Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Georges Ibrahim Abdallah, trentième année dans les prisons françaises. Un (...)

Georges Ibrahim Abdallah, trentième année dans les prisons françaises. Un appel d’élus

mercredi 23 octobre 2013, par Alain Gresh

On trouvera une traduction de l’article en arabe ici.

J’ai déjà évoqué à plusieurs reprises le cas de Georges Ibrahim Abdallah, notamment dans Le Monde diplomatique (avec Marina Da Silva, « Georges Ibrahim Abdallah, un prisonnier politique expiatoire », mai 2012). Il entame, demain 24 octobre 2013, sa trentième année d’incarcération. Il existe peu de prisonniers politiques qui sont, à l’heure actuelle, encore embastillés pour une si longue période, à part des Palestiniens oubliés de tous et, à ma connaissance, personne d’autre.

Son sort est tellement scandaleux que même l’ancien préfet Yves Bonnet, patron de la Direction de la sécurité du territoire (DST) de 1982 à 1985, et ex-député UDF, demande sa libération (« Le sort de Georges Ibrahim Abdallah », Sud-Ouest, 17 septembre 2013).

Lire également « Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier des raisons d’Etats », par Pascal Priestley (TV5 monde, 24 octobre 2013).

Un livre témoignage, Où le sang nous appelle (Le Seuil), écrit par Daniel Schneidermann et Chloé Delaume, évoque longuement le cas de Georges Ibrahim Abdallah, dont Delaume est la nièce. On trouvera, sur le site de cette dernière, un texte où elle raconte qu’elle a remis l’ouvrage à Christiane Taubira qui, avec d’autres, a son mot à dire sur le dossier (« #Sérail, famille, magie », 8 octobre 2013) :

« Mon père, mes oncles, ma famille. Le caveau de mon père, mon oncle Georges en prison. Visiter papa ça c’est fait, comment s’y prendre avec Tonton. Georges Ibrahim Abdallah, emprisonné depuis 30 ans, combattant libanais dans une cellule de France. Prisonnier politique. Peut-être libéré à condition d’être expulsé immédiatement vers le Liban, dès sa sortie. Il suffirait pour ça que Manuel Valls signe l’arrêté. A quoi bon froisser l’ambassade américaine, indisposer l’Etat d’Israël pour ce détenu. Georges Ibrahim Abdallah, marxiste, cause palestinienne, des fractions et des guerres devenues d’outre siècle. Il préfère ne pas, Manuel Valls. Depuis janvier dernier, et il ne bougera pas. Aucun intérêt, ni pour lui, ni pour la France, dans cette histoire.

Penser à l’émission Faites entrer l’accusé, ses affaires criminelles grouillant de pédophiles meurtriers récidivistes. Entre la bonne conduite et les remises de peine, ils sortent après 15 ans. Réaliser qu’en France certains combats ne se purgent que par la perpétuité, les années de plomb se paient cher, et l’outre-siècle n’est plus coté.

Ce week-end j’ai loupé la Nuit Blanche. Mais j’ai donné Où le sang nous appelle à Christiane Taubira.

Ce livre ne porte en lui aucun sort de libération, il n’a pas le pouvoir de modifier le réel. Faire sortir un oncle de prison, c’est beaucoup plus difficile que de tuer sa grand-mère.

Le performatif ne fonctionne pas, ici dire n’est pas faire. Même si Christiane Taubira est une femme puissante, qui fait parce qu’elle a dit. Même en imaginant qu’elle se trouve convaincue, faire sortir Georges, elle ne pourrait pas. Le gouvernement français ne va pas s’emmerder pour un vieux communiste arabe, l’Ennemi numéro 1, la peur est toute mitée, plus personne ne sait qui c’est, Georges Ibrahim Abdallah.

Il a raison, François Hollande, “La politique ce n’est pas de la magie”. Par contre, la magie peut être politique. Alors si cet hiver un cyclone fait tomber les murs de la Centrale de Lannemezan, il n’est pas impossible qu’il soit revendiqué. D’ici là je vais devoir maîtriser le sumérien. »

Dans une déclaration faite le 23 octobre à la presse, son avocat, Me Jean-Louis Chalanset, déclare : « Aujourd’hui dans la 30ème année de sa détention, on refuse de l’expulser, seule condition à sa libération, au mépris des décisions des juges et au mépris de tous les usages concernant un étranger condamné à une peine criminelle. Il convient de souligner que jamais en France un prisonnier politique n’a été détenu aussi longtemps que Georges Ibrahim Abdallah. »

Il évoque aussi la lettre que, pour la première fois, des élus, députés, sénateurs, maires, conseillers régionaux — socialistes, communistes, Verts, ainsi qu’une centriste — adressent au président de la République pour réclamer sa libération et son retour au Liban, dont les autorités sont prêtes à l’accueillir. Nous la publions ci-dessous :

Lettre ouverte au président de la République

Paris, le 23 octobre 2013,

Il a passé plus de temps en prison que Nelson Mandela. Il est le plus vieux prisonnier politique du continent européen et sans doute un des plus vieux du monde. Le 24 octobre 2013, il entamera sa trentième année de détention. Georges Ibrahim Abdallah a été condamné le 24 octobre 1987 à la prison à vie.

Il peut bénéficier d’une libération conditionnelle depuis 1999. Et, pourtant, alors même que le Liban s’est dit prêt à l’accueillir, il s’est vu refuser huit fois cette demande.

Ce refus est d’autant plus scandaleux que, en 1985, dans le cadre de négociations menées pour la libération d’un otage français, les plus hautes autorités de la France avaient accepté qu’il soit libéré. Elles n’ont pas tenu parole. Ce qui indignait l’ancien directeur de la direction de la surveillance du territoire (DST), le préfet Yves Bonnet : « Cette injustice a assez duré ; elle a même dépassé les limites du raisonnable. Qu’on le mette dans un avion et qu’on le renvoie chez lui, au Liban, où les autorités sont disposées à l’accueillir. » (Déclaration à France 24, 28 décembre 2011).

C’est pour cela, Monsieur le Président, que nous, élus de la République, nous vous demandons de mettre un terme à cette injustice et de prendre les mesures, quelles que soient les pressions étrangères, pour qu’il puisse être libéré et rejoindre le Liban.

Signataires

Noël Mamère, député-maire de Bègles

Serge Janquin, député-maire de Labuissière

Danielle Bidard-Reydet, sénatrice honoraire

Sergio Coronado, député des Français établis hors de France

Patrick Braouezec, membre honoraire du parlement

Nathalie Goulet, sénatrice

Bally Bagayoko, vice-président du Conseil général de Seine-Saint-Denis

François Asensi, député-maire de Tremblay-en-France

Stéphane Gatignon, maire de Sevran

Jean-Claude Lefort, député honoraire

André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme

Nicole Borvo, sénatrice honoraire

Jacques Perreux, conseiller régional

Rose-Marie Saint-Germes-Akar, conseillère régionale

59 commentaires sur « Georges Ibrahim Abdallah, trentième année dans les prisons françaises. Un appel d’élus »

  • permalien
    23 octobre 2013 @16h33   »

    la libération de georges ibrahim abdallah serait importante pour les palestiniens,alors que,dans l indifférence totale,les "ultras" israéliens vont faire main basse sur la mairie de jerusalem.

