Le Monde diplomatique
Accueil du site > Nouvelles d’Orient > Israël, les juifs et Gaza

Les mensonges de BHL (suite, sans fin)

Israël, les juifs et Gaza

lundi 21 juillet 2014, par Alain Gresh

On trouvera une traduction en arabe du texte ici.

A chaque offensive israélienne contre Gaza, nous avons droit à un nouvel éditorial de Bernard-Henri Lévy et à une accumulation de mensonges. Ce fut le cas en décembre 2008, quand l’homme rendait compte de l’invasion israélienne sur la tourelle d’un char. Ce fut le cas en novembre 2012. C’est à nouveau le cas avec sa dernière chronique, « Gaza Paris », parue sur le site de la revue qu’il dirige, La Règle du jeu, le 15 juillet dernier. Le discrédit de cet essayiste dont les livres ne se vendent plus n’empêche pas les médias de lui ouvrir leurs colonnes et leurs plateaux à l’envi [1]. Au demeurant, ce texte concentre tous les mensonges proférés sur la Palestine, et largement repris ailleurs.

Premier mensonge, la photo qui illustre l’article et qui prétend montrer la synagogue de la rue de la Roquette assiégée. Une fois de plus BHL se prend les pieds dans le tapis, car selon le rabbin, il n’y eu aucune attaque contre la l’établissement (« Incidents rue de la Roquette : Serge Benhaim dément toute attaque de la synagogue », ITélé, 18 juillet). D’où vient la photo ?

« Ainsi donc il s’est trouvé des milliers d’hommes et de femmes pour, ce dimanche, à Paris, sous couvert de “défense de la Palestine”, s’en prendre à nouveau aux juifs. A ces imbéciles doublés de salopards, ou l’inverse, on rappellera, à toutes fins utiles, que confondre juifs et Israéliens dans une même réprobation est le principe même d’un antisémitisme qui, en France, est puni par la loi. »

De s’en prendre aux juifs ? On sait que l’affaire de l’attaque de la synagogue a été montée de toutes pièces, que l’AFP, qui l’a rapportée, n’avait aucun journaliste sur place, et que les médias ont été contraints de rectifier. Les déclarations de Michèle Sibony, secrétaire générale adjointe de l’Union juive française pour la paix (UJFP) sur LCI ont permis de remettre les pendule à l’heure et de rappeler que non seulement il n’y a eu aucun slogan antisémite dans la manifestation, mais que de nombreux juifs y ont participé.

On sait qu’il y a eu quelques affrontements entre des nervis de la Ligue de défense juive (LDJ) — organisation fasciste interdite en Israël et aux Etats-Unis que les autorités françaises refusent de dissoudre — et une centaine de jeunes dont certains ont crié des slogans antisémites répondant aux slogans anti-arabes de leurs adversaires. Il faut les dénoncer avec force et dénoncer tous ceux qui amalgament juif et Israélien.

Car BHL a raison, il faut bannir l’identification juif et Israélien. Mais qui contribue à la créer ? Israël, qui refuse l’existence d’une nationalité israélienne et ne reconnaît que des juifs et des Arabes parmi ses citoyens. Israël, qui affirme être un « Etat juif » et qui parle de son armée comme d’une « armée juive ».

Et quand l’armée israélienne organise en mai 2014 une rencontre à la synagogue de la Victoire pour vanter ses mérites et pour recruter, qui crée l’identification Israélien/juif ? (Devant la “publicité” un peu encombrante, la réunion a été annulée). Quand s’organise à Paris tous les ans un gala de soutien à la police des frontières israéliennes, qui importe le conflit en France ? L’ambassadeur de France à Tel-Aviv ne manque pas de saluer « l’engagement courageux » de jeunes Français dans l’armée israélienne. Que dirait le gouvernement français si de jeunes Français musulmans allaient se battre en Palestine ? Et pourtant il accepte que certains participent aujourd’hui à l’offensive contre Gaza.

« On rappellera qu’aucune indignation, aucune solidarité avec quelque cause que ce soit ne saurait, je ne dis même pas autoriser, mais excuser, ce geste virtuellement pogromiste qu’est la tentative d’intrusion, par la violence, dans une synagogue.

A ces salopards doublés d’imbéciles, ou l’inverse, on redira que se rassembler derrière des Qassam en carton-pâte censés reproduire les obus tirés, à l’aveugle, sur les femmes, les enfants, les vieillards, bref, les civils d’Israël, n’est pas un acte anodin mais un geste de soutien à une entreprise terroriste.

A ceux d’entre eux, s’il y en a, qui avaient réellement à cœur, enfin, la cause de Gaza et qui défilaient sous des banderoles évoquant les dizaines d’innocents tués depuis qu’a commencé la contre-offensive israélienne, on n’aura pas la cruauté de demander pourquoi ils ne sont jamais là, jamais, sur le même pavé parisien, pour pleurer, non les dizaines, mais les dizaines de milliers d’autres innocents tués, depuis trois ans et demi, dans cet autre pays arabe qu’est la Syrie. »

L’argument revient en boucle tout au long des luttes de ces dernières décennies. Vous vous mobilisez pour l’indépendance de l’Algérie, pourquoi vous ne faites rien contre les dictateurs arabes ? Vous vous mobilisez contre l’agression américaine au Vietnam, pourquoi vous ne protestez pas contre le goulag ? Vous dénoncez l’Afrique du Sud de l’apartheid, et le gouvernement de Pretoria rétorquait : regardez plutôt les crimes commis au Congo ou en Ethiopie.

« Etats fantômes au Proche-Orient », dossier du Monde diplomatique de juillet 2014.Je ne sais pas ce qui permet de dire à BHL que les manifestants qui sont descendus dans la rue ces derniers jours ne se mobilisaient pas pour d’autres causes. J’en connais qui ont fait beaucoup pour dénoncer le régime syrien. Mais il est vrai que la cause palestinienne est emblématique, non pas par le nombre de victimes, mais par le fait que c’est le dernier conflit colonial. J’ai longuement expliqué dans De quoi la Palestine est-elle le nom ? pourquoi il était un conflit symbolique, sur la ligne de fracture de l’Orient et de l’Occident, du Nord et du Sud (lire l’extrait reproduit sur ce blog, « Gaza avant le Congo ? La Palestine avant la Syrie ? »).

« Mais on fera observer que, pour ces tués-ci, pour ces dizaines de femmes, enfants, vieillards, bref, civils, qui, si la fuite en avant criminelle du Hamas n’est pas stoppée, seront, demain, des centaines, il y a, non pas un, mais deux responsables : le pilote qui, visant une rampe de missiles iraniens cachée dans la cour d’un immeuble, touche par erreur l’immeuble voisin ; mais aussi, voire d’abord, ces monstres de cynisme qui, au message du pilote annonçant qu’il va tirer et invitant les voisins à quitter le quartier pour se mettre à l’abri, répondent invariablement : “que personne ne bouge ; que chacun reste à son poste ; que 10, 100 martyrs offrent leur sang à la sainte cause, inscrite dans notre charte, de la destruction de l’Etat des juifs”. »

D’abord il est évident que la citation donnée par BHL « que personne ne bouge, etc. » est une pure fabrication. Il est clair que les Palestiniens hésitent à quitter leur maison de peur qu’elle ne soit pillée et détruite comme chaque fois que l’armée israélienne envahit un territoire. Il est clair aussi que certaines pratiques des groupes armés — et rappelons qu’à Gaza se battent aux côtés du Hamas, le Jihad islamique, le Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) et des groupes liés au Fatah — sont condamnables. Mais rappelons également qu’Amnesty International a dénoncé dans son rapport de 2010 (sur l’invasion israélienne de Gaza) l’utilisation de Palestiniens par l’armée israélienne comme boucliers humains. Et que, encore une fois, nous n’avons pas affaire à deux armées qui se battent à armes égales. Il faut toujours rappeler cette formule du dirigeant du Front de libération nationale algérien Larbi Ben M’hidi, arrêté le 23 février 1957 par l’armée française et interrogé par des journalistes à propos du FLN posant des bombes dans des cafés dissimulées dans des couffins : « Donnez-nous vos avions, nous vous donnerons nos couffins. » L’homme sera « suicidé » par Paul Aussaresses quelques jours plus tard.

« Et quant aux autres, quant à ceux qui considèrent ces débordements en songeant que des fièvres partagées en sont probablement la cause, quant aux médias qui ne cessent d’évoquer en boucle l’“agression” israélienne, ou la “prison” qu’est devenue Gaza, ou la “spirale” des “violences” et des “vengeances” censée alimenter cette guerre sans fin, on leur objectera :

1. qu’il n’y a pas agression, mais contre-attaque d’Israël face à la pluie de missiles qui, encore une fois, s’abattaient sur ses villes et qu’aucun Etat au monde n’aurait tolérés si longtemps ; »

Si la France recevait des obus tirés de Suisse ou de Belgique, ne répondrait-elle pas à cette agression ? Seulement la France n’occupe pas la Suisse et la Belgique depuis des décennies et ne risque donc pas de voir s’abattre sur elle des obus.

