Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > En finir avec la « farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité (...)

En finir avec la « farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

vendredi 6 avril 2012, par Alain Gresh

L’homme qui envoie cette lettre à Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, n’est pas n’importe qui en Israël, même s’il s’est retiré de la politique. Il a été l’un des artisans de la négociation de ce qui devait s’appeler les accords d’Oslo. Il fut ministre des gouvernements Rabin puis Barak et a mené les pourparlers de la dernière chance à Taba, en janvier 2001, alors qu’avait éclaté la seconde Intifada et que les Israéliens s’apprêtaient à aller aux urnes et à renverser le gouvernement dirigé par les travaillistes.

Yossi Beilin fut aussi le signataire, avec Yasser Abdel Rabbo, des accords de Genève d’octobre 2003, qui proposaient une solution au conflit (lire le dossier du Monde diplomatique de décembre 2003.)

La lettre qu’il vient d’envoyer à Mahmoud Abbas est d’autant plus significative. Il appelle le président palestinien à « end this farce » (Foreign Policy, 4 avril 2012) — mettre un terme à cette farce des négociations.

« J’avoue que je n’aurais jamais cru que le moment viendrait où il faudrait que je vous écrive ces mots. Je le fais parce que le président américain Barack Obama vous a convaincu de ne pas annoncer maintenant le démantèlement des institutions de l’Autorité palestinienne et de “rendre les clés” à Israël. Parce qu’il n’y a jamais eu de négociations sérieuses avec le gouvernement du premier ministre Benjamin Netanyahou au cours des trois dernières années, et parce que vous ne vouliez pas perpétuer le mythe selon lequel un dialogue constructif existerait, vous avez été très tenté de déclarer la mort du processus de la paix — mais le président américain vous a exhorté à maintenir le statu quo. C’est une erreur d’accepter la demande d’Obama, et vous pouvez y remédier. »

Après avoir fait un éloge soutenu des accords d’Oslo et renvoyé dos à dos les extrémistes des deux bords, l’ancien ministre poursuit :

« Vous et moi comprenons que la situation actuelle est une bombe à retardement. De mon point de vue, ce qui est en jeu, c’est la disparition d’Israël en tant qu’Etat juif et démocratique. Du vôtre, c’est la fin de la perspective d’un Etat palestinien indépendant. Et de nos deux points de vue, l’échec de la solution à deux Etats risque de déboucher sur le retour d’une terrible violence.

Toute personne qui souscrit à cette analyse se doit de prendre des mesures. Vous pouvez le faire et, pour franchir cette étape, vous n’avez pas besoin d’un partenaire. Déclarer la fin du processus d’Oslo — justifiée par le fait que le chemin vers un accord permanent est bloqué — est la plus raisonnable des options non violentes pour remettre le sujet à l’ordre du jour et relancer les efforts en vue d’un réglement définitif.

Dissoudre l’Autorité palestinienne et donner le contrôle des affaires quotidiennes à Israël serait une initiative que personne ne pourrait ignorer. Cela n’a rien à voir avec une manifestation devant la municipalité de Ramallah, ou un appel à l’Organisation des Nations unies pour obtenir un statut d’Etat membre. Il s’agit d’une décision que vous pouvez prendre seul, une décision qui obligera les autres à répondre.

Je sais combien cela est difficile. Je sais combien de dizaines de milliers de personnes dépendent de l’Autorité palestinienne pour vivre. Je suis en mesure d’apprécier tout ce que vous et le premier ministre Salam Fayyad avez accompli — la création d’institutions palestiniennes, la croissance de l’économie dans des conditions impossibles, le renforcement de la sécurité en Cisjordanie. »

On peut être plus que sceptique face à cet éloge, mais passons...

« Après tous ces efforts, cependant, vous avez encore besoin de supplier le gouvernement israélien de débloquer l’argent des revenus de la douane ; il vous faut encore mendier auprès des républicains au Congrès des Etats-Unis le transfert des fonds à l’Autorité palestinienne » (...)

« N’hésitez pas un instant ! N’acceptez pas la demande du président Obama, qui veut simplement qu’on le laisse tranquille avant la présidentielle. Ne laissez pas le premier ministre Netanyahou se cacher derrière la feuille de vigne de l’Autorité palestinienne : imposez-lui, une fois de plus, la responsabilité du sort de 4 millions de Palestiniens. Restez à la tête de l’Organisation de libération de la Palestine, qui vous donnera le pouvoir de diriger les négociations politiques, si et quand elles reprennent.

« Mais pour le bien de votre propre peuple, et pour l’amour de la paix, vous ne pouvez pas laisser cette farce se poursuivre.

« Il est possible, bien sûr, que la disparition d’Oslo ne soit pas suivie par la reprise de pourparlers de paix vers une solution définitive. Mais dans ce cas, au moins ce ne sera pas vous — l’homme qui se tenait à côté du berceau du processus d’Oslo — qui serez responsable de n’avoir pas su empêcher la distorsion totale et complète de ce processus par ses adversaires palestiniens et israéliens. »

Le processus de paix ouvert à Oslo est mort et enterré. Il serait temps que les responsables européens le reconnaissent et arrêtent de réclamer la reprise de négociations « sans conditions » entre les deux parties.

Notons cet éditorial de Thomas Friedman, ce journaliste américain qui expliquait depuis le début des révoltes arabes que celles-ci n’avaient pas de programme de politique internationale et n’étaient pas intéressées par la Palestine (« A Middle East Twofer » [Au Proche-Orient, deux produits pour le prix d’un], The New York Times, 3 avril 2012. Il appelle à résoudre d’urgence le conflit israélo-palestinien car, écrit-il, « si la violence reprenait en Cisjordanie, il n’y aura pas de pare-feu — le rôle joué par l’ancien président Moubarak — pour empêcher les flammes de se propager dans les rues égyptiennes ».

Henri Curiel, un crime politique

Jeudi 12 avril 2012 (18h-20h)
(lire « Henri Curiel, la piste française »)

Participants :
- Emilie Raffoul, journaliste, a co-réalisé le documentaire « Henri Curiel, un crime politique » (2008) ;
- Sylvie Braibant, journaliste à TV5 Monde, a collaboré avec Gilles Perrault dans le cadre de son enquête, Un homme à part (Barrault, 1984 – Fayard, 2006) ;
- Adolfo Kaminsky a raconté sa vie militante dans « Une vie de faussaire » (avec Sarah Kaminsky, Calmann-Levy, 2009) ;
- Maria Amaral, militante et artiste, a collaboré avec Solidarité.

Où en est l’Iran ?

Samedi 5 mai 2012

Programme :

- Séance 1 (10h30-12h30) : Les sources idéologiques de la révolution iranienne, avec Yann Richard (Professeur d’études iraniennes à la Paris III - Sorbonne nouvelle) ;
- Séance 2 (14h-16h) : L’Iran dans la géopolitique du Moyen-Orient, avec Thierry Coville de Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) ;
- Séance 3 (16h15-18h15) : Où en est la société iranienne ?, avec Azadeh Kian, (Professeur de sociologie Université Paris 7 - Diderot).

Participation : 20 euros par cycle (12 euros pour les étudiants et les demandeurs d’emploi).

Formule d’abonnement annuel : 120 euros pour l’ensemble des sessions (80 pour les étudiants/demandeurs d’emploi).

Contact et inscription : universite-populaire@iremmo.org

131 commentaires sur « En finir avec la “farce” des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne »

0 | 100

  • permalien Yvan :
    6 avril 2012 @19h34   »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Dissoudre l’autorité palestinienne, c’est dissoudre l’aide à l’autorité palestinienne...

    Aide européenne pour l’Autorité palestinienne, à la peine pour boucler son budget - UE / Territoires palestiniens - RFI
    L’Union européenne a débloqué lundi 19 mars 2012 une aide de 35 millions d’euros pour améliorer les conditions de vie des Palestiniens dans les Territoires occupés par Israël. Et mercredi 22 mars une réunion des pays donateurs est organisée à Bruxelles. L’Autorité palestinienne souffre de graves problèmes financiers, mais se déclare déterminée à poursuivre ses efforts pour bâtir un Etat.

    ... et donc à Israël.

  • permalien Deïr Yassin :
    6 avril 2012 @20h01   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Un article de Noam Sheizaf sur le même sujet :
    - http://972mag.com/the-man-who-inven...

    Et pendant ce temps, Marwan Barghouti - qui du fond de sa cellule de la prison de Hadarim a appelé à en finir avec la farce des négociation et à une troisième intifada, non-violente et populaire - a été placé en isolement.
    Est-ce que Beilin va le rejoindre ?

    - www.info-palestine.net/artic...
    - www.ism-france.org/communiqu...

