gazaouis.

    If there are fewer launches Monday, Israel will likely reduce its attacks, and this round of hostilities will wind down by midweek.

  • permalien Yvan :
    12 mars 2012 @08h55   « »

    Après les élections, les vols Paris/Gaza-City reprendront, les andouilles voleront...

    Sarkozy, le prétentieux du Proche-Orient | Slate
    L’année 2012 sera l’année de la paix au Proche-Orient. Cette ambition pour le moins audacieuse émane du Président français. Nicolas Sarkozy a promis, le 6 mars sur France 2, que s’il était réélu, il mettrait en place une initiative de la « France » et de « toute l’Europe » pour la paix. Preuve de sa détermination, il a assuré qu’il prendrait dès sa réélection la direction d’Israël et des territoires palestiniens.

    ... grâce à leur "nouveau" chef d’escadrille.

    En attendant... ça enfume comme d’hab..

  • permalien Yvan :
    12 mars 2012 @09h26   « »

    L’attitude de "la France" vis à vis du Proche Orient est avant tout dictée par des considérations intérieures, et principalement électoralistes.

    Si les campagnes électorales pour les présidentielles et pour les législatives est active et passionnée dans le 8e circonscription de Tel Aviv, le vote des "musulmans de France" se fait toujours attendre.

    Des musulmans tentés par le vote comme « arme de construction massive »ZamanFrance
    Dans un colloque organisé à Nanterre avec la présence de Tariq Ramadan, l’abstention électorale et le communautarisme ont fait l’objet d’un débat au cours duquel la nécessité du vote, nouvelle « arme de construction massive », a été réaffirmée.
    Les musulmans de France ont rarement été autant présents dans le débat politique que depuis le début de cette campagne présidentielle. Polémiques autour du halal et de l’immigration en tête, certains candidats ont fait de ces sujets leurs chevaux de bataille.

    ... pourtant face à la communautarisation de la société française, la seule réponse républicaine pertinente, est un exercice actif de sa citoyenneté.

  • permalien YvesT :
    12 mars 2012 @09h28   « »

    J’ai appris récemment la création d’un "Parlement Juif Européen" au sein même du Parlement Européen. J’ai d’abord cru à une intox conspirationniste mais après vérification il semble que ce parlement existe bel et bien et qu’il comporte 120 membres... Quelqu’un en connait-il plus sur cette "organisme", ses pouvoirs, son financement, ses buts, ses liens avec le Parlement Officiel. Je trouve cette initiative catastrophique pour l’image des juifs en général. Comment peut-on justifier une telle aberration. Quelle serait la réaction internationale si un "Parlement Musulman Européen" de 4800 membres ou un "Parlement Catholique Européen" de 30000 membres (chiffres très approximativement proportionnels aux populations) voyaient le jour ?
    Quel est le but des personnes qui lancent ce genre d’initiative ?
    Veulent-ils donner des armes aux conspirationnistes de tous poils ?
    Juifs du monde entier, réagissez, ne vous laissés pas faire par ces quelques abrutis qui vous utilisent.

  • permalien K. :
    12 mars 2012 @09h29   « »

    En complément de l’article de Max Blumenthal (qui explique que les deux Palestiniens dont le meurtre est à l’origine du nouvel enfer que subissent les Gazaouis ne sont pas à l’origine des faits qui leur sont imputés) cité par A.G., Zvi Bar’el rappelle qu’en décembre dernier Benny Gantz, l’actuel chef du glorieux tsahal, avait prévu l’actuelle attaque contre Gaza en invoquant un prétexte qui n’a strictement rien à voir avec l’actuel.

    Par ailleurs la publicité autour du “dôme d’acier” aurait pour objet, selon Bar’el toujours, d’amener les habitants de l’entité sioniste à mieux accepter une agression contre l’Iran, le “dôme” en question étant censé les protéger efficacement des représailles iraniennes.

    En Novembre 2011, un(e) des innombrables thuriféraires de l’entité sioniste au sein du “New York Times”, ISABEL KERSHNER, rendait compte des mêmes propos, tenus « entre des portes closes » à ce moment là, par le même (et énième) criminel de guerre Benny Gantz.

    Des discussions sur une réduction du budget de tsahal, nous apprend KERSHNER, venaient de débuter quelque temps auparavant...

  • permalien K. :
    12 mars 2012 @09h36   « »

    Je n’ai pas signalé une partie capitale de l’article de Bar’el, qui est que l’entité sioniste, inquiète de l’attitude pacifique du Hamas, veut absolument amener ce dernier à reprendre les armes.

  • permalien Deïr Yassin :
    12 mars 2012 @11h25   « »

    La femme de Silvan Shalom (qui porte bien son nom !) :
    "Démolit Gaza si les tirs continuent"
    - http://972mag.com/wife-of-vice-pm-d...

    En pendant qu’on largue des bombes sur Gaza, on n’oublie pas de mater les démonstrations pacifiques en Cisjordanie :
    - http://972mag.com/watch-army-attack...

  • permalien le renard :
    12 mars 2012 @12h05   « »

    les horreurs de la shoah ne peuvent pas permettre de justifier de telles bavures !

  • permalien Handala :
    12 mars 2012 @12h12   « »

    GAZA
    TOUJOURS ET ENCORE !

    http://www.europalestine.com/spip.p...

    ET BIEN SUR CE SONT LES OCCUPES, LES ASSASSINES, QUI SONT COUPABLES !
    JUSQU’A QUAND...?
    JUSQU’A QUAND !?

  • permalien Handala :
    12 mars 2012 @12h24   « »

    @Renard
    Ce ne sont pas des "bavures" ; c’est programmé et volontaire.
    La shoah là-dedans... Elle se poursuit d’une autre façon, mais là, contre les Palestiniens...

  • permalien ben ramden :
    12 mars 2012 @12h25   « »

    merci alain gresch.
    des marocains musulmans,des marocains juifs séfarades ont tous souffert de cette grande mystification.mettez vous à notre place,ce déchirement nous le vivons avec une douleur intense.nous nous pouvons se dérober ou se voiler la face face à l’injustice.nous ne sommes pas des gens ordinnaires,ce conflit nous concérne au plus haut point,peut etre plus que les autres.la lecture de l’histoire n’est pas aisée,notre histoire est encore plus.comment pouvoir concilier,arbitrer ou etre plus rationel dans ses jugements sans attirer la haine des uns et des autres et la calomnie de tous les jours:batard,renegat,fils de...loin des uns et des autres un veritable calvaire.comment peut on vivre nos affluents hebraiques autrements que par un simulacre de démocratie,je ne l’ai jamais dis ,voila la verité.
    apres tant de tergiversations,de doutes,d’ignorances et d’errance,il faut dire les choses telle qu’elles sont.voila

  • permalien Shanaa :
    12 mars 2012 @12h42   « »

    Sondage arabe : Israël l’ennemi numéro un

    "Toutes les campagnes politiques et médiatiques pour diaboliser l’Iran aux yeux des Arabes n’auront servi à rien. C’est toujours Israël qui continue à être leur ennemi numéro un. L’Iran ne venant qu’en quatrième position, après les Etats-Unis et les pays arabes voisins".
    comite valmy.

  • permalien ben ramden :
    12 mars 2012 @12h48   « »

    j’ajoute,notre conscience historique est à l’epreuve dans ce conflit.un million de juifs de part le monde sont d’origine marocaine.c’est notre peuple.

  • permalien Flavien T. :
    12 mars 2012 @12h58   « »

    M. Gresh,

    Une fois de plus, je décèle un décalage entre vos positions "universitaires" et vos positions ""journalistiques". Pensez-vous vraiment que s’adresser au "public" suppose une formulation particulière ? Je ne vois pas d’autre explication, et ça me chagrine car je doute de la faisabilité de la démocratie sans un minimum de transparence.

    Flavien T.

  • permalien ben :
    12 mars 2012 @16h07   « »

    Je condamne l’ensemble de l’analyse dont l’auteur, à son accoutumé, continue de défendre la cause des Palestiniens sans jamais comprendre qu’un tango se danse à deux.
    Juste un point avec lequel je suis grandement en accord, c’est l’idée absurde que l’administration en place en Israel a décidé de consolider, idée fondée sur un seul et unique état du Jourdain à la Méditerranée et qui de facto risque de voir la majorité juive diminuer en quelques années et créer ainsi un véritable apartheid (état dirigé par une minorité qui jouit de meilleurs droits que la majorité) mais surtout qui mettrait le peuple juif dans un danger jamais rencontré depuis Auschwitz. Le seul garant de la sécurité du peuple juif, c’est son indépendance.

  • permalien J2 :
    12 mars 2012 @17h09   « »

    Je commence par dire que je condamne la violence en Palestine et en Israel.
    Mais j’aimerai qu’une fois Mr Alain Gresh se fende d’un article mentionnant l’apartheid que les pays arabes font subir aux Palestiniens.
    Allez donc voir Mr. dans quel état se trouvent les camps de réfugiés palestiniens au Liban ou en Syrie.
    Quand allez-vous dénoncer les arabes qui se servent de la "cause palestinienne" pour bien museler leur propres peuples et surtout qui traitent ces palestiniens pas vraiment mieux que l’état hébreux ?

    J’en ai marre de votre laïus mr. Gresh...

  • permalien ben ramden :
    12 mars 2012 @17h13   « »

    un etat juif ,un jeu à somme nulle.aucune proposition concrete.

  • permalien Orangerouge :
    12 mars 2012 @17h43   « »
    Libérer la France des sayanims

    Comment mon pays, la France peut-il être l’allié d’un état constitutionnellement ethnique, d’un état qui régulièrement maltraite et enlève des français, et qui ne respecte ni le Droit International ni les Droits Humains les plus élémentaires ?

    Cela ne tient pas debout, d’ailleurs la France ne peut pas reconnaître et ne reconnait pas Israël comme état juif.

    Par contre tous les politiques du Parti Socialiste comme de l’UMP craignent les campagnes médiatiques des journalistes sionistes, et sont de fait contrôlés par une toute petite minorité de sayanims.

    Evidemment seuls les sayanims qui sont dans une position de pouvoir économique, médiatique ou politique, ont une influence.

    Les sayanims sont des juifs de la diaspora qui ont une activité en faveur d’Israël, activité qui peut aller jusqu’à ignorer la loyauté au pays dont ils sont les citoyens, et jusqu’à ignorer l’antiracisme inhérent à la constitution française et le respect humain le plus élémentaire. Ils peuvent travailler avec les services secrets israéliens (Mossad) connus pour violer régulièrement le Droit International et les Droits de l’Homme.

  • permalien Orangerouge :
    12 mars 2012 @17h52   « »
    Entretien avec Jacob Cohen qui a écrit "Le printemps des sayanim"

    C’est un juif français (auteur du "Roman-vrai" "Le Printemps des sayanim) qui témoigne de sa propre expérience et explique ici ce que sont les sayanim :

    http://www.dailymotion.com/video/xe...

    Il y a 3 parties dans l’entretien : 3 vidéo

  • permalien Shanaa :
    12 mars 2012 @18h21   « »

    Il serait temps de solliciter BHL !!! S’il a réussi à faire faire une guerre contre la Libye, il pourrait un petit geste pour les palestiniens, non ?

    En parlant de la libye l’irresponsabilité de l’intervention commence à produire des désastres :

    "La chute du régime du colonel Kadhafi serait donc un élément déclencheur des actuels conflits au Sahara ?