  • permalien Ines :
    23 octobre 2013 @17h52   « »

    Il ne faut pas rêver. François Hollande soutient Israel et n’est de toute manière pas assez courageux et indépendant que pour libérer Georges Ibrahim Abdallah.

    Dire que la France n’avait eu aucun scrupule à laisser courir Ali Touchent, agent de la sécurité militaire algérienne et recruteur et manipulateur du jeune terroriste Khaled Kelkal en 95 ...

  • permalien Fouquier-Tinville :
    23 octobre 2013 @19h16   « »

    Ne connaissant pas le dossier (était-il le seul coupable ? qui lui avait fourni armes et logistique ?), je me bornerai, pour seul commentaire, à rappeler que Georges Ibrahim Abdallah n’était ni "islamiste" ni même musulman.

  • permalien Touba :
    23 octobre 2013 @20h37   « »

    je me bornerai, pour seul commentaire, à rappeler que Georges Ibrahim Abdallah n’était ni "islamiste" ni même musulman.

     ???????,

  • permalien Henri :
    23 octobre 2013 @21h55   « »

    Georges Ibrahim Abdallah :

    Origines familiales ethno-religieuses : chrétiennes maronites (pre-arabe)
    Religion : néant
    Idéologie : marxiste

  • permalien Sassi :
    23 octobre 2013 @23h34   « »

    Religion : néant
    Idéologie : marxiste

    Pour moi, ces deux critères en font quelqu’un d’estimable.
    Les vrais ennemis de la démocratie ne sont plus à rechercher chez les marxistes ou les athées, les temps ont changé. Les ennemis de la démocratie sont le capital et la religion.
    Il a largement purgé sa peine. Libérons-le.

  • permalien Laurent Szyster :
    24 octobre 2013 @01h38   « »

    Trente neuf ans de prison c’est long. Cinq ans de privation de liberté c’est déjà débilitant, quinze ans c’est mortel, trente ans c’est une éternité.

    Mais s’ils veulent paraîtres sincères les pétitionneurs qui demandent sa liberté devrait éviter ce genre d’ânerie :

    Ce refus est d’autant plus scandaleux que, en 1985, dans le cadre de négociations menées pour la libération d’un otage français, les plus hautes autorités de la France avaient accepté qu’il soit libéré. Elles n’ont pas tenu parole. Ce qui indignait l’ancien directeur de la direction de la surveillance du territoire (DST), le préfet Yves Bonnet : « Cette injustice a assez duré ; elle a même dépassé les limites du raisonnable. Qu’on le mette dans un avion et qu’on le renvoie chez lui, au Liban, où les autorités sont disposées à l’accueillir. » (Déclaration à France 24, 28 décembre 2011).

    Qu’est-ce qui indignait l’ancien directeur de la DST ? Que les autorités françaises n’aient pas cédé au chantage des ravisseurs de son attaché culturel à Tripoli en 1985 ? Que la République Française n’ai pas honoré une promesse faite à des preneurs d’otage ? Ou qu’elle honore celle faite aux USA d’appliquer en totalité la condamnation à perpétuité de l’assassin d’un diplomate américain ?

    Georges Ibrahim Adballah est en même temps un criminel et un prisonnier politique et il y a peut-être des motifs de droit pour contester l’application de sa peine par la justice et le gouvernement français. Soit.

    Mais finalement ce n’est pas cela seulement qui indigne les pétitionneurs.

    Eux regrettent aussi que Georges Ibrahim Abdallah n’ai pas été libéré en 1985 comme Wahid Gordji en 1986, qu’il ai été jugé, que ses crimes ne soient pas resté impunis.

    Ils ne désaprouvent pas tant que le droit puisse être mal appliqué.

    Car ils s’indignent aussi qu’un militant palestinien qui commette des assassinats politiques en France n’ai pas la chance d’un diplomate iranien.

    Emprise stupéfiantes des fantasmes "antisionistes" ...

    (...) pour la première fois, des élus, députés, sénateurs, maires, conseillers régionaux — socialistes, communistes, Verts, ainsi qu’une centriste — adressent au président de la République pour réclamer sa libération et son retour au Liban, dont les autorités sont prêtes à l’accueillir (...)

    Un dernier quarterons d’antisionistes convaincus font tourner leur boutique depuis trente neuf ans, quelques élus essayent d’emmerder un ministre trop populaire et peut-être séduire quelques électeurs.

    Georges Ibrahim Abdallah n’est pas prêt d’être libéré.

  • permalien Fouquier-Tinville :
    24 octobre 2013 @04h34   « »

    Touba
    Puisqu’il faut tout vous expliquer, je voulais juste rappeler qu’on avait incriminé à l’époque les "islamistes" et qu’a commencé l’amalgame Islam = terrorisme.

  • permalien simplet :
    24 octobre 2013 @07h06   « »

    Fouquier-Tinville : (...)Que la République Française n’ai pas honoré une promesse faite à des preneurs d’otage ? Ou qu’elle honore celle faite aux USA d’appliquer en totalité la condamnation à perpétuité de l’assassin d’un diplomate américain ?

    La collaboration à des intérêts étrangers plutôt que le respect de la parole donnée au nom du peuple français. Voilà des propos qui en disent long sur l’état d’esprit de leur auteur.

    D’autre part faire appel à la Garde des Sceaux Taubira, pourquoi pas, mais au responsable auto-flagellé de la rafle du Vel d’Hiv, Hollande, et à son ministre des vocations cultuelles, Valls, c’est tout bonnement contreproductif... heureusement on a eu la décence de nous épargner Fabius.

    Quand on voit le cas que ce gouvernement fait des otages, c’est du pousse au crime.

  • permalien Fouquier-Tinville :
    24 octobre 2013 @07h24   « »

    Simplet
    ou Dormeur ? Réveillez-vous, ou demandez à Prof ! L’auteur des lignes que vous citez n’est pas moi, mais notre ultra-sioniste patenté Laurent.

  • permalien simplet :
    24 octobre 2013 @07h26   « »
    Trente ans déjà...

    Il y des hasards qui ne sont pas forcément fortuit...

    France : l’hommage aux 58 paras tués il y a 30 ans dans l’attentat du Drakkar - France / Liban - RFI

    Taubira,Valls, Hollande... et le Drian ?

  • permalien simplet :
    24 octobre 2013 @07h27   « »

    @Fouquier-Tinville, plates excuses.

  • permalien Fouquier-Tinville :
    24 octobre 2013 @07h35   « »

    Simplet
    Pas grave, c’est moi qui étais un peu Grincheux (mais il y a de quoi : me confondre avec Laurent !)

  • permalien Ph. Arnaud :
    24 octobre 2013 @09h16   « »

    Laurent Szyster

    - Vous dites : "Ou qu’elle honore celle faite aux USA d’appliquer en totalité la condamnation à perpétuité de l’assassin d’un diplomate américain ?"

    - La France n’a pas à se plier aux diktats d’une puissance étrangère telle que les Etats-Unis, et, de surcroît, puissance nuisible (puissance nuisible aux intérêts de la France, et puissance nuisible en général).

    - Je vous signale que la seule intervention américaine au Liban, en 1958, aussi illégitime qu’injustifiée, a causé de 1500 à 2000 morts, c’est-à-dire bien plus que les attentats attribués à Georges Ibrahim Abdallah.

    - Quel dirigeant américain a croupi 30 ans en prison pour cette iniquité ? Quel dirigeant américain est même allé un seul jour en taule ?