  • permalien K. :
    6 avril 2012 @21h20   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    L’article de Noam Sheizaf signalé par DY.
    http://972mag.com/the-man-who-inven...

    (...)

    Aujourd’hui, Israël jouit du meilleure des mondes : elle contrôle toutes les entrées et sorties vers et à partir de la Cisjordanie, elle construit des colonies et amène des Juifs à y vivre, elle utilise les ressources naturelles de la Cisjordanie, et elle en contrôle même l’espace aérien et les fréquences électromagnétiques .

    Plus encore, Israël n’a pas besoin de se tracasser de la prise en charge de la vie de millions de Palestiniens, qui sont privés des droits civiques élémentaires : l’Autorité palestinienne s’en charge, et fait même le travail de police à la place d’Israël, tandis que l’Union européenne, la Ligue arabe et le contribuable américain payent les factures. C’est l’occupation par procuration - l’arrangement le plus confortable qu’Israël a atteint depuis qu’il a pris contrôle des territoires en 1967.

    Tout le monde sait cela. C’est pourquoi à chaque fois que les "amis" trop zélés d’Israël au sein du Congrès cessent de financer l’Autorité palestinienne - (..) - c’est le Premier ministre Netanyahu lui-même qui les exhorte à libérer l’argent.

    Après tout, Israël bénéficie de ces fonds beaucoup plus que les Palestiniens, qui ont commencé à voir l’Autorité comme un second régime autoritaire [l’euphémisme concernant Israel est quand même scandaleux] qui leur est imposé.

    (..)

    Ce que Beilin n’écrit pas - mais comprend bien -, c’est que aujourd’hui, les Etats-Unis sont devenus le plus grand catalyseur de l’occupation. (..)

  • permalien K. :
    6 avril 2012 @22h16   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Pour rappel, selon la révolutionnaire Banque Mondiale, les colons juifs en Cisjordanie consommaient quatre fois plus d’eau que les Palestiniens en 2009.

    http://www.haaretz.com/print-editio...

  • permalien Zulfikar Al-Ansari :
    6 avril 2012 @22h47   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Et bien entendu,

    Yossi Beilin était non seulement l’inventeur de l’"Autorité Palestinienne" mais également l’instigateur de l’accord secret plus connu sous "accord Beilin-Abou Mazen (Mahmoud Abbas)" en 1995. Mahmoud Abbas avait accepté d’enterrer purement et simplement le droit de retour. La grande farce, c’est qu’il succéda à Yasser Arafat...

    Cet accord a été négocié en secret à Oslo par une équipe de palestiniens et de négociateurs israéliens, sous la supervision de Yossi Beilin pour Israël, et d’Abou Mazen (Mahmoud Abbas) pour la partie palestinienne.

    C’est un projet d’accord qui n’a jamais été officiellement signé par les deux parties, et qui a été désavoué et même renié par M. Abbas. L’accord a été finalisé en Octobre 1995, et Yossi Beilin était retourné pour obtenir l’approbation du Premier ministre Yitzhak Rabin.

    Toutefois, au moment où Beilin était retourné en Israël, Yitzhak Rabin avait été assassiné par Yigal Amir, le 4 novembre 1995. Shimon Peres n’était pas disposé à aller plus loin, et même, apparemment, Abou Mazen n’a pas réussi à trouver de soutien du côté palestinien pour cet accord.

    Cependant, bon nombre des idées contenues dans cet accord ont été proposées de nouveau dans d’autres négociations, et sont reflétées dans le projet d’accords relatifs au statut des réfugiés palestiniens et de Jérusalem, ainsi que le statut des colonies juives et du principe d’échange de territoires.

    On notera entre autres, l’article VII de cet accord qui prévoit que sur la question du droit de retour des réfugiés palestiniens,il faudra prendre en compte "les réalités sur le terrain" qui rendent ce droit inapplicable

    Une expression similaire fut formulée par George Bush, président des Etats-Unis, dans sa fameuse lettre du 14 avril 2004 adressée à Ariel Sharon, premier ministre israélien. En effet, George Bush avait écrit à Sharon qu’un « retour aux frontières de juin 1967 est irréaliste ».Obama ne l’a pas remise en cause.

    Chaque administration invente une nouvelle farce.

    Bonne nuit à tous.

  • permalien K. :
    6 avril 2012 @23h08   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Yossi Beilin lui-même est aussi un (très grand) farceur quand il prétend que la solution à deux-états était à portée de main avant Netanyahou :

    ... la coalition sortante Kadima-travaillistes [et tous les gouvernements précédents sans exception] [a] procédé aux confiscations de terres palestiniennes, en encourageant l’expansion des colonies existantes et en barrant aux Palestiniens de Cisjordanie l’accès à Jérusalem.

    On remarquera quand même combien le raisonnement ci-dessous de Henry Siegman s’est révélé erroné :

    ...il serait plus facile pour un président américain de mettre le holà et d’imposer aux deux adversaires les conditions d’un accord définitif, en ayant affaire à la droite israélienne et à Nétanyahou plutôt qu’à un gouvernement centriste dirigé par des gens qui font mine de vouloir mettre fin au conflit.

  • permalien K. :
    6 avril 2012 @23h14   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    ... la coalition sortante Kadima-travaillistes (..) [a] procéd[é] aux confiscations de terres palestiniennes, (..) encourag[é] l’expansion des colonies existantes et (..) barr[é] aux Palestiniens de Cisjordanie l’accès à Jérusalem.

  • permalien terranova :
    7 avril 2012 @00h50   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    cette lettre ne coute rien a son auteur , les vrais objectifs d’OSLO sont atteints c à dire vider la cause palestinienne de tout son sens.

  • permalien K. :
    7 avril 2012 @14h52   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Connaissez-vous cette frustration que l’on ressent quand vous avez cru fermement en quelque chose et qu’ensuite vous vous rendez compte que les informations qui vous ont amené à le croire provenaient d’une source avec un agenda de tromperie ?

    Peace, Propaganda & the Promised Land

  • permalien K. :
    7 avril 2012 @15h00   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Palestinian stock exchange makes market debut

    Si, si.

  • permalien Rouzbeh :
    7 avril 2012 @15h25   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Boycott Israël : Une grande chaîne norvégienne de détaillants arrête la vente des produits d’occupation Ahava

    (JPG) La chaîne norvégienne de détaillants VITA a rendu public vendredi sa décision d’arrêter toutes les ventes des produits originaires des colonies en Palestine occupée. Ainsi, VITA va cesser de vendre les produits cosmétiques de la marque Ahava. VITA a été le principal revendeur des produits Ahava en Norvège, et cette décision portera un coup sérieux aux ventes des produits Ahava en Norvège.

    http://www.legrandsoir.info/+boycot...

  • permalien X :
    7 avril 2012 @16h13   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Vers la fin de 2011, les représentant de l’AP parlaient de nouvelles stratēgies et des surprises pour 2012. Puis, il y’a eu de nouvelles nēgociations en Jordanie. Faire plaisir au King. Autre date limite le 26 janvier, la fin de la pēriode de 3 mois accordēe par le Quartet pour que isarel et l’AP pour prēsenter leur vision de la solution. Rien d’Israel.

    Depuis cette date qu’a fait l’AP sur ce front : ils ont écrit une lettre. Une lettre, les surprises de l’AP pour 2012.

    Le contenu de cette lettre est maintenant connu, et la rēponse que Neranyahou donnera aussi.

    http://www.haaretz.com/news/diploma...

    Il répondra : poursuite de la colonisation, reconnaître Israël comme état juif. Et nēgociation sans autres conditions.

    C’est ridicule, il faut dissoudre cette AP.

  • permalien K. :
    7 avril 2012 @16h43   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    - Selon Netanyahou il n’existe plus de conseillers sans conflit d’intérêt en Israel.

    An inside look at Netanyahu’s paid advisers

    - Le glorieux tsahal en action.

    On Tuesday [dernier] at dawn Israeli forces raided the city of Bethlehem and targeted the house of Jacques Nino, general coordinator of Children Play and Education.

  • permalien Lou :
    7 avril 2012 @18h16   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Un militant israélien de la paix violemment expulsé d’un rassemblement parisien des "amis d’Israël"

    Dès son arrivée, il est pris à partie par une douzaine de militants de la Ligue de défense juive qui le frappent au visage, le traitent d’"assassin", lui reprochent sa proximité avec celui qu’ils appellent : "le docteur ès négation de la Shoah Abbas", et le somment de "quitter la France" en semblant même lui imputer en partie la responsabilité de la tuerie de l’école juive de Toulouse.

