Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > A l’heure des révolutions arabes, notes de voyage en Arabie saoudite (II, (...)

A l’heure des révolutions arabes, notes de voyage en Arabie saoudite (II, Syrie)

dimanche 21 avril 2013, par Alain Gresh

Voir le premier volet de ces notes de voyage. Chaque année, la circulation devient plus difficile à Riyad, les embouteillages plus denses. Dans une capitale où dominent les 4x4, où le prix de l’essence est ridiculement bas, où les transports en commun n’existent pratiquement pas – on envisage la création de plusieurs lignes de métro depuis de longues années, mais pour l’instant on en reste au stade des projets –, se déplacer relève de l’exploit. Il ne faut pas être pressé. On peut cependant monter dans un taxi et prendre le temps de lire la presse. Ce n’est pas inutile.

En Arabie saoudite, la presse est privée, mais étroitement contrôlée. Elle comporte de nombreux titres, et si tous dépendent d’une publicité omniprésente, notamment sous forme d’hommage au roi ou à la famille royale, elle laisse s’exprimer des opinons qui reflètent les changements d’une société où émergent des générations plus éduquées, avides de lire et de comprendre. Et ouvertes aussi sur le monde, notamment à travers les réseaux sociaux : on compterait dans le royaume 3 à 4 millions d’utilisateurs de Twitter, pratiquement impossibles à censurer – d’autant que la plupart des Saoudiens y accèdent non par leur ordinateur, mais par leur smartphone –, malgré les velléités des autorités et la condamnation du grand mufti.

La censure est un art difficile. Ici, certains sites sont inaccessibles pour un amateur comme moi, mais facilement lisibles avec un minimum de compétence technique. Et puis pourquoi interdire l’accès à Al-Akhbar et laisser le site Saudi shia ouvert ?

A lire donc la presse privée, on peut penser que le royaume affronte deux ennemis désignés de manière beaucoup plus claire que dans le discours officiel, plus policé : l’Iran et les Frères musulmans, notamment ceux d’Egypte.

Les manifestations contre le président Morsi, par exemple, sont largement couvertes. Le 6 avril, le quotidien Al Watan publie un article en page 5 avec un titre qui barre toute la page (à côté d’une photo de Morsi) « Egypte… Manifestations de colère contre la “frérisation d’Al-Azhar”… et “l’ambassadeur iranien” ». Le journaliste y dénonce les tentatives de changer le cheikh d’Al-Azhar à la suite de l’empoisonnement de 500 étudiants (certains ont évoqué son remplacement par Youssef Al-Qardhawi). L’article mentionne aussi la manifestation au Caire contre la résidence du chargé d’affaires iranien, manifestation organisée par les salafistes contre la « chiisation » de l’Egypte. Le quotidien pan-arabe Al-Hayat, propriété d’un membre de la famille royale, publie en première page une photo d’un Egyptien lançant une pierre contre le domicile du chargé d’affaires. Dans d’autres circonstances, la presse saoudienne aurait dénoncé ces manifestations de rue comme provoquant la fitna (division religieuse). Ces manifestations ont eu des conséquences, puisque le projet de rouvrir une ligne aérienne directe entre Le Caire et Téhéran a été repoussé.

Le même jour, la télévision Al-Arabiyya, financée par l’Arabie, ouvre son journal sur les événements en Syrie avant d’aborder, dans un long sujet, la « frérisation » de l’armée en Egypte et la résistance de celle-ci.

Mais si l’Arabie considère l’Egypte des Frères avec peu de sympathie, elle pense toujours que l’Iran est l’ennemi principal. Dans une tribune du quotidien anglophone Arab News (daté du 7 avril), intitulée « Realignments in the Middle East », Ali Bluwi (un auteur qui dénonce souvent les Frères, accusés d’islamo-fascisme) écrit :

« L’objectif de l’Iran est de détruire la région. La motivation des Iraniens est leur haine historique envers les Arabes. Ce qui s’est passé en Irak est un exemple de leur attitude. La seule chose à laquelle l’Iran est intéressée est le chiisme dans la mesure où celui-ci aide Téhéran à réaliser ses intérêts et objectifs stratégiques dans la région. »

L’auteur affirme que les Etats-Unis seraient prêts à un accord stratégique avec l’Iran (à plusieurs reprises, des responsables saoudiens m’ont fait part de leurs craintes d’un accord entre Washington et Téhéran qui se ferait à leur détriment) : « En fin de compte, l’Iran et les Frères musulmans appartiennent à la même école de pensée politique. Ils ont un accord tacite avec Washington et ils utilisent tous deux la religion comme un outil pour imposer leur autorité. »

Le texte se termine par une référence à la montée des tensions « ethnico-nationales » en Iran et des demandes de sécession formulées par les habitants de la province d’Ahwaz (des Arabes). Le même jour, une caricature du quotidien Al-Jazirah montrait un responsable iranien, coiffé d’un chapeau avec l’effigie de la république islamique d’où sortait un serpent prêt à mordre.

Les dirigeants saoudiens l’ont fait savoir à plusieurs reprises : il faudrait « couper la tête du serpent iranien ». C’est ce qu’ils ont demandé aux Etats-Unis, comme l’ont prouvé les mémos révélés par Wikileaks (lire « US embassy cables : Saudi king urges US strike on Iran », The Guardian).

Dans cette lutte, la Syrie est un champ de bataille essentiel, expliquent nos interlocuteurs saoudiens, dont aucun n’a accepté d’être cité nommément. Les propos cités ne sont donc pas sourcés. Après une période « où nous avons tenté de convaincre le président Assad d’engager des réformes, nous avons compris que rien ne se passerait. Nous avons alors décidé d’aider l’opposition ». Pour tous les responsables rencontrés, l’avenir de ce pays se déterminera militairement sur le terrain : « Nous avons décidé de compter sur nos propres forces et de ne pas attendre les Occidentaux. S’ils viennent, tant mieux. Nous avons à plusieurs reprises reçu des promesses des Etats-Unis, mais elles ne se sont pas concrétisées.

Le royaume s’est impliqué, faisant pression sur la Jordanie pour qu’elle ouvre ses frontières aux combattants et nous avons installé dans ce pays, à l’instar de ce qui se passe en Turquie, un bureau de coordination, notamment avec la Jordanie, le Qatar, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. »

« Nous achetons des armes à travers le monde », reconnaît volontiers un responsable, mais cette aide reste limitée par les refus américain et européen de livrer des armes plus sophistiquées, notamment anti-aériennes – le contrôle sur ce type d’armement serait beaucoup plus strict depuis la guerre d’Afghanistan. « Nous avons décidé d’agir sans attendre les Occidentaux », affirme un autre.

Ici, on ne croit pas beaucoup à la représentativité des différents conseils de coordination de l’opposition mis en place à l’étranger, encore moins au nouveau premier ministre du gouvernement provisoire, imposé largement par l’argent du Qatar, dont les responsables saoudiens suivent les activités avec un mélange d’ironie et d’exaspération : « En Europe, vous avez le Luxembourg, petit mais présent ; nous avons le Qatar. Nous devons faire avec. »

Leur méfiance frappe aussi les Frères musulmans : « Dans nos contacts avec les différents groupes d’opposition, nous avons remarqué que les Frères ne demandaient pas d’armes mais de l’aide humanitaire. Ils veulent faire comme en Egypte quand ils remplaçaient l’Etat défaillant après un tremblement de terre. Ils pensent à long terme. Nous avons imposé alors que chaque groupe recevrait au moins 20 % d’aide humanitaire. »

Deux objectifs sont soulignés par nos interlocuteurs :

  • préserver les institutions syriennes, l’armée, l’administration, pour ne pas répéter l’expérience irakienne, la « débaasisation ».
  • préserver la mosaïque de la société ; il faut notamment rassurer les minorités, leur donner encore plus de garanties. C’est une ligne rouge, il faut éviter les atrocités contre les minorités : « Nous rappelons à nos contacts de l’opposition le risque qu’ils se retrouvent devant la Cour pénale internationale, comme Milosevic ». Mais nos interlocuteurs ne cachent pas le fait que l’opposition a échoué dans ce domaine, notamment dans sa tentative de rassurer la communauté alaouite.

Et sur les groupes radicaux ? « Nous savons qu’il existe des forces radicales comme le Front Al-Nousrah, mais il ne faut pas les surestimer. Rappelons que le royaume a affronté Al-Qaida sur son territoire à partir de 2003, donc nous ne sommes pas naïfs. »

Un de nos interlocuteurs balaie d’un revers de main l’idée que l’Arabie n’étant pas un pays démocratique, elle ne peut se battre pour la démocratie en Syrie : « Nous ne cherchons pas à imposer un système politique, ce sera l’affaire des Syriens eux-mêmes. Notre problème avec le gouvernement de Damas n’est pas le fait qu’il n’est pas démocratique, mais le fait qu’il utilise des chars, des avions, des missiles contre sa propre population. »

75 commentaires sur « A l’heure des révolutions arabes, notes de voyage en Arabie saoudite (II, Syrie) »

  • permalien benmosbah azza :
    21 avril 2013 @18h05   »

    les chars de bachar contre sa population les derangent et les chars qu ils ont envoyé au bahrein c etait une promenade de sante ?

