Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Palestine : Hollande en recul par rapport à Sarkozy

Palestine : Hollande en recul par rapport à Sarkozy

vendredi 2 novembre 2012, par Alain Gresh

Qui l’eût cru ? Le président Nicolas Sarkozy s’était longtemps présenté en ami d’Israël, en ami de son premier ministre Benyamin Netanyahou. Il avait accéléré le rapprochement avec cet Etat sur tous les plans, aussi bien politique, militaire, policier, qu’économique. Il ne faisait d’ailleurs que suivre l’impulsion donnée par Jacques Chirac à partir de 2004 (l’histoire du tournant pro-israélien de la politique étrangère française reste à écrire). C’est un ministre de son gouvernement, Bernard Kouchner, qui avait porté, en décembre 2008, le « rehaussement » des relations entre l’Union européenne et Israël.

Pourtant, à la fin de son mandat, Sarkozy avait pris conscience du fait que Netanyahou ne voulait la paix à aucun prix. En novembre 2011, en marge du sommet du G20 à Cannes, il confiait : « Je ne peux plus le voir, c’est un menteur. » Quand l’Autorité palestinienne avait demandé la reconnaissance de l’Etat palestinien, en septembre 2011, la France avait certes refusé de l’appuyer au Conseil de sécurité, mais Sarkozy avait demandé que la Palestine puisse bénéficier d’un statut d’observateur, au même titre que le Vatican ou la Suisse (avant son adhésion à part entière à l’ONU). Il restait à voir comment allait se comporter le nouveau président français.

Dans son programme pour la présidentielle, Holande assurait : « Je prendrai des ini­tia­tives pour favo­riser, par de nou­velles négo­cia­tions, la paix et la sécurité entre Israël et la Palestine. Je sou­tiendrai la recon­nais­sance inter­na­tionale de l’État pales­tinien. » (Lire Dominique Vidal, « François Hollande et le conflit israélo-palestinien », AFPS, 7 avril 2012.)

Dans une déclaration datée du 15 juin 2011, intitulée « Le Parti socialiste appelle la France et l’Europe à reconnaître l’Etat palestinien pour avancer vers la paix et la réconciliation entre les peuples israéliens et palestiniens », le PS se prononçait donc pour la reconnaissance sans conditions de l’Etat palestinien, et ajoutait même :

« La communauté internationale doit convoquer au plus tôt une conférence de paix sur le Proche-Orient afin de fixer les paramètres de l’accord de paix israélo-palestinien et les engagements de la communauté internationale en matière de sécurité, d’aide économique et de coopération avec la région. »

Il n’était nullement question de reprendre les négociations bilatérales sans conditions...

Désormais au pouvoir, Hollande a totalement changé de discours. Déjà, lors de son intervention à l’Assemblée générale des Nations unies en septembre 2012 (« Discours du Président de la République à l’occasion de la 67ème Assemblée générale des Nations unies »), la question palestinienne avait été à peine effleurée :

« Le statu quo que nous connaissons n’est pas une réponse. C’est une impasse. La France, là encore, j’en prends l’engagement, contribuera de toutes ses forces à restaurer les bases d’une négociation devant déboucher sur la coexistence de deux Etats, dont chacun sait bien qu’elle est la seule solution, pour qu’il puisse y avoir une paix juste et durable dans cette région. »

Et la visite de Netanyahou à Paris confirme l’alignement de la politique française, au-delà des habituelles réserves sur la colonisation, dont le caractère rituel serait risible s’il n’était pas dramatique (lire l’excellent éditorial du Monde [1er novembre], « Israël-Palestine : l’Europe se renie ». Je laisse de côté la question de la visite du premier ministre israélien à Toulouse en hommage aux victimes juives de Mohammed Merah, organisée par ceux-là même qui dénoncent « l’importation » du conflit israélo-palestinien en France et la communautarisation de la vie politique.)

Voici quelques extraits de la conférence de presse des deux hommes qui s’est tenue le 31 octobre (« Conférence de presse conjointe du Président de la République et du Premier ministre israélien ») :

Après avoir évoqué l’Iran, Hollande aborde le problème israélo-palestinien :

« Le second sujet, c’est le processus de paix. La France souhaite la reprise — sans conditions — des négociations entre Israéliens et Palestiniens. Avec le même objectif, celui que nous poursuivons depuis des années, pour ne pas dire depuis des décennies, c’est-à-dire deux Etats : l’Etat d’Israël avec la sécurité qui doit lui être garantie et l’Etat palestinien qui doit pouvoir vivre. »

« Ces négociations sont espérées et attendues. Je sais qu’il y a des élections dans quelques semaines en Israël, au mois de janvier. Il y a aussi la tentation pour l’Autorité palestinienne d’aller chercher, à l’Assemblée générale des Nations Unies, ce qu’elle n’obtient pas dans la négociation. Seule la négociation pourra déboucher sur une solution définitive à la situation de la Palestine. Voilà l’esprit qui a été le nôtre, le travail que nous avons engagé. »

Deux remarques.

La demande de reprise des négociations « sans conditions » » est la copie exacte de la politique israélienne : négocier alors même que la colonisation s’intensifie ; négocier sans aucun cadre est la garantie, comme l’ont prouvé ces dix dernières années, que les discussions n’aboutiront à rien. C’est exactement ce que défend Netanyahou — faisons semblant de négocier...

Recul encore plus significatif : l’idée que l’Autorité palestinienne ne doit pas aller devant l’Assemblée générale des Nations unies pour demander la reconnaissance de l’Etat palestinien. Recul par rapport à Sarkozy, recul par rapport au programme du candidat, recul par rapport au programme du Parti socialiste, recul, surtout, par rapport au droit international, dont personne ne semble se soucier dès qu’il s’agit de la Palestine.

Dans un envoi fait en juillet 2011, j’avais noté que la France et Israël avaient renoué avec 1956, quand les gouvernements socialistes des deux pays s’alliaient pour attaquer l’Egypte et pour développer le programme nucléaire israélien. Est-ce cette alliance qui se consolide aujourd’hui entre un gouvernement de droite et le gouvernement socialiste ?

Dans ce contexte, la session qu’organise l’Université populaire de Nouvelles d’Orient et de l’Iremmo prend encore plus de relief :

Quel avenir pour la Palestine ?

Université populaire, samedi 10 novembre, 5/7, rue Basse des Carmes 75005 Paris — Métro : Maubert Mutualité / Bus : 63, 86, 87 — Inscription obligatoire.

Séance 1 (10 h 30-12 h 30) : histoire et actualité de Gaza, avec Jean-Pierre Filiu, professeur des universités à Sciences Po (Paris), auteur de Histoire de Gaza (Fayard, 2012).

Séance 2 (14 h-16 h) : l’économie de la Palestine : acheter la paix ?, avec Julien Salingue, doctorant en science politique à l’Université Paris 8, auteur de A la recherche de la Palestine : Au-delà du mirage d’Oslo (Editions du Cygne, 2011).

Séance 3 (16 h-18 h) : la Palestine, la CPI et le droit international, avec Géraud de la Pradelle, juriste international, professeur émérite à l’université Paris X-Nanterre.

162 commentaires sur « Palestine : Hollande en recul par rapport à Sarkozy »

0 | 100

  • permalien Sarah :
    2 novembre 2012 @16h02   »

    La soumission de la France au lobby sioniste est de plus en plus grande,et atteint un niveau sans précédent.

    Jamais je n’aurais pensé qu’on puisse avoir un président français plus pro-israelien que le bushiste Sarkozy !

    Quelle dégringolade de De Gaulle à Hollande !

  • permalien Jean Stern :
    2 novembre 2012 @16h29   « »

    Merci De cette synthèse
    C’était hélas couru d’avance, dès le débat de la primaire socialiste la mollesse du ton de Hollande par rapport à Aubry était frappante...

  • permalien libertunisia :
    2 novembre 2012 @16h39   « »

    Remarquable analyse si ce n’est qu’elle m’attriste enormement.Par principe ideologique la gauche aurait été encline a plus de sensibilité et d’empathie vis des peuples opprimés il n’en est rien au contraire.D’ailleurs aussi etrange que cela puisse paraitre dans mon entourage immediat, plutot a gauche on regrette Sarkozy qui serait plus dans une position traditionnelle de soutien critique a Israel et capable de se positionner par un pragmatisme qu’a toujours connu la diplomatie francaise .D’ailleurs le PS trahit même l’esprit du Miterrandisme nettement plus courageux sur ce dossier malgré sa timidité et ses limites.
    Il ne s’agit que d’une nouvelle vilénie des élites d’une certaine gauche qui n’a plus de gauche helas que le nom !

  • permalien Protométèque :
    2 novembre 2012 @17h12   « »

    Conclusion de l’édito du Monde cité :

    L’Europe appuie ce phénomène dangereux qu’est la banalisation totale du mouvement de colonisation en cours. Celui-ci ne suscite plus que des condamnations formelles de l’Europe et des Etats-Unis. Comme si on avait enterré l’espoir d’un Etat palestinien.

    Il n’y aura pas d’Etat palestinien, c’est devenu une certitude, de toute façon il ne reste plus grand chose comme terrain pour y établir un quelconque Etat, qui de surcroît devrait être en capacité d’accueillir les millions de réfugiés palestiniens...

    Il ne reste plus qu’une entité etatique pour deux peuples : c’est donc aussi l’espoir du sionisme qu’il conviendra d’enterrer ! L’ironie de l’histoire, c’est que ce sont les sionistes qui auront pavé la route des obsèques de leur idéologie.

  • permalien l’oeil de caïn :
    2 novembre 2012 @17h23   « »

    Un recul attristant. Quitte à vouloir se démarquer de la politique menée par son prédécesseur, autant faire mieux, que pire.

    L’état pirate d’Israël bénéficie vraiment de la clause d’état le plus impudément avantagé de la planète.

