Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Libérer les Palestiniens des mensonges de Bernard-Henri Lévy (II)

Libérer les Palestiniens des mensonges de Bernard-Henri Lévy (II)

mardi 20 novembre 2012, par Alain Gresh

L’homme est entré à Gaza sur les tourelles d’un char israélien début 2009, lors de l’opération « Plomb durci ». Il n’a rien vu à Gaza, aucun crime, aucune violation du droit international. Pour justifier une opération qui a fait plus de 1 400 morts du côté palestinien (en majorité des civils), il a utilisé les mêmes arguments, les mêmes mensonges qu’invoquait l’armée française durant la guerre d’Algérie — ces arguments que défendaient le général Bigeard, à qui le gouvernement de gauche rend hommage ce 20 novembre, et certains intellectuels de l’époque (oui, il existait des intellectuels affirmant que la torture n’était pas pratiquée en Algérie).

J’avais, dans un précédent papier, appelé à libérer les Palestiniens des mensonges de Bernard-Henri Lévy. Il remet cela aujourd’hui, dans une de ses chroniques du Point (22 novembre), intitulée « Obscénités ».

« Remettons les choses en place. Tsahal a évacué Gaza, unilatéralement, sans conditions, en 2005, à l’initiative d’Ariel Sharon. Il n’y a plus, depuis cette date, de présence militaire israélienne sur ce territoire qui est, pour la première fois, sous contrôle palestinien. »

Premier mensonge. Gaza reste, pour les Nations unies, un territoire occupé. La seule différence, c’est que les geôliers sont hors de la prison, pas à l’intérieur. Mais ils ne soumettent pas seulement le territoire à un blocus, ils empêchent Gaza d’exporter ses productions agricoles et, comme le rappelle l’ONU, 35 % des terres cultivables et 85 % des eaux pour la pêche sont partiellement ou totalement inaccessibles aux Gazaouis en raison des restrictions israéliennes.

« Les gens qui l’administrent et qui, par parenthèse, ne sont pas arrivés par les urnes mais par la violence et au terme — juin 2007 — de plusieurs mois d’un affrontement sanglant avec d’autres Palestiniens, n’ont plus avec l’ancien occupant l’ombre d’un contentieux territorial du type de celui qu’avait, mettons, l’OLP de Yasser Arafat. »

S’il y a eu une guerre civile interpalestinienne, le Hamas a gagné des élections démocratiques en 2006, en Cisjordanie et à Gaza. Et que veut dire : les gens qui administrent (Gaza) n’ont pas de contentieux territorial avec Israël ? C’est à peu près le langage que tenaient les Américains pendant la guerre du Vietnam, lorsqu’ils disaient que le Nord-Vietnam n’avait aucun contentieux territorial.

L’enjeu, rappelons-le, est l’édification d’un Etat palestinien indépendant que le gouvernement israélien rejette.

« Des revendications d’un Arafat comme de celles, aujourd’hui, de Mahmoud Abbas, on pouvait estimer qu’elles étaient excessives, ou mal formulées, ou inacceptables  : au moins existaient-elles et laissaient-elles la possibilité d’un accord politique, d’un compromis, alors que, là, avec le Hamas, prévaut une haine nue, sans mots ni enjeux négociables — juste une pluie de roquettes et de missiles tirés selon une stratégie qui, parce qu’elle n’a plus d’autre but que la destruction de l’“entité sioniste”, est une stratégie de guerre totale. »

Excessives, les revendications d’un Mahmoud Abbas qui réclame 22 % de la Palestine historique ? Et, contrairement à ce que prétend notre « philosophe », il n’y aura aucun accord politique possible tant que les gouvernements israéliens rejetteront l’application du droit international et le retrait d’Israël de tous les territoires occupés. Quant à la position du Hamas, BHL la déforme totalement. S’agissant de la recherche d’une solution politique, le Hamas est bien plus modéré qu’Avigdor Lieberman, ministre des affaires étrangères israélien et militant d’extrême droite notoire. Paradoxalement, si Lieberman avait été élu dans un pays européen, BHL serait le premier à demander son boycott par les autorités françaises.

« Et quand Israël, enfin, s’avise de cela, quand ses dirigeants décident de rompre avec des mois de retenue où ils ont accepté ce qu’aucuns autres dirigeants au monde n’ont jamais eu à accepter, quand, constatant, de surcroît, dans l’effroi, que le rythme des bombardements est passé d’une moyenne de 700 tirs par an à presque 200 en quelques jours et que l’Iran a, par ailleurs, commencé de livrer à ses protégés des FAJR-5 pouvant frapper, non plus seulement le sud, mais le cœur même du pays, et jusqu’aux faubourgs de Tel-Aviv et Jérusalem, ils se résolvent à réagir — que croit-on qu’il se passe  ? »

Encore un mensonge. Comme en 2008, c’est le gouvernement israélien qui a rompu la trêve. Entre juin 2008 et novembre 2008, le cessez-le-feu régnait, et c’est l’assassinat par l’armée israélienne de militants palestiniens à l’intérieur de Gaza qui déboucha sur une escalade. La simple consultation des rapports hebdomadaires des Nations unies sur la situation à la frontière, en octobre-novembre 2012, montre que, à chaque fois, ce sont des assassinats ciblés israéliens qui ont entraîné l’engrenage de la violence.

« Le Conseil de sécurité des Nations unies, que l’on a rarement vu, ces derniers mois, si prompt à la détente, se réunit dans l’urgence pour débattre, non de l’éventuelle disproportion, mais du principe même de la légitime défense israélienne. Le ministre des Affaires étrangères britannique, à qui l’on ne souhaite pas de voir la partie sud de son pays sous le feu d’une organisation reprenant le sentier de la guerre terroriste, menace l’Etat hébreu de perdre, en faisant son travail de protection de ses citoyens, les maigres derniers soutiens qu’il a la bonté de lui reconnaître sur la scène internationale. »

« La responsable de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, commence par dédouaner le Hamas d’attaques fomentées pour partie, selon elle, par d’“autres groupes armés” et ne trouve à déplorer, dans le plus pur style tartufe du renvoi dos à dos des extrémistes-des-deux-bords, qu’une “escalade de la violence” où, comme dans la nuit hegelienne, toutes les vaches sont devenues grises »

Ces déclarations européennes ne doivent tromper personne. Tout le monde sait que, depuis des années, l’Union européenne développe des relations bilatérales avec Israël, indépendamment de l’action de ce pays dans les territoires occupés, indépendamment de la construction quotidienne de colonies, indépendamment de la violation régulière des droits humains.

« Le Parti communiste, en France, exige des “sanctions”. Les Verts, que l’on n’a guère entendus, ni sur la Syrie, ni sur la Libye, ni sur les centaines de milliers de morts des guerres oubliées d’Afrique ou du Caucase, clament que “l’impunité d’Israël doit cesser”. Des manifestants “pacifistes”, qui ne daignent pas, eux non plus, sortir de chez eux quand c’est Kadhafi ou Assad qui tuent, descendent soudain dans la rue — mais c’est pour dire leur solidarité avec le seul parti qui, en Palestine, refuse la solution des deux Etats, donc la paix. »

« Et je ne parle pas de ces experts ès conspiration qui, confortablement installés dans leur fauteuil d’éditorialiste ou de stratège en chambre, ne veulent voir dans cette histoire que la main démoniaque d’un Netanyahou trop heureux d’une nouvelle guerre qui va faciliter sa réélection. Je n’entrerai pas dans des comptes d’apothicaire remontrant à ces ignorants que tous les sondages, avant la crise, donnaient Netanyahou déjà largement gagnant. Je ne m’abaisserai pas à confier à des gens pour qui, de toute façon, quoi qu’il fasse, Israël est l’éternel coupable, ce qui, si j’étais israélien, me dissuaderait, moi, de voter pour la coalition sortante. »

Vous l’avez compris, BHL n’est pas confortablement installé dans son fauteuil, et si l’armée israélienne envahit Gaza, nul doute qu’on le verra sur un char israélien. Quant à la dimension électorale de l’action, elle est évidente, même si elle n’est pas la seule dimension de cette intervention. Car, contrairement à ce qu’écrit notre « philosophe », l’avance de Nétanyahou ne l’assurait pas du tout de la victoire. Quant au vote de BHL, il irait sans doute à l’opposition, celle qu’incarnent M. Olmert et Mme Livni, ceux-là mêmes qui ont mené la guerre de 2006 contre le Liban et de 2008-2009 contre Gaza, avec l’appui, rappelons-le, du mouvement La Paix maintenant.

« Et quant à rappeler à ces petits malins que, s’il y a une manœuvre, une seule, aux sources de cette nouvelle tragédie, c’est celle d’un establishment Hamas qui est prêt à toutes les surenchères et toutes les fuites en avant, et qui est décidé, en réalité, à lutter jusqu’à la dernière goutte de sang du dernier Palestinien plutôt que d’avoir à rendre le pouvoir, ainsi que les avantages qui vont avec, à ses ennemis jurés du Fatah — à quoi bon  ? »

Le plus étonnant, c’est que, comme le reconnaissent divers journalistes israéliens bien plus courageux que BHL, le Hamas tente, depuis cinq ans, de faire appliquer le cessez-le-feu, mais il fait face à des groupes radicaux qui se nourrissent du désespoir palestinien (et qui sont armés, entre autres, avec du matériel issu des arsenaux libyens que plus personne ne contrôle).