  • permalien Magdaléna :
    24 octobre 2013 @10h08   « »

    les hasbaristes commencent leur campagne de diffamation ! GIA n’a commis aucun meurtre et à l’époque du procès son accusation était "complicité de meurtre" (même ceci a été falsifié) ! pour ceux qui se demandent pourquoi l’ex tête de la DST s’indigne, la réponse est simple : il a admis que la DST avait falsifié des témoignages et des preuves ! la question maintenant est de savoir pourquoi il est détenu après avoir fini il y a bien longtemps sa peine (si on veut malgré tout respecté la justice même quand elle est politisée) ? les détails des pressions politiques depuis Mitterrand ne sont plus un mystère, il suffit de lire les plaidoiries de Vergès... donc hasbaristes si vous la bouclez ce serait bien mieux pour le débat..

  • permalien Weiß :
    24 octobre 2013 @15h13   « »

    D’après ce que j’ai lu, sa culpabilité elle-même est très discutable, car on a retrouvé des armes ayant servi à des assassinats dans un appartement dont il payait le loyer, si j’ai bien compris.

    Cela ne prouve en rien qu’il aurait participé à ces assassinats, il y a un tas de cas de ce genre où on s’est arrangé pour faire tomber des gens qui n’avaient rien à voir dans l’affaire, ce n’est pas difficile d’introduire une arme sale chez quelqu’un.

    Il ne me semble pas qu’il ait avoué quoi que ce soit d’ailleurs !

  • permalien Magdaléna :
    24 octobre 2013 @15h44   « »

    @ Weiß

    en effet il n’a jamais avoué quoique ce soit ! c’est un détenu politique et non pas un criminel ! à savoir qu’à chaque fois qu’il était sur le point de sortir, les "autorités" lui envoyaient des "enquêteurs-psychanalystes" pour lui demander s’il changera ses convictions politiques ou non ! et à chaque fois c’était la même réponse : non, toujours un anti-sioniste et anti-impérialiste ! et vous savez que les "enquêteurs" considéraient qu’il est "inguérissable" comme si c’était une maladie ! honte à la France le pays des lumières !

  • permalien Weiß :
    24 octobre 2013 @18h46   « »

    Les pays européens sont toujours les premiers à dénoncer telle ou telle dictature inique ou supposée l’être à l’autre bout de la planète, par contre quand on regarde chez eux sous les tapis on y trouve comme dans ce cas les pires atrocités, condamnations et détentions arbitraires et illimitées, meurtres, tortures, corruption et tout le toutim. (les USA sont pas mal aussi)

    La France et l’Espagne par exemple font très fort en la matière, avant de se poser en parangon de vertu on fait le ménage chez soi d’abord !

  • permalien Marie-Christine :
    25 octobre 2013 @00h12   « »

    Georges Ibrahim Abdallah a tenu d’une façon admirable durant ces maintenant Trente années d’emprisonnement, sans jamais se renier, jamais rien renier de ses engagements et de ses convictions politiques pour obtenir (éventuellement) que sa libération et son retour au Liban légitimes au regard du droit français deviennent enfin effectifs sur bon-vouloir uniquement de l’autorité politique gouvernementale (un contre-exemple ahurissant de la séparation des pouvoirs entre l’exécutif et le judiciaire, un exécutif français par ailleurs ’aux ordres’, dans ce dossier, des USA et d’Israël). Il n’a jamais "fait contrition".
    Son arrestation et son procès n’ont été que manipulation de bout en bout : il fallait un coupable toujours pour les USA et Israël.
    Il mérite,ô combien, tout notre respect et notre admiration !
    Espérons que sa captivité va bientôt toucher à sa fin : nous devons tout faire pour obtenir sa libération et dénoncer le scandale de cette mainmise de l’exécutif, sous la contrainte de pays étrangers, sur la justice (donc, cette mainmise de pays étrangers sur la justice française...).
    Je tiens à remercier Alain Gresh pour son article.

    LIBERTE POUR GEORGES IBRAHIM ABDALLAH !

  • permalien Magdaléna :
    25 octobre 2013 @16h45   « »

    Marie-Christine
    les mots respect et admiration sont peu pour cet homme ! un homme rare de nos jours, un homme dont les convictions ne sont et ne seront jamais vendues ! bref, un héro ! Espérant qu’avec des gens comme vous, le combat continue jusqu’à sa libération physique car son âme est la plus libre parmi nous tous !

  • permalien Haver :
    25 octobre 2013 @18h07   « »

    Georges Ibrahim Abdallah est un assassin, avec du sang plein les mains. il mérite sa condamnation, qu’il reste là ou il est.

  • permalien raphael :
    25 octobre 2013 @18h40   « »

    qu’il sorte TSAHAL saura comment s’en débarrasser comme Mougneh Abou djihad Rantissi Sheikh Yassine ou Adolf Eichman

  • permalien Laurent Szyster :
    25 octobre 2013 @21h39   « »

    @Magdalena, Marie Christine, Haver & Raphael,

    Georges Ibrahim Abdallah n’a jamais été un saint ou un héro, ce n’est pas non plus une brute sanguinaire comme Samir Kountar et après vingt-sept ans de prison ce n’est certainement plus une menace pour personne.

    Hier il tuait pour Assad père en croyant servir sa "cause", aujourd’hui il vivrait chichement d’une petite rente de martyr ... s’il était libre au Liban.

    Franchement, que Georges Ibrahim Abdallah crêve en prison ou serve d’attraction à des conférences "antisionistes" comme Salah Hamouri, ça ne changera pas grand chose en soi.

    Le débat est ailleurs.

    Les suspects habituels pétitionnent pour une libération qui ne sera pas accordée, ils le savent bien et ils savent aussi pourquoi. La liberté de Georges Ibrahim Abdallah ils s’en soucient comme Hafez Al-Assad se souciait des Palestiniens.

    Triste destin pour ce pauvre Georges, instrumentalisé du début à la fin, croyant vraiment être un héro, le Che Arabe puis une sorte de Mandela Palestinien.

    Cocu mais content ...

  • permalien Ph. Arnaud :
    26 octobre 2013 @00h11   « »

    Haver, Raphaël, Crève

    - En quoi Georges Ibrahim Abdallah, à qui on impute le meurtre de trois hommes, est-il plus criminel que Dwight David Eisenhower qui, par suite de l’intervention américaine au Liban de 1958, a fait tuer de 1500 à 2000 personnes, en un lieu où les Etats-Unis n’avaient nullement à se trouver ?

    - En quoi Georges Ibrahim Abdallah, à qui on impute le meurtre de trois hommes, est-il plus criminel que George Walker Bush, qui a fait tuer 4500 de ses compatriotes et des centaines de milliers d’Irakiens à partir de "preuves" complètement inventées ?

  • permalien Laurent Szyster :
    26 octobre 2013 @08h59   « »

    @Ph.Arnaud,

    En quoi Emile Louis, à qui on impute le meurtre de sept jeunes femmes, est-il plus criminel que François Hollande qui, par suite de l’intervention française au Mali de 2013, a fait tuer de 600 à 1000 personnes, en un lieu où la France n’avaient nullement à se trouver ?

    Libérons Emile Louis !

    Ah, zut, parait qu’il est déjà mort ...

  • permalien Ph. Arnaud :
    26 octobre 2013 @09h03   « »

    Laurent Szyster

    - Aucun rapport entre Emile Louis et Georges Ibrahim Abdallah : ce dernier est un prisonnier politique...