« 2. que Gaza est, en effet, une sorte de prison mais que, les Israéliens l’ayant évacuée depuis bientôt dix ans, on voit mal comment ils pourraient en être les geôliers — mais quid, par contre, du Hamas qui tient l’enclave sous le joug, qui traite ses habitants comme des otages et qui, alors qu’il lui suffirait d’un mot ou, en tout cas, d’une main tendue pour que cesse le cauchemar, préfère aller au bout de sa folie criminelle ? »

Il n’y a que BHL pour croire qu’il n’y a pas de geôliers à Gaza. Ces geôliers ont beau être à l’extérieur, la bande de Gaza reste un territoire occupé : les Nations unies continuent de la considérer comme tel parce que ses accès terrestres, maritimes et aériens restent dépendant d’Israël — qui interdit l’accès à des franges importantes de Gaza (30% des terres agricoles) ainsi qu’à la mer au-delà de 6 miles (réduites à 3 miles depuis le début de l’opération —, que l’état civil reste aux mains des Israéliens, que le blocus imposé par Israël depuis 2007 reste en vigueur, malgré les condamnations « verbales » unanimes de la communauté internationale, Etats-Unis compris.

« 3. qu’entre les violences et vengeances que l’on nous présente comme “symétriques”, entre le meurtre des trois adolescents juifs kidnappés et retrouvés morts près de Hébron et le meurtre du jeune Palestinien brûlé vif, deux jours plus tard, par un gang de barbares qui fait honte aux idéaux d’Israël, il y a une différence qui ne change, hélas, rien au deuil des quatre familles mais qui, pour ceux qui ont la possibilité et, donc, le devoir de garder la tête froide, change tout : les autorités politiques, judiciaires et morales d’Israël se sont horrifiées du second, l’ont condamné sans réserve et ont fait en sorte que l’on traque et arrête sans tarder ses présumés coupable[s] ; pour le premier, dont les auteurs courent toujours, il fallait avoir l’oreille bien fine pour entendre quelque mot que ce soit dans les rangs palestiniens — si, tout de même, une phrase, celle de Khaled Mechaal, chef en exil du Hamas, “félicitant” les “mains” qui ont “enlevé” les trois jeunes gens brutalement requalifiés, pour l’occasion, de “colons juifs” »

BHL semble ignorer les campagnes de haine qui déferlent sur Israël depuis des années et qui amène une majorité des habitants à souhaiter l’expulsion des citoyens arabes de l’Etat. Ignorer encore le rôle des colons et des groupuscules d’extrême droite qui disposent, depuis des années, d’une impunité totale, et qui ont multiplié les agressions contre les Arabes.

« Je doute que ces remarques puissent avoir quelque effet sur les djihadistes du dimanche, toujours les mêmes, qui, un jour, déplorent qu’on les empêche de rire avec Dieudonné ; un autre qu’on leur interdise de dire leur respect pour Mohamed Merah ; et, un autre, que la diplomatie française ne se range pas comme un seul homme derrière les “indignés” pro-Hamas. »

C’est ce qu’on appelle un amalgame. Mérite-t-il vraiment une réponse ?

« Le reste de la France, en revanche, les femmes et hommes de bonne volonté, ceux qui n’ont pas renoncé au rêve de voir, un jour, cette terre enfin partagée, on aimerait tellement qu’ils brisent le cercle de la désinformation et de la paresse de la pensée ! Non, entre Israël et Hamas, les torts ne sont pas également distribués. Oui, le Hamas est une organisation fascislamiste dont il est urgent de libérer, aussi, les Gazaouites. Et, quant au chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, il en appelle aux Nations unies pour qu’elles fassent “pression” sur Israël : mais ne serait-il pas plus logique, plus digne et surtout plus efficace qu’il en appelle à ces fous de Dieu qui sont redevenus, après tout, depuis quelques semaines, ses partenaires de gouvernement pour exiger et obtenir d’eux qu’ils déposent, sans délai, les armes ? »

Lire « Pourquoi les négociations au Proche-Orient échouent toujours ? », Le Monde diplomatique, juin 2014.Déposer les armes, comme le demande BHL, conduira-t-il à la paix ? Cela fait dix ans environ, depuis la mort de Yasser Arafat, que Mahmoud Abbas négocie avec Israël, poursuit une coopération sécuritaire avec l’armée d’occupation, coopération qu’il a qualifiée de « sacrée ». Le Hamas n’est pas partie prenante des négociations et ne le sera pas dans l’avenir car ce n’est pas le gouvernement palestinien qui négocie mais l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). Et quel est le résultat de ces négociations ? Davantage de colonies, davantage de colons, plus de répression, un refus absolu de rendre les territoires occupés en 1967.

Quant au « fascisme » du Hamas, rappelons que siègent au gouvernement israélien des partis qui, s’ils étaient élus dans n’importe quel pays européen, seraient dénoncés par BHL qui refuserait de les recevoir. Un fasciste israélien juif est-il plus acceptable qu’un fasciste néerlandais ou autrichien ?

« Les Gazaouites méritent mieux qu’un destin de boucliers humains. Les peuples de la région, tous ses peuples, sont fatigués de la guerre et de son cortège d’horreurs : donnons une chance à la paix. »

Oui, donnons une chance à la paix. Appliquons des sanctions contre Israël pour qu’il accepte enfin de se conformer aux résolutions de l’ONU, renonce à la colonisation et évacue les territoires occupés.

Notes

[1] Voir le dossier Internet du Monde diplomatique, « L’imposture Bernard-Henri Lévy ».

87 commentaires sur « Israël, les juifs et Gaza  »

  • permalien RIO :
    21 juillet @10h03   »

    quand les musulmans assassinent d autres musulmans il n y a aucune manifestation ni indignation.
    Expliquez moi pourquoi M. Gresh.

  • permalien freddy :
    21 juillet @10h05   « »

    Excellente analyse , et certainement celle d’ une majorité de Français gaulois , lassés de voir ce conflit perdurer depuis tant d’années sur des bases vicieuses.

  • permalien T :
    21 juillet @10h46   « »
    échapper au piège de nous entendre nommer "pro palestinien"

    Merci pour cet article.

    probable : ce blog et cet article serviront une fois encore d’exutoire aux sentiments irrationels de tous ordres...

    Un constat : les mots dans les "grands" médias étant ce qu’ils sont, et pas du tout innocents, échapper au piège de nous entendre nommer "pro palestinien" est une nécessité.

    Peut-on critiquer sans être taxé d’antisémite ? Peut-on contester des colonies implantées en Cisjordanie au mépris même du droit Israélien ?
    cdlt

  • permalien kakiharaa :
    21 juillet @11h13   « »

    A RIO :
    Bien sûr qu’il y a des manifestations dans ces cas-là. Je peux vous le dire, je suis allé à certaines des manifestations pour le peuple syrien, et j’y ai vu beaucoup des mêmes personnes que je vois aux manifestations propalestiniennes.
    Après, quand à savoir pourquoi la Palestine mobilise plus, je ne sais pas, mais un élément de réponse à été donné dans l’article : la colonisation, le blocus, qui durent depuis tant d’année, l’indifférence et l’inactivité de beaucoup de pays qui s’indignent au contraire rapidement (et légitimement) en ce qui concerne les autres conflits.

  • permalien Anna :
    21 juillet @11h16   « »

    M. Gresh il n’y a aucune manifestation ni indignation non plus quand les israéliens qui osent (je dis bien osent) s’opposer au régime israelien et dénoncer les horreurs qui se passent à Gaza, se font lyncher et tuer à leur retour (ou, au moins, insulter et menacer) par leurs pairs en Israel. Pourquoi ?

  • permalien Noval :
    21 juillet @11h17   « »

    En matière de désinformation et de mensonges éhontés, il n’y a pas que Bernard-Henri Lévy qui se surpasse dès lors qu’il s’agit d’Israël.

    Propos tenus sans ciller par le député Meyer Habib :

    http://francemaghreb2.fr/mort-aux-j...

  • permalien Recall2014 :
    21 juillet @11h20   « »

    Très bonne analyse M. GRESH qui mériterait sans aucun doute une plus large diffusion. Vous rendez coup pour coup à BHL qui a une fois de plus raté l’occasion de se taire.

  • permalien HN :
    21 juillet @12h05   « »

    quand les musulmans assassinent d autres musulmans il n y a aucune manifestation ni indignation.
    Expliquez moi pourquoi M. Gresh.

    Étonnant que Mr Szyster n’ait pas encore donné sa réponse à cette question... D’habitude, il y répond avant qu’un faux naïf ne la pose.

  • permalien RG :
    21 juillet @12h09   « »

    Excellent. Tout simplement excellent.

  • permalien joseph :
    21 juillet @12h13   « »

    encore une fois, analyse lumineuse..
    merci

  • permalien JamesJoyce1948 :
    21 juillet @12h33   « »

    On ne peut rien contre les horreurs d’Henri-Lévy, sinon en rire. Il raconte la même chose, dans les mêmes termes depuis tant d’années. Il fait partie de la machine de propagande israélienne. Contre la propagande, les faits, la raison, l’argumentation... ne peuvent rien.

    "Lorsque Sharon est venu en France, je lui ai dit qu’il doit absolument mettre en place un ministère de la Propagande, comme Goebbels. " ( Roger Cukierman)

  • permalien noha rashmawi :
    21 juillet @12h37   « »

    Merci pour avoir rétablir la vérité si mal mené ces jours ci dans le pays de Voltaire.

  • permalien Sarah :
    21 juillet @12h41   « »

    Ce pseudo-philosophe ne connaît pas le mot indécence.