    La nouvelle géopolitique sahélienne post-Kadhafi est la clé d’explication des problèmes actuels. Le colonel Kadhafi avait en effet réussi, au prix d’une dictature sévère, à imposer la stabilité intérieure dans un pays mosaïque aujourd’hui menacé de fragmentation. La Libye unitaire n’existant plus, le danger est de voir apparaître une situation de guerres tribales et claniques comme en Somalie, avec toutes les conséquences régionales prévisibles.

    Les observateurs n’ont pas compris que le sens profond de la politique saharo-sahélienne conduite par le colonel Kadhafi s’expliquait par ses origines. Sa tribu, les Khadafa ou Gueddafa, dont le cœur est la ville de Sabha, est certes numériquement peu importante, avec ses 150 000 membres, cependant, elle occupe un espace stratégique à la jonction de la Tripolitaine et de la Cyrénaïque, mais d’abord à la verticale reliant la méditerranée au cœur du Sahara, de Syrte à Mourzouk. Cette tribu chamelière engagée dans le commerce à longue distance était traditionnellement en relation avec les Toubou et les Touaregs, ce qui explique les alliances du régime Kadhafi et son attirance pour le sud saharien et sahélien." Le Monde.

  • permalien Orangerouge :
    12 mars 2012 @18h23   « »
    Au PS il n’y a que Glavany qui soit un Français loyal, Hollande, Delanoë et Vals sont achetés par Israël

    - Voilà comment Hollande et Delanoë insultent les militants humanistes qui grâce aux actions pacifique "BDS" ("Boycott Désinvestissement Sanction") s’efforcent de faire pression pour qu’Israël cesse ses crimes et son expansion.

    http://www.lemonde.fr/idees/article...

    Et cela alors que le Parti Socialiste (Jean Glavany excepté) n’a jamais réellement condamné l’épuration ethnique menée par Israël, et en voie d’achèvement, en Palestine.

    - Il faut aussi m’expliquer comment Bertrand Delanoë, Responsable socialiste et Maire de Paris a-t-il pu soutenir un soldat israélien, et pas un résistant palestinien et français depuis 7 ans en prison sans jugement ?

    Pas le moindre soutien à Salah Hamouri, qui parle notre langue, et a croupi en prison pendant 7 ans sans jugement d’un Tribunal civil , mais le soldat de l’armée d’occupation Shalit, qui est infoutu d’aligner deux mots en français, a lui, droit au grand jeu  :

    http://www.20minutes.fr/ledirect/74...

    - Quand ils veulent se rendre "en Israël et dans les Territoires palestiniens", les socialistes choisissent le pire camp :

    http://www.marianne2.fr/Lobby-pro-i...

  • permalien Orangerouge :
    12 mars 2012 @18h26   « »
    Manuel Valls, porte-parole de François Hollande, prends ses ordres au CRIF

    Au printemps 2011 un débat devait suivre la projection à Ris-Orangis du film Gaza-strophe (Nulle trace d’appel à la haine ni de prosélytisme religieux dans ce film, qui constitue un outil pédagogique utile pour comprendre les effets de l’offensive « Plomb durci » en janvier 2009).

    "L’annulation de la rencontre vient en fait de Manuel Valls, président (PS) de la communauté d’agglomération Évry Centre Essonne, dont dépend le cinéma. "

    Une décision qui, sur place, a fait réagir plus d’un élu. « L’ordre de supprimer ce débat avec le réalisateur donné au directeur de ce cinéma d’agglomération est assumé par Manuel Valls qui dit avoir agi sur demande de M. Serfaty, rabbin de Ris-Orangis et représentant local du CRIF, et de Thierry Mandon, maire de Ris-Orangis », dénoncent notamment des élus locaux d’Europe Ecologie dans un communiqué publié fin mars.

    Des informations confirmées par Jacques Picard, conseiller régional Europe Ecologie, membre par ailleurs de l’AFPS, joint par téléphone quelques jours après une discussion « houleuse » avec Manuel Valls.

    http://www.mediapart.fr/journal/int...

  • permalien Orangerouge :
    12 mars 2012 @18h41   « »
    Beaucoup d’UMP mais aussi des socialistes en vue se sont prononcé CONTRE la reconnaissance d’un état palestinien par l’ONU

    Comment le PS peut il conserver en son sein des irResponsables qui sont CONTRE la reconnaissance par l’ONU d’un état Palestinien et qui se prétendent "Amis d’Israël" puisqu’ils sont dans le groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée :

    - Ces prétendus "socialistes" sont signataires de la lettre ouverte demandant à Sarkozy de ne pas reconnaitre l’état Palestinien à l’ONU  :

    Cette lettre ouverte contient évidemment encore davantage de députés UMP :

    http://elkhadra.over-blog.com/artic...

    http://blogs.mediapart.fr/blog/madj...

    Parmi les signataires de cette pétition CONTRE la reconnaissance d’un état palestinien on trouve :

    - Patrick Bloche, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Conseiller de Paris, Député-maire du 11ème arrondissement de Paris.
    Et j’ai un jour, faisant confiance à l’étiquette PS, voté pour ce Patrick Bloche ...

    Le PS m’a bien eue.

    - André Vallini, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Conseiller de Paris, Porte-parole du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Député-maire était sur la pétition, puis son nom a disparu sans explication. Il fait partie du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée.
    On parle d’André Vallini comme Ministre de la Justice de Hollande.

    On trouve aussi sur cette pétition CONTRE l’existence d’un état palestinien : Jean Marie Le Guen, Georges Pau Langevin, Serge Blisko, Roger Madec, François Pupponi (un ami très très proche de DSK et proche aussi de corses un peu douteux), et Jean Michel Baylet..... entre autres.

  • permalien K. :
    12 mars 2012 @18h53   « »
  • permalien Deïr Yassin :
    12 mars 2012 @19h00   « »

    Pour ceux qui nous parlaient des Palestiniens et le salut nazi :-D

  • permalien Georges :
    12 mars 2012 @20h04   « »

    Aucun argument (type Shoah, pogrom ou autre) ne justifie la création et la perdurance du pseudo état sioniste toujours sans constitution, sans frontières, sans respect des décisions de l’ONU (même la première les concernant), sans respect des conventions internationales, sans ..., sans ... et encore sans ....., mais répandant quotidiennement du sang, face à des résistants diversement motivés mais en quelque sorte "couverts" par les conventions internationales. Cette création et cette perdurance ne résistent pas à une analyse historique fouillée sérieuse et objective.

    Quand on s’exprime en toute liberté on ne peut pas oublier que cet « état » est considéré par des ignorants comme légitime grâce à un « vote trafiqué » qui ne recueillit que moins de 24 voix plus ou moins libres et éclairées sur 56 possibles ; dont celles de plusieurs pays considérant que les quatre clauses (et pas deux ou trois) de ce qui n’était qu’une recommandation étaient indissociables et devaient toutes s’appliquer ou aucune. Mais peu importait pour le fanatique et amoral Ben Gourion du moment que les mots « état juif » figuraient dans le texte ; il n’avait aucune intention de le respecter comme il l’a écrit avant et après

  • permalien Mohamed :
    12 mars 2012 @20h09   « »

    Il serait temps d’arrêter de dénoncer et d’agir... Sinon la catastrophe est proche, de tous temps l’être humain à répondu à la violence par la violence, le déni par le déni, le mépris par le mépris. Il existe une campagne pacifique pour combattre cette idéologie fascisante, "BDS", je suis Français d’origine algérienne.... Quand nos mots (maux) ne seront plus entendus, une tragédie arrivera, soyez en sur !!! Les politiques actuelles en "occident" (le Maghreb est l’orient ???) nous poussent vers un suicide collectif, pour sauver les nantis de cette planète, le radicalisme se développe et l’espoir s’éloigne, pauvre Gazaouis, palestiniens et autres (afghans, somaliens, Irakiens, nous même....) victime de ces bourreaux, pauvres israéliens, qui ont créer le plus grand ghetto juif du monde ... ; qu’elle cible idéale pour leur détracteur. Pauvre monde, pauvre de nous, réagissons et place à l’insurrection des consciences pour une vie harmonieuse à tous les êtres humains, citoyens du monde, terriens. Merci monsieur Gresh, pour la pertinence de vos analyses et la justesse des valeurs que vous défendez. Amis sionistes contez les jours, semaines, années, un jour viendra et la justice vaincra . Je ne suis pas croyant et rien ne me fera perdre la raison, même si c’est un combat contre moi même, c’est le premier et ce n’est pas le seul, la colère s’installe et la honte se cache....

  • permalien Lou :
    12 mars 2012 @20h14   « »

    Ziad Medoukh : Combien de martyrs palestiniens ?

    Combien de martyrs palestiniens doivent ainsi tomber avant que le monde bouge ?

    Combien de civils palestiniens doivent ainsi mourir pour que la communauté internationale officielle se mobilise ?

    Quelle quantité de sang palestinien doit couler pour que s’instaure la justice ?

    Combien l’armée israélienne doit-elle assassiner de Palestiniens avant que les Nations-Unies prennent une décision ?

    Combien de victimes palestiniennes doivent disparaître pour que des manifestations de masse s’organisent dans les capitales du monde ?

    Vous avez besoin de combien de martyrs de chez nous avant de dénoncer et de condamner cette escalade ?

    Combien de morts palestiniens pour que cesse la violence israélienne ?

    Combien d’enfants palestiniens tués pour que s’arrêtent les massacres israéliens ?

    Combien de temps, Israël va-t-il pratiquer le terrorisme d’État sans provoquer la plus petite réaction internationale ?

    Combien de temps Gaza va-t-elle rester une terre martyre ?

    Combien de temps, Israël va-t-il rester un État hors la loi, négligeant toutes les décisions internationales, faisant fi du droit international ?

    Et combien d’années et d’années,

    les Palestiniens doivent-t-ils attendre afin que ce monde bouge ?

  • permalien Deïr Yassin :
    12 mars 2012 @20h23   « »

    @ Ben
    Vous prétendez que Monsieur Gresh est biaisé car il ne comprend pas qu"un tango se danse à deux".
    Entre Juifs et Allemands, il fut question d’un tango entre 1933 et 1945 aussi ?

    D’ailleurs il paraît que vous ne comprenez pas le mot Apartheid puisque vous parlez d’une minorité qui gouverne une majorité. Le concept n’implique pas la question de majorité et de minorité mais celle de séparation, voir ségrégation, et cette Apartheid est bel et bien là, aussi à l’Ouest de la Ligne Verte, et cela depuis 1948 !

    A ce sujet, il suffit de lire "Être un Arabe en Israël" de Fawzi al-Asmar (Fouzi El Asmar) dont l’original date de 1975, je crois.

    Sinon :
    - Ilan Pappe : The Forgotten Palestinians : A History of the Palestinians in Israel (2011)
    - Dan Rabinowitz & Khawla Abu-Baker : Coffins on our Shoulders : The Experience of the Palestinian Citizens in Israel (2005).

    Ou pour ceux qui le trouve, le magnifique documentaire "Citizen Bishara" de Simone Bitton sur Azmi Bishara. Rien qu’en pensant à l’image finale du film j’ai la chair de poule. Azmi Bishara, habillé de noir comme il l’était toujours à la Knesset, et pendant que les autres membres israéliens chantent le HaTikva, il est là, débout aussi, la tête baissée en signe de deuil. Vive Azmi !!!

    Un autre qui a refusé de chanter le HaTikva, le Juge Salim Jubran :
    - http://972mag.com/the-lesson-of-the...