  • permalien Henri :
    26 octobre 2013 @09h13   « »

    Ce genre de comportement inique est dérisoire et contre-productif, on peut faire assassiner des activistes ou briser leur vie en les emprisonnant à vie par des procès truqués mais cela ne décrédibilise en rien la cause pour laquelle ils se battaient et pire que cela on en fait des héros.

    Si cela dissuadait d’autres à l’avenir de lutter pour la même cause et si ce contre quoi ils se battent finissait par être admis par l’opinion cette logique de ta terreur pourrait être payante, mais l’histoire a montré que c’est l’inverse qui se passe, la terreur ne fait que reculer le problème et l’accentuer bien au contraire et les activistes trouvent toujours un moyen de contourner la répression la plus brutale.

    Durant des siècles les monarchies tyranniques ont assassiné, emprisonné, torturé leurs opposants en Europe, cela n’a pas empêché les têtes de tomber au 18ème siècle et l’ancien régime à l’occasion d’une famine dont pour une fois ils n’étaient pour rien, une éruption volcanique cataclysmique en Islande.

    Les empires coloniaux ont pratiqué la même violence et la même répression sauvage et barbare mais cela n’a pas empêché leurs empires de s’écrouler comme des châteaux de cartes.

    Plus récemment l’Amérique a déclaré la guerre à la terreur qui contestait son hégémonie, elle a ravagé des pays entiers et son économie par la même occasion, elle a bafoué toutes les règles du droit chez elle et dans le monde mais cette terreur les frappe toujours autant non plus sur le sol américain mais ailleurs dans le monde et leurs opposants sont plus insaisissables que jamais.

    L’obscurantisme, la barbarie, l’injustice ne peuvent prévaloir, le temps se charge le moment venu de les renvoyer dans le passé.

  • permalien Orangerouge :
    26 octobre 2013 @13h50   « »
    L’Union Européenne va financer l’épuration ethnique en Palestine

    Pour toucher des subventions, Israël fait partie de l’Union Européenne (c’est le seul état non européen à toucher des subventions de l’Union Européenne). Pour appliquer le Droit, Israël n’est pas dans l’UE.

    Le dernier programme pluriannuel de subventions à la recherche de l’UE a donné à Israël plus de 1,5 milliards d’euros d’avantages.

    Il existe un projet de directives de la Commission Européenne visant à refuser de distribuer des subventions européennes à des entreprises ou autres activités israéliennes dans les colonies illégales (dans les territoires occupés illégalement par Israël, au delà de la ligne verte ). Il s’agit simplement pour l’UE de ne pas se rendre complice de graves violations du Droit International et de Crimes de guerre.

    Mais les gouvernements israélien et américain ont immédiatement mis la pression sur l’UE pour qu’elle édulcore ces directives et les rendent inopérantes. Et madame Ashton a annoncé qu’elle tiendrait compte de leur « sensibilité ».

    Les négociations sont sur le point de se terminer par une capitulation complète de l’ UE :

    1 . Les institutions israéliennes subventionnées par l’UE n’auront pas à certifier qu’ils ne fonctionnent pas dans les territoires occupés.
    2 . Des institutions israélienne hors des colonies illégales pourront recevoir des financements de l’UE et seront autorisées à les transférer aux colonies illégales.

    http://blogs.mediapart. fr/blog/stephane-m/261013/lunion-europeenne-va-financer-lepuration-ethnique-en-palestine

    L’UNION EUROPEENNE VA AINSI AFFECTER UNE PARTIE DE NOS IMPOTS A LA COLONISATION ISRAELIENNE ILLEGALE DE LA PALESTINE.

    C’EST UNE TRAHISON COMPLETE DES PRINCIPES FONDATEURS DE L’UNION EUROPEENNE.

    Vous pouvez agir :

    Demander à vos députés européens de soutenir les nouvelles règles sur la participation d’Israël aux programmes communautaires.

    L’outil électronique simple proposé ci-dessous permet d’envoyer un message à vos députés européens en leur demandant de prendre des mesures pour soutenir les nouvelles lignes directrices, et pour s’assurer que l’UE cesse de financer les crimes de guerre israéliens :

    http://act.eccpalestine. org/lobby/37/0/France

    Page facebook :

    https://www.facebook. com/events/1424344694451211/ ?source=1

    http://www.agencemediapalestine. fr/blog/2013/10/14/demandez-a-vos-deputes-europeens-de-soutenir-les-nouvelles-regles-sur-la-participation-disrael-aux-programmes-communautaires/

  • permalien Ratfucker :
    28 octobre 2013 @00h35   « »

    @Orangerouge : De ces 1,5 milliards d’€, il faut retrancher les 600 millions qu’Israël cotise auprès de l’UE. Et on sait où va l’argent, ce qui n’est pas les cas de 2 milliards de dollars versés par la communauté internationale qui se sont évaporés des comptes de l’Autorité Palestinienne : une partie sert à rémunérer (très au dessus du SMIC) les tueurs emprisonnés en Israël, à la pension de veuve de Souha Arafat (22 millions $ annuels), et les comptes en Suisse des dignitaires de l’OLP. En revanche, NGOwatch a identifié dans les comptes publiés par les Communautés Européennes et les chancelleries de différents pays de l’UE, le pactole dont bénéficient en Israël 16 ONG, animées par divers politiciens sans électeurs, qui consacrent la totalité de leur activité aux mêmes passe temps que Dieudonné et Soral.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h32   « »

    André Azoulay, inspirateur de la politique anti-algérienne au Makhzen.

    Un mail codé dévoile le véritable auteur des livres contre l’ANP à l’instigation des services marocains et français.
    e.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h50   « »
    Pas touche à l’Algérie, M. Robert Fisk !

    Comme cadeau d’anniversaire pour le 1er Novembre, nous avons été servis par la plume des multinationales. En effet, M. Fisk, dans votre article du 20 octobre publié dans The Independant et qui nous a été communiqué par le député Georges Galloway, vous faites un parallèle monstrueux entre l’histoire de notre Révolution, notre tragédie nationale et la guerre en Syrie, tout en affirmant le contraire et qu’il ne faut pas comparer. Vous nous racontez des inepties, nous promenant de l’assassinat du chef des renseignements syriens, le général Jamaa Jamaa, à notre glorieuse Révolution en vous inclinant au passage devant le totem occidental du « qui-tue-qui ». Vous accusez notre Armée de libération nationale d’avoir massacré le peuple algérien pendant la Révolution et passez à la vitesse supérieure pour encore imputer à notre armée d’avoir été responsable des tueries lors de la décennie sanglante, en dédouanant les islamistes terroristes qui n’auraient rien à se reprocher, d’après vous. Nous vous connaissons très bien, M. Fisk. Vous avez été payé pour accuser l’armée égyptienne de la même manière que vous le faites dans cet article au sujet de l’armée algérienne. Vos liens avec le MI6 ainsi qu’avec la DGSE ne sont plus à démontrer depuis bien longtemps. N’enfourchez pas trop vite votre canasson, M. Fisk, nous avons des choses à vous dire. Vous avez soutenu les Frères musulmans en Egypte jusqu’à ce que le vent tourne et que Morsi perd, fidèle à vous-même, vous vous rangiez du côté du plus fort, obéissant certainement à un intérêt économique. Si vous avez oublié ce que vous avez fait au Caire, en pratiquant l’agitation politique quotidienne jusqu’à la dernière minute, nous avons bonne mémoire et vous pouvez essayer de noyer votre déshonneur dans la Guiness au Londonistan, nous n’oublions pas. Est-ce au cours d’une de vos soûlographies que l’idée vous est venue d’attaquer le peuple syrien et ses dirigeants, allant même contre la Chambre des Communes et atterrissant comme un avion en panne de kérosène sur un terrain qui n’est pas le vôtre ? Attention, le terrain algérien est miné, et nous ne pensons pas que vous ayez l’honnêteté intellectuelle pour jouer les historiens irréprochables, car vous êtes financé par la confrérie des Frères musulmans, vous avez reçu de l’argent des Turcs et vous avez fait des faux rapports à presque toutes les officines occidentales, les induisant en erreur sur la question syrienne, et vous voilà revenu pour nous verser une histoire à la sauce mentholée. En tant que patriotes algériens, nous condamnons vos propos et transmettrons notre réponse à notre ami George Galloway et à la Chambre des Communes qui ont refusé vos thèses va-t-en-guerre en Syrie.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h51   « »