    Une Israélienne de retour en Israël interrogée pour son militantisme pour la cause palestinienne
    par Leehe Rothschild

    Ils m’ont recommandé de garder tout cela pour moi, en privé, ce qui m’a donné une bonne raison de publier cette histoire. Cette conversation soi-disant amicale, tout comme l’intrusion moins amicale de la police à mon domicile, il y a un an, cherchent à m’intimider et servent de menaces, pour moi et pour les autres comme moi. Ils veulent que nous sachions que nous sommes observés, enregistrés, et suivis. Ils veulent nous faire peur et nous soumettre, et nous terroriser pour nous faire taire. Ils n’y arriveront pas. Ces trois heures d’interrogatoire n’ont été qu’un bien petit prix à payer comparé à la souffrance de mes partenaires palestiniens, et je vais continuer à élever ma voix pour la liberté et la justice, jusqu’à ce que le monde entier chante.

  • permalien Tahish Falastine al Koubra :
    7 avril 2012 @20h57   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Monsieur Gresh

    Etes-vous oui ou non pour un "état commun" (Cf Hazan et Sivan) de la mer au Jourdain, avec évidemment une supériorité démographique palestinienne, mais un respect absolu des droits égaux de vos "cousins" juifs qui n’auront pas fui par haine ou mépris ou peur non fondée des "barbares arabes" ?

    Courage à vous et à votre "cousin" et ami Vidal.

  • permalien Nathan :
    8 avril 2012 @08h36   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Une autre farce serait que des millions de juifs soient contraints de vivre dans un Etat arabe soit-disant “démocratique”. Bon courage !

    “Démocratique” comme quoi ? Comme la Syrie qui n’est plus qu’une mare de sang ?

  • permalien gloc :
    8 avril 2012 @08h41   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Le dénommé Nathan : Une autre farce serait que (...)

    ... non, c’est toujours la même "farce", il faut vous y préparer, Israël est au Moyen Orient.

  • permalien Sarah :
    8 avril 2012 @10h08   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Bah oui Nathan,il fallait y penser avant.

    Avant de s’installer au milieu des arabes,qui au passage n’avaient invité personne pour s’installer sur leurs terres.

    Sinon,il reste toujours la "vraie terre promise des juifs"(selon vos propos):l’Amérique.

  • permalien Lou :
    8 avril 2012 @10h52   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Un article du Centre communautaire laïc juif sur l’agression d’Ofer Bronchtein :

    Un Israélien agressé par la Ligue de Défense Juive

    Aujourd’hui, ce militant israélien pour la paix ne cache pas son amertume : « Si j’avais été agressé par des antisémites en rue, de nombreuses organisations juives auraient très rapidement lancé un appel à manifester à la Bastille. Quand ce sont des fascistes juifs qui m’agressent, tout le monde se tait dans toutes les langues ».

  • permalien Rouzbeh :
    8 avril 2012 @11h15   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Gaza : Ils tirent sur les jeunes, non ?

    Eh bien voilà ce qui se passe à Gaza. Les 36ième Jour de la Terre a eu lieu. Les soldats israéliens ont tiré à bout portant sur deux jeunes dont la seule arme était un drapeau. Dans la journée, ils ont tiré sur des dizaines de jeunes qui n’avaient comme armes que des cailloux. Pendant tout le temps où je suis resté au check-point d’Erez ils n’ont pas envoyé de gaz lacrymogène ni utilisé aucune autre méthode que les tirs pour disperser la foule. Il n’y a pas eu non plus de tirs de sommation. Chaque tir a atteint un être humain. Les médias américaines ne trouvent pas ces événements assez importants pour en parler. Le Jour de la Nakba, "La Catastrophe" arrive dans la foulée, le 15 mai. Les jeunes vont retourner à Erez. Combien seront assassinés ? Le monde va-t-il s’en soucier ?

    A Gaza, la résistance continue et ce sont les jeunes qui l’incarnent. J’ai compris que leur lutte n’est pas inutile, les Palestiniens résistent avec ce qu’ils ont. On ne les apprend pas à haïr, mais à demander le respect de leurs droits et à se battre pour la liberté.

    http://www.legrandsoir.info/gaza-il...

  • permalien K. :
    8 avril 2012 @14h51   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Amnesty International, 3 Avril, sur le refus de la CPI de prendre en compte la plainte palestinienne sur les crimes sionistes contre Gaza en 2008-2009 :

    « Une fois encore, Amnesty International appelle le procureur à suivre les procédures établies par le Statut de Rome et à laisser aux juges le soin de se prononcer sur la compétence de la Cour, au lieu d’entraver les efforts réalisés pour permettre aux victimes palestiniennes et israéliennes du conflit de Gaza d’obtenir justice. »

    Par contre aucune critique de la part de Human Rights Watch, ce qui donne lieu à un vif échange entre Ali Abunimah et le directeur de HRW.

    Un échange toujours en cours que l’on peut suivre sur le Twitter des sus-nommés.

  • permalien K. :
    8 avril 2012 @16h25   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Après appel de Raed Salah, la justice britannique finit par désavouer la ministre de l’intérieur du pays.

    http://electronicintifada.net/blogs...

    Salah now plans on returning to Israel.

    http://www.aljazeera.com/news/middl...

  • permalien K. :
    8 avril 2012 @16h40   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Waw...,

    La Dame traite le monsieur de « prostitué de l’AIPAC. »

    One Dem candidate calls another a ‘whore’ for AIPAC during live debate

    http://www.rawstory.com/rs/2012/04/...

  • permalien Sarah :
    8 avril 2012 @17h30   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Ocampo,le procureur de la CPI,est un bel enfoiré qui obéit au doigt et à l’oeil aux américains et aux sionistes.

    Quant à Kenneth Roth,le directeur de Human Rights Watch,quand on sait qu’il a assisté à un(au moins,pour ce que j’en sais) des diners annuels de l’AIPAC,on sait à quoi se tenir.

  • permalien Sakhra :
    8 avril 2012 @20h30   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    D’après Ocampo, il faudrait être membre de l’ONU pour reconnaître la CPI. Sauf que c’est démenti par la réalité. Les Iles Cook, qui ne sont pas membres de l’ONU, sont reconnues par la CPI et ont ratifié le traité. Cet argument devrait suffire, non ?

    ...

    http://lesactualitesdudroit.20minut...

  • permalien X :
    8 avril 2012 @21h39   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Avant la prochaine rencontre des ’’démcraties’’ 5+1 avec l’Iran concernant son prgm nuclēaire, c’est un fasciste qui dicte aux grandes ’’démocraties’’ ce qu’il faut demander à l’Iran.

    http://www.jpost.com/IranianThreat/...

  • permalien Lou :
    8 avril 2012 @22h29   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    suite au message de K. sur Raëd Salah

    Grande-Bretagne : l’expulsion du chef d’un groupe islamique arabe israélien annulée en appel

    Plusieurs milliers de personnes avaient manifesté à Nazareth, ville à majorité arabe du nord d’Israël, en juillet pour protester contre sa détention.

    Avant son interpellation à Londres, cheikh Raëd Salah avait déjà eu maille à partir à maintes reprises avec la justice en Israël, notamment pour avoir participé à une flottille d’aide internationale à Gaza.

  • permalien Lou :
    8 avril 2012 @22h37   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    7198 personnes auraient déjà signé ce tissu de mensonges qui fut présenté lors du premier congrès des amis d’Israël ce mardi 3 avril à la Maison de la. Mutualité dont Oumma.com narre le déroulé.

    Autre version

  • permalien Iblis :
    8 avril 2012 @22h45   « »
    Hors sujet

    @Deir Yassin ,

    suite à une discussion sur le 93 ou vous affirmiez que c’était le plus pauvre de France :

    En finir avec les faux diagnostics

    D’après l’Insee, la Seine-Saint-Denis est le quinzième département le plus riche de France – compte non tenu, par définition, de l’économie souterraine qui l’irrigue. En y ajoutant les milliards de la drogue, le “9-3” est sans doute en réalité parmi les cinq départements les plus riches de France.

  • permalien Zulfikar Al-Ansari :
    8 avril 2012 @22h57   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Bonsoir à tous,

    Je n’ai pas pu m’empêcher de vous insérer cet entretien de René Naba qu’il a accordé à la chaîne Al-Qarra ("Qarra" signifie "continent" en arabe). Je vous renvoie directement à ce passage où René Naba pose, à mon sens, une question fondamentale :

    Comment se fait-il qu’Al Qaeda ait mené une guerre de 10 ans en Afghanistan contre l’Union Soviétique qui était le principal pourvoyeur aux pays arabes en armes et en matériel, et maintenant en Syrie, et jamais tiré un coup de feu en faveur de la Palestine ? Je ne dis pas contre Israël mais en faveur de la Palestine, un tir de réjouissance ! Aucun ! C’est la question centrale qu’il faudra poser sur les relations entre l’islamisme politique, l’Arabie saoudite et les Etats-Unis.