  • permalien Orangerouge :
    12 mars 2012 @20h29   « »

    Georges, ceci dit, il n’est pas souhaitable de repasser à l’envers le film de la création d’Israël.

    Les Israéliens juifs sont là. Il faudra faire avec.

    Le problème est que l’état d’Israël est devenu au cours du temps un état de nature ethnique (ce n’était pas le cas au tout début de l’implantation juive). Si, à la limite, on pouvait admettre, juste après le génocide, un besoin d’un état "réservé aux victimes du génocide" (c’était facile à admettre pour les européens tant qu’il se bâtissait sur des terres arabes et non en Europe ...), aujourd’hui la très grande majorité des israéliens sont trop jeunes pour avoir souffert de la période nazi. Les juifs israéliens ne risquent plus rien du tout, si ce n’est le choc en retour de leurs propres vols, exactions et crimes multiples sur les Palestiniens, et de leurs guerres directes au Liban.
    Les Palestiniens sont chez eux en Palestine, et les Palestiniens n’ont absolument rien à voir avec l’extermination subie par les juifs en Europe et dont les responsables étaient des européens.

    Le statut de victime ne s’hérite pas. Si les descendants de chaque génocide décidaient de bâtir chacun un état basé sur l’épuration ethnique et l’apartheid, la planète exploserait en conflits multiples. Les cambodgiens victimes vivent avec les descendants de leurs bourreaux, les Tutsi vivent avec les Hutus, en Palestine aujourd’hui on ne peut reconnaitre que des états pluriethniques (la "solution à deux états" étant clairement refusée par Israël dans les faits et dans le sang).

  • permalien Deïr Yassin :
    12 mars 2012 @21h01   « »

    @ Orangerouge
    Quand vous écrivez :

    "Le problème est que l’état d’Israël est devenu au cours du temps un état de nature ethnique (ce n’était pas le cas au tout début de l’implantation juive)"

    C’était quand, selon vous, cette implantation juive qui n’était pas fondé sur une nature ethnique ?
    Il faut vraiment que vous relisiez l’histoire du sionisme, aussi bien théorique que pratique.
    Si mes souvenirs sont bonnes, c’est même vous qui avez posté le super documentaire de Eyal Sivan : "La Mécanique des Oranges" où on entend bien parler du ’travail juif’ depuis le début de l’implantation sioniste en Palestine. Désolée mais le sionisme a été fondé sur la séparation, la marginalisation et l’expulsion des autochtones depuis le début.
    Sauf si par "implantation juive", vous parlez d’Abraham venant d’Ur.

  • permalien Lou :
    12 mars 2012 @21h07   « »

    Gaza : nouveau raid israélien, deux Palestiniens tués

    GAZA (Territoires palestiniens) - Deux Palestiniens ont été tués lundi soir dans un nouveau raid israélien, portant à 25 le nombre de morts à Gaza depuis le début de la nouvelle flambée de violence vendredi, selon le porte-parole des services d’urgence de l’enclave palestinienne.

    Deux Palestiniens, Mohammad Daher et Bassam al-Ajla, ont été tués dans un raid de l’aviation israélienne mené à l’est de la ville de Gaza, a précisé à l’AFP Adham Abou Selmiya.

    Dans un premier temps, il avait fait état d’un tué et d’un blessé mais ce dernier a succombé à ses blessures.

  • permalien K. :
    12 mars 2012 @21h19   « »

    Yankees : Couillonner les Palestiniens c’est les aimer.

    Clinton : Palestinians deserve dignity and right to determine their future. Adds "one that cannot be dictated from outside" i.e. from UN

  • permalien K. :
    12 mars 2012 @21h23   « »

    Le lien Clinton :

    ... the Palestinian people (...) deserve a viable, independent Palestine, alongside a secure Israel. And we know from decades in the diplomatic trenches that the only way to get there is through a negotiated peace—one that cannot be dictated from outside.

  • permalien Shanaa :
    12 mars 2012 @22h11   « »

    "Le problème est que l’état d’Israël est devenu au cours du temps un état de nature ethnique"... dit-on !
    Ceci est, à la limite, un moindre mal ! Le probléme c’est que territorialement la Palestine n’existe pratiquement plus sauf dans l’âme des palestiniens et des peuples arabes, à dissocier de leurs dirigeants !
    D’ailleurs, sans la complicité passive ou active des puissances impérialistes et de certains états arabes, la situation des palestiniens aurait été différente.
    Il est risible de voir, aujourd’hui, les responsables directs de la shoah se poser en arbitres et donneurs de leçons de morale aux arabes et aux juifs !

  • permalien Orangerouge :
    12 mars 2012 @22h48   « »
    Les Clinton sont financés par un sioniste très fortuné

    Cet article du Newyorker décrit le plus gros contributeur individuel au part démocrate, un fervent supporter d’Israël et qui a des relations particulières avec les Clinton.

    http://www.newyorker.com/reporting/...

  • permalien Shanaa :
    12 mars 2012 @23h04   « »

    Qui d’entre-vous a visionné le clip de Shimon Peres sur "youtube" ? Un style "slam" de luxe... pour la paix !!!
    Hallucinant ! Déroutant ! Quoi en penser ?

  • permalien patrice :
    13 mars 2012 @00h38   « »

    Et qui a vu ce fameux film : "Qui veut la peau d’Isaac Rabbit" ?

  • permalien gloc :
    13 mars 2012 @07h32   « »

    Orangerouge : 12 mars @22h48 Les Clinton sont financés par un sioniste très fortuné

    C’est bien connu, qui dit sioniste dit Israël, qui dit Israël, dit "état juif", qui dit juif dit "argent".

    "C.Q.F.D." - Baruch Spinoza.

  • permalien Deïr Yassin :
    13 mars 2012 @08h55   « »

    @ Gloc
    Parfois votre mission - à savoir la chasse à toute forme de phobie - prend des formes pour le moins étonnantes.

    Soit vous accusez Orangerouge d’être antisémite soit vous l’êtes vous-même ! En tout cas, c’est bien vous qui mettez un texte profondément antisémite en lien ! Comme Nathan vous voulez absolument ramener le débat sur ce terrain ?

    En quoi mentionner que Haim Sabban, un des plus grande fortunes aux States et d’ailleurs propriétaires de plusieurs média est le financier des Démocrates ? Ce gars a à plusieurs reprises prononcer officiellement que l’Etat d’Israël est au coeur de ses préoccupations. Il a d’ailleurs la nationalité israélienne.

    Au lieu de tuer le messager, vous devez adresser le message, à savoir la place imminentes du sionisme dans la politique américaine et l’impact que cela a sur la non-solution du calvaire des Palestiniens !

  • permalien gloc :
    13 mars 2012 @09h14   « »

    Deïr Yassin : Parfois votre mission - à savoir la chasse à toute forme de phobie - prend des formes pour le moins étonnantes.

    Vous vous trompez de cible. Je ne demande pas l’effacement des messages d’Orangerouge, même s’ils sont hors propos et pour le moins stéréotypés, bien au contraire !

    Que vient faire ce message en commentaire de "Gaza, Palestine et apartheid", alors que Orangerouge, vient au post précédent de réclamer et d’obtenir la censure d’un post certes maladroit, mais qui représente une opinion qui vaut bien la sienne et qui est partagée par une grande partie de la population mondiale (dont je ne fais pas partie) mais qui était un commentaire de l’article d’A. Gresh, lui.

    Je pense qu’il est important de ne censurer personne,mais qu’il n’est pas inutile de remettre en perspective, certains slogans et de ne pas hésiter à en citer les origines, et tant pis s’ils vous incommodent.

  • permalien Orangerouge :
    13 mars 2012 @09h18   « »
    Identifier ceux qui, en France, soutiennent les massacres israéliens

    gloc, vous deviriez réfléchir avant de poster : vous m’insultez de manière bien basse, alors que vous me lisez depuis longtemps sur ce fil. Vous devriez savoir que j’énonce des faits.
    Le parti démocrate américain est pour une partie très significative financé par des juifs qui soutiennent Israël : c’est la clé du soutien d’Obama à Israël.

    Avant de m’insulter, trouvez un seul de mes posts où je dis que tous les juifs ont de l’argent et/ou du pouvoir. Vous ne trouverez pas. Chacun sait qu’il existe des juifs qui se battent contre Israël. Chacun sait que parmi les juifs français, il y a bien des gens qui ont pris leurs distances avec l’état d’Israël.

    Mais si Israël peut bombarder des civils et tuer des enfants régulièrement dans la plus totale impunité, c’est parce qu’il y a un certain nombre de fortunes (pas toutes juives), et un grand nombre de journalistes (pas tous juifs) qui soutiennent avec une très grande force l’état d’Israël et qu’il y a aussi des organisations communautaristes juives qui ne respectent pas le caractère universel de la Déclaration des Droits de l’Homme, sont indifférents aux cadavres d’enfants s’ils sont arabes, et soutieinnent l’état d’Israël quel que soit ses crimes.

    Sans soutiens aux Etats-Unis et en France (les deux pays occidentaux où les juifs sont les plus nombreux, 1 à 2% de la population), Israël ne serait pas en mesure de poursuivre son épuration ethnique.

    La défense des Palestiniens il est essentiel de la mener aussi ici en occident.

    Le CRIF de Prasquier est une organisation raciste qui défend exclusivement les intérêts d’un pays étranger raciste, Israël.

    L’UPJF (Union des Patrons et Professionnels Juifs de France) est une organisation ultra-raciste qui défend exclusivement les intérêts d’un pays étranger raciste, Israël.

    Ces associations sont riches, elles imposent en France ce dont on a le droit de débattre, elles instrumentalisent la justice française au service d’Israël, et elle font pression une étrangement efficace (financière ? Chantage à la campagne médiatique ?) les partis politiques.

    JE DEMANDE LA FERMETURE DE CES ASSOCIATIONS, CRIF de Prasquier et UPJF, en FRANCE.

    Lire le journal Le Monde qui parle de "cycle de violence" à Gaza, renvoyant dos à dos un état d’Israël surarmé et une population civile sous blocus, est à VOMIR.

  • permalien Nathan :
    13 mars 2012 @09h23   « »

    J’ai toujours éprouvé quelques difficultés à comprendre les rudiments et les lambeaux inchoatifs de pensée qui traversent occasionnellement le cerveau de gloc aussi ai-je du mal à saisir pourquoi il a mis en lien un texte ouvertement et clairement antisémite et qui le revendique comme tel.

    Qu’a-t-il voulu dire ? Quel message a-t-il voulu passer ? Who knows ?

  • permalien Orangerouge :
    13 mars 2012 @09h27   « »

    Vous me prêtez, gloc, un pouvoir sur la modération sur ce blog qui relève, pour le coup, du fantasme le plus complet : le post de Michael a été modéré, parce qu’il était insultant, ... et pas parce qu’orangerouge l’a réclamé !!!
    Les posts insultants sont modérés ici, ce que je trouve très bien. J’ai remarqué que ce n’était pas le cas sur Mediapart : les débats y tournent souvent à la foire d’empoigne sans intérêt.

  • permalien gloc :
    13 mars 2012 @09h32   « »

    @Orangerouge, Deïr Yassin & le denommé Nathan :

    Bingo !

  • permalien Orangerouge :
    13 mars 2012 @09h32   « »

    mon dernier post est resté coincé ...

