Le Monde diplomatique
Accueil du site > Défense en ligne > Le Livre sur la défense sera-t-il blanc ?

La parole libre du général Desportes (2)

Le Livre sur la défense sera-t-il blanc ?

lundi 4 mars 2013, par Philippe Leymarie

« Nous avons une armée qui est encore un bel outil, mais il n’est pas sûr que cela va durer longtemps », estime le général Vincent Desportes, pour qui la campagne actuelle au Mali illustre les points forts du dispositif militaire français, mais aussi les faiblesses d’une « défense à trous ». Il considère, à quelques semaines de la parution d’un nouveau Livre blanc et de la préparation d’une nouvelle Loi de programmation militaire, que la dissuasion nucléaire — budgétivore et intouchable — perdra de sa crédibilité si elle n’est pas adossée à une force conséquente. Or, c’est le contraire qui se profile…

Le « retex » (retour d’expérience) sur l’opération Serval au Mali apparaît plutôt favorable à cet ancien directeur de l’Ecole de guerre, devenu professeur à Sciences Po :

« L’adversaire a été culbuté », il a été dépassé en mobilité, pour ne rien dire de la « 3ème dimension » (espace aérien), entièrement maîtrisée par les militaires français, grâce à leurs techniques de ravitaillement en vol, de poser aérien d’assaut, d’aérolargage, de parachutage, d’appui par les hélicoptères de combat, d’engagement de troupes de tous types au sol, de soutien logistique et sanitaire…

Au final, une manœuvre compliquée, planifiée de longue date, qui a parfaitement fonctionné, en dépit des étirements géographiques (jusqu’à 1 200 km de Bamako, 2 400 km d’Abidjan, etc.), et qui démontre une fois de plus que les armées françaises — même à effectifs et moyens en réduction depuis plus de cinq ans — restent capables « d’entrer en premier » sur un théâtre d’opération, de tenir le rôle de « nation-cadre » dans une intervention multinationale, de disposer de toute la palette interarmes, etc. « Pour une fois, on est pas une “proxyforce” (force d’appoint).  »

Savoir-faire français

Le général se dit impressionné par la « maîtrise du feu »  : « En Afghanistan, dès 2002, les Américains en avaient fait un emploi inconsidéré : lorsqu’en 2005-2006, on a voulu “rallier les cœurs et les esprits”, il était trop tard. Au Mali, on n’a rasé ni Tombouctou ni Gao : l’appui de la population est fondamental, et c’est un savoir-faire français. N’étant pas subordonnés aux Américains, cette fois, nous avons pu utiliser nos propres méthodes. »

Vincent Desportes insiste au passage sur l’utilité des points d’appui prépositionnés (les bases à Libreville, N’Djamena, Abidjan, etc.), dont le sort était remis en question ces dernières années : « Heureusement qu’on est pas allé au bout de la réforme préconisée par le Livre blanc de 2008… C’est une plus-value par rapport aux autres Européens… Les Britanniques ne pourraient faire face, par exemple, à un conflit en Afrique de l’Est. » Il estime que, tant que Paris exerce des responsabilités de membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, les militaires français doivent pouvoir être projetés « sans fausse honte » partout où c’est nécessaire… mais aussi « sans attendre un casus belli ».

Unités d’élite

Mais l’ex-général fait également le compte des faiblesse ou dérives :

— la réduction des effectifs : pour être capable de projeter quatre mille hommes avec tout l’environnement nécessaire (comme dans le cas de l’opération Serval au Mali), il faut un énorme réservoir derrière… Pour sélectionner et mettre en condition les trois mille membres des forces spéciales françaises (commandos air, marine, terre), il faut pouvoir puiser dans un vivier, avec notamment une armée de terre à cent mille hommes… ce qui ne sera plus le cas longtemps, au rythme des réductions actuelles.

— le tropisme sur les forces spéciales : « On en a fait un abus. C’est le syndrome Puga [1] ». Mais l’entretien de ces unités d’élite (actuellement limitées à trois mille hommes hyperentraînés et hyperéquipés), induit des économies sur le conventionnel. Or, si ces commandos sont des atouts pour la préparation d’une opération, ou le lancement d’une offensive « coup de poing » en ouverture de théâtre, ils ne savent pas faire ce que fait l’armée « normale » — sécuriser, tenir le terrain, etc. « Reprendre les villes, c’est le métier de base des unités classiques. »

Le rêve de Bercy

— les équipements qui ont souffert  : « On comprend que l’état-major ait repris les photos de l’opération Daguet, dans le Golfe : ce sont les mêmes véhicules ! » Mais ils ont quarante ans, et tombent en panne.

— le manque d’autonomie : « On a taillé dans les stocks. On a des manques criants. » Dans le domaine des drones, du renseignement, du ravitaillement en vol, du transport aérien, etc. Et « si les Américains ne veulent pas qu’on continue, au bout de quelques jours, la guerre s’arrête… »

— l’Europe de la défense : « C’est un rêve qui ne fonctionne pas. Il y a une perception différente des menaces. Les nations comptent plus que l’Union. Les procédures européennes, comme celles prévues par les Constitutions de plusieurs pays, sont trop lourdes et limitent la liberté d’action. Le “pooling and sharing” (partage des capacités) est une fausse bonne idée, qui plaît à Bercy (où on cherche à faire des économies sur le régalien) mais qui va à l’encontre des capacités autonomes françaises. »

L’adieu aux Malouines

D’où, pour le général Vincent Desportes, une série de leçons dont devraient tenir compte les rédacteurs du nouveau Livre blanc et les planificateurs de l’armée future : conserver des points d’appui prépositionnés, maintenir un volume significatif de forces conventionnelles, rénover l’équipement de l’armée de terre (alors que les programmes de renouvellement des matériels sont régulièrement repoussés), conserver une cohérence interarmées, et inter-composantes au sein d’une même armée.

« Les Britanniques ne seraient plus capables aujourd’hui de faire les Malouines [2]. Et les Français pourront-ils reproduire une opération de type Serval dans quelques années ? », se demande Desportes, qui met en garde contre une « défense à trous », un manque « d’épaisseur stratégique », une dépendance à l’égard des Américains, rappelant qu’en 2011, après quatre mois d’offensive aérienne et maritime en Libye, les armées se disaient déjà « au taquet ».

