Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Un processus de paix « vital » pour... Israël

Un processus de paix « vital » pour... Israël

mardi 30 juillet 2013, par Alain Gresh

Faut-il y attacher la moindre importance ? Faut-il, encore une fois, noircir des pages sur la relance des négociations israélo-palestiniennes ? Faut-il s’interroger gravement sur les chances de réussite ou d’échec de ce processus ranimé, pour la énième fois, sous l’égide de Washington ? Faut-il rappeler les promesses successives des présidents américains annonçant pour l’an prochain la création d’un Etat palestinien ?

On peut, bien sûr, évoquer le passé. Qui se souvient encore des négociations lancées à Annapolis, en novembre 2007, sous l’égide du président George W. Bush, celui-là même qui avait déclenché la « guerre contre le terrorisme » et détruit durablement l’Irak, et qui promettait la naissance d’un Etat palestinien pour dans un an ?

On peut aussi évoquer en souriant (ou en pleurant, c’est selon) le choix par Washington de l’envoyé spécial pour superviser les négociations, M. Martin Indyk. L’homme, qui a grandi en Australie, s’est porté volontaire aux côtés d’Israël durant la guerre d’octobre 1973 et a fondé en 1985 dans la capitale américaine le Washington Institute for Near East Policy (Winep), un des piliers du soutien à Israël à Washington (lire Joel Beinin, « Un “think tank” au service du Likoud », Le Monde diplomatique, juillet 2003). En 1993, les Etats-Unis lui accordent en urgence la nationalité américaine de manière à ce qu’il puisse rejoindre l’administration Clinton, qu’il va conseiller sur le Proche-Orient. Il sera aussi deux fois ambassadeur en Israël. Il a le profil même des « intermédiaires honnêtes » tels que les conçoit Washington, farouchement pro-israélien, mais ne considérant pas forcément tous les Palestiniens comme des terroristes.

Il a fallu une demi-douzaine de déplacements du secrétaire d’Etat américain John Kerry dans la région pour aboutir à... quoi exactement ? On ne le sait pas vraiment, dans la mesure où la base des négociations qui se sont engagées lundi 29 juillet au soir n’est pas connue. Seule certitude, le gouvernement israélien a pris la décision de libérer une centaine de prisonniers (sur l’identité de ces prisonniers, lire Amira Hass, « Who are the 104 Palestinian prisoners Israel will free for peace talks ? », Haaretz, 29 juillet).

Les frontières de 1967 serviront-elles de base aux négociations ? La colonisation cessera-t-elle (elle n’a cessé à aucun moment depuis Oslo, même pas quand Israël avait annoncé son gel) ? A qui seront attribuées les sources d’eau en Cisjordanie ? Que deviendront les réfugiés palestiniens ? Autant de questions sans réponse, et pour cause.

Quoi que l’on pense de l’Autorité palestinienne, celle-ci ne peut accepter une paix qui ne prenne pas en compte le minimum des revendications palestiniennes. Or celles-ci sont inacceptables, non seulement pour la droite israélienne la plus extrême, mais aussi pour Benyamin Netanyahou — pourtant présenté par certains comme l’homme qui pourrait signer la paix — et même, il faut le reconnaître, pour la majorité des politiques.

Alors pourquoi les négociations reprennent-elles ? Essentiellement parce que Washington pense qu’elles sont conformes à ses intérêts stratégiques, d’où les fortes pressions exercées sur les deux parties. Comme l’écrit Daniel Levy, « une paix durable israélo-palestinienne est dans l’intérêt national des Etats-Unis, comme en ont témoigné clairement chaque commandant de l’US Centcom [commandement central américain pour le Proche-Orient] depuis le 11-Septembre ». Ceux-ci, qui ont dirigé les troupes américaines en Irak et en Afghanistan, reconnaissaient que si de nombreux djihadistes se battent contre les Etats-Unis, c’est d’abord au nom de la cause palestinienne.

Mais cette conviction n’amènera pas un changement fondamental de la stratégie de Washington, qui est de considérer, en préalable, que les demandes israéliennes (notamment en termes de sécurité) sont la plupart du temps justifiées.

Netanyahou l’a déclaré, « reprendre les négociations de paix avec les Palestiniens est dans l’intérêt stratégique d’Israël » [1]. Vous avez bien lu : ce sont les négociations (sans fin) avec les Palestiniens qui sont dans l’intérêt stratégique d’Israël, pas la paix.

Un dernier mot pour signaler la décision de l’Union européenne d’exclure les territoires occupés de sa coopération avec Israël [2]. Bien que l’on puisse s’étonner qu’il ait fallu quarante et quelques années pour que l’Union prenne une telle décision, on ne peut que s’en féliciter. Car seule une énorme pression sur Israël amènera ce pays à reconnaître la légalité internationale. On comprend que Shimon Peres, l’homme qui a endossé, depuis les années 1950, toutes les politiques agressives israéliennes (mais qui jouit en Occident d’une image usurpée d’homme de paix), s’inquiète, et appelle l’Union à faire preuve de retenue dans sa politique [3].

Notes

[1] Lire Barak Ravid, « Netanyahu : Resuming peace talks with Palestinians is a strategic interest for Israel », Haaretz, 20 juillet 2013.

[2] Lire Barak Ravid, « How the EU caught Israel off guard with its new settlement guidelines », Haaretz, 17 juillet 2013.

[3] Lire Greer Fay Cashman, « Peres asks EU to ’exercise restraint’ and allow peace process to develop », Jerusalem Post, 29 juillet 2013.

1703 commentaires sur « Un processus de paix “vital” pour... Israël »

0 | 100 | 200 | 300 | 400 | 500 | 600 | 700 | 800 |...

  • permalien gloc :
    30 juillet 2013 @18h23   »

    N’oublions pas que le quartet suit toujours scrupuleusement la feuille de route pour le Moyen Orient" :

    Office of the Quartet Representative

    ... pourvu que ça ne fasse pas double emploi avec la nouvel offensive de Tel Aviv :

    L’emplacement des drapeaux valait la photo... d’ailleurs on ne comprend pas très bien pourquoi ils ont mis là un drapeau palestinien.

  • permalien Laurent Szyster :
    30 juillet 2013 @18h25   « »

    Alain Gresh conseille aux Palestiniens de continuer à attendre.

    Attendre quoi ? Saladin ? Ah, non juste une énorme pression, "car seule une énorme pression sur Israël amènera ce pays à reconnaître la légalité internationale".

    Et elle va venir d’où cette "énorme pression" ?

    Pas les Arabes trop occupés à s’entretuer pour savoir qui sera calife à la place du Calife, au Caire, à Badhad, à Beyrouth et Damas. Pas les mollahs Iraniens qui viennent d’éjecter Ahmedinejad. Pas l’UE et encore moins les USA. Ni la Russie, l’Inde ou la Chine, bons partenaires commerciaux d’Israël.

    Alain Gresh le sait, Saladin ne ne viendra pas et l’énorme pression non plus.

    Toute cette propagande "propalestinienne" n’était que du vent. Aujourd’hui les Palestiniens sont las des incantations à "tenir bon" et "jusqu’au bout", abandonnés par tous ceux qui ont instrumentalisé leur cause.

    Mais ça n’empêche pas Saint Jean Bouche d’Or de prêcher ici le martyr ...

    Quand on a lêché les bottes d’Assad, on peut aussi donner à des tas de sottises le nom de la Palestine.

  • permalien Sarah :
    30 juillet 2013 @19h06   « »

    Voici le genre de "personnages" avec lesquels les Palestiniens sont censés négocier et trouver un accord de "paix" :

    « J’ai tué beaucoup d’Arabes dans ma vie. Et il n’y a aucun problème avec ça »

    Naftali Bennett,ministre israelien de l’économie.

    En juin, Naftali Bennett s’était déjà fait remarquer pour avoir exclu l’idée d’un État palestinien. "L’idée qu’un État palestinien sera créé sur la terre d’Israël est dans une impasse", expliquait-il, utilisant le terme biblique qui désigne la zone comprenant aujourd’hui l’État d’Israël et la Cisjordanie. "Jamais, dans l’histoire d’Israël, autant de gens n’ont investi autant d’énergie dans quelque chose d’aussi inutile", avait-il affirmé lors d’une conférence du conseil de Yesha, l’organisation représentant les colons de Cisjordanie à Jérusalem, dans des déclarations diffusées par la radio. "Le plus important pour la terre d’Israël est de construire, construire, et construire", avait ajouté Naftali Bennett, dont le parti soutient la colonisation des Territoires palestiniens.

    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2...

    Au moins lui,il est honnête et ne se cache pas derrière la farce du "processus de paix"...

  • permalien Fouquier-Tinville :
    30 juillet 2013 @20h06   « »

    Laurent
    Que cela vous plaise ou non, l’Etat sioniste disparaitra un jour, comme a disparu l’apartheid en Afrique du Sud.

  • permalien Deïr Yassin :
    30 juillet 2013 @20h13   « »

    Au "processus de paix"

  • permalien Deïr Yassin :
    30 juillet 2013 @20h14   « »

    PS. Et bien sûr aux sionistes de ce blog !

  • permalien yvesT :
    30 juillet 2013 @22h17   « »

    ...Un négociateur palestinien résumait par la formule suivante : " nous devons, avec Israël discuter du partage d’une pizza pendant qu’ils la mangent..."

  • permalien yvesT :
    30 juillet 2013 @22h22   « »

    Petite histoire (toute ressemblance... etc...)

    j’habitais ma maison depuis plusieurs années, elle était simple mais suffisamment confortable et je m’y trouvais bien.
    Un jour un promoteur vient et me dit : "Tiens, une famille va s’installer dans ton séjour et ta cuisine car leurs ancêtres ont vécus sur ton terrain il y a quelques siècles, tu vas devoir partager ta maison, il faut que tu signes là".
    Bien sur j’ai refusé, mais la famille s’est installée tout de même.
    J’ai protesté, résisté, rien à faire, impossible de me faire entendre.
    Un jour ils m’ont dit OK, on est prêts à négocier, mais il va falloir faire des concessions...
    Des concessions ? Quelles concessions ? Mais vous étes chez moi, je leur dis...
    Pour les faire partir je le reconnais, j’ai parfois utilisé la violence, mais à chaque coup donné j’en recevais dix. Mais rien à faire, ils s’accrochaient.
    Puis un jour ils se sont mis à occuper le salon et deux chambres, nous laissant juste une chambre, mon bureau et la salle de bain.
    Quand ils faisaient visiter les pièces qu’ils occupaient à leurs amis, ils leur montraient très fiers comme ils avaient bien restauré et décoré, et se plaignaient à eux de nos revendications et de notre violence.
    Régulièrement ils disaient vouloir négocier mais chaque fois ils nous demandaient des concessions et nous prenaient un pièce supplémentaire, allant même jusqu’à installer une armoire au beau milieu de mon bureau pour, disaient-ils, se protéger.
    Un jour tout de même ils ont rendue sa chambre à mon fils, mais aussitôt ils ont bloqué le couloir et l’ont enfermé à double tour. Pour le voir je suis obligé de passer par la fenêtre. Depuis il leur balance des projectiles depuis sa chambre mais eux n’hésitent pas à se plaindre aux flics et même à l’agresser physiquement.
    Aujourd’hui je vis dans une pièce, mon fils est enfermé, ma fille virée de sa pièce est partie vivre ailleurs, et ils me proposent à nouveau de négocier... Mais sans préalable me disent-ils, et il faudra faire des concessions !...
    ...Vous y croyez vous ?...