  • permalien Orangerouge :
    13 mars 2012 @09h41   « »

    Je pense que gloc est très jeune : cela pourrait expliquer ses positions parfois surprenantes et peu cohérentes entre elles.

  • permalien Nathan :
    13 mars 2012 @09h56   « »

    Il est normal qu’une majorité de juifs soutienne Israël puisque 40% des juifs y vivent. Pourquoi veut-on que les juifs soient opposés à Israël ou souhaitent la disparition d’un Etat qui fut conçu à l’origine comme un refuge pour les juifs persécutés ? Orangerouge a-t-elle l’intention de partir en guerre contre une majorité de Français juifs au motif qu’ils soutiennent Israël d’une façon ou d’une autre ?

    N’a-t-elle pas encore compris que les liens entre les juifs et Israël sont complexes et imbriqués. Les mouvements de jeunesse juifs comme l’Hachomer Hatzaïr, sont sionistes. Orangerouge va-t-elle également réclamer l’interdiction de ces mouvements scouts ? Dans toutes les synagogues de France, on fait une prière pour Israël. Orangerouge va-t-elle demander la fermeture de toutes les synagogues françaises ? Dans les épiceries juives, on trouve encore souvent les petites boîtes bleues du KKL sur le comptoir. Orangerouge va-t-elle réclamer la fermeture de tous les commerces juifs ?

  • permalien Cana :
    13 mars 2012 @10h22   « »

    La photo mise par Lou de l’enfant ( de 2 à 3 ans ?) assis par terre entouré de fusils et de soldats et ne regardant qu’un regard d’adulte invisible illustre de façon insoutenable le "massacre", non seulement des vies , mais de l’humain. Certes on ne voit pas des enfants morts. On voit un regard d’enfant exposé à la vie nue
    Pourquoi on voit dans son regard que cet enfant n’a pas peur ? Le soldat a -t-il été "gentil" avec lui ?
    S’il a été "gentil" , bien qu’armé et dans une activité de tuerie, comment ces soldats très certainement complices de l’adulte qui regarde l’enfant et qui suscite chez lui une manière de regarder le "mal" en étant exposé assis au milieu de la troupe, comment peuvent-ils ne pas devenir sadiques ou pervers , un jour, avec leurs propre enfants ?
    Je ne répondrai pas aux propos des borgnes qui se croient tout puissants. C’est trop...

  • permalien K. :
    13 mars 2012 @10h37   « »

    Ha’aretz : 2+2 = 4 n’est-il pas plus probable que 2+2 = 5 ?

    ...wasn’t the killing an excuse for a much wider offensive - in view of the chief of staff’s statement from a few weeks back, that Israel will ultimately have to carry out a wide-scale attack in Gaza ?

  • permalien Nathan :
    13 mars 2012 @10h53   « »

    Le CRIF chapeaute aussi un ensemble hétéroclite d’associations communautaires, notamment les associations de déportés et d’anciens combattants, les éclaireuses et éclaireurs de france, l’Alliance israélite universelle, la WIZO, le mémorial de la Shoah et même “les anciens de Tiemcen” ☺… Dans sa chasse aux sorcières, Orangerouge réclame-t-elle aussi leur interdiction ?

    Chaque été des milliers d’enfants juifs partent dans des colonies de vacances en France et en Israël. Orangerouge veut-elle les interdire ? Il est vraisemblable que l’on commémorera cette année le 70ème “anniversaire” de la rafle du Vel d’Hiv’ et il est tout aussi probable que Prasquier y fera un discours et qu’il y glissera quelque mots de soutien à Israël. Ce motif est-il suffisant pour interdire la tenue de cette cérémonie en mémoire des 80.000 juifs de France exterminés ?

    En deux mots comme en cent : jusqu’où Orangerouge a-t-elle l’intention de persécuter cette communauté ?

  • permalien K. :
    13 mars 2012 @11h17   « »

    Il faut absolument lire Joseph Dana dont les liens ci-dessous sont tirés.

    Ha’aretz 19/2/2012 :

    Israel’s missile defense systems, meanwhile, have larger ramifications. There is no word on what the freezing of procurement of the Iron Dome (short-range ) batteries, and freezing funding for the development of Magic Wand (medium-range) and Arrow Mark III (long-range ), would mean to a central partner in these projects : the United States [en fait les yankees].

    Ha’aretz 20.02.12 :

    Steinitz [ministre des finances de l’entité sioniste] blasts IDF ‘scaremongering’ in fight over budget cuts.

    Joseph Dana :
    11:11 AM - 13 Mar 12 via web · Details
    #j14 forced consideration of the defense budget. Talk of cancelling Iron Dome. Attack on Gaza after period of quiet. Iron Dome here to stay

  • permalien idik :
    13 mars 2012 @11h56   « »

    Nurit Peled : l’urgence de la désobéissance civile

    Un discours prononcé à Beit Ommar, près d’Hébron, samedi dernier par cette femme remarquable, cette Israélienne qui rend hommage à Milad, un enfant de 5 ans mort dans un bus en flammes au carrefour de la colonie juive d’Adam, les résidents de cette colonie ayant refusé d’envoyer le moindre secours.

    http://www.europalestine.com/spip.p...

  • permalien Orangerouge :
    13 mars 2012 @12h02   « »
    Lutter contre les soutiens occidentaux à Israël pour refuser l’épuration ethnique de la Palestine

    Persécutons les racistes, notamment ceux qui ont les moyens de voyager et de ne pas être racistes, persécutons les racistes qui soutiennent un état surarmé et raciste : l’état d’Israël.

    Ceux qui, par leur soutien à l’état d’Israël, permettent la poursuite de la sanglante épuration ethnique en Palestine, ne sont pas digne de la nationalité française, ce ne sont pas mes compatriotes.

  • permalien Shanaa :
    13 mars 2012 @12h29   « »

    Orangerouge, quand vous dites que "Israél est devenue un état ethnique", vous pensez donc qu’ à un moment donné il en fut autrement ? Il me semble qu’Israél est un état religieux avec plusieurs composantes culturelles : russes, polanais, allemands, séfarades, falashas, ect... Non ?
    Si je me trompe, toute explication est la bienvenue !
    Ceci dit, dans cette région, juifs et arabes ont toujours cohabités ! Qu’est ce qui les en empêche aujourd’hui ?

  • permalien X :
    13 mars 2012 @13h11   « »

    Dēnommē Nathan :

    Il est normal qu’une majorité de juifs soutienne Israël puisque 40% des juifs y vivent.

    Peut ētre s’il n’était pas fascite. Mais voilà, il est fasciste, pratique le racisme, le vol de faibles parcequ’il ne sont pas juifs, et l’apartheid. Et le plus gràve la trēs grande majoritè des juifs qui y rēsident sont fascistes et ēlisent des gouvernement à leur image. Ne trouvez vous pas que ce sont des raisons suffisante pour ne plus soutenir Israēl ?

    Pourquoi veut-on que les juifs soient opposés à Israël ou souhaitent la disparition d’un Etat qui fut conçu à l’origine comme un refuge pour les juifs persécutés ?

    Vous vivez pluseiurs dēcennies en retard : les juifs ne sont plus persécutés ils persécutent. Ils volent et soutiennent leurs propres terroristes qui sont les colons. Les juifs n’ont plus besoin de refuge, l’humanité a évolué mais sans ceux qui soutiennent Israel. Les sionistes utilisent leurs argent pour corrompre les pouvoirs démocratiques, le lobbyisme pour exercer des pressions sur les politiciens partout, la mence, la propagande et terrorisent les journalistes et les politiciens qui osent s’opposer au fanatisme sioniste. C’est pour ces raisons et d’autres que des gens normaux, juifs ou pas doivent s’opposer à Israel. Refuge n’est plus qu’un pretexte.

    Orangerouge, d’après ce que je comprend ne veut pas que des citoyens de son pays soutiennent, quelque soit leur religion soutiennent un pays que vous mēme qualifiez de fasciste. Point barre.

    N’a-t-elle pas encore compris que les liens entre les juifs et Israël sont complexes et imbriqués.

    Il me semble que ces liens devraient ētres plus sains et normaux. On ne peut pas utiliser ce pretexte pour soutenir des fascistes comme vous faites et fermer les yeux sur la persécussion subbies par d’autres.

    Le fascisme sioniste doit ētre traitē comme tout les autres racismes. Sinon expliquez. Repoint barre.

  • permalien Deïr Yassin :
    13 mars 2012 @13h23   « »

    @ Gloc
    Demandez la censure des commentaires n’a rien à voir avec votre procédé.
    Michael qui d’ailleurs est automatiquement censuré ici avait traité les supporteurs du BDS de "salopards". J’avais aussi traité l’armée israélienne de "salopards" sur un autre fil hier sans être censurée. Les modérateurs ne sont donc pas cons :-D

    Votre chasse à toute forme de phobie - votre mission primaire sur ce blog - vous amène quand même souvent à vous imaginer des commentaires xénophobes, avec un petit coup de manipulation s’il le faut.

    L’article d’Alain Gresh parle bien du commentaire tout à fait hilarant d’Alain Juppé. Nous sommes donc en droit de nous demander pourquoi un tel écart entre la réalité sur le terrain et le discours politique, ici encore une fois prétendant que l’Etat d’Israël est la victime.

    Haim Sabban a un énorme pouvoir sur les média US, il est ultra-sioniste, et a clairement exprimé que sa cause est la défense de ce Petit-Pays-Merdique.
    Qu’est-ce que le texte de Henry Ford vient faire la-dedans ?
    Vous devez peut-être élargir votre créneau....

    NB. Et dans mon commentaire précédente, j’ai oublié la fin de ma phrase :
    En quoi mentionner Haim Sabban ...... est antisémite ?"

  • permalien Deïr Yassin :
    13 mars 2012 @13h37   « »

    Nathan sait mieux que tout le monde que quand on parle du CRIF, quand celui-ci se fait entendre, quand les gens viennent à leur diner, cela n’a rien à voir avec ni les colonies de vacances ni le mémorial du Shoah.
    Leur objectifs premier est la défense de la droite israélienne et le musèlement de toute personne qui s’y oppose. Ce sont bien eux et vous - et non pas Orangerouge - qui font l’amalgame.

    Rien à dire sur les bombardements à Gaza ? Comme Assad, ce sont des barbares, ces Israéliens ("votre peuple"), n’est-ce pas ???

  • permalien gloc :
    13 mars 2012 @15h06   « »

    Deïr Yassin : Haim Sabban a un énorme pouvoir sur les média US, il est ultra-sioniste, et a clairement exprimé que sa cause est la défense de ce Petit-Pays-Merdique.
    Qu’est-ce que le texte de Henry Ford vient faire la-dedans ?
    Vous devez peut-être élargir votre créneau....

    Votre surprenante perspicacité, concernant l’"énorme pouvoir sur les média US" de Haim Sabban et des "ultra-sionistes" en général est originale et dévastatrice (quoique j’ai un peu de mal à la relier avec une "déclaration hilarante" de Juppé, certainement un effet pervers de mon "procédé").

    Votre remarque concernant l’opportunité de rappeler l’existence du livre de Ford qui a inspiré les nazis, serait toute aussi perspicace, si celui-ci n’avait pas consacré un chapitre entier (" La bataille pour le contrôle de la presse") à propos de faits identiques , avec des termes semblables aux vôtres, depuis 1920.

    Maintenant que vous avez identifié et dénoncé la cause des malheurs des Palestiniens nous voilà rassuré, il n’y a plus qu’à agir en conséquence.

