Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Aux lecteurs de Nouvelles d’Orient

Aux lecteurs de Nouvelles d’Orient

mercredi 17 octobre 2012, par Alain Gresh

Régulièrement, des lecteurs de ce blog s’interrogent pour savoir si je subis des pressions, si je peux écrire librement ce que je pense. Conscients des positions à contre-courant du Monde diplomatique, d’autres, ou les mêmes, s’inquiètent que l’on puisse être amenés à modifier nos points de vue et à en adopter d’autres, moins dérangeants.

L’indépendance, notre mensuel la doit d’abord à sa rédaction et à ses collaborateurs, unis, au-delà de leur diversité, par une conception du rôle des journalistes dans nos sociétés. Mais elle ne serait pas possible si nous étions vulnérables sur le plan financier. L’indépendance économique est la condition nécessaire (mais non suffisante) de l’indépendance rédactionnelle.

Dans un paysage médiatique souvent consensuel, il est vital qu’une contre-information puisse se faire entendre, que ce soit sur la Palestine, sur les printemps arabes ou sur les interventions militaires au Proche-Orient. A contre-courant, Le Monde diplomatique avait dénoncé la guerre de 1990-1991 en Irak et les manipulations auxquelles l’opinion avait été alors soumise. Depuis, nous avons dénoncé les guerres impériales dans la région et défendu les droits fondamentaux du peuple palestinien, droits bafoués non seulement par la politique israélienne, mais aussi par la complicité des Etats-Unis et de l’Union européenne. Nous avons largement rendu compte des révolutions arabes qui ouvrent une nouvelle ère pour la région.

Créé en juillet 2006, en pleine guerre d’agression israélienne contre le Liban, le blog Nouvelles d’Orient a contribué à diffuser ces points de vue défendus dans le mensuel, à élargir notre champ d’intervention.

Ce blog est en accès libre, mais il n’est pas « gratuit ». Il faut du temps et des moyens pour que le site du Monde diplomatique puisse offrir une couverture large et régulièrement actualisée du monde. Ce n’est possible que grâce à l’édition papier, qui est notre principale (pour ne pas dire unique) source de revenus – par les ventes en kiosques ou par abonnement –, à l’heure où la publicité dans nos colonnes, déjà peu abondante, est en chute libre.

Dans un éditorial publié ce mois-ci, « “On n’a plus le temps...” », Serge Halimi, le directeur du Monde diplomatique, explique la situation de la presse et de notre mensuel et lance à nos lecteurs un appel aux dons auquel je voudrais m’associer. Chacun d’entre vous qui lisez ce blog et qui l’appréciez, vous pouvez y participer. Modestes ou plus conséquentes, ces sommes permettent de contribuer au développement de notre site gratuit sur Internet – et donc au blog Nouvelles d’Orient –, de financer des reportages parfois coûteux, d’abonner des institutions de pays pauvres n’en ayant pas les moyens.

Enfin, et pourquoi ne pas le dire, ces dons transitent par l’association Presse et pluralisme, qui permet au donateur de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 66 % du montant versé.

68 commentaires sur « Aux lecteurs de Nouvelles d’Orient »

  • permalien deMontigny :
    17 octobre 2012 @15h49   »

    En plus d’encourager les dons, il serait important de noter, comme le mentionne M. Gresh, que malgré la disponibilité numérique des publications du Monde-Diplomatique, l’achat des Mensuels et Magazines en kiosque sont une façon efficace de résister au flux continu d’intoxication massive que sont les "News" incorporés, qui nous ont induit en erreur de façon délibérée et machinale à maintes reprises au sujet de grands enjeux et qui sont progressivement abandonnés par leurs lecteurs. Acheter plusieurs copies d’un numéro pour en offrir aux amis, proches parents et confrères/consoeurs de travail qui sont ouverts d’esprits et/ou assez renseignés pour en tirer profit est une façon d’en encourager la pérennité ainsi qu’influencer l’offre de médias alternatifs aux kiosques en en librairie.

  • permalien Saf :
    17 octobre 2012 @21h41   « »

    Merci pour tout. Je vais me mettre à acheter le mensuel, modeste contribution de ma part, certes mais les petits ruisseaux font les grandes rivières.

    Un fidèle e-lecteur, Safwan Gallois.

  • permalien Shanaa :
    18 octobre 2012 @11h19   « »

    "L’indépendance économique est la condition nécessaire (mais non suffisante) de l’indépendance rédactionnelle."

    Tout à fait exact ! Un journal libre l’est d’abord sur le plan économique, et donc par le biais de ses lecteurs ! Sinon, ce journal risque de tomber dans les mains d’affairistes et de marchands d’armes comme la majorité de la presse.
    Si nous tenons à une information indépendante, condition de la démocratie, nous devons y participer selon nos moyens, en tant que citoyens soucieux du monde dans lequel nous voulons vivre !
    Alors, merci à A. Gresh et au diplo de lancer cet appel que je vais transmettre et honorer !
    Bonne journée !

  • permalien Yvan :
    18 octobre 2012 @14h32   « »
    Aux lecteurs

    Une démocratie dont les mandatés bradent la souveraineté du peuple en engageant le pays dans le TSCG, en douce, comme des voleurs, sans consulter ses citoyens, a-t-elle raisonnablement besoin d’une presse indépendante ?

    Presse : les aides qui vont baisser en 2013

    Dans le projet de budget 2013, les crédits à la presse atteignent 516 millions d’euros, soit un recul de 3,24% par rapport au budget initial 2012. Le ministère de la culture annonce que les aides à la presse "seront mieux ciblées et leur gouvernance améliorée". Précisément, l’année prochaine verra "l’introduction d’une sélectivité plus forte, assortie de conditionnalités", même si aucun détail n’est donné.


  • permalien Yvan :
    18 octobre 2012 @18h17   « »
    La fausse bonne idée du tout "online"

    « Newsweek » arrête son édition papier le 31 décembre et devient tout-numérique

    Le célèbre magazine d’actualités américain passera au format tout-numérique en 2013, après 80 ans sous forme papier.


    Les médias français bientôt bannis de Google ?

    Le moteur de recherche a écrit au gouvernement pour prévenir que s’il devait rémunérer les éditeurs de presse, sur le modèle de la « Lex Google » allemande, il cesserait de référencer les sites français. Il avait déjà déréférencé les sites belges en 2011.


    ... l’information devient un chameau qui passe par le chas d’une infinité d’aiguilles.

  • permalien Wilmotte Karim :
    18 octobre 2012 @19h12   « »

    Pour autant que je sache, les sites belges déréférencés ont vite été re-référencé.

  • permalien Zulfikar Al-Ansari :
    18 octobre 2012 @20h56   « »

    Bonsoir à tous,

    Le célèbre hebdomadaire Newsweek va définitivement arrêter sa version papier pour basculer entièrement en numérique à partir de janvier 2013.

  • permalien Lou :
    19 octobre 2012 @00h14   « »
    Aux lecteurs de Nouvelles d’Orient, Noam Chomsky est à GAZA

    Noam Chomsky

    Noam Chomsky va donner une conférence samedi à l’Université islamique de Gaza sur le thème : Le printemps arabe et la politique étrangère future des USA au Moyen-orient .

    L’Estelle pourrait arriver samedi ??

  • permalien Yvan :
    19 octobre 2012 @07h09   « »

    @Wilmotte Karim,

    Voilà une remarque particulièrement inepte et bien mal informée.

    Non seulement l’entreprise privée Google a été condamnée par la justice du peuple belge en première instance et en appel, mais se refuse toujours a s’acquitter de la taxe et a déréférencé les sites Belges de son volet "actualités".

    "Sachez" ce qui vous chante, quand ça vous chante mais ça n’en fera jamais une information.

  • permalien Yvan :
    19 octobre 2012 @08h36   « »

    Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique | Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne

    La liberté, l’indépendance et la diversité de la presse constituent des éléments fondamentaux des sociétés démocratiques. Il est essentiel que ces valeurs, fruit d’une longue histoire, soient préservées. Demain comme hier, le rôle de la presse devra être d’investiguer, d’analyser, de commenter, de vérifier et de hiérarchiser, de mettre en perspective, de donner du sens à des événements complexes, de déranger et de surprendre, d’instruire et d’éduquer. Bref, d’informer, en s’appuyant sur des équipes de journalistes professionnels disposant des moyens nécessaires pour accomplir ces tâches difficiles.

    Toutefois, le contexte économique, technologique et social de demain sera radicalement différent. Une révolution industrielle a été engagée il y a près de 20 ans déjà, avec la naissance du Web. Alors qu’elle n’en est encore qu’à ses débuts, elle remet totalement en cause les outils de production et de distribution, déstabilise les modèles économiques et ébranle les choix éditoriaux.



    A voir aussi :



  • permalien Vitigis :
    19 octobre 2012 @11h11   « »
    Dérangeant

    Conscients des positions à contre-courant du Monde diplomatique, d’autres, ou les mêmes, s’inquiètent que l’on puisse être amenés à modifier nos points de vue et à en adopter d’autres, moins dérangeants.

    Je viens de relire "Que faire en Syrie ?" Le plus dérangeant, c’est qu’il n’y est dit nulle part que pendant des mois les manifestations réprimées dans le sang ont été pacifiques.