    Votre malheur, c’est que plus personne ne vous croit, même votre peuple ne veut plus suivre vos élans guerriers. Vous avez tellement menti et pendant si longtemps... Et vous prétendez nous donner des leçons d’Histoire ? Ne vous imaginez pas que nous ne savons pas en Algérie ce que représente Amnesty International, qui n’a jamais défendu les bonnes causes et dont vous êtes un fidèle serviteur. Evidemment, quand on sait que sa présidente a été la proche collaboratrice de Hillary Clinton, cela nous donne une petite idée de l’objectivité de cette organisation qui roule pour des officines liées aux renseignements occidentaux. Expliquez-nous comment une femme syrienne soi-disant opprimée, très active sur Facebook pour se plaindre du « régime » syrien, se révèle être, au bout de six ans d’activisme, un agent masculin britannique ? On n’a pas vu Amnesty International condamner Tony Blair, ni Sarkosy, pour leurs crimes de guerre et génocides commis en Irak et en Libye, des pays que vos gouvernements et vos armées ont dévastés. Plus d’un million de morts en Irak !

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h51   « »

    Nous pouvons vous donner des leçons d’Histoire à notre tour et vous parler de l’Empire britannique et de son histoire jalonnée de massacres et de coups tordus. Vous avez massacré à tout va tout au long de votre histoire. Laissez-nous vous en donner quelques exemples : le massacre de Drogheda (3 500 dont 7 à 800 civils) en Irlande en 1649, le sac de Wexford toujours en Irlande (1 500 civils) la même année, la diffusion volontaire de la variole chez les Indiens Delaware en Pennsylvanie en 1763, le massacre de Gibbet Rath en Irlande (300 à 500 victimes) en 1798, suivi la même année par celui de Scullabogue (100 à 200 victimes brûlées vives), celui de Vinegar Hill le 21 juin 1798 toujours en Irlande (plusieurs centaines de morts), le massacre de Bully’s Acre toujours en 1798 (200 victimes), le massacre d’Amritsar en Inde en 1919. Vous avez fait la guerre de l’opium en Chine, vous avez bombardé les partisans grecs qui combattaient les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, vous avez incendié les Malouines. Et, dans les années 80, des hommes sont morts de faim dans vos prisons, dont le député Bobby Sand et ses camarades, et vous n’avez rien fait pour les sauver. Vous avez donné la terre des Palestiniens aux Israéliens, vous avez soutenu l’apartheid en Afrique du Sud, Pinochet au Chili… Impossible de continuer tant la liste est longue. Qu’est-ce que vous n’avez pas fait, vous et vos amis français ? Vous pouvez concourir avec la France dans votre capacité à éradiquer la race humaine de la surface de la Terre.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h52   « »

    Voyez-vous, M. Fisk, nous sommes ébahis de voir votre faculté à transformer les victimes en bourreaux alors que ce sont vos empires qui nous ont balancé des bombes au napalm ! Est-ce le peuple algérien qui s’est enfumé lui-même ? Les caisses d’oreilles algériennes que Bugeaud offrait à son empereur sont-elles une vue de l’esprit ? Les Algériens sont-ils des adeptes du suicide collectif ? Pendant que vous pilliez, tuiez, mutiliez, c’est un Algérien, l’Emir Abdelkader, qui a sauvé des milliers de chrétiens à Damas en 1860. Vos empires se sont construits sur des millions de morts. Vous avez agressé la planète entière. Vous avez tout massacré : les hommes, les bêtes, l’environnement. Votre British Petroleum a pollué les mers, empoisonné la faune et la flore. Rien ni personne n’a échappé à votre voracité de prédateurs. Vous implantez dans nos nations des agents de la félonie comme des virus, et votre bilan en tant qu’humains est indéfendable. On comprend pourquoi Amnesty International vous a donné un prix en 2000 pour avoir couvert les bombardements de l’Otan en Serbie. Comment s’appelle le prix, celui du « massacre de l’Otan sur Sarajevo » ? Une question nous taraude l’esprit : arrivez-vous à vous regarder dans un miroir sans avoir envie de vomir ?

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h53   « »

    Vous avez insulté les symboles de notre Révolution, donc vous avez insulté notre Révolution ; vous avez insulté nos officiers de l’ANP, donc vous avez insulté toute notre armée. Les autorités algériennes et notre ministre des Affaires étrangères doivent vous répondre, car ce que vous faites, c’est tout simplement de la désinformation et de la propagande mensongère. Votre pays n’a jamais été clair concernant la lutte contre le terrorisme sachant qu’en Angleterre, les terroristes sont protégés et rémunérés. Ils récoltent des fonds en pleine rue, devant les policiers, pour financer leur djihad dans nos pays. Londres a toujours été une plaque tournante du terrorisme international et tous les chefs terroristes y ont vécu, et certainement pas pour y jouer au cricket. Nous vous mettons au défi de prouver le contraire. Ce n’est pas pour rien que votre capitale s’appelle Londonistan. Mais le monstre que vous avez créé vous explosera à la figure ; ce n’est qu’une question de temps, parce que, nous, nous les connaissons bien depuis que vous nous les avez envoyés. Combien de temps avez-vous mis avant de livrer Abou Qatada qui est demandé par l’Algérie et qui était protégé par vos services ? Voilà ce que nous appelons, nous, le « qui-tue-qui ». Votre thèse ne tient pas la route. Vous vous êtes empêtrés dans une histoire qui vous dépasse, vous et cet écrivaillon français, Pierre Daum, qui est certainement atteint du vieux syndrome de l’Algérie française.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h53   « »

    On constate une continuité frappante entre la guerre psychologique menée par les paras français et qui a abouti aux actions meurtrières de l’OAS contre le peuple algérien, que vous ne citez d’ailleurs pas dans votre article, et le bon vieux « qui-tue-qui » que vous nous servez en 2013 à la veille de la fête de notre Révolution. Sur quel fait nouveau vous appuyez-vous, M. Fisk ? Aucun. Malheureusement, il existe des félons chez nous qui apportent du grain à moudre à des personnages abjects comme vous, et la dernière affaire en date est celle de ce gamin qui appelle au djihad en direct sur une vidéo visible sur Youtube et que toutes vos ONG humanitaires, Amnesty International, Human Right Watch, la presse de propagande France 24, Le Monde, Huffington Post, etc., ainsi que des journaux algériens à la solde de vos maîtres comme les Rotchild et les Murdoch, qui eux ne payent pas le fisc, considèrent comme une victime injustement incarcérée. Ce petit morveux en appelle au grand califat en menaçant de frapper et de tuer, même l’Occident.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h54   « »