    C’est à croire que les politiques qui nous gouvernent considèrent vraiment qu’il s’agit du peuple élu disposant de droits divins, et d’une amnistie perpétuelle pour toutes les violations du droit international commises et celles à commettre....

  • permalien Zlotzky :
    2 novembre 2012 @17h26   « »

    Finalement il en est de la politique étrangère du gouvernement comme de la politique sociale ; un continuum de revirements, de renoncements et de capitulations.

  • permalien Mohamed Najib Chabbi :
    2 novembre 2012 @17h28   « »

    Je vous parie mon pain au chocolat avec en plus Nadir de banlieue plus et son tee shirt cher à mon cœur que la venue du criminel "Netna"yahou est l’œuvre de valls.Il se voit déjà à la place de Hollande donc il louvoie avant l’heure et prépare le terrain.Hollande est entouré d’un soit disant "homme de communication" qui est en fait l’œil et l’oreille de valls.Je vous le dis Ho
    llande a été piégé non
    pas qu’il soit innocent mais là il l’a eu dans le baba.Hollande invite le criminel de guerre du likoud l’extrême droite et qui lui donne la possibilité de mener une campagne électorale sans coup férir.À cet instant la république Française n’existait plus tout le pays président, gouvernement et médias étaient au service du likoud sioniste !Valls se frotte les mains et attend d’ici peu le retour de l’ascenseur !Là les amis je me dois de donner raison à la droite française ce président est faible et facile à manipuler pourquoi ne réagit-elle pas cette droite ? Elle mouille le lobby sioniste lui a intimé l’ordre de fermer sa gueule si elle veut le pouvoir un autre jour !Elle est ou la "BLEUE" TARTINE oh ! pardon Marine, elle est ou la blonde avec sa souveraineté française ?Elle se terre et attend des jours meilleurs !Vous ne trouvez pas que j’aurais pu titrer ce petit mot VALLS EN CAMPAGNE pour l’extrême droite sioniste ?

  • permalien Rician :
    2 novembre 2012 @17h30   « »

    J’aurai aimé poser la question qui suit à M. Hollande :

    - A quel titre M. Nétanyahou est venu rendre visite à une école juive de Toulouse ?

  • permalien fashos tirez vous :
    2 novembre 2012 @18h00   « »

    en tant que représentant de l’état juif souverain sur sa bonne terre d’Israël et en visite auprès du bon peuple de France qui l’a particulièrement bien accueilli, y compris auprès de la communauté juive de France qui le soutient mordicus

    revenez quand vous voulez

  • permalien Yvan :
    2 novembre 2012 @18h04   « »


    Jospin aussi avait laissé un souvenir ému à Ramallah

  • permalien fashos tirez vous :
    2 novembre 2012 @18h06   « »

    idem chirac qui fait du prosélytisme dans jerusalem

  • permalien Orangerouge :
    2 novembre 2012 @18h10   « »

    L’efficacité même du lobby sioniste est susceptible d’avoir pour effet de générer de la judéophobie en réaction.

    Quand on lit les commentaires sur les articles de l’Express ou du Point relatant la visite de Netanyahu, on mesure l’erreur de Hollande qui a, dans son invitation comme dans ses paroles, privilégié les victimes juives, et une certaine manière d’être juif (attachement à Israël).

    C’est une erreur grâve.

    Les juifs de Neuilly ou du Marais n’en souffriront pas.

    Les juifs pauvres ... qui s’en soucie ?

  • permalien fashos tirez vous :
    2 novembre 2012 @18h17   « »

    je trouve beaucoup d’humanité et beaucoup de hauteur à la conclusion du discours de M. Netanyaou lors de la cérémonie de toulouse : je vous conseille de la méditer

    """""Je suis arrivé de Jérusalem, la capitale éternelle du peuple d’Israël, pour dire – au visage de tous ceux qui haïssent Israël – trois mots clairs : Am Israël Chai !

    Disons-le tout ensemble à haute voix, afin que nos voix soient entendues partout où la terreur a frappé notre peuple. A Toulouse, Burgas, Mumbai et Buenos-Aires, à Ma’alot, au Dolphinarium de Tel-Aviv et dans la maison de la famille Fogel à Itamar : Am Israël Haï (Le peuple d’Israël est vivant !).

    (Puis le premier ministre se met à chanter, avec l’assistance, la petite chanson populaire « Am Israël Haï »…)"""""

    Shabat shalom

  • permalien Orangerouge :
    2 novembre 2012 @18h27   « »

    On n’a aucun respect pour les victimes, quand à la cérémonie pour leur rendre hommage, on invite le chef d’un état raciste dont les soldats blessent et tuent régulièrement des adultes et des enfants.

  • permalien Orangerouge :
    2 novembre 2012 @18h45   « »

    Monsieur le Ministre,

    Vos choix d’alliances sont inquiétants. Vous oubliez la France et les Français pour défendre les intérêts de pays belliqueux et qui méprisent le Droit International.

    Israël a prouvé sa dangerosité : refus de définir ses frontières et refus de se conformer au Droit International, envahissement des pays voisins, assassinats de civils, bombardement de populations civiles (Beyrouth en 2006, Gaza en 2008/2009), agressions et emprisonnements de Français.

    Les simples Droits Humains sont constamment violés par Israël et une propagande raciste est diffusée largement par les institutions de ce pays.

    Rapport officiel sur l’emprisonnement des enfants palestiniens par Israël :
    http://www.childreninmilitarycustod...

    L’assassinat d’enfants par les colons et les soldats israéliens est fréquent.

    Destructions d’Infrastructures financées par l’Union Européenne :
    http://www.rfi.fr/moyen-orient/2012...

    Monsieur le Ministre assimiler les juifs français avec Israël est une idée détestable.

    Vos alliances avec le Qatar, monarchie où la population active est constituée en grande partie d’immigrés qui sont maltraités, et avec Israël, état institutionnellement raciste et violemment expansionniste, sont des choix qui ne reflètent pas les souhaits de la majorité des Français ni leurs intérêts.

    Quand la France a eu de grands hommes politiques au pouvoir, elle a fait ses propres choix en fonction de ses propres intérêts et n’a pas suivi les Etats-Unis dans leurs guerres.

    Grâce à ce positionnement passé indépendant des Etats-Unis, la France et les Français sont encore perçus positivement dans de nombreuses parties du monde, alors que les Etats-Unis suscitent la méfiance et la haine.

    L’Iran n’a jamais envahi ses voisins contrairement à Israël.

    L’Iran ne menace en rien la France.

    Message analogue envoyé au Président Hollande.
    Envoyés par mail, pas encore de réponses.

  • permalien Martine :
    2 novembre 2012 @18h53   « »

    Je lancerais bien mes 2 chaussures à la tête de ces 2 là !

  • permalien fashos tirez vous :
    2 novembre 2012 @19h41   « »

    Un autre grand moment à méditer :

    Et si vous ne parvenez pas à éteindre la flamme de l’antisémitisme quand elle démarre, cela devient un grand feu qui consume tout ce qui se trouve sur son chemin.

    Ce n’est pas par hasard que le meurtrier a tué à Toulouse, non seulement les Juifs, mais aussi des soldats français, sans discrimination – des chrétiens et des musulmans. La haine de ces assassins barbares menace non seulement les Juifs, mais la civilisation tout entière.

    Ceux qui cherchent la raison de cette haine ne comprennent pas que pour ces meurtriers, la haine trouvera toujours des raisons.

    Cependant, il existe aujourd’hui un leader en France qui comprend un principe de base :

    Rien ne justifie l’antisémitisme et le racisme.

    Rien ne justifie l’assassinat d’enfants.

    Rien ne justifie la terreur.

    Et rien ne justifie le ciblage de la communauté juive française – fier, de la communauté enracinée, qui, depuis Rachi il y a 1.000 ans, a grandement contribué à la fois le peuple juif et au peuple français.

  • permalien K. :
    2 novembre 2012 @19h45   « »

    Et ils disent qu’ils sont haïs parce qu’ils représentent les Lumières.

  • permalien terranova :
    2 novembre 2012 @19h57   « »

    c’est simple, le plus fort a droit à tout ; même a un crime contre l’humanité.

  • permalien Shanaa :
    2 novembre 2012 @23h03   « »

    Monsieur Hollande c’est comme mister Obama : Beaucoup d’espoir peu de fruits !

  • permalien Judex :
    2 novembre 2012 @23h24   « »

    Ce qu’il y a aussi de grotesque, dans les propos de Hollande, c’est le besoin qu’il a de préciser que la sécurité d’Israël doit être préservée. Il est vrai qu’avec la principale armée de la région, ses 200 à 300 ogives nucléaires, son industrie de la défense réputée dans le monde entier et le soutien matériel et financier des États-Unis, Israël se retrouve dans une infériorité militaire flagrante face à ses voisins arabes. Au passage, ce faux équilibre entre revendications israéliennes et palestiniennes permet d’oublier qu’il y a un occupant et un occupé.

    Ce qu’il y a également d’indécent, c’est de faire comme si la volonté palestinienne d’être reconnue comme membre de l’ONU était un moyen d’obtenir par la force ce qu’on n’obtient pas par la diplomatie. Alors que :

    1) les négociations - ou ce qui en tient lieu - sont dans l’impasse, surtout à cause de la mauvaise volonté de la seule-démo-bla-bla.

    2) la préférence pour la force et le fait accompli est surtout le fait d’Israël.

    Décidément, le changement n’est pas celui qu’on attend.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    2 novembre 2012 @23h40   « »

    A propos d’un péroreur sur le fascisme // 02-11 / 19h41

    Rien ne justifie l’assassinat d’enfants.

    Vraiment ? Alors, notre péroreur peut nous expliquer pourquoi il est si facile à un troufion israélien de flinguer un gosse palestinien et de s’en tirer sans problèmes ? Dans les rares cas où il y a un "pépin", le "système" est bien rôdé et il n’a pas grand chose à craindre.

