En kiosques : août 2016
Abonnement Faire un don

Première visite

Vous êtes abonné(e) mais vous n’avez pas encore de compte en ligne ?

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.
Une question, un problème ? Consultez la notice.
Accéder au menu

Un Atlas pour comprendre le monde arabe et musulman

par Alain Gresh, 18 avril 2012

Au cours des envois réguliers effectués sur ce blog depuis près de six ans, nous avons pu suivre l’évolution des conflits au Proche-Orient et au Maghreb, les débats autour de l’islam et de sa place dans le monde.

Ces événements s’inscrivent dans un contexte international en plein bouleversement : sous nos yeux, le monde bascule, à la fois avec l’émergence de puissances nouvelles – de la Chine au Brésil, de l’Inde à l’Afrique du Sud – qui mettent fin au monopole occidental, et avec la principale crise du capitalisme mondial depuis 1929.

Pour comprendre ce monde nouveau et notamment le monde arabe et musulman, l’Atlas qu’a publié Le Monde diplomatique est un instrument indispensable.

JPEG - 430.6 ko
Accumulation de crises et de troupes étrangères
Carte extraite de l’Atlas 2012 du Monde diplomatique, « Mondes émergents »

Vous trouverez ci-dessous quelques uns des articles qui peuvent particulièrement intéresser les lecteurs de ce blog :

 Wendy Kristianasen revient sur la politique internationale de la Turquie, « dans les pas de l’empire ottoman » ;
 Gilbert Achcar et Catherine Samary font le bilan des guerres civilisatrices, de l’Irak à l’Afghanistan ;
 Dominique Vidal analyse les deux stratégies du mouvement national palestinien ;
 Jean-Pierre Filiu décortique la stratégie d’Al-Qaida dans le Sahara, du Mali au Niger ;
 Je reviens sur la vague révolutionnaire dans le monde arabe et les risques de chaos au Proche-Orient.

L’Atlas comporte aussi bien d’autres articles, tous illustrés par des cartes, des tableaux, des données de base.


Une remarque importante

Comme je l’ai écrit déjà, l’accès à ce blog et à d’autres, ainsi qu’à de nombreux articles du Monde diplomatique sur nos sites, est gratuit. Pourtant, l’information coûte cher. Ce paradoxe n’est possible que parce que le journal papier ou l’Atlas se vendent. En vous le procurant en kiosque ou en ligne (ou en l’offrant à vos enfants étudiants qui préparent un examen), vous aidez à notre indépendance qui n’est possible que parce que nous disposons de votre soutien.

Alain Gresh

Partager cet article /

sur Zinc
© Le Monde diplomatique - 2016