    Quand vous parlez de djihadistes, M. Fisk, voilà ce que vous et vos semblables défendez : Abdelghani Aloui, un terroriste en devenir. Tout citoyen peut avoir accès à la vidéo dans laquelle il appelle au meurtre et trouver tous les journaux et organisations qui prennent la défense de cette petite frappe. Certes, ce n’est pas la première fois que vous nous faites ce coup-là ; nous sommes habitués à vos combines lorsque nous mettons la main sur un terroriste. Dites-nous, si quelqu’un fait l’apologie du terrorisme chez vous, comment vos autorités réagissent-elles ? Pour moins que ça, il reçoit un aller simple pour Guantanamo. Vos droits de l’Homme ne s’appliquent que chez les autres, mais vos opposants lorsqu’ils manifestent même pacifiquement ou lorsqu’ils osent écrire quelque chose qui ne plaît pas à vos régimes dictatoriaux se retrouvent en taule. Notre ami Julian Assange est cloîtré dans l’ambassade d’Equateur depuis plus d’un an. Même votre élite est malmenée lorsqu’elle affiche des opinions antisionistes, comme nos amis Stephan Hawking ou Roger Wauters. Tiens, au fait, que devient Rupert Murdoch et ses écoutes ? Vous êtes les champions pour enterrer les scandales et malheur à ceux qui vous contredisent, comme nos amis Assange, Hawking et Waters. Ceux qui sont votre véritable élite et qui ont fait connaître vos pays au niveau scientifique, artistique, dès qu’ils osent défier le système, vous leur faites vivre l’enfer.Tu parles d’une démocratie ! Nous connaissons très bien l’Occident. La corruption fait partie du code génétique du capitalisme et ceux qui nous baratinent dans nos torchons à longueur de journée avec « corruption par-ci, corruption par-là » se trompent de cible en s’attaquant aux effets secondaires et non pas à la matrice et au système. Pour cela, il faut des révolutionnaires, ce que cette époque ne produit pas.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h55   « »

    Vous vous êtes livré, M. Fisk, à un bas exercice de manipulation sans méthode, qui mélange l’ASL de Syrie avec les islamistes en Algérie et notre Révolution, le tout dans un amalgame informe dans le but de porter atteinte à notre pays. Combien avez-vous été rétribué pour votre article puant, M. Fisk ? Etes-vous mieux payé que Lady Gaga ? Qui vous a donc demandé ce travail ? Le Qatar qui vous payait pour vos articles de soutien aux Frères musulmans en Egypte, articles que vous vendiez à la pesée ?

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h56   « »

    Istanbul, base de la confrérie de vos amis qui finance toutes les filiales de la confrérie, y compris celle de notre pays où Mokri du MSP et de Freedom House, ancien représentant de Human Right Watch, a reçu du fric pour financer sa chaîne de télévision lors de son dernier voyage en Turquie et en Jordanie ? Vos copains ne manquent pas de ressources et ne passent pas par le fisc. Ils payent cash dans des grosses mallettes. Combien monnayez-vous votre honneur, M. Robert Fisk ? Vous êtes un corrompu. Nous savons tout sur vous et vous ne savez rien sur l’Algérie. Ce que votre copain de Libération vous a mis dans l’oreille est du réchauffé. Nous avons enterré vos manipulations avec nos morts pendant la décennie du sang dont vous êtes, vous, les Occidentaux, les architectes, quand nous avons dit adieu aux meilleurs d’entre nous, nos frères journalistes, artistes, policiers, soldats, politiciens, simples citoyens. Et nous en voulons à ces dirigeants arabes qui vous ont permis de transformer des pays issus de grandes civilisations en de vulgaires terrains de jeu pour votre engeance. Serez-vous un jour guéris des croisades ? Il semble que non, mais n’oubliez pas qu’il y aura toujours des Saladin pour vous combattre.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @01h57   « »

    Balayez devant votre porte et arrêtez de déverser votre venin sur l’Algérie. En ce qui nous concerne, nous avons perdu tout espoir d’entretenir des relations normales avec des puissances qui ne sont pas libérées de leur substance colonialiste et dont vous êtes un défenseur acharné. Vous, le théoricien du droit de l’ingérence humanitaire, le James Bond de la plume au service de Sa Majesté : bas les masques ! Puissiez-vous paumer votre « licence to kill » ! Quelle différence y a-t-il entre vous et un tueur à gages ? Nous n’en voyons aucune. Votre plume mensongère tue des hommes, des femmes et des enfants aussi sûrement que si vous appuyiez sur la détente. Regardez votre œuvre dans les pays arabes, contemplez le résultat. C ‘est le sang de nos frères que vous avez mis dans les coffres de vos banques à la City, et qui renferment des secrets à faire frémir les morts : les diamants, l’ivoire, l’or du crime, trafiquants que vous êtes, qui poussez des cris de vierges effarouchées et qui nous donnez des leçons d’Histoire alors que votre propre histoire baigne dans un océan de sang. Nous ne nous attendions pas à voir un Robert Fisk historien dont la source est une petite frappe de Libération, un plumitif qui veut vendre son papier aux dépens de nos souffrances et de nos martyrs.

  • permalien H-B :
    29 octobre 2013 @02h05   « »

    « Les services secrets algériens ont été les premiers à avoir identifié Oussama Ben Laden(yves bonnet). les services secrets russes et algeriens ont poussés obama à lacher les islamistes.

  • permalien Magdaléna :
    29 octobre 2013 @09h51   « »

    @Raphael
    "25 octobre @18h40 «  »
    qu’il sorte TSAHAL saura comment s’en débarrasser comme Mougneh Abou djihad Rantissi Sheikh Yassine ou Adolf Eichman"

    très comique ! quand une armée a recours à l’assassinat c’est qu’elle est lâche et incompétente ! Pour ton info, Moughnieh n’a pas été assassiné par Tsahal, mais par le Mossad qui à son tour n’a pu le faire sans quelques traîtres ! pour les autres, il n’y a pas de quoi être fier !!!
    Tes "soldats" Tsahal ont été piégés comme des petits rats à Labouneh l’été dernier, sans parler de 2006 !

  • permalien Magdaléna :
    29 octobre 2013 @10h05   « »

    @Szyster

    Samir Kantar (pas Kountar) est un héro, l’histoire montée sur l’assassinat d’une gamine a été falsifiée de a à z et vous le savez très bien ! GIA n’a tué personne, mais votre état terroriste veut faite taire tous ceux qui la critiquent et/ou déclarent leur haine ! certes il espère se libérer mais pas au dépend de ses convictions : on voulait le pousser à dire qu’il a changé d’opinions politiques en échange de sa liberté mais il a refusé ! et ceci vaut plus à nos yeux... s’il y a des criminels dans toute cette affaire, ce sera bien la France (des lumières), Israel et les USA ! et s’il y a quelqu’un qui va crever c’est bien votre "état" et dans pas longtemps !

  • permalien Orangerouge :
    29 octobre 2013 @20h05   « »

    Israël ne cotise rien du tout.

    Aucun Français centime appartenant à des Français ne devrait être versé à Israël qui n’appartient pas à l’Union Européenne.