  • permalien Caligula :
    21 avril 2013 @18h20   « »

    (...)Après une période « où nous avons tenté de convaincre le président Assad d’engager des réformes...

    Charité bien ordonnée, commence par soi-même.

    Pour tous les responsables rencontrés, l’avenir de ce pays se déterminera militairement sur le terrain

    Sûr, ils ont fait l’impasse sur la diplomatie.

    Le royaume s’est impliqué, faisant pression sur la Jordanie pour qu’elle ouvre ses frontières aux combattants

    Même que la Jordanie en a marre, et ne veut plus jouer le jeu :
    .elwatan.com/international/jordanie-amman-s-oppose-a-une-intervention-militaire-en-syrie-19-04-2013-210755_112.php

    Ici, on ne croit pas beaucoup à la représentativité des différents conseils de coordination de l’opposition mis en place à l’étranger, encore moins au nouveau premier ministre du gouvernement provisoire

    Dernière nouvelle, le chef de l’opposition syrienne, Ahmed Moaz al-Khatib, a soumis pour la deuxième fois sa démission.
    .elwatan.com/depeches/syrie-le-chef-de-l-opposition-soumet-de-nouveau-sa-demission-21-04-2013-211075_167.php

    Nous savons qu’il existe des forces radicales comme le Front Al-Nousrah, mais il ne faut pas les surestimer

    Ils ne faudrait pas, non plus, les sous-estimer.

    Nous ne cherchons pas à imposer un système politique, ce sera l’affaire des Syriens eux-mêmes

    Ben tiens, et si ils décidaient de voter pour Assad ? Ils font quoi les Wahhabites. Encore faudrait-il que Bachar al Assad soit encore là...

  • permalien Yasmina :
    21 avril 2013 @21h07   « »

    Le plan de 1982 prescrivait : « La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël, à long terme, sur son front Est ; à court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces États Et d’ajouter : « La Syrie va se diviser en plusieurs États, suivant les communautés ethniques, de telle sorte que la côte deviendra un État alaouite chiite ; la région d’Alep, un État sunnite ; à Damas, un autre État sunnite hostile à son voisin du Nord ; les Druzes constitueront leur propre État qui s’étendra sur notre Golan peut-être, et en tout cas dans le Hauran et en Jordanie du Nord ».
    Quelle éloquence ce plan ! N’est-ce pas qu’il s’inscrit en droite ligne de ce contrat manigancé par le général Henri Gouraud, Haut commissaire en Syrie du temps du mandat français en 1920, bien avant Oded Yinon ? Ce général, bien nommé, a oeuvré pour des États confessionnels, c’est-à-dire : l’État d’Alep, l’État de Damas, l’État alaouite et l’État druze. Mais ce fut un échec à l’époque. Est-ce que les Occidentaux parviendront cette fois-ci au bout de leur sinistre manoeuvre de division d’un pays souverain ? La question reste posée..., au moment où la majeure partie des Arabes est absente, et l’autre joue le leadership arabe avec deux pays concernés qui ne sont que des vassaux au service de Washington et de Paris.

    KAMEL BOUCHAMA EXPLIQUE LE « PLAN YINON »
    "On veut balkaniser cette région"

    sur lexpressiondz.com du 19 mars2013

  • permalien imperial fire :
    21 avril 2013 @22h19   « »

    les sionistes assassins et leurs complices américains veulent remodeler le moyen orient pour y asseoir leur domination,en balkanisant la syrie,après l iraq.

  • permalien yann :
    21 avril 2013 @22h32   « »

    On croit rêver. Rien sur le mécontentement des habitants du Hedjaz, en particulier après la destruction des monuments historiques de La Mecque et de Médine, rien sur la rébellion des Yéménites de l’Asir, rien sur les mouvements politiques clandestins, rien sur les milliers de prisonniers politiques, rien sur les 22% à 60% selon diverses sources des habitants vivant au-dessous du seuil de pauvreté, mais la répétition sans contrepoids du "Bachar qui tire sur son propre peuple" alors qu’on connait désormais le comportement violents des rebelles dès le début des manifestations...que les satellites d’Al Jazeera ne nous ont jamais montré d’ailleurs, à la différence de la place Tahrir. Ils voulaient nous cacher quoi ?

  • permalien Laurent Szyster :
    21 avril 2013 @23h24   « »

    Un article non dénué d’intérêt, une bonne source officielle, ce que le gouvernement Saoudien dit de ce qu’il fait en Syrie à la presse diplomatique française. Aussi, un assez bon résumé du discours dominant la vision géopolitique de l’Arabie Saoudite. Pas de fait divers plein de pathos, pas de symboles forts à portée universelle. Juste des paroles enregistrées, des faits recoupés et une toute petite touche d’ambiance socio-économique.

    C’est fou comme certains pays suscitent de la rigueur déontologique ...

  • permalien Caligula :
    21 avril 2013 @23h33   « »

    Cette fois c’est définitif :

    Le chef de l’opposition syrienne Ahmed Moaz al-Khatib a démissionné de la Coalition qui mène désormais des tractations pour nommer un remplaçant jusqu’à des élections prévues le 10 mai, ont affirmé des sources proches de la Coalition.

    Je propose Fabius, ou Obama, voire même Netanyahu.

  • permalien Salem L :
    22 avril 2013 @12h26   « »

    Cet article est déroutant à tout point de vue ! D’abord ce sont des anonymes qui discutent sur un royaume dont les pratiques contre son propre peuple (considéré comme sujet au lieu de citoyen) sont inacceptables ! " En fin de compte, l’Iran et les F M appartiennent à la meme école de pensée politique.Ils ont un accord tacite avec Washington et ils utilisent tous deux la religion comme outil pour asseoir leur autorité " Oh ridicule si tu tuais, il n’en resterait personne car le Royaume Séoudien lui n’a pas assis sa supprématie par l’utilisation de la religion ! L’Iran et le Royaume Séoudien et non les peuples que ces énérgumènes pensent représenter ! Parler du comportement de l’Iran durant la 2éme guerre d’Irak est indécent car le Royaume Séoudien demande à Washington ce qu’il demandait autrefois aux memes s’agissant de Saddam ! Si Washington se tourne vers l’Iran qui est un pays aussi riche que le Royaume Séoudien, il faut chercher l’explication dans le 11 septembre et la nationalité des éxecutants ! Le seul problème de ce royaume c’est de vouloir avoir tout le monde à sa merci et ceux qui n’acceptent pas son diktat sont voués aux gémonies, seuls les salafistes dont l’idéologie découle du wahabisme ont droit de cité ! Le Royaume oublie que le tiers de sa population est chiite et implanté dans des zones ou d’importantes découvertes de gaz et de pétrole ont eu lieu durant la dernière décennie !’une haine légendaire existe entre deux pays musulmans qui appliquent la chariaa et qui font tout pour aggrandir le fossé entre des communautés ayant la meme quibla ! L’un comme l’autre se sert de la religion comme moyen de domination et non comme finalité et cela est également valable pour tous ces groupuscules d’intégristes qui sévissent un peu partout et qui veulent faire croire qu’ils se battent pour l’islam !

  • permalien Laurent Szyster :
    23 avril 2013 @01h26   « »

    Pour bien comprendre les limites du rôle d’un télégraphiste, il faut lire ce qu’écrivait Alain Gresh en 2008 à propos de Bachar Al-Assad et de son régime :

    Assad is no Ahmadinejad

    Syria’s president is a pragmatist who sees talks with Israel as a prerequisite for stability and peace in the Middle East.

    Un résumé en Anglais du jugement que portais Alain Gresh après son interview si complaisante du tyran de Damas la même année sur ce blog :

    Rencontre avec Bachar Al-Assad

    mercredi 9 juillet 2008, par Alain Gresh

    Il nous reçoit sur le pas de la porte, à l’entrée d’une maison d’un étage située sur les hauteurs de Damas. Aucun protocole, aucune mesure de sécurité ; nous ne sommes pas fouillés ni nos appareils d’enregistrement contrôlés. « Ici, c’est la maison où je lis, où je travaille. Il y a seulement ce salon, une salle de conférence et une cuisine. Et, bien sûr, Internet et la télévision. Ma femme Asma y vient souvent aussi. Ici je suis productif ; au palais présidentiel, ce n’est pas le cas. » Pendant près de deux heures, il aborde tous les sujets, n’élude aucune question. Il prend un plaisir évident à la discussion et utilise ses mains pour appuyer ses arguments.