    L’ensemble de l’entretien vaut vraiment le détour.

    Salutations à tous. Au plaisir de vous lire en mai.

  • permalien Lou :
    9 avril 2012 @19h04   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Jean-Pierre Elkabbach , perfidement, engage Gaza dans la campagne électorale.

    Gaza "camp de concentration à ciel ouvert" : Joly "signe" des propos d’Arthaud

    La candidate écologiste à l’Elysée, Eva Joly, a dit lundi "signer" une phrase de Nathalie Arthaud (LO), comparant les territoires palestiniens, en particulier Gaza, à des "camps de concentration à ciel ouvert", tout en soulignant qu’il s’agissait d’un "mot très fort".

    Peu après, Mme Joly a toutefois désarmorcé l’éventualité d’une polémique, indiquant dans un communiqué qu’elle dénonçait "tous les amalgames et toutes les comparaisons historiques injustifiables".

    "Dans mon esprit, à aucun moment, je n’ai envisagé de comparer une situation actuelle dans le monde à l’horreur de la Shoah et des camps d’extermination lors de la Seconde Guerre mondiale", a ajouté la candidate EELV, préférant qualifier la bande de Gaza de "prison à ciel ouvert".

  • permalien Lou :
    9 avril 2012 @21h32   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Deir Yassin, 9 avril 1948

    Deir Yassin Remembered

  • permalien HN :
    10 avril 2012 @14h09   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    En y ajoutant les milliards de la drogue, le “9-3” est sans doute en réalité parmi les cinq départements les plus riches de France.

    Article paru sur "Valeurs actuelles", et vomi par Xavier Raufer dans la rubrique "Parlons vrai". Ça laisse rêveur.

    On connaît la rigueur scientifique de ce "spécialiste" de la sécurité, soi-disant professeur partout mais professeur nulle part...

    Si on procède de même en comptant les évasions fiscales à Neuilly, on doit bien arriver à des chiffres astronomiques...

    Ce procédé est totalement débile et finalement pas si étonnant quand on voit qui a écrit l’article.

    Le but de dire si un département est riche ou pauvre, c’est d’y recenser les richesses qui y parviennent de manière légale, non ?

    Cdlmt

  • permalien X :
    10 avril 2012 @14h18   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Sarah,

    8 avril @17h30 «  »
    Ocampo,le procureur de la CPI,est un bel enfoiré qui obéit au doigt et à l’oeil aux américains et aux sionistes.

    Lorsque Abbas avait prēsentē la demande d’adhésion de l’AP au nations unies, tout le monde disait qu’avec cette adhēsion l’AP deviendrait membre de la CPI et pourrait engager des poursuites contre Israël. La France avait d’ailleurs suggērē à Abbas de passer par l’Assemblée Gēnērale au lieu du conseil de sēcurité et qu’il le supporterait à condition de ne pas engager des poursuites contre Israël tant qu’il y’aura des nēgociations.

    Tout ça veut dire que l’AP n’a pas, pour le moment de poursuivre Israël et que Ocampo ne pouvait que faire ce qu’il a fait. Par contre le fait d’avoir attendu 3 ans, et jusqu’à la veille de son départ, pour rendre cette dēcision, est trēs condamnable.

    Abbas a préféré une courte gloire à du concrēt. Et s’est comportē en amateur au lieu de mesurer bien ses appuis avant d’aller au conseil de sécurité sans parler du véto amēricain qu’il n’ont mēme pas eu à utiliser.

    À mon avis s’il y’a une prsonne à blamer c’est Mahmoud Abbas qui avec sont tout ou rien a obtenu un grand rien pour le moment.

    Ce n’est peut ētre pas une coïncidence qu’au lendemain de la dēcision d’Ocampo, il a décidē de revenir par un chemin plus sûr aux nations unies.

    L’exemple des Iles Cook rapporté par la sœur Sakhra est encore foireux comme à son habitude. Pour qu’il ne le soit pas elle aurait du donner une plainte dēposē par Les Iles Cook qui aurait été accepté. Il n’y en pas tout simplement. Celà n’empêche pas Ocampo d’ētre un vrai connard.

  • permalien K. :
    10 avril 2012 @14h35   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Ça délire sec du coté de la sinistre entité.

    Why Jews demonize Israel

    Op-ed : Persecution complex prompts some Jews to align themselves with ill-advised partners

  • permalien HN :
    10 avril 2012 @18h30   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    @Iblis

    Oh Iblis, avez-vous relu l’article de votre "criminologue" sans Jaja ?
    Rien à ajouter sur l’escroquerie sur pattes qu’est cet article ?
    Ou c’était juste pour diffuser à droite à gauche (et surtout très à droite) un article de propagande ?

    Cdlmt

  • permalien Deïr Yassin :
    10 avril 2012 @19h24   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    @ HN
    Pour Iblis, c’était surtout l’occasion d’essayer de parasiter un fil qui traite de la Palestine, sujet qui ne l’intéresse pas du tout.
    Les derniers 3-4 fils traitent des sujets franco-françaises, et pourtant il a trouvé bon de poster ses ’infos’ ici.

  • permalien Deïr Yassin :
    10 avril 2012 @21h58   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Après sa sortie sur les chrétiens vivant heureux en terre sioniste - ce qui lui a valu beaucoup de ripostes de chrétiens palestiniens - Michael Oren persiste : il est de toute évidence aussi menteur que son boss, Bibi.

    - http://972mag.com/omissions-half-tr...

    Notamment les mensonges au sujet d’Ahmed Tibi sont grossiers, on voit à l’ouvre non seulement Oren mais aussi Palwatch, les potes à Nathan et cousins germains de MEMRI, avec leur couper-coller manipulateur et leur traduction foireuse de ’shahîd’ qu’on nous a déjà servi ici, d’ailleurs...... Devinez qui.

  • permalien K. :
    10 avril 2012 @23h05   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Oh, c’est trop bon.

    Sionistes : la vérité sort de la bouche du Hamas....

  • permalien Sakhra :
    10 avril 2012 @23h14   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Une plainte contre l’entité sioniste "la seule démocratie" etc....déposée par des citoyens Belges...

    Intervention de leur avocat Maitre Sébastien Courtoy, qui remet les pendules à l’heure :

    http://www.youtube.com/watch?v=md_o...

  • permalien K. :
    10 avril 2012 @23h20   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Youssef Mounayyer :

    Il a fallu à Yossi Beilin 20 ans et 400.000 colons pour prendre conscience de ce que Edward Said qualifiait d’inévitable du fait d’Oslo en 1994.

  • permalien K. :
    11 avril 2012 @00h31   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Netanyahou sur l’économie israélienne : "si vous déduisez les Arabes et les ultra-orthodoxes des indices d’inégalité, nous sommes en grande forme",

    La hasbara ne répète-t-elle pas pourtant que les Arabes israéliens vivent une vie de rêve en Israel ?

    Perhaps he is speaking of the enormous sums that turned Israel’s Arab villages into refugee camp replicas ? Or maybe the generous budget allocations that have left no available housing for the younger generations of Israeli Arabs or industrial areas in the Arab communities ?

  • permalien Yvan :
    11 avril 2012 @07h29   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    La culture juive est friande des commémorations, Israël n’échappe pas à cette tradition :


    Pour les dix ans de sa "barrière de sécurité", Israël en construit d’autres - Monde - France Info

    "Mur d’acier", "mur", "barrière"... dans 10 ans Israël fêtera les 20 ans de sa "charmille"

  • permalien K. :
    11 avril 2012 @18h25   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Oui, c’est une question que le sionisme a rendu possible,

    Quand est-ce qu’un corps réduit à l’état de cadavre en décomposition, que dis-je, à moitié réduit en poussière, peut-il être considéré comme mort ?

    I want those that regularly write "if the two state solution dies" to outline their criteria for the death of the two state solution.

  • permalien K. :
    11 avril 2012 @19h14   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Les étrangetés du dictionnaire sioniste,

    Most Moral Army in The World™ : "IDF : IDF soldiers suspected of stealing Palestinian’s gold in West Bank raid http://www.haaretz.com/news/diploma...

  • permalien K. :
    14 avril 2012 @15h55   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Sur la rhétorique des « 2 côtés » .

    Magali Audion

  • permalien rictus :
    16 avril 2012 @14h51   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Abbas ne veut pas la paix c est clair.
    d accord avec Gresh il faut dissoudre l autorité palestinienne.