    Or Israël ne paie pratiquement pas de Droits de Douane sur ses exportations dans l’Union Européenne.

    Et Israël capte d’énormes subventions de la part de l’Union Européenne. C’est le seul pays non européen à toucher des subventions de l’UE.

    C’EST UN VOL PUR ET SIMPLE DES FRANCAIS PAR ISRAEL ET SON LOBBY

  • permalien sion :
    29 octobre 2013 @20h54   « »

    occupe toi de ce qui se passe dans ton djbel ; bourricot

  • permalien Enragé par la bêtise :
    31 octobre 2013 @10h39   « »

    Donc les terroristes condamnés à la prison deviennent maintenant des ’’ prisonniers politiques’’ ?
    Quelle différence entre ce terroriste et Ben Laden..si ce n’ est le nombre de victimes ?

  • permalien oranais :
    31 octobre 2013 @18h56   « »

    132 ans de felonnie ne vous suffise pas,HB a répondu clairement a ces fantassins de la mort, le PEUPLE ALGÉRIEN est CELUI qui a donné ,et qui donne encore et toujours des leçons, a ces félons de français et autres impérialistes.

  • permalien ioj :
    2 novembre 2013 @13h30   « »

    Georges Ibrahim Abdallah, le chef des Fraction armée révolutionnaire libanaise dont il dirige les opérations en France sous les pseudonymes Salih al-Masri et Abdu-Qadir, la base de ce groupe terroriste étant à Lyon En 1982, les FARL assassinent Charles R. Ray , attaché militaire américain à Paris, Yacov Barsimentov, diplomate israélien (le 3 avril), et blessent gravement Robert Onan Homme, consul américain à Strasbourg.

  • permalien Matthias Sauvergeat :
    3 novembre 2013 @10h46   « »

    La libération de Nelson Mandela a permit une nouvelle ère de paix et de réconciliation en Afrique du Sud...

  • permalien je suis Georges ABDALLAH :
    17 novembre 2013 @07h37   « »

    - Les FARL* revendiquent des attentas contre des militaires pour empêcher le pont d’armes de l’Europe vers la machine de guerre israélienne. Moi je suis pour les honorer car il sont arrêté une invasion, ça s’appelle une résistance

    - Georges ABDALLAH est un prisonnier de guerre avant d’être un prisonnier politique et dans cette guerre moi j’ai choisi le camp de la résistance libanaise qui a résisté à l’invasion israélienne. Tuer des militaires israéliens et américains, tout à fait légitime.

    La France veut le laisser en prison, oui normal , elle est impliquée directement dans cette guerre avec son aviation qui a bombardé le Béqaa libanais, New Jersey le porte avion américain a bombardé Beyrouth, .... C’est juste que la France a oublié ses propres valeurs de liberté ....

    * (Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises)

  • permalien Nous sommes tous Georges ABDALLAH :
    17 novembre 2013 @08h22   « »

    (( Bien sûr, les esprits "tolérants" et "démocrates" ont bien de quoi s’indigner devant la montée du "fanatisme" et du "terrorisme international", ils n’oublient jamais d’afficher leur "solidarité humanitaire" avec la résistance contre l’occupant à la seule condition que les victimes obéissent aux lois des bourreaux, à savoir que la guerre ne devra jamais plus dépasser les régions des périphéries et ne devra plus jamais perturber leur criminelle paix. ))

    Georges ABDALLAH pendant son procès 26-02-1987

  • permalien Nous sommes tous Georges ABDALLAH :
    17 novembre 2013 @08h24   « »

    (( C’est ça, l’ABC de votre justice, le fond de ce procès et de ces accusations qui, par ailleurs, ne me sont que des honneurs que je n’ai pas mérités. Si notre peuple ne m’a pas confié l’honneur de participer à ces actions anti-impérialistes que vous m’attribuez, au moins j’ai l’honneur d’en être accusé par votre Cour et de défendre leur légitimité face à la criminelle légalité des bourreaux, et je crie haut et fort : Foulons aux pieds toute entrave à la légitimité de notre combat. Foulons aux pieds la paix de tout ordre qui se manifeste chez nous en termes de "Paix en Galilée". ))
    Georges ABDALLAH pendant son procès 26-02-1987

  • permalien 13daguerre :
    7 février @19h56   « »

    la question ne se situe pas dans son appartenance politique ethnique confessionnelle ni dans son activisme.de nombreux criminels sont emprisonnes en france pour des delits plus graves et plus atroces pendant une duree inferieure a la sienne alors que l on possede toutes les preuves necessaires de leur culpabilite.cet homme est un prisonnier politique qu on condamne a perpetuite.depuis quand la france condamne a perpetuite.cela ressemble etrangement aux etats unis.abdallah defend une cause juste pas comme la majorite des criminels.pourquoi ce refus des autorites imperialosionistes francaises.c est tres simple george est ne d une famille maronite.nous connaissons tous l implication des arabes au service d ariel sharon dans le massacre de qibiya sabra chatila et d une autre commune que tous le monde s efforce de taire et d ignorer.ibrahim est considere donc comme un traitre a son appartenance pseudo culturelle de l epoque pour avoir refuse de s associer a ce genocide et l avoir denonce par son combat permanent pour la cause palestinienne.ne vous meprenez pas la responsabilite des etats arabes dans le maintien de sa condition y est pour beaucoup plus qu une insistance diplomatique israelo etats unienne.

  • permalien 9antipoul :
    7 février @20h37   « »

    nous savons qu elles etaient les accusations de corruption de detournements de fonds publics et de crime de guerre portes contre rafik de son vivant par l etat libanais dans l affaire destruction des infrastructures libanaises et irakiennes par l armee de tsahal et reconstruction par la societe prive h s avec des fonds publics.la problematique majeure dans cette pratique,ce sont les morts par centaines et par milliers juste pour grossir un compte en banque.alors comparons la detention de george ibrahim avec l implication dans le genocide de la partie arabe proisraelienne et je n ai pas dit sioniste,et de la collaboration de la france dans la couverture de ce massacre et genocide de civils paysans et agriculteurs pour la majorite dont aucun n appartenaient a un militantisme quelconque.c est du liban qu ariel sharon a organise avec le concours des factions arabes le genocide arabe.je precise et que les chretiens ne se sentent pas concernes si ils n y ont pas participe que ce sont des mercenaires arabo chretiens qui etaient enroles dans l armee de sharon,ce general criminel qui n etait a l epoque qu un simple subalterne qui cependant dirigea cette boucherie avec ses goumis.l intelligence de cette epoque qui veut que l on prenne pour cible des diplomates,des militaires ou des personnalites pour venger le massacre de civils innocents mais surtout rallier les populations de la communaute internationale est une tactique proletarienne efficace.on se fiche de savoir la culpabilite d abdallah.mais se revendiquer d appartenir a une organisation de resistance au sionisme est un acte talmudiquement antisemite.c est viser des tetes responsables de leur mission diplomatique sur un territoire etranger et donc remettre en cause l assistance de ces etats a la sionisante organisation du temple de salomon de jerusalem.un bouc emissaire est alors necessaire pour appaiser le climat de doute des alliances shayatin.cet homme a sacrifie sa vie pour une cause juste,et comme tous les justes de ce monde les politiques lui font comprendre que la resultante est le martyr.apres je ne sais pas le parcours personnel de george ni s il a commis des crimes dans sa vie.je signale le deux poids deux mesures.mais dans la balance au jour du rappel,ces hommes d etats incroyants et supporter de l injustice n auront pour avocat que l ombre d un mythe.pourquoi ne pas estimer qu il a assez paye.pourquoi la famille des victimes dont on l accuse d avoir assassine ne se prononcent pas en public et ne portent pas plainte contre leur propre etat pour avoir provoque ce conflit,ne pas avoir ete capable de proteger leur ressortissant et maintenir ce voile d ombre.la franc maconnerie est toujours en deuil de voir ses effectifs diminuer.l homme qui oublit l histoire est condamne a la revivre...