    (etc ... on dirait parfois un reportage de Paris Match)

    Et donc quand ce sympathique "despote éclairé", si modéré et pragmatique, fut confronté à des manifestations pacifiques pour la démocratisation du gouvernement, Assad fit tirer dans le tas, fit massacrer et torturer avec ce pragmatisme et cette modération qui fit la réputation de son père ...

  • permalien Caligula :
    23 avril 2013 @15h51   « »
    Si vis pacem, parabellum...

    Ils sont forts ses américains ! Aprés avoir vendu des armes à la Terre entière, mais surtout au Moyen-Orient ; voila qu’ils font dans l’humanitaire, si si, et en Palestine !

    Coca-Cola et armes pour la « paix »

    Kerry a entre temps annoncé un plan pour donner une impulsion à l’économie palestinienne, auquel collabore la multinationale Coca-Cola. Résultat garanti : les Palestiniens ne pourront pas avoir le gaz de leurs gisements à Gaza, dont ils ont été expropriés, ni l’eau qui leur est enlevée par les Israéliens, mais en compensation ils pourront boire du Coca-Cola. Pour renforcer l’engagement étasunien pour la « paix au Moyen-Orient », est arrivé le néo-secrétaire à la défense Chuck Hagel, pour une visite en Israël, en Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis : les trois alliés à qui les USA vendront un autre « paquet » d’armements d’une valeur totale de 10 milliards de dollars.

    Vivement les hopitaux sponsorisés par Macdo !

    Y’a pas à dire, si aprés ça le Hamas fait la fine bouche...

    wouaf wouaf wouaf.mondialisation.ca/coca-cola-et-armes-pour-la-paix/5332584

  • permalien HN :
    24 avril 2013 @13h27   « »

    Pas de fait divers plein de pathos, pas de symboles forts à portée universelle.

    Que voulez-vous ? Les saoudiens n’ont encore balancé aucune bombe au phosphore sur des enfants...
    Gardez espoir néanmoins, ils ont eux aussi de bons fournisseurs.

  • permalien Judex :
    26 avril 2013 @22h37   « »
    Névrose obsessionnelle ?

    Et pendant que M. Gresh poursuit son carnet de route en Arabie Saoudite, notre obsédé habituel continue de déverser son fiel en usant des mêmes exemples et arguments - si on peut les considérer comme tels - dont il a usé et abusé dans de très nombreux fils précédents.

    A ce niveau, on est dans la pathologie.

  • permalien yafighada :
    27 avril 2013 @07h50   « »

    "...Notre problème avec le gouvernement de Damas n’est pas le fait qu’il n’est pas démocratique, mais le fait qu’il utilise des chars, des avions, des missiles contre sa propre population. »
    Si tous les alliés de la France, ou de l’UE en général, des Etats-Unis, les "salafistes" fanatiques (comprendre Al-Qaïda) du monde entier ne s’étaient pas immiscés en Syrie, s’ils n’avaient pas investi les villages après les avoir vidés de leurs habitants, il en aurait sans doute été autrement.
    Une petit note pour rappeler que Al-Qaïda est de fabrication américaine,fabrication reconnue pa Hillary Clinton elle-même.

  • permalien Tamtam :
    30 avril 2013 @16h42   « »

    Fabuleux ce petit papier !!! Quelle vision impartiale !!! Quelle indulgence pour un pays qui a utilisé toute sa puissance financière pour exporter SON islam et mettre à genoux le reste des musulmans. Mr. Gresh, ça ne le dérange pas trop de ne pas voir de femmes dans l’espace public, et vu la chaleur dehors et les embouteillages, mieux vaut qu’elles restent dans leur petit coin. Quant à l’action menée en Syrie, c’est à mourir de rire ! Bravo !!

  • permalien youval :
    1er mai 2013 @06h11   « »

    bonjour, je vous ecris d israel et suis tres surpris de voir une pareille nevrose politique s etaler jour apres jour ; je vous invite donc a venir visiter le pays pour verifier vos affirmations

    une precision comme nous sommes en guerre ne vous etonnez pas a subir un petit questionnaire sur votre projet de voyage

    idem ne venez pas manifester a l aeroport de tel aviv pour reclamer la disparition de l etat que vous visitez

    mes amis beurs sont venus me visiter et sont repartis fervents sionistes....

  • permalien Caligula :
    1er mai 2013 @08h45   « »

    Youval,

    Je vous invite à mon tour, visiter une démocratie : la France.

    Ensemble nous monterons au sommet de la Tour Eiffel d’oú plus de deux siécles de droits de l’homme seront visibles.

    Nous continuerons notre voyage en province, à Oradour sur Glane par exemple, oú vous pourrez observer "l’oeuvre" des fachos...

    Nous visiterons ensuite une cathédrale, une synagogue, et une mosquée, voire même un temple boudhiste. Histoire de voir à quoi ressemble un pays laïc...

    Puis nous descendrons le Rhone, ce beau fleuve accessible à tous. Je vous ferais remarquer, au passage, l’etendue des vergers - qui ne sont pas uniquement aux mains des français, bien ao contraire - et vous raconterai les champs fertiles et la terre noire de ma Limagne natale...

    Enfin, nous irons au défilé du 14 Juillet, pour vous montrer qu’ici, 90% des militaires restent enfermés toute l’année, et que c’est pour les aérer un peu qu’on les laisse parader une fois par an...

    Et, pour finir, je vous amènerai dans un de ces quartiers qui ont fait la réputation des grandes villes françaises, Bron, la seine saint denis...et là, je ne doute pas que mes amis beurs sauront vous faire partager leur vision du sionisme...

  • permalien Nathan :
    1er mai 2013 @10h30   « »

    Moi, j’invite Caligula a faire un petit tour en Syrie pour voir comment on règle les problèmes dans un pays arabe.

    Rien que pour le mois de mars, la guerre civile (et sectaire) en Syrie a fait 6000 morts, dont au moins 1/3 sont des civils.

    Les photos des villes syriennes témoignent d’un niveau de dévastation incroyable.

    Et le premier ministre irakien - arrivé au pouvoir suite à un long et pénible processus démocratique - craint désormais la même chose dans son pays.

    N’oublions pas aussi le Liban une poudrière toujours sur le point d’exploser, avec le demi-dieu chi’ite Nasrallah soutenant ouvertement la dictature de Damas tandis qu’une fraction des Libanais soutient, elle, les rebelles.

  • permalien X :
    1er mai 2013 @12h14   « »

    youval :
    1er mai @06h11 «  »
    bonjour, je vous ecris d israel et suis ....

    Faites vous partie des 70 % de juifs se disant en faveur d’un régime raciste d’aparthied ?

    mes amis beurs sont venus me visiter et sont repartis fervents sionistes....

    Combien vous leur avez donné. La corruption, c’est connu c’est culturel chez vous : tout s’achète la question c’est combien.

    mes amis beurs sont venus me visiter et sont repartis fervents sionistes....

    On savait que le sionisme est une idéologie raciste rétrograde mais c’est aussi une maladie contagieuse.

  • permalien Caligula :
    1er mai 2013 @12h18   « »

    Et tout ça fait le jeu d’israël...

    Condamner des pays en guerre, alors qu’ils le sont avec la bénédiction des coucous sionistes, venant de la part de Nathan, ça me fait rire...jaune, certes, mais les histoires belges sont toujours aussi drôles.

    Je prie les autres intervenants belges de ne pas prendre ombrage de cette phrase, elle n’est destinée qu’a mon sioniste préféré.

    Mais je ne voudrais pas en rejouter car selon lui, chaque fois que quelqu’un raille israël, c’est un palestinien qui paye...

    A chacune de vos perles, c’est un Palestinien qui prend dans la gueule.

  • permalien Deïr Yassin :
    1er mai 2013 @12h29   « »

    @ Youval

    "Mes amis beurs sont venus me visiter et sont repartis fervents sionistes"

    En entretemps que Youval nous présente ses amis beurs fervents sionistes, excusez-moi de douter de leur existences. Sionisme et propagande mensongère vont de pairs.

    On se demande si Youval a amené ses amis beurs à Jérusalem-Est pour qu’ils voient le nettoyage ethnique des Palestiniens in situ. Est-ce qu’ils les a amené dans le Néguev pour qu’ils voient la destruction des villages bédouins ? Est-ce qu’il les ont fait visiter des villages palestiniens dans la Galilée sans électricité et eau courante ?