« Face à ce concert de cynisme et de mauvaise foi, face à ce deux poids deux mesures qui fait qu’un mort arabe n’est digne d’intérêt que si l’on peut incriminer Israël, face à cette inversion des valeurs qui transforme l’agresseur en agressé et le terroriste en résistant, face à ce tour de passe-passe qui voit les Indignés de tous pays héroïser une nomenklatura brutale et corrompue, impitoyable avec les faibles, les femmes, les minorités et enrôlant ses propres enfants dans des bataillons de petits esclaves envoyés creuser les tunnels par où transiteront les douteux trafics qui vont les enrichir encore, face à cette méconnaissance crasse, en un mot, de la nature réelle d’un mouvement dont “Les protocoles des sages de Sion” sont un des textes constitutifs et que son chef, Khaled Mechaal, dirigeait jusque récemment depuis une confortable résidence à Damas, il n’y a qu’un mot  : obscénité. »

« Obscénité » : BHL fait sans doute référence à ses propres « arguments » pour justifier l’injustifiable.

Sur BHL, lire notre dossier en ligne « L’imposture Bernard-Henri Lévy ».

Samedi 1er décembre : Où va Israël ?

En partenariat avec le blog Nouvelles d’Orient, l’iReMMOvous convie à son université populaire à Paaris, consacrée à la Méditerranée et au Moyen-Orient.

Séance 1 (10h30-12h30)

Où en est la société israélienne ?, avec Dominique Vidal, journaliste, collaborateur au Monde diplomatique, co-auteur de Un autre Israël est possible (Editions de l’Atelier, 2012)

Séance 2 (14h-16h)

Qui sont les militants anti-colonialistes israéliens ?, avec Karine Lamarche, sociologue et auteure d’une thèse sur les militants israéliens contre l’occupation soutenue en 2011. Auteure de En attendant la chute du mur. Agir et protester en Israël aujourd’hui (éditions Ginkgo, 2011)

Séance 3 (16h-18h)

Qui sont les « groupes d’intérêt » pro-israéliens ?, avec Marc Hecker, chercheur à l’Institut Français des Relations Internationales (Ifri) et auteur d’Intifada française ? (Ellipses, 2012)

iReMMO - Institut de Recherche et d’Etudes Méditerranée et Moyen Orient - 5/7, rue Basse des Carmes 75005 Paris 01 43 29 05 65 / infos[@]iremmo.org Métro : Maubert Mutualité / Bus : 63, 86, 87

310 commentaires sur « Libérer les Palestiniens des mensonges de Bernard-Henri Lévy (II) »

0 | 100 | 200 | 300

  • permalien Sarah :
    20 novembre 2012 @17h02   »

    Monsieur Gresh,vous avez bien du courage pour lire et commenter les "arguments" de ce faussaire !

    Personnellement,à chaque fois que je le vois à la télévision,que je l’entends à la radio,je zappe,sinon je risque bien de vomir en entendant les propos scandaleux et hallucinants de ce sayan.

  • permalien doc :
    20 novembre 2012 @17h31   « »

    Parler de BHL même en mal c’est encore lui faire de la pub. Il adore ça !

  • permalien Protométèque :
    20 novembre 2012 @17h57   « »

    Personne ne peut plus ignorer que BHL est un personnage fort peu recommandable : menteur, hâbleur, à l’ego sur-dimensionné... Ce qui reste parfaitement incompréhensible, c’est que les télévisions et les colonnes des journaux lui soit encore ouvertes l’autorisant à poursuivre son travail de sape de la vérité et de la justice !

    As’ad AbuKhalil publie un lien fort intéressant d’une interview d’un porte parole du PM israélien, sévèrement retoqué par un journaliste d’Al Jazeera english (en anglais, of course). On souhaiterait que les journalistes français de télévision soient aussi incisifs... mais pour ça, ils devraient probablement bosser leur dossier, or force est de constater que la plupart d’entre eux n’a qu’une vague idée des sujets traités. Puisque dans le cas qui nous occupe, l’agression des Gazaouis par les forces d’occupation, ils continuent de nous expliquer que la trêve a été rompue par le Hamas sans plus de recherche, Hamas qu’ils prononcent quasiment systématiquement avec un "H" dur comme en hébreux, plutôt qu’avec un "H" aspiré comme en arabe ou comme haricot...

  • permalien Protométèque :
    20 novembre 2012 @18h12   « »

    Un autre lien publié par As’ad AbuKhalil, la chronologie des événements par Ali Abunimah... toujours sur Al Jazeera english, donc toujours en anglais.

  • permalien Nathan :
    20 novembre 2012 @18h29   « »

    Je me pose une question. Si Israël n’avait pas imposé un blocus autour de Gaza, s’il avait laissé des navires accoster dans le port de Gaza et des avions atterrir à l’aéroport de Gaza etc, les organisations palestiniennes n’en auraient-elles pas profité pour s’armer encore davantage en vue d’aborder la phase suivante de la "libération" de leur territoire ?

    Qu’est-ce qui permet à Alain Gresh d’être sûr que les organisations palestiniennes en seraient restées là et n’auraient pas perçu toute concession israélienne comme un aveu de faiblesse ? Nous savons tous que le gouvernement israélien ne veut pas la paix - s’il la voulait, ça se saurait - mais Alain Gresh connaît-il la stratégie du Hamas et peut-il se porter garant de ses intentions ? Où est-ce seulement un pur "wishful thinking" de sa part ?

  • permalien Yvan :
    20 novembre 2012 @18h30   « »

    Heureusement que le Diplo nous donne encore de temps en temps des nouvelles de Monsieur Lévy et se fait le promoteur de ses tribulations.

    Sans le Diplo, notre philosophe reporter serait depuis longtemps retombé dans la nostalgie de l’Être et le Néant (le néant surtout).

    L’opinion publique est parfois bien ingrate avec ses grands amuseurs.

  • permalien jean-pierre de Cornulier :
    20 novembre 2012 @18h30   « »

    M. Gresh, heureusement que vous êtes là. Je n’arrive pas à décolérer. Je ne peux plus regarder la télé. C’est pire que la dernière fois. Tenez bon et renseignez-nous sur ce qui est arrivé au site info-palestine avec lequel on ne peut plus se connecter.

  • permalien jeanlejeune :
    20 novembre 2012 @18h39   « »

    Bonjour,
    Quel est l’intérêt de commenter les divagations de BHL ?
    M Alain Gresh vous y perdez votre temps et votre talent.

  • permalien Sarah :
    20 novembre 2012 @18h51   « »

    Le documentaire qui n’a pas plu à Israel :

    AIPAC(le lobby pro-israelien),un oeil sur la Planète France 2.

  • permalien Sarah :
    20 novembre 2012 @18h53   « »

    Oups :

    J’ai oublié le lien.

    Le voici :

    http://www.youtube.com/watch?v=KzCo...

  • permalien K. :
    20 novembre 2012 @19h05   « »

    Bernard Henri Levy google actualités : "Environ 38 500 résultats"

    L’auteur du « Serment de Tobrouk » rayonnait, ce jeudi matin, à Washington DC…Bernard Henri Lévy était la semaine dernière, en effet, le seul invité français (et l’un des rares intervenants civils, non militaires) d’un symposium organisé par le groupe Newsweek-Daily Beast et intitulé, « The Hero Summit » : en français, le Sommet des Héros.

    Alors, bien au contraire, l’article de Alain Gresh est une oeuvre de salubrité publique.

  • permalien K. :
    20 novembre 2012 @19h49   « »

    "Réchauffement climatique" : "Environ 7 840 résultats"

  • permalien gloc :
    20 novembre 2012 @19h50   « »

    @K,

    Dans votre recherche Google vous avez raté :

    BHL se fait virer deux fois de la tribune à Benghazi - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=i_F...
    BHL fait tout pour apparaitre sur la video du discours historique de Nicolas Sarkozy, David Cameron et Moustafa Abdel Jalil le 15 septembre à Benghazi. Vu d

    ... et c’est bien dommage parce que le gag est désopilant.

    Il montre qu’au moins le monsieur est très soucieux de son image et n’hésite pas semble-t-il à manipuler Google ou YouTube ou Canal+ pour construire une légende dont tout le monde se fout.

    Heureusement, vu l’ampleur de l’événement il était impossible de l’effacer totalement de nos mémoires.

    A voir (en version longue) en arrière plan les efforts pathétiques de BHL pour être sur la photo : Sarkozy : "Vive Benghazi, vive la Libye, vive l’amitié entre la France et la Libye !" - YouTube

  • permalien K. :
    20 novembre 2012 @19h58   « »

    @ Gloc,

    Vos liens sont des oeuvres de salubrité publique.

  • permalien Nobo :
    20 novembre 2012 @20h09   « »

    "Dans la nuit hegelienne, toutes les vaches sont devenues grises... "

    Ajoutons à la correction d’Alain Gresh de la Rédaction du macabre pédant à la blanche chemise blanche que Hegel n’a jamais parlé de "vache grise" dans son oeuvre, mais de "vache noire" :

    « L’absolu : dans la nuit toutes les vaches sont noires » (Phénoménologie de l’esprit, Préface)...

    http://fr.scribd.com/doc/64529717/Hegel-La-Phenomenologie-de-l-esprit-t-1-Hyppolite-1941

  • permalien B. :
    20 novembre 2012 @20h17   « »
    Trop facile !