  • permalien Deïr Yassin :
    16 avril 2012 @15h52   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    @ rictus
    Tient, encore un qui nous écrit d’une colonie ! Il faut peut-être trouver un clavier avec l’apostrophe, vous êtes trop facilement reconnaissable....

  • permalien Lou :
    17 avril 2012 @23h07   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Khader Adnan arrive chez lui porté sur les épaules de compagnons

    via Lina Al-Sharif

  • permalien Lou :
    18 avril 2012 @18h08   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne
  • permalien K. :
    19 avril 2012 @21h58   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Fayyadisme, (et peut-être un jour, à dieu ne plaise, le Saniorisme) : asservissement des populations arabes par des Arabes pour le compte de la "Communauté internationale".

    Le terme est nommé d’après l’actuel premier ministre de l’Autorité palestinienne (AP), le Dr Salam Fayyad, un ancien économiste du FMI, et est utilisé pour décrire le vaste chantier de réformes politiques et économiques qui ont été au centre de l’agenda de "building state" de l’AP. (...).

    Cet article soutient que le Fayyadisme ne constitue pas, en fait, une nouvelle approche radicale pour mettre fin à l’occupation ou la libération de Palestiniens. Au contraire, (...) (s)i le Fayyadisme a eu le moindre effet (..) ça a été de consolider l’occupation plutôt que d’y mettre fin.

  • permalien K. :
    19 avril 2012 @23h05   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Dans une remarquable déconstruction du "sioniste libéral" Peter Beinart, Joseph Dana écrit :

    La massive industrie militaire d’Israël, qui est presque sans équivalent dans le monde et est connue pour fournir le dernier équipement "testé à travers des combats", allant des drones aux cartouches de gaz lacrymogènes, utilise la Cisjordanie comme laboratoire de recherche et de design.

    Sans la Cisjordanie et ses centaines de villages palestiniens, qui servent comme terrains d’entraînement élaborés, l’industrie en souffrirait certainement.

  • permalien K. :
    20 avril 2012 @00h17   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Shaul Magid ("Jay and Jeannie Schottenstein Professor of Jewish Studies and Professor of Religious Studies at Indiana University.")

    Alors que Beinart fait signe à ses détracteurs de gauche qu’il est conscient de l’argument qui dit qu’on ne peut pas séparer les colonies de l’Etat, il n’y répond jamais.

    Probablement parce qu’il en est incapable.

    Sa suggestion que nous devrions boycotter les colonies et donner cet argent (et plus !) à l’état nie la réalité que l’Etat finance les colonies, c’est pourquoi personne que je connaisse n’a jamais suggéré de boycotter les agriculteurs afrikaners tout en donnant davantage d’aide au gouvernement sud-africain.

  • permalien X :
    22 avril 2012 @01h05   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Sur un autre fil, on parlait de porcs, à ce propos :

    The US special envoy to the Middle East peace process David Hale is scheduled to meet with President Mahmoud Abbas and his prime minister Salam Fayyad in Ramallah on Saturday, reports said.

    The Israel Broadcasting Authority, quoting a State Dept. spokeswoman, reported Saturday that the officials would discuss ways of advancing the stalled peace process. Hale is set to go on a tour of Arab countries next week including Jordan, Kuwait, Saudi Arabia and Qatar. After the tour, he will return for further talks to try and resume negotiations, the broadcaster reported.

    The State Dept. spokeswoman highlighted that Washington was seeking to keep the peace process going by encouraging both the Palestinians and the Israelis to resume face-to-face dialogue following the missive Abbas sent Tuesday to Netanyahu.

    http://www.maannews.net/eng/ViewDet...

    Ce n’est pas Hale, ni Abbas qui sont visés par la comparaison porcine, (voir gras) encore une fois j’espēre que les porcs ne seront pas fachēs de la comparaison.

    Les facteurs semblent ētre une denrée rare entre Ramallah et Tel Aviv. Aprēs de longues semaines Natanyahu a reçu sa lettre, le facteur avec sa réponse ne passera à Ramallah que le mois prochain. Et peut ētre que cette rēponse sera verbale. On dit que les ēcrits restent.

    Abbas dis à qui veut l’entedre qu’il attend des rēponses claires, entre autres sur deux questions : 67 et les colonies ! Sinon Abbas, tenez vous bien il ne reviendra pas aux nēgos.

    Selon l’article de Maan, Dale est venu pour prendre connaissance du contenu de la lettre ! Bullshit. Tout le monde sait que les américains avaient approuvē son contenu et que pendant la derniēre rēunion du Quartet il a ētē recommandē (ou dēcidē) de donner à l’AP 1,2 Milliard $ pour boucler le budget de 2012. Autrement dit il est acquis que la AP va continuer d’exister.

    Donc aprēs la rencontre d’Abbas Dale vas faire une tournēe de porcheries dans le Golfe. Je le parie qu’il va demander qu’ils payent les $ promis par les porcs a l’AP.

    L’article de Maan, dit aussi qu’aprēs sa tournēe porcine, il reviendra en Palestine pour essayer de relancer les négociation.

    Comme ont le dit : tout s’achēte et se vend, on devrait rajouter mēme la dignité.

    À propos je ne sais pas si vous connaissez la rēponse de Natanyahu ? En tout cas Abbas ne semble pas la connîatre.

    Abbas avait bien promis un tremblement de terre dans la région pour 2012 mes amis on est en plein dedans.

    S’il y’a une chose que j’appréciais des dirigeants arabes c’ētait qu’ils ne respectaient pas leur engagements financiers envers l’AP. Je suis sincēre, mais c’ētait sans compter avec les amēricains.

  • permalien K. :
    22 avril 2012 @19h49   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Le tandem sionistes/MSM à l’oeuvre.

    RFI a la joie de vous annoncer qu’elle est devenue (ouvertement) sioniste :

    Israël : le gouvernement se déchire sur la colonisation illégale en Cisjordanie

    Ce qui permet au criminel de guerre de l’entité sioniste hors la loi Ehoud Barak de présenter ladite entité comme un parangon de démocratie respectueuse du droit international.

    Et pendant que les civilisés se foutent de la gueule du monde, aujourd’hui même,...

    Israël est prêt à renforcer la position des colons juifs en Cisjordanie, en lançant une série d’initiatives juridiques qui, selon des critiques [sic], reviendrait à créer la première nouvelle colonie sur la terre palestinienne occupée depuis plus de deux décennies [les vols quotidiens des terres palestiniennes étant appelés, selon le FDG de rigueur, "croissance naturelle" des colonies préexistantes].

    Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, a créé dimanche un comité ministériel spécial pour fournir les autorisations nécessaires pour les trois colonies de peuplement connues sous le nom de Bruchin, Rechenim et Sansana.

    Selon le droit international, toutes les colonies israéliennes dans la Cisjordanie occupée sont illégales. Le gouvernement israélien, cependant, fait une distinction entre les colonies établies, qui ont été érigées avec le soutien explicite de l’Etat, et avant-postes, qui sont simplement tolérés et ont d’abord été construits sans le support officiel du gouvernement.

  • permalien K. :
    22 avril 2012 @19h57   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Erratum : “et les avant-postes, qui sont simplement tolérés, etc

  • permalien K. :
    22 avril 2012 @20h06   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    “Bruchin”, “Rechenim” et “Sansana” sont des "Avant-postes."

  • permalien X :
    23 avril 2012 @18h18   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    Monsieur Abbas prēsident de l’AP a deux premiers ministres : M. Hanniyeh ēlu démocratiquement et Fayyad designē. Chacun des deux 1er ministre dirige un gouvernement. Comme on le sait Abbas ne parlait plus à Hanniyeh depuis longtemps. Mais voilà qu’il ne parle plus à M. Fayyad non plus.

    http://www.haaretz.com/news/diploma...

    Est ce que M. Abbas va en désigner un troisiēme premier ministre avec un troisiēme gouvernement ?

  • permalien X :
    25 avril 2012 @12h33   « »
    En finir avec « la farce » des négociations de paix, dissoudre l’Autorité palestinienne

    L’AP bloque l’accēs aux site Internet qui critique ABBAS.

    http://www.haaretz.com/news/middle-...

  • permalien K. :
    29 avril 2012 @00h42   « »

    La "Scottish Trades Union Congress (STUC)," qui chapeaute tous les syndicats en Ecosse, a voté à l’unanimité son soutien pour la lutte des Palestiniens contre leur asservissement par l’entité sioniste.

    Scottish TUC delegates join Palestine freedom struggle – unanimously !

    http://www.scottishpsc.org.uk/index...