    - On a appris cette semaine que L’Armée-La-Plus-Morale va abandonner le phosphore blanc, non pas que son utilisation sur des civils pose un problème morale, mais cela n’est pas beau sur les images comme ironise Idan Landau sur +972 mag

  • permalien X :
    1er mai 2013 @13h20   « »

    Deïr Yassin :
    1er mai @12h29 « 
    @ Youval

    On se demande si Youval a amené ses amis beurs à Jérusalem-Est pour qu’ils voient le nettoyage ethnique des Palestiniens in situ. Est-ce qu’ils les a amené dans le Néguev pour qu’ils voient la destruction des villages bédouins ? Est-ce qu’il les ont fait visiter des villages palestiniens dans la Galilée sans électricité et eau courante ?

    Ça, si vous préférez des visites culturelles.

    On a appris cette semaine que L’Armée-La-Plus-Morale va abandonner le phosphore blanc, non pas que son utilisation sur des civils pose un problème morale, mais cela n’est pas beau sur les images comme ironise Idan Landau sur +972 mag

    L’info dit aussi qu’ils ont trouvé un substitut au phosphore blanc, mais ils se gardent bien de dire c’est quoi et s’ils ont étudié ses effets ...
    Ils vont faire ces études sur le terrain.

    Comme dirait Nathan

    Oui, Et alors ! la vie n’est pas toujours juste.

  • permalien X :
    1er mai 2013 @13h29   « »

    Netanyahou :

    Israel needs Palestinian deal to avoid becoming binational state

    Il fait peur aux 70 % de juifs racistes : s’il n’a pas de deal vous serez égaux avec les arabes.

    Pour eux il y’a déjà deux états israel et la Jordanie.

  • permalien Nathan :
    1er mai 2013 @15h22   « »

    X : 1er mai @13h29

    Il fait peur aux 70 % de juifs racistes : s’il n’a pas de deal vous serez égaux avec les arabes.

    Pour eux il y’a déjà deux états israel et la Jordanie.

    Heureusement que les Syriens, Libanais et Irakiens nous montrent ici l’exemple : dans leurs pays respectifs, ils s’aiment tellement entre eux qu’il y a deux trois pays de facto. Chaque secte a son territoire.

    Mais attention, il n’y a pas de racisme ! Rien à voir ! Voilà la différence avec les sionistes. Par exemple, sunnites et chi’ites se détestent cordialement mais non, ce n’est pas du racisme ! Qu’allez-vous chercher ? Les chi’ites sont considérés par les sunnites comme des sous-merdes mais ce n’est pas du racisme !

    En Arabie saoudite, il n’y a pas la moindre trace de racisme. Sunnites, chi’ites, juifs, chrétiens et zoroastriens, on est tous comme des frères là-bas. Je me demande d’ailleurs pourquoi on persiste à rester en Occident à côté d’une telle réussite humaine.

  • permalien jonathan :
    1er mai 2013 @16h12   « »

    youval a raison ; je m appelle jonathan je suis francais et vis en israel depuis 5 ans

    je suis tres triste de voir autant de nevrose

    pour calligula qui porte bien son nom, je suis dans une vraie democratie, rue ben yehouda a jerusalem et suis entoure de juifs et de musulmans et de catho bien entendu

    je suis tout a fait heureux de vivre ici et invite deir yasin a revenir en israel pour confirmer ce qu elle sait...

    excusez moi mais je ne repondrai pas aux provocations j ai du boulot et je veux confirmer ma participation a la croissance economique en cours

  • permalien Caligula :
    1er mai 2013 @16h29   « »

    Jonathan,

    youval a raison ; je m appelle jonathan je suis francais et vis en israel depuis 5 ans

    Enchanté, moi c’est Caligula, je suis Auvergnat et j’habite en France depuis ma naissance.

    pour calligula qui porte bien son nom, je suis dans une vraie democratie, rue ben yehouda a jerusalem et suis entoure de juifs et de musulmans et de catho bien entendu

    Vous habitez à côté d’un check-point ? Ou alors à Jérusalem Est, mais dans ce cas-là, vous êtes en Palestine, non en israël.

    je suis tout a fait heureux de vivre ici

    Les envahisseurs sont toujours contents de vivre où ils se sont installés, sinon, ils n’auraient pas pris la peine d’y aller.

    et invite deir yasin

    Quand on commet un massacre, la moindre des choses, c’est de se souvenir du lieu, et aussi de l’orthographe. Sinon, il existe le copier-coller...

    excusez moi mais je ne repondrai pas aux provocations

    Vieille ruse de Sioux-nistes-, c’est Youval qui a commencé.

    j ai du boulot et je veux confirmer ma participation a la croissance economique en cours

    Première info de la journée, le monde sera sauvé de la crise par israël. Merci.

  • permalien miki :
    1er mai 2013 @17h34   « »

    @caligula

    Il a raison jonathan.
    Israël est un beau pays.
    rien a voir avec les pays qui l entourent et qui réclame sa disparition sur toutes les ondes.
    Pour écouter ces radios et tv faut apprendre l arabe.
    Si vous voulez je donne des cours.

  • permalien Shiv7 :
    1er mai 2013 @17h53   « »

    excusez moi mais je ne repondrai pas aux provocations j ai du boulot et je veux confirmer ma participation a la croissance economique en cours

    Je suppose que cela est aussi pour cette raison que la croissance territoriale continue de plus belle, d’autant que comme le dit Miki mousse :

    Israël est un beau pays.
    rien a voir avec les pays qui l entourent …
    Cela participe à l’embellissement de la région,

    c’est vrai quoi un joli lotissement en béton armé ne saurais rivalisé avec un verger d’oliviers..

  • permalien Caligula :
    1er mai 2013 @17h58   « »

    Miki,

    Pour écouter ces radios et tv faut apprendre l arabe.
    Si vous voulez je donne des cours

    Gratuitement ?

    C’est trés généreux de votre part. Mais bon, si je devais apprendre l’arabe, je choisirai quelqu’un de plus proche de chez moi. Cela dit, il me semble que l’on pourrait avoir des conversations intéressantes, je vais y réfléchir...

    Et pour en revenir aux radios, je vous signale que certaines sont parfaitement accessible au français moyen que je suis ; IRIB par exemple. D’autres sont disponibles en anglais, et même si je ne suis pas un grand anglophone, je me débrouille.

  • permalien X :
    1er mai 2013 @18h19   « »

    Nathan,

    Heureusement que les Syriens, Libanais et Irakiens nous montrent ici l’exemple : dans leurs pays respectifs, ils s’aiment tellement entre eux qu’il y a deux trois pays de facto. Chaque secte a son territoire.

    Hier vous avez comparé les syriens et irakiens à des chiens.
    Aujourd’hui vous comparez les israéliens ceux que vous preniez hier pour des chiens... Est ce qu’on doit comprendre que vous voulez dire que les 70% des juifs israéliens racistes sont des chiens ?

  • permalien X :
    1er mai 2013 @18h25   « »

    À Nathan (suite)

    Ce n’est pas très gentil, les chiens ne sont pas racistes et ne volent pas.

  • permalien miki :
    1er mai 2013 @20h30   « »

    @ X

    70 pour cent des Israeliens sont des racistes parait il.
    vous confondez avec mahmoud abbas.

    Palestine judenrein

    Pour le chef du Fatah actuel , aucun Israélien ne sera le bienvenu dans le futur Etat palestinien. « 
    s’il ya un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem comme capitale, nous ne tolérerons pas la présence d’un seul Israélien à l’intérieur », a déclaré le chef de l’Autorité palestinienne (AP) devant un parterre de journalistes à Ramallah, en Août 2010

    Les Israeliens sont plus sympas.
    Les palestiniens rentrent et se font soigner en Israel.
    mais pas le contraire.

  • permalien Nathan :
    1er mai 2013 @20h46   « »

    @ X

    Vous avez parfaitement raison. Le racisme est une spécialité innée et exclusive des juifs, un peu comme la carpe farcie. Dieu merci, il a les autres peuples pour compenser et pour indiquer à l’humanité la voie de la fraternité. Un grand moment de retrouvailles fraternelles reste par exemple la fête de l’Achoura, à l’occasion de laquelle les pèlerins chi’ites se font généralement massacrer par leurs ’frères’ sunnites, dans les mosquées pendant la prière et parfois même lors des processions funéraires où ils enterrent leurs victimes. Un grand moment d’amour du prochain que nous vous envions !

  • permalien X :
    1er mai 2013 @23h36   « »

    Miki, Nathan

    Vous pouvez contestez les résultats du sondages il a été publié par Haaretz.

    http://www.guardian.co.uk/world/201...

    Nathan

    Vous avez parfaitement raison. Le racisme est une spécialité innée et exclusive des juifs, un peu comme la carpe farcie.

    Le racisme existe partout, mais ce qui est étonnant c’est le 70 % chez vous.

    En démocratie ça se reflète sur les élections :

    Netanyahou et Lieberman que vous avez qualifié vous même de fascistes ont reçu la majorité simple aux dernière élections. Sans parler du partis de Bennett ultra fasciste et des fanatiques ultra religieux.