  • permalien Fouquier-Tinville :
    30 juillet 2013 @22h24   « »

    Yves
    On pourrait aussi rappeler l’histoire du fou qui se tape sur la tete avec un marteau, parce que ca lui fait tellement de bien quand il s’arrete. La difference, c’est qu’ici il tape sur la tete de l’autre, et qu’on est prie d’applaudir quand il s’arrete momentanement...

  • permalien Deïr Yassin :
    30 juillet 2013 @23h06   « »

    @Yves

    La "discussion-sur-le-partage-de-la-pizza-pendant-qu’ils-la-mangent" est d’Ali Abunimah, le fondateur d’ElectronicIntifada (site islamiste pour les initiés, hehe..). Malheureusement AA n’a jamais été négociateur pour les Palestiniens, j’aurais eu totalement confiance en lui pour ne pas brader le Droit de Retour.
    Comme youtube ne passe plus :
    - 3foisw + youtube.com.watch ?v= +
    - vgdff7wrWRw
    Ou MiddleEastPizzaTalks + youtube

    ****
    Quant à ’ islamiste’, un sioniste m’avait ’confié’ il y a quelques semaines juste après le coup d’état en Egypte que Marwan Bishara commentait en direct sur Al-Jazeera/English que celui-ci serait sympathisant des Frères Musulmans.

  • permalien chb :
    31 juillet 2013 @01h13   « »

    Le « processus de paix » à l’israélienne fait des émules diplomatiques, ici : L Fabius favorise la « solution politique » en Syrie !
    Cette dernière s’entend, dans la version « française », sans alAssad, coupant les ponts avec l’Iran, ouverte au Gaz qatari, et si possible sans démocratie souveraine.
    Et elle passe évidemment par un rééquilibrage de la situation en faveur des insurgés.
    On a encore à apprendre puisque nos poulains se font battre aussi à Homs.

  • permalien Albert :
    31 juillet 2013 @03h52   « »

    Yves,
    En étudiant mon arbre généalogique, j’ai découvert que mes ancêtres avaient planté, des siècles avant J.C, leur tente à l’emplacement de ta maison. Ensuite autre découverte : tes colocataires et moi sommes parents au australopithèquiement degré. Donc je te prie de me céder ta chambre et d’aller vivre dans celle de ton fils parce que je vais déménager chez toi. Tant qu’on y est libère la salle de bain parce que ma famille a besoin de beaucoup d’eau.

  • permalien deMontigny :
    31 juillet 2013 @05h41   « »

    Quelques remarques d’Ilan Pappé au sujet de cette imposture :

    La relance de ces négociations n’aurait jamais été possible sans l’implication musclée de l’Union Européenne - négociations qui n’aboutiront, de toute façon et comme d’habitude, à rien.

    Benjamin Netanyahu est convaincu qu’il vaut mieux lancer quelque forme de (faux) dialogue avec les Palestiniens, afin d’empêcher que soient adoptées des sanctions par ladite UE contre Israël et ses colonies.

    Israéliens et Étasuniens veulent développer un « Plan A » et empêcher qu’on ne réalise un « Plan B ». Le « Plan A » prévoit que les entretiens avec les Palestiniens avancent avec un Israël maître de la situation dans les Territoires occupés et libre d’étendre ses colonies, et l’Autorité palestinienne d’Abu Mazen engagée à empêcher le développement de toute forme de résistance, pas seulement armée, à l’occupation militaire.

    Le « Plan B » par contre est celui où les Palestiniens s’adressent aux autorités internationales pour obtenir la réalisation de leurs droits et demandent que soient sanctionnés l’occupation et les crimes qu’elle commet. Le « Plan B » inclut une Europe plus consciente des droits des Palestiniens, et, peut-être, une nouvelle révolte populaire palestinienne contre l’oppression.

    Pour empêcher que démarre le « Plan B », Washington et Tel Aviv relanceront toujours le « processus de paix », c’est-à-dire le « Plan A », qui est celui du dialogue pour le dialogue sans perspective de solution fondée sur la légalité internationale.

  • permalien simplet :
    31 juillet 2013 @07h21   « »

    Netanyahu, césar, propose, meurtri, de libérer des Palestiniens :
    Israël : le cabinet se prononce sur la libération de Palestiniens - Libération

    ... alors que c’est de la libération des 10 millions de Palestiniens dont il est question.

    Netnyahu, Ponce Pilate, se lave déjà les mains des résultats des négociations :
    En Israël, la paix passera par un référendum - Israël / Territoires palestiniens - RFI

    Bibi le clown, Pagliacci, n’a pas fini d’amuser le galerie des Nations Unies (et constituées).

  • permalien kounet :
    31 juillet 2013 @10h33   « »

    Les Sionistes sont des gens affreux !Ils tuent, volent, violent au nom de leur Dieu.
    Les Palestiniens n’ont aucun intérêt à des négociations pipées dés le départ .Israêl adore négocier pendant qu’il massacre .
    Obama , lui, n’obéit qu’aux milliardaires qui l’ont élu, comme ses prédécesseurs .
    Les Européens, eux, sont à la botte des Ricains et de toutes façons n’ont aucune idée sur la question car ils s’en fichent complet, ce qui les motive, c’est le buziness et ils sont mauvais au point d’etre haîs par tous les peuples qui forment ce continent à la dérive ;les Français, eux, ont leur Franceafrique qu’ils exploitent honteusement alors, le reste peut attendre et d’ailleurs, les Palestiniens attendent depuis 70 ans !
    Boycottons Israël, ce pays d’apartheid .Le monde les hait.

  • permalien X+ :
    31 juillet 2013 @12h30   « »

    Il semble qu’un des points sur lequel ils se sont entendu est que la durée de ces négociations seraient de 6 à 9 mois.

    - Les sionistes parlent de 9 mois minimum,

    - Kerry 9 mois,

    - Les négociateurs palestiniens parlent souvent de 6 mois.

    Ça veut tout dire.

  • permalien " !" :
    31 juillet 2013 @13h28   « »

    Muslim rapporte d’après Abu Hurayrah que le Messager d’Allah (SallAllahu’alayhi wa salam) a dit : « Le fils de Marie va descendre pour juger en toute équité. Il brisera la croix et tuera le porc. Il abolira l’impôt de capitulation (jizyah) et maintiendra Al-Qulas (l’aumône), qui ne sera convoitée par personne. Il n’y aura plus ni querelle ni haine ni de jalousie. Il invitera les gens à prendre de l’argent et personne n’acceptera. » Rapporté par Muslim (150).

    Il rapporte également que le Messager d’Allah (SallAllahu’alayhi wa salam) a dit :
    « Comment serez-vous lorsque ‘Isa fils de Marie descendra parmi vous et que votre imam sera l’un des vôtres. » Dans une version : « et que vous aurez vos lois. » Ibn Abi Dhi’b interrogea : « Sais-tu ce que cela signifie ? » Je répondis : « Informe-moi ». Il dit : « Il va vous gouverner par le Livre de Votre Seigneur et la sunna de votre Prophète (SallAllahu’alayhi wa salam). »

    On rapporte d’après Abu Hurayrah que le Messager d’Allah (SallAllahu’alayhi wa salam) a dit : « ‘Isa fils de Marie descendra parmi huit cent hommes et quatre cent femmes qui seront les meilleurs êtres sur terre à cette époque, comparables aux vertueux avant eux. »

    Selon Abu Hurayrah, le Messager d’Allah (SallAllahu’alayhi wa salam) a dit :
    « Les Prophètes sont frères, de mères différentes mais leur religion est unique. Je suis le plus en droit de me réclamer de ‘Isa fils de Marie car il n’y a eu aucun prophète entre nous. Si vous le voyez, reconnaissez-le (à ces signes) : c’est un homme bien proportionné (ni grand ni petit), son teint est entre le rouge et le blanc. On a l’impression que des gouttes coulent sur son visage bien que ses cheveux ne soient pas mouillés. Il tuera le porc et brisera la croix et l’argent affluera. A son époque, à part l’Islam, toutes les religions auront succombé. Allah anéantira Le Messie des ténèbres, le Borgne, le Menteur ! La paix régnera sur terre, le lion va paître avec les chameaux, le tigre avec les vaches, le loup avec les moutons. Les enfants s’amuseront avec les serpents sans craindre le moindre mal. Il restera quarante ans sur terre avant de mourir. Les musulmans prieront ensuite sur lui et l’enterreront. » Rapporté par Al-Bukhari (3443), et Muslim (2365).

    Abu Zubayr rapporte : J’ai entendu Jabir ibn ‘Abd Allah dire : J’ai entendu le Prophète (SallAllahu’alayhi wa salam) dire : « Il ne cessera d’y avoir une partie de ma communauté combattant sur la vérité jusqu’au Jour de la Résurrection. Quand ‘Isa fils de Marie descendra sur terre, l’imam des musulmans lui dira : « Préside la prière ! » Il répondra : « Non ! Allah a honoré cette communauté en faisant de certains d’entre vous des émirs pour les autres. » Rapporté par Muslim et d’autres.

  • permalien " !" :
    31 juillet 2013 @13h35   « »
    THE END IS COMING : Un processus de paix « vital » pour... Israël

    D’après Anas bin Malik : Le Prophète a dit " Il n’y aura aucune ville dans laquelle le Dajjal n’entrera pas sauf la Mecque et Médine , et il n’ y aura pas d’entrée(route)(de la Mecque et Médine) que les Anges ne garderont faisant face en rangs contre le Dajjal, puis Médine tremblera avec ses habitants trois fois (c.à.d. il y a aura 3 tremblements de terre) et Allah en expulsera tous les mécréants et les hypocrites "
    D’après Abu Huraira : l’Envoyé d’Allah a dit :" Vous informerais-je d’une chose à propos du Dajjal qu’ aucun Prophète n’a révélé à son peuple ? Le Dajjal est borgne et il apportera avec lui ce qui ressemble à l’Enfer et au Paradis .Et ce qu’il appellera le Paradis sera en fait l’Enfer .Donc je vous mets en garde(contre lui) tout comme Noé a mis en garde sa nation contre lui.
    D’après Rabi bin Hirash : ’Uqba bin ’Amr a dit à Hudhaifa ," Raconte-nous ce que tu as entendu venant de l’Envoyé d’Allah ?" . Il dit " Je l’ai entendu dire \\ Quand le Dajjal apparaîtra , il aura le feu et l’eau avec lui . Ce que les gens prendront pour de l’eau fraîche sera en réalité du feu qui brûlera(les choses) . Donc , si l’un d’entre vous croise sa route il devra tomber dans la chose qui semblera être du feu, car en réalité ce sera de l’eau fraîche.// " .
    D’après Ibn ’Umar : Nous étions en train de parler de Hajjat-ul-Wada’a quand le Prophète était parmi nous. Nous ne savions pas ce que voulait dire Hajjat-ul-Wada’. Le Prophète pria Allah puis mentionna le Messie Dajjal et le décrivit longuement, en disant " Allah n’a envoyé aucun Prophète sans que ce Prophète n’avertisse sa nation contre le Messie Dajjal.Noé et les Prophètes qui le suivirent avertirent(leur peuple) contre lui.Il apparaîtra parmi vous (O suiveurs de Mouhemmed) , et il se peut que certaines de ses caractéristiques vous soient cachées , mais le Decrét du Seigneur est clair pour vous et ne vous est pas caché". Le Prophète le dit trois fois. " Vraiment , votre Seigneur n’est pas aveugle d’un oeil tandis que lui(cad le Dajjal) est aveugle de l’oeil droit qui ressemble à un gros raison gonflé exorbité. Pas de doute ! Allah a rendu votre sang et vos bien sacrés entre vous tout comme la sainteté de ce jour à vous , dans cette ville à vous, dans ce mois à vous." . Le Prophète ajouta " Pas de doute ! Ne vous ai-je pas remis le Message d’Allah ? ". Ils répondirent " Oui "Le Prophète dit trois fois "O Allah ! Sois-en témoin".Le Prophète ajouta " Malheur à vous !"( ou bien a dit) " Puisse Allah vous être miséricordieux ! Ne devenez pas infidèles après moi(cad après ma mort) en vous décapitant les uns les autres . "

  • permalien X+ :
    31 juillet 2013 @13h44   « »

    Laurent Szyster :
    30 juillet @18h25 «  »
    Alain Gresh conseille aux Palestiniens de continuer à attendre.