    Les "nouvelles d’Orient" véhiculent-elles une "autre information" ? Le plus souvent, l’auteur reprend des fragments de texte dans l’information commune pour s’acharner à les dénigrer, c’est tout.

    Le trait particulier du traitement de l’information par le Monde diplomatique est un certain souffle romantique (souvenez-vous : "le Vietcong entre dans Saïgon et une femme jouit..."). Mais ce trait implique toutes les limitations du militantisme.

    J’espère que le Monde diplomatique n’essaie pas consciemment de contribuer à la prospérité de "mythes" au sens où l’entendait Sorel dans les Réflexions sur la violence : des ensembles d’idées dont on ne démord pas pour ne pas affaiblir le moral des combattants.

  • permalien Deïr Yassin :
    19 octobre 2012 @14h55   « »

    @ Vitigis, lecteur critique du Monde Diplo

    Ce qui est formidable avec le net, ce qu’on peut mettre des liens vers d’autres articles antérieurs au lieu de récrire la même chose encore et encore.
    Dans l’article d’Alain Gresh "Que faire en Syrie", il y a un lien (vous les distinguez par la couleur bleue....) vers un article "Syrie, arrêter la course à l’abîme" du premier juin. Vous y trouvez ce que vous cherchez plus encore des liens vers d’autres articles où Monsieur Gresh a exprimé la même chose. Entre autre un long interview à la radio - que vous aurez dû écouter avant de sauter sur votre clavier.

    Vous pouvez donc faire votre don avec la conscience tranquille.

  • permalien Vitigis :
    19 octobre 2012 @17h29   « »
    Lien

    Mettre un lien peut revenir à espérer qu’on ne l’ouvre pas. Dans "Que faire en Syrie ?", le caractère pacifique de mois de manifestations n’est pas mis en valeur, n’entre pas dans l’analyse, au contraire du fait, par exemple, que "l’Occident n’arrive pas à unifier l’opposition".

    Désolé de vous énerver, mais quoi, les dérangeants auraient-ils peur d’être dérangés ?

  • permalien gloc :
    19 octobre 2012 @17h57   « »

    Vitigis : Désolé de vous énerver, mais quoi, les dérangeants auraient-ils peur d’être dérangés ?

    Jusqu’à présent il n’ y a que vous pour afficher les symptômes d’un dérangement et une certaine fébrilité.

    Calmez-vous, le don n’est pas obligatoire, personne n’en veut à vos sous. Par contre une certaine tenue est extrèmemant conseillée.

  • permalien Karim Wilmotte :
    19 octobre 2012 @19h15   « »
    Référencement Google

    http://archives.lesoir.be/google-re...

    Google réindexe lesoir.be

  • permalien michael :
    19 octobre 2012 @20h19   « »

    Attentat au quartier Achrafieh à Beyrouth : la vengeance du pyromane Bachar el-Assad commence seulement…

    Le dictateur Bachar el-Assad l’avait promis, Le dictateur Bachar el-Assad vient de le faire. Le Liban brûle désormais comme au bon vieux temps où les services syriens assassinaient et intimidaient les politiciens, les militants et les journalistes libanais à l’emporte-pièce.

    L’arrestation de Michel Samaha est le dernier péché mortel qui a coupé totalement le général Wissam el-Hassan de la « grâce divine » de Bachar et de ses mentors Ayatollahs iraniens vrais architectes de la guerre et de la paix dans cette région.

  • permalien JMG :
    19 octobre 2012 @20h55   « »

    Vitigis : Désolé de vous énerver, mais quoi, les dérangeants auraient-ils peur d’être dérangés

    Le Diplo est moins "dérangeant" qu’il le prétend. Il n’aime pas trop la critique et traite les lecteurs contestataires en "dérangés".

  • permalien X :
    20 octobre 2012 @00h07   « »

    L’éditorial daté du samedi d’Abdlbari Attwan dans Al Quds Al Arabi :

    Assad blėssé frappe au Liban.

    Pour les arabophones et spécialement pour Sakhra.

  • permalien JMG :
    20 octobre 2012 @11h16   « »

    Vitigis : J’espère que le Monde diplomatique n’essaie pas consciemment de contribuer à la prospérité de "mythes" au sens où l’entendait Sorel dans les Réflexions sur la violence : des ensembles d’idées dont on ne démord pas pour ne pas affaiblir le moral des combattants.

    Le "processus de paix" israélo-palestinien fait partie de ces mythes (au sens où l’entendait Sorel) qui ont bien prospéré.

  • permalien michael :
    20 octobre 2012 @22h09   « »

    Quand Michel Aoun menaçait Wissam el-Hassan d’être « carbonisé »… التوتر العالي بيفحموا

    L’arrestation de Michel Samaha a semble-t-il beaucoup affecté ou enragé son associé depuis 1980, le général Michel Aoun. L’officier qui a livré le Liban aux Israéliens, le bourreau du camp palestinien de Tall al-Za’atr, connu pour être un obsédé de pouvoir rêvant d’arriver à la présidence de la République libanaise sur des chars du clan Assad.

    En regardant cette vidéo, on est sidéré d’entendre Michel Aoun s’emporter violemment contre Wissam el-Hassan, allant jusqu’à le menacer d’être « carbonisé » en l’interpellant par ce sermon assez clair et explicite « التوتر العالي بيفحموا ». Ce qu’on peut traduire par « qui touche à la haute tension risque d’être carbonisé ».

  • permalien Sarah :
    20 octobre 2012 @22h37   « »

    Autant,Dieu sait que je ne supporte pas le régime sanguinaire syrien,autant l’opposition pro-occidentale libanaise,l’une des plus corrompues du monde arabe(ce qui est un exploit en soit !)m’insupporte au plus haut point.

    On verra ces gens-là qui, aujourd’hui critiquent Nasrallah et le Hezbollah, pleurer comme des petites filles se réfugier sous les tentes et la protection du Hezbollah la prochaine fois que l’entité sioniste attaquera leur pays.
    A moins qu’ils aient les moyens de fuir le pays pour la Côte d’Azur comme le courageux Saad Hariri l’a fait en 2006.

  • permalien JMG :
    21 octobre 2012 @00h39   « »

    En tout cas, ce n’est pas en censurant drastiquement la parole des lecteurs (Galileo, Rachida, etc.) comme vous le faites sur ce blog que le Diplo regagnera le terrain perdu ces dernières années, bien au contraire. Sisyphe est vraiment fatigué pour reprendre le titre originel d’un livre Serge Halimi.

  • permalien Shiv7 :
    21 octobre 2012 @09h51   « »

    La fausse bonne idée du tout "online"
    ... l’information devient un chameau qui passe par le chas d’une infinité d’aiguilles.

    Petit rappel

    1)Information
    sens étymologique, l’information est ce qui donne une forme à l’esprit 2. Elle vient du verbe Latin informare, qui signifie "donner forme à" ou "se former une idée de".

    2) Communication
    La communication est l’action de communiquer, d’établir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose à quelqu’un.

    Elle peut aussi désigner :
    l’ensemble des moyens et techniques permettant la diffusion d’un message auprès d’une audience plus ou moins vaste et hétérogène
    ou l’action pour quelqu’un ou une organisation d’informer et de promouvoir son activité auprès d’autrui, d’entretenir son image, par tout procédé médiatique

    Quand la communication devient information et que parallèlement elle devient le moyen plutôt que la fin, que reste-il ? Un formatage auto formant..

    D’une communication qui informait en laissant place à un certain libre arbitre, nous sommes passé à une information qui communique mettant le formatage au premier plan.

    Nous somme passé de la communication informante qui établissait une réelle relation avec autrui dans un rapport dialectique à une information communiquée sous la forme d’une multitudes de monades puisant à leurs propres sources, sur d’elles-mêmes, et se heurtant à l’infini dans un dialogue de sourd.

    De ce constat deux remarques paradoxales ;

    La première est que la désinformation naît automatiquement de la surinformation, nous n’avons jamais été autant informé et en même temps sur de rien, de ce processus n’émerge non pas le libre arbitre mais la confusion.
    De plus chacun se cantonne dans une niche ultra spécialisée qui empêche toutes vues holistique de l’ensemble.

    Deuxième constat qui est un paradoxe du premier, est que le tout on line offre une possibilité qu’aucun roi du monde n’aurais jamais espérée, une information globale qui puisse être maîtrisée seulement par quelques individus, et le plus fort, est que cette maîtrise potentiellement totalitaire et dictatoriale se fait sous le couvert du miroitement de son inverse,la libre information démocratique.

    Il faut aussi noter que autant en tant que individu qui consomme de l’information, qu’en tant qu’organe de communication l’heure est de moins en moins au choix, chacun étant conviés à passer au numérique, faute de disparaître.

    Dernière remarque qui souligne ce qui est dit précédemment : Certains croient encore que la libre information on line dessert leur point de vue, oubliant que le point de vue inverse milite tout autant, et qu’enfin l’un comme l’autre sont finalement soumis et participent à la justification de ceux qui ont les moyens de manipuler l’ensemble.(comme dans le jeu démocratique de la représentation politique)

  • permalien Shiv7 :
    21 octobre 2012 @11h10   « »

    JMG

    En tout cas, ce n’est pas en censurant drastiquement la parole des lecteurs (Galileo, Rachida, etc.) comme vous le faites sur ce blog que le Diplo regagnera le terrain perdu ces dernières années, bien au contraire.