  • permalien K. :
    1er mai 2012 @22h20   « »

    Dagan à Erdan : Nous ne pourrions plus nous présenter comme la lumière parmi les nations si nous passons du stade de bestiaux à celui d’hyper bestiaux.

    "As in Germany, you know where you begin but you don’t know where you end," Dagan told the audience.

    http://www.haaretz.com/news/diploma...

  • permalien Lou :
    1er mai 2012 @22h41   « »

    Israël : projet pour construire 1.100 chambres d’hôtel à Jérusalem-Est

    JERUSALEM - Israël a franchi mardi une étape supplémentaire en vue de la construction de 1.100 chambres d’hôtel dans le sud de Jérusalem-Est occupée et annexée.

    Le projet vient d’être rendu public notamment dans les journaux avec un délai de 60 jours pour les objections, a indiqué à l’AFP la porte-parole du ministère de l’Intérieur Efrat Orbach, précisant que les plans avaient été présentés au comité de planification du district de Jérusalem il y a cinq ans.

    Après la période de 60 jours, les plans devront être approuvés par le comité de planification avant le lancement des appels d’offres.

    En construisant à Givat Hamatos, les responsables israéliens isolent la partie sud de Jérusalem-Est, empêchant ainsi le futur établissement de la capitale d’un Etat palestinien sur la partie orientale de la ville, a dénoncé Hagit Ofran, porte-parole du mouvement anti-colonisation la Paix maintenant.

    Le négociateur palestinien Saëb Erakat a condamné cette mesure, jugeant qu’elle ne faisait qu’empêcher encore un peu plus toute reprise des négociations de paix.

  • permalien Lou :
    2 mai 2012 @16h45   « »

    Manifestation aujourd’hui pour soutenir les prisonniers devant la prison d’Ofer

    une soi-disant balle en caoutchouc

    Omar Rahman ‏ @omarrahman

  • permalien Lou :
    2 mai 2012 @17h27   « »

    « Nous sommes au-delà de l’apartheid » Interview de Jeff Halper par Frank Barat

    Jeff Halper :
    Ainsi, dans la mesure où les Etats-Unis sont paralysés du fait de l’influence de Netanyahu sur les deux partis du Congrès et de l’absence de volonté d’action de la part d’Obama, Netanyahu s’apprête à donner le coup de grâce. Israël pourrait très ben annexer la Zone C qui représente 60% de la Cisjordanie. Il y a environ deux mois, les diplomates du Conseil de l’Europe à Jérusalem et à Ramallah, ont envoyé un rapport à l’Union Européenne déclarant qu’Israël avait expulsé par la force les Palestiniens de la Zone C. Dans la bouche de diplomates, l’expression ‘expulser par la force’ est très forte.

    La Zone C abrite moins de 5 pour cent de la population palestinienne. En 1967, 250 000 personnes vivaient dans la vallée du Jourdain. Aujourd’hui, le chiffre est inférieur à 50 000. Les Palestiniens ont donc, soit été expulsés du pays, en particulier la classe moyenne, soit

    poussés vers les Zones A et B. 96 à 97 pour cent d’entre eux vivent dans ces zones. Dans la zone C, le chiffre de la population palestinienne a été ramenée à un niveau tellement bas, probablement autour de 125 000 personnes, qu’Israël pourrait annexer la Zone C et leur donner la pleine citoyenneté.

    En résumé, Israël peut se permettre d’absorber 125 000 personnes sans mettre en péril l’équilibre démographique. Que va dire le reste du monde ? Ce n’est pas l’apartheid puisque Israël leur a donnés la citoyenneté. Je pense donc qu’Israël espère s’en tirer comme ça. Personne ne s’inquiète de ce qui se passe dans les Zones A et B. S’ils veulent déclarer un Etat palestinien, ils peuvent le faire, Israël n’a aucun intérêt à Ramallah, Naplouse et Hébron.

    Autrement dit, le dossier est clos. Israël est désormais présent de la côte méditerranéenne jusqu’au Jourdain, les Palestiniens sont confinés dans les Zones A et B ou dans de petites enclaves de Jérusalem Est.

  • permalien Deïr Yassin :
    2 mai 2012 @23h21   « »

    La France condamne le projet israélien de construire 1.100 chambres d’hôtel dans les colonies qualifié d’une "provocation".
    A défaut de réagir fermement face au Petit-Pays-Merdique, on condamne au moins fermement.
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...

  • permalien Deïr Yassin :
    3 mai 2012 @00h09   « »

    Après le Flagman au Caire, c’est maintenant la Flagwoman en Palestine.
    Hier Rana Hamadeh est montée sur un véhicule militaire israélien avec le drapeau palestinien devant la prison d’Ofer durant la manifestation de solidarité avec les prisonniers en grève de la faim.
    - www.youtube.com/watch ?v=C4C8...

    Il y a eu en tout une vingtaine de blessés, selon Ma’an aujourd’hui.

  • permalien Lou :
    3 mai 2012 @22h54   « »
  • permalien K. :
    5 mai 2012 @20h53   « »

    Jeff Halper : Les gars soyez sérieux, on ne peut pas converser avec un mort.

    “A two-state solution is no longer viable, we must stop talking about it”

  • permalien K. :
    7 mai 2012 @01h03   « »

    Les populations me sont totalement incompréhensibles.

    Des élections anticipées en Israël

    ...un scrutin pour lequel [Netanyahou] est donné grand favori.

    ....

    Selon les commentateurs, M. Nétanyahou veut profiter de sa popularité et de l’absence d’un véritable rival, et surtout éviter de procéder avant les élections à des coupes prévues dans les budgets sociaux dans un climat de grogne.

  • permalien K. :
    8 mai 2012 @19h00   « »

    Nétanyahou et Mofaz, et deux menteurs, deux, à la tête de l’entité sioniste,

    Sa décision de se joindre à M. Nétanyahou constitue une importante volte-face. « Je n’entrerai pas dans le gouvernement de Bibi (Nétanyahou). Ni aujourd’hui. Ni demain », avait-il promis lors de la course à la direction. Il avait également qualifié M. Nétanyahou de « menteur ».

    À l’automne 2005, Shaul Mofaz avait aussi assuré aux membres du Likoud qu’il ne claquerait pas la porte du parti pour rejoindre Kadima, fondé par Ariel Sharon. Il est finalement passé à l’acte quelques semaines plus tard.

  • permalien K. :
    9 mai 2012 @15h14   « »

    Netanyahou a au moins le mérite de mettre sous une lumière éclatante la grosse fumisterie de la "communauté internationale" et du sionisme "libéral".

    90 seat unity gov’t— What will liberal Zionists do now that they can’t blame apartheid only on Bibi, the "Monist Prime Minister" ?

    “The party and the viewpoint that we’re closest to in Israeli politics is actually Kadima" — Jeremy Ben Ami, J Street founder, 2009

  • permalien K. :
    24 mai 2012 @21h17   « »

    Je suis un Palestinien...

    Youssef Mounayyer dans le "New York Times", dans un article avec des liens en pagaille, à faire dresser les cheveux d’un sioniste.

    Comme celui-ci (obtenu via le site war in context)

  • permalien Deïr Yassin :
    24 mai 2012 @23h05   « »

    Dans un livre coédité par Edward Said et Christopher Hitchens (quand il était encore fréquentable) : "Blaming the Victims : Spurious Scholarship and the Palestinian Question", il y a un essai, "Truth Whereby Nations Live" de Peretz Kidron, le traducteur des mémoires de Yitzhak Rabin, qui y explique comment en 1978-79 quand il travaillait sur cette autobiographie, il a eu accès aux informations qui furent censurées par la censure militaire, et comment après réflexion il avait décidé de faire passer ces informations à New York Times qui les ont publié en octobre 1979 (cf. le lien de K).

    C’était donc la confirmation de l’expulsion planifiée de dizaines de milliers de Palestiniens de Ramleh et de Lydda.
    - http://en.wikipedia.org/wiki/Blamin...

    Les massacres de Lydda sont généralement considérés comme les plus couteux en vie humaines durant toute la Nakba. Des centaines furent tués en quelques heures le 12 juillet 1948. Les sources israéliennes (cité par Benny Morris) parle de 250, mais Aref al-Aref, l’historien palestinien, compte plus de 400 en incluant les presque 200 tués dans la mosquée de Dahmash où l’armée israélienne avait regroupés des milliers de prisonniers la veille.

    Le lendemain la grande expulsion a débuté, mettant sur la route des dizaines de milliers, ce qu’on nomme "la marché de la mort de Lydda". De nombreux vieillards et enfants mourraient en route de soif, d’autres tués par l’armée, et là aussi les chiffres divergent. Benny Morris parle de quelques dizaines, et Walid Khalidi de jusqu’à 350.