    Il vaut mieux avoir l’illusion de ne pas attendre, que attendre.

    C’est de la manipulation, Alain Gresh n’a rien dit de tel.
    Alain Gresh a dit que ces négociations ne donneront rien.

    Pensez vous le contraire Laurent Szyster ?

    Le gouvernement sioniste le plus fasciste et le plus proche des colons va décider d’évacuer des centaines de milliers de colons fanatiques qui sont venu des 4 coins de la planète prendre ce que Dieu leur a promis ?

  • permalien Fouquier-Tinville :
    31 juillet 2013 @14h34   « »

    J’aimerais un commentaire de notre ami Ph. Arnaud, grand contempteur devant l’Eternel de l’hegemonie de la langue anglaise (ce n’est pas du tout un reproche) sur le caractere IMPRECIS de la ladite langue, qui permet aux sionistes d’interpreter a leur avantage la fameuse resolution 242 de 1967 (eh oui ! cela ne fait jamais que 46 ans que "Israel" occupe la partie orientale de Jerusalem et la "Cisjordanie" ! vous rendez-vous compte, nous qui n’en pouvions plus apres 4 ans d’occupation allemande ?), alors que le texte francais qui fait tout autant autorite (la resolution avait ete redigee dans les 2 langues) etait parfaitement clair : le retour aux "frontieres" de 1967 est le prealable aux negociations, qui devaient restituer aux Palestiniens la partie accordee par le "partage" occupee en 1948 (ca ne fait que 65 ans !!), et non pas, ce qu’on veut nous faire croire, le but definitif (avec, aujourd’hui, echange eventuel de territoires) desdites negociations.

  • permalien un bon conseil :
    31 juillet 2013 @17h38   « »

    "i" il faut arrêter la wodka !

  • permalien Brigitte :
    31 juillet 2013 @21h28   « »

    . CE QUE NOUS SAVONS
    Sur notre Nakba
    Sur notre catastrophe

    Nous savons que notre catastrophe a officiellement commencé le 14 mai 1948 quand David Ben Gourion, le chef d’une minorité de Juifs peut-être d’ascendance hébreuse, et pas tous les Juifs du monde, a proclamé la naissance d’un état qu’une faible majorité d’un gouvernement provisoire avaient décidé deux jours avant seulement d’appeler Israël. C’était bien plus que le mythique « Foyer national juif » de la célèbre déclaration Balfour (en fait antisémite) du 2 Novembre 1917 à Londres.

    Nous savons que notre catastrophe a effectivement commencé dès la fin de l’hiver 1947-48 parce que la future armée israélienne a commencé à chasser les Palestiniens de nombreux villages dont ils connaissaient depuis des années tous les plans et l’itinéraire pour arriver à la maison des habitants influents.

    Nous savons que, dès le lendemain du 14 mai, des états arabes qui avaient prévenu ont attaqué à cause de l’injustice, à cause de la crainte de l’organisation sioniste mondiale, mais aussi chacun pour ses raisons nationales.

    Leitmotiv : Sur cinquante six possibles, trente trois moins trois, moins quatre, moins au moins trois , ça fait moins de vingt-quatre.

    Nous savons que si les « Israéliens supposés juifs » ont gagné , c’est à cause de la trahison du roi Abdullah 1er de Jordanie et du roi Farouk 1er d’Egypte.

    Nous savons que, de toutes façons, le père fondateur du pseudo-état hébreu, n’avait pas l’intention de se contenter des 52 % de la Palestine que l’ONU avait injustement donnés aux Juifs.

    Nous savons que beaucoup de Juifs actuels ne sont pas des descendants des Hébreuses de l’an moins mille de l’ère internationale et que la Palestine n’est donc pas la terre de leurs aïeux, mais la terre de nos aïeux depuis au moins 1200 ans .

    Leitmotiv : Sur cinquante six possibles, trente trois moins trois, moins quatre, moins au moins trois , ça fait moins de vingt-quatre.

  • permalien Brigitte :
    31 juillet 2013 @21h33   « »

    Suite

    Nous savons que Jérusalem Al Qods avec Bethlem et quelques villages environnants dont le tristement célèbre Deir Yassin devaient être internationalisés, ce qui était essentiel pour beaucoup d’états chrétiens acceptant de voter Oui et aussi qu’il devait y avoir aussi une union économique.

    Nous savons que le résultat officiel du vote, c’est sur 56 pays, 10 abstentions (ni Oui, ni Non), 13 Non (dont les pays arabes et musulmans) et 33 Oui pour 31 exigés par les statuts.

    Nous savons aussi, et c’est vrai et écrit, même par des historiens supposés juifs israéliens, que 3 pays ont voté Oui sous la pression des Américains, que 4 pays ont voté Oui sous la pression de Staline, le dictateur des communistes à Moscou, que 3 pays au moins ont voté Oui par ce que la petite partie des supposés Juifs de l’Amérique qui voulait cet état juif a utilisé un million de dollars de l’époque pour acheter des voix et faire des cadeaux à beaucoup de femmes de délégués des états qui hésitaient à voter Oui.

    Leitmotiv : Sur cinquante six possibles, trente trois moins trois, moins quatre, moins au moins trois , ça fait moins de vingt-quatre.

    Nous savons même que trois pays importants au moins ont dit qu’ils se résignaient à voter Oui, mais qu’ils avaient très peur que le plan ne soit pas applicable.

    Nous savons que la France a finalement, au dernier scrutin seulement, voté Oui sous l’influence des députés socialistes supposés juifs et surtout du plus célèbre d’entre eux Léon Blum dont le nom de code comme agent sioniste était Lebel Tsvet.

    Nous savons que ce vote non permis par les statuts de l’ONU n’a pas donc été émis librement par de nombreux états et que tous les états ayant voté Oui n’abritaient que 33,6 % seulement de la population mondiale en 1947.

    Leitmotiv : Sur cinquante six possibles, trente trois moins trois, moins quatre, moins au moins trois , ça fait moins de vingt-quatre.

    Nous savons ce que beaucoup de gens ne savent pas ou ne veulent pas savoir par peur d’avoir des ennuis avec les Juifs de leur pays favorables à Israël , même des journalistes, même des hommes et des femmes politiques.

    Nous savons ce que ne savent pas les enfants israéliens juifs trompés sur la vérité historique dont beaucoup de papas nous ont fait ou font la guerre et dont les mamans nous ont fait la guerre quand elles étaient soldates, alors que nous n’avons pas d’armée, mais seulement des résistants.

    Nous savons que les Israéliens supposés juifs ont tué ou blessé beaucoup de personnes âgées, d’hommes, de femmes et d’enfants de Palestine.

    PS. S’il y a des erreurs merci à Alain Gresh de corriger

  • permalien Brigitte :
    31 juillet 2013 @21h35   « »

    Nous savons que les Israéliens supposés juifs emprisonnent aussi pour faire peur et pousser à aller en Jordanie et ailleurs, des hommes, des femmes et des enfants qui n’ont vraiment rien fait sans même respecter les conventions internationales.

    Nous savons qu’il y avait des supposés Juifs, intellectuels importants, avant le vote de l’ONU, qui n’étaient pas d’accord avec la création d’un état juif et qui avaient prévu ce qui arriverait.

    Nous savons qu’il y a quelques supposés juifs en Palestine et ailleurs dans le monde dont le nombre grandit qui veulent un seul état palestinien souverain avec comme citoyens à part égal tous les habitants actuels et les exilés qui le voudront.

    Leitmotiv : Sur cinquante six possibles, trente trois moins trois, moins quatre, moins au moins trois , ça fait moins de vingt-quatre.

    Nous savons ce que probablement vous ne saviez pas et qui est la vérité .

    Leitmotiv : Sur cinquante six possibles, trente trois moins trois, moins quatre, moins au moins trois , ça fait moins de vingt-quatre des ETATS PRESENTS .

  • permalien conseil :
    31 juillet 2013 @22h08   « »

    "brigitte" allez a l’alliance française, mais attention ils n’ont pas de gros rouge

  • permalien emeth :
    31 juillet 2013 @22h53   « »

    Brigitte nous savons que Abbas demande tellement aux Israéliens
    qu il n obtiendra rien.
    Car il n est pas capable et ne veut pas faire la paix.
    Tout le monde n a pas le cran d un sadate.

    lors d’une conférence de presse au Caire en début de semaine, Abbas, a exposé sa vision de la démographie de tout futur État palestinien :

    « Dans un règlement définitif, nous ne verrons pas la présence d’un seul Israélien – civil ou soldat – sur nos terres », a-t-il dit.

    Déjà l apartheid ....
    ça commence bien

  • permalien Shanaa :
    31 juillet 2013 @22h54   « »

    YvesT, votre histoire (toute ressemblance avec les palestiniens est purement fortuite) est trés émouvante, et révéle, ô combien, le monde peut-être injuste. Trés injuste, jusqu’à la nausée !
    Au 21iéme siécle l’espéce humaine n’a pas du tout élevé sa conscience au même rythme que la technique et les richesses accumulées. Ou du moins, le POUVOIR se perpétue tel quel malgré un vernis de façade (ONU,TPI,..).

  • permalien nemo :
    31 juillet 2013 @23h20   « »

    Emeth, jusqu’à preuve du contraire c’est Israël qui pratique une politique d’apartheid envers les arabes israêliens.

    Et surtout, au vue de toutes les horreurs pratiquées par le régime israëlien envers les Palestiniens, il n’y’a aucune raison pour que des juifs vivent dans un futur Etat palestinien.

    L’Etat des juifs israëliens est Israël, pas la Cisjordanie et Jérusalem-Est. Chacun chez soi, chacun son pays.

  • permalien X+ :
    31 juillet 2013 @23h38   « »

    Brigitte merci,
    Très bien et surtout très vrai.