Dissuasion à la malienne

« L’erreur capitale du précédent Livre blanc a été de sanctuariser la dissuasion nucléaire », estime par ailleurs le général Desportes. Dans la perspective d’un budget défense en baisse, cet intouchabilité du budget nucléaire suppose que les forces conventionnelles seront amputées. Or, soutient-il, il y a un lien stratégique entre le nucléaire et le conventionnel : « Ce n’est pas du “tout ou rien” » : il y a une gamme de réactions, une progressivité de l’action. « Si on n’a que le nucléaire, on ne le tire jamais ! » « Ce n’est pas avec un SNLE [3] qu’on protégerait nos ressortissants, et qu’on aurait empêché les prises d’otages au Mali ou au Cameroun ! »

Croisement en or

C’est une question de crédibilité : à défaut d’avoir jamais utilisé la bombe atomique (et dans la perspective de ne jamais avoir à faire autre chose que la brandir…), il faut montrer ce qu’on sait faire, à différents stades : « Sinon, personne n’y croit. » Sur ce plan, « le fait de s’être engagé au Mali contribue à renforcer la dissuasion… même nucléaire ». Bref, les forces conventionnelles entourent, préparent et crédibilisent une éventuelle frappe atomique. « De mon point de vue, le nucléaire ne sert à rien si nous n’avons pas d’autonomie défensive. »

Le général, qui se dit absolument partisan d’un maintien de la dissuasion nucléaire, prône cependant un équilibre constant entre les budgets du nucléaire et du conventionnel : quand l’un baisse, l’autre doit diminuer dans les mêmes proportions. Et d’énumérer quelques gisements d’économies, en se posant à nouveau la question de la pertinence d’une composante nucléaire aéroportée, ou d’une permanence totale à la mer des SNLE, « les trois-quatre heures de croisement entre le sous-marin retour de patrouille et celui qui le relève coûtant des fortunes » car imposant à lui seul l’entretien d’un quatrième SNLE, avec double équipage, etc.

Il est encore possible de prendre en compte ces remarques du général Desportes : la parution du Livre blanc, initialement prévue pour janvier, puis février, ne devrait pas intervenir avant mars ou avril...

Notes

[1] Du nom du chef d’état-major particulier du président de la République, ancien chef du Commandement des opérations spéciales (COS)

[2] L’armée britannique avait affronté en 1982 les militaires argentins, pour empêcher l’annexion de cet archipel colonial de l’Atlantique sud.

[3] SNLE : sous-marin lanceur d’engins, vecteur de la dissuasion nucléaire.

109 commentaires sur «  Le Livre sur la défense sera-t-il blanc ? »

0 | 100

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @19h59   »

    au moment où l on est sur ce forum,des troupes francaises forment,en jordanie,aux cotés des britanniques et des américains,les djihadistes syriens pour écraser les alaouites syriens et les chiites libanais du hezbollah.

  • permalien radionucleide :
    4 mars 2013 @20h04   « »

    "Ce n’est pas avec un SNLE [3] qu’on protégerait nos ressortissants, et qu’on aurait empêché les prises d’otages au Mali ou au Cameroun !"
    ce n’est pas non plus avec les forces conventionnelles et prépositionnées...

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @20h25   « »

    l armée francaise combat les islamistes au sahel...........tout en soutenant ceux de syrie.cela d autant plus que fin 1991 début 1992,le parti socialiste francais fut favorable au f.i.s,condamnant l annulation du processus électoral par l armée algérienne-normal,puisque celle ci est elle meme issue des moudjahidine qui menerent la guerre de décolonisation contre la france,la répression ayant ete menée par un certain francois mitterrand,qui n hésita pas à recourir aux pires exactions pour écraser le f.l.n.

  • permalien Shanaa :
    4 mars 2013 @20h40   « »

    Rien de nouveau sous le soleil. Seule les méthodes ont changé. Les acteurs sont les mêmes que le siécle dernier, à un détail prés. C’est à dire que les indigénes s’entretuent. Pour le reste, en tant que pacifiste, je trouve terrible qu’on en soit aux mêmes considérations qu’au siécle dernier. Pire aucun progrés diplomatique, encore moins mental.

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @20h59   « »

    la france qui mène la guerre contre AQMI est dirigée par les socialistes qui esperaient il y a plus de vingt ans la victoire du f.i.s....alors que c est de ce parti islamiste que viennent les combattants du sahel qui ont fait allegeance à al qaeda !c est le comble !

  • permalien Shanaa :
    4 mars 2013 @21h37   « »

    Il semble que la Mauritanie va entrer en Guerre. Si la situation s’enlise, que l’Algérie est déstabilisée, ce sera la bérézina. Par ailleurs, c’est curieux ces guerres dirigées contre le monde musulman. D’autant plus curieux aprés le pseudo-retrait afghan, l’aide destructrice à la Libye, l’anathéme sur la Syrie, la mort de l’Irak. Ces guerres ont lieu en même temps que les "révolutionnettes" arabes, curieusement... Impossible de suivre un tel imbroglio !

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @21h43   « »

    en meme temps,israel est absout pour tous ses exces,puisque les critiques de la "communauté internationale" sur l annexion et la judaisation de jerusalem-est,du plateau du golan et de 62 pourcents de la cisjordanie sont bien timides...

  • permalien Shanaa :
    4 mars 2013 @21h48   « »

    On a coutume de dire que la France posséde une bonne diplomatie, entretient une bonne politique avec ses anciennes colonies. Sa politique avec les nations arabes était, en apparence, équilibrée.Aussi,ce soudain virus martia, assumé sans complexe par des socialistes,l est trés difficile à comprendre, à moins que les puissances comme la Chine ou la Russie rivalisent pour les ressources. Le consensus des médias dominants n’aident pas à la lecture du monde, faisant la part belle aux "complotistes" !

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @21h51   « »

    à Shanaa,l algérie,si elle connaitra son "printemps arabe",risque fort de voir la victoire des islamistes armés,qui controlent la kabylie,le sahara.....de plus,le fait que bouteflika ait laissé la france survoler son espace aérien et la mort d abou zeid et de mokhtar belmokhtar risquent de radicaliser les maquis djihadistes.

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @22h02   « »

    notre dame d afrique sera remplacée par une mosquée ;les nostalgiques de l "algérie francaise" en prendront un coup.

  • permalien Caligula :
    4 mars 2013 @22h17   « »

    ...les militaires français doivent pouvoir être projetés « sans fausse honte  » partout où c’est nécessaire… mais aussi « sans attendre un casus belli  ».

    N’y aurait-il que moi que ça dérange, ce genre de phrase ?

    « Ce n’est pas avec un SNLE [3] qu’on protégerait nos ressortissants, et qu’on aurait empêché les prises d’otages au Mali ou au Cameroun ! »

    Ben, visiblement, même avec des commandos stationnés dans le coin, la fin n’est pas à la hauteur des moyens.

    Et si on démentelait l’armée ? Ce n’est pas ce qui inverserait la courbe du chomage, mais cela ferait quelques économies...

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @22h21   « »

    IL FAUT EXIGER LE RETRAIT FRANCAIS D AFRIQUE,DES EMIRATS ARABES UNIS DE JORDANIE ET D AFGHANISTAN !

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @22h47   « »

    @ Shanaa et si l on faisait sauter notre dame d afrique ?pour rappel,c est un vestige de la colonisation francaise qui s est soldée par la mort de trois millions d algériens et la contamination du sahara lors des essais nucléaires qui perdurerent jusqu en 1967-68.

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @23h33   « »

    le fait que le parti socialiste veuille déconfessionaliser l alsace-moselle explique peut etre son soutien passé au f.i.s-puisque celui ci,s il prend le pouvoir,s en prendra aux lieux de cultes chrétiens.

  • permalien red emperor :
    4 mars 2013 @23h47   « »

    evidemment,l anecdote de s en prendre a notre dame d afrique est une plaisanterie !