    Balles perdues (15 balles perdues !) - IMAN EL HAMS

    http://www.association-belgo-palest...

    Iman EL-HAMS), fillette de 13 ans abattue le 05-10-2004 près d’un poste de l’armée israélienne d’une distance d’au moins 50 mètres, achevée par l’officier qui ENSUITE vide son chargeur sur le cadavre (15 impacts).

    L’officier s’en est tiré blanc comme neige : d’abord la "commission d’enquête" a fait "passer au bleu" les charges criminelles ; ensuite, le Tribunal a pris le relais et a, à son tour, mis à la poubelle les vétilles qui subsistaient.

    Et des cas pareils, il y en a à la pelle. La plupart du temps, il n’y a même pas de véritable enquête.

    Au fait, en parlant d’enfants, notre péroreur n’avait peut-être à l’esprit que les enfants juifs ...

  • permalien saintyves :
    2 novembre 2012 @23h41   « »

    Merci Monsieur Gresh pour la pertinence de vos sujets, j’ai deux petites questions à vous poser :

    -  Quels sont les intérêts, en termes d’économie, de la France, dans ses relations avec Israel ?

    -  Autrement dit, si on fait abstraction de l’influence des lobbys sionistes dans les choix de politique étrangère française, quelles sont les vrais intérêts économiques, voire les motivations réelles en termes de valeurs ajoutées pour le bien être du peuple français, qui justifient une telle allégeance (qui frôle l’humiliation) au sionisme et à Israel ?

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @00h19   « »

    Protométèque :
    2 novembre @17h12

    Il ne reste plus qu’une entité etatique pour deux peuples : c’est donc aussi l’espoir du sionisme qu’il conviendra d’enterrer ! L’ironie de l’histoire, c’est que ce sont les sionistes qui auront pavé la route des obsèques de leur idéologie.

    Les sionistes sont en train de creuser la tombe de leur idéologie et de leur état juif. Ceux qui, comme Hollande, Obama et autres ferment les yeux sur les crimes sionistes et sur la colonisation leur donnent un solide coup de main. Les dirigeants arabes qui refusent de mettre le point sur le table et exiger plus de respect pour les palestiniens contribuent aussi à creuser cette tombe.

    Le plan des sionistes ėtait probablement Gaza pour l’Égypte une partie (petite) de la Cisjordanie avec la majorité écrasante des palestiniens pour la Jordanie. Avec le printemps arabe la partie egyptienne de ce plans est morte et la partie jordanienne le seta bientôt si elle ne l’est pas déjà.

    L’unique solution au problème depuis un moment est un état unique avec une majorité de palestiniens comme le veut la nature de cet endroit. La position du président français va dans ce sens même s’il veut croire le contraire.

    La Jordanie n’acceptera rien, le Liban ne changera pas de position sur les réfugiés. 90 % des habitants de Gaza sont des rèfugiés. La colonisation des terres va se poursuivre et la montée du racisme envers les palestiniens va s’accentier. Jusqu’au point de rupture.

    La seule chose qui m’emmerde c’est que les palestiniens souffrent en attendant.

    Sarko est évidemment plus sioniste que Hollande, il avait biens compris.

  • permalien Orangerouge :
    3 novembre 2012 @01h03   « »

    à saint-yves, je crois que les raisons sont davantage l’action des lobbys que des raisons économiques : la haine de l’occident qu’Israël propage à travers la planète est extrêmement coûteuse en dépenses militaires et de sécurité.

    Voir ces posts de Noval :

    http://blog.mondediplo.net/2012-10-...

    et
    Extrait d’un discours tenu à Bruxelles par Isaac Singer, lors de l’inauguration d’une énième officine sioniste :
    " Romano Prodi a dit qu’il allait surveiller l’antisémitisme, eh bien nous, nous allons surveiller Romano Prodi. Nous allons combattre tous ceux qui ne nous aiment pas. Avec la force des États-Unis et d’Israël, nous allons changer le monde avec nos propres méthodes, pas les vôtres "

    http://www.humanite.fr/node/349646

    http://blog.mondediplo.net/2012-10-...

  • permalien saintyves :
    3 novembre 2012 @01h46   « »

    SHIMON PERES CRAINT LA FIN DE L’ETAT D’ISRAEL !

    Selon le quotidien israélien Haaretz, l’atmosphère qui émane du bureau du président israélien Shimon Peres ces derniers temps est déprimée et préoccupée, en raison du gel politique actuel.

    « Je suis inquiet du gel politique et de la possibilité de création d’un État binational », « Celui qui accepte le principe des frontières de 1967 pour les négociations gagnera le soutien du monde, tandis que celui qui s’y opposera le perdra »,

    ...

    Selon le candidat à la tête du parti travailliste et membre de la Knesset, Isaac Herzog, ce mécontentement à l’encontre des positions de Netanyahou est partagé par l’administration américaine et par de nombreux responsables américains, qui ne veulent plus entendre parler de lui parce qu’il a refusé la reprise des négociations.

    ...Herzog raconte ... que ces responsables américains estiment que Netanyahou a laissé derrière lui, après sa dernière visite à New York, « une terre brûlée ».

    ... Herzog a également critiqué la façon d’agir du Premier ministre face aux tentatives palestiniennes d’obtenir une reconnaissance pour un État palestinien aux Nations Unies.

    « En œuvrant pour enrôler une minorité contre ces tentatives, il opte pour une attitude défaitiste, qui ne sert pas les intérêts d’Israël car Israël devrait reconnaître dans une déclaration claire et nette l’État palestinien tout en affirmant que la question des frontières sera réglée durant les négociations qui ont lieu »,

    ... Tzipi Livni, qui a reproché à Netanyahou de ne pas parvenir à un compromis avec les Palestiniens et de mener Israël vers l’abîme.

    Mofaz : Netanyahu Preparing ’Nuclear Spring’

    "In the last four years, Netanyahu has been busy with just one thing : bombing Iran," said MK Mofaz. "Nothing else interests him. Not society, not the economy, nothing ; just a messianic urge to attack and bomb the Iranian nuclear project… Anyone who has been in the Prime Minister’s Office knows that this has become an obsession with him."

    Pourquoi Hollande s’affiche t il de cette façon humiliante pour la France et pour les français, avec un dirigeant sioniste aussi vigoureusement contesté même au sein de la classe politique israélienne ?

  • permalien Jeroboam :
    3 novembre 2012 @04h50   « »
    L’histoire de ce conflit est truffée de mensonges...

    Merci à l’intervenant qui a posté l’image tristement célèbre de Jospin en train de se faire caillasser. Merci également d’avoir rappelé les liens spéciaux entre la France et Israël en 1956...

    Au-delà des excellents ouvrages d’Alain Gresh sur le Proche-Orient, je viens de faire l’acquisition d’un très bon petit livre "Le conflit israélo-palestinien, de ses origines cananéennes à sa demande d’adhésion à l’ONU", qui est un recueil d’extraits des plus grands auteurs qui se sont exprimés sur le sujet. Classés par ordre chronologiques, ces extraits retracent l’histoire de cette région et de ce conflit sur 4 millénaires. A lire !

  • permalien Quitasueños :
    3 novembre 2012 @10h08   « »

    Il y a un temps pour tout. Pour se recueillir et faire front face au terrorisme des musulmans extrémistes.
    Bravo Monsieur Hollande.

  • permalien ba Ahmed :
    3 novembre 2012 @10h39   « »

    L’histoire du territoire est tourmentée sans aller aux babyloniens et aux romains l’empire Ottoman il n’a jamais pensé à la création d’un Etat palestinien ni le mandat Britannique. A l’annonce de la création d’une manière très habile et bien conduite de l’Etat d’Israël le 14/05/1948 les Etats voisins Egypte et Jordanie notamment ont non seulement refusé par la force cette création mais aussi celle d’un Etat indépendant palestinien considérant le territoire sous mandant britannique comme prolongement de leurs territoires. Les défaites subites ont conduit à la prise du pouvoir par Nasser et son panarabisme utopique en fait vouloir mettre sous tutelle égyptienne les autres Etas et sociétés au nom d’une langue commune !! Sous le slogan de destruction d’Israël. La défaite éclaire en juin1967 avec la perte du prolongement du Sinaï Gaza et de la Cisjordanie pour le R .Hachémite a sonné le glas des régimes voisins d’Israël. Les mêmes slogans de démagogie nassérienne ont été repris et retouchés par les mouvements intégristes alignés sur les Ayatollahs de l’Iran . Comme il n’y que peu de lien démographique et aucuns liens géographique et socioéconomique entre Gaza et la Cisjordanie on assiste à deux pouvoirs diamétralement opposés dont celui de Hamas qui affirme qu’il ne reconnaitra jamais Israël dont il ne prononce que « pouvoir sioniste » à détruire cf ses statuts. Comme les territoires précités ont été pris lors d’une guerre où l’adversaire etait défait il ne peuvent être restitué que sous les conditions du vainqueur. Un Etat palestinien groupant Gaza et la Cisjordanie est une pure utopie : il est contre l’histoire, la géographie (ce sera un micro Pakistan de 1948), l’antagonisme social, les divergences idéologiques de Hamas et Fatah et l’alliance-soumission de Hamas à l’Iran et son rêve éveillé de reconstitution impossible de l’ex empire arabo-musulman. La solution résiderait dans la reconnaissance mutuelle avec le droit d’Israël à l’existence, de l’ouverture définitive de la frontière de Gaza avec le Sinaï avec la dissolution de toutes les milices et du retour de la Cisjordanie à la Jordanie avec en objectif la construction d’un espace économique de production et d’échange par et pour tous.