    Il est vrai que chaque fois que je vois un post effacé, je ne peux m’empêcher de penser à 1984 et au ministère de la Vérité.
    Même si dans le fond un blog est un espace privé, son accès donne l’impression du contraire, c’est peut être là que réside l’aspect ambigu de ce genre d’agora.
    Mais je ne suis pas certain que cela contribue à faire perdre du terrain au MD, car finalement la majorité des lecteurs vient chercher dans le MD (comme respectivement dans n’importe quel autre journal) ce qu’il veut bien entendre.

    Le "processus de paix" israélo-palestinien fait partie de ces mythes (au sens où l’entendait Sorel) qui ont bien prospéré.

    Pourriez vous développer ce que vous entendez ?

  • permalien Rachida :
    21 octobre 2012 @19h24   « »

    "Régulièrement, des lecteurs de ce blog s’interrogent pour savoir si je subis des pressions, si je peux écrire librement ce que je pense."

    Au fait en subissez-vous et quelle serait la provenance de ces pressions supposées par vos lecteurs ?

    Jouer les victimes afin de mieux faire passer la censure est un vieux jeux.

    Qu’y a-t-il "d’abusif" à dénoncer le biais pro-islamiste du blog ?

    A-t-on insulté quelqu’un, à différence de ce qui se passe régulièrement en réponse aux dissidents de ce blog ? Faute d’arguments sans doute.

    A-t-on utilisé les propos d’officines proches de criminels (Faurisson, Irving et acolytes) différemment de certains outranciers du complot américano-sioniste, le fameux grand et petit satan khomeyniste ? Non, on a tout simplement utilisé des infos, publiques, disponibles à tous, contredisantes les thèses avancées ici. Nouveau crime de blasphème que de ne pas être d’accord ?
    Surtout au vu de :
    "Tous les points de vue et commentaires sont bienvenus, à condition qu’ils s’appuient sur des faits et qu’ils restent dans le registre de la discussion rationnelle."*

    A-t-on "insulté le prophète/religion" ? Non, et même si ... c’est bien grace à l’héritage de l’illuminisme, sur lequel plusieurs aiment bien cracher, que ce blog, les idées alternatives, sans oublier la liberté de culte sont permis ... en Occident dar al kufr ou dar al harb, c’est selon. Quelle difference y a-t-il entre reconnaitre la nature divine d’une vache (Inde), d’un rat (Inde), du ciel ou de n’importe quoi d’autre ?

    A-t-on "manqué de respect envers les musulmans" , mais selon plusieurs articles on ne DOIT plus parler de musulmans, non on a fait remarqué que la colère des bouddhiste lors de la destruction des Buddha de Banyam n’a pas eu lieux, que la colère des chrétiens lors des incendies ou la destruction d’églises n’a pas eu lieux, que la colère des juifs lors du pillage de la tombe de Jacob, de la synagogue de Djerba et autres n’a pas eu lieux, que les seuls à avoir des réactions d’une extrème violence, sous prétexte religieux ... il ne faut pas dire leur nom, ni non plus parler de ce qui les fait enrager . Sans oublier le fait que c’est bien ceux qu’on ne doit surtout pas nommer qui utilisent leurs soit-disants lieux saints à des fin militaires, lieux de tortures et d’exécution, que c’est toujours ceux qu’on ne peut nommer qui ne se dérangent pas à faire la guerre pendant le ramadan !

    Enfin, serait-ce "abusif" ou "perturbateur" que de faire remarquer l’aveuglement idéologique, le parti pris contre toute évidence de l’auteur de ce blog ?

    Naturellement il s’agit d’un espace privé, mais peut-être ce serait plus séant de le fermer au grand public afin de préserver la pureté des mirroirs se réfléchissants.

    *Elle est bien bonne comme blague !

  • permalien Shiv7 :
    22 octobre 2012 @10h58   « »

    Rachida

    Enfin, serait-ce "abusif" ou "perturbateur" que de faire remarquer l’aveuglement idéologique, le parti pris contre toute évidence de l’auteur de ce blog ?
    Naturellement il s’agit d’un espace privé, mais peut-être ce serait plus séant de le fermer au grand public afin de préserver la pureté des mirroirs se réfléchissants

    Parce que vous vous pouvez vous targuez de n’être pas aveuglée idéologiquement ?

    Est que les sites d’extrême droite, islamophobe ou tout simplement les MSM, ne sont pas aveuglés idéologiquement ?

    Est-ce que toutes les infos que nous rabâche votre post ne sont pas archi connues ?

    Qu’y a-t-il "d’abusif" à dénoncer le biais pro-islamiste du blog ?

    A partir du moment où la culture MSM détermine et formate la pensée d’une grande majorité, dénoncer le biais pro-islamiste du blog, devient dérisoire et participe du formatage général, il ne s’agit pas d’une critique mais d’une collaboration à l’idéologie établie.
    Il n’y a rien d’abusif, ce serait vous faire trop d’honneur..

    c’est bien grace à l’héritage de l’illuminisme, sur lequel plusieurs aiment bien cracher, que ce blog, les idées alternatives, sans oublier la liberté de culte sont permis

    En effet tant que cela reste des idées, tout est permis, mais il ne faut pas confondre la liberté d’expression d’avec ce qu’est dans les faits ce monde.
    On a jamais autant parlé de liberté, alors qu’en fait la réalité journalière des illuministes est de plus en plus à son opposé.

    Un peu comme Nathan qui d’un coté s’appuie sur l’idéologie illuministe et qui dans les faits défend le colonialisme Israélien..

  • permalien Rachida :
    22 octobre 2012 @12h46   « »

    "Est que les sites d’extrême droite, islamophobe ou tout simplement les MSM, ne sont pas aveuglés idéologiquement ?"
    Nous sommes sur le site mondediplo.net, pourquoi vous sortez les sites d’extrême droite, islamophobe ? Qu’est-ce que le MSM ?

    Vous pouvez aller voir vous-même sur les sites que vous avez cités ainsi que sur les sites islamistes, ils vous traiteront de la même façcon que d’autres le sont ici, noms d’oiseaux, réponses à l’emporte pièce, censure, et pour les derniers des menaces plus ou moins voilées, des injonctions à se convertir en attendant la "reconquête" et ainsi de suite.

    "Est-ce que toutes les infos que nous rabâche votre post ne sont pas archi connues ?"
    Et vous y voyez quelque chose de mal ? Peut-être archi connues, mais super ignorées par tous ceux qui veulent nier l’évidence, inventer des complots, nier la réalité, blanchir le fanatisme.

    Mais on peut quand même se poser la question de combien de personnes sont au courrant des exactions, au nom de la religion, sont victimes les riverains de certains exités prétandant imposer la charia (qu’on ne peut nommer), de combien d’infos de profanations d’églises (toujours par les mêmes innominables) n’arrivent pas sur les grands médias, mais tout et chaque acte concernant la "religion de paix" ets retransmis sur tous les médias, afin de mieux imposer aux consciences un sens de culpabilité collective envers un certain culte (qu’on ne peut nommer).

    "A partir du moment où la culture MSM détermine et formate la pensée d’une grande majorité, dénoncer le biais pro-islamiste du blog, devient dérisoire et participe du formatage général, il ne s’agit pas d’une critique mais d’une collaboration à l’idéologie établie. "
    C’est digne de 1984.
    Alors si tout le monde est formaté pourquoi denoncer le formatage de ce blog ? Félicitations, presque imparable.

    "En effet tant que cela reste des idées, tout est permis, mais il ne faut pas confondre la liberté d’expression d’avec ce qu’est dans les faits ce monde. "
    Tout à fait d’accord, c’est bien pour ça qu’un des chefs de file des l’islamistes Qaradawi, invité au Bourget par l’UOIF, a été interdit de séjours.
    Pour ce qui concerne les "faits" de ce monde, comme vous le dites très bien, je vous invite à vous pencher sur l’actualité.

    Je ne vais sûrement pas vous rappeller des faits archi connus comme Rushdie, Van Ghog et tous ceux qui sont morts assassinés ou doivent se cacher avec leur famille, les persécutions anti-kouffar, les brimades, les incendies d’églises ou autre , le racisme quotidien envers ceux qui ne sont pas de la vraie religion, les victimes des polices des meurs, tout ça fait déjà partie du décors ... on s’y habitue, on n’y fait plus attention, on finit par trouver ça "normal". Mais cest archi connu et le rappelller vous rend ... comment dire ... islamophobe ?

  • permalien JMG :
    22 octobre 2012 @13h11   « »

    JMG : Le "processus de paix" israélo-palestinien fait partie de ces mythes (au sens où l’entendait Sorel) qui ont bien prospéré.

    Shiv7 : Pourriez vous développer ce que vous entendez ?

    Le processus de paix israélo-palestinien a bien les caractéristiques d’un mythe car on continue de l’évoquer régulièrement alors que, de l’aveu même d’Alain Gresh, il est « mort et enterré » (lire Nouvelles d’orient, 6 avril 2012). En outre, « le processus de paix perpétue le statu quo. Il n’offre pas de solution, il n’offre qu’une illusion » (lire l’interview de Meron Benvenisti dans Le Monde du 1er septembre 2010).

