Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Liberté pour Nadir Dendoune !

Liberté pour Nadir Dendoune !

mercredi 30 janvier 2013, par Alain Gresh

Le journaliste franco-algérien Nadir Dendoune a été arrêté en Irak le 23 janvier. Il y est détenu depuis, sans explication et sans que les autorités consulaires françaises aient pu lui rendre visite. Il est en Irak avec un visa de journaliste et une accréditation du Monde diplomatique. Nadir s’était déjà rendu dans ce pays en 2003 pour servir de « bouclier humain » face à la menace de guerre. Selon des informations non confirmées, on lui reprocherait d’avoir pris sans autorisation des photos d’une usine de traitement des eaux. Cette arrestation est scandaleuse.

Le Syndicat national des journalistes irakiens a déclaré le 29 janvier : « Nous disons aux forces de sécurité d’arrêter d’empêcher nos journalistes de travailler, même quand ils utilisent un appareil photo, qui sert simplement à montrer la vie quotidienne des gens, et qui sert également à fonder les bases solides de la démocratie. Le journaliste sert aussi au respect de la loi, des libertés. Un appareil photo n’est pas un bâton de dynamite ou une mine artisanale, mais une arme qui sert à crier la vérité. C’est l’œil de la vérité. »

Nadir a publié plusieurs livres, dont Lettre ouverte à un fils d’immigré (Danger public, Paris, 2007), en forme d’autobiographie.

Un comité de soutien pour sa libération s’est créé sur Facebook.

Une conférence de presse sur son cas se tiendra le jeudi 31 janvier à 17 heures à l’Institut du monde arabe (IMA), où est prévue, à 18 h 30, la première projection de son film Palestine.

32 commentaires sur « Liberté pour Nadir Dendoune ! »

  • permalien Yvan :
  • permalien lamia :
    30 janvier 2013 @17h35   « »

    Cher Alain,

    M. Dendoune s’est rendu en Irak pour faire le bouclier humain en 2003, et non en 1990-1991 - il était alors un peu jeune...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nadir_...

  • permalien Jessica :
    30 janvier 2013 @17h35   « »

    Il me semble que c’est en 2003 qu’il s’est précdemment rendu en Irak. Mais je me trompe peut-être...

  • permalien Shanaa :
    30 janvier 2013 @20h41   « »

    Le cas du journaliste Nadir Dendoune vient nous rappeler, qu’en Irak, il se passe toujours de graves violations dont personne ne parle. La guerre de basse intensité permanente autorise toutes les dérives dont aucune ONG ne se soucie. Opération "freedom" disait l’envahisseur ! 10 ans plus tard, c’est pire.

  • permalien khimoum :
    30 janvier 2013 @21h22   « »

    Les journalistes irakiens se mobilisent. Et vous vous en êtes où ?

  • permalien Shanaa :
    30 janvier 2013 @21h44   « »

    Arnaud Gonzague :

    "Nadir Dendoune est emprisonné en Irak ! Nadir Dendoune est emprisonné en Irak ! Nadir le journaliste, Nadir l’énervé, Nadir le marrant, Nadir mon pote, Nadir dont j’ai eu la chance d’être l’éditeur (pour "Lettre ouverte à un fils d’immigré" en 2007) et parfois le confident.

    Il faut faire circuler partout cette information partout : Nadir Dendoune est emprisonné en Irak !"
    - Nouvel obs.

  • permalien Shanaa :
    30 janvier 2013 @22h00   « »

    "Un tocard sur le toit du monde" (son livre) pas en prison ! Nadir Dendoune est un battant, un engagé. C’est cet engagement qui l’a conduit en Irak. Chacun à son niveau peut faire quelque chose : telephone, affiches, courrier, en parler, etc...

  • permalien Shanaa :
    30 janvier 2013 @22h05   « »

    "Nadir Dendoune est incarcéré dans une prison irakienne, sans inculpation, depuis le milieu de la semaine dernière pour avoir pris des photos sans autorisation à Bagdad."

    "Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité et député européen, a écrit à l’ambassadeur d’Irak pour protester fermement contre cette arrestation. Il a de même alerté par lettre Viviane Reding, Commissaire à la Justice, aux Droits fondamentaux et à la Citoyenneté et Vice-présidente Commission européenne, ainsi que Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité."
    - Humanite.fr

  • permalien Shanaa :
    30 janvier 2013 @22h10   « »

    Ambassade Irak :
    M. Fareed Yasseen Ambassadeur de le République D’Irak en France 53, rue de la Faisanderie 75016 Paris

  • permalien Caligula :
    30 janvier 2013 @22h24   « »

    @ Shanaa,

    Ambassade Irak :
    M. Fareed Yasseen Ambassadeur de le République D’Irak en France 53, rue de la Faisanderie 75016 Paris”

    Avouez qu’il y aurait de quoi sourire si ce n’était pas aussi grave.

  • permalien Spartacouscous :
    31 janvier 2013 @00h36   « »

    Bé il est où l’autre agité du bocal de Reporters Sans Frontières ?

  • permalien Sassi :
    31 janvier 2013 @06h05   « »

    Sur la photo, on peut lire sous le titre du journal : "lou mounde dibloumatik" écrit en arabe. Vous êtes sûr que ce n’est pas une photo truquée car cela me semble bizarre. Sassi

  • permalien gloc :
    31 janvier 2013 @08h02   « »

    @Sassi,

    ... est-ce qu’il vous semble normal que الجزيرة s’appelle Al Jazeera et الجزائر Alger ?