    506 Palestiniens tués,3150 blessés,dont plus de 80% de civils,et au moins un tiers d’enfants et de femmes !

    Une centaine de Palestiniens tués rien qu’hier à Shujaiyah dans ce qui semble être,d’après les journalistes sur place,un véritable massacre délibéré par l’armée israelienne.

    Sans parler des milliers de maisons,des infrastructures,détruites,des milliers de Palestiniens déplacés(rappelons que ces déplacés sont les descendants de réfugiés de 1948 chassés par Israel et qui se sont réfugiés à Gaza).

    Face à ces crimes contre l’humanité ,que ce monsieur ait au moins la décence de se taire au lieu de participer à la propagande belliciste de l’extrême droite israelienne !

  • permalien Sarah :
    21 juillet @12h52   « »

    Voici le genre de prose génocidaire que BHL ne dénoncera pas :

    Lorsque les alliés ont voulu mettre un terme à la guerre contre l’Allemagne nazie, ils ont détruit la ville de Dresde. À juste titre. Lorsque les États-Unis ont voulu mettre un terme à la guerre contre le Japon ils ont détruit Hiroshima et Nagasaki en lançant la bombe atomique. À juste titre. Si nous voulons mettre un terme à la guerre, nous devons raser Gaza.
    Gaza doit devenir un champ de ruines d’où ne peuvent sortir que des gémissements.
    .

    Jacques Kupfer,co-président du Likoud mondial(parti actuellement au pouvoir en Israel).
    http://www.europe-israel.org/2014/0...

  • permalien markopa :
    21 juillet @13h11   « »

    Merci M. Gresh de prendre le soin de bien répondre à ces propos. Quelqu’un devrait le faire. Et vous le faites très bien. Bravo !

    Une fois j’ai vu un français dire à un italien, "comment tant d’italiens peuvent voter pour Berlusconi ?". Et l’italien répondre, "je ne sais pas, mais essaie de comprendre pourquoi tant de français croient à BHL et tu trouvera peut-être une piste". Espérons que la France se libère rapidement de ce manipulateur.

  • permalien Nicolas Sabatier :
    21 juillet @13h15   « »

    Monsieur Gresh - bel article - vous indiquez que les négociations ne se font qu’avec l’OLP. Or justement, Abbas n’avait-il pas réussi à amener le Hamas vers la négociation via l’union réalisée au sein de l’AP ? Et n’est-ce pas le gouvernement israélien qui a refusé que le Hamas soit impliqué ? Ou ai-je mal compris les récents événements ?
    BàV

  • permalien HN :
    21 juillet @13h20   « »

    C’est en lisant les conneries qu’écrit BHL qu’on adhère totalement à l’entarteur Jean-Noël Godin...
    J’en suis sûr, La Fontaine aurait écrit une fable juste pour BHL. Une variante du bœuf et de la grenouille je pense.

    Comment peut-on dire, avec autant d’assurance et durant si longtemps, autant de conneries ??

  • permalien Michel :
    21 juillet @13h36   « »

    D’accord avec Alain Gresh et honte à BHL et à ceux qui reprennent les mensonges éhontés de ce pseudo penseur intellectuellement malhonnête.
    Une seule divergeance,la lutte palestinienne n’est pas contrairement à ce que dit Alain Gresh,la dernière lutte de libération nationale.
    Par exemple voir ce qu’il se passe au Sahara occidental ou au Tibet.Moins médiatisées dans les milieux de la gauche radicale,ces luttes reçoivent un certain écho dans les milieux libertaires par exemple.
    Donc attention,Alain,à ne pas,sous prétexte de défendre la juste et légitime cause palestinienne,exhacerber la "concurrence" entre les peuples colonisés en négligeant toutes les autres luttes de libération nationale.
    Merci.

  • permalien Sleipne :
    21 juillet @13h41   « »

    @Rio
    Des manifestations pour la Syrie, il y en a encore régulièrement.
    Pour l’Irak, il y en a surtout dans les pays arabes.
    Les médias n’en parlent plus car elle préfère le neuf, le sensationnel (quitte à être simpliste et biaisé dans leur articles)

  • permalien Sleipne :
    21 juillet @13h42   « »

    @Rio
    Des manifestations pour la Syrie, il y en a encore régulièrement.
    Pour l’Irak, il y en a surtout dans les pays arabes.
    Les médias n’en parlent plus car elle préfèrent le neuf, le sensationnel (quitte à être simplistes et biaisés dans leur articles).

  • permalien Laurent Szyster :
    21 juillet @14h00   « »

    Si la France recevait des obus tirés de Suisse ou de Belgique, ne répondrait-elle pas à cette agression ? Seulement la France n’occupe pas la Suisse et la Belgique depuis des décennies et ne risque donc pas de voir s’abattre sur elle des obus.

    Et si les Kanaks balançaient des roquettes sur Nouméa ou venaient se faire exploser dans le métro à Paris, elle ferait quoi la France ?

    On n’en sait rien.

    Parce que les Kanaks préfèrent la vie à la mort.

    Bien sur on pourrait deviner ce que ferait la République si les autochtones d’un de ses confettis d’empire colonial adoptaient les tactiques palestiniennes. Suffit de lire un livre d’histoire sur la guerre d’Algérie ...

  • permalien jelma06 :
    21 juillet @14h16   « »

    Article marqué au coin du bon sens.

    Dans le prolongement de votre intervention ce matin sur France-culture.Bravo pour votre position humaniste, équilibrée à la fois pour les protagonistes et pour toute la société française.

  • permalien Sarah :
    21 juillet @15h13   « »

    Les propos génocidaires de la part d’élus,personnalités israeliennes ou sionistes , ne cessent de s’accumuler.

    Après la député israelienne,Ayelet Shaked, qui recommande de tuer les mères de tous les Palestiniens,du ministre des affaires étrangères israelien et de Jacques Kupfer de préconiser une "solution à la Hiroshima" pour Gaza,voici maintenant le vice-président du parlement israelien,Moshe Feiglin, qui demande l’expulsion des Palestiniens de Gaza pour pouvoir repeupler le territoire avec des Juifs :

    Expel Palestinians, populate Gaza with Jews, says Knesset deputy speaker

    electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/expel-palestinians-populate-gaza-jews-says-knesset-deputy-speaker

    Silence radio de BHL face à ces demandes génocidaires venant des personnalités publiques israeliennes.

  • permalien RIO :
    21 juillet @15h23   « »

    Moi je trouve l article de Bhl excellent.
    Celui de Gresh est assez mauvais et simpliste mais on a l habitude

  • permalien JMG :
    21 juillet @15h26   « »

    Car BHL a raison, il faut bannir l’identification juif et Israélien. Mais qui contribue à la créer ? Israël

    D’une manière générale, il faudrait bannir toutes les simplifications abusives.

    Cependant, je ne pense pas que les sionistes aient trahi tant que cela les "valeurs" juives provenant de la religion.

    Israël n’est peut-être pas la vérité du judaïsme mais c’en est une incarnation possible.

  • permalien Sarah :
    21 juillet @15h36   « »

    Encore un hôpital qui vient d’être bombardé par Israel !

    Au moins quinze blessés et déjà cinq morts.

    Si ma mémoire est bonne,c’est la troisième fois qu’Israel bombarde un hôpital en moins d’une semaine.

  • permalien JJa :
    21 juillet @16h29   « »

    De l’aveu même des palestiniens si ils (les palestiniens) possédaient la puissance de feu israélienne ils auraient depuis longtemps liquidé tous les juifs. Comment Mr Gresh pouvez-vous être aussi peu nuancé, tenir un discours aussi unilatéral lorsque depuis des années les responsables palestiniens déversent leur haine du juif, ils ne respectent aucun cessez le feu, ils inculquent la haine à leurs enfants. Nous voulons tous la paix, il y a de nombreuses associations juive pour la paix qui commencent à se rendre compte qu’il n’y a pas de partenaire en face.

    Un dernier élément tous les régimes islamistes chassent tous ceux qui ne leur ressemble pas (cf l’état islamique) qu’en pensez-vous Mr Gresh ? Quel enseignement en tirez-vous ?

  • permalien Damien :
    21 juillet @17h27   « »

    Tant que ce sont les terroristes qui règnent à Gaza, Israel doit se défendre. C’est logique et compréhensible même pour ceux qui soutiennent les terroristes.

  • permalien Sarah :
    21 juillet @17h27   « »

    - Propagande pro-israelienne :"Vous ne défendez que les Palestiniens".

    Réalité :"Cessez de défendre les Palestiniens".

    - Propagande pro-israelienne :"Il ne faut pas importer le conflit israelo-palestinien en France".

    Réalité :"Il ne faut pas permettre au point de vue palestinien de s’exprimer en France."

    - Propagande pro-isralienne :"Israel ne fait que se défendre."

    Réalité :"Israel procède à des massacres d’innocents,colonise,viole le droit international,bombarde des hôpitaux.Les Palestiniens ne font que se défendre avec ce qu’ils peuvent,càd pas grand chose."

    - Propagande pro-israelienne :"un soldat israelien a été kidnappé par le Hamas."

    - Réalité :"les forces de résistance palestinienne(qui ne se résument pas au Hamas) ont capturé un soldat d’une armée d’occupation sur leur territoire .Il s’agit d’un prisonnier de guerre."