    Des élus racistes font des lois racistes. Voici un résumé des lois racistes israéliennes pendues par les Knesset présents :

    http://adalah.org/Public/files/Engl...

    Dans un pays de droit ces lois seraient défaites par les tribunaux.

  • permalien X :
    1er mai 2013 @23h55   « »

    L’initiative de paix arabe à fait rigoler les sionistes en 2002,
    Cette semaines la ligue a rajouté à la braderie en acceptant que les sionistes puissent garder une partie des terres volées en échange d’autre terre ailleurs (probablement dans un désert).

    L’AP a aussi annoncé qu’elle gèle ses démarches pour devenir membre des organisations des nations unies comme le TPI.

    Les réactions de Netanyahou :

    D’abord il a dit trouver l’initiale bonne, et il a fait cette concession inattendue : c’est bien, alors qu’ils viennent négocier sans préconditions.

    Ensuite, il a dit carrément : le conflit n’est pas sur le partage de la terre c’est sur la reconnaissance de l’état juif.

    Qu’est ce que vous en pensez Nathan

  • permalien X :
    2 mai 2013 @01h28   « »

    Les sionistes américains ont en colère une série de télévison montre comment le président est manipulé par un one organisatin lobby juif. C’est beaucoup moins que ce qui se passe dans réalité mais les sioniste ne veulent éveiller les soupçons..pour continuer à déverser des milliards sur Israël...

    conspiracy theories about the Israeli and Jewish control of American politics

  • permalien MIKI :
    2 mai 2013 @07h10   « »

    @ x

    oui X on t a compris.
    la terre pour les arabes
    la mer pour les juifs.

    Quand on écoute les discours de Mahmoud Abbas, il est impossible de discerner en quoi ils sont porteurs de la plus minime perspective de paix.
    En projetant sur Israël l’unique raison de leur enfermement psychique, les Arabes évitent tout travail critique sur leur propre histoire et les musulmans font l’économie de toute réflexion sur ce que l’islam est en train de devenir sous la férule islamiste.
    l’espace arabo-musulman jubile dans cet enfermement.

  • permalien Protométèque :
    2 mai 2013 @11h59   « »

    @ Nathan #forum129197 :

    Vous nous avez habitués à ces tentatives de « relativisation » de la faute. Certes, admettez-vous, Israël souffre de quelques torts. La politique menée vis-à-vis des Palestiniens n’est pas juste, admettez-vous dans vos posts. Mais c’est tellement pire ailleurs, que finalement il n’est autre choix que d’accepter ces défauts et souhaiter qu’ils s’amenuisent (disparaissent ?), mais sans jamais contraindre Israël de quelque manière que ce soit : faire confiance. Soit. Bien qu’il ne soit pas fantaisiste de penser que sans contraintes jamais les gouvernements israéliens ne feront la paix, on peut toujours rêver.

    Alors ici, j’ai lu Deir Yassine ou K. expliquer le racisme au Liban, le mépris des sunnites pour les chiites, les conditions de vies déplorables des employés de maison, le racisme de certains Libanais pour les Syriens et j’en passe. En revanche, j’ai beau cherché dans ma mémoire, je ne me souviens pas d’avoir lu ici qui que ce soit défendre le modèle saoudien. Donc, à quoi bon nous rappeler que les pays arabes qui environnent Israël ne sont pas des modèles de perfection ? Nous le savons et pour nombre d’entre nous, cela nous attriste. Mais, et vous pouvez bien ne rien voir, tous ces pays sont en pleine mutation. Des révolutions sociétales sont en cours, elles ne se font pas sans violence, sans à-coup, sans erreur d’aiguillage même, mais elles sont en cours. Même en Arabie Saoudite, la contestation a débuté. Les élites politiques ne se laisseront pas remplacer sans se défendre, mais elles ne survivront pas sans une profonde mutation, celles qui ne voudront pas se transformer disparaîtront. Alors si Israël tient absolument à faire partie de ce club des régimes racistes, confessionnalistes, ségrégationnistes, libre à elle, mais il n’est pas impossible que le même sort soit réservé à ses élites politiques : la disparition et leur remplacement.

  • permalien X :
    2 mai 2013 @12h00   « »

    MIKI :
    2 mai @07h10 « 
    @ x

    oui X on t a compris.
    la terre pour les arabes
    la mer pour les juifs.

    Comment tu as fait pour comprendre ça ? Le mensonge et la manipulation c’est comme respirer chez vous.

    J’ai parlé d’égalité des droits pour tout le monde et toi tu en déduit la mer pour les juifs ?

  • permalien Laurent Szyster :
    2 mai 2013 @12h48   « »

    Comme d’habitude les commentaires sont vite sorti du sujet de l’article (à savoir la politique Saoudienne en Syrie).


    Pour ceux que cela intéresse voici les résultats pour la Cisjordanie et Gaza d’un récent sondage PEW de l’opinion dans les pays musulmans sur les question de religion, de politique et de société. En bref, les Musulmans palestiniens sont parmis les plus conservateurs pour ne pas dire carrément rétrogrades.

    Petit extrait de l’opinion des Musulmans palestiniens sondés :

    The World’s Muslims : Religion, Politics and Society

    Some people think that if a man engages in premarital sex or adultery it is justified for family members to end his life in order to protect the family honor. Do you personally feel that this practice is :
    Often or sometimes justified : 33%

    Some people think that if a woman engages in premarital sex or adultery it is justified for family members to end her life in order to protect the family honor. Do you personally feel that this practice is :
    Often or sometimes justified : 37%

    Which comes closer to your views ? "Islam is the one true faith leading to eternal life in heaven" or "Many religions can lead to eternal life in heaven" ?
    Statement #1 89%

    "Women should have the right to decide if they wear a veil" 53%
    "Women should not have the right to decide whether to wear a veil" 35%

    "Sharia law is the revealed word of God" 75%
    "Sharia law is developed by men, based on the word of God" 16%

    "Sharia law should be open to multiple interpretations" 42%
    "There is only one, true understanding of sharia law ?" 51%

    Agree or disagree ? "A wife must always obey her husband"
    87% "completely" or "mostly" agree (46%, 41%)

    "Do you favor or oppose making sharia law, or Islamic law, the official law of the land in our country ?"
    89% favor 8% oppose

    For those who answered "favor" - should Sharia apply to non-Muslims ?
    39% yes 43% Muslims only

    Do you favor or oppose the following : the death penalty for people who leave the Muslim religion ?
    Favor - 62% Oppose - 29%

    Do you favor or oppose the following : punishments like whippings and cutting off of hands for crimes like theft and robbery ?
    Favor - 72% Oppose - 23%

    Do you favor or oppose the following : stoning people who commit adultery ?
    Favor - 81% Oppose - 14%

  • permalien X :
    2 mai 2013 @13h07   « »

    2 mai @12h00 « 
    MIKI :
    2 mai @07h10 « 
    @ x

    oui X on t a compris.
    la terre pour les arabes
    la mer pour les juifs.

    Est ce que ça c’est ta réponse à la base de données des lois fascistes israéliennes ou au sondage de Haaretz ?

  • permalien Caligula :
    2 mai 2013 @13h39   « »

    En parlant de PEW :

    Peuples d’Orient et d’Occident sont d’accord : il ne faut pas armer les forces qui combattent le régime syrien !

    Le présent sondage qui a été conduit par le Pew Research Center dans un certain nombre de pays du « Moyen Orient », porte sur les événements en cours en Syrie.

    wouafwouafwouaf.mounadil.wordpress.com/2013/05/01/peuples-dorient-et-doccident-sont-daccord-il-ne-faut-pas-armer-les-forces-qui-combattent-le-regime-syrien/

  • permalien Deïr Yassin :
    2 mai 2013 @16h16   « »

    @ Miki
    La terre pour les Arabes
    la mer pour les juifs

    Les juifs sont venus par la mer pour voler la terre aux Arabes, et ils ont foutu ceux-ci à a mer en ’48. C’est dinque comme les sionistes accusent toujours les autres de ce dont ils sont eux-mêmes coupables.

    Mai 1948, Yaffa. Les gens fuyaient par mer à Akka, hors des territoires données à "l’Etat juif"et quand elle fut prise par les sionistes, ils repartaient vers le Liban.

    Haifa.