  • permalien Sarah :
    22 octobre 2012 @13h11   « »

    J’espère que le modérateur ne va pas tarder à effacer certains messages de certaines personnes qui ne cessent de changer de pseudos pour détourner le fil de ce blog.

    En attendant,je conseille humblement à Shiv de ne pas perdre son temps avec ce genre de "commentateur". :-))

  • permalien JMG :
    22 octobre 2012 @15h05   « »

    @ Sarah

    Vous ne supportez pas le régime sanguinaire syrien, vous ne supportez pas l’opposition pro-occidentale libanaise, vous ne supportez pas les commentaires critiques sur ce blog.

    Y a-t-il encore quelque chose que vous supportiez dans ce bas monde ?

  • permalien Rachida :
    22 octobre 2012 @16h46   « »

    Mais bien sûr effaçons ce que l’oeil ne voudra pas voir.

    Sur les sites de droite j’ai été traitée tantot de "gôcho" (me prennant pour un homme), tantot d’"amie des nègres" (sic).

    Sur les sites islamistes j’ai eu le droit à être traitée de "chienne", de "mécréante" (ce qui semblent être des synonymes à leurs yeux ), menacée carremmement (je vous passe les détails concernant le fait de mériter d’être "tournée") ou intimée à me convertir en vue de la conquête inévitable de l’Occident.

    Ici j’ai eu le droit à "chose", "sioniste de service" etc, bref vous n’avez qu’à lire les posts non censurés.

    Sur tous les sites la censure a frappé, sans trop de différence, je doit dire.

    Mais sur aucun des trois genres de sites il n’y a eu de réponses "rationnelles" (voir encadré à coté).

    Sur les trois genres de sites, le formatage éatit à peu près total, on pourrait facilement en conclure qu’il s’agit de sites de fans de football,où l’esprit de meute prévaut sur tout le reste.

    Une question qui ne trouvera pas de trop réponses rationnelles :
    "Préféreriez-vous vivre en Europe, ou en Iran, ou au Soudan, ou en Syrie ou dans un des "paradis du peuple" restants comme Cuba. Pensez-vous que vous pourriez y critiquer qui que ce soit, sans subir des pressions, écrire librement ce que vous pensez sans passer par les sous-sols des services de renseignements locaux ?"

    L’Occident n’est pas parfait, loin de là, Bush est un criminel il a perdu les élections sans causer 20 000 morts comme cousin Bashir, et si demain Bush prendra de la tôle, bien fait pour lui.

    Mais de là à jetter le bébé (démocratie) avec l’eau du bain (dérives) ou de cracher à longueur de journée dans la soupe, il devrait en passer, je répète il devrait en passer, ce qui n’est pas le cas.

    Petit point sur le blasphème.
    Les partisants d’une lois interdisant le soit-disant blasphème trouveront de nombreux alliés dans la Russie de Putine qui met sous verrou les trois punkettes, les fidèles de l’évêque Marcel Lefebvre, les néo-cons américains, les pays adérants à l’Organisation de la Conférence islamique (qui lancent des cris d’orfraie en voulant dénoncer le supposé caractère de "club chrétien" de l’UE), la Chine très intéressée à baillonner tout le monde et tous ceux qui "filtrent" l’internet afin de mieux formater les consciences. Bref tout un "petit" monde qui veut nous prtéger de nous-mêmes ... et du coup se faire un bon fric sur notre dos.

    ...

  • permalien Rachida :
    22 octobre 2012 @16h47   « »

    ...

    Certains ont accusé Charlie Hebdo de se faire un coup de pub en publiant des caricatures "irrespectueuses" , on pourrait se poser la même question en relation à l’accent mis (il suffit de voir la première page du site) sur le mot "islam" et dérivé, sans oublier le dédouannement constant où on veut cacher l’identité de certains. S’agit-il d’un clin d’oeil vers un lectorat identitairement replié sur lui-même ?

    Petite remarque, un "prince" du golfe, ayany achté un 5% de la société Fox News, s’était permis d’appeller ses propres employés afin qu’ils ne parlent pas de l’identité des émeutiers des banlieux. Drôle convergence de politique ?

  • permalien Shiv7 :
    22 octobre 2012 @17h58   « »

    Rachida

    "Est-ce que toutes les infos que nous rabâche votre post ne sont pas archi connues ?"
    Et vous y voyez quelque chose de mal ? Peut-être archi connues, mais super ignorées par tous ceux qui veulent nier l’évidence, inventer des complots, nier la réalité, blanchir le fanatisme.

    Si on vous suit bien, les MSM (mains streames média) blanchissent le fanatisme ?
    Si on se ballade en occident et que l’on discute avec le citoyen lambda, il blanchit le fanatisme ?
    Quand la US army est partie en Irak et ensuite en Afghanistan il s’agissait de blanchir le fanatisme ?
    Etc….(je vous invites à relire les commentaires de ce blog afin d’une part de revoir certaines réalités qu’on ne voit pas trop dans les MSM et d’autres part de trouver des commentaires qui blanchissent le fanatisme en tant que tel)

    La réalité a toujours deux visages.

    C’est digne de 1984.
    Alors si tout le monde est formaté pourquoi denoncer le formatage de ce blog ? Félicitations, presque imparable.

    D’une façon ou d’une autre chacun est formaté par quelque chose, la réelle liberté d’esprit est un mythe.

    A partir de là il y a formatage et formatage.
    Ce que dénonce 1984 est un formatage global où plus aucunes autre formes (formatage) ne fait balance, le règne du Même, la pensée unique, globale et totalitaire, pensée précisément mis en avant par les MSM.

    Le MD à l’instar d’autres courants de toutes natures (y compris l’extrême droite) s’inscrit en faux par rapport à ce courant MSM, on ne peut donc pas l’accuser de jouer le jeu de 1984.

    Par contre l’hypothèse que j’avais avancée ci-dessus dans un de mes post, va un échelon en dessus de tout cela, et rejoint par un chemin détourné le jeu de 1984.
    Car si l’on constate que finalement tous ces courants opposés qui se démarquent des MSM (par exemple on trouvera facilement des sites qui sont exactement l’opposés idéologique du MD), s’annulent en quelque sorte eux même, et de par là rentre dans le jeu des MSM et de 1984.

    C’est en cela que la démocratie d’opinion est un leurre, sans parler de l’aspect propagande instituée soit par l’état soit par le pouvoir mercantile, s’ajoute à faire du citoyen lambda une véritable marionnette dont il semblerait que vous approuviez le scénario.

    Encore une fois chacun est la marionnette de quelque chose, le plus grand danger étant qu’il ne reste qu’un scénariste.

    suite

  • permalien Shiv7 :
    22 octobre 2012 @18h01   « »

    Suite

    Mais on peut quand même se poser la question de combien de personnes sont au courrant des exactions, au nom de la religion, sont victimes les riverains de certains exités prétandant imposer la charia

    Personnellement je ne nie pas cette réalité, même comme le dirais PH Arnaud si ce sont des cacahouètes par rapport à ce que subit l’Islam d’un point de vue global.

    Je pense sincèrement que nous somme devant un réel problème de civilisation dû à la démographie humaine, la technicité et à la mixité qui en résulte.

    Il s’agit essentiellement d’un problème de changement d’ontologie planétaire, les problèmes politiques religieux, identitaires, sociologiques, etc. qui en découle n’en sont pas les causes mais les effets.

    C’est pourquoi en ce sens vous vous tromper complètement de cible, prenant l’effet (ou le leurre monté en mayonnaise dans le cas de l’Islam) pour la cause. (a votre décharge on peut aussi dire que l’Islam n’est bien entendu pas vierge et qu’il participe aussi de cette confusion entre les effets et les causes).

    Présentement si on veut réellement amélioré les choses, c’est de réfléchir si il est possible d’accorder l’humain au nouvel environnement qu’il a lui-même créé, rien moins que ça..

  • permalien Shiv7 :
    22 octobre 2012 @18h28   « »

    JGM

    Le processus de paix israélo-palestinien a bien les caractéristiques d’un mythe car on continue de l’évoquer régulièrement alors que, de l’aveu même d’Alain Gresh, il est « mort et enterré » (lire Nouvelles d’orient, 6 avril 2012). En outre, « le processus de paix perpétue le statu quo. Il n’offre pas de solution, il n’offre qu’une illusion » (lire l’interview de Meron Benvenisti dans Le Monde du 1er septembre 2010).

    Dans ce sens on peut effectivement traiter le processus de paix israélo-palestinien de mythe mais il faut immédiatement ajouter que le colonialisme Israélien n’a rien d’un mythe, sinon cela voudrait dire que l’on entérine cet état de fait.

    Alors que proposez vous pour sortir du mythe et en même temps redonner au peuple Palestinien une certaine dignité ?

  • permalien Shiv7 :
    22 octobre 2012 @18h53   « »

    Sarah :

    J’espère que le modérateur ne va pas tarder à effacer certains messages de certaines personnes qui ne cessent de changer de pseudos pour détourner le fil de ce blog.

    Bien que je partage vos opinions sur entre autres l’Islamophobie, je ne vous suit pas pour l’effacement des posts, en effet soyons plus intelligent que ce que contre quoi nous luttons, rentrons le moins possible dans l’exclusivisme et la division.