  • permalien Mourad :
    13 mars 2012 @15h46   « »

    @ Deir yassine,

    Assad n’a rien avoir la-dedans ! Mais je constate que la propagande atlantiste a bien pris sur vous. Dès que vous parlez de lui, vous ajoutez un qualificatif sympa comme barbare, boucher ou vampire ;-)

    Attendez un peu que les historiens puissent faire le travail sur le si consensuel cas syrien. Leur vérité est toujours différente de celle des journalistes. En attendant voici un lien d’une vidéo (ce soir ou jamais 28/02/2012) sur les reporters de guerre en Syrie, d’une pertinence et d’une véracité inédite. Vous me direz ce que vous en pensez..

    - >Il y a aussi "les nouveaux chiens de garde", film sur la médiacratie, et le lien entre média, intérets et pouvoir dans nos sociétés démocratiques.

  • permalien Mourad :
    13 mars 2012 @15h47   « »
  • permalien Shanaa :
    13 mars 2012 @16h03   « »

    Mourad, vous avez raison ! La propagande, pas seulement atlantiste, nous présente la situation comme un peuple face à un tyran massacreur ! Or, la vérité est que ce sont deux factions soutenues de l’extérieur qui luttent pour le pouvoir ! Ce sont donc les deux factions qui tuent des civils, comme en Libye !
    Le but est de balkaniser la région pour affaiblir le monde arabe pendant que l’occident se serre les coudes et ressucite un colonialisme digne du siécle dernier !
    Si une guerre venait à éclater contre l’Iran, on comprendra mieux ces remaniements régionaux !

  • permalien patrice :
    13 mars 2012 @16h38   « »

    @X
    "Vous vivez pluseiurs dēcennies en retard : les juifs ne sont plus persécutés ils persécutent. Ils volent et soutiennent leurs propres terroristes qui sont les colons. Les juifs n’ont plus besoin de refuge, l’humanité a évolué mais sans ceux qui soutiennent Israël."

    Faisons la part des choses. Les juifs ont été persécutés durant 1700 ans (depuis la naissance de l’Eglise Apostolique et Romaine), et "le bouquet final" a été la Shoah avec ses 6 millions de morts.
    Qu’on le veuille ou non, le risque d’un come back des pogrom est loin d’être écarté et l’on peut comprendre que la communauté juive ait pu avoir l’idée de coloniser la Palestine. On peut également comprendre que les juifs de France considèrent Israël comme un refuge possible en cas de clash.
    Ceci étant posé, les gens qui ont expulsé les palestiniens sans états d’âme ni compensation financière sont en faute si l’on se réfère au droit international. D’où la nécessité de trouver une solution équitable à ce conflit. Je suis le premier à dénoncer les exactions israéliennes en Palestine, mais je ne les mets pas sur le dos des juifs français, même si ils défendent le principe de la survie d’Israël.
    Tout le problème est que le mal est fait. On n’aurait jamais du laisser les colons envahir ce pays. Il est maintenant temps d’imposer un compromis acceptable par les deux partis, avant que la situation ne dégénère encore plus, avec, par exemple, l’attaque de l’Iran, qui serait une catastrophe.
    Concrètement, la solution passe par une résolution de l’Onu et des sanctions financières en cas de refus. Les bases d’un compromis existent, et sont même défendues par nombre de juifs pacifistes européens. Reste à crever l’abcès envenimé par le lobby juif américain et le Crif, organisations d’extrême droite suicidaires. Ce qui fait défaut dans ce conflit, c’est le désir de paix. Mais c’est aussi le bon sens. Il est certain que le gouvernement israélien actuel ne cesse d’aggraver une situation déja inextricable, mais, dans un passé relativement proche, on est passé à quelques centimètres d’une solution pacifique. Je ne pense pas que Nathan fasse partie des extrémistes adeptes de "la solution finale du peuple palestinien". Mais il est normal qu’il cherche à rééquilibrer le débat, lequel n’aurait d’ailleurs aucun intérêt hors la présence d’opposants à l’opinion majoritaire. D’où, aussi, sa mauvaise foi récurrente. Mais bon...

  • permalien Sakhra :
    13 mars 2012 @16h41   « »

    Cheikh Hammad, le wahhabite de m.. ,ce sont les Palestiniens, qu’il faut armer, pas les Syriens !

    Il faut armer Ghaza ! Cette idée, dérangeante, perturbante, coupable de « manquer de tact », c’est un Palestinien, Abdelbari Atwan, qui l’a émise en direction de l’Arabie Saoudite et du Qatar. Deux pays qui, ainsi que personne ne l’ignore, fournissent déjà des armes à l’opposition syrienne en lutte contre le régime de Bachar Al-Assad.
    Cet appel, c’est celui d’un Palestinien indigné qui ne peut s’empêcher de constater - et nous avec lui - que les meurtres que commet Israël contre les siens à Ghaza sont en train de passer sur les chaînes de TV « révolutionnaires » du Qatar et de l’Arabie Saoudite dans la rubrique des chiens écrasés. Il constate aussi qu’aucun responsable arabe n’a eu l’ombre d’un état d’âme en entendant une porte-parole du département d’Etat américain dénonçant vigoureusement les « terroristes » palestiniens qui se font massacrer. Les malheureux Syriens qui font face à la répression du régime en place ont beaucoup « d’amis » qui bougent, fournissent des armes, mettent des chaînes satellites à disposition.

    Cela fait 64 longues années que les Palestiniens se font tuer et se font traiter de terroristes. Pourquoi donc n’auraient-ils pas droit, comme les Tunisiens, les Egyptiens et les Syriens, à leur « printemps » ? Les gouvernements arabes ne peuvent même pas justifier leur silence actuel par le fait que des groupes palestiniens auraient pris l’initiative de rompre le cessez-le-feu de fait qui régnait à Ghaza. Cette rupture est venue d’Israël qui a assassiné un dirigeant des comités de résistance populaire. Il y a eu une réunion de la Ligue arabe. Elle n’était pas « officiellement » consacrée à Ghaza mais à la Syrie et donc la Ligue arabe n’a rien dit sur le sujet ! La Ligue des Etats arabes respecte scrupuleusement son ordre du jour, il n’est pas question de se laisser entraîner dans ces agaçantes infos sur les chiens écrasés de Ghaza. Non, les Arabes n’ont rien à dire ! Le Qatar et l’Arabie Saoudite ne donneront pas des armes à Ghaza. Il ne peut en être question même si Hamas a pris le risque de faire valoir son appartenance idéologique en s’alignant avec les régimes du Golfe et les Frères musulmans contre la Syrie et l’Iran. Il n’en peut être question car les Palestiniens font l’objet d’un veto américain permanent qui, pour les régimes du Golfe, ne peut être ni contesté ni dénoncé.

    http://www.lequotidien-oran.com/?ne...

  • permalien sebastien :
    13 mars 2012 @18h32   « »

    Par Apartheid nous entendons un systhéme ou une population est privée du droit de vote alors qu’elle fait partie du territoire de cet Etat.
    C’était le cas officielement en Afrique du Sud et de fait en Rodhésie avant 1979.

    Pour parler offocielement d’Apartheid, il faudrait que les israéliens annexent officielement les territoires occupés sans donner le droit de vote aux arabes de gaza et de Cisjordanie.

    Maintenant même si les palestiniens pouvaient voter, un seul Etat deviendrait certainement un Etat dans le quel les palestiniens seraient soumis définitivement aux israéliens.

    Seul l’Etat palestinien indépendant sur 22% du territoire mandataire peut leur permettre d’avoir une vraie indépendance.
    Ce n’est ni l’Algérie, ni l’Afrique du Sud.

  • permalien Lou :
    13 mars 2012 @19h03   « »

    Tibi : Israel rejects MK’s request to visit Shalabi

    Published today (updated) 13/03/2012

    JERUSALEM (Ma’an) - Israël a rejeté lundi une demande formulée par le député Ahmed Tibi pour visiter, dans la prison, la gréviste de la faim Hana Shalabi selon le bureau du ministre .(...)

    Shalabi est entrée dans sa 27e jour de grève de la faim mardi. Elle a refusé toute nourriture depuis que les forces israéliennes l’ont arrétée durant un raid sur sa maison près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

  • permalien Deïr Yassin :
    13 mars 2012 @19h24   « »

    @ Mourad

    @ DY 15h46
    "Mais je constate que la propagande atlantiste a bien pris sur vous. Dès que vous parlez de lui, vous ajoutez un qualificatif sympa comme barbare, boucher ou vampire"

    Et moi, je constate que vous vous trompez !
    Trouvez moi un commentaire hormis celui que j’ai adressé à Nathan où je traite Assad de "boucher" ou de "vampire".
    J’ai utilisé le mot "barbare" en m’adressant directement à Nathan, en le singeant. Il a à plusieurs reprises utilisé "barbares" en parlant des Talibans ou des régimes arabes. Je m’attends donc à ce qu’il dénonce la partie de "son peuple" qui squatte en Palestine avec le même vocabulaire.

    En ce qui me concerne je déteste ce régime dont Bashu n’est que le pantin et je ne vois pas ce que cela a à faire avec la propagande atlantiste. Qu’est-ce que vous savez de mes sources d’informations et de mes lectures ?

    Vous voulez que je vous parle d’un jeune compatriote qui a fait la prison en Syrie ? Il était pourtant membre du Front Populaire.

    Ou de cet ami à mon père qui même des années après avoir quitté la Syrie - et la prison et la torture, ce que je ne savais pas à l’époque - se tournait tout le temps dans la rue, et refusait de parler de quoique que ce soit hormis des banalités s’il n’était pas dans une espace ouverte. J’ai en souvenir des heures de marche sur la plage à des milliers de kilomètres, et même là il n’était pas tranquille. Et non, il n’était pas sio-atlantiste, non plus !

    Oui, c’est sûrement la propagande atlantiste ! Vous, par contre, quand vous nous avez parlé des manifestations à n’en pas finir en soutient au Lionceau avec des millions de manifestants, ce n’est pas de la propagande..... Vous étiez carrément sur place ! Peut-être que vous les organisiez en plus , ces ’preuves d’amour spontanés’......
    Incroyable comme les autres sont toujours dupes, n’est-ce pas ?

    Juste pour info : je suis contre toute intervention étrangère en Syrie, d’où qu’elle vienne mais enfin je ne suis pas Syrienne et mon opinion n’a donc ni la moindre espèce d’importance ni de valeur morale.

  • permalien Deïr Yassin :
    13 mars 2012 @20h06   « »

    @ Mourad
    J’ai visionné votre extrait de ’Ce soir ou jamais’ "d’une pertinence et d’une véracité inédite" comme vous dites.
    Je ne vois pas ce qu’il y a de révolutionnaire la-dedans ! On a déjà eu le débat ici quand Nathan nous a servi l’info en nous ’informant’ que Gilles Jacquier fut "probablement tué par un sniper du régime".
    Vous croyez vraiment que je gobe les infos de JT sans me poser des questions ? J’ai même pas de télé pour le moment pour vous dire.

    Mais voici une question à vous :
    Gil Mihaeily, votre bonhomme est un Israélien super-sioniste et grand pote de Elise-La-Bête Lévy, vous le savez, je suppose.