    J’ajouterais ceci :

    Nous savons aussi que les sionistes avaient envisagé d’installer le aussi des juifs dans d’autres endroit de cette planète dont au Madagascar en Ouganda at ailleurs, et que le choix s’est porté sur la Palestine pour donner aux fanatiques juifs une raison : terre promise.

    Nous savons que leur slogan terre sans peuple pour un peuple est en train de leur péter en plein gueule.

    emeth :
    31 juillet @22h53 «  »
    Brigitte nous savons que Abbas demande tellement aux Israéliens
    qu il n obtiendra rien.

    Nous savons aussi que vous êtes des voleurs et que à force de tout vouloir vous allez tout laisser et que beaucoup vont prendre le large.

    « Dans un règlement définitif, nous ne verrons pas la présence d’un seul Israélien – civil ou soldat – sur nos terres », a-t-il dit.

    Nous savons aussi qu’il voulait parler de ces colons fanatiques racistes qui pensent qu’ils sont le peuple élu et qu’il sont sur la terre promise.

    Nous savons aussi que si Sharone avait beaucoup de mal à faire dégager 8000 fanatiques de Gaza, faire dégager 500 000 encore plus atteint est impossible.

    Nous savons aussi comme le dit Alain Gresh que ces négociations c’est du temps perdu.

  • permalien Fouquier-Tinville :
    31 juillet 2013 @23h45   « »

    Emeth
    Il n’y a que vous a le dire ! Pour la quasi-totalite des sionistes, "Israel" = la partie de la Palestine attribuee (de facon inique, comme le rappelle Brigitte) par l’ONU en 1948 + la partie conquise par l’armee juive et ses bandes terroristes la meme annee (ce qu’on appelle improprement "les frontieres du 5 juin 1967") + toutes les colonies implantees dans le reste de la Palestine conquise en 1967 (y compris, naturellement, la partie orientale de Jerusalem) + le plateau syrien du Joulane (que la presse occidentale designe sous la prononciation hebreux "Golan"). Et si Abbas ne se soumet pas, on continuera a creer des colonies, pour les revendiquer ensuite dans les "negociations"...

  • permalien Fouquier-Tinville :
    31 juillet 2013 @23h52   « »

    X+
    Et le slogan sioniste "pour que les juifs puissent enfin vivre en securite dans un pays" restera, lui aussi, un mensonge : depuis pas mal d’annees, l’endroit au monde ou les juifs sont le moins en securite, c’est "Israel" ! Et cela durera tant que durera "Israel".

  • permalien Frédéric :
    1er août 2013 @12h15   « »
    Dieu ? Qu’à t’il a voir dans cette galère ?

    Brigitte m’a fait hurler de rire devant sa "version" de l’histoire ;) J’espère pour elle qu’il ne s’agit que de propagande de bas niveau et qu’elle ne prend pas cela au sérieux ;)

    Quand a ceux qui citent des textes d’auteurs qui ont reçu un coup de soleil dans le désert, faut il rappeller que si réellement une "force" a créer l’univers il y’a 15 milliards d’années, le fait que le vie existe depuis entre 2,5 et 3,8 milliards d’année mais que les homonidés n’ont que 6 et 8 millions d’années et que les homo sapiens n’on que 200 000 ans doivent leur rappeler que nous ne sommes pas la quintessence de la Création !

    Je méprise ceux qui prennent des contes sanglant pour argent comptant et les utilisent pour leurs ambitions personnels.

  • permalien X+ :
    1er août 2013 @15h01   « »

    Brigitte m’a fait hurler de rire devant sa "version" de l’histoire ;) J’espère pour elle qu’il ne s’agit que de propagande de bas niveau et qu’elle ne prend pas cela au sérieux ;)

    Quel est votre version ?

  • permalien Nathan :
    1er août 2013 @16h45   « »

    100.000 morts en Syrie. 1000 morts par mois en Irak. Putsch et guerre civile larvée en Égypte. Politiciens assassinés en Tunisie. Ce monde arabe est un chaos sans nom. Et ça continue de jacter sans vergogne sur ce blog.

  • permalien saintyves :
    1er août 2013 @16h51   « »

    Les juifs israéliens dans leur majorité écrasante sont tellement fanatisés par leurs rabbins extrémistes, qui les encensent quotidiennement par leur discours talmudique haineux et raciste, prêchant la suprématie raciale et l’arrogance ; ces citoyens adoptent le comportement d’un gamin heureux et fier du jouet « la Palestine » qu’il vient de voler à un autre gamin, leur immaturité ne leur permet pas de réfléchir en adulte, et de réaliser qu’ils devront restituer le jouet volé « Palestine » à son peuple.

    Natanyahu a pu obtenir l’approbation pour un referendum sur tout accord avec les palestiniens, la grande question est : quel sera la forme de la question ou du questionnaire que l’on va proposer aux israeliens ?

    Israel 1948 2013, un état de cette nature, à peine 65 ans âge, qui n’a ni histoire ni légitimité encore moins des frontières, ni de constitution, qui ignorent impunément toutes les résolutions de l’ONU, qui n’a cessé d’agresser ses voisins depuis sa création, qui ne donne aucun répit à son opération de colonisation des territoires palestiniens, qui assassine (femmes enfants et vieillards) , torture, terrorise, emprisonne sans jugement, affame, empêche de recevoir des soins, démolit les habitations, détruit les plantations, déracine les arbres, qui pratique l’apartheid, le blocus moyenâgeux de Gaza, qui n’a aucun respect pour les droits de l’homme, usage d’armes prohibées (phosphore blanc clusters et uranium appauvrit), qui pratique la déportation sur des citoyens autochtone palestiniens.

    Israel est le seul état au monde qui jouit de tout ce « palmarès » de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, bravo les sionistes, vous êtes fortich !

    et ce n’est pas "un sioniste qui me l’avait confié’ ! comme disait l’autre, dy

  • permalien simplet :
    1er août 2013 @16h54   « »

    ... alors ça mord petit Nathan ?

  • permalien Shanaa :
    1er août 2013 @17h53   « »

    Nathan : "100.000 morts en Syrie. 1000 morts par mois en Irak. Putsch et guerre civile larvée en Égypte. Politiciens assassinés en Tunisie. Ce monde arabe est un chaos sans nom.."

    On les a beaucoup "aidé" faut le dire. Ces pays sont d’abord un terrain de bataille entre puissances prédatrices des ressources. Qui tue qui ? Et vous avez oublié la Libye de Cameron, BHL and co ! La Libye, aprés le passage de l’OTAN, c’est l’Irak bis ! Donc, le chaos et l’affaiblissement de ces pays est le but, non un dégat collatéral.

  • permalien Deïr Yassin :
    1er août 2013 @18h13   « »

    Un nouveau vidéo montrant la violence gratuite contre des civils palestiniens vient de faire surface, les images datent d’avril 2009 : un soldat israélien (hors service), Michael Gershkowitz (ça s’invente pas, ces noms ashkenazes...) débarquent en voiture sur une route dans la Vallée du Jourdain et agressé plusieurs travailleurs palestiniens, avec son arme, l’un d’eux a perdu huit dents.
    L’ordure a été condamné à .....deux mois de prison et 4 mois de service-je-ne-sais-pas-quoi : accompagner les vieilles aux bridge, travailler à la soupe populaire....
    La vidéo est dans l’article, faut le voir pour le croire : deux mois de prison....
    - electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/video-shows-israeli-soldier-beating-palestinian-workers-without-mercy

  • permalien 4verites :
    1er août 2013 @18h30   « »

    ISRAEL
    Un pays qui réussit et qui prospère.
    tout cela fait beaucoup de jaloux.
    Toujours les mêmes d ailleurs qui répètent inlassablement des arguments haineux.

  • permalien emeth :
    1er août 2013 @18h35   « »

    la page Facebook officielle de Mohammad Shtayyeh l’un des négociateurs palestiniens arrivés à Washington, lundi, pour reprendre les négociations de paix directes avec Israël, exhibe tout Israël sous la bannière de la « Palestine ». M. Shtayyeh qui est à la tête du Conseil économique palestinien pour le développement et la reconstruction, démontre sur sa page Facebook que ses intentions ne se cantonnent pas à la création d’un État palestinien.

    l état palestinien est en marche ..........arrière

  • permalien conseil :
    1er août 2013 @18h49   « »

    dir yassin arretez le whisky

    http://www.youtube.com/watch?v=T9VN...

  • permalien conseil :
    1er août 2013 @18h55   « »

    peace and love ; c’est un juif qui a vecu dans le même pays que vous, dir yassin

    http://www.youtube.com/watch?v=aF3d...

  • permalien X+ :
    1er août 2013 @19h30   « »

    Cette nouvelle ronde de négociation aura qd même qq chose de positif : à son issue il y’aura plus de personnes à ne plus croire à la solution de deux état.

    Le FDP fasciste revient avec le même l’idée : il pense que les juifs israéliens doivent profiter de la guerre en Syrie pour faire ce qu’ils aiment faire le plus voler. Ce qui le dérange c’est qu’on en parle.

  • permalien s=exp(j*pi) :
    1er août 2013 @20h02   « »

    A propos d’un certain conseil

    A la différence du Conseil de 20000 lieues sous les mers (J VERNES), nous constatons que celui-ci n’est pas avare de recommandations ou de mises en garde :

    " ... arrêter la wodka"

    "Arrêtez de boire du Whisky"

    Fort souvent, nous imputons à autrui nos propres défauts, vices ou faiblesses.

    Conseil serait-il aux AA pour tenter de sauver un foie en danger ?

    Fantasme-t-il sur les bouteilles de ses alcools préférés ?

    En tout cas, pour la Wodka, je constate qu’il prend la retranscription reproduisant au mieux la prononciation des Slaves !!

    Un connaisseur, donc !!!

  • permalien Tristan :
    1er août 2013 @20h53   « »

    @s=exp(j*pi)

    A propos d’un certain conseil

    "brigitte" allez a l’alliance française, mais attention ils n’ont pas de gros rouge

    Vous avez loupé celui-ci. Définitivement, oui, un connaisseur

    Et bonne fête nationnale à tous mes compatriotes, boire ou conduire, il faut choisir.

  • permalien saintyves :
    2 août 2013 @05h18   « »

    Un énieme processus de paix

    - Faut il y attacher la moindre importance ?

    - Faut-il, encore une fois, noircir des pages sur la relance des négociations israélo-palestiniennes ?

    - Faut-il s’interroger gravement sur les chances de réussite ou d’échec de ce processus ranimé, pour la énième fois, sous l’égide de Washington ?

    - Faut-il rappeler les promesses successives des présidents
    américains annonçant pour l’an prochain la création d’un Etat palestinien ?

    la reponse à tous ces questionnements emis par A.G est NON

    pour la simple raison qu’aucun changement politique majeure n’est intervenu durant les dernières années qui ont precedé les négociations lancées à Annapolis, en novembre 2007, que se soit in USA ou en Israel, Obama a explicitement fait allegeance à Israel devant la dernière cession de l’AIPAC, en Israel les dernières élection n’ont fait que renforcer l’emprise de la droite talmudique sur les affaires de l’état, de leur coté les palestiniens sont toujours divisés, il semblerait meme que le vent du Printemps Arabe les a dramatiquement epargné.