    Monsieur Gresh,

    Votre texte et surtout votre argumentation sont d’une faiblesse affligeante. De plus le manque de précision (volontaire) dans les propos que vous tenez est indigne du talent que l’on vous prête.

    Loin d’être un fan de BHL je dois pourtant reconnaître que vos critiques me laisse quelque peu sceptique.

    En premier lieu, vous parlez de l’évacuation de la bande de Gaza. Il s’agit là d’un fait pourtant incontestable, l’armée s’est retirée unilatéralement de la bande de Gaza. Alors on pourra après argumenter des heures sur le bien fondé et sur l’illégalité du blocus imposé par Israël. Néanmoins, quand il apparait de façon extrêment clair que les roquettes envoyées depuis Gaza ont été fournies par l’Iran, il me semble légitime de douter de la "sévérité" de ce blocus...

    Ensuite vous vous aventurez à faire une comparaison douteuse entre Liebermann et le Hamas. Bien que je ne partage en aucun façon les opinions de M. Lierbermann, il me semble indescent de comparer un ministre, fut il d’extrême droite, avec un parti reconnu comme "entité terroriste" par la communauté internationale.

    Dernière chose, je vous invite, dans un souci de précision , à revoir la chronologie des évènements pour vous rendre compte que des roquettes commençaient à pleuvoir sur Israël bien avant l’assasinat de Ahmed Al-Jabaari.

    B.

  • permalien Abdel :
    20 novembre 2012 @20h45   « »

    Merci à M.Gresh pour tout ces travaux instructifs qui nous permettent de voir ce que le néant médiatique peut créer comme ce philosophe de papier, un philosophe a une libre pensée des convictions, un attachement profond aux valeurs de l’humanisme ce qui dans le cas de BHL n’est apparent dans aucune de ces interventions concernant la cause Palestinienne !!

  • permalien Orangerouge :
    20 novembre 2012 @21h04   « »

    Israël aime la liberté d’expression en France : deux sites d’information sur la Palestine ne fonctionnent plus.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    20 novembre 2012 @22h02   « »

    @ Nathan // 20-11 / 18h29

    Dites, Nathan, vous ne croyez pas que vous êtes en burn-out ?

    Pcq, voyez-vous, dans le cours de votre post, vous admettez carrément :

    ... Nous savons tous [donc, vous aussi !] que le gouvernement israélien ne veut pas la paix ...

    Bien ! Voilà qu’une étincelle de vérité a éclairé votre esprit. Mais alors, à quoi bon vous demander ce que le Hamas aurait pu faire si on lui avait laissé le port (payé en partie par l’Europe), l’aéroport (payé en partie par l’Europe), l’accès à ses eaux côtières, l’accès à l’intérieur des terres, la possibilité de conclure ses accords commerciaux ou autres, et autres avantages soigneusement démolis par les gouvernements israéliens successifs.

    Pourquoi ces gouvernements s’acharnaient ainsi ? Pour empêcher une chose à leurs yeux abominable : que les Palestiniens s’enracinent dans leur pays. Comme vous l’avez écrit maintes fois : il faut être deux pour la paix !

    Serait-ce à nous de vous le rappeler ?

    Si vous constatez aujourd’hui que le gouvernement israélien n’est pas du genre à faire la paix, demandez-vous quand un autre gouvernement l’aurait été et à partir de quels symptômes on pouvait en juger. Si vous êtes rigoureux, vous n’en trouverez pas. Et dans une situation semblable, c’est le fort qui décide ou non d’opprimer et de mener la guerre. Le Hamas, comme le Hezb n’ont pas le choix : réagir ou périr.

    Ceci posé, je vous souhaite une joyeuse SAINT V, car c’est la date pour votre univ’, n’est-ce-pas ?

    Qu’est-ce qu’on boit à cette occasion ? Gueuze, Kriek ?

    En quantité modérée, l’alcool peut nous aider à réfléchir. Pensez à mon post !

  • permalien Tristan :
    20 novembre 2012 @22h12   « »

    @B.

    avec un parti reconnu comme "entité terroriste" par la communauté internationale

    Evidemment, comme pour tous les racistes, si ce que l’on nomme "l’occident" dit quelque chose, cela devient "la communauté internationale".

    Voyez-vous, du côté des nombreuses victimes de génocides de cette "occident", il y a, chaque jour, de plus en plus de gens qui reconnaissent l’entité sioniste comme terroriste, à tel point, que, bientôt, ils pourraient former la "communauté internationnale".

    Et pourtant, autant le Hamas que M. Liebermann ont été élu démocratiquement. Libre à vous de trouver plus légitime l’extrême droite au pouvoir qu’un mouvement de résistance.
    Entre 40 et 44, en France, vous auriez été très bien entouré
    (loin de moi l’idée de vous lancer la première pierre).

  • permalien Caligula :
    20 novembre 2012 @22h26   « »

    Bernard, Bernard, Bernard ; ta volonté de vouloir remettre aux goûts du jour la philosophie française me donne envie de vomir. La philosophie ne se limite pas à la publication de théories fumeuse, ni à des interviews ineptes. Ma grand-mère en avait une bonne de philosophie : "quand on ne sait pas on ferme sa gueule" ; c’ est un peu dur, certes, mais cela a le merite d’ être clair !

    Si l’ un des intervenants de ce trés bon blog connaissait le numéro de téléphone de l’ entarteur belge, j’ aurai quelques idées à lui soumettre. Plutot qu’ une tarte je proposerai une grosse baffe.

    Pour en finir, voici une proposition de travail à destination de l’ Attila de la pensée profonde : est_ce que les arbres de la forêt amazonienne font du bruit quand ils tombent ? Question hautement philosophique, je te conseil donc d’ aprofondir ladite question et surtout ne revient pas avant d’ avoir trouvé LA réponse ! Une trentaine d’ année au bas mot !

    PS : tu peux aussi emmener ta poupée gonflabe (pardon, ta femme) c’ est vrai, il faut le reconnaitre, vous allez bien ensemble : aussi superficiel l’ un que l’ autre ! Bon voyage !

  • permalien K. :
    20 novembre 2012 @22h28   « »

    Quelle est la définition sioniste d’une « période de calme » ? « Une occupation coloniale sans entrave. »

    https://twitter.com/benabyad/status...

  • permalien K. :
    20 novembre 2012 @22h46   « »

    Gaza est une fenêtre sur notre dystopie prochaine.
    Le fossé croissant entre l’élite mondiale et ses misérables masses humaines est assuré par une spirale de violence.

  • permalien Eusèbe :
    20 novembre 2012 @22h50   « »

    BHL entré à Gaza sur les tourelles des chars ?

    A part vos articles précédents vous avez des liens pour confirmer vos dires ?

  • permalien Eusèbe :
    20 novembre 2012 @22h55   « »

    Quelle est la définition islamiste d’une "juste paix" ?

    La domination islamique sans partage où les infidèles sont soumis aux musulmans.

    Quelle est la définition islamiste d’"arrogance" ?

    La position non subalterne des infidèles, ayant le toupet de se croire au même niveau. Voir l’arrogance des coptes ayant une position sociale meilleure de nombre de musulmans en Egypte.

  • permalien Sarah :
    20 novembre 2012 @22h59   « »

    Don’t feed the troll !

    Eusède aka Rachida aka etc etc

  • permalien Didyme :
    20 novembre 2012 @23h02   « »

    @Eusèbe :

    Pourquoi parlez vous de l’islamisme quand on parle de la Palestine ?

    Voudriez vous que l’on remplace les termes "sionisme" ou "état d’Israël" par "juifs" ?

  • permalien K. :
    20 novembre 2012 @23h04   « »

    Paul Danahar de la BBC, Apres le énième bombardement sioniste sur des journalistes :

    Je ne pense pas avoir jamais été dans un conflit où autant d’édifices abritant des médias ont été délibérément pris pour cible par un gouvernement

  • permalien Sakhra :
    20 novembre 2012 @23h08   « »

    L’hilarante est arrivée auj à Tel-Aviv, et elle envoyé son message :

    Clinton : l’engagement des USA pour la sécurité d’Israël, fort comme un roc

    Maintenant, que vont répondre les "zzzzzzzzzzzarabes", , la ligue de la maffiocratie arabe ? Sem’en oua taa’ten ?( A vos ordres ) !

    Vivement que l’Iran ait sa bombe !

  • permalien Deïr Yassin :
    20 novembre 2012 @23h12   « »

    @ B.

    "Hamas (.....) un parti reconnu comme entité terroriste par la communauté internationale"

    N’importe quoi !
    Israël, les US, Canada, le Japon et l’Union Européenne (supra-nationale) considèrent le Hamas comme une organisation terroriste.
    UK et l’Australie seulement la branche armée, mais pas l’organisation politique.
    La Norvège par exemple ne classe pas le Hamas sur sa liste des organisations terroristes, et ceci est le cas de pratiquement tous les autres Etats du monde.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    20 novembre 2012 @23h16   « »

    A propos de M’sieur B. (pas comme "bravo") // 20-11 / 20h17

    Révérence aveugle pour un titre

    Ainsi donc, pcq il est Ministre, AVI devrait rester à l’abri de toute critique. Le Hamas veut peut-être la fin d’un Etat qui a bien des fautes graves sur le dos ; AVI veut un nettoyage ethnique de la population autochtone, ses objectifs sont racistes. Il approuve le racisme, M’sieur B ? Il le défend en tout cas, même si c’est maladroit : ministre raciste ou pékin raciste, c’est le même racisme !