    NOUS RETOURNERONS

  • permalien miki :
    2 mai 2013 @16h24   « »

    @ x

    Mahmoud Abbas le modéré : « les Palestiniens qui assassinent des Juifs ne peuvent pas être punis »

    Et l Europe encourage les délires de Abbas

  • permalien miki :
    2 mai 2013 @16h29   « »

    @X
    le terroriste Al Zaghal, assassin d’Evyatar Borovsky

    Salam Asad al Zaghal a assassiné un israélien Evyatar Borovdky à un arrêt d’autobus en Samarie. Borovsky, un père de cinq enfants n’a commis aucune faute autre que celle d’être israélien et de se trouver sur cette route à côté de l’endroit où il vivait. Le tueur ne le connaissait pas et n’avait rien contre lui personnellement. Il l’a assassiné, mû par une haine collective, abstraite, qu’on ne peut que qualifier d’antisémite. Al Zaghal était un ancien prisonnier libéré, retombé dans le terrorisme. On dit qu’il a voulu effacer la « tache sur son honneur » parce que son frère était accusé de coopérer avec Israël. Un homme choisi au hasard, assassiné pour « rétablir l’honneur » d’un terroriste : seul un esprit et une culture malades peuvent soutenir une telle idée.

    Et en effet, cet assassin est soutenu et même plus, exalté par les médias de l’Autorité palestinienne, cette Autorité palestinienne si bonne et si modérée qui disserte sur la paix dans les médias. Il est qualifié de héros sur la page Facebook du Fatah (OLP)

    Cette exaltation des tueurs n’est pas un accident, c’est un schéma régulier qui se répète.

    constamment : celui qui tue des Juifs israéliens est un héros qu’on glorifie

  • permalien Deïr Yassin :
    2 mai 2013 @16h34   « »
    Menteur, plus menteur, sioniste....

    Haha, Miki est encore un sioniste qui prend les gens pour des cons ! En attendant les propos précis de Mahmoud Abbas ainsi qu’un lien, permettez-moi de considérer Miki comme encore un pur affabulateur dans la lignée de Nathan, Lolo l’intello etc.

  • permalien Protométèque :
    2 mai 2013 @16h37   « »

    Les terroristes des uns sont les libérateurs des autres...

  • permalien Deïr Yassin :
    2 mai 2013 @16h56   « »

    Miki oublie de nous dire qu’Eviatar Borovzky (encore un Russe....) était un colon qui vivait illégalement en Cisjordanie. C’était un vrai fanatique (il suffit de voir sa photo ainsi que celles prises à son enterrement pour voir dans quel monde il vivait), il squattait à Yitzhar, colonie près de Nablus, considérée la colonie la plus violente de toutes (cf. ’When Settlers Attack", étude par The Jerusalem Fund, sur le net).

    C’est à Yitzhar que vivent les rabbins Yitzhak Shapira et Yosef Elitzur, les auteurs de "La Torah du Roi" qui justifient le meurtre des Palestiniens, même des enfants. Cette colonie avec sa yeshiva et les cinglés qui y habitent est un vrai enfer pour les autochtones aux alentours : leur vandalisme, violence, incendies d’oliviers et de champs ne se comptent plus. Notamment le samedi, ces fanatiques sont particulièrement violents, à croire que le Shabbath les montent à la tête.

    Pour venger la mort du colon russe, ses comparses ont déjà provoqué plus de 50 incendies à travers toute la Cisjordanie, attaqué et blessé des dizaines de Palestiniens, caillassé des bus ramenant des écoliers chez eux, blessant au moins deux petites filles, etc etc.
    Eh oui, les Juifs ’de retour sur leur terre’, c’est un vrai régal...

  • permalien miki :
    2 mai 2013 @17h06   « »

    @deir yassin

    Vous ne pensez pas que Abbas est capable de dire
    de tel conneries. mais si mais si.
    réveillez vous.

    Abbas : « les « Palestiniens » qui tuent des Juifs ne doivent pas être punis »

    Propos dit a une conférence de deux jours « Liberté et dignité » à Ramallah la semaine dernière.

    Faut écouter un peu les radios en arabe.
    on entend que cela.

  • permalien Deïr Yassin :
    2 mai 2013 @17h17   « »

    Non seulement Miki n’a clairement pas inventé l’eau tiède, il n’est même pas foutu écrire ses commentaires lui-même. Celui sur le colon russe tué en Palestine a été reproduit mot par mot du blog d’une certaine Danilette.

    Selon ces malades, un Palestinien qui tue un colon est ’mû par une haine collective, abstraite, qu’on ne peut que qualifier d’antisémite’.

    On attend que Nathan intervienne pour manifester son opposition à cet amalgame fait par les ultras-sionistes entre juifs, Israéliens et sionistes...... Il parait que c’est antisémite, ou c’est seulement quand cela viens des pro-Palestiniens.

    @ Miki
    Inutile de nous raconter des mensonges. Nous savons tous que Abbas n’a pas dit ce que vous prétendez car cela voulait dire que tuer un juif lambda à Paris ou Brooklyn rentre dans le même cas de figure. Excusez-moi de vous le dire mais vous êtes trop c.. pour commenter sur Le Monde Diplo !

  • permalien miki :
    2 mai 2013 @17h47   « »

    @deir yassin

    Avec vous tout fini par des insultes.
    Vous êtes très limites.
    de nos jours cela se soigne.

  • permalien miki :
    2 mai 2013 @17h50   « »

    dire des vérités a toujours énervés Deir Yassin.
    Je comprend qu on préfère toujours ronronner la même rengaine.

  • permalien Nathan :
    2 mai 2013 @18h32   « »

    Protométèque : 2 mai @11h59

    Donc, à quoi bon nous rappeler que les pays arabes qui environnent Israël ne sont pas des modèles de perfection ? Nous le savons et pour nombre d’entre nous, cela nous attriste. Mais, et vous pouvez bien ne rien voir, tous ces pays sont en pleine mutation. Des révolutions sociétales sont en cours, elles ne se font pas sans violence, sans à-coup, sans erreur d’aiguillage même, mais elles sont en cours.

    Je répondais à X qui juge que tous les juifs ou peu s’en faut sont des voleurs et des racistes.

    Admettons que la majorité des Israéliens juifs ne souhaitent pas vivre avec les Palestiniens. Admettons même que ce soit par racisme. Il y avait pourtant une solution très simple : la séparation. Deux peuples, deux Etats. Comme ça, tout le monde est content. Ça me semble relever du bon sens. Pourquoi aller contre le sens du vent ? C’est clair que le contentieux entre ces deux peuples est trop lourd. C’est clair qu’ils ne peuvent pas s’entendre. C’est le mariage de l’eau et du feu.

    Je note que dans un certain nombre d’Etats arabes (Liban, Syrie, Irak), il existe déjà une partition de facto entre communautés. Je ne vois donc pas pourquoi il faudrait être plus catholique que le pape. A fortiori dans une situation où tout sépare les deux peuples : l’histoire, la guerre, la culture, la religion, le niveau socio-économique... Tout !

    En fait, je crois comprendre pourquoi certains pro-palestiniens veulent à tout prix un Etat unique. C’est bien sûr d’abord pour récupérer leur territoire perdu en 1948. Mais j’ai aussi le sentiment qu’ils n’ont pas envie de se retrouver dans un Etat palestinien qui sera à coup sûr dominé par le Hamas. Il est tout à fait possible qu’un scénario syrien se développe dans le nouvel Etat palestinien si celui-ci voit le jour. Je crois que certains Palestiniens préfèrent à tout prendre cohabiter avec des Israéliens dans le cadre d’un Etat démocratique plutôt que de se retrouver dans une petite dictature islamique.

  • permalien Deïr Yassin :
    2 mai 2013 @19h10   « »

    @ Nathan
    " ....je crois comprendre pourquoi certains pro-palestiniens veulent à tout prix un Etat unique ...blahblahb... mais j’ai aussi le sentiment qu’ils n’ont pas envie de se retrouver dans un Etat palestinien qui sera à coup sûr dominé par le Hamas ...blahblah..."

    On serait curieux de savoir quels sont les ’pro-palestiniens’ qui se retrouveront dans cet Etat unique..... En plus d’Alzheimer, la sénilité.

    Fidèle à son ethnocentrisme pathologique, Nathan croit comprendre [c’est lui qui le dit] que les adeptes d’un Etat unique le sont parce qu’ils veulent à tout prix vivre avec les juifs. Depuis 2000 ans, il parait que personne ait eu envie de vivre avec eux, et tout d’un coup on les adore tellement qu’on ne veut pas les lâcher.

    Après les musulmans qui seraient jaloux des juifs et leur religion, leur réussite sociale et blahblah, maintenant on veut à tout prix vivre avec eux.

    Si on est pour un Etat unique c’est parce qu’on ne veut justement pas jeter les juifs à la mer, ce qui serait réparer une injustice (celle faite aux Palestiniens en ’48 et ’67) en créant une autre, tout en espérant qu’un maximum de Juifs repartent, que des gens comme Miki Mouse retourne en France par exemple.

    On croyait avoir tout entendu mais Nathan arrive toujours à se dépasser : tellement obnubilé par la supériorité des siens que la notion même de justice lui est étrangère : es Palestiniens veulent retourner dans la Galilée, à Yaffa, Haifa, Akka, al-Ludd, Ramleh, Nazareth etc parce qu’ils veulent vivre avec les juifs.