    Amicalement

  • permalien Sarah :
    22 octobre 2012 @19h12   « »

    Cher Shiv7 :

    Vous avez raison.

    Malheureusement,je n’ai pas votre patience et ni votre pédagogie pour répondre à des gens qui respirent la haine anti-musulmane et anti-Arabe.

    Je sais,il s’agit d’une faiblesse.

    PS:n’empêche que je serais vous,je ne perdrais pas mon temps avec certaines personnes(comme ces trolls de l’extrême droite qui prennent des pseudos arabo-musulmans pour répandre leur fiel).

    Cordialement.

  • permalien Rachida :
    23 octobre 2012 @00h47   « »

    [quote]Si on vous suit bien, les MSM (mains streames média) blanchissent le fanatisme ?
    Si on se ballade en occident et que l’on discute avec le citoyen lambda, il blanchit le fanatisme ?
    Quand la US army est partie en Irak et ensuite en Afghanistan il s’agissait de blanchir le fanatisme ?
    Etc….(je vous invites à relire les commentaires de ce blog afin d’une part de revoir certaines réalités qu’on ne voit pas trop dans les MSM et d’autres part de trouver des commentaires qui blanchissent le fanatisme en tant que tel)[/quote]

    Je parle ici du blog de A.G, en particulier là où sur divers articles il voudrait bien faire passer qu’il ne faut pas parler d’islam ou de musulmans à l’occasion des actes de violences qui ont fait suite au film (très mal fait il faut le dire) sur Mohamed.

    Et si ceci n’est pas du fanatisme ...

    Pour avoir une comparaison on pourra voir les réactions des autres religions quand les leurs lieux de cultes ou figures divines furent détruites , vous pouvez voir mon commentaire du 21 octobre @19h24, auquel personne n’a jugé bon répondre, sûrement à cause de son caractère abusif et non-rationnel ;)

  • permalien Rachida :
    23 octobre 2012 @01h11   « »

    "D’une façon ou d’une autre chacun est formaté par quelque chose, la réelle liberté d’esprit est un mythe.

    A partir de là il y a formatage et formatage. ....

    Excusez-moi mais ceci semblerait pouvoir justifier n’importe quoi au grès de celui qui l’écrit.

    Donc si "la réelle liberté d’esprit est un mythe" le seul est unique choix consisterait à choisir (librement ?) notre esclavage préféré.
    En est-on là ?
    Le libre arbitre ayant disparu de scène nous sommes à priori toutes prédestinées à un type d’hallucination méthaphysique, selon nos gouts, inclinations, folies du moment.
    On fait quoi alors d’après vous ? On attend Godot ? Mais va-t-il arriver ?

    "Car si l’on constate que finalement tous ces courants opposés qui se démarquent des MSM (par exemple on trouvera facilement des sites qui sont exactement l’opposés idéologique du MD), s’annulent en quelque sorte eux même, et de par là rentre dans le jeu des MSM et de 1984."

    Là je pense que ça cloche, comme on dit.
    L’individu n’est pas exposé à tous les sites, seulement à quelques uns, il s’en suit qu’il n’y a pas d’annulation.

    Une opinion intéressante, la votre, mais pas tout à fait originelle, "Encore une fois chacun est la marionnette de quelque chose", ça rejoint en quelque sorte la vision du rêve dans le rêve dans le rêve des orientaux. Le vieillard qui rêve d’être un papikkon ou le papillon rêvant être un vieillard endormi, on est au fin fond d’une grotte platonicienne et on prend les ombres pour la réalité ... et je m’en passe ... pour en arriver à Matrix

    "C’est en cela que la démocratie d’opinion est un leurre"
    Il ne nous reste donc plus qu’à nous laisser happer par la première secte ou dictature qui passe par là ?

    J’espère que vous n’y croyez pas, sinon pourquoi seriez-vous là ? Vous allez m’offrir le choix entre deux capsules ? Rouge ou bleu ?

  • permalien Rachida :
    23 octobre 2012 @01h43   « »

    "ce sont des cacahouètes par rapport à ce que subit l’Islam d’un point de vue global.

    Comme vous l’avez dit plus haut les MSM (on pourrait le dire en français pour ne pas être trop inféodés aux USA ?), surtout les media TV, dominés par les intérêts "gazo-pétroliers" CNN, Fox, al-Jazira etc, font une bonne affaire en soufflant sur le feux médiatique des "manques de respects" envers ceux qu’il ne faudrait pas nommer et leur religion (on devine qui c’est).

    Il suffit de voir ce que l’islam (vu que vous aimez employer ce mot "complexe") fait subir à ses propres sujets (différent de citoyens) ces derniers 14 siècles.

    L’islam (vu que vous aimer employer ce mot) persécutes ses minorités religieuses, sexuelles et politiques, sans compter les voisins ayant la malencontreuse chance d’avoir une autre religion, ou une frontière constestée attirant ainsi le jihad global.

    "Il s’agit essentiellement d’un problème de changement d’ontologie planétaire, les problèmes politiques religieux, identitaires, sociologiques, etc. qui en découle n’en sont pas les causes mais les effets."
    Laissant de côté les grands mots, les salades et les mayonnaises qui vont avec, hélas, dans notre cas l’islam et ses sources (Coran, sunna, adiths) sont bien à l’origine de bien de problèmes politiques, identitaires, sociologiques.
    Je ne vais pas vous les répéter ici, les ayant déjà exposé dans d’autres commentaire.
    Ceci m’a valu le titre d’islamophobe, sans parler de la condamnation pour avoir employé des mots spécfique de la doctrine politique islamique, comme par exemple le mot dhimmi.

    "Présentement si on veut réellement amélioré les choses, c’est de réfléchir si il est possible d’accorder l’humain au nouvel environnement qu’il a lui-même créé, rien moins que ça."

    Mais peut-on les améliorer au vu de la vision apocalyptique que vous avez présenté plus haut ? Ne serions-nous que des marionettes impuissantes dans les mains des grands média ? Sans prendre en compte la question "mais qui les controle ces manipulateurs ?"

    Au delà de cette considération, quel est le sens de "accorder l’humain au nouvel environnement qu’il a lui-même créé ?
    Vous parlez de la pollution, ou de l’acceptation du "nouvel ordre mondial" sous gouvernance gazo-pétrolière auxiliée par l’angélisme dédouannant les fanatismes dont il est question plus haut ?

  • permalien Rachida :
    23 octobre 2012 @01h46   « »

    "Bien que je partage vos opinions sur entre autres l’Islamophobie,

    Vous ne pensez pas en faire un peu trop ? Même islamophobie avec une lettre majuscule ?

    "en effet soyons plus intelligent que ce que contre quoi nous luttons

    C’est ça camarade !

  • permalien JMG :
    23 octobre 2012 @09h12   « »

    Shiv7 :Dans ce sens on peut effectivement traiter le processus de paix israélo-palestinien de mythe mais il faut immédiatement ajouter que le colonialisme Israélien n’a rien d’un mythe, sinon cela voudrait dire que l’on entérine cet état de fait.

    Alors que proposez vous pour sortir du mythe et en même temps redonner au peuple Palestinien une certaine dignité ?

    Bien sûr que le colonialisme israélien est une réalité (qui s’est abrité derrière le mythe du processus de paix pour se développer).

    Je ne propose rien (je n’en ai pas les capacités) sinon qu’on traite ceux qui entretiennent le mythe du processus de paix et ceux qui font croire qu’un Etat palestinien "se construit" pour ce qu’ils sont : des illusionnistes.

    Quand on voit ce pathétique Abbas en venir à souhaiter le retour d’Olmert au pouvoir, on se dit que le mythe du processus de paix n’a malheureusement pas fini de prospérer.

  • permalien jeanpresse :
    23 octobre 2012 @11h03   « »

    Depuis vingt-cinq ans je lis le Monde Diplomatique...

  • permalien Rachida :
    23 octobre 2012 @12h04   « »

    "en effet soyons plus intelligent que ce que contre quoi nous luttons"

    Vous sentez-vous en guerre contre quelqu’un ? Vous sentez-vous aggressé(e) ?

    C’est drole, on discute et tout d’un coup quelqu’un sort un langage guerrier ... vous pensez que vous luttez contre vos interlocuteurs du blog ?

    Vous savez vous me rappellez quelqu’un qui est un habitué des plateaux TV et qui se plaignait, pour mieux assoir "son discours", d’être interdit de séjour en Arabie Saoudite, justement à cause de son discours.

    Du coup tout le monde est conduit à penser que le monsieur en question est un progressiste, tout au contraire il avait attaqué les Saouds sur le plan dogmatique à Khartoum, lors de la conférence qui avait réuni la fine fleur de l’islamisme.

  • permalien Yvan :
    23 octobre 2012 @14h13   « »
    La presse brésilienne a abandonné Google Actualités - Brésil/Internet - RFI
    Depuis environ un an, les quotidiens brésiliens ont décidé de quitter Google News. Cette démarche a fait suite à une recommandation de l’ANJ, l’association nationale des journaux qui regroupe 90% de journaux du pays, soit 154 quotidiens. Cette décision n’aurait d’ailleurs modifié l’audience sur Internet de ses sites que de moins de 5%, selon un de ses représentants.