    Ghaza, prison à ciel ouvert

    Pour Ghaza, qu’est-ce que ça change que l’armée israélienne soit dehors ? Un délégué de l’ONU a eu cette phrase terrible à propos de la bande : "les Israéliens ont quitté la prison, fermé la porte à clé et jeté la clé à la mer".

    Le mensonge est du côté de ceux qui affirment, la bouche en coeur que, puisque l’armée israélienne est sortie, "l’entité" est libre. Ben voyons ! D’abord, rien qui entre ou qui sort sans l’aval de l’armée. M’sieur B. serait même incapable de nous donner pour les produits admis à l’entrée une liste "positive" (ceux qui "peuvent" entrer) ou "négative" (ceux qui "peuvent pas" entrer). Pas d’accès à la mer, pas de possibilité de prendre l’avion. Malnutrition de la majorité de la population, eau de distribution impropre à la consommation, pièces de rechange interdites d’entrée, .... Monsieur Gresh a évidemment raison de souligner que ce n’est pas la fin d’une occupation : c’en est une forme peut-être encore plus ignoble. Et Ghaza est toujours occupée.

    Les prisonniers font passer des trucs !

    Ah, les salauds, hein ! Ben quoi ? Il est du devoir de tout homme libre de chercher à s’évader et de chercher à passer outre aux contraintes inadmissibles. Et il est normal qu’une société dispose d’une certaine quantité d’armes pour se défendre surtout lorsqu’elle est menacée. Il est donc normal que le Hamas ait cherché à faire rentrer des compléments de nourriture puis d’autres biens telles les armes.

    Que je sache, personne ne se demande jamais chez les sionistes d’où viennent les armes israéliennes, en quelle quantité, ni comment elles sont payées. Et pourtant, je crois que le Hamas n’a même pas un vrai blindé alors qu’Israël !

    La chronologie

    Des chronologies des faits ont été renseignées dans les fils précédents. Il faut supposer que M’sieur B. est fraîchement débarqué, n’a pas eu le temps de lire ou a préféré oublier. Enfin, on lui rappellera que les choses ont commencé le 05-11. Inutile de lui indiquer le reste.

    La conjugaison de M’sieur B.

    Comme les autres rubriques, c’est très largement foireux.

  • permalien Deïr Yassin :
    20 novembre 2012 @23h23   « »

    Nathan, Nitzan Chen du GPO et le Jerusalem Post se sont pris tant de peine pour nous ’expliquer’ que les Israéliens étaient au petit soin des journalistes.....étrangers, comme l’a dit Mark-le-perroquet-australien-Regev.

    Sinon trois journalistes palestiniens viennent d’être tués ce soir :
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...

    Des combattants du Jihad Islamique et al-Qaïda à leurs heures de loisir sans doute.....

  • permalien X :
    20 novembre 2012 @23h25   « »

    Nathan :
    Nous savons tous que le gouvernement israélien ne veut pas la paix.

    Ah bon !

    1 - ce qui est plus grave c’est qu’il s’agit d’un gouvernement représentatif de la grande majorité des juifs l’entité sioniste,

    2 - l’erreur du Fatah c’est d’avoir pensé le contraire (voir cul de sac de Abbas),

    3 - la seule différence entre le Hamas et le Fatah est que le Hamas savait cette vérité...

    4- Vous ėtes, malgré tout, surpris que le Hamas s’équipe pour se défendre. Qu’attendez vous de lui connaissant ce fait, d’attendre que les bombes lui tombe sur la tėte et crever...

    5- Vous êtes surpris que l’on demande à ces salauds qui ne veulent rien savoir de la paix avec leur voisins de retourner là d’où ils viennent.

    Je ne comprends rien. Pourriez vous m’aider à comprendre ou alors vous avez un gros problème.

  • permalien Caligula :
    20 novembre 2012 @23h30   « »

    @ Nathan

    " Nous gagnerons même si tu ne le croit pas !" Pablo Neruda.

  • permalien X :
    20 novembre 2012 @23h35   « »

    Sinon trois journalistes palestiniens viennent d’être tués ce soir

    Faudrait demander lui demander si des journalistes palestiniens ça compte...avec des racistes ...

    Mais en tout cas la chose est chirurgical, pas de journaliste non palestiniens. Pour les enfants c’est aussi chirurgical ils n’arrêtent de le répêter.

  • permalien Sarah :
    20 novembre 2012 @23h39   « »

    Tariq Ramadan sur Gaza :

    http://www.youtube.com/watch?v=PI6j...

  • permalien Sarah.m :
    20 novembre 2012 @23h43   « »

    Merci pour cet article... que c’est bon de voir qu’il existe encore des gens censés et intelligents !

  • permalien Lou :
    20 novembre 2012 @23h45   « »

    Botul Henri Levy ou la vraie nature des cuistres :

    http://www.youtube.com/watch?v=Db5w...

  • permalien X :
    21 novembre 2012 @00h00   « »

    Concernant les discussion en cours j’ai remarqué certaines convergences dans les déclaration de Netanyahou, Ashton, Blair.....répėté par Lieberman..tout ce beau monde de civilisés parlent de solution de Gaza à long terme !!

    J’ai l’impression que l’Egypte va se faire offrir un cadeau..Ça pue.

  • permalien chapoudeau :
    21 novembre 2012 @02h29   « »
    Impunité et Survie

    La survie de Israel dépend de son impunité, ils sont indissociables.
    Du coup, quand ça cause du Proche-Orient, je préfère regarder le foot.

  • permalien Deïr Yassin :
    21 novembre 2012 @02h39   « »

    - 00:40 (heures locales) : l’immeuble abritant les locaux de l’Agence France Presse a été bombardé
    - 1:47 : Les bureaux de Associated Press et de Al-Jazeera ont été bombardés

    Ils sont magnifiques, ces gens.
    - 02:00 Anonymous a hacké la page Facebook de Silvan Shalom, le vice Premier Ministre. Il est écrit :
    "People of the World are united against oppression. You cannot silence our voices. Free Palestine"
    [Les peuples du monde sont unis contre l’oppression. Vous ne pouvez faire taire nos voix. Libérez la Palestine]

    - 2:10 Anonymous a aussi hacké le compte Twitter de Silvan Shalom. Il appelle au BDS, à libérer la Palestine, il dénonce le sionisme, traite sa femme de psychopathe (on savait que la femme de Bibi est cinglée et frappe ses employés.....), appelle N’Yahou un tueur, dit que le monde n’est pas dupe face aux mensonges sionistes.....

    - 2:39 : un bombardement tout près de deux hôtels où logent les journalistes étrangers. Selon le journaliste américain Hugh Naylor, les vitres dans les deux hôtels ont éclatés.

    Que nous disait-t-on déjà au sujet des journalistes étrangers à Gaza.....

  • permalien youppi :
    21 novembre 2012 @05h35   « »
    @Eusèbe

    a celui qui se demande si l’inénarrable BHL est bel et bien entré à gaza dans un char d’assault, en voici la réponse de sa bouche http://www.bernard-henri-levy.com/b...

  • permalien Yvan :
    21 novembre 2012 @06h26   « »
    Libérer les Palestiniens des mensonges


    SPOT SIPA - Un soldat israélien tué par un tir de roquette (armée) - Le Nouvel Observateur
    JERUSALEM (Sipa-AP) - Un soldat israélien de 18 ans a été tué mardi après-midi par un tir de roquette dans le sud d’Israël, a annoncé l’armée israélienne dans un communiqué.
    Il s’agit de la première victime militaire israélienne depuis le début de l’offensive "Pilier de Défense" destinée à mettre fin aux tirs de roquettes depuis la Bande de Gaza.
    Depuis le début de l’opération il y a sept jours, au moins 130 Palestiniens sont morts, ainsi que trois civils israéliens.

    Fort heureusement on ne déplore à ce jour la mort d’aucun soldat palestinien.

    Clinton : l’engagement des USA pour la sécurité d’Israël, fort comme un roc
    jerusalem (Israël) - La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a affirmé mardi à Jérusalem avant des entretiens avec le Premier ministre israélien Benjamin Natenyahu que l’engagement des Etats-Unis pour la sécurité d’Israël était fort comme un roc.
    L’engagement américain pour la sécurité d’Israël est fort comme un roc et inébranlable. C’est pourquoi je pense qu’il est essentiel d’(obtenir) une désescalade de la sitaution à Gaza, a affirmé Mme Clinton durant une brève conférence de presse.

    aussi vrai que Netanyahu déclare tout mette en œuvre pour la création d’un état palestinien.

    Il semble que la voie vers la sécurité d’Israël passe par la case "arrêt immédiat des conneries" pour Clinton.

  • permalien adam harishon :
    21 novembre 2012 @07h02   « »

    L’obcénité, c’est le mot, sur les arguments de Alain Gresh, sur le Hamas et sa culture de la mort :
    http://adamharishon.wordpress.com/2...

    l’obcénité c’est la justice expéditive et exhibitionniste du hamas :
    http://elderofziyon.blogspot.fr/201...