  • permalien patrice :
    5 mars 2013 @03h04   « »

    La question qui fâche :
    Combien coûte l’armée ? Combien rapporte-t-elle au pays ? (Puisque, apparemment, c’est le but des interventions néo coloniales).
    Accessoirement : Quel serait le coût d’un dispositif minimal capable de protéger le pays, sachant qu’on dispose de bombes nucléaires, que 90% d’entre elles sont superflues, et qu’à ma connaissance, personne n’a l’intention de nous attaquer. L’Allemagne s’est longtemps passée d’armée (et de bombes atomiques). Ca n’a pas eu l’air de leur faire défaut.
    Toutes les interventions que nous avons menées depuis la grande guerre (perdue en 3 semaines), se sont avérées être, soit des défaites, soit des victoires inutiles, voire contre productives (exemple : l’Irak, où les entreprises françaises ont laissé des plumes).
    Prenons aussi en considération les subventions à Dassaut, et le fait que la plupart des entreprises françaises dont nous défendons les intérêts à prix d’or paient leurs impôts dans des paradis fiscaux.
    Pourquoi ne pas demander à Total, Areva, Bouygues, et Vinci, de payer notre intervention au Mali ? Je gage que, soudain, ils ne verront plus l’intérêt de la chose.

  • permalien patrice :
    5 mars 2013 @03h13   « »

    @ Red emperor
    "le fait que le parti socialiste veuille déconfessionaliser l’Alsace-Moselle "

    Ils y ont renoncé, comme ils ont d’ailleurs renoncé à 59 des 60 promesses de Hollande, (la 60ème étant le mariage gay). Bien malin, soi dit en passant, celui qui sera capable de différentier Hollande de Sarkozy.
    Ah, si ! Il s’est fâché avec les allemands. Pour rien, mais bon...

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @10h05   « »

    si le mariage gay n a pas ete abandonné,c est que le lobby de cette communauté est influent dans la parti "socialiste",on le voit avec bertrand delanoe,et plus encore avec europe ecologie les verts,en particulier eva joly,qui a ete mise en examen pour diffamation envers christian vanneste,ex député ump du nord qui avait qualifié de légende la déportation des homosexuels pendant la seconde guerre mondiale,le traitant de "négationniste" ;elle fait rigoler cette "gauche caviar",surtout que depuis la victoire de francois hollande le projet de loi sur le génocide arménien a ete abandonné,cela d autant plus que les bruits de botte azéris se font sentir au nagorny karabakh.

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @10h09   « »

    pour rappel à eva joly,le génocide arménien:1.5 millions de morts.

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @10h15   « »

    donc la "gauche caviar" est négationniste.

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @10h37   « »

    le parti "socialiste"laissera la france couvrir l expulsion des arméniens du haut karabakh par l azerbaidjan et de ceux de géorgie-djavakhtie- par le milliardaire bidzina ivanichvili,tout en adoptant "mariage pour tous","procréation médicalement assistée".et vous savez pertinemment que le"diplo" prend partie pour bakou et tbilissi,et soutient le "mariage pour tous" !

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @10h56   « »

    l accrochage d hier à tizi ouzou,qui prouve que les djihadistes peuvent toujours prendre le pouvoir à alger,est une aubaine pour les partisans de la dissuasion nucléaire en france,puisque pour certains militaires de carrière,"l hexagone doit etre prete à une agression venant d un pays voisin du sud"-l appui de hollande à israel n aidant pas les choses...

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @11h01   « »

    petit rectificatif,tala bounanae en kabylie,c est a cet endroit qu a eu lieu hier un accrochage entre armée et insurgés.

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @11h02   « »

    erreur de ma part,l accrochage a eu lieu en kabylie,à tale bounanae.

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @11h06   « »

    le jour où AQMI aura pris le pouvoir dans l ancienne colonie de peuplement francaise,les partisans de la "dissuasion nucléaire" gagneront en audience.

  • permalien arndebian :
    5 mars 2013 @11h20   « »
    Le Livre sur la défense sera-t-il ROUGE encore ?

    > Caligula
    « 
    ...les militaires français doivent pouvoir être projetés « sans fausse honte » partout où c’est nécessaire… mais aussi « sans attendre un casus belli » »

    Je pense que les Nazis n’en avait pas moins demandés pour de leur défence à Nuremberg, pouvoir "intervenir" sans casus belli.
    On peux les comprendre, se casser la tête pour fabriquer les uniformes de l’ennemi, les porter (pouâ !) puis fabriquer un "incident" de frontière afin de justifier une réaction "musclée" comme en Pologne ; il en faut moins pour dégoûter un engagé.
    Autant y aller "sans fausse honte" et sans attendre ce casus belli qui fait perdre un temps précieux, façon Perl Harbor sans doute.

    Est-ce un impression mais il il semble que les jugements de 1945 (avec Tokyo où on a pendu presque tout le monde sauf l’empereur) sont définitivement passés de mode.

    Est-ce un simple hazard ou bien cette vue se rapproche de celle qui voulait user de la bombe atomique sans y être invité en 2007 puis en 2008 en Angleterre et en France.
    Le rêve de toute une vie, une frappe nucléaire préventive en cas de soupçon d’arme de destruction massive (seulement pour les autres, les vilains) ou bien lorsque on refuse le vernis à ongle sur les jeunes filles (faut bien aider l’industrie locale ...).
    On banalise la guerre, y compris la guerre atomique alors il ne faut pas s’étonner de voir se banaliser le commerce des armes, y compris atomique lorsque un pays, Israel, cherche des débouchés pour ses bombes atomiques en Afrique du Sud de l’apartheid.

    On n’arrête pas le commerce ...

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @11h33   « »

    quoi qu il en soit,si le "printemps arabe" s étend à alger et que le f.i.s prend le pouvoir-ses dirigeants sont en exil en allemagne et aux etats unis-la force de frappe nucléaire francaise s en trouvera légitimée-les islamistes voudront se venger de plus de vingt ans d appui du quai d orsay aux militaires au pouvoir-.rien de bien beau en perspective....

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @11h44   « »

    ce ne sont pas les "grandes folles" du parti "socialiste" qui sauraient assumer une victoire d AQMI dans l ancien territoire francais ;entre "gay pride" et "rave party",c est pas gagné d avance avec notre jeunesse pervertie par le vice pour faire face aux djihadistes !

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @11h58   « »

    il y a aussi tout le poids de la stupide morale chrétienne ;ainsi,au début des années quatre vingt ans,la croix rouge demanda à chaque "chrétien" de donner un sachet de riz "pour la somalie" ;et comment les gentils somaliens ont ils remercié les nazaréens ?en détruisant la cathédrale de mogadiscio,massacrant les chrétiens dans tout le pays,en profanant et rasant le cimetière catholique de la capitale !il ne reste plus une seule de ces "généreuses religieuses" italiennes en somalie !

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @12h16   « »

    il y a déja le poids des trotskystes qui entrave l intervention somme toute symbolique de la france au mali....que va t il se passer si les insurgés djihadistes prennent le pouvoir demain à alger ?