    - Propagande pro-israelienne :"les manifs pro-palestiniennes..."
    Réalité :"des Manifestations pour la justice,pour l’application du droit international,contre la colonisation".

    Propagande pro-israelienne largement relayée par les médias français.Regardez les mots utilisés :"offensive israelienne" au lieu de "massacre israelien", "manifs pro-palestinienne ou pro-Hamas","ne pas importer le conflit","soldat kidnappé",etc.

  • permalien Diablotin :
    21 juillet @17h32   « »

    Le fait que BHL aie en partie tort (on le connait...) cela ne vous donne pas entièrement raison !! Des choses sont vraies mais l’analyse est trop manichéenne pour refléter une situation par trop complexe ! Comme lui mettez un peu d’eau dans votre vin et vous finirez par vous mettre d’accord. C’est ainsi que l’on construit la Paix.

  • permalien Yazid :
    21 juillet @17h39   « »

    Bravo M.Gresh ! Merci d’être le porte-parole de tous ceux qui en ont plus qu’assez de la couverture médiatique proprement nauséabonde du massacre à Gaza.

  • permalien Alex :
    21 juillet @17h49   « »

    Tous les médias qui donnent tribune à ce triste personnage depuis tant d’années, montrent bien l’abaissement de l’information et du débat politique en France .
    Cet abaissement vient de se concrétiser par les déclarations du présumé président et de son premier ministre qui se cachent lâchement derrière la lutte contre l’antisémitisme avec l’interdiction de manifester à Paris, contrairement à d’autres capitales mondiales .
    François Puppponi, maire PS de Sarcelles où viennent d’avoir lieu des manifestations a déclaré "une horde de sauvages, jamais vu une telle haine ...". Rappellons que ce maire avait demandé à sarko "au nom de la France" de s’opposer à la reconnaissance de l’état palestinien à l’ONU en 2011 . Qui sème le vent ....

  • permalien Sarah :
    21 juillet @17h52   « »

    @ Diablotin :

    Des choses sont vraies mais l’analyse est trop manichéenne pour refléter une situation par trop complexe !

    Ah la "complexité"...

    C’est bizarre,cette demande de prise en compte de la "complexité" et "d’équilibre" ne semblent valoir que pour le conflit israelo-palestinien.

    Il n’y a rien de compliqué dans ce "conflit".
    Il s’agit même du conflit le plus simple,le moins "compliqué" de la planète.Il suffit d’appliquer le droit international et les résolutions de l’ONU pour y mettre un terme.

    La seule chose qui "complique" ce conflit,qui le fait perdurer,c’est l’incroyable disproportion des forces en présence:d’un côté la quatrième ou cinquième armée du monde,aidée par la première puissance mondiale(USA),l’union européenne,de l’autre côté,un peuple sans défense,sans Etat,sans armée,abandonné de tous,y compris des "dirigeants" traîtres arabes.

  • permalien Rafaella :
    21 juillet @18h03   « »
    Réponse à Monsieur Gresh 1/2

    Ou comment répondre à un article basé sur des affects et des raccourcis cognitifs par un nouvel article non moins bourré d’affects et de grossiers raccourcis cognitifs. Vous maîtrisez remarquablement bien l’utilisation de vos mots Monsieur Gresh, mais cela ne veut pas dire que ce que vous dites est vrai, loin de là.

    Plusieurs idées de votre article sont à remettre en question ou en perspective, parmi lesquelles :

    - "On sait que l’affaire de l’attaque de la synagogue a été montée de toutes pièces". Ah bon ? Pourriez-vous me communiquer une source fiable à ce sujet ? En ce qui me concerne, j’ai vu des avis div ergents, et rien ne fait force de preuve. Mais apparemment, vu votre ton assertif, vous devez bénéficier d’informations que n’a pas le commun des mortels.
    Par ailleurs, depuis quand Michelle Sibony fait-elle autorité ? C’est drôle de voir à quel point un Juif qui défend Israel sera décrédibilisé du fait même qu’il est juif, alors qu’un Juif qui attaque Israel est dès lors cité en exemple....

    - "une centaine de jeunes dont certains ont crié des slogans antisémites répondant aux slogans anti-arabes de leurs adversaires". Ah bon ? Là encore, vous y étiez ? Je ne doute pas qu’il y ait eu des attaques des deux côtés, mais comment connaisez vous l’odre de l’aggression verbale, et qui a répondu à qui ? Vous êtes assez intelligents pour peser le poids de vos mots, Monsieur Gresh, alors gardez un semblant d’équilibre et banissez les structures qui révèlent votre évident biais.

    - "Israel affirme être un ’Etat juif’ ". Aux dernières nouvelles, Israel n’avait pas écrit de Constitution mais s’en tenait à des Lois Fondamentales, justement parce que la définition juridique exacte liant judaisme et Etat n’a pas trouvé de consensus. Dire qu’Israel est un "Etat Juif" est une simplification de la traduction hébraique.
    Je vous l’accorde, ça prête à confusion, mais quand on écrit un article aussi dénonciateur on se doit d’être un minimum précis dans son argumentation.

    - Grande nouvelle, il y a effectivement un lien entre Juifs et Israel, reconnus même par les Juifs Français. Et oui, beaucoup on de la famille en Israel. Et oui, depuis 1950 tous les Juifs peuvent obtenir la nationalité israélienne. Merci du scoop. Cependant, si le lien et maintenu par la communauté juive de France (comme l’est, même si la comparaison a des limites, celui de toute diaspora envers le pays d’origine), est-ce pour cela qu’il faut accepter les raccourcis cognitifs, en tête desquels le cri de "Mort aux Juifs" pendant les manifestations pro-palestiniennes ?

  • permalien Rafaella :
    21 juillet @18h03   « »
    Réponse à Monsieur Gresh 2/2

    - "Je ne sais pas ce qui permet de dire à BHL que les manifestants qui sont descendus dans la rue ces derniers jours ne se mobilisaient pas pour d’autres causes. J’en connais qui ont fait beaucoup pour dénoncer le régime syrien."
    Une simple comparaison des chiffres des participants aux manifestations anti-Bachar et des manifestations pro-palestiniennes. CQFD.
    Vous avez sans doute beaucoup d’amis Monsieur Gresh, et beaucoup qui participent aux deux types de manifestation, et tant mieux, il faut des gens engagés. Mais ne niez pas la ferveur qui ne tient pas que de l’engagement humanitaire quand il s’agit du conflit israélo-palestinien.
    Et ne niez pas non plus la désinformation portée par ces gens là (cf les photos de la Syrie diffusées sur Twitter avec le hashtag "FreeGaza")

    - "BHL semble ignorer les campagnes de haine qui déferlent sur Israël depuis des années et qui amène une majorité des habitants à souhaiter l’expulsion des citoyens arabes de l’Etat".
    On ne répond pas à la bêtise par la bêtise. Oui, il existe une vraie haine des deux côtés, c’est un fait.
    La différence que pointait ici BHL (sans parler du mouvement anti-arabe en Israel, je vous l’accorde), c’est celle au niveau INSTITUTIONNEL. Réponse de l’Etat Israélien, arrestation, condamnation.

    - "C’est ce qu’on appelle un amalgame. Mérite-t-il vraiment une réponse ?"
    Et pourtant, moi je me fend d’une réponse à vos amagalmes... Le débat est ouvert ?

  • permalien Hannibal :
    21 juillet @18h27   « »

    Peut-on reprocher l’usage du mensonge au thuriféraire le plus éhonté du crime de masse high-tech dont s’enorgueillit, depuis que le sionisme a envahi la Palestine, l’État colonial prétendument d’Israël et que subissent les populations sans défense vivant sur ces terres promises à la barbarie de la spoliation assistée par ordinateur ? L’illégitimité de l’État d’Israël en Palestine se révélant à toute raison saine indubitable, seule une âme corrompue peut soutenir un tel État et ses crimes. Quiconque aura bien lu quelques lignes d’un Bernard-Henri Lévy sait combien grandes sont la médiocrité et la malhonnête de ce personnage de foire médiatique. Ajoutez la cocasserie de son édito : il prétend dénoncer « l’identification » que d’aucuns feraient entre le colon sioniste, toujours prêt à assassiner hommes, femmes, enfants, vieillards pour voler toujours plus de parcelles de terre à son prochain, et l’adepte, plus ou moins sincère, du judaïsme à travers le globe ; tandis que, d’une autre main, il soutient les crimes de masse commis par un État ; et il en soutient tous les crimes pour la simple et mauvaise raison qu’on ordonne aux soldats fanatisés dès le plus jeune âge par un sionisme d’État orwellien à assassiner en masse au nom du judaïsme. Si le violeur est plus ou moins de confession juive, ce n’est plus un viol qu’il a commis, mais un acte courageux de légitime défense et ne pas soutenir ce gardien de la civilisation sera considéré comme un acte antisémite. Quelle « identification » plus absurde peut-on avancer ?

  • permalien GaM :
    21 juillet @18h34   « »

    J’adore ces commentaires précédents qui justifient le massacre israélien au nom de ce que pourraient faire les palestiniens s’ils avaient une égale puissance de feu. Au fond, devant de tels actes -probables-, devant un tel peuple -supposé- sanguinaire, pourquoi ne pas finir le boulot en génocide ? Puisqu’ils sont le mal, quel mal y aurait-il à les anéantir ?
    Brèves arguties dégueulasses qui se développent tranquillement, auréolée de leur bonne conscience apaisée, dans un pays abaissé, trahi, bradé, par une presse imbécile, mensongère, par une classe politique inepte, sans vision.