    Comme d’habitude Alain Gresh laisse sa haine l’aveugler, pas un mot de la charte du hamas, ni de sa façon honteuse de se servir de sa population et des journalistes comme boucliers humains

  • permalien Eusèbe :
    21 novembre 2012 @08h33   « »

    @ youppi

    Par parenthèse, je ne suis pas entré à Gaza, comme disent les crétins, « dans la tourelle d’un char ». Mais j’ai fait ce que font tous les repor­ters du monde : j’ai fait en sorte d’être « embedded » dans une unité pour, le temps d’une nuit, me faire une toute petite idée, mais avec mes propres yeux, de ce qui se passait sur le champ de bataille.

    voici la réponse de sa bouche

  • permalien Yvan :
    21 novembre 2012 @08h50   « »
    Libérer les Palestiniens des mensonges


    L’arsenal iranien du Hamas, un casse-tête pour Israël - PROCHE-ORIENT - FRANCE 24
    Reste à comprendre comment un tel arsenal a pu parvenir jusqu’au Hamas, malgré le blocus israélien sur la bande de Gaza et la puissance des services de renseignements de l’État hébreu. Selon ces derniers, Téhéran est le principal pourvoyeur d’armes des organisations armées palestiniennes dans la bande de Gaza. Dans un entretien à la télévision américaine CNN, le président israélien Shimon Peres a accusé lundi l’Iran de tenter d’envoyer des armes à Gaza. "Nous n’allons pas faire une guerre à l’Iran, mais nous essayons d’empêcher l’acheminement de missiles à longue portée que l’Iran envoie au Hamas", a-t-il déclaré.

    Compte tenu des budgets affichés pour contrôler Gaza, comment ne pas soupçonner Israël d’être soit complice soit incompétent sur le contrôle de fourniture d’armes d’un pays sous embargo, vers une région sous embargo ?

    C’est l’argument fondamental de "rempart de la civilisation contre la barbarie", qui est en question.

  • permalien Tahani :
    21 novembre 2012 @09h16   « »

    Cher Monsieur,

    Je suis une architecte-écrivain libyenne publiée régulièrement dans L’Orient le Jour mais aussi le Monde et Libération mais dès qu’il s’agit de BHL c’est la censure.

    L’indécence obscène d’un philosophe Français

    « La tragédie de la Palestine, c’est que la communauté internationale est de mauvaise foi, d’un côté, y compris d’ailleurs l’Union européenne et les Américains, (…) Israël est traité comme l’Etat le plus démocratique (...) Et la population palestinienne a le droit aussi de se défendre (…) Qui est mort il y a 4 ans ? 1400 femmes, enfants, et vieillards (...) Lorsque Israël tire (...), ce n’est pas le Hamas ni le Jihad (...)qu’on punit, c’est la population de Gaza qui ne peut même pas fuir parce que toutes les frontières de Gaza sont fermées par Israël. » Leïla Shahid –

    Je viens de lire la dernière frappe moralisatrice de l’écrivain philosophe Bernard Henri-Levy intitulée « Obscénité » à propos de l’intervention d’Israël à Gaza. Notre Lawrence d’Arabie parisien du Café de Flore repart en croisade après avoir libéré la Libye. Il nous a écrit une longue diatribe où nous retrouvons pêle-mêle, Catherine Ashton, le parti communiste, les verts, l’Afrique, le Caucase, la Syrie, la Libye, le Hamas, Netanyahou. Un règlement de comptes fâché devenu ordinaire dans sa stratégie de communication. Un déballage de mauvaise foi indécente où à aucun moment il ne déplore la mort des civils palestiniens dont de nombreux enfants innocents. Quel grand fabulateur surtout lorsqu’il s’acharne à essayer de nous resservir une légitime défense Israélienne avariée depuis longtemps. Est-ce qu’il pense que les arabes sont des petits naïfs prêts à ingurgiter silencieux ses coups de gueule confus ? A-t-il tenté une seule fois d’endosser le gilet ensanglanté d’un père qui ramasse le corps désarticulé de son enfant ? Est-ce qu’il sait ce que les bombardements de sa victime – Israël – ont eu comme conséquences au Liban en 2006 notamment sur les terres du Sud où à certains endroits l’herbe ne pousse plus et aussi du taux d’explosions de cancers dans la population libanaise ? Dommages collatéraux n’est-ce pas ? Non, Monsieur Levy je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous écrivez en conclusion : « Face à ce concert de cynisme et de mauvaise foi, face à ce deux poids deux mesures qui fait qu’un mort arabe n’est digne d’intérêt que si l’on peut incriminer Israël. (…) » Nous, les arabes nous ne sommes pas tombés aussi bas. Nous avons notre dignité et nous avons également le droit de vivre en paix au même titre que les Israéliens. Il y a un an presque jour pour jour Monsieur Daniel Cohn-Bendit dans une intervention au parlement européen a dit une phrase qui est toujours d’actualité : « Too much is too much, enough is enough. »

    Tahani Khalil Ghemati

    Beyrouth le 20 novembre 2012

  • permalien Pierre Becquart :
    21 novembre 2012 @10h08   « »
    Proverbe inutile mais juste

    Toute situation, bonne ou mauvaise, est appelée à changer.
    Pour ma part ce qui change - trop lentement - mais sûrement ce sont les soutiens internationaux sur lesquels Israël a pu compter jusqu’ici. Dans la guerre d’influence qui se joue ce ne sont pas les élucubrations verbeuses de BHL qui changeront la donne qui est définitivement favorable au peuple Palestinien.

    Amicalement de Belgique.
    Pierre Becquart

  • permalien K. :
    21 novembre 2012 @10h21   « »

    L’entité sioniste a le droit de garder ce qu’elle a volé à la sueur du front du contribuable étatsunien.

  • permalien Yvan :
    21 novembre 2012 @10h26   « »
    Les combats de Bernard Henry, philosophe "embedded"









  • permalien Protométèque :
    21 novembre 2012 @10h27   « »

    @ Caligula :

    Si l’ un des intervenants de ce trés bon blog connaissait le numéro de téléphone de l’ entarteur belge, j’ aurai quelques idées à lui soumettre. Plutot qu’ une tarte je proposerai une grosse baffe.

    Souvenirs !

  • permalien Nathan :
    21 novembre 2012 @10h32   « »

    Deïr Yassin : 21 novembre @02h39

    00:40 (heures locales) : l’immeuble abritant les locaux de l’Agence France Presse a été bombardé
    1:47 : Les bureaux de Associated Press et de Al-Jazeera ont été bombardés

    Apparemment, nous n’avons pas les mêmes sources d’information.

    - Les locaux de l’AFP - situés au quatrième étage de l’immeuble - n’ont pas été visés par les missiles mais bien des locaux situés au septième étage d’un immeuble (qui en compte huit) et qui, si l’on en croit l’armée israélienne, abritaient un centre opérationnel du Hamas. Les journalistes de l’AFP sont indemnes.

    http://www.thenews.com.pk/article-7...

    - Les locaux de al-Jazeera n’étaient pas visés mais un immeuble gouvernemental du Hamas situé à proximité.

    Al Jazeera’s bureau in Gaza City has been damaged after an airstrike hit the nearby Abu Khadra government building. A residential building in the area was on fire after the strike.

    http://blogs.aljazeera.com/topic/ga...

  • permalien Nathan :
    21 novembre 2012 @10h35   « »

    Ceux qui parlent d’entité sioniste ne le savent peut-être pas mais ils contribuent également à la poursuite de la guerre.

    Ce sont les co-pilotes des F16 israéliens.

  • permalien Protométèque :
    21 novembre 2012 @10h46   « »

    @ Nathan :

    Ceux qui parlent d’entité sioniste ne le savent peut-être pas mais ils contribuent également à la poursuite de la guerre.
    Ce sont les co-pilotes des F16 israéliens.

    Soit, mais en quoi et comment ?

  • permalien SadcitizenShanaa :
    21 novembre 2012 @10h54   « »

    Comment voulez-vous qu’on voit quoi que ce soit du haut d’une tourelle, avec lunettes de soleil de surcroit ?!
    Le "philosophe" de l’exagone a une vision sélective et orientée des faits !

  • permalien Noval :
    21 novembre 2012 @10h56   « »

    Christophe Oberlin : " En acceptant l’oukase de Georges Bush décrétant le Hamas "organisation terroriste", la diplomatie européenne s’est tirée une balle dans le pied pour dix années, peut-être d’avantage "

    http://www.ism-france.org/analyses/...

  • permalien SadcitizenShanaa :
    21 novembre 2012 @11h01   « »

    Nathan : "Je me pose une question. Si Israël n’avait pas imposé un blocus autour de Gaza, s’il avait laissé des navires accoster dans le port de Gaza et des avions atterrir à l’aéroport de Gaza etc, les organisations palestiniennes n’en auraient-elles pas profité pour s’armer encore davantage en vue d’aborder la phase suivante de la "libération" de leur territoire ?"

    Si l’on veut éviter ce genre de questionnement, il faut encourager une solution juste et négociée !
    Pour répondre a vos questions qui sous entendent qu’il n’y pas point de colonisation, il suffit de se reporter à l’ére coloniale du siécle dernier. Cela vous dira que les mêmes méthodes engendrent les mêmes réactions !