    En ce qui concerne les revolutions arabes, elles n’ont encore pas aboutit à des changements tangibles capables d’influencer l’équilibre géostrtégique au profit d’un camp ou de l’autre.

    Entre temps l’AIPAC, ses satellites, et ses agents infiltrés au sein des differentes institutions politicomilitaire continue à imposer leur point de vue sur l’orientation de la politique exterieure américaine.

  • permalien Fouquier-Tinville :
    2 août 2013 @13h09   « »

    Brigitte
    Ajoutons que, a l’epoque, contrairement a ce que l’on pense souvent, le Departement d’Etat americain (= Ministere des Affaires Etrangeres), qui avait une certaine connaissance des problemes geo-strategiques de la region, et etait beaucoup moins sensible au lobbies juifs, etait vigoureusement oppose a la creation de l’Etat hebreux.
    Le Monde Diplomatique avait fait un remarquable article a ce sujet il y a quelques annees.

  • permalien conseil :
    2 août 2013 @13h21   « »

    NO MORE WAR

    http://www.youtube.com/watch?v=xF7U...

    ET JE VOUS LE DIS A NOUVEAU PEACE AND LOVE

    http://www.youtube.com/watch?v=n_Q9...

  • permalien Deïr Yassin :
    2 août 2013 @13h21   « »

    On apprend que Bibi a fait un accord ’secret’ avec Le Foyer Juif (le parti de Naftali Bennett, pro-colons et totalement opposé à tout état palestinien) :
    Bennett et Comparses avaient menacé de quitter la coalition gouvernementale à cause de l’accord sur la libération des prisonniers palestiniens (104 prisonniers qui de toute façon auraient dû être libérés après les Accords d’Oslo....). Bibi leur promet de construire des milliers de logements juifs en Cisjordanie pour qu’ils restent au gouvernement. Tout ça pendant les ’négociations’....
    - timesofisrael.com/pm-cuts-secret-deal—with-jewish-home-on-settlements/

  • permalien Deïr Yassin :
    2 août 2013 @13h24   « »

    L’occasion de revoir les images de Bibi - croyant la caméra off - s’en vanter d’avoir fait foirer les Accords d’Oslo, et de pouvoir facilement manipuler les Américains
    www.youtube.com/watch ?v=ygRG...

  • permalien Deïr Yassin :
    2 août 2013 @13h27   « »

    Les liens youtube, ça fonctionne de nouveau. Vivement que cela continue....

  • permalien conseil :
    2 août 2013 @13h35   « »

    ça va vou détendre..... haim moshee vous connaissez

    http://www.youtube.com/watch?v=UxrI...

  • permalien 4verites :
    2 août 2013 @13h40   « »

    saintyves il a raison.
    les négociations n aboutiront a rien car Abbas est incapable de faire la paix.

  • permalien Philippe arnaud :
    2 août 2013 @14h15   « »

    Fouquier-Tinville

    - Pour répondre à votre aimable remarque, je crois avoir entendu dire que, lors du traité de Portsmouth, qui mit fin à la guerre russo-japonaise, en 1905, c’était la version française du traité qui, en cas de litige, devait faire foi.

    - Cela dit, même avec un traité rédigé en français et muni de toutes les précisions nécessaires, si l’une des parties domine outrageusement l’autre et, de plus, est de mauvaise foi, elle pourra toujours trouver toutes les arguties, sophismes et paralogismes pour appuyer sa cause.

    - Mais cela n’enlève rien au scandale de la domination éhontée de l’anglais, qui s’exerce à l’égard de toutes les langues, et qui - n’en déplaise à certains - sert d’abord à promouvoir un certain type de société (celui du fric, de la vitesse, de la compétition, du fétichisme de la technologie) et la domination politique, stratégique et militaire des Etats-Unis.

    - Car il faut avoir une mauvaise foi en béton armé pour prétendre que les gens, dans le monde, apprennent l’anglais d’abord pour lire Milton ou Berkeley dans le texte...

  • permalien conseil :
    2 août 2013 @14h33   « »

    fouquer machin m’a l’air d’ extreme droite

    à la mémoire de marthe

    http://www.youtube.com/watch?v=U3kJ...

  • permalien patrice :
    2 août 2013 @15h27   « »

    @Emeth
    "« Dans un règlement définitif, nous ne verrons pas la présence d’un seul Israélien – civil ou soldat – sur nos terres », a-t-il dit.

    Déjà l apartheid ....
    ça commence bien"

    Il n’y a pas qu’en Palestine. En France aussi, après la guerre, on a vu naître un apartheid anti nazis parfaitement incompréhensible. Il fut dans la plupart des cas le fait des terroristes gaullistes et de leurs alliés bolcheviques, bien connus pour leur propension à la violence, leur xénophobie pathologique, et leur psychorigidité. Est il vraiment nécessaire de rappeler le fait que monsieur Hitler avait été démocratiquement élu, et que le gouvernement en place peu auparavant avait signé des accords de paix avec l’Allemagne ?
    Alors, pourquoi tant de haine ?

    A part ça, je ne pense pas que ces négociations débouchent sur autre chose qu’une grosse arnaque, à preuve le fait qu’aucune info n’est publiée. Petit rappel : Les USA ont mis leur veto à l’Onu à la reconnaissance d’un état palestinien, sans doute de crainte d’une procédure devant le TPI.
    Et enfin, parler apartheid antisémite en Cisjordanie est aussi ridicule qu’évoquer le racisme anti-blancs des noirs d’Afrique du Sud. Il n’est pas inutile de se souvenir du fait que ce sont les israéliens qui tiennent le fusil. Quant aux américains, dès qu’ils commencent à parler droits de l’homme, je deviens méfiant. Allez savoir pourquoi.
    Et, à propos d’apartheid...Ca n’est pas en Israël qu’il existe des bus pour les juifs et des bus pour les arabes ? A moins que je ne confonde. Notez, dans les quartiers orthodoxes (en pleine expansion), on sépare aussi les hommes des femmes, comme chez les salafistes. Bien, bien. Ils sont au moins d’accord sur quelque chose. Je précisais ce détail pour terminer sur une note optimiste.

  • permalien Fouquier-Tinville :
    2 août 2013 @15h43   « »

    petit conseil a petit con-seil
    A mon avis, c’est vous qui devriez arreter la boisson...

  • permalien patrice :
    2 août 2013 @15h53   « »

    @Ph Arnaud

    La plupart des habitants de la planète parle deux langues. Alors, à choisir, autant que la deuxième soit déjà très répandue, facile à apprendre, et commune à tous les terriens. Je suis exaspéré de voir certains enfans contraints d’apprendre une langue régionale foireuse, comme le corse ou le breton, alors que l’anglais nous permet de communiquer (presque) partout dans le monde, même en Chine (où les innombrables langues locales sont imbitables, sans parler de l’écriture).
    Notons au passage que l’adoption de l’anglais en deuxième langue n’implique pas pour autant l’abandon de la langue maternelle, pas plus que, pour les chinois par exemple, l’abandon d’un système de pensée spécifique lié à l’usage des sinogrammes.
    Je ne pense pas qu’il soit envisageable de ne pas disposer d’une langue commune à une époque où le monde entier est devenu accessible en moins d’une journée.
    Mais d’accord avec vous pour déplorer les tares liées à ce qui tient lieu de culture aux américains. C’est ballot, mais, par quel langage universel remplacer l’anglais ? L’Espéranto, parlé par quelques milliers de personnes, et enseigné nulle part ? Pas très réaliste. Dans tous les cas, n’oublions pas que toutes les "grandes langues" survivront, et se diversifieront, voire s’enrichiront graduellement, entre autres, avec des termes anglo saxons. Et alors ? Pourquoi renoncer à des termes que tout le monde comprend, comme "mail", "marketing", ou "post" ? Accessoirement, pourquoi franciser ces termes ? Ca sert à quoi ? (exemple : l’horrible "marchéage").
    J’ai d’autant moins d’hésitations à défendre l’anglais que j’apprécie et respecte plus que la moyenne des gens la langue française et sa syntaxe subtile. L’un n’exclut pas l’autre. Le français pour écrire des bouquins, et l’anglais, pour appeler un taxi à Berlin. En revanche, inutile de faire appel à un mot anglais quand un terme courant français existe. Et, dans la foulée, inutile d’employer un terme scientifique abscons quand existe un terme vernaculaire intelligible. Ne pas confondre précision et frime.

  • permalien Jean Louis :
    2 août 2013 @16h42   « »

    Le processus de paix est certainement beaucoup moins vital pour Israël qu’il ne l’est pour les palestiniens car alors que la situation géopolitique des palestiniens ne cesse de se dégrader, Israël dispose de tous les atouts pour tenir et résister :

    - Une armée ultramoderne et surpuissante sur-entrainée et sur-motivée (et pour cause : l’armée=le peuple)
    - Une croissance économique soutenue et continue
    - Un soutien peut être implicite mais sans faille de toutes les grandes puissances occidentales sans exclusive
    - une capacité de survie culturelle et historique (2000 en exil) qui a permis à un peuple multi-millénaires de revenir sur sa terre natale pour la décoloniser et la rebaptiser avec son vrai nom historique (Israël) en réhabilitant au passage l’hébreu et l’histoire biblique, celle là même qui a servie d’inspiration au monde et en particulier aux deux autres religions monothéistes.
    - Une annexion rampante de territoires contestés qui permet à Israël de "gagner du temps" sur le terrain
    - Le mur de sécurité construit autour d’Israël est devenu un rempart totalement efficace et dissuasif contre tout tentative d’attentat suicide
    - Les batteries anti-missiles patriot ont démontrées toute leur efficacité

    De l’autre côté :
    - les palestiniens sont plus que jamais divisés (Hamas/Fatah),
    - Le monde arabe est en déliquescence avancée, des conflits internes voient le jour un peu partout (Syrie, Irak, Egypte, Lybie, Tunisie, voir Liban ...)
    - Al Quaîda menace le Hezbollah suite à son soutien à Assad et ouvre ainsi un nouveau front dans les guerres fratricides qui agitent en ce moment le monde arabe.
    - Les palestiniens perdent un peu plus chaque jour du terrain face à l’extension des implantations
    - L’islamisme gagne du terrain un peu partout et exaspèrent de plus en plus les peuples occidentaux et leurs chancelleries.
    - L’Egypte post-Morsi ferme ses frontières avec Gaza et détruit les tunnels de contrebande, ce qui isole un peu plus économiquement et politiquement le Hamas
    - L’Europe inscrit le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes et suit ainsi à quelques nuances près l’exemple américain

  • permalien Philippe Arnaud :
    2 août 2013 @16h53   « »

    Patrice

    1. Je ne suis pas aussi certain que vous que la plupart des habitants de la planète parle (ou parlent ?) deux langues.

    2. L’usage de l’anglais n’est pas neutre. Car l’anglais n’est pas comme une espèce de super-idiome sans attache territoriale qui permettrait d’exprimer toutes les nuances de la pensée de toutes les langues. Déjà, même des peuples proches n’ont pas les mêmes mots pour désigner des choses aussi universelles que les couleurs - et on n’est même pas sûr que, sous le même concept de "vert", par exemple, tous les peuples entendent la même chose.