    ... en son temps l’OPEP avait été une réponse au monopole des 7 sœurs.

  • permalien JMG :
    23 octobre 2012 @18h51   « »

    jeanpresse :Depuis vingt-cinq ans je lis le Monde Diplomatique...

    Fort bien. Et vous en êtes satisfait ? Vous trouvez qu’il répond toujours à vos attentes ?

  • permalien Shiv7 :
    23 octobre 2012 @19h02   « »

    Rachida

    Pour avoir une comparaison on pourra voir les réactions des autres religions quand les leurs lieux de cultes ou figures divines furent détruites ,

    Votre comparaison ne tient pas pour deux raisons :
    1) Aucune religion ne subit ce que subit l’Islam présentement.
    2) Aucune religion n’est encore aussi vivante que ne l’est l’Islam.

    PS. Concernant le Bouddha détruit en Afghanistan il est en train d’être reproduit au Siam en béton.., il faut savoir qu’il doit bien y avoir au bas mot un milliard de représentation du Bouddha dans ce pays, Siddharta doit être content.. (vous voilà rassurée ..)

    Donc si "la réelle liberté d’esprit est un mythe" le seul est unique choix consisterait à choisir (librement ?) notre esclavage préféré.
    En est-on là ?

    Tout à fait, on appel ça l’auto asservissement, ou en langage populaire la liberté..

    Le libre arbitre ayant disparu de scène

    Je n’ais pas dit ça, j’ai dit que la réelle liberté d’esprit est un mythe, ce qui veut dire que votre libre arbitre sera toujours plus ou moins relatif à votre propre formatage.

    Là je pense que ça cloche, comme on dit.
    L’individu n’est pas exposé à tous les sites, seulement à quelques uns, il s’en suit qu’il n’y a pas d’annulation.

    Il ne s’agit pas d’une annulation individuelle (chacun jouant dans son propre jeu de miroir comme vous l’avez dit), mais d’une annulation dans un contexte global.

    Désolé si ça détruit vos illusions sur votre combat pour la vérité..

    Une opinion intéressante, la votre, mais pas tout à fait originelle

    Je n’ai jamais prétendu inventer quelque chose, la réalité qui existait dans le passé n’a pas forcément changé, ce qui à changé c’est le milieu, mais l’homme dans le fond reste ce qu’il est.

    "C’est en cela que la démocratie d’opinion est un leurre"
    Il ne nous reste donc plus qu’à nous laisser happer par la première secte ou dictature qui passe par là ?

    J’ai dit la démocratie d’opinion est un leurre, mais personne ne vous empêche d’avoir votre opinion tout en sachant que la démocratie d’opinion est un leurre, et de favoriser une démocratie directe non représentative.

    Suite

  • permalien Shiv7 :
    23 octobre 2012 @19h05   « »

    Suite

    "Présentement si on veut réellement amélioré les choses, c’est de réfléchir si il est possible d’accorder l’humain au nouvel environnement qu’il a lui-même créé, rien moins que ça."Mais peut-on les améliorer au vu de la vision apocalyptique que vous avez présenté plus haut ? Ne serions-nous que des marionettes impuissantes dans les mains des grands média ?

    Il n’est pas question de média dans ma phrase, le nouvel environnement concerne tout ce que l’homme à créé (matériellement , mentalement, politiquement, économiquement, socialement etc.), particulièrement depuis environ 200 ans.

    Vous sentez-vous en guerre contre quelqu’un ? Vous sentez-vous aggressé(e) ?

    Il me semble que c’est surtout votre cas, et vos démonstrations anti-Islam prennent bel et bien l’aspect d’une lutte.

    Quand à moi ce qui m’agresse, c’est le monde tel qu’on essaye de nous le vendre, d’autant que l’on fait partie intégrante de cette vente.., et à mon sens c’est là que se trouve le véritable intégrisme, on peut le nommer de NOM ou d’empire du bien, de matrix, etc.

    Accessoirement, mais cela avec, je m’inquiète de tout les intégrismes locaux qui répondes à cette intégrisme global et totalitaire.

    C’est drole, on discute et tout d’un coup quelqu’un sort un langage guerrier ...

    Vous êtes du genre délicate..

    Je ne reviendrais pas sur vos considérations à propos de l’Islam, je répèterais simplement que si vous préférez vous attaquez aux effets plutôt qu’aux causes, au même titre que le font les MSM dont vous prétendez vous démarquez tout en finalement jouant le même jeu qu’eux, il est certain qu’il n’y aura pas de solutions.

    A ce propos quelle sont vos solutions à propos de l’Islam et des problèmes qu’il vous pose ?

  • permalien Rachida :
    24 octobre 2012 @00h10   « »

    "Votre comparaison ne tient pas pour deux raisons :
    1) Aucune religion ne subit ce que subit l’Islam présentement.
    2) Aucune religion n’est encore aussi vivante que ne l’est l’Islam.

    Présentement, pourriez-vous être plus explicite ?

    Pourquoi parlez-vous de l’islam et pas des personnes ?

    PS. Concernant le Bouddha détruit en Afghanistan il est en train d’être reproduit au Siam en béton.., il faut savoir qu’il doit bien y avoir au bas mot un milliard de représentation du Bouddha dans ce pays, Siddharta doit être content.. (vous voilà rassurée ..)"

    Vous pourriez essayer d’expliquer la même choses aux musulmans.
    Leur expliquer qu’il y a encore plein de copies du coran en circulation et que donc en bruler une copie ne change rien, qu’ils arrêtent de se prendre la tête pour ça et de prendre (littéralement) la tête aux autres.
    Essayez de leur expliquer que Mohamed est toujours représenté dans les parchemins de pleine face et de profil et que si quelqu’un fait un petit dessin amusant ça ne change rien, vous voulez essayer ?
    http://www.disons.fr/wp-content/upl...
    https://lh3.ggpht.com/_PuWt7nVns7I/...

    >>"Donc si "la réelle liberté d’esprit est un mythe" le seul est unique choix consisterait à choisir (librement ?) notre esclavage préféré.
    En est-on là ?"

    "Tout à fait, on appel ça l’auto asservissement, ou en langage populaire la liberté..
    C’est votre droit de penser ce que bon vous semble, si la soumission vous arrange ... tant que vous n’allez pas l’imposer aux autres et que votre secte ne sera pas interdite ... vous avez le choix, Mandarom, Mooniste etc.
    Personnellement je m’autorise à avoir une autre opinion, merci.

    "Il ne s’agit pas d’une annulation individuelle (chacun jouant dans son propre jeu de miroir comme vous l’avez dit), mais d’une annulation dans un contexte global.
    Encore une fois je dois constater que vous êtes dans l’erreur, "globalement" n’existe pas au plan individuel, là où se forment les opinions de chacun, la mienne, la votre, etc ce qui fait que vous vous sentez un engrenage dans une machine, là où d’autres se sentent des personnes, influençables, mais douées du libre arbitre et capables d’actes individuels de volition.

    ....

  • permalien Rachida :
    24 octobre 2012 @00h13   « »

    Désolé si ça détruit vos illusions sur votre combat pour la vérité.."

    Encore ce langague guerrier, "combat pour la vérité." ... allons, ne faite pas comme ça !
    Et essayez de ne pas trop vous sentir aggressée ont est seulement en train de discuter, mais si vous pensez que mes idées exprimées ici sont "islamophobes", contactez donc les ONG qui se réjouirront d’actionner le parquet.

    Du coup il faudrait penser aux centres (sans noms) qui distribuent les oeuvres de Faurisson (interdites en France), les K7, CD etc incitant à la haine envers moi en tant que femme (pute qu’on peut battre à son grès), envers les homosexuels (à pendre comme en Iran ou lapider ? telle est la question que des "savants comme Qaradawi se posent), envers les apostats (execution ou matraquage), envers les "fornicateurs" (à lapider, ce n’est pas dans le coran, mais dans les hadith et la sunna, donc c’est hallal/légitime) et ça continue.

    Mais personne n’a trop envie d’aller voir vraiment, menacées par le chantage gazo-pétrolier, le chantage à la rage des "inconnus", le chantage aux otages, le chantage aux bombes humaines (70 vierges les attendent, pour les hommes, et pour les femmes ? 70 malabars ? ce ne serait pas trop mal), le chantage aux bombes tout court, sans compter la corruption aux pétro-dollars, la peur de perdre des électeurs potentiels ou non.

    Maintenant que j’y pense un peu plus votre vision, "l’auto asservissement" correspondrait assez bien à un culte assez répandu (certains de dire même trop répandu) qui consiste à se soumettre totalement à une autorité (prétendument) supérieure régissant tout, dans un "espace de sens" normatif extrèmement strict et oppressif, où la liberté, le libre abitre, bref le liberté perdent totalement leur sens.
    Ce qui constitue l’essence même des sectes.
    Mais je le répète encore une fois, c’est votre affaire, il y en a même qui se retrouvent pour se faire battre, se faire fouetter et encore c’est leur affaire tant que ça ne coute pas trop cher à la sécu en frais médicaux.

    Bonne nuit

  • permalien Rachida :
    24 octobre 2012 @00h25   « »

    "Il me semble que c’est surtout votre cas, et vos démonstrations anti-Islam prennent bel et bien l’aspect d’une lutte."