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @12h27   « »

    THIS IS THE QUESTION....

  • permalien arndebian :
    5 mars 2013 @12h51   « »
    Le Livre sur la défense, sera-t-il ? (1/2)

    Juste quelques remarques :

    « de tenir le rôle de « nation-cadre » » : quelle est la définition d’une telle nation ? Une nation qui envahi en autre qui n’est pas encore "entré dans l’histoire" ?
    Avant on parlait de colonisateur, puis on a changé ça pour guerres humanitaires (le R2P). Bon maintenant, si c’est juste une historie de nation-cadre il fallait le dire.

    « Pour une fois, on est pas une “proxyforce” (force d’appoint). » :
    mauvaise traduction du terme anglais "proxy", dans les dicos on trouve plutôt : "procuration", qui désignerais donc une force qui ferait le boulot d’une autre ; le terme "pigeon" plutôt que celui "d’appoint" semblerais plus approprié dans ce cas.

    « .. Au Mali, on n’a rasé ni Tombouctou ni Gao .. » Ce qui en dit long sur ce qui se passe en Afghanistan. (et en Irak : 1 million de morts !)

    " N’étant pas subordonnés aux Américains, cette fois, nous avons pu utiliser nos propres méthodes. »
    et plus loin
    Et « si les Américains ne veulent pas qu’on continue, au bout de quelques jours, la guerre s’arrête… »
    C’est ce qui s’appelle ne pas être subordonés en effet, une nouvelle notion de l’indépendance sans doute.

    ../..

  • permalien arndebian :
    5 mars 2013 @12h53   « »
    Le Livre sur la défense, sera-t-il ? (2/2)

    ../..

    Après tous ces atermoiements sur l’argent, comme le suggère patrice on pourrais passer là où nous enmène le néolibéralisme : la libéralisation et donc la privatisation, mais totale (débit ET crédit), pas seulement celle des sorties d’argent (comme aux USA), celle des crédits d’argent aussi, soyont logique et allons jusqu’au bouts de nos (brillantes) idées.
    LIBERALISONT les armées puisque toute la société doit l’être et que in fine, elles ne servent qu’aux besoins de Total et consort (qui ne paient presque pas d’împot ...). Nous pourons ainsi mesurer la rentabilité de ces dernières.

    « Si on n’a que le nucléaire, on ne le tire jamais ! » : Cela sonne comme un regret. Et le jour où un petit génie de la physique nous sortira une bombinette capable de faire sauter la planete, on trouvera toujours des esprits chagrins pour regretter de ne pas pouvoir s’en servir.
    Oups ! Mais là j’ai comme une impression de "déjà vou" !

    « Ce n’est pas avec un SNLE [3] qu’on protégerait nos ressortissants, et qu’on aurait empêché les prises d’otages au Mali ou au Cameroun ! » :
    C’est en effet là le produit d’un esprit brillant et perspicace. Comme quoi il n’y a peut être pas besoin d’un doctorat de "science politique" à la Kissinger pour être intelligent, on va pourvoir faire des économies sur la matière grise dans notre batallion de généraux.
    Le seul problème est, comme le font remarquer des lecteurs (qui ont surement au moins plusieurs doctotats de quelque chose sinon ce gradé aurait trouvé là ou ça cloche...), ni même les forces hyper-entrainées et postées sur place ne le peuvent. Donc si eux ne le peuvent pas, à priori personne n’en est capable.

    Alors, on fait quoi maintenant, messieurs les "responsables" ?

  • permalien XXX :
    5 mars 2013 @13h34   « »

    Il s’agirait donc de fonder l’Europe de la défense sur la dissuasion nucléaire ?

    Si j’ai bien compris une défense européenne aurait pour mérite principal de diminuer les couts liés à l’entretien des forces militaires des différentes nations.

    Des économies d’échelles en somme.

    Mais la France voudrait seulement mutualiser ses forces opérationnelles, et non le dispositif de dissuasion nucléaire ?

    Si la dissuasion nucléaire coute si cher, pourquoi ne pas partager la technologie et la gestion avec nos alliés européens ?

    De toute façon je vois mal la France utiliser la dissuasion nucléaire sans l’aval de l’ONU de l’OTAN et de ses partenaires européens.

    Sauf à protéger les intérets industriels de Areva ou ErDF, la mutualisation de la dissuasion permettrait à chaque pays de se consacrer à l’ntretien de ses forces militaires conventionnelles.....

    Fô choisir......

  • permalien Shanaa :
    5 mars 2013 @15h56   « »

    Caligula :"N’y aurait-il que moi que ça dérange, ce genre de phrase ?"

    Il y a des millions de gens que les guerres sempiternelles et récurentes dérangent. Leur avis importe peu, voire pas du tout. Dans les dites "démocraties", les élections sont au profit du plus puissants, celui qui a les moyens. Jamais le candidat ne parlera des enjeux, des guerres, de politique internationale. Tout au plus, il sera élu sur un slogan (le changement c’est maintenant), beaucoup de sondadges en sa faveur, un temps d’audience bienveillant.
    Pour l’occident l’histoire n’est qu’un éternel recommencement. Recession cyclique implique guerre cyclique. Dans 50 ans ce sera pareil, même discours, même méthode. Et les gens croiront que c’est nouveau !

  • permalien patrice :
    5 mars 2013 @15h58   « »

    @XXX
    Le tout est de savoir si l’on désire juste se défendre, ou si l’on désire perpétuer notre politique néo coloniale.
    Je pose l’hypothèse que nos agressions récurrentes coûtent plus cher au pays qu’elles ne rapportent. Accessoirement, elles ont de terribles conséquences dans les pays "défendus", et, dans la foulée, engendrent des ripostes qui nous contraignent à intervenir à nouveau.
    Exemple : La guerre en Libye, qui a coûté cher, n’a rapporté qu’à des multinationales genre Total (l’ingrat...), et a provoqué la déstabilisation du Mali. Pour la Libye, un pays en ruines, 80 000 morts, et un régime chaotique qui enferme, torture, et génocide. Pour la France, une dette creusée, et aucune rentrée d’argent substantielle. L’Allemagne ne nous a pas suivis dans cette galère, ni d’ailleurs au Mali. Elle ne le regrette surement pas. Et son économie n’en n’a pas pâti, bien au contraire.
    Lorsque les américains sont intervenus en Irak et en Afghanistan, ça leur a coûté 1500 milliards de Dollars. Et ça n’a rapporté qu’à Halliburton et à une douzaine de sponsors de Georges Bush. C’est maintenant au contribuable américain de rembourser les frais engagés à crédit. Les américains eussent été plus avisés d’aider les victimes de Katerina, les victimes des subprimes (les noirs escroqués par les banques), leurs SDF, leurs chômeurs, et leurs retraités. La réinjection de cette somme dans l’économie aurait eu un effet de relance plus efficace que la guerre sur l’économie. Exemple de relance intelligente : Le sauvetage via la nationalisation de l’industrie automobile US.
    Il y a des dépenses qui servent à quelque chose et des dépenses poubelle. Les dépenses militaires en sont le parfait exemple.
    Notez le fait que je me positionne cyniquement en termes d’intérêt national, et non en termes de morale simpliste, style "c’est pas bien de tuer des gens". ceci dit, en effet. C’est pas bien.
    Et enfin...La droite, entre autres, les républicains américains, se scandalise des dépenses sociales, alors que celles ci dopent l’économie de manière évidente, mais considèrent comme raisonnables voire vitales les dépenses militaires, en soulignant le double avantage de la conquête et de la relance économique. Reste à savoir à qui profitent conquêtes et profits. La relance keynésienne a au moins le mérite d’augmenter le niveau de vie des défavorisés.
    Je suis bien entendu navré de voir la gauche française opter pour la solution de droite. La solution de gauche, c’est désarmer au maximum, et utiliser l’argent pour augmenter le social.
    Alors, une armée européenne, pourquoi pas, si ça revient moins cher.
    Et, pour finir, commençons par poser la question fondamentale : Qui risque de nous attaquer, et avec quels moyens ? Ca permettra d’adapter à la réalité notre stratégie défensive et dissuasive.