    A suivre prochainement : "comment les Palestiniens sont partis chercher les juifs en Europe parce qu’ils voulaient tellement vivre avec eux, même écrasés sous leurs bottes".

  • permalien miki :
    2 mai 2013 @19h30   « »

    @deir yassin

    J aime bien Miki Mouse.
    Je vais adopter ce pseudo.
    mais au fait pourquoi je retournerais en France.
    Ici en Israël je suis chez moi.

  • permalien miki :
    2 mai 2013 @19h35   « »

    c est bien connu.
    Les Palestiniens et les chrétiens préfèrent vivre en Israël que sous domination arabe.
    Je les comprends....

  • permalien Caligula :
    2 mai 2013 @20h13   « »

    @ Nathan,

    Mais j’ai aussi le sentiment qu’ils n’ont pas envie de se retrouver dans un Etat palestinien qui sera à coup sûr dominé par le Hamas. Il est tout à fait possible qu’un scénario syrien se développe dans le nouvel Etat palestinien si celui-ci voit le jour.

    Nathan, on a des points de vue opposé, certes, mais malgré cela, en dehors du fait que vous défendez israël par tous les moyens, je ne vous ai jamais pris pour un idiot.

    Ceci dit, là vous essayez de nous faire avaler des couleuvres. Pensez-vous vraiment que si la solution à deux étâts venait à être mise en oeuvre, israël laisserait des djihadistes d’al Nosra ou al Qaïda "envahir" l’étât Palestinien ? Allons, allons, un peu de bon sens...

  • permalien Nathan :
    2 mai 2013 @21h00   « »

    Deïr Yassin : 2 mai @19h10

    On croyait avoir tout entendu mais Nathan arrive toujours à se dépasser : tellement obnubilé par la supériorité des siens que la notion même de justice lui est étrangère : es Palestiniens veulent retourner dans la Galilée, à Yaffa, Haifa, Akka, al-Ludd, Ramleh, Nazareth etc parce qu’ils veulent vivre avec les juifs.

    Attention, je n’ai pas dit ça. J’ai dit que certains préféreraient encore cohabiter avec les Israéliens plutôt que de se retrouver dans une petite dictature entre les mains du Hamas. Vous, par exemple... Vous croyez que vous allez faire long feu avec le Hamas ? J’en doute fort. Peut-être que cela explique votre étonnante discrétion sur quantité de sujets. Vous avez peut-être raison de vous méfier.

    A propos... D’après les Nations-Unies, plus de 700 Irakiens ont été tués au mois d’avril, dont 600 civils. Les Américains sont partis mais cela n’a pas calmé les esprits pour autant. Si quelqu’un est capable de m’expliquer pourquoi ils s’entretuent là-bas, j’offre une tournée générale.

  • permalien dirare abdesselem :
    2 mai 2013 @21h14   « »

    "Les villes du sable" selon l"expression de l’écrivain saoudien éminent (ingenieur de petrol aussi) Abderrahmane Mouni, ces "villes"-artefact et leurs dominants ignorants, archaiques et autres "adjectifs,,,,se ressemblent parfaitement sachant que la ville est culture. et si le "responsable" de la dite ville n’a pas de culture ou au moins a une "culture" sauvage. on n’aura que des grapes de villages sauvages dites villes !!! C’est le cas de toutes les dites villes dans l"espace qui s’étend du Golf jusq’à l’atlantique.

  • permalien Caligula :
    2 mai 2013 @23h14   « »

    Israël : Netanyahu veut un référendum en cas de paix avec les Palestiniens

    Déjà que la paix n’a pas l’air d’être pour demain, mais même aprés sa signature les choses risques de ne pas évoluer.

    wouafwouafwouaf.liberation.fr/monde/2013/05/02/israel-netanyahu-veut-un-referendum-en-cas-de-paix-avec-les-palestiniens_900409

    Désolé pour le site, j’ai pris le premier qui venait...

  • permalien X :
    2 mai 2013 @23h41   « »

    Nathan

    Je répondais à X qui juge que tous les juifs ou peu s’en faut sont des voleurs et des racistes.

    Menteur,

    - J’ai dit que 70 % juifs en Israël sont selon des sondages fait par d’utres juifs racistes.

    - Que la majorité écrasante des juifs d’Israël élisent des gouvernements fascistes élections après élections ce qui confirme que les sondages disent vrai.

    - Que étant donné que vous même aviez qualifié Nétanyahou et Lieberman de fascistes et que la majorité des juifs les ont choisi pour les gouverner en plus de l’ultra fasciste Bennett, vous devriez admette que la majorité des juifs d’Israël sont fascistes.

    - j’ai aussi mentionné la base de donnée des lois racistes adoptées par les gouvernements juifs succesifs. Ces lois racistes constitue d’ailleurs une des richesses culturelles juive israélienne.

    En résumé :

    Des lois racistes adoptées par des gouvernements fascistes élus par un peuple en majorité fasciste.

    Il ne suffit pas de dire x pense, ce sont des faits.

    Qu’est ce que vous contestez exactement ? L’existance de ces lois, le fascisme du gouvernement ?

  • permalien X :
    3 mai 2013 @00h49   « »

    Caligula :
    2 mai @23h14 «  »
    Israël : Netanyahu veut un référendum en cas de paix avec les Palestiniens

    Les israéliens en majorité fascistes vont se prononcer sur l’avenir des palestiniens.

    Le sioniste Nathan dirait :

    Oui, ce n’est pas juste et alors !

    Les chances de la paix sont très très élevėes.

  • permalien Caligula :
    3 mai 2013 @18h23   « »

    Du nouveau en ce qui concerne la "terre promise" :

    L’Eglise d’Ecosse réfute théologiquement le sionisme

    "Un rapport de l’Eglise d’Ecosse, publié cette semaine, nie tout droit particulier du peuple juif sur la terre d’Israël"

    Article original : wouafwouafwouaf.haaretz.com/jewish-world/jewish-world-news/church-of-scotland-jews-do-not-have-a-right-to-the-land-of-israel.premium-1.518932

    Article en français : wouafwouafwouaf.mounadil.wordpress.com/2013/05/03/leglise-decosse-refute-theologiquement-le-sionisme/

  • permalien Caligula :
    3 mai 2013 @18h32   « »

    X,

    Les chances de la paix sont très très élevėes.

    La paix a une chance, les Palestiniens c’est moins sûr.

  • permalien Sakhra :
    3 mai 2013 @20h24   « »

    Quand les Eglises chrétiennes s’y mettent...

    Il n’y a pas que les historiens ou les sociologues pour se liguer contre le sionisme. En effet, après avoir longtemps gardé une retenue, voire même été favorables au projet sioniste, c’est de plus en plus aux églises chrétiennes de s’y mettre.
    Cette fois, c’est au tour de la très catholique église d’Ecosse qui vient de se fendre d’un rapport qui conteste carrément les prétentions juives à la terre de Palestine.
    Et en religieux qu’ils sont, ils le font sur un registre théologique, en interrogeant l’Ancien Testament, celui justement que les sionistes brandissent comme titre de propriété incontestable.

    L’Eglise d’Ecosse : les Juifs n’ont pas droit à la terre d’Israël

    En réaction à la situation politique en Israël, le rapport demande : « Le peuple juif aurait-il aujourd’hui un droit plus juste à revendiquer ce territoire s’il traitait équitablement les Palestiniens ?" Le rapport insiste beaucoup sur le fait que le sionisme a utilisé la Bible comme base de ses revendications sur Israël, mais il soutient que « c’est faire un mauvais usage de la Bible que de l’utiliser comme un guide topographique pour régler les conflits contemporains sur un territoire."

    http://dzmounadill.blogspot.fr/

  • permalien Deïr Yassin :
    3 mai 2013 @23h29   « »

    Après la Suède et la Norvège, aujourd’hui la Finlande et le Danemark ont promu [upgrade] les représentations diplomatiques de la Palestine au rang d’ambassades plénipotentiaires (si cela existe comme expression en français), donnant par l’occasion à la Palestine le même statut qu’à un Etat indépendant.

    Le Ministre des Affaires Etrangères danois a en plus fortement encouragé/conseillé les entreprises danoises à ne pas investir dans les colonies ou collaborer avec des entreprises qui le font.

    En attendant que l’EU suit la Scandinavie comme à l’époque de l’Apartheid sud-africain : la prochaine étape, le BDS.

    Et à propos de l’Apartheid, un entretien avec Michel Bôle-Richard, correspondant du Monde en Afrique du Sud durant l’Apartheid et en Israël/Palestine 2006-2009 à l’occasion de la sortie de son livre.
    Selon Bôle-Richard, l’Apartheid israélien est pire que l’Apartheid sud-africain - sans doute un affreux antisémite de plus - et que l’Etat binational est irréversible.