    3. Lorsqu’un Japonais et un Français ou un Brésilien et un Allemand se parlent, par exemple, par l’intermédiaire de l’anglais, ils font subir à leur échange une double adultération : d’abord celle que le Japonais met, par exemple, dans un mot de sa langue - et qui n’en est pas l’équivalent anglais - puis celle que le Français perçoit de ce mot anglais - et qui n’en est pas l’équivalent français.

    4. Et il n’en reste pas moins que les deux locuteurs font passer leur pensée par le moule d’une autre langue. Et, s’ils veulent vraiment s’entendre intimement, il leur faut apprendre la langue l’un de l’autre.

    5. Mais le plus grave, ce n’est pas cela, c’est qu’on ne dit pas n’importe quoi dans n’importe quelle langue. L’anglais, c’est la langue de la technologie, de la vitesse, de la compétition, du fric. La preuve, c’est que le premier mot qui vous soit venu comme exemple, n’est pas l’équivalent anglais de "myosotis" ou de "tendresse" ou "d’aurore boréale", mais celui de marketing...

    6. L’anglais, en outre, véhicule des concepts juridiques, des normes comptables, des normes industrielles (genre AFNOR). Lorsque deux locuteurs non anglophones se parlent par l’intermédiaire de l’anglais, ils acceptent implicitement de "gauchir" ces concepts dans le sens anglo-saxon.

    7. Au 18e siècle, en gros de 1715 à la Révolution, l’Europe cultivée, l’Europe des cours - c’est-à-dire l’Europe des décideurs - a parlé le français : mais en même temps, elle a construit des centaines de Versailles (petits et grands) et s’est conformée aux normes françaises en matière de goûts et de culture. Frédéric II de Prusse, qui s’exprimait en excellent français, disait que l’allemand était une langue bonne pour les chevaux...

  • permalien Shanaa :
    2 août 2013 @16h54   « »

    Patrice, Hitler élu ? En êtes-vous sûr ?

    "Contrairement à une idée reçue fréquente, Hitler n’a jamais été « élu » chancelier par les Allemands, du moins pas directement. Il a néanmoins été nommé chancelier par le président, conformément aux règles de la démocratie, en qualité de chef du parti remportant les élections législatives de mars 1933. Les tractations avec le président qui se sont en fait révélées indispensables à sa nomination amènent certains à considérer qu’il a été « hissé au pouvoir » par une poignée d’industriels et d’hommes de droite."
    - Wiki.

  • permalien Philippe Arnaud :
    2 août 2013 @16h57   « »

    Jean Louis

    C’est parfois au moment où la situation semble le plus désespérée que tout change. C’est en 1941, au moment "où il était minuit dans le siècle", que la population française s’est remise à croître, ce qui ne lui était pas arrivé depuis des lustres...

    "Quand croît le péril, croît également ce qui sauve" (Hölderlin)

  • permalien Philippe Arnaud :
    2 août 2013 @17h05   « »

    Patrice

    Les Palestiniens ont parfaitement raison de ne pas vouloir un seul Israélien (civil ou militaire) sur leurs terres après la paix. Et il ne s’agit pas du tout là l’apartheid !

    - Auriez-vous admis qu’après 1945 des soldats de la Wehrmacht continuent à cantonner en France ? Aurait-il été admissible qu’après 1962, les colons français conservent en Algérie leur statut économique, social et juridique ?

    - Eh bien, il en va de même pour la Palestine : les colons israéliens de Cisjordanie ne sont pas de simples résidents comme les Anglais qui ont des propriétés en Dordogne. Ces colons occupent des points stratégiques, qui quadrillent l’espace palestinien, ils vampirisent l’eau, ils sont comme les équivalents des fortins des "tuniques bleues" dans les territoires sioux, comanches ou cheyennes de l’Amérique du Nord.

  • permalien Shanaa :
    2 août 2013 @17h18   « »

    Jean Louis : " Le monde arabe est en déliquescence avancée, des conflits internes voient le jour un peu partout (Syrie, Irak, Egypte, Lybie, Tunisie, voir Liban ...)"

    Vous énumérez des effets mais omettez de citer les causes. Ces causes remontent aux accords Sykes- Picot. Les problémes actuels en sont le prolongement. La crise économique actuelle qui assaille l’occident font ressurgir des impératifs coloniaux, des pillages pour rafistoler un systéme moribond dont la Gréce est un cas d’école.
    Ainsi, furent détruits l’Afghanistan, l’Irak, la Libye. Ces deux pays jouissaient du meilleur niveau économique, d’instruction de la région mais ils avaient le malheur d’avoir du pétrole.

    " L’islamisme gagne du terrain un peu partout et exaspèrent de plus en plus les peuples occidentaux et leurs chancelleries."

    Rappelons que ce sont les USA qui ont créé Alquaida pour combattre les russes en Afghanistan. Ils se sont appuyés sur ces "islamistes" avant de les désigner comme ennemis le temps des guerres contre le "terrorisme". Aujourd’hui, ils soutiennent des "islamistes-rebelles" en Libye, Syrie, etc...
    Donc, les peuples arabes ne sont pas responsables de ces magouilles mais victimes.
    Par ailleurs, la situation aux USA, en Europe n’est pas mieux : Dettes, chômage massif, paupérisme, déprime, etc...
    Il est vrai que cela rassure et divertit d’allumer des incendies chez les autres et de les montrer en spectacle. C’est ça les pseudos révolutions arabes. Par ailleurs, les "chancelleries occidentales" ne sont pas génées de copiner avec les pétro- monarchies comme naguére avec les tyranos arabes !

  • permalien simplet :
    2 août 2013 @17h32   « »

    Jean Louis : une capacité de survie culturelle et historique (2000 en exil) qui a permis à un peuple multi-millénaires de revenir sur sa terre natale pour la décoloniser et la rebaptiser avec son vrai nom historique (Israël) en réhabilitant au passage l’hébreu et l’histoire biblique, celle là même qui a servie d’inspiration au monde et en particulier aux deux autres religions monothéistes.

    Drôle de terre natale et drôle d’histoire. La Bible qui justement nous raconte en long et en large l’Exode de ces Égyptiens attachés au monothéisme d’Akhenaton, pourchassés par le clergé de la religion traditionnelle pharaonique vers des contrées étrangères et déjà habitées, au prix de moult massacres et tueries sur les indigènes dont c’était la terre natale.

    C’est que quand on est voleur pilleur, assassin, on peu bien être aussi un peu menteur.

    Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu’habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens. (Exode 3.8)

    J’établirai tes limites depuis la mer Rouge jusqu’à la mer des Philistins, et depuis le désert jusqu’au fleuve ; car je livrerai entre vos mains les habitants du pays, et tu les chasseras devant toi. (Exode 23.31)

    Tu ne feras point d’alliance avec eux, ni avec leurs dieux. (Exode 23.32)

    Merci pour le tuyeau. Avec vous l’histoire ne bégaie plus, elle radote.

  • permalien Fouquier-Tinville :
    2 août 2013 @18h53   « »

    Ph. Arnaud
    Petite precision : Frederic II disait qu’il ne parlait en allemand qu’a ses chevaux et ses domestiques.
    Mais un avocat britannique m’avouait, il y a longtemps, que les langues francaise et allemande, par leur richesse et leur rigueur, etaient preferables a l’anglais... et qu’il adorait voir les Societes rediger leurs contrats en anglais, dont l’imprecision lui permettait de
    multiplier les procedures. Il ajoutait meme qu’il privilegiait les redactions sans pratiquement aucune ponctuation, pour corser un peu plus...
    Petite rectification : le francais a continue d’etre la langue diplomatique bien apres la Revolution, notamment en Europe Centrale, mais pas uniquement (il est theoriquement la langue postale internationale depuis un traite datant de la fin du XIX eme siecle). C’est apres la 2eme Guerre Mondiale que son influence s’est effondree.

  • permalien Jean-Marie :
    2 août 2013 @21h46   « »

    Pour Shanaa entre autres

    Le parti d’Hitler a seulement fait le meilleur score MINORITAIRE

    Renseignez-vous mieux

    Peu de vecteurs d’opinions et/ou de décisions savent çà

    Comme ils ignorent le boycott planétaire organisé par la très minoritaire (mais riche et puissante) Organisation sioniste mondiale contre les produits manufacturés allemands dont l’exportation était indispensable pour importer des produits agricoles

    Ca a beaucoup joué dans le très mal nommé "antisémitisme" croissant en Allemagne, même chez les nombreux non nazis.

    Comme la collusion des banquiers russes "juifs" (azkhénazes) naturalisés allemands avec leurs cousins ou partenaires les banquiers juifs du côté alliés lors du traité de paix mettant fin à la guerre 1914-1918
    .

  • permalien X+ :
    2 août 2013 @23h43   « »

    Les colons juifs adorent l’argent et font des affaires en or,
    Les terres volées aux à palestiniens sont louées aux palestiniens.

    Les palestiniens sont oubligés de louer ces terres pour ne pas crever.

    La terre promise quoi.

    West Bank water shortage forcing Palestinians to lease land from settlers

    Shortage of water and agricultural land in area leads local farmers into embarrassing predicament.
    ,,,,,,,

    Settlers in the Jordan Valley are leasing some of their land to local Palestinians and to Israeli citizens, but both sides prefer to keep the matter a secret. Official Israeli sources say they know nothing about the matter, and in any case it is not common and there are only a few marginal cases involved.

    The Palestinians are forced to lease the land from the settlers because of a shortage of land and water, which Israeli policy in the Jordan Valley has brought on, and because of limitations placed on the marketing of their produce. The Israelis are leasing land from the settlers because their small numbers do not match the huge area of land the state has allocated to the settlements since the occupation of the West Bank in 1967.

    Le gouvernement israélien garde l’affaire secrète.

    Pourquoi voulez vous qu’ils fassent la paix.

  • permalien saintyves :
    3 août 2013 @04h14   « »

    @ Jean Louis :2 août @16h42

    Le processus de paix est certainement beaucoup moins vital pour Israël qu’il ne l’est pour les palestiniens car alors que la situation géopolitique des palestiniens ne cesse de se dégrader, Israël dispose de tous les atouts pour tenir et résister :

    A mon humble avis, Israel a en ce moment de son histoire un besoin tres urgent pour "Un processus de paix « vital »

    Israel est dans une impasse dangereuse, malgré tous les aspect ephmère de progres militaro économique que vous avez énuméré, du simple fait de la menace existentielle qui pese sur lui, à cause du climat d’incertitude du lendemain geostratégique dans la région.

    En Syrie par exemple, qui l’emportera, Bachar, les islamistes, ou l’opposition laique ?

    En Egypte, Mosi ou pas Morsi, that’s the question

    Irak ? Iran ? Turquie d’Erdogan ? Le Hizb ? le Hamas ?

    Sans écarter le fait d’imprevisibilité dans le bouillonement politique revolutionnaire chez les peuple arabes, essentiellement chez les jeunes.

    dans tous les cas, Israel est vraiment dans une impasse dangereusement éxistentielle, les dirigeants sionistes croyaient eradiquer la presence palestinienne dans les 50 premieres années à partir de 48, mais ...

  • permalien Sassi :
    3 août 2013 @06h23   « »

    X+

    Le FDP fasciste revient avec le même l’idée : il pense que les juifs israéliens doivent profiter de la guerre en Syrie pour faire ce qu’ils aiment faire le plus voler. Ce qui le dérange c’est qu’on en parle.