  • permalien Shanaa :
    5 mars 2013 @16h07   « »

    arndebian , le bilan de morts civils en Irak se compte par millions. Les gens continuent de mourir des suites de cette guerre exclusivement animée par une rage destructrice, de l’usage de l’uranium appauvri, des maladies incurables, des violences quotidiennes. En afganisthan, selon des observateurs, il y a eu des horreurs, des destructions larges dans un pays déjà pauvre. Le bilan est occultée comme en Libye.
    Si des hommes de conscience, des pacifistes, n’élévent pas la voix, c’est toute l’humanité qui va trinquer au profit d’une poignée qui en veut toujours plus.

  • permalien patrice :
    5 mars 2013 @16h14   « »

    @Shanaa
    Vous avez raison de souligner le fait que la guerre n’était pas mentionnée dans le programme de F. Hollande, lequel a décidé seul, sans même consulter le parlement. Il nous engage pourtant pour plusieurs années, avec un possible enlisement, et des risques terroristes sur le territoire hexagonal. Je doute que ses électeurs aient été mis au courant et consultés. A mon avis, ils auraient préféré une augmentation du Smic et une action efficace en faveur des Sdf.
    Il faut vivre en France pour mesurer la propagande autour de cette guerre absurde. Les héroïques légionnaires que les américains nous envient, la victoire éclair, les vilains djihadistes qui coupent les mains, les maliens enthousiastes qui, loin de fuir l’armée française, acclament son passage. On est bien obligés de croire ces fariboles, car aucun journaliste n’est accepté dans les zones de combat.
    A noter aussi le fait qu’on ne propose aucune échappatoire aux "terroristes". Rien de tel pour doper leur résistance acharnée. Je me demande si les stratèges français ont réfléchi à cet aspect des choses. Rappel : Dans un premier temps, les djihadistes avaient fui vers le Nord. Mais on les a encerclés dans le but avoué de les exterminer. Même le Qatar sera impuissant à les calmer. Je crois que cette décision risque de pérenniser durablement le conflit, avec même un risque d’extension qui se manifeste déjà.
    Et tout ça pour quoi ? Impossible d’en débattre.

  • permalien Shanaa :
    5 mars 2013 @17h05   « »

    Patrice, mes amis français qui ont voté Hollande sont effondrés. J’aime assez le : "pauvre France qu’as-tu fais pour mériter ça !"
    Je dois dire, que la majorité des peuples sont obligés de voter bonnet-blanc et blanc bonnet, le moins pire contre le pire. C’est la fin des grands hommes. Bienvenue à ploutocratie-world.

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @17h15   « »

    quelle sera la réaction du quai d orsay si les islamistes prennent le pouvoir en algérie ?maintien des liens économiques contre laisser faire-en meme temps,un régime théocratique écrase ses forces vives-la victoire des maquisards d AQMI à l intérieur meme de l ancienne colonie de peuplement n est pas à exclure.....

  • permalien patrice :
    5 mars 2013 @17h39   « »

    @Shanaa
    ""Pauvre France, qu’as-tu fais pour mériter ça ?!" "

    Beaucoup de gens ont pensé : "Ca ne peut être pire que Sarkozy".
    Beaucoup de gens de gauche, y compris des amis à moi, ont voté utile, en oubliant Mélenchon, de peur de voir le FN arriver en deuxième position, comme en 2002.
    En ce qui me concerne, je préférais le retour de Sarko à la trahison prévisible de Hollande. On a vu le résultat de l’arrivée au pouvoir d’une gauche centriste en Italie et en Espagne : Un véritable suicide du socialisme. En singeant Sarkozy, Hollande fait le lit du FN, ou de la tendance FN de l’UMP, qui ne cesse de grimper (la Droite Forte, pilotée par des anciens du FN, et désormais majoritaire).
    Les élections régionales et municipales vont être un désastre pour la gauche. FH n’est plus qu’à 30% de taux de popularité, un record absolu à cette phase du quinquennat. Le Ps mettra sans doute dix ans à s’en remettre. Quand à Mélenchon, il ne décolle pas. Game over.

  • permalien Caligula :
    5 mars 2013 @18h11   « »

    Patrice, je ne voudrai pas prendre la défense de Flamby, mais il a réalisé DEUX de ses promesses : le mariage gay ET le retrait des troupes d’Afghanistan. Bon, il n’a jamais dit que les militaires reviendraient en France. La preuve, ils sont directement partis au Mali...Et maintenant, il va s’attaquer à la courbe du chomage, en proposant un stage aux chomeurs, ceux-ci n’aparaîtront pas (provisoirement) sur les listes de l’ANPE. Idem, pour les emplois assistés.

  • permalien Shanaa :
    5 mars 2013 @18h22   « »

    "L’armée est encore un bon outil (sic)". Cet "outil" est composé de gars ou de robots ? Parceque là, le mot "outil"...

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @18h53   « »

    et que fera francois hollande si AQMI prend le pouvoir en algérie ?juste hier,il y a eu un accrochage entre l armée nationale et ces abrutis de djihadistes ;je sais que alain gresh soutient le gia,donc je passe pour un "hérétique"-d où la suppression de mes messages contre les héritiers du f.i.s-de la haine-

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @18h59   « »

    il y aurait encore 400 terroristes en kabylie-en attendant l arrivée des recrues venant de tunisie,où les islamistes sont au pouvoir.la france a besoin de sa force de dissuasion.

  • permalien Caligula :
    5 mars 2013 @19h05   « »

    Shanaa, par rapport à votre message de 16h07 et aux populations qui trinquent, je vous conseille de lire l’article intitulé "les populations superflues" sur mécanoblog.com. Immonde, surtout si c’est vrai (ce dont je ne doute pas).

    Quant aux soldats français, je confirme, ils sont bien des outils. Des démonte-pneus de la liberté...mais je me demande s’il ne vaut pas mieux avoir affaire à eux plutôt qu’aux médecins urgentistes US et leurs frappes chirurgicales.

    En fait, je crois que le résultat est le même.