    Parmi les gens du voyage furent George Habash et le grand peintre et artiste palestinien Ismail Shammout qui a fait de cette expérience un de ses tableaux les plus connus. En attendant un film de Hollywood...
    Par la même occasion Khalil al-Wazir alias Abu Jihad fut expulsé avec sa famille de Ramleh, lui qui fut assassiné à Tunis en 1988 par le Mossad.

    Une des rares photos de la Marché de la Mort

  • permalien Deïr Yassin :
    24 mai 2012 @23h24   « »

    Un site dédié à Ismail Shammout, mort en 2006
    - www.ismail-shammout.com

    Le tableau d’Ismail Shammout "La dépossession"

    Et mon préféré, "L’Olivier"

  • permalien K. :
    25 mai 2012 @14h19   « »

    Victor Kattan est un contributeur du site Jadaliyya, donc à priori un type valable, mais son article sur les dons européens aux Palestiniens est des plus irritants, en ce que s’il précise bien leur inutilité et s’il met bien en exergue le potentiel économique inexploité (parce que rendu inexploitable par l’entité sioniste) des Palestiniens, jamais il ne dit que l’unique objectif de cette aide est de renforcer la main-mise sioniste sur la Palestine et les Palestiniens, comme l’ont clairement démontré, par exemple, les Israéliens Amira Hass et Noam Sheizaf.

  • permalien K. :
    25 mai 2012 @14h20   « »

    Si ce n’est l’unique objectif, c’est du moins l’unique résultat.

  • permalien Deïr Yassin :
    25 mai 2012 @19h14   « »

    Victor Kattan, descendant du malheureux Henry Kattan (son petit-fils, je crois), le représentant de la Palestine à l’ONU le jour fatidique du 29 novembre 1947, enseigne le droit international à SOAS à Londres.
    Il a écrit un livre très recommandable sur la Palestine et le (non)-droit international. Il y a une conférence avec lui (et Chomsky) à MIT à ce sujet dans les archives.

    - www.victorkattan.com/books.php

    Je ne me rappelle pas si quelqu’un a déjà mis ce documentaire - en anglais hélas, et un peu en arabe - sur l’aide internationale à la Palestine. Il est vraiment recommandable.

    "Donor Opium" : l’impacte de l’aide internationale à la Palestine. Une critique palestinienne.
    On pourrait aussi le nommer "les ravages du Fayyadisme" ou "comment l’EU subventionne la Palestine pour que les Israéliens puissent continuer leur pillages tout en ayant la paix sociale".

    - www.youtube.com/watch ?v=wVTY...

  • permalien K. :
    26 mai 2012 @18h45   « »

    Josh Rogin de "Foreign Policy" est littéralement furieux : depuis quand avons-nous besoin de respecter le droit international ?

    Did the State Department just create 5 million Palestinian refugees ?

  • permalien Rouzbeh :
    26 mai 2012 @19h11   « »

    (...)

    Depuis des mois, Israël organise le blocus de la population de Gaza, l’affamant, la privant d’électricité, de médicaments. Et il faut tout le cynisme dont sont coutumiers les dirigeants israéliens pour déclarer, comme l’a fait le Premier ministre : « La population de Gaza doit comprendre que tant que le Hamas est au pouvoir, nous ne lui fournirons que le strict minimum », précisant : « Israël ne permettra pas de crise humanitaire à Gaza mais nous ferons en sorte que la population ne vive pas confortablement. »

    (...)

    Cette violence et ce mépris sont, depuis sa création, la caractéristique de l’État israélien. Et c’est ainsi qu’il a créé un fossé de sang et de haine entre Juifs et Arabes dans la région.

    Mais pire encore, plus grave et plus triste, le sionisme a fait d’un peuple lui-même persécuté pendant des siècles le bourreau d’un autre peuple.

    http://www.lutte-ouvriere.org/docum...

  • permalien K. :
    26 mai 2012 @22h59   « »

    Dans la sinistre comédie des dons européens aux Palestiniens, un autre aspect que Victor Kattan n’a pas évoqué est qu’ils ne servent pas seulement à renforcer l’occupation sioniste mais aussi enrichir les entreprises de l’entité sioniste.

    Et il y aurait maintenant, incroyablement, plus scandaleux encore : l’ONU irait payer des entreprises israéliennes pour reconstruire Gaza, les entreprises palestiniennes étant mises sur la touche.

  • permalien K. :
    27 mai 2012 @11h28   « »

    Joseph Dana :

    Concernant les médias pro-gouvernement au Moyen-Orient, le Ha’aretz est le plus rusé de tous.

  • permalien Deïr Yassin :
    27 mai 2012 @11h48   « »

    @ K
    Dana a écrit "pro-state" ;-)
    Je pense qu’il y a peu de pro-gouvernement à Haaretz - à part un taré comme Israel Harel.

    L’info sur les entreprises israéliennes participant à la reconstruction de Gaza est orwellien. Je n’en reviens pas. C’est absolument un info à faire circuler.

  • permalien K. :
    27 mai 2012 @13h35   « »

    @ Deir Yassine,

    Comment définiriez-vous le "pro-state" en l’occurence ? Et en quoi cela peut-il être “rusé” d’être pro ?

  • permalien Deïr Yassin :
    27 mai 2012 @20h19   « »

    @ K

    Je ne sais pas ce qu’a voulu dire Dana par "pro-state" mais peut-être qu’il a voulu dire que à travers la ligne éditoriale, la critique de la politique israélienne et même de certains mythes autour de la création de l’Etat, Haaretz représente le seul sionisme qui pourrait faire survivre l’Etat d’Israël : le bon vieux sionisme de gauche, celui des kibboutzim, des valeurs humanistes, universelles et blahblah, ce sionisme qui faisait rêver une grande partie de l’Occident, celui des grands blonds sur un tracteur cultivant le désert ....

    Plus peut-être le fait que Haaretz en tant que journal fait partie intégrante de la hasbara, étant la vitrine d’un Etat démocratique, avec une presse libre etc. D’autant plus que Haaretz est apparemment bien plus lu à l’étranger qu’en Israël même.

    PS. Rien que le nom HaAretz [la Terre] est super-sioniste.

  • permalien K. :
    28 mai 2012 @23h20   « »

    L’expression (étasunienne ?) "He said She said journalism" qualifie ce journalisme qui, au nom d’une approche prétendument équilibrée, se contentera de rapporter les affirmations des uns et des autres comme si dieu seul savait de quel coté se trouve la réalité, alors même que lesdites affirmations sont du genre, "il a dit la terre est plate, elle a dit la terre est ronde".

    Illustration :

    ...750 000 Palestiniens chassés par la Hagannah puis Tsahal, selon un plan de nettoyage ethnique conçu préalablement aux combats (version palestinienne), ou qui s’étaient enfuis à l’appel des pays arabes convaincus qu’une seule offensive de leurs troupes, supérieures en hommes et en armes, suffirait pour jeter les sionistes à la mer (version israélienne.)

    Par la toute puissante magie de Gilles Paris, Rabin, acteur direct des évènements, devient donc Palestinien.

  • permalien Lou :
    5 juin 2012 @21h12   « »

    Oui à un "made in Israel" n’incluant pas les colonies
    LE MONDE | 05.06.2012

    Par Avraham Burg, ex-président de la Knesset (1999-2003) et président de l’Agence juive et de l’Organisation sioniste mondiale.

    Dans l’obscurité qui entoure le processus de paix au Proche-Orient, nous entrevoyons désormais une lueur d’espoir. Depuis 2009, le Royaume-Uni a pris des mesures afin d’assurer que les produits des colonies israéliennes illégales ne soient plus étiquetés made in Israel, conformément à la législation européenne de protection du consommateur.

    Suite à la réunion du conseil des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne, le 14 mai, plusieurs Etats membres européens semblent prêts à suivre cette initiative britannique. Le Danemark a déjà annoncé qu’il prendra des mesures pour l’étiquetage de ces produits. Les Etats membres se sont également engagés à exclure les produits des colonies du régime des tarifs préférentiels à l’importation, instaurés par l’accord d’association entre l’UE et Israël.

    Contrairement à ce que l’on peut penser, en prenant de telles mesures, ces Etats membres agissent dans l’intérêt d’Israël. Ils le font en effet car ils adoptent des mesures qui défendent et renforcent la "ligne verte", la frontière antérieure à 1967 qui sépare Israël des territoires palestiniens occupés. La "ligne verte" est d’importance vitale pour l’aboutissement du processus de paix au Proche-Orient. Malheureusement, cette ligne tracée lors de la conclusion d’accords d’armistice entre Israël et les Etats arabes en 1949 ne survécut que jusqu’à la guerre de Six-Jours de 1967. Lors de cette guerre, Israël occupa la Cisjordanie et la bande de Gaza. Depuis, elle a disparu des cartes officielles de l’Etat d’Israël.
    (...)
    Empêcher l’étiquetage erroné made in Israël des produits des colonies et empêcher ces produits d’entrer dans l’UE en bénéficiant de tarifs d’importation préférentiels peut apparaître comme une étape symbolique et mineure. Mais dans les circonstances actuelles, c’est un pas de géant pour la paix au Proche-Orient, qui semble plus éloignée que jamais.

