En kiosques : septembre 2016
Abonnement Faire un don

Première visite

Vous êtes abonné(e) mais vous n’avez pas encore de compte en ligne ?

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.
Une question, un problème ? Consultez la notice.
Accéder au menu

Capa en couleurs

par Anne Mathieu, 13 avril 2016
JPEG - 83.5 ko
Robert Capa. — Spectateurs à l’hippodrome de Longchamp, Paris, vers 1952.
© Robert Capa/International Center of Photography/Magnum Photos.

Qui ne recèle en sa mémoire une photographie de Robert Capa ? Avec lui le photoreportage de guerre s’éleva au rang d’art, en noir et blanc. On ignorait l’ampleur de son œuvre en couleur, dont seuls quelques clichés nous étaient connus. Grâce à Cynthia Young, commissaire de l’exposition actuellement au Château de Tours, le savoir progresse. Ce dont témoigne ce flamboyant catalogue (1).

Capa travaille pour la presse magazine de l’après-guerre, notamment parce qu’il doit faire vivre l’agence Magnum qu’il a contribué à fonder en 1947. Après deux tentatives, il reprend la couleur, tout en continuant à se munir de noir et blanc. Photographies de mode, de célébrités, côtoient des reportages en Russie, en Israël… La maestria de Capa demeure éclatante, dans sa capacité à saisir les scènes de la vie courante, dans l’éloquence de ses portraits. Autre intérêt de cet ouvrage : donner à lire certains de ses articles, facette du photographe découverte récemment.

En 1954, Capa est envoyé par Life en Indochine. Dix ans sans côtoyer la guerre. Il saute sur une mine. Parmi ses derniers clichés, de la couleur. « (…) cette histoire devrait être susceptible de trouver une place à côté de l’univers purifié de la photographie noir et blanc ». Sans aucun doute.

Après l’International Center of Photography, New York, le Jeu de Paume-Château de Tours présente « Robert Capa et la couleur » : environ 150 tirages couleur d’époque. Du 21 novembre 2015 au 29 mai 2016, 25 rue André-Malraux, 37000 Tours.

Anne Mathieu

(1) Capa in color. — International Center of Photography & DelMonico Books/Prestel, New York, 2014, 207 pages, 60 euros.

Partager cet article /

sur Zinc
© Le Monde diplomatique - 2016