  • permalien Messager :
    21 novembre 2012 @11h05   « »

    Merci au monde diplo de nous donner un point de vue libre,i.e. different, il nous reste un peu de pluralisme ds ce pays Grace a vous. Il fut un temps ou les philosophes ou écrivains philosophes s’appellaient Sartre, Aron, ou Camus, de nos jours il y a toujours des personnes de qualité, a la différence ce "philosophe officiel" de N. Sarkosy et hélas de F.Hollande.

  • permalien Nathan :
    21 novembre 2012 @11h23   « »

    Protométèque : 21 novembre @10h46

    Ceux qui parlent d’entité sioniste ne le savent peut-être pas mais ils contribuent également à la poursuite de la guerre.
    Ce sont les co-pilotes des F16 israéliens.

    Soit, mais en quoi et comment ?

    Pourtant, c’est simple à comprendre. Ils nient radicalement l’existence d’Israël, au point même que le nom même de cet Etat leur écorche les lèvres. Même le nom est de trop !

    Vous comprenez bien que cette position idéologique ne fait rien pour arranger la cause de la paix.

    Si vous ne saisissez pas ça, que voulez-vous que je vous dise ? Je ne peux tout de même pas réinventer l’eau chaude !

  • permalien Zulfikar Al-Ansari :
    21 novembre 2012 @11h25   « »

    Bonjour à tous,

    Selon la 10ème chaîne israélienne, une forte explosion vient d’avoir lieu à Tel-Aviv. C’est un bus de la société Dan. 10 blessés dont 3 graves ont été nombrés pour le moment.

    Ce probable attentat arrive alors qu’Hillary Clinton est en visite à Ramallah en Cisjordanie chez le président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Selon la chaine libanaise Al-Mayadeen, Abbas s ’attendait à ce que Clinton évoque le cessez-le-feu avec Israël. A la grande surprise d’Abbas, elle lui aurait demandé de renoncer à sa demande de devenir un Etat observateur à l’ONU prévue pour le 29 novembre 2012.

  • permalien SadcitizenShanaa :
    21 novembre 2012 @11h27   « »

    A propos du caractére passionné, voire véhéments de certains com. et l’emploi, par certains, du terme "entité" qui renvoi à un espace sans fronitiéres nettes, ce qui caractérisent juridiquement un état :

    Etat : organisation politique et juridique d’un territoire délimité

  • permalien Nathan :
    21 novembre 2012 @11h43   « »

    SadcitizenShanaa : 21 novembre @11h27 « 

    A propos du caractére passionné, voire véhéments de certains com. et l’emploi, par certains, du terme "entité" qui renvoi à un espace sans fronitiéres nettes, ce qui caractérisent juridiquement un état :

    En effet, ceux qui parlent d’entité sioniste jouent admirablement sur l’ambiguïté de la formule. Cela peut dénoter un Etat sans frontières établies comme vous le dites très justement. Mais cela peut aussi signifier que cet Etat est une greffe artificielle et coloniale au Proche-Orient qui doit être détruite politiquement.

    Cette ambiguïté se retrouve également dans la formule "Halte à la colonisation" qui peut tout aussi bien signifier halte aux implantations israéliennes, halte à la colonisation depuis 1967 ou halte à l’Etat colonial né en 1948, chaque sensibilité y trouvant son bénéfice.

  • permalien Zulfikar Al-Ansari :
    21 novembre 2012 @11h46   « »

    Toujours selon Al-Mayadeen, Netanyahou aurait exigé du président égyptien Morsi qu’il se porte garant en signant le document de trêve avec le Hamas et en s’engageant à désarmant les armes de la résistance palestinienne.

    Sur l’explosion de Tel-Aviv, ce se serait un attentat perpétré par une jeune femme. Il semble que ce ne serait pas attentat suicide car aucune trace de corps n’a été trouvé pour le moment.

    La veille de l’attentat, 38 palestiniens ont été arrêtées par la police d’occupation israélienne. Les généraux israéliens seraient maintenant plus inquiets de l’évolution en Cisjordanie que celle de Gaza et l’auraient fait savoir à Netanyahou.

    La question pour les Israéliens est de savoir si c’est le Fatah ou le Hamas qui est l’auteur de l’attentat. Dans le cas, où ce serait le Fatah, cela marquerait un élargissement du conflit, puisqu’à ce jour seuls les factions de Gaza étaient impliqués dans la confrontation militaire actuelle.

    Tel-Aviv n’est donc plus seulement la cible des missiles de Gaza, mais elle est dorénavant sous la menace d’attentats.

  • permalien Zulfikar Al-Ansari :
    21 novembre 2012 @12h09   « »

    Une nouvelle explosion aurait été entendue à Tel-Aviv selon Al-Quds TV.

    La construction du "mur de sécurité" entamée sous le gouvernement Sharon en août 2002 sur plus de 700kms était censée protéger la population israélienne des attentats palestiniens.

    L’objectif de cette mesure vient d’être mis en pièces.

  • permalien Zoé Vannier :
    21 novembre 2012 @12h16   « »

    Quelle déception et quelle honte !

    Je n’ai pas de sympathie pour M. BHL mais il est le seul à expliquer que l’archarnement sur Israël est malsain et injuste.

    M. Gresh, si j’ai bien compris le Hamas qui se réjouit des roquettes tombées en Israël est moins criminel que M. Lieberman qui est certes extrémiste mais qui ne tient pas de tels propos.
    Israël n’appelle pas à la haine de l’autre.

    Israël ne devrait pas exister ? Ne refaites pas l’Histoire et je vous en prie cessez d’attiser la haine avec vos articles.

    La vérité se trouve entre vous et M. Lévy.

  • permalien gloc :
    21 novembre 2012 @12h34   « »

    Zoé Vannier : il est le seul à expliquer que l’archarnement sur Israël est malsain et injuste.

    Vous vous foutez du monde...

    le jour où RFI fera un "dernière minute" à chaque fois qu’une bombe israélienne tombera sur un famille palestinienne, vous aurez le droit de parler... d’équité.

    Mais on en est loin : Israël : explosion dans un bus à Tel-Aviv, au moins dix blessés - Israël - RFI

  • permalien Zulfikar Al-Ansari :
    21 novembre 2012 @12h45   « »

    L’attentat de Tel-Aviv a été revendiqué par les brigades des martyrs d’Al-Aqsa, c’est-à-dire par une branche militaire de Fatah.

    Le conflit n’est plus circonscrit à Gaza.

  • permalien Tristan :
    21 novembre 2012 @12h49   « »

    @ Eusèbe

    Pourquoi certains à la solde des ... , qui paient monnaie sonnantes et trébuchante des éditoriaux éhontés, s’acharnent à tenter d’effacer l’inspiration idéologique des ... ?

    Vraiment un magnifique commentaire, digne des très fameux protocoles des sages islamistes !!!

    Oui, la menace est à nos portes, et demande des solutions énergiques, voir finales !!!

    Car, tous le monde sait qu’il existe un plan millénariste de conquête du monde, de leur part !!!

    En ces temps de crise économique, j’ai bien peur que vos délires puissent facillement prendre racine.

  • permalien K. :
    21 novembre 2012 @14h23   « »

    Une question. Une seule. Y croient-ils vraiment ?

  • permalien Sakhra :
    21 novembre 2012 @14h46   « »

    Le frère de la jeune lionne palestinienne, qui avait tenu tête aux soldats de l’armée la plus criminelle du monde a été tué par les sionistes .

    Les criminels jubilent : bien fait pour sa gueule ! elle méritait des claques !La voilà qui enterre son terroriste de frère ....

    http://jssnews.com/2012/11/20/fppp/

  • permalien Protométèque :
    21 novembre 2012 @15h06   « »

    @ Nathan :

    Voilà quelques posts que vous nous expliquez, en gros et je résume, que ce sont les Palestiniens et leurs « supporters » (au sens des définitions 2 a et b) qui alimentent la guerre, par exemple ainsi :

    Ceux qui parlent d’entité sioniste ne le savent peut-être pas mais ils contribuent également à la poursuite de la guerre.
    Ce sont les co-pilotes des F16 israéliens.

    Mais comme vous le disiez ailleurs :

    […] Nous savons tous que le gouvernement israélien ne veut pas la paix [...]

    Ce faisant, vous devez vouloir nous dire qu’Israéliens et Palestiniens partagent chacun une part de responsabilité dans les évènements, que ce sont des belligérants au sens classiques du terme et que donc, ben c’est malheureux, mais c’est la guerre, z’arriveront p’t’être bien à faire la paix, mais chacun devra faire des concessions… En gros, vous nous refaites le lit des accords d’Oslo.

    Mais, outre que le processus d’Oslo a bel et bien fait la démonstration de sa vacuité et qu’on voit mal ce qu’une tentative de réactivation serait d’autre que de l’acharnement thérapeutique, c’est une erreur de constat absolu que de les renvoyer dos-à-dos et, on le sait bien, si on ne constate pas bien, on ne pose pas le bon diagnostique et sans diagnostique adéquat et donc avec une médication inadaptée, on ne guérit le patient que par le fait du hasard ; pour ainsi dire on le laisse mourir !