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @19h06   « »

    Degaulle n a pas doté la france de l arme atomique pour rien,une menace directe contre la france est imaginable,en particulier d algérie,si les salafistes prennent le pouvoir,meme si le quai d orsay apelle à des sanctions contre israel du fait de la colonisation ethnique et de l apartheid en palestine.

  • permalien red emperor :
    5 mars 2013 @19h10   « »

    le soutien de facto aux abus d israel par la france va nous jouer des tours-au passage,c est degaulle qui a donné l indépendance aux algériens,et il a failli le payer de sa vie à plusieurs reprises par l o.a.s,où se retrouverent d anciens vichyistes désireux de prendre leur revanche sur l histoire.

  • permalien Shanaa :
    5 mars 2013 @19h37   « »

    Caligula : " je vous conseille de lire l’article intitulé "les populations superflues"

    "Dommages collatéraux", comme ils disent... Ce terme, comme les termes fallacieux de "frappes chirurgicales", de "guerre propre" sont des constructions purement fictives, hypnotiques, orwelliennes, tout à fait récentes. En occident, beaucoup de mots ont subi ce relookage. Merci pour le lien...

  • permalien Shiv7 :
    5 mars 2013 @20h29   « »

    Shanaa

    Cet "outil" est composé de gars ou de robots ?

    En fait le propre de toutes armées est précisément de réduire l’humain en un simple outil aux mains des chefs, le soldat n’est pas là pour penser mais pour obéir.

    Plus l’élément humain de l’homme est réduit, plus l’armée est efficace.., c’est pour cette raison que les drones ont un grand avenir…

    Ca me rappel du reste l’anecdote d’un amis, petit patron libraire et grand défenseur de l’humanisme devant l’éternel, qui dans les 80 avec la venue des ordis pour la comptabilité me disait que bien qu’il détesta les ordis était tout de même satisfait car ces dernier n’auraient pas d’état d’âmes qu’il eu à supporter..

  • permalien Shanaa :
    5 mars 2013 @22h33   « »

    Shiv7, on remarquera, (je crois) que, dans le régne animal, les espéces solitaires n’ont pas de soldats. En revanche, quelques espéces organisées, hiérarchisées, ont des soldats. Toutefois, elles ont une qualité que les humains n’ont pas : Les fourmis ignorent l’esprit de revanche et la torture. Doit-on conclure que, si les hommes ne s’étaient pas groupés, sédentarisés les, choses auraient été autrement ? Je crois que c’est la thése de Rousseau dans le "Contrat social".

    « L’appétit de pouvoir que manifeste la classe régnante d’un État contrecarre une limitation de ses droits de souveraineté. Cet "appétit politique de puissance" trouve souvent un aliment dans les prétentions dont l’effort économique se manifeste de façon matérielle. Je songe particulièrement ici à ce groupe que l’on trouve au sein de chaque peuple et qui, peu nombreux mais décidé, peu soucieux des expériences et des facteurs sociaux, se compose d’individus pour qui la guerre, la fabrication et le trafic des armes ne représentent rien d’autre qu’une occasion de retirer des avantages particuliers, d’élargir le champ de leur pouvoir personnel »
    — Albert Einstein

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @09h08   « »

    je repose une ènième fois la question:que se passera t il quand ces abrutis d AQMI prendront le pouvoir en algérie ?

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @09h35   « »

    sur les plus de 400 éléments d éléments d Al-Qaeda au Maghreb Islamique ,de terroristes encore en activité en kabylie,280 se trouvent dans la wilaya de Tuviret,73 hommes armés à Boumerdès et 50 extremistes à Tizi-wezzu.

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @09h39   « »

    l afflux de djihadistes de tunisie et du sahara-fuyant le mali par exemple-risque de renforcer les islamo-fascistes dans le nord.

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @09h53   « »

    esperons que le prolétariat algérien saura écraser les hordes fanatisées qui veulent imposer une théocratie qui briserait la lutte des classes.

  • permalien patrice :
    6 mars 2013 @16h52   « »

    @ Red Emperor
    Pourquoi faire une fixation sur l’Algérie, alors que les exactions des GIA appartiennent désormais au passé, et que les tensions au sein de ce pays sont moins manifestes qu’en Tunisie ou en Egypte ?
    Je ne doute pas de la volonté d’Aqmi de revenir foutre la merde dans ce pays, mais, pour l’instant, Aqmi est au Mali, en Libye, et en Syrie. On ne peut pas être partout.
    Ceci dit, le gouvernement algérien pourrait se décider à enfin réformer son économie. Il pourrait aussi laisser les PME se développer, et mettre fin au racket des fonctionnaires qui mine l’initiative individuelle. Et le pays pourrait aussi s’ouvrir au tourisme avec un peu plus d’énergie. Ca réduirait la pauvreté, le meilleur moyen pour savonner la planche d’Al Qaida.

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @17h17   « »

    vous avez raison,mais il ne faut pas imputer le massacre de tibherine à l armée algérienne,il a ete perpetré par le gia du propre aveu des islamistes algériens,il ne faut pas réhabiliter les responsables de 200.000 morts.concernant AQMI,le fait que l aviation francaise ait eu l autorisation de survoler l algérie donne des arguments à bouteflika qui est un décrit par certains un peu comme un "diable boiteux".et effectivement,en libye,egypte,tunisie et syrie,les djihadistes sont en train de commettre un capharnaum qui ne peut que profiter à israel,qui ne peut que se réjouir de la guerre entre le hezbollah libanais et les islamistes syriens,et est assurée de garder la mainmise sur le plateau du golan face a une syrie en lambeaux.

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @17h18   « »

    ....donne des arguments aux salafistes détracteurs de bouteflika....

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @17h22   « »

    les actions n y sont pas moins manifestes que dans les pays voisins,puisqu il y a deux mois il y a eu la prise d otages à in amenas-heureusement,l ordure de mokhtar belmokhtar,qui avait revendiqué l attaque au nom des "signataires par le sang",groupe dissident d AQMI, est mort-

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @17h25   « »

    juste une question qui me traverse l esprit ;les sociétés militaires privées,comme Secopex,opèrent elles en algérie contre AQMI ?

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @18h14   « »

    si ce fait est avéré,ca voudrait dire que des francais combattent en algérie....contre les djihadistes-evidemment,l inverse est vrai aussi,des francais issus de l immigration ou convertis à l islam y mènent le djihad-

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @18h36   « »

    à "l internationale insurgée" répond "l internationale matée"

  • permalien patrice :
    6 mars 2013 @18h45   « »

    @ Red Emperor
    Autant que je sache, la France est en assez bons termes avec le régime Boutefika, même si celui ci n’en fait pas état. Et elle défend ses intérêts locaux discrètement. Je pense aussi qu’elle a vu d’un bon oeil les actions militaires contre les GIA, voire la répression visant le Fis.
    En revanche, elle n’est pas parvenue à convaincre le gouvernement algérien d’intervenir au Mali, au motif évident que celà pourrait ramener les Gia en Algérie.
    Accessoirement, je pense que la France a dealé avec le Qatar, après une période de conflit, pour obtenir une résistance faible des jihadistes. Ca n’est bien sur qu’une hypothèse. En revanche, la France semble avoir "trahi" le Qatar peu après, en décidant d’éradiquer à 100% les salafistes locaux...peut être à la demande de l’Algérie.
    Tout celà est très compliqué. Difficile d’avoir des certitudes. Disons que ça ressemble à une suite de trahisons et d’accords foireux.