    Les colons juifs adorent l’argent et font des affaires en or,

    Fouquier-Tinville :

    l’endroit au monde ou les juifs sont le moins en securite, c’est "Israel" ! Et cela durera tant que durera "Israel".

    Deïr Yassin :

    un soldat israélien (hors service), Michael Gershkowitz (ça s’invente pas, ces noms ashkenazes...)… L’ordure a été condamné à .....deux mois de prison et 4 mois de service-je-ne-sais-pas-quoi : accompagner les vieilles aux bridge, travailler à la soupe populaire....

    X+ est en tête pour l’instant…

  • permalien Sassi :
    3 août 2013 @06h40   « »

    @ Conseil

    2 août @14h33

    fouquer machin m’a l’air d’ extreme droite

    Vous vous trompez. Peut-être ne connaissez-vous pas « l’esprit » du monde diplomatique. C’est est un excellent journal qu’on peut qualifier d’extrême gauche, avec des articles économiques anticapitalistes très pertinents que je vous conseille de lire.
    Cependant, cette institution est vaste et comprend différentes filières.
    Ici, sur ce blog, vous êtes dans la section « idiots utiles ». L’antisémitisme de bon aloi qui y est pratiqué n’est pas du tout le fait de zigotos d’extrême droite, il provient de blogueurs un tantinet islamistes ou sympathisants.

  • permalien simplet :
    3 août 2013 @06h49   « »

    Jean-Marie ; Comme la collusion des banquiers russes "juifs" (azkhénazes) naturalisés allemands avec leurs cousins ou partenaires les banquiers juifs du côté alliés lors du traité de paix mettant fin à la guerre 1914-1918

    Comme la collusion de la très ashkénaze Banque d’Angleterre, avec ses cousins Germains.

    Comment la Banque d’Angleterre a vendu de l’or volé par les nazis

    Grâce à Jean-Louis, la persécution des nazis par les juifs (ashkénazes) nous est enfin révélée.

  • permalien X+ :
    3 août 2013 @06h57   « »

    Sassi,

    L’article que j’ai mentionné selon lequel les colons juifs louent les terres volées au palestiniens à des palestiniens est par Amira Hass juive israélienne qui dit aussi que le gouvernement garde ça secret.

    Avez vous qq chose à dire à dessus, ou juste d’accuser ceux qui rapportent l’information véridique d’antisémites. C’est votre seule défense. Pas très fort !

  • permalien X+ :
    3 août 2013 @08h02   « »

    Salut saintyves,

    A mon humble avis, Israel a en ce moment de son histoire un besoin tres urgent pour "Un processus de paix « vital »

    Oui les sionistes ne s’en cachent pas, voici ce qu’a déclaré Netanyahu il y’a qq jours :

    PM : Resumption of peace process a vital strategic interest for Israel—

    3w.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/Netanyahu-Resumption-of-peace-process-is-a-vital-strategic-interest-320470

    Le processus de paix est un besoin stratégique vital pour Israël et non la paix elle même. Enfin, disons qu’ils ont une autre année pour poursuivre le dépouillement des palestiniens à l’abris de ce processus.

    Par la suite le dépouillement se poursuivra bien entendu mais sans l’abris de ce processus.

  • permalien Philippe Arnaud :
    3 août 2013 @08h26   « »

    Sassi

    Il n’y a pas, dans le Monde diplomatique, d’antisémitisme de la part des auteurs des articles.

    La critique, même virulente, de l’Etat d’Israël, ne peut être assimilée à de l’antisémitisme, en tant que cet Etat, justement, n’est pas, au premier chef, un Etat juif, c’est un Etat européen, implanté au Proche-Orient comme les Etats des croisades, et considéré par les Arabes à la fois comme une prothèse étrangère et comme un Etat colonial.

    L’Etat d’Israël est juif comme le pâté d’alouette est d’alouette : un cheval d’européen et une alouette de juif...

  • permalien Fouquier-Tinville :
    3 août 2013 @09h00   « »

    Sassi, idiot inutile
    Toujours le meme amalgame : faire observer que l’endroit au monde ou les juifs sont le moins en securite est "Israel" me fait cataloguer antisemite et d’extreme-droite !

  • permalien Nathan :
    3 août 2013 @09h27   « »

    Philippe Arnaud : 3 août @08h26

    L’Etat d’Israël est juif comme le pâté d’alouette est d’alouette : un cheval d’européen et une alouette de juif...

    J’aime beaucoup cette analogie. "LE juif" (comme on disait dans la France de Vichy) est considéré comme une entité séparée du reste. C’est une substance qu’il s’agit d’isoler dans une éprouvette afin de la rendre chimiquement pure.

    A l’époque, il s’agissait d’isoler cette substance "juive" pour mieux l’extirper ou l’éliminer. Ph. Arnaud, lui, est bon prince. Il accepte une présence juive en Proche_Orient, mais à condition qu’elle soit chimiquement pure et non contaminée par l’Occident (allez savoir ce que ça veut dire...).

    Notez, il y a un progrès... A l’époque, "LE juif" incarnait le mal. Maintenant, c’est "l’Occidental". Avant, c’était "Le juif" qui contaminait l’Occident. Aujourd’hui, c’est l’Occident qui contamine "Le Juif" et les autres.

    J’aime aussi beaucoup la vision du monde qui s’y dévoile. Le monde islamique et l’immense territoire qui s’y rattache ne peut en aucun cas être flétri par l’influence occidentale, sous quelque forme que ce soit. C’est une vierge pure et c’est ainsi qu’elle doit le rester dans toute sa beauté virginale islamique. En revanche, moi, dans ma bonne ville de Bruxelles, je dois subir (sans l’avoir aucunement demandé) la présence de milliers de femmes voilées comme si je vivais au Maroc ou en Arabie saoudite.

    Ici, on peut et même, on doit accepter le métissage. C’est une obligation morale et s’y soustraire serait faire preuve de stigmatisation. Là-bas en revanche, le métissage doit être absolument banni. C’est Boko Haram.

  • permalien Nathan :
    3 août 2013 @09h37   « »

    X+ : 2 août @23h43

    Les colons juifs adorent l’argent et font des affaires en or,
    Les terres volées aux à palestiniens sont louées aux palestiniens.

    Les juifs aiment l’argent et l’or, c’est bien connu. En revanche, les Arabes, surtout ceux du Golfe, se satisfont d’amour et d’eau fraîche. Quelques dattes, une gourde et ils sont contents.

    Quand on pense qu’ils qu’ils ont construit des temples dédiés aux dieux Gucci, Prada et Chanel à quelques encablures de la Kaaba, leur lieu saint par excellence. Et ils font chier le monde entier en nous traitant d’idolâtres. Elle est bien bonne.

    En ce qui concerne les colons israéliens en Cisjordanie occupée, je dirais ceci... Pour faire des "affaires en or", il y a tout de même mieux que de s’installer à Hebron, dans le trou de cul du monde.

  • permalien Shiv7 :
    3 août 2013 @11h24   « »

    Patrice

    Je suis exaspéré de voir certains enfans contraints d’apprendre une langue régionale foireuse, comme le corse ou le breton, alors que l’anglais nous permet de communiquer (presque) partout dans le monde,..

    Voilà bien un réflexe utilitariste des plus grossier.
    Une langue est certainement l’une des choses les plus précieuses que les hommes ont conçut.
    Elle médiatise le rapport de l’homme au monde, chacune est unique et mérite protection et respect, et celles qui menacent de s’éteindre plutôt que d’être traitées de foireuses doivent au contraire être l’attention de tout les soins.

    L’anglais dans ce contexte fait figure d’exterminateur, d’uniformisateur de toutes les singularités, de régulateur de la pensée unique, de vase communicant niveleur, d’arme spirituelle de la mondialisation/globalisation totalitaire de la planète..

    L’anglais mondialisé ne sert pas à la communication (comprendre, partager), mais à l’in-formation sous toutes ses formes, c’est bien différent, c’est même presque l’inverse, car être informé nous absout de comprendre et d’être sensible à une réelle empathie fraternelle, qui est le propre de la communication.

    M’étant trouvé bien souvent dans ma vie dans des circonstances ou je ne parlais pas la langue des natifs, je me suis rendu compte que c’est précisément par la gymnastique issue de ce fait, par les quiproquos, le langage des mains, etc. que naissait d’une part une réelle communication empathique, (qui reste forcément simple et basique), qui n’aurait nullement été présente si nous aurions platement communiqué en anglais.. (ou en une autre langue qui aurait eu la même foncion), et que d’autre part toute la dimension de la singularité de l’Autre prend de l’ampleur tout en se résolvant dans des rires nous rapprochant dans la même humanité profonde, communiquer c’est à la fois être soi et l’Autre.

  • permalien clareté :
    3 août 2013 @12h19   « »

    shaana, bonne nouvelle les spams sont à nouveau refusés.... donc vous pouvez venir vous joindre aux fafs de service et arrêtez de parler chiffons et recette de felafels à propos de l’art islamique....

  • permalien clareté :
    3 août 2013 @12h28   « »

    fouquer machin ; attention à la guillotine.... moderne : le ridicule !

  • permalien clareté :
    3 août 2013 @12h38   « »

    ça remarche ; j’aime pas trop, c’est un peu trop militariste, mais il faut ce qu’il faut quand il faut

    http://www.youtube.com/watch?v=DyBT...

  • permalien X+ :
    3 août 2013 @13h48   « »

    Nathan :

    Les juifs aiment l’argent et l’or, c’est bien connu. En revanche, les Arabes, surtout ceux du Golfe, se satisfont d’amour et d’eau fraîche. Quelques dattes, une gourde et ils sont contents.

    Tout le monde aime l’argent, mais pas au point de commettre le genre de crimes crapuleux comme ceux décrit par Amira Hass : voler la terre "promise" en utilisant l’armée et la force et la louer à leur propriétaire.

    Avez vous un commentaire à faire sur l’article d’Amira Hass ou ça ne vous dérange pas ? Les arabes ont ils volé leur richesses à qqun ?

    Vous ne semblez pas voir que le problème ce n’est d’avoir de l’argent mais de voler.

    Quand on pense qu’ils qu’ils ont construit des temples dédiés aux dieux Gucci, Prada et Chanel à quelques encablures de la Kaaba, leur lieu saint par excellence.

    Le pb c’est de voler Nathan, vous ne semblez pas le voir. Est il interdit de construire des temples ?

    En ce qui concerne les colons israéliens en Cisjordanie occupée, je dirais ceci... Pour faire des "affaires en or", il y a tout de même mieux que de s’installer à Hebron, dans le trou de cul du monde.

    Oui c’est la faute des palestiniens, il auraient du mieux recevoir ceux qui sont venus des 4 coins du monde les dé dépouiller de leur terres, de leur eaux et de leur bien. La prochaine fois on fera mieux. Ce sont quand même des élus.

    Il faut être un sacré connard pour justifier et défendre ce que font ces colons.

  • permalien clareté :
    3 août 2013 @13h51   « »

    peace and love je vous le dis

    http://www.youtube.com/watch?v=6C4y...