    Celle-là je ne l’avais pas vue, encore une fois ce vocabulaire aggressif "Quand à moi ce qui m’agresse, ... " et ça continue ...

    Quand à moi j’expose mes opinions dont vous ne semblez retenir que la partie "islam".

    Je vous renvoie donc à 22 octobre @16h46
    "Les partisants d’une lois interdisant le soit-disant blasphème trouveront de nombreux alliés dans la Russie de Putine qui met sous verrou les trois punkettes, les fidèles de l’évêque Marcel Lefebvre, les néo-cons américains, les pays adérants à l’Organisation de la Conférence islamique (qui lancent des cris d’orfraie en voulant dénoncer le supposé caractère de "club chrétien" de l’UE), la Chine très intéressée à baillonner tout le monde et tous ceux qui "filtrent" l’internet afin de mieux formater les consciences. Bref tout un "petit" monde qui veut nous prtéger de nous-mêmes ... et du coup se faire un bon fric sur notre dos."

    Libre de retenir ce qui bon vous semble (liberté qui selon vous n’existe pas), mais je vous prie de ne pas m’attribuer vos interprétations partielles et "formatés" (dont vous semblez vous sentir victime, à lire vos propos).

    re-bonne nuit

  • permalien Marc :
    24 octobre 2012 @11h39   « »

    C’est bien la gauche ça, faire la manche plutôt que de trouver un modèle économique équilibré face à l’évolution du marché.

    Commencez par réduire les salaires mirobolants de vos journalistes avant d’appeler aux dons.

  • permalien JMG :
    24 octobre 2012 @18h32   « »

    @Marc

    Pas d’accord avec vous :

    Des journaux qui ne sont pas de gauche comme La Tribune ou France-Soir n’ont jamais réussi à "trouver un modèle économique équilibré face à l’évolution du marché" malgré d’importantes injections d’argent et ils ont définitivement disparu en version papier depuis cette année.

    Je ne crois pas que les salaires des journalistes du Diplo soient aussi "mirobolants" que vous le dites mais la rémunération du directeur, des rédacteurs et des collaborateurs du journal est un secret bien gardé (la "franchise" a quand même ses limites...).

    Je pense que l’origine des difficultés provient de l’offre éditoriale du Diplo qui, dans sa forme actuelle, ne correspond plus aux attentes de ses lecteurs. L’appel au dons n’a rien de déshonorant mais ne supprimera pas l’origine du problème.

  • permalien Shiv7 :
    24 octobre 2012 @18h42   « »

    Rachida :

    "Tout à fait, on appel ça l’auto asservissement, ou en langage populaire la liberté..
    C’est votre droit de penser ce que bon vous semble, si la soumission vous arrange ... tant que vous n’allez pas l’imposer aux autres et que votre secte ne sera pas interdite ... vous avez le choix, Mandarom, Mooniste etc.
    Personnellement je m’autorise à avoir une autre opinion, merci.

    Ce n’est pas une question d’opinion mais de psychologie constitutive.., du reste vous dites que vous avez une opinion, prétendriez vous que cette opinion soit libre de tout présupposé ?

    Quand on est amoureux on se soumet d’une certaine façon à son amant, il en est de même quand on adopte des idées.

    Il suffit du reste de vous lire pour se faire une idée de ce à quoi vous adhérez, (et par définition on croit et se soumet à ce que l’on adhère), devrions supposer que dans votre cas vous seriez le propre inventeur de tous les lieux communs sur lesquels vous vous appuyez ?

    Je vous rassure, dans votre cas, la secte à laquelle vous adhérez à pignon sur rue, et en ce sens votre soumission ne peut que passer inaperçue à vous-même et aux autres du fait qu’elle va dans le sens du formatage général..

    PS.
    1) Je trouve étonnant que toute votre hargne à dénoncer toute sortes de dérives ne fait aucune référence au Sionisme, comment ce fait-il ?

    2) Vous nous parlez également assez peu de l’extrême droite (à part Faurisson l‘anti sémite), pourtant en occident c’est loin d’être un problème anodin, qu’en pensez vous ?

    3) A plusieurs reprise vous m’avez répondu comme si vous vous adressiez à une femme, simple erreur ou stratégie ? (ou excès d’hormones.. ?)
    De plus vous ne mentionnez jamais mon pseudo dans vos réponses, vous avez peur de vous salir ?

  • permalien Shiv7 :
    24 octobre 2012 @21h15   « »

    JMG :

    Je pense que l’origine des difficultés provient de l’offre éditoriale du Diplo qui, dans sa forme actuelle, ne correspond plus aux attentes de ses lecteurs.

    Ne pensez vous pas qu’un journal comme le MD qui précisément voguait sur une information à contre courant qui était relativement rare à l’époque du tout papier, subit de plein fouet la concurence de la multitude des infos à contre courant que véhicule le Net ?

    Dès lors on peut faire l’hypothèse que sa situation devient intenable, car un journal papier ne pourra jamais rivaliser avec les excès (dans le sens du contre courant,justifiés ou non) que véhicule le Net, et par là même sa position de contre courant qui faisait sa force tant à s’amoindrir.

    En ce qui vous concerne pourriez vous nous dire ce que vous souhaiteriez comme changement dans l’offre éditoriale du Diplo ?

  • permalien Rachida :
    25 octobre 2012 @11h38   « »

    Cher/chère Shiv7

    Tout d’abord excusez-moi si j’ai blessé votre sensibilité en ne pas vous appeller par pseudo. J’espère que vous ne vous sentiez pas encore une fois agressé(e).

    Pour ce qui concerne le votre sexe, hélas, le pseudo Shiv7 (vous voyez, je viens de le répéter pour vous faire plaisir) n’offre pas d’indication dans ce sens, et il faut dire que je ne me suis pas trop penchée sur la grammaire afin de vérifier la concordance des adjectifs. Excusez-moi encore.

    Mais vraiment, est-il si important pour vous si une inconnue vous attribu un genre ou un autre, lors d’une discussion sur un blog, là où les idées et le contenu devraient prévaloir ?

    Et votre remarque "hormonale" sur les hormones ... je laisserait plutôt à un psychologue vous expliquer les implication de votre remarque.

    A plus tard

  • permalien jcpres :
    25 octobre 2012 @11h49   « »

    Le Monde diplomatique est le missel de celui qui a la foi au journalisme ! Jean Canal. Toujours aussi juste et impartial dans mes critiques... Merci tout de même de me laisser m’exprimer.

  • permalien jean-luc p :
    25 octobre 2012 @12h00   « »

    bonjour a l equipe de redaction,et aux correspondants,salam.
    la paix soit tjs dans vos coeurs.

  • permalien Rachida :
    25 octobre 2012 @14h57   « »

    Bonjour Shiv7

    Ne sachant point ce que cela peut bien vouloir signifier (votre pseudo), comment aurais-je pu avoir le moindre soupçon que ça puisse me salir.

    Vous semblez avoir des idées bien particulières, monsieur Shiv7.

    Et franchement vous m’étonnez quand à votre crispement relatif à votre identité sexuelle, surtout pour un lecteur du M.D, ce qui devrait être gage d’une certaine ouverture d’esprit.

    Reprennant votre vision des choses, si vous me considérez comme étant déjà formatée, sans que je ne puisse rien y faire, comment voulez-vous me faire changer d’avis ? Je suis faite comme ça.

    A plus tard cher Shiv7 (ça doit être extrèmement gratifiant que de se voir nommer aussi souvent, et je suis contente de faire un heureux de plus)

  • permalien JMG :
    25 octobre 2012 @15h31   « »

    Shiv7 : Ne pensez vous pas qu’un journal comme le MD qui précisément voguait sur une information à contre courant qui était relativement rare à l’époque du tout papier, subit de plein fouet la concurence de la multitude des infos à contre courant que véhicule le Net ?

    Vous avez raison, la profusion de sites alternatifs aux médias mainstream sur le Net a puissamment contribué à banaliser le discours "à contre-courant" du Diplo ; au fil des années, ce qui faisait son originalité dans le paysage médiatique français s’est estompé.

    Shiv7 : En ce qui vous concerne pourriez vous nous dire ce que vous souhaiteriez comme changement dans l’offre éditoriale du Diplo ?

    A mon avis, le Diplo produit trop peu d’informations originales, quasiment pas de révélations ou de "scoops" qui sont pourtant l’essence du journalisme. Plutôt que de se cantonner au registre de commentateurs impuissants d’une actualité internationale sur laquelle ils n’ont visiblement aucune prise (ou à la critique aisée des médias mainstream), les journalistes du Diplo devraient privilégier l’enquête de terrain, l’investigation sans "tabous".

    Certains dogmes devraient aussi tomber comme par exemple l’étrange refus de publier des interviews.

    Cela ne suffirait peut-être pas pas à "sauver" la version papier du Diplo (tout changement comporte des risques) mais cela vaudrait sans doute le coup d’essayer car, comme disait Gorbatchev, l’histoire punit toujours les retardataires.