    L’ignoble a de beaux jours en temps de crime.

  • permalien Maxime :
    21 juillet @18h52   « »

    Merci M. Gresh de rétablir la vérité. Halte à la colonisation. Dissolution de la LDJ. Dénoncer le sionisme est un devoir

  • permalien Shiv7 :
    21 juillet @19h04   « »

    Anna :

    M. Gresh il n’y a aucune manifestation ni indignation non plus quand les israéliens qui osent (je dis bien osent) s’opposer au régime israelien et dénoncer les horreurs qui se passent à Gaza, se font lyncher et tuer à leur retour (ou, au moins, insulter et menacer) par leurs pairs en Israel. Pourquoi ?

    Je ne serais pas aussi catégorique que vous en disant que M. Gresh n’a jamais manifesté sa sympathie pour ce genre de mouvements.

    Par contre je vous rejoint tout à fait sur le fait qu’on devrait en parler plus et surtout promouvoir ce genre de prises de consciences de certains Israéliens, car cela peut être une des clefs essentielles de la pacification de ce conflit colonial.

  • permalien Chajaya :
    21 juillet @19h17   « »

    Je guette tous les jours sur le site du Diplo un article d’Alain Gresh sur la situation actuelle à Gaza, et quelle a été ma déception de lire une réponse à BHL...

    Laissez-le débiter ses âneries (idem pour Arno Klarsfeld dans Le Monde), et offrez-nous plutôt un billet plus fouillé sur l’incroyable massacre qui se déroule sous nos yeux incrédules. Julien Salingue a déjà commencé sur RFI (et sur Acrimed).

    Je suis très choqué par cet anéantissement de la population gazaouite effectué avec l’aval implicite des "démocraties" occidentales et notamment de la France, désormais alignée sur les positions israéliennes, et qui reprend l’amalgame délibéré entre antisionisme et antisémitisme.

  • permalien patt :
    21 juillet @19h45   « »

    Bof, BHL, çà fait parti de ces types qui se prennent pour des lumières du monde. Une mondanité, dont quazi pas grand monde est capable de citer un titre de livre (On a un vague souvenir, avec sourire d’ un "film" dont on a oublié le titre (Mais dont on a un vague souvenir de navet)

    Dans ces types a égo surdimensionné, il y a aussi tarik ramadan

    Après, ils ont les opinions qu’ ils veulent, mais il ne faut pas y accorder une attention trop importante, en gros, leurs opinions n’ ont aucune valeur d’autorité.

  • permalien ismael :
    21 juillet @19h58   « »

    De voir et d’entendre des hommes de vérité fais du bien en s’est temps de duperie journalistique.
    Merci Mr Gresh

  • permalien Sarah :
    21 juillet @20h16   « »

    Après le phosphore blanc utilisé contre les populations civiles de Gaza en 2008-2009,voici la nouvelle "arme" immonde d’Israel :

    Gaza : les fléchettes de la mort

    Des obus, tirés depuis un char et qui dispersent sur un cône d’environ 300 mètres de long sur 90 de large des milliers de minuscule fléchettes en acier. Selon le Guardian, qui cite le Centre palestinien des droits de l’homme, le 17 juillet, six de ces obus ont été tirés dans un village non loin de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza.

    lepoint.fr/monde/gaza-les-flechettes-de-la-mort-21-07-2014-1847839_24.php

  • permalien Tristan :
    21 juillet @20h30   « »

    @JMG

    Israël n’est peut-être pas la vérité du judaïsme mais c’en est une incarnation possible.

    De la part de quelqu’un qui voit volontiers l’inquisition, l’antisémitisme et des milliers d’autres abominations, comme une juste incarnation du christianisme, effectivement, voir dans toutes les horreurs du sionisme, l’essence des valeurs juives, ça se tient.

    Vive la civilisation judéo-chrétienne !!!

  • permalien Abou Dner :
    21 juillet @20h31   « »

    Excellent papier.

    L’atmosphère hypocrite entretenue par un gouvernement indigne et une classe politique silencieuse d’une lâcheté sans nom, ainsi que par des médias dits "traditionnels" animés par des journalistes écervelés, est devenue tellement irrespirable et nauséabonde.

    Heureusement que des plumes comme la vôtre continuent à s’élever.

    L’injustice d’où qu’elle vienne doit continuer à être dénoncée, et à plus forte raison, doit l’être dans notre pays.

  • permalien dias :
    21 juillet @20h41   « »

    Merci Alain pour cet article.

  • permalien Rouzbeh :
    21 juillet @21h08   « »

    #GazaUnderAttack | July 20, 2014 – The Al-Shejaia Massacre in Gaza – In Photos & Video

    http://occupiedpalestine.wordpress....

  • permalien ColinColine :
    21 juillet @21h16   « »

    Rien à dire a part Bravo
    et que les pauvres civils massacrés reposent en paix

  • permalien Zlotzky :
    21 juillet @21h21   « »

    Rio : "Moi je trouve l article de Bhl excellent.
    Celui de Gresh est assez mauvais et simpliste mais on a l habitude"
    Bah ! Votre cas n’est peut-être pas si grave. Après tout, ça se soigne peut-être ?

  • permalien
    21 juillet @21h25   « »

    GaM, citez moi s’il vous plait l’endroit où j’ai "justifier le massacre israélien au nom de ce que pourraient faire les palestiniens s’ils avaient une égale puissance de feu".

    Paraphraser et interpréter c’est quelque chose, mais là il me semble que c’est une belle invention.

  • permalien Wissen :
    21 juillet @22h38   « »

    BHL, ce corniaud doublé de larbin (à moins que ce soit le contraire), le chantre de tout ce qui horripile : Libye, Syrie, Iraq, Ucraine. Quel toupet ! Avec des assassins en Libye. Aujourd’hui bien plus d’exactions y sont commises que du temps de l’exécrable Ghaddafi et il se tait comme si le sang des innocents libyens massacrés jour après jour était moins pur que le sang libyen d’il y a quelques années.
    Les assassins qui pendant des années mettent la Syrie en lambeaux défendus ardemment par ce corniaud, ne méritent-ils que ses louanges ?
    Que dire des nazillons qu’il s’est empressé d’aller haranguer en Ucraine ? Nous les voyons à l’oeuvre tous les jours.
    Où qu’il met son nez, la désolation la plus noire est garantie.

  • permalien nakba :
    21 juillet @22h43   « »

    "Davantage de colonies, davantage de colons, plus de répression, un refus absolu de rendre les territoires occupés en 1967."

    Certes, mais le problème ne date pas de 67, il date de 48.

    Cf. "Etat commun" de Eyal Sivan

  • permalien Nas :
    21 juillet @22h54   « »

    Merci Monsieur Gresh de remettre si justement les pendules à l’heure.
    Merci également pour tous vos article qui nous permettent d’y voir plus clair et de ne pas avoir une vision simplifiée de l’histoire...

  • permalien Braud Florence :
    21 juillet @23h28   « »

    Bravo pour cet article qui démonte ces gros mensonges issus de BHL, mais qui sont ceux de Tsahal, l’armée israélienne, du gouvernement Netanyahu, du CRIF .... et du gouvernement Hollande ! BOURRAGE DE CRANE : expression inventée par les poilus de 1914 pour désigner la propagande de guerre, la désinformation … à ne pas oublier en cette année de commémoration ! Donc, dirigeants français, J’EN AI ASSEZ de vous entendre vous faire le relais du bourrage de crâne de la propagande de guerre du gouvernement israélien !
    1) En mettant en avant sans cesse les incidents nés des provocateurs de la LDJ (Ligue de défense juive, organisation d’extrême - droite, interdite notamment en Israël et aux EU) et en laissant croire que nos manifestations de solidarité ont à voir avec l’antisémitisme, vous ne nous rendez pas la tâche facile, à nous tous qui combattons l’antisémitisme !! Car oui, oui, il faut sans relâche lutter contre l’antisémitisme d’hier et d’aujourd’hui, contre les Dieudonné, Soral et autres ! C’est une tâche essentielle pour nous tous, et plus particulièrement pour nous, profs d’histoire et d’éducation civique ! Or laisser provoquer des gens jusqu’à ce que les plus faibles politiquement répondent et ne parler tout le temps et partout que de l’extrême minorité qui a répondu par la violence à la violence, sans parler des provocateurs et sans expliquer le fond (Gaza, la Palestine, Israël) FAVORISENT L’ANTISEMITISME ! Nous passons notre temps à expliquer que l’antisémitisme ce n’est pas l’antisionisme, qu’être contre la politique d’un Etat cela n’a rien à voir à être contre son peuple. En mettant donc, de fait, dans le même camp, et les 99.9% qui manifestent leur solidarité envers un peuple assassiné et qui donc s’indignent contre la politique de cet Etat qui assassine en lui demandant d’arrêter, sans jamais AUCUN slogan antisémite, et les quelques antisémites provocateurs qui peuvent sévir à la fin des manifs, vous contribuez à la confusion qui peut mener à l’antisémitisme !