  • permalien roro :
    3 novembre 2012 @11h54   « »

    c est la replique du gouvernement dans tous les domaines ; ne pas changer de politique mais l appliquer en sejustifiant

  • permalien guy :
    3 novembre 2012 @12h00   « »

    Quand on lit les commentaires on comprend pourquoi les "pro-Palestiniens" sont inefficaces à ce point.Leurs excès,leur langue de bois,leurs réflexes stéréotypés,leur confortable bien-pensance les éloigne de ce devraient être les vrais intérêts des Palestiniens.Ils font de l’idéologie,seul refuge de ceux à qui le réel démontre chaque jour,l’inanité de leurs convictions.

  • permalien Deïr Yassin :
    3 novembre 2012 @12h16   « »

    Bah, Ahmed, vous feriez mieux changer de pseudo. Je vous suggère Shlomo ou Moshe. Et "roro", encore un autre intervenant qui nous écrit d’une colonie sans apostrophe sur le clavier.

    ****

    Sinon, Abu Mazen a vendu son droit de retour en directe à la télé israélienne. Cela lui regarde, s’il est mieux dans sa villa luxueuse à Ramallah mais le Droit de Retour est individuel et inaliénable.

    - www.youtube.com/watch ?v=RWa0...

  • permalien JMG :
    3 novembre 2012 @13h56   « »

    Alain Gresh : Je laisse de côté la question de la visite du premier ministre israélien à Toulouse en hommage aux victimes juives de Mohammed Merah, organisée par ceux-là même qui dénoncent « l’importation » du conflit israélo-palestinien en France et la communautarisation de la vie politique.)

    C’est dommage de laisser de côté cette question. Les lecteurs de ce blog auraient peut-être aimé savoir ce que vous inspirait ce dégoûtant mélange de politique et de religion.

  • permalien Bazile :
    3 novembre 2012 @15h22   « »

    @JMG parmi les victimes du tueur (des enfants dans leur école...) figuraient des Israéliens (ou bi-nationaux), ce qui rend la venue du premier ministre Israélien compréhensible.

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @15h41   « »

    ba Ahmed :

    Comme il n’y que peu de lien démographique et aucuns liens géographique et socioéconomique entre Gaza et la Cisjordanie

    Quel lien, autre que l’avidité et la cupidité existe entre les sionistes venu de tous les pays de planète dépouiller sans devoir ētre jugés. Le lien entre les palestinien est plus fort, et le lien géographique existait et existera dans les frontières de la Palestine historique.

    Vous faites semblant de l’ignorer mais 90% des gazaouis, comme un grand nombre en Cisjordanies sont des réfugiés imaginez d’où est ce qu’ils viennent.

    Comme les territoires précités ont été pris lors d’une guerre où l’adversaire etait défait il ne peuvent être restitué que sous les conditions du vainqueur.

    Vous voulez dire l’envahisseur.

    Un Etat palestinien groupant Gaza et la Cisjordanie est une pure utopie

    Vous avez raison : un seul état de droit.

    La solution résiderait dans la reconnaissance mutuelle avec le droit d’Israël à l’existence, de l’ouverture définitive de la frontière de Gaza avec le Sinaï avec la dissolution de toutes les milices et du retour de la Cisjordanie à la Jordanie avec en objectif la construction d’un espace économique de production et d’échange par et pour tous.

    Votre solution a un petit pb, l’Égypte et la Jordanie ne sont pas d’accord, les palestiniens non plus et pour finir Israéliens à travers la colonisation de la Cisjordanie non plus.

    La dissolution de toutes les milices

    De quel milice vous parlez ? Des regroupements de colons. Ce sont plutôt des fachos, voleurs et maffieux ou des fanatiques religieux.

    Cisjordanie à la Jordanie

    Et que faites vous de "la terre promise au peuple élu" pour donnez cette terre à la Jordanie ? Allez vous mettre en prison les vôtres qui y tiennent mordicus ?

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @15h50   « »

    Abdelbari Attwan à Abbas concernant le droit de retour et une possible autre Intifada :

    SVP ne parlez pas en notre nom.

    Triste pour un soit disant président.

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @16h00   « »

    Le fasciste et criminel de guerre Netanyahou va exploiter jusqu’ à la dernière goutte de sang la mort et la tragédie de ces enfants assassinés.

    Tout cela bien sûr au profit de l’apartheid,de la colonisation des terres palestiniennes,de l’assassinat au phosphore blanc des enfants palestiniens.

    Honte au socialiste(!) Hollande d’accueillir comme un héros le chef d’un Etat qui pratique l’apartheid,le chef d’une coalition d’extrême-droite dont des membres n’ont pas hésité à brandir la menace de l’utilisation de l’arme atomique contre des palestiniens sans défense,affamés,et enfermés dans une prison avec la complicité du PS(le Parti Sioniste).

  • permalien guy :
    3 novembre 2012 @16h13   « »

    A quand un petit article sur l’apartheid que subissent les Palestiniens dans presque tous les pays arabes et sur la condition des Chrétiens en Palestine ?Vérifiez par vous-même la proportion des Chrétiens à Bethléhem en 1948 et aujourd’hui.Cela en dit plus qu’un long article.

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @16h37   « »

    guy :

    Quand on lit les commentaires on comprend pourquoi les "pro-Palestiniens" sont inefficaces à ce point.Leurs excès,leur langue de bois,leurs réflexes stéréotypés,leur confortable bien-pensance les éloigne de ce devraient être les vrais intérêts des Palestiniens.Ils font de l’idéologie,seul refuge de ceux à qui le réel démontre chaque jour,l’inanité de leurs convictions.

    Vous qui avez l’air de bien connaître les vrais intérêts des palestiniens, sans idéologie et avec réalisme et pragmatisme pourriez nous les citer ?

    A quand un petit article sur l’apartheid que subissent les Palestiniens dans presque tous les pays arabes ......

    Les sioniste volent la terre, les ressources des palestiniens, dēmolissent leurs maisons dētruisent leurs oliviers....... Avez vous ce genre d’apartheid ailleurs (pas seulement dans les pays arbres) ?

    Il n’y a que chez vous que ça existe.

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @16h38   « »

    Correction : les pays arabes, pas arbres.

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @16h53   « »

    Tiens,le hasbariste guy vient nous sortir une des grosses ficelles de la hasbara:la situation des chrétiens palestiniens !

    J’espère que Deir Yassin mettra le lien du documentaire d’une chaine américaine qui montrait à quel point les chrétiens palestiniens étaient bien traités par les sionistes et à quel point ces derniers essayaient de semer la discorde entre palestiniens musulmans et chrétiens,sans succès,pour vendre une propagande islamophobe aux chrétiens américains.

    D’ailleurs,j’avais beaucoup aimé les réponses d’un prêtre palestinien qui,malgré les insistances du journaliste,avait démoli toute la propagande islamophobe anti-Hamas en disant son problème était la colonisation de ses terres par des sionistes et non par le Hamas.

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @16h57   « »

    @ guy :

    Profanation d’un monastère chrétien par les colons juifs extrêmistes.

    http://www.youtube.com/watch?v=5RE-...

    Ce n’est pas le premier acte anti-chrétien par les sionistes.

  • permalien Tristan :
    3 novembre 2012 @16h57   « »

    @guy

    Quand on lit les commentaires on comprend pourquoi les "pro-sioniste" sont efficaces à ce point. Leurs excès,leur langue de bois,leurs réflexes stéréotypés,leur confortable bien-pensance les éloigne de ce devraient être les vrais intérêts des juifs. Ils font de l’idéologie,seul refuge de ceux à qui le réel démontre chaque jour,l’inanité de leurs convictions.

    Pauvres chrétiens de Palestine, qui souffrent presque autant que leurs frères musulmans, avec juste l’avantage de pouvoir émigrer un petit peu plus facilement. Effectivement, savoir cette chose montre à quel point l’implantation de l’entité sioniste en Palestine, en 1948, a été une catastrophe pour eux aussi (Dieu merci, cette entité n’a pas été crée en Argentine).

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @17h01   « »

    La tolérance et l’amour de Jésus :

    http://www.youtube.com/watch?v=rSPD...

  • permalien guy :
    3 novembre 2012 @17h15   « »

    A X.
    Chez moi,en Gironde ?Je cherche mais je ne trouve pas !
    Soyons sérieux,l’intérêt des Arabes c’est de mener une existence pépère comme tout le monde.Pour cela,il faut parler,parler et encore parler.Et parler ce n’est pas répéter des slogans creux à longueur de journée.C’est faire confiance et inspirer confiance,pour les Palestiniens comme pour les Israéliens.C’est pour les Israéliens arrêter les colonisations,c’est pour les pays arabes,accepter le retour des juifs chassés comme pour les Israéliens accepter le retour des Palestiniens chassés.C’est pour les pays arabes arrêter l’instrumentalisation d’Israël pour servir des intérêts de politique intérieure,c’est pour Israël d’assimiler systématiquement antisémitisme et antisionisme.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    3 novembre 2012 @17h24   « »

    A propos d’un certain Guy // 03-11 / 12h00 + ...
    ...+ 03-11 / 12h32 (fil "Une chanson pour Gaza")

    Ainsi donc, les "pro-Palestiniens" seraient handicapés par leur "confortable ’bien-pensance’", et seraient à la recherche d’une bonne conscience "à bon marché" (M’sieur Guy semble ignorer l’expression correcte).

    Ah, bon ! Fort souvent, celui qui évoque de tels arguments pressent qu’il n’est pas lui-même en mesure de revendiquer qu’il a bonne conscience en prenant parti comme il le fait : il raille la bonne conscience faute d’être en mesure d’y prétendre.

    Et M’sieur Guy qui nous nous sert deux fois ce mépris affiché pour la bonne conscience, comment voit-il la chose ?

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @17h27   « »

    @ guy :

    Si vous êtes sincère et que vous n’êtes pas un hasbariste en service commandé,je vous conseille vivement de vous renseigner sur le conflit israelo-palestinien.

    Parce que dire autant de bêtises et lieux communs(tout droit sortis de la propagande TF1) en si peu de lignes ne peut témoigner que d’une très forte ignorance de l’histoire du moyen-orient et du conflit israelo-palestinien.