  • permalien Shanaa :
    6 mars 2013 @19h18   « »

    Patrice, Hollande est à moins 30% dans les sondages. On remarque que les médias exagonaux reparlent de Sarkozy. Les français estiment que les socialistes n’ont pas résolu leurs problémes. Cette guerre fut, pour un temps, une diversion qui a donné du "galon" à Hollande, mais d’une maniére éphémére. Principe de réalité oblige, d’autant qu’un autre soldat français est tombé.
    Entre nous, je ne sais pas comment vous arrivez à suivre les bzzz de mosquito red emperor.

  • permalien Shanaa :
    6 mars 2013 @19h23   « »

    Patrice : "Mali, en Libye, et en Syrie"
    On dirait qu’ils sont programmés pour être là ou il faut ! Ils pourraient aller sur le mont everest ou au Tibet...

  • permalien red emperor :
    6 mars 2013 @19h37   « »

    le fait que le néocolonialisme francais appuie le régime d alger ne justifie pas un soutien au gia,dans ce cas,pour dénoncer l impérialisme américain en asie,il aurait fallu soutenir les khmers rouges et désormais la république populaire démocratique de corée (du nord)

  • permalien Shanaa :
    6 mars 2013 @23h10   « »

    "L’ancien président français Nicolas Sarkozy critique l’opération de la France au Mali, affirmant "qu’on ne va jamais dans un pays qui n’a pas de gouvernement", selon des propos rapportés par l’hebdomadaire français Valeurs actuelles, à paraître demain. "Que fait-on là-bas ?" au Mali, "sinon soutenir des putschistes et tenter de contrôler un territoire trois fois grand comme la France avec 4000 hommes", affirme Nicolas Sarkozy.

    "La règle, c’est qu’on ne va jamais dans un pays qui n’a pas de gouvernement", ajoute l’ancien chef de l’Etat, en pointe en 2011 dans le déclenchement de l’intervention occidentale en Libye aux côtés des rebelles contre l’ex-dictateur Mouammar Kadhafi."
    - Le Figaro.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @06h32   « »

    monsieur nicolas sarkozy se trompe,puisqu il n y a pas que les 4.000 soldats francais au mali,il y a également des milliers de soldats d autres pays africains ;de plus, c est de la faute de l ancien président francais si les islamistes d AQMI ont mis la main sur l armement des troupes du colonel kadhafi défaites.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @08h29   « »

    patrice, vous soulignez,à juste titre, que l intervention francaise au mali va faire ramener les terroristes du gia en algérie,qui iront grossir les rangs des plus de 400 djihadistes encore actifs en kabylie ;donc,mes craintes sont fondées,de plus,à l est,il y a la tunisie et la libye,d ou vont affluer des centaines de combattants salafistes pour renverser le régime "apostat" "allié des croisés et des sionistes"-type de discours sans fondement,lorsqu on sait le sort que firent subir les croisés aux juifs en europe avant de partir en croisade....

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @08h38   « »

    le chef d AQMI en kabylie et son adjoint ont ete tués il y a une semaine dans la région de tizi-ouzou.preuve que alger veut se libérer de l emprise étouffante des djihadistes.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @08h43   « »

    la traque des djihadistes d AQMI au mali va les refouler en algérie,où ils vont renforcer les rangs du gia,au grand bénéfice des nationalistes francais qui pourront renforcer et mieux argumenter leur discours islamophobe.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @08h49   « »

    si le gia prend le pouvoir et détruit notre dame d afrique,et expulse les chrétiens d algérie,le front national et l aile dure de l ump prendront également le pouvoir,coupant les civilisations des deux rives de la méditterranée.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @08h52   « »

    la france n aura plus le gaz et le pétrole algérien,et sa dépendance vis a vis de gazprom s accroitra-ce qui n est pas une mauvaie chose,mieux vaut une "vieille europe" dominée par la russie que par les états-unis.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @08h53   « »

    ...ce qui n est pas une mauvaise chose,erratum,mea maxima culpa.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @08h58   « »

    il y aura d un coté une france dirigée par marion-marechal lepen qui réhabilitera maurice barres et le "génocide vendéen",et surtout "l algérie francaise",de l autre coté une algérie islamiste alliée à l iran et à la chine populaire,qui y établira une base militaire-on peut se demander quel sera le positionnement géopolitique de moscou-

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @09h05   « »

    jean marie lepen décrit l ukraine et la russie comme des "alliés naturels de l europe", n est ce pas ?de plus,les rivalités sinorusses en asie centrale et en sibérie,dans les territoires annexés par lmoscou au XIXème siècle,des "traités inégaux",et constamment revendiqués par les chinois-où il y a une très forte poussée démographique han-pousseront la russie à regarder vers l europe,les liens qu elle noue avec l allemagne le prouvent.cf:northstream,et southstream pour l italie.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @09h11   « »

    dans une interview de 1998,un groupe de black metal suprémaciste norvégien relaté dans le "monde diplomatique" l an dernier,à savoir emperor,l un des musiciens déclare que "toutes les cultures sont belles quand elles sont séparées,mais quand elles se mélangent elles s alterent" ;le gia et le fn veulent ils donner raison à samoth d emperor ?

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @09h16   « »

    cela d autant plus que ce musicien a fait en finnoscandie ce que font les g.i.a au bled:incendier des églises au nom d un autre dieu,allah pour les islamistes,wotan pour les néo-paiens scandinaves.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @09h21   « »

    de toute facon,la religion conduit toujours à l oppression,le f.l.n s est servi des trotskystes francais comme "porteurs de valises",certes libérer le peuple,mais plus tard pour retourner leurs armes contre ces "pieds rouges",et remplacer l ordre des clochets par celui des minarets.clergé contre clergé,toujours la meme doctrine d asservissement.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @09h24   « »

    alain krivine est un ancien "porteur de valises".a t il pour autant le droit de se rendre dans l ancienne colonie francaise ?pour les néomaoistes,les "pieds rouges" furent des"cocolonisateurs".

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @09h28   « »

    et les néo-maoistes francais soutiennent effectivement le g.i.a,meme s ils le démentent.

  • permalien Shanaa :
    7 mars 2013 @14h36   « »

    « C’est un rêve qui ne fonctionne pas. Il y a une perception différente des menaces. Les nations comptent plus que l’Union. .. »

    Perception ? Les nations comptent plus que l’union ! Chacun est invité à aiguiser son couteau en solo ? L’union n’a pas de défense commune. L’OTAN ? Ce passage mérite un petit développement.

  • permalien patrice :
    7 mars 2013 @16h49   « »

    @Red Emperor
    "Et les néo-maoïstes français soutiennent effectivement le G.i.a, même si ils le démentent."