  • permalien Braud Florence :
    21 juillet @23h29   « »

    Suite du message : BOURRAGE DE CRANE
    2) En mettant en avant sans cesse ces accusations, comme le fait la propagande de guerre du gouvernement israélien, vous ne parlez pas du fond, du peuple assassiné, du peuple emmuré, du peuple écartelé, du peuple colonisé …
    3) En mettant en avant la lutte contre "l’exportation du conflit", vous dirigeants "en responsabilité" (sic) ne parlez pas de la responsabilité de la France dans le conflit : car nos gouvernements ont participé - et participent toujours, avec la "communauté internationale" - à la mise en place de l’impasse historique terrible où LES peuples de cette terre, juifs et palestiniens, se trouvent. L’histoire longue, mais aussi l’histoire immédiate telle celle de l’échec du dernier cycle de négociations mené par J.Kerry, nous le montrent.
    4) En mettant en avant un pseudo conflit religieux, vous passez sur l’essentiel : c’est un conflit colonial ! C’est une terre accaparée et un peuple expulsé et ghettoïsé ! Or la tradition socialiste issue de Jean Jaurès que vous rappelez bien souvent, c’est l’anticolonialisme, sous toutes ses formes. C’est aussi la solidarité internationale avec les peuples opprimés et la lutte contre ceux qui nous l’interdisent.
    5) Enfin, il s’agit bien de lutter contre tous les racismes et toutes les discriminations, contre toutes les idéologies qui conduisent au rejet, voire plus grave. Or vous, dirigeants pour lesquels j’ai voté aux seconds tours des différentes élections, vous savez bien qu’il n’y a malheureusement pas que l’antisémitisme qu’il faut combattre dans notre pays, que les discriminations envers les noirs ou arabes, les "suspects" de religion musulmane en raison de leur nom par exemple sont toujours un fléau qui empoisonne la vie de ceux qui y sont confrontés. Vous le savez, vous avez participé à nos luttes contre. Vous savez donc aussi que les attaques physiques contre les femmes "ostensiblement" musulmanes ont augmenté de manière très, très inquiétante. Vous savez donc qu’il ne faut pas attiser les haines religieuses et que notre belle laïcité, ce n’est pas la stigmatisation d’une religion - comme l’instrumentalise le FN -, mais c’est la neutralité de l’Etat. Raison donc, pour ne pas le faire à tort et à travers, en reprenant le bourrage de crâne du gouvernement israélien, qui détourne la juste condamnation qu’il devrait subir, en laissant croire que les juifs ne sont plus en sécurité en France ! Ce n’est pas le problème et nous devons tous, faire tout pour que cela ne le devienne pas ! C’est ce qu’a très bien compris l’UJFP (l’Union Juive Française pour la Paix) qui défile toujours dans les manifestations pour la défense des droits des Palestiniens.

  • permalien Panama :
    22 juillet @00h38   « »

    Que je vous aime pas Monsieur Gresh, quand vous perdez votre temps et votre talent dans ces polémiques inutiles.

  • permalien Hedayat :
    22 juillet @01h06   « »

    Article parfaitement inutile, vain, facile et paresseux. N’y-a-t-il rien de mieux à écrire que des franchouillardises sans intérêt sur le sujet ?

  • permalien
    22 juillet @01h07   « »

    Ce n’est pas du tout étonnant quand il s’agit de BHL, ou " le seigneur des faussaires" comme le dit Pascal Boniface.

    A lire "Les intellectuels faussaires"

  • permalien Deïr Yassin :
    22 juillet @01h41   « »

  • permalien Mohammed :
    22 juillet @02h32   « »

    Par ce papier , je redeviens Français une nouvelle fois.
    Merci Merci

  • permalien Jean-Luc Barthod :
    22 juillet @07h06   « »

    Il est toujours étonnant de constater l’avalanche de réactions aux écrits de BHL, comme il est tout aussi surprenant de constater que cet individu a "table ouverte" au sein de bien des rédactions.
    Le réseau BHL semble toujours fonctionner, alors que ce dernier s’est couvert de discrédit à de très nombreuses reprises... Ce point me paraît tout simplement extraordinaire et pourrait même forcer l’admiration, s’il n’y avait pas le "vomi" pseudo intellectuel infligé par cet homme.

  • permalien Chevalier Andalou :
    22 juillet @08h18   « »
    Paresse ou myopie morale

    Je suis très tres fatigué des réactions qui commencent par" Pourquoi les musulmans.... " Hé réveillez vous SVP, nous ne voulons plus demeurer dans le piège de "confessionalisation" des débats qui concerne les drames Humains. Si je m’oppose a l’extrémisme politique de l’état d’Israël c’est en tant qu’être humain, au même titre que lorsque je dénonce l’extrémisme religieux islamiste en Algérie ou ailleurs dans un autre forum. Je suis concerné par l’interdépendance des rapports humains. Donc certains pros israelien svp ! Lorsqu’on aborde des questions qui bousculent vos vérités. Vous n’êtes pas obligé de détourner le focus sur cette nouvelle prison-piège ou certains veulent bein qu’on y demeurent a savoir "Musulmans" et non habitant d’un tel pays ou d’un autre.. et que sous prétexte que nous subissons nous aussi les extrémismes religieuxe comme celui en Israël, (l’islamisme éatnt bien financé et formé d’ailleurs dans les laboratoires de la CIA et autres, que nous sommes incapable de réfléchir en tant que citoyens du monde concerné par les questions de justice. Alors de grâce regardons les choses en face. Il ya une injustice originale et il va falloir du courage et un changement radical dans la conscience humaine afin de pouvoir un jour espérer venir nous asseoir a la même table pour la corriger sagement. faisons le pour nos enfants pour un meilleurs monde que ce que celui que nous sommes entrain de leur léguer, la haine par procuration. Cette question cruciale exposé sous une réalité spirituelle... je vois bien la possibilité qu’un jour ou l’autre les uns seront assis exactement a la même place de ceux qu’ils maudisse et se plainent de leurs méfaits. alors Plaese secouons nos esprits maintenant et sans délais !

  • permalien J. Grau :
    22 juillet @08h25   « »

    A propos de la LDJ (Ligue de Défense Juive), une pétition est en train de circuler sur le net pour demander la dissolution de ce groupe d’extrême-droite violent. Je rappelle que les branches israélienne et états-unienne de cette organisation ont déjà été interdites, alors que la branche française semble jouir d’une étrange complaisance.

    Voici le lien vers la pétition :

    http://dissolutiondelaldj.wesign.it/fr

  • permalien TENEZE Irène :
    22 juillet @10h36   « »

    Merci Alain d’"enfoncer le clou". Je "partage". J’ai rapporté un diaporama de mon premier séjour d’une semaine dans le quartier arabe de la Vieille Jérusalem & Bethléem d’avril dernier....Avec mon bon souvenir de nos rencontres des années 1980 !

  • permalien Shiv7 :
    22 juillet @10h37   « »

    A en juger par le nombre de contributeurs qui sortent du bois sur ce fil, il est certain est que de parler de ce bas du plafond de BHL est vendeur...

    Moralité, ce qui intéresse les gens ce n’est pas l’évènement en lui même (l’exécution sommaire de Gaza) mais ce qu’on en dit..

    Baudrillard disait que ce qui intéresse les gens dans une révolution, ce n’est pas la révolution, mais le spectacle de la révolution, on franchit un pas de plus dans l’abstraction puisque dorénavant on s’intéresse prioritairement à ce que dit la critique du spectacle, l’acteur de chair et de sang gazaoui est relégué dans la virtualité des images et des textes des réseaux binaires..

  • permalien reneegate :
    22 juillet @10h47   « »

    "A ces salopards doublés d’imbéciles" n’y a t il pas matière ici à attaquer BHL en justice pour diffamation et propos calomnieux ?
    Sinon, merci M. Gresh pour votre engagement humanitaire, cependant n’est il pas contreproductif de citer ce triste personnage qui accumule de lourdes responsabilités dans ce que l’on peut qualifier de traffic d’influence (puisqu’il en a malheureusement), et dans la gestation de conflits qui fatalement entrainent de nombreux peuples dans l’horreur et ensuite la misère (peuple yougoslave, peuple libyien, Syrien, peuples Palestinien et Israelien) . Toute note se paye et dans ce "Rise & fall" BHL en est assurément à la seconde phase. Bientôt sur son visage se lirons les frayeurs de tous ces peuples enfin communiés, mais aussi la certitude de son échec face à cette justice enfin réalisée. Ce pauvre istrion prétentieux sera j’en suis sur soigneusement effacé dans les traces de notre histoire tellement ses actes auront été compromettants pour les dirigeants de notre triste époque. BHL ? quel drole de nom !

  • permalien Nicolas Sabatier :
    22 juillet @11h24   « »

    @ Laurent Szyter
    1- contrairement aux palestiniens, les kanaks sont français et jouissent des mêmes droits que moi. Ils souhaitent l’indépendance ? Soit - et je suis pour cela va sans dire. Mais en attendant ils jouissent des mêmes droits que moi. Un palestinien de Gaza ou de Cisjordanie n’est pas un citoyen israélien - regret personnel d’ailleurs tant il le semble que l’annexion des territoires et de leurs populations serait la meilleure solution...pour peu qu’elles ne soient pas traitées comme les arabes israéliens, cela va sans dire. Bref, votre comparaison est à côté de la plaque.