    Son intervention au sujet des reporters de guerre, s’il l’avait fait au sujet des reporters de guerre témoignant des atrocités en Palestine, vous l’aurez trouvé aussi "perspicace" ? Parce que je l’ai déjà entendu à ce sujet, et il est d’ailleurs du côté de ceux qui harcèlent Charles Enderlin au sujet de l’affaire dite Muhammad al-Dura, et le père de Muhammad al-Dura avait porté plainte conte Gil Mihaeily, si mes souvenirs sont bonnes.

    En tout cas, vous savez bien choisir vos prote-paroles ! Qui parlait de propagande et d’aveuglement ?

  • permalien Deïr Yassin :
    13 mars 2012 @20h10   « »

    Même si je ne l’aime pas, pas de raison pour ne pas écrire son nom correctement : Gil Mihaely... comme ça vous pouvez faire des recherche lui concernant aussi. Le super-sioniste Mihaely, journaliste à Causeur dont Mourad revendique le perspicacité. Pfff !

  • permalien Sarah :
    13 mars 2012 @20h10   « »

    @ Sébastien :

    Pour parler offocielement d’Apartheid, il faudrait que les israéliens annexent officielement les territoires occupés sans donner le droit de vote aux arabes de gaza et de Cisjordanie.

    Qu’entendez-vous par "officiellement" ?

    Pour que le caractère raciste et inégalitaire d’une politique soit reconnu,il n’est pas nécessaire d’avoir un document "écrit","officiel".

    On peut parler d’apartheid en Cisjordanie car il s’agit d’un territoire sous controle israelien:ce territoire est sous controle militaire,administratif et politique d’Israel(et ne me parlez pas de l’autorité palestinienne fantoche).

    Pas besoin d’annexion dans ce cas, puisque Israel est la puissance occupante en Cisjordanie où elle applique deux système de justice,de politiques sociale et économique sur une base ethnico-religieuse.

  • permalien Orangerouge :
    13 mars 2012 @21h02   « »

    patrice, votre baratin "j’aime tout le monde même ceux qui soutiennent l’assassinat et l’épuration ethnique" et votre analyse aussi profonde que la propagande TF1-France2, indiquent une grande passivité, et révèle votre indifférence.

    Ceux qui sont dans l’armée israélienne , et les colons israéliens , SONT LES ACTEURS D’UNE EPURATION ETHNIQUE SANS FIN. Ce sont des ASSASSINS RACISTES, et ils N’ONT PAS LA MOINDRE EXCUSE pour assassiner constamment des Palestiniens, et emprisonner, maltraiter et tuer régulièrement des enfants.

    CONVOQUER LES VICTIMES DES NAZIS POUR EXCUSER LES ASSASSINS ISRAELIENS, C’EST INFECT.
    Les victimes des nazis n’ont pas autorisé une telle exploitation de leurs souffrances pour décorer une politique criminelle qui dure depuis des dizaines d’années.

  • permalien Nathan :
    13 mars 2012 @21h06   « »

    Vous avez raison Mourad, je retire tout ce que j’ai dit sur le grand conducator Assad. Je croyais qu’ils étaient là-bas bouchers de père en fils jusqu’à ce jour récent où je suis tombé sur un charmant publi-rédactionnel follement tendance paru dans Vogue sur la sympathique famille al-Assad quelque temps avant le début de la révolte.

    La très élégante Asma… “Une rose du désert”...“Un rayon de lumière dans une région ténébreuse”... Asma, issue d’une famille bourgeoise syrienne établie à Londres, ancienne cadre dans une banque internationale, s’occupant désormais de fondations et de projets caritatifs. Beaux enfants fréquentant l’école Montessori et jouant avec leur papa-gâteau dans un bel appartement baigné de lumière. C’est pas mignon tout-plein, ça ?

    Mais attention, un appartement tout ce qu’il y a de plus modeste. Pas un palais. Bachar est resté un homme simple et proche des gens. Il paraît qu’il se déplaçait sans gardes du corps, même que Angelina Jolie et Brad Pitt (qui eux en ont) en furent ma foi, fort surpris. Ajoutons qu’un esprit terriblement démocratique règne sur cette charmante famille. Chaque petite décision est paraît-il, soumise au vote. Dommage que les Syriens n’aient pas cette chance.

    http://www.presidentassad.net/ASMA_...

  • permalien Mourad :
    13 mars 2012 @21h12   « »

    @ Deir yassine,

    Ce que je veux dire c’est qu’il y a un écart important entre ce que disent les médias occidentaux et arabes, et la réalité en Syrie. On a donné l’étiquette de démocrates à ceux qu’on a estimé être les plus conciliants avec les intérêts occidentaux et des pays du golfe, en occultant leurs crimes, et on a donné l’étiquette de grand méchant au régime.

    Pourtant, Il n’est pas plus immoral de soutenir les contestataires que de soutenir le régime, car les deux sont armés et les deux tuent des civils innocents. Ce n’est qu’un conflit d’intéret qui s’exprime par une guerre civile dans laquelle l’Occident et Qatar participent activement. Moi ce qui m’étonne c’est que le seul qu’on décrit comme un boucher (vous compris), c’est le régime ! pourquoi ce deux poids deux mesures si on se bat vraiment pour la justice et la vérité ? La position ’morale’ ne peut être que neutre, en dénoncant le fait que la population civile est souvent prise entre deux feux !

    Concernant Gil Mihaely, je sais que c’est un sioniste mais ca ne change rien aux faits. On n’entend quasi jamais ce genre d’informations à contre courant sur nos médias. Et je rappelle que tous les nombreux autres sionistes et atlantistes qui monopolisent le monde de l’information disent exactement le contraire ! Les sionistes sont contre le régime syrien et n’attendent que sa chute !

  • permalien Orangerouge :
    13 mars 2012 @21h14   « »

    Nathan on aimerait que votre esprit critique ne se pose pas "partout sur la planète sauf en Palestine".

    Je ne soutiens pas le dictateur syrien qui bombarde des quartiers et des villes, mais pour avoir le droit de donner son avis, il faut être capable de balayer devant sa porte.

    Et encourager les colonies de vacances "juifs only", et un pur raciste comme Prasquier, c’est un mauvais début.

  • permalien Sakhra :
    13 mars 2012 @21h18   « »

    Sébastien :

    Par Apartheid nous entendons un systhéme ou une population est privée du droit de vote alors qu’elle fait partie du territoire de cet Etat.
    C’était le cas officielement en Afrique du Sud et de fait en Rodhésie avant 1979.

    Qui çà nous ? Les sionistes ?

    Apparemment, vous n’avez jamais "entendu" la définition de l’apartheid qui est universellement retenue par le droit international..Mais, il est vrai que les sionistes n’en ont rien à cirer du droit international..sauf, quand il s’agit de l’Iran, là il l’invente.
    Par générosité, et pour que vous "entendiez" ce que le droit international entend lui par le crime d’apartheid, je vous envoie la définition :

    Apartheid : Le tribunal Russel conclut qu’Israël soumet le peuple palestinien à un régime institutionnalisé de domination considéré comme apartheid en vertu du droit international .

    ’État d’Israël est légalement tenu de respecter l’interdiction d’apartheid comme le stipule le droit international. En plus d’être considérée comme crime contre l’humanité, la pratique de l’apartheid est universellement interdite. Le Tribunal a estimé que l’autorité exercée par Israël sur le peuple palestinien relevait de sa compétence à la lumière de la définition juridique de l’apartheid. L’apartheid est proscrit par le droit international à la suite de l’expérience d’apartheid qu’a connue l’Afrique australe et qui répondent à des caractéristiques propres. Cependant, la définition juridique de l’apartheid s’applique à toute situation, partout dans le monde, où les trois éléments clés suivants coexistent : (i) deux groupes raciaux distincts peuvent être identifiés ; (ii) des « actes inhumains » sont commis à l’encontre du groupe subordonné ; et (iii) ces actes sont commis systématiquement dans le contexte d’un régime institutionnalisé de domination d’un groupe sur l’autre.

    http://www.orleansloiretpalestine.o...

  • permalien Orangerouge :
    13 mars 2012 @21h25   « »

    La Ligue de Défense Juive perturbe une signature de Jacob Cohen, pour son nouveau livre :
    http://www.rue89.com/2012/03/13/col...

    J’ai posté plus haut ce lien vers des entretiens qui constituent un témoignage très intéressant de Jacob Cohen sur l’importante activité pro-israélienne menée en France par des communautaristes :
    http://www.dailymotion.com/video/xe...

  • permalien Nathan :
    13 mars 2012 @21h26   « »

    Orangerouge :c13 mars @21h14

    Et encourager les colonies de vacances "juifs only", et un pur raciste comme Prasquier, c’est un mauvais début.

    Il existe bien des mouvements scouts catholiques et musulmans en France. Pourquoi ne les traitez-vous pas également de racistes, tant que vous y êtes ? Si toutes les organisations communautaires de France ou de Navarre devaient être considérées comme racistes, où irait-on ?

  • permalien Mourad :
    13 mars 2012 @21h43   « »

    C’est marrant de voir comment le cas de la Syrie a réussi à mettre du même cotés les habituels ’inconciliables’ : salafistes et sionistes, wahabites et démocrates, BHL et Ramadan, Nathan et Deir Yassine.. reconnaissez lui au moins ce mérite au Méchant Bachar, ca ne vous arrive pas souvent d’être d’accord..

    Moi je réfuse la partition de la nation syrienne et le chaos. Je ne souhaite pour eux ni un Irak confessionalisé, ni une Libye tribale et morcelée. Oui à une démocratisation dans le cadre du régime actuel (déjà en cours). Non à toute intervention étrangère et à toute ingérence, quoiqu’il arrive !!!

    Un exemple récent des dégats que peut causer cette stupide propagande atlantiste : En Belgique (Anderlecht), un individu en est venu jusqu’à bruler une mosquée chiitte dont l’imam est mort asphyxié. Il a expliqué par la suite qu’il n’a pas supporté les images des civils innocents tués par Bachar et qu’il devait de pépliquer contre ceux qui le soutiennent, à savoir les Chiites. Merci Al-Jazeera.

  • permalien Lou :
    13 mars 2012 @21h48   « »

    Gaza ? juste un exercice d’entraînement pour se préparer contre l’Iran :

    UPDATE 1-Israelis see Iran "mini-drill" in Gaza flare-up

    Décrivant comment l’explosion de la violence a fourni une occasion impromptue pour tester les défenses d’Israël, un responsable israélien a déclaré mardi que cela a donné des indications utiles pour tout conflit potentiel contre Téhéran : "Dans un sens, ce fut une mini perceuse-," dit l’officiel, parlant sous condition d’anonymat.

    "Il y a des différences significatives, bien sûr, mais les principes de base concernant le "jour d’après" du scénario sont similaires », a ajouté ce responsable, faisant allusion à la menace de l’Iran qui répondrait à toute "attaque préventive" sur ses installations nucléaires en tirant des missiles sur Israël.

    Employant une doctrine semblable de préemption contre les Palestiniens, Israël a tué deux cadres militants lors d’un raid aérien sur Gaza vendredi, les accusant de préparer un attentat majeur sur ses citoyens à travers le territoire de l’Egypte voisine.

    Tellement tordus ces israéliens qu’ils finiront par s’anéantir eux-mêmes préventivement pour répliquer à une préemption anticipée d’une attaque imaginée pour devancer un conflit conçu dans leurs cerveaux détraqués.