    Malheureusement, il n’y a plus de maoïstes, et les Gia ont disparu.
    Reste un régime autoritaire, incompétent, et figé qui finira bien par exploser un jour ou l’autre. Ceci dit, il sera sans doute remplacé par une théocratie, ou une autre dictature militaire, pour les mêmes raisons qu’en Tunisie ou en Egypte. En imposant une dictature sans concessions aux forces d’opposition, la gauche algérienne s’est durablement dé crédibilisée. Comme en Urss, les intentions de départ ont vite été oubliées, mais le peuple, lui, n’a pas oublié l’équation gauche=dictature. Même problème en Tunisie. Du coup, les contestataires rallient les religieux. C’est une terrible impasse.
    Rappel : Quand les algériens ont pu voter, ils ont plébiscité le Fis. Où sont les démocrates de gauche prêts à réformer radicalement le système sans violence ?

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @19h47   « »

    ce régime pourri jusqu a la moelle osseuse sera remplacé par une théocratie,soyez en surs !

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @20h11   « »

    abassi madani et ali benhadj reviendront au pays pour en prendre les commandes une fois que le régime f.l.n aura implosé.quelles raisons les conséquences dans le cadre des relations avec la france ?

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @20h38   « »

    le retour au pays d aqmi suite à la traque par l armée francaise va aboutir à la reformation des gia,qui vont à nouveau profiter du népotisme et de la corruption du régime f.l.n pour tenter de prendre le pouvoir par les armes.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @20h40   « »

    le retour au pays des combattants d aqmi va entrainer la renaissance des gia,qui voudront à nouveau renverser par les armes le régime f.l.n rongé par le népotisme.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @21h46   « »

    je sais,je raconte n importe quoi.

  • permalien Shanaa :
    7 mars 2013 @21h57   « »

    Comme le précédent libyen, les conséquenses de l’aprés intervention n’ont pas été pensées. Comme en Libye, se profilent réglements de comptes et exactions entre factions :

    "Une situation tendue qui place la France face à un dilemme, explique l’édito de Liberation : que faire après la liberation de la plupart des villes : partir et laisser le contrôle une armée malienne moins aguérrie et prendre le risque de laisser passer excactions et reglements de compte, ou rester et prendre le risque à terme de passer pour une force d’occupation ?"
    - France24.

  • permalien ai lama :
    7 mars 2013 @22h05   « »

    les populations touaregues et arabes seront prises pour cible.

  • permalien Caligula :
    7 mars 2013 @22h42   « »

    @ red emperor,

    " je sais, je raconte n’importe quoi"

    Reconnaitre sa folie, c’est déja le début de la guérison. C’est un bon début.

  • permalien red emperor :
    7 mars 2013 @22h50   « »

    se suicider est une meilleure thérapie.

  • permalien Caligula :
    7 mars 2013 @23h34   « »

    Bof on peut toujours trouver mieux comme thérapie. La discution sur des forums en est une autre...

  • permalien arndebian :
    8 mars 2013 @08h24   « »

    > XXX

    Pour construire l’Europe de la défence il faudrait une Europe (politique) déjà, et non pas une Europe décidée par les USA pour les USA (leurs multi-nationales) ; voir le prochain traité d’intégration économique qui va se signer.

    Ensuite il y a un problème, l’OTAN où les USA sont le boss et le bénéficaire. Impossible d’avancer avec ce boulet, il faut s’en débarrasser avant et la réintégration de la France dans cette organisation n’est pas de bonne augure.
    La mode n’est donc pas à l’allègement mais à l’embonpoint jusqu’à devenir obèse : on meurt en Afghanistan (c’est loin de l’Atlantique non ?), on va intégrer la Géorgie, L’Ukraine, l’Azerbaijan, le Kazakhstan, bientôt l’Australie. Rien n’est trop loin pour l’OTAN qui n’a que d’atlantique que son atlantisme et dont le but évident est la domination mondiale quelqu en soit le prix sont les pays sur son passage car il vaux mieux régner sur des ruines que de ne pas régner du tout.
    La prochaine fois que la Georgie voudra agrandir son territoire il faudra se battre contre la Russie d’où la multiplication des exercices en artic, de même que celle des missiles ABM pointés sur la Russie.

    Vingts ans après la chute du mur (de berlin, pas d’Israel ou des USA-Mexique), après la chute de l’URSS, l’OTAN trône trionphante à détruire de plus en plus de pays, quatre en vingt ans si mes comptes sont bon, soit un tout les cinq ans, sans compter la Syrie pas complètement cassée (le projet à été apparement abandonné faute de succès).

    Les USA n’autoriseront jamais une telle entreprise polique-militaire se faire en Europe, il en on trop besoin de la chair à canon européenne dans leur agenda, surtout depuis qu’il sont quelque peu dérangés dans leurs finances.

    Cette crise économique risque fort de se finir comme toutes les autres, par la guerre.

  • permalien Shanaa :
    8 mars 2013 @11h14   « »

    ai lama :"les populations touaregues et arabes seront prises pour cible."

    En Lybie, les noirs et autres indésirables ont, en effet, été la cible d’exactions. Au Mali, les personnes à peau claire ont aussi été attaqués. L’aprés intervention va probablement générer une situation de chaos propice à d’autres déstabilisations.

  • permalien red emperor :
    8 mars 2013 @11h46   « »

    un peu comme au kosovo en 1999,quand,après le retrait de l armée fédérale yougoslave,les albanais s en prirent aux serbes et aux roms-entre autres-

  • permalien red emperor :
    8 mars 2013 @13h42   « »

    evidemment,vu qui je suis,personne ne veut me répondre,meme si-pour une fois-ce que je dis est vrai.

  • permalien Shanaa :
    8 mars 2013 @14h16   « »

    Sans rire :Le président français François Hollande a vivement répondu aujourd’hui sans toutefois le nommer, à son prédécesseur Nicolas Sarkozy qui avait critiqué l’intervention française au Mali, affirmant qu’elle a lieu au nom des droits des femmes...

  • permalien Caligula :
    8 mars 2013 @14h27   « »

    Shanaa, c’est le jour de la femme, non ? Si cela avait été la journée sans tabac, il aurait parlé du trafic de cigarettes de Benmokhtar.

  • permalien Shanaa :
    8 mars 2013 @14h54   « »

    Caligula : "Shanaa, c’est le jour de la femme, non ? Si cela avait été la journée sans tabac, il aurait parlé du trafic de cigarettes de Benmokhtar."

    C’est l’homo-policus minus (rires) ! Faut d’abord penser aux droits des humains en général, et tout découlera automatiquement. En effet, un homme humilié par la domination, la misére, cherchera à humilier plus faible que lui. Par certains aspects, la situation de la femme en France n’est guére rose : violences conjugales, exploitations de l’image de la femme, précarité des méres célibataires, chomage, faible salaire, etc...
    Les socialistes prennent les gens pour des c...
    Qui est ce Omar machin ? En tout cas, rien à voir Omar Mokhtar, un grand résistant libyen contre le facisme italien.

0 | 100

Ajouter un commentaire