    Pour votre gouverne,la solution à deux états que vous semblez défendre est morte de l’avis même des journalistes ,analystes et politiques israeliens.

    Il ne reste plus de territoire pour l’établissement d’un quelconque Etat palestinien,les sionistes ayant quasiment tout colonisé.

    Même l’ancien président de la Knesset le reconnaît.

    PS:mettre sur même plan un peuple colonisé et des colonisateurs ,l’occupant et l’occupé,les réfugiés Palestiniens et les soit-disant réfugiés juifs des pays arabes(encore une grosse ficelle de la hasbara),c’est vraiment ne rien connaître à ce conflit.

  • permalien JMG :
    3 novembre 2012 @19h52   « »
    Un dégoûtant mélange de politique et de religion

    @ Bazile

    Quand je parle de "dégoûtant mélange de politique et de religion" je fais référence à cet extrait du discours de Netanyahou prononcé à l’école Ohr Torah de Toulouse :

    « Et aujourd’hui, après 2.000 ans, le peuple juif a le pouvoir de se défendre et de défendre son pays contre ceux qui cherchent à nous rayer de notre terre. C’est ce que nous avons aujourd’hui !

    La Haggadah de Pessah est ainsi écrite : « à chaque génération, ils se lèvent contre nous pour nous détruire, et le Saint béni soit-Il, nous sauve de leurs mains ».

    La même chose est vraie dans notre génération. »

  • permalien guy :
    3 novembre 2012 @20h36   « »

    A sj=p
    Je connais l’expression habituelle mais elle ne me convient pas.
    A Sarah:c’est quoi un Hasbariste ?Il n’y a pas de mot en français pour dire cela ?
    Ce que je constate c’est l’agressivité de tous ces mails.Et pourtant quand on rejette le dialogue,il ne reste que .......... complétez vous-même.Et,en fait,les perdants sont les Palestiniens instrumentalisés par des fanatiques qui,eux,sont gagnants.
    Alain Gresh répète sur tous les tons les mêmes litanies,et il est clair que pour lui un Palestinien vaut plusieurs Syriens,plusieurs Irakiens,plusieurs Pakistanais.Pourquoi cela ?Mais je ne me risque pas à donner la réponse à cette question.Il peut le faire lui-même.

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @20h46   « »

    @ guy :

    Un conseil:essayez de vous cultiver.

    Parce qu’il est évident que vous ne connaissez rien sur le conflit israelo-palestinien,et vous reprenez mot pour mot la propagande sioniste véhiculée par les médias dominants.

    La technique qui consiste à défendre la politique israelienne en fustigeant les Arabes,les Palestiniens,les lecteurs du Monde Diplomatique,Alain Gresh tout en prétendant vouloir le bien des Palestiniens,on la connaît ici.

    Vous n’êtes pas le premier à nous servir cette propagande.

    C’est quoi un habariste ?
    C’est ça :
    http://blog.mondediplo.net/2010-01-...

    http://blog.mondediplo.net/2010-01-...

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @21h04   « »

    Existe-il un vrai travail de recherche sur les réseaux pro-israliens en France,comme cela été fait par les universitaires Mearsheimer et Walt aux Etats-Unis ?

    Le lobby pro-israelien et la politique étrangère américaine :

    http://www.youtube.com/watch?v=YoGZ...

  • permalien Sakhra :
    3 novembre 2012 @21h09   « »

    Georges Corm , économiste libnombreux ouvrages, il vient de publier la 7ème édition de "Le proche-Orient éclaté" (Folio histoire, 2012).

    Vous avez intitulé votre ouvrage « Le Proche-Orient éclaté » en confiant avoir toujours été « en deçà de l’horreur qui pouvait encore survenir au Proche-Orient ». Nourrissez-vous encore de l’espérance pour l’avenir de cette région ?

    Quel est selon vous l’avenir politique des Palestiniens ? Une « réconciliation » Bande de Gaza/Cisjordanie est-elle encore possible ?

    Craignez-vous un risque de contagion régionale du conflit syrien ?

    http://www.dailymotion.com/video/xu...

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @21h15   « »

    guy
    ......C’est pour les Israéliens arrêter les colonisations,c’est pour les pays arabes,accepter le retour des juifs chassés comme pour les Israéliens accepter le retour des Palestiniens chassés.C’est pour les pays arabes arrêter l’instrumentalisation d’Israël pour servir des intérêts de politique intérieure,c’est pour Israël d’assimiler systématiquement antisémitisme et antisionisme.

    Vous le savez certainnement, la mjorité écrasante de juifs d’Israël sont venus d’ailleurs : Europe, US, Russie ...et des pays arabes. Ils sont venu à l’appel des sionistes pour contribuer à la construction d’Israël. Aujourd’hui les sionistes disent que ceux qui sont venus des pays arabes ont été chassés et sont donc réfugié. Mais pas ceux qui sont venu d’ailleurs ne le sont pas : avez vous une explication ?

    D’ailleurs ils ne leur réclament pas le droit de retour, comme vous le faites, mais de l’argent, ce qui est normal pour des sionistes. Le nouveau gouvernement tunisien à majorité islamiste demande aux juifs qui ont quitté la Tunisie d’y retourner, mais les israéliens demandent plutôt aux juifs tunisiens qui restent d’aller en Israël (dans qq années ils seront réfugiés à leur tour). Avez des explications ?

    Avez vous remarqué que la les habitants de la région (arabes, turcs, etc) sont basanés sauf les juifs venu d’ailleurs prétendant que c’est leur terre. Avez vous des explications ?

  • permalien guy :
    3 novembre 2012 @21h33   « »

    A X :
    "mais de l’argent,ce qui est normal pour des sionistes"Voilà un cliché quasiment raciste qui n’est pas flatteur pour vous.Autant écrire :"ce qui est normal pour des juifs".Et c’est vous qui prétendez que votre antisionisme n’est pas de l’antisémitisme ?Il y a des antisionistes qui ne sont pas antisémites,mais vous n’en faîtes pas partie.

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @21h38   « »

    @ guy :

    mais de l’argent,ce qui est normal pour des sionistes"Voilà un cliché quasiment raciste qui n’est pas flatteur pour vous

    X a parlé des sionistes(ceux qui défendent une idéologie) et non des Juifs.

    Concernant l’argent et l’exploitation de la tragédie de la Shoah,j’ai trouvé une vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=5f0T...

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @21h46   « »

    guy :
    3 novembre @21h33 «  »
    A X :
    "mais de l’argent,ce qui est normal pour des sionistes"Voilà un cliché quasiment raciste qui n’est pas flatteur pour vous.Autant écrire :"ce qui est normal pour des juifs".Et c’est vous qui prétendez que votre antisionisme n’est pas de l’antisémitisme ?Il y a des antisionistes qui ne sont pas antisémites,mais vous n’en faîtes pas partie.

    C’est tout ce que vous avez comme réponse aux nombreuses questions posées, alors en voici une autre pourquoi les palestiniens réclament le droit de retour et les sionistes réclament des centaines de milliards de $ en compensation ?

  • permalien guy :
    3 novembre 2012 @21h55   « »

    A X :
    Tout simplement parce-que les Palestiniens sont victimes d’un apartheid particulièrement cruel dans les pays Arabes où ils sont réfugiés alors que les Israéliens ont construit un pays où ils se plaisent.Pas étonnant que,comme beaucoup d’autres,les réfugiés Palestiniens aimeraient profiter des bienfaits de la démocratie Israélienne.

  • permalien Shanaa :
    3 novembre 2012 @21h58   « »

    La responsabilité est triple : Europe, USA, certains pays arabes.
    Les pays arabes sont, en partie, responsables de leur tragédie ! Cette tragédie ne se cantonne plus à la Palestine. Elle s’étend à l’Irak, la Libye ou il se passe des drôles de choses Bani Walid !
    Sans oublier l’insensée guerre syrienne qui n’intérésse déjà plus personne !

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @21h59   « »

    @ guy :

    Que pensez-vous de la vidéo que j’ai, postée ?

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @22h01   « »

    guy :
    3 novembre @21h55 « 
    A X :
    Tout simplement parce-que les Palestiniens sont victimes d’un apartheid particulièrement cruel dans les pays Arabes où ils sont réfugiés alors que les Israéliens ont construit un pays où ils se plaisent.Pas étonnant que,comme beaucoup d’autres,les réfugiés Palestiniens aimeraient profiter des bienfaits de la démocratie Israélienne.

    Vous m’impressionner, pourquoi les sionistes volent les terres, l’eau et les les autres ressources des palestiniens si ce n’est pas pour l’argent ?

    Quels sont les bienfaits de la démocratie sionistes en pour les palestiniens ? Je vous croyais plus sérieux que ça.

  • permalien Nathan :
    3 novembre 2012 @22h06   « »

    Sarah : 3 novembre @21h38

    X a parlé des sionistes(ceux qui défendent une idéologie) et non des Juifs.

    Mais bien sûr qu’il parle des juifs. Il ne parle que de ça. Personne n’est dupe.

    Par ailleurs, dans votre lien vidéo, on voit la bouse Alain Soral, ex-parolier de Le Pen et antisémite notoire. C’est normal ? Trouvez-vous qu’il dispose d’une compétence particulière pour parler de la Shoah ?

    A propos, auriez-vous préféré que les banques suisses gardent l’argent des comptes dormants appartenant aux juifs disparus ?

  • permalien Tristan :
    3 novembre 2012 @22h26   « »

    @guy

    D’ailleurs ils ne leur réclament pas le droit de retour, comme vous le faites, mais de l’argent, ce qui est normal pour des sionistes.

    Est-ce que vous avez un minimum de cervelle ? Cette phrase n’a rien d’antisémite, et est d’une évidente évidence.

    L’idéologie sioniste, qu’elle soit nationaliste juive, des eschatologies chrétiennes, ou simplement antisémite, cherche à parquer tous les juifs en Palestine.