  • permalien Mourad :
    13 mars 2012 @22h04   « »

    Ca s’est passé aujourd’hui, cet imam est un parfait innocent, du jamais vu en Belgique. Voyez les conséquences de tous ces discours simplistes et tendancieux qui ne cherchent qu’à susciter la division. Regardez ce qui s’est passé en Belgique. Alors que se passera-t-il en Syrie, pendant que des ulémas du golfe appellent régulièrement les Syriens à exterminer chrétiens et alaouites. Qardaoui a même inciter à tuer Bachar qui le pouvait !

  • permalien Sakhra :
    13 mars 2012 @22h04   « »

    Le Parlement égyptien vient de voter une résolution demandant le renvoi de l’ambassadeur de l’entité sioniste, et le rappel de l’ambassadeur egyptien...Un tout petit pas positif, pourvu que d’autres pas soient faits dans ce sens..
    http://www.youtube.com/watch?featur...

  • permalien Deïr Yassin :
    13 mars 2012 @22h13   « »

    @ Mourad

    "Concernant Gil Mihaely je sais que c’est un sioniste mais cela ne change rien aux faits"

    Quels faits ? Vous en savez concernant les faits ? Moi non, et cela m’étonne que vous prenez les propos de Mihaely pour des faits. Peut-être parce que cela vous arrange ! Et quand il postule avec Philippe Karsenty et Comparses que les images de la mort de Muhammad al-Dura sont un "bidonnage", ce sont des faits aussi ?

    Ce super-sioniste - enfin j’exagère car il n’est pas Likudnik mais enfin c’est kif-kif - est un menteur/manipulateur comme tout bon sioniste qui se respecte, et là pour une fois au sujet de l’affaire Gilles Jacquier, il connait et raconte la vérité. Il était sur place, lui aussi ?

    Vous vous trompez encore une fois ! En tout cas, je n’ai pas en mémoire d’avoir traité Assad de boucher, et avec la recherche interne il vous serez facile de trouver mes propos.
    Je ne pense pas avoir donné mon opinion au sujet de ce qui se passe exactement sur place en Syrie, non plus. Je n’y suis pas, contrairement à vous ....., mon dégout pour ce régime n’est donc pas lié directement à ce qui s’y passe actuellement mais remonte à loin, et est fondé sur un dégout en général pour les régimes autoritaires.

    Quand vous me parlez de "on", je ne vois pas non plus ce que j’ai à voir la-dedans. Je n’ai jamais postulé que l’opposition est "démocrate" et blahblah.
    J’avais une grande estime pour Burhan Ghalioun dont j’apprécie les livres et ayant pu suivre ses cours à la fac, je l’ai trouvé un homme remarquable. Pour le moment il m’a plutôt déçue. L’autre, comment elle s’appelle... Bassma Kodmani-Darwish, je ne l’ai jamais fait confiance, la seule chose que j’aime chez elle est son nom par mariage : Darwish mais être mariée à un Palestinien n’est aucun gage. N’est pas Mahmoud le Darwish qui veut !

    Donc pour vos griefs contre les adeptes de la propagande sio-atlantiste, vous vous trompez d’adresse.

    D’ailleurs, j’attends encore que Nathan dénonce les bombardements à Gaza avec la même sincérité qu’il dénonce les massacre en Syrie (et, Mourad, par "massacre", je n’ai pas dit qu’ils sont tous du régime).

    Je viens de lire votre dernier message, Mourad.
    Perso, je ne crois pas à une démocratisation du régime actuel. Contrairement à ce que vous avez déjà postulé, ces promesses de démocratisations sont venues après des semaines de révoltes et des dizaines de morts. C’est un peu comme le mari qui vous promet de changer..... une fois que vous avez mis ses valises sur le palier.... eh oui, on fait les analogies qu’on peut ! Donc croyez-moi, ce régime ne change que pour mieux garder le pouvoir.

  • permalien Shanaa :
    13 mars 2012 @22h29   « »

    Critiquer un état colonial qui, somme toute, agit comme toute occupation, c’est plus facile que d’oeuvrer à une union salutaire et qui vous rendrez effecient !
    Par son commentaire, Mourad souligne les divisions et les mauvaises alliances du monde arabe, qui sont leurs principales faiblesses !
    La Palestine, la Syrie, le Liban ont un point commun : Le colon les a découpé à la barbe des arabes, semant les germes du conflit qui lui permettront de mieux revenir !
    La nation du colon est "une est indivisible" mais celle des arabes est modelable au gré des intéréts ! D’ailleurs, ne disent-ils pas "remodelage du moyen-orient ?
    Enfin, être contre les bombes de l’OTAN ce n’est pas être pro-Assad. C’est avoir en mémoire les images d’ Abou-Gharib, Bagdad dévasté, Falloudja rasée au phospore : ou la Libye livrée au chaos et son dirigeant exécuté comme un animal ! D’ailleurs, quel est le nombre des victimes libyennes de l’OTAN ?
    Ce décalage entre le discours et les actes ont totalement discrédité la politique occidentale chez-elle et à l’extérieur ! Pour s’en rendre compte, il suffit d’écouter les gens ordinaires parler ou lire ce qui se dit sur les forum : Les peuples ne sont pas dupes !

  • permalien X :
    13 mars 2012 @22h59   « »

    Dénommē Nathan :

    Vous avez raison Mourad, je retire tout ce que j’ai dit sur le grand conducator Assad. Je croyais qu’ils étaient là-bas bouchers de père en fils ....

    Personnellemnt je vous l’accorde ces deux là sont de vraies bouchers. Mais sur quoi vous vous basez pour prétendre qu’ils le sont de père en fils (leurs parents, grands parents, enfants et petits enfants) ça mêrite un éclaircissement je crois. Je pense que c’est la même chose que de dire les juifs adorent l’argent de pèreven fils, sinon pire.

    Maintenant votre grand problème dēnommē Nathan c’est votre racisme. Si on vous disait que Assad est juif vous allez la fermer. Vous n’avez aucune espēce de crēdibilitē quand vous accuser un boucher d’ētre ou Machaâl ou Ahmadinejad de ce que vous les accusez. Votre premier problēme avec eux tous c’est qu’ils ont des problēme avec Israēl ensuite vous chercher de quoi les accusez. D’autre boucher comme Sharon vous les adorez raison : BOUCHER DE PALESTINIENS ET JUIF.

    Je rēpēte : vous n’avez AUCUNE ESPĒCE DE CRĒDIBILITĒ VOTRE PROBLĒME AVEC ASSAD C’EST QUE israel OCCUPE LE GOLAN ET IL DIT VOULOIR LECRĒCUPĒRER. POINT BARRE.

    Dites moi que je n’ai pas raison.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    13 mars 2012 @23h19   « »

    @ Nathan // 13-03 / 10h53

    ...

    Chaque été des milliers d’enfants juifs partent dans des colonies de vacances en France et en Israël. Orangerouge veut-elle les interdire ?

    Et que vont-ils assimiler en Israël, dites-nous ?

    LES MENSONGES D’ISRAEL ?

    - Que tous les non-juifs ou au moins tous les musulmans ou tout au moins tous les arabes ou (minimum minimorum) tous les Palestiniens haïssent chaque juif ? // MENSONGE !

    - Que la terre d’Israël fut donnée aux Juifs seuls par Dieu Soi-Même, en Personne ? // MENSONGE !

    - Que leurs ancêtres directs en ont été chassés par Dieu sait qui ? // MENSONGE !

    - Que ce sont les descendants de ces ancêtres qui sont revenus sur "leur" terre ? // MENSONGE !

    - Qu’il n’y avait sur cette terre "presque rien" ni "presque personne" à l’aube du XXe siècle (mis à part qq envahisseurs déjà antisémites) ? // MENSONGE !

    - Que ce sont toujours "les arabes" ou "les Palestiniens" qui commencent les guerres ? // MENSONGE !

    - Que ceux des Palestiniens qui "sont là" (pas question de parler d’expulsion ou de massacres) sont traités avec pleine égalité de droits ? // MENSONGE !

    - Que tous les Palestiniens (au moins ceux des territoires occupés / non, je veux dire "des territoires" / non, je veux dire "de Judée Samarie") sont des terroristes ? // MENSONGE !

    - Que les Juifs sont chez eux sur une terre spoliée à 80 % dans les limites de la "ligne verte" et probablement bientôt dans la même proportion dans les territoires occupés / non, je veux dire ... (voir plus haut) ? // MENSONGE !

    - Qu’Israël est un pays démocratique ? // MENSONGE !

    - Qu’Israël cherche la paix ? // MENSONGE !

    - Que l’armée israélienne ne tire que sur les combattants et les terroristes ? // MENSONGE !

    D’AUTRES "VERTUS" ISRAELIENNES ?

    - L’idée que le non-juif est intrinsèquement inférieur au Juif ?

    - La conviction que la vie d’un non-juif n’est rien ?

    - La certitude qu’il faut par conséquent massacrer tous les non-juifs lors d’un conflit non combattants inclus afin de limiter les pertes chez les Juifs ?

    - Les premières initiations au maniement d’armes de guerre ?

    - La dédicace de projectiles de gros calibre de l’armée israélienne ?

    - La préparation physique au combat ?

    - Les premiers germes d’un "engagement" dans une "opération" à l’intérieur des territoires occupés [non, je veux dire ... (voir plus haut)], telle que montée l’été dernier par des bandes françaises ?

    Ma liste est loin d’être exhaustive : d’autres pourront complèter.

    De telles vacances sont-elles un pas en avant dans l’éducation de ces jeunes ?

    Mais alors, dans quelle direction ??

  • permalien X :
    13 mars 2012 @23h32   « »

    patrice :
    13 mars @16h38 

    Faisons la part des choses. Les juifs ont été persécutés durant 1700 ans (depuis la naissance de l’Eglise Apostolique et Romaine), et "le bouquet final" a été la Shoah avec ses 6 millions de morts.

    Vous faites vraiment la part des choses, voyons voir.

    Vous avez raison un peuple qui dējà ētē persēcutē peut ētre persēcutē à nouveau demain ou dans un siècle alors il lui faut un refuge.

    Ce qui est vrai pour les juifs devrait ētre vraie pour les autres non !
    Alors qui le plus de chance d’être re-persécutē les juifs ou les indiens d’amérique, les noirs d’amérique, les autochtones d’australie du continent sud américain, les francophonne de Louisianne, les autochtonnes et les francophonnecdu canada, hein qui ?

    Les hutus risquent d’ētre persécutés à nouveau par les tutsis et vice versa, les berbères au maghreb pourraient ētre persęcutē. En europe aussi, en chine des centaines de minorité risquent d’ētre persēcutēs..

    Avez vous pensez au Liban combien faut il de pays au moins 4 un pour chiites, un autre pour les chrétiens un autre pour les sunnites et un autres pour les réfugiés palestiniens victimes des juifs parcequ’on ne veut plus qu’à l’avenir les juifs soient persécuté. C’est bien ça. . Mais ces réfugiés palestiniens, maintenant entassé dans des camps, il leur faut un pays un vrai avec un peu d’espace quoi. Simple il predront la palces de qq centaines de milliers de libanais qui vont allez se constituer réfugiés ailleurs, et la vie continue. Comme a bien dit Nathan :

    Le 8 mars @16h05

    ....les conditions de l’installation des sionistes en Palestine et du sort qu’ils ont infligé aux Palestiniens pour y créer leur Etat. Cela dit, cette folie reste encore humaine. Une injustice historique en a entraîné une autre.

    Vous rajoutez ceci :

    Ceci étant posé, les gens qui ont expulsé les palestiniens sans états d’âme ni compensation financière sont en faute si l’on se réfère au droit international.