  • permalien aubervilliers :
    7 février @21h39   « »

    la syrie est comme le soudan de cette epoque,une base mediane de transition et de securisation des elements en attente d ordre de mission.le centre du lancement des operations reste le financement de celles ci.entre panarabisme,panislamisme,laicisme ou baathisme,on a delimite une sission dont la reconaissance varie selon le maitre du jeu,sion.nathan n a pas tehodorise cette planification pour juste que la colonisation soit dans la shoahtitude des moeurs.l expansionisme du complexe affairiste doit se derouler dans une large mesure tel un tapis sur les marches d un palais.reduire le judaisme et la torah a un etat est une illusion qui n avait pas pour but de se realiser mais de faire croire que l enjeu etait national,et que l internationalisme ne pourrait aboutir que dans ce sens.qu est ce que le principe de separation de l eglise et de l etat.j ai bien dit de l eglise et pas de la religion.c est l association de tous les cultes,croyances et religions confondues avec l etat.laique tire son origine dans peuple.pendant cette periode obscure de l europe et du reste du monde,en europe les petites gens du peuple n avaient pas connaissance des autres rites existants et des multiples confessions qui etaient pratiquees ailleurs.seuls,la bourgeoiserie,les voyageurs et surtout les elites instruites et sachant lire et ecrire detenaient ce savoir.la revolution avait pour but d introduire ces croyances.on comprend donc la retissance du clerge a ce sujet meme si on sait que l eglise fut la premiere a integrer les autres cultes preexistants.le culte forme la pensee qui forme le pouvoir.la liberte de pensee pour les lumieres assombries de tenebres se carricature ainsi,plusieurs croyances rendent l imagination plus feconde.napoleon,ce frere commandeur du temple,a qui une formation des plus poussees avait ete donnee,avait pour role de normaliser ce nouveau mode de penser,la ou ses predecesseurs avaient echoue.c etait compter sans la forte pregnance animiste de cette europe qui n avait de biblique que les lois du royaume.a l interieur des familles la loi qui prevallait n etait pas celle de l eglise ni du monarque.bonaparte ayant echoue dut passer a l assimilation dans le sang et par la force precurseur du fachisme.les villageois pratiquant deja laplupart des cultes que napoleon tenta d integrer.ce n etait pas necessaire pour la masse populaire qui dans son imaginaire inconscient etait deja programmee dans ce sens.c est donc en liberant cette masse de cet ancien code eclesiastique par des reformes que celui ci va se retourner contre les roitelets et l aristocratie pour assoir l ordre nouveau.ibrahim abdallah ou abraham serviteur de dieu,est victime d un nouvel ordre ne entre les deux guerres mondiales et qui a fusionne l ensemble de la planete grace aux nouveaux moyens de communications et d explorations du monde.le monde a toujours ete unipolaire dans le domaine economique qui n est autre que la culture dominante.

  • permalien 19belbeze :
    7 février @22h01   « »

    la culture dominante est le shirk ou l associationisme.je souhaite la liberation de tous les individus et la cessation de tous les crimes commis par les qainistes.si cain est ronge par ce mal,alors aidons le a s aimer en le contraignant a de bonnes actions.souvent l homme mauvais s aime trop.l homme faible,pas assez.certains ne trouvent aucune satisfaction a faire le bien .ils ne pensent qu a eux.seulement un interet ne vaut que partage sinon ce n est pas un interet mais une usure de soi.l interet de soi est dans l autre,c est la survie de l espece que ne doit connecter que l amour.imaginez aimer quelqu un et ne pas pouvoir avoir d enfant de celui ci.cependant,la misere d un enfant peut se transformer en bonheur d un couple et d une famille.cet etat est en train de rendre l orphelin illegitime en faisant primer le gene sur l identite et le rapport affectif.c est le projet sioniste.tuer des enfants est en israel une image normalisee par le tehatre de cette expropriation et de ce genocide dont les francais enseignent a leurs enfants que c est une guerre de religion.aujourd hui la france est entre les mains des sionistes et les francais incapables de liberer un seul homme.cet homme avait predit que cette france serait la propriete de tel aviv.mais le francais accepte que son enfant soit la propriete de l etat ,une future race aryenne.les aryens etaient un clan,une langue,une culture,pas une race.george est la contradiction de ce systeme.

  • permalien otporyawivaldemarne :
    7 février @22h06   « »

    que le destin des hommes puisse contribuer a sa liberation.

  • permalien evarsistonstroiscouronnes :
    7 février @22h17   « »

    hakim,je suis en parfaite symbiose avec ton alloc u sion.ibrahim est victime de la hollandie.

  • permalien akhdarhotel :
    7 février @22h54   «

    ce gouvernement qui refuse la tolerance et accepte le satanisme comme nouvelle doctrine d etat est l echec le plus lamentable depuis petain.j espere qu il vont perdre les elections.on regrette l ancien regime qui protegeait la famille et privilegiait le droit de parente.abdallah aurait pu plaide sa cause car cela fait 30 ans.dati aurait surement fait pression en reunissant diplomates israeloamericains pour une formule mediatique commune.30 est le max.nous savons que nicolas cope a mis holland sur les rails de bauer.mais la ils exagerent.ce gouvernement refuse tout dialogue et toute negociation,on a jamais vu ca dans toute l histoire de la republique.ce fachisme depasse toutes les esperances mussoliniques.cet homme age est la proie de ces heterophobes antiintifada.qu ils autorisent une semiconditionnelle en attendant une reponse favorable a sa demande.surtout,il ne doit pas prendre un avocat francais.soit un americain ou un anglais,voir meme un israelien.je suis tres serieux.le consensus.il faut changer le monde et faire en sorte qu ils ne perdent pas la face.la strategie nippone est recommandee dans ce genre de situation.les elus de ce gouvernement sont des ultra a l heure du diner et des liberaux au lever.la methode a adopter est la precitee.c est un conseil qui a de la valeur pour tous les concernes dans cette affaire.ce qui a de l importance c est pas la politique de nul de ces francais demodes mais la liberation de george.proposez lui ma requete.une defense israelienne ou nord et sud americaine voila la recette pour une liberation.il faut donner une chance pour ne pas amalgamer les genres a la nage et belle came seme.il suffit pas de medir sur les complots affiches de l imperial isme.il s agit de sortir ce prisonnier de ce taudis.pour ca il respecter toutes les parties en presence.c est la meilleure strategie a adopter.imaginez les journaux,un avocat israelien en rapport avec un cabinet de new york fait liberer g i abdallah alors que les francais le retenaient depuis 30 ans.les familles des victimes doutent de sa culpabilite et dans un elan de generosite apres un deuil eprouvant ont decide de pardonner a cet homme pour faire un exemple de la bonne volonte des israeliens et des etats uniens a faire la paix.

Ajouter un commentaire