    Non, les uns et les autres ne portent pas la même responsabilité dans cette guerre. D’un côté il y a un agresseur, de l’autre un agressé ; d’un côté il y a un violeur, de l’autre un violé ; d’un côté il y a un oppresseur, de l’autre un opprimé… je m’arrête là. Pas besoin de vous dire qui est qui, n’est-ce pas ? parce que

    [s]i vous ne saisissez pas ça, que voulez-vous que je vous dise ? Je ne peux tout de même pas réinventer l’eau chaude !

  • permalien Sakhra :
    21 novembre 2012 @15h08   « »

    Avec le colonialisme, aucune résistance pacifique seule n’est payante ...La résistance armée doit l’accompagner ..
    La plus grande erreur de Arafat, à Oslo a été d’avoir accepté de renoncer à la lutte armée .Le résultat est là .Colonisation continue, massacres, nettoyage ethnique ...

    Oui Hamas a raison de prendre les armes ?C’est un droit légitime, un droit reconnu par le droit international : c’est le doir de résister ,par tous les moyens, y compris par la violence, à l’oppression, àl’occupation étrangère de son pays .

    La preuve , le" journal de référencee" commence à parler de "paix" .Ah bon ? Tel-Avi est à la portée des missiles de la résistance ! ça change un peu la donne ?

    A Gaza, la trêve ne remplacera jamais la paix
    http://www.lemonde.fr/idees/article...

  • permalien Protométèque :
    21 novembre 2012 @15h13   « »

    @ K :

    Une question. Une seule. Y croient-ils vraiment ?

    A quoi ? au « protocole des sages d’Arafat » remplaçant le « protocole des sages de Sion » ? au complot islamique mondial succédant au complot juif mondial ? à Thani à la place de Rotschild ?

    J’ai peur que oui… et c’est bien ce qui est inquiétant…

  • permalien Sakhra :
    21 novembre 2012 @15h31   « »

    Un pique-nique pour admirer les bombardements sur Gaza

    Les charognards ...

    https://www.youtube.com/watch?featu...

  • permalien Protométèque :
    21 novembre 2012 @16h50   « »

    @ Sakhra :

    Le frère de la jeune lionne palestinienne, qui avait tenu tête aux soldats de l’armée la plus criminelle du monde a été tué par les sionistes.
    Les criminels jubilent : bien fait pour sa gueule ! elle méritait des claques ! La voilà qui enterre son terroriste de frère ....
    http://jssnews.com/2012/11/20/fppp/

    Le corps de l’article ne manque déjà ni de cynisme ni d’agressivité, mais les commentaires sont nauséabonds !

    Le commentaire le plus raciste à mes yeux (bien que j’avoue n’avoir pas eu le courage de tous les lire…) : bizar qu’elle soit blonde

    Le plus faux cul : Nous haïssons les palestiniens de nous amener à nous réjouir de la mort d’autrui

    Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde…

  • permalien Nathan :
    21 novembre 2012 @16h59   « »

    Protométèque : 21 novembre @15h06

    Non, les uns et les autres ne portent pas la même responsabilité dans cette guerre. D’un côté il y a un agresseur, de l’autre un agressé ; d’un côté il y a un violeur, de l’autre un violé ; d’un côté il y a un oppresseur, de l’autre un opprimé…

    En effet, historiquement, il y a un agresseur - Israël - et un agressé - les Palestiniens. Il n’empêche qu’il faudra bien un jour aboutir à une coexistence, à moins d’être pour une victoire définitive de l’un ou l’autre camp. Pour moi, il y a un cercle de raison qui comprend les gens qui sont prêts à discuter sincèrement (je conviens qu’ils sont peu nombreux en Israël) et les extrémistes - dont on a quelques spécimen sur ce blog - qui nous promettent un avenir encore plus sanglant.

  • permalien Vitigis :
    21 novembre 2012 @17h14   « »
    La donne

    La preuve, le" journal de référence" commence à parler de "paix". Ah bon ? Tel-Avi est à la portée des missiles de la résistance ! ça change un peu la donne ?

    Les missiles iraniens fournis au Hamas ne permettent pas d’infliger des dégâts au potentiel militaire israélien. Le Hamas a la possibilité de prendre les armes, mais il a aussi la certitude d’en prendre plein la figure en retour. Droit ou pas.

    Bon, ceci dit, la joie des Palestiniens à l’annonce de l’attentat contre un bus israélien est malsaine. Elle montre une attitude de supporter de football. Elle montre que la mort de jolis enfants ne provoque que sélectivement les larmes. En Israël, cet attentat peut seulement affermir la position des bellicistes.

    D’où la question : si les protagonistes prennent des attitudes de supporters de football, ne pourrait-on régler la question par des épreuves sportives ?

  • permalien COLERE :
    21 novembre 2012 @17h18   « »

    En feuilletant les commentaires sur cet article je constate malheureusement que toutes les interventions qui critiquent le parti pris de l’auteur et sa faible argumentation sont supprimées. L’objectif étant de ne laisser la place qu’aux intervenants de soutien certains le font avec délire et en multiples interventions. LMD devient à cette petite échelle l’adepte de la pensée unique pour ne pas dire plus .

  • permalien Deïr Yassin :
    21 novembre 2012 @17h26   « »

    @ Nathan 10h32
    "Si l’on croit l’armée israélienne"

    Certains croient l’armée israélienne, d’autres sont prêts à gober les histoires de JSSNews ou d’autres sites farfelues sans la moindre vérification pourvu qu’il y a une histoire à raconter.

    Rushdi Mahmoud Al-Tamimi de Nabi Saleh, mort dimanche, blessé samedi durant une manifestation pour Gaza, avait 28 ans.

    Liran al-Tamimi qu’on voit sur la vidéo est la fille de Bassem al-Tamimi (né en 1967), activiste bien connu, son fils ainé Wa’ed a 16 ans. C’est d’ailleurs lui qu’on voit dans les bras de sa maman durant l’enterrement sur la photo de JSS News. Rushdi Al-Tamimi était le frère de Nariman al-Tamimi. Nariman al-Tamimi est aussi la cousine de Mustafa al-Tamimi tué par l’IDF le mois de décembre 2011. Et son mari croupit en prison pour ’pacifisme à outrance’.
    A Nabi Saleh, tout le monde s’appelle Al-Tamimi.....

    - www.maannews.net/eng/ViewDet...
    Il y a une vidéo qui montre Rushdi Tamimi au sol, et comment les salopards de l’IDF empêche les gens de s’approcher de lui pour le porter aide.

    http://flickr.com/photos/activestil...

  • permalien Caligula :
    21 novembre 2012 @17h38   « »

    @Vitigis 17h14

    cf : Séoul Bop.....Ludwig von 88

    http://www.youtube.com/watch?v=uW9cQg4Qvjg

  • permalien Nathan :
    21 novembre 2012 @17h41   « »

    D’après le Guardian, un enfant palestinien aurait été tué dans un autre bombardement (récent) du bâtiment abritant l’AFP. L’info relayée par le correspondant du Guardian à Gaza est atroce :

    A doctor at Gaza’s Shifa hospital went to treat a six-year-old boy who turned out to be his dead son, according to the BBC’s Paul Danahar citing Gaza health minister.

    He names the boy and the father.

    Boys name was Abdul Rahman Naaem. Father is Doctors Majdi at Shifa hospital in #Gaza

    http://www.guardian.co.uk/world/201...

  • permalien elbé :
    21 novembre 2012 @17h45   « »

    Lors d’une interview avec Alain Gresh, un journaliste hausse la voix contre un représentant du Likoud :

    http://www.youtube.com/watch?featur...

  • permalien Protométèque :
    21 novembre 2012 @18h04   « »

    @ Nathan :

    En effet, historiquement, il y a un agresseur - Israël - et un agressé - les Palestiniens. Il n’empêche qu’il faudra bien un jour aboutir à une coexistence, à moins d’être pour une victoire définitive de l’un ou l’autre camp. Pour moi, il y a un cercle de raison qui comprend les gens qui sont prêts à discuter sincèrement (je conviens qu’ils sont peu nombreux en Israël) et les extrémistes - dont on a quelques spécimen sur ce blog - qui nous promettent un avenir encore plus sanglant.

    Pardonnez-moi de vous le dire, mais vous égrainez les contradictions comme les perles d’un chapelet. Je résume :

    Donc c’est la guerre.
    Le premier responsable (l’agresseur), c’est Israël.
    L’agressé : les Palestiniens.
    Israël ne veut pas la paix.
    Mais il faudra bien coexister…

    Soit, mais si vous récusez aux Palestiniens le droit de résister et n’attendez rien des Israéliens, que reste-t-il à part la perpétuation de la brutale domination israélienne ?

  • permalien gloc :
    21 novembre 2012 @18h10   « »

    Vitigis : Bon, ceci dit, la joie des Palestiniens à l’annonce de l’attentat contre un bus israélien est malsaine.


    Sdérot

    foot ball...

  • permalien Zulfikar Al-Ansari :
    21 novembre 2012 @18h26   « »

    Bonsoir à tous,

    Selon le site d’Al-Mayadeen TV, Un accord portant sur une trêve entre Israël et les Palestiniens aurait été conclu et devrait être annoncé par le président égyptien Mohamed El-Morsi en présence d’Hillary Clinton...