  • permalien Shanaa :
    3 août 2013 @14h26   « »

    "Les frontières de 1967 serviront-elles de base aux négociations ?"

    La politique israélienne étant celle "du fait accompli", il est utopique de revendiquer un état palestinien sur ces bases. Reste la solution d’éternelles "négociations" ou un "bantoustan" comme futur état.
    Dans une inteview à "Lexpress" Tzipi Livni laisse entendre qu’il n’est pas réaliste de revenir aux frontiéres de 67, et que la "bonne nouvelle" est que les palestiniens sont installés dans la "zone verte". Concrétement, personne ne peut entrevoir la forme que prendra un futur état palestinien ! A moins d’un "bantoustan" comme le dit Chomsky.

    - Interview Tzipi Livni :

    - http://www.lexpress.fr/actualite/mo...

  • permalien claretés :
    3 août 2013 @14h29   « »

    shanna n’oubliez pas nous avons également des valeurs qui ont résistés à toutes les adaptations

    http://www.youtube.com/watch?v=gB2T...

  • permalien X+ :
    3 août 2013 @16h55   « »

    Remarquez ce qui dérange les sionistes claretés, Nathan et sassi, ce n’est pas le fait que des voleurs louent ce qu’ils ont volé à leur, c’est le fait qu’on indique que ces voleurs sont des colons juifs. Ça ce n’est pas acceptable.

  • permalien Sassi :
    3 août 2013 @17h35   « »

    @X+

    Avez vous qq chose à dire à dessus, ou juste d’accuser ceux qui rapportent l’information véridique d’antisémites. C’est votre seule défense. Pas très fort !

    Je n’ai accusé personne, j’ai juste souligné certains propos, et pour ce qui vous concerne je ne suis pas le seul à avoir noté de tels propos.

    Remarquez ce qui dérange les sionistes claretés, Nathan et sassi

    Mon ami, si vous saviez qui je suis et à quel point le sionisme m’est étranger.

    @Ph. Arnaud :

    Il n’y a pas, dans le Monde diplomatique, d’antisémitisme de la part des auteurs des articles.

    Je n’ai pas parlé des journalistes du diplo, un journal que je lis régulièrement, mais de certains blogueurs de ce site dont j’ai relevé les expressions.

    @Fouquier-Tinville :

    Toujours le meme amalgame : faire observer que l’endroit au monde ou les juifs sont le moins en securite est "Israel" me fait cataloguer antisemite et d’extreme-droite !

    Et cela durera tant que durera "Israel".

    C’est plutôt cette proposition qui m’a interpellé.
    Sinon c’est « Conseil » qui vous a qualifié d’individu d’extrême droite et je lui ai expliqué qu’il n’en est rien.

  • permalien Sarah :
    3 août 2013 @18h25   « »

    Voici ce qu’on peut lire sur le compte de Twitter de Charles Enderlin,le journaliste de France 2 :

    Charles Enderlin ‏@Charles1045 8 h
    Officiellement autorisée : une association de rabbins pour la construction d’une synagogue sur le Mont du temple.. l’esplanade des Mosquées

    On voit que les autorités israeliennes ont très à coeur de commencer ces "négociations" dans l’apaisement et la bonne volonté...

    https://twitter.com/Charles1045

    Voici un entretien de Charles Enderlin qui évoque la poussée de l’extrême droite israelienne et du messianisme juif :

    http://www.youtube.com/watch?v=j4Y4...

  • permalien clareté :
    3 août 2013 @18h38   « »

    j’ai aussi entendu que les militaires voulaient faire passer la gay pride par la place place tahrir

  • permalien Deïr Yassin :
    3 août 2013 @18h40   « »

    @ Sassi

    "Je n’accuse personne, j’ai juste souligné certains propos"

    Oui, vous avez souligné les miens, entre autre.

    @ DY
    "un soldat israélien (hors service), Michael Gershkowitz (ça s’invente pas, ces noms ashkénazes....)...."

    Si vous pourriez me dire ce que vous avez voulu souligner. Car je suppose que vous connaissez assez bien l’histoire de la région pour savoir ce que j’ai voulu souligner.

    PS. Quand vous parlez de blogueurs, je suppose que vous voulez dire commentateurs. Un blogueur est quelqu’un qui tient un blog, comme Alain Gresh.

  • permalien clareté :
    3 août 2013 @19h05   « »

    je quitte ces échanges trés intéressants ; juste une question dir yassin, vous n’etes pas par hasard fortuna zedouda kauffman ?

  • permalien s=exp(j*pi) :
    3 août 2013 @19h29   « »

    Petite question à propos des nommés "clareté" et "conseil"

    Puisque le 1er pose une question personnelle à Deïr Yassin, on voudra bien me permettre de poser, moi aussi, une question :

    les nommés "clareté" et "conseil" ne pourraient-ils être traités comme un seul contributeur ?

    En d’autres termes, n’avons-nous pas l’égalité (et même l’identité) : ...

    ... ... clareté=conseil  ?

    Notez que le point d’interrogation est, pour moi, de pure forme.

    ps On leur répétera le conseil donné fort judicieusement par celui d’entre nous qui nous rappelle la hache de la convention. J’espère qu’il ne m’en voudra pas de le désigner ainsi : je tiens à garder ma tête sur mes épaules !

  • permalien Deïr Yassin :
    3 août 2013 @19h31   « »

    On apprend que l’armée national-sioniste n’a rien fait de mal en arrêtant le gamin de 5 ans à Hébron, Wadi’a Maswadeh, pour avoir jeté une pierre. Vous vous rappelez, l’arrestation dont Nathan avait vérifié les infos.....
    - blog.mondediplo.net/2013-07-09-Faire-des-Grecs-des-sauvages-comme-les-autres#forum134396

    On apprend aussi que malgré ses 5 ans, c’est la troisième fois que la Gest... l’IDF l’arrête.
    Un bon article de Gidéon Levy (qui, on rappelle vient de donner son soutien explicite au BDS) :
    - haaretz.com/weekend/twilight-zone/.premium-1.536786
    Traduction en français :
    - europalestine.com/spip.php ?article8493

  • permalien Tristan :
    3 août 2013 @20h23   « »

    @Sassi

    Je vous propose un super "antisémite", le prophète Jérémie, qui aurait bien quelques trucs à dire, tant ce qu’il avait vécu en son temps, semble se reproduire presque à l’identique. Comme ses mots sont assez exactement dans l’esprit de cette article, je me permet de reproduire les quelques premiers versets qui parlent de "paix", un terme sioniste, qui, à l’époque, semblait signifier exactement la même chose que maintenant.

    4.10 Je dis : Ah ! Seigneur Éternel ! Tu as donc trompé ce peuple et Jérusalem, en disant : Vous aurez la paix ! Et cependant l’épée menace leur vie.

    6.14 et 8.11 Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple : Paix ! paix ! disent-ils. Et il n’y a point de paix.

    9.8 Leur langue est un trait meurtrier, Ils ne disent que des mensonges ; De la bouche ils parlent de paix à leur prochain, Et au fond du coeur ils lui dressent des pièges.

    12.1 Tu es trop juste, Éternel, pour que je conteste avec toi ; Je veux néanmoins t’adresser la parole sur tes jugements : Pourquoi la voie des méchants est-elle prospère ? Pourquoi tous les perfides vivent-ils en paix ?

    J’ai utilisé, comme référence, le livre de Jérémie d’une Bible chrétienne, si vous voulez lire le tout, dans son contexte.

    Et je me suis limité, pour me pas être barbant, même si les autres versets valent le détour.

  • permalien X+ :
    3 août 2013 @22h16   « »

    Sassi,

    Oubliez pour une minute que je suis antisémite, l’info rapprtée par ha haaretz un journal israélien, par la plume de amira hass une journiste juive dit que des colons louent les terres à des palestiniens dans la vallée du Jourdain et que le gouvernement garde l’info secrète.

    Qu’est ce que vous en pensez ?

    Maintenant rajoutez à ça que ces colons se sont emparés de cette terre avec l’aide de l’armée qui les protègent contre toute réaction des propriètaires et que ces colons se sont emparé de cette terre parce que dieu la leur a promis. Et enfin que ces palestiniens sans louer cette terre ils pourraient crever, c’est ce qui leur permet de survivre.

    Pensez vous qq chose ?

  • permalien Fouquier-Tinville :
    3 août 2013 @22h45   « »

    Tristan
    La citation qui convient le mieux a "Israel" est d’Esai : :Ils ont jete leurs abominations dans la maison sur laquelle Mon nom est invoque".

    PS pour Sassi : vous comprenez pourquoi je mets votre "Israel" entre guillemets ? C’est ca qui me vaut d’etre traite d’antisemite ?

  • permalien Philippe Arnaud :
    3 août 2013 @23h19   « »

    Nathan (message de 9 h 27)

    - Vous interprétez de travers : la qualité de juifs des habitants d’Israel est sans importance pour les populations locales. Le problème serait le même si c’étaient des mormons ou des presbytériens. Pour les Arabes du cru, ce sont des colonisateurs. Croyez-vous que les Amérindiens faisaient une différence parmi les envahisseurs européens selon que ceux-ci étaient catholiques ou puritains ? Non, ils s’en fichaient car les uns et les autres se comportaient également en prédateurs...

    - Il n’y aurait pas eu de problème si l’Etat juif s’était constitué à partir du noyau résiduel de juifs indigènes et que ceux-ci aient créé un État semblable à celui des Bosniaques, Kosovars, Azéris, Arméniens, c’est-à-dire strictement de même niveau économique et social que ses voisins, sans liens particuliers avec l’Europe ou les États-Unis et ne différant de ses voisins que par la langue et la religion.

  • permalien saintyves :
    4 août 2013 @03h37   « »

    salut X+

    Le processus de paix est un besoin stratégique vital pour Israël et non la paix elle même. Enfin, disons qu’ils ont une autre année pour poursuivre le dépouillement des palestiniens à l’abris de ce processus.

    En effet l’ami, ce que cherche natanyahu c’est bien entendu deux états pour 2 peuples, sauf que, l’état dont parle Natanyahu est le suivant, non au retour aux frontières de 67, non à un état souverain (donc disposant d’une armée), non au retrait des colonies, non au retour des réfugiés, en somme, rien, et cerise sur le gateau, il veut que les palestiniens reconnaissent Israel en tant qu’état juif.

    Ce reve sioniste fou est loin de se réaliser, et c’est le dilleme d’Israel, il veut le beurre et l’argent du beurre, sauf qu’il ne pourra avoir ni beurre ni fromage, et qu’il aura libéré des prisonniers palestiniens pour RIEN, et c’est l’épine sur le talon des sionistes, car ils savent à l’avance que abbas ne fera pas de telles concessions, et qu’il compte sur l’affaiblissement du VETO us pour demander unilateralement à l’ONU la reconnaissance d’un ETAT PALESTINIEN SUR LES FRONTIERES DE 67.

  • permalien haritz :
    4 août 2013 @03h47   « »

    est ce que vous arrivez à comprendre que l’alternative à la solution de deux états, c’est le rattachement de la zone A à un état mitoyen... et c’est pour cela que l’extreme droite israelienne, comme vous, ne veut surtout pas de paix.

0 | 100 | 200 | 300 | 400 | 500 | 600 | 700 | 800 |...

Ajouter un commentaire