    Ils ne veulent, donc, pour rien au monde, un droit de retour. Mais, comme ce droit existe, le vendre est le meilleur moyen de le détruire.

    Sans compter, que, cela pourrait leur servir comme précédant, pour tenter d’imposer l’achat du droit de retour des Palestiniens.

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @22h28   « »

    Nathan :

    Mais bien sûr qu’il parle des juifs. Il ne parle que de ça. Personne n’est dupe.

    Connaissez vous des sionistes qui ne sont pas juifs ? Personnellement je n’en connais pas ?

    Mais alors si je me trompe expliquez moi pourquoi les sionistes réclament des compensation financières alors que s’ils étaient des réfugiés ils ont le droit au retour. Arrėtez de vous cachez derrière des conneries et admettez que vous les sionistes avez une relations bien particuliére avec l’argent.

    Autres chose Nathan, que pensez vous de ce que font les sionistes de Abbas le traînant dans la boue comme une merde après avoir tout donné et cru en vous les sionistes et traitres par escellence. Ils est maintenant rejetés par tout le monde et n’arrête pas de faire des concession alors que votre ministre des affaires étrangères cache à peine son de l’assassiner. Ce sont des sionistes ce sont des juifs.

  • permalien Tristan :
    3 novembre 2012 @22h37   « »

    @Nathan

    A propos, auriez-vous préféré que les banques suisses gardent l’argent des comptes dormants appartenant aux juifs disparus ?

    Les juifs qui ont mis leur argent en Suisse connaissaient la loi sur les compts en déshérence.

    Et vous, trouveriez-vous normal que le Vatican puisse exiger l’argent dormant appartenant à tous les chrétiens disparus ?

  • permalien guy :
    3 novembre 2012 @22h37   « »

    J’arrête.Avec des gens comme X,Tristan et Sarah il est inutile de discuter.Ils n’ont que l’insulte à la bouche.J’espère que tous les "antisionistes" ne sont pas comme eux.

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @22h41   « »

    @ Nathan :

    Par ailleurs, dans votre lien vidéo, on voit la bouse Alain Soral, ex-parolier de Le Pen et antisémite notoire. C’est normal ? Trouvez-vous qu’il dispose d’une compétence particulière pour parler de la Shoah ?

    A propos, auriez-vous préféré que les banques suisses gardent l’argent des comptes dormants appartenant aux juifs disparus ?

    Je n’ai pas posté la vidéo parce qu’il y avait Alain Soral,un parmi de nombreux intervenants dans la vidéo en question(dont Jacob Cohen,Norman Finkelstein,Annie La Croix Ruiz,etc).

    Ce qui m’intéresse c’ est de savoir si ce qu’il dit est vrai ou non.

    En ce qui concerne l’argent des comptes appartenant aux juifs disparus,bien sûr qu’il fallait restituer l’argent aux ayants-droits.
    La question ne se pose même pas.

    Mais ce n’est ce que dit la vidéo:les intervenants dont Jacob Cohen mettent en évidence un vrai chantage à l’émotion pour demander plus d’argent que ce que contenaient les comptes en question.

    Ces derniers pesaient autour de 600 à 800 millions dollars,les organisations juives américaines ont demandé et obtenu de 3 à 4 milliards de dollars.

  • permalien Lou :
    3 novembre 2012 @22h41   « »

    Le parti de gauche semble avoir de saines lectures, entre autres Nouvelles d’Orient , on verra ce qu’on verra quand la gauche sera au pouvoir en France .

    Nous dénonçons l’alignement de François Hollande sur la politique de Benyamin Netanyahou

    Sur un autre plan, le Président français a reculé encore plus significativement, par rapport au programme du Parti Socialiste, par rapport au programme du candidat Hollande et même par rapport au Président Sarkozy. Désormais la France de Hollande désapprouve « la tentation pour l’Autorité palestinienne d’aller chercher, à l’Assemblée générale des Nations Unies, ce qu’elle n’obtient pas par les négociations », à savoir la reconnaissance de l’état Palestinien. Il est difficile de faire preuve de plus de cynisme ! Faut-il rappeler que l’état d’Israël est un état voyou qui s’estime au-dessus des lois en appliquant un blocus criminel à la bande de Gaza, en faisant une véritable prison à ciel ouvert ?

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @22h44   « »

    Deïr Yassin :

    Sinon, Abu Mazen a vendu son droit de retour en directe à la télé israélienne. Cela lui regarde, s’il est mieux dans sa villa luxueuse à Ramallah mais le Droit de Retour est individuel et inaliénable.

    Vous rigolez, voici ce que l’un des moins fanatiques des sionistes à compris (ou fait semblant, mensonge et manipulation rst la nature de ces gens) :

    Le président israélien Shimon Peres a salué samedi l’apparente ouverture consentie par le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, sur la question fondamentale des réfugiés palestiniens.

    Selon le président israélien, Mahmoud Abbas "comprend que la question des réfugiés palestiniens ne pourrait pas se résoudre sur le territoire israélien et au détriment d’Israël".

    Le président de l’Autorité palestinienne a précisé vendredi à la chaîne israélienne Channel 2 qu’il ne souhaitait pas vivre dans sa ville natale Safed, aujourd’hui située sur le territoire israélien.

    À son âge Abbas n’a encore rien compris des sionistes.
    Alors que ses déclarations irresponsables l’ont mis dans une position plus que délicates les sionistes en rajoutent pour en finir avec lui. Et ça c’est Simon Pères attention.

  • permalien gloc :
    3 novembre 2012 @22h44   « »

    x : Connaissez vous des sionistes qui ne sont pas juifs ? Personnellement je n’en connais pas ?

    Celui-ci est mormon.

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @22h45   « »

    Guy

    Bon débarras.

  • permalien Nathan :
    3 novembre 2012 @22h48   « »

    X : 3 novembre @22h28

    Arrėtez de vous cachez derrière des conneries et admettez que vous les sionistes avez une relations bien particuliére avec l’argent.

    D’abord, je ne suis pas sioniste et je ne vois pas en quoi les sionistes ou les juifs en général auraient d’autres relations à l’argent que la plupart des gens sur cette planète. C’est du pur racisme d’imaginer que les juifs ont une relation particulière à l’argent, différente de celle des Arabes, des Indiens ou des Chinois. J’ai passé quelques jours à Dubaï et croyez-moi, l’argent là-bas, ils savent ce que c’est. Vous avez manifestement un problème avec l’argent et avec les juifs.

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @22h52   « »

    @ X :

    Je suis d’accord avec le dernier commentaire de Nathan.

    Cessez de généraliser tout et n’importe quoi aux Juifs.

    Par ailleurs,à votre question:existe-il des sionistes non-juifs ?
    Bien sûr que oui.Je dirais même qu’ils sont plus nombreux que les Juifs(Bush,Sarkozy,Blair,Berlusconni,le roi de l’Arabie Seoudite,etc).

  • permalien gloc :
    3 novembre 2012 @22h53   « »

    x : Arrėtez de vous cachez derrière des conneries et admettez que vous les sionistes avez une relations bien particuliére avec l’argent.

    Je n’ai pas trouvé d’illustration plus récente à vos propos... rien depuis 1945.

  • permalien Nathan :
    3 novembre 2012 @23h06   « »

    Sarah : 3 novembre @22h41

    Mais ce n’est ce que dit la vidéo:les intervenants dont Jacob Cohen mettent en évidence un vrai chantage à l’émotion pour demander plus d’argent que ce que contenaient les comptes en question.

    D’abord, on sait ce que valent les accusations délirantes de Jacob Cohen. N’était-ce pas lui qui affirmait il y a peu que les fameux sayanim étaient derrière la loi sur le voile à l’école ou que des juifs étaient au courant des attentats du 11/9 et s’étaient abstenus de venir au bureau ce jour-là ?

    Mais admettons que la CJM soit parvenue à obtenir davantage que les montants en déshérence. Et alors ? En quoi ça vous concerne ? Qu’est-ce que ça peut bien vous faire ? Vous allez pleurer sur le sort d’une banque suisse, maintenant ?

    Si c’est la concurrence des victimes qui vous fait réagir ainsi eh bien, il fallait en faire de même pour vos victimes, quelles qu’elles soient. Pareil en ce qui concerne le lobby pro-israélien. Au lieu de geindre, faites en autant pour votre cause. Soyez aussi efficace qu’eux et basta !

  • permalien K. :
    3 novembre 2012 @23h07   « »

    - Les footballeurs africains et les enfants palestiniens jouissent de la démocratie israélienne.

    When an Israeli soccer game looks like a Klan rally

    Visualizing Occupation : Children under Israel’s legal regime

    - Tant qu’il y aura des Abbas au pouvoir, les Hollande oseront.

    De la Déclaration Balfour à celle de Abbas

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @23h15   « »

    Nathan :

    D’abord, je ne suis pas sioniste

    Vous avez quitté ? Qu’est ce que vous n’avez aimé dans le sionisme avec une bonne réponse on pourrait, peut ėtre vous croire. Au temps du kibboutz vous l’étiez.

    et je ne vois pas en quoi les sionistes ou les juifs en général auraient d’autres relations à l’argent que la plupart des gens sur cette planète. C’est du pur racisme d’imaginer que les juifs ont une relation particulière à l’argent, différente de celle des Arabes, des Indiens ou des Chinois. J’ai passé quelques jours à Dubaï et croyez-moi, l’argent là-bas, ils savent ce que c’est. Vous avez manifestement un problème avec l’argent et avec les juifs.

    Y’a qd même un petit hic, vous pouvez dire aux arabes qu’ils adorent l’argent aux chinois et aux indiens ou n’importe qui d’autre. Mais ça ne passe pas pour du racisme. Alors qu’avec vous les sionistes c’est un crime pire que contre l’humanité. Pourquoi ? Hein.

    Et puis si vous voulez discuter d’autres chose je vous ai parlé du drame dans lequel vous avez mis Abbas, ça ne vous inspire rien.