    C’est quoi cette connerie, vous vous basez sur le principe avec l’argent on peut tout avoir ou quoi ? Vous donnez une compensation financiēre pour qu’il foutent le camps. Mais, vous êtes posé la question où ?

    Je parie que non.

  • permalien Lou :
    13 mars 2012 @23h39   « »

    March 13, 2012

    PHR-Israel

    Serious Danger to Health of Administrative Detainee Hana Shalabi, on Day 27 of Her Hunger Strike

    A Physicians for Human Rights-Israel (PHR-Israel) doctor visited Ms. Hana Shalabi for the second time yesterday, 12 March 2012, expressing concern about her current condition.

  • permalien X :
    14 mars 2012 @00h01   « »

    patrice :

    Il ne faut pas oublier que même les peuples qui n’ont jamais été persécutés risquent d’être un jour persécutés. Comme on dit il y’a un début à tout. Alors il vaut mieu prévenir que guérir.

  • permalien patrice :
    14 mars 2012 @00h02   « »

    @X
    Plusieurs plans de paix ont été soumis aux deux parties, et, malheureusement, aucun n’a pu aboutir à ce jour. C’est pourquoi je suis favorable à un forcing de l’Onu, autrement dit, à des sanctions économiques contre Israël. J’ai été parfaitement clair là dessus.
    Concernant les indemnités à verser aux gens dont les terres ont été saisies, je m’étonne que personne à ce jour n’ait évoqué cette mesure élémentaire.
    Bien sûr, l’équité voudrait que les juifs retournent chez eux et rendent le territoire aux palestiniens, qui en sont légitimes occupants. Sauf que ça n’est pas possible.
    Que réclament d’ailleurs les palestiniens aujourd’hui ?
    - Un territoire où ils seraient libres de travailler et de se déplacer sans tomber sur un check point tous les 500 mètres.
    - La reconnaissance de leur pays par l’Onu
    - La restitution de tout ou partie des "colonies" de Cisjordanie.
    - La propriété pleine et entière (côtes comprises) de la Bande de Gaza.
    - La protection de leur territoire par des forces armées internationales.
    - Le droit d’accueillir chez eux les réfugiés palestiniens cloîtrés actuellement dans des camps de réfugiés.
    - Une aide financière internationale, et une "réparation" par l’état d’Israël.

    Ces revendications sont toutes justifiées. Si Israël et les USA les acceptaient, je pense que les pays arabes reconnaîtraient Israël. Ce dernier point peut faire partie de la négociation.
    Mais, en vérité, je gage que les palestiniens se satisferaient de l’acceptation partielle des points évoqués ci dessus.

  • permalien K. :
    14 mars 2012 @00h19   « »

    Ce qui fait défaut dans ce conflit, c’est le désir de paix.

    Toute falsification du mot paix mise à part, qui fait défaut chez qui ?

    Les sionistes certainement, mais encore ?

    Les yankees dont les instincts prédateurs ne sont jamais rassasiés.

    Les dirigeants européens corrompus qui ont capitulé.

    Des citoyens occidentaux apeurés par la menace basanée à force de propagande et de bêtise.

    D’autres citoyens occidentaux rongés par le sentiment de culpabilité du génocide commis par des Européens.

  • permalien patrice :
    14 mars 2012 @00h37   « »

    @K
    Un peu de tout ça. Mais je pense que les USA détiennent la clé du problème : L’aide militaire à Israël. Hélas, entre Obama qui recule devant le lobby juif et les républicains favorables à l’extermination des palestiniens, difficile de trouver une issue. Et on ne parle même pas de ce que Mitt Rodney décidera pour l’Iran si par malheur cet abruti est élu (lui, ou le dingue...l’autre dingue).

  • permalien ben ramden :
    14 mars 2012 @01h06   « »

    je déplore la lache agression contre l’ecrivain marocain jacob cohen par des extrémistes juifs,acte qui procéde d’un esprit régressif et incivil.
    "...busch,scharon ,blair,sarkozy ,netanyaho...sont tous pour un etat palestinien.mais ils attendent que les paléstiniens soient murs pour accépter un banthoustan à l’ombre d’israel."(le printemps des sayanim).

  • permalien X :
    14 mars 2012 @01h10   « »

    14 mars @00h02

    Plusieurs plans de paix ont été soumis aux deux parties, et, malheureusement, aucun n’a pu aboutir à ce jour.

    Quels plans de paix ?

    C’est pourquoi je suis favorable à un forcing de l’Onu, autrement dit, à des sanctions économiques contre Israël. J’ai été parfaitement clair là dessus.

    C’est l’Aipac qui dēcide pas vous ni moi ni les peupls. L’argent des juifs, leur lobbies, leurs influences et leurs propagandes.

    Concernant les indemnités à verser aux gens dont les terres ont été saisies, je m’étonne que personne à ce jour n’ait évoqué cette mesure élémentaire.

    Arrētez tout de suite d’ētre étonné, les juifs demandent dējà aux amēricains et aux européens, en cas de solution, de payez des compensations aux réfugiés, eux ils ne sont pas fous.

    Mais vous ne semblez pas vouloir comprendre un truc hyper simple : ou vont ils aller ? Vous allez me répondre qu’il y’a 22 pays arabes. Ces arabes dans leurs pays vous disent ce n’est pas leurs problēme. Renseignez vous sur le liban, la situation dęjà complexe et l’ēquilibre entre les compsantes du peuple libanais est si fragile qu’on ne peut tout simplement pas en ajouter une autre de 500000 palestiniens. Les jordaniens sont déjà minoritaires cez eux à cause de ce problēme...

    Bien sûr, l’équité voudrait que les juifs retournent chez eux et rendent le territoire aux palestiniens, qui en sont légitimes occupants. Sauf que ça n’est pas possible.

    Qui vous a dit que les juifs doivent retourner chez eux ?

    Et pourquoi il n’est possible que les palestiniens retournent en palestine. Une seule raison : les pays occidentaux ne veulent pas. Lorsque ces pays ont dēcidē de mettre fin au régime raciste d’aparthied en Afrique du Sud ils l’ont fait.

    Savez vous ce que signifie le mot droit, le droit est sencé ētre le mēme pour tous. Si on fait une exception oùvest ce qu’on va s’arrēter Pourquoi on donnerait pas à d’autres des droits qu’on donneaux juifs ?

    Que réclament d’ailleurs les palestiniens aujourd’hui ? _ Un territoire où ils seraient libres de travailler et de se déplacer....

    Vous avez raison c’est aussi simple que ça. Savez où on peut trouver un tel territoir ? Si vous le savez vous la clé du problēme. parceque comme vous tout le monde sait ça, mais contrairement à vous personne ne sait pas où trouver ce territoire. Ne me parler de pôle nord svp.

  • permalien Deïr Yassin :
    14 mars 2012 @01h14   « »
    Le Droit de Retour

    @ Patrice
    Vous posez la question : "Que réclame les Palestiniens aujourd’hui" et vous répondez vous-même avec au moins une erreur énorme qui montre que vous ne connaissez rien aux revendications palestiniennes. J’y reviens.

    D’abord, à part les collabos de l’Autorité Palestinienne, personne accepte moins qu’un retrait totale sur les frontières de ’67, c-à-dire le démantèlement de TOUTES les colonies.

    Mais l’erreur monumentale : vous dites que les Palestiniens réclament "le droit d’accueillir chez eux les réfugiés cloîtrés dans des camps de réfugiés". Faux !

    C’est vrai que les Israéliens dans leur mégalomanie pathologique pensent qu’ils pourraient effectivement limiter le retour des réfugiés dans un futur Etat palestinien, mais cela n’est pas ce que réclament les Palestiniens.

    Ils réclament l’application de la résolution 194, votée en décembre 1948 par l’ONU, et acceptée par l’Etat d’Israël en mai 1949 au moment de son intégration à l’ONU et dont le respect fut le sine qua nonpour l’intégration à l’ONU. Le speech d’Abba Eban devant la commission Ad Hoc (5 mai 1949) est sur le net.

    Et que dit le paragraphe 11 de cette fameuse résolution 194 :

    " ...qu’il y a lieu de permettre aux réfugiés qui le désirent de rentrer dans leur foyers le plus tôt possible et de vivre en paix avec leur voisins, et que des indemnités doivent être payées à titre de compensation pour les biens de ceux qui décident de ne pas rentrer dans leur foyer".

    Ce Droit de Retour est individuel et inaliénable, et contrairement au métier de boucher dont parle X, ce droit de retour est héréditaire de père en fils.

    Aucun homme politique palestinien peut troquer ce droit de retour (ROR) contre quoi que ce soit - et même d’évoquer son abandon est la mort certaine, au moins politiquement parlant.

    Ce droit de retour est donc vers le lieu d’origine, même si ce lieu est à l’intérieur de l’Etat d’Israël. C’est d’ailleurs uniquement de là qu’il s’agit dans la 194 puisque ni la Cisjordanie ni Gaza ou Jérusalem—Est furent occupés avant ’67.

    Quelqu’un dont la famille est de Lydda, Haifa ou Yaffa a donc le droit d’y retourner, et cela peu importe où il habite actuellement : Beirut, Yarmouk, Ramallah ou le camp de Balata.

    C’est comme cela, et que cela plaise ou non, c’est pareil.
    Ce droit de retour est plus important pour beaucoup de Palestiniens que la solution à Un ou Deux Etats.

  • permalien Tristan :
    14 mars 2012 @01h26   « »

    @patrice

    Le truc, c’est que le retour de tous les juifs en Israël, c’est une promesse liée aux eschatologies juives ou chrétiennes.

    La promesse de paix, dans l’eschatologie chrétienne, est vue comme satanique (un signe de l’Antéchrist). Bref, c’est vraiment très mal parti, quand on sait l’importance des faux prophètes, aux USA.

    On se rapproche, de plus en plus, à la mise en place de prophéties auto-réalisées.

    Mais, ce genre de prophéties se produisent très rarement en faveur de ceux qui les ont mise en place.

    Moi aussi, j’aimerais, bien :

    Tout le problème est que le mal est fait. On n’aurait jamais du laisser les colons envahir ce pays. Il est maintenant temps d’imposer un compromis acceptable par les deux partis, avant que la situation ne dégénère encore plus, avec, par exemple, l’attaque de l’Iran, qui serait une catastrophe.

    Mais, est-ce que vous pensez vraiment que les catastrophes puissent être évitées ?

  • permalien ben ramden :
    14 mars 2012 @02h15   « »

    ma communauté marocaine juive sefarade qui ne se reconnait pas dans le sionisme :
    - ma mére,parfaite mére juive:une ame genereuse,nationaliste,l’amie des pauvres.
    - edmon amrane el maleh :
    "écrivant en français,je savais que je n’ecrivais pas en français.il ya cette singuliere greffe d’une langue sur l’autre,ma langue maternelle l’arabe,ce feu interieur."
    - "je suis marocain juif et non pas juif marocain".
    - simon levy:symbole de l’identité juive au maroc.
    secretaire general de la fondation du patrimoine culturel judéo-marocain.
    militant anti-sioniste de la premiere heure.
    - abraham serfaty :"le mandéla du maroc."
    - sion assidon :"mort à israel" ne signifie pas"mort aux juifs".
    - jacob cohen:marocain juif,écrivain et polyglotte,militant antisioniste.
    feu simon levy,répetait toujours est avec force:je suis un marocain juif,un point c’est tout.

0 | 100 | 200

Ajouter un commentaire