    Si cela se révèle vrai, la question serait de savoir quelles sont les conditions qui auraient été imposées à l’Egypte notamment sur une éventuelle contrainte de désarmer les factions palestiniennes.

    J’apprends à l’instant que la conférence vient de débuter.

  • permalien Deïr Yassin :
    21 novembre 2012 @18h31   « »

    "Les locaux de l’AFP n’ont pas été visés"

    Vous remarquerez que je n’ai rien écrit de tel.
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...

    Ceci dit, c’est dingue comme le Hamas est présent dans les mêmes immeubles que les média, hein. Dans votre lien, on lit ceci :

    "From what we understand, Hamas had a military intelligence opération there" an army spokesman said

    C’est un peu léger, ’from what we understand’, depuis quand l’IDF comprend quoi que ce soit ?

    Au sujet du premier bombardement dimanche de l’immeuble regroupant de nombreux agences de presse, blessant 6 journalistes, on peut lire dans le lien de JPost :
    "The IDF on Sunday hit SkyNews Arabia and Al-Arabiyya and injured a group of journalists in the process of targeting what it said was the antenna of a station being used by Hamas to facilitate terror operations"

    C’est quoi déjà ce proverbe sioniste d’un chien qu’on accuse de rage ?

    ****
    Victimes mineurs aujourd’hui
    - Mahmoud Abu Khusa, 13 ans, Al-Khazandar, Gaza Ville
    - Ayman et Hadil Al-Asalay, frère et soeur ainsi que leur père, Beit Hanoun.
    - Abdul Rahman Na’em, 2 ans, la tour Nima, Gaza Ville
    - Ilham Nabahin, camp al-Nusairat, 4 ans.

    Aujourd’hui on enterre deux martyrs en Cisjordanie, des clash avec les valeureux soldats de Tsahal un peu partout notamment à Nabi Saleh et al-Khalil.
    - www.maannews.net/eng/ViewDet...

  • permalien X :
    21 novembre 2012 @18h38   « »

    Les délires sioniste Nathan :

    En effet, ceux qui parlent d’entité sioniste jouent admirablement sur l’ambiguïté de la formule. Cela peut dénoter un Etat sans frontières établies comme vous le dites très justement. Mais cela peut aussi signifier que cet Etat est une greffe artificielle et coloniale au Proche-Orient qui doit être détruite politiquement.

    Quelle formule vous conviendra monsieur Nathan ?

    Un état qui ne reconnaît pas ses frontières n’est pas un état sans frontières. Ce n’est tout simplement pas une état. Il n’y a aucune ambiguïté ni ruse à la sioniste. CE N’EST PAS UN ÉTAT. Puisque vous admettez que ce n’en est pas un comment voulez vous qu’on l’appelle : la chose des juifs, la chose sioniste...reposez. Mais si vous êtes cohérent vous même vous ne devriez plus l’appeler état.

    Cette ambiguïté se retrouve également dans la formule "Halte à la colonisation" qui peut tout aussi bien signifier halte aux implantations israéliennes, halte à la colonisation depuis 1967 ou halte à l’Etat colonial né en 1948, chaque sensibilité y trouvant son bénéfice.

    Ceux qui sont contre la poursuite de la colonisation n’ont pas le droit de dire ’’Hale à la colonisation" on doit dire quoi monsieur Nathan qui ne vous blesserait pas. Peut ėtre on doit la fermer.

    Ils nient radicalement l’existence d’Israël.

    Non c’est une chose qui existe, malheureusement, mais ce n’est pas un état, ce n’est pas un pays.

  • permalien christian chesnot :
    21 novembre 2012 @19h02   « »

    Israël, s’il n’est plus puissante occupante de Gaza, est devenu puissance assiégeante...et donc, il est comptable au plan du droit international des mêmes devoirs que s’il occupait Gaza.

  • permalien X :
    21 novembre 2012 @19h04   « »

    Zulfikar Al-Ansari

    Si cela se révèle vrai, la question serait de savoir quelles sont les conditions qui auraient été imposées à l’Egypte notamment sur une éventuelle contrainte de désarmer les factions palestiniennes.

    Je ne pense pas que Morsi soit imbécile à ce point. Pour désarmer les factions il faudra qu’il leur donne au moins leurs droit légétimes. Ce dont je doute fortement.

    85% des habitants de Gaza sont réfugiés vont ils continuer à vivre dans le misère dans laquelle les sionistes l’ont mis sans lever le petit doigt pour faire plaisir à Morsi. Je ne le pense pas.

  • permalien X :
    21 novembre 2012 @19h10   « »

    christian chesnot :
    21 novembre @19h02 «  »
    Israël, s’il n’est plus puissante occupante de Gaza, est devenu puissance assiégeante...et donc, il est comptable au plan du droit international des mêmes devoirs que s’il occupait Gaza.

    Vous pouvez dire ce que vous voulez à ces gens (les sionistes) mais ne leur parlez pas d’argent.

    Ils réclament des centaines de milliards de dollars aux pays arabes pour des faux réfugiés. Sans l’argent facile (terres et ressources légalement volé aux palestiniens) beaucoup d’entre eux n’aurait même pas immigré en Palestine. Alors leur demander de payer comme tout le monde l’aurait fait !

  • permalien Sarah :
    21 novembre 2012 @20h02   « »

    Manifestation sioniste hystérique à Tel Aviv pour soutenir les massacres à Gaza :

    http://www.youtube.com/watch?v=DZLN...

    Vous remarquerez la présence de Michael Ben Ari,député à la Knesset.

    A vomir !

  • permalien SadcitizenShanaa :
    21 novembre 2012 @20h10   « »

    Les puissances tutélaires britanniques, françaises, ont fait de cette région un terrain de guerre pour satisfaire la cupidité, c’est à dire le pillage et la volonté de puissance !
    Cette région abrite des peuples tournés vers la culture, la spiritualité et n’ont pas des tendances bellicistes exacerbées !
    Le sionisme n’est qu’une conséquence de l’intolérance de certains états européens (Allemagne).
    Le gros probléme est que les sociétés modernes n’ont pas de penseurs pour éclairer les phénoménes politico- philosophiques. A la place nous avons des techocrates asservis au systéme.
    Moralité : Les peuples de la région sont des peuples non bellicistes.

  • permalien K. :
    21 novembre 2012 @20h15   « »

    Israël : une communication lourdingue

    Hébé ! Qu’est ce qu’ils diraient s’ils lisaient al zeb et compagnie ?

  • permalien Sarah :
    21 novembre 2012 @20h22   « »

    @ Shanaa :

    Ca devient agaçant cette manie que vous avez de tout ramener à la colonisation et aux puissances occidentales(USA et Europe),comme si les sionistes n’étaient que de pauvres victimes bombardant Gaza et ses enfants malgré eux !

    Ca suffit cet angélisme et cette pensée périmée(cf.Chomsky) d’une certaine gauche qui veut à tout point absoudre Israel de ses crimes abominables en présentant ce pays comme un "jouet" de l’impérialisme occidental.

    Je ne vois pas en quoi aujourd’hui Israel sert concrètement les intérets impériaux américains dans la région,et ne parlons même pas de l’Europe qui paie tout ce qu’Israel détruit sans avoir son mot à dire !

  • permalien K. :
    21 novembre 2012 @20h32   « »

    Hearing distant gunfire (probably celebratory) and omnipresent drones over head. No rockets, no air strikes.

    https://twitter.com/bencnn/status/2...

    Charles Enderlin sur France 2 : "70% des habitants [de l’entité sioniste] étaient contre le cessez-le feu et 64% n’y croient pas"

    Et puis cette époustouflante déclaration-farce : "après l’attentat de Tel-Aviv Clinton a dit à Morsi : "attention si vous ne convainquez pas le Hamas d’accepter le cesser-le-feu il y aura une opération terrestre""

  • permalien K. :
    21 novembre 2012 @20h37   « »

    Every attack that hit #Gaza hit all 11 million Palestinians around the world, myself included. Our resistance is fierce, only stronger now.

    http://blog.mondediplo.net/spip.php...

  • permalien K. :
    21 novembre 2012 @20h41   « »

    @ Sarah,

    Cela n’absout nullement l’entité sioniste de ses crimes plus qu’abominables.

  • permalien K. :
    21 novembre 2012 @20h43   « »

    70% des sondés et non pas habitants bien sur

  • permalien K. :
    21 novembre 2012 @20h57   « »

    C’était avant aujourd’hui, mais ça reste valable aujourd’hui comme demain :

    Et tous les Palestiniens dans ce territoire en état de siège attendent avec inquiétude de savoir quelle sera la réaction du Hamas à la dernière surenchère israélienne

    En acceptant que la présence de drones dans le ciel gazaoui n’est pas de la surenchère.

  • permalien aladinesane :
    21 novembre 2012 @21h02   « »

    Faire des comparaisons à tout va peut comporter des risques. Une fois de plus, le BHV de la pensée (unique) s’est pris les pieds dans le tapis. Face aux irlandais catholiques qui n’étaient pourtant pas des enfants de chœur, les britanniques n’ont pas usé des mêmes méthodes ni des même moyens que ce gouvernement raciste et sanguinaire.

    Dès qu’il s’agit d’israel, le bonhomme s’excite comme une mouche dans un bocal.

    Tiens ! mon correcteur me propose un "I" pour israel...no way

0 | 100 | 200 | 300

Ajouter un commentaire