    2/ en Algérie, on a fini par négocier la paixavec le FLN. La votre comparaison est la bonne...le FLN, pour nous, c’étaient des "terroristes". Mais là aussi pointe la limite de ce que vous defendez : Bibi ne veut pas la paix des braves comme disait de Gaulle, sinon il aurait négocié avec le gouvernement d’unité constitué par Abbas.

  • permalien Yaellou :
    22 juillet @14h20   « »

    Merci pour cet excellent article. Je voudrais ajouter un élément à ce dossier. La synagogue de la Roquette a organisé au moment de la manif un grand événement de soutien à Israël. Je ne suis pas sûre que ce fait soit suffisamment connu. Cela explique aussi pourquoi les casseurs ont été entraînés là bas par les activistes de la LDJ. Je dispose d’une "preuve" qui le démontre si ça intéresse quelqu’un. Ainsi, ce lieu de culte s’était transformé, par sa propre volonté, à une base d’action partisane.
    Bien entendu, ils ont le droit de le faire, et on n’a pas le droit de les déranger, mais il faut leur rappeler que cet amalgame est très dangereux et que s’ils demandent aux autres de séparer les juifs de France de ce qui se passe en Israël (voir l’entretien du grand rabbin de France à Libération au lendemain des heurts), ils devraient commencer par appliquer cette règle eux-mêmes.

  • permalien Richir Luc :
    22 juillet @14h44   « »

    Ce que j’apprécie chez B H L, c’est ce que Spinoza appelle la persévérance, l’opiniâtreté dans l’être. Chez lui, toute manifestation se révèle d’une insurmontable médiocrité (j’ai lu, par acquis de conscience, La barbarie à visage humain). Cette manière de ne pas céder sur sa propre stupidité force le respect, elle est pratiquement ontologique. En outre, il est très cartésien : vous vous souvenez, sans doute, que Descartes n’accordait aucun crédit à la valeur des pensées du cogito : la "chose pensante" prouvait son existence par l’exercice d’une activité de "penser", de cogiter. Eh bien, B H L c’est la pensée réduite à l’activité pure, et quasiment sans objet, de la « jouissance du blabla ». C’est la pensée devenue pulsion.

  • permalien bac :
    22 juillet @14h51   « »

    On parle depuis des décennies des effets de l’apartheid imposé par l’état d’Israël au Palestinien que personne ne peu honnêtement contester, est on oubli la Cause, Israël ne respecte aucune résolution de l’ONU depuis 1967... et depuis l’assassinat d’ Isaac Rabine par les fascistes juifs, la politique des gouvernements successives démontre par leur actes qu’il ne veulent pas la paix, c’est pourquoi il continue a coloniser et construire des milliers de logement sur la totalité du territoire Palestinien pour rendre l’indépendance des Palestiniens irréalisable, si Israël voulais véritablement la paix, en tant que 1ere puissance militaire de la région, elle se retirerais des territoires occupé comme elle c’est retiré unilatéralement de Gaza, et a partir de ce moment elle serais en sécurité, et elle obtiendrais la solidarité mondiale y’compris par les Arabes, si elle est attaqué sur son territoire reconnue... malheureusement a part une minorité d’israéliens éclairé l’état juif ne veux pas la paix elle veut tous les territoires quitte a provoquer les massacres d’innocents... surtout devant le soutient implicite des occidentaux et par l’impunité dont elle profite depuis 1967...

  • permalien giles klein :
    22 juillet @14h55   « »

    Excellent debriefing de la mécanique de cette propagande décomplexée dont BHL n’est que l’un des nombreux acteurs.

    Par contre, la Palestine n’est pas la dernière guerre de colonisation. Il y a aussi le Tibet, et la Tchétchénie. Ne pas oublier non plus.

  • permalien julien :
    22 juillet @17h15   « »

    Bonjour,
    Votre article commence très mal. La photo a bien été prise le dimanche 13 juillet rue de la Roquette devant la synagogue et vous devriez relire l’ITW de Mr Benhaim. Ce dernier y déclare qu’il y a bien eu un "face-à-face ouvert entre les jeunes de la manifestation pro-Palestine et les gars de la LDJ" mais que cet affrontement a été "une surprise".
    Bref, vous écrivez un article sur la désinformation en commençant par désinformer. Je m’appelle Julien Dubourdieu et je suis journaliste indépendant. Comme de nombreux témoins, j’atteste formellement d’affrontements devant la synagogue même si celle-ci n’a jamais été dégradée. Merci de sortir un peu de votre bureau et de faire un peu d’investigation avant d’énoncer des contre-vérités.

  • permalien BDS : action pacifique et efficace :
    22 juillet @17h50   « »

    Il y a longtemps que BHL est ministre de l’intérieur, de la défense, des affaires étrangères etc... permanent. Mais de quel pays ?
    Personne ne le croit ni lui donne de crédit cependant qu’il a son rond de micro dans tous les médias français, prêts à décommander un invité pour le recevoir à sa demande (notamment sur france culture et france inter radios de service public !).
    Donc néant, on l’ignore même si M Alain Gresch a raison de remettre les pendules à l’heure !

    Par contre des actions menées notamment par des juifs courageux (car ils sont agressés, traités de traîtres et rarement invités à des heures de grande audience) comme l’UJFP contre la politique de colonisation et d’apartheid d’Israël existent.
    Beaucoup (notamment aux usa soutiennent la campagne BDS ; lire le très bon papier de Julien Salinge :
    http://www.monde-diplomatique.fr/20...
    dans le diplo de juin 2014)

    Ecrivons à ces entreprises pour leur dire que nous les boycotterons n’en déplaise à MAM et à Valls !!

    http://www.bdsfrance.org/

    ou aussi :
    ... l’action menée par Avaaz :

    https://secure.avaaz.org/fr/israel_...
    .....
    Nos gouvernements ont échoué — tout en négociant la paix et en adoptant des résolutions à l’ONU, ils continuent, via leurs entreprises, à financer, à tirer profit et à investir dans la violence. La seule manière de mettre un frein à ce cercle vicieux de confiscation des terres des familles innocentes, de punitions collectives, de lancement de roquettes du Hamas, et de bombardements sur Gaza est de rendre le coût économique du conflit insoutenable.

    Nous savons que ça marche — la directive européenne empêchant le financement des colonies illégales avait causé un séisme au sein du gouvernement israélien. La décision du fonds de pension néerlandais PGGM de se retirer des colonies illégales suite à un appel citoyen avait également créé une tempête politique.

    ...Cela ne mettra certainement pas fin aux tueries, mais l’Histoire nous a montré que souvent, le chemin de la paix passe par l’augmentation du coût de l’oppression. Cliquez sur le lien pour exhorter six banques, fonds de pension et entreprises à mettre un terme à ces investissements — si nous réussissons à faire monter la pression, ces établissements pourraient se retirer, cela porterait un coup à l’économie israélienne, et nous pourrions déjouer les calculs politiques des extrémistes qui profitent politiquement de l’horreur :...

    https://secure.avaaz.org/fr/israel_...

  • permalien saintyves :
    23 juillet @05h14   « »

    Réponse à Rafaella : 21 juillet @18h03

    Tout d’abord à vous lire, on croirait que c’est le meme BHL qui parle, vous n’avez fait que répéter ses sophismes, en évitant comme lui d’aller au fond de la problématique qui est à l’origine, je ne dirais pas du conflit, parce que c’en est pas un, mais c’est plutôt une question qui relève du droit international, en l’occurrence, la fin de l’occupation et de la colonisation de la Palestine par un état occupant et colonisateur Israel.

    Israel comme BHL et tous les medias meanstream à leur bottes sont arrivés, par une méthode de propagande à la Gobels, ils sont arrivés à imposer une certaine vision de la situation qui règne en terre de Palestine, cette méthode consiste à occulter le fond de la problématique lié à l’application du droit international et notamment les 64 résolutions de l’ONU, et à le remplacer par le concept de « conflit », comme si la Palestine est aussi un état souverain et indépendant, et aussi comme si Israel ne pratique ni l’occupation ni la colonisation de la Palestine, ni le blocus de Gaza depuis juin 2006, ni l’apartheid...

    C’est ainsi que les sionistes sont arrivés à imposer la vision de « conflit » au détriment du concept de « décolonisation », à imposer le concept de « terrorisme » à celui de « résistance », à imposer le concept de » barrière de protection » à celui de « mur de l’apartheid » , à imposer « le concept de « légitime défense » à celui de « agression et génocide » sioniste contre le peuple palestinien.

    C’est le monde à l’envers, le bourreau "Israel" est devenu comme par enchantement "la victime", et triste "ironie", le peuple Palestinien victime depuis plus d’un demi siècle d’un nettoyage ethnique systématique de la part d’Israel est devenu le "bourreau"

  • permalien saintyves :
    23 juillet @05h24   « »

    @ JJa : 21 juillet @16h29

    De l’aveu même des palestiniens si ils (les palestiniens) possédaient la puissance de feu israélienne ils auraient depuis longtemps liquidé tous les juifs.

    Pourquoi n’écrivez vous pas la phrase suivante qui aurait plus de sens :

    De l’aveu même des palestiniens si ils (les palestiniens) possédaient la puissance de feu israélienne ils auraient depuis longtemps mis fin à l’occupation et à la colonisation de leurs territoires.

    c’est plus logique n’est ce pas ?