  • permalien Rachida :
    25 octobre 2012 @15h37   « »

    @ Shiv7 (vous voyez, je ne vous ai pas oublié)

    "Ne pensez vous pas qu’un journal comme le MD qui précisément voguait sur une information à contre courant qui était relativement rare à l’époque du tout papier, subit de plein fouet la concurence de la multitude des infos à contre courant que véhicule le Net ?"

    Vous semblez ne pas trop apprécier le fait que les "infos à contre courant " se soient multipliées et que de quelque sorte le M.D ait fait des émules.

    "Dès lors on peut faire l’hypothèse que sa situation devient intenable, car un journal papier ne pourra jamais rivaliser avec les excès (dans le sens du contre courant,justifiés ou non) que véhicule le Net, et par là même sa position de contre courant qui faisait sa force tant à s’amoindrir. ...
    "

    Qui devrait avoir alors la responsabilité de policer (ou en langage populaire "fliquer") les excès (dans le sens du contre courant,justifiés ou non) que véhicule le net ?

    Une censure/filtrage sourcilleuses du net comme en Chine/Iran/émirats, républiques et royaumes islamiques, régimes adérents du "tout sécuritaire" ?

    Le M.D lui-même ?

    Et pourquoi les appeller excès s’ils proposent des analyses plus ou moins cohérentes avec celles du M.D ?

    Au revoir cher Shiv7

  • permalien Guy :
    26 octobre 2012 @17h32   « »
    Il est encore temps

    C’est vrai que vous avez perdu beaucoup de temps que vous auriez pu consacrer à une analyse de fond de l’affaire syrienne, alors que le risque d’avènement d’un totalitarisme religieux est patent, et connue par vos « lecteurs engagés ». Mais vous avez encore le temps, avant que ce totalitarisme qui encercle le gouvernement syrien ne parvienne à déstructurer un Etat arabe laïque et nationaliste qui gêne tant le camp américain, les Saoud, leurs vassaux, Israël, et que ne se produise le génocide à attendre d’une telle catastrophe.

    A votre agenda, il faut donc inscrire, c’est un impératif éthique et moral, le dossier le plus révélateur des grands problèmes diplomatiques de notre époque, celui de la Syrie à publier sans plus perdre de temps.

  • permalien Shiv7 :
    26 octobre 2012 @19h26   « »

    Rachida

    Vous avez beaucoup rebondi sur les remarques concernant mon pseudo et mon sexe, (les postants mêmes sur deux blog..) mais je ne vous ais pas trop entendue sur les deux autres questions :

    1) Je trouve étonnant que toute votre hargne à dénoncer toute sortes de dérives ne fait aucune référence au Sionisme, comment ce fait-il ?

    2) Vous nous parlez également assez peu de l’extrême droite (à part Faurisson l‘anti sémite), pourtant en occident c’est loin d’être un problème anodin, qu’en pensez vous ?

    Allons Rachid(a) vous allez pas me faire croire que vous préférez les ragots aux questions politiques. Alors qu’en est-il de ces deux questions ?

    Qui devrait avoir alors la responsabilité de policer (ou en langage populaire "fliquer") les excès (dans le sens du contre courant,justifiés ou non) que véhicule le net ?

    Qui parle de censure à part vous ? (la plupart de vos posts en parle, quand à moi le seul qui en parle s’exprime plutôt contre..)

  • permalien JMG :
    26 octobre 2012 @22h48   « »

    @Shiv7

    La question du sexe de Rachida n’a aucune importance : seules importent les questions dérangeantes qu’elle pose (parfois avec excès) et les réponses qui lui sont faites. Ainsi, quand elle pose la question :

    Qu’y a-t-il "d’abusif" à dénoncer le biais pro-islamiste du blog ?

    Vous lui répondez ceci :

    A partir du moment où la culture MSM détermine et formate la pensée d’une grande majorité, dénoncer le biais pro-islamiste du blog, devient dérisoire et participe du formatage général, il ne s’agit pas d’une critique mais d’une collaboration à l’idéologie établie.

    Qu’est-ce à dire ? Parce la "culture MSM" est islamophobe, il faudrait être islamophile pour s’en démarquer ? Dans ce cas, il faudrait défendre Jean-Marie Le Pen chaque fois qu’il est vilipendé par les médias mainstream.

    Selon moi, le problème ne réside d’ailleurs pas tant dans le biais islamophile de ce blog que dans l’absence de toute analyse critique de la religion.

  • permalien Galileo :
    27 octobre 2012 @12h47   « »
    Pourquoi il faut critiquer "Métronome" de Lorànt Deutsch

    Publication : 01/06/2012 19:34 Huffington Post

    Succès phénoménal depuis trois ans, décliné en version documentaire [1], le Métronome de Lorànt Deutsch a bénéficié d’une étonnante mansuétude de la part des médias, qui n’ont voulu y voir que l’œuvre sympathique d’un passionné, comédien populaire. S’engouffrant dans la brèche, les politiques -de droite comme de gauche- se sont mis au diapason, la plupart du temps de bonne foi, à l’image de Robert Hue, y voyant "un travail historique réel" [2], tandis qu’Anne Hidalgo faisait la promotion du documentaire sur Twitter. Les historiens, de leur côté, sont restés muets, comme souvent éloignés (pour différentes raisons) de ce que l’on appelle un peu vite la "vulgarisation". Pourtant, quand on se donne la peine de faire une étude critique du Métronome, on voit qu’il pose problème à plus d’un titre, bien au-delà des très nombreuses erreurs factuelles de l’ouvrage.

    En 2010, chez Laurent Ruquier [3], Lorànt Deutsch affirmait que son royalisme et sa foi catholique n’avaient eu aucune influence sur son travail. Or, en lisant le Métronome, et plus encore en regardant sa version documentaire, on constate que le comédien met les rois et les saints au centre de son récit. Le problème n’est pas ici l’idéologie, mais le fait qu’elle conduit Lorànt Deutsch à tordre -sciemment- les faits historiques pour qu’ils aillent dans son sens. Ne déclarait-il pas sur France Inter : "L’idéologie ne doit pas être détruite au nom du fait scientifique [...]" ? [4].

  • permalien Galileo :
    27 octobre 2012 @12h48   « »
    Pourquoi il faut critiquer "Métronome" de Lorànt Deutsch

    L’histoire selon Lorànt Deutsch est donc une glorification des souverains et des saints, et un peuple le plus souvent ramené à la violence. L’exemple le plus parlant est sa façon de présenter la Révolution française. Dans une sorte d’obsession contre-révolutionnaire, il utilise systématiquement le champ lexical de la violence, avec des termes comme "nouveaux persécuteurs", "fureur révolutionnaire", ou encore "brutalité révolutionnaire". Il prête même aux Révolutionnaires l’intention d’avoir voulu faire pourrir de l’intérieur l’église Saint-Germain en y entreposant du salpêtre [5].

    Suite aux critiques qui sont apparues sur le net depuis quelques semaines [6], Lorànt Deutsch a quelque peu changé son discours. Aujourd’hui, contrairement à ce qu’il écrivait dans Métronome [7], il ne se dit plus historien, et présente son ouvrage comme "un roman historique", dans lequel ses convictions politiques et religieuses ont pu jouer une certaine influence. Certes. Le problème est qu’entretemps, le Métronome est devenu une référence historique dans la plupart des médias, et jusque dans certains établissements scolaires. Pourquoi une étude critique n’a-t-elle pas été faite plus tôt ? Au nom de la vulgarisation, peut-on laisser l’histoire être maltraitée, et instrumentalisée ? L’image sympathique de Lorànt Deutsch n’explique pas tout. Sa vision de l’histoire est dans l’air du temps, on la retrouve chez d’autres personnalités médiatiques comme Franck Ferrand, ou à travers l’influence de quelqu’un comme Patrick Buisson (ancien "conseiller spécial" de Nicolas Sarkozy). Une histoire fabriquant un roman national autour de grands personnages idéalisés, et d’une France éternelle repliée sur elle-même. On est donc en droit de se demander comment le service public en est arrivé à financer à hauteur d’un million d’euros une telle entreprise, terme approprié, tant le Métronome est devenu un business lucratif.

  • permalien Shanaa :
    28 octobre 2012 @20h36   « »

    "Je pense que l’origine des difficultés provient de l’offre éditoriale du Diplo qui, dans sa forme actuelle, ne correspond plus aux attentes de ses lecteurs. L’appel au dons n’a rien de déshonorant mais ne supprimera pas l’origine du problème."

    Je pense que la crise généralisée de la presse touche toute l’Europe, voire le monde entier ! Donc, le Diplo ne fait pas exception malgré sa note qualitative qui pourrait être utile aux étudiants et aux universitaires, entre autres. Le Diplo manque de support de diffusion pour toucher les nouvelles générations de lecteurs assoifées d’infos fiable pour comprendre un monde mouvant et complexe. Ce qui indique que le potentiel de lecteurs existe. Comment le toucher ? Telle est la question.
    Les causes sont multiples, mais on peut citer internet, les journaux gratuits, le discrédit des médias, le manque de temps et d’argent, le désintérêt pour la lecture et la réflexion, etc...

  • permalien Ghantoby :
    25 juin 2013 @19h46   «
    Nice Post

    This is a great inspiring article.I am pretty much pleased with your good work.You put really helpful information. Keep it up.
    Jasa SEO Murah, agen ibcbet

Ajouter un commentaire