  • permalien Nathan :
    3 novembre 2012 @23h15   « »

    Je suis tout à fait d’accord pour qu’on parle de colonisation dans le cas des Israéliens mais qu’on arrête d’y voir la manifestation d’une sorte de tropisme particulier dont seuls les juifs seraient atteints.

    Les sionistes font ce que des tas d’autres peuples ont fait avant eux. Ils se sont accaparé un territoire. Ce n’est pas quelque chose de radicalement nouveau dans l’histoire de l’humanité. Je signale qu’il y a longtemps, les Arabes en ont fait autant.

  • permalien Sarah :
    3 novembre 2012 @23h18   « »

    @ Nathan :

    D’abord, on sait ce que valent les accusations délirantes de Jacob Cohen.

    Les affirmations de Jacob Cohen s’appuient sur les travaux universitaires de Norman Finkelstein(cf."l’industrie de l’Holocauste").

    Ensuite,non je ne pleure pas sur le sort des banques suisses.
    Le chantage à l’antisémitisme et l’exploitation de la souffrance et de la tragédie de la Shoah sont au coeur de la stratégie médiatique et politique d’Israel.

    Donc,dénoncer cette stratégie,encore récemment mise en eouvre par Netanyahou et le CRIF lors de sa visite en France,c’est déconstruire cette propagande au service de l’apartheid que subissent les Palestiniens.

  • permalien Deïr Yassin :
    3 novembre 2012 @23h31   « »
    Jésus est juif en Amérique

    "Connaissez-vous des sionistes qui ne sont pas juifs ? Personellement je n’en connais pas"

    Il suffit de se cultiver un peu.

    Celia Belin - chercheuse à Paris II-Assas - a publié un livre sur la droite chrétienne sioniste aux Etats Unis qui sont les plus fervents et de loin les plus nombreux supporters de l’Etat d’Israël. Il suffit de suivre un petit peu la politique américaine pour le savoir. Malgré le prosternement inconditionnel devant l’Etat d’Israël de Mitt Romney, les sondages montrent que les Juifs américains voteront majoritairement pour Obama (environ 70%) - qui déjà se prosterne aussi, il faut dire.... - mais qu’en plus Israël ne fait pas partie de leur sujets prioritaires en matière de candidats.
    L’avantage avec le système américain ce qu’on peut faire des sondages ethniques sans que personne s’offusque et j’avais lu un qui plaçait Israël très loin derrière la santé publique, l’économie et un troisième sujet dont je ne me rappelle pas chez les électeurs juifs.

    - www.fayard.fr/livre/fayard-3...
    Je n’ai pas trouvé mieux que cet enregistrement-ci :
    - www.youtube.com/watch ?v=hLhg...

    @ Sarah
    En attendant le travail sur la France à la Mearsheimer & Walt, je pense que le plus proche est "Est-il permis de critiquer Israël" de Pascal Boniface. Ce n’est pas la même démarche, mais on voit un peu les mêmes mécanismes à l’oeuvre.

  • permalien Nathan :
    3 novembre 2012 @23h33   « »

    Sarah : 3 novembre @23h18

    Donc,dénoncer cette stratégie,encore récemment mise en eouvre par Netanyahou et le CRIF lors de sa visite en France,c’est déconstruire cette propagande au service de l’apartheid que subissent les Palestiniens.

    Vous perdez votre temps et à force, vous vous retrouvez avec l’extrême-droite comme le prouve votre vidéo.

    Même si vous parvenez à faire comprendre que les israéliens jouent sur la corde sensible et instrumentalisent la Shoah, il n’en reste pas moins que la plupart des gens font le lien entre l’existence d’Israël et les persécutions antisémites. Ce lien est indéniable. Si les persécutions n’avaient pas eu lieu, Israël n’aurait jamais vu le jour.

    Trouvez plutôt un moyen de faire basculer les 70 députés européens dans votre camp, à mon avis ce serait beaucoup plus intelligent.

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @23h33   « »

    En dehors du droit de retour, Mahmoud Abbas a aussi déclaré à la même chaîne isarelienne que tant qu’il sera président il n’ y aura pas d’Intifada. Personnellement je n’arrive pas à l’avaler, celle là non plus.

    Au peuple dont il est- ou pense ėtre le président et qui subbi toute sorte d’injustices dans un régime d’apartheid unique sur la planète : vol, spoliation, emprisonnement, mépris.....Abbas demande tout simplement de ne pas se défendre. Même un animal attaqué se dėfend. Alors qu’il est incapable de leur offrir la moindre protection.

    Ce qui m’amène à répondre à Sarah :

    Par ailleurs,à votre question:existe-il des sionistes non-juifs ?
    Bien sûr que oui.Je dirais même qu’ils sont plus nombreux que les Juifs(Bush,Sarkozy,Blair,Berlusconni,le roi de l’Arabie Seoudite,etc).

    Et Abbas ?

  • permalien Tristan :
    3 novembre 2012 @23h39   « »

    HA HA HA, il semble que les p’tits jeunes habaristes qui sont venu en meute repartent

    @guy

    J’arrête.Avec des gens comme X,Tristan et Sarah il est inutile de discuter.Ils n’ont que l’insulte à la bouche.J’espère que tous les "antisionistes" ne sont pas comme eux.

    Désolé de vous avoir pris pour un demeuré, et d’avoir touché juste.

    @X

    Arrėtez de vous cachez derrière des conneries et admettez que vous les sionistes avez une relations bien particuliére avec l’argent.
    Connaissez vous des sionistes qui ne sont pas juifs ? Personnellement je n’en connais pas ?

    Je vous conseille de vous inviter dans n’importe quelle secte fondamentaliste protestante, si vous voulez connaître, personnellement, de nombreux sionistes non-juifs, et pour connaître, aussi, des gens avec une relation particulière avec l’argent (c’est mon vécu, là, je sais bien de quoi je parle).

    Les rares juifs sionistes que j’ai connu étaient bien plus modérés et équillibrés (peut-être parce qu’hors de leur milieu naturel)

  • permalien Deïr Yassin :
    3 novembre 2012 @23h40   « »

    @ X
    Rectification : Abbas a dit qu’il n’y aura pas de troisième intifada armée mais qu’il est pour la résistance pacifique. Sans juger du bien-fondé de ses opinions, mais en cela il ne diffère pas de Marwan Barghouti qui dans le livre - qu’il a pu sortir de prison, page par page en cachette - encourage les Palestiniens à une troisième intifada populaire et pacifique.
    Bon, Abbas n’est pas Barghouti....

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @23h42   « »

    Nathan :

    Les sionistes font ce que des tas d’autres peuples ont fait avant eux. Ils se sont accaparé un territoire. Ce n’est pas quelque chose de radicalement nouveau dans l’histoire de l’humanité. Je signale qu’il y a longtemps, les Arabes en ont fait autant.

    Justement, on pensait que l’humanité à tiré des leçons des malheurs, mais apparemment ce n’est pas votre cas. Imaginez que l’on revient en arrière comme vous dites, l’Afrique, l’Amérique du Sud et une bonne partie de l’Asie seraient encore occupé. Si ce que font les sionistes en Palestine ne vous dérange pa, de nouvelles occupations dans le futur ne vous dérangeraient pas. Et pourquoi les us ont quitté l’Irak, et s’apprettent à quitter l’Afganistan et que les sionistes ne reviennent pas là d’où ils viennent.

  • permalien Nathan :
    3 novembre 2012 @23h54   « »

    La puissance tutélaire (la Grande-Bretagne) a autorisé les sionistes à fonder un foyer national et les Nations-Unies ont voté pour la création d’un Etat juif. Israël n’est pas une base militaire. C’est un pays développé qui a une population, une histoire, une culture. Les Israéliens ne retourneront nulle part.

  • permalien X :
    3 novembre 2012 @23h57   « »

    Deïr Yassin :

    Rectification : Abbas a dit qu’il n’y aura pas de troisième intifada armée mais qu’il est pour la résistance pacifique. Sans juger du bien-fondé de ses opinions, mais en cela il ne diffère pas de Marwan Barghouti qui dans le livre - qu’il a pu sortir de prison, page par page en cachette - encourage les Palestiniens à une troisième intifada populaire et pacifique.
    Bon, Abbas n’est pas Barghouti....

    On ne peut pas dicter à quelqu’un qui subi, (lui ou sa famille) des injustices comment réagir à moins d’être en mesure de le défendre. Abbas aurait pu dire je ne dirigerai pas une intifada armé...Il est lui même colonisé et n’a pas de rėel pouvoir. Les sionistes se moqueraient d’une intifada pacifique.

    Quoi qu’il en soit les sionistes reprochaient à Abbas d’avoir deux discours un pour les arabes en arabe et un autre pour les israéliens. Ils ont raison et il a été trop loin cette fois.

  • permalien K. :
    4 novembre 2012 @00h06   « »

    Ce n’est pas faire justice à Barghouti.

    http://archives-lepost.huffingtonpo...

  • permalien X :
    4 novembre 2012 @00h10   « »

    Nathan :
    3 novembre @23h54 «  »
    La puissance tutélaire (la Grande-Bretagne) a autorisé les sionistes à fonder un foyer national et les Nations-Unies ont voté pour la création d’un Etat juif. Israël n’est pas une base militaire.

    Vous voyez l’occupation sionistes n’est pas comme les autres c’est pourtant ce que vous avez laissé entendre.

    C’est un pays développé qui a une population, une histoire, une culture. Les Israéliens ne retourneront nulle part

    Celà ne l’empêche pas d’être une entité raciste brutale et sans pitié pour les habitants de cette terre. Franchement Nathan pensez vous que Israël tel est à un avenir ?

  • permalien K. :
    4 novembre 2012 @00h10   « »

    Les Israéliens ne retourneront nulle part.