    Contrairement à ce que l’on peut entendre, il ne s’agit pas d’un boycottage généralisé d’Israël, mais plutôt d’une distinction subtile et morale entre le grand potentiel d’Israël et ses capacités destructrices.

    Si, Dieu nous en préserve, la "ligne verte" venait à disparaître, matériellement ou dans nos consciences, alors Israël sera également effacée. La lutte pour la préservation de la "ligne verte" est une lutte pour Israël. Quiconque la défend et la renforce est un ami d’Israël et garde l’espoir en vie.

  • permalien K. :
    6 juin 2012 @18h27   « »

    Débat Finkelstein/Weiss sur la "solution à deux Etats."

    http://mondoweiss.net/2012/06/a-deb...

    Peut-être que Deïr Yassin voudra nous en faire un résumé (commenté).

  • permalien X :
    6 juin 2012 @18h59   « »

    Obama :

    Les palestiniens et Abbas ne veulent pas la paix.
    La possibilité pour une paix est peut être terminée :

    Window for peace may be closing]

    Alors on fait quoi M le président ?

  • permalien K. :
    6 juin 2012 @19h16   « »

    Abbas ne veut pas la paix ?

    Quelle farce encore !

  • permalien Deïr Yassin :
    6 juin 2012 @19h43   « »

    @ Ya lubnani
    Haha, là vous me demandez du boulot !
    J’ai jeté un coup d’oeil. Cela a l’air passionnant....et long. J’ai des trucs à faire pour le moment, mais je m’y mettrais d’ici ce soir. Promis.

    Remarquez en ce jour de commémoration de l’invasion israélienne du Liban : cela fut justement à partir de cet événement datant donc du 06.06.1982 que Finkelstein s’est intéressé à la question moyen-orientale, et il n’est pas le seul. J’ai rencontré pas mal de gens qui ont mentionné l’invasion du Liban comme un tournant dans leur "pro-israelisme".

  • permalien K. :
    6 juin 2012 @19h47   « »

    Oui, JONATHAN SCHANZER serait-il lui-même un corrompu ?

  • permalien Houcine :
    6 juin 2012 @20h35   « »

    The Mandate era and the struggle for independence and sovereignty.

    http://www.guardian.co.uk/commentis...

    Long life Palestine !

    Houcine__

  • permalien Deïr Yassin :
    6 juin 2012 @23h45   « »
    En finir avec la farce de deux Etats

    @ K
    J’ai trop promis :-(
    J’ai lu l’article, il est très long et difficile à condenser puisqu’il s’agit d’un échange de e-mails entre Weiss et Finkelstein, et cela touche à beaucoup de chose : la comparaison avec la guerre civile américaine, l’annexion des territoires mexicaines par les Yankees, la comparaison avec l’Afrique du Sud etc.

    Ce que je retiens - et ce qui me déçoit un peu de la part de Finkelstein, même si cela transparaissait déjà dans son interview au sujet du BDS - ce qu’il est pour la solution à deux Etat, non pas seulement parce que c’est la seule réalisable, selon lui, mais aussi parce qu’il pense que les Israéliens ont le droit moral à l’auto-détermination. ’Israélien’ pour lui n’est cependant pas "juif" et il insiste : que les Palestiniens ont raison de ne pas reconnaitre l’Etat d’Israël comme Etat "juif".

    Weiss est beaucoup plus convaincant : qu’il y a déjà un Etat unique de facto entre le Jourdain et la Méditerranée - ce que souhaitent ses amis palestiniens d’ailleurs - et qu’il faut se battre comme pour l’Afrique du Sud : instaurer la démocratie pour tous sur ce territoire.

  • permalien K. :
    7 juin 2012 @14h39   « »

    Comme antidote aux pseudo mesures (comme celle proposée par Avraham Burg dans son dernier article repris en anglais ici) contre l’aliénation des Palestiniens par l’entité sioniste on peut toujours compter sur Joseph Dana.

  • permalien K. :
    7 juin 2012 @14h59   « »

    - Il y a des pogroms contre les Africains noirs (y compris juifs) à Tel Aviv ?

    Non, il y a un risque de second génocide contre les juifs assurent les sionistes :

    Interior minister : Could Eritrea be any worse than Sderot ?

    - Il y a une honteuse déshumanisation des Palestiniens dans l’entité sioniste ?

    Non, il y a des mesures qui sont prises pour éviter un second holocauste assurent encore les sionistes :

    The IDF Spokesman’s Office said in response that " (...) As a rule, the IDF conducts inspections in West Bank checkpoints as part of its routine activity, in an attempt to ensure the safety of Israel’s citizens."

  • permalien Houcine :
    7 juin 2012 @15h32   « »

    Puisque les holocaustes des africains et des palestiniens ne sont plus objets de réclamations, ni de simples discussions de Café entre les gens de bon sens, au moins pour la mémoire et solidarité avec toutes les victimes de l´histoire, voyons quelques dates des Pogroms et de l´holocauste des pauvres juifs, lorsque leurs Seigneurs ne furent que comptables - trésoriers des criminels princes :

    http://www.ushmm.org/wlc/fr/article...
    http://www.aidh.org/Racisme/shoah/S...

    Houcine__

  • permalien Houcine :
    7 juin 2012 @15h55   « »

    @l´Œuvre d´Ismaël Schammout, en attente de devenir Film chez Hollywood !

    C´est l´entreprise de l´ennemi qui s´occuperait de la tragédie palestinienne, et le fou pompier pyromane semblant se précipiter à éteindre son dévastateur incendie !

    http://www.google.at/search?q=shamm...

    ( ),

    Houcine__

  • permalien Houcine :
    7 juin 2012 @16h13   « »

    Permettez nous d´accompagner à cette collection photographique d´Ismael Schammout, l´hymne révolutionnaire de la courageuse libanaise - Joulia Botrosse :

    http://www.youtube.com/watch?v=nVSw...

    Samya & Houcine__

  • permalien Houcine :
    7 juin 2012 @17h12   « »

    Dans le combat pour la liberté, malgré la sauvagerie de l´ennemi, le courage civil et l´espoir de récupérer sa dignité, ils sont supérieurs à toute la force des néo nazis !

    http://www.youtube.com/watch?v=rKdc...

    Samya & Houcine__

  • permalien Lou :
    7 juin 2012 @20h55   « »

    14/01/2011

    Sud-Soudan L’ami israélien

    La perspective de la création d’un État indépendant au Sud-Soudan, à la suite du référendum, réjouit Israël.
    (...)

    Plus récemment, le lobby juif américain a ouvertement milité auprès de la Maison Blanche pour la tenue du référendum. Enfin, plusieurs milliers de Sud-Soudanais ont obtenu le statut de réfugiés politiques en Israël.

    07 juin 2012
    Un tribunal israélien autorise l’expulsion des clandestins sud-soudanais

    JERUSALEM - Un tribunal israélien a autorisé jeudi l’expulsion d’environ 1.500 Sud-Soudanais en situation irrégulière après avoir rejeté un recours d’organisations de défense des droits de l’Homme.

    Il y a des difficultés dans le pays (au Soudan du Sud, ndlr) et un certain degré d’instabilité mais ces dernières se concentrent surtout sur la frontière nord et quelques autres zones de tensions. La grande majorité du territoire n’est pas concernée, a estimé le tribunal de Jérusalem.

    Le ministre israélien de l’Intérieur Elie Yishaï a mis fin en janvier à la politique en vigueur depuis plusieurs années consistant à accorder aux Soudanais du Sud une protection dite collective, qui empêchait leur expulsion.

    Les organisations de défense des droits de l’Homme avaient saisi la justice en faisant valoir que même si le Soudan du Sud a accédé à l’indépendance en juillet 2011, cela n’a pas mis fin à l’état de guerre avec le Soudan. Elles avaient aussi mis en avant la pauvreté et le manque d’accès aux services médicaux dans le pays.

    M. Yishaï s’est félicité jeudi de la décision du tribunal qui permettra l’expulsion de 1.500 illégaux en provenance du Soudan du Sud, selon un communiqué de son bureau.

0 | 100

Ajouter un commentaire