    - france-palestine.org/Les-racines-de-l-apartheid-sont

  • permalien X :
    4 mai 2013 @03h24   « »

    Deïr Yassin

    Sans oublier Google

  • permalien mehdi assem :
    4 mai 2013 @13h16   « »

    La fin des guerres en Afghanistan en Irak en Mali la fin de Bachar assed et la fin d’israél aujourd’hui pour éviter la fin des pays du monde entier par les punitions d’ALLAH les inondations ouragan séisme violent incendie de forêt Californie un cas la neige apocalyptique grêlons les météorites tsunami ces punitions d’ALLAH la vengeance d’ ALLAH pour les morts de ces guerres ALLAH a punit l’Arabie saoudite par ces inondations pour leurs hypocrisie leurs amour a Usa le vrai israél leurs wahabiisme pire que la franc maçonnerie Kardaoui et leurs muphtis des beni oui oui de satan pire que leur grand père Aboujahl

  • permalien emeth :
    4 mai 2013 @20h25   « »

    Bole richard ou l eglise d ecosse franchement on s en fout.

  • permalien Deïr Yassin :
    5 mai 2013 @19h10   « »

    Super histoire dans le NYT sur le village Elkader dans l’Iowa nommé après l’Emir Abdelkader. Comme quoi, les Américains n’ont pas toujours été aussi c... Vraiment une belle histoire.
    Notez comment le gouvernement algérien avait envoyé $150.000 après une inondation.
    - nytimes.com/2013/05/04/us/iowa-town-named-for-muslim-hero-forges-world-ties.html

  • permalien Deïr Yassin :
    5 mai 2013 @19h13   « »

    Elkader a une page wiki en anglais et en français. Le village est jumelé avec Mascara, la ville natale d’Emir Abdelkader.

  • permalien Protométèque :
    6 mai 2013 @17h51   « »

    @ Nathan : #forum129270 1/3

    Il y avait pourtant une solution très simple : la séparation.

    Vous ne semblez pas vouloir comprendre que ce n’était en aucune façon une solution. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, il semble évident aux Palestiniens que les Nations Unies vont « donner leur terre aux Juifs » et que ce soit tout ou partie, c’est tout à fait inacceptable. J’ai déjà lu dans ces commentaires, mais il a longtemps, le comparatif fait avec le jugement de Salomon. Ils n’ont jamais voulu que la terre soit coupée en deux. Mais plus encore que cette volonté de conserver la pérennité du territoire, c’est le caractère résolument exclusif du sionisme qui les rebutait et les rebute toujours. A aucun moment le projet sioniste n’a tenté d’inclure les « indigènes ». Au contraire même les organisations syndicales sionistes excluaient les Palestiniens, ne défendaient que les travailleurs juifs. Les Palestiniens, installés sur pratiquement l’intégralité du territoire de la Palestine mandataire savaient très bien qu’ils ne seraient pas les bienvenus dans la partie juive, bien qu’ils ne venaient de nulle part. Vous étonnez-vous sincèrement qu’ils n’aient pas accepté le nettoyage ethnique à venir ?

    Et aujourd’hui, ce sont les juifs qui sont installés dans l’ensemble du territoire… tant pis pour votre solution.

  • permalien Protométèque :
    6 mai 2013 @18h17   « »

    @ Nathan : #forum129270 2/3

    Je note que dans un certain nombre d’Etats arabes (Liban, Syrie, Irak), il existe déjà une partition de facto entre communautés.

    Vous constaterez sans doute que voilà trois pays qui ont traversé des guerres dites civiles, largement instrumentalisées par les puissances régionales dont Israël ou l’Arabie Saoudite et plus lointaines comme les Etats-Unis ou la Russie. Il a été mainte fois fait mention du projet de balkanisation du Moyen Orient sur une base confessionnelle qui ferait l’affaire d’Israël, alors légitimement Etat juif au milieu d’Etats chrétiens, sunnites, chiites, etc.

    Mais le Liban, qui le premier est sorti de cette logique de guerre civile, aspire clairement à autre chose, de l’ordre de la laïcité et de la convivialité. Le mariage civil contracté au Liban y a même été reconnu officiellement récemment, ce mariage qui permet les mariages « mixtes ». Certes, on ne voit encore que des partis politiques confessionnels fort de leur financement qui par les pétrodollars, qui l’Iran, qui… Mais il faut connaître sa population, ce qui n’est pas votre cas, pas plus que vous ne connaissez la Syrie, ni l’Iraq, mais leur portez régulièrement des jugements entièrement basé sur vos aprioris… racistes ? L’enfer c’est les autres, n’est-ce pas ? Concernant la Syrie, je vous conseille le dernier papier de As’ad Abu Khalil sur le site d’Al Akhbar english : http://english.al-akhbar.com/blogs/...

    Je ne connais pas un seul Syrien ou une seule Syrienne, proche de l’opposition ou du pouvoir, qui soit favorable à une confessionnalisation du pays. Il est clair qu’ils vont avoir fort à faire avec les clients des Qatariens, mais ils ne se laisseront pas faire. Je ne me prononce pas sur l’Iraq que je ne connais pas.

    Bref, le confessionnalisme est une fabrication des puissances qui ont dominé le Proche-Orient et est largement entretenu par celles qui le dominent aujourd’hui, car la fin justifiant les moyens, il s’agit de diviser pour mieux régner ! Mais les mentalités ne s’y prêtent plus. Les gens ne veulent plus de leur potentat corrompus, ni leurs soutiens étrangers forcément intéressés et même si la première bataille a tourné à l’avantage des Frères et de leur mécène : le Qatar, cette assez subtile campagne de « soft contre-révolution », pour paraphraser l’expression « soft power », est vouée à l’échec. Les populations ne sont plus prêtes à se faire mener par le bout du nez.

  • permalien Protométèque :
    6 mai 2013 @18h19   « »

    @ Nathan : #forum129270 3/3

    Mais j’ai aussi le sentiment qu’ils n’ont pas envie de se retrouver dans un Etat palestinien qui sera à coup sûr dominé par le Hamas.

    A coup sûr ? Etes-vous prophète, Nathan ? (désolé, pas pu m’en empêcher).

    Je crois que certains Palestiniens préfèrent à tout prendre cohabiter avec des Israéliens dans le cadre d’un Etat démocratique plutôt que de se retrouver dans une petite dictature islamique.

    Vous êtes presque touchant. Vous admettez régulièrement qu’Israël n’est pas à proprement parler une démocratie, tant les Palestiniens, même porteur d’un passeport israélien, sont discriminés, mais ça semble plus fort que vous. Vous êtes convaincu que dans tous les cas, c’est mieux que chez les Arabes. Les Arabes ne savent pas se gouverner, ils sont arriérés, les Arabes, c’est l’enfer !

    N’est-ce pas vous qui écriviez :

    Faut pas discuter avec cette racaille... Qu’ils crèvent en enfer. D’ailleurs, c’est fait... Ils sont en enfer... Il suffit de voir ce monde arabe... ?

    Je serais vraiment très curieux de vous lire nier que vous avez un apriori négatif concernant les Arabes, pour ne pas écrire méprisant.

  • permalien Deïr Yassin :
    12 mai 2013 @15h56   « »

    Dessin de Carlos Latuff en hommage à Stephen Hawking :

    On apprend dans The Guardian que Noam Chomsky (avec une vingtaine d’universitaires britanniques) a encouragé Stephen Hawking à ne pas aller à la ’Conférence Présidentielle’ (événement de propagande par excellence) :

    - guardian.co.uk/world/2013/may/10/noam-chomsky-stephen-hawking-israel-boycott

    On apprend aussi, toujours par The Guardian, que the Church of Scotland (protestante) a accepté de ’reformuler’ ses propos critiques sur le sionisme, exprimé dans le rapport : "The Inheritance of Abraham : A Report on the Promised Land", après les gesticulations de certains dirigeants juifs communautaire et le gouvernement de "l’Etat des juifs"

    - fr.scribd.com/doc/140597789/The-Inheritance-of-Abraham-A-report-on-the-promised-land

    - guardian.co.uk/world/2013/may/09/church-of-scotland-israel-settlements

  • permalien Laurent Szyster :
    12 mai 2013 @20h15   «

    Puisque Stephen Hawking n’a pas eu de scrupules pour accepter les invitations de la République Islamique d’Iran ou de la République Populaire Chinoise, faut-il supposer qu’ils soutient ces deux régimes, la colonisation du Tibet et l’obscurantisme des mollahs ?

    Pauvre Stephen Hawking embarqué dans une galère "antisioniste" ...

    PS : J’adore le dessin, je ne me lasse jamais de cette imagerie militante qui fantasme des victoires à la place de défaites. Continuez d’agitez vos petits bras les mecs, le monde tourne grâce à vous ...

Ajouter un commentaire