    Pour la enieme fois la question n’est pas le peuple élu de l’entité sioniste qui a ses 200 armes nucléaires et les milliers d’armes nucléaires de l’Occident pour la protéger, mais les Palestiniens.

    Que va-t-il advenir des Palestiniens ?

  • permalien Lou :
    4 novembre 2012 @00h11   « »

    De la Déclaration Balfour à celle de Abbas


    2 faces d’une même médaille : déclaration Balfour, 2.11.1918 ; déclaration Abbas, 2.11.2012

  • permalien K. :
    4 novembre 2012 @00h17   « »

    "Intifada populaire et pacifique." Pour quelques bantoustans ?

    http://www.secoursrouge.org/Palesti...

  • permalien X :
    4 novembre 2012 @00h38   « »

    Nathan :

    3 novembre @23h15 «  »
    Je suis tout à fait d’accord pour qu’on parle de colonisation dans le cas des Israéliens mais qu’on arrête d’y voir la manifestation d’une sorte de tropisme particulier dont seuls les juifs seraient atteints.

    Alors parlons en de la colonisation, jusqu’en 2000 deux états étaient encore possible, cette solution est morte vous l’avez admis vous même. Ne trouvez vous pas que les vôtres sont un peu fanatiques sur les bords, et qu’ils doivent payer pour les pots cassés. Un seul état de droit pour tout le monde et les fanatiques des deux cotés qui ne respectent pas leslois en prisons. Pourquoi vous vous y opposez ?

    Pour les palestiniens je suis certain que comme tout les sionistes vous devez avoir une petite idėe : soit les bantoustans ou la Jordanie.

  • permalien Robespierre :
    4 novembre 2012 @11h00   « »

    C’est tout à fait cela Monsieur GRESH, Hollande digne successeur de Guy Mollet. Le PS (ex SFIO) a toujours été plus que complaisant avec Israël, de Strauss-Khan à Valls en passant par Huchon, le sionisme a toujours été une tendance dominante au sein du PS. En tout cas, on n’oubliera pas cette photo de Netanyahou avec Hollande comme je n’ai jamais oublié la couverture de Paris-Match avec Hollande et Sarkozy réunis dans la défense du traité constitutionnel européen de 2005.

  • permalien michael :
    4 novembre 2012 @14h52   « »

    Palestine : la leçon des enfants de Bassem et Nariman Tamimi à Mahmoud Abbas…

    Souvenez-vous de Bassem Tamimi du village Nabi Saleh de Cisjordanie et de sa lutte désespérée contre le vol et le viol des terres par les colons sionistes. Enlevé par les soldats sionistes et emprisonné arbitrairement durant plus d’une année, libéré le mois de mai dernier puis enlevé et emprisonné encore une fois depuis le mois d’octobre.

    Souvenez-vous aussi de Nariman Tamimi, son épouse qui a connu le même sort. Enlèvement, emprisonnement, libération, puis enlèvement encore une fois. L’arbitraire, l’intimidation et l’humiliation éternels d’une sale occupation et d’un sale occupant

    Bassem et Nariman Tamimi ont des enfants aussi tenaces et courageux. Après l’enlèvement hier de leur frère, l’enfant Waad Tamimi, les filles Tamimi ont donné une leçon de courage et de résistance non seulement à la meute de soldats sionistes qui les encerclaient mais aussi et surtout au servile Mahmoud Abbas et ses pantins collaborateurs

  • permalien s=exp(j*pi) :
    4 novembre 2012 @15h11   « »

    @ Nathan // 03-11 / 23h15

    Les sionistes ... se sont accaparé un territoire.

    Euh ! Dites donc, Nathan, en quoi une saloperie d’aujourd’hui peut-elle être blanchie par la mention d’une autre ? Il y a eu un génocide commis par les Nazis lorsqu’ils étaient au pouvoir et il fallait des réparations pour ces faits. Mais rien n’autorise qu’une population étrangère au crime devienne victime expiatoire.

    Alors, si l’on veut, d’un côté, affirmer que le génocide et les abominations nazies envers les Juifs créent des droits à réparation (et je suis de cet avis), on ne peut siffloter par ailleurs qu’il soit normal pour des colons d’accaparer un territoire, de procéder au nettoyage ethnique de la population autochtone, de spolier cette population de ses biens et de réduire à des citoyens de second rang ceux qui ont échappé au nettoyage ethnique en spoliant d’ailleurs aussi nombre d’entre eux. On ne peut surtout se réclamer d’une sorte de principe de tolérance sur de tels faits.

    D’ailleurs, une telle tolérance rendrait vos propos incohérents : vous nous avez déjà raconté combien de fois que vous étiez opposé à la colonisation des territoires occupés ? Mais, si accaparer des territoires devient tolérable à vos yeux pour un peuple ou un mouvement politique, vous n’avez plus aucun argument contre les colonies "récentes" : comment justifier qu’il soit AUJOURD’HUI interdit de spolier alors que c’était tellement naturel hier ? Qu’est-ce que vous avez encore à vitupérer contre les colons : ils ne font que mettre en oeuvre l’accaparement. Et, à supposer que vous condamniez l’instant de l’installation, une fois le colon installé, votre principe de tolérance vous interdirait de le condamner : après tout, ce qui a été fait depuis 1967 n’est pas radicalement nouveau dans l’histoire de l’humanité. Hein ?!

    Seriez-vous donc intoxiqué par la petite flambée de HASBARA très primaire à laquelle le blog a eu droit ces derniers jours avec l’étalage de propos faisant assaut d’imbécilité, de simplisme et de feinte ignorance entre les Alex*** "l’homme de sel", la Hache, le péroreur sur le fascisme, Ahmed, roro, guy, TM ? Ce n’est qu’un premier assaut mais j’espère qu’on trouvera une parade.

  • permalien X :
    4 novembre 2012 @15h29   « »

    Hollande au Liban aujourd’hui :

    "Il ne doit pas y avoir d’impunité ......"

    On sait de qui et de quoi il parle.

  • permalien X :
    4 novembre 2012 @16h11   « »

    L’ US et l’EU (les deux) demandent à L’AP de retarder sa demande à l’ONU jusqu’à ce qu’après les élections israéliennes. Après le prétexte de l’elction américaine pour ne pas faire mal à Obama, on vient d’en trouver un autre. Les raisons évoquées :

    - la démarche va affaiblir le centre et la gauche en Israël,
    - ça va pousser la coalition Netanyahou Lieberman à mettre fin aux effort de reprise des négociations de paix (sic).
    - les sionistes peuvent aller aussi loin que d’annexer les territoires, annuler les accord d’Oslo et adopter le rapport Lévy.

    The Obama administration and the European Union are pushing Palestinian President Mahmoud Abbas to postpone his UN status upgrade bid.

    One of the arguments being used in talks with the Palestinians is that launching such a move before the Israeli elections will play into the hands of Prime Minister Benjamin Netanyahu and Foreign Minister Avigdor Lieberman, put an end to efforts to restart peace talks and weaken leftist and centrist forces.

    Western diplomats fear that the Israeli elections will result in a tougher Israeli response to the Palestinian UN bid going as far as to suggest that Israel might annex territories, annul the Oslo Accords and adopt the Levy report.

    http://www.ynetnews.com/articles/0,...

    En clair :

    - on demande aux palestiniens de n’a pas se prévaloir de leur droit sinon ils vont le payer cher,

    - L’US et l’EU reconnaissent qu’ils ne peuvent pas arrêter les crimes des sionistes,

    - Rien ne garanti que les sionistes fassent ce qu’il veulent faire même si l’AP retarde sa demande, ils ont déjà fait comme promesse électorale d’adopter une partie du rapport Levy.

    - les sionistes ne sont pas intéressés par la paix et cherchent n’importe quel prétexte pour mettre fin définitivement aux discussions qui n’existent d’ailleurs pas,

    - Abbas a déjà fait une erreur en promettant de reprendre les discussion après le vote même si les colonisation se poursuit...

    - dans les années 90 du siècle dernier on avait reproché au Hamas la montée de l’extrême droite fasciste en Israël, ce sera maintenant le tour de l’AP d’être la cause de ses nouveaux succès.

    Il est urgent de dissoudre l’AP.

  • permalien Noval :
    4 novembre 2012 @16h35   « »

    Force est de constater que pour ce qui concerne le show réalisé ces derniers jours en France par le criminel de guerre Benyamin Netanyahou, la kyrielle d’officines sionistes regroupées sous l’appellation Crif a, et c’est un euphémisme, parfaitement réussi son coup.

    Aucune personne sérieuse n’oserait soutenir un seul instant que la venue du susnommé a été organisée par les seuls services diplomatiques concernés comme il est d’usage lors de la venue en France d’un représentant officiel d’un Etat étranger. En l’espèce, l’essentiel du programme lié à ce déplacement a été orchestré et planifié en amont sous la houlette du Crif. La preuve ? Il n’y a qu’à jeter un rapide coup d’oeil sur le site de cette officine ; sentiment du devoir accompli avec tressaillement de joie ligne après ligne .

    Selon un sondage récent, 65% de français ont une opinion négative d’Israël. Dans ces conditions, à force de plier face aux injonctions sionistes, nos gouvernants ont-ils au moins conscience qu’ils prennent leurs électeurs pour des vessies ou des lanternes ?

    http://www.ism-france.org/communiqu...

  • permalien Sakhra :
    4 novembre 2012 @16h43   « »

    A tous, La France était-elle toujours française ?

    Discours de la LDJ sur les Champs-Elysées

    w.youtube.com/watch ?feature=player_embedded&v=ZjpekvZGONM

    D’autres vidéos ici :
    http://oumma.com/14646/affaire-mera...

  • permalien X :
    4 novembre 2012 @17h21   « »

    As’ad AbuKhalil :

    Abou Mazen entrera dans l’histoire palestinienne : il restera comme l’un des pires palestiniens à jamais.

    The Worst Palestinian

0 | 100

Ajouter un commentaire