  • permalien louma :
    23 juillet @06h45   « »

    Une très bonne analyse ...Alain Gresh "chapeau bas" ... Cet article montre bien que la vérité résiste face aux mensonges et aux médias qui ne jouent plus depuis longtemps "le quatrième pouvoir"... beaucoup de respect. ..

  • permalien HN :
    23 juillet @08h59   « »

    Merci de sortir un peu de votre bureau et de faire un peu d’investigation avant d’énoncer des contre-vérités.

    Un conseil qu’on donnerait aussi volontiers à Mr BHL...

  • permalien chb :
    23 juillet @09h53   « »

    Ce BHL, c’est bien le gars grâce à qui la France est allée « sauver la démocratie » et le pétrole en Libye,
    → en donnant l’occasion à notre Pays Des Droits de l’Homme de bafouer la charte de l’ONU, nos diplos mentant alors comme un Bush de 2003 (avec en prime accompagnement et armement des rebelles avant résolution du CSONU) ;
    → en y favorisant « la charia » la plus rétrograde + maffia en guise de démocratie, et les conflits inter-claniques, dans le meilleur style du « chaos constructif » ;
    → en y tuant dix fois plus de citoyens que le « dictateur » lui-même ne risquait peut-être d’en menacer ;
    → en détruisant pour longtemps la prospérité des libyens, et accessoirement l’espoir d’un début d’indépendance politique & économique pour différents pays d’Afrique, tout en stoppant net les contrats chinois ;
    → en démarrant des conflits collatéraux au Sahel, utiles à une reprise en main coloniale …

    Bref : AG est bien gentil de consacrer son énergie à réfuter ses botuliennes inepties. L’oeuvre est d’autant plus salutaire que lesdites inepties, comme le remarque Wissen : 21 juillet @22h38, se répètent sur d’autres théâtres d’OpEx plus ou moins avouées.
    Le soutien aux massacreurs de Gaza sera-t-il le cynisme de trop ?

  • permalien JMG :
    23 juillet @11h21   « »

    Oui, donnons une chance à la paix. Appliquons des sanctions contre Israël pour qu’il accepte enfin de se conformer aux résolutions de l’ONU, renonce à la colonisation et évacue les territoires occupés.

    La question que je me pose à la lecture de cette conclusion est la suivante : comment peut-on encore faire une analyse aussi naïve en 2014 ?

    Aucune sanction aussi dure soit-elle (à supposer qu’elle soit appliquée ce qui est déjà infiniment peu probable) ne pourra faire renoncer Israël à ses objectifs stratégiques. Les résolutions de l’ONU évoquées par Alain Gresh datent de près de 50 ans (voire plus pour celle concernant le retour des réfugiés) : elles n’ont désormais plus aucune chance d’être appliquées pour la bonne raison qu’elles sont devenues inapplicables !

    On peut toujours continuer de faire semblant de croire à un retour possible aux "frontières de 1967" et à l’établissement d’un Etat palestinien "avec Jerusalem-est comme capitale", mais il faut se montrer un minimum lucide : une occupation qui dure depuis 50 ans n’est plus une occupation, c’est une annexion de facto qui devient irréversible.

    Et ceux qui rêvent d’un scénario "à l’algérienne" qui verrait les colons rembarquer pour la métropole et les réfugiés palestiniens rentrer chez eux vont être déçus car cela n’a aucune chance de se produire.

  • permalien Nicolas Sabatier :
    23 juillet @13h42   « »

    @ Julien Boudieu, journaliste indépendant et qui lui fait du travail sérieux....

    Ci-joint la vidéo complète de ce qui s’y passé rue de la roquette. Je vous laisse deviner qui a été chercher/provoquer qui...

    https://m.youtube.com/watch?v=S5HkW...

  • permalien ABDEN :
    23 juillet @16h38   « »

    Eh Bien, le grand projet d’Israël " Explosion des états autour d’elle en créant le chaos total, pour finalement dominer et s’accaparer des richesses de toutes la région " EAU-PÉTROLE -GAZ----"...voit bien le jour.

    Tout ce projet avec l’appui et la bénédiction des GBR-USA-FR

    Les Juifs et les Palestiniens dans cette affaire ne sont que des êtres Humains poussés par les instincts de prédateurs des puissances coloniales ,

    les premiers ont été implantés par nos cocos cités plus haut, et les autres ont subis comme les indiens d’Amérique.."parqués dans des réserves", et dépossédés de leurs biens avec la bénédiction de nos fameux cocos GBR-USA-FRANCE----

    Au Final une grande bataille et Ultime verra la fin de ce monde à cause des Israéliens "Sionistes" armés de tous les arsenaux non conventionnels, et les Djihadistes Fanatiques poussés par des émirs aveuglés par l’argent et la misère culturelle ..............

  • permalien racisme disorthographique d’un élu :
    23 juillet @22h43   « »

    Je cite ci-dessous sans plus de commentaires (les fautes d’orthographe de l’élu n’ont pas été corrigées),

    voir les captures d’écrans des tweets manquantes sur :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-s...

    Tollé après un tweet comparant un enfant mort à de la "viande halal"
    Tollé après un tweet comparant un enfant mort à de la "viande halal"
    Le Nouvel Observateur

    Publié le 23-07-2014 à 17h10Mis à jour à 19h16

    Le compte Twitter présumé du deuxième adjoint au maire de Montreuil-Juigné, dans le Maine-et-Loire, a créé le scandale avec un tweet sur Gaza. L’élu aurait porté plainte pour usurpation d’identité.
    Le tweet polémique de Jacques Renaud, adjoint au maire de Montreuil.
    Capture d’écran (Twitter) à voir sur le lien ci-dessus
    Le tweet polémique de Jacques Renaud, adjoint au maire de Montreuil.
    Capture d’écran (Twitter) à voir sur le lien ci-dessus

    La polémique est bien réel mais le doute subsiste sur l’identité du responsable. Un élu municipal divers droite est accusé d’avoir comparé sur son compte Twitter la photo du corps d’un enfant présenté comme étant celui d’un jeune Palestinien à de la "viande halal" mardi 22 juillet, provoquant l’ire des réseaux sociaux.

    Lundi, le compte Twitter portant le nom de Jacques Renaud, deuxième adjoint au maire de Montreuil-Juigné, dans le Maine-et-Loire, publie un premier tweet (non dénué de fautes d’orthographe), affichant son "grand soutient a tous les juifs de France attaqués", ajoutant : "nous sommes aux 21e siècles un peut d’humanisme et de civisme serait le bienvenue [sic]".

    Après le gazage-pyromane d’un enfant à Gaza par des israéliens on attend les réactions de Valls et Hollande sur les propos de cet élu dont par principe j’attends qu’il soit prouvé que l’usurpation d’identité qu’il prétend s’avère vraie et qu’alors le procureur de la république fasse son devoir quel que soit l’auteur de ces propos racistes (imaginons un instant casher au lieu de Halal)

  • permalien antar :
    24 juillet @00h15   « »

    Il ne faut pas mélanger la religion et la politique, le judaïsme et le sionisme. Ce que font les sionistes en Israël n’a rien avoir avec les juifs. Heureusement qu’il y a des juifs honnêtes qui se démarquent de la politique nazie de M. Netenyahu et son parti. Je ne vois pas la différence entre d’Israël et d’Iran ou d’Arabie Saoudite , les 3 sont des états qui utilisent la religion à des fins politiques.

  • permalien HN :
    24 juillet @08h59   « »

    La question que je me pose quand je lis qu’on ne devrait pas parler de ce mec, c’est qu’est-ce qu’on fait face à tous ces menteurs ?
    BHL, il écrit des conneries à longueur d’années.
    Si personne ne bronche, il va finir par passer pour qqn d’intelligent.
    Si on en parle, on parle de lui et ça nourrit sa vanité.
    Que ce soit en bien ou en mal il s’en fout, ses collègues pourront toujours rattraper le coup avec le spray "antisémite/antisioniste".

    Les blaireaux du genre jss et compagnie, c’est pareil. Ils sont fiers de dire qu’ils pourrissent tous les forums qu’ils trouvent.
    Quand on leur répond, ça évite qu’on parle d’autre chose.

    Entartons ! Entartons ! En voilà un visionnaire !

  • permalien François LACOSTE :
    24 juillet @11h00   « »

    Une grande lassitude en même temps qu’un très triste sentiment de culpabilité s’empare de moi lorsque je dois faire un effort pour ne pas associer juifs et israéliens. Cela fait trop longtemps qu’au prétexte de ce qu’ont subit les millions de malheureux lors de la Shoah, il est exigé de nous, les "non juifs", le silence sur inacceptable comportement d’Israël depuis tant d’années.
    Les descendants des morts devaient dans mon esprit, être les plus scrupuleux et indéfectibles défenseurs des opprimés contre l’oppression des puissants.
    C’est le contraire qui se produit.

  • permalien BadRobot :
    24 juillet @11h52   « »

    Bonjour,

    Un tout petit bémol : le terme "offensive" (1ère ligne - 3ème mot) me dérange beaucoup. J’aurais plutôt utilisé "massacre" ; "génocide" ; "invasion" ... bref des mots plus appropriés qui ne manquent pas dans notre chère langue française.

    @Julien .....qui se prétend "journaliste" indépendant : LOL !

    BR

  • permalien Hélène :
    24 juillet @13h08   «

    Bravo pour votre article qui rétablit les choses et merci pour votre travail, qui est IMPORTANT et UTILE.