  • permalien zarzuelita :
    31 janvier 2013 @15h18   « »

    Il se passe beaucoup de choses en Irak en ce moment mais les médias français n’en parlent absolument pas. Il faut lire la presse anglo-saxonne (et encore) ou avoir des contacts dans le pays pour se tenir au courant. Que font les journalistes ?! Il est certes risqué d’aller sur place, la preuve, mais il y a plein d’Irakiens compétents pouvant relayer l’information.

  • permalien j ai du mal a suivre :
    31 janvier 2013 @21h08   « »

    ON NE PARLE DON PAS ENCORE DE LA SYRIE !

  • permalien
    1er février 2013 @11h56   « »

    tout à fait de votre avis ; on descend par ailleurs la seule démocratique du mo et esquive les vrais problèmes

  • permalien Yvan :
    1er février 2013 @13h21   « »
  • permalien Yvan :
    1er février 2013 @13h56   « »


    Mélenchon exprime sa « vive inquiétude » au sujet de Nadir Dendoune - Libération
    Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche (PG) a exprimé vendredi sa « plus vive inquiétude » au sujet de Nadir Dendoune, journaliste français arrêté par la police irakienne pour avoir pris des photos sans autorisation à Bagdad.


  • permalien Mirage :
    1er février 2013 @18h41   « »

    A Lamia,Comment avez vous pu lire :1990-1991 ??!!!,Monsieur GRESH a bien ecrit "en 2003",décidément vous lui cherhiez des érreurs et vous lui en aviez touvé une qui n’existe pas.....vous lisez ce que vous voulez lire et non ce qui est ecrit.

  • permalien sabine :
    2 février 2013 @13h04   « »

    Vous pouvez signer la pétition pour la libération de nadir Dendoune sur le lien suivant :

    http://www.humanite.fr/fil-rouge/si...

  • permalien Cochise :
    2 février 2013 @22h05   « »

    Accroche-toi Nadir, tu n’es pas seul...

  • permalien solidarite :
    3 février 2013 @04h46   « »

    j’espère qu’ils vont pas le livrer aux israeliens....

  • permalien Yvan :
  • permalien Mehdi :
    3 février 2013 @11h07   « »

    Pourquoi écrivez-vous qu’il est franco-algérien ? Le fait qu’il soit un bi-national ?
    En général, lorsque l’on indique la double nationalité de personnes issues d’Afrique, c’est le procès en racisme ( voir Noah ou Zidane).
    Nadir Dendoune a la double nationalité certes, mais il est né et a grandi en France. Il est vrai qu’il a revendiqué son algérianité pour la première fois lorsqu’il a gravi l’Everest, un peu à l’image de tous ces maghrébins qui revendiquent le pays d’origine de leur parents quand ils réussissent ( le cas de Nadir) ou quand ils sont en rupture avec la société (le cas des banlieues).
    Je crois qu’un travail de psychanalyse s’impose pour comprendre ces mécanismes. Mais le Monde Diplomatique ne devrait tomber dans ces travers.

  • permalien martine silber :
    4 février 2013 @11h55   « »

    il a trois passeports, français algérien et australien.

  • permalien Leïla-Lisa :
    6 février 2013 @14h18   « »

    Nadir, tu n’es pas seul. Beaucoup te soutiennent, aujourd’hui sur le Parvis du Trocadéro, nous saurons te montrer notre soutien.
    Liberté pour Nadir, un mot qui te va si bien....
    Leïla-Lisa

  • permalien Mohssin Ahmed :
    6 février 2013 @16h14   « »

    Comment se fait-il que le journaliste en question ait pu ignorer les "lois" en vigueur dans un pays toujours dans le chaos et où la démocratie demeure un mot vain ; l’irresponsabilité,érigée en règle de conduite ? A force de vouloir défier les mentalités rétrogrades,on finit par se faire piéger.Dans le métier de journaliste,la vigilance doit être de tous les instants si on ne veut pas offrir son alibi à l’arbitraire ...

  • permalien Caligula :
    6 février 2013 @21h26   « »

    @ Mohssin Ahmed,

    Si les journalistes respectaient scrupuleusement les lois de tous les pays, on ne verrait que des J-P Pernault. Avouez que cela serait dommage. Plus que l’arrestation, c’est la détention arbitraire qui est remise en cause ici.

  • permalien Lisa-Leila :
    7 février 2013 @10h52   « »

    On lâche rien ! On est tous derrière toi !!!

  • permalien Mehdi :
    10 février 2013 @12h47   « »

    Je ne comprends pas pourquoi sa famille ne demande pas l’intervention de l’Algérie puisque Nadir Dendoune est aussi algérien. C’est lui qui l’a revendiqué au sommet de l’Everest bien qui est rentré au Népal en avec un passeport français. Allez comprendre...
    Pourquoi tous ces franco quelque chose qui revendiquent toujours haut et fort l’appartenance un pays dans lequel ils ne vivent pas, demandent toujours l’assistance de la France en cas de difficultés et jamais à leur pays de coeur.
    A plus forte raison pour le cas de Nadir Dendoune puisque son pays de coeur est un pays arabe ( l’Algérie) et donc la relation avec un autre pays arabe ( l’Irak) devrait être facilitée.

  • permalien mohand :
    13 février 2013 @17h28   « »

    j’ai entendu dans ma mosquée une info bizarre : les détenteurs de passeport australien sont des gens du mossad : que dieu ait son ame

  • permalien Yvan